Podcasts sur l'histoire

Université Anderson

Université Anderson

Située à Anderson, Indiana, l'Université Anderson s'efforce d'éduquer les gens pour une vie de foi et de service dans l'église et la société. Cet établissement d'enseignement distinctif se consacre à cultiver chez chaque individu une conscience du monde physique, un sens de l'histoire, une maturité spirituelle et une appréciation de la culture. Fondée en 1917 par le mouvement de l'Église de Dieu, l'université vise à obtenir un diplôme perspective globale. Au début, elle était connue sous le nom d'Anderson Bible Training School, qui s'était considérablement développée pour offrir des programmes d'enseignement général plus larges. Plus tard, il a changé son nom en Anderson College and Theological Seminary, puis en Anderson College et finalement en Anderson University. d'études professionnelles. Accréditée par la Commission de l'enseignement supérieur de la North Central Association, l'Université Anderson est autorisée en vertu de la loi fédérale à inscrire des étudiants étrangers non immigrants. Les programmes et les cours proposés sont entièrement accrédités et sont enseignés par des facultés exceptionnellement qualifiées et expérimentées. Avec son campus pittoresque, l'université propose des programmes d'études supérieures tels que la School of Theology, la Falls School of Business, la School of Education et la School of Nursing. Un large éventail de spécialisations est proposé dans des domaines tels que la comptabilité, l'entraînement sportif, la chimie, l'informatique, l'histoire, la psychologie, le travail social, les études générales en art et design, la musique religieuse, les beaux-arts et la communication de masse.Programmes d'apprentissage pour adultes offert à l'École d'apprentissage des adultes; L'éducation internationale, le centre d'apprentissage Kissinger, qui propose des programmes de groupe et individualisés pour aider à accroître l'efficacité des stratégies d'écriture, de lecture et d'apprentissage, sont des installations supplémentaires. les activités qui facilitent le développement social, émotionnel, physique, intellectuel et spirituel sont encouragées. Sur le campus universitaire se trouve la bibliothèque de l'université Nicholson qui contient un large éventail de livres, de périodiques, de revues et de documents gouvernementaux. Les archives et les collections spéciales se concentrent sur des documents inédits tels que des lettres, des manuscrits et des rapports. Le Musée des études bibliques et proche-orientales de l'Université Anderson abrite des artefacts originaux de nombreuses périodes du Proche-Orient ancien. En plus de ce qui précède, le campus abrite Reardon. Auditorium, centre de bien-être Kardatzke de 132 000 pieds carrés, centre des beaux-arts de Krannert, salle Morrison, statue de Morrison, OC Lewis Gymnasium and Broadcasting Center. Fidèle à son rôle d'établissement d'enseignement, l'université accueille des étudiants de toutes nationalités, races et confessions.


Anderson a obtenu son B.A. de l'Université d'État du Colorado en 1971 et son doctorat. de Harvard en 1981. Il a enseigné à Harvard et à l'Université du Colorado, Boulder, où il est actuellement professeur émérite d'histoire. Il a été boursier du National Endowment for the Humanities, du Charles Warren Center de l'Université Harvard, de la Guggenheim Foundation et de la Rockefeller Foundation.

Il est l'auteur ou l'éditeur de cinq livres dont Creuset de guerre : la guerre de Sept Ans et le destin de l'Empire en Amérique du Nord britannique, 1754-1766 (New York : Alfred A. Knopf, 11 février 2000 Londres : Faber et Faber, 2000), qui a remporté le Mark Lynton History Prize et le Francis Parkman Prize 2001 du meilleur livre d'histoire américaine. Avec Andrew Cayton (Université de Miami), il a récemment publié Le Dominion de la guerre : Empire et liberté en Amérique du Nord, 1500-2000 (New York : Viking London : Atlantic Books, 2005).

Son dernier livre, La guerre qui a fait l'Amérique : une brève histoire de la guerre française et indienne (Viking) est un compagnon de la série PBS de quatre heures "La guerre qui a fait l'Amérique", qui a été diffusée les 18 et 25 janvier 2006. [1] La série et le livre ont été publiés pour coïncider avec le 250e anniversaire de la Indian War, organisé par French and Indian War 250 Inc., dans le cadre d'un effort de collaboration avec une variété de musées, de sites historiques et d'ateliers éducatifs couvrant plusieurs États.

À la fin de 2006, il a été annoncé qu'Anderson et Cayton avaient reçu le volume sur la période coloniale tardive (Volume II : 1674-1764) du plus récent (et partiellement publié) Histoire d'Oxford des États-Unis.

Le professeur Anderson a pris sa retraite de l'Université du Colorado-Boulder en 2018. [2]


Paul Christopher Anderson nommé historien de l'Université

Un membre du corps professoral de longue date qui enseigne l'histoire aux étudiants racontera l'histoire de l'Université au monde. Professeur agrégé et coordonnateur des études supérieures, Paul Christopher Anderson, Ph.D. a été nommé historien de l'Université de Clemson.

Paul Christopher Anderson, historien de Clemson, à compter du 16 mai.

"Dr. Anderson est un universitaire exceptionnel et a fait preuve d'une véritable passion pour donner vie à l'histoire d'une manière hautement consommable pour guider l'humanité vers un avenir meilleur », a déclaré le vice-président exécutif des affaires académiques et recteur Robert H. Jones. Anderson rapportera directement à Jones tout en restant engagé dans les activités du département d'histoire et de ses collègues.

