Podcasts sur l'histoire

Griffin AS-13 - Historique

Griffin AS-13 - Historique

Griffon AS-13

Griffon

Robert Stanislaus Griffin est né le 27 septembre 1857 et est diplômé de l'Académie navale en 1878. Il a servi dans le Tennessee, à Philadelphie et à Vicksburg, et a participé au blocus cubain de 1898 sur la canonnière Mayflower. Griffin est passé de Fleet Engineer, North Atlantic Fleet, en 1904 à.Ingénieur en chef et chef du Bureau of Steam Engineering en 1913. Jusqu'en 1921, le contre-amiral Griffin a rendu des services exceptionnels dans la conception, la construction et l'entretien des machines des navires, et dans la conversion
capturé des navires allemands. Il a reçu la Médaille du service distingué par le président. Le contre-amiral Griff-n est décédé le 21 février 1933 à Washington, D C

(AS-13: dp. 14.000; 1. 492'; n. 71'; dr. 25'10"; s. 17 k.;
cpl.9ll;a.l4", 13")
Griffin (AS-13), à l'origine Mormacpenn, un Maritime
Le cargo d'avant-guerre de type Commission C-3 a été lancé
par Sun Shipbuilding & Dry Dock., Chester, Pennsylvanie, 11 octobre
1939. Elle a servi brièvement avec Moore-McCormack, Inc.,
a été acquis par la Marine en 1940, rebaptisé Griffin(AS
13) et converti en annexe sous-marine à Robbins Dry
Dock & Repair Co., Brooklyn, N.Y. Griffin commandé
31 juillet 1941, Comdr. S. D. Jupp aux commandes.

Sa conversion terminée en septembre 1941, un "~n a effectué un shakedown au large de la côte est et a navigué avec un sous-escadron jusqu'à Terre-Neuve le 22 novembre 1941. Rappelé à Newport, RI, après Pearl Harbor, le navire a été affecté à la flotte du Pacifique et est parti 14 février pour l'Australie.

Griffin est arrivé à Brisbane le 15 avril 1942 pour s'occuper de l'escadron de sous-marins 5. Au début de la guerre, les États-Unis ont développé une importante base de sous-marins en Australie ; et les sous-marins entretenus par Griffin frappaient durement les navires japonais tandis que les forces de surface se renforçaient pour les premières offensives du Pacifique. Au cours de cette période, Griffin a également réparé des navires marchands à une époque de grand besoin. L'offre a quitté Brisbane pour les îles Fidji le 11 novembre et le 1er décembre a navigué à Bora Bora pour escorter la division sous-marine 53 jusqu'à la zone du canal. Arrivé à Balboa le 7 janvier 1943, le Griffin continue vers le nord jusqu'à Oakland, en Californie, et arrive le 20 janvier.

Après des réparations à San Diego, le Griffin est de nouveau parti pour le Pacifique, naviguant le 27 avril 1943. Il est arrivé à Pearl Harbor le 4 mai pour prendre ses fonctions de soutien vitales et est resté jusqu'au 3 janvier 1944. Le navire a effectué des radoub, des réparations au combat et un entretien général sur des sous-marins avant de naviguer vers l'île de Mare pour arriver le 10 janvier.

Griffin est revenu à Pearl Harbor le 17 mars et est parti le 8 avril pour la grande base sous-marine à Fremantle, Australie. Elle est arrivée le 8 mai et s'est immédiatement mise à entretenir la flotte sous-marine croissante. L'appel d'offres est resté à Fremantle jusqu'au 20 novembre 1944, pendant son séjour à la fondation d'un atelier de fabrication de caoutchouc qui a résolu l'une des grandes pénuries à bord des sous-marins. Elle s'est ensuite rapprochée des voies de navigation japonaises à Mios Woendi, en Nouvelle-Guinée, en arrivant le 9 décembre. Là, elle s'est occupée de sous-marins, d'embarcations de surface de toutes sortes et a même prêté son équipement de réparation aux installations à terre. Le Griffin est resté à Mios Woendi jusqu'au 1er février 1945, date à laquelle il a navigué pour la baie de Subic, via Leyte.

Arrivé le 10 février, le Griffin a installé l'une des premières installations de réparation de sous-marins aux Philippines depuis 1942. Il a également aidé à récupérer la base endommagée du destroyer LaVallette Shifting, l'offre a navigué le 22 mars via Leyte et est arrivée dans les îles hawaïennes le 10 avril. Après un bref séjour à Pearl, il est parti le 10 mai pour Midway, est arrivé 4 jours plus tard et a installé une autre installation de réparation pour les sous-marins. À cette époque, les sous-marins soutenus par Griffin avaient pratiquement anéanti la marine marchande japonaise et avaient joué un rôle décisif dans la grande offensive du Pacifique. Il est resté à Midway jusqu'au 10 septembre, puis a navigué vers Pearl Harbor et San Francisco, entrant dans la baie le 24 septembre, Désarmé à Mare Island le 12 octobre 1945, le navire a été placé en réserve. Plus tard, il a été transféré au groupe Stockton, Pacific Reserve Fleet, où il reste en réserve, en service, s'occupant des sous-marins de réserve ~ jusqu'en 1967.



USS Griffon (AS-13)

USS Griffon (AS-13), initialement Mormacpenn, un cargo d'avant-guerre de type C3 de la Commission maritime des États-Unis, a été lancé par Sun Shipbuilding & Dry Dock, Chester, Pennsylvanie, le 11 octobre 1939. Il a servi brièvement avec Moore-McConnack, Inc., a été acquis par la Marine en 1940, renommé Griffon (AS-13) et converti en annexe de sous-marin à Robbins Dry Dock and Repair Company, Brooklyn, N.Y. Griffon commandé le 31 juillet 1941, le Comdr. S. D. Jupp aux commandes.

  • Sun Shipbuilding & Dry Dock, Chester, Pennsylvanie
  • Converti par Robbins Dry Dock and Repair Company, Brooklyn, New York
  • quatre supports de canon DP de calibre 76 mm (3 pouces)
  • un seul canon de 5"/51 calibre

Sa conversion achevée en septembre 1941, Griffon a effectué un shakedown au large de la côte est et a navigué avec un sous-escadron jusqu'à Terre-Neuve le 22 novembre 1941. Rappelé à Newport, Rhode Island, après Pearl Harbor, le navire a été affecté à la flotte américaine du Pacifique et est parti le 14 février 1942 pour l'Australie.

Griffon arrivé à Brisbane le 15 avril 1942 pour s'occuper de l'escadron de sous-marins 5. Au début de la guerre, les États-Unis ont développé une importante base de sous-marins en Australie et des sous-marins entretenus par Griffon frappent durement les navires japonais tandis que les forces de surface se renforcent pour les premières offensives du Pacifique. Au cours de cette période Griffon également réparé des navires marchands à une époque de grand besoin. L'appel d'offres a quitté Brisbane pour les îles Fidji le 11 novembre 1942 et le 1er décembre 1942 a navigué vers Bora Bora pour escorter la division sous-marine 53 jusqu'à la zone du canal de Panama. Arrivée à Balboa le 7 janvier 1943, Griffon continua vers le nord jusqu'à Oakland, en Californie, et arriva le 20 janvier 1943.

Après des réparations à San Diego, Californie, Griffon de nouveau parti pour le Pacifique, naviguant le 27 avril 1943. Il est arrivé à Pearl Harbor le 4 mai 1943 pour prendre ses fonctions de soutien vitales, et est resté jusqu'au 3 janvier 1944. Le navire a effectué des radoub, des réparations au combat et l'entretien général des sous-marins avant de naviguer vers Mare L'île arrivera le 10 janvier 1944.

Griffon est revenu à Pearl Harbor le 17 mars 1944 et est parti le 8 avril 1944 pour la grande base sous-marine de Fremantle, en Australie-Occidentale. Elle est arrivée le 8 mai et s'est immédiatement mise à entretenir la flotte sous-marine croissante. L'appel d'offres est resté à Fremantle jusqu'au 20 novembre 1944, lors de son séjour en fondant un atelier de fabrication de caoutchouc qui a résolu l'une des grandes pénuries à bord des sous-marins. Elle s'est ensuite rapprochée des voies de navigation japonaises à Mios Woendi, en Nouvelle-Guinée, où elle est arrivée le 9 décembre 1944. Elle y a entretenu des sous-marins, des embarcations de surface de toutes sortes et a même prêté son équipement de réparation aux installations à terre. Griffon est resté à Mios Woendi jusqu'au 1 février 1945 quand elle a navigué pour la Baie Subic, via Leyte.

Arrivée le 10 février 1945, Griffon mis en place l'une des premières installations de réparation de sous-marins aux Philippines depuis 1942. Elle a également aidé à récupérer le destroyer endommagé La Vallette (DD-448) . Base changeante, l'offre a navigué le 22 mars 1945 via Leyte et est arrivée dans les îles hawaïennes le 10 avril 1945. Après un bref séjour à Pearl, elle est partie le 10 mai 1945 pour Midway, est arrivée 4 jours plus tard et a installé une autre installation de réparation de sous-marins. A cette époque, les sous-marins soutenus par Griffon avait pratiquement anéanti la marine marchande japonaise et avait joué un rôle décisif dans la grande offensive du Pacifique. Elle est restée à Midway jusqu'au 10 septembre 1945, puis a navigué vers Pearl Harbor et San Francisco, entrant dans la baie le 24 septembre. Désarmé à Mare Island le 12 octobre 1945, le navire est placé en réserve. Plus tard, il a été transféré au groupe Stockton, Pacific Reserve Fleet, où il est resté en réserve, en service, s'occupant des sous-marins de réserve, jusqu'en 1967 au moins.

Elle est frappée en 1972 et transférée au MARAD. Elle a été vendue en 1973.

Cet article incorpore du texte du domaine public Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine. L'entrée peut être trouvée ici.


Tim Griffin

Tim Griffin est professeur agrégé invité à l'Ohio State University. De 2003 à 2010, Griffin a été rédacteur en chef d'Artforum, où il a organisé des numéros spéciaux sur les héritages du minimalisme et les modèles de land art de l'art de la performance et ses marchés poétique et théorie politique et le musée dans un contexte contemporain.

De 2011 à 2020, il a été directeur exécutif et conservateur en chef de The Kitchen à New York, où il a supervisé un programme interdisciplinaire mettant en vedette Chantal Akerman, ANOHNI, Charles Atlas, Gretchen Bender, Abraham Cruzvillegas, Ralph Lemon, Aki Sasamoto et Tyshawn Sorey, parmi beaucoup d'autres en plus des expositions collectives telles que « Du minimalisme à l'algorithme » et « Sur la blancheur », organisées avec le Racial Imaginary Institute. Il a également conçu de nouvelles initiatives, notamment la série de conférences interdisciplinaires « The Kitchen L.A.B. » et la série de musique électronique "Synth Nights".

Griffin est titulaire d'une maîtrise en poésie de la Milton Avery Graduate School of the Arts du Bard College et a beaucoup écrit sur des artistes tels que Chantal Akerman, Wade Guyton, Paul Sietsema, Ralph Lemon et Taryn Simon. Les textes de Griffin sont parus dans octobre, Revue d'art, Bombe, et Forum du livre, entre autres publications et il a écrit des essais principaux pour la rétrospective 2009 de John Baldessari à la Tate Modern, "Pure Beauty" le catalogue raisonné de l'artiste allemand Martin Kippenberger et pour le catalogue du prix Hugo Boss 2016 mettant en vedette Ralph Lemon au musée Guggenheim. En 2015, il a reçu l'insigne de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.


Les origines anciennes du légendaire griffon

Le griffon est une créature légendaire avec la tête et les ailes d'un aigle, et le corps, la queue et les pattes arrière d'un lion. Comme l'aigle était considéré comme le «roi des oiseaux» et le lion comme le «roi des bêtes», le griffon était perçu comme une créature puissante et majestueuse. Pendant l'empire perse, le griffon était considéré comme un protecteur contre le mal, la sorcellerie et la calomnie.

Bien que le griffon soit souvent vu dans l'héraldique médiévale, ses origines remontent plus loin dans le temps. Par exemple, l'historien grec ancien Hérodote a écrit

« Mais c'est dans le nord de l'Europe qu'il y a de loin le plus d'or. Dans cette affaire encore, je ne peux pas dire avec assurance comment l'or est produit, mais on dit que des hommes borgnes appelés Arimaspiens le volent aux griffons. Mais je ne crois pas cela, qu'il y ait des hommes borgnes qui ont une nature par ailleurs la même que les autres hommes. Les terres les plus éloignées, cependant, car elles enferment et entourent entièrement tout le reste du monde, sont susceptibles d'avoir ces choses que nous pensons les plus belles et les plus rares. (Hérodote, Les histoires , 3.116)

Alors que les griffons sont les plus courants dans l'art et la mythologie de la Grèce antique, il existe des preuves de représentations de griffons dans l'ancienne Perse et l'Égypte ancienne remontant au 4 e millénaire avant notre ère. Sur l'île de Crète en Grèce, des archéologues ont découvert des représentations de griffons dans des fresques dans la « salle du trône » du palais de l'âge du bronze de Knossos datant du XVe siècle av.

Fresque du Griffon dans la "Salle du Trône", Palais de Knossos, Crète. Crédit : Wikipédia

Fait intéressant, il existe diverses créatures hybrides similaires au griffon. Par exemple, le Lamassu était une créature mythique assyrienne qui avait la tête d'un homme, un corps de lion ou de taureau et les ailes d'un aigle.

Le Lamassu, un taureau ailé à tête humaine. Institut oriental de l'Université de Chicago. Période néo-assyrienne, ch. 721-705 avant notre ère. Crédit: Wikipédia

Plus à l'est, une créature mi-homme mi-oiseau, le Garuda, servait de monture au dieu hindou Vishnu. Peut-être que la fascination pour de telles créatures hybrides est due au fait qu'elles permettent aux gens de combiner les meilleures caractéristiques de deux ou plusieurs créatures en une seule « super créature », permettant de leur attacher un symbolisme significatif.

Cela peut être vrai pour le griffon au Moyen Âge. Dans la légende européenne de cette période, on croyait que les griffons s'accouplaient pour la vie et que lorsqu'un partenaire mourrait, l'autre vivrait le reste de sa vie sans chercher un autre partenaire (peut-être en raison du fait qu'il n'y avait pas beaucoup de griffons environ). Cela a conduit à des affirmations selon lesquelles le griffon était utilisé par l'Église comme symbole contre le remariage. Il n'est pas clair, cependant, s'il s'agissait de la croyance réelle ou simplement d'une interprétation moderne.

Bien que le griffon puisse sembler être une créature issue de l'imagination de l'humanité, il pourrait en réalité y avoir une part de vérité dans cette créature. Une théorie suggère que le griffon a été amené en Europe par des commerçants voyageant le long de la route de la soie depuis le désert de Gobi en Mongolie. Dans ce désert, les fossiles d'un dinosaure appelé le Protocératops peut être trouvé. Comme ces os, en particulier le crâne, qui a un bec d'oiseau, ont été exposés sur le sol du désert, les anciens observateurs les ont peut-être interprétés comme la preuve qu'une telle créature hybride vivait autrefois dans le désert. Pourtant, il a été démontré que les histoires de griffon existaient avant même que la route de la soie ne soit développée. Ce sont peut-être des histoires sur le griffon qui ont poussé les commerçants à interpréter les fossiles du Protocératops comme celui de la créature légendaire.

Quelles que soient ses origines, le griffon fait partie de la culture humaine depuis très longtemps et persiste aujourd'hui, comme en témoignent divers emblèmes scolaires, mascottes et même la littérature populaire. Il est probable que le griffon et d'autres créatures mythiques hybrides continueront à jouer un rôle dans l'imagination de l'humanité pendant encore longtemps.

Image vedette : Représentation d'un artiste d'un griffon. Source de l'image.

Architecture et histoire de Buffalo, 2009. Dictionnaire illustré de la mythologie égyptienne. [En ligne]
Disponible à: http://buffaloah.com/a/archsty/egypt/illus/illus.html

[Godley, A.D. (traduction), 1920. Les Histoires d'Hérodote . Cambridge : Harvard University Press.]


Articles de recherche connexes

USS Hugues (DD-410) était une époque de la Seconde Guerre mondiale Sims-classe destroyer au service de la marine des États-Unis, du nom du commandant Edward Merritt Hughes.

USS Jenkins (DD-447) était un Fletcherdestroyer de classe - au service de la marine des États-Unis, le deuxième navire nommé d'après le contre-amiral Thornton A. Jenkins. Entré en service pendant la Seconde Guerre mondiale, le destroyer a combattu dans le théâtre du Pacifique. Jenkins a été mis en réserve après la fin de la guerre, restant dans cet état jusqu'en 1951, date à laquelle le navire a été réactivé pour la guerre de Corée. Il a servi dans le Pacifique occidental jusqu'en 1969, date à laquelle le destroyer a été mis hors service et vendu à la ferraille en 1971.

La deuxième USS Tanger (AV-8) était un cargo, converti en offre d'hydravions dans la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit en 1939, le navire a été acquis par la marine américaine en 1940. Le navire était présent lors de l'attaque de Pearl Harbor qui a entraîné les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Tanger servi dans tout le Pacifique jusqu'à la fin de la guerre. Après la guerre, le navire a été mis en réserve jusqu'en 1961, date à laquelle le navire a été vendu à des fins commerciales. Renommé Détroit en 1962 et converti en porte-voitures, le navire a continué en service jusqu'en 1974, date à laquelle le navire a été vendu à la ferraille et démoli.

USS Goldsborough (DD-188/AVP-18/AVD-5/APD-32) était un Clemsondestroyer de classe - dans la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. C'était le deuxième navire de la Marine nommé en l'honneur du contre-amiral Louis M. Goldsborough (1805 & 82111877). Entré en service en 1920, le navire connut une brève vie active avant d'être mis en réserve en 1922. Goldsborough a été réactivé pour la Seconde Guerre mondiale et a été utilisé comme annexe d'avion, destroyer et transport à grande vitesse sur les théâtres de l'Atlantique et du Pacifique. Après la guerre, le navire est vendu à la casse en 1946.

USS Wright (AZ-1/AV-1) était un navire auxiliaire unique en son genre dans la marine des États-Unis, du nom du pionnier de l'aviation Orville Wright. Construit à l'origine comme annexe de ballons cerf-volant, il a été converti en annexe d'hydravions après que les ballons cerfs-volants n'aient plus été utilisés.

USS Sumner (AG-32/AGS-5) était un navire d'enquête dans la marine des États-Unis. Elle a été nommée en l'honneur de Thomas Sumner. Elle a été à l'origine commandée comme offre de sous-marin comme USS Bushnell (AS-2), en l'honneur de David Bushnell, l'inventeur du premier sous-marin américain.

USS Jobb (DE-707) était un Gouvernail-classe destroyer d'escorte de la marine des États-Unis, du nom de Richard Patrick Jobb, né à McCormick, Washington, le 17 mars 1920. Il s'est enrôlé dans la marine le 28 février 1942. Il était à Guadalcanal pour la première opération amphibie américaine de la guerre du Pacifique . Entendant l'appel d'une patrouille soumise au feu ennemi près de la rivière Namara le 26 janvier 1943, le pharmacien de troisième classe Jobb s'est précipité vers l'avant de 150 mètres (140 à 160 m) sous le feu intense de l'ennemi pour porter secours aux blessés. Il a continué à habiller les blessés sous le feu jusqu'à ce qu'il soit lui-même touché et tué. Pour son courageux dévouement au devoir, Jobb a reçu à titre posthume la Silver Star.

USS Indus (AKN-1) était le navire de tête de la Indus-classe de cargos nets de navires de liberté convertis au service de la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Nommé d'après la constellation de l'Indus, il était le seul navire de la Marine à porter ce nom.

USS Haskell (APA-117) était le navire de tête de sa classe de transports d'attaque, construit pour la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était du type VC2-S-AP5 Victory. Haskell a été nommé pour les comtés de Haskell du Kansas, de l'Oklahoma et du Texas.

USS LST-453 était une marine des États-Unis LST-1Navire de débarquement de chars de classe utilisé dans le théâtre Asie-Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été convertie à Brisbane, en Australie, en une Achélous-classe navire de réparation, peu de temps après sa mise en service, et utilisé dans la réparation des péniches de débarquement. Elle a ensuite été renommée pour Remus, elle était le seul navire de la marine américaine à porter ce nom.

USS Noyer cendré (AN-9/YN-4/ANL-9/YAG-60) a été mis en place comme une offre de filet de chantier le 11 mars 1941 à Houghton, Washington, par le chantier naval du lac Washington lancé le 10 mai 1941 et mis en service au chantier naval de Puget Sound le 3 septembre 1941, le lieutenant Andreas S. Einmo, USNR, en charge.

USS Pélias (AS󈝺), était un sous-marin de classe Griffin en service dans la marine des États-Unis de 1941 à 1970.

USS Bushnell (AS-15) était un Fulton-annexe sous-marine de classe en service dans la marine des États-Unis de 1943 à 1948 et de 1952 à 1970. Elle a finalement été coulée comme navire cible en 1983.

USS Orion (AS󈝾) était un Fulton-annexe sous-marine de classe de la marine des États-Unis. Il a été posé le 31 juillet 1941 à la Moore Dry Dock Company, Oakland, Californie, lancé le 24 juin 1942 parrainé par Mme Robert A. White et commandé le 30 septembre 1943, commandé par le capitaine C. S. Isgrig.

USS Portunus (AGP-4) était un LST-1- Navire de débarquement de chars de classe acquis par la marine américaine pour être utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale comme annexe de vedettes lance-torpilles (VTT). Elle a été nommée d'après un dieu romain de la mer, qui avait juridiction sur les ports et les rivages.

USS Baie aux huîtres (AGP-6), à l'origine et plus tard AVP-28, était un appel d'offres de vedettes lance-torpilles de la marine des États-Unis en service de 1943 à 1946. Il a servi pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Teck (AN-35/YN-30) était un Aloès-classe navire de pose de filets qui a servi avec la marine américaine sur le théâtre d'opérations de l'océan Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été affecté au service de la flotte américaine du Pacifique avec ses filets anti-sous-marins de protection et a obtenu deux étoiles de bataille et d'autres distinctions pour sa bravoure.

La deuxième USS Willoughby (AGP-9) était un bateau lance-torpilles à moteur qui a servi dans la marine des États-Unis de 1944 à 1946, servant dans les derniers stades de la Seconde Guerre mondiale. Transféré aux garde-côtes des États-Unis en 1946, il était en service comme cotre USCGC Gresham (WAVP-387), plus tard WHEC-387 et WAGW-387, de 1947 à 1969 et de 1970 à 1973, servant dans la guerre du Vietnam au cours de sa carrière de garde-côte.

USS Oreste (AGP-10) était un bateau lance-torpilles à moteur qui a servi dans la marine des États-Unis de 1944 à 1946.

USS Varuna (AGP-5) était un Portunus-Appareil lance-torpilles à moteur de classe de la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale.


Couvertures Griffin AS 13 Page 1

 
Les couvertures doivent être classées par ordre chronologique. Utilisez la date du cachet de la poste ou la meilleure estimation.
 
Chaque entrée fournit un lien vers l'image du recto de la couverture. Il y a aussi la possibilité d'avoir un lien vers l'image du dos de la couverture s'il y a quelque chose d'important là-bas. Enfin, il y a la date principale pour la couverture et les types de classification pour tous les cachets postaux basés sur le système Locy.

Lien miniature vers l'image en gros plan du cachet Lien miniature vers
Image de couverture complète
Lien miniature vers
Cachet de la poste ou image arrière
Date principale
Type de cachet de la poste
Texte de la barre de tueur
---------
Catégorie Cachet

1941-08-25
Locy Type FDPS 3
"PREMIER JOUR / COURRIER"
(Pas d'année dans le cadran)

Premier jour de service postal

1941-08-25
Locy Type FDPS 3
"PREMIER JOUR / COURRIER"

1941-08-25
Locy Type FDPS 3
"PREMIER JOUR / COURRIER"

Cachet peint à la main Weigand

1941-08-25
Locy Type FDPS 3
"PREMIER JOUR / COURRIER"

Cachet peint à la main Weigand

1941-08-25
Locy Type FDPS 3
"PREMIER JOUR / COURRIER"

Cachet peint à la main Weigand

1941-08-25
Locy Type FDPS 9efw

1942-02-28
Locy Type 3z (BTT)

Utilisation en temps de guerre censurée (Seconde Guerre mondiale)
Retour retour au navire à New York

1942-06-06
Locy Type 3z (BTT)

Utilisation en temps de guerre censurée (Seconde Guerre mondiale)

c1942-10-29
Locy Type 3z (BTT)

Utilisation en temps de guerre censurée (Seconde Guerre mondiale)

Si vous avez des images à ajouter à cette page, contactez le conservateur ou modifiez cette page vous-même et ajoutez-les. Voir Modification des pages de couverture des navires pour des informations détaillées sur la modification de cette page.


Histoire du griffon, écusson familial et armoiries

Le nom de famille Griffin est dérivé des noms personnels gallois Griffin, Gruffin ou Griffith. Il s'agissait d'animaux de compagnie du nom moyen gallois Gruffudd, qui était porté par de nombreux princes gallois. Le nom est venu en Irlande au 12ème siècle avec l'invasion anglo-normande de Strongbow. Il y avait aussi une lignée irlandaise native dont le nom apparaissait à l'origine en gaélique comme O Gr&# 237obhtha, qui est dérivé du mot "gríobhtha," qui signifie"griffin-like." On pense que la plupart des porteurs de la variante Griffith de le nom est d'ascendance galloise.

Ensemble de 4 tasses à café et porte-clés

$69.95 $48.95

Les premières origines de la famille Griffin

Le nom de famille Griffin a été trouvé pour la première fois dans la province de Munster, où Strongbow leur avait accordé des terres après l'invasion anglo-normande en Irlande en 1172.

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Griffin

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de notre recherche Griffin. 81 autres mots (6 lignes de texte) couvrant les années 1er, 10 et 1710 sont inclus sous le sujet Histoire ancienne du Griffon dans tous nos produits PDF d'histoire étendue et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations orthographiques du Griffon

Les variations orthographiques de ce nom de famille incluent : Griffin, O'Griffin, Griffen, O'Griffen, Griffith, Griffey, Griffy, O'Griffy et bien d'autres.

Les premiers notables de la famille Griffin (avant 1700)

Plus d'informations sont incluses sous le sujet Early Griffin Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration des griffons +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons griffons aux États-Unis au XVIIe siècle
  • Reginald Griffin, qui débarqua en Virginie en 1621 [1]
  • Rise Griffin, 24 ans, arrivé en Virginie en 1621 [1]
  • Richard Griffin, qui s'installe en Virginie en 1623
  • George Griffin qui s'est installé à St. Christopher en 1633 et a ensuite déménagé en Virginie
  • Elias Griffin, arrivé en Virginie en 1634 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons griffons aux États-Unis au XVIIIe siècle
  • Owen Griffin, qui débarqua en Virginie en 1701 [1]
  • Humphrey Griffin, qui débarqua en Virginie en 1712 [1]
  • Henry Griffin, arrivé en Virginie en 1713 [1]
  • Ambrose Griffin, arrivé en Virginie en 1714 [1]
  • Andrew Griffin, qui débarqua en Virginie en 1715 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons griffons aux États-Unis au XIXe siècle
  • Lady Christina Griffin, arrivée en Virginie en 1807 [1]
  • Daw Griffin, arrivée à New York, NY en 1811 [1]
  • Benjamin Pitt Griffin, 27 ans, arrivé à New York en 1812 [1]
  • Jeremiah Griffin, 35 ans, débarqué à New York en 1812 [1]
  • Geo Griffin, 19 ans, qui a atterri à Key West, Floride en 1837 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration des griffons au Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons griffons au Canada au XVIIIe siècle
  • John Griffin, arrivé en Nouvelle-Écosse en 1749-1752
  • William Griffin, arrivé à Halifax, en Nouvelle-Écosse en 1749-1752
  • John Griffin, arrivé à Halifax, en Nouvelle-Écosse en 1752
  • William Griffin, arrivé à Halifax, en Nouvelle-Écosse en 1752
  • M. John Griffin U.E. qui est arrivé à Port Roseway [Shelburne], Nouvelle-Écosse le 26 octobre 1783 était le passager numéro 154 à bord du navire "HMS Clinton", pris en charge le 28 septembre 1783 à Staten Island, New York [2]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Les colons griffons au Canada au 19e siècle
  • John Griffin, qui a débarqué en Nouvelle-Écosse en 1815
  • Mary Leasy Griffin, arrivée en Nouvelle-Écosse en 1822
  • Catherine Griffin, débarquée en Nouvelle-Écosse en 1830
  • Horatio N Griffin, arrivé au Canada en 1830
  • Ellen Griffin, arrivée en Nouvelle-Écosse en 1833
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration des griffons en Australie +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons griffons en Australie au XIXe siècle
  • M. Oliver Griffin, condamné irlandais qui a été condamné à Meath, Irlande pendant 7 ans, transporté à bord de l'"Atlas" le 29 novembre 1801, arrivant en Nouvelle-Galles du Sud, Australie[3]
  • Mlle Teresa Griffin, (née en 1795), âgée de 18 ans, détenue irlandaise qui a été condamnée à Dublin, Irlande pendant 7 ans, transportée à bord du "Catherine" le 8 décembre 1813, arrivant en Nouvelle-Galles du Sud, Australie, elle est décédée en 1816 [4]
  • M. William Griffin, (né en 1791), âgé de 31 ans, laboureur irlandais condamné à perpétuité à