Podcasts sur l'histoire

42e Groupe de bombardement (Seconde Guerre mondiale)

42e Groupe de bombardement (Seconde Guerre mondiale)

42e groupe de bombardement

Histoire - Livres - Aéronefs - Chronologie - Commandants - Bases principales - Unités composantes - Affecté à

Histoire

Le 42e groupe de bombardement était un groupe B-25 Mitchell de la 13e armée de l'air qui opérait dans les Salomon, en Nouvelle-Guinée, à Bornéo, aux Philippines, au large des côtes chinoises et au-dessus de l'Indochine française.

Le groupe a été activé le 15 janvier 1941 et entraîné avec une large gamme d'avions, principalement le Douglas B-18 Bolo, le North American B-25 Mitchell et le Martin B-26 Marauder. Après l'entrée en guerre des États-Unis, le groupe a effectué des patrouilles au large de la côte ouest des États-Unis, guettant toute éventuelle attaque japonaise.

En mars-avril 1943, le groupe s'est déplacé vers le Pacifique, arrivant aux Fidji en avril. Le groupe a laissé derrière lui son sac mélangé d'avions et s'est concentré sur le B-25, l'avion qu'il exploitera pour le reste de la guerre. Pendant son séjour aux Fidji, le groupe se concentre sur la formation de bas niveau. Il faisait partie de la Treizième Air Force, où il sera pendant longtemps le seul groupe de bombardement moyen.

Début juin, le groupe s'est déplacé à Guadalcanal où il est entré en combat. En 1943, il a opéré au-dessus des Salomon centrales, attaquant les aérodromes, les bases, les positions d'artillerie et les navires japonais. Il a fallu un lourd tribut aux navires japonais qui tentaient de passer le long de la fente dans le but d'obtenir des renforts pour les troupes japonaises à Guadalcanal. À la fin du mois d'août 1943, le groupe avait coulé ou endommagé au-delà de toute réparation dix-sept barges. Pendant cette période, le groupe a utilisé des bases d'étape pour étendre sa gamme. Le 12 janvier 1944, ils attaquèrent le port de Simpson sur Rabaul, utilisant pour la première fois l'île du Trésor comme poste de transit (c'était aussi la première attaque du groupe sur Rabaul). Après cette première frappe, ils ont attaqué le temps de Rabaul onze fois de plus au cours du mois de janvier. Au cours du mois, ils ont effectué 180 sorties contre Rabaul.

De janvier à juillet 1944, le groupe se concentre sur les aérodromes et les ports japonais en Nouvelle-Bretagne, tout en attaquant les navires dans le nord des îles Salomon et Bismarck, ainsi qu'en soutenant les troupes alliées combattant à Bougainville.

En août 1944, le groupe déménagea brièvement à Hollandia, avant de déménager en Nouvelle-Guinée le mois suivant. Il a commencé à se concentrer sur des cibles sur la Nouvelle-Guinée, les Célèbes et Halmahera. Il a également effectué un certain nombre de missions de reconnaissance photographique.

En mars 1945, le groupe déménage aux Philippines, occupant une base japonaise modifiée à Puerto Princesa sur Palawan, l'île la plus occidentale des Philippines. Le groupe avait effectivement pris part à la campagne qui a conduit à la capture de leur nouvelle base. Il a ensuite opéré sur une vaste zone, attaquant les navires japonais sur la côte chinoise, soutenu les armées alliées combattant sur Mindanao et attaqué des cibles japonaises autour des Philippines et opéré au-dessus de l'Indochine française.

En avril, le groupe a opéré au-dessus de Bornéo pendant dix-sept jours consécutifs avant les premiers débarquements sur l'île de Tarakan.

En mai et juin 1945, le groupe a également opéré en soutien aux troupes australiennes opérant à Bornéo. Il a remporté un Distinguished Unit Citation pour son bombardement de Balikpapan avant l'invasion (23-30 juin 1945), et il a continué à soutenir les débarquements jusqu'au 11 juillet. Enfin, il a été utilisé pour attaquer les forces japonaises qui avaient été isolées par l'avance alliée sur Luzon.

Après la fin de la guerre, le groupe a été utilisé pour transporter les troupes alliées à Manille. Il a déménagé au Japon en janvier 1946 pour faire partie des forces d'occupation mais y a été inactivé le 10 mai.

Livres

Suivre

Avion

1941-43 : Douglas B-18 Bolo, Consolidated B-24 Liberator, North American B-25 Mitchell, Martin B-26 Marauder, Lockheed A-29 Hudson
À partir de 1943 : B-25 Mitchell nord-américain

Chronologie

20 novembre 1940Constitué en 42e groupe de bombardement (moyen)
15 janvier 1941Activé
mars-avril 1943Vers le théâtre du Pacifique et la Treizième Air Force
janvier 1946Au Japon
10 mai 1946Inactivé

Commandants (avec date de nomination)

Col John V Hart : 15 janvier 1941
Col Harry E Wilson : juillet 1942
Maj Edwin J Latoszewski : 14 décembre 1942
Lt Col Guy L Hudson : janvier 1943
ColHarry E Wilson : 22 avril 1943
Col Charles C Kegelman : 16 novembre 1944
Lieutenant-colonel Harry C Harvey : 15 mars 1945
Col Paul F Helmick : 10 mai 1945
Lieutenant-colonel Harry E Goldsworthy : septembre 1945
Maj Thomas B Waddel : du 10 mars au 10 mai 1946.

Bases principales

Fort Douglas, Utah : 15 janvier 1941
Boise, Idaho : v. 3 juin 1941
Champ McChord, Washington : v. 18 janv. 1942-15 mars 1943
Îles Fidji : 22 avril 1943
Guadalcanal : 6 juin 1943
Îles Russell : octobre 1943
Sterling, Îles Salomon : 20 janvier 1944
Hollandia : août 1944
Sansapor, Nouvelle-Guinée : septembre 1944
Morotai : février 1945
Puerto Princesa, Palawan : mars 1945
Itami, Japon : janvier-10 mai 1946.

Unités composantes

69e Escadron de bombardement : 1943-46 (B-25)
70e escadron de bombardement : 1943-46 (B-25)
75e Escadron de bombardement : 1941-46 (B-18, A-29, B-26, B-25)*
76e Escadron de bombardement : 1941-43 (B-18, B-24, A-29, B-25)#
77e Escadron de bombardement : 1941-42 (B-18, B-26, B-25)
100e Escadron de bombardement : 1945 (B-25)
390e Escadron de bombardement : 1942-46 (B-18, A-29, B-26, B-25)*
406e Escadron de bombardement : 1942-43 (B-18, B-26, A-29, B-25, B-24)

* B-25 uniquement à partir de 1943
# Devient 23e Escadron anti-sous-marins 1943

Assigné à

1941 : 20e escadre de bombardement

1943-1945 : XIII Bomber Command ; Treizième Armée de l'Air

1946 : 310e escadre de bombardement ; Cinquième Armée de l'Air
1946 : V Fighter Command ; Cinquième Armée de l'Air


VE Day : La fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe

Aux premières heures du 7 mai 1945, des représentants du haut commandement allié ont accepté la capitulation inconditionnelle de l'Allemagne nazie, marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Le lendemain, les nations du continent et du monde ont célébré la victoire et le début d'une paix durement gagnée après des années de guerre et d'épreuves.

Depuis lors, le Jour de la Victoire en Europe, ou Jour de la Victoire en Europe, est célébré et commémoré chaque année le 8 mai, 2020 marquant le 75e anniversaire de la fin des hostilités en Europe.


401e groupe de bombardement (H)

8e Armée de l'Air

À retenir du 401e groupe de bombardement (H)

Les vaillants hommes du 401e ont effectué 254 missions de combat au-dessus de l'Allemagne et de l'Europe occupée à bord d'avions B-17 robustes. Le groupe a reçu deux Distinguished Unit Citations et a eu le meilleur record de précision de bombardement et le deuxième taux de perte le plus bas parmi les groupes B-17 de la 8th Air Force.

"La meilleure tenue damnée de l'USAAF.".

Se souvenir du
401e groupe de bombardement (H)

Les vaillants hommes du 401e ont effectué 254 missions de combat au-dessus de l'Allemagne et de l'Europe occupée à bord d'avions B-17 robustes. Le groupe a reçu deux Distinguished Unit Citations et a eu le meilleur record de précision de bombardement et le deuxième taux de perte le plus bas parmi les groupes B-17 de la 8th Air Force.

"La meilleure tenue damnée de l'USAAF."

Érigé par la 401st Bombardment Group Association.

Emplacement. 39° 0.979′ N, 104° 51.31′ W. Marker se trouve à la United States Air Force Academy, Colorado, dans le comté d'El Paso. Marker se trouve dans le cimetière de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis, sur le Parade Loop à l'ouest de Stadium Boulevard, sur la droite lorsque vous voyagez vers l'ouest. Touchez pour la carte. Le marqueur se trouve dans cette zone de bureau de poste : USAF Academy CO 80840, États-Unis d'Amérique. Touchez pour les directions.

Autres marqueurs à proximité. Au moins 8 autres marqueurs sont à distance de marche de ce marqueur. 379 th Bomb Group (H) (ici, à côté de ce marqueur) Pilotes de planeur de la Seconde Guerre mondiale (ici, à côté de ce marqueur) 306 th Bombardment Group (H) (ici, à côté de ce marqueur) 95 e Groupe de bombes H (ici, à côté de ce marqueur) 492e groupe de bombes (H) et 801e groupe de bombes (P)

(ici, à côté de ce marqueur) 416th Bombardment Group (L) (ici, à côté de ce marqueur) 20th Fighter Group (ici, à côté de ce marqueur) 344 th Bomb Group (M) AAF (ici, à côté de ce marqueur). Touchez pour obtenir une liste et une carte de tous les marqueurs de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis.

En savoir plus sur ce marqueur. Doit avoir une pièce d'identité valide pour entrer dans l'enceinte de l'USAF Academy.

Regarde aussi . . .
1. Association du 401e groupe de bombardement. (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
2. 401st Bombardment Group Association sur Facebook. (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
3. 401e Groupe de bombardement (Seconde Guerre mondiale). (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
4. 401e groupe de bombes. (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
5. Le 401e groupe de bombardement (H). (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)
6. Une histoire de l'aérodrome de Deenethorpe. (Soumis le 6 mars 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)


452 e groupe de bombardement

250 missions de combat effectuées dans des B-17 1 citation d'unité 2 gagnants de la médaille d'honneur.

En souvenir de ceux qui ont servi dans le
452 e groupe de bombardement

Activé le 1er juin 1943 Désactivé le 27 août 1945

Base d'opérations Deopham Green, Angleterre

250 missions de combat effectuées dans des B-17
1 Citation d'Unité
2 lauréats de la médaille d'honneur

Érigé par le 452 e B.G. Association.

Emplacement. 39° 0.979′ N, 104° 51.31′ W. Marker se trouve à la United States Air Force Academy, Colorado, dans le comté d'El Paso. Marker se trouve dans le cimetière de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis, sur le Parade Loop à l'ouest de Stadium Boulevard, sur la droite lorsque vous voyagez vers l'ouest. Touchez pour la carte. Le marqueur se trouve dans cette zone de bureau de poste : USAF Academy CO 80840, États-Unis d'Amérique. Touchez pour les directions.

Autres marqueurs à proximité. Au moins 8 autres marqueurs sont à distance de marche de ce marqueur. 379 th Bomb Group (H) (ici, à côté de ce marqueur) Pilotes de planeur de la Seconde Guerre mondiale (ici, à côté de ce marqueur) 306 th Bombardment Group (H) (ici, à côté de ce marqueur) 95 e Groupe de bombes H (ici, à côté de ce marqueur) 492e Groupe de bombes (H) & 801e Groupe de bombes (P) (ici, à côté de ce marqueur) 416e Groupe de bombardement (L) (ici,

à côté de ce marqueur) 20th Fighter Group (ici, à côté de ce marqueur) 344 th Bomb Group (M) AAF (ici, à côté de ce marqueur). Touchez pour obtenir une liste et une carte de tous les marqueurs de l'Académie de l'armée de l'air des États-Unis.

En savoir plus sur ce marqueur. Doit avoir une pièce d'identité valide pour entrer dans l'enceinte de l'USAF Academy.

Regarde aussi . . .
1. 452e Groupe de bombardement (Seconde Guerre mondiale). Histoire de l'entrée de la guerre (Soumis le 25 février 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)

2. 452e groupe de bombardement. Entrée de la bibliothèque et du musée de l'Army Air Corps (Soumis le 25 février 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)

3. 452e groupe de bombes. Entrée de l'American Air Museum en Grande-Bretagne (Soumis le 25 février 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)

4. États-Unis. Armée de l'Air. Groupe de bombes, 452e. Archives du musée de l'aviation (Soumis le 25 février 2021 par William Fischer, Jr. de Scranton, Pennsylvanie.)


Fichier Myers’

Nom: James L. Myers
Âge: 85 (au moment de l'entretien)
Ville natale: Ogden, Illinois.
Adresse: Cape Haze, Floride.
Service entré: juin 1941
Déchargé: juillet 1946
Rang: Capitaine
Unité: 703 rd Squadron, 445 th Bomb Group, Second Wing, Second Division, 8 th Air Force
Mentions élogieuses: Cinq Médailles de l'Air, Presidential Unit Citation, Distinguished Flying Cross, Three Battle Stars, World War II Victory Medal, Croix de Giurre
Marié: Joan Sheets
Enfants: Alan J. Myers, Dennis L. Myers, Mary B. Fasbender

Cette histoire a été imprimée pour la première fois dans le journal Charlotte Sun, Port Charlotte, Floride et se trouve dans War Tales II, chapitre 1 et est republiée avec autorisation.

Cliquez ici pour voir la page des fans de War Tales sur FaceBook.

Cliquez ici pour rechercher les dossiers des anciens combattants et pour obtenir des informations sur la récupération des mentions élogieuses perdues.

Tous les droits sont réservés. Ce matériel protégé par le droit d'auteur ne peut pas être republié sans autorisation. Les liens sont encouragés.


Base de données de la Seconde Guerre mondiale

Avez-vous apprécié cette photographie ou trouvé cette photographie utile? Si tel est le cas, pensez à nous soutenir sur Patreon. Même 1 $ par mois ira loin ! Merci.

Partagez cette photo avec vos amis :

  • » 1 102 biographies
  • » 334 événements
  • » 38 814 entrées de chronologie
  • » 1 144 navires
  • » 339 modèles d'avions
  • » 191 modèles de véhicules
  • » 354 modèles d'armes
  • » 120 documents historiques
  • » 226 installations
  • » 464 critiques de livres
  • » 27 600 photos
  • » 359 cartes

L'Allemagne s'armant à une vitesse folle, l'Angleterre perdue dans un rêve pacifiste, la France corrompue et déchirée par les dissensions, l'Amérique lointaine et indifférente. ne tremblez-vous pas pour vos enfants ?"

La base de données de la Seconde Guerre mondiale est fondée et gérée par C. Peter Chen de Lava Development, LLC. Le but de ce site est double. Premièrement, il vise à offrir des informations intéressantes et utiles sur la Seconde Guerre mondiale. Deuxièmement, il s'agit de présenter les capacités techniques de Lava.


Le Wartime Memories Project est le site Web original de commémoration de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale.

  • Le projet Wartime Memories existe depuis 21 ans. Si vous souhaitez nous soutenir, un don, aussi petit soit-il, serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web et notre administration, sinon ce site disparaîtra du Web.
  • Vous cherchez de l'aide pour la recherche sur l'histoire familiale? Veuillez lire notre FAQ sur l'histoire familiale
  • Le projet Wartime Memories est géré par des bénévoles et ce site Web est financé par les dons de nos visiteurs. Si les informations ici vous ont été utiles ou si vous avez aimé accéder aux histoires, veuillez envisager de faire un don, même petit, ce serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web, sinon ce site disparaîtra du la toile.

Si vous aimez ce site

S'il vous plaît envisager de faire un don.

16 juin 2021 - Veuillez noter que nous avons actuellement un important arriéré de matériel soumis, nos bénévoles y travaillent le plus rapidement possible et tous les noms, histoires et photos seront ajoutés au site. Si vous avez déjà soumis une histoire sur le site et que votre numéro de référence UID est supérieur à 255865, vos informations sont toujours dans la file d'attente, veuillez ne pas soumettre à nouveau sans nous contacter au préalable.

Nous sommes maintenant sur facebook. Aimez cette page pour recevoir nos mises à jour.

Si vous avez une question générale, veuillez la poster sur notre page Facebook.


Wallis a présenté ses idées pour une bombe de 10 tonnes dans son article de 1941 "A Note on a Method of Attacking the Axis Powers", qui montrait qu'une très grosse bombe explosant profondément sous terre à côté d'une cible transmettrait le choc dans les fondations de la cible, d'autant plus que les ondes de choc sont transmises plus fortement par le sol que par l'air.

Wallis a conçu le « Victory Bomber » de 50 tonnes longues (51 t), qui volerait à 320 mph (510 km/h) à 45 000 pieds (14 000 m) pour transporter la bombe lourde sur 4 000 mi (6 400 km), mais le Le ministère de l'Air s'est opposé à un avion à bombe unique, et l'idée n'a pas été poursuivie après 1942.

La conception et la production de Tallboy ont été réalisées sans contrat à l'initiative du ministère, à la suite de l'article de Wallis de 1942 "Spherical Bomb—Surface Torpedo" et de la conception de la "bombe rebondissante" pour les Dam Busters de l'opération Chastise. La RAF a utilisé des bombes qu'elle n'avait pas achetées et est restée la propriété de Vickers le fabricant. Cette situation s'est normalisée une fois leurs capacités reconnues.

Les réalisations du Tallboy comprenaient l'attaque de l'opération Crossbow du 24 juin 1944 sur La Coupole qui a miné les fondations du bunker d'assemblage V-2 et une attaque de Tallboy sur le tunnel de Saumur les 8 et 9 juin 1944, lorsque des bombes ont traversé la colline et ont explosé. à l'intérieur du tunnel à 60 pi (18 m) sous la surface. [2]

Le dernier des Kriegsmarine Bismarck-cuirassés de classe, le Tirpitz, a été coulé par une attaque aérienne utilisant des Tallboys dans l'opération Catéchisme.

La plupart des grosses bombes aériennes alliées, en particulier britanniques, de la Seconde Guerre mondiale (bombes à succès) avaient des peaux très fines pour maximiser le poids d'explosif qu'un bombardier pouvait transporter. Il s'agissait d'une amélioration par rapport au début de la guerre, lorsque le contenu explosif des bombes britanniques était faible.

Pour pouvoir pénétrer la terre (ou des cibles fortifiées) sans se briser, le boîtier du Tallboy devait être solide. Chacun a été moulé dans une seule pièce d'acier à haute résistance qui lui permettrait de survivre à l'impact avant la détonation. Dans le même temps, pour atteindre la pénétration requise, Wallis a conçu le Tallboy pour qu'il soit très aérodynamiquement propre de sorte que, lorsqu'il est largué d'une grande hauteur, il atteigne une vitesse terminale beaucoup plus élevée que les conceptions de bombes traditionnelles.

Dans la conception finale, la queue de la bombe n° 78 Mark I faisait environ la moitié de la longueur totale de l'arme finie, le boîtier de la bombe mesurait environ 10 pieds (3,0 m) de la longueur totale de 21 pieds (6,4 m). Initialement, la bombe avait tendance à culbuter et la queue a été modifiée, les ailerons ont été légèrement tordus de sorte que la bombe tournait en tombant. L'effet gyroscopique ainsi généré a arrêté le tangage et le lacet, améliorant l'aérodynamisme et la précision.

Le Tallboy a été conçu pour être largué d'une altitude optimale de 18 000 pieds (5 500 m) à une vitesse d'avancement de 170 mph (270 km/h), atteignant 750 mph (1 210 km/h). [3] Il a fait un cratère de 80 pi (24 m) de profondeur et 100 pi (30 m) de diamètre et pouvait traverser 16 pi (4,9 m) de béton. [1]

Le poids du Tallboy (environ 12 000 lb (5 400 kg)) et l'altitude élevée requise de l'avion de bombardement signifiaient que les Avro Lancaster utilisés devaient être spécialement adaptés. Le blindage et même l'armement défensif ont été supprimés pour réduire le poids, et les portes de la soute à bombes ont dû être adaptées.

Le 617e Escadron a été formé au viseur automatique stabilisateur de bombes (SABS). Des corrections ont dû être apportées pour la température, la vitesse du vent et d'autres facteurs. Elle n'était efficace que si la cible pouvait être identifiée et que plusieurs missions étaient annulées ou infructueuses en raison de la difficulté d'identifier et de marquer avec précision les cibles.

Pour une utilisation sur des cibles souterraines, la bombe était équipée de trois pistolets à queue distincts à inertie n ° 58 Mark I (mécanismes de tir). Ceux-ci ont déclenché la détonation après un délai prédéfini, ce qui a donné à la bombe suffisamment de temps pour pénétrer la cible avant d'exploser.Selon les exigences de la mission, le délai peut être fixé à 30 secondes ou 30 minutes après l'impact.

Pour garantir la détonation, trois fusées à long retard de type 47 ont été installées à l'arrière de la bombe. Cela a considérablement amélioré la fiabilité de l'arme, même si deux des fusées tombaient en panne, la troisième déclencherait une détonation. Au moins 2 Tallboys n'ont pas explosé, l'un lors de la deuxième attaque du barrage de la Sorpe, il a été retrouvé lors de réparations fin 1958 lorsque le réservoir a été vidé et un deuxième a été trouvé à Świnoujście en Pologne (anciennement Swinemünde) en 2020. [4] Alors que étant désamorcée à distance, cette deuxième bombe a explosé en octobre 2020. [5]

La bombe visait la cible lors d'une opération et s'est avérée capable de pénétrer profondément dans le béton armé durci lorsqu'elle a touché. Ceci, cependant, n'était pas l'intention principale de la conception de Barnes Wallis. La bombe a été conçue pour avoir un impact près de la cible, pénétrer le sol ou la roche sous ou autour de la cible, puis exploser, transférant toute son énergie dans la structure, ou créant un camouflet (caverne ou cratère) dans lequel la cible serait tomber.