Dans son nouveau rôle, Anderson s'appuiera sur les efforts importants de l'historien précédent, Jerry Reel. Anderson développera des résumés écrits et des interprétations de l'histoire de Clemson pour poursuivre le travail de Reel, en collaborant avec l'administration de l'Université, les comités du groupe de travail sur l'histoire actuelle et future, et en conservant les archives historiques de l'Université en partenariat avec les collections spéciales des bibliothèques universitaires.

La position d'Anderson sera essentielle pour découvrir et raconter l'histoire complète de l'Université de Clemson. Son travail sert à développer des programmes et des initiatives visant à comprendre et à interpréter l'histoire de Clemson illustrée par des exemples tels que des événements History in Plain Sight et des visites historiques ou des documents affichés sur un site Web dédié. De plus, Anderson élaborera des recommandations pour les marqueurs historiques pour examen par le conseil d'administration et fournira des conseils et une supervision sur les questions d'histoire et de tradition qui nécessitent une interprétation, une expertise et une sensibilité.

Anderson a rejoint l'Université Clemson en 2000 après avoir obtenu son doctorat. de l'Université du Mississippi et a rapidement eu un impact. Il faisait partie des personnes profilées dans Publication des 300 meilleurs professeurs par la Princeton Review. En 2004, il a été nommé Alumni Master Teacher, un prix pour l'enseignement exceptionnel en classe de premier cycle, qui est présenté à un membre du corps professoral nommé par le corps étudiant et sélectionné par le Student Alumni Council.

Ses domaines d'intérêt particulier sont le Sud américain et la guerre de Sécession. le livre d'Anderson, Une brève histoire de la guerre civile américaine, sera publié en septembre 2019 par Bloomsbury (Royaume-Uni).


Université Anderson - Histoire

Située dans la ville animée d'Anderson, dans la région en croissance rapide du nord de l'État de Caroline du Sud, l'Université Anderson est une université d'arts libéraux chrétienne sélective et complète proposant des diplômes de licence, de maîtrise et de doctorat sur le campus, en ligne et au Centre universitaire de Greenville. Les étudiants peuvent choisir parmi 59 programmes de diplômes majeurs, 38 concentrations, 46 mineurs, 18 diplômes de maîtrise et de doctorat et 8 programmes de certification.

L'Université Anderson est l'une des universités privées à la croissance la plus rapide du pays, selon le département américain de l'Éducation et le Chronicle of Higher Education Almanac. L'augmentation des inscriptions ne raconte qu'une partie de l'histoire, mais la raison en est la réputation d'Anderson en tant qu'établissement d'enseignement supérieur de premier plan et son statut parmi les meilleures universités régionales du Sud, reconnues par les deux. U.S. News & World Report et La revue de Princeton. Plus loin, U.S. News & World Report pour 2020 a nommé Anderson comme l'une des écoles « Meilleure valeur » parmi les universités régionales du sud, et le le journal Wall Street nommé Anderson #27 pour le meilleur engagement étudiant parmi toutes les universités des États-Unis.

Au cœur de notre programme éducatif se trouve un engagement sans compromis envers les arts libéraux comme moyen de préparer les étudiants avec l'étendue et la profondeur des connaissances dont ils ont besoin non seulement pour réussir dans la carrière de leur choix, mais pour réussir dans tous les domaines. de la vie—dans la famille, la communauté, le travail et l'église.

Nous sommes heureux que vous exploriez notre site Web aujourd'hui. La meilleure façon d'en savoir plus sur AU est de visiter notre campus et de parler à nos étudiants, nos professeurs et notre personnel. Suivez ce lien pour planifier une visite ou appelez notre bureau des admissions au 864-231-2030.

À l'Université Anderson, nous éduquons toute la personne. Nous voulons encourager nos étudiants à grandir dans leurs connaissances, leur santé personnelle et leur foi.


Université Anderson - Histoire

Faculté à temps partiel - Histoire

L'Université Anderson (Caroline du Sud) et le College of Arts and Sciences recherchent des instructeurs pour les prochaines ouvertures de postes auxiliaires en histoire. Les domaines de besoin immédiat comprennent l'histoire des États-Unis, l'histoire du monde et l'histoire de la Caroline du Sud. Anderson University est une université d'arts libéraux innovante, entrepreneuriale et de premier plan, affiliée à la South Carolina Baptist Convention. Les candidats ayant un système de valeurs chrétien fort, un style de vie et un engagement envers l'intégration de la foi et de l'apprentissage sont encouragés à postuler.

Les exigences minimales sont une maîtrise, qui comprend 18 heures d'études supérieures dans la discipline d'enseignement. Expérience en enseignement au niveau collégial appréciée. Les cours peuvent inclure des offres en ligne, hybrides, assises traditionnelles, en soirée ou hors site.

Pour garantir un examen complet, veuillez envoyer une lettre de candidature, un curriculum vitae, une déclaration de philosophie d'enseignement et une candidature à la faculté de l'Université Anderson à:

Jennifer Campbell, adjointe administrative, Collège des arts et des sciences
Université Anderson
316 Boulevard
Anderson, SC 29621
Les candidatures par courrier électronique peuvent être envoyées à [email protected] . Les soumissions électroniques sont préférées.

