Podcasts sur l'histoire

Détail du groupe Laocoon - Thymbraeus

Détail du groupe Laocoon - Thymbraeus


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Laocoon (Le Greco)

Les Laocoon est une peinture à l'huile réalisée entre 1610 et 1614 par le peintre grec El Greco. Il fait partie d'une collection de la National Gallery of Art de Washington, D.C..

Laocoon
ArtisteLe Greco
Année1610–1614
TaperPeinture à l'huile
Dimensions142 cm × 193 cm (56 pouces × 76 pouces)
EmplacementNational Gallery of Art, Washington, D.C.

Le tableau représente l'histoire mythologique grecque et romaine de la mort de Laocoon, un prêtre troyen de Poséidon, et de ses deux fils Antiphante et Thymbraeus. Laocoon et ses fils ont été étranglés par des serpents de mer, une punition envoyée par les dieux après que Laocoon ait tenté d'avertir ses compatriotes du cheval de Troie. [1] Bien qu'inspirée de la sculpture monumentale hellénistique récemment découverte Laocoon et ses fils à Rome, Laocoon est un produit du maniérisme, un mouvement artistique originaire d'Italie au XVIe siècle qui s'opposait aux idéaux artistiques de la Renaissance. [2] La peinture d'El Greco rompt délibérément avec l'équilibre et l'harmonie de l'art de la Renaissance avec sa forte atmosphère émotionnelle et ses figures déformées.


Mentionné par Virgile, Sophocle et d'autres, Laocoon (de la mythologie grecque et romaine prononcé lay-AW-koo-on) était un prêtre troyen qui tentait d'alerter son peuple du stratagème du cheval de Troie (cheval de bois géant avec des guerriers cachés dans le ventre) qui a été utilisé par leurs ennemis les Grecs (parfois appelés “les Achéens”) pour entrer et détruire la ville de Troie. (Pour en savoir plus sur la guerre de Troie, cliquez ici.)

Laocoon et ses deux fils Antiphantes (l'aîné) et Thymbraeus (le cadet) ont été étranglés et tués par des serpents de mer envoyés par les dieux/déesses – dans certaines versions, c'est Athéna, dans d'autres, Apollon. Les événements varient considérablement selon les différents comptes.

Histoire naturelle : une sélection de Pline (1991, Penguin Classics)

Dans l'art, la figure est devenue célèbre en grande partie à cause d'une statue excavée en 1506 près de l'église de Santa Maria Maggiore à Rome, exposée aujourd'hui aux musées du Vatican. Les Groupe Laocoon ou Laocoon et ses fils contient des sculptures en marbre presque grandeur nature du père et des fils.

L'écrivain romain Pline l'Ancien (23 après JC-79 après JC) a fait référence au groupe dans son Histoire naturelle. À 36,37 ans, il écrit : « C'est une œuvre à mettre au-dessus de tout ce que les arts de la peinture et de la sculpture ont produit. À partir d'un seul bloc de marbre, les artisans consommés de Rhodes - Hagesander, Polydoros et Athenadoros - à la demande du conseil ont conçu un groupe de Laocoon et de ses fils, avec les serpents enlacés autour d'eux.

Laocoon et ses fils, Musées du Vatican, Rome par l'utilisateur “Dom Crossley”, CC BY 2.0, Wikimedia Commons

La sculpture dans son ensemble est, selon le classiciste britannique Nigel Spivey (de l'Université de Cambridge), "l'icône prototypique de l'agonie humaine dans l'art occidental". Le premier personnage à répondre à l'œuvre d'art était le cardinal Jacopo Sadoleto, qui était présent lors des fouilles et a découvert que le cri de Laocoon était le « gémissement héroïque d'un homme blessé ». Plus tard, JJ Winckelmann (1717-1768), un historien de l'art allemand, écrivit : « Il ne pousse aucun cri déchirant, plutôt un soupir anxieux et lourd. La force exemplaire du héros pour l'endurer. Spivey poursuit en contrastant l'agonie de Laocoon avec celle du Christ. Parce que le Christ était/est censé être mort pour racheter le monde, sa souffrance passive – et celle des martyrs chrétiens par la suite – était/se traduit en une victoire sublime. Mais le « Serviteur souffrant » n'avait absolument aucune prétention à être honoré dans aucun des systèmes moraux conçus par les Grecs et les Romains. Là, la douleur n'avait pas un grand pouvoir. Le sacrifice n'a pas rendu le monde meilleur. La perte était inutile. La catastrophe était définitive. La Grèce classique a été le berceau du genre littéraire que nous appelons « tragédie » et dont Laocoon est une véritable et terrifiante icône. [Plus dans Création durable : art, douleur et courage (2001, University of California Press)]