Cet effet de « tremblement de terre » a causé plus de dégâts que même un coup direct qui a pénétré le blindage d'une cible, car même une rafale à l'intérieur d'un bunker ne ferait qu'endommager l'environnement, l'explosion se dissipant rapidement dans les airs. Un impact de tremblement de terre a secoué l'ensemble de la cible et a causé des dommages structurels à toutes les parties de celle-ci, rendant la réparation non rentable. Les rapports d'attaque ci-dessous doivent être considérés dans cet esprit.

Une autre technique consistait à organiser la profondeur de la détonation de manière à ce que le cratère brise la surface, ce qui est utile pour attaquer les gares de triage et des cibles similaires. Le Tallboy a produit un cratère de 80 pieds (24 m) avec des profondeurs allant jusqu'à 100 pieds (30 m), contrairement aux bombes conventionnelles qui produiraient de nombreux cratères peu profonds sur une cible, chacun pouvant ensuite être rapidement rempli avec du matériel de terrassement. . Un trou aussi énorme prenait beaucoup de temps pour remplir plusieurs camions et les bulldozers ne pouvaient pas être installés autour de la périphérie du trou pour accélérer le processus.

Les Tallboys étaient en grande partie fabriqués à la main, nécessitant beaucoup de travail à chaque étape de la fabrication. Les matériaux utilisés étaient coûteux, avec des exigences techniques précises en matière de moulage et d'usinage. Pour augmenter la puissance de pénétration, un gros bouchon en acier spécialement durci devait être usiné avec précision et accouplé à un évidement dans le nez de la bombe. L'ogive devait être parfaitement symétrique pour assurer des performances aérodynamiques optimales. Ce n'était pas une tâche facile lors de la manipulation d'un boîtier de bombe avec la taille et le poids d'un Tallboy.

Le remplissage Torpex a été versé à la main dans le fond de l'enveloppe renversée après l'avoir fondu dans des « bouilloires ». L'étape finale du remplissage explosif nécessitait qu'une couche d'un pouce de TNT pur soit versée sur le remplissage Torpex, suivie du scellement de la base avec une couche de 100 mm (4 po) de composite farine de bois-cire avec trois évidements cylindriques équipés de l'explosif boosters et dans lesquels trois fusibles chimiques ont été insérés lorsque la bombe a été armée.

Les Tallboys n'étaient pas considérés comme consommables, et s'ils n'étaient pas utilisés lors d'un raid, ils devaient être ramenés à la base plutôt que largués en toute sécurité dans la mer. La valeur de l'arme compensait le risque supplémentaire pour l'équipage. [6] Compte tenu de leur coût unitaire élevé, les Tallboys ont été utilisés exclusivement contre des cibles stratégiques de grande valeur qui ne pouvaient pas être détruites par d'autres moyens. Lorsqu'il a été découvert que le Lancaster pouvait être modifié pour transporter une bombe plus grosse que le Tallboy, Wallis a produit la bombe du Grand Chelem encore plus grosse.

Juin – Août 1944 Modifier

    tunnel ferroviaire Seul axe nord-sud opérationnel sur la Loire. Dix-neuf Lancaster équipés de Tallboy et six Lancaster du 617 Squadron ont attaqué dans la nuit du 8 au 9 juin 1944. Le 617 Squadron a été guidé vers la cible par le 83 Squadron Pathfinder Force. Ce fut la première utilisation de la bombe Tallboy et la ligne a été détruite - un Tallboy a percé la colline et a explosé dans le tunnel à environ 18 m en dessous, le bloquant complètement. Aucun avion n'a été perdu pendant le raid. [2]

Opération Arbalète Modifier

L'arbalète était le nom de code des mesures visant à contrer la bombe volante allemande V-1 ("buzz bomb" ou "doodlebug") et les fusées V-2. Les Tallboys ont été utilisés par les Britanniques pour détruire plusieurs sites de missiles.

  • Le Tallboy le plus proche largué par le 617 Squadron a atterri à 50 yd (46 m) de la cible, un site de lancement de V-2 fortement fortifié en construction [7] Le bunker a été rendu inutilisable.
  • La cible était un site d'assemblage et de lancement de V-2 relié au site de Watten. Plusieurs coups de Tallboy ont miné les fondations mais n'ont pas pénétré le dôme. [7] Le bunker a été abandonné.
  • Le 617e Escadron a utilisé dix-sept Lancaster avec des Tallboys, soutenus par un Mosquito et un Mustang, pour tenter d'effondrer le toit de calcaire des grottes utilisées comme dépôts de stockage. Les avions du groupe n° 5 ont suivi avec des bombes de 1 000 lb (450 kg). [8][9]
  • Attaque sur des cibles d'armes V. [8][10] Les dommages étaient inconnus à l'époque et les efforts se sont poursuivis. En septembre, les forces terrestres alliées ont trouvé des galeries bloquées par de la terre et des débris là où les Tallboys avaient heurté l'un des puits. L'arme V s'est révélée être le canon V-3. [11]
  • 16 Lancaster, menés par un Mosquito et une Mustang, bombardés Wizernes – trois Lancaster ont réussi à faire tomber des Tallboys (un a fait sortir le dôme de l'alignement, deux autres ont bloqué l'entrée). [12]

27 juillet 1944 – Watten

  • Les deux extrémités du tunnel ferroviaire ont été effondrées par des Tallboys largués par le 617e Escadron. [8] Le Lancaster de William Reid à 3 700 m (12 000 pi) a été touché par un Tallboy « amical » tombé de 5 500 m (18 000 pi). [14]

Sorties contre les chantiers navals allemands Modifier

La navigation dans la Manche et l'océan Atlantique était menacée par les sous-marins et les sous-marins électriques stationnés en France. Les quais des sous-marins étaient protégés contre les bombardements aériens conventionnels par des toits en béton épais.

  • Faisant partie du premier raid de jour massif de la RAF depuis la fin mai 1943, deux vagues ont attaqué les installations de bateaux électriques au Havre: le groupe n ° 1 en premier, le groupe n ° 3 en second. Juste avant la première vague, 22 Lancaster du 617e Escadron et 3 avions marqueurs Mosquito ont attaqué, plusieurs coups ont été marqués sur les enclos, une bombe a pénétré le toit. [7]
  • 297 appareils : 155 Lancaster, 130 Halifax, 12 Mosquitos, des Nos 1, 4, 5, 6 et 8 Groupes attaquent le port de Boulogne. Un Halifax a été perdu. Un rapport français a décrit la grande destruction comme le pire raid sur Boulogne. [7] Pendant le raid, 22 Lancaster de l'escadron n° 617 ont bombardé les enclos du E-boat avec des Tallboys. En raison de la couverture nuageuse, dix avions sont revenus à la base avec leurs bombes. Cependant, le raid a été considéré comme un succès car les E-boats se sont retirés à IJmuiden sur la côte néerlandaise où ils étaient mieux protégés mais moins capables d'interférer avec le trafic naval allié soutenant l'invasion de la Normandie. [15]
  • 15 Lancaster du 617e Escadron ont attaqué les enclos des sous-marins à Brest et ont marqué six coups directs avec des Tallboys pénétrant les toits en béton. Un Lancaster a été abattu par la flak. Les tentatives ultérieures de renforcer d'autres sites avec du béton encore plus épais ont détourné des ressources d'autres projets. [16]
  • La mission Tallboy prévue contre les enclos des sous-marins a été annulée, à la place la base sous-marine de Keroman était la cible principale. [17]

Septembre – novembre 1944 Modifier

23/24 septembre 1944 – Canal Dortmund-Ems près de Ladbergen, au nord de Münster

7 octobre 1944 – Barrage de Kembs au nord de Bâle

  • Les eaux du barrage auraient pu être gardées en réserve pour inonder la zone d'une avance américaine. Les Dambusters ont détruit les portes de l'écluse et les Tallboys sont tombés à bas niveau, libérant l'eau stockée. [19]
  • La cible du raid Dambusters original a survécu à une deuxième attaque du 9e Escadron (le 617e Escadron n'a pas participé à ce raid). On a vu les bombes Tallboy frapper le barrage mais ne l'ont pas percé. [19]

Sorties de bombardement contre Tirpitz Éditer

Le cuirassé allemand Tirpitz était une menace contre les convois à destination et en provenance de l'Union soviétique.

  • Un Tallboy touché près de la proue du Tirpitz, traversant le pont avant et la coque, et a explosé dans l'eau du côté tribord de sa proue. L'explosion a détruit la proue et a laissé les compartiments avant du cuirassé inondés de 2 000 tonnes d'eau. Les explosions de plusieurs autres Tallboys dans l'eau près de Tirpitz a également bouclé certaines de ses plaques de coque et de ses cloisons. Cinq hommes ont été tués et quinze blessés. [20]Tirpitz a été rendu innavigable et les dommages ont été évalués comme nécessitant neuf mois de travail pour réparer, mais cela a été considéré comme irréalisable et le cuirassé a donc été relégué à une batterie d'artillerie flottante. [21][18]
  • En raison de l'arrivée des nuages ​​juste avant l'attaque, 32 bombes ont été larguées "à l'aveugle". [22] Aucun coup direct n'a été marqué, mais un quasi-accident a plié un arbre d'hélice. [19]
  • Dans l'opération finale, le Tirpitz a été coulé par trois coups de Tallboys, [23] et plusieurs autres sont tombés à proximité. [24] Plusieurs bombes ont atterri à l'intérieur de la barrière de filet anti-torpille et ont causé un cratère important du fond marin, enlevant une grande partie du banc de sable qui avait été construit pour empêcher le navire de chavirer. Une bombe a pénétré le pont du navire entre les tourelles Anton et Bruno mais n'a pas explosé. Un deuxième coup au milieu du navire entre la catapulte de l'avion et l'entonnoir, détruisant complètement toute la section du blindage de la ceinture à la hauteur de la bombe et faisant un très grand trou dans le côté et le fond du navire, provoquant des inondations importantes et une gîte bâbord à 60 degrés. Une troisième bombe a frappé le navire du côté bâbord de la tourelle Caesar, entraînant finalement une explosion de chargeur qui a fait chavirer le navire. [25][26][24]

Décembre 1944 – avril 1945 Modifier

Bombardement de stylos [U-boot]], décembre 1944 - avril 1945

15 décembre 1944 – IJmuiden sur la côte hollandaise,

  • Le 617e Escadron a attaqué des enclos de bateaux électroniques avec des Tallboys. Un écran de fumée a entravé le bombardement, et les résultats sont passés inaperçus. [17][27]
  • 32 Lancaster et un Mosquito des escadrons nos 9 et 617 ont attaqué des enclos et des navires de sous-marins dans le port de Bergen. Trois Lancaster du 617e Escadron et un du 9e Escadron ont été perdus. Les Allemands ont dit à la population locale que 11 bombardiers avaient été abattus. Un rapport local a déclaré que trois Tallboys ont pénétré le toit de 3½ mètres d'épaisseur des enclos et ont causé de graves dommages aux ateliers, bureaux et magasins à l'intérieur". [17][28]

3 février 1945 – IJmuiden et amp Poortershaven

  • 36 Lancaster du No 5 Group ont attaqué des enclos de sous-marins à IJmuiden (9 escadron) et Poortershaven (617 escadron) avec des Tallboys. Des coups ont été réclamés sur les deux cibles sans perte. [29]
  • Le 617e Escadron a attaqué avec des Tallboys et des Grand Chelem. Certaines des bombes ont atteint leur cible et aucun avion n'a été perdu. [30]
  • 969 avions : 617 Lancaster, 332 Halifax et 20 Mosquitos de tous les groupes ont bombardé la base navale, l'aérodrome et la ville "presque dans des paysages lunaires creusés de cratères". Trois Halifax ont été perdus, les îles ont été évacuées la nuit suivante.

19 avril 1945 – Helgoland

8 décembre, 11 décembre 1944

    , (30 mi (48 km) au sud-ouest de Cologne) a été attaqué pour l'empêcher d'être utilisé pour inonder la région alors que les troupes américaines avançaient. La lèvre du barrage a été endommagée, mais les Allemands ont empêché d'autres dommages en abaissant le niveau de l'eau. [31][32]

14 mars 1945 – Viaducs de Bielefeld et Arnsberg

  • Les viaducs ont été attaqués par 617 et 9 escadrons avec Tallboys et les premiers Grand Chelem. Le viaduc d'Arnsberg a résisté à l'attaque, mais 100 m (330 pi) du viaduc de Bielefeld se sont effondrés à cause de « l'effet de tremblement de terre » du Grand Chelem et des Tallboys. [34]

15 mars 1945 – viaduc d’Arnsberg

  • Lützow a été attaqué par le 617e Escadron. Malgré une flak intense, 15 avions ont réussi à bombarder la cible avec des Tallboys ou avec des bombes de 1 000 lb (450 kg). Un quasi-accident avec un Tallboy a déchiré un grand trou au fond du Lützow et elle s'est installée au fond dans l'eau peu profonde. Un Lancaster a été abattu, la dernière perte de l'escadron de la guerre. [30] L'une des bombes est restée coulée près de Świnoujście au milieu du principal canal maritime de Piast pendant 74 ans, déterrée lors des travaux préparatoires à l'approfondissement du chenal Świnoujście-Szczecin en septembre 2019. [35] Des opérations de désamorçage et de retrait ont été entrepris en octobre 2020. [36] Il a explosé lors du désamorçage, mais sans faire de blessés. [37]
  • La maison de vacances d'Hitler, le Berghof, près de Berchtesgaden, a été attaquée par une force mixte qui comprenait six Lancaster du 617e Escadron larguant leurs derniers Tallboys. Le bombardement a semblé précis et efficace. [30]

Le dernier des bombardiers V - le Handley Page Victor - a été conçu pour pouvoir transporter une charge de bombes pouvant inclure une charge de deux Tallboys à l'intérieur, ou un Grand Chelem et un assortiment d'armes plus petites.

Munitions non explosées Modifier

En octobre 2020, une bombe Tallboy a été trouvée dans le canal Piast, dans le nord-ouest de la Pologne, près de la ville de winoujście et devait être désamorcée. [38] La bombe avait été larguée lors de l'attaque d'avril 1945 contre le Lützow, un croiseur allemand. [38] Le Tallboy a fini par exploser lors d'une opération de déflagration, mais il n'y a eu aucune blessure signalée aux plongeurs ni aucun dommage à l'infrastructure portuaire de l'explosion sous-marine. [39]

Le T-10 était une version de fabrication américaine du Tallboy de 12 000 lb (5 443 kg) modifié pour utiliser des composants américains standard. Le développement a commencé à la fin de 1944 et des plans ont été faits pour les déposer sur les bastions insulaires du Pacifique pour aider à adoucir leurs défenses avant les assauts amphibies. Aucune bombe n'a été utilisée sur le plan opérationnel depuis la capitulation du Japon à la suite des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki a annulé leur besoin. À la fin des années 1950, le T-10 a été rebaptisé M-121. Pendant la guerre de Corée, un certain nombre de T-10 ont été convertis en bombes radioguidées Tarzon et ont été largués par des Boeing B-29 Superforteresses pour détruire des ponts ferroviaires et des barrages-réservoirs. [40]

Après la fin de la guerre de Corée et le retrait des bombardiers B-29 et B-36, l'US Air Force n'avait plus d'avion capable de larguer le M-121 et les bombes ont été entreposées. La production du T-10 a pris fin en 1955. Le B-36 était le dernier avion opérationnel qui pouvait larguer une bombe de type Tallboy entièrement assemblée de manière conventionnelle. [b] Pendant la guerre du Vietnam, certains M-121, moins leurs carénages arrière profilés et leurs ailerons de queue, ont été expédiés au Vietnam pour des missions Commando Vault où les ogives ont été incorporées dans les armes BLU-82 larguées par des C-130 à l'aide d'un contrôle radar. afin de dégager une zone d'atterrissage d'hélicoptères. Les ogives étaient montées sur une plate-forme et tirées par des parachutes depuis la rampe de chargement arrière des C-130. Après avoir dégagé l'avion, les grandes goulottes d'extraction et les palettes ont été coupées et de petites goulottes triangulaires ont stabilisé la grande ogive jusqu'à l'impact. Une sonde de nez de trois pieds a fait exploser la bombe à la bonne distance de sécurité. L'un des derniers modèles de Tallboy de la Seconde Guerre mondiale a été largué lors d'une mission Commando Vault pour dégager une zone d'atterrissage pour les hélicoptères sur une crête lors de la bataille de Hamburger Hill en 1969 au Vietnam. Tombant de 3 000 m (10 000 pieds), la bombe a frappé exactement là où elle était nécessaire. Les missions Commando Vault étaient plus précises dans la livraison de bombes sur la cible que les B-52 plus modernes. [41] [c]

Les travaux ont encore progressé sur le T-12 Cloudmaker de 43 000 lb (20 000 kg), qui pourrait être transporté par le Convair B-36A. [42]


Le Wartime Memories Project est le site Web original de commémoration de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale.

  • Le projet Wartime Memories existe depuis 21 ans. Si vous souhaitez nous soutenir, un don, aussi petit soit-il, serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web et notre administration, sinon ce site disparaîtra du Web.
  • Vous cherchez de l'aide pour la recherche sur l'histoire familiale? Veuillez lire notre FAQ sur l'histoire familiale
  • Le projet Wartime Memories est géré par des bénévoles et ce site Web est financé par les dons de nos visiteurs. Si les informations ici vous ont été utiles ou si vous avez aimé accéder aux histoires, veuillez envisager de faire un don, même petit, ce serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web, sinon ce site disparaîtra du la toile.

Si vous aimez ce site

S'il vous plaît envisager de faire un don.

16 juin 2021 - Veuillez noter que nous avons actuellement un important arriéré de matériel soumis, nos bénévoles y travaillent le plus rapidement possible et tous les noms, histoires et photos seront ajoutés au site. Si vous avez déjà soumis une histoire sur le site et que votre numéro de référence UID est supérieur à 255865, vos informations sont toujours dans la file d'attente, veuillez ne pas soumettre à nouveau sans nous contacter au préalable.

Nous sommes maintenant sur facebook. Aimez cette page pour recevoir nos mises à jour.

Si vous avez une question générale, veuillez la poster sur notre page Facebook.


42e Groupe de bombardement (Seconde Guerre mondiale) - Histoire

Livre : Unités de combat de l'armée de l'air de la Seconde Guerre mondiale
Auteur : Maurer, Maurer
Affiliation : USAF
Date : 1986

Unités de combat de l'armée de l'air de la Seconde Guerre mondiale - Partie 2

Ce livre retrace la lignée de chaque groupe de combat de l'Army Air Corps et de l'U.S. Air Force qui a été actif pendant la Seconde Guerre mondiale. En plus de servir de précieux document historique de la Force aérienne, il fournit également aux commandants d'unité une source pratique et précise de statistiques vitales.

Vous pouvez utiliser Ctrl-F pour rechercher des mots dans cette page
-ou-

Entrez un mot ou une phrase ici pour rechercher ce livre
et tout le site NYMAS :

4e groupe de reconnaissance - 7e groupe de reconnaissance

4e groupe de reconnaissance

Constitué en 4e Groupe photographique le 14 juillet 1942 et activé le 23
Juil. Formé pour le service outre-mer avec des F-4. A déménagé tard dans le Pacifique Sud
en 1942. Affecté au 13th AF en janvier 1943. Redésigné 4th
Groupe de reconnaissance photographique et de cartographie en mai 1943, 4th Photographic
Group (Reconnaissance) en novembre 1943, et 4th Reconnaissance Group en mai 1945.
De décembre 1942 à mai 1945 le groupe, basé successivement sur la Nouvelle-Calédonie,
Espiritu Santo, Guadalcanal et Morotai, ont survolé des missions de reconnaissance
territoire ennemi pour fournir aux unités de l'armée de l'air une évaluation des cibles et des dommages
photographies et de fournir aux unités de l'armée et de la marine des renseignements sur les Japonais
concentrations de troupes, installations, défenses côtières, voies de ravitaillement et
expédition. Il a également produit des cartes du territoire allié et détenu par l'ennemi et
cartes de navigation préparées pour les unités américaines.Au cours des trois derniers mois de la
guerre, le groupe a photographié des positions et des installations japonaises sur Mindanao
et Bornéo pour aider les opérations américaines et australiennes. Déménagé à Leyte en septembre 1945.
Inactivé le 15 janvier 1946. Dissous le 6 mars 1947.

Escadrons. 17 : 1942-1946. 18 : 1942-1944. 19 : 1942-1943.
20 : 1942-1943. 38e : 1945-1946.

Gares. Colorado Springs, Colorado, 23 juillet-24 octobre 1942 Nouvelle-Calédonie, 22
novembre 1942 Espiritu Santo, 22 janvier 1943 Guadalcanal, 6 mai 1944 Morotai, 12
décembre 1944 Leyte, septembre 1945-15 janvier 1946.

Commandants. 2nd Lt Everett E Shaw, 23 juillet 1942 Lt Col Francis L Rivard,
10 août 1942 Lieutenant-colonel Charles P Hollstein, 3 sept. 1942 Col Paul C Schauer, 18 ans
juillet 1943 Lt Col Hillford R Wallace, 7 juin 1944 Maj Sidney L Hardin, 4 août
1944 Lt Col Hershell E Parsons, 20 janvier 1945 - inconnu.

Campagnes. Guadalcanal Nouvelle-Guinée Salomons du Nord Bismarck
Archipel Pacifique Ouest Leyte Sud des Philippines.

Décorations. Citation de l'unité présidentielle philippine.

Insigne. Bouclier : Azur, trois piles et trois semblables aux ordinaires
transposé conjoint en point d'honneur ou. (Approuvé le 28 novembre 1942.)

5e groupe de bombardement

Autorisé en tant que 2e Groupe (Observation) le 15 août 1919 et organisé en
Hawaii. Redésigné 5e groupe (observation) en mars 1921, 5e groupe (poursuite
et bombardement) en juin 1922, et 5e groupe (composite) en juillet 1922. Utilisé
DH-4, MB-2, B-12, LB-5, LB-6, PW-9, P-12, O-19 et autres aéronefs.
Les activités comprenaient la formation, la participation à des manœuvres Army-Navy, la mise en scène
revues aériennes, semer des graines du ciel pour la Foresterie Territoriale
Division, et bombarder un ruisseau de lave coulant du Mauna Loa pour le détourner
de la ville de Hilo. Redésigné 5e groupe de bombardement en mars 1938, 5e
Groupe de bombardement (moyen) en décembre 1939, et 5e groupe de bombardement (lourd) en
Nov 1940. Équipé de B-17 et B-18 en décembre 1941. Affecté au septième
AF en février 1942. Engagé principalement dans des missions de recherche et de patrouille au large d'Hawaï
de décembre 1941 à novembre 1942.