À propos de notre engagement envers la diversité

L'Université Anderson s'engage à développer un campus et une culture diversifiés qui reflètent le Royaume de Dieu et l'unité biblique. L'Université Anderson ne fait pas de discrimination illégale sur la base de la race, de la couleur, de l'origine nationale ou ethnique, du sexe, du handicap, de l'âge, de la religion, des informations génétiques, du statut d'ancien combattant ou militaire, ou de toute autre base sur laquelle l'Université est interdite de discrimination en vertu des lois locales, l'État ou la loi fédérale, dans son emploi ou dans la fourniture de ses services, y compris, mais sans s'y limiter, ses programmes et activités, les admissions, les politiques éducatives, les programmes de bourses et de prêts, et les programmes sportifs et autres programmes administrés par l'Université. Afin de remplir son objectif, l'Université peut légalement discriminer sur la base de la religion dans l'emploi. L'Université a été exemptée de certains règlements promulgués en vertu du titre IX des modifications de l'éducation de 1972 qui sont en conflit avec les principes religieux de l'Université.

Veuillez adresser vos demandes de renseignements sur notre engagement envers la diversité au Dr L. Dianne King, vice-président associé au développement des étudiants/doyen de la réussite des étudiants/coordonnateur Titre IX, Thrift Library Office 203, 316 Boulevard, Anderson, SC 29621, (864) 231- 2026, [email protected] ou à l'Office of Civil Rights, U.S. Department of Education à [email protected]

316 Boulevard
Anderson, Caroline du Sud 29621
Contactez-nous | 864.231.2000


Contenu

Palais de justice d'Anderson Modifier

Cherokee a d'abord colonisé la région de ce qui est aujourd'hui la ville d'Anderson. Pendant la Révolution américaine, les Cherokee se sont rangés du côté des Britanniques. Après la guerre d'Indépendance américaine, les terres des Cherokee ont été acquises en réparation de guerre et colonisées. En 1791, l'Assemblée législative de la Caroline du Sud a créé le district de Washington, qui comprenait les comtés de Greenville, Anderson, Oconee et Pickens. Le district de Washington a ensuite été divisé en districts de Greenville et Pendleton. Anderson, Pickens et Oconee constituaient le nouveau district de Pendleton. Anderson a été établi en 1826 et incorporé en 1828 sous le nom d'Anderson Court House, séparé du district de Pendleton. Le nom Anderson est en l'honneur de Robert Anderson, qui a combattu pendant la guerre d'Indépendance américaine et a également exploré la région d'Anderson au milieu du XVIIIe siècle. Le district d'Anderson (plus tard le comté d'Anderson après 1867) a également été créé en 1826 à partir du district de Pendleton.

En 1851, le Johnson Female Seminary a été créé à Anderson en tant que premier collège de la ville et a été nommé d'après William Bullein Johnson. Un an plus tard, le séminaire a été rebaptisé Johnson University. [6] Pendant la guerre civile américaine, l'université de Johnson a été fermée et convertie en trésor confédéré. Le 1er mai 1865, les forces de l'Union envahissent Anderson à la recherche du trésor confédéré. Le bureau du Trésor d'Anderson a été saccagé par les forces de l'Union et le bâtiment principal de l'Université Johnson a été utilisé comme siège de l'Union. Une escarmouche mineure a éclaté à la bataille d'Anderson, faisant deux victimes de l'Union. [7] Après la guerre, une garnison de l'Union a été postée à Anderson.

La ville électrique Modifier

Anderson est devenue l'une des premières villes du sud-est des États-Unis à disposer de l'électricité. Electricity to Anderson a été créé par William C. Whitner en 1895 dans une centrale hydroélectrique sur la rivière Rocky, donnant à la ville le nom de Electric City. Anderson est également devenue la première ville au monde à approvisionner une égreneuse de coton par électricité. En 1895, Anderson Court House a été rebaptisé Anderson. [8] [9] En 1897, l'usine de Whitner a été améliorée avec une centrale électrique de 10 000 volts à Portman Shoals. La centrale électrique de Whitner à Portman Shoals est devenue la première centrale hydroélectrique aux États-Unis à générer de la haute tension sans transformateurs élévateurs. [10] Le barrage de Portman a été emporté en 1901, forçant Anderson dans l'obscurité jusqu'à sa reconstruction en 1902. [ citation requise ]

Collège Anderson Modifier

En 1911, Anderson College a été créé par la Chambre de commerce d'Anderson. Anderson College a succédé au Johnson Female Seminary et est affilié à la South Carolina Baptist Convention, en particulier à la First Baptist Church of Anderson. Anderson College est devenu un collège mixte de deux ans en 1930 et en 2006, il est devenu l'Université Anderson. [11]

Anderson est situé dans le coin nord-ouest de la Caroline du Sud sur le plateau du Piémont. Anderson se trouve à 1 heure de route des Blue Ridge Mountains et à 4 heures de route de la côte de la Caroline du Sud. Anderson se trouve à peu près au milieu du couloir très fréquenté de l'I-85 entre Atlanta et Charlotte.