Voici une courte vidéo de Histoire intelligente sur la sculpture :

En vedette : Détail de Laocoön et de ses fils par l'utilisateur “Giulio Menna”, CC BY 2.0, Flickr


GROUPE LAOCOON Pièce 2 oz Haut Relief Argent 2000 Francs Cameroun 2020

Cette grande pièce représentant &bdquoLaokoon Group&rdquo est l'un des chefs-d'œuvre les plus beaux et les plus controversés de l'art de la sculpture de tous les temps. La pièce frappée en argent, décorée avec une technologie de finition antique sur les deux faces et avec une dorure sélective au revers reflète fidèlement chaque détail de la pièce.

  • Pièce antique en argent pur avec dorure sélective à l'or
  • Tirage limité 500 pcs.
  • Haut relief
  • 2 oz d'argent le plus fin et 45 mm de diamètre

Selon certains chercheurs, la sculpture a été réalisée à l'époque hellénistique, tandis que selon d'autres, la pièce que nous connaissons n'est que sa copie romaine. Il existe également une hypothèse selon laquelle &ldquoLaocoon Group&rdquo est un faux par Michael Angelo.

La statue de Laocoön et de ses fils, également appelée Groupe Laocoön, est l'une des sculptures antiques les plus célèbres depuis qu'elle a été fouillée à Rome en 1506 et exposée au public au Vatican, où elle se trouve. C'est très probablement la même statue louée dans les termes les plus élevés par le principal écrivain romain sur l'art, Pline l'Ancien. Les personnages sont presque grandeur nature et le groupe mesure un peu plus de 2 m de haut, montrant le prêtre troyen Laocoômln et ses fils Antiphantes et Thymbraeus attaqués par des serpents de mer.

Pays Cameroun
Dénomination 2000 francs
Année 2020
Qualité Finition antique
Matériel Argent 999/1000
Poids (g) 2 onces ( 62,2 g)
Diamètre 45 mm
Pièces de tirage 500
Certificat (COA) Oui
Coffret de présentation (boîte) Oui

POINTS DE RÉCOMPENSE: Gagnez des Points Éblouissants (équivalents au coût d'un article) grâce à notre programme de fidélité à convertir en un bon de réduction pour un prochain achat.


Agesander, Athénodoros et Polydore "La mort de Laocoon et de ses fils" (vers 42 à 20 avant notre ère)

Laocoon, le fils d'Acoetes est une figure de la mythologie grecque et romaine, un prêtre troyen de Poséidon (ou Neptune), dont il avait défié les règles, soit en se mariant et en ayant des fils, soit en ayant commis une impiété en faisant l'amour avec sa femme en présence d'une image culte dans un sanctuaire. Son rôle mineur dans le cycle épique racontant la guerre de Troie consistait à mettre en garde les Troyens en vain contre l'acceptation du cheval de Troie des Grecs - "Une fraude mortelle est-ce", a-t-il dit, "conçu par les chefs achéens!" exécution par deux serpents envoyés à Troie de l'autre côté de la mer depuis l'île de Ténédos, où les Grecs avaient temporairement campé.

Laocoon a mis en garde ses compagnons de Troie contre le cheval de bois présenté à la ville par les Grecs. Dans l'Énéide, Virgile donne à Laocoon la fameuse ligne Equo ne credite, Teucri / Quidquid id est, timeo Danaos et dona ferentes, ou "Ne faites pas confiance au Cheval, Troyens / Quoi qu'il en soit, je crains que les Grecs ne portent même des cadeaux". est la source du dicton : " Méfiez-vous des Grecs portant des cadeaux."