A quitté Hawaï en novembre 1942 et, opérant à partir de bases dans le Sud et
Pacifique sud-ouest avec des avions B-17 et B-24, servi au combat avec
Treizième AF pendant la course alliée des Salomon aux Philippines.
A effectué de longues patrouilles et missions photographiques au-dessus des Îles Salomon et du
la mer de Corail, attaqua les navires japonais au large de Guadalcanal et fit des raids sur les aérodromes de
les Salomon du nord jusqu'en août 1943. Puis ils ont frappé les bases ennemies et
installations sur Bougainville, la Nouvelle-Bretagne et la Nouvelle-Irlande. A attaqué le
base japonaise fortement défendue sur Woleai en avril et mai 1944 et reçu
un DUC pour l'action. A aidé à neutraliser les bases ennemies sur Yap et dans le Truk
et Palau, juin-août 1944, préparatoire à l'invasion de Peleliu et
Leyte. A effectué des missions aux Indes néerlandaises, recevant un DUC pour un
attaque, menée à travers les défenses lourdes de la flak et des chasseurs, contre le pétrole
installations à Balikpapan, Bornéo, le 30 septembre 1944. A terminé une variété de
missions d'octobre 1944 jusqu'à la fin de la guerre, ces opérations comprenant
raids sur les bases et installations ennemies à Luçon, Ceram, Halmahera et
Appui de Formose aux forces terrestres aux Philippines et à Bornéo et aux patrouilles
au large des côtes chinoises. Est resté dans le théâtre dans le cadre des Forces aériennes de l'Extrême-Orient
après la guerre, mais tout le personnel avait manifestement été retiré au début de
1946. Redésigné 5e groupe de bombardement (très lourd) en avril 1946, et 5e
Groupe de reconnaissance en février 1947. Remplacé en mars 1947, équipé de FB-17
et F-2, et s'est engagé dans la cartographie des zones des Philippines, de Formose et du
Pescadores.

Déménagé aux États-Unis en mai 1949. Affecté au Strategic Air Command.
Redésigné 5e Groupe de Reconnaissance Stratégique en juillet 1949. Equipé de
RB-29. Redésigné 5th Strategic Reconnaissance Group (Heavy) en septembre 1950.
A commencé à se convertir aux B-36. Inactivé le 16 juin 1952.

Escadrons. 6e poursuite : 1919-1927. 19e poursuite : 1924-1927. 23d :
1922-1930, 1938-1947, 1947-1952. 26ème Attaque : 1930-1938. 31 : 1938-1947,
1947-1952. 38e : 1947-1949. 72d : 1923-1930, 1938-1947, 1949-1952. 338e :
1947-1949. 394e (anciennement 4e) : 1920-1922, 1927-1938, 1939-1946. 431e
(anciennement 50e, puis 5e) : 1930-1938, 1946, 1947.

Gares. Luke Field, TH, 15 août 1919 Hickam Field, TH, 1er janvier 1939
Espiritu Santo, 1er décembre 1942 Guadalcanal, 19 août 1943 Munda, Nouvelle-Géorgie, 4
Fév 1944 Aérodrome de Momote, Los Negros, 7 avril 1944 Wakde, 17 août 1944
Noemfoor, 22 septembre 1944 Morotai, octobre 1944 Samar, 5 mars 1945 Clark Field,
Luzon, décembre 1945-6 mai 1949 Mountain Home AFB, Idaho, 26 mai 1949
Fairfield-Suisun AFB, Californie, 9 novembre 1949-16 juin 1952.

Commandants. Inconnu, 1919-1938 Col Shepler W FitzGerald, v. sept. 1938-inconnu
Lieutenant-colonel Edwin B Bobzien, 1941 Col Arthur W Meehan, 1942 Col Brooke E Allen, 1
novembre 1942 Col Marion D Unruh, 10 août 1943 Lt Col Joseph E Reddoch Jr, 31 décembre
1943 Col Thomas C Musgrave Jr, 4 avril 1944 Col Joseph E Reddoch Jr, 21 avril
1944 Col Thomas C Musgrave Jr, 15 août 1944 Maj Albert W James, 28 février 1945
Col Isaac Haviland, 15 mars 1945 Lt Col Albert W James, 5 juillet 1945-Col inconnu
Herbert K Baisley, 16 janvier 1947- inconnu Col William E Basye, 1949 Col Walter E
Arnold, 27 février 1950-16 juin 1952.

Campagnes. Pacifique central Guadalcanal Nouvelle-Guinée Salomons du Nord
Mandats de l'Est Archipel de Bismarck Pacifique occidental Leyte Luzon
Sud des Philippines.

Décorations. Citations d'unités distinguées : île Woleai, 18 avril-15 mai
1944 Bornéo, 30 septembre 1944. Citation de l'unité présidentielle philippine.

Insigne. Bouclier : Parti par nébuleux pâle vert et zibeline une tête de mort
d'argent ailé ou. Cimier : Sur une couronne de couleurs (argent et vert), un
tête de taureau cabossée d'azur et armée d'or. Devise : Kiai O Ka Lewa - Gardiens
des Hautes Régions. (Approuvé le 21 juin 1924.)

5e groupe de reconnaissance

Constitué en 5th Photographic Group le 14 juillet 1942 et activé le 23
Juil. Rebaptisé 5e Groupe de reconnaissance photographique et de cartographie en mai
1943, et 5e Groupe de reconnaissance photographique en août 1943. Formé et
participé aux manœuvres. Déménagé sur le théâtre méditerranéen, juillet-septembre 1943.
Affecté d'abord à la Douzième AF et plus tard (octobre 1944) à la Quinzième. Missions volées
vers l'Italie, la France, l'Allemagne, l'Autriche, la Tchécoslovaquie, la Pologne et les Balkans,
à l'aide d'avions F-5. A également effectué des missions photographiques de nuit avec des B-17
et B-25. Zones photographiées près d'Anzio avant le débarquement allié.
Reconnaissance des cibles routières et ferroviaires pour soutenir les cinquième et
Huitième armée britannique dans le sud de l'Italie. Évaluations des dommages causés par les bombes à
Cassino. Opéré sur le nord-ouest de la France, photographiant les cibles ferroviaires à
bombardés dans le cadre de l'invasion de la Normandie. Zones côtières cartographiées dans
préparation à l'invasion du sud de la France. A reçu un DUC pour action sur
6 septembre 1944 lorsque le groupe a obtenu des renseignements photographiques de l'aviation allemande
des installations de force dans les Balkans et a ainsi permis aux organisations de chasse de
détruire un grand nombre d'avions de transport et de combat ennemis. À condition de
services de reconnaissance pour la campagne de la quinzième AF contre le pétrole de l'ennemi
l'industrie, la production aéronautique et les communications. A également aidé à l'avance
des forces terrestres dans le nord de l'Italie en fournissant des renseignements sur l'ennemi
installations dans la région. Redésigné 5e groupe de reconnaissance en mai 1945.
Retourné aux États-Unis en octobre. Inactivé le 28 octobre 1945. Démantelé le 6 mars
1947.

Escadrons. 15 : 1944-1945. 21 : 1942-1943. 22d : 1942-1943. 23d :
1942-1944. 24 : 1942-1943. 32d : 1944-1945. 37e : 1944-1945.

Gares. Colorado Springs, Colo, 23 juillet 1942-8 août 1943 La Marsa,
Tunisie, 8 sept. 1943 San Severo, Italie, 8 déc. 1943 Bari, Italie, 11 oct.
1944-octobre 1945 Camp Kilmer, NJ, 26-28 octobre 1945.

Commandants. 2nd Lt Frederick A Williams, 23 juillet 1942 Maj D Russell,
1942 Maj James F Setchell, 12 janvier 1943 Lt Col Waymond A Davis, 27 février 1943
Maj Leon W Gray, 23 octobre 1943 Maj Lloyd R Nuttall, 4 février 1944 Col Wilbur H
Stratton, 21 septembre 1944 Lieutenant-colonel Bernard S Hendler, 9 août 1945-inconnu.

Campagnes. American Theatre Air Combat, EAME Theatre Air Offensive,
Europe Naples-Foggia Rome-Arno Normandie Nord de la France Sud de la France
Apennins du Nord Rhénanie Europe centrale Vallée du Pô.

Décorations. Citation d'unité distinguée : MTO, 6 septembre 1944.

Insigne. Bouclier : D'azur, sur un chevron renversé ou deux ailes jointes en
leurre et élevé du champ, en chef un objectif d'appareil photo proprement annelé du
seconde. Devise : Attention, on craque ! (Approuvé le 25 janvier 1943.)

6e groupe de bombardement

Organisé en tant que 3e groupe d'observation dans la zone du canal de Panama le 30 septembre
1919. Redésigné 6e Groupe (Observation) en 1921, 6e Groupe (Composite) en
1922, 6e groupe de bombardement en 1937, 6e groupe de bombardement (moyen) en 1939,
et 6th Bombardment Group (Heavy) en 1940. Les opérations, qui concernaient
principalement à la défense du canal, y compris la formation, la participation à
manœuvres, missions de patrouille volante, photographier la zone du canal, mise en scène
des revues aériennes, des vols de bonne volonté vers l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud
pays, et des missions de miséricorde en janvier 1939 auprès des victimes du tremblement de terre à
Santiago, Chili. Equipé de R-4 et DH-4 en 1919 utilisé SE-5A, MB-3A,
et les avions P-12B dans la période 1922-1929 ont reçu des B-10 en 1936 et des B-18
en 1939 utilisé des avions B-17, B-18, B-24, LB-30 et L-4E après l'entrée des États-Unis
La Seconde Guerre mondiale. Démantelé dans la zone du canal le 1er novembre 1943.

Reconstitué le 29 juin 1944 et consolidé avec le 6th Bombardment Group
(Very Heavy), qui avait été constitué le 28 mars 1944 et activé dans le
US le 19 avril 1944. Equipé d'abord de B-17 puis entraînés au combat avec
B-29. Déplacé à Tinian, de novembre 1944 à février 1945. Affecté à la vingtième AF.
Début des opérations en attaquant Iwo Jima et les îles Truk en février 1945.
Par la suite, a frappé des cibles industrielles au Japon, volant à la lumière du jour et à haute altitude
altitude pour mener à bien ces missions. Début des raids incendiaires sur les cibles de la zone
au Japon en mars 1945 et a reçu un DUC pour action le 25 mai lorsque le groupe
a volé la nuit et à basse altitude à travers les défenses ennemies alertées pour larguer
incendiaires sur Tokyo. Participation aux opérations minières dans le Shimonoseki
détroit et a reçu un deuxième DUC pour avoir contribué au blocus de la
Empire japonais par des ports miniers au Japon et en Corée en juillet 1945. Assisté
l'invasion d'Okinawa en avril 1945 avec des frappes sur Kyushu, frappant des aérodromes
qui étaient utilisés par les pilotes kamikazes. Après la guerre, largué de la nourriture et des fournitures
aux prisonniers alliés et a participé à des vols de démonstration de force au-dessus du Japon. Déplacé
aux Philippines en janvier 1946 et aux Ryukyus en juin 1947. Inactivé le
Okinawa le 18 octobre 1948.

Redésigné 6e groupe de bombardement (moyen). Activé aux États-Unis le 2
Janvier 1951. Affecté au Strategic Air Command et équipé de B-29.
Inactivé le 16 juin 1952.

Escadrons. 3d : 1940-1942. 24 : 1922-1929 1944-1948 1951-1952.
25 : 1922-1943. 29 : 1943. 39 : 1944-1948 1951-1952. 40e :
1944-1948 1951-1952. 44e : 1930-1937. 74e : 1940-1942, 1943. 395e :
1942-1943. 397e (anciennement 7e) : 1919-1940, 1942-1943.

Gares. France Field, CZ, 30 septembre 1919 Rio Hato, Panama, 9 décembre 1941
Albrook Field, CZ, 14 janvier 1943 Howard Field, CZ, oct-1er novembre 1943. Dalhart
AAFld, Texas, 19 avril 1944 Grand Island AAFld, Neb, 19 mai-18 novembre 1944 Nord
Field, Tinian, 28 décembre 1944 Clark Field, Luzon, 28 janvier 1946 Kadena, Okinawa,
1er juin 1947-18 octobre 1948. Walker AFB, NM, 2 janvier 1951-16 juin 1952.

Commandants. Inconnu, 1919-1923 Maj Follett Bradley, 1923-1926 Lieutenant-colonel
Lewis H Brereton, août 1931-c. Juin 1935 Lieutenant-colonel William O Butler, v. Jan.
1937-juil 1939 Maison du lieutenant-colonel Edwin, 1939-1940 Maj Samuel M Connell, v. SEP
1940-fév 1941, Col Henry K Mooney, 15 sept. 1941-20 janv. 1943 inconnu, 20 janv.-1 nov.
1943. Maj William E Taylor, 19 avril 1944 Lt Col Howard D Kenzie, 28 avril 1944
Col Kenneth H Gibson, 17 juin 1944 Lt Col Theodore W Tucker, 31 août 1945 Col
John P Kenny, 29 août 1946 Col Frank P Sturdivant, 4 décembre 1946-inconnu. Col
William K Martin, 15 janvier 1951-16 juin 1952.

Campagnes. Anti-sous-marin, American Theatre Air Offensive, Japon
Mandats orientaux Pacifique occidental.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Tokyo, Japon, 25 mai 1945
Empire japonais, 9-19 juillet 1945.

Insigne. Bouclier : Coupé avili d'or et d'azur s'élevant contre les rayons
du soleil couchant un navire tout gréé (coque noire et voiles blanches), dans le
coupe gaillard (vert clair et vert foncé), en chef un virage biplan (noir)
sinistre tout à fait convenable. Cimier : Sur une couronne des couleurs (ou et azur) un
tête et épaules de pirate tatouées sur la poitrine avec le crâne et les os proprement dits,
vêtus et coiffés ou et de zibeline. Devise : Parati Defendere - Prêt à défendre.
(Approuvé le 22 janvier 1924.)

6e groupe de reconnaissance

Constitué en 6e Groupe photographique le 5 février 1943 et activé le 9
Fév. Rebaptisé 6e Groupe de reconnaissance photographique et de cartographie en mai
1943, 6e Groupe de reconnaissance photographique en août 1943, et 6e
Groupe de reconnaissance en mai 1945. Déménagé dans le sud-ouest du Pacifique, sept-oct
1943, et affecté à la 5e AF. J'ai utilisé des F-5 et des F-7 pour photographier des Japonais
aérodromes, ports, défenses de plage et zones de personnel en Nouvelle-Guinée, le
Bismarcks, Bornéo et le sud des Philippines. Des zones cibles reconnues
et les positions des troupes ennemies pour fournir des renseignements à l'armée de l'air et à l'armée
unités. A reçu un DUC pour des vols sans escorte à destination de Leyte en septembre 1944 lorsqu'en
une période minimale pendant laquelle le groupe a obtenu des informations sur le japonais
défenses, ces informations étant nécessaires à la planification de l'assaut amphibie
sur les Philippines. Après avoir déménagé aux Philippines en novembre 1944, il a volé
missions à Formose et en Chine, engagées dans la cartographie de certaines parties de Luzon et de Mindanao,
et fourni des renseignements aux forces terrestres américaines concernant les mouvements japonais.
A déménagé à Okinawa en juillet 1945 et a effectué quelques missions au-dessus de Kyushu avant la guerre
terminé. Déménagé au Japon en septembre 1945. Inactivé le 27 avril 1946. Démantelé le
6 mars 1947.

Escadrons. 8 : 1943-1946. 20 : 1943-1946. 25 : 1943-1946. 26 :
1943-1945. 27 : 1943. 36 : 1944-1945.

Gares. Colorado Springs, Colorado, février-7 septembre 1943 Sydney, Australie, 10
octobre 1943 Brisbane, Australie, 27 novembre 1943 Port Moresby, Nouvelle-Guinée, 10 décembre
1943 Nadzab, Nouvelle-Guinée, 17 février 1944 Biak, août 1944 Leyte, 3 novembre 1944
Clark Field, Luzon, 1er mai 1945 Okinawa, 31 juillet 1945 Chofu, Japon, 27 sept.
1945 Irumagawa, Japon, 27 janvier-27 avril 1946.

Commandants. Lt Col Waymond A Davis, 9 février 1943 Maj Cecil Darnell, 27
février 1943 Col David W Hutchison, 13 mars 1943 Lt Col Cecil Darnell, 24 mars
1943 Maj Arthur L Post, 24 juillet 1944 Lt Col Alexander Guerry, v. 1 septembre 1944
Lt Col Ben K Armstrong Jr, 5 janvier 1945 Lt Col Joseph Davis Jr, 31 mai
1945-inconnu.

Campagnes. Offensive aérienne, Japon Chine Défensive Nouvelle-Guinée Bismarck
Archipel Pacifique Ouest Leyte Luzon Ryukyus Sud des Philippines
Offensive chinoise.

Décorations. Citation unitaire distinguée : Îles Philippines, 18-25 sept.
1944. Citation de l'unité présidentielle philippine.

7e groupe de bombardement

Organisé en tant que 1er groupe d'observation de l'armée le 1er octobre 1919. Redésigné 7e
Groupe (Observation) en mars 1921. Inactivé le 30 août 1921.

Redésigné 7th Bombardment Group en 1923. Activé le 1 juin 1928.
Redésigné 7th Bombardment Group (Heavy) en 1939. Formé, a participé à
examens aériens, largage de nourriture et de fournitures médicales aux personnes bloquées ou perdues,
et a participé à des manœuvres et des expériences. Les aéronefs comprenaient des B-12, B-18,
et B-17.

Le groupe était en route pour les Philippines lorsque les Japonais ont attaqué
Pearl Harbor le 7 décembre 1941. L'échelon au sol, à bord du navire, a été détourné
en Australie et plus tard envoyé à Java. Six des B-17 du groupe, qui avaient
a quitté les États-Unis le 6 décembre, a atteint Hawaï lors de l'attaque ennemie mais a pu
atterrir en toute sécurité. Plus tard en décembre, le reste de l'échelon aérien a piloté des B-17 à partir de
les États-Unis à Java. Du 14 janvier au 1er mars 1942, pendant la traversée japonaise
aux Philippines et aux Indes néerlandaises, le groupe opérait depuis Java,
se voir décerner un DUC pour son action contre les aéronefs ennemis, au sol
installations, navires de guerre et transports.

A déménagé en Inde en mars 1942 et affecté à la dixième AF. Reprise du combat avec
B-17 et LB-30 convertis en B-24 à la fin de 1942. Les opérations ont été
dirigé principalement contre les Japonais en Birmanie, avec des attaques sur des aérodromes,
décharges de carburant et d'approvisionnement, locomotives, chemins de fer, ponts, quais, entrepôts,
l'expédition et d'autres cibles. A également bombardé des raffineries de pétrole et des chemins de fer à
La Thaïlande a touché des centrales électriques en Chine et attaqué des navires ennemis dans l'Andaman
Mer et essence transportée sur la Hump vers la Chine. A reçu un deuxième DUC pour
endommageant la ligne de ravitaillement de l'ennemi en Asie du Sud-Est avec une attaque contre
voies ferrées et ponts en Thaïlande le 19 mars 1945. Retourné aux États-Unis en décembre
1945. Inactivé le 6 janvier 1946.

Redésigné 7e groupe de bombardement (très lourd). Activé le 1er octobre
1946. Affecté au Strategic Air Command. Equipé d'abord de B-29, plus tard
avec des B-36. Redésigné 7th Bombardment Group (Heavy) en juillet 1948.
Inactivé le 16 juin 1952.

Escadrons. 9 : 1919-1921 1928-1946 1946-1952. 11 : 1919-1921
inconnu-1942. 22d : 1939-1942. 30 : 1928-1931. 31 : 1919-1921
1928-[1939?]. 436e (anciennement 88e): 1939-1946 1946-1952. 492d :
1942-1946 1946-1952. 493d : 1942-1946.

Gares. Park Field, Tenn, 1er octobre 1919 Langley Field, Virginie, 28 octobre
1919-30 août 1921. Rockwell Field, Californie, 1er juin 1928 Mars Field, Californie, 30
octobre 1931 Hamilton Field, Californie, 5 décembre 1934 Merced Field, Californie, 5 novembre 1935
Hamilton Field, Californie, 22 mai 1937 Fort Douglas, Utah, 7 septembre 1940-13 novembre 1941
Brisbane, Australie, 22 décembre 1941-février 1942 Karachi, Inde, 12 mars 1942
Dum-Dum, Inde, 30 mai 1942 Karachi, Inde, 9 septembre 1942 Pandaveswar, Inde,
12 décembre 1942 Kurmitola, Inde, 17 janvier 1944 Pandaveswar, Inde, 6 octobre 1944
Tezpur, Inde, 7 juin 1945 Dudhkundi, Inde, 31 octobre-7 décembre 1945 Camp Kilmer,
NJ, 5-6 janvier 1946. Ft Worth AAFld, Texas, 1er octobre 1946-16 juin 1952.

Commandants. Inconnu, 1919-1921. Capt Frank H Pritchard, major inconnu de 1928
Carl A Spaatz, v. Mai 1929-c. Octobre 1931 Col Clarence I Tinker, v. déc
1935-1938 Col Ralph Royce, 1938-inconnu Maj Stanley K Robinson, inconnu-29 janvier
1942 Maj Austin A Straubel, v. 29 janvier-3 février 1942 Col Cecil E Combs, 22 mars
1942 Col Conrad F Necrason, 1er juillet 1942 Col Aubrey K Dodson, 27 mars 1944 Col
Harvey T Alness, 6 novembre 1944 Col Howard F Bronson Jr, 24 juin 1945-inconnu. Col
John G Eriksen, 1er octobre 1946 Col Hewitt T Wheeless, 16 décembre 1946 - inconnu Col Alan
D Clark, v. Nov 1947-Inconnu Col Charles D Farr, 7 février 1949 Col John A Roberts,
17 août 1949 Col Richard T Black, v. 24 octobre 1950 Col John A Roberts, février
1951 Col George T Chadwell, v. Mai 1951 Col John A Roberts, avril-juin 1952.