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la ville a une superficie totale de 14,6 milles carrés (37,9 km 2 ), dont 14,6 milles carrés (37,8 km 2 ) sont des terres et 0,039 milles carrés (0,1 km 2 ), soit 0,30 %. est recouvert d'eau. [12]

Quartiers historiques Modifier

Parcs Modifier

    — Un terrain de balle/stade sur 12 acres (4,9 ha) de terrain sur White Road, il a été rénové en 2007 avec des sièges de style stade. Il abrite les chevaux de Troie de l'Université Anderson. — D'une superficie de 300 acres (120 ha), il comprend le Anderson Civic Center, une installation de 37 000 pieds carrés (3 400 m 2 ), ainsi que l'un des plus grands amphithéâtres de Caroline du Sud pouvant accueillir 15 000 personnes, un immense château- comme une structure de jeu avec équipement de jeu, un centre sportif de 64 acres (26 ha) avec sept terrains de baseball/softball, trois terrains de football, un parcours de disc golf et huit courts de tennis. Le lac a un parc, des abris de pique-nique et des kilomètres de sentiers naturels. Le centre est la plus grande zone de loisirs d'Anderson.

L'économie d'Anderson tourne autour de la fabrication. Elle compte plus de 230 fabricants, dont 22 sociétés internationales. Dans le comté, Anderson a un climat des affaires florissant. Ses principales industries comprennent les fabricants de produits automobiles, de produits métalliques, de machines industrielles, de plastiques, d'édition et de textiles. Deux industries qui sont souvent interconnectées sont les secteurs du plastique et de l'automobile. Plus de 27 fournisseurs BMW se trouvent dans la région du nord de l'État, qui est reconnue internationalement comme une plaque tournante des fournisseurs automobiles. L'industrie du plastique est fortement présente dans le nord de l'État, avec 244 entreprises de plastique situées dans les 10 comtés du nord-ouest de l'État. Le comté d'Anderson, en particulier, compte 11 fournisseurs automobiles et est un acteur majeur de l'industrie du plastique, avec 27 entreprises de plastique situées à l'intérieur de ses frontières. [ citation requise ]

AnMed Health est l'un des meilleurs employeurs du comté et le réseau de soins de santé primaires d'Anderson. Le centre médical AnMed Health est le principal établissement médical, offrant toutes les commodités d'un hôpital standard, ainsi qu'un centre cardiaque et vasculaire et un centre d'AVC/neurologique. Situé à 2,5 miles au nord de l'établissement se trouve le campus de santé AnMed, qui comprend un hôpital pour femmes et enfants, des soins mineurs, un centre de cancérologie, une orthophonie et une ergothérapie, etc. L'hôpital de réadaptation AnMed est situé entre les deux établissements. AnMed a récemment reçu une attention nationale en recevant le « National Presidents Circle Award » et le « American College of Cardiology Foundation’s 2012 NCDR ACTION Registry–GWTG Platinum Performance Achievement Award ».

En plus de ces trois hôpitaux en réseau, l'AnMed exploite également un certain nombre d'établissements plus petits dans toute la ville et le comté, allant d'une clinique gratuite et de soins mineurs aux cabinets médicaux.

La ville d'Anderson est desservie par le système scolaire du comté d'Anderson (en particulier, Anderson School District Five). Le district scolaire compte 11 écoles primaires, cinq collèges et deux lycées.

  • Académie des Arts de Calhoun
  • École primaire de Centerville
  • Concorde Élémentaire
  • École primaire de Homeland Park
  • Académie de leadership McLees
  • Midway Elementary School of Science and Engineering
  • École d'innovation communautaire de Nevitt Forest
  • Nouvelle Académie STEM Prospect
  • École primaire de North Pointe
  • Académie des Communications et des Technologies de Varennes
  • Whitehall Elementary, une école de communication mondiale
  • Collège McCants
  • Académie des arts de Southwood
  • Collège Robert Anderson
  • Collège Glenview
  • École chrétienne Anderson
  • Centre d'Enrichissement de l'Enfant Boulevard
  • École de l'étoile du jour
  • Première école de jour de l'église presbytérienne
  • Jardin d'enfants Grace
  • Nouvelle École de l'Alliance
  • École chrétienne d'Oakwood
  • École catholique Saint-Joseph
  • Académie chrétienne du temple
  • Académie chrétienne de West Anderson

Enseignement supérieur Modifier

Bibliothèque Modifier

Anderson a une bibliothèque publique, une branche du système de bibliothèque du comté d'Anderson. [13]

Aéroport Modifier

Anderson est desservi par l'aéroport régional du comté d'Anderson (IATA : ET, OACI : KAND). L'aéroport est à 3 miles (4,8 km) d'Anderson et dispose de 2 pistes, la piste 5/23 mesure 6 000 pieds (1 800 m) et la piste 17/35 mesure 5 000 pieds (1 500 m). L'aéroport dispose également d'héliports. L'aéroport n'a pas de tour de contrôle, mais peut accueillir des avions à réaction régionaux. De plus, l'aéroport dispose d'un petit terminal.

Routes et autoroutes Modifier

Anderson a cinq sorties signées sur la I-85, actuellement la seule autoroute de la ville. Plusieurs autoroutes remarquables traversent la ville, notamment la US Route 76 et la US Route 178 cosignées le long du boulevard Clemson, également connue sous le nom de SC-Bus 28, et les US Route 29 et Route 187 menant à Hartwell, en Géorgie, au sud et à Greenville à le nord.

En 2011, la construction d'un nouveau connecteur est-ouest d'une longueur d'environ 3 milles entre Clemson Boulevard et South Carolina Highway 81 a commencé. et une date d'achèvement fixée en octobre 2012. [15]

Le 8 novembre 2013, l'East-West Parkway a été officiellement ouverte à la circulation.

