Podcasts sur l'histoire

Le cas curieux de plusieurs Raja Bhojas de l'Inde

Le cas curieux de plusieurs Raja Bhojas de l'Inde

Parfois, un homme acquiert une aura légendaire en raison de la bienveillance de son cœur ou de la grandeur de ses actes. Mais souvent, les légendes accumulent les qualités collectives de divers héros et leur donnent un nom et un visage solitaires. Dans l'histoire de l'humanité, cette singularité a souvent été observée à travers les terres et les géographies, et c'est probablement le cas avec les multiples Raja Bhoj de l'Inde, légende

Rois légendaires

Nous connaissons tous le roi Arthur, son Excalibur et la façon dont il a courageusement défendu sa terre. Le personnage d'Arthur a probablement été tiré de nombreux dirigeants et héros locaux qui, à divers moments de l'histoire anglaise, ont remporté des batailles avec succès et veillé au bien-être de leur peuple respectif. Simultanément dans mon pays, l'Inde, les légendes du « roi Vikramaditya », un roi idéal sont connues des gens depuis des temps immémoriaux.

Grand Roi, Chandra Vikramaditya, (Mahadkhanniazi / CC BY-SA 4.0 )

Selon le folklore commun, le roi Vikramaditya était l'incarnation d'un souverain parfait. Il était magnanime, consciencieux, courageux, vaillant et beau. Il était et est toujours présent dans la conscience des gens, à tel point que plusieurs rois importants du sous-continent indien dans l'histoire, ont adopté ce nom à leurs titres signifiant une validité de grandeur à leurs règles. Certains disent même que ce personnage est vaguement basé sur l'empereur Gupta Chandragupta II (règne 380 - 415 après JC), qui est souvent appelé Chandragupta Vikramaditya, bien que d'autres placent les racines du personnage beaucoup plus tôt.

Pièce de monnaie du roi Gupta Chandragupta II. ( CC BY-SA 3.0 )

Contrairement à cela, qu'en est-il lorsque l'inverse se produit ? C'est-à-dire quand une légende se développe sur la base de la vie réelle d'un roi des temps anciens ? Nous sommes ici aujourd'hui pour discuter précisément de ce phénomène.

Histoire populaire du roi et du pressoir à huile

Dans les rues de l'Inde, on entend souvent une expression qui va comme ceci : « Kaha Raja Bhoj Kaha Gangu Teli » (« Gangu » est un nom et « teli » signifie un pressoir à huile). Cette phrase se traduit approximativement par « Voyez où se trouve Raja Bhoj et où se trouve Gangu Teli », ce qui implique que vous ne pouvez pas comparer un roi avec un pressoir à huile. Cet aphorisme populaire est souvent invoqué lorsqu'on a besoin de personnes prétentieuses pour qu'on leur montre leur juste place.

Mais comment cela est-il né et est-il devenu une partie de la culture indienne quotidienne ? Eh bien, en ce qui concerne ce folklore, Gangu Teli était un simple presseur d'huile, qui une fois, par le coup du sort, a eu la chance d'aider le très grand Raja Bhoj, ce qui l'a rendu si arrogant qu'il a dû être rappelé sa position initiale. Probablement, Gangu Teli se croyait plus grand qu'un monarque et, en dépit d'être économiquement ordinaire, a exacerbé ses prétentions à un tel point envers ses semblables que les gens ont commencé à se moquer, invoquant finalement son nom même.

Mais nous ne discutons pas ici de l'histoire et de l'originalité de ce personnage appelé Gangu Teli. Il a peut-être existé ou non, il est très difficile de le savoir maintenant en l'absence de preuves solides. Gangu était et est un nom très courant en Inde. Mais le grand Raja Bhoj existait dans les temps anciens, et il y en avait de multiples, maintenant glorieusement décorés dans les annales de l'histoire indienne. Discutons-les chronologiquement.

Shiva et Parvati, Dynastie Gurjara-Pratihara de Kannauj, Uttar Pradesh, Inde, 9e au début du 10e siècle, Nelson-Atkins Museum of Art. (Daderot / CC0)

Empire Gurjara Pratihara

L'une des glorieuses dynasties de l'histoire indienne était l'empire Gurjara Pratihara. Ils ont régné à la fois (c. 8 e à 11 e siècle après JC) lorsque trois grandes puissances contrôlaient la grande majorité du sous-continent indien - Rashtrakutas, Palas et les Gurjara Pratiharas eux-mêmes. L'histoire indienne regorge d'histoires de cette lutte tripartite. Ces trois puissances se disputaient de plus grands territoires et se disputaient continuellement entre elles. L'origine des Gurjara Pratiharas était obscure, mais ils régnaient sur une vaste partie de l'Inde occidentale, centrale et septentrionale (ainsi que des morceaux de l'Inde orientale). Le Gurjara Pratihara est remarquable dans l'histoire indienne en raison de leurs batailles réussies contre l'armée arabe islamique.

Empire Gurjara Pratihara en 900 après JC. (Thomas Lessman / CC BY-SA 3.0 )

L'un des plus grands dirigeants de cette dynastie était Mihira Bhoja. Il est probablement monté sur le trône en c. 836 après JC. Mihira Bhoja est arrivé au pouvoir à un moment difficile où leur empire s'effondrait en raison des défaites subies par son père. Mais il l'a reconstruit et sous lui, l'empire Gurjara Pratihara s'étendait sur une vaste zone des contreforts de l'Himalaya à la rivière Narmada (nord-sud) et du Sindh à l'ouest à la vallée inférieure du Gange à l'est. En fait, la dynastie a atteint l'une de ses périodes de pointe sous Mihira Bhoja. Il est également connu sous le nom de Bhoja I.

On suppose maintenant qu'après la période de Bhoja I puis de son fils Mahendrapala I, la dynastie s'est désintégrée, et c'est l'une des principales raisons pour lesquelles le pouvoir islamique arabe a pris pied dans le sous-continent indien par la suite après leur époque. Les Gurjara Pratiharas, en particulier Mihira Bhoja, ont maintenu une grande armée et ont donné aux troupes arabes très peu de chance de faire des raids et de piller. En fait, les Gurjara Pratiharas sont connus dans l'histoire pour leur guerre réussie contre les armées islamiques.

Le roi Mihira Bhoja est entré dans l'histoire comme l'un des plus grands bâtisseurs d'empire de l'Inde. Son courage dans la guerre et sa bravoure dans les conquêtes ont vu l'empire atteindre son âge d'or. Raja Mihira Bhoja était un hindou et un dévot du Seigneur Vishnu, l'une des trinités de l'hindouisme.

  • Légende arthurienne – Littérature médiévale empreinte de vérité ?
  • Se souvenir de Brave Indian Queens: 10 centrales électriques que l'histoire a oubliées
  • Comment les anciens Bengalis ont établi le bouddhisme au Tibet

Teli ka Mandir est un temple hindou construit par Mihira Bhoja. (Gyanendrasinghchauha / CC BY 3.0 )

Dynastie Paramara

Le prochain Bhoja important qui est notable dans l'histoire était le roi qui a régné sur Malwa en Inde centrale au 11 e siècle après JC. Ce Bhoja appartenait à la dynastie Paramara, une dynastie Rajput qui a régné sur l'Inde centrale d'environ 9 e à 14 e siècles après JC. Bien que ce Bhoja ait également mené de nombreuses guerres réussies, il est principalement connu dans l'histoire comme un grand mécène des arts, de la littérature, de la science et de la philosophie.

Ce Raja Bhoj était censé être à l'origine de la formation et de la dénomination de la ville de Bhopal, capitale de l'État indien central du Madhya Pradesh, qui s'appelait soi-disant Bhojpal puis est devenue Bhopal au fil du temps. Bien que ce fait soit discutable, il est certainement vrai que Bhoja a fondé la ville de Bhojpur dans le district de Raisen du Madhya Pradesh. Cette ville possède également le magnifique mais incomplet temple Bhojeswar, construit par lui. Ce magnifique temple est dédié au Seigneur Shiva et n'a pas été achevé pour des raisons inconnues.

Temple de Shiva, Bhojpur, Madhya Pradesh, Inde. (Bernard Gagnon / CC BY-SA 3.0 )

Ce Raja Bhoj est probablement monté sur le trône en 1010 après JC. Il était lui-même un grand mathématicien dont le règne fut marqué par des développements intellectuels et des effusions culturelles. C'était aussi un poète qui encourageait les autres poètes de son temps et les récompensait abondamment. Il a également accordé suffisamment de soutien à de nombreux savants, et autres polymathes et hommes de savoir dans son royaume. En fait, sa capitale qui est la ville moderne de Dhar, est devenue l'épicentre intellectuel du sous-continent pendant son règne.

Ce Raja Bhoja de Dhar était cependant aussi un vaillant guerrier comme son homonyme dans les paragraphes ci-dessus, il est devenu plus célèbre en tant que philosophe et roi bienveillant dont le règne a été témoin d'un âge d'or de l'art et de la culture indigènes. En fait, il a été décrit comme le parangon d'un roi vertueux qui était plus intéressé par le développement du mode de vie et de la culture de son peuple que par de simples conquêtes d'autres territoires. Mais il avait aussi ce penchant.

Raja Bhojadeva, roi de la dynastie Paramara et auteur de Sringara Prakasa. (Bernard Gagnon / CC BY-SA 3.0 )

Par religion, bien qu'il fût un dévot du Seigneur Shiva, une autre des trinités hindoues, il avait également construit un temple à la déesse de l'apprentissage, Devi Saraswati, ainsi qu'un centre d'études sanskrites dans sa capitale. Tous ces efforts en disent long sur sa quête de l'excellence dans l'éducation et l'apprentissage. Ainsi, nous voyons que ce Raja Bhoja était un vrai connaisseur d'art, d'architecture, de littérature, de science et de religion, en plus d'être un vaillant guerrier.

Peinture de la déesse Saraswati par Raja Ravi Varma .

Dynastie Shilahara

Les ci-dessus étaient les deux Raja Bhojas les plus distingués de l'Inde. Ensuite, nous arrivons à Raja Bhoja II de la dynastie Shilahara de la ville moderne de Kolhapur dans l'État du Maharashtra, qui a pris le pouvoir probablement en 1175 après JC. On ne sait pas grand-chose de lui et il s'agissait probablement d'un roi mineur qui tenta la gloire sans grand succès. Nous avons également eu un descendant de Mihira Bhoja, Raja Bhoja II qui a régné peu de temps au 10 e siècle. Ensuite, nous avons également eu un descendant de Raja Bhoja de Dhar, Bhoja II qui a régné probablement au 13 e siècle.

Conclusion

Ce sont les Rajas Bhojas qui viennent à notre conscience immédiate de l'histoire du sous-continent indien. Il y a peut-être eu ou non d'autres Raja Bhojas - qui sait ! Cependant, cela nous amène maintenant à la question de l'identité de ce Raja Bhoj qui est généralement associé au pressoir à huile appelé Gangu Teli. Qui parmi les Bhojas ci-dessus est entré en contact avec un pressoir à huile ordinaire et l'a rendu immortel ? Était-ce Mihira Bhoja ou était-ce Raja Bhoja de Dhar ou un autre Raja Bhoja ? La vérité reste inconnue, comme aux origines de nombreux mythes.

Disons simplement que les gloires de Raja Bhoja ont duré et ont bien duré pour que la postérité invoque son héritage chaque fois qu'elle doit comparer un larbin prétentieux à un véritable homme riche et riche.

Saurav Ranjan Datta vient de sortir son premier livre de 12 histoires extraordinaires de femmes indiennes, « Maidens of Fate », disponible dès maintenant sur Amazon.


Le cas curieux de plusieurs Raja Bhojas de l'Inde - Histoire

La princesse Usha Raje Holkar, actuelle chef titulaire de la dynastie Holkar de l'ancien État princier d'Indore.

C'était une soirée de fin d'automne 2015 lorsque j'assistais à un événement de lancement de livre très médiatisé dans une galerie d'art du sud de Bombay où je suis tombé sur une femme à la voix douce, très élégante et digne. Elle était de taille moyenne, ses manières et son étiquette très classe, avec une pointe d'impertinence. Un charme de la vieille école du Raj britannique. J'ai été présenté à elle et à son mari par un ami commun. La dame n'était autre que Son Altesse et l'actuel chef titulaire de la famille royale et ancien État princier d'Indore, Maharani Usha Raje Holkar qui est devenu Malhotra après son mariage avec Shri Satish Chandra Malhotra. Comme il y a rarement très peu de photos de Maharani Saheb en circulation dans les médias et sur le Web, je n'aurais pas réussi à la reconnaître si elle ne m'avait pas été présentée car je n'avais aucune idée de son apparence. Bien que nous ayons interagi pendant quelques précieuses minutes, elle est apparue comme une personne très chaleureuse et gracieuse. J'ai également été présenté à Shri Satish C Malhotra qui était ravi d'entendre parler de mes recherches sur les États princiers. À l'ère des médias numériques et sociaux, où vous pouvez découvrir la vie d'autres États princiers d'autrefois et de leurs descendants actuels, Maharani d'Indore Usha Raje Holkar Malhotra et sa famille immédiate sont connus pour être farouchement privés et très peu de gens sont au courant de la connaître de près. Cette rencontre est donc pour moi un souvenir précieux car je crois au respect de la vie privée de tout individu.


L'auteur avec Maharani Usha Raje Holkar Malhotra, debout à l'extrême gauche en 2015.

Mais j'étais curieux en tant qu'individu, en tant qu'humain, en tant que chercheur de savoir pourquoi Maharani Saheb est si exceptionnellement privé, ce qui peut être égal à l'hibernation prise par des piliers comme Greta Garbo ou Suchitra Sen, qui ont insisté et maintenu leur position sur le maintien leur vie personnelle, notoirement privée des projecteurs publics. Mais ce qui a obligé Maharani Saheb à être farouchement privé pourrait avoir une certaine similitude avec les situations de Greta Garbo et Suchitra Sen où des circonstances choquantes les ont amenées à mener une vie si retirée plus tard.

J'ai décidé de creuser plus loin. Ce qui est intéressant, c'est qu'Indore était un État princier Maratha de 19 Gun Salute pendant le Raj britannique sous l'Agence de l'Inde centrale, dirigée par la dynastie Holkar. En fait, il y avait 3 grands États princiers Maratha dans le centre et le centre-ouest de l'Inde, Baroda, Gwalior et Indore. La frontière d'Indore a commencé là où se terminait celle de Gwalior. Bien que Gwalior et Indore aient une longue histoire de rivalité, ce n'est pas notre sujet de discussion ici. Indore était le chef du plateau de Malwa avec son ancienne capitale Maheshwar le long des rives de la rivière Narmada et un passé glorieux dirigé par Maharani Ahilyabai Holkar dont les activités caritatives et religieuses pour restaurer de nombreux temples et structures hindous de premier plan dans toute l'Inde étaient légendaires.

Couverture médiatique internationale de la naissance de la princesse Usha Raje en 1933. Sur la photo, elle est sur les genoux de sa mère Sanyogitaraje.

Revenant à la vie de la princesse Usha Raje Holkar, Usha Raje a eu une enfance relativement inhabituelle et solitaire si l'on compare son enfance avec d'autres enfants des familles royales qui étaient ses contemporains comme dans la plupart des familles royales, le prince et les princesses sont surpeuplés de plusieurs frères et sœurs. et demi-frères et sœurs de belles-mères. Usha est née le 20 octobre 1933 à l'Hôpital Américain de Paris, France. Elle était le premier et unique enfant du Maharaja d'Indore Yeshwant Rao Holkar II et de sa première épouse, Maharani Sanyogitabai Holkar. Malheureusement, la princesse Usha Raje a perdu sa mère, la jeune Sanyogitaraje alors qu'elle n'avait que 24 ans dans une mort mystérieuse en Suisse en 1937.

Parents Maharani Sanyogitaraje Holkar et Maharaja d'Indore Yeshwantrao Holkar à Paris, années 1930.

PARENTS – MARIAGE DE YESHWANTRAO ET SANYOGITA

Le père de la princesse Usha, le Maharaja Yeshwant Rao Holkar, était le fils unique du Maharaja d'Indore Tukojirao Holkar III et de sa première épouse Maharani d'Indore Chandravatibai Saheb Holkar. Yeshwantrao est né en 1908 à Indore, a fait ses études en Angleterre à la Cheams School et à l'Université d'Oxford d'où il a obtenu sa maîtrise en histoire. Yeshwantrao a succédé à son père alors qu'il était adolescent, Maharaja en 1926, lorsque le Maharaja Tukojirao Holkar a dû abdiquer son trône en raison de la tristement célèbre affaire scandaleuse de son époque, l'affaire du meurtre de Bawla, qui s'avère également être la première affaire pénale de haut niveau la plus sensationnelle. de l'Inde urbaine moderne.

Maharaja d'Indore Yeshwantrao Holkar.

Ironiquement, le père de Tukojirao, le Maharaja Shivajirao Holkar, a également dû abdiquer son trône en faveur de son fils en 1903 en raison d'une mauvaise administration. Cependant, le Maharaja Yeshwantrao après avoir succédé au trône en 1926, a obtenu les pleins pouvoirs pour régner en tant que Maharaja d'Indore du gouvernement britannique en 1930. Il est resté le Maharaja d'Indore jusqu'à ce qu'Indore fusionne avec le dominion indien après l'indépendance de l'Inde en 1947.

Couverture médiatique internationale de l'installation de Yeshwantrao sur Gadi d'Indore en 1926.

Yeshwantrao Holkar restera immémorial dans les annales de l'histoire d'Indore en tant que non seulement son meilleur souverain, mais aussi le Maharaja globe-trotter le plus flamboyant, débonnaire et glamour que l'histoire d'Indore ait jamais vu. Il avait des résidences en dehors de l'Inde, en France, en Angleterre et de multiples résidences aux États-Unis d'Amérique. Il avait des amis du monde entier, de différents horizons, qui réussissaient dans leurs propres domaines. Son goût pour l'art moderne que ce soit dans la commande de peintures, de photographies, de décorations intérieures, de maisons, de berlines ferroviaires, ses collections de voitures légendaires parlaient de son imagination débordante et de son attitude ludique avec un luxe sur mesure. Son association avec l'architecte allemand Eckart Muthesius a produit certains des designs d'intérieur les plus futuristes de son époque à l'ère de l'art déco et bien sûr, le célèbre palais Manikbagh à Indore. Tout cela était dû à la stabilité paisible, sereine et belle de sa vie sous la forme de sa 1ère épouse, Maharani d'Indore Sanyogitaraje Holkar et cette stabilité était inébranlable jusqu'en 1937. Elle était littéralement son épine dorsale pour être en vie. Mais avant tout cela dans la vie, Yeshwantrao avait un passe-temps favori, il aimait les oiseaux et avait une grande volière qui le rapprochait du destin de sa future épouse Sanyogitaraje.


Maharaja Yeshwantrao Holkar et Maharani Sanyogitaraje.

Remontons maintenant plus loin le temps lorsque le prince Yeshwantrao n'avait que 11 ans. Comme il était le prince couronné d'Indore, on lui a attribué un palais séparé à la périphérie d'Indore où il avait construit une grande volière dans une aile de son palais, où des oiseaux de différentes parties du monde de toutes les couleurs et tailles étaient présents. C'est ici que commence exactement l'histoire d'amour de Yeshwantrao et Sanyogita. Une belle représentation des débuts de cette histoire d'amour avait été une fois imprimée dans l'édition de Brisbane du TÉLÉGRAPHE, datée du 18 juin 1926,

« C'est ici, parmi ses oiseaux préférés, que le garçon Prince a gagné sa femme. Il était en train de nourrir les oiseaux du paradis, une collection d'une vingtaine qu'il affectionne particulièrement, lorsqu'une petite fille s'est approchée et a ouvert la porte de la volière en s'amusant pour laisser sortir tous les oiseaux. Le prince était très agité et s'enflamma et commença à réprimander la jeune fille. La petite fille était très affligée, et tandis que de grosses larmes coulaient sur ses joues douces, elle, pour apaiser le prince, siffla et salua les oiseaux, dont quelques-uns, abasourdis par leur liberté nouvellement acquise, s'envolèrent. Le prince était maintenant très content, et, disant que les oiseaux aimaient la fille, il l'embrassa. La Maharani (mère de Yeshwantrao), qui ne laissa jamais longtemps le Prince hors de sa vue, vit ce drame, de loin, et surgir sur le jeune couple - le Prince avait 11 ans et la petite fille environ huit ans - joignirent leurs mains, disant qu'ils seraient mari et femme. Il y a deux ans, le Prince a épousé cette petite fille, qui est la fille du Prince de Kagal, ministre héréditaire de l'Etat de Kolhapur.

Portrait de Maharano Sanyogitaraje réalisé par Man Ray, le célèbre photographe.

Sanyogitaraje Ghatge est née en 1913, en tant que fille du chef de Kagal, branche junior, une famille aristocratique de l'ancien état princier Maratha de Kolhapur. Elle épousa Yeshwantrao en 1924 à l'âge de 11 ans et devint Maharani d'Indore en 1926, deux ans après son mariage. Maintenant, elle partageait une relation très délicate et tendre avec son mari, en tant que premier béguin, amour et âme sœur. Comme le Maharaja Yeshwantrao avait été témoin de la douleur de sa mère Chandravatibai lorsque son père Maharaja Tukojirao consacrait son temps à sa danseuse préférée, Mumtaz Begum ou à son abdication du trône d'Indore ou au troisième mariage de Tukojirao avec l'Américain Maharani Sharmisthhabai, quelque part la solitude conjugale de sa mère a conduit lui pour geler et doucher toutes ses affections envers Sanyogitaraje. Les 13 ans de voyage conjugal de Yeshwantrao et Sanyogitaraje n'étaient rien de moins que de l'amour et de la magie, car ils étaient le couple « IT » le plus branché et le plus branché de la royauté indienne qui parcourait le monde et étaient très demandés par les cercles d'élite d'Europe, de Grande-Bretagne et d'Amérique.


Maharaja d'Indore Yeshwantrao Holkar et Maharani Sanyogitaraje Holkar vu avec la star hollywoodienne Gary Cooper en 1936.

Jeunes et pleins d'entrain, Yeshwantrao et Sanyogitaraje ont capturé l'essence des changements culturels entre les 2 guerres mondiales et ont parfaitement créé leur propre style de signature, une fusion d'Orient et d'Occident à cette époque Art Déco. L'impression globale sur les familles royales indiennes était que la plupart des femmes étaient toujours couvertes de la tête aux pieds à Purdah, menaient une vie très restreinte, avaient moins d'exposition à l'éducation, une liberté personnelle presque nulle et pas au même niveau que les dames progressistes de Londres, Paris ou New York. Or, à l'ère de l'Art déco, les femmes des familles royales indiennes ont déjà commencé à faire leur marque hors de l'Inde, dans les sociétés élitistes de France, de Londres ou de New York. Princesse marathe devenue Maharani bengali en raison d'un mariage, Indira Raje Gaekwar avait déjà augmenté le quotient glamour des dames royales indiennes en Occident.

Le couple international d'affiches de la royauté indienne à l'époque de l'art déco était Yeshwantrao et Sanyogitaraje, 1931.

Maintenant, Maharani d'Indore Sanyogita Raje, une jeune fille, avec une beauté mince et élancée de son côté, a créé sa propre place dans cette courte durée de vie. Comme Sanyogita était la seule épouse, elle-même étant Maharani, avait le monde entier, la richesse et le luxe à ses pieds. Elle a été la première Maharani à approuver ouvertement le port de maillots de bain lorsqu'elle était en France très publiquement.


Maharani Sanyogitaraje et Yeshwantrao se reposant sur une plage en France en 1935.

Le meilleur moment de la vie de Sanyogita était de 1930 à 1937. Son mari a reçu les pleins pouvoirs pour régner en tant que Maharaja d'Indore en 1930. Sanyogita s'est façonné, son goût pour la mode, l'étiquette et le style de vie selon les goûts et les aversions de son mari, le Oxford a instruit Maharaja qui était lui-même un souverain occidentalisé élégant. Sanyogita avait une garde-robe remplie de couture des meilleurs designers de Paris, Londres ou New York. Elle était une grande amoureuse des robes Schiaparelli, des bijoux sur mesure de Chaumet, Van Cleef et Arpels, Cartier.

Couverture médiatique internationale sur le côté glamour de Sanyogitaraje en 1934.

Photographie du Maharaja d'Indore Yeshwantrao Holkar avec sa première épouse Maharani Sanyogitaraje Holkar, 1930 prise par Manray.

Eh bien, Man Ray a immortalisé son sens de la mode et du style dans ses photographies de portraits. On dit que les chambres de ses palais étaient toutes climatisées et avaient des intérieurs si beaux que lorsqu'elle était à Paris, très enceinte de son premier et unique enfant, elle n'aimait pas les intérieurs parisiens et choisit de retourner dans son palais d'Indore. qui étaient plus belles que l'architecture parisienne.

Dernière photographie publique de Maharani Sanyogitaraje assis au centre, vue au Gymkhana du Caire en 1937.

Son unique enfant, Usha Raje est née à Paris en 1933. Ses déplacements ont été largement rapportés par la presse mondiale et les paparazzies. Une fois en 1936, lors de sa visite aux États-Unis, elle est allée à Hollywood, s'est liée d'amitié avec des stars de cinéma comme Constance Bennett, Gilbert Rolland, Gail Patrick. Alors qu'elle revenait en Asie via l'océan Pacifique, elle a fait escale à Hawaï pendant 3 mois et a également invité et hébergé ces stars d'Hollywood là-bas. Et ces stars l'ont rejointe et ont accepté l'invitation. En 1937, Sanyogita Raje se rend en Égypte pour assister à un match de tennis au Gymkhana du Caire.