Campagnes. Birmanie, 1942 Indes orientales Inde-Birmanie Chine Défensive
Offensive de la Birmanie centrale en Chine.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Indes néerlandaises, 14 janvier-1
mars 1942 Thaïlande, 19 mars 1945.

Insigne. Bouclier : D'azur, sur une bande ou trois croix pattée de sable.
Cimier : Sur une couronne des couleurs (ou et azur) une bombe larguée de sable pâle
perçant un nuage proprement dit. Devise : Mors Ab Alto - La mort d'en haut. (Approuvé
30 janvier 1933. Cet insigne a été modifié le 12 septembre 1952.)

7e groupe de reconnaissance

Constitué en 7e Groupe photographique le 5 février 1943. Activé le 1er mai
1943. Redésigné 7th Photographic Reconnaissance and Mapping Group en mai
1943, 7e Groupe photographique (Reconnaissance) en novembre 1943, et 7e
Groupe de reconnaissance en juin 1945. Transféré, sans personnel et
équipement, en Angleterre le 7 juillet 1943 et affecté à la huitième AF. Spitfire d'occasion
et L-5 pour obtenir des informations sur les cibles de bombardement et les dommages infligés
par les opérations de bombardement fournissent un service de cartographie pour les unités aériennes et terrestres
observer et rendre compte des transports, des installations et des positions ennemis et
obtenir des données sur les conditions météorologiques. Avant juin 1944, les aérodromes photographiés,
villes, établissements industriels et ports en France, aux Pays-Bas et
Allemagne. Reçu un DUC pour les opérations de la période 31 mai-30 juin 1944,
lorsque sa couverture des ponts, gares de triage, canaux, autoroutes, rivières et
d'autres cibles contribuèrent beaucoup au succès de la campagne de Normandie.
Sites de missiles couverts en France en juillet et en août
missions de cartographie photographique pour les forces terrestres avançant à travers la France.
A fourni un soutien de reconnaissance pour l'attaque aéroportée contre les Pays-Bas en septembre et
pour la bataille des Ardennes, décembre 1944-janvier 1945. Utilisé P-51 pour escorter son propre
avions de reconnaissance au cours des derniers mois de la guerre alors que le groupe soutenait
les Alliés traversent le Rhin et pénètrent en Allemagne. A participé à la finale
évaluation des dommages causés par les bombes après le jour de la victoire. Inactivé en Angleterre le 21 novembre
1945. Démantelé le 6 mars 1947.

Escadrons. 13 : 1943-1945. 14 : 1943-1945. 22d : 1943-1945. 27 :
1943-1945. 28 : 1943. 29 : 1943. 30 : 1943.

Gares. Peterson Field, Colorado, 1er mai-7 juillet 1943 Mount Farm, Angleterre, 7
juillet 1943 Chalgrove, Angleterre, mars 1945 Hitcham, Angleterre, octobre-21 novembre 1945.

Commandants. Col James G Hall, 7 juillet 1943 Col Homer L Saunders, sept.
1943 Col Paul T Cullen, 1er janvier 1944 Lt Col George A Lawson, 17 février 1944 Lt
Col Norris E Hartwell, 7 mai 1944 Lt Col Clarence A Shoap, 9 août 1944 Col
George W Humbrecht, octobre 1944 Maj Hubert M Childress, 18 juin 1945-inconnu.

Campagnes. Offensive aérienne, Europe Normandie Nord de la France Rhénanie
Ardennes-Alsace Europe Centrale.

Décorations. Citation d'unité distinguée : France, 31 mai-30 juin 1944.
Croix de guerre française avec palme : 1944.

Autorisé sur la liste inactive en tant que 8th Pursuit Group le 24 mars 1923.
Activé le 1er avril 1931. Redésigné 8th Pursuit Group (Fighter) en 1939,
et 8th Pursuit Group (Interceptor) en 1941. Formé, pris part aux manœuvres
et des examens, et des avions et des équipements testés, en utilisant PB-2, P-6, P-12, P-35,
Avions P-36, P-39 et P-40 avant la Seconde Guerre mondiale. En décembre 1941, fait partie
de la force de défense de la zone métropolitaine de New York. Déplacé vers le
Théâtre Asie-Pacifique au début de 1942. Redésigné 8th Fighter Group en mai
1942. Fait partie de la 5e AF. Equipé d'abord de P-39, ajouté des P-38 et
P-40 en 1943, et utilisé des P-38 après mai 1944.

Établi son quartier général en Australie en mars 1942 mais envoya des détachements à
Nouvelle-Guinée pour les opérations. A déménagé en Nouvelle-Guinée en septembre 1942 et a servi dans
combat jusqu'à ce que le paludisme force l'organisation à se retirer en Australie en février
1943. Reprise des opérations en avril 1943 et servi dans le théâtre à travers le
reste de la guerre. Débarquements alliés couverts, bombardiers escortés et attaqués
les aérodromes ennemis en Nouvelle-Guinée ont soutenu les opérations des Marines américains au Cap
Gloucester, février-mars 1944 a effectué des missions d'escorte et d'attaque à longue distance à
Bornéo, Ceram, Halmahera et le sud des Philippines ont couvert
convois, attaqué des navires ennemis et remporté un DUC pour avoir mitraillé un puissant Japonais
force navale au large de Mindoro (26 décembre 1944) a couvert les débarquements à Lingayen soutenu
les forces terrestres à Luzon ont escorté des bombardiers vers des cibles sur le continent asiatique
et sur Formose et, dans les derniers jours de la guerre, attaqué des aérodromes et
chemins de fer au Japon. Resté dans le théâtre après le V-J Day, étant basé à
Japon pour le devoir avec Far East Air Forces. Converti en P-51 au début de 1946
et au F-80's au début de 1950. Redésigné 8th Fighter-Bomber Group en janvier
1950.

A commencé ses opérations dans la guerre de Corée le 26 juin 1950 en fournissant une couverture pour
l'évacuation du personnel américain de Séoul. Entré au combat le lendemain.
Passé à un avion F-51 en octobre 1950, mais reconverti en F-80 en décembre 1950.
A commencé à opérer à partir de bases en Corée en octobre 1950, mais a repris ses opérations à partir de
Japon en décembre 1950 lorsque les forces communistes ont conduit loin au sud de la Corée. Renvoyé à
Corée en juin 1951. A servi au combat jusqu'à la fin de la guerre, en soutien à l'ONU
forces terrestres et attaquer des cibles telles que des aérodromes, des lignes de ravitaillement et des troupes
concentration. Le Maj Charles Loring Jr a reçu la Médaille d'honneur pour son
action le 22 novembre 1952 : après que son avion eut été touché et gravement paralysé alors qu'il
dirigeait un vol de quatre F-80 contre l'artillerie ennemie à Sniper Ridge,
Le maj Loring a délibérément plongé son avion dans les emplacements des canons. Le groupe
converti en F-86 au printemps 1953 et est retourné au Japon le suivant
année.

Escadrons. 33d : 1932-1941. 35e : 1932-. 36e : 1931, 1932-. 55e :
1931-1932. 68e : 1945-1947. 80e : 1942-1945, 1947-.

Gares. Langley Field, Virginie, 1er avril 1931 Mitchel Field, NY, v. 5 nov.
1940-26 janvier 1942 Brisbane, Australie, 6 mars 1942 Townsville, Australie, 29
juillet 1942 Milne Bay, Nouvelle-Guinée, 18 septembre 1942 Mareeba, Australie, février 1943
Port Moresby, Nouvelle-Guinée, 16 mai 1943 Finschhafen, Nouvelle-Guinée, 23 décembre 1943
Cap Gloucester, Nouvelle-Bretagne, v. 20 février 1944 Nadzab, Nouvelle-Guinée, 14 mars 1944
Owi, îles Schouten, 17 juin 1944 Morotai, 19 septembre 1944 San José, Mindoro,
20 décembre 1944 Ie Shima, 6 août 1945 Fukuoka, Japon, 22 novembre 1945 Ashiya, Japon,
20 mai 1946 Itazuke, Japon, septembre 1946 Ashiya, Japon, 13 avril 1947 Itazuke,
Japon, 25 mars 1949 Tsuiki, Japon, 11 août 1950 Suwon, Corée, 7 octobre 1950
Kimpo, Corée, 28 oct. 1950 Pyongyang, Corée, 25 nov. 1950 Séoul, Corée, 3 déc.
1950 Itazuke, Japon, 10 décembre 1950 Kimpo, Corée, 25 juin 1951 Suwon, Corée, 24
Août 1951 Itazuke, Japon, 20 octobre 1954-.

Commandants. Inconnu, 1931-1932 Maj Byron Q Jones, 25 juin 1932 Capt Albert
M Guidera, 31 mars 1934 Lt Col Adlai H Gilkeson, 1er juillet 1935 Lt Col William E
Kepner, 7 juillet 1938 Lt Col Edward M Morris, 1er février 1940 Lt Col Frederic H
Smith Jr, 17 janvier 1941 Lt Col William H Wise, 22 mai 1942 Lt Col Leonard B
Storm, 8 mars 1943 Lt Col Philip H Greasley, 10 avril 1943 Lt Col Emmett S
Davis, 18 janvier 1944 Lt Col Philip H Greasley, 28 juin 1944 Col Earl H Dunham,
8 août 1944 Lt Col Emmett S Davis, 16 juin 1945 Lt Col Robert L Harriger, déc
1945 Lt Col Fergus C Fay, 24 mai 1946 Lt Col Luther H Richmond, juillet 1946
Col Stanley R Stewart, février 1947 Col Henry G Thorne Jr, 12 avril 1947 Col
Charles T Olmstead, v. 28 mai 1948 Lt Col Richard C Banbury, 18 août 1948 Lt
Col Woodrow W Ramsey, 18 mars 1949 Lieutenant-colonel Charles D Chitty Jr, 21 mai 1949
Col William T Samways, 1er mai 1950 Col Edward O McComas, 19 mai 1951 Col
Harvey L Case Jr, 31 juillet 1951 Col Levi R Chase, 22 janvier 1952 Col Walter G
Benz Jr, 12 sept. 1952 Col John L Locke, 16 sept. 1953 Lieutenant-colonel Walter A
Rosenfield, 13 mai 1954 Col Woodrow B Wilmot, 16 juillet 1954-.

Campagnes. Seconde Guerre mondiale : Offensive aérienne des Indes orientales, Japon Chine
Défensive Papouasie-Nouvelle-Guinée Archipel de Bismarck Pacifique occidental Leyte
Luzon Sud des Philippines. Guerre de Corée : Défensive de l'ONU Offensive de l'ONU CCF
Intervention 1ère contre-offensive de l'ONU Offensive de printemps du CCF ONU été-automne
Offensive Deuxième Hiver Coréen Corée Été-Automne 1952 Troisième Hiver Coréen
Corée été-automne, 1953.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Papouasie, [sept.] 1942-23 janvier
1943 Îles Philippines, 26 décembre 1944 Corée, 16 septembre-2 novembre 1950. Philippines
Citation de l'unité présidentielle. Citations de l'unité présidentielle de la République de Corée :
27 juin 1950-31 janvier 1951 1er février 1951-31 mars 1953.

Insigne. Bouclier : D'azur, une nébuleuse en chevron d'or. Cimier : Sur une couronne de
les couleurs (ou et azur) trois fleurs de lys ou devant une hélice
fesswise azur. Devise : Attaquez Et Conquerez - Attaque et Conquête.
(Approuvé le 6 septembre 1934.)

8e groupe de reconnaissance

Constitué en tant que 8th Photographic Reconnaissance Group le 15 septembre 1943.
Activé le 1er octobre 1943. Formé pour fournir des renseignements photographiques pour l'air
et les forces terrestres. Déménagé en Inde, février-mars 1944. Équipé de F-5, F-6,
Avions F-7 et P-40. Reconnaissance photographique menée, photographique
des missions de cartographie et de reconnaissance visuelle. Réalisation de cartes, mosaïques, relief
modèles et cartes cibles de zones en Birmanie, Chine, Indochine française et
Thaïlande. A également bombardé et mitraillé les installations ennemies et assuré l'escorte des
unités de bombardement. Redésigné 8e groupe de reconnaissance en juin 1945.
Retourné aux États-Unis, octobre-novembre 1945. Inactivé le 5 novembre 1945. Démantelé le 6
Mars 1947.

Escadrons. 9 : 1944-1945. 20 : 1944-1945. 24 : 1944-1945. 40e :
1944-1945.

Gares. Peterson Field, Colorado, 1er octobre 1943 Gainesville AAFld, Texas, 26
octobre 1943-12 février 1944 Bally, Inde, 31 mars 1944-7 octobre 1945 Camp Kilmer, NJ,
3-5 novembre 1945.

Commandants. Lt Col Paul A Zartman, 1er octobre 1943 Col Charles P Hollstein,
12 déc. 1943 Col James W Anderson Jr, 24 janv. 1945 Lt Col John R Gee, oct.
1945-c. 5 novembre 1945.

Campagnes. Inde-Birmanie Chine Défensive Birmanie centrale.

9e groupe de bombardement

Autorisé en tant que 9e Groupe (Observation) le 19 juillet 1922. Organisé le 1er août
1922. Redésigné 9e groupe de bombardement en 1935, 9e groupe de bombardement
(Moyen) en 1939, et 9th Bombardment Group (Heavy) en 1940. Formé, pris
participe à des manœuvres et participe à des spectacles aériens, au cours de la période 1922-1940.
Équipé de B-10 et B-18 à la fin des années 30 et au début des années 40. Déplacé vers
Panama à la fin de 1940 pour servir dans le cadre de la force de défense du canal. Utilisé
B-17 pour les opérations anti-sous-marines dans les Caraïbes. Retourné aux États-Unis en
1942. Équipé d'avions B-17, B-24 et B-26. Des cadres formés pour
unités de bombardement et équipements testés.

Redésigné 9th Bombardment Group (Very Heavy) en mars 1944. Préparé
pour le combat avec des B-29. Déplacé sur le théâtre du Pacifique, de novembre 1944 à février 1945, et
affecté à la vingtième AF. Les opérations ont commencé à la fin de janvier 1945 avec des attaques
contre Maug aux mains des Japonais. Après cela, a frappé des cibles industrielles au Japon,
mener les missions à la lumière du jour et à haute altitude. A reçu un DUC pour
bombardement de la zone industrielle de Kawasaki en avril 1945. Début mars 1945
le groupe a effectué des raids incendiaires la nuit sur des cibles de la zone au Japon.
En avril et mai, il a aidé l'assaut allié sur Okinawa en frappant
aérodromes que les Japonais utilisaient pour lancer des avions contre l'invasion
Obliger. A également mené des opérations minières contre les navires japonais, recevant
deuxième DUC pour de telles actions en mer intérieure en mai 1945. Après la guerre,
largué de la nourriture et des fournitures aux prisonniers alliés et a participé à une démonstration de force
missions sur les îles japonaises. A déménagé aux Philippines en avril 1946
et aux Mariannes en juin 1947. Inactivé à Guam le 20 octobre 1948.

Redésigné 9e groupe de reconnaissance stratégique. Activé aux États-Unis le
1er mai 1949. Affecté au Strategic Air Command. Equipé principalement de
B-29 bien que quelques B-36 aient été affectés au cours de 1949-1950. Redésigné 9e
Groupe de bombardement (lourd) en avril 1950, et 9e groupe de bombardement (moyen) en
Oct 1950. Inactivé le 16 juin 1952.

Escadrons. 1er : 1922-1923 1929-1948 1949-1952. 5 : 1922-1923
1929-1948 1949-1952. 99e : 1929-1948 1949-1952. 430e : 1943-1944.

Gares. Mitchel Field, NY, 1er août 1922-6 novembre 1940 Rio Hato, Panama, 12
novembre 1940 Waller Field, Trinidad, 30 octobre 1941 Orlando AB, Floride, 31 octobre 1942
Dalhart AAFld, Texas, 9 mars 1944 McCook AAFld, Neb, 19 mai-18 novembre 1944 Nord
Field, Tinian, 28 décembre 1944 Clark Field, Luzon, 15 avril 1946 Harmon Field,
Guam, 9 juin 1947-20 octobre 1948. Fairfield Suisun AFB, Californie, 1er mai 1949-16 juin
1952.

Commandants. Inconnu 122 929 Maj William O Ryan, 1929-Inconnu Col Follett
Bradley, juin 1933-mai 1934 Col Walter H Frank, août 1934-1936 Lt Col Carl W
Connell, 1 sept. 1936 - inconnu Col Ross F Cole, avril 1940 Maj Charles F Né, août
1941-inconnu Lt Col Stuart P Wright, 1942 Lt Col Gerald E Williams, 1942 Col
Harry G Montgomery, 10 novembre 1942 Col James T Connally, 15 décembre 1942 Col Donald
W Eisenhart, 1er mai 1944 Col Henry C Huglin, 6 mars-août 1945 Col David Wade,
Septembre 1945-c. 25 avril 1947 inconnu, avril 1947-20 octobre 1948. Lieutenant-colonel Walter Y Lucas, 1
Mai 1949 Col Donald W Eisenhart, 24 août 1949 Col William P. Brett, 27 mars
1950 Lieutenant-colonel Walter Y Lucas, 24 juin 1950 Col Clifford Heflin, 6 juillet 1950-16
juin 1952.

Campagnes. Anti-sous-marin, American Theatre Air Offensive, Japon
Pacifique Ouest.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Kawasaki, Japon, 15/16 avril
1945 Japon, 13-28 mai 1945.

Insigne. Bouclier : Par vert pâle et zibeline une palette ondulée d'argent sur l'ensemble
sur une fasce ou quatre croix patée de la seconde (sable). Cimier : Sur une couronne de
les couleurs (argent et vert) un serpent à sonnette enlacé autour d'un figuier de Barbarie
cactus tout bon. Devise : Semper Paratus - Toujours prêt. (Approuvé le 20 mars
1924.)

9e groupe de reconnaissance

Constitué en tant que 9th Photographic Reconnaissance Group le 15 septembre 1943.
Activé le 1er octobre 1943. Affecté à la troisième AF. Avec des escadrons attachés mais
aucun assigné, le groupe a formé des équipes et des unités pour la photographie
cartographie de reconnaissance et de combat. Les aéronefs comprenaient des B-17, B-24, F-4,
F-5, F-7 et A-20. Démantelé le 6 mai 1944.

Gares. Will Rogers Field, Okla, 1er octobre 1943-6 mai 1944.

Commandants. Lt Col Paul A Zartman, 11 novembre 1943 Lt Col Hiette S Williams
Jr, ch. 5 déc. 1943-inconnu.

10e groupe de reconnaissance

Constitué en tant que 73e groupe d'observation le 21 août 1941. Activé le 1er septembre
1941. Engagé dans des activités de formation, participant au Tennessee
Manœuvres en 1943. Rebaptisé 73e Groupe de reconnaissance en avril 1943, 73e
Groupe de reconnaissance tactique en août 1943 et 10e Groupe photographique
(Reconnaissance) en décembre 1943. Déménagé sur le théâtre européen, janvier-février 1944,
pour le service avec la Neuvième AF. Avions F-3, F-5, F-6, L-1, L-4 et L-5 d'occasion pour
opérations, février 1944-mai 1945. Aérodromes photographiés, défenses côtières et
ports, et pris des photographies d'évaluation des dommages causés par les bombes des aérodromes,
chantiers, ponts et autres cibles, en préparation de l'invasion de la Normandie
reçu un DUC pour voler à basse altitude pour photographier la côte depuis
Blankenberghe à Dunkerque et du Touquet à St-Vaast-la-Hougue, 6-20 mai
1944. Soutenu l'invasion en juin en faisant des visuels et des photographies
reconnaissance de ponts, artillerie, carrefours routiers et ferroviaires, trafic
centres, aérodromes et autres cibles. Aidé la poussée des Alliés vers le
frontière allemande pendant l'été et le début de l'automne 1944 en survolant la lumière du jour et
des missions photographiques nocturnes ont également effectué des reconnaissances tactiques au sol
et les unités aériennes, dirigeant l'artillerie vers les positions ennemies et les chasseurs-bombardiers vers
cibles opportunes. Aidé la Troisième Armée et d'autres organisations alliées dans le
bataille pour percer la ligne Siegfried, septembre-décembre 1944. A participé à la bataille
des Ardennes, décembre 1944-janvier 1945, en volant des missions de reconnaissance dans le
zone de combat. De février 1945 au jour de la victoire, aide à l'avancée de la troisième armée
de l'autre côté du Rhin, en Tchécoslovaquie et en Autriche. Resté en Allemagne
après la guerre dans le cadre de l'armée d'occupation, étant affecté à United
Forces aériennes des États en Europe. Redésigné 10e groupe de reconnaissance en juin
1945. Transféré, sans personnel ni équipement, aux États-Unis en juin 1947.
Remplacé et équipé de RF-51. Redésigné 10e reconnaissance tactique
Groupe en juin 1948. Inactivé le 1er avril 1949.

Activé en Allemagne le 10 juillet 1952. Affecté à United States Air
Forces en Europe. Équipé d'avions RB-26, RB-57, RF-80 et RF-84.

Escadrons. 1er : 1945-1949 1952-. 12 : 1941-1942, 1944-1946. le 14 :
1943. 15e (anciennement Observation) : 1942-1943, 1944-1945, 1947-1949. 15e
(anciennement photographique) : 1947. 16 : 1941-1942. 22d : 1941-1942. 30 :
1944. 31 : 1944-1945. 32d : 1952-. 33e : 1944. 34e : 1944, 1945. 36e
(anciennement 28e) : 1942-1943. 38e : 1952-. 39e : 1945. 42e : 1952-. 91e :
1941-1942, 1942-1943. 111e : 1945. 152e : 1943. 155e (anciennement 423e,
plus tard 45e): 1944-1945, 1945-1947. 160e : 1945-1947. 162d : 1945.

Gares. Harrisburg, Pennsylvanie, 1er septembre 1941 Godman Field, Ky, v. 7 novembre 1941
Camp Campbell AAFld Ky c. 23 juin 1943 Key Field, Miss, novembre 1943-janvier 1944
Chalgrove, Angleterre, février 1944 Rennes/St-Jacques, France, v. 11 août 1944
Château-dun, France, v. 24 août 1944 St-Dizier/Robinson, France sept. 1944
Conflans/Doncourt, France, novembre 1944 Trèves/Evren, Allemagne, mars 1945 Ober Olm,
Allemagne, ch. 5 avril 1945 Furth, Allemagne, v. 28 avril 1945 Furstenfeldbruck,
Allemagne, avril-juin 1947 Langley Field, Virginie, 25 juin 1947 Lawson Field, Géorgie, v. 8
Sept. 1947 Pope Field, Caroline du Nord, 27 sept. 1947-1er avril 1949. Furstenfeldbruck AB,
Allemagne, 10 juillet 1952 Toul/Rosière AB, France, novembre 1952 Spangdahlem AB,
Allemagne, mai 1953-.