La statue de Laocoön et de ses fils (en italien : Gruppo del Laocoonte), également appelée groupe Laocoön, est une sculpture monumentale en marbre aujourd'hui conservée aux musées du Vatican, à Rome. La statue est attribuée par l'auteur romain Pline l'Ancien à trois sculpteurs de l'île de Rhodes : Agesander, Athénodoros et Polyclitus. Il montre le prêtre troyen Laocoon et ses fils Antiphante et Thymbraeus étranglés par des serpents de mer.

Diverses dates ont été suggérées pour la statue, allant d'environ 160 à environ 20 avant notre ère. Les inscriptions trouvées à Lindos à Rhodes datent Agesander et Athenedoros à une période postérieure à 42 avant JC, faisant des années 42 à 20 la date la plus probable pour la création de la statue du Laocoon. On ne sait pas s'il s'agit d'une œuvre originale ou d'une copie d'une sculpture antérieure. Il a été suggéré que les trois Rhodiens étaient des copistes, peut-être d'une sculpture en bronze de Pergame, créée vers 200 avant JC. Pline dans son Histoire Naturelle (XXXVI, 37) déclare qu'il était situé dans le palais de l'empereur Titus. Il affirme également qu'il a été sculpté dans une seule pièce de marbre, bien que lorsqu'on l'a trouvé, il a été découvert qu'il comprenait sept pièces imbriquées.

La statue a probablement été commandée à l'origine pour la maison d'un riche Romain. Il a été déterré en 1506 près du site de la Domus Aurea de l'empereur Néron, dans le vignoble de Felice De Fredis (41°53′31.39″N 12°30′1.12″E / 41.8920528°N 12.5003111°E / 41.8920528 12.5003111) informé du fait, le pape Jules II, un classique enthousiaste, l'a acquis et placé dans le jardin du Belvédère au Vatican (41°54′15″N 12°27′17″E / 41.90417°N 12.45472° E / 41.90417 12.45472), qui fait maintenant partie des Musées du Vatican.

En 2005, Lynn Catterson a soutenu que la sculpture était un faux créé par Michel-Ange. Richard Brilliant, auteur de My Laocoön, a décrit les affirmations de Catterson comme « non crédibles à tous égards ».


не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизнесе, пла.

не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые

атериалы: алебастр, ручной работы

Lire la description complète

татуя аокона и его сыновей

ост 28см (11 ов)
ес 1.450g

атеготи: Статуи, Скульптуры, Архаика, реческая римская ифология
атериал: Алебастр

Статуя Лаокона и его сыновей, также называемая Лаокооной группой (итальянская: Gruppo del Laocoonte), была одной из самых известных древних скульптур с тех пор, как она была раскопана в Риме в 1506 году и выставлена ​​на публичную экспозицию в Ватикане, где она и остается . орее всего, та же статуя, осхваляемая в высших выражениях главным римским исателем по искусству Плинш Ст. Цифры близки к размеру в жизни, и группа составляет чуть более 2 м (6 футов 7 дюйма) в высоту, показывая троянский священник Лаокон и его сыновья Антифант и Тимбрей подвергаются нападению морских змей.

Группа была названа «прототипной иконой человеческой агонии» в западном искусстве, и в отличие от агонии, часто изображаемой в христианском искусстве, показывающей Страсть Иисуса и мучеников, это страдание не имеет искупительной силы или награды. Страдания показаны через искривленные выражения лиц (Чарльз Дарвин отметил, что выпуклые брови Лаокона физиологически невозможны), которые соответствуют борющимся телам, особенно у самого Лаокона, при этом каждая часть его тела напрягается.


Créer des modèles 3D et 360 panoramiques et le publier sur le web



compatible avec Windows 10 uniquement

Icône de l'art hellénistique, la sculpture figurative grecque connue sous le nom de Groupe Laocoon, ou Laocoon et ses fils, est une statue monumentale qui est exposée au Museo Pio Clementino, dans les musées du Vatican, à Rome. Il s'agit d'une copie en marbre d'une sculpture en bronze, qui - selon l'écrivain romain Pline l'Ancien (23-79 CE) - représentait le prêtre troyen Laocoon et ses deux fils Antiphas et Thymbraeus tués par des serpents géants, comme décrit par le Roman poète Virgile (70 BCE - 19 CE) dans son poème épique l'Énéide. La statue, qui a été vue et vénérée par Pline l'Ancien dans le palais de Titus Flavius ​​Vespasianus (39-81 CE), le futur empereur romain Titus (règne 79-81), a été attribuée par Pline à trois sculpteurs de l'île grecque de Rhodes : Hagesander, Athénodoros et Polydore. Cette attribution coïncide avec une inscription sur un fragment d'autres marbres similaires découverts séparément du Laocoon lui-même. Malgré une incertitude persistante quant à sa date et les détails de sa provenance d'origine, Laocoon et ses fils est considéré comme l'une des plus grandes œuvres de la sculpture grecque de la période hellénistique.