Transport en commun Modifier

Anderson dispose de quatre lignes de bus (bleu, vert, rouge et or) qui desservent la plupart des principaux quartiers de la ville, toutes les heures. [16] et reçoit également le service de Clemson Area Transit (CATS) via la route 4U. [17] La ​​ville utilise à la fois des bus hybrides plus récents et des chariots de style plus anciens ressemblant aux vieux tramways d'Anderson. Les déplacements interurbains en bus sont disponibles via Greyhound Lines, situé sur West Whitner Street près du centre-ville.

L'une des alternatives du corridor ferroviaire à grande vitesse du sud-est pour un itinéraire Charlotte - Greenwood - Atlanta comprend un arrêt à Anderson. [18] [19] Cela marquerait la première fois que le train de passagers a atteint Anderson, depuis le passage de Piedmont and Northern Railway en ca. 1947 [20] [21] et le Blue Ridge Railway en ca. 1951 d'Anderson. [22] [23]

Population historique
Recensement Pop.
1860625
18701,432 129.1%
18801,850 29.2%
18903,018 63.1%
19005,498 82.2%
19109,654 75.6%
192010,570 9.5%
193014,383 36.1%
194019,424 35.0%
195019,770 1.8%
196041,316 109.0%
197027,556 −33.3%
198027,546 0.0%
199026,184 −4.9%
200025,514 −2.6%
201026,686 4.6%
2019 (est.)27,676 [2] 3.7%
Recensement décennal américain

Au recensement [24] de 2000, 25 514 personnes, 10 641 ménages et 6 299 familles résidaient dans la ville. La densité de population était de 1 843,7 personnes/mi² (711,8/km 2 ). Les 12 068 unités d'habitation ont une moyenne de 872,1/mi carré (336,7/km 2 ). La composition raciale de la ville était de 63,12 % de blancs, 34,01 % d'afro-américains, 0,22 % d'amérindiens, 0,78 % d'américains d'origine asiatique, 0,72 % d'autres races et 1,16 % de deux races ou plus. Les Hispaniques ou les Latinos de toute race représentaient 1,48 % de la population.

Sur les 10 641 ménages, 25,4 % avaient des enfants de moins de 18 ans vivant avec eux, 36,9 % étaient des couples mariés vivant ensemble, 18,7 % avaient une femme au foyer sans mari présent et 40,8 % n'étaient pas des familles. Environ 36,0 % de tous les ménages étaient composés d'individus, et 16,3 % avaient une personne seule de 65 ans ou plus. La taille moyenne des ménages était de 2,22 et la taille moyenne des familles était de 2,89.

Dans la ville, la répartition par âge était de 22,2 % de moins de 18 ans, 10,7 % de 18 à 24 ans, 26,3 % de 25 à 44 ans, 20,4 % de 45 à 64 ans et 20,4 % de 65 ans ou plus. L'âge médian était de 38 ans. Pour 100 femmes, il y avait 82,3 hommes. Pour 100 femmes de 18 ans et plus, il y avait 77,5 hommes.

Anderson est la ville centrale d'une zone urbanisée avec une population totale de 70 530 (recensement de 2000). Cette zone urbaine fait partie de la plus grande région statistique métropolitaine de Greenville-Spartanburg.

Anderson est gouverné en utilisant le système maire-conseil. Le maire est élu général. Le conseil municipal se compose de huit membres dont six sont élus dans les districts et les deux autres sont élus en général.

    (1976-2020), acteur (Panthère noire, 42, Montez-vous, Captain America : guerre civile, Avengers : Fin de partie) [25] , joueur de la Ligue majeure de baseball avec les Philadelphia Athletics et les Indians de Cleveland de 1947 à 1953 , législateur de l'État , producteur de disques [26] , romancier, poète et universitaire , joueur de football professionnel , vainqueur de MTV's Legally Blonde the Musical: The Next Elle Woods , acteur (Dieu m'a aimé) , joueur de football professionnel [27] , joueur de football professionnel, Ligue canadienne de football , arrangeur, compositeur, chef d'orchestre, artiste du spectacle et ancien élève honoraire (D. Hum.) de l'Université Anderson (1799-1861), membre du Congrès américain de Géorgie [28] , joueur de basket-ball NBA à la retraite avec les Phoenix Suns et les Cleveland Cavaliers, trois fois All-Star, ancien gouverneur de Caroline du Sud et président de la Chambre des représentants des États-Unis, Miss Caroline du Sud USA 1994, Miss USA 1994, personnalité de la télévision et journaliste , danseur/chanteur du boys band populaire V Factory , joueur de baseball professionnel avec les Red Sox de Boston de 1974 à 1989, membre du National Baseball Hall of Fame, promotion 2009, actrice dans une série télévisée 90210 et Ce qui suit , joueur de baseball professionnel de la ligue noire de 1908 à 1929, manager/entraîneur de 1929 à 1940, membre du Temple de la renommée du baseball national, promotion 2006, joueur et manager de baseball professionnel de la ligue noire [29] , joueur de baseball professionnel de la ligue noire [30] , ancien joueur de football de l'AFL et de la NFL, deux fois All American à la Michigan State University, 1965-1966 , le film Radio était basé sur sa vie avec T.L. Lycée Hanna à Anderson, Caroline du Sud. , généralement reconnu comme le pionnier fondateur de Phoenix, Arizona , artiste sudiste de soul et de blues, a enregistré son premier disque sur Vee Jay Records. Les Beatles ont d'abord enregistré sur le label Vee Jay. Son dernier emploi était DJ à la radio WANS à Anderson.

Anderson a deux villes sœurs, désignées par Sister Cities International. : [31]


Université Anderson - Histoire

L'Université Anderson et le Mouvement de l'Église de Dieu (Anderson, IN) ont un riche héritage. Les archives de l'Université Anderson et de l'Église de Dieu se concentrent sur la collecte, l'organisation, la préservation et la description de documents historiques, tels que des lettres, des manuscrits, des photographies et des rapports, afin qu'ils soient accessibles à des fins de recherche. Pour un aperçu plus complet, consultez le guide des archives. Pour les documents consultables en ligne, suivez les liens dans les sections ci-dessous.

    - La trompette de l'évangile (plus tard le christianisme vital) était le principal véhicule de publication de l'Église de Dieu de 1881 à 2007. C'est un outil de recherche idéal pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les dirigeants éminents, les événements historiques ou les croyances uniques qui ont contribué à jeter les bases de ce qui est maintenant l'Église de Dieu. Notez que les numéros protégés par le droit d'auteur (1924 et versions ultérieures) ne sont accessibles que sur le campus ou aux professeurs, au personnel et aux étudiants actuels de l'Université Anderson. Pour accéder à ces documents hors campus, cliquez ici. - Liste annuelle des ministres et index des congrégations et statistiques vitales pour l'Église de Dieu. Notez que les volumes sont sous embargo jusqu'à cinq ans après la date de publication. - Numéros historiques du journal étudiant de l'Université Anderson. Les numéros sont disponibles ici cinq ans après leur publication. - L'annuaire annuel de l'Université Anderson (arrêt de publication en 2007). - Une variété de publications historiques sur les anciens (principalement des années 1920-1950) qui existaient avant la publication du magazine actuel des anciens, Signatures. - Bourse produite par des étudiants d'Anderson, y compris des thèses d'honneur, des documents de la Journée des boursiers et des discours de chapelle senior. - Photographies de l'histoire de l'Église de Dieu et de l'Anderson College.


Connaissez-vous l'histoire de vos coins préférés ?

/>

Le trottoir regorge d'activités : les étudiants prennent un bagel de Bodos ou une collation de Sheetz, les familles et les habitants de Charlottesville mangent sur le trottoir dans leur restaurant préféré, les touristes s'approvisionnent en produits UVA chez Mincer's. Il y a une infirmière chez Roots qui attrape des salades pour ses collègues et un groupe de personnes avec des tapis de yoga en bandoulière qui entrent dans le Corner Juice. The Corner est un centre communautaire pour tout le monde, des étudiants aux touristes.

Peu de temps après la pose de la pierre angulaire de l'Université de Virginie à quelques mètres de là sous le regard de Thomas Jefferson et d'autres, un petit coin de pensions et de restaurants a commencé à se développer autour de l'Université qui était séparée de la ville de Charlottesville. Aujourd'hui, le Corner se compose de huit blocs regorgeant de boutiques et de restaurants, représentant l'intersection de l'Université et de la grande région de Charlottesville. Bien que l'UVA devienne sensiblement plus calme lorsque les étudiants rentrent chez eux pour l'été, le pouls de l'activité du coin continue alors que les étudiants d'été et les habitants fréquentent les entreprises là-bas.

De l'époque des chevaux et des poussettes aux scooters Lime d'aujourd'hui, de nombreux établissements se sont succédé, tandis que certains ont résisté à l'épreuve du temps. Peu importe qui occupe une place sur University Avenue, l'esprit de la rue principale perdure et de nombreux endroits restent dans la mémoire des étudiants longtemps après l'obtention de leur diplôme.

Histoire connexe

Une fresque donne vie au travail du professeur poète lauréat dans le coin de l'UVA

Rejoints par Alexander "Sandy" Gilliam, chargé d'histoire de l'Université et résident de longue date de Charlottesville, nous avons examiné de plus près certains de ces bâtiments clés et leurs transformations au fil des ans.

1515, avenue de l'Université

Le bâtiment maintenant connu uniquement par son adresse postale, 1515, a été construit pour la première fois en 1896 pour être un pensionnat pour étudiants dirigé par Mme Todd. Gilliam se souvient de nombreuses entreprises désormais commerciales sur Elliewood Avenue et devant Bodo sur University Avenue en tant que maisons gérées par des femmes veuves pour de jeunes hommes chahuteurs à l'université pré-mixte.

Après sa vie de pension de famille, la partie avant a été rénovée vers les années 30 et 1515 a été divisée en son milieu pour permettre deux entreprises différentes à l'intérieur. Le côté gauche était The Cavalier, autrement connu sous le nom de Cavalier Diner, exploité par Charles Smith, qui servait des sandwichs à sa fontaine à soda. Selon «Around the Corner: After World War I», un livre de Joseph Eddins, un résident de Charlottesville, «[Smith] exploitait également le Cavalier Pressing Club qui répondait aux besoins de nettoyage et d'urgence des étudiants. This was in the rear part of his half of the building and had a door in the back for clothing drop-offs and pick-ups.”

The right side of the building housed Jamieson’s Book Store. The proprietor, Mr. T. Jamieson, used to work for the Anderson Brothers Book Store down the street. Eddins wrote that Jamieson loved books so much he felt he needed to own his own store.

After the closure of the Cavalier Diner and Jamieson’s, 1515 was opened up again to contain Lloyd’s Rexall Drugstore and, prior to 1515, was the home of the UVA Student Bookstore.

Now the site of a University-owned, open-concept student study and hang-out spot, 1515 University Ave. encompasses the spirit of the Corner as a gathering place for the community that surrounds the University. The student space features a stage for performances, a coffee shop for hungry studiers, rooms for relaxation, rehearsals, watching TV and playing games. [Learn more about the 1515 space here.]

1417 University Ave.

Anderson Brothers Book store, established in 1876, was the largest student bookstore in Charlottesville before the creation of UVA’s official University Bookstore. Originally only a two-story building with several businesses on the first floor and Anderson Apartments on the second, the building was restored after World War I, according to Eddins, and an additional level was built for more apartment space. The apartments served as convenient housing for the families with loved ones in the hospital and provided permanent residences to a few locals, including the Nance sisters, who operated the University Tea Room across the street.

This spot on the Corner is the site of little-known anecdotes and traditions. In Eddins’ book, he recounts a specific history of the sidewalk in front of Anderson’s. “Captain Schnieder operated the first large-scale newspaper business on the Corner. He was a large, jovial, one-armed German and he met the very early trains with his dog and a two-wheeled push cart. He would stack the packaged newspapers on his cart and push it up West Main Street to Anderson Brothers Book Store. There he stacked them on wooden strips along the sidewalk, under the shelter, and began selling newspapers at 7:00 a.m. every morning.”

Schnieder’s specialty was “curbside service,” Eddins wrote. “Captain Schnieder would select the correct paper and rush to the vehicle to deliver it personally,” the book reports. Schnieder’s business was continued inside Anderson’s by Harold Diggs after the captain’s death.

Another Anderson’s secret? Behind the building, a pool hall served as a gym for the UVA boxing team. Gilliam said, “In [the] back of Anderson’s, there’s sort of a big building and the proprietor functioned as the unofficial coach of the boxing team, so it was also a good place to work out.”

According to Gilliam, whose father was a boxer, “In my parents’ time, you wore evening clothes to the boxing matches [and] Mem Gym was always packed. Basketball drew very small audiences in comparison.”

Anderson Brothers Book Store is now occupied by chain drugstore CVS, but students can still stop in for all their necessities just as others did at the popular book store generations ago.

1415 University Ave.

Chancellor’s Drug Store was owned and operated by Sam Chancellor, who was known as an “enthusiastic and dedicated supporter of the University and a considerate business man,” according to Eddins. He was one of the first businesses on the Corner to adopt Coca-Cola products and sell them in mass quantities.

Eddins explained, “Dr. Chancellor’s philosophy was to give, free of charge, Coca-Colas to all doctors, house-staff and interns as long as they were wearing their University Hospital white coats while drinking it.” While the health benefits of Coke have been altogether debunked, there’s no doubt this was a shrewd and profitable business move for Chancellor, Eddins believed.

Gilliam’s first introduction to the Corner came in the summers during World War II when his father would send him and his siblings to live at his grandmother’s house on Virginia Avenue. “The grownups, in exasperation, would say, ‘Stop bothering your sister and go do something.’ So, I would go to the Corner,” he said.

Chancellor’s played a particularly important role for Gilliam during long summer nights.

“My great uncle Ned had retired and was living at his sister’s, my grandmother’s house on Virginia Avenue. Every night at 8:30, the ‘George Washington,’ the elegant principal train of the C&O Railway, would pass under the Beta Bridge, headed west. We would walk up to watch it, and then Uncle Ned would walk us to Chancellor’s for ice cream cones, almost always peach,” Gilliam said.

What was once a unified store with Chancellor Apartments on the top levels is now split between three different tenants, currently including Chase Bank, the Charlottesville Police Department and the Juice Laundry. You can still make out the name of the old drugstore engraved above the doorway between Chase and the police department.

The Juice Laundry, founded by UVA alumni Mike and Sarah Keenan, is a revolutionary business that in some way carries on the spirit of Chancellor – albeit with healthier products.

The Juice Laundry’s mission is to redefine the food business on both the corporate and consumer sides of the equation, Mike Keenan said. The owners seek to look at all components of their business – including where they get their ingredients, how food is packaged and what they do with the waste at the end of the day – in order to better serve the environment and the health of their customers, he said. [Read more here.]

Keenan said he feels a sense of responsibility to the students who come to the Corner, as many are making their own food decisions for the first time. He believes the impact of businesses on the Corner is huge in the lives of those affiliated with the University.

“Not only is it the default place to eat for students, for everyone who works at the hospital [and] for a huge population of people who live in that area, in terms of convenience, it’s really the only place that a lot of people will go during their work day [or] during their school day,” he said.

With two locations in Charlottesville, one in D.C. and one coming soon to Richmond, Juice Laundry is growing quickly and becoming a tradition of the Corner – a location the Keenans couldn’t pass up.

“I remember when I was in school here there were certain spaces that always seemed to be rotating,” Keenan said, “Eventually, something maybe sticks there and becomes a staple of that strip.”

The Corner Now

The businesses on the Corner are more diverse than ever and, according to Gilliam, “the quality of food has risen enormously.” With more restaurant options and retail locations, the Corner is an ever-expanding hub of activity and livelihood for Charlottesville and the surrounding areas.

UVA alumnus Joseph Linzon, co-founder of both Roots Natural Kitchen and the Corner Juice, said his restaurants don’t see each other as competition, but rather a community of people working toward a common goal. For Linzon and his business partners, that goal is to make healthy food accessible and delicious.

“When we attended UVA, the Corner was a place we’d go all the time, but there never used to be healthy options near Grounds. As we began looking for healthy food for ourselves, we found that most juice bars and cafés were limited in their offerings. We decided that we wanted to create and grow healthy food concepts that appeal to everyone, not matter what or how you eat”, Linzon said.

The Corner is still very much the center of student life – a feeling perhaps best captured in the spring during the agonizing games of the NCAA men’s basketball tournament. The final two games of the tournament drew massive crowds to the Corner to watch the heart-pumping plays as the Cavaliers battled their way to the Final Four and the national championship.

After the team’s victory, the streets were full of celebration that continued into the wee hours of the morning, with students, alumni and local residents flooding the intersection of University Avenue and 14 th Street.


Institutional Profile

The University of Texas MD Anderson Cancer Center is one of the world's most respected centers devoted exclusively to cancer patient care, research, education and prevention. It is located in central Houston in the Texas Medical Center.

MD Anderson was created in 1941 as part of The University of Texas System. The institution is one of the nation’s original three comprehensive cancer centers designated by the National Cancer Act of 1971 and is one of 51 National Cancer Institute-designated comprehensive cancer centers today.

U.S. News & World Report's "Best Hospitals" survey has ranked MD Anderson the nation's top hospital for cancer care. The institution has been named one of the nation's top two hospitals for cancer care every year since the survey began in 1990.

Quick Facts

Patient Care

Since 1944, more than 1.68 million patients have turned to MD Anderson for cancer care.

MD Anderson’s pathologists change a new patient’s initial diagnosis by another institution up to 25% of the time and cancer staging up to 38% of the time.

MD Anderson’s world-renowned physicians are extensively trained specialists who focus on one type of cancer and one aspect of treatment, giving them unrivaled expertise. 100% of MD Anderson’s surgeons are trained in oncology compared to 30% in community hospitals.

FY20 Patient Care Facts

  • MD Anderson cared for more than 151,133 patients
  • More than 8,200 patients were enrolled in 1,412 clinical trials exploring innovative treatments.
  • MD Anderson provided uninsured or underinsured Texans more than $254 million in uncompensated care.

Notre peuple

  • More than 22,200 employees, including 1,788 faculty
  • 1,360 myCancerConnection volunteers on-site volunteers on hiatus

Faculty recognition

MD Anderson boasts one of the nation's most esteemed faculties.

Among the institution's educators are:

  • 1 Nobel Laureate
  • 7 National Academy of Medicine members
  • 6 National Academy of Sciences members
  • 5 Academy of Arts and Sciences members
  • 49 American Association for the Advancement of Science fellows
  • 10 Association of American Physicians members
  • 26 American Society of Clinical Investigation members

Educational Programs

In FY 2020, more than 5,100 trainees participated in MD Anderson educational programs. Cela comprenait :

  • 1,796 clinical residents and fellows
  • 753 nursing trainees
  • 394 School of Health Professions students
  • 329 research trainees
  • 477 student program participants
  • 412 observers and visitors in special programs

Research at MD Anderson

At MD Anderson , important scientific knowledge gained in the laboratory is rapidly translated to clinical care. MD Anderson is home to one of the world’s largest cancer clinical trials programs, providing patients with access to life-saving investigational drugs before they are approved by the Food and Drug Administration.

In FY 2020, MD Anderson invested more than $973 million in research.

MD Anderson receives millions of dollars in grant funding from the Cancer Prevention Research Institute of Texas (CPRIT) for research, prevention, recruitment and training. MD Anderson received almost $55 million in funding from the Cancer Prevention & Research Institute of Texas in FY20, making it the year’s No. 1 recipient of CPRIT grants.

MD Anderson holds six National Cancer Institute Specialized Programs of Research Excellence (SPORE) grants in bladder, brain, leukemia, lung, ovarian and thyroid cancers.

MD Anderson’s Moon Shots Program™ continues to dramatically accelerate the pace of converting scientific discoveries into lifesaving advances that reduce cancer deaths. Launched in 2012 with six moon shots, the program has been expanded to 13 multidisciplinary teams of cancer experts collaborating and innovating to stop close to 20 types of cancer that collectively account for 63% of cancer deaths annually.

Commitment to Cancer Prevention

Cancer prevention plays a vital role in advancing MD Anderson’s mission to end cancer.

  • There were more than 31,000 patient visits to our Lyda Hill Cancer Prevention Center, which provides cancer screenings and risk-reduction services.
  • 1,400 people received tobacco cessation services through our Tobacco Treatment Program.
  • MD Anderson held 324 cancer prevention education programs in the community.


Music History: Histories and Chronologies

Carnegie Hall is pleased to make its performance archive available directly to the public for online search for the first time. This exhaustively researched database contains records of 50,000 events, both musical and non-musical, that occurred in the public performance spaces of Carnegie Hall from its opening in 1891 to present. As of today, records spanning the period between 1891 and 1950 are now publicly available with more than 15,000 events covered. Additional data will be released on a regular basis.

Searches can be made by keyword, composer, work, performer, date, or date range. Results can be filtered by venue and genre, and search results can be saved or shared through a link or exported to a PDF.


Voir la vidéo: Koffi Olomide - Le LIVE (Janvier 2022).