Commandants. Maj Edgar M Scattergood Jr, 1er septembre 1941 Lieutenant-colonel John C
Kennedy, ch. 6 novembre 1941 Capt Phillip H Hatch, v. 24 janvier 1942 Lieutenant-colonel Robert M
Lee, ch. 9 février 1942 Maj Burton L Austin, v. 26 déc. 1942 Lt Col Bernard C
Rose, ch. 19 janvier 1943 Lieutenant-colonel Crawford H Hollidge, v. 28 janvier 1943 Maj William
Un Daniel, ch. 4 août 1943 Col William B Reed, 9 septembre 1943 Col Russell A Berg,
20 juin 1944-Lt Col W D Hayes Jr, 1945 Col Marvin S Zipp, 11 janvier 1946-19
Juin 1947 Lieutenant-colonel James L Rose, 1er octobre 1947 Lieutenant-colonel Harrison R Christy Jr, 16 ans
Déc 1947 Lt Col Edward O McComas, 6 janv. 1948 Col William A Daniel, 26 janv.
1948-inconnu. Lt Col Barnie B McEntire Jr, 10 juillet 1952 Col Willie O Jackson Jr,
Décembre 1952 Lieutenant-colonel Steven R Wilkerson, v. 22 septembre 1953 Col Howard Withycombe, 23
Février 1954 Col Arthur E Smith, 13 juillet 1954 Col Fred W Dyer, v. 23 juin 1955-.

Campagnes. Offensive aérienne du théâtre américain, Europe Normandie Nord
France Rhénanie Ardennes-Alsace Europe centrale.

Décorations. Citation d'unité distinguée : France, 6-20 mai 1944.

Insigne. Bouclier : d'azur à une sphère ou, lignes de latitude et de longitude de sable,
en chef la tête et les bras du dieu mythique grec Argus, tête tournée vers la base,
bras fesswise les deux mains vers dextre de la seconde, esquissé du champ.
Devise : Argus - Surveillance incessante. (Approuvé le 29 décembre 1942.)

10e groupe de transport de troupes

Constitué sur la liste inactive en tant que 1er groupe de transport le 1er octobre 1933.
Consolidé avec le 10e Groupe d'observation (qui avait été constitué le
la liste inactive le 1er octobre 1933), redésigné 10e groupe de transport, et
activé, le 20 mai 1937. Formé avec des C-27 et des C-33. En tant que membre de
organisation logistique, affectée d'abord au Bureau du chef de l'Air Corps et
plus tard (1941) à l'Air Service Command, le groupe a transporté des fournitures, du matériel,
et du personnel aux États-Unis. Affecté au Commandement du transport aérien (plus tard I Troop
Carrier Command) en avril 1942. Redésigné 10th Troop Carrier Group en juillet
1942. Converti en C-47. Des cadres formés pour les groupes de transport de troupes et dans
1943 a reçu le devoir supplémentaire de former des équipages de remplacement. Démantelé
le 14 avril 1944.

Escadrons. 1er : 1937-1943. 2d : 1937-1943. 3d : 1937-1940. 4e :
1937-1940. 5 : 1937-1944. 27 : 1942-1943, 1943-1944. 38e : 1942-1944.
307e : 1943-1944. 308e : 1943-1944.

Gares. Patterson Field, Ohio, 20 mai 1937 Wright Field, Ohio, 20 juin
1938 Patterson Field, Ohio, 17 janvier 1941 Général Billy Mitchell Field, Wisconsin,
25 mai 1942 Pope Field, Caroline du Nord, 4 octobre 1942 Dunnellon AAFld, Floride, 13 février 1943
Lawson Field, Géorgie, 30 novembre 1943 Grenade AAFld, Miss, 21 janvier 1944 Alliance
AAFld, Nab, 8 mars-14 avril 1944.

Commandants. Maj Hugh A Bevins, mai 1937 Capt Lyman Whitten, juin 1938
Maj Fred Borum, 1939 Capt Murray E Woodbury, janvier 1941 Capt Theodore Q Graff,
2 sept. 1941 Capt Maurice Beach, 1er avril 1942 Maj Loren Cornell, 1er août 1942 Maj
Douglas M Swisher, 30 août 1942 Lieutenant-colonel Boyd R Ertwine, 25 octobre 1942 Lieutenant-colonel
Erickson S Nichols, 28 janvier 1943 Lt Col Henry P King, 12 mai 1943-14 avril 1944.

Campagnes. Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : D'azur, dix cocardes ou surmonté d'un torteau
bordée de la seconde chargée d'une roue ailée en virage senestre de la
Comme. Devise : Alatum Servitium - Service ailé. (Approuvé le 9 décembre 1941.)

11e groupe de bombardement

Constitué en tant que 11e groupe d'observation en 1933. Redésigné 11e
Groupe de bombardement (moyen) en 1938. Activé à Hawaï le 1er février 1940.
Redésigné 11th Bombardment Group (Heavy) en Nov 1940. Affecté au Seventh
AF en février 1942. Formé avec des B-18, reçu des B-17 pour les opérations. A volé
missions de patrouille et de recherche au large d'Hawaï après l'attaque de Pearl par les Japonais
Port. Déménagé aux Nouvelles Hébrides en juillet 1942. Fait partie de la Treizième AF.
Aérodromes frappés, décharges d'approvisionnement, navires, quais, positions de troupes et autres
objectifs dans le Pacifique Sud, juillet-novembre 1942, et a reçu un DUC pour ceux
opérations. Poursuite des opérations, attaquant les aérodromes japonais,
installations et expédition dans les Salomon, jusqu'à la fin de mars 1943. Retourné
à Hawaï, réaffecté à la septième AF et entraîné avec des B-24. Reprise des combats
en novembre 1943 et a participé à l'offensive alliée à travers les Gilberts,
Marshalls et Marianas, tout en opérant à partir de Funafuti, Tarawa et Kwajalein.
Déménagé à Guam en octobre 1944 et attaqué la navigation et les aérodromes dans le volcan
et les îles Bonin. Déménagé à Okinawa en juillet 1945 pour participer à la finale
phases de l'offensive aérienne contre le Japon, bombardant les chemins de fer, les aérodromes et
les installations portuaires de Kyushu et les aérodromes en grève en Chine. Après la guerre,
a effectué des missions de reconnaissance et de surveillance en Chine et a libéré
prisonniers de guerre d'Okinawa à Luçon. Est resté au théâtre dans le cadre de
Far East Air Forces mais n'avait pas de personnel affecté après la mi-décembre 1945 lorsque le
groupe a été transféré aux Philippines. Redésigné 11e groupe de bombardement
(Très Lourd) en avril 1946. Transféré à Guam en mai 1946, réaffecté, et
équipé de B-29. A terminé la formation et les opérations en octobre 1946.
Inactivé à Guam le 20 octobre 1948.

Redésigné 11e groupe de bombardement (lourd). Activé aux États-Unis le 1
Décembre 1948. Affecté au Strategic Air Command. Equipé d'avions B-36.
Inactivé le 16 juin 1952.

Escadrons. 14 : 1940-1941. 26 : 1940-1948 1948-1952. 42d :
1919-1948 1948-1952. 98e : 1941-1948 1948-1952. 431e : 1942-1946.

Gares. Hickam Field, TH, 1er février 1940 Nouvelles Hébrides, juillet 1942 Hickam
Field, Tennessee, 8 avril 1943 Funafuti, novembre 1943 Tarawa, 20 janvier 1944 Kwajalein, 5 ans
avril 1944 Guam, 25 octobre 1944 Okinawa, 2 juillet 1945 Manille, décembre 1945 Guam, mai
1946-20 octobre 1948. Carswell AFB, Texas, 1er décembre 1948-16 juin 1952.

Commandants. Lt Col Walter F Kraus, février 1940 Lt Col St Clair Streett, 15
Juin 1940 Lt Col Albert F Hegenberger, 1er avril 1941 Col LaVerne G Saunders, mars
1942 Col Frank F Everest, décembre 1942 Col William J. Holzapfel Jr, 26 avril 1943
Col Russell L. Waldron, 7 juillet 1944 Col John Morrow, mars 1945-v. Déc 1945 Col
Vincent M Miles Jr, 20 mai 1946 Capt Thomas B Ragland Jr, novembre 1946 Capt
Thomas B Hoxie, 27 décembre 1947-20 octobre 1948. Maj Russell F Irlande, décembre 1948 Lt
Col Harry E Goldsworthy, 11 janvier 1949 Col Richard H Carmichael, mai 1949 Col
Bertram C Harrison, 4 mars 1950 Col Thomas P Gerrity, 3 avril 1950-16 juin 1952.

Campagnes. Offensive aérienne du Pacifique central, Japon Guadalcanal Nord
Salomon Mandats orientaux Pacifique Ouest Ryukyus Chine Offensive.

Décorations. Citation unitaire distinguée : Pacifique Sud, 31 juillet-30 novembre
1942.

Insigne. Bouclier : Azure (Air Force blue), dans un virage ou (Air Force
jaune), trois oies grises volant proprement (dans leurs couleurs naturelles). Crête : Activé
une couronne d'or et d'azur une oie grise proprement dite aux ailes déployées et inversées.
Devise : Progressio Sine Timore Aut Praejudicio - Progrès sans peur ni
Préjudice. (Approuvé le 11 juin 1941.)

11e groupe photographique - 17e groupe de bombardement

11e groupe photographique

Constitué en 11th Photographic Group (Mapping) le 19 novembre 1943.
Activé le 1er décembre 1943. Engagé dans la cartographie photographique aux États-Unis et envoyé
détachements pour mener des opérations similaires en Afrique, le théâtre CBI, le
Proche et Moyen-Orient, Mexique, Canada, Alaska et Caraïbes. B-17 d'occasion,
Avions B-24, B-25, B-29, F-2, F-9, F-10 et A-20. Dissous le 5 octobre 1944.

Escadrons. 1er : 1943-1944. 3d : 1943-1944. 19 : 1943-1944.

Gares. Reading AAFld, Pennsylvanie, 1er décembre 1943 MacDill Field, Floride, janvier-5 octobre
1944.

Commandants. Lieutenant-colonel Thomas D Brown, du 8 janvier au 5 octobre 1944.

Constitué en 12e groupe de bombardement (léger) le 20 novembre 1940. Activé
le 15 janvier 1941. Formé avec des avions B-18, B-23 et PT-17. Patrouillé le
côte ouest après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Redésigné 12e
Groupe de bombardement (moyen) en décembre 1941. À l'aide de B-25, a commencé à s'entraîner au début de
1942 pour le service outre-mer. Déplacé au Moyen-Orient, juillet-août 1942, et affecté
à la neuvième AF. Zones de stockage attaquées, transports motorisés, concentrations de troupes,
aérodromes, ponts, navires, gares de triage et autres cibles en Égypte,
Libye, Tunisie, Pantelleria, Lampedusa, Crète, Sicile et Italie, août 1942-janvier
1944. A soutenu la poussée des Alliés d'Egypte vers la Tunisie, d'octobre 1942 à avril 1943.
Au début de 1943, deux escadrons opéraient avec la Douzième AF, aidant les forces alliées
se déplaçant vers l'est à travers l'Afrique du Nord, tandis que les autres escadrons continuaient
opérations avec la Ninth AF, bombardant les défenses ennemies le long de la ligne Mareth.
A reçu un DUC pour action contre l'ennemi en Afrique du Nord et en Sicile de
octobre 1942 à août 1943. Alors qu'il était rattaché à la 12e AF, de juin à août 1943, le groupe
opéré depuis des bases en Tunisie et en Sicile contre des cibles à Pantelleria,
Lampedusa, la Sicile et l'Italie. Affecté à la douzième AF en août 1943 et exploité
principalement contre des cibles en Italie jusqu'en janvier 1944. A effectué quelques missions à
Albanie et Yougoslavie.

Déménagé en Inde, février-avril 1944, et affecté à la dixième AF. Engagé principalement
dans des missions contre l'ennemi en Birmanie, avril 1944-mai 1945. Bombardé
communications, installations militaires et autres objectifs. Livré
munitions aux forces alliées à Imphal. A également attaqué certaines cibles en Chine.
A commencé à s'entraîner avec des avions A-26 à l'été 1945. Retourné aux États-Unis,
Dec 1945-Jan 1946. Inactivé le 22 janvier 1946.

Redésigné 12e groupe de bombardement (léger). Activé le 19 mai 1947.
Non habité en 1947-1948. Inactivé le 10 septembre 1948.

Redésigné 12th Fighter-Escort Group. Activé le 1er novembre 1950.
Affecté au Strategic Air Command. Formé avec des F-84. Inactivé le 16
juin 1952.

Escadrons. 81e : 1941-1946 1947-1948. 82d : 1941-1946 1947-1948.
83d : 1941-1946 1947-1948. 434e (anciennement 94e) : 1941-1942, 1942-1946.
559e : 1950-1952. 560e : 1950-1952. 561e : 1950-1952.

Gares. McChord Field, Wash, 15 janvier 1941 Esler Field, La, v. 21 février-3
Juillet 1942 Deversoir, Egypte, v. 31 juillet 1942 Égypte et Libye, octobre 1942
Médenine, Tunisie, 3 avril 1943 Sfax, Tunisie, v. 15 avril 1943 Hergla, Tunisie,
2 juin 1943 Ponte Olivo, Sicile, v. 2 août 1943 Gerbini, Sicile, v. 22 août
1943 Foggia, Italie, v. 2 novembre 1943 Aérodrome de Gaudo, Italie, 19 janvier 1944
Tezgaon, Inde, v. 21 mars 1944 Pandaveswar, Inde, 13 juin 1944, Fenny, Inde,
16 juillet 1944 Pandaveswar, Inde, 8 juin 1945 Karachi, Inde, 15 novembre-24 décembre
1945 Ft Lawton, Wash, 21-22 janvier 1946. Langley Field, Virginie, 19 mai 1947-10 septembre
1948. Turner AFB, Géorgie, 1er novembre 1950 Bergstrom AFB, Tex, décembre 1950-16 juin 1952.

Commandants. Inconnu, janvier-mai 1941 Col Charles G Goodrich, 6 mai 1941 Col
Edward N Backus, 16 septembre 1942 Lieutenant-colonel William W Wilcox, 21 septembre 1943 Col Lloyd
H Dalton Jr, v. 29 sept. 1944 Lt Col Samuel C Galbreath, 4 sept 1945 Lt Col
Lewis B Wilson, 23 septembre 1945-22 janvier 1946. Capt H Carney, novembre 1950 Col Charles
A Gayle, 20 novembre 1950 Col Cy Wilson, février 1951 Col Charles A Gayle, avril-16 juin
1952.

Campagnes. Combat Aérien, Théâtre EAME Egypte-Libye Tunisie Sicile
Naples-Foggia Rome-Arno Inde-Birmanie Chine Défensive Birmanie centrale.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Afrique du Nord et Sicile, oct.
1942-17 août 1943.

Insigne. Bouclier : Azure, une pointe d'épée à la base ou, poignée flamant proprement dite
une bordure gyronny de douze du second et du premier. Devise : Spiritus
Omnia Vincit - L'esprit conquiert tout. (Approuvé en février 1942.)

13e groupe de bombardement

Constitué en 13th Bombardment Group (Medium) le 20 novembre 1940. Activé
le 15 janvier 1941. Après l'entrée en guerre des États-Unis, le groupe a recherché l'ennemi
Des sous-marins et des convois amis couverts au large de la côte est des États-Unis. Servi
avec First AF et plus tard avec AAF Antisubmarine Command, en utilisant B-28, B-25, et
A-29 pour les opérations. Inactivé le 30 novembre 1942.

Escadrons. 3e anti-sous-marin (anciennement 39e bombardement) : 1941-1942.
4e anti-sous-marin (anciennement 40e bombardement) : 1941-1942. 5ème anti-sous-marin
(anciennement 41e bombardement) : 1941-1942. 6e anti-sous-marin (anciennement 393e
Bombardement) : 1942.

Gares. Langley Field, Virginie, 15 janvier 1941 Orlando, Floride, v. 6 juin 1941
Westover Field, Mass, 20 janvier-30 novembre 1942.

Commandants. Brig Gen Westside T Larson, 21 janvier 1941 Col Walter G Bryte
Jr, ch. 4 mars 1942 Col John G Fowler, v. 2 mai-c. novembre 1942.

Campagnes. Anti-sous-marin, Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : Par coude d'azur et ou, une pointe d'épée à la base avec
ailes déployées et renversées d'argent, cette partie à la base bordée du
premier. Devise : Alerte de jour ou de nuit. (Approuvé le 2 janvier 1942.)

Constitué en 14th Pursuit Group (Fighter) le 20 novembre 1940. Activé le
15 janvier 1941. Formé avec des P-40 et P-43. Converti en P-38, qui étaient
utilisé dans les patrouilles volantes sur la côte ouest des États-Unis après l'attaque japonaise
sur Pearl Harbor. Redésigné 14th Fighter Group en mai 1942. Déplacé à
Angleterre, juillet-août 1942. Début des opérations avec la 8e AF en octobre 1942, escorte
bombardiers vers des cibles en France. Arrivé en Afrique du Nord peu après la
campagne pour l'Algérie et le Maroc français (8-11 novembre 1942) était terminée, et
resté sur le théâtre méditerranéen jusqu'à la fin de la guerre, étant affecté
d'abord à la douzième AF et plus tard (novembre 1943) à la quinzième. Escorte de vol, mitraillage,
et missions de reconnaissance de mi-novembre 1942 à fin janvier 1943
puis se retire du combat, une partie des hommes et des avions étant réaffectés.
Reprise des opérations en mai. A volé des missions de bombardement en piqué pendant les Alliés
assaut sur Pantelleria. A aidé à préparer et à soutenir les invasions de
Sicile et Italie. Engagé principalement dans le travail d'escorte après novembre 1943, volant
nombreuses missions pour couvrir les bombardiers engagés dans des opérations à longue portée contre
objectifs stratégiques en Italie, France, Allemagne, Tchécoslovaquie, Autriche,
Hongrie, Yougoslavie, Roumanie et Bulgarie. A reçu un DUC pour une mission le 2
Avril 1944 lorsque le groupe, en repoussant les attaques des combattants ennemis, a permis
bombardiers pour frapper d'importants ouvrages de roulement à billes en Autriche. Également fourni
escorte pour les opérations de reconnaissance, a soutenu l'invasion de Southern
France en août 1944, et a effectué à de nombreuses reprises des missions à longue
véhicules à moteur de mitraillage et de bombes en piqué, trains, ponts, zones de ravitaillement, aérodromes,
et des concentrations de troupes dans une zone s'étendant de la France aux Balkans.
Inactivé en Italie le 9 septembre 1945.

Activé aux États-Unis le 20 novembre 1946. Équipé d'abord de P-47 et plus tard
avec des F-84. Inactivé le 2 octobre 1949.

Redésigné 14e groupe de chasse (défense aérienne). Activé le 18 août 1955.
Affecté au commandement de la défense aérienne et équipé d'avions F-86.

Escadrons. 37e : 1943-1945 1946-1949 1955-. 48e : 1941-1945
1946-1949. 49e : 1941-1945 1946-1949. 50e : 1941-1942.

Gares. Hamilton Field, Californie, 15 janvier 1941 March Field, Californie, v. dix
juin 1941 Hamilton Field, Californie, 7 février-16 juillet 1942 Atcham, Angleterre, 18
Août-Nov 1942 Tafaraoui, Algérie, 15 nov 1942 Maison Blanche, Algérie, 18 nov
1942 Youks-les-Bains, Algérie, 22 novembre 1942 Berteaux, Algérie, 9 janvier 1943
Mediouna, Maroc français, 5 mars 1943 Telergma, Algérie, 5 mai 1943 El
Bathan, Tunisie, 3 juin 1943 Ste-Marie-du-Zit, Tunisie, 25 juillet 1943 Triolo
Aérodrome, Italie, 12 décembre 1943 Lesina, Italie, septembre-9 septembre 1945. Dow Field,
Maine, 20 novembre 19462 octobre 1949. Ethan Allen AFB, Vermont, 18 août 1955-.

Commandants. 1er lieutenant Troy Keith, 15 janvier 1941 Col Thayer S Olds, 18 avril
1941 Lt Col Troy Keith, 28 janvier 1943 Col Oliver B Taylor, 26 septembre 1943 Col
Daniel S Campbell, 18 juillet 1944 Col Thomas B Whitehouse, mars 1945-inconnu. Lieutenant
Col Lewis W Chick Jr, 24 décembre 1946 Col Loring F Stetson Jr, 7 janvier 1948 Col
George A McHenry, juillet 1949 Lt Col Arvie E Olson Jr, août 1949-inconnu. Col Harry
L Downing, 1955-.

Campagnes. Combat Aérien, EAME Theatre Offensive Aérienne, Europe Tunisie
Sicile Naples-Foggia Rome-Arno Normandie Nord de la France Sud de la France
Apennins du Nord Rhénanie Europe centrale Vallée du Pô.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Autriche, 2 avril 1944.

Insigne. Bouclier : Par bande d'argent et de sable. Devise : Se battre jusqu'à la mort.
(Approuvé le 17 juin 1942.)