La statue de Laocoon a été découverte en janvier 1506 enterrée dans le sol d'un vignoble de Rome appartenant à Felice de' Fredis. L'un des premiers experts à fréquenter le site de fouilles fut Michel-Ange (1475-1564), le célèbre sculpteur de la Renaissance. Le pape Jules II, amoureux de l'art grec, a ordonné que l'œuvre soit immédiatement apportée au Vatican, où elle a été installée dans le jardin de la cour du Belvédère. Sans surprise, étant donné le commentaire de Pline selon lequel elle était « supérieure à toutes les œuvres de peinture et de bronze », la statue de Laocoon a eu un impact significatif sur l'art de la Renaissance italienne en général et sur les sculpteurs de la Renaissance, en particulier.

En fait, le Laocoon est rapidement devenu l'une des œuvres d'art ancien les plus étudiées, les plus vénérées et les plus copiées jamais exposées. D'autres trésors célèbres dans les musées du Vatican, comme l'Apollon du Belvédère de Leochares (vers 330 avant notre ère) et l'héroïque torse du Belvédère d'Apollonius (1er/2ème siècle avant notre ère) ont été éclipsés par la comparaison. Depuis sa découverte en 1506, de nombreuses copies ont été réalisées du Laocoon, dont une version en bronze de Baccio Bandinelli (1493-1560), aujourd'hui conservée à la Galerie des Offices, à Florence, et une fonte en bronze, réalisée par Francesco Primaticcio (1504-1570) pour le roi de France François Ier, aujourd'hui au Louvre à Paris. D'autres exemplaires peuvent être vus au Grand Palais des Chevaliers de Saint-Jean à Rhodes, et au Musée Archéologique d'Odessa.

En raison de sa renommée durable, la statue de Laocoon a été retirée du Vatican par Napoléon, en 1799, emmenée à Paris où elle a été installée à l'Ouvre comme un exemple de l'art néoclassique. Il fut restitué au Vatican en 1816, par les autorités britanniques à Paris, suite à la défaite de Napoléon à Waterloo.

En 1957, des fragments sculpturaux appartenant à quatre groupes de marbre représentant des scènes du poème épique d'Homère l'Odyssée (8ème/9ème siècle avant notre ère) ont été déterrés à Sperlonga, Naples. Le site de la découverte était une ancienne salle de banquet autrefois utilisée par l'empereur romain Tibère (règne 14-37 EC). L'un des fragments, un buste d'Ulysse, est stylistiquement très similaire à Laocoon et ses fils, tandis que les noms Hagesander, Athenodoros et Polydorus ont été inscrits sur un autre fragment.

En 1906, le bras droit de Laocoon (manquant de la découverte originale en 1506) avait été découvert par hasard dans un chantier de construction à Rome par l'archéologue Ludwig Pollak, directeur du Museo Barracco. Croyant qu'il pourrait s'agir du bras perdu en question, Pollak l'a fait don au Musée du Vatican, où il est resté pendant plus de cinquante ans. Puis, en 1960, les experts du musée ont vérifié que le bras appartenait au Laocoon. En conséquence, la statue a été réassemblée avec le nouveau bras attaché.

