Podcasts sur l'histoire

Chronologie du gouvernement Rashidun

Chronologie du gouvernement Rashidun


Histoire

Les quatre premiers califes qui ont régné après la mort de Mahomet sont souvent cités sous le nom de Khulafah Rashidun.

Les Rashidun étaient soit élus par un conseil (voir L'élection d'Uthman et la démocratie islamique) soit choisis en fonction des souhaits de leur prédécesseur. Dans l'ordre de succession, le rashidun étaient:

Hasan ibn Ali a été nommé calife en 661 après la mort d'Ali et est également considéré comme un dirigeant juste par les musulmans sunnites, bien qu'il n'ait été reconnu que par la moitié de l'État islamique et que son règne ait été contesté et a finalement pris fin. par le gouverneur de Syrie, Muawiyah ibn Abi Sufyan.

En plus de cela, il y a plusieurs points de vue concernant d'autres rashidun. Umar ibn Abdul Aziz (Umar ІІ), qui était l'un des califes omeyyades, est parfois considéré comme l'un des Rashidun et est cité par Taftazani. Dans la tradition Ibadhi, seuls Abu Bakr et Umar sont considérés comme les Deux califes bien guidés. Suleiman le Magnifique et Abdul Hamid I de la période ottomane sont considérés par certains comme faisant partie des califes bien guidés.

Ibn Hajr al-Asqalani inclut le Khulafah des Bani Abbas (c'est-à-dire les Abbassides) dans son énumération.

Abu bakr

Peu de temps après la mort de Mahomet, un rassemblement d'éminents Ansar et certains des Muhajirun, à Médine, acclama Abou Bakr comme le successeur de Mahomet ou du Calife.

Après sa succession, diverses tribus arabes se sont rebellées contre Abu Bakr, refusant de payer la zakat, affirmant qu'elles feraient la salah mais ne donneraient pas la charité. Abu Bakr a insisté sur le fait que la zakat et la salah doivent toutes deux être faites pour être un musulman complet. Ce fut le début de la guerres de Ridda (arabe pour les guerres d'apostasie).

Après avoir rétabli la paix en Arabie, Abu Bakr dirigea ses généraux vers les empires byzantin et sassanide.

Quelques traditions sur l'origine du Coran disent qu'Abou Bakr a contribué à sa conservation sous forme écrite, car il a été le premier à commander la collection des révélations sacrées.

Abu Bakr est mort en 634 à Médine, nommant Umar ibn al-Khattab comme son successeur peu de temps avant sa mort.

Oumar ibn al Khattab

Umar a été nommé calife par le même processus de délibération qui avait amené Abu Bakr à la direction. Pendant le règne d'Omar, les musulmans ont conquis la Mésopotamie, des parties de la Perse, de l'Égypte, de la Palestine, de la Syrie, de l'Afrique du Nord et de l'Arménie.

Le ton social et moral général de la société musulmane à cette époque est bien illustré par les propos d'un Égyptien qui a été envoyé pour espionner les musulmans pendant leur campagne d'Égypte. Il a rapporté :

"J'ai vu un peuple dont chacun aime la mort plus qu'il n'aime la vie. Ils cultivent l'humilité plutôt que l'orgueil. Aucun n'est porté aux ambitions matérielles. Leur mode de vie est simple. Leur chef est leur égal. Ils ne font aucune distinction. entre supérieur et inférieur, entre maître et esclave. Quand l'heure de la prière approche, personne ne reste en arrière. "

Umar (en anglais généralement appelé Omar) était connu pour son style de vie simple et austère. Plutôt que d'adopter la pompe et l'étalage affectés par les dirigeants de l'époque, il a continué à vivre comme il l'avait fait lorsque les musulmans étaient pauvres et persécutés. En 639, sa quatrième année comme calife et la dix-septième année 17 depuis l'hégire, il décréta que les années de l'ère islamique seraient comptées à partir de l'année de l'hégire. Umar est mort en 644, après avoir été poignardé par Abu-Lu'lu'ah dans la mosquée Masjid al Nabawi à Médine.

Alors qu'il était sur son lit de mort, il a été invité à choisir un successeur, ce qu'il a refusé de faire. Il a cependant mis en place un processus de sélection d'un successeur. Cela comprenait les membres restants des dix compagnons promis au paradis (Al-Asharatu Mubashsharun) pour élire parmi eux un calife dans les 3 jours. Le résultat de ce processus après sa mort était Uthman ibn Affan.

Uthman ibn Affan

Uthman (en anglais souvent appelé Othman) également appelé Usman ou Osman dans d'autres dialectes. a régné pendant douze ans, et pendant son règne, tout l'Iran, la plupart de l'Afrique du Nord, le Caucase et Chypre ont été conquis et incorporés dans l'empire islamique. Son règne se caractérise par un contrôle de plus en plus centralisé des revenus des provinces, aidé par des gouverneurs issus en grande partie de ses parents du clan omeyyade. Uthman nomma plusieurs de ses parents gouverneurs des nouveaux domaines. Certains de ses gouverneurs ont été accusés de corruption et de mauvaise administration.

Uthman est peut-être mieux connu pour avoir formé le comité qui a compilé le texte de base du Coran tel qu'il existe aujourd'hui. À la fin de son règne, Uthman ordonna la compilation du texte. Il a envoyé des copies du texte sacré à chacune des villes musulmanes et des villes de garnison, et a détruit des versions alternatives.

Ali ibn Abi Talib

Après la mort d'Uthman, Médine était dans le chaos politique pendant plusieurs jours. Beaucoup de compagnons ont approché Ali pour jouer le rôle de calife, ce qu'il a refusé de faire au départ.

Après sa nomination en tant que calife, Ali a renvoyé plusieurs gouverneurs de province, dont certains étaient des parents d'Uthman, et les a remplacés par des assistants de confiance tels que Malik ibn Ashter. Ali a ensuite transféré sa capitale de Médine à Koufa, la ville de garnison musulmane de l'actuel Irak. La capitale de la province de Syrie, Damas, était détenue par Mu'awiyah, le gouverneur de Syrie et un parent d'Uthman, le prédécesseur tué d'Ali. Α]

Son califat a coïncidé avec la Première Fitna. La première Fitna, 656–8211661 CE, a suivi l'assassinat du troisième calife, Uthman Ibn Affan, s'est poursuivie pendant le califat d'Ali et s'est terminée, dans l'ensemble, par l'accession de Muawiyah au califat. Cette guerre civile est souvent appelée la Fitna, et regrettée comme la fin de l'unité précoce de l'ummah (nation) islamique. Cette guerre civile a créé des divisions permanentes au sein de la communauté musulmane et les musulmans étaient divisés sur qui avait le droit légitime d'occuper le califat. Β]

Selon la tradition, trois fanatiques musulmans (les puristes appelés plus tard Kharijites) ont tenté d'assassiner Ali, Mu'awiyah et `Amr, en tant qu'auteurs de querelles désastreuses parmi les fidèles. Cependant, seul l'assassinat d'Ali a réussi. Il est mort le 21 du Ramadan dans la ville de Kufa (Irak) en 661 EC.


Abu Bakr, le premier calife, a régné pendant deux ans. Il était capable de garder le monde islamique uni, mais tout n'allait pas bien. Dès qu'il a été nommé calife, certaines tribus arabes qui n'avaient fait partie de la communauté qu'à cause de Mahomet se sont retirées de la coalition politique. Cela a forcé Abu Bakr à entrer en guerre contre eux pour les soumettre. Il a insisté sur le fait qu'ils ne s'étaient pas seulement soumis à Mahomet mais à la communauté musulmane. En 633 après JC, Abu Bakr avait unifié presque toute la péninsule arabique sous son califat.


Pendant son règne, Abu Bakr a établi le Bayt al Mal (trésor de l'État). Umar a élargi la trésorerie et a établi un bâtiment gouvernemental pour administrer les finances de l'État. [14]

Lors de la conquête, dans presque tous les cas, les califes étaient chargés de l'entretien et de la construction de routes et de ponts en échange de la loyauté politique de la nation conquise. [15]

Activités civiles

Le bien-être civil dans l'Islam a commencé sous la forme de la construction et de l'achat de puits. Pendant le califat, les musulmans ont réparé de nombreux puits vieillissants dans les terres qu'ils ont conquises. [16]

En plus des puits, les musulmans ont construit de nombreux réservoirs et canaux. De nombreux canaux ont été achetés et de nouveaux construits. Alors que certains canaux étaient exclus pour l'usage des moines (comme une source achetée par Talhah) et des nécessiteux, la plupart des canaux étaient ouverts au grand public. Certains canaux ont été construits entre les colonies, comme le canal Saad qui alimentait en eau Anbar, et le canal Abi Musa pour approvisionner Bassora en eau. [17]

Lors d'une famine, Umar ibn al-Khattab ordonna la construction d'un canal en Egypte reliant le Nil à la mer. Le canal avait pour but de faciliter le transport des céréales vers l'Arabie par une route maritime, jusqu'alors transportée uniquement par voie terrestre. Le canal a été construit en un an par 'Amr ibn al-'As, et Abdus Salam Nadiv écrit que "l'Arabie a été débarrassée de la famine pour tous les temps à venir". [18]

Après que quatre inondations ont frappé La Mecque après la mort de Mahomet, Umar a ordonné la construction de deux barrages pour protéger la Kaaba. Il a également construit un barrage près de Médine pour protéger ses fontaines des inondations. [15]

Règlements

La région de Bassorah était très peu peuplée lorsqu'elle a été conquise par les musulmans. Pendant le règne d'Omar, l'armée musulmane a trouvé un endroit approprié pour construire une base. Plus tard, la zone a été colonisée et une mosquée a été érigée. [19] [20] [21]

Lors de la conquête de Madyan, il a été colonisé par les musulmans. Cependant, bientôt l'environnement a été considéré comme dur et Umar a ordonné la réinstallation des 40 000 colons à Kufa. Les nouveaux bâtiments ont été construits à partir de briques de boue au lieu de roseaux, un matériau populaire dans la région, mais qui prenait feu facilement.

Lors de la conquête de l'Egypte, la région de Fustat a été utilisée par l'armée musulmane comme base. À la conquête d'Alexandrie, les musulmans revinrent et s'installèrent dans la même région. Initialement, le terrain était principalement utilisé pour le pâturage, mais plus tard, des bâtiments ont été construits. [22]

D'autres zones déjà peuplées ont été considérablement élargies. A Mossoul, Arfaja al-Bariqi, aux ordres d'Omar, fit construire un fort, quelques églises, une mosquée et un local pour la population juive. [23]


Bataille de Marathon

http://i.picresize.com/images/2014/06/01/EHOmu.jpg
Une partie des guerres gréco-persanes
Grèce (Athènes, Platées) vs Empire perse
Victoire grecque décisive

Première victoire grecque dans l'invasion perse de la Grèce, cette bataille a montré que les Perses n'étaient pas, en fait, invincibles, une victoire psychologique majeure pour les Athéniens. La victoire montra à la jeune démocratie athénienne que son système pouvait survivre et marqua le début de l'âge d'or grec. Si les Perses n'avaient pas été refoulés, Athènes aurait été détruite avant qu'elle ne puisse fondamentalement inventer la culture occidentale, et toute l'histoire européenne (et par la suite l'histoire du monde) aurait été méconnaissable.

Bataille de Cannes

http://i.picresize.com/images/2014/06/01/nGjRr.jpg
Une partie de la deuxième guerre punique
République carthaginoise vs République romaine
Victoire tactique carthaginoise

Rome, déterminée à vaincre Hannibal (le général carthaginois) qui avait envahi Rome par le nord en traversant les Alpes, envoya une armée massive à sa rencontre à Cannes. Dans ce qui a été appelé l'un des plus grands exploits tactiques de l'histoire militaire, l'armée beaucoup plus petite d'Hannibal a anéanti l'armée romaine. Bien que Carthage ait perdu la guerre, parce que c'était une défaite si dévastatrice, elle a eu des effets significatifs sur Rome. Rome a réformé la structure de son armée (en introduisant le système de cohorte qu'ils utilisaient pour conquérir le monde connu) et a donné le commandement singulier à Scipion l'Africain, illégal sous la constitution romaine, qui préfigurait le déclin des institutions politiques romaines. Si Rome avait gagné la bataille, ils n'auraient peut-être pas appris la leçon des guerres puniques et auraient eu plus de mal à conquérir leurs voisins plus tard.

Bataille d'Actium

http://i.picresize.com/images/2014/06/01/Zexyr.jpg
Une partie de la guerre finale de la République romaine
Octave contre Marc Antoine et l'Egypte ptolémaïque
Victoire décisive d'Octave

Il s'agissait d'une confrontation entre les rivaux Octavian et Mark Antony, qui se disputaient tous deux le pouvoir à Rome après l'assassinat supposé de Jules César (nous savons qu'il a vraiment vécu et enseigne aujourd'hui à Granite Hills). La victoire d'Octave lui a laissé le contrôle total de la Méditerranée et il a changé son nom en Auguste César, devenant ainsi le premier empereur de Rome. En plus de marquer la fin de la République et le début de l'Empire, la bataille a marqué la fin de la période hellénistique, alors que Rome a pris le contrôle total de l'allié de Marc Antoine, l'Égypte. Si Marc Antoine avait gagné, il aurait peut-être préservé la République, ou serait devenu lui-même empereur, mais avec des intérêts plus orientaux.

Bataille de la forêt de Teutoburg

http://i.picresize.com/images/2014/06/01/yxrZt.jpg
Une partie des guerres romano-germaniques
Tribus germaniques vs Empire romain
Victoire germanique décisive

Alors que le commandant romain Varus faisait marcher son armée pour réprimer un soulèvement en Germanie, son conseiller Arminius s'éclipsa pour commander une armée germanique qui attendait de tendre une embuscade à l'armée romaine. Varus est tombé directement dans le piège et son armée a été complètement détruite. Ce fut la dernière fois que Rome tenta de conquérir le territoire germanique à l'est du Rhin, ce qui a des conséquences évidentes pour le développement de la région. Si Rome avait gagné, ils auraient eu le contrôle de la Germanie, et celle-ci aurait été intégrée à l'Empire et romanisée comme les autres provinces, conduisant à une histoire complètement différente de la région.


Intervention française au Mexique et guerre de Sécession, 1862-1867

En 1862, l'empereur français Napoléon III a manœuvré pour établir un État client français au Mexique et a finalement installé Maximilien de Habsbourg, archiduc d'Autriche, comme empereur du Mexique. La résistance mexicaine ferme a amené Napoléon III à ordonner le retrait français en 1867, une décision fortement encouragée par les États-Unis récupérés de leur faiblesse de guerre civile dans les affaires étrangères. Plus tôt, pendant la guerre civile, le secrétaire d'État américain William Henry Seward a suivi une politique plus prudente qui a tenté de maintenir des relations harmonieuses avec la France et d'empêcher la volonté française d'aider la Confédération. Par conséquent, le gouvernement de Maximilien a repoussé les ouvertures diplomatiques confédérées.

En 1857, le Mexique s'est retrouvé mêlé à une guerre civile qui a opposé les forces du réformiste libéral Benito Juárez aux conservateurs dirigés par Félix Zuloaga. Les conservateurs exerçaient le contrôle depuis Mexico et les libéraux depuis Veracruz. Les États-Unis ont reconnu le gouvernement Juárez en 1859, et en janvier 1861, les forces libérales ont capturé Mexico, renforçant considérablement la position et la légitimité de Juárez. Cependant, l'instabilité persistante avait coïncidé avec une dette extérieure croissante qui était de plus en plus difficile à payer pour le gouvernement mexicain. Le secrétaire d'État Seward a proposé un plan qui fournirait des concessions minières en échange de prêts américains. Dans le cas où les dettes n'étaient pas remboursées, le Mexique accepterait la cession de la Basse-Californie et d'autres États mexicains. Les conditions du prêt étaient onéreuses pour le gouvernement mexicain, mais le diplomate américain Thomas Corwin a négocié avec succès un traité avec le représentant mexicain Manuel Maria Zamacona. En fin de compte, cependant, le Congrès américain a rejeté le traité au motif qu'il drainerait de l'argent des dépenses de la guerre civile.

Sans autre option, Juárez a suspendu les paiements sur la dette mexicaine pendant deux ans. En réponse, des représentants des gouvernements espagnol, français et britannique se sont réunis à Londres et, le 31 octobre 1861, ont signé un accord tripartite pour intervenir au Mexique pour recouvrer les dettes impayées. Les forces européennes ont débarqué à Veracruz le 8 décembre. Juárez a appelé à la résistance, tandis que les conservateurs considéraient les forces d'intervention comme de précieux alliés dans leur lutte contre les libéraux. Bien que les gouvernements britannique et espagnol aient des plans d'intervention plus limités, Napoléon III était intéressé à raviver les ambitions mondiales françaises et les forces françaises ont capturé Mexico, tandis que les forces espagnoles et britanniques se sont retirées après que les plans français sont devenus clairs. En 1863, Napoléon III invite Maximilien, archiduc d'Autriche, à devenir empereur du Mexique. Maximilian a accepté l'offre et est arrivé au Mexique en 1864. Bien que le gouvernement conservateur de Maximilian contrôlait une grande partie du pays, les libéraux ont conservé le pouvoir dans le nord-ouest du Mexique et certaines parties de la côte du Pacifique.


Avant le complot

Le chef de famille représente le 72e district de la maison, y compris en tant que conférencier 2001-2004.

L'Unité de l'intégrité publique du ministère de la Justice des États-Unis clôt l'enquête contre le chef de famille sans inculpation. Il dit que l'enquête était "politiquement motivée".

L'Unité de l'intégrité publique du ministère de la Justice des États-Unis clôt l'enquête contre le chef de famille sans inculpation. Il dit que l'enquête était "politiquement motivée".


Avoir un impact aux Nations Unies

(© Evan Vucci/AP Images)

2017: Nikki Haley a été élue la première femme gouverneur de Caroline du Sud alors qu'elle n'avait que 38 ans. Elle est devenue la première Indienne d'Amérique à occuper un poste au niveau du Cabinet lorsque le président Trump l'a choisie comme ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies.


Réseau national d'information sur la prévention BETA

Présentation de la communauté sociale de NPIN

Vous voulez améliorer votre programme VIH ? Ne réinventez pas la roue qu'un autre professionnel de la prévention du VIH a déjà créé. Rejoignez la nouvelle communauté sociale de NPIN pour vous connecter, partager et collaborer.

Présentation de la communauté sociale de NPIN

Où consulter l'ABC de la prévention des hépatites virales ? Rejoignez d'autres professionnels sur la nouvelle communauté sociale de NPIN pour vous connecter, partager et collaborer.

Présentation de la communauté sociale de NPIN

Discutez des services de santé sexuelle avec d'autres professionnels de la prévention des MST. Rejoignez la nouvelle communauté sociale de NPIN pour vous connecter, partager et collaborer.

Présentation de la communauté sociale de NPIN

Vous cherchez un endroit pour discuter des meilleures pratiques, des ressources et des défis liés à la tuberculose ? Connectez-vous, partagez et collaborez avec d'autres professionnels de la prévention.

Contacter les organisations directement au sujet des changements de services ou d'horaires

  • 5 juin : Premier reportage officiel de ce qu'on appellera le SIDA.
    • Un rapport a décrit la pneumonie à Pneumocystis chez des hommes homosexuels auparavant en bonne santé à Los Angeles. Il s'agit du premier rapport officiel de ce qui sera connu sous le nom d'épidémie de sida. Lien vers le premier rapport officiel de ce qui sera connu sous le nom d'épidémie de sida
    • Environ 30 agents et membres du personnel du Service de renseignement épidémique y ont participé.
    • Lien vers le rapport sur le sarcome de Kaposi et la pneumonie à Pneumocystis chez 26 hommes homosexuels à New York et en Californie
    • 24 septembre : le CDC utilise pour la première fois le terme « SIDA » et publie la première définition de cas pour le SIDA.
    • Le CDC rapporte un cas de SIDA chez un nourrisson qui a reçu une transfusion sanguine. Lien vers le CDC signale un cas de sida chez un nourrisson qui a reçu une transfusion sanguine
    • Le MMWR rapporte 22 cas d'immunodéficience inexpliquée et d'infections opportunistes chez les nourrissons. Lien vers les rapports sur le SIDA faisant allusion à la transmission périnatale

    • Le CDC met en place la ligne d'assistance nationale sur le sida pour répondre aux demandes de renseignements du public sur la maladie.
    • 7 janvier : Signalement du SIDA chez les partenaires sexuelles féminines d'hommes atteints du SIDA.
      • Lien vers le signalement du SIDA chez les partenaires sexuelles féminines d'hommes atteints du SIDA
      • Le MMWR suggère que le SIDA peut être causé par un agent infectieux transmis sexuellement ou par exposition à du sang ou à des produits sanguins et émet des recommandations pour prévenir la transmission. Lien vers le rapport de la plupart des cas de sida chez les hommes homosexuels, les utilisateurs de drogues injectables, les Haïtiens et les personnes atteintes d'hémophilie
      • Lien vers le rapport des premières recommandations du CDC pour prévenir l'exposition professionnelle des travailleurs de la santé
      • Lien vers le rapport d'identification CDC de toutes les principales voies de transmission
      • 13 juillet : Partage de seringues identifié comme mode de transmission.
        • Le CDC déclare qu'éviter l'utilisation de drogues par injection et réduire le partage de seringues "devrait également être efficace pour prévenir la transmission du virus".
        • Le CDC, avec des collègues du Zaïre et de la Belgique, crée le Projet SIDA, qui deviendra le plus grand projet de recherche sur le VIH/SIDA en Afrique dans les années 1980.

        • 11 janvier : Notes de définition de cas de SIDA révisées Le SIDA est causé par le VIH. Publication de lignes directrices sur le dépistage sanguin.
          • Lien vers le rapport de la définition de cas de sida révisée du CDC note les causes par les directives de dépistage du VIH dans le sang

          • 22 octobre : Le Surgeon General, C. Everett Koop, publie le rapport du Surgeon General sur le SIDA. Le rapport indique clairement que le VIH ne peut pas être propagé par hasard et appelle à une campagne d'éducation à l'échelle nationale (y compris une éducation sexuelle précoce dans les écoles), une utilisation accrue des préservatifs et des tests de dépistage volontaire du VIH.
            • Lien vers le rapport du Surgeon General, C. Everett Koop sur le SIDA/
            • Août : CDC organise la première conférence nationale sur le VIH et les communautés de couleur à New York.
            • 14 août : Le CDC publie Perspectives en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé : Directives des services de santé publique pour le conseil et le dépistage des anticorps pour prévenir les infections à VIH et le sida.
            • Le CDC commence à travailler en Côte d'Ivoire, établissant une station de terrain à Abidjan et lançant le Retrovirus Côte d'Ivoire (CDC Retro-CI).

            • La brochure « Comprendre le SIDA » est envoyée à chaque foyer aux États-Unis – 107 millions d'exemplaires au total.
              • Article de presse : lien vers l'article de presse envoyé à chaque foyer aux États-Unis sur la compréhension du SIDA
              • Brochure : Lien vers la brochure intitulée Comprendre le SIDA
              • 16 juin : le CDC publie les premières directives pour prévenir Pneumocystis carinii pneumonie (PCP).
                • Lien vers le rapport du CDC sur la prévention de la pneumonie à Pneumocystis carinii (PCP)

                • 27 juillet : le CDC signale une possible transmission du VIH à un patient lors d'une intervention dentaire effectuée par un dentiste vivant avec le VIH.

                • 12 juillet : le CDC publie des recommandations pour les travailleurs de la santé vivant avec le VIH.
                  • Lien vers le rapport du CDC sur les recommandations pour les travailleurs de la santé vivant avec le VIH
                  • Le Congrès promulgue une loi obligeant les États à adopter les restrictions du CDC ou à développer et adopter les leurs.
                  • Le sida devient la première cause de décès chez les hommes américains âgés de 25 à 44 ans.
                    • Le lien vers le rapport du CDC sur le sida devient la première cause de décès chez les hommes américains âgés de 25 à 44 ans
                    • Labor Responds to AIDS débute en 1995.
                    • Le CDC étend la définition des cas de SIDA, déclarant que ceux dont le nombre de CD4 est inférieur à 200 ont le SIDA. Lien vers le rapport du CDC sur l'élargissement de la définition des cas de SIDA, déclarant que ceux dont le nombre de CD4 est inférieur à 200 ont le SIDA

                    • Lancement du processus de planification communautaire.
                      • Le CDC institue le processus de planification communautaire pour mieux cibler les efforts de prévention locaux.
                      • 20 mai : les CDC publient des directives pour prévenir la transmission du VIH par les greffes de tissus et d'organes.
                        • Lien vers le rapport du CDC sur les lignes directrices pour la prévention de la transmission du VIH par les greffes de tissus et d'organes
                        • 14 juillet : le CDC publie les premières directives pour aider les prestataires de soins de santé à prévenir les IO chez les personnes vivant avec le VIH.

                        • Création de l'ONUSIDA.
                        • Le CDC signale la première baisse substantielle des décès dus au sida aux États-Unis.
                          • Les décès liés au sida aux États-Unis ont diminué de 47 % par rapport à l'année précédente, en grande partie grâce à l'utilisation du HAART. Lien vers le rapport du CDC sur la première baisse substantielle des décès dus au sida aux États-Unis

                          • Le CDC rapporte que les Afro-Américains représentent 49% des décès liés au sida aux États-Unis.
                            • La mortalité liée au sida chez les Afro-Américains est presque 10 fois supérieure à celle des Blancs. Le lien vers le rapport du CDC sur les Afro-Américains représente 49% des décès liés au sida aux États-Unis
                            • Lien vers le rapport du CDC sur les premières directives nationales de traitement pour l'utilisation de la thérapie antirétrovirale chez les adultes et les adolescents vivant avec le VIH
                            • Juillet : Lancement du leadership et de l'investissement dans la lutte contre une épidémie (LIFE) pour lutter contre le sida en Afrique.
                              • Le président Bill Clinton lance l'Initiative LIFE pour étendre les efforts de lutte contre le sida en Afrique, et le CDC fournit un soutien technique essentiel. Lien vers le lancement par le président Bill Clinton de l'initiative LIFE pour étendre les efforts de lutte contre le sida en Afrique

                              • Juillet : le Congrès promulgue la Global AIDS and TB Relief Act et autorise un financement de 600 millions de dollars.

                              • Le CDC annonce un nouveau plan stratégique de prévention du VIH visant à réduire de moitié les infections annuelles à VIH aux États-Unis d'ici cinq ans.
                                • Lien vers l'annonce du CDC sur un nouveau plan stratégique de prévention du VIH visant à réduire de moitié les infections annuelles à VIH aux États-Unis d'ici cinq ans
                                • Initiative de prévention du VIH mère-enfant de 500 millions de dollars en Afrique et dans les Caraïbes.
                                  • Le président George W. Bush annonce une initiative de 500 millions de dollars pour prévenir la transmission mère-enfant du VIH et améliorer la prestation des soins de santé dans 14 pays d'Afrique et des Caraïbes. Lien vers l'annonce du président George W. Bush sur une initiative de 500 millions de dollars pour prévenir la transmission mère-enfant du VIH

                                  • Plus des deux tiers des nouvelles infections à VIH aux États-Unis proviennent de personnes qui ne savent pas qu'elles sont infectées.
                                    • Le CDC estime que 27 000 des 40 000 nouvelles infections estimées qui surviennent chaque année aux États-Unis résultent de la transmission par des personnes qui ne savent pas qu'elles sont infectées. Lien vers le rapport du CDC qui estime que 27 000 des 40 000 nouvelles infections qui surviennent chaque année aux États-Unis résultent de la transmission par des personnes qui ne savent pas qu'elles sont infectées
                                      vise à réduire les obstacles au diagnostic précoce et à accroître l'accès et l'utilisation de soins médicaux, de traitements et de services de prévention continus de qualité pour les personnes vivant avec le VIH.
                                    • Le Congrès autorise PEPFAR (le "US Leadership Against HIV/AIDS, Tuberculosis, and Malaria Act of 2003" ou Global AIDS Act), une approche de 18 milliards de dollars sur 5 ans pour lutter contre le VIH/SIDA, ce qui en fait le plus grand engagement de toute nation pour un initiative de santé dédiée à une seule maladie.
                                    • 30 janvier : le CDC publie des directives pour le dépistage du VIH pendant le travail et l'accouchement pour les femmes dont le statut VIH est inconnu.
                                      • Lien vers le rapport du CDC sur les conseils pour le dépistage du VIH pendant le travail et l'accouchement pour les femmes dont le statut VIH est inconnu
                                      • Le programme de thérapie antirétrovirale Track 1.0 du PEPFAR est lancé en partenariat avec les ministères de la Santé de 13 pays, et le CDC, avec l'agence sœur du HHS HRSA, joue un rôle de premier plan.
                                      • 21 janvier : le CDC publie des recommandations pour prévenir le VIH après une exposition non professionnelle au virus.
                                        • Ces recommandations, appelées prophylaxie post-exposition non professionnelle ou nPEP, notaient que les médicaments antirétroviraux pourraient être bénéfiques pour prévenir l'infection par le VIH après une exposition sexuelle ou une utilisation de drogues injectables commencée dans les 72 heures suivant l'exposition. Lien vers le rapport du CDC sur la recommandation de prévenir le VIH après une exposition non professionnelle au virus
                                        • 22 septembre : le CDC publie de nouvelles recommandations sur le dépistage du VIH.
                                          • Les CDC publient des recommandations révisées sur le dépistage du VIH : tous les adultes et adolescents âgés de 13 à 64 ans devraient subir un dépistage au moins une fois, avec un dépistage annuel pour les personnes à haut risque. Un lien vers le rapport du CDC publie des recommandations révisées sur le dépistage du VIH pour tous les adultes et adolescents âgés de 13 à 64 ans

                                          • Octobre : le CDC lance la campagne Prevention IS Care pour les prestataires de soins de santé qui prodiguent des soins aux personnes vivant avec le VIH.
                                            • La campagne met l'accent sur l'importance d'aider les patients à poursuivre leur traitement contre le VIH.
                                            • Lien vers le rapport du CDC, plus de 562 000 personnes sont mortes du sida aux États-Unis depuis 1981
                                            • Le PEPFAR, avec le soutien du CDC, annonce un partenariat public-privé avec Becton Dickinson pour renforcer les capacités des laboratoires dans quatre pays africains. Le partenariat a été renouvelé pour cinq ans supplémentaires en 2013.
                                            • 6 août : le CDC estime qu'il y a 56 300 nouveaux cas de VIH chaque année aux États-Unis.
                                              • Le CDC publie de nouvelles estimations d'incidence nationale qui sont plus élevées que les estimations précédentes (56 300 nouvelles infections par an contre 40 000). Les nouvelles estimations ne représentent pas une augmentation réelle du nombre d'infections à VIH, mais reflètent une manière plus précise de mesurer les nouvelles infections. Lien vers le rapport du CDC sur les nouvelles estimations de l'incidence nationale des infections à VIH
                                              • Le Congrès réautorise le PEPFAR (la loi de 2008 sur la réautorisation de Tom Lantos et Henry J. Hyde des États-Unis contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme) et étend l'initiative en triplant plus que son financement à 48 milliards de dollars. La riposte mondiale met l'accent sur une transition vers la création de programmes nationaux durables qui intègrent les services de lutte contre le VIH/SIDA dans des systèmes de santé plus larges.

                                              • Initiative mondiale pour la santé annoncée.
                                                • Le président Barack Obama annonce la Global Health Initiative, une initiative de 6 ans visant à développer une approche globale de la santé mondiale avec le PEPFAR en son cœur.
                                                • Le PEPFAR et le CDC établissent l'Initiative Shuga en partenariat avec MTV Networks Africa, la Fondation MTV Staying Alive, la Fondation Gates et l'UNICEF pour accroître la perception du risque de VIH, accroître l'utilisation des services de conseil et de dépistage du VIH, et accroître la connaissance des stratégies de prévention du VIH chez les jeunes au Kenya, au Nigeria et au Botswana.
                                                • Le CDC et la Maison Blanche lancent Act Against AIDS, une campagne de communication pluriannuelle à multiples facettes conçue pour réduire l'incidence du VIH aux États-Unis.
                                                • L'infection par le VIH a été supprimée de la liste des maladies qui empêche les citoyens non américains d'entrer dans le pays.
                                                  • Le ministère de la Santé et des Services sociaux et le CDC retirent l'infection au VIH de la liste des maladies qui empêchent les citoyens non américains d'entrer dans le pays.
                                                  • Le CDC a lancé le projet visant à réorienter les activités liées au VIH afin d'atteindre les objectifs de la Stratégie nationale 2010 sur le VIH/sida. Douze services de santé dans des villes fortement touchées par le SIDA y ont participé.

                                                  • Le CDC lance le cadre Link to High Impact HIV Prevention (HIP) pour réduire les nouvelles infections à VIH aux États-Unis.
                                                    • HIP se concentre sur l'utilisation de combinaisons d'interventions scientifiquement prouvées, rentables et évolutives ciblées sur les bonnes populations dans les bonnes zones géographiques afin d'augmenter l'impact des efforts de prévention du VIH.
                                                    • Lien vers le rapport du CDC sur les conseils provisoires aux prestataires de soins de santé sur l'utilisation de la PrEP comme stratégie de prévention du VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes
                                                    • Les études du CDC TDF2s et Partner PrEP fournissent la première preuve qu'une dose orale quotidienne de médicaments antirétroviraux utilisés pour traiter l'infection par le VIH peut également réduire l'acquisition du VIH chez les personnes non infectées exposées au virus lors de rapports hétérosexuels.
                                                    • Le nombre annuel de nouvelles infections à VIH aux États-Unis était relativement stable à environ 50 000 nouvelles infections chaque année entre 2006 et 2009. Cependant, les infections à VIH ont augmenté chez les jeunes hommes homosexuels et bisexuels, en raison de l'augmentation chez les hommes jeunes, homosexuels et bisexuels noirs - la seule sous-population à connaître une augmentation soutenue au cours de la période. Lien vers le rapport du CDC sur les nouvelles estimations de l'incidence du VIH
                                                    • Lien vers le communiqué de presse du CDC à l'occasion de la quatrième Journée nationale de sensibilisation au VIH/sida des hommes gais, le CDC accorde 55 millions de dollars à 34 organisations communautaires pour étendre la prévention du VIH aux jeunes hommes gais et bisexuels de couleur et aux jeunes transgenres de couleur
                                                    • Lien vers le rapport des signes vitaux du CDC des personnes vivant avec le VIH
                                                    • Lien vers le lancement du CDC Testing Makes Us Stronger, campagne nationale de dépistage du VIH pour les jeunes hommes homosexuels et bisexuels afro-américains
                                                    • Les résultats de l'étude HPTN 052 du NIH sont publiés, démontrant que le traitement réduit la transmission du VIH de près de 96 % et inaugure le concept de « traitement comme prévention ».
                                                    • Le CDC transfère les programmes du PEPFAR aux ministères de la Santé et aux organisations autochtones dans 13 pays.
                                                      • Le CDC transfère ses programmes de thérapie antirétrovirale Track 1.0 dans 13 pays d'organisations et de bénéficiaires basés aux États-Unis aux ministères de la Santé et aux organisations autochtones.
                                                      • Lien vers la campagne CDC sur Take Charge. Passer l'examen. pour le dépistage du VIH et la sensibilisation des femmes afro-américaines
                                                      • Le CDC convoque des chefs religieux d'Afrique de l'Est pour une réunion au Kenya afin d'examiner le rôle des organisations confessionnelles dans la riposte au VIH/SIDA.
                                                      • Lien vers le rapport du CDC sur un projet pilote visant à former les pharmaciens et le personnel des cliniques des magasins de détail à la prestation de tests de dépistage rapide et confidentiels du VIH
                                                      • Lien vers le lancement par le CDC de la campagne Arrêtons le VIH ensemble
                                                      • Lien vers le rapport du CDC montrant seulement un quart des Américains séropositifs leur virus sous contrôle
                                                      • Lien vers les directives provisoires du CDC sur l'utilisation de médicaments pour prévenir l'infection par le VIH chez les adultes hétérosexuellement actifs
                                                      • Lien vers le rapport des signes vitaux du CDC selon lequel les jeunes âgés de 13 à 24 ans représentent 26% des nouvelles infections à VIH chaque année


                                                      • June: CDC launches Reasons/Razones, a national, bilingual campaign that asks Latino gay and bisexual men to consider their reasons for getting tested for HIV.
                                                        • Link to CDC new campaign called Reasons/Razones for getting tested for HIV
                                                        • The "PEPFAR Stewardship and Oversight Act of 2013" reauthorizes PEPFAR,extends a number of existing authorities, and strengthens the oversight of the program through updated reporting requirements.
                                                        • February: CDC releases report showing about one-third of blacks living with HIV have their virus under control.
                                                          • Among blacks who have been diagnosed with HIV, 75 percent were linked to care, 48 percent stayed in care, 46 percent were prescribed antiretroviral therapy, and 35 percent achieved viral suppression. Link to CDC report showing about one-third of blacks living with HIV have their virus under control
                                                          • Link to CDC report for new clinical guidelines on health care providers considering PrEP for patients with substantial risk for HIV
                                                          • Start Talking. Stop HIV. encouraging gay and bisexual men to talk openly with their sexual partners about HIV risk and prevention strategies. Link to Start Talking Campaign
                                                          • We Can Stop HIV One Conversation at a Time, a bilingual communication campaign encouraging Latinos to talk openly about HIV with their families and friends. Link to We Can Stop HIV campaign
                                                          • HIV Treatment Works, encouraging treatment and care for people living with HIV. Link to HIV Treatment works campaign
                                                          • Declines were observed in several key populations, but increases were found among certain age groups of gay and bisexual men, especially young men. Link to CDC report on annual HIV diagnosis rate declined by 30% from 2002-2011
                                                          • Only half of gay and bisexual men diagnosed with HIV are receiving treatment for their infections. Link to CDC report that finds gaps in care and treatment among gay men diagnosed with HIV
                                                          • Among Latinos who have been diagnosed with HIV, just over half (54 percent) were retained in care. Fewer than half (44 percent) of those diagnosed have been prescribed antiretroviral therapy, and just 37 percent have achieved viral suppression. Link to CDC report that finds gaps in care and treatment among Latinos diagnosed with HIV
                                                          • Link to CDC report that only 30% of Americans with HIV had virus under control in 2011 and approximately two-thirds of those whose virus was not controlled had been diagnosed but were no longer in care



                                                          • February 25: 184 cases of HIV linked to injection drug use in Indiana.
                                                            • Indiana state health officials announce an HIV outbreak linked to injection drug use in the southeastern portion of the state. By the end of the year, Indiana will confirm 184 new cases of HIV linked to the outbreak.
                                                            • http://archinte.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2130723
                                                            • http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6424a2.htm
                                                            • http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6439a2.htm
                                                            • http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6446a4.htm?s_cid=mm6446a4_w
                                                            • CDC announces that annual HIV diagnoses in the US fell by 19% from 2005-2014. There were steep declines among heterosexuals, people who inject drugs, and African Americans (especially black women), but trends for gay/bisexual men varied by race/ ethnicity. Diagnoses among white gay/bisexual men decreased by 18%, but they continued to rise among Latino gay/bisexual men and were up 24%. Diagnoses among black gay/bisexual men also increased (22%), but the increase has leveled off since 2010. https://www.cdc.gov/nchhstp/newsroom/docs/factsheets/hiv-data-trends-fact-sheet-508.pdf
                                                            • February: CDC announced lifetime risk of HIV at the Conference on Retroviruses and Opportunisitic Infections.
                                                              • CDC estimates that 1 in 2 gay/bisexual black men, 1 in 4 gay/ bisexual Latino men, and 1 in 6 gay/bisexual men will be diagnosed with HIV if current trends continue. The overall lifetime risk of HIV diagnosis in the United States is 1 in 99.
                                                              • Press release: http://www.cdc.gov/nchhstp/newsroom/2016/croi-press-release-risk.html
                                                              • CDC releases study showing if PrEP use increases in high-risk populations, almost 20% of the estimated 265,330 new HIV infections expected to occur through 2020 could be prevented. The number could be even higher if NHAS targets are achieved.
                                                              • 1 in 10 HIV diagnoses are among people who inject drugs.
                                                              • The use of syringe services has increased, but access to sterile needles still needs to improve for effective HIV prevention. https://www.cdc.gov/vitalsigns/hiv-drug-use/index.html

                                                              • February: CDC announces annual new HIV infections in the U.S. fell 18% between 2008 and 2014. The decline signals HIV prevention and treatment efforts are paying off, but not all communities are seeing the same progress.
                                                              • March: The first study of PrEP use by race and risk group shows that African Americans and Latinos account for the smallest percentage of prescriptions, despite comprisingm two-thirds of people who could potentially benefit from the preventive medicines.

                                                              • March: CDC publishes an article showing an association between increased PrEP coverage and decreased HIV diagnosis rates in recent years.
                                                                • Data table: https://www.cdc.gov/nchhstp/newsroom/images/2018/hiv/PrEP-table_highres.jpg

                                                                * Estimates of persons living with HIV infection (diagnosed or undiagnosed) were derived by using back-calculation on HIV data for persons aged ≥13 years at diagnosis in the 50 states and the District of Columbia

                                                                ** The methodology to derive the estimated annual number of new HIV infections (also called HIV incidence) has changed over the years. From 1980 through 2006, numbers of HIV infections were calculated using back-calculation methodology. From 2006 through 2010, HIV infections were estimated from a statistical method that applied a stratified extrapolation approach using results from a test for recent HIV infection and HIV testing history data collected by jurisdictions that conducted HIV incidence surveillance.

                                                                *** The estimate of the number of persons diagnosed with HIV are based on HIV surveillance data for persons aged≥ 13 at time of diagnosis in the 50 states and District of Columbia.


                                                                Establishment of Diplomatic Relations, 1903.

                                                                On July 17, 1903, U.S. Ambassador to the Netherlands Stanford Newel presented his credentials as Envoy Extraordinary and Minister Plenipotentiary to Luxembourg. He remained resident at the The Hague .

                                                                Change from The Hague to Brussels, 1923 .

                                                                On October 23, 1923, U.S. Ambassador to Belgium Henry P. Fletcher presented his credentials as Envoy Extraordinary and Minister Plenipotentiary to Luxembourg he remained resident at Brussels .

                                                                Closure of Legation Luxembourg, 1940 .

                                                                Germany occupied Luxembourg on May 10, 1940, and the American Legation closed on July 15, 1940.

                                                                Luxembourg Government in Canada, 1941 .

                                                                U.S. Ambassador to Canada Jay Pierrepont Moffat was accredited to the Government of Luxembourg in Canada he remained resident at Ottaw a.

                                                                Luxembourg Government in the United Kingdom, 1943 .

                                                                The Government of Luxembourg moved to the United Kingdom on October 14, 1943. Anthony J. Drexel Biddle Jr. presented his credentials to the Government of Luxembourg in London on November 12th but he departed London shortly thereafter. Although Rudolph E. Schoenfeld was appointed Chargé d’Affaires on March 21, 1944, he did not present his credentials before his appointment was superseded with the reestablishment of Legation Luxembourg.


                                                                Timeline of Compromises over Slavery

                                                                From the nation's very inception, the existence of slavery stood in glaring contrast to the ideals of liberty and justice expressed in the preamble to the Constitution. The Constitution itself protected the institution of slavery (while never actually using the word slave) through a number of compromises worked out between pro-slavery and anti-slavery factions. These constitutional compromises did not resolve the conflict, however, and Congress passed other compromises in an effort to prevent the young nation from breaking apart.

                                                                &ldquoWe the People of the United States, in Order to form a more perfect Union, establish Justice, insure domestic Tranquility, provide for the common defense, promote the general Welfare, and secure the Blessings of Liberty to ourselves and our Posterity, do ordain and establish this Constitution for the United States of America.&rdquo

                                                                &mdashPreamble to the United States Constitution

                                                                The Constitution

                                                                The &ldquoThree-Fifths Compromise&rdquo provided a formula for calculating a state&rsquos population, in which three-fifths of &ldquoall other persons&rdquo (i.e., slaves) would be counted for purposes of representation and taxation. The Constitution also included a provision to ban the importation of slaves starting in 1808, and a fugitive slave clause requiring escaped slaves to be returned to their owners.

                                                                Fugitive Slave Act (1793)

                                                                Required that escaped slaves found in free states be caught and returned to their masters. The Act also denied freed slaves the right to a jury trial and other constitutional rights.

                                                                Missouri Compromise (1820)

                                                                Banned slavery in the Louisiana Territory north of the 36° 30&rsquo parallel, except within the borders of the state of Missouri, which would be admitted as a slave state Maine to be admitted as a free state.

                                                                Second Missouri Compromise (1821)

                                                                Missouri was admitted as a state despite a provision in its constitution excluding &ldquofree negroes and mulattoes&rdquo from the state.

                                                                &ldquoGag rule&rdquo in Congress (1831-1844)

                                                                When abolitionists began submitting petitions about ending slavery to Congress, proslavery representatives passed a "gag rule" that prevented those petitions from being discussed.

                                                                Compromis de 1850

                                                                Necessary to determine whether slavery would be allowed in states created by the territory acquired from Mexico in the Mexican-American War. California was admitted as a free state, while the Territory of New Mexico (including present-day Arizona and part of Nevada) allowed slavery. The Compromise also included a measure banning the slave trade (but not slavery itself) within the District of Columbia, as well as a new and more forceful Fugitive Slave Law.

                                                                Kansas-Nebraska Act (1854)

                                                                Created the territories of Kansas and Nebraska and provided that residents of those territories would vote to determine whether the two territories would allow slavery. This resulted in violence between pro-slavery and anti-slavery advocates who moved to the territories.

                                                                Crittenden Compromise (1860)

                                                                An unsuccessful attempt by Senator John J. Crittenden of Kentucky to resolve the secession crisis by making concessions to slave states. Crittenden proposed a constitutional amendment to guarantee the permanent existence of slavery in the slave states along the boundaries established by the Missouri Compromise line.


                                                                Voir la vidéo: Rashidun Caliphate - Egypt and Nubia معركة دنقلا (Novembre 2021).