Constitué en 15th Pursuit Group (Fighter) le 20 novembre 1940. Activé en
Hawaï le 1er décembre 1940. Rebaptisé 15th Pursuit Group (Interceptor) en février
1942, et 15th Fighter Group en mai 1942. A fait partie de la force de défense
pour les îles Hawaï, en utilisant A-12, OA-9, B-12, P-36, P-39 et P-40
avion. L'attaque japonaise sur Hawaï le 7 décembre 1941 a causé de nombreux
victimes dans le groupe et détruit néanmoins nombre de ses avions,
pendant le raid plusieurs pilotes du groupe ont réussi à décoller et à
détruire des avions ennemis, dont quatre abattus par le lieutenant George Welch et
deux crédités au lieutenant Kenneth M Taylor. Par la suite, le groupe, qui a été renouvelé,
réorganisé et affecté à la septième AF, est resté une partie de la défense hawaïenne
système. Envoyé des escadrons (y compris certains qui avaient été attachés) à la Central
ou du Pacifique Sud à divers moments pour des opérations contre les Japonais. A commencé
formation en avril 1944 pour des missions d'escorte à très longue portée. Obtenu P-51
avion à la fin de 1944. Déménagé à Iwo Jima en février 1945. A soutenu l'invasion
force sur Iwo au début du mois de mars en bombardant et en mitraillant des tranchées, des entrées de grottes,
les concentrations de troupes et les zones de stockage. A commencé des frappes contre l'ennemi
aérodromes, navires et installations militaires des îles Bonin par le
mi-mars. A effectué sa première mission au Japon le 7 avril 1945, recevant un DUC
pour avoir escorté des 8=29 qui ont bombardé l'usine d'avions de Nakajima près de Tokyo.
A frappé les aérodromes japonais de Kyushu fin avril et début mai 1945 pour
réduire les attentats-suicides de l'ennemi contre la force d'invasion à Okinawa.
Frappez également les trains de troupes ennemis, les petites usines, les positions d'armes à feu et les hangars dans
les Bonins et le Japon. Affecté à la vingtième AF durant l'été 1945.
Poursuite de ses balayages de chasseurs contre les aérodromes japonais et d'autres cibles, et
a effectué des missions d'escorte à longue distance dans des villes japonaises jusqu'à la fin de la guerre.
Transféré, sans personnel ni équipement, en novembre 1945 à Hawaï, où le
groupe a été renouvelé et rééquipé. Inactivé le 15 octobre 1946.

Rebaptisé 15e groupe de chasse (défense aérienne). Activé aux États-Unis le 18
Août 1955. Affecté au commandement de la défense aérienne.

Escadrons. 6 : 1943-1944. 12 : 1942. 18 : 1943-1944. 45e :
1940-1946. 46e : 1940-1944. 47e : 1940-1946 1955-. 78e : 1943-1946.

Gares. Wheeler Field, TH, 1er décembre 1940 Bellows Field, TH, 3 juin 1944-5
Fév 1945 South Field, Iwo Jima, 6 mars 1945 Bellows Field, TH, 25 novembre 1945
Wheeler Field, TH, février-15 octobre 1946. Niagara Falls Mun Aprt, NY, 18 août 1955-.

Commandants. Maj Clyde K Rich, 1er déc 1940 Maj Lorry N Tindal, 6 déc.
1940 Lt Col Paul W Blanchard, 20 septembre 1941 Lt Col William 5 Steele, 12 février
1942 Lt Col Sherwood E Buckland, 5 mars 1943 Col James O Beckwith Jr, 27 sept.
1943 Lt Col DeWitt S Espagne, 16 avril 1945 Lt Col Julian E Thomas, 17 mai 1945
Col John W Mitchell, 21 juillet 1945 Col William Eades, v. Novembre 1945 Col Oswald W
Lunde, 25 novembre 1945-15 octobre 1946. Col Stanley E Matthews, 1955-.

Campagnes. Offensive aérienne du Pacifique central, Japon.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Japon, 7 avril 1945.

Insigne. Bouclier : Ou, sur une courbe d'azur, deux (2) éclairs terrestres
des flashs sortant de la base du premier, sur l'ensemble un viseur inversé.
Devise : Prosequor Alibi - Poursuivez avec des ailes. (Approuvé - octobre 1942.)

16e groupe de bombardement

Constitué en 16th Bombardment Group (Very Heavy) le 28 mars 1944.
Activé le 1er avril 1944. Entraîné au combat avec des B-29. Déménagé à Guam,
mars-avril 1945, et affecté à la vingtième AF. Entré au combat le 16 juin 1945
avec un bombardement contre un aérodrome sur Moen. A volé la première mission contre
les îles d'origine japonaises le 26 juin 1945 et a ensuite fonctionné principalement
contre l'industrie pétrolière ennemie. Voler sans escorte face à
sévère attaque ennemie, le 16e bombarde la raffinerie de pétrole de Shimotsu, le
La raffinerie et les installations pétrolières de Mitsubishi à Kawasaki, et le charbon
usines de liquéfaction à Ube, juillet-août 1945, et a obtenu un DUC pour la
missions. Après la guerre, le groupe a largué de la nourriture et des fournitures aux Alliés
prisonniers de guerre au Japon, en Mandchourie et en Corée, et a participé à plusieurs
missions de démonstration de force au-dessus du Japon. Inactivé à Guam le 15 avril 1946.

Escadrons. 15 : 1944-1946. 16 : 1944-1946. 17 : 1944-1946.
21 : 1944.

Gares. Dalhart AAFld, Texas, 1er avril 1944 Fairmont AAFld, Neb, 15 août
1944-7 mars 1945 Northwest Field, Guam, 14 avril 1945-15 avril 1946.

Commandants. Inconnu, avril-juin 1944 Capt William W Hosler Jr, 24 juin 1944
Maj Richard W Lavin, 1er juillet 1944 Col Samuel C Gurney Jr, 11 juillet 1944 Lt Col
André F Castellotti, 11 juillet 1945-1946.

Campagnes. Offensive aérienne, Japon Mandats de l'Est Pacifique Ouest.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Japon, 29 juillet août 1945.

Autorisé sur la liste inactive en tant que 16th Pursuit Group le 24 mars 1923.
Activé dans la zone du canal de Panama le 1er décembre 1932. A servi dans le cadre de la
force de défense du canal. Utilisé divers types d'avions, y compris
P-12's, P-26's, P-36's et P-39's, avant la Seconde Guerre mondiale équipés de
P-40's en 1941. Redésigné 16th Pursuit Group (Interceptor) en 1939, et
16th Fighter Group en 1942. Démantelé dans la zone du canal le 1er novembre 1943.

Escadrons. 24 : 1932-1943. 29 : 1933-1943. 43d : 1940-1943. 44e :
1938-1939. 74e : 1934-1938. 78e : 1932-1937.

Gares. Albrook Field, CZ, 1er décembre 1932 au 1 novembre 1943.

Commandants. Inconnu, 1932-1933 Maj Robert L Walsh, v. 2 septembre 1933-c. 14 août
1935 Lieutenant-colonel Willis H Hale, v. 11 juillet 1938-v. 8 août 1939 Maj Arthur L Bump,
c. 1939-c. Fév 1941 Capt Roger Browne, 24 février 1941 Lt Col Otto P Weyland, 20
Mai 1941 Lt Col Philip B Klein, 10 avril 1942 Lt Col Hiette S Williams Jr, sept.
1942 Maj James K Johnson, 1943 Maj Erwin Bishop Jr, 25 sept 1943-inconnu.

Campagnes. Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : D'azur, quatre éclairs dans le sens du coude ou. Crête : Activé
une couronne des couleurs (ou et azur) une herse ou. Devise : Purgame
Coelum - Nous nettoyons le ciel. (Approuvé le 4 décembre 1934.)

17e groupe de bombardement

Autorisé en tant que 17e groupe d'observation le 18 octobre 1927. Redésigné 17e
Groupe de poursuite en 1929. Activé le 15 juillet 1931. Redésigné 17th Attack
Group en 1935, et 17th Bombardment Group (Medium) en 1939. Formé et
participé à des manœuvres, utilisant P-12 et P-26 (1931-1932), A-17 (1933-1939),
et B-18 (1940-1941). B-25 d'occasion pour patrouiller sur la côte ouest
après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, et patrouillé plus tard dans le golfe de
Le Mexique et la côte atlantique. Converti en B-26 à l'été 1942.

Déménagé en Afrique du Nord à la fin de 1942 et a commencé ses opérations le 30 décembre.
A servi au combat sur le théâtre méditerranéen jusqu'à la fin de la guerre, étant
affecté d'abord à la douzième AF, puis à la quinzième (novembre 1943), et à nouveau à
Douzième (janvier 1944). A effectué des missions d'interdiction et d'appui rapproché, des bombardements
ponts, voies ferrées, gares de triage, ports, navires, emplacements de canons,
les concentrations de troupes et d'autres cibles. Contribué à provoquer la défaite de
Les forces de l'Axe en Afrique du Nord en mai 1943 ont contribué à la réduction de
Pantelleria et Lampedusa en juin 1943 ont participé aux invasions de la Sicile
en juillet et d'Italie en septembre 1943 et participa à la marche vers Rome,
reçoit un DUC pour un attentat à la bombe sur les aérodromes de Rome le 13 janvier 1944.
A également reçu la Croix de Guerre française avec Palme pour les opérations en Italie,
Avr-Juin 1944. A participé à l'invasion du sud de la France en août 1944, et
poursuite des opérations de bombardement dans le nord de l'Italie, en France, et plus tard en
Allemagne. A reçu un deuxième DUC pour des attaques de bombardement sur les défenses ennemies à proximité
Schweinfurt le 10 avril 1945. Aidé au désarmement de l'Allemagne après V-E
Jour. Retourné aux États-Unis en novembre. Inactivé le 26 novembre 1945. Redésigné
17e groupe de bombardement (léger). Activé le 19 mai 1947. Apparemment n'a pas
entrer en vigueur. Inactivé le 10 septembre 1948. Activé en Corée le 10 mai
1952. Affecté à la Far East Air Forces et équipé de B-26 pour le service en
la guerre de Corée. Engagé dans l'interdiction et fourni un soutien étroit à l'ONU
forces terrestres jusqu'à l'armistice en juillet 1953. Déménagé au Japon en octobre 1954
retour aux États-Unis, mars-avril 1955. Affecté au Tactical Air Command et
équipé d'avions B-57. Redésigné 17e groupe de bombardement (tactique)
en octobre 1955.

Escadrons. 34e : 1931-1945 1947-1948 1952-. 37e : 1931-1945
1947-1948 1952-. 73d : 1947-1948 1952-. 95ème : 1931-1945 1947-1948
1952-. 432d : 1942-1945.

Gares. March Field, Californie, 15 juillet 1931 McChord Field, Wash, 24 juin
1940 Pendleton, Ore, 29 juin 1941 Lexington County Aprt, SC, 9 février 1942
Barksdale Field, La, 23 juin-nov. 1942 Telergma, Algérie, décembre 1942 Sedrata,
Algérie, ch. 10 mai 1943 Djedeida, Tunisie, 23 juin 1943 Sardaigne, novembre 1943
Corse, ch. 14 septembre 1944 Dijon, France, v. 20 novembre 1944 Horsching, Autriche,
Juin 1945 Clastres, France, v. 3 octobre-novembre 1945 Camp Myles Standish, messe,
26 novembre 1945. Langley Field, Virginie, 19 mai 1947-10 septembre 1948. Pusan, Corée,
10 mai 1952 Miho, Japon, 10 octobre 1954-16 mars 1955 Eglin AF Aux Field No 9,
avril 1955-.

Commandants. Capt Frank O'D Hunter, lieutenant-colonel inconnu Walter R Peck, 1931, mars
1941 Lt Col William C Mills, février 1942 Lt Col Flint Garrison, 16 juin 1942 Lt
Col Curtis D Sluman, 26 juin 1942 Lt Col Karl E Baumeister, 11 mars 1943 Lt
Col Charles R Greening, 25 mai 1943 Lieutenant-colonel Robert A Zaiser, 18 juillet 1943 Col
Donald L Gilbert, 14 octobre 1943 Col R O Harrell, 21 juillet 1944 Col Wallace C
Barrett, 20 mars 1945 Lt Col Stanford W Gregory, 1 juin 1945-inconnu. Inconnu,
1947-1948. Col James D Kemp, 10 mai 1952 Col William C Lindley Jr, 11 juillet
1952 Col Robert E Keating, 14 février 1953 Col Gordon D Timmons, 8 avril 1953 Col
George D Hughes, 1954 Col Norton W Sanders, 1954-.

Campagnes. Seconde Guerre mondiale : anti-sous-marins, combat aérien sur le théâtre américain,
Théâtre EAME Tunisie Sicile Naples-Foggia Anzio Rome-Arno Sud
France Apennins du Nord Rhénanie Europe centrale. Guerre de Corée : Corée
Été-Automne, 1952 Troisième hiver coréen Corée Été-Automne, 1953.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Italie, 13 janvier 1944
Schweinfurt, Allemagne, 10 avril 1945 Corée, 1er décembre 1952-30 avril 1953. Français
Croix de guerre avec palme : avril, mai et juin 1944. République de Corée
Citation de l'unité présidentielle : 24 mai 1952-31 mars 1953.

Insigne. Bouclier : D'or, à sept croix pattées en sable pâle. Crête : Sur un
couronne des couleurs (ou et zibeline) un griffon rampant du premier, à bec,
antérieurs et ailés du second, lampassés de gueules. Devise : Toujours Au
Danger - Toujours en danger. (Approuvé le 19 janvier 1934.)

11e groupe photographique - 17e groupe de bombardement

11e groupe photographique

Constitué en 11th Photographic Group (Mapping) le 19 novembre 1943.
Activé le 1er décembre 1943. Engagé dans la cartographie photographique aux États-Unis et envoyé
détachements pour mener des opérations similaires en Afrique, le théâtre CBI, le
Proche et Moyen-Orient, Mexique, Canada, Alaska et Caraïbes. B-17 d'occasion,
Avions B-24, B-25, B-29, F-2, F-9, F-10 et A-20. Dissous le 5 octobre 1944.

Escadrons. 1er : 1943-1944. 3d : 1943-1944. 19 : 1943-1944.

Gares. Reading AAFld, Pennsylvanie, 1er décembre 1943 MacDill Field, Floride, janvier-5 octobre
1944.

Commandants. Lieutenant-colonel Thomas D Brown, du 8 janvier au 5 octobre 1944.

12e groupe de bombardement

Constitué en 12e groupe de bombardement (léger) le 20 novembre 1940. Activé
le 15 janvier 1941. Formé avec des avions B-18, B-23 et PT-17. Patrouillé le
côte ouest après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Redésigné 12e
Groupe de bombardement (moyen) en décembre 1941. À l'aide de B-25, a commencé à s'entraîner au début de
1942 pour le service outre-mer. Déplacé au Moyen-Orient, juillet-août 1942, et affecté
à la neuvième AF. Zones de stockage attaquées, transports motorisés, concentrations de troupes,
aérodromes, ponts, navires, gares de triage et autres cibles en Égypte,
Libye, Tunisie, Pantelleria, Lampedusa, Crète, Sicile et Italie, août 1942-janvier
1944. A soutenu la poussée des Alliés d'Egypte vers la Tunisie, d'octobre 1942 à avril 1943.
Au début de 1943, deux escadrons opéraient avec la Douzième AF, aidant les forces alliées
se déplaçant vers l'est à travers l'Afrique du Nord, tandis que les autres escadrons continuaient
opérations avec la Ninth AF, bombardant les défenses ennemies le long de la ligne Mareth.
A reçu un DUC pour action contre l'ennemi en Afrique du Nord et en Sicile de
octobre 1942 à août 1943. Alors qu'il était rattaché à la 12e AF, de juin à août 1943, le groupe
opéré depuis des bases en Tunisie et en Sicile contre des cibles à Pantelleria,
Lampedusa, la Sicile et l'Italie. Affecté à la douzième AF en août 1943 et exploité
principalement contre des cibles en Italie jusqu'en janvier 1944. A effectué quelques missions à
Albanie et Yougoslavie.

Déménagé en Inde, février-avril 1944, et affecté à la dixième AF. Engagé principalement
dans des missions contre l'ennemi en Birmanie, avril 1944-mai 1945. Bombardé
communications, installations militaires et autres objectifs. Livré
munitions aux forces alliées à Imphal. A également attaqué certaines cibles en Chine.
A commencé à s'entraîner avec des avions A-26 à l'été 1945. Retourné aux États-Unis,
Dec 1945-Jan 1946. Inactivé le 22 janvier 1946.

Redésigné 12e groupe de bombardement (léger). Activé le 19 mai 1947.
Non habité en 1947-1948. Inactivé le 10 septembre 1948.

Redésigné 12th Fighter-Escort Group. Activé le 1er novembre 1950.
Affecté au Strategic Air Command. Formé avec des F-84. Inactivé le 16
juin 1952.

Escadrons. 81e : 1941-1946 1947-1948. 82d : 1941-1946 1947-1948.
83d : 1941-1946 1947-1948. 434e (anciennement 94e) : 1941-1942, 1942-1946.
559e : 1950-1952. 560e : 1950-1952. 561e : 1950-1952.

Gares. McChord Field, Wash, 15 janvier 1941 Esler Field, La, v. 21 février-3
Juillet 1942 Deversoir, Egypte, v. 31 juillet 1942 Égypte et Libye, octobre 1942
Médenine, Tunisie, 3 avril 1943 Sfax, Tunisie, v. 15 avril 1943 Hergla, Tunisie,
2 juin 1943 Ponte Olivo, Sicile, v. 2 août 1943 Gerbini, Sicile, v. 22 août
1943 Foggia, Italie, v. 2 novembre 1943 Aérodrome de Gaudo, Italie, 19 janvier 1944
Tezgaon, Inde, v. 21 mars 1944 Pandaveswar, Inde, 13 juin 1944, Fenny, Inde,
16 juillet 1944 Pandaveswar, Inde, 8 juin 1945 Karachi, Inde, 15 novembre-24 décembre
1945 Ft Lawton, Wash, 21-22 janvier 1946. Langley Field, Virginie, 19 mai 1947-10 septembre
1948. Turner AFB, Géorgie, 1er novembre 1950 Bergstrom AFB, Tex, décembre 1950-16 juin 1952.

Commandants. Inconnu, janvier-mai 1941 Col Charles G Goodrich, 6 mai 1941 Col
Edward N Backus, 16 septembre 1942 Lieutenant-colonel William W Wilcox, 21 septembre 1943 Col Lloyd
H Dalton Jr, v. 29 sept. 1944 Lt Col Samuel C Galbreath, 4 sept 1945 Lt Col
Lewis B Wilson, 23 septembre 1945-22 janvier 1946. Capt H Carney, novembre 1950 Col Charles
A Gayle, 20 novembre 1950 Col Cy Wilson, février 1951 Col Charles A Gayle, avril-16 juin
1952.

Campagnes. Combat Aérien, Théâtre EAME Egypte-Libye Tunisie Sicile
Naples-Foggia Rome-Arno Inde-Birmanie Chine Défensive Birmanie centrale.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Afrique du Nord et Sicile, oct.
1942-17 août 1943.

Insigne. Bouclier : Azure, une pointe d'épée à la base ou, poignée flamant proprement dite
une bordure gyronny de douze du second et du premier. Devise : Spiritus
Omnia Vincit - L'esprit conquiert tout. (Approuvé en février 1942.)

13e groupe de bombardement

Constitué en 13th Bombardment Group (Medium) le 20 novembre 1940. Activé
le 15 janvier 1941. Après l'entrée en guerre des États-Unis, le groupe a recherché l'ennemi
Des sous-marins et des convois amis couverts au large de la côte est des États-Unis. Servi
avec First AF et plus tard avec AAF Antisubmarine Command, en utilisant B-28, B-25, et
A-29 pour les opérations. Inactivé le 30 novembre 1942.

Escadrons. 3e anti-sous-marin (anciennement 39e bombardement) : 1941-1942.
4e anti-sous-marin (anciennement 40e bombardement) : 1941-1942. 5ème anti-sous-marin
(anciennement 41e bombardement) : 1941-1942. 6e anti-sous-marin (anciennement 393e
Bombardement) : 1942.

Gares. Langley Field, Virginie, 15 janvier 1941 Orlando, Floride, v. 6 juin 1941
Westover Field, Mass, 20 janvier-30 novembre 1942.

Commandants. Brig Gen Westside T Larson, 21 janvier 1941 Col Walter G Bryte
Jr, ch. 4 mars 1942 Col John G Fowler, v. 2 mai-c. novembre 1942.

Campagnes. Anti-sous-marin, Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : Par coude d'azur et ou, une pointe d'épée à la base avec
ailes déployées et renversées d'argent, cette partie à la base bordée du
premier. Devise : Alerte de jour ou de nuit. (Approuvé le 2 janvier 1942.)

Constitué en 14th Pursuit Group (Fighter) le 20 novembre 1940. Activé le
15 janvier 1941. Formé avec des P-40 et P-43. Converti en P-38, qui étaient
utilisé dans les patrouilles volantes sur la côte ouest des États-Unis après l'attaque japonaise
sur Pearl Harbor. Redésigné 14th Fighter Group en mai 1942. Déplacé à
Angleterre, juillet-août 1942. Début des opérations avec la 8e AF en octobre 1942, escorte
bombardiers vers des cibles en France. Arrivé en Afrique du Nord peu après la
campagne pour l'Algérie et le Maroc français (8-11 novembre 1942) était terminée, et
resté sur le théâtre méditerranéen jusqu'à la fin de la guerre, étant affecté
d'abord à la douzième AF et plus tard (novembre 1943) à la quinzième. Escorte de vol, mitraillage,
et missions de reconnaissance de mi-novembre 1942 à fin janvier 1943
puis se retire du combat, une partie des hommes et des avions étant réaffectés.
Reprise des opérations en mai. A volé des missions de bombardement en piqué pendant les Alliés
assaut sur Pantelleria. A aidé à préparer et à soutenir les invasions de
Sicile et Italie. Engagé principalement dans le travail d'escorte après novembre 1943, volant
nombreuses missions pour couvrir les bombardiers engagés dans des opérations à longue portée contre
objectifs stratégiques en Italie, France, Allemagne, Tchécoslovaquie, Autriche,
Hongrie, Yougoslavie, Roumanie et Bulgarie. A reçu un DUC pour une mission le 2
Avril 1944 lorsque le groupe, en repoussant les attaques des combattants ennemis, a permis
bombardiers pour frapper d'importants ouvrages de roulement à billes en Autriche. Également fourni
escorte pour les opérations de reconnaissance, a soutenu l'invasion de Southern
France en août 1944, et a effectué à de nombreuses reprises des missions à longue
véhicules à moteur de mitraillage et de bombes en piqué, trains, ponts, zones de ravitaillement, aérodromes,
et des concentrations de troupes dans une zone s'étendant de la France aux Balkans.
Inactivé en Italie le 9 septembre 1945.

Activé aux États-Unis le 20 novembre 1946. Équipé d'abord de P-47 et plus tard
avec des F-84. Inactivé le 2 octobre 1949.

Redésigné 14e groupe de chasse (défense aérienne). Activé le 18 août 1955.
Affecté au commandement de la défense aérienne et équipé d'avions F-86.

Escadrons. 37e : 1943-1945 1946-1949 1955-. 48e : 1941-1945
1946-1949. 49e : 1941-1945 1946-1949. 50e : 1941-1942.

Gares. Hamilton Field, Californie, 15 janvier 1941 March Field, Californie, v. dix
juin 1941 Hamilton Field, Californie, 7 février-16 juillet 1942 Atcham, Angleterre, 18
Août-Nov 1942 Tafaraoui, Algérie, 15 nov 1942 Maison Blanche, Algérie, 18 nov
1942 Youks-les-Bains, Algérie, 22 novembre 1942 Berteaux, Algérie, 9 janvier 1943
Mediouna, Maroc français, 5 mars 1943 Telergma, Algérie, 5 mai 1943 El
Bathan, Tunisie, 3 juin 1943 Ste-Marie-du-Zit, Tunisie, 25 juillet 1943 Triolo
Aérodrome, Italie, 12 décembre 1943 Lesina, Italie, septembre-9 septembre 1945. Dow Field,
Maine, 20 novembre 19462 octobre 1949. Ethan Allen AFB, Vermont, 18 août 1955-.

Commandants. 1er lieutenant Troy Keith, 15 janvier 1941 Col Thayer S Olds, 18 avril
1941 Lt Col Troy Keith, 28 janvier 1943 Col Oliver B Taylor, 26 septembre 1943 Col
Daniel S Campbell, 18 juillet 1944 Col Thomas B Whitehouse, mars 1945-inconnu. Lieutenant
Col Lewis W Chick Jr, 24 décembre 1946 Col Loring F Stetson Jr, 7 janvier 1948 Col
George A McHenry, juillet 1949 Lt Col Arvie E Olson Jr, août 1949-inconnu. Col Harry
L Downing, 1955-.

Campagnes. Combat Aérien, EAME Theatre Offensive Aérienne, Europe Tunisie
Sicile Naples-Foggia Rome-Arno Normandie Nord de la France Sud de la France
Apennins du Nord Rhénanie Europe centrale Vallée du Pô.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Autriche, 2 avril 1944.

Insigne. Bouclier : Par bande d'argent et de sable. Devise : Se battre jusqu'à la mort.
(Approuvé le 17 juin 1942.)

Constitué en 15th Pursuit Group (Fighter) le 20 novembre 1940. Activé en
Hawaï le 1er décembre 1940. Rebaptisé 15th Pursuit Group (Interceptor) en février
1942, et 15th Fighter Group en mai 1942. A fait partie de la force de défense
pour les îles Hawaï, en utilisant A-12, OA-9, B-12, P-36, P-39 et P-40
avion. L'attaque japonaise sur Hawaï le 7 décembre 1941 a causé de nombreux
victimes dans le groupe et détruit néanmoins nombre de ses avions,
pendant le raid plusieurs pilotes du groupe ont réussi à décoller et à
détruire des avions ennemis, dont quatre abattus par le lieutenant George Welch et
deux crédités au lieutenant Kenneth M Taylor. Par la suite, le groupe, qui a été renouvelé,
réorganisé et affecté à la septième AF, est resté une partie de la défense hawaïenne
système. Envoyé des escadrons (y compris certains qui avaient été attachés) à la Central
ou du Pacifique Sud à divers moments pour des opérations contre les Japonais. A commencé
formation en avril 1944 pour des missions d'escorte à très longue portée. Obtenu P-51
avion à la fin de 1944. Déménagé à Iwo Jima en février 1945. A soutenu l'invasion
force sur Iwo au début du mois de mars en bombardant et en mitraillant des tranchées, des entrées de grottes,
les concentrations de troupes et les zones de stockage. A commencé des frappes contre l'ennemi
aérodromes, navires et installations militaires des îles Bonin par le
mi-mars. A effectué sa première mission au Japon le 7 avril 1945, recevant un DUC
pour avoir escorté des 8=29 qui ont bombardé l'usine d'avions de Nakajima près de Tokyo.
A frappé les aérodromes japonais de Kyushu fin avril et début mai 1945 pour
réduire les attentats-suicides de l'ennemi contre la force d'invasion à Okinawa.
Frappez également les trains de troupes ennemis, les petites usines, les positions d'armes à feu et les hangars dans
les Bonins et le Japon. Affecté à la vingtième AF durant l'été 1945.
Poursuite de ses balayages de chasseurs contre les aérodromes japonais et d'autres cibles, et
a effectué des missions d'escorte à longue distance dans des villes japonaises jusqu'à la fin de la guerre.
Transféré, sans personnel ni équipement, en novembre 1945 à Hawaï, où le
groupe a été renouvelé et rééquipé. Inactivé le 15 octobre 1946.

Rebaptisé 15e groupe de chasse (défense aérienne). Activé aux États-Unis le 18
Août 1955. Affecté au commandement de la défense aérienne.

Escadrons. 6 : 1943-1944. 12 : 1942. 18 : 1943-1944. 45e :
1940-1946. 46e : 1940-1944. 47e : 1940-1946 1955-. 78e : 1943-1946.

Gares. Wheeler Field, TH, 1er décembre 1940 Bellows Field, TH, 3 juin 1944-5
Fév 1945 South Field, Iwo Jima, 6 mars 1945 Bellows Field, TH, 25 novembre 1945
Wheeler Field, TH, février-15 octobre 1946. Niagara Falls Mun Aprt, NY, 18 août 1955-.

Commandants. Maj Clyde K Rich, 1er déc 1940 Maj Lorry N Tindal, 6 déc.
1940 Lt Col Paul W Blanchard, 20 septembre 1941 Lt Col William 5 Steele, 12 février
1942 Lt Col Sherwood E Buckland, 5 mars 1943 Col James O Beckwith Jr, 27 sept.
1943 Lt Col DeWitt S Espagne, 16 avril 1945 Lt Col Julian E Thomas, 17 mai 1945
Col John W Mitchell, 21 juillet 1945 Col William Eades, v. Novembre 1945 Col Oswald W
Lunde, 25 novembre 1945-15 octobre 1946. Col Stanley E Matthews, 1955-.

Campagnes. Offensive aérienne du Pacifique central, Japon.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Japon, 7 avril 1945.

Insigne. Bouclier : Ou, sur une courbe d'azur, deux (2) éclairs terrestres
des flashs sortant de la base du premier, sur l'ensemble un viseur inversé.
Devise : Prosequor Alibi - Poursuivez avec des ailes. (Approuvé - octobre 1942.)

16e groupe de bombardement

Constitué en 16th Bombardment Group (Very Heavy) le 28 mars 1944.
Activé le 1er avril 1944. Entraîné au combat avec des B-29. Déménagé à Guam,
mars-avril 1945, et affecté à la vingtième AF. Entré au combat le 16 juin 1945
avec un bombardement contre un aérodrome sur Moen. A volé la première mission contre
les îles d'origine japonaises le 26 juin 1945 et a ensuite fonctionné principalement
contre l'industrie pétrolière ennemie. Voler sans escorte face à
sévère attaque ennemie, le 16e bombarde la raffinerie de pétrole de Shimotsu, le
La raffinerie et les installations pétrolières de Mitsubishi à Kawasaki, et le charbon
usines de liquéfaction à Ube, juillet-août 1945, et a obtenu un DUC pour la
missions. Après la guerre, le groupe a largué de la nourriture et des fournitures aux Alliés
prisonniers de guerre au Japon, en Mandchourie et en Corée, et a participé à plusieurs
missions de démonstration de force au-dessus du Japon. Inactivé à Guam le 15 avril 1946.

Escadrons. 15 : 1944-1946. 16 : 1944-1946. 17 : 1944-1946.
21 : 1944.

Gares. Dalhart AAFld, Texas, 1er avril 1944 Fairmont AAFld, Neb, 15 août
1944-7 mars 1945 Northwest Field, Guam, 14 avril 1945-15 avril 1946.

Commandants. Inconnu, avril-juin 1944 Capt William W Hosler Jr, 24 juin 1944
Maj Richard W Lavin, 1er juillet 1944 Col Samuel C Gurney Jr, 11 juillet 1944 Lt Col
André F Castellotti, 11 juillet 1945-1946.

Campagnes. Offensive aérienne, Japon Mandats de l'Est Pacifique Ouest.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Japon, 29 juillet août 1945.

Autorisé sur la liste inactive en tant que 16th Pursuit Group le 24 mars 1923.
Activé dans la zone du canal de Panama le 1er décembre 1932. A servi dans le cadre de la
force de défense du canal. Utilisé divers types d'avions, y compris
P-12's, P-26's, P-36's et P-39's, avant la Seconde Guerre mondiale équipés de
P-40's en 1941. Redésigné 16th Pursuit Group (Interceptor) en 1939, et
16th Fighter Group en 1942. Démantelé dans la zone du canal le 1er novembre 1943.

Escadrons. 24 : 1932-1943. 29 : 1933-1943. 43d : 1940-1943. 44e :
1938-1939. 74e : 1934-1938. 78e : 1932-1937.

Gares. Albrook Field, CZ, 1er décembre 1932 au 1 novembre 1943.

Commandants. Inconnu, 1932-1933 Maj Robert L Walsh, v. 2 septembre 1933-c. 14 août
1935 Lieutenant-colonel Willis H Hale, v. 11 juillet 1938-v. 8 août 1939 Maj Arthur L Bump,
c. 1939-c. Fév 1941 Capt Roger Browne, 24 février 1941 Lt Col Otto P Weyland, 20
Mai 1941 Lt Col Philip B Klein, 10 avril 1942 Lt Col Hiette S Williams Jr, sept.
1942 Maj James K Johnson, 1943 Maj Erwin Bishop Jr, 25 sept 1943-inconnu.

Campagnes. Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : D'azur, quatre éclairs dans le sens du coude ou. Crête : Activé
une couronne des couleurs (ou et azur) une herse ou. Devise : Purgame
Coelum - Nous nettoyons le ciel. (Approuvé le 4 décembre 1934.)

17e groupe de bombardement

Autorisé en tant que 17e groupe d'observation le 18 octobre 1927. Redésigné 17e
Groupe de poursuite en 1929. Activé le 15 juillet 1931. Redésigné 17th Attack
Group en 1935, et 17th Bombardment Group (Medium) en 1939. Formé et
participé à des manœuvres, utilisant P-12 et P-26 (1931-1932), A-17 (1933-1939),
et B-18 (1940-1941). B-25 d'occasion pour patrouiller sur la côte ouest
après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, et patrouillé plus tard dans le golfe de
Le Mexique et la côte atlantique. Converti en B-26 à l'été 1942.

Déménagé en Afrique du Nord à la fin de 1942 et a commencé ses opérations le 30 décembre.
A servi au combat sur le théâtre méditerranéen jusqu'à la fin de la guerre, étant
affecté d'abord à la douzième AF, puis à la quinzième (novembre 1943), et à nouveau à
Douzième (janvier 1944). A effectué des missions d'interdiction et d'appui rapproché, des bombardements
ponts, voies ferrées, gares de triage, ports, navires, emplacements de canons,
les concentrations de troupes et d'autres cibles. Contribué à provoquer la défaite de
Les forces de l'Axe en Afrique du Nord en mai 1943 ont contribué à la réduction de
Pantelleria et Lampedusa en juin 1943 ont participé aux invasions de la Sicile
en juillet et d'Italie en septembre 1943 et participa à la marche vers Rome,
reçoit un DUC pour un attentat à la bombe sur les aérodromes de Rome le 13 janvier 1944.
A également reçu la Croix de Guerre française avec Palme pour les opérations en Italie,
Avr-Juin 1944. A participé à l'invasion du sud de la France en août 1944, et
poursuite des opérations de bombardement dans le nord de l'Italie, en France, et plus tard en
Allemagne. A reçu un deuxième DUC pour des attaques de bombardement sur les défenses ennemies à proximité
Schweinfurt le 10 avril 1945. Aidé au désarmement de l'Allemagne après V-E
Jour. Retourné aux États-Unis en novembre. Inactivé le 26 novembre 1945. Redésigné
17e groupe de bombardement (léger). Activé le 19 mai 1947. Apparemment n'a pas
entrer en vigueur. Inactivé le 10 septembre 1948. Activé en Corée le 10 mai
1952. Affecté à la Far East Air Forces et équipé de B-26 pour le service en
la guerre de Corée. Engagé dans l'interdiction et fourni un soutien étroit à l'ONU
forces terrestres jusqu'à l'armistice en juillet 1953. Déménagé au Japon en octobre 1954
retour aux États-Unis, mars-avril 1955. Affecté au Tactical Air Command et
équipé d'avions B-57. Redésigné 17e groupe de bombardement (tactique)
en octobre 1955.

Escadrons. 34e : 1931-1945 1947-1948 1952-. 37e : 1931-1945
1947-1948 1952-. 73d : 1947-1948 1952-. 95ème : 1931-1945 1947-1948
1952-. 432d : 1942-1945.

Gares. March Field, Californie, 15 juillet 1931 McChord Field, Wash, 24 juin
1940 Pendleton, Ore, 29 juin 1941 Lexington County Aprt, SC, 9 février 1942
Barksdale Field, La, 23 juin-nov. 1942 Telergma, Algérie, décembre 1942 Sedrata,
Algérie, ch. 10 mai 1943 Djedeida, Tunisie, 23 juin 1943 Sardaigne, novembre 1943
Corse, ch. 14 septembre 1944 Dijon, France, v. 20 novembre 1944 Horsching, Autriche,
Juin 1945 Clastres, France, v. 3 octobre-novembre 1945 Camp Myles Standish, messe,
26 novembre 1945. Langley Field, Virginie, 19 mai 1947-10 septembre 1948. Pusan, Corée,
10 mai 1952 Miho, Japon, 10 octobre 1954-16 mars 1955 Eglin AF Aux Field No 9,
avril 1955-.

Commandants. Capt Frank O'D Hunter, lieutenant-colonel inconnu Walter R Peck, 1931, mars
1941 Lt Col William C Mills, février 1942 Lt Col Flint Garrison, 16 juin 1942 Lt
Col Curtis D Sluman, 26 juin 1942 Lt Col Karl E Baumeister, 11 mars 1943 Lt
Col Charles R Greening, 25 mai 1943 Lieutenant-colonel Robert A Zaiser, 18 juillet 1943 Col
Donald L Gilbert, 14 octobre 1943 Col R O Harrell, 21 juillet 1944 Col Wallace C
Barrett, 20 mars 1945 Lt Col Stanford W Gregory, 1 juin 1945-inconnu. Inconnu,
1947-1948. Col James D Kemp, 10 mai 1952 Col William C Lindley Jr, 11 juillet
1952 Col Robert E Keating, 14 février 1953 Col Gordon D Timmons, 8 avril 1953 Col
George D Hughes, 1954 Col Norton W Sanders, 1954-.

Campagnes. Seconde Guerre mondiale : anti-sous-marins, combat aérien sur le théâtre américain,
Théâtre EAME Tunisie Sicile Naples-Foggia Anzio Rome-Arno Sud
France Apennins du Nord Rhénanie Europe centrale. Guerre de Corée : Corée
Été-Automne, 1952 Troisième hiver coréen Corée Été-Automne, 1953.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Italie, 13 janvier 1944
Schweinfurt, Allemagne, 10 avril 1945 Corée, 1er décembre 1952-30 avril 1953. Français
Croix de guerre avec palme : avril, mai et juin 1944. République de Corée
Citation de l'unité présidentielle : 24 mai 1952-31 mars 1953.

Insigne. Bouclier : D'or, à sept croix pattées en sable pâle. Crête : Sur un
couronne des couleurs (ou et zibeline) un griffon rampant du premier, à bec,
antérieurs et ailés du second, lampassés de gueules. Devise : Toujours Au
Danger - Toujours en danger. (Approuvé le 19 janvier 1934.)

18e groupe de chasse - 21e groupe de chasse

Organisé en tant que 18th Pursuit Group à Hawaï en janvier 1927. Redésigné 18th
Pursuit Group (Interceptor) en 1939, et 18th Fighter Group en 1942. Avant
Seconde Guerre mondiale, le groupe s'est engagé dans l'entraînement de routine au vol et au tir et
participé à des manœuvres conjointes Armée-Marine, utilisant DH-4, PW-9, P-12, P-26, P-36,
et autres aéronefs. Lorsque les Japonais attaquèrent Pearl Harbor le 7 décembre 1941,
le groupe, qui s'était récemment converti aux P-40, a subi de lourdes pertes.
Les deux avions que ses pilotes ont pu faire décoller lors de l'attaque
ont été rapidement abattus. Le groupe, affecté à la 7e AF en février 1942, a dû
être rééquipé avant de pouvoir reprendre l'entraînement et commencer les missions de patrouille.

Déplacé dans le Pacifique Sud en mars 1943. Affecté au Treizième AF.
Début des opérations depuis Guadalcanal. A effectué des patrouilles de protection au-dessus des bases américaines à
les Salomon plus tard, escortent des bombardiers jusqu'aux Bismarcks, appuient au sol
sur Bougainville et attaqua les aérodromes et les installations ennemis dans le
des Salomon du nord et de la Nouvelle-Bretagne. Avions P-38, P-39, P-61 et P-70 d'occasion.
Déménagé en Nouvelle-Guinée en août 1944. Équipé de P-38. Des bombardiers escortés vers
cibles dans le sud des Philippines et à Bornéo, et attaqué des aérodromes ennemis
et installations aux Indes néerlandaises. A reçu un DUC pour des actions à
Baie d'Ormoc : le 10 novembre 1944, le groupe a résisté à une flak intense et vigoureuse
l'opposition d'intercepteurs ennemis pour attaquer un convoi japonais qui
tentant d'amener des troupes supplémentaires à utiliser contre les forces américaines qui
avait atterri à Leyte le lendemain, quelques-uns des avions du groupe sont revenus
dans la même zone, a engagé une grande force de combattants ennemis et détruit un
nombre d'entre eux. Déménagé aux Philippines en janvier 1945. Terrain pris en charge
forces sur Luzon et Bornéo, ont attaqué des navires dans le centre des Philippines,
a couvert les atterrissages à Palawan, a attaqué des aérodromes et des voies ferrées à Formose, et
escorté des bombardiers vers des cibles aussi dispersées que Bornéo, l'Indochine française,
et Formose.

Resté aux Philippines dans le cadre des Forces aériennes de l'Extrême-Orient après la guerre.
A volé des patrouilles et entraîné avec des F-80. A perdu tout son personnel en mars 1947, mais a été
renouvelé en septembre 1947. Équipé d'abord de F-47, plus tard de F-51, et
encore plus tard (1949) avec des F-80. Rebaptisé 18e groupe de chasseurs-bombardiers en janvier
1950.

A déménagé en Corée en juillet 1950 et est entré au combat, en utilisant des F-51. Prise en charge
les forces terrestres de l'ONU et ont attaqué les installations et les lignes de ravitaillement ennemies. Maj Louis
Sebille a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur pour son action le 5 août
1950 : bien que son avion ait été gravement endommagé par la flak en attaquant un
concentration de camions ennemis, le Maj Sebille a continué ses passes de mitraillage jusqu'à
il a percuté un véhicule blindé. Le groupe s'est converti aux F-86 au début de
1953 et est resté en Corée pendant un certain temps après la guerre. Déménagé à Okinawa en
novembre 1954.

Escadrons. 6 : 1927-1943. 12 : 1943-. 19 : 1927-1943. 36e :
1931-1932. 44e : 1941-1942, 1943-. 55e : 1931. 67e : 1945-. 68e :
1945-. 70e : 1943-1945. 73d : 1929-1931, 1941-1942. 74e : 1929-1932.
78e : 1940-1943. 333d : 1942-1943. 419e : 1943-1944.

Gares. Wheeler Field, TH, janvier 1927 Espiritu Santo, 11 mars 1943
Guadalcanal, 17 avril 1943 Sansapor, Nouvelle-Guinée, 23 août 1944 Lingayen, Luzon,
c. 13 janvier 1945 San José, Mindoro, v. 1er mars 1945 Zamboanga, Mindanao, 4 mai
1945 Palawan, 10 novembre 1945 Floridablanca, Luzon, mars 1946 Clark Field,
Luzon, 16 sept. 1947 Taegu, Corée, 28 juil. 1950 Ashiya, Japon, 8 août 1950
Tongnae, Corée, 8 septembre 1950 Pyongyang, Corée, v. 21 novembre 1950 Suwon, Corée, 1
Déc 1950 Chinhae, Corée, 9 déc 1950 Hoengsong, Corée, 26 déc 1952 Osan-Ni,
Corée, 11 janvier 1953 Kadena AB, Okinawa, 1er novembre 1954-.

Commandants. Inconnu, 1927-1940 Maj Kenneth M Walker, 22 mars 1940 Maj
William R Morgan, 1941 Lt Col Aaron W Tyer, décembre 1941 Lt Col W H Councill, 10
Déc 1943 Col Milton B Adams, 8 juillet 1944 Col Harry L Donicht, 24 mai 1945 Lt
Col Bill Harris, 1er août 1945 Lt Col Wilbur Grumbles, 18 octobre 1945-Col inconnu
Victor R Haugen, 1946 Col Homer A Boushey, 7 août 1946-mars 1947 Maj Kenneth M
Taylor, 16 septembre 1947 Lieutenant-colonel Joseph Kruzel, 1er octobre 1947 Col Marion Malcolm, 3
Lt Col Henry H Norman Jr, 24 juillet 1949 Col Ira L Wintermute, 16 juin 1950
Lt Col Homer M Cox, 20 février 1951 Col William P McBride, mai 1951 Col Ralph H
Saltsman Jr, 5 juin 1951 Col Seymour M Levenson, 30 novembre 1951 Col Sheldon S
Brinson, 17 mai 1952 Lieutenant-colonel Albert Freund Jr, 25 novembre 1952 Col Maurice L
Martin, 24 janvier 1953 Lieutenant-colonel Edward L Rathbun, 17 décembre 1953 Col John H Buckner,
1er février 1954 Lt Col Edward L Rathbun, 24 mai 1954 Lt Col Clifford P Patton, 17
Août 1954 Col Nathan Adams, 7 septembre 1954 Col John B Murphy, 1er novembre 1954 Lt Col
Clifford P Patton, 10 novembre 1954 Col Paul E Hoeper, 1er janvier 1955 Lt Col Joseph E
Andres, 22 juillet 1955 Col Leo C Moon, 21 novembre 1955-.

Campagnes. Seconde Guerre mondiale : Nouvelle-Guinée défensive de la Chine du Pacifique central
Salomons du Nord Archipel de Bismarck Pacifique occidental Leyte Luzon
Sud des Philippines. Guerre de Corée : Défensive de l'ONU Offensive de l'ONU CCF
Intervention 1ère contre-offensive de l'ONU Offensive de printemps du CCF ONU été-automne
Offensive Deuxième Hiver Coréen Corée Été-Automne 1952 Troisième Hiver Coréen
Corée été-automne, 1953.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Îles Philippines, du 1er au 11 novembre
1944 Corée, 3 novembre 1950-24 janvier 1951 Corée, 22 avril-8 juillet 1951. Philippines
Citation de l'unité présidentielle. Citations de l'unité présidentielle de la République de Corée :
24 juillet 1950-31 janvier 1951 1er février 1951-31 mars 1953.

Insigne. Bouclier : Ou, un coq de combat avec des ailes déployées de zibeline
et peigné de gueules. Cimier : Sur une couronne ou et deux ailes de zibeline jointes et
tenne affiché (orange). Devise : Unguibus Et Rostro - Avec Serres et Bec.
(Approuvé le 21 février 1931.)

19e groupe de bombardement

Autorisé en tant que 19e groupe d'observation le 18 octobre 1927. Redésigné 19e
Groupe de bombardement en 1929. Activé le 24 juin 1932. Redésigné 19e
Bombardement Group (Heavy) en 1939. Equipé d'abord de B-10, plus tard de
B-18, et encore plus tard (en 1941) avec des B-17. Déménagé aux Philippines
Îles, septembre-novembre 1941.

Le 7 décembre 1941 (8 décembre aux Philippines), lorsque les premiers Japonais
attaqué Clark Field, le groupe a subi de nombreuses pertes et a perdu de nombreux
Avions. Le 93e escadron, cependant, était en manœuvre à Del Monte et
raté donc l'attaque. Les fournitures et le siège ont été déplacés à la hâte
de Clark Field à des points relativement sûrs à proximité, et des avions qui n'avaient pas
été trop fortement endommagé ont été réparés d'urgence et expédiés à Del
Mont. Là, le 19 a commencé des opérations de reconnaissance et de bombardement contre
Expédition et débarquement japonais. Subissant de lourdes pertes, le groupe
cessa ces actions après environ deux semaines, et le personnel au sol s'est joint
unités d'infanterie dans la lutte contre les envahisseurs. Certains des hommes ont été évacués, d'autres
échappé, mais la plupart ont été tués ou capturés. Pendant ce temps, fin décembre 1941
l'échelon aérien s'est déplacé en Australie pour transporter des fournitures médicales et autres vers
Philippines et évacuer le personnel de cette zone. Les hommes en
L'Australie a déménagé à Java à la fin de 1941 et, volant B-17, LB-30 et B-24
avion, a obtenu un DUC pour le groupe en attaquant des avions ennemis, au sol
installations, navires de guerre et transports au cours de la route japonaise à travers le
Philippines et Indes néerlandaises au début de 1942. Les hommes sont retournés à
l'Australie de Java au début de mars 1942, et plus tard ce mois-là, le groupe
a évacué le général Douglas MacArthur, sa famille et des membres clés de son personnel de
des Philippines à l'Australie. Après un bref repos, le groupe a repris le combat
opérations, participation à la bataille de la mer de Corail et raid japonais
les transports, les communications et les forces terrestres pendant l'invasion de l'ennemi
de Papouasie. Du 7 au 12 août 1942, le 19e a bombardé les aérodromes, au sol
installations et expédition près de Rabaul, Nouvelle-Bretagne, recevant un autre
CIC pour ces missions. Le Capt Harl Pease Jr a reçu la médaille à titre posthume
d'honneur pour ses actions du 6 au 7 août 1942 : lorsqu'un moteur de son bombardier
échoué lors d'une mission au-dessus de la Nouvelle-Bretagne, le Capt Pease est retourné en Australie pour
obtenir un autre avion incapable d'en trouver un apte au combat, il a choisi le plus
avion en état de marche à la base et a rejoint son escadron pour une attaque contre un
L'aérodrome japonais près de Rabaul par un vol habile a maintenu sa position
dans la formation et a résisté aux attaques ennemies jusqu'à ce que ses bombes soient larguées
sur l'objectif dans la bataille aérienne qui s'est poursuivie après que les bombardiers ont quitté le
cible, l'avion du Capt Pease est tombé derrière la formation et a été perdu. Les
groupe est retourné aux États-Unis à la fin de 1942 et a servi de formation de remplacement
unité. Inactivé le 1er avril 1944.

Redésigné 19e groupe de bombardement (très lourd). Activé le 1er avril
1944. Formé au combat avec des B-29. Déménagé à Guam, décembre 1944-février 1945, pour
devoir avec la vingtième AF. Entré au combat le 12 février 1945 avec une attaque contre
un aérodrome japonais sur Rota. A volé sa première mission contre la maison japonaise
îles en frappant Tokyo le 25 février 1945. A mené des raids de jour contre
objectifs stratégiques, bombardements d'usines d'avions, usines chimiques, pétrole
raffineries et autres cibles au Japon. Participé à l'incendie
opérations, recevant un DUC pour ses attaques à basse altitude contre les
zones industrielles de Tokyo, Nagoya, Kobe et Osaka, en mars 1945, et une autre
CIC pour avoir frappé la section industrielle de Kobe le 5 juin. Aérodromes frappés
d'où l'ennemi lançait des avions kamikazes contre la force d'invasion
à Okinawa, avril-mai 1945. Largué des fournitures aux prisonniers alliés et a participé
dans des missions de démonstration de force au-dessus du Japon après la guerre. Resté à l'étranger dans le cadre
des Forces aériennes d'Extrême-Orient. Formé, participé à des opérations de recherche en mer et
effectué des missions de cartographie photographique. Redésigné 19e groupe de bombardement
(Moyen) en août 1948.

Le 28 juin 1950, le groupe effectua sa première mission contre la Corée du Nord
forces qui avaient envahi la République de Corée. Il a déménagé à Okinawa au début de
Juillet 1950 et poursuite des opérations contre l'ennemi jusqu'en 1953. Cibles
compris les troupes, les décharges d'approvisionnement, les aérodromes, les aciéries, les centrales hydroélectriques,
et les industries des métaux légers. Inactivé à Okinawa le 1er juin 1953.

Escadrons. 14 : 1941-1942. 23d : 1935-1938. 28 : 1941-1944
1944-1953. 30 : 1932-1944 1944-1953. 32d : 1932-1941. 76e : 1932-1936.
93d : 1939-1944 1944-1953. 435e : (anciennement 40e) : 1941-1944.

Gares. Rockwell Field, Californie, 24 juin 1932 Mars Field, Californie, 25 octobre
1935 Albuquerque, NM, 7 juillet-29 septembre 1941 Clark Field, Luzon, 23 octobre 1941
Batchelor, Australie, 24 décembre 1941 Singosari, Java, 30 décembre 1941 Melbourne,
Australie, 2 mars 1942 Garbutt Field, Australie, 18 avril 1942 Longreach,
Australie, 18 mai 1942 Mareeba, Australie, 24 juillet-23 octobre 1942 Pocatello,
Idaho, 9 décembre 1942 Pyote AAB, Tex, 1er janvier 1943-1er avril 1944. Great Bend AAFld,
Kan, 1er avril-7 décembre 1944 North Field, Guam, 16 janvier 1945 Kadena, Okinawa, 5 juillet
1950-1 juin 1953.

Commandants. Le lieutenant-colonel Harold M McClelland, v. 24 juin 1932-1934 Col Harvey
S Burwell, 1939 Col Eugene L Eubank, 2 avril 1940 Maj David R Gibbs, 10 décembre
1941 Maj Emmett O'Donnell Jr, 12 décembre 1941 Lt Col Cecil E Combs, janvier 1942 Lt
Col Kenneth B Hobson, 14 mars 1942 Lt 67 Col James T Connally, 15 avril 1942 Lt
Col Richard N Carmichael, 10 juillet 1942 Lt Col Felix M Hardison, 1 janvier 1943 Lt
Col Elbert Helton, 13 février 1943 Col Louie P Turner, 5 mai 1943 Lt Col Frank P
Sturdivant, 27 janvier 1944 Col Bernard T Castor, 11 février-1er avril 1944. Maj Joseph
H Selliken, 28 avril 1944 Col John G Fowler, 20 mai 1944 Lt Col John C Wilson,
29 mai 1944 Lt Col Philip L Mathewson, 30 juin 1944 Col John A Roberts Jr, 16 ans
juillet 1944 Lieutenant-colonel George T Chadwell, septembre 1945 Col Vincent M Miles Jr, 1er mars
1946 Col Elbert D Reynolds, 13 avril 1946 Col David Wade, 26 avril 1947 Col
Francis C Shoemaker, 8 novembre 1947 Col Robert V DeShazo, 2 décembre 1947 Lt Col
Clarence G Poff, 1949 Col Theodore Q Graff, 17 septembre 1949 Col Payne Jennings,
26 sept. 1950 Col Donald O Tower, 29 mars 1951 Col Adam K Breckenridge, 26 juil.
1951 Col Julian M Bleyer, 6 février 1952 Col Willard W Smith, 8 juillet 1952 Col
Harvey C Dorney, 24 décembre 1952-1 juin 1953.

Campagnes. Seconde Guerre mondiale : Théâtre américain des îles Philippines de l'Est
Offensive aérienne des Indes, Japon Papouasie Guadalcanal Pacifique occidental. coréen
Guerre : Défensive des Nations Unies Offensive des Nations Unies Intervention du CCF 1ère Contre-offensive des Nations Unies
Offensive de printemps du CCF Offensive d'été-automne de l'ONU Deuxième hiver de Corée Corée
Été-Automne, 1952 Troisième hiver coréen Corée Été-Automne, 1953.

Décorations. Citations d'unités distinguées : Îles philippines, 7 déc.
1941-10 mai 1942 Îles Philippines, 8-22 déc 1941 Îles Philippines et
Indes néerlandaises, 1er janvier-1er mars 1942 Îles Philippines, 6 janvier-8 mars 1942
Papouasie, 23 juillet-[octobre 1942] Nouvelle-Bretagne, 7-12 août 1942 Japon, 9-19 mars 1945
Kobe, Japon, 5 juin 1945 Corée, 28 juin-15 septembre 1950. Présidentielle des Philippines
Citation unitaire. Citation de l'unité présidentielle de la République de Corée : 7 juillet
1950-[1953].

Insigne. Bouclier : D'azur, dans le carré de la constellation de
Pégase, une épée ailée, pointe à la base, tout ou. Cimier : Sur une couronne de
couleurs (ou et azur) un balbuzard gardien, montant, ailes élevées et adossées
correct. Devise : In Alis Vincimus - On Wings We Conquer. (Approuvé le 19 octobre
1936.)

Autorisé sur la liste inactive en tant que 20th Balloon Group le 18 octobre 1927.
Rebaptisé 20th Pursuit Group en 1929. Activé le 15 novembre 1930.
Redésigné 20th Pursuit Group (Fighter) en 1939, 20th Pursuit Group
(Interceptor) en 1941, et 20th Fighter Group en 1942. Equipé successivement
avec des avions P-12, P-16 et P-36 avant la Seconde Guerre mondiale ont utilisé des P-39 et
Les P-40 au début de la guerre se sont convertis en P-38 en janvier 1943.
Formé, participé à des manœuvres et à des exercices tactiques, et pris part à
revues aériennes et démonstrations au cours de la période 1930-1939. À condition de
personnel pour et aidé à former de nouvelles unités au cours de 1940-1941. Servi comme un
organisation de défense aérienne après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. A commencé
formation intensive à la fin de 1942 pour le service de combat à l'étranger.

A déménagé en Angleterre en août 1943 et est devenu membre de la huitième AF. Entré
combat avec des P-38 à la fin de décembre 1943 et pendant plusieurs mois a été engagé
principalement dans l'escorte de bombardiers lourds et moyens vers des cibles sur le continent.
Cibles d'opportunité fréquemment mitraillées lors de missions d'escorte. Retenu
escorte comme fonction principale jusqu'à la fin de la guerre, mais en mars 1944 a commencé
effectuer des missions de chasseurs-bombardiers, qui sont devenues presque aussi fréquentes que les missions d'escorte
opérations. Aérodromes mitraillés et bombardés en piqué, trains, véhicules, barges,
remorqueurs, ponts, positions de flak, emplacements de canons, casernes, stations de radio et
d'autres cibles en France, en Belgique et en Allemagne. Est devenu connu sous le nom de "Loco
Group" en raison de ses attaques nombreuses et réussies contre des locomotives.
A reçu un DUC pour performance le 8 avril 1944 lorsque le groupe a frappé des aérodromes
dans le centre de l'Allemagne puis, après avoir interrompu une attaque ennemie
intercepteurs, a heurté du matériel ferroviaire, des installations pétrolières,
usines, usines et autres cibles. A effectué des patrouilles au-dessus de la Manche pendant
l'invasion de la Normandie en juin 1944. A soutenu la force d'invasion plus tard que
mois en escortant des bombardiers qui ont frappé des cibles d'interdiction en France,
la Belgique et la Hollande, et en attaquant des troupes, des cibles de transport et
aérodromes. Converti en P-51 en juillet 1944 et a continué à voler escorte et
missions de chasseurs-bombardiers alors que l'ennemi se retirait à travers la France vers le Siegfried
Ligne. A participé à l'attaque aéroportée des Pays-Bas en septembre 1944. Escorté
bombardiers en Allemagne et ont heurté des voies ferrées, des trains, des véhicules, des barges, de l'électricité
stations, et d'autres cibles dans et au-delà de la ligne Siegfried au cours de la période
Oct-Dec 1944. A participé à la Bataille des Ardennes, Dec 1944-Jan 1945, par
escorter des bombardiers jusqu'à la zone de combat. A volé des patrouilles pour soutenir l'aéroporté
attaque outre-Rhin, mars 1945. Escorte et chasseur-bombardier
missions alors que la résistance ennemie s'effondre en avril 1945. Retourne aux États-Unis en
Oct. Inactivé le 18 octobre 1945.

Activé le 29 juillet 1946. Equipé d'abord de P-51 et plus tard de
F-84. Rebaptisé 20th Fighter-Bomber Group en janvier 1950. Déménagé en Angleterre
en 1952 et fait partie des forces aériennes des États-Unis en Europe.
Inactivé en Angleterre le 8 février 1955.

Escadrons. 24 : 1930-1932. 55e : 1930-1931, 1932-1945 1946-1955.
74e : 1932. 77e : 1930-1932, 1932-1945 1946-1955. 78e : 1931-1932.
79e : 1933-1945 1946-1955. 87e : 1935-1936.

Gares. Mather Field, Californie, 15 novembre 1930 Barksdale Field, La, octobre
1932 Moffett Field, Californie, novembre 1939 Hamilton Field, Californie, septembre 1940
Wilmington, Caroline du Nord, ch. 2 février 1942 Morris Field, Caroline du Nord, avril 1942 Paine Field, Wash,
Septembre 1942 Mars Field, Calif, Jan-c. 11 août 1943 Kings Cliffe, Angleterre, v. 26
Août 1943-c. 11 octobre 1945 Camp Kilmer, New Jersey, v. 16-18 octobre 1945. Biggs Field,
Tex, 29 juillet 1946 Shaw Field, SC, octobre 1946 Langley AFB, Virginie, novembre 1951-mai
1952 Wethersfield, Angleterre, v. 1 juin 1952-8 février 1955.

Commandants. Maj Clarence L Tinker, v. 15 novembre 1930 Capt Thomas Boland,
c. 14 octobre 1932 Lieutenant-colonel Millard F Harmon, v. 31 octobre 1932-Maj Armin F inconnu
Herold, ch. 7 octobre 1936-Lt Col Ross G Hoyt, 1937 Col Ira C Eaker, v. 16
janv. 1941 Maj Jesse Auton, v. 1er septembre 1941 Maj Homer A Boushey, janv. 1942 Lt
Col Edward W Anderson, v. 9 mars 1942 Lt Col Jesse Auton, août 1942-col inconnu
Barton M Russell, 1943 Lt Col Mark E Hubbard, 2 mars 1944 Maj Herbert E
Johnson Jr, 19 mars 1944 Lt Col Harold Rau, 20 mars 1944 Lt Col Cy Wilson, juin
1944 Col Harold Rau, 27 août 1944 Col Robert P Montgomery, 18 décembre 1944 Maj
Jack C Price, 3 octobre 1945 - inconnu. Col Joseph Laughlin, 29 juillet 1946 Col Archie
Chevalier, ch. 24 février 1947 Col William Cummings, 31 juillet 1947 Col George R
Bickell, août 1948 - inconnu Col John A Dunning, 1949 Lt Col Jack R Brown, v. 22
Oct 1951 Col William D Ritchie, 29 avril 1952-inconnu.

Campagnes. Offensive aérienne du théâtre américain, Europe Normandie Nord
France Rhénanie Ardennes-Alsace Europe centrale.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Allemagne centrale, 8 avril 1944.

Insigne. Bouclier : Coupé d'azur et de gueules, à la fasce nébuleuse d'or. Crête:
Sur une couronne de couleurs (ou et d'azur) un soleil en splendeur proprement rayonnant
du centre de celle-ci treize flèches de gueules. Devise : Victoire par vaillance.
(Approuvé le 18 décembre 1934.)

21e groupe de bombardement

Constitué en 21e groupe de bombardement (moyen) le 13 janvier 1942. Activé
le 1er février 1942. Commence l'entraînement avec des B-25 plus tard convertis en B-26. Servi
en tant qu'unité d'entraînement opérationnel dans la troisième AF, a également piloté des avions anti-sous-marins
patrouilles dans le golfe du Mexique. Dissous le 10 octobre 1943.

Escadrons. 313e : 1942-1943. 314e : 1942-1943. 315e : 1942-1943.
398ème : 1942-1943.

Gares. Bowman Field, Ky, 1er février 1942 Jackson AAB, Miss, 8 février 1942
Columbia AAB, SC, 21 avril 1942 Key Field, Miss, 24 mai 1942 MacDill Field,
Floride, 27 juin 1942-10 octobre 1943.

Commandants. Col Robert D Knapp, 9 février 1942 Col William L Lee, 26 avril
1942 Lt Col Jolin F Batjer, 13 août 1942 Col Carl R Storrie, 5 octobre 1942 Col
Guy L McNeil, 7 novembre 1942 Col Don Z Ziminerman, 19 avril 1943 Lt Col L F
Brownfield, 6 juin 1943 Col Richard T Coiner Jr, 6 juillet octobre 1943.

Campagnes. Anti-sous-marin, Théâtre américain.

Insigne. Bouclier : Par fess nébuleuse azur et ou, trois bombes larguées, deux
et un, inversé. Devise : Alis Et Animo - Avec des ailes et du courage.
(Approuvé le 26 novembre 1942.)

Constitué en tant que 21st Fighter Group le 31 mars 1944. Activé à Hawaï le
21 avril 1944. Affecté à la 7e AF et fait partie des forces de défense
pour les îles Hawaï. Equipé d'abord de P-39, puis de P-38, et
encore plus tard (janvier 1945) avec des avions P-51. Déménagé à Iwo Jima, février-mars 1945.
A subi quelques pertes lorsque les troupes japonaises ont attaqué le camp du groupe le
la nuit du 26/27 mars 1945, mais a effectué sa première mission de combat le lendemain,
bombarder et mitrailler les aérodromes de Haha Jima. A effectué sa première mission au Japon
le 7 avril, recevant un DUC pour avoir escorté des B-29 qui ont heurté le
l'usine d'avions fortement défendue de Nakajima près de Tokyo. Opérations depuis Iwo
Jima a inclus l'attaque des aérodromes que l'ennemi utilisait pour se suicider
avions contre les forces alliées sur Okinawa frappant les casernes ennemies,
aérodromes, et la navigation dans les Bonins et au Japon et l'escorte des B-29 qui
bombardé les villes japonaises. Affecté à la vingtième AF durant l'été 1945.
Formé, participé à des revues aériennes et fait partie de la défense
force pour Iwo Jima, Saipan et Guam après la guerre. Rééquipé de P-47
durant l'été 1946. Inactivé à Guam le 10 octobre 1946.

Rebaptisé 21e groupe de chasseurs-bombardiers. Activé aux États-Unis le 1er janvier
1953. Affecté au Commandement aérien tactique. Equipé pour quelques mois de
F-51, plus tard avec des F-86. Déménagé en France, novembre-décembre 1954, et affecté à
Forces aériennes des États-Unis en Europe.

Escadrons. 46e : 1944-1946. 72d : 1944-1946 1953-. 416e : 1953-.
531e : 1944-1946 1953-.

Gares. Wheeler Field, TH, 21 avril 1944 Mokuleia Field, TH, 13 octobre
1944-9 février 1945 Central Field, Iwo Jima, 26 mars 1945 South Field, Iwo Jima,
16 juillet 1945 Isley Field, Saipan, décembre 1945 Northwest Field, Guam, 17 avril-10
Octobre 1946. George AFB, Californie, 1er janvier 1953-26 novembre 1954 Chambley AB, France, 13
Déc 1954-.

Commandants. Col Kenneth R Powell, 21 avril 1944 Col Charles E Taylor, 14
Juin 1945 Lieutenant-colonel Charles E Parsons, 15 octobre 1945 Col William Eades, 25 novembre
1945 Col Lester S Harris, février-10 octobre 1946. Col Paul P Douglas Jr, 1er janvier
1953 Col Verl D Luehring, 26 avril 1954 Col R C Franklin Jr, 27 avril 1955 Lt
Col Ira M Sussky, 6 mai 1955 Col R C Franklin Jr, 1er août 1955-.

Campagnes. Offensive aérienne, Japon.

Décorations. Citation d'unité distinguée : Japon, 7 avril 1945.

Vous pouvez utiliser Ctrl-F pour rechercher des mots dans cette page
-ou-

Entrez un mot ou une phrase ici pour rechercher ce livre
et tout le site NYMAS :


Voir la vidéo: WWII - Hiroshima u0026 Nagasaki OSA 33 (Novembre 2021).