La statue de Laocoon, d'une hauteur d'environ 8 pieds, est composée de sept morceaux de marbre blanc imbriqués. Sa date exacte de création est incertaine, bien que - conformément à plusieurs inscriptions trouvées à Rhodes datant de Hagesander et Athenedoros à quelque temps après 42 avant notre ère - les experts pensent maintenant qu'il a été sculpté entre 42 et 20 avant notre ère. Plus important encore, on ne sait pas avec certitude s'il s'agit d'une sculpture romaine originale ou d'une copie d'une sculpture grecque antérieure. Cela dit, les experts pensent maintenant que ses trois sculpteurs - Hagesander, Athenodoros et Polydorus - étaient des copistes hautement qualifiés spécialisés dans la production de répliques de figures grecques originales pour de riches clients romains. Ainsi, selon toute probabilité, le Laocoon du Vatican est une copie d'un bronze grec hellénistique - presque certainement de l'école de Pergame, voir un drame similaire, des muscles tendus et des visages tordus dans le grand autel de Zeus (vers 180 avant notre ère, Pergame, Turquie) . Cette conclusion est également cohérente avec les conclusions de plusieurs rénovations effectuées sur la statue. On ne sait pas qui a commandé la réplique du Laocoon.

La dernière théorie, proposée en 2005 par Lynn Catterson, est que le Laocoon est un faux créé en 1506 par Michel-Ange. Cela a été rejeté comme "non crédible" par Richard Brilliant, dans son livre My Laocoon.

Comme décrit dans l'Énéide de Virgile, Laocoon était un prêtre troyen. Lorsque les Grecs, qui tenaient Troie en état de siège, laissèrent le célèbre cheval de Troie sur la plage, Laocoon tenta d'avertir les chefs troyens de ne pas l'introduire dans la ville, au cas où ce serait un piège. La déesse grecque Athéna, agissant en tant que protectrice des Grecs, a puni Laocoon pour son ingérence en le faisant attaquer, lui et ses deux fils, par les serpents de mer géants Porces et Chariboea. Dans la sculpture, on peut voir un fils se libérer des serpents et regarder à travers pour voir son père et son frère dans leur agonie.

Michel-Ange lui-même a été particulièrement impressionné par l'immense échelle de l'œuvre, ainsi que par son esthétique expressive, si typique de la sculpture grecque de l'école de Pergame de la période hellénistique. Des qualités émotives similaires réapparaissent dans les propres œuvres de Michel-Ange, telles que Dying Slave (1513-16, Marbre, Louvre, Paris). Mais voir aussi David de Donatello (années 1440) pour une interprétation de la première Renaissance du nu masculin debout, et David de Michel-Ange (1504) pour une interprétation de la Haute Renaissance.

L'émotivité de Laocoon et de ses fils a eu une grande influence sur la sculpture baroque ultérieure (vers 1600-1700) ainsi que sur les sculpteurs néoclassiques (vers 1770-1830). L'historien de l'art allemand Johann Joachim Winckelmann (1717-1768) considérait la statue comme l'incarnation de la noblesse et de l'héroïsme néoclassiques, bien qu'il admette la difficulté inhérente - pour tout observateur de Laocoon - à apprécier la beauté dans une scène de mort. Les commentaires de Winckelmann ont ensuite été adoptés par Gotthold Ephraim Lessing, dans son traité influent Laokoon (1766).

Dans l'ensemble, la statue a conservé une fascination continue pour les générations successives de sculpteurs : un phénomène pleinement mis à jour par l'exposition du Vatican en 2006, marquant le 500e anniversaire de sa découverte, et l'exposition de 2007 tenue à l'Institut Henry Moore à Leeds. (Royaume-Uni), intitulé Vers un nouveau Laocoon.

Cet objet fait partie de "Scan The World". Scan the World est une initiative à but non lucratif introduite par MyMiniFactory, à travers laquelle nous créons une archive numérique de sculptures, d'œuvres d'art et de monuments entièrement imprimables en 3D du monde entier pour que le public y accède gratuitement. Scan the World est un effort communautaire open source, si vous avez des éléments intéressants autour de vous et que vous souhaitez contribuer, envoyez un e-mail à [email protected] pour savoir comment vous pouvez aider.

Scanné : Photogrammétrie (Traitée avec Agisoft PhotoScan)

Devenez membre d'ArtisGL et téléchargez 3D Publisher depuis Windows 10 Store !


Окупайте на Etsy — носите свой вклад в доброе дело.

не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизнесе, пла.

не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые

Lire la description complète

В ГРЕЦИИ - РУЧНОЙ РАБОТЫ
твердые и тяжелые

азмеры (приблизительно) :
Prix ​​: 28 pièces (11 pièces)
ирина: 17,5 см (6,9 а)
ина: 8,5 см (3,35 а)

атериал: Литой мрамор
Литые мраморные статуи сделаны из композитного материала, в котором натуральный измельченный греческий мраморный камень смешивается с небольшим количеством смолы, которая работает как клей. атем смесь ивается в форму дизайна статуи. оскольку порошок настолько хорош, мелкие детали могут быть воспроизведены с помощью этого метода. À 90% се скульптуры закончены вручную, чтобы обеспечить ее качество.

ожалуйста, обратите нимание: наши статуи не вырезаны. 100% атуральные раморные статуи ручной резьбой и команда очень здоровенная цена. аши предложения родукции редназначены того, чтобы быть доступными большинства населения.

Наша статуя основана на скульптуре «Лаокон и его сыновья», также называемой Лаокон группой », которая была одной из самых известных древних скульптур с тех пор, как она была раскопана в Риме в 1506 году и выставлена ​​на публичную экспозицию в Ватикане, где она и остается. Цифры близки к размеру в жизни, и группа составляет чуть более 2 м (6 футов 7 дюйма) в высоту, показывая троянский священник Лаокон и его сыновья Антифант и Тимбрей подвергаются нападению морских змей.

рофессиональная упаковка - принимаем дополнительную осторожность в езопасной упаковке наших хрупкеность в безопасной упаковке наших хрпеность в безопасной упаковке наших хрпеность

отправляем по всему иру из реции, 12-48 асов после оплаты (не включает Сб, Солнце или раздники раздники раздники), чеосе ает Сб, Солнце или раздники раздники раздники тересез ает Сб се пакеты включают номера отслеживания.


Окупайте на Etsy — носите свой вклад в доброе дело.

не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые

не просто торговая ощадка для необычных вещей, сообщество людей, которые заботятся о малом бизнесто людей, оторые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизенесе, плаорые заботятся о малом бизнесе, пла.

Lire la description complète

В ГРЕЦИИ - РУЧНОЙ РАБОТЫ
твердые и тяжелые

азмеры (приблизительно) :
Prix ​​: 28 pièces (11 pièces)
ирина: 17,5 см (6,9 а)
ина: 8,5 см (3,35 а)

атериал: Литой мрамор
Литые мраморные статуи сделаны из композитного материала, в котором натуральный измельченный греческий мраморный камень смешивается с небольшим количеством смолы, которая работает как клей. атем смесь ивается в форму дизайна статуи. оскольку порошок настолько хорош, мелкие детали могут быть воспроизведены с помощью этого метода. À 90% се скульптуры закончены вручную, чтобы обеспечить ее качество.

ожалуйста, обратите нимание: наши статуи не вырезаны. 100% атуральные раморные статуи ручной резьбой и команда очень здоровенная цена. аши предложения продукции редназначены того, чтобы быть доступными для большинства населения.

Наша статуя основана на скульптуре «Лаокон и его сыновья», также называемой Лаокон группой », которая была одной из самых известных древних скульптур с тех пор, как она была раскопана в Риме в 1506 году и выставлена ​​на публичную экспозицию в Ватикане, где она и остается. Цифры близки к размеру в жизни, и группа составляет чуть более 2 м (6 футов 7 дюйма) в высоту, показывая троянский священник Лаокон и его сыновья Антифант и Тимбрей подвергаются нападению морских змей.

рофессиональная упаковка - принимаем дополнительную осторожность в езопасной упаковке наших хрупкеность в безопасной упаковке наших хрпеность в безопасной упаковке наших хрпеность

отправляем по всему иру из реции, 12-48 асов после оплаты (не включает Сб, Солнце или раздники раздники раники), чеосе ает Сб, Солнце или раздники раздники раздники тересез ает Сб се пакеты включают номера отслеживания.


Blog de voyage Victor

La sculpture du groupe Laocoon dans les musées du Vatican. Rome, Italie.

La sculpture Laocoon est une Mort elle-même parfaitement exécutée. J'étais enfant quand j'ai vu cette statue pour la première fois. Je n'avais pas réalisé sa valeur. Je viens de regarder les beaux corps d'un grand-père et de ses petits-enfants. Ah oui, je ne savais pas que c'était le prêtre troyen Laocoon et ses fils, Antiphante et Thymbraeus. S'il y a une barbe, c'est qu'il doit être un vieil homme, point final ! Mais ce vieil homme était dans une condition physique si parfaite que je ne pouvais pas le quitter des yeux. Je suppose que les anciens Grecs connaissaient une sorte de secret pour se mettre dans une telle forme et la conserver sans utiliser les stéroïdes dont nous avons besoin de nos jours pour recréer une telle apparence.

C'est la seule statue que dans mon enfance je n'ai pas réussi à tirer du catalogue en raison de l'énorme quantité de détails. C'était beaucoup plus facile avec les sculptures de la Vénus de Milo ou d'Apollon. Et maintenant, imaginez combien d'efforts il a fallu pour le découper dans un bloc de marbre solide. Comme je l'ai appris plus tard, il y avait deux blocs, mais tout de même, cela rend-il le processus plus facile ?

Vénus de Milo. Musée du Louvre, Paris, France.

L'Apollon du Belvédère ou Apollon du Belvédère. Les Musées du Vatican, Rome, Italie.

J'avais 12 ou 13 ans lorsque nos parents nous ont emmenés, mon frère et moi, à Hermitage, le musée de Saint-Pétersbourg, et j'ai vu la vraie – comme je le pensais – la statue de Laocoon. La célèbre sculpture antique était incroyablement énorme et absolument vivante. On dirait qu'il changeait juste devant vos yeux si vous le regardiez riveté puis fermiez les yeux et les rouvriez. Mais je ne me rendais toujours pas compte qu'en fait cette sculpture symbolisait une mort atroce.

Pour le comparer aux temps modernes, c'est comme si quelqu'un créait une statue démontrant la mort d'une famille juive dans une chambre à gaz du camp de concentration fasciste d'Auschwitz, mais cela dépassait ma compréhension enfantine à l'époque. J'ai continué à essayer de comprendre comment ils pouvaient le découper dans une pierre. Comment ces trois génies de Rhodes – Agesander, Athenodoros et Polydore – ont-ils dessiné cette scène dans leur esprit ou sur un papier, ou peut-être sur le bloc de marbre lui-même ? Mais cette image serait bidimensionnelle, et le résultat deviendrait tridimensionnel.

Si vous me demandez ce qui est vraiment resté dans mon souvenir d'enfance après avoir visité l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, je dirais : Laocoon avec ses fils, et des Atlantes noirs à l'extérieur de l'Ermitage soutenant le toit de la galerie du Palais d'Hiver. Comme vous le voyez, dans les deux cas, il s'agit des corps puissants et bien musclés des vrais hommes. Je suppose que même à cette époque, il y avait un entraîneur de fitness endormi en moi qui ne s'est réveillé qu'à l'âge de 29 ans.

Aujourd'hui, 40 ans plus tard, je me tiens devant la statue originale du groupe Laocoon dans la petite cour de sculpture du musée du Belvédère au Vatican. Oh mon Dieu, la statue est si petite ! Je me souviens de l'énorme et puissant.

C'est juste parce que le garçon a grandi, mais pas la statue.

Laocoon et sa statue de fils. Palais d'hiver, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie.

Laocoon et sa statue de fils dans le Palazzo Grimani. Venise, Italie.

Quand, après dix ans de siège, les Grecs de l'Antiquité désespérèrent de conquérir la ville de Troie, ils décidèrent d'employer une ruse : ils construisirent un énorme cheval de bois et y cachèrent une troupe de guerriers bien armés, tandis qu'ils embarquèrent eux-mêmes à bord d'un navire. et a quitté Troie. Le bonheur des chevaux de Troie n'avait pas de limites. Ils avaient gagné, le siège était levé et les ennemis s'étaient retirés en leur laissant un souvenir. Donc, immédiatement, il a dû être traîné dans la ville, même s'il fallait démolir une partie du mur défensif pour cela.

Un peu ridicule, n'est-ce pas? Can you imagine if after 800 days of the Leningrad siege, the Hitlerites unexpectedly went away, having left a huge, beautifully painted panzer as a present to the defenders of the city? And what is more beyond belief, the happy citizens of Leningrad dragged this panzer into their city without even taking a look inside?!

However, it happened that there was at least one person in Troy who stayed in his right mind–the priest Laocoön. He ferociously protested against taking this “gift” into the city, assuming there was something dangerous inside it, presaging the disaster to the whole city in the end. But he did not know that the fall of Troy was expected by more powerful forces than a troop of Greeks who wanted only to ravage the rich city on the pretext of releasing the “captured” Helen of Troy.

As soon as Laocoon got to the seashore together with his sons in order to make sacrifice to the gods in hopes of averting the disasters, those same gods, in the person of Athena set two sea serpents on them. Those snakes wrapped themselves around their bodies and started to strangle and tear them apart. This very moment was captured by Agesander, Athenodoros, and Polydorus in their immortal creation of art–the moment of the death of Laocoon and his family.

We can only rejoice that Laocoon and his sons were going to perform the sacrificial ritual absolutely naked, which would in reality be inherently out of the question. However, had it not been for this creative urge of the authors to implement the Greek fairytale into the marble, we might never have seen the paragon of the masculine figure of two generations.

Laocoon and his sons statue in the Palazzo Grimani. Venice, Italy.

But we need to get back to history here.

Initially the sculpture of Laocoon was cast in bronze, and later copied in the marble version. The bronze statue did not survive as the metal was highly valued, and obviously this work of art could have been melted down for some other needs. The marble copy has survived to modern times, and if it is worse than the original, then I just can’t imagine how it could have looked in bronze.

Pliny the Elder thought this sculptural composition was the best among all embodiments of Laocoon’s theme however, it had also been lost until 1506 when an Italian villager suddenly discovered it in his own garden. Experts who were called upon identified it as the statue described by Pliny the Elder. By the way, Michelangelo Buonarroti was one of those experts.

Pope Giulio proposed that Michelangelo recreate the missing arms of Laocoon and his younger son, but the master refused. At first glance it seems to be a rather strange decision. Such a proposal means fame and money. The master found an elegant excuse: My skill cannot be compared to the talents of the ancient Greeks.

Well, it can, dear maestro, it surely can, but probably there had been some other grounds. I assume it could be the unwillingness to work the masterpieces of other artists, because this statue would never be called the “Laocoon by Michelangelo,” but every single piece of your art should bear only your name.

The Laocoon’s missing arm was recreated by one of Michelangelo’s students, and all subsequent copies have been created with a right hand extended upwards. However, at the beginning of the 20th century, the original arm was unexpectedly found in Italy and it turned out to be bent back! It makes us wonder: Did Michelangelo know or feel something when he rejected the proposal to create the new right arm of Laocoon?

With or without the arm, the death scene of the father and two of his sons has become one of the greatest creations of world art, exerting a massive impact on the oeuvre of many further generations of artists.


Laocoön

Laocoön, a Trojan prince, brother of Anchises and priest of Apollo Thymbraeus or Poseidon. Of his story as told by Arctinus ( Iliu Persis see epic cycle), Bacchylides, and Sophocles ( Laocoön ), we know little. In the standard version (Verg. Aen. 2. 40–56, 199–231 Apollod. Epit. 5. 17–18), he protested against drawing the Wooden Horse (see epeius (2) ) within the walls of Troy, and two great serpents coming over the sea from the island of Tenedos killed him and his two sons (so Euphorion ( 2 ) in Arctinus, Laocoön and one son in Bacchylides, Sophocles, Apollodorus ( 6 ), and Quintus Smyrnaeus (12. 444–97), only the sons). According to Hyginus ( Fab. 135. 1) the serpents were sent by Apollo to punish him for having married in spite of his priesthood, in Quintus Smyrnaeus and Virgil, by Athena on account of his hostility to the Horse.

In art, Laocoön is the subject of the famous marble group in the Vatican showing father and sons in their death-agony. It was made by three Rhodian sculptors (see hagesander, athenodorus, and polydorus). The group was exhibited in the palace of Titus, and was said by Pliny ( 1 ) ( HN 36. 37) to have surpassed all other works of painting and sculpture. The death of Laocoön is shown on two wall-paintings from Pompeii, and late Imperial gems. Two south Italian vases show Laocoön as devotee of Apollo Thymbraeus.


Voir la vidéo: Expert Insights with Bill Rau: Laocoön Bronze Sculpture (Mai 2022).