Maharani d'Indore Sanyogitaraje Holkar avec sa fille la princesse Usha Raje Holkar en Californie aux USA, 1936.

Soudain, cette belle et heureuse vie de Sanyogitaraje prit fin en 1937. Elle vint en Engadine en Suisse pour une cure en juin 1937. Mais tomba subitement malade. À cette époque, Yeshwantrao Holkar était à Paris mais a autorisé une intervention chirurgicale urgente par le Dr Ruppauer, un chirurgien de renommée mondiale à l'hôpital Kreis, à Samadan, en Suisse. On a dit qu'elle avait été opérée d'une appendicite rompue mais ce qui s'est mal passé sur la table d'opération pendant l'opération reste un mystère. Quelque chose s'est mal passé et elle est morte sur la table d'opération. Son mari n'était pas à ses côtés. Ce jour malheureux était à la mi-juillet 1937. Elle a quitté le monde, vivant derrière sa petite fille de 4 ans, la princesse Usha Raje, et un mari éperdument amoureux d'elle, pour qui le monde entier tournait autour d'elle. Une très jeune vie brillante de seulement 24 ans est devenue silencieuse pour toujours……

Couverture médiatique internationale de la mort subite de Maharani Sanyogitaraje en 1937 en Suisse.


Contenu

Krishna Deva Raya était le fils de Tuluva Narasa Nayaka, [10] [11] un commandant de l'armée sous Saluva Narasimha Deva Raya, qui a ensuite pris le contrôle de l'empire pour empêcher la désintégration de l'empire et a établi la dynastie Tuluva dans l'empire de Vijayanagara. Selon l'historien M. H Rāma Sharma, il pourrait éventuellement appartenir à la communauté Bunt. [12] Il était marié à la princesse Tirumala Devi de Srirangapatna et à la princesse Coorg Chinna Devi. Il était le père de Tirumalumba (de Tirumala Devi), Vengalamba (de Chinna Devi) et Tirumala Raya (de Tirumala Devi). Ses filles étaient mariées au prince Aliya Rama Raya de Vijayanagara et à son frère le prince Tirumala Deva Raya.

Ses principaux ennemis étaient les sultans Bahamani (qui, bien que divisés en cinq petits royaumes, restaient une menace constante), les Gajapatis d'Odisha, qui avaient été impliqués dans des conflits constants depuis le règne de Saluva Narasimha Deva Raya et les Portugais, puissance qui contrôlait une grande partie du commerce maritime. [13]

Succès au Deccan

L'affaire annuelle du raid et du pillage des villes et villages de Vijayanagar par les sultans du Deccan a pris fin pendant le règne de Raya. En 1509, les armées de Krishnadevaraya se sont affrontées avec le sultan Samshuddin Zafar Khan de Bijapur à Diwani et le sultan Mahmud a été grièvement blessé et vaincu. [14] Yusuf Adil Shah a été tué et le Raichur Doab a été annexé. Profitant de la victoire, les Raya ont réuni Bidar, Gulbarga et Bijapur à Vijayanagar et ont obtenu le titre de « fondateur du royaume de Yavana » lorsqu'il a libéré le sultan Mahmud et l'a nommé souverain de facto. [15] Le sultan de Golconde Sultan Quli Qutb Shah a été vaincu par Timmarusu, qui était le premier ministre de Sri Krishnadevaraya. [16]

Guerre avec Kalinga

Les Gajapatis d'Odisha régnaient sur un vaste territoire comprenant la région d'Andhra, Odisha. Le succès de Krishna Deva Raya à Ummatur a fourni l'impulsion nécessaire pour mener sa campagne dans la région côtière d'Andhra qui contrôlait le Gajapati Raja Prataparudra Deva. L'armée de Vijayanagar a assiégé le fort d'Udayagiri en 1512. [17] La ​​campagne a duré un an avant que l'armée de Gajapati ne se désintègre en raison de la famine. [18] Krishna Deva Raya a offert des prières à Tirupati par la suite avec ses épouses Tirumala Devi et Chinnama Devi. [19] L'armée Gajapati a ensuite été rencontrée à Kondaveedu, où les armées de Vijayanagara, après avoir établi un siège pendant quelques mois, ont commencé à se retirer en raison de lourdes pertes. [20] Ensuite, Timmarusu, après avoir découvert une entrée secrète à la porte orientale non gardée du fort, a lancé une attaque de nuit qui a culminé avec la capture du fort et l'emprisonnement du prince Virabhadra, le fils de l'empereur Gajapati Prataparudra Deva. [21] Vasireddy Mallikharjuna Nayak a succédé par la suite en tant que gouverneur de Kondaveedu. [22]

Krishnadevaraya a planifié une invasion de Kalinga, mais l'empereur Gajapati, Prataparudra, a été mis au courant de ce plan. Prataparudra a formulé son propre plan pour vaincre Krishandevaraya et l'empire Vijayanagara. L'affrontement devait avoir lieu au fort de Kalinganagar. Mais le rusé Timmarusu a obtenu l'information du plan de Prataparudra en soudoyant un déserteur Telugu, qui était autrefois au service de Prataparudra. Lorsque l'empire Vijayanagara a envahi, Prataprudra a été conduit à Cuttack, la capitale de l'empire Gajapati. [23] Prataparudra s'est finalement rendu à l'Empire Vijayanagara et il a donné sa fille, la princesse Jaganmohini, en mariage à Sri Krishnadevaraya. [24] Krishandevaraya a rendu toutes les terres que l'empire Vijayanagara a capturées au nord de la rivière Krishna, ce qui a fait la frontière de la rivière Krishna entre les royaumes Vijayanagar et Gajapati. [25]

Krishnadevaraya a établi des relations amicales avec les Portugais, qui ont établi le Dominion portugais de l'Inde à Goa en 1510. [26] L'empereur a obtenu des fusils et des chevaux arabes des marchands portugais. [27] [28] Il a utilisé aussi l'expertise portugaise dans l'amélioration de l'approvisionnement en eau à la Ville de Vijayanagara. [29]

Conflit final et mort

Les alliances compliquées de l'empire et des cinq sultanats du Deccan signifiaient qu'il était continuellement en guerre. Dans l'une de ces campagnes, il a vaincu Golconde et a capturé son commandant Madurul-Mulk, a écrasé Bijapur et son sultan Ismail Adil Shah, [30] et a restitué le sultanat de Bahmani au fils de Muhammad Shah II. [31] [ page nécessaire ]

Le point culminant de ses conquêtes a eu lieu le 19 mai 1520 où il a sécurisé la forteresse de Raichur d'Ismail Adil Shah de Bijapur après un siège difficile au cours duquel 16 000 soldats de Vijayanagara ont été tués. Les exploits du commandant militaire, Pemmasani Ramalinga Nayudu des Pemmasani Nayaks, pendant la bataille de Raichur ont été distingués et salués par Krishnadevaraya. [32] [33] [34] [35] [36] On dit que 700 000 soldats à pied, 32 600 cavaliers et 550 éléphants ont été utilisés dans la bataille de Raichur. [37] Enfin, lors de sa dernière bataille, il rasa la forteresse de Gulburga, la première capitale du sultanat Bahmani. Son empire s'étendait sur toute l'Inde du Sud.

En 1524, Krishnadevaraya fit de son fils Tirumala Raya le Yuvaraja (Prince héritier). Le prince n'a pas survécu longtemps : il a été empoisonné à mort. [38] Soupçonnant l'implication de Timmarusu, Krishna Deva Raya a aveuglé son commandant et conseiller de confiance. [39] En même temps, Krishnadevaraya se préparait à une attaque contre Belgaum, qui était en la possession d'Adil Shah. À cette époque, Krishnadevaraya tomba gravement malade. Il mourut peu après en 1529. [ citation requise ] Avant sa mort, il a nommé son frère, Achyuta Deva Raya comme son successeur. [ citation requise ]

Pendant son règne, il garda un contrôle strict sur ses ministres, et tout ministre qui commettait des méfaits était sévèrement puni. [40] Il a aboli certaines des taxes odieuses telles que les frais de mariage. [40] Pour augmenter les revenus, il a mis de nouvelles terres en culture en ordonnant la déforestation de certaines régions. [40] Un travail à grande échelle pour obtenir de l'eau pour l'irrigation autour de Vijayanagar a également été entrepris par lui. [41] [42] Les voyageurs étrangers, tels que Paes, Nunez et Barbosa, qui ont visité Vijayanagar ont hautement apprécié l'efficacité de l'administration et la prospérité du peuple pendant son règne. [40]

L'administration de l'empire a été menée le long des lignes indiquées dans son Amuktamalyada. Il était d'avis que le roi devrait toujours régner avec un œil sur le Dharma. Son souci du bien-être du peuple est amplement prouvé par ses nombreuses tournées annuelles dans tout l'empire, au cours desquelles il étudiait tout personnellement et tentait de redresser les griefs du peuple et de punir les malfaiteurs. En ce qui concerne la promotion du progrès économique de son peuple, Krishnadevaraya dit : « l'étendue du royaume est le moyen d'acquérir des richesses. la prospérité du pauvre en lui louant la terre pour un bas ari et un koru, afin que vous puissiez obtenir la richesse ainsi que le mérite religieux. » [43]

Le règne de Krishna Deva Raya était un âge de littérature prolifique dans de nombreuses langues, bien qu'il soit également connu comme un âge d'or de la littérature Kannada. De nombreux poètes télougou, kannada, sanskrit et tamoul ont bénéficié du patronage de l'empereur. L'empereur Krishna Deva Raya parlait couramment de nombreuses langues. Il reste un débat s'il était un Kannadiga ou Telugu [44] ou Tuluva par lignage. [45]

Le poète Mukku Timma l'a félicité comme un grand général et a déclaré : « O Krishnaraya, toi Homme-Lion. Tu as détruit les Turcs de loin avec juste le pouvoir de ton grand nom. les éléphants se sont enfuis avec horreur.[9]

Littérature kannada

Il a parrainé les poètes Kannada Mallanarya, qui ont écrit Veera-saivamruta, Bhava-chinta-ratna et Satyendra Chola-kathe, Chatu Vittal-anatha qui a écrit Bhaga-vatha, Timmanna Kavi qui a écrit un éloge funèbre de son roi en Krishna Raya Bharata. [46] [47] Vyasatirtha, le grand saint Dvaita de Mysore appartenant à l'ordre Madhwa était son Rajaguru. [48] Krishna Deva Rayana Dinachari in Kannada est une œuvre récemment découverte. [49] Le dossier met en évidence la société contemporaine pendant le temps de Krishna Deva Raya dans son journal personnel. Cependant, il n'est pas encore clair si le record a été écrit par le roi lui-même.

Littérature télougou

La règle de Krishna Deva Raya est connue comme l'âge d'or de la littérature telugu. Huit poètes Telugu étaient considérés comme huit piliers de son assemblée littéraire et connus sous le nom d'Ashtadiggajas. Krishna Dev Raya a lui-même composé un poème épique telugu Amuktamalyada.

Pendant le règne de Krishnadevaraya, la culture et la littérature telugu ont prospéré et ont atteint leur apogée. Le grand empereur était lui-même un poète célèbre ayant composé Amuktamalyada. Dans sa cour, huit poètes telugu étaient considérés comme les huit piliers de l'assemblée littéraire. Autrefois, on croyait que huit éléphants tenaient la terre dans huit directions différentes. Le titre Ashtadiggajas célèbre cette croyance et la cour s'appelait donc également Bhuvana Vijayam (Conquête du monde). La période de l'Empire est connue sous le nom de "Période Prabandha", en raison de la qualité de la littérature prabandha produite pendant cette période.

Parmi ces huit poètes, Allasani Peddana est considéré comme le plus grand et reçoit le titre de Andhra Kavita Pitamaha (le père de la poésie telugu). Svarocisha Sambhava ou Manucharita est son œuvre populaire de prabandha et a été dédiée à Krishnadevaraya. Nandi Thimmana a écrit Parijathapaharanam. Madayyagari Mallana a écrit Rajasekhara Charitramu. Dhurjati a écrit Kalahasti Mahatyamu et Ayyalaraju Ramabhadrudu a écrit Sakalakatha Sangraha et Ramaabhyudaamu. Pingali Surana a écrit Raghava Pandaviyamu, Kalapurnodayam, Prabhavate Pradyamana. Raghavapandaveeyamu est une œuvre double à double sens intégrée au texte, décrivant à la fois le Ramayana et le Mahabharata. Kalapurnodayam (signifie la pleine floraison de l'art) a été traité comme le premier roman poétique original de la littérature telugu. Battumurthy alias Ramarajabhushanudu a écrit Kavyalankarasangrahamu, Vasucharitra, Narasabhupaliyam et Harischandranalopakhyanamu. Parmi ces œuvres, la dernière est une œuvre double qui raconte simultanément l'histoire du roi Harishchandra et de Nala et Damayanti. Tenali Ramakrishna a d'abord écrit Udbhataradhya Charitramu, une œuvre shivaïte. Cependant, il s'est converti au Vaishnavism plus tard et a écrit des textes de dévotion Vaishnava Panduranga Mahatmyamu, et Ghatikachala Mahatmyamu. Tenali Rama reste l'une des figures populaires les plus populaires en Inde aujourd'hui, un courtisan à l'esprit vif prêt même à déjouer l'empereur tout-puissant.

D'autres poètes bien connus étaient Sankusala Nrisimha Kavi, qui a écrit KavikarnaRasayana, Chintalapudi Ellaya, qui a écrit Radhamadhavavilasa et Vishnumayavilasa, Molla, un poète a écrit une version de Ramayana, Kamsali Rudraya a écrit Nirankusopakhyana, et Addanki Gangadhara a écrit Basavapurana. Manumanchi Bhatta a écrit un ouvrage scientifique intitulé Hayalakshana Sastra.

Littérature tamoule

Krishna Deva Raya a parrainé le poète tamoul Haridasa, et la littérature tamoule a rapidement commencé à prospérer au fil des années. [50]

Littérature sanskrite

En sanskrit, Vyasatirtha a écrit Bhedo-jjivana, Tat-parya-chandrika, Nyaya-mrita (un travail dirigé contre la philosophie Advaita) et Tarka-tandava. Krishna Deva Raya lui-même un érudit accompli a écrit Madalasa Charita, Satyavadu Parinaya et Rasamanjari et Jambavati Kalyana. [51] [52] [53]

Krishna Deva Raya a respecté toutes les sectes de l'hindouisme et a prodigué au temple Tirumala Venkateswara de nombreux objets d'une valeur inestimable, allant des couronnes serties de diamants aux épées d'or. Pour cela, il a l'honneur d'installer ses statues avec ses deux épouses au complexe du temple. Ces statues sont encore visibles au temple à la sortie. Il a également contribué à la construction de certaines parties du complexe du temple Srisailam.

Krishna Deva Raya a été formellement initié au Vaishnava Sampradaya par Tathacharya. Il était aussi son Rajguru.Quand Krishnadevaraya est devenu le souverain, Tathacharya était son gourou. Il a parrainé des poètes et des érudits en kannada, télougou, tamoul et sanskrit.


L'identité de Maryam Zamani, une hindoue ?

J'ai lu dans certains sites d'information que Sujan Rai, un historien hindou, dans son 'Khulasat-ut-Tawarikh' a déclaré que la princesse d'Ambre était la mère de Jahangir et que son nom avait été supprimé par les historiens musulmans parce qu'elle était hindoue. Cela ne semble pas authentique. Dans ce cas, les historiens moghols auraient dû effacer de leurs livres l'identité des mères de Khusrau et de Shah Jahan, car elles étaient des princesses hindoues Rajput.

La croyance populaire est que Hira Kunwari, la fille de Raja Bharmal d'Amber était la mère de Jahangir et elle a reçu le titre de Maryam Zamani, cependant, Jahangir lui-même ne la désigne que comme l'une des épouses de son père.Aucun des historiens moghols ne révèle l'identité de Maryam Zamani. Voici ce que dit Abul Fazl à propos de la première épouse hindoue d'Akbar : "Raja Bharmal de la sincérité de sa disposition a pris les dispositions pour le mariage de la manière la plus admirable et a amené sa fille chanceuse à cette station et l'a placée parmi les dames du harem". Je vous suggère de lire cet article pour en savoir plus sur la princesse d'Ambre, Jodh Bai et Maryam Zamani. Jahangirnama nous apprend que Maryam Zamani est décédée en 1623.

Un bref compte rendu d'Akbar et de l'hindouisme: Nous savons qu'Akbar n'était pas un fanatique religieux. Il a nommé de nombreux Rajputs à des postes élevés à la cour. Dès sa jeunesse, il avait une préférence particulière pour les hindous. Plus tard, il a également renoncé à l'Islam. Akbar célébrait le Hom (une sorte de culte du feu), de son affection envers les princesses hindoues de son harem. Il a ensuite commencé à adorer le soleil, il portait un rakhi (au poignet) et la marque hindoue sur son front. Badauni dit à propos d'Akbar, "Akbar, depuis sa jeunesse avait été en compagnie d'hindous, et c'est ainsi qu'il apprit à considérer une vache, ce qui, à leur avis, est l'une des raisons pour lesquelles le monde existe toujours, comme quelque chose de saint. En outre, le L'Empereur subit l'influence des nombreuses princesses hindoues du Harem, qui avaient acquis sur lui un tel ascendant qu'il lui fit renoncer au bœuf, à l'ail, aux oignons et au port de la barbe. Il interdit l'abattage des vaches et abolit Jizya. Ses épouses hindoues l'avaient également fortement influencé contre la consommation de bœuf, d'ail, d'oignons et le port de la barbe. Il avait également introduit de nombreuses coutumes et hérésies hindoues à la cour afin de plaire aux hindous et s'était abstenu de tout ce qui était dégoûtant. Les cochons et les chiens étaient gardés dans le harem, et les inspecter quotidiennement était considéré comme un exercice religieux. Les hindous, qui croient aux incarnations, disaient que le sanglier appartenait aux dix formes que Dieu avait autrefois assumées. Hommes qu'un chien avait dix vertus, et qu'un homme, s'il en possédait une, était un saint, fut aussi cité comme preuve. Des noms comme Ahmad, Muḥammad et Mustafa sont devenus offensants pour lui, qui souhaitait ainsi plaire aux hindous à l'extérieur et aux princesses à l'intérieur du harem, jusqu'à ce qu'après un certain temps, ces courtisans, qui avaient de tels noms, les aient changés et des noms tels que Yar Muhammad et Muḥammad Khan ont été modifiés en Rahmat". Akbar a traduit de nombreux ouvrages sanskrits tels que Ramayana, Mahabharata, Atharva Veda et Harivamsa en persan.

Dans ces conditions, comment une princesse Rajput peut-elle construire une mosquée ? [Une mosquée à Lahore a été construite par Maryam Zamani sous le règne de Jahangir, elle est connue sous le nom de mosquée Begum Shahi]. Un tombeau a été découvert à Agra censé être celui de « Maryam Zamani ». Malheureusement, il n'y a pas d'inscription sur la tombe.

C'était la politique d'Akbar de former une alliance matrimoniale avec des princesses hindoues et de leur permettre de continuer dans leur religion, en vue de s'assurer la confiance de ses sujets hindous. Comme le dit Frédéric Fanthome, donner des noms mahométans à ces dames ne serait pas conforme à ladite politique, car cela donnerait de la couleur à la supposition qu'elles avaient été prosélytes au mahométisme. Dans ces circonstances, il est peu probable qu'Akbar ait donné le nom mahométan de Maryam Zamani à la fille de Raja Bharmal.

Jahangir et l'hindouisme: Jahangir non plus n'a jamais gardé de barbe. On peut lire dans le Jahangirnama que, Jahangir a honoré certaines de ses épouses hindoues de grands titres musulmans : Il parle de sa première épouse, Manbhawati Bai, la fille de Raja Bhagwan Das, que "Après la naissance de Khusrau, je lui ai donné le titre de Shah Begum". Il mentionne également Karamsi, la fille de Keshav Das Rathore, et la fille de Rawal Bhim Singh de Jaisalmer, "À l'époque où j'étais prince, j'avais pris sa fille (de Rawal Bhim Singh) en mariage, et je l'avais appelée par le titre de Malika-Jahan (reine du monde)". Il appelle Mani Bai plus connue sous le nom de Jodh Bai, la mère de Khurram (Shah Jahan), sous le nom de Jagat Gosaine. Il ne faut pas oublier que les dames Musalman ont également reçu de grands titres. Certains d'entre eux sont : Hamida Banu Begum [Mariam Makani] , Mihr-un-nissa [Nur Mahal et Nur Jahan] et Arjumand Banu Begum [Mumtaz Mahal et peut-être Taj Mahal].

Voici quelques lignes d'Akbarnama racontant la beauté et la lignée des princesses hindoues :

"A cette époque, il a été représenté à Sa Majesté que Raja Bhagwan Das, qui occupait une haute fonction, et qui avait une lignée et des capacités élevées, avait une fille dont la pureté ornait sa haute extraction, et était dotée de beauté et de grâces et que c'était le souhait de sa famille qu'elle s'unisse au prince"

"la fille de Raja Bhagwan Das a donné naissance à une fille dans la maison du prince Sultan Salim, et il y a eu diverses réjouissances"

"L'un des événements était la naissance du sultan Khusrau. la perle de bon augure s'est affichée dans la ville de Lahore, dans la chambre à coucher du prince Sultan Salim, du sein chaste de la fille de Raja Bhagwan Das"

"une fille est née à Lahore du prince Salim par la fille de Dariya Malbhas. Sa Majesté lui a donné le nom de Daulat Nisa"

"Une fille est née du prince Salim par la fille de Kesho Rathore. Sa Majesté l'appela Bihar Banu. La même nuit, une fille du prince naquit de la fille du Motaraja. Sa Majesté lui donna le nom de Begum Sultan"

"la fille du Motaraja a donné naissance à un fils dans le harem du prince Sultan Salim à Lahore. Il a reçu le nom de Sultan Khurram (plus tard Shah Jahan)"

"L'un des événements était le mariage du prince Sultan Daniel. Il y avait un festin de joie, et ce bouquet de fortune était uni à la fille de Rai Mal le fils de Rai Maldeo"

De la même manière les chroniqueurs font allusion aux mariages d'Akbar, et de ses fils Murad et Daniel, avec des princesses musulmanes. Ils n'ont pas enregistré les noms des princesses, qu'elle soit hindoue ou musulmane.

"Naqib Khan (le célèbre traducteur sanskrit à la cour d'Akbar) a déclaré que Qazi Isa, son oncle, avait fait de sa fille un cadeau à Sa Majesté. et..il a visité la maison de Naqib Khan et a reçu cette chaste dame selon les rites ancestraux"

"D'excellents événements qui se sont produits pendant le siège de Mankot étaient que la fille chanceuse de Mirza Abdullah Khan Mughal qui s'est distinguée pour sa lignée, est entrée dans le lien du mariage avec le joyau unique du califat"

"vers cette époque, la fille de Said Khan Gakhar entra au service de ce nourrisson du califat (Salim)"

"Au début de cette année propice, une fille est née du prince Sultan Salim. La fille de Said Khan a obtenu cette grande bénédiction"

Il n'y a pas la moindre possibilité que le nom de la mère de Jahangir n'ait pas été enregistré dans les archives mogholes parce qu'elle était hindoue. Il faut se rappeler que les chroniqueurs d'Akbar ne mentionnent même pas non plus les mères des autres enfants d'Akbar. Abul Fazl mentionne la mort de la mère de Daniel, qu'en 1596, « la grande dame de la famille de la chasteté, la mère du prince Sultan Daniel est décédée ». Abul Fazl enregistre ainsi la mort de Mahi Begum, l'une des filles d'Akbar, "L'un des événements était le départ de Mahi Begum vers le monde spirituel. Ce nourrisson de la roseraie du califat était le petit-enfant de Rawal Harraj, le souverain de Jaisalmer (Nathi Bai)". Dans la version de Price de Jahangirnama [copie fabriquée], on peut lire la liste des enfants d'Akbar (sauf Jahangir) et de leurs mères.

Sans aucun doute, la «mystérieuse» Wali Nimat Begum intitulée «Maryam Zamani», la mère de Jahangir, était une dame puissante de la cour moghole et, selon les voyageurs européens, était très active dans les opérations commerciales en mer Rouge. (En 1613, les Portugais s'emparèrent du plus grand des navires de sourate nommé Rahimi, qui lui appartenait. Ce seul fait confirme qu'elle n'était pas une femme portugaise comme le prétendent certains auteurs). Elle avait la connaissance de la langue persane. Elle a construit la mosquée Begum Shahi à Lahore et un Baoli à Bayana. À mon avis, c'était une femme musulmane.


1. Qui est le fondateur de la dynastie Haryanka ?

A. Ajatashatru
B. Harshvardhan
C. Bimbisara
D. Ghananand

Réponse : Option C
Explication : Initialement, la capitale était Rajagriha. Plus tard, il a été déplacé à Pataliputra, près de l'actuelle Patna en Inde. Le fondateur de cette dynastie était Bimbisara lui-même. Selon le texte bouddhiste, le Mahavamsa, Bimbisara a été oint roi par son père à l'âge de quinze ans.

2. Les révolutionnaires comme Ashfaqullah Khan, Chandra Shekhar Azad, Ram Prasad Bismil, Roshan Singh et Rajendra Lahiri étaient tous associés à :

A. L'affaire du complot Kakori (1925)
B. 1857 Révolte
Affaire C. Chauri Chaura
D. Le massacre de Jallianwala Bagh

Réponse : Option A
Explication : Le Kakori Conspiracy (ou Kakori train robbery ou Kakori Case) était un vol de train qui a eu lieu entre Kakori et, près de Lucknow, le 9 août 1925 lors du mouvement pour l'indépendance de l'Inde contre le gouvernement indien britannique. Le braquage a été organisé par l'Association républicaine de l'Hindustan (HRA).

3. La rébellion de Moplah en 1921 à Malabar était la rébellion des paysans musulmans contre :

A. Les propriétaires terriens musulmans
B. L'autorité gouvernementale britannique
C. Les étrangers non tribaux
D. Les propriétaires terriens hindous

Réponse : Option D
Explication : les propriétaires terriens hindous. La rébellion Malabar (également connue sous le nom de rébellion Moplah et Māppila Lahaḷa en malayalam) était un soulèvement armé en 1921 contre l'autorité britannique dans la région de Malabar en Inde du Sud par Mappilas et le point culminant d'une série de révoltes Mappila qui se sont reproduites tout au long du 19ème siècle et début du 20ème siècle.

4. La loi Rowlatt a été adoptée en :

A. 1905
N. 1913
Vers 1919
D. 1925

Réponse : Option C
Explication : La loi sur les crimes anarchiques et révolutionnaires de 1919, connue sous le nom de loi Rowlatt ou loi noire, était un acte législatif adopté par le Conseil législatif impérial à Delhi le 10 mars 1919, prolongeant indéfiniment les mesures d'urgence de détention préventive indéfinie, d'incarcération sans procès et contrôle judiciaire promulgués dans la Loi sur la défense de l'Inde de 1915 pendant la Première Guerre mondiale.

5. Mahatma Gandhi a lancé Kheda Satyagrah sur Gujrat en 1918 pour soutenir la cause de :

A. Propriétaires d'usines
B. Seigneurs des terres
C. Les paysans
Rébellion D. Kol

Réponse : Option C
Explication : Le Kheda Satyagraha de 1918, dans le district de Kheda du Gujarat en Inde à l'époque du Raj britannique, était un mouvement Satyagraha organisé par Mohandas Gandhi. Ce fut une révolte majeure dans le mouvement d'indépendance indien. C'était le troisième mouvement Satyagraha après la grève des moulins de Champaran Satyagraha et d'Ahmedabad. Gandhi a organisé ce mouvement pour soutenir les paysans du district de Kheda. Les habitants de Kheda étaient incapables de payer les impôts élevés prélevés par les Britanniques en raison des mauvaises récoltes et d'une épidémie de peste.

6. Deux des grands Moghols ont écrit leurs propres souvenirs. Ils étaient
A. Babar et Humayun
B. Humayun et Jahangir
C. Babar et Jahangir
D. Jahangir et Shahjahan

Réponse : Option C
Explication : Babar et Jahangir étaient deux des grands Moghols qui ont écrit leurs propres souvenirs.

7. Quelle était la principale cause de mécontentement des soldats avant la révolte de 1857 ?
A. La cause religieuse
B. Question de promotion et de rémunération
C. Cause politique
D. Aucun de ces

Réponse : Option B
Explication : La question de la promotion et de la solde était la principale cause de mécontentement des soldats avant la révolte de 1857.

8. Lala Lajpat Rai était aussi connue sous le nom de :
A. Sher-e-Bengal
B. Sher-e-Maharastra
C. Sher-e-Cachemire
D. Sher-e-Punjab

Réponse : Option D
Explication : Lala Lajpat Rai est née le 28 janvier 1865 à Dhudike (actuel district de Moga) au Pendjab. Il était populairement connu sous le nom de Punjab Kesari, ce qui signifie Le Lion du Pendjab, également connu sous le nom de Sher-E-Punjab au Pendjabi pour sa contribution au mouvement de la liberté.

9. A quel roi appartient la capitale du Lion à Sarnath ?
A. Chandragupta
B. Ashoka
C. Kanishka
D. Harshavardhan

Réponse : Option B
Explication : La Capitale du Lion d'Ashoka est une sculpture de quatre lions asiatiques se tenant dos à dos, sur un socle élaboré qui comprend d'autres animaux. Une représentation graphique de celui-ci a été adoptée comme emblème officiel de l'Inde en 1950. Il a été initialement placé au sommet du pilier Ashoka sur l'important site bouddhiste de Sarnath par l'empereur Ashoka, vers 250 avant notre ère. Le pilier, parfois appelé la colonne d'Aśoka, est toujours à son emplacement d'origine, mais la capitale du lion se trouve maintenant au musée de Sarnath, dans l'État de l'Uttar Pradesh, en Inde.

10. L'utilisation du rouet (,) est devenue courante au cours de la
A. 9ème siècle après JC
B. 10ème siècle après JC
C. 12ème siècle après JC
D. 14ème siècle après JC

Réponse : Option D
Explication : L'utilisation du rouet (Charkha) est devenue courante au cours du 14ème siècle après JC.

11. Banga Darshan – un magazine mensuel – a été lancé en 1872 à Behrampur par :
A. Ishwar Chandra Vidyasagar
B. Umakant desai
C. Bankim Chandra Chattopadhyay
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Bangadarshan était un magazine littéraire bengali, fondé par Bankim Chandra Chattopadhyay en 1872, et ressuscité en 1901 sous la direction de Rabindranath Tagore. Le magazine a eu une influence déterminante sur l'émergence d'une identité bengali et la genèse du nationalisme au Bengale.

12. Qui a dit à propos du gouvernement britannique ces mots : « Vous ne réalisez pas à quel point le gouvernement est fort si le congrès défie le gouvernement, le gouvernement le terminerait en cinq minutes ?
A. Jawahar Lal Nehru
B. Gopal Krishna Gokhale
C. Basant Kumar Biswas
D. Annie Besant

Réponse : Option B
Explication : Gopal Krishna Gokhale a dit à propos du gouvernement britannique ces mots – « Vous ne réalisez pas à quel point le gouvernement est fort si le congrès défie le gouvernement, le gouvernement le terminerait en cinq minutes”.

13. Sri Aurobindo Ghosh est né l'année :

A. 1872
N. 1982
Vers 1884
D. 1892

Réponse : Option A
Explication : Aurobindo Ghose est né en Inde le 15 août 1872. Très jeune, il est envoyé en Angleterre pour faire ses études à St Paul. Sri Aurobindo était un excellent étudiant et a remporté une bourse pour lire des classiques au King's College de Cambridge.

14. Doctrine of Passive Resistance a été publiée dans le quotidien Vande Mataram en :
A. Avril 1907
B. Avril 1906
C. Avril 1905
D. Avril 1904

Réponse : Option A
Explication : La doctrine de la résistance passive a été publiée dans le quotidien Vande Mataram en avril 1907 par Sri Aurobindo Ghosh.

15. La langue des discours de Gautama Bouddha était
A. Bhojpuri
B. Magadhi
C. Pali
D. Sanskrit

Réponse : Option C
Explication : La langue des discours de Gautam Bouddha était le pali.

16. Il y a eu des soulèvements généralisés contre les Britanniques dans les années 1820. Lequel des groupes suivants ne s'est pas révolté dans les années 1820 ?
A. Santhals
B. Ahoms
C. Pagal Panthis
D. Ramosi

Réponse : Option A
Explication : Il y a eu des soulèvements généralisés contre les Britanniques dans les années 1820. Santhals ne se révolta pas dans les années 1820.

17. Quel révolutionnaire a dit « la liberté est l'objectif de notre vie et la religion hindoue nous conduirait à atteindre cet objectif ? »
A. Vinoba Bhave
B. Narayan Gourou
C. Dayanand Sarshwati
D. Aurobindo Ghosh

Réponse : Option D
Explication : Aurobindo Ghosh a dit – "la liberté est l'objectif de notre vie et la religion hindoue nous conduirait à atteindre cet objectif".

18. Qui était le commandant de la révolte de 1857 au Rohilkhand ?
A. Ahmadallah
B. Bégum Hazrat Mahal
C. Jung Bahadur Rana
D. Tatya Tope

Réponse : Option A
Explication : Ahmadullah Shah (1787 – 5 juin 1858) célèbre sous le nom de Maulavi de Faizabad, était un chef de la rébellion indienne de 1857. Maulavi Ahmadullah Shah était connu comme le phare de la rébellion dans la région d'Awadh.

19. Qui a dit que « la partition du Bengale par Curzon a donné l'initiative involontaire à des événements d'une telle ampleur qui sont revenus de nombreuses années plus tard au port avec la cargaison de la liberté » ?
A. Syed Hassan Imam
B. Dr S.Gopal
CM.
D. Bharat Kumar

Réponse : Option B
Explication : Le Dr S.Gopal a déclaré que « la partition du Bengale par Curzon a donné l'initiative involontaire à des événements d'une telle ampleur qui sont revenus de nombreuses années plus tard au port avec la cargaison de la liberté ».

20. Le Hindu Dharma Sangrakshini Sabha a été formé en :
A. 1872
N. 1883
Vers 1886
D. 1893

Réponse : Option D
Explication : 1893.

21. L'Association des Indes orientales a été créée en :

A. 1866
N. 1857
Vers 1836
D. 1885

Réponse : Option A
Explication : L'East India Association a été fondée par Dadabhai Naoroji en 1866, en collaboration avec des Indiens et des fonctionnaires britanniques à la retraite à Londres. Il a remplacé la London Indian Society et était une plate-forme pour discuter de questions et d'idées sur l'Inde et pour représenter les Indiens auprès du gouvernement.

22. Qui a établi le Hindu Dharma Sangrakshini Sabha en 1893 par :

A. Bal Gangadhar Tilak
B. Raja Ram Mohan Rai
C. Dyanand Sarshawati
D. Damodar et Balkrishana Chapekar

Réponse : Option D
Explication : Deux Frères- Damodar et Balkrishna Chapekar ont commencé le processus d'activités révolutionnaires en Inde. Ils ont formé le « Hindu Dharma Sangrakshini Sabha » en 1893 et ​​ont commencé à célébrer l'anniversaire de Shivaji et Ganesh Utsavs.

23. Bande Matram était une série d'articles publiés en 1907 par :

A. Bal Gangadhar Tilak
B. Sri Aurobindo Ghosh
C. Domadar Chapekar
D. Balkrishana Chapekar

Réponse : Option B
Explication : Vande Matram était une série d'articles publiés en 1907 par Sri Auronbindo Ghosh.

24. Qui a appelé Subhash Chandra Bose comme Desh Nayak ?

A. Lala Lajpat Raï
B. Rabindranath Tagore
C. Mahatma Gandhi
D. Bal Gangadhar Tilak

Réponse : Option B
Explication : Rabindranath Tagore a appelé Subhash Chandra Bose en tant que Desh Nayak.

25. Qui a fondé Anushulin Samiti en 1907 à Dhaka ?

A. Shambhuchand Mukherjee
B. Kali Mohan Das
C. Barindra Ghosh et Bhupendra Nath Dutt
D. Jogesh Chandra Dutt E. Pulin Behari Das

Réponse : Option E
Explication : Dhaka Anushilan Samiti était une branche de l'Anushilan Samiti fondée dans la ville de Dhaka en novembre 1905. Initialement un groupe de quatre-vingts sous la direction de Pulin Behari Das, il s'est propagé comme une traînée de poudre dans toute la province du Bengale oriental. Plus de 500 agences ont été ouvertes, reliées par une organisation « étroite et détaillée » au siège de Palin à Dhaka.Il absorba de plus petits groupes dans la province et éclipsa bientôt son organisation mère à Calcutta. Source : wikipedia.org

26. Qui était admiré en tant qu'Hindou tumultueux en 1893 au Parlement Mondial des Religieux à Chicago ?

A. Swami Dyanand Sarshawati
B. Rabindra Nath Tagore
C. Gautam Budha
D. Swami Vivekanand

Réponse : Option D
Explication : Swami Vivekananda a représenté l'Inde et l'hindouisme au Parlement des religions du monde (1893). Ce fut le premier Parlement mondial des religions et il s'est tenu du 11 au 27 septembre 1893.

27. Qui étaient associés à la ligue indienne établie en 1875 à Calcutta (aujourd'hui Kolkata) ?

A. Sisir Kumar Ghosh et Arvindo Ghosh
B. Kali Mohan Das et Arvindo Ghosh
C. Sisir Kumar Ghosh et Sambhu Charan Mukherjee
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Sisir Kumar Ghosh et Sambhu Charan Mukherjee étaient associés à la ligue indienne établie en 1875 à Calcutta.

28. Les dirigeants éminents de l'Association indienne établie au Bengale le 26 juillet 1876 étaient :

A. Anand Mohan Bose et Surendranath Banerjee
B. Sisir Kumar Ghosh et Kali Mohan Das
C. Kali Mohan Das et Shambhuchand Mukherjee
D. Shambhuchand Mukherjee et Jogesh Chandra Dutt

Réponse : Option A
Explication : Le 26 juillet 1876, la faction de la Reform Association a établi un Bharat Sabha avec des dirigeants bengalis comme Surendranath Banerjee, Sivanath Sastri, Ananda Mohan Bose, etc. et a tenu sa première conférence annuelle à Calcutta. Initialement sous Sen, c'était pro-Couronne.

29. Sarojini Naidu a été élu Président du Congrès à :
A. Haripura 1938
B. Bombay 1934
C. Séance de Madras 1927
D. Kanpur Session 1925

Réponse : Option D
Explication : En 1925, Naidu préside la session annuelle du Congrès national indien à Cawnpore (aujourd'hui Kanpur). En 1929, elle préside le Congrès indien de l'Afrique de l'Est en Afrique du Sud. Elle a reçu la médaille Kaisar-i-Hind du gouvernement britannique pour son travail pendant l'épidémie de peste en Inde.

30. En 1918, qui a fondé l'Ahmedabad Textile Labour Association ?

A. Annie Besant
B. Bal Gangadhar Tilak
C. Mahatma Gandhi
D. Mohammad Ali Jinnah

Réponse : Option C
Explication : En 1918, le père de la nation, le Mahatma Gandhi, avec Anasuya Sarabhai et Shankerlal Banker, a fondé l'association ouvrière du textile Ahmadabad.

31. La troisième personne qui s'est présentée pour le Satyagrah individuel lancé par le Mahatma Gandhi en octobre 1940 était :

A. Brahma Datt
B. Acharya Vinoba Bhave
C. Jawahar Lal Nehru
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Le premier Satyagrahi sélectionné était Acharya Vinoba Bhave, qui a été envoyé en prison lorsqu'il s'est prononcé contre la guerre. Le deuxième Satyagrahi était Jawahar Lal Nehru. Le troisième était Brahma Datt, l'un des détenus de l'ashram de Gandhi.

32. Qui a qualifié le Government India Act de 1935 de Charte de l'esclavage ?

A. Mahatma Gandhi
B. Subhash Chandra Bose
C. Sardar Ballabh Bhai Patel
D. Pt. Jawaharlal Nehru

Réponse : Option D
Explication : Pt. Jawaharlal Nehru a qualifié le Government India Act de 1935 de Charte de l'esclavage.

33. Le Congrès national indien a adopté la résolution Quitter l'Inde à :

A. Wardha Session 1942.
B. Session de Bombay 1934
C. Tripuri Session 1939
D. Ramgarh Session 1940

Réponse : Option A
Explication : Le 8 août 1942, lors de la session du All-India Congress Committee à Bombay, Mohandas Karamchand Gandhi lance le mouvement « Quit India ». Le lendemain, Gandhi, Nehru et de nombreux autres dirigeants du Congrès national indien ont été arrêtés par le gouvernement britannique.

34. En 1942, le Premier ministre britannique Winston Churchill envoya :

A. Mission Wavell en Inde
B. Mission Cripps en Inde
C. Mount Mission en Inde
D. Offre d'août

Réponse : Option B
Explication : Le 11 mars 1942, le Premier ministre Winston Churchill annonce que Sir Stafford Cripps, membre du Cabinet britannique, sera envoyé en Inde du 22 mars au 11 avril pour élaborer une formule de participation de l'Inde à la guerre et de transfert partiel de pouvoir acceptable pour tous les trois, les partis hindous et musulmans en Inde ainsi que les forces britanniques. Son mandat de négociation était le « Projet de déclaration », un document sur lequel le Cabinet de guerre s'était mis d'accord après de longues discussions établissant un terrain d'entente acceptable pour les Britanniques, y compris l'autonomie gouvernementale après la guerre.

35. Lorsque le Japon a remis les îles Andaman Nicobar à Subhash Chandra Bose en novembre 1943, il a nommé ces îles comme :

A. L'île Shaheed et l'île Samaj respectivement
B. L'île de Samaj et l'île de Swaraj respectivement
C. L'île de Swaraj et l'île de Shaheed respectivement
D. L'île Shaheed et l'île Swaraj respectivement

Réponse : Option D
Explication : Lorsque le Japon a remis les îles Andaman Nicobar à Subhash Chandra Bose en novembre 1943, il a nommé ces îles respectivement Shaheed Island et Swaraj Island.

36. Subhash Chandra Bose est devenu le commandant suprême de l'armée nationale indienne en :
A. 1932
N. 1935
Vers 1943
D. 1945

Réponse : Option C
Explication : Subhash Chandra Bose est devenu le commandant suprême de l'armée nationale indienne en 1943. Netaji Subhash Chandra Bose est né le 23 janvier 1897. C'était un nationaliste indien qui a formé l'armée nationale indienne pour lutter contre le gouvernement britannique.

37. Le plan Wavell - traitant essentiellement de la demande indienne d'autonomie et de reconstitution du Conseil du vice-roi a été présenté par Lord Wavell dans :

A. 1935
N. 1942
Vers 1945
D. 1943

Réponse : Option C
Explication : Le plan Wavell - traitant essentiellement de la demande indienne d'autonomie et de reconstitution du Conseil du vice-roi a été présenté par Lord Wavell en 1945.

38. La demande officiellement faite par le Congrès d'une Assemblée constituante pour élaborer la Constitution de l'Inde fut acceptée en principe par le gouvernement britannique dans ce qu'on appelle :

A. Mission Cripps 1942
B. Gouvernement indien 1935
C. Inde indépendante 1947
D. Offre d'août 1940

Réponse : Option D
Explication : Offre d'août 1940. Roy, pionnier du mouvement communiste en Inde et partisan de la démocratie radicale. C'est devenu une demande officielle du Congrès national indien en 1935, C. Rajagopalachari a exprimé la demande d'une Assemblée constituante le 15 novembre 1939 sur la base du droit de vote des adultes, et a été acceptée par les Britanniques en août 1940.

39. Lord Mountbatten a présenté le plan proposant la partition de l'Inde et la création du Pakistan :

A. Le 3 mai 1947
B. Le 3 juin 1947
C. Le 3 juillet 1947
D. Le 3 août 1947

Réponse : Option B
Explication : Le 3 juin 1947, immédiatement après son retour en Inde, Lord mountbatten a annoncé son plan pour résoudre « l'impasse actuelle ». Avant que le plan ne soit rendu public, Lord Mountbattan avait obtenu le consentement du Congrès et des dirigeants sikhs ainsi que de M. A. Jinnah.

40. Lorsque la résolution de quitter l'Inde a été adoptée en 1942, le vice-roi de l'Inde était :

A. Lord Linlithgow
B. Seigneur Wavell
C. Lord Willingdon
D. Lord Mountbatten

Réponse : Option A
Explication : Lord Linlithgow a pris ses fonctions le 18 avril 1936 et est parti le 1er octobre 1943. La mission Cripps a visité l'Inde et la résolution de Quitter l'Inde a été adoptée pendant son mandat.

41. Par quel acte de l'Inde britannique, le gouverneur général a-t-il été habilité à prendre des ordonnances ?

A. Loi sur les conseils indiens de 1861
B. Loi sur la Charte de 1853
C. Loi sur le gouvernement indien de 1858
D. Loi sur le Conseil indien de 1892

Réponse : Option A
Explication : Indian Councils Act 1861. Acte pour mieux prévoir la constitution du Conseil du gouverneur général de l'Inde, et pour le gouvernement local des plusieurs présidences et provinces de l'Inde, et pour le gouvernement temporaire de l'Inde en cas d'un poste vacant au poste de gouverneur général.

42. En 1915-16, le mouvement Home Rule League est lancé sous la direction de :

A. Mohammad Ali Jinnah et G. S. Khaparde
B. G. S. Khaparde et Sir S. Subramania Iyer
C. Annie Besant et Bal Gangadhar Tilak
D. Sir S. Subramania Iyer et Mohammad Ali Jinnah

Réponse : Option C
Explication : Annie Besant a lancé la Home Rule League en septembre 1916, et Tilak l'a lancée en avril 1916. Le mouvement de Tilak était confiné au Maharashtra et au Karnataka. Et le mouvement d'Annie Besant s'est étendu à d'autres régions de l'Inde.

43. En 1932, le Pacte de Poona a été signé entre :

A. Gandhiji et Jawahar Lal Nehru
B. Gandhiji et Dr.
C. R. Ambedkar
D. Gandhiji et Md. Ali Jinnah

Réponse : Option B
Explication : Le Pacte de Poona fait référence à un accord entre B.R. Ambedkar et le Mahatma Gandhi sur la réservation de sièges électoraux pour les classes déprimées dans la législature du gouvernement de l'Inde britannique. Il a été rédigé le 24 septembre 1932 à la prison centrale de Yerwada à Poona, en Inde et a été signé par le Mahatma Gandhi, BR Ambedkar et quelques autres dirigeants comme un moyen de mettre fin au jeûne que Gandhi entreprenait en prison pour protester contre la décision du premier ministre britannique. le ministre Ramsay MacDonald de donner des électorats séparés aux classes défavorisées pour l'élection des membres des assemblées législatives provinciales de l'Inde britannique. Ils se sont finalement mis d'accord sur 148 sièges électoraux.

44. Indian Dyarchy a été lancé par :

A. Loi sur le Conseil indien de 1861
B. Réformes Minto-Morley 1909
C. Loi de 1992 sur le Conseil indien
D. Montague-Chelmsford Réformes 1919

Réponse : Option D
Explication : La loi de 1919 sur le gouvernement de l'Inde a été adoptée sur la base des recommandations de Lord Chelmsford et Samuel Montagu pour introduire progressivement des institutions autonomes en Inde. Cet acte a couvert 10 ans de 1919 à 1929.

45. Quel mouvement a été lancé par le Mahatma Gandhi le 12 mars 1930 ?

A. Mouvement Khilafat
B. Non-coopération Coopération
C. Mouvement de désobéissance civile
D. Mouvement Quitter l'Inde

Réponse : Option C
Explication : Le 12 mars 1930, le leader de l'indépendance indienne Mohandas Gandhi entame une marche de défi vers la mer pour protester contre le monopole britannique sur le sel, son acte de désobéissance civile le plus audacieux à ce jour contre la domination britannique en Inde.

46. ​​Qui a présidé la session de Karachi du Congrès national indien en 1931 ?

A. Sarojani Naydu
B. Mahatma Gandhi
C. Subhash Chandra Bose
D. Sardar Vallabhbhai Patel.

Réponse : Option D
Explication : La session de Karachi était présidée par Sardar Patel. Le congrès a adopté une résolution sur les droits fondamentaux et la politique économique qui représentait le programme social, économique et politique du Parti. Il fut plus tard connu sous le nom de Karachi Resolution.

47. Le parti nationaliste du congrès a été formé pour agir comme un puissant groupe de pression au sein du congrès en :

A. Madan Mohan Malviya et Bal Gangadhar Tilak
B. Madan Mohan Malviya et M.S. Aney
C. Annie Besant et Bal Gangadhar Tilak
D. Annie Bessant et Md. Ali Jinha

Réponse : Option B
Explication : Le parti nationaliste du congrès a été formé pour agir comme un puissant groupe de pression au sein du congrès par Madan Mohan Malviya et M.S. Aney.

48. Rani Gaidinliu était un chef rebelle contre les Britanniques de :

A. Manipur
B. Uttar Pardesh
C. Madhya Pradesh
D. Maharashtra

Réponse : Option A
Explication : Rani Gaidinliu (26 janvier 1915 – 17 février 1993) était un chef spirituel et politique Rongmei Naga qui a mené une révolte contre la domination britannique en Inde. Le mouvement s'est ensuite transformé en un mouvement politique cherchant à chasser les Britanniques de Manipur et des régions Naga environnantes.

49. Un cabinet intérimaire dirigé par Jawaharlal Nehru a été formé par le congrès de :

A. Août 1940
B. Août 1943
C. Septembre 1946
D. Septembre 1942

Réponse : Option C
Explication : Le gouvernement intérimaire de l'Inde a été formé le 2 septembre 1946 à partir de l'Assemblée constituante nouvellement élue.

50. Le révolutionnaire qui était associé à la Ligue de l'Indépendance indienne était :

A. Rash Behari Bose
B. Bhagat Singh
C. Rajguru
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Rash Behari Bose était un révolutionnaire indien connu pour sa planification de la conspiration Delhi-Lahore de 1912 pour assassiner le vice-roi de l'époque, Lord Hardinge, et son implication dans la conspiration Ghadr de 1915.

51. Au cours de quelle session du Congrès national indien l'union historique du Congrès et de la Ligue musulmane a-t-elle eu lieu ?

A. Session Tripuri en 1939
B. Séance de Lahore en 1940
C. Meerut Session en 1946
D. Lucknow session en 1916

Réponse : Option D
Explication : Pacte de Lucknow, (décembre 1916), accord conclu par le Congrès national indien dirigé par le leader Maratha Bal Gangadhar Tilak et la Ligue musulmane de l'Inde dirigée par Muhammad Ali Jinnah, il a été adopté par le Congrès lors de sa session de Lucknow le 29 décembre et par la ligue le 31 décembre 1916.

52. La Ligue musulmane a exigé pour la première fois une patrie séparée pour les musulmans indiens :

A. Séance de Lahore en 1940.
B. Session de Lucknow en 1916
C. Meerut Session 1946
D. Tripuri Session en 1939

Réponse : Option A
Explication : C'est ce jour-là en 1940 que la Ligue musulmane, dans sa session annuelle tenue à Lahore, a mis en avant la revendication d'une patrie séparée pour les musulmans de l'Inde britannique. Plusieurs dirigeants de la Ligue musulmane ont parlé de la résolution avant qu'elle ne soit approuvée le 24 mars.

53. Guerre d'indépendance indienne 1857 a été écrit par :

A. Lala Lajpat Raï
B. Jawahar Lal Neharu
C. Damodar Chapekar
D. Savarkar

Réponse : Option D
Explication : La guerre d'indépendance indienne est une histoire nationaliste indienne de la révolte de 1857 de Vinayak Damodar Savarkar qui a été publiée pour la première fois en 1909.

54. Quel révolutionnaire a été condamné à mort le 17 août 1909 ?

A. Rash Bihari Bose
B. Bhagat Singh
C. Chandra Sekhar Ajad
D. Madanlal Dhingra

Réponse : Option D
Explication : Madanlal Dhingra a affirmé qu'il avait assassiné Curzon-Wyllie comme un acte patriotique et pour se venger des meurtres inhumains d'Indiens par le gouvernement britannique en Inde. Il a été reconnu coupable et condamné à mort. Il est exécuté à la prison de Pentonville le 17 août 1909.

55. En vertu de la loi de 1935 sur le gouvernement indien, il a été décidé de créer une fédération composée de :

A. Provinces du gouverneur
B. États princiers
C. Provinces du gouverneur et États princiers
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : En vertu de la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde, il a été décidé de créer une fédération composée de provinces du gouverneur et d'États princiers.

56. Qui a qualifié le Government of India Act 1935 de complètement pourri, fondamentalement mauvais et totalement inacceptable ?

A. Subhash Chandra Bose
B. Mohammed Ali Jinnah
C. Mahatma Gandhi
D. Balkrishana Chapekar

Réponse : Option B
Explication : Mohammad Ali Jinnah l'a commenté comme "complètement pourri, fondamentalement mauvais et totalement inacceptable". Le point de vue de Jinnah était basé sur le sentiment que cela augmenterait considérablement la majorité hindoue au centre.

57. Qui a fondé Tattvabodhini sabha en 1839 ?

A. Dayan et Sarswati
B. Maharishi Devendranath Tagore
C. Raja Ram Mohan Roy
D. Jogesh Chandra Dutt

Réponse : Option B
Explication : Le 6 octobre 1839 Debendranath Tagore a établi Tattvaranjini Sabha qui a été rebaptisé peu après Tattwabodhini (chercheurs de vérité) Sabha. Initialement limité aux membres immédiats de la famille Tagore, il a rassemblé en 2 ans plus de 500 membres.

58. L'éminent romancier et compositeur bengali de la chanson nationale Vande Mataram qui a suscité une nouvelle conscience dans la société du Bengale du 19e siècle était :

A. Rabindranath Tagore
B. Bankim Chandra Chattopadhyay
C. Sarat Chandra Chatterjee
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option B
Explication : Bankim Chandra Chattopadhyay est né le 27 juin 1838 à Naihati au Bengale occidental dans une famille bengali orthodoxe brahmane. Il a écrit la chanson nationale ‘Vande Mataram’, qui faisait partie de son roman Anandamath (1882). C'est un roman politique dépeignant une armée Sanyasi combattant les soldats britanniques.

59. Vivekanand a établi la mission Ramakrishna :

A. En 1892
B. En 1897
C. En 1937
D. En 1939

Réponse : Option B
Explication : La mission Ramakrishna a été créée en 1897 par son ardent disciple Swami Vivekananda avec le double objectif de travailler pour sa propre libération ainsi que de travailler pour le bien-être du monde en général.

60. Pour la cause de la libération nationale, Swami Dayananda a souligné :

A. Swabhasha et Swarajya
B. Swadharma
C. Swadeshi
Tout ce qui précède

Réponse : Option D
Explication : Pour la cause de la libération nationale, Swami Dayananda a mis l'accent sur Swadeshi, Swadharma, Swabhasha et Swarajya.

61. Qui a sorti un article avec le titre des « loyaux Muhammadaniens de l'Inde » ?
A. Sir Sayyid Ahmad Khan.
B. Khan Abdul Ghafar Khan
C. Abbas Tyabji
D. Rafi Ahmed Kidwai

Réponse : Option A
Explication : Sir Sayyid Ahmad Khan a sorti un papier avec le titre des ‘loyaux Muhammadanans de l'Inde’.

62. Individuel Satyagrah a été lancé le :

A. 17 octobre 1935
B. 17 octobre 1939
C. 17 octobre 1940
D. 17 octobre 1942

Réponse : Option C
Explication : Le 17 octobre 1940, le Père de la Nation, Mahatma Gandhi avait choisi Acharya Vinoba Bhave comme premier satyagrahi (promoteur du satyagraha) pour lancer le satyagraha personnel (mouvement qui signifiait tenir à la vérité) et Jawaharlal Nehru comme second.

63. Afin d'assurer la coopération des Indiens, le gouvernement britannique, au milieu de l'aggravation de la situation internationale en temps de guerre, a envoyé la mission Cripps en Inde :

A. En 1940
B. En 1942
C. En 1945
D. En 1946

Réponse : Option B
Explication : La mission Cripps était une tentative fin mars 1942 par le gouvernement britannique d'obtenir la pleine coopération indienne et le soutien de leurs efforts pendant la Seconde Guerre mondiale. La mission était dirigée par Sir Stafford Cripps, un haut responsable politique de gauche et ministre du gouvernement du Cabinet de guerre du Premier ministre Winston Churchill.

64. Conformément aux dispositions de la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde, des élections aux législatures provinciales ont eu lieu à :
A. Février 1925
B. Février 1932
C. Février 1935
D. Février 1937

Réponse : Option D
Explication : Des élections provinciales ont eu lieu en Inde britannique au cours de l'hiver 1936-1937, conformément à la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde. Des élections ont eu lieu dans onze provinces : Madras, provinces centrales, Bihar, Orissa, provinces unies, présidence de Bombay, Assam, NWFP, Bengale, Pendjab et Sindh. Les résultats définitifs des élections sont proclamés en février 1937.

65. La première table ronde s'est tenue le :
A. 12 novembre 1930
B. 12 décembre 1930
C. 12 novembre 1937
D. 12 octobre 1930

Réponse : Option A
Explication : La première table ronde s'est tenue entre novembre 1930 et janvier 1931. Elle a été officiellement inaugurée le 12 novembre 1930 à la Chambre des Lords à Londres par le roi britannique (George V) et était présidée par le Premier ministre britannique de l'époque, Ramsay MacDonald.

66. Le Dr B. R. Ambedkar a organisé un Bhishkrit Hitkari Sabha, (The Depressed Classes Institute) à :
A. 1924
N. 1920
Vers 1916
D. 1911

Réponse : Option A
Explication : Le Dr B. R. Ambedkar a organisé un Bhishkrit Hitkari Sabha, (The Depressed Classes Institute) en 1924.

67. Qui a fondé Satya Shodhak Samaj en 1873 ?

A. Shri Bharat Kumar
B. Purushottam Das Tandon
C. Bankim Chandra Chattopashyay
D. Jyotiba Phulé

Réponse : Option D
Explication : Satyashodhak Samaj (Société des chercheurs de vérité) est une société de réforme sociale fondée par Jyotirao Phule à Pune, en Inde, le 24 septembre 1873.

68. Le Pacte Gandhi-Irwin a été signé le :
A. 5 juillet 1931
B. 5 juin 1931
C. 5 mars 1931
D. 5 janvier 1931

Réponse : Option C
Explication : Le Pacte Gandhi-Irwin était un accord politique signé par le Mahatma Gandhi et Lord Irwin, alors vice-roi des Indes, le 5 mars 1931 avant la deuxième table ronde à Londres.

69. En juillet 1933, le Congrès décide de lancer :
A. Une désobéissance civile individuelle
B. Satyagrah
C. Bharat Chhoro Aandolan
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Gandhi arrive de Londres le 28 décembre 1931 et ce jour-là, le Comité de travail du Congrès décide de reprendre le Mouvement de désobéissance civile. En une semaine, le 4 janvier 1932, Gandhi est arrêté. Officiellement, le mouvement de désobéissance civile a été suspendu en mai 1933 et il a finalement été retiré en mai 1934.

70. Le premier président du Congrès national indien était :

A. Sir Womesh Chunder Bonnerjee.
B. Annie Besant
C. Dadabhai Naoroji
D. George Yule

Réponse : Option A
Explication : Womesh Chunder Bonnerjee (29 décembre 1844 - 21 juillet 1906) était un avocat indien et fut le premier président du Congrès national indien.

71. Qui a dit aux Indiens : « Je suis avec vous de tout cœur et en termes de culture, je suis l'un de vous » ?

A. Annie Besant
B. Badruddin Tyabji
C. George Yule
D. Sir William Wedderburn

Réponse : Option A
Explication : Annie Besant a transmis aux Indiens - “Je suis avec vous de tout cœur et en termes de culture je suis l'un de vous ».

72. Qui a dit « Chaque coup porté sur mon corps sera un clou dans le cercueil de l'Empire britannique » ?

A. Lala Lajpat Raï
B. Kunwar Singh
C. Bal Gangadhar Tilak
D. Chandra Sekhar Azaad

Réponse : Option A
Explication : Lala Lajpat Rai a dit "Chaque coup sur mon corps sera un clou dans le cercueil de l'Empire britannique".

73. En mars 1923, Chittranjan Das forme avec Motilal Nehru :
A. Le Parti Gaddar
B. Le bloc avancé
C. La fête Swaraj
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Le Parti Swaraj tel qu'établi comme Parti du Congrès-Khilafat Swaraj. C'était un parti politique formé en Inde en janvier 1923 après la conférence annuelle de Gaya en décembre 1922 du Congrès national, qui recherchait une plus grande autonomie gouvernementale et une plus grande liberté politique pour le peuple indien du Raj britannique. Il a été inspiré par le concept de Swaraj. En hindi et dans de nombreuses autres langues de l'Inde, swaraj signifie « indépendance » ou « règlement autonome ». Les deux dirigeants les plus importants étaient Chittaranjan Das, qui était son président et Motilal Nehru, qui était son secrétaire.

74. Après la suspension du Mouvement de non-coopération, qui ont-ils été appelés pro-changeurs au Congrès ?
A. Motilal Nehru et Anne Besant
B. Anne Besant et Chittranjan Das
C. Motilal Nehru et Chittranjan Das
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Le retrait soudain du Mouvement de non-coopération n'a laissé au congrès aucun autre programme de ce type. Il y avait une section impatiente des dirigeants du Congrès dont les attentes ont été enveloppées dans les prochaines élections en Inde en 1923, afin qu'elles entrent dans les législatures et apportent le « changement ». Ces élections devaient être menées conformément aux dispositions de la loi de 1919 sur le gouvernement de l'Inde.

75. Aurobindo Ghose, Barindra Kumar Ghose, B.P. Mitra, Abinash Bhattacharya et Bhupendranath Dutta étaient associés à l'organisation révolutionnaire :

A. Anushilan Samiti (au Bengale).
B. Satya Shodhak Samaj
C. Société du Bengale
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Aurobindo Ghose, Barindra Kumar Ghose, B.P. Mitra, Abinash Bhattacharya et Bhupendranath Dutta étaient associés à l'organisation révolutionnaire Anushilan Samiti (au Bengale).

76. Subhash Chandra Bose a formé Forward Block en :
A. L'année 1935
B. L'année 1939
C. L'année 1937
D. L'année 1942

Réponse : Option B
Explication : Le All India Forward Block (AIFB) est un parti politique nationaliste de gauche en Inde. Il a émergé en tant que faction au sein du Congrès national indien en 1939, dirigé par Subhas Chandra Bose. Le parti a été rétabli en tant que parti politique indépendant après l'indépendance de l'Inde.

77. Le centre principal du Mouvement Gadar de 1915 était :
A. États-Unis d'Amérique.
B. Japon
C. Australie
D. Singapour

Réponse : Option A
Explication : En 1914, Kasi Ram Joshi, membre du parti de l'Haryana, rentre d'Amérique en Inde. Le 15 mars 1915, il est pendu par le gouvernement colonial. Le parti Ghadar commandait un fidèle partisan de la province du Pendjab, mais bon nombre de ses militants les plus en vue ont été contraints à l'exil au Canada et aux États-Unis.

78. Qui a qualifié la révolte de 1857 de « révolte des étudiants agriculteurs et de la classe moyenne » ?
A. Sumit Sarkar
B. Barun De
C. B A Saletore
D. Dr Amba Prasad

Réponse : Option D
Explication : Le Dr Amba Prasad a qualifié la révolte de 1857 de « Révolte des étudiants agriculteurs et de la classe moyenne ».

79. Le juge C. Y. Chintamani a appelé Government of India Act 1935?
A. Canard paresseux
B. Canard boiteux
C. Fédération paresseuse
D. Fédération Boiteux

Réponse : Option D
Explication : Le juge C. Y. Chintamani a qualifié la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde de fédération boiteuse.

80. Le Mahatma Gandhi considérait que les conditions préalables étaient nécessaires pour qu'un satyagrahi remplisse, à savoir :
A. Suivez la vérité et cultivez l'intrépidité.
B. Chasteté du Préfet
C. Adopte la pauvreté
D. Tous ces

Réponse : Option D
Explication : Mahatma Gandhi considérait les conditions préalables comme nécessaires pour qu'un satyagrahi remplisse à savoir la chasteté du préfet, adopte la pauvreté, suive la vérité et cultive l'intrépidité.

81. La Conspiration Kakori a eu lieu à :
A. 1925
N. 1922
Vers 1920
D. 1915

Réponse : Option A
Explication : Le Kakori Conspiracy (ou Kakori train robbery ou Kakori Case) était un vol de train qui a eu lieu entre Kakori et, près de Lucknow, le 9 août 1925 lors du mouvement pour l'indépendance de l'Inde contre le gouvernement indien britannique. Le braquage a été organisé par l'Association républicaine de l'Hindustan (HRA).

82. Le massacre de Jallianwala Bagh à Amritsar a eu lieu le :
A. 13 mars 1919
B. 13 avril 1919
C. 13 mai 1919
D. 13 juin 1919

Réponse : Option B
Explication : Le massacre de Jallianwala Bagh, également connu sous le nom de massacre d'Amritsar, a eu lieu le 13 avril 1919 lorsque les troupes de l'armée indienne britannique sous le commandement du colonel Reginald Dyer ont tiré des coups de fusil sur une foule de Punjabis, qui s'étaient rassemblés à Jallianwala Bagh, Amritsar , Pendjab.

83. Qui le Mahatma Gandhi considérait-il comme son gourou politique ?
A. Shri Bharat Kumar
B. Purushottam Das Tandon
C. Sir William Wedderburn
D. Gopal Krishna Gokhale

Réponse : Option D
Explication : Gopal Krishna Gokhale CIE prononciation (9 mai 1866 - 19 février 1915) était un leader politique indien et un réformateur social pendant le mouvement pour l'indépendance indienne.

84. L'organisation de Khudai Khidmatgar a été créée :
A. Sous la direction de Khan Abdul Gaffar Khan.
B. Sous la direction d'Abul Kalam Azad
C. Sous la direction de M.
D. Sous la direction de Syed Hasan Imam

Réponse : Option A
Explication : Khan Abdul Gaffar Khan a lancé le mouvement Khudai Khidmatgar (Serviteurs de Dieu). Le mouvement Khudai Khidmatgar était une lutte non violente pour la liberté contre l'Empire britannique menée par les Pachtounes ou Pathans de la province de la frontière du Nord-Ouest dirigée par Khan Abdul Ghaffar Khan.

85. Bal Gangadhar Tilak a introduit le slogan Swaraj est mon droit de naissance en :
A. 1896
N. 1904
Vers 1906
D. 1910

Réponse : Option C
Explication : Bal Gangadhar Tilak a introduit le slogan Swaraj est mon droit de naissance en 1906. Il a adopté un nouveau slogan inventé par son associé Kaka Baptista : « Swaraj (l'autonomie) est mon droit de naissance et je l'aurai. Partition du Bengale, qui était une stratégie définie par Lord Curzon pour affaiblir le mouvement nationaliste, Tilak a encouragé le mouvement Swadeshi et le mouvement Boycott.

86. Qui a fondé Abhinav Bharat ?
UN V.
B.Savarkar
C. Arbindo Ghosh
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Abhinav Bharat a été nommé d'après la Abhinav Bharat Society, une organisation fondée par Vinayak Damodar Savarkar en 1904.

87. Les deux noms qui étaient associés à la publication du journal ‘Yugantar’ sont :
A. Barindra Kumar Ghose et Arbindo Ghosh
B. Bhupendranath Dutta et Arbindo Ghosh
C. Barindra Kumar Ghose et Bhupendranath Dutta
D. Sawarkar

Réponse : Option C
Explication : Les deux noms qui ont été associés à la publication du journal ‘Yugantar’ sont Barindra kumar Ghose et Bhupendranath Dutta.

88. Delhi a été officiellement déclarée la future capitale de l'Inde britannique en :
A. 1906
N. 1909
Vers 1912
D. 1911

Réponse : Option D
Explication : Le roi George V couronné en Angleterre en 1911. Un durbar a eu lieu à Delhi pour célébrer cette occasion en Inde et Delhi a été déclarée capitale de l'Inde impériale dans ce durbar. La première pierre de la ville a été posée par George V, empereur des Indes lors du Delhi Durbar de 1911.

89. L'année associée au mouvement Gadar est :
A. 1911
N. 1913
Vers 1917
D. 1922

Réponse : Option B
Explication : En 1913, la Pacific Coast Hindustan Association a été fondée par Lala Hardayal avec Sohan Singh Bhakna comme président, qui s'appelait Ghadar Party. Les membres de ce parti étaient les sikhs immigrés des États-Unis et du Canada. Le premier numéro de The Ghadar a été publié à San Francisco le 1er novembre 1913.

90. La reine Victoria prit le titre d'impératrice des Indes en 1876 par :
A. Parlement britannique
B. Sabha indien
C. Parlement singapourien
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Le projet de loi sur les titres royaux a été présenté au Parlement en 1876. La reine Victoria a ouvert le Parlement en personne, la première fois depuis la mort du prince Albert, pour annoncer le changement de titre royal.

91. Qui a dit « Notre vie et notre religion sont inutiles sans la réalisation de Swaraj » ?
A. Bal Gangadhar Tilak
B. Veer Kunwar
C. Lala Lajpat Rai
D. Bhagat Singh

Réponse : Option A
Explication : En 1906, Bal Gangadhar Tilak a introduit deux slogans « Swaraj est mon droit de naissance » et « Notre vie et notre religion sont inutiles sans l'obtention de Swaraj ».

92. Les journaux « Le Punjabi et L'élève » ont été publiés par :
A. Bal Gangadhar Tilak
B. Lala Lajpat Raï
C. Bhagat Singh
D. Lala Hardyal

Réponse : Option B
Explication : Les journaux 'Le Punjabi et L'élève' ont été publiés par Lala Lajpat Rai.

93. Le Collège national de Calcutta avait été créé le :
A. 14 septembre 1906
B. 14 juillet 1906
C. 14 mars 1906
D. 14 août 1906

Réponse : Option D
Explication : Le Bengal National College a commencé avec Sri Aurobindo comme premier directeur le 14 août 1906.

94. En 1906, Dadabhai Naoroji avait adopté une résolution approuvant les questions du swadeshi et de l'éducation nationale en :
A. La session de Calcutta du Congrès national indien
B. La session de Lucknow du Congrès national indien
C. La session Meerut du Congrès national indien
D. La session de Lahore du Congrès national indien

Réponse : Option A
Explication : La résolution de Swadeshi a été adoptée en 1906 à la session de Calcutta du Congrès national indien. Cette session était dirigée par Dada Bhai Naoroji. Cependant, c'était la session de 1906 à Calcutta au cours de laquelle quatre résolutions sur l'autonomie gouvernementale, le mouvement de boycott, le Swadeshi et l'éducation nationale ont été adoptées par le Congrès.

95. Qui a joué un rôle important dans le mouvement Gadar en 1915 ?
A. Lala Hardayal
B. Lala Lajpat Raï
C. Bal Gangadhar Tilak
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option A
Explication : Le nom original du Ghadar Party était Pacific Coast Hindustan Association. Le président fondateur du Parti Ghadar était Sohan Singh Bhakna et Lala Hardayal était la co-fondatrice de ce parti.

96. En 1821, Raja Ram Mohan Roy lança le Bengal Quarterly :
A. Samvad Kaumudi
B. Renaissance bengali
C. Gazette du Bengale
D. Le Brahmonique

Réponse : Option A
Explication : En 1821 Raja Ram Mohan Roy a commencé le Bengale trimestriel Samvad Kaumudi.

97. Le premier homme après la révolte de 1857 qui a voulu renverser le régime britannique au moyen d'une rébellion armée et établir l'autonomie en Inde était :
A. Bhakt Khan
B. Nana Sahib
C. Vasudeo Balwant Phadke
D. Jung Bhadur Rana

Réponse : Option C
Explication : Le premier homme après la révolte de 1857 qui a voulu renverser le régime britannique au moyen d'une rébellion armée et établir l'autonomie en Inde était Vasudeo Balwant Phadke.

98. Qui a créé l'Association des Indes orientales à Londres en 1866 ?
A. Subhash Chandra Bose
B. Dadabhai Naoroji
C. V. O. Chidambaram Pillai
D. Hemu Kalani

Réponse : Option B
Explication : L'East India Association a été fondée par Dadabhai Naoroji en 1866, en collaboration avec des Indiens et des fonctionnaires britanniques à la retraite à Londres.

99. En 1893, le Mahatma Gandhi se rendit en Afrique du Sud dans le cadre du procès d'un marchand :
A. Hemu Kalani
B. Sachindra Bakshi
C. Manmath Nath Gupta
D. Abdallah Seth

Réponse : Option D
Explication : Ce fut un long voyage de l'Inde à l'Afrique du Sud. Gandhi atteignit le port de Natal vers la fin mai 1893. La première chose qu'il remarqua fut que les Indiens y étaient traités avec peu de respect. Moins d'une semaine après son arrivée à Durban, il a visité le tribunal avec Abdulla Seth de Dada, Abdulla &Co.

100. Quel étranger est arrivé en Inde le 16 novembre 1893 ?

A. Khan Abdul Gaffar
B. W A Hume
C. Annie Besant
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Annie Besant est arrivée en Inde le 16 novembre 1893.

101. Barindra Kumar Ghose et Bhupendranath Dutta ont commencé :
A. Jugantar
B. Som Prakash
C. Vichar Lahiri
D. Sandhya

Réponse : Option A
Explication : Barindra Kumar Ghosh ou Barindra Ghosh, ou, populairement, Barin Ghosh (5 janvier 1880 – 18 avril 1959) était un révolutionnaire et journaliste indien. Il était l'un des membres fondateurs de Jugantar, un groupe révolutionnaire du Bengale. Barindra Ghosh était un frère cadet de Sri Aurobindo.

102. Lord Curzon a annoncé la partition du Bengale le :
A. 16 octobre 1911
N. 16 octobre 1896
C. 16 octobre 1907
D. 16 octobre 1905

Réponse : Option D
Explication : La décision d'effectuer la partition du Bengale a été annoncée le 19 juillet 1905 par le vice-roi des Indes, Curzon. La partition a eu lieu le 16 octobre 1905 et a séparé les régions orientales majoritairement musulmanes des régions occidentales majoritairement hindoues.

103. De qui est cette déclaration – « Les Indiens ne devraient plus se contenter d'une simple mendicité et ne devraient pas non plus demander des concessions aux Anglais » ?

A.VN Mandalik
B. Lala Lajpat Raï
C. Bipin Chandra Pal
D. Abdul Kalam Azad

Réponse : Option B
Explication : La déclaration de Lala Lajpat Rai est la suivante : « Les Indiens ne devraient plus se contenter d'une simple mendicité et ne devraient pas non plus demander des concessions aux Anglais ».

104. Quel révolutionnaire indien a été appelé par les Britanniques comme « le père de la désaffection indienne et le plus grand traître » ?
A. Lala Lajpat Raï
B. Lala Hardyal
C. Bal Gangadhar Tilak
D. M G Ranade

Réponse : Option C
Explication : Bal Gangadhar Tilak (23 juillet 1856 – 1er août 1920), né sous le nom de Keshav Gangadhar Tilak, était un nationaliste indien, enseignant, avocat et militant indépendantiste. Il a été le premier chef du Mouvement pour l'indépendance de l'Inde. Les autorités coloniales britanniques l'appelaient « le père des troubles indiens ».

105. Qui était le fondateur d'une société connue sous le nom de « Abhinav Bharat » ?
A. J K Hikki
B. B B Upadhyay
C. Vinayak Damodar Savarkar
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option C
Explication : Abhinav Bharat Society (Young India Society) était une société secrète fondée par Vinayak Damodar Savarkar et son frère Ganesh Damodar Savarkar en 1903.

106. Maulana qasim Nanautavi, Rashid Ahmad Gangohi, Sheikhul Hind Maulana- Mahmud-ul Hasan étaient les personnalités importantes qui représentaient ?
A. Mouvement Deoband
B. Mouvement Santhal
C. Mouvement Indigo
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Après la rébellion indienne de 1857, le centre d'apprentissage Darul Uloom Deoband a été créé le 21 mai 1866 par Maulana Muhammad Qasim Nanautavi. Le mouvement islamique Deobandi est originaire des Darul Uloom.

107. Dans l'histoire du mouvement national indien, la rébellion de Santhal a eu lieu entre :

A. 1845-47
N. 1849-50
Vers 1855-56
D. 1866-67

Réponse : Option C
Explication : Rébellion Santhal 1855-56. La rébellion Santhal est antérieure à 1857. C'était une rébellion du peuple Santhal dirigée par 4 frères Murmu nommés Sindhu, Kanhu, Chand et Bhairav, dans le Jharkhand moderne (alors présidence du Bengale) contre le système oppressif des Zamindari. La guérilla initialement lancée dans les jungles du Jharkhand.

108. La famine qui a tué près de 8 lakh de personnes pendant la domination britannique selon le rapport fourni par la Commission des femmes de 1660 avait frappé :
A. Inde orientale
B. Inde du Nord
C. Inde du Sud
D. Inde occidentale

Réponse : Option D
Explication : La famine qui a tué près de 8 lakh de personnes pendant la domination britannique selon le rapport fourni par la Commission des femmes de 1660 avait frappé l'ouest de l'Inde.

109. Qui a qualifié la révolte de 1857 de guerre entre la barbarie et la civilisation ?
A. V A Smith
B.T.R. Holmes
C.JK Hikki
D. Sir Ahmed Khan

Réponse : Option B
Explication : T. R. Holmes a popularisé l'idée que la Révolte de 1857 était un conflit entre la civilisation et la barbarie ou une lutte entre la civilisation et la culture orientales et occidentales.

110. Qui est l'auteur du livre « La grande rébellion » ?

A. Robert Chevalier
B. T N Das
C. Ashok Mehta
RÉ.K M Pannikar

Réponse : Option C
Explication : L'Auteur de la Grande Rébellion est Ashok Mehta. La grande rébellion était l'histoire qui se déroulait en 1857, lorsque les combattants indiens de la liberté se sont battus pour l'indépendance.

111. Qui a dit, « ceci (la révolte de 1857) était une éruption de volcan social, où de nombreuses forces épuisées ont trouvé un évent. Après l'éruption, toute la topographie sociale avait changé les cicatrices si la rébellion restait profonde et éclatante ?
A. J K Hikki
B. Ashok Mehta
C. K M Pannikar
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option B
Explication : Ashok Mehta a dit, « ceci (la révolte de 1857) était une éruption de volcan social, où de nombreuses forces épuisées ont trouvé un évent. Après l'éruption, toute la topographie sociale avait changé les cicatrices si la rébellion restait profonde et éclatante ».

112. Sisir Kumar Ghosh, Shambhuchand Mukherhee, Kali Mohan Das et Jogesh Chandra Dutt étaient les rédacteurs de :
A. Amrit Bazar Patrika
B. Hindou
C. Sudharak
D. Yugantar

Réponse : Option A
Explication : Sisir Kumar Ghosh, Shambhuchand Mukherjee, Kali Mohan Das et Jogesh Chandra Dutt étaient rédacteurs en chef de – Amrit Bazar Patrika.

113. Lequel des actes britanniques prévoyait l'établissement de la Fédération de l'Inde au centre ?
A. La loi de 1935 sur le gouvernement indien.
B. La loi de 1919 sur le gouvernement indien.
C. Loi sur l'indépendance de l'Inde de 1947
D. La loi sur l'enregistrement de 1908

Réponse : Option A
Explication : La loi sur le gouvernement de l'Inde de 1935 prévoyait la création d'une Cour fédérale pour interpréter la loi et trancher les différends relatifs aux questions fédérales. Il prévoyait que les cours fédérales devaient être composées d'un juge en chef et d'au plus six juges.

114. La mission du Cabinet est arrivée à Delhi le :
A. 24 août 1946
B. 24 mai 1946
C. 24 mars 1946
D. 24 avril 1946

Réponse : Option C
Explication : La mission du Cabinet de 1946 est venue en Inde dans le but de discuter du transfert de pouvoir du gouvernement britannique aux dirigeants indiens, dans le but de préserver l'unité de l'Inde et de lui accorder son indépendance. Il est arrivé le 24 mars 1946.

115. Le gouvernement britannique a déclaré le Parti communiste indien illégal en :

A. 1924
N. 1934
Vers 1930
D. 1939

Réponse : Option B
Explication : Le gouvernement britannique n'a pas favorisé les activités des communistes en Inde et le 23 juillet 1934 il a interdit le fonctionnement du parti.

116. En vertu de quelle loi britannique la disposition établissant une concession de la Fédération de l'Inde des provinces du gouverneur et des États princiers a-t-elle été prise ?
A. Loi sur le gouvernement indien de 1918
B. Loi de 1925 sur le gouvernement indien
C. Loi de 1930 sur le gouvernement indien
D. Loi de 1935 sur le gouvernement indien

Réponse : Option D
Explication : La loi de 1935 du gouvernement de l'Inde prévoit la création d'une « Fédération de l'Inde » composée à la fois de l'Inde britannique et de certains ou de tous les « États princiers ».

117. Quand le Pacte de Poona entre le Mahatma Gandhi et le Dr B. R. Ambedkar a-t-il été signé ?
A. En 1920
B. En 1925
C. En 1928
D. En 1932

Réponse : Option D
Explication : Un accord entre le Dr Babasaheb Ambedkar et le Mahatma Gandhi a été signé il y a 84 ans le 24 septembre 1932. L'accord a été signé par le Pt Madan Mohan Malviya et le Dr BR Ambedkar et certains dirigeants dalits à la prison centrale de Yerwada à Pune, pour briser Le Mahathma Gandhi jeûne jusqu'à la mort.

118. Le Premier ministre britannique Atlee a annoncé le retrait des Britanniques de la Chambre des communes d'Inde le
A. 20 février 1942
B. 20 février 1947
C. 20 mars 1947
D. 20 mars 1942

Réponse : Option B
Explication : Le Premier ministre britannique Clement Atlee a déclaré le 20 février 1947 à la Chambre des communes que les Britanniques quitteraient l'Inde après avoir transféré le pouvoir entre les mains des responsables au plus tard en juin 1948.

119. Qui a dit : « L'Inde est pour les Indiens ?
A. Syed Hassan Imam
B. Mahatma Gandhi
C. Dr S. Gopal
D. Dayan et Saraswati

Réponse : Option D
Explication : Swami Dayan et Saraswati ont donné le slogan politique que l'Inde est pour les Indiens. Dayanand a dit - Le monde est un champ de bataille où chaque individu doit travailler à son salut par de bonnes actions.

120. Qui a dit : Un pays, un Dieu, une caste, un esprit, nous tous frères sans différence, sans doute ?”
UN V.
B. Savarkar
C. Syed Hassan Imam
D. Lala Lajpat Rai

Réponse : Option A
Explication : V. D. Savarkar a dit : Un seul pays, un seul dieu, une seule caste, un seul esprit, nous tous frères sans différence, sans doute “.

121. United India House organise l'unité parmi les Indiens des États-Unis d'Amérique en
A. 1906
N. 1908
Vers 1910
D. 1917

Réponse : Option C
Explication : United India House organise l'Unité parmi les Indiens aux États-Unis d'Amérique en 1910.

122. Le peuple indien joue le rôle du peuple dans la guerre populaire était le slogan de :
A. Le bloc avancé
B. Congrès national indien
C. Parti communiste indien
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Le Parti Communiste de l'Inde a été formé en 1925. Le slogan clé de leur parti était de faire en sorte que le peuple indien joue un rôle populaire dans la guerre populaire.

123. Qui, en 1907, a déployé le premier drapeau national lors de la conférence socialiste internationale à Stuttgart (Allemagne) ?
A. Madame Bhikaji Cama
B. Subash Chandra Bose
C. Jawahar Lal Nehru
D. Sardar Patel

Réponse : Option A
Explication : Bhikaji Cama, également connue sous le nom de Madame Cama, a été la première femme à déployer avec succès la première version du drapeau indien tricolore. Elle reste toujours l'une des personnalités féminines les plus en vue à participer au mouvement nationaliste indien. Née dans une famille Parsi très aisée à Bombay (aujourd'hui Mumbai), Bhikaji y a reçu sa première éducation.

124. En 1942, qui a appelé les Britanniques à laisser l'Inde entre les mains de Dieu ?
A. Jawahar Lal Nehru
B. Mohhamad Ali Jinnah
C. Sardar patel
D. Mahatma Gandhi

Réponse : Option D
Explication : En mai 1942, le Mahatma Gandhi a appelé la Grande-Bretagne à « laisser l'Inde à Dieu. Si c'est trop, laissez-la à l'anarchie. En juillet 1942, le Comité de travail du Congrès se réunit à Wardha. La résolution exigeait : « La domination britannique en Inde doit prendre fin immédiatement. »

125. Satyagrah individuel – de nature symbolique et non violente a commencé le :
A. 17 octobre 1942
B. 17 octobre 1940
C. 17 octobre 1939
D. 17 octobre 1938

Réponse : Option B
Explication : Le mouvement satyagraha individuel a commencé le 17 octobre 1940 et s'est poursuivi jusqu'en décembre.

126. En 1906, pour protester contre la discrimination contre les Indiens en Afrique du Sud, le Mahatma Gandhi a commencé
A. Satyagraha à Durban
B. Satyagraha au Cap
C. Satyagraha à Port Elizabeth
D. Satyagraha à Johannesburg

Réponse : Option D
Explication : Une réunion à Johannesburg le 11 septembre 1906 a marqué le début de la campagne de résistance, qui est finalement devenue connue sous le nom de satyagraha (qui signifie « force de vérité »), avec ses pratiquants appelés satyagrahi.

127. Quel slogan a été donné par le Congrès en opposition au gouvernement britannique impliquant l'Inde dans la Seconde Guerre mondiale en 1939 sans consulter le peuple indien ?
A. Karo ya Maro
B. Nahi Karenge Nahi Ladenge
C. Na koi bhai na koi pai.
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Na koi bhai, na koi pai slogan a été donné par le Congrès en opposition au gouvernement britannique impliquant l'Inde dans la Seconde Guerre mondiale en 1939 sans consulter le peuple indien.

128. Subhash Chandra Bose a été élu président du congrès national indien :
A. Ramgarh Session 1940
B. Session de Bombay 1934
C. Tripuri session 1939
D. Wardha Session 1942

Réponse : Option C
Explication : Subhash Chandra Bose et Congrès Tripuri Session 1939. Le gouvernement britannique tenait à ce que Bose s'intéresse aux puissances de l'Axe et au développement des conflits de Gandhi Bose. En décembre 1938, Bose a rencontré deux représentants du parti nazi allemand.

129. Bal Gangadhar Tilak a commencé sa quête d'un nouvel éveil parmi les Indiens en publiant deux journaux en 1881
A. Le Maratha et le Kesari
B. Le Maratha et le Samwad
C. Le Samwad et le Kesari
D. Le Maratha et le Kumudi

Réponse : Option A
Explication : En 1881, il commença sa quête d'un nouvel éveil en publiant parmi les Indiens deux journaux à savoir, le Maratha (anglais) et Kesari (marathi).

130. Lors des élections tenues en 1937 en vertu des dispositions de la loi sur le gouvernement de l'Inde de 1935, des ministères du Congrès ont été constitués dans :
A. Onze États
B. Neuf États
C. Cinq États
D. Dix États

Réponse : Option A
Explication : Des élections provinciales ont eu lieu en Inde britannique au cours de l'hiver 1936-1937, conformément à la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde. Des élections ont eu lieu dans onze provinces : Madras, provinces centrales, Bihar, Orissa, provinces unies, présidence de Bombay, Assam, NWFP, Bengale, Pendjab et Sindh.

131. Qui les Britanniques appelaient-ils le père de la désaffection indienne et le plus grand traître ?
A. Bal Gangadhar Tilak
B. Lala Hardayal
C. Lala Lajpat Rai
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Bal Gangadhar Tilak (23 juillet 1856 – 1er août 1920), né sous le nom de Keshav Gangadhar Tilak, était un nationaliste indien, enseignant, avocat et militant indépendantiste. Il a été le premier chef du Mouvement pour l'indépendance de l'Inde. Les autorités coloniales britanniques l'appelaient "Le père des troubles indiens".

132. Qui a créé en 1893 la société pour l'élimination des obstacles à la religion hindoue ?
A. Dayan et Sarshawati
B. Raja Ram Mohan Rai
C. Les frères Chapekar
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Ils ont organisé une association appelée « Chapekar Club » pour l'entraînement physique et militaire qu'ils ont également appelé « la société pour la suppression des obstacles à la religion hindoue ». Leurs activités ont consisté à attaquer dans le noir les principaux réformateurs sociaux, à mettre du goudron sur la statue de la reine près de l'Esplanade de Bombay et à brûler le pandal d'examen. Ils sont devenus des membres actifs des Ganapati melas et ont chanté avec force des chansons louant Shivaji pour « ses actes audacieux et exhortant le public à risquer sa vie sur le champ de bataille dans une guerre nationale pour répandre sur la terre la force vitale des ennemis qui ont détruit la religion hindoue ».

133. Raja Rammohan Roy a fondé Brahma samaj le
A. 20 août 1838
B. 20 août 1828
C. 20 août 1848
D. 20 août 1858

Réponse : Option B
Explication : La première session de Brahmo Samaj de Ram Mohan Roy a lieu à Calcutta. Le 20 août 1828, la première session de Brahmo Samaj du Raja Ram Mohan Roy a eu lieu à Kolkata. Raja Ram Mohan Roy était un réformateur social et éducatif populaire en Inde qui a ouvert la voie au progrès en Inde sous la domination britannique.

134. Gandhiji a lancé le mouvement de non-coopération en :
A. L'année 1910
B. L'année 1915
C. L'année 1917
D. L'année 1920

Réponse : Option D
Explication : Le mouvement de non-coopération a été lancé le 1er août 1920 et retiré en février 1922 après l'incident de Chauri Chaura.

135. Swami Sahajanand Saraswati fut le premier président de
A. Toute l'Inde hindoue Mahasabha
B. L'unité de toute l'Inde Mahasabha
C. Toute l'Inde Kisan Mahasabha
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : All India Kisan Sabha (AIKS) est l'aile paysanne ou paysanne du Parti communiste indien. Le mouvement Kisan Sabha a commencé au Bihar sous la direction de Swami Sahajanand Saraswati, qui avait formé en 1929 le Bihar Provincial Kisan Sabha (BPKS) pour mobiliser les griefs des paysans contre les attaques des zamindari contre leurs droits d'occupation. Peu à peu, le mouvement paysan s'est intensifié et s'est répandu dans le reste de l'Inde. Tous ces développements radicaux sur le front paysan ont abouti à la formation de l'All India Kisan Sabha (AIKS) lors de la session de Lucknow du Congrès national indien en avril 1936, avec Swami Sahajanand Saraswati élu comme premier président.

136. D'où a commencé le mouvement pour quitter l'Inde ?

A. Calcutta
B. Mysore
C. Bombay
D. Pune

Réponse : Option C
Explication : Le 8 août 1942, lors de la session du All-India Congress Committee à Bombay, Mohandas Karamchand Gandhi lance le mouvement « Quit India ». Le lendemain, Gandhi, Nehru et de nombreux autres dirigeants du Congrès national indien ont été arrêtés par le gouvernement britannique.

137. Abhinav Bharat organisé en 1904 était :
A. Mahashabha hindou
B. Une société secrète de militants révolutionnaires
C. Toute l'Inde Kisan Mahasabha
D. Aucun de ces

Réponse : Option B
Explication : Abhinav Bharat a été nommé d'après l'Abhinav Bharat Society, une organisation fondée par Vinayak Damodar Savarkar en 1904. L'organisation d'origine croyait en la révolution armée et était responsable des assassinats de certains officiers du gouvernement britannique au pouvoir avant d'être dissoute en 1952.

138. Les principales organisations musulmanes qui s'opposaient à la partition de l'Inde étaient
A. Le Jamiat-Ulema-hind
B. Khudai Khidmatgar
C. Majlis-e-Ahrar – Hind
D. Tous ces

Réponse : Option D
Explication : Les principales organisations musulmanes qui se sont opposées à la partition de l'Inde étaient le Jamiat-Ulema-hind, le Khudai Khidmatgar et le Majlis-e-Ahrar-Hind.

139. Qui fut le premier satyagrahi choisi par le Mahatma Gandhi pour commencer le satyagraha individuel en 1940 ?
A. Vinoba Bhave
B. Jawahar Lal Nehru
C. Brahma Datt
D. Annie Besant

Réponse : Option A
Explication : Le Congrès était à nouveau dans un état confus après l'Offre d'août. Les radicaux et les gauchistes voulaient lancer un mouvement de désobéissance civile de masse, mais ici Gandhi a insisté sur le Satyagraha individuel. Le premier Satyagrahi sélectionné était Acharya Vinoba Bhave, qui a été envoyé en prison lorsqu'il s'est prononcé contre la guerre.

140. Qui était le cerveau de l'attentat à la bombe contre Lord Hardinge à Chandani Chowk à Delhi en 1912 ?
A. Amir Chand
B. Avadh Behari
C. Rasbihari Bose
D. Basant Kumar Biswas

Réponse : Option C
Explication : Par la fraîche matinée du 23 décembre 1912, Delhi s'est paré pour accueillir le vice-roi de l'époque Lord Hardinge à l'occasion du transfert de la capitale de Calcutta à Delhi. Dans un immeuble de Chandni Chowk, on pouvait voir une petite femme attendre avec la foule pour voir le vice-roi, puis une bombe a explosé. Basant Biswas, un jeune garçon de 16 ans, s'était déguisé en femme et avait lancé une bombe grossière sur l'éléphant transportant le vice-roi. Hardinge s'en est sorti avec des blessures. Rash Behari était le cerveau derrière l'attaque et a aidé à fabriquer la bombe. Après l'explosion, Bose a repris son poste au gouvernement à l'Institut de recherche forestière et a même organisé une réception d'honneur pour Hardinge quelques mois plus tard.

141. La partition du Bengale a été révoquée en 1911 pendant la vice-royauté de
A. Lord Hardinge
B. Seigneur Minto
C. Lord Chelmsford
D. Lord Reading

Réponse : Option A
Explication : Lord Hardinge, le vice-roi des Indes (1910-1916), est connu pour l'annulation de la partition du Bengale en 1911.

142. Le mouvement Quit India a commencé le :
A. 9 août 1940
B. 9 août 1941
C. 8 août 1942
D. 9 août 1944

Réponse : Option C
Explication : Le mouvement Quit India, ou mouvement d'août, était un mouvement lancé lors de la session de Bombay du All-India Congress Committee par Gandhiji le 8 août 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, exigeant la fin de la domination britannique sur l'Inde.

143. En vertu de quel document l'électorat séparé a-t-il été accordé aux musulmans ?
A. Loi sur la Charte de 1813
B. Le règlement permanent
C. Réformes du système Mahalwari
Réformes de D. Morley Minto

Réponse : Option D
Explication : Une introduction capitale dans les réformes était les électorats séparés où les sièges étaient réservés aux musulmans et dans lesquels seuls les musulmans seraient élus. L'implication que les musulmans et leurs intérêts ne pouvaient être protégés que par les musulmans influencerait la politique indienne dans les décennies suivantes. La Ligue musulmane avait été fondée en 1906 par une élite visant à promouvoir les intérêts musulmans, à empêcher la domination hindoue sur les musulmans par le biais d'un système parlementaire et à faire avancer la perspective musulmane dans les délibérations concernant les réformes constitutionnelles après octobre 1907.

144. Le pacte de Lucknow de 1916 était entre :
A. Ligue musulmane indienne et Mahatma Gandhi
B. Ligue musulmane indienne et Congrès national indien
C. Congrès national indien et Lord Hardinge
D. Lord Hardinge et Mahatma Gandhi

Réponse : Option B
Explication : Le pacte de Lucknow était un accord conclu entre le Congrès national indien et la Ligue musulmane lors de la session conjointe des deux parties tenue à Lucknow en décembre 1916. Par le pacte, les deux parties ont convenu d'autoriser la surreprésentation des minorités religieuses dans le législatures provinciales.

145. Au cours du mandat de quel gouverneur général la résolution d'indépendance totale a-t-elle été adoptée?
A. Lord Irwin
B. Seigneur Minto
C. Lord Chelmsford
D. Lord Reading

Réponse : Option A
Explication : A la session de Lahore de 1929 , le congrès a adopté une résolution Poorna Swarajya pour une totale indépendance. Pendant ce temps, Lord Irwin était gouverneur général.

146. Le principal centre du mouvement Wahabi pendant le mouvement de libération était
A. Lucknow
B. Mysore
C. Patna
D. Delhi

Réponse : Option C
Explication : Ce mouvement, centré autour de Patna était un mouvement de renouveau islamique, dont l'accent était de condamner tout changement dans l'Islam originel et de revenir à son véritable esprit. Le mouvement était dirigé par Syed Ahmed Barelvi.

147. Swami Dayanand a établi le quartier général d'Arya Samaj en :
A. Calcutta
B. Lahore
C. Bombay
D. Chennai

Réponse : Option B
Explication : La première unité Arya Samaj a été formellement créée par lui à Bombay en 1875 et plus tard le siège du Samaj a été établi à Lahore.

148. En 1912, Mohammad Ali a commencé le journal
A. L'opinion autochtone
B. La Nouvelle Inde
C. Al-Balagh
D. Le camarade

Réponse : Option D
Explication : The Comrade était un journal hebdomadaire de langue anglaise qui a été publié et édité par Maulana Mohammad Ali entre 1911 et 1914.

149. Le Congrès national indien a décidé de lancer une désobéissance civile individuelle à la place de la désobéissance civile de masse dans :
A. 1942
N. 1935
Vers 1933
D. 1928

Réponse : Option C
Explication : Le congrès national indien a décidé de lancer une désobéissance civile individuelle à la place de la désobéissance civile de masse en juillet 1933.

150. Quelle loi prévoyait l'établissement d'une fédération de toute l'Inde au centre composée des provinces de l'Inde britannique et des États princiers ?
UNE.La loi sur le gouvernement indien de 1935
B. Loi sur le gouvernement indien de 1918
C. Loi de 1925 sur le gouvernement indien
D. Loi de 1930 sur le gouvernement indien

Réponse : Option A
Explication : La loi sur le gouvernement de l'Inde de 1935, cette loi a mis fin au système de dyarchie introduit par la loi GOI de 1919 et a prévu la création d'une fédération de l'Inde composée des provinces de l'Inde britannique et de certains ou de tous les États princiers. Cependant, la fédération n'a jamais vu le jour car le nombre requis d'États princiers n'y a pas adhéré.

151. Quand le Mahatma Gandhi est-il allé vite jusqu'à la mort pour la première fois ?
A. 1921
N. 1917
Vers 1918
D. 1915

Réponse : Option C
Explication : En 1918, Gandhiji s'est battu pour les droits des ouvriers des usines textiles d'Ahmedabad. Ici, pour la première fois, il a introduit une méthode d'arbitrage – jeûne.

152. Qu'appelle-t-on la magna carta du système éducatif occidental en indien ?
A. Dépêche de Charles Wood secrétaire d'État 1854
B. Projet de loi sur l'esclavage pour l'éducation
C. Wonder of Education reforms
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Wood’s Dispatch / Despatch est connu sous le nom de Magna Carta (Magna Charta) de l'éducation indienne. Wood’s Dispatch était une loi de 1854 mise en œuvre par les dirigeants britanniques pendant l'Inde pré-indépendante. La dépêche a été présentée par Sir Charles Wood aux directeurs de la Compagnie britannique des Indes orientales.

153. Qui a mené la révolte de 1857 à Lucknow ?
A. Bahadur Shah Jafar
B. Jung Bahadur Rana
C. Bégum Hazrat Mahal
D. Tatya Tope

Réponse : Option C
Explication : Au cours de la mutinerie indienne, de 1857 à 1858, le groupe de partisans de la Bégum Hazrat Mahal, dirigé par Raja Jailal Singh, s'est rebellé contre les forces britanniques plus tard, ils ont pris le contrôle de Lucknow et elle a déclaré son fils, Birjis Qadra, en tant que souverain (Wali) d'Oudh.

154. Qui a dit « une religion, une caste et un Dieu pour l'humanité ?
A. Dayanand Sarshwati
B. Swami Sachidanand Sarshwati
C. Swami Ramanand Sarshwati
D. Narayan Gourou

Réponse : Option D
Explication : Sri Narayana Guru a prêché la doctrine « Une caste, une religion, un Dieu. .

155. Sur quel terrain la seconde scission du congrès a-t-elle eu lieu en 1918 ?
A. Charte de l'Inde
B. Déclaration de Montague Chelmsford
Réformes de C. Morley Minto
D. Aucun de ces

Réponse : Option B
Explication : Le Congrès en session spéciale (août 1918) a critiqué la Déclaration d'août comme « décevante et insatisfaisante » et a suggéré d'importantes modifications. Les modérés, dirigés par Surendra Nath Banerjee, ont soutenu la Déclaration lors d'une conférence distincte (novembre 1918).

156. Quel révolutionnaire a écrit les livres Color of Swadeshi et Revolutionary Life ?
A. Bhagat Singh
B. Soukhdev
C. Pandit Ram Prasad Bismil
D. Raj Gourou

Réponse : Option C
Explication : Pandit Ram Prasad Bismil a écrit les livres Color of Swadeshi et Revolutionary Life.

157. Quel révolutionnaire a été associé à la fondation du Punjab Navjivan Bharat Sabha en 1926 ?
A. Rash Behari Bose
B. Amir Chand
C. Basant Kumar Biswas
D. Bhagat Singh

Réponse : Option D
Explication : Elle a été fondée par Bhagat Singh en mars 1926 et était un visage plus public de l'Association républicaine de l'Hindustan. Le NBS comprenait des membres des communautés hindoue, musulmane et sikhe et organisait des conférences, des réunions publiques et des manifestations.

158. Le roman « Neel Darpan » décrivant le harcèlement et l'oppression des agriculteurs indigo par les Britanniques a été écrit par :
A. M M Malviya
B. Bipin Chandra Pal
C. Tara Shankar Bandhopadhyay
D. Sisir Kumar Ghosh

Réponse : Option C
Explication : Le roman 'Neel Darpan' illustrant le harcèlement et l'oppression des fermiers Indigo par les Britanniques a été écrit par Tara Shankar Bandhopadhyay.

159. Qui a mené la révolte en 1857 au Bihar et a vaincu l'armée britannique près d'Aara ?
A. Bahadur Shah Jafar
B. Kunwar Singh
C. Tatya Tope
D. Mangal Pandey

Réponse : Option B
Explication : Kunwar Singh a mené la rébellion indienne de 1857 au Bihar. Il avait près de quatre-vingts ans et sa santé déclinait lorsqu'il fut appelé à prendre les armes. Il a livré un bon combat et harcelé les forces britanniques pendant près d'un an et est resté invincible jusqu'à la fin. Il était un expert dans l'art de la guérilla.

160. Qui a écrit la célèbre thèse intitulée « Inde du Sud en 1857 : guerre d'indépendance » :
A. J K Hikki
B. K M Pannikar
C. M G Ranade
D. Savarkar

Réponse : Option D
Explication : La guerre d'indépendance indienne est une histoire nationaliste indienne de la révolte de 1857 de Vinayak Damodar Savarkar qui a été publiée pour la première fois en 1909.

161. Qui a écrit sur la révolte de 1857 - « ce fut une éruption de volcan social » où de nombreuses forces épuisées ont trouvé un évent. Après l'évent, toute la topographie sociale a changé. Les cicatrices de la rébellion sont restées profondes et brillantes ?
A. Brahma Datt
B.V.
C. Savarkar
D. Ashok Mehta

Réponse : Option D
Explication : Ashok Mehta a écrit à propos de la révolte de 1857 - « c'était une éruption de volcan social » où de nombreuses forces épuisées ont trouvé un évent. Après l'évent, toute la topographie sociale a changé. Les cicatrices de la rébellion sont restées profondes et brillantes ».

162. Quelle loi peut être considérée comme le début du système représentatif dans l'Inde moderne ?
A. La loi de 1861 sur les conseils indiens
B. Loi sur le gouvernement indien de 1918
C. Loi de 1925 sur le gouvernement indien
D. Loi de 1935 sur le gouvernement indien

Réponse : Option A
Explication : La loi sur les conseils indiens de 1861 peut être considérée comme le début du système représentatif dans l'Inde moderne.

163. Par quelle loi le parlement britannique la reine Victoria a-t-elle assumé le titre de « l'impératrice des Indes » pour souligner la souveraineté britannique sur l'ensemble des provinces britanniques en Inde et dans les États indiens ?
A. La Loi sur les titres royaux de 1866
B. La Loi sur les titres royaux de 1870
C. La Loi sur les titres royaux de 1876
D. La Loi sur les titres royaux de 1886

Réponse : Option C
Explication : Le Royal Titles Act 1876 (39 & 40 Vict., c. 10) était une loi du Parlement du Royaume-Uni qui reconnaissait officiellement la reine Victoria comme “Empress of India.”

164. La loi sur la presse vernaculaire en tant que soupape de sécurité contre les journaux vernaculaires a été adoptée par Lord Lytton le
A. 14 avril 1878
B. 14 mars 1878
C. 14 mars 1876
D. 14 mars 1870

Réponse : Option B
Explication : L'acte a été proposé par Lord Lytton, alors vice-roi des Indes, et a été adopté à l'unanimité par le Conseil du vice-roi le 14 mars 1878.

165. Qui fut le premier à qualifier la révolte de 1857 de guerre organisée pour l'indépendance nationale ?
A. Ashok Mehta
B. Dr S Gopal
C. Syed Hassan Imam
D. Savarkar

Réponse : Option D
Explication : V.D. Savarkar fut le premier à qualifier la révolte de 1857 de guerre organisée pour l'Indépendance nationale.

166. La première table ronde s'est tenue le :
A. 12 décembre 1930
B. 12 août 1930
C. 12 avril 1930
D. 12 novembre 1930

Réponse : Option D
Explication : La First Round Table Conference était la première parmi les trois conférences de ce type organisées entre 1930 et 1932 par le gouvernement britannique en vue des réformes constitutionnelles en Inde. Ces conférences ont été menées selon le rapport de 1930 de la Commission Simon. La première table ronde a eu lieu entre novembre 1930 et janvier 1931. Elle a été officiellement inaugurée le 12 novembre 1930 à la Chambre des Lords à Londres par le roi britannique (George V) et était présidée par le Premier ministre britannique de l'époque, Ramsay MacDonald.

167. Le pacte Gandhi-Irvin en vertu duquel le Mahatma Gandhi a accepté de suspendre le mouvement de désobéissance civile a été signé le
A. 5 mars 1931
N. 8 avril 1931
C. 8 mai 1931
D. 8 août 1931

Réponse : Option A
Explication : Pacte Gandhi-Irwin, accord signé le 5 mars 1931, entre Mohandas K. Gandhi, leader du mouvement nationaliste indien, et Lord Irwin (plus tard Lord Halifax), vice-roi britannique (1926-1931) des Indes.

168. Dans le but d'élever le statut moral et matériel des intouchables Dr B.R. Ambedkar a organisé :
A. Le Harijan Hitkari sabha
B. Le Bahishkrit Hitkari sabha
C. Le Harijan Uthan sabha
D. Le Bahishkrit Utthan sabha

Réponse : Option B
Explication : Dans le but d'élever le statut moral et matériel des intouchables Dr B.R. Ambedkar a organisé le Bahishkrit Hitkari sabha en juillet 1924.

169. Quel rapport a servi de base à l'adoption de la loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde ?

A. Rapport de lecture
B. Déclaration de Montague Chelmsford
Réformes de C. Morley Minto
Rapport de la Commission D. Simon

Réponse : Option D
Explication : La loi de 1935 sur le gouvernement de l'Inde a dérivé du matériel de quatre sources clés, à savoir. Rapport de la Commission Simon, discussions lors de la troisième table ronde, le Livre blanc de 1933 et les rapports des commissions mixtes.

170. Le comité dirigé par Motilal Nehru constitué pour élaborer un plan directeur pour la future constitution de l'Inde a publié
Rapport A. Nehru
B. Rapport constitutif
C. Rapport du gouvernement indien
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Le rapport Nehru du 28-30 août 1928 était un mémorandum décrivant une nouvelle constitution proposée pour le statut de dominion de l'Inde. Il a été préparé par un comité de la Conférence de toutes les parties présidé par Motilal Nehru avec son fils Jawaharlal Nehru en tant que secrétaire. Il y avait neuf autres membres dans ce comité.

171. Afin d'étudier la situation de l'éducation, une commission constitutionnelle indienne a été constituée en 1929 sous la présidence de
A. Phillip Uartog
B. Philippe Lecture
C. Lecture d'Uartog
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Afin d'étudier la situation de l'éducation, une commission constitutionnelle indienne a été constituée en 1929 sous la présidence de Phillip Uartog.

172. Qui a dit « le patriotisme est la religion et la religion est l'amour pour l'Inde ? »
A. Bhagat Singh
B. Bipin Chandra Pal
C. Ashok Mehta
D. Bankim Chandra Chatterjee

Réponse : Option D
Explication : Il a été prononcé par Bankim Chandra Chattopadhyay ou Bankim Chandra Chatterjee. Il a été le premier à initier le slogan “Vande Mataram”.

173. La politique de prière et de pétition du congrès a finalement pris fin sous la direction de
A. B G Tilak
B. Lala Lajpat Raï
C. Bipin Chandra Pal
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Bal Gangadhar Tilak a décrit la méthode des trois P’ – Prière, pétition et protestation comme une mendicité politique.

174. "Dans ce cas, nous ne pouvions pas opposer les mahométans aux hindous." À quel événement cette remarque d'Aitchison se rapporte-t-elle ?
A. Bang Bhang
B. Mouvement Santhal
C. Kishan Andolan
D. Révolte de 1857

Réponse : Option D
Explication : « Dans ce cas, nous ne pouvions pas opposer les mahométans aux hindous. » Cette remarque d'Aitchison concerne la Révolte de 1857.

175. Tout en prononçant le discours présidentiel’ Le président du Congrès qui a préconisé l'introduction de l'écriture romaine pour la langue hindi a été
A. Surendranath Banerjee
B. Dadabhai Naoroji
C. Subhash Chandra Bose
D. Sankaran Nair

Réponse : Option C
Explication : Lors de la session Haripura de 1938, le président du Congrès Subhash Chandra Bose a préconisé l'introduction de l'écriture romaine pour la langue hindi.

176. Qui a fondé Atmiya Sabha en 1815 ?
A. Brahma Datt
B. Dayan et Saraswati
C. Raja Rammohan Roy
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Atmiya Sabha était un cercle de discussion philosophique en Inde. L'association a été fondée par Ram Mohan Roy en 1815 à Kolkata (alors Calcutta). Ils avaient l'habitude d'animer des débats et des séances de discussion sur des sujets philosophiques, et également de promouvoir une pensée libre et collective et une réforme sociale.

177. Qui a écrit en 1900 au secrétaire d'État pour l'Inde : « Je suis fermement convaincu que le congrès est en train de trébucher vers sa chute et c'est mon grand désir que pendant mon séjour en Inde je devrais aider à sa disparition pacifique ? 8221
A. Lord Curzon
B. Lord Hardinge
C. Lord Chelmsford
D. Seigneur Minto

Réponse : Option A
Explication : Lord Curzon a écrit en 1900 au secrétaire d'État pour l'Inde : « Je suis fermement convaincu que le congrès est en train de trébucher vers sa chute et c'est mon grand désir que pendant mon séjour en Inde je devrais aider à sa disparition pacifique. » #8221

178. Bal Gangadhar Tilak populairement connu sous le nom de Lokamanya Tilak est né en 1856 à
A. Ratnagiri
B. Pune
C. Bombay
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Tilak est né dans une famille marathi chitpavan brahmane à Ratnagiri sous le nom de Keshav Gangadhar Tilak, au siège du district éponyme de l'actuelle Maharashtra (alors Inde britannique) le 23 juillet 1856.

179. Un hebdomadaire anglais appelé « New India » a été lancé par
A. K M Pannikar
B. Devendra Nath Tagore
C. Annie Besant
D. Mahatma Gandhi

Réponse : Option C
Explication : New India était un quotidien du début du 20ème siècle publié en Inde par Annie Besant, pour mettre en lumière les questions liées à la lutte pour la liberté indienne.

180. Bang Darshan était le principal journal de
A. Sisir Kumar Ghosh
B. Birendra Nath Chatterjee
C. Pini Chandra Pal
D. Bankim Chandra Chattopadhyay

Réponse : Option D
Explication : Bangadarshan était un magazine littéraire bengali, fondé par Bankim Chandra Chattopadhyay en 1872, et ressuscité en 1901 sous la direction de Rabindranath Tagore. Le magazine a eu une influence déterminante sur l'émergence d'une identité bengali et la genèse du nationalisme au Bengale.

181. Le rapport Montague – Chelmsford a été préparé sur la base de
A. La loi de 1913 sur le gouvernement indien
B. La loi de 1919 sur le gouvernement indien
C. La loi de 1935 sur le gouvernement indien
D. Aucun de ces

Réponse : Option B
Explication : Les réformes ont été décrites dans le rapport Montagu-Chelmsford préparé en 1918 et ont constitué la base de la loi de 1919 sur le gouvernement de l'Inde. Celles-ci sont liées aux réformes constitutionnelles.

182. Le gouverneur général qui est devenu le père de l'électorat communal en Inde était
A. Lord Chelmsford
B. Lord Hardinge
C. Seigneur Lainthgo
D. Seigneur Minto

Réponse : Option D
Explication : Lord Minto était connu comme Père de l'électorat communal.

183. Afin de restreindre la liberté de la presse, le gouvernement britannique a adopté “The Indian official secrets Act” en
A. 1907
N. 1904
Vers 1903
D. 1896

Réponse : Option B
Explication : La loi indienne sur les secrets officiels en 1904.

184. Le représentant le plus éminent de l'École de pensée nationaliste militante était
A. Bal Gangadhar Tilak
B. Bhagat Singh
C. Bismil
D. Lala Lajpat Rai

Réponse : Option A
Explication : Le représentant le plus remarquable de l'école militante était Bal Gangadhar Tilak, plus tard connu sous le nom de Lokamanya Tilak.

185. Le premier penseur économique de l'Inde qui a montré à travers ses écrits que la cause fondamentale de la pauvreté de l'Inde résidait dans l'exploitation britannique et la fuite des richesses a été
A. Badruddin Tyabji
B. Womesh Chandra Bonnerjee
C. Dadabhai Naoroji
D.N.G. Chandavarkar

Réponse : Option C
Explication : Dadabhai Naoroji fut le premier penseur économique de l'Inde. Dans ses écrits sur l'économie, il a montré que la cause fondamentale de la pauvreté de l'Inde résidait dans l'exploitation britannique de l'Inde et la ponction de ses richesses. Dadabhai a été honoré d'être trois fois élu président du Congrès national indien.

186. À propos de la formation de quelle organisation A.O. Hume a déclaré : « Une soupape de sécurité pour l'évasion des forces grandes et croissantes générées par notre propre action est urgente. »
A. Bhinav Bharat
B. Jeune organisation indienne
C. Jeune Inde
D. Congrès national indien

Réponse : Option D
Explication : Dans l'organisation du Congrès national indien, A.O. Hume a déclaré : « Une soupape de sécurité pour l'évasion des forces grandes et croissantes générées par notre propre action est urgente. »

187. La demande de Swarajya ou d'autonomie au sein de l'empire britannique a été formulée à partir de la plate-forme du Congrès par
A. Gopal Krishna Gokhale
B. Dadabhai Naoroji
C. Gopal Krishna Gokhale et Dadabhai Naoroji
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : La demande de Swarajya ou d'autonomie gouvernementale au sein de l'empire britannique a été formulée à partir de la plate-forme du Congrès par Gopal Krishna Gokhale en 1905 et Dadabhai Naoroji en 1906.

188. La première grande expérience du Mahatma Gandhi à Satyagrah eut lieu en 1917 en
A. Ahemdabad
B. Champaran
C. Kheda
D. Dandi

Réponse : Option B
Explication : Le Champaran Satyagraha de 1917 fut le premier mouvement Satyagraha inspiré par Gandhi et une révolte majeure dans le Mouvement d'Indépendance Indienne. C'était un soulèvement d'agriculteurs qui a eu lieu dans le district de Champaran au Bihar, en Inde, pendant la période coloniale britannique.

189. Rehnumai Mazdayasan Sabha a commencé en 1851 par Naoroji Furdonji, Dadabahi Naroji, S.S. Bengalee et d'autres était un
A. Association Parsi pour la réforme économique
B. Association de réforme de l'éducation Parsi
C. Association de réforme de la culture parsi
Association de réforme religieuse D. Parsi

Réponse : Option D
Explication : Rehnumai Mazdayasan Sabha a commencé en 1851 par Naoroji Furdonji Dadabahi Naroji, S.S. Bengalee et d'autres était une association de réforme religieuse Parsi.

190. Le Mahatma Gandhi a donné le titre de Sardar à Vallabhbhai Patel pour sa grande capacité d'organisation dans :
A. Kheda Satyagraha
B. Champaran Satyagraha
C. Le Bardoli Satyagraha
D. Aucun de ces

Réponse : Option C
Explication : Mahatma Gandhi a donné le titre de Sardar à Vallabhbhai Patel pour sa grande capacité d'organisation dans The Bardoli Satyagraha.

191. Le pionnier du communisme indien était
A.M.N. Roy
B.G.N Ganguly
C.P.C. Chandra
D. Aucun de ces

Réponse : Option A
Explication : Manabendra Nath Roy (21 mars 1887 - 26 janvier 1954), né Narendra Nath Bhattacharya, était un révolutionnaire indien, activiste radical et théoricien politique, ainsi qu'un philosophe de renom au 20e siècle. Roy était l'un des fondateurs du Parti communiste mexicain et du Parti communiste indien. Il a été le pionnier du communisme indien.

192. Qui B.G.Tilak a-t-il appelé le « diamant de l'Inde » ?
A. Mahatma Gandhi
B. Rabindranath Tagore
C. Gopal Krishna Gokhale.
D. Bhagat Singh

Réponse : Option C
Explication : B.G.Tilak a appelé le “Diamond of India” à Gopal Krishna Gokhale.

193. La bataille de Plassey a eu lieu en
A. 1757
N. 1782
Vers 1748
D. 1764

Réponse : Option A
Explication : Le 23 juin 1757, la bataille de Plassey se déroule entre les forces de Siraj Ud Daulah, et ses troupes de soutien françaises et les troupes de la Compagnie britannique des Indes orientales, dirigées par Robert Clive.Cet événement faisait partie de la guerre de Sept Ans.

194. Le territoire de Porus qui offrit une forte résistance à Alexandre était situé entre les rivières de
A. Sutlej et Beas
B. Jhelum et Chenab
C. Ravi et Chenab
D. Ganga et Yamuna

Réponse : Option B
Explication : Le territoire de Porus qui a offert une forte résistance à Alexandre était situé entre les rivières de Jhelum et Chenab.

195. Sous Akbar, le Mir Bakshi était tenu de s'occuper
A. Affaires militaires
B. le trésor public
C. la maison royale
D. le système des revenus fonciers

Réponse : Option A
Explication : Le chef de l'armée s'appelait le Mir Bakshi, nommé parmi les principaux nobles de la cour. Le Mir Bakshi était chargé de la collecte de renseignements et faisait également des recommandations à l'empereur pour les nominations et les promotions militaires.

196. sont des livres sacrés de
A. Bouddhistes
B. Hindous
C. Jaïns
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option A
Explication : Tripitaka est un mot sanskrit signifiant Trois Paniers. Le livre sacré du bouddhisme s'appelle le Tripitaka (appelé Tipitaka en pali).

197. Le symbole en forme de trident du bouddhisme ne représente pas
A. Nirvana
B. Sangha
C. Bouddha
D. Dhamma

Réponse : Option A
Explication : Nirvana car dans le bouddhisme le symbole en forme de trident est une référence à la triple gemme bhuddha, dhamma et sangha.

198. La théorie de l'exode économique de l'Inde pendant l'impérialisme britannique a été avancée par
A. Jawaharlal Nehru
B. Dadabhai Naoroji
C.R.
D. M.K. Gandhi

Réponse : Option B
Explication : La théorie de la fuite économique de l'Inde pendant l'impérialisme britannique a été proposée par Dadabhai Naoroji.

199. Le traité de Srirangapatna a été signé entre Tipu Sultan et
A. Robert Clive
B. Cornwallis
C. Dalhousie
D. Warren Hastings

Réponse : Option B
Explication : Le Traité de Srirangapatinam (appelé aussi Sri Ranga Patanam ou Srirangapatna), signé le 18 mars 1792, mit fin à la troisième guerre anglo-mysore. Ses signataires comprenaient Lord Cornwallis au nom de la Compagnie britannique des Indes orientales, des représentants du Nizam d'Hyderabad et de l'Empire Maratha, et Tipu Sultan, le souverain de Mysore.

200. Le système de concours pour la fonction publique a été accepté en principe l'année
A. 1833
N. 1853
Vers 1858
D. 1882

Réponse : Option B
Explication : Charte acte 1853 Introduit un système de concours ouvert pour le recrutement des fonctionnaires. Il était également ouvert aux Indiens pour la première fois. En conséquence, le comité Macaulay (comité sur la fonction publique indienne) a été nommé en 1854.

201. Par l'intermédiaire duquel le roi exerçait son contrôle sur les villages de l'empire Vijayanagar ?
A. Dannayaka
B. Sumanta
C. Nayaka
D. Mahanayakacharya

Réponse : Option D
Explication : A travers Mahanayakacharya, le roi exerçait son contrôle sur les villages de l'empire Vijayanagar.

202. Le dirigeant de Vijayanagara, le travail de Kirshnadev Raya, était en
A. Telugu
B. Sanskrit
C. Tamoul
D. Kannada

Réponse : Option A
Explication : Le souverain Vijayanagara, Kirshnadev Rayas travail Amuktamalyada, était en Telugu.

203. En vertu d'un accord avec lequel des pays suivants Subhas Chandra Bose a-t-il organisé les soldats indiens, faits prisonniers par les puissances de l'Axe, dans l'Azad Hind Fauj ?
A. Chine
B. Allemagne
C. Italie
D. Japon

Réponse : Option D
Explication : En vertu d'un accord avec le Japon, Subhas Chandra Bose organise les soldats indiens, faits prisonniers par les puissances de l'Axe, dans l'Azad Hind Fauj.

204. Nous entendons parler de deux envoyés envoyés aux rois romains, l'un en 27-28 après JC à la cour d'Auguste et l'autre en 110-20 après JC à la cour de
A. Cartius
B. Trajan
C. Néron
D. Brutus

Réponse : Option B
Explication : On entend parler de deux envoyés envoyés aux rois romains, l'un en 27-28 après JC à la cour d'Auguste et l'autre en 110-20 après JC à la cour de Trajan.

205. L'utilisation de , dans l'architecture indienne ancienne est le résultat du contact de l'Inde avec
A. Asie centrale
B. Iran
C. Grèce
D. Chine

Réponse : Option C
Explication : Le contact de la Grèce avec l'Inde est l'utilisation de l'architecture kharoshti.

206. la quintuple conception de Vishnu consiste en
A. I II III IV et V
B. II III IV V et VI
C. I II IV V et VI
D. I III IV V et VI

Réponse : Option D
Explication : Vaikhanasa la quintuple conception de Vishnu se compose de Brahman, Prakriti, Satya, Achutya et Annirudha.

207. Les troupes levées par l'empereur mais non payées directement à l'état et placées sous la charge de , étaient connues sous le nom de
A. Walashahi
B. Barawardi
C. Jcumaki
D. Dakhili

Réponse : Option D
Explication : Les troupes levées par l'empereur mais non payées directement à l'état et placées à la charge des mansabadars étaient connues sous le nom de Dakhili.

208. Le traité de Mangalore a été signé entre
A. la Compagnie anglaise des Indes orientales et Haidar Ali
B. la Compagnie anglaise des Indes orientales et Tipu Sultan
C. Haidar Ali et les Zamorin de Calicut
D. la Compagnie française des Indes orientales et Tipu Sultan

Réponse : Option B
Explication : Traité de Mangalore. Le traité de Mangalore a été signé entre Tipu Sultan et la Compagnie britannique des Indes orientales le 11 mars 1784. Il a été signé à Mangalore et a mis fin à la deuxième guerre anglo-mysore.

209. Pour conquérir et annexer Peshawar et le Pendjab, Mahmud de Ghazni a vaincu
A. Ghurides
B. Arabes
C. Karkotakas
D. Hindouschahis

Réponse : Option D
Explication : Pour conquérir et annexer Peshawar et le Pendjab, Mahmud de Ghazni a vaincu les Hindushahis.

210. À quelles professions appartenaient principalement les dirigeants qui ont lutté pour la liberté de l'Inde ?
A. Avocats
B. Enseignants
C. Journalistes
Tout ce qui précède

Réponse : Option D
Explication : Les premiers dirigeants qui ont lutté pour la liberté de l'Inde appartenaient principalement à des avocats, des enseignants et des journalistes.

211. Les victoires de Karikala sont bien décrites dans
A. Palamoli
B. Aruvanad
C. Pattinappalaï
D. Padirrupattu

Réponse : Option C
Explication : Les victoires de Karikala sont bien décrites dans Pattinappalai.

212. Todar Mal était associé à
Une musique
B. littérature
C. réformes des recettes foncières
D. loi

Réponse : Option C
Explication : Todar Mal a été associé aux réformes des revenus fonciers. Raja Todar Mal était le ministre des Finances de l'empire moghol pendant le règne d'Akbar. Il était l'un des Navaratnas du durbar d'Akbar.

213. Le titre de ‘vice-roi’ a été ajouté au bureau du gouverneur général de l'Inde pour la première fois en
A. 1848 après JC
N. 1856 après JC
C. 1858 après JC
D. 1862 après JC

Réponse : Option C
Explication : Le titre de vice-roi a été ajouté au bureau du gouverneur général de l'Inde pour la première fois en 1858 après JC.

214. À laquelle des dynasties suivantes appartenait le roi Bhoja, grand mécène de la littérature et de l'art ?
A. Karkota
B. Utpala
C. Paramara
D. Gurjara Pratihara

Réponse : Option C
Explication : Bhoja (règne vers 1010-1055 CE) était un roi indien de la dynastie Paramara. Son royaume était centré autour de la région de Malwa en Inde centrale, où se trouvait sa capitale Dhara. Bhoja a mené des guerres avec presque tous ses voisins pour tenter d'étendre son royaume, avec plus ou moins de succès. À son apogée, son royaume s'étendait de Chittor au nord au haut Konkan au sud, et de la rivière Sabarmati à l'ouest à Vidisha à l'est.

215. Vikramaditya, un roi d'Ujjain, a commencé le Vikrama samvat en 58 avant JC en commémoration de sa victoire sur
A. Indo-grecs
B. Sakas
C. Parthinas
D. Kushanas

Réponse : Option B
Explication : Vikramaditya, un roi d'Ujjain, a commencé l'ère Vikrama Samvat en 58 av. Cependant, cette époque est identifiée comme “Vikrama Samvat” après le neuvième siècle de notre ère. D'autres érudits pensent que Vikramaditya est un personnage mythique, car plusieurs légendes à son sujet sont de nature fantastique.

216. Deux des grands Moghols ont écrit leurs propres souvenirs. Ils étaient
A. Babar et Humayun
B. Humayun et Jahangir
C. Babar et Jahangir
D. Jahangir et Shahjahan

Réponse : Option C
Explication : Babar et Jahangir étaient deux des grands Moghols qui ont écrit leurs propres souvenirs.

217. A quel roi appartient la capitale du Lion à Sarnath ?
A. Chandragupta
B. Ashoka
C. Kanishka
D. Harshavardhan

Réponse : Option B
Explication : La Capitale du Lion d'Ashoka est une sculpture de quatre lions asiatiques se tenant dos à dos, sur un socle élaboré qui comprend d'autres animaux. Une représentation graphique de celui-ci a été adoptée comme emblème officiel de l'Inde en 1950. Il a été initialement placé au sommet du pilier Ashoka sur l'important site bouddhiste de Sarnath par l'empereur Ashoka, vers 250 avant notre ère. Le pilier, parfois appelé la colonne d'Aśoka, est toujours à son emplacement d'origine, mais la capitale du lion se trouve maintenant au musée de Sarnath, dans l'État de l'Uttar Pradesh, en Inde.

218. L'utilisation du rouet (,) est devenue courante au cours de la
A. 9ème siècle après JC
B. 10ème siècle après JC
C. 12ème siècle après JC
D. 14ème siècle après JC

Réponse : Option D
Explication : L'utilisation du rouet (Charkha) est devenue courante au cours du 14ème siècle après JC.

219. La langue des discours de Gautama Bouddha était
A. Bhojpuri
B. Magadhi
C. Pali
D. Sanskrit

Réponse : Option C
Explication : La langue des discours de Gautam Bouddha était le pali.

220. Il y a eu des soulèvements généralisés contre les Britanniques dans les années 1820. Lequel des groupes suivants ne s'est pas révolté dans les années 1820 ?
A. Santhals
B. Ahoms
C. Pagal Panthis
D. Ramosi

Réponse : Option A
Explication : Il y a eu des soulèvements généralisés contre les Britanniques dans les années 1820. Santhals ne se révolta pas dans les années 1820.

221. Velu Thampi a mené une révolte contre les Britanniques dans l'état de
A. Travancore
B. Baroda
C. Hyderabad
D. Mysore

Réponse : Option A
Explication : Velayudhan Chempakaraman Thampi (1765-1809) était le Dalawa ou Premier ministre du royaume indien de Travancore entre 1802 et 1809 sous le règne de Bala Rama Varma Kulasekhara Perumal. Il est surtout connu pour être l'un des premiers individus à se rebeller contre la suprématie de la Compagnie britannique des Indes orientales en Inde.

222. En vertu du plan Mountbatten de 1947, le peuple de ___ a eu le droit de décider par voie de plébiscite s'il souhaitait rejoindre le Pakistan ou l'Inde.
A. Assam
B. Pendjab
C. Bengale
D.N.W.F.P et le quartier Sylhet de l'Assam

Réponse : Option D
Explication : En vertu du plan Mountbatten de 1947, les habitants de la N.W.F.P et du district de Sylhet en Assam ont eu le droit de décider par un plébiscite s'ils souhaitaient rejoindre le Pakistan ou l'Inde.

223. Trois grandes puissances qui ont émergé dans le sud de l'Inde au 7ème siècle après JC étaient
A. I II V
B. II III IV
C. III IV V
D. I II IV

Réponse : Option A
Explication : Trois grandes puissances qui ont émergé dans le sud de l'Inde au 7ème siècle après JC étaient Cheras, Cholas et Pandyas.

224. Le terme ‘Yavanapriya’ mentionné dans les anciens textes sanskrits dénotait
A. Ivoire
B. Poivre
C. Une belle variété de mousseline indienne
D. Demoiselles envoyées à la cour grecque pour un spectacle de danse

Réponse : Option B
Explication : Le terme ‘Yavanapriya’ mentionné dans les anciens textes sanskrits désignait le poivre.

225. Les Gouverneurs Timariots et les Revenue Contractors, de leur côté, raisonnent ainsi : « Pourquoi l'état négligé de cette terre devrait-il créer un malaise dans nos esprits et pourquoi devrions-nous dépenser notre argent et notre temps pour la rendre fructueuse ? Nous pouvons en être privés en un seul instant, et nos efforts ne profiteraient ni à nous-mêmes ni à nos enfants. » Cette déclaration a été faite par
A. Monserrate
B. Tavernier
C. Manrique
D. Bernier

Réponse : Option D
Explication : Les Gouverneurs Timariots et les Revenue Contractors, de leur côté, raisonnent ainsi : “Pourquoi l'état délaissé de cette terre devrait-il créer un malaise dans nos esprits et pourquoi devrions-nous dépenser notre argent et notre temps pour la rendre fructueuse ? Nous pouvons en être privés en un seul instant, et nos efforts ne profiteraient ni à nous-mêmes ni à nos enfants. » Cette déclaration a été faite par Bernier.

226. La propriété ultime de la terre pendant la période post-Gupta appartenait à
A. Le cultivateur
B. La communauté villageoise
C. Le roi
D. La famille commune

Réponse : Option C
Explication : King a la propriété ultime de la terre pendant la période post gupta.

227. A laquelle appartiennent la république de Bouddha ?
A. Licchavis
B. Sakyas
C. Mallas
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option B
Explication : Bouddha appartient à la république des Sakyas.

228. Il y avait une division de classe nette à Harappa et Mohenjodaro. Cela ressort clairement de la
A. Phoques de l'Indus fouillés
B. Croyances religieuses des Harappéens
C. Outils et instruments utilisés par les Harappéens
D. Différents types d'habitations fouillées

Réponse : Option D
Explication : Il y a eu une forte division de classe à Harappa et Mohenjodaro. Cela ressort clairement des différents types d'habitations fouillés.

229. Le titre donné par le gouvernement britannique au Mahatma Gandhi qu'il a rendu pendant le mouvement de non-coopération a été
A. Hind Keasri
B. Kaiser-e-Hind
C. Rai Bahadur
D. Rt. Honorable

Réponse : Option B
Explication : Kaiser-e-hind était le titre donné par les britanniques au Mahatma Gandhi.

230. Tipu sultan était le souverain de
A. Hyderabad
B. Madurai
C. Mysore
D. Vijayanagar

Réponse : Option C
Explication : Tipu Sultan (né Sultan Fateh Ali Sahab Tipu, 20 novembre 1750 – 4 mai 1799), également connu sous le nom de Tipu sahab était un souverain du royaume de Mysore. Il était le fils aîné du sultan Hyder Ali de Mysore.

231. Le terme , signifiait
A. Marchandises étrangères
B. Danseuse
C. Rideau
D. Théâtre

Réponse : Option C
Explication : Le terme yavanika signifiait rideau.

232. Le terme Khalisa dans l'administration moghole signifiait le
A. tout l'établissement impérial
B. terre appartenant à l'empereur lui-même
C. concessions de terres religieuses
D. terre d'où les revenus ont été collectés pour le Trésor Impérial

Réponse : Option B
Explication : Le terme Khalisa dans l'administration moghole désignait la terre appartenant à l'empereur lui-même.

233. Visakhadatta esquisse l'événement après la mort de Samudragupta dans son travail
A. Mudrarakasam
B. Devi Chand Guptam
C. Mrichekakatika
D. Malavikagnimitra

Réponse : Option A
Explication : Le Mudrarakshasa, pièce historique en sanskrit de Vishakhadatta à la fin du IVe ou au début du Ve siècle raconte l'ascension du roi Chandragupta Maurya au pouvoir dans le nord de l'Inde.

234. Le système de double gouvernement au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle de notre ère est associé au nom de
A. Clive
B. Cornwallis
C. Waren Hastings
D. William Bentinck

Réponse : Option A
Explication : Le double gouvernement du Bengale a commencé en 1765, lorsque Clive a conclu deux traités d'Allahabad distincts avec Shah Alam II (12 août 1765) et Shujauddaula (16 août 1765). Warren Hastings a mis fin au double système de gouvernement en 1772.

235. a été interprété par
A. Swami Vivekananda
B. Swami Dayananda
C. Raja Rammohan Roy
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option B
Explication : Les Vedas contiennent toute la vérité a été interprétée par Swami Dayananda.

236. Le terme , signifiant feudataire du VIe siècle après JC, signifiait à l'origine un
Un esclave
B. cultivateur
C. voisin
D. étranger

Réponse : Option C
Explication : Le terme samanta, signifiant feudataire dès le VIe siècle après JC, désignait à l'origine un voisin.

237. Pour parvenir à un règlement pacifique du conflit entre l'Inde et la Chine, laquelle des nations afro-asiatiques non alignées suivantes a participé à une conférence tenue en décembre 1962 ?
A. Birmanie (aujourd'hui Myanmar) Combodia Indonésie et RAU
B. Birmanie Sri Lanka Combodia et Indonésie
C. Birmanie Indonésie Ghana et Sri Lanka
Tout ce qui précède

Réponse : Option D
Explication : Birmanie (aujourd'hui Myanmar), Combodia, Indonésie, RAU, Sri Lanka et Ghana, tous les pays qui sont mentionnés ici ont participé à la conférence tenue en décembre 1962.

238. Le texte du document appelé , par lequel Akbar assuma le rôle d'arbitre suprême en matière de religion se trouve dans
Tabaqat-I-Akbari de A. Nizamuddin
Tarikh-I-Alfi de B. Arif Quandahari
C. Abul Fazl’s Akbarnama
Muntakahab-ut-Tawarikh de D. Badauni

Réponse : Option C
Explication : L'Akbarnama qui se traduit par Livre d'Akbar, est la chronique officielle du règne d'Akbar, le troisième empereur moghol, commandée par Akbar lui-même par son historien de la cour et biographe, Abul-Fazl ibn Moubarak qui était l'un des neuf joyaux de Le tribunal d'Akbar. On y trouve le texte du document appelé Mahzar, par lequel Akbar assuma le rôle d'arbitre suprême en matière de religion.

239. Tulsidas, l'auteur de ,, était un contemporain duquel des souverains suivants ?
A. Akbar
B. Humayun
C. Shahjahan
D. Sher Shah Suri

Réponse : Option A
Explication : Tulsidas a écrit plusieurs ouvrages populaires en sanskrit et en awadhi, il est surtout connu comme l'auteur de l'épopée Ramcharitmanas, un récit du sanskrit Ramayana basé sur la vie de Rama dans le dialecte vernaculaire Awadhi de l'hindi. Il était contemporain d'Akbar.

240. Pour répondre aux besoins éducatifs de la population, le Madarasa-I-Nasiri a été construit sous le règne de
A. Qutub-ud-din Aibak
B. Iltutmish
C. Ruknuddin Firoz Shah
D. Jalal-id-din Khilji

Réponse : Option B
Explication : Pour répondre aux besoins éducatifs de la population, le Madarasa-I Nasiri a été construit sous le règne d'Iltutmish.

241. L'hebdomadaire , a été fondé par
A. Annie Besant
B. Bipan Chandra Pal
C. Bal Gangadhar Tilak
D. Sarojini Naidu

Réponse : Option A
Explication : Après avoir élu domicile à Madras, Annie Besant fonde un hebdomadaire Commonweal en janvier 1914.

242. Ustad Mansur était un peintre célèbre sous le règne de
A. Shajahan
B. Akbar
C. Humayun
D. Jahangir

Réponse : Option D
Explication : Ustad Mansur (épanoui en 1590-1624) était un peintre moghol et artiste de cour du XVIIe siècle. Il a grandi sous le règne de Jahangir (r. 1605 – 1627) au cours de laquelle il excellait dans la représentation des plantes et des animaux.

243. La divinité védique Indra était la déesse de
Un vent
B. L'éternité
C. Pluie et tonnerre
D. Incendie

Réponse : Option C
Explication : Dans les Vedas, Indra est le roi de Svarga (Ciel) et des Devas. Il est le dieu des cieux, de la foudre, du tonnerre, des tempêtes, des pluies et des cours d'eau. Indra est la divinité la plus citée dans le Rigveda.

244. Tolkappiyam est associé au
A. première période Sangam
B. deuxième période Sangam
C. troisième période Sangam
D. après la troisième période de Sangam

Réponse : Option B
Explication : L'ancienne littérature tamoule est constituée de l'ouvrage grammatical Tolkappiyam de la seconde période Sangam.

245. Pulakesin II était le souverain le plus célèbre de
A. Chalukyas
B. Cholas
C. Pallavas
D. Satavahanas

Réponse : Option A
Explication : Pulakeshin II (IAST : Pulakeśin, r. c. 610-642 CE) était le souverain le plus célèbre de la dynastie Chalukya de Vatapi (aujourd'hui Badami au Karnataka, en Inde).

246. Le terme , apparaît pour la première fois dans
A. les premiers textes védiques
B. les premiers textes bouddhiques
C. inscriptions pré-Gupta
D. inscriptions post-Gupta

Réponse : Option C
Explication : Le terme Brahmadeya apparaît pour la première fois dans les inscriptions pré-gupta.

247. Sous la direction de qui la Ligue musulmane indienne a-t-elle été créée ?
A. Mohammed Ali Jinnah
B. Sayyid Ahmed Khan
C. Aga Khan
Tout ce qui précède

Réponse : Option C
Explication : En 1906, la All India Muslim League a été créée sous la direction de l'Aga Khan, du Nawab Salimullab de Dacca et du Nawab Mohsin-ul-Mulk. La Ligue a soutenu la partition du Bengale, s'est opposée au mouvement Swadeshi et a exigé des garanties spéciales pour sa communauté et un électorat séparé de musulmans. Cela a conduit à des différences communautaires entre hindous et musulmans.

248. Bien qu'Ashoka ait eu de nombreux fils, les inscriptions n'en mentionnent qu'un qui n'est mentionné dans aucune autre source. Il est
A. Kunala
B. Tivara
C. Mahendra
D. Jalauka

Réponse : Option B
Explication : TIVARA est le seul fils mentionné dans l'inscription.

249. Nous pouvons connaître le début de la période védique à partir de
A. fouilles archéologiques
B. le Rig Veda
C. Jatak Katha
D. la culture contemporaine

Réponse : Option B
Explication : Du Rig Veda, qui est le plus ancien spécimen de langue indo-européenne que l'on connaisse sur les Aryens. Le Rig Veda se compose de dix mandalas ou livres. Nous pouvons connaître la première période védique du Rig Veda.

250. Les Upanishads sont
A. Une source de philosophie hindoue
B. Livres des anciennes lois hindoues
C. Livres sur le comportement social de l'homme
D. Prières à Dieu

Réponse : Option A
Explication : Les Upanishads sont une collection de textes de nature religieuse et philosophique, écrits en Inde probablement entre c. 800 avant notre ère et c. 500 avant notre ère, à une époque où la société indienne commençait à remettre en question l'ordre religieux védique traditionnel.

251. Les universités des villes de la présidence en Inde ont été créées en
A. 1857
N. 1858
Vers 1900
D. 1909

Réponse : Option A
Explication : Les universités des villes de la présidence en Inde ont été créées en 1857.

252. Le roi Vijayanagara qui employait des archers qualifiés du clan turc et augmentait la capacité de combat de ses archers était
A. Bukka I
B. Devaraya I
C. Krishnadevaraya
D. Ramaraya

Réponse : Option B
Explication : Srikrishna devaraya est le roi qui a employé les arches habiles du clan turc et a augmenté la capacité de combat de ses archers

253. Sous les Guptas dans l'est de l'Inde, il existait probablement un niveau d'administration intermédiaire entre les visayas (districts) et les villages. Identifiez-le.
A. Bhukit
B. Pradesa
C. Vifhi
D. Ahara

Réponse : Option C
Explication : Sous les Guptas en Inde orientale, il existait probablement un niveau intermédiaire d'administration entre les vishayas (districts) et les villages (Vifhi).

254. Les deux principaux monuments du règne d'Alaud-din Khilji - la Jama Masjid à Kana et Alai Darwaza - ont été construits à
A. Agra
B. Delhi
C. Dhar
D. Gulbarga

Réponse : Option B
Explication : Les deux principaux monuments du règne d'Alaud-din Khilji – la Jama à Kana Masjid et Alai Darwaza – ont été construits à Delhi.

255. Le terme , est associé à
A. Ajivikas
B. Charvakas
C. Jaïns
D. Pasupatas

Réponse : Option C
Explication : Un Nirgrantha est un terme qui désigne spécifiquement les jaïns dans les ouvrages religieux et philosophiques des religions indiennes.

256. Le Kalinga a été combattu dans
A. 321 av.
B. 301 av.
C. 261 avant JC
D. 241 av.

Réponse : Option C
Explication : La guerre de Kalinga était une guerre menée entre l'empire Mauryan et l'état de Kalinga. Kalinga était un royaume important car il contrôlait les routes commerciales avec l'Asie du Sud-Est. Pour cette raison, Ashoka, le roi Mauryan, a voulu le capturer. Il mena donc son immense armée à Kalinga en 261 av.

257. Sous le gouvernement indien, les législatures provinciales se composaient de deux chambres, sauf dans le cas de
A. Assam
B. Bihar
C. Madras
D. Pendjab

Réponse : Option D
Explication : Sous le gouvernement de l'Inde, les législatures provinciales se composaient de deux chambres, sauf dans le cas du Pendjab.

258. Le voyageur vénitien qui voyagea avec sa femme et atteignit Vijayanagar vers 1420 fut
A. Athanase Nikitine
B. Niccolo de Conti
C. Ibn Batouta
D. Ferishta

Réponse : Option B
Explication : Le voyageur vénitien qui a voyagé avec sa femme et a atteint Vijayanagar vers 1420 était Niccolo de Conti.

259. L'année 788 après JC était une bonne année pour l'hindouisme. Pourquoi?
A. Shankracharya est né cette année-là.
B. Harsha Vardhana le dernier roi bouddhiste est mort.
C. Samudragupta se convertit à l'hindouisme.
D. Tous les envahisseurs musulmans ont été vaincus.

Réponse : Option A
Explication : L'année 788 après JC était une bonne année pour l'hindouisme car Shankracharya est né cette année-là.

260. Le soulèvement de 1857 a été décrit comme la première guerre d'indépendance indienne par
A. S.N. Sen
B.R.
C. Mazumdar
D. Savakar

Réponse : Option D
Explication : La guerre d'indépendance indienne est une histoire nationaliste indienne de la révolte de 1857 de Vinayak Damodar Savarkar qui a été publiée pour la première fois en 1909.

261. Le vingt-troisième enseignant Jaina, Parsva, le prédécesseur immédiat de Mahavira enjoint à ses disciples quatre grands vœux. À ces derniers Mahavira ajoute lequel des suivants comme cinquième vœu ?
A. Abstention de vol
B. Non-blessure
C. Brahmacharya ou continence
D. Non-attachement

Réponse : Option C
Explication : Le vingt-troisième professeur Jaina, Parsva, le prédécesseur immédiat de Mahavira enjoint à ses disciples quatre grands vœux. À ceux-ci, Mahavira ajoute le Brahmacharya ou la continence comme cinquième vœu.

262. La domination turco-afghane en Inde a duré environ
A. deux siècles
B. trois siècles
C. quatre siècles
D. un peu plus d'un siècle

Réponse : Option B
Explication : La domination turco-afghane en Inde a duré environ 3 siècles car ils étaient là aussi à l'époque de Rana Pratap et le roi turc Gaznavi a envahi Delhi bien avant cela.

263. Lequel des éléments suivants n'est pas inclus dans les peintures mogholes ?
A. Portraits
B. Thèmes islamiques
C. Fleurs et plantes
D. Scènes de chasse

Réponse : Option B
Explication : La peinture qui n'est pas incluse dans les peintures mogholes est les thèmes islamiques. Les peintures mogholes sont un style particulier de la peinture sud-asiatique. Ces peintures ont été élaborées pendant le règne des empereurs moghols en Inde et tournaient autour de thèmes tels que les batailles, les histoires légendaires, les scènes de chasse, la faune, la vie royale, la mythologie, etc.

264. Contre quel empereur moghol une FATWA a-t-elle été émise depuis Jaunpur ?
A. Humayun
B. Akbar
C. Shahjahan
D. Aurangzeb

Réponse : Option B
Explication : Akbar était l'empereur moghol contre lequel la Fatwa a été émise de Jaunpur.

265. Qui a donné le slogan DO OR MOUR pendant le mouvement pour quitter l'Inde en 1942 ?
A. Mahatma Gandhi
B. Subhash Chandra Bose
C. Bhagat Singh
D. Jawaharlal Nehru

Réponse : Option A
Explication : En 1942, dans un discours enflammé à Mumbai, le Mahatma Gandhi a lancé un appel « do or die » au peuple indien dans un ultime effort pour faire démissionner les Britanniques.

266. Quel sultan de Delhi a été le premier à facturer la GHARI ou la TAXE D'HABITATION ?

A. Balban
B. Alauddin Khalji
C. Mohammad ben Tughlaq
D. Firoz Shah Tughlaq

Réponse : Option B
Explication : Alauddin Khalji fut le premier sultan de Delhi à facturer le Ghari ou Taxe d'habitation.

267. En quelle année le mouvement pour quitter l'Inde a-t-il été lancé ?
A. 1930
N. 1940
Vers 1942
D. 1947

Réponse : Option C
Explication : Le mouvement Quit India, ou mouvement d'août, était un mouvement lancé lors de la session de Bombay du All-India Congress Committee par Gandhiji le 8 août 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, exigeant la fin de la domination britannique sur l'Inde.

268. Quel vice-roi de l'Inde avait le plus grand mandat pendant la domination britannique :
A. Lord Linlithgow
B. Lord Mountbatten
C. Lord Bentick
D. Aucune des réponses ci-dessus

Réponse : Option A
Explication : Gouverneur général et vice-roi des Indes (1936-1944) Lord Linlithgow a été vice-roi des Indes de 1936 à 1944 et cette période de huit ans a été le plus long règne en tant que vice-roi des Indes.

269. Qui était gouverneur général lorsque la révolte de 1857 éclata ?

A. Mise en conserve
B. Laurent
C. Dalhousie
D. Curzon

Réponse : Option A
Explication : Charles Canning, gouverneur général de l'Inde lors de la rébellion où éclata la révolte de 1857.

270. Le titre VIKRAMADITYA a été pris par :
A. Samudragupta
B. Kanishka
C. Chandragupta II
D. Ashoka

Réponse : Option C
Explication : “Vikramaditya” était un titre commun adopté par plusieurs rois indiens, et les légendes de Vikramaditya peuvent être agrémentées de récits de différents rois (en particulier Chandragupta II).

271. Le système de revenu Zabti était répandu pendant le règne de
A. Akbar
B. Babar
C. Humayun
D. Jahangir

Réponse : Option A
Explication : Raja Todar Mal, en tant que ministre des Finances d'Akbar, a introduit un nouveau système de perception des revenus connu sous le nom de système zabti et système dahshala qui était un système de taxation. Dans le cadre du système, il a effectué une étude minutieuse des rendements et des prix des cultures cultivées pendant une période de 10 ans.


Le cas curieux de plusieurs Raja Bhojas de l'Inde - Histoire

Cas curieux de Chhatradhar Mahato

Par Nisha Biswas

16 mai 2015
Contre-courants.org

jeSi la mémoire n'est pas trop courte, nous nous souvenons tous des circonstances dans lesquelles Chhatradhar Mahato, porte-parole du Comité de police Santras Birodhi Jansadharaner (Comité populaire contre les atrocités policières (PCAPA)) a été arrêté. Il a été arrêté alors qu'il donnait une interview à un policier se faisant passer pour un journaliste le 26 septembre 2009 de Pirka près de Lalgarh. L'incident a été rapporté dans tous les journaux et chaînes de télévision. Les journalistes ont critiqué l'usurpation d'identité de policiers en tant que journalistes et intellectuels dans la mesure où Press Club, Kolkata a condamné la manière de son arrestation en envoyant une lettre de protestation au ministre de l'Intérieur de l'Union, ministre en chef et secrétaire en chef et ministre de l'Intérieur du gouvernement du Bengale occidental.

Cependant, l'affaire juridique S.T. Affaire n° XLVI/mars/2010 de Lalgarh P.S. Cas n° 161/09 dt. 26.09.2009 l'accusant, lui et cinq autres (Sambhu Soren, Sagun Murmu, Suksanti Baskey, Raja Sarkhel et Prasun Chatterjee) d'infractions contre l'État, notamment de guerre contre l'État, d'association de malfaiteurs et de sédition (U/secs 121 à 124A de l'IPC ) et tentative de meurtre ainsi que les dispositions de la loi de 1967 sur les activités illégales (prévention) (UAPA) traitant des organisations terroristes interdites, de leurs membres et de leurs partisans (U/secs 18, 38 (2), 39 (2) et 40 (2) ). Chhhatradhar Mahato ainsi que Sambu Soren, Sagun Murmu, Suksanti Baskey ont également été accusés d'activités terroristes, de collecte de fonds et d'appartenance à un gang terroriste (U/secs 16 (1) (b), 17 et 20 de l'UAPA). Sambhu Soren et Sagun Mahato ont en outre été accusés d'avoir causé une explosion et ainsi mis en danger des vies U/Sec3 of Explosive Substance Act, 1908 Suksanti Baskey pour possession de matière explosive U/Sec 4(b) de la même loi. En outre, Chhatradhar Mahato a été accusé de possession d'armes et de munitions explosives et illégales (Sec 25 (1) (a) de la loi sur les armes, 1959), et est poursuivi avec plusieurs condamnations à perpétuité en d'autres termes.

L'histoire de leur arrestation est la suivante : Vers midi le 26 septembre 2009, un SI Prasant Kumar Pathak a reçu des informations d'IC ​​Lalgarh PS que certains militants du CPI (maoïstes) et du PCAPA tiennent une réunion dans la région de Kantapahari de Lalgarh PS. Après l'avoir mis comme GDE no 923 dans Lalgarh PS, il procède avec des forces conjointes. En traversant le village de Dalilpur, ils ont entendu une explosion. Ils ont immédiatement bouclé la zone et ont pris position avec leurs armes. En cherchant, ils ont trouvé des restes d'explosifs et un fil électrique tendu près d'un buisson. Après le fil, ils ont trouvé quatre personnes, dont Sambhu Soren, Ranjit Murmu et Sagun Murmu, qui se cachaient derrière l'arbre. Ils pouvaient arrêter les trois ci-dessus tandis que le quatrième s'échappait. De l'interrogatoire de trois personnes ci-dessus, M. Pathak a appris que l'explosion avait été provoquée sur l'ordre de Chhatradhar Mahato et Kisenji et qu'ils, avec Bikash et d'autres, tenaient une réunion dans le village de Birkar. D'abord, deux personnes ont été laissées en charge des personnels du CRPF et Sagun Murmu a accompagné les forces pour montrer la voie. Vers 14h25, ils ont trouvé 6/7 personnes engagées dans une conversation à voix basse sous la couverture de haies au village de Birkar. Une équipe de policiers s'est précipitée sur les lieux et a arrêté Chhatradhar Mahato tandis que les autres s'échappaient.

La fiction de l'arrestation est similaire aux histoires habituellement racontées dans les FIR d'arrestations de personnes accusées d'activités terroristes dans toute l'Inde. Il y a toujours une source fiable anonyme puis un groupe de police bouclant la zone et arrêtant l'accusé tandis que d'autres complices parviennent à s'échapper. La recherche trouvera sûrement une arme, de la littérature incriminante, quelques affiches et tracts et des armes, qui peuvent être un Tangi, une hache ou une flèche solitaire en possession. L'histoire a été racontée à plusieurs reprises pour arrêter des centaines de villageois pauvres pour avoir mené la guerre contre l'État, la conspiration et la sédition.

Selon la police, l'interrogatoire en garde à vue de plus de quatre personnes a abouti à l'arrestation de Sukshanti Baskey le 02.10.09 et de Prasun Chatterjee et Raja Sarkhel le 06.10.09 après que l'affaire a été transférée au CID, WB et Dy SP Midnapore Sri Ranjit Chakroborty a pris la enquête. L'affaire a cependant été engagée contre onze personnes, sept en garde à vue et quatre en fuite. Ranjit Murmu est décédé en détention judiciaire faute de soins, où au lieu de lui prodiguer des soins, il a été enchaîné et torturé. Quatre en fuite Sido Soren, Lalmohan tudu et Kisanji ont été tués lors d'une fausse rencontre.

Sur 39 témoins, 2 sont restés introuvables et 10 sont devenus hostiles. L'accusation ne dépendait donc que de 27 témoins. Les poursuites contre Sambhu Soren et Sagun Murmu ont échoué en vertu de la loi sur les explosifs, car le matériel présenté par la police était absolument nouveau, des fils et des boîtes de conserve - fraîchement sortis du marché. Le processus du procès était tout au long biaisé et dépendait des hypothèses de l'enquêteur qu'il avait notées dans le FIR. Que le PCAPA est l'organisation frontale du parti CPI (maoïste) interdit et que "leurs activités et circonstances prouvent que les accusés étaient engagés dans un complot pour avoir encouragé la guerre contre le gouvernement de l'Inde et le gouvernement de l'État du Bengale occidental et pour intimider le gouvernement en faisant preuve de force criminelle et ils, au moyen de la conspiration criminelle entre les militants du CPI (maoïste) et du PCAPA interdits, ont amené et tenté d'amener la haine, le mépris, exciter la désaffection envers le gouvernement établi par la loi en Inde, créant l'inimitié et la déloyauté parmi les masses par une représentation visible, des signes et des paroles en organisant des réunions, des processions, en distribuant des tracts d'organisations interdites avec l'intention de renverser le gouvernement en adoptant des moyens illégaux. Il est important de rappeler que le parti CPI (maoïste) a été interdit dans l'état le 22 juin, 2009, mais le PCAPA dit que son organisation frontale n'a jamais été interdite. Chhatradhar Mahato&rsquos déclaration U/s 313 CrPC que &lsquoPCAPA a été lancé en 2008, mais ce n'était pas du tout un type d'organisation maoïste et un certain nombre de réunions ont eu lieu avec des dirigeants politiques comme Sudip Bandopadhyay, Partha et Mamta et là Mamta elle-même a déclaré que si, pour obtenir les droits de milliers de personnes, un corps est appelé maoïste, alors elle a accepté d'être appelée maoïste et elle ira même à Delhi pour revendiquer les droits minimaux du peuple.&rsquo Selon le jugement, cela prouve que Chhatradhar maoïste et donc rationalise le jugement. Ensuite, dans les 11 CD/DVD, on constate que les images de Carl Marks, Lénine, Staline, Charu Mazumdar sur scène sont des preuves évidentes d'une réunion maoïste. Prasun Chatterjee est photographié en train de prononcer un discours lors d'une réunion publique. Bien que le contenu du discours ne soit pas là, on suppose qu'il incite le public à faire la guerre et incite à la haine contre l'État. Raja Sarkhel est également montré sur les photographies. Les deux témoins ont affirmé avoir signé sous la pression de la police et qu'ils ne le connaissaient pas. Même l'officier enquêteur (IO) a prétendu le faire sous les instructions de ses supérieurs. Mais peu importe, leur appartenance au Gan Pratirodh Manch (GPM), qui n'est pourtant pas interdite mais considérée comme une organisation frontale maoïste par le parquet, a suffi à les déclarer coupables. Des photographies avec Sido Soren et d'autres membres du PCAPA ont encore prouvé leur culpabilité.

L'histoire du mouvement Lalgarh remonte au 6 novembre 2008, lorsque, lors de la recherche des coupables responsables de l'explosion de mines terrestres du 2 novembre 2008, le convoi du chef de la police du ministre s'est rendu à Lalgarh, à 45 km du lieu de l'explosion, et a soumis les gens à des coups et attentat à la pudeur et faux cas. Le poste de police de Lalgarh les torturait depuis longtemps et les soumettait à des coups et à des arrestations sous un moindre prétexte. Le soir du 4 novembre 2008, trois garçons qui étudiaient tous au niveau secondaire 8 et 10, se rendaient à pied chez eux dans le village de Bashber. Ils revenaient de Katapahari, où se déroulait un programme de Baul Song. Sur le chemin du retour, la police de Lalgarh les a choisis pour être des maoïstes présumés. Un groupe de policiers est entré dans le village de Baro Pelia pendant la nuit et a battu des hommes et des femmes. Chintamani Murmu était aveuglé. Les villageois étaient furieux de l'incident et ont encerclé le poste de police de Lalgarh et des barrages ont été faits sur plusieurs routes en abattant des arbres et en creusant les routes. Plus tard, ils ont formé un comité nommé Police Santras Birodhi Janosadharan Committee (Comité populaire contre les atrocités policières), présentant treize demandes et placé des affiches pour en faire la publicité. Les principales demandes incluent que le surintendant de la police du district de Paschim Medinipur doit demander pardon en tenant les oreilles et en libérant les personnes illégalement arrêtées et les poursuites contre eux doivent être abandonnées. Les poursuites contre les enfants arrêtés ont été abandonnées. À son tour, le Comité a levé certains des blocus, bien que la police n'ait pas été autorisée à patrouiller dans la zone. Le mouvement Lalgarh était pacifique et revendiquant les droits démocratiques fondamentaux et le développement, tels que des prix corrects pour les produits forestiers comme les feuilles de tendu et l'herbe de babui, et la fin du harcèlement entre les mains des responsables forestiers, de la mafia du bois, etc. qui a suscité la colère de l'État. sur eux. Ce qui nous donne un sentiment de déjà vu avec la mise en place du Comité Police Santras Birodhi Janosadharaner (PCAPA).L'État a affirmé que le mouvement avait un soutien direct aux maoïstes et pour les éliminer avec l'aide du gouvernement central, cinq compagnies de la Force centrale de réserve de la police (CRPF) et deux compagnies des forces du Bataillon Commando pour une action résolue (COBRA) qui sont spécialement formées pour combattre avec les maoïstes sont arrivés à Midnapore le 17 juin 2009 et la guerre a été déclarée à son propre peuple qui voulait que l'État mette fin à l'oppression et réponde à leurs justes demandes démocratiques.

L'emprisonnement à vie de plus de six ans est basé sur une histoire fabriquée. Le tribunal n'a pas pris la peine de regarder sous cet angle car alors tous les six auraient été acquittés. Si la police qui pose un journaliste a arrêté Chhatradhar, alors l'histoire de l'arrestation de Sambhu Soren, Sagun Murmu et Ranjit Murmu (mort en prison) échoue et l'arrestation de Prasun et Raja n'est pas non plus justifiée. Même l'aveu de Sri Ashok Mukherjee, officier de police supérieur, qui était tout le temps présent dans le camp de police de Lalgarh, que conformément au mémo d'arrestation, Chhatradhar Mahato a été arrêté à 14h35 le 26.09.2009 à Birkah, Sambhu Soren a été arrêté. à 15h35, Ranjit Murmu à 15h40 et Sagun Murmu à 15h30, le tout le 26.09.2009 depuis un endroit proche de Dallipur a été ignoré. Le tribunal est allé autrement. Il a examiné les divergences dans les deux registres GD conservés dans Lalgarh PS, mais les a appréciés pour la tenue de deux registres conformément au livre de règles. Il a également négligé l'écrasement sur la liste de saisie, interpolant zéro dans un pistolet à canon long, le lieu de récupération est resté non concluant, et le fait qu'IO lui-même n'a pas déposé les articles saisis dans PS malkhana, ainsi que la non-concordance dans la description des articles saisis. pièces à conviction présentées à la cour. Il a justifié les divergences dans les déclarations, n'étant pas en mesure d'identifier d'autres témoins sous prétexte d'une mémoire défaillante comme un spectacle authentique et non instruit. Il s'est appuyé sur la déclaration de BDO Binpur-I qui a affirmé que 25 à 30 membres de la PCAPA sont venus à son bureau et ont demandé une rançon, bien qu'il n'ait pu fournir aucune preuve matérielle. De plus, il est allé trop loin pour discuter de l'impact social du mouvement sur la vie et les moyens de subsistance. Cela rafraîchit l'affaire de l'attaque du Parlement et la manière dont Mohammed Afzal Guru a été condamné à la peine capitale pour "satisfaire la conscience collective".

Le jugement du 12 mai 2015 du tribunal de session de Midnapore est une parodie de justice et une tentative de l'État d'envoyer un message clair au mouvement populaire à travers le Bengale occidental et l'Inde que toute dissidence contre l'État et les classes dirigeantes sera répondue dans un manière impitoyable.

Nisha Biswas est un militant basé à Kolkata. Elle a été arrêtée à Lalgarh en 2010.


Le conflit hindou-musulman était économique, social, culturel, militaire et religieux

Le conflit féroce, qui a marqué les premiers jours de l'occupation musulmane de l'Inde, était dans son essence cachée un conflit pour la domination dont la religion n'était qu'un aspect. Cette lutte était principalement entre la noblesse musulmane (Amirs) dirigée par le monarque musulman (Sultan) d'un côté avec la noblesse hindoue et la population hindoue en général de l'autre.

Pour citer D.D. Kosambi , historien contemporain <block> Les règlements du monarque étaient si stricts que les Khuts, les Mukaddims ou les Chaudhuris (nobles hindous et chefs de village) ne pouvaient pas monter à cheval. Ils n'étaient pas autorisés à porter des armes ni même à se livrer au bétel. Ces classes étaient portées à un tel état d'obéissance qu'un officier du fisc attachait vingt Khuts, Mukaddims ou Chaudhuris ensemble par le cou et faisait payer par coups. [2] </bloquer>


Figure maternelle

Non seulement elle a établi une église qui a été élevée au rang de basilique au 20ème siècle, mais en 1834 elle a demandé au pape Grégoire XVI de faire de Sardhana (maintenant dans le district de Meerut) une circonscription indépendante. Son image de mère s'est élargie alors qu'elle abordait les problèmes liés aux agriculteurs, aux hôpitaux, aux veuves, aux écoles et aux orphelinats. La Bégum Samru était passionnée par l'ourdou et le persan en invitant des poètes comme Mirza Rahim Beg et Hira Lal. Il y a plusieurs tableaux raffinés qu'elle a commandés. Certains portraits de Sardhana se trouvaient à la Maison du gouvernement à Allahabad et maintenant à Lucknow et l'un d'eux se trouvait à l'Institut indien d'Oxford. Elle a construit non seulement l'église, mais aussi de grands palais et des maisons que l'on trouve à Delhi, en Sardaigne et dans d'autres endroits. Le personnage de Samru comme celui de la Déesse est resté contrasté - son image d'autocrate bienveillant avec des actes cruels au nom de la justice sociale. Son austérité contrastait avec un style de vie somptueux. Son âme romantique avec celle de mouvements diplomatiques aiguisés tels qu'elle était même perçue comme une sorcière.

Ahilya Bai, quant à elle, a grandi dans un village du Maharashtra et, contrairement à Samru, était connue pour sa simplicité et sa pureté. En tant que jeune enfant, elle a impressionné un chef Maratha de passage, Malhar Rao Holkar, avec une démonstration de culte rituel. Il fit d'elle l'épouse de son fils décédé prématurément, laissant Ahilya veuve à 21 ans. Holkar n'autorisa pas Ahilya à s'immoler en tant que Sati, il la forma personnellement aux affaires militaires et administratives et la nomma souveraine. Après la perte de son beau-père et de son fils, elle écrivit au chef des chefs Maratha – les Peshwa et s'empara de son royaume à Malwa. Sans se décourager, elle a régné depuis Maheshwar sur les rives de la rivière Narmada de 1765 à 1795. Ahilya s'est battue avec quatre flèches et carquois adaptés au howdah de son éléphant, a construit des routes, des forts et a encouragé le commerce et les travaux d'irrigation. Avec des brahmanes condescendants, elle a étendu son outil diplomatique brahmanique en construisant des ghats, des temples et des centres d'apprentissage dans un grand nombre de centres religieux importants comme Kashi, Gaya, Somnath et Dwarka.

Le mécénat d'Ahilya s'étend aux arts. Elle a patronné des poètes comme Moropant, et Shahir Anantaphandi sculpteurs et tisserands. C'est Ahilya qui a introduit la tradition des saris Maheshwari. Son personnage a inspiré la poétesse écossaise Joanna Baillie qui a exprimé dans son poème Ahalya Baee :

« Pendant trente ans son règne de paix,

La terre en bénédiction a augmenté

Et elle a été bénie par toutes les langues,

Par la poupe et la douceur, les vieux et les jeunes.

Ouais, même les enfants aux pieds de leurs mères

Sont enseignés de telles rimes simples à répéter

« Dans les derniers jours de Brahma est venu,

Pour gouverner notre terre, une noble Dame,

Gentille était son cœur, et brillant sa renommée,

Et Ahlya était son nom honoré.


La première ville conçue par Le Corbusier

Il fait froid et lumineux. Toutes les traces du brouillard de l'aube se sont envolées dans le vent venant du lac. La lumière du soleil pénètre à travers les arbres clairsemés de neem et de bakayan qui bordent une avenue centrale. L'urbaniste franco-suisse Le Corbusier avait prévu Chandigarh pour un demi-million de personnes déracinées. La population est maintenant de 1,2 million et devrait augmenter en flèche. Les villes satellites compressent déjà une ville de 115 km². S'il en fallait une preuve, elle est là dans le trafic qui étouffe cette artère.

Je descends une ruelle intérieure à l'ombre fracturée des goupillons et des tecomes à fleurs jaunes jusqu'à une paire de structures basses, couvertes d'amiante, ressemblant à des casernes. Une planche me dit qu'il s'agit du Centre Le Corbusier où l'architecte et sa talentueuse équipe ont travaillé pour créer Chandigarh.

Maintenant âgé de plus de 60 ans, il y a une qualité de fortune à propos de tout à l'intérieur du bâtiment. Les murs ont des photographies d'anciens chantiers, des dessins d'architecture, de la correspondance autour de la ville et des portraits en noir et blanc de Le Corbusier seul ou avec des gens comme Nehru.

Sur le mouvement et les personnes

Deepika Gandhi est la directrice du centre, où elle est venue il y a deux ans. Co-auteure d'un livre sur les travaux de Le Corbusier sur Chandigarh, elle a insufflé une nouvelle énergie au Centre. Les visiteurs ont augmenté de façon exponentielle et il y a régulièrement des ateliers et des séminaires sur le travail de Corbusier.

Je lui dis que je suis en retard à notre rendez-vous à cause du trafic. Gandhi dit que les embouteillages n'ont augmenté que partiellement en raison de l'augmentation du nombre de véhicules venant des villes voisines. L'autre raison est que les citoyens de Chandigarh empruntent les principales artères, même lorsqu'ils n'en ont pas besoin. Voyant mon regard perplexe, elle m'explique qu'une fois les secteurs délimités, Le Corbusier les a tous connectés sur une grille de routes afin que les gens puissent se déplacer entre les secteurs sans utiliser les routes principales. Ces derniers étaient destinés en grande partie au trafic interurbain. Gandhi dit que les gens doivent être informés de cela, sinon le réseau restera sous-utilisé et les artères obstruées.

La tour de l'ombre du complexe du Capitole. Photo : Wiki Commons

Le Corbusier a philosophé sur l'urbanisme, mais Chandigarh a été la première et la dernière ville qu'il a réellement conçue. Inspiré par la Rome classique, il conçoit la ville comme un corps humain avec une tête, un torse et des membres. Le complexe du Capitole au nord était la tête, le centre était le centre-ville, les branches la zone industrielle.

Au-delà du Capitole se trouvent les collines de Shivalik, puis l'Himalaya enneigé. Le Corbusier tenait à ce que rien ne fasse obstacle à cette vue. Entre les montagnes et les plaines se trouvait une dépression dans laquelle se déversaient des canaux d'eau transportant les eaux de ruissellement des collines. Un barrage de boue et de briques de trois milles de long a été construit pour former un lac artificiel ici. Et aujourd'hui, le lac Sukhna continue d'être la promenade préférée de Chandigarh.

Lac Sukhna et un ciel couvert. Photo : Akhilesh Kumar | Crédit photo : Akhilesh Kumar

Influencé par la nature

C'est le matin et je suis dans les jardins moghols de Pinjore, juste à l'extérieur de la ville. C'est calme. Le Corbusier avait l'habitude de passer du temps ici chaque fois qu'il le pouvait, et a été impressionné par la symétrie du jardin, ses plantes, ses arbres et ses fontaines. L'architecture de l'Inde l'a-t-elle influencé ? Les espaces ouverts et la cour du Fatehpur Sikri d'Akbar auraient pu être un prototype pour le Capitole. Le Jantar Mantar de Sawai Jaisingh a certes prêté quelques motifs, mais la froideur impériale de Delhi de Lutyen ne lui a manifestement pas beaucoup plu. Ce qu'il a apporté à Chandigarh, ce sont des jardins, des parcs et des plans d'eau. Des rangées d'arbres bordent les rues et ombragent les secteurs d'habitation.

La plus grande ceinture verte longe le lac et s'étend jusque dans la ville. Aucune autre ville indienne n'a un jardin de cette taille. La Vallée des Loisirs est longue de 8 km et s'étend sur tous les secteurs, avec une nullah au milieu qui inonde pendant les moussons.

L'eau, la lumière et l'ombre sont des leitmotivs récurrents dans la ville. L'architecte les considérait comme les influences qui ont façonné notre corps et notre esprit. Il croyait que « les villes ont arraché les hommes aux conditions essentielles » et a donc cherché à rétablir la nature dans la vie.

Les visiteurs se pressent dans la roseraie Zakir Hussain, où plus de 800 variétés de roses étaient exposées lors du festival annuel de la rose l'année dernière. Photo : Akhilesh Kumar

Dans un sens, Chandigarh est conçu sur deux plans. Le cœur et les membres sont les maisons, les hôpitaux, les industries et les marchés où la vie prospère et palpite. Le Capitole avec ses trois édifices monumentaux est l'endroit où l'on célèbre la vie idéalisée comme à l'Acropole.

Surtout, Le Corbusier a démocratisé la ville. Tout le monde a accès aux parcs, jardins, larges routes et institutions. Les bâtiments sont simples avec une finition en briques apparentes ou en ciment. Le logement à faible revenu a été standardisé en deux pièces, cuisine et salle de bain. Ce plan était du jamais vu à l'époque, aujourd'hui c'est la norme.

Une vue du bâtiment du secrétariat civil du Pendjab et de l'Haryana, conçu et construit par Le Corbusier, à Chandigarh. Photo : Akhilesh Kumar

Je me tiens au milieu du Capitole et regarde l'énorme Haute Cour à une extrémité. À l'autre extrémité se trouve l'Assemblée, avec sa finition curviligne et moulée. Son toit a la signature de Le Corbusier avec une tour de refroidissement qui semble en quelque sorte superflue. L'architecte a placé des panneaux flottants en forme de nuage pour l'acoustique à l'intérieur. Il symbolisait la nouvelle Inde industrielle.

La Haute Cour. Photo : Wiki Commons

Sur la place se trouve le célèbre cadran solaire sur Geometric Hill et la roue et la croix gammée sur une rampe sinueuse.

Le monument de la main ouverte. Photo : Wiki Commons

Mais c'est la main ouverte qui vous transperce, avec les contreforts en toile de fond. Sa présence sublime le Capitole d'un cluster utilitaire à un art en plein essor. Son sens est sujet à interprétation. Le Corbusier a simplement dit qu'il symbolisait à la fois donner et recevoir. Au-delà de la main se trouvent les bois, puis les collines. C'est peut-être le point d'articulation entre le présent et l'éternel, entre l'homme et le cosmos.

En revenant sur mes pas, je me rends compte que dans son étendue majestueuse et son échelle spirituelle, Chandigarh de Le Corbusier est peut-être comparable à Hampi, cette magnifique capitale d'une autre époque.

L'amateur de photographie et de musique classique aime aussi faire semblant de lire et d'écrire.


La revanche de la République

Au 4ème siècle après JC, le système étatique indien avait développé de nombreuses monarchies, et les premières républiques s'étaient pour la plupart éteintes en raison des règles de cette évolution. Les républiques ont été repoussées à la périphérie du système, occupant un terrain plus élevé, plus à l'abri de l'invasion mais aussi moins productif, à long terme.

Lorsque le souverain Chandra-Gupta I épousa Kumaradevi, une « princesse » Licchhavi (ce qui signifie qu'elle était la fille de l'un des principaux « rajas »), il reçut en dot la ville stratégiquement vitale de Pataliputra. Leur fils, l'empereur Samudra-Gupta, monta sur le trône dans une écologie géopolitique hostile à la république indienne désormais menacée. Effectivement, les républiques disparaissent peu de temps après, tandis que les monarchies deviennent de plus en plus puissantes, prospères et normalisées. Cependant, cette situation a changé avec l'avènement de l'industrialisation, du libéralisme et de la mondialisation.

Les monarchies indiennes ont continué à exister jusqu'à la fin du 20e siècle, apparaissant de plus en plus dépassées dans l'écologie géopolitique, en particulier par rapport aux démocraties agiles, fondées sur les droits, avec un degré encore plus élevé de solidarité et de redistribution des excédents. Dans l'histoire ultime de la justice historique, peut-être, c'est une dame Premier ministre de la République de l'Inde qui a aboli une structure sociale qui faisait partie du sous-continent depuis au moins 3 500 ans.


Voir la vidéo: L (Janvier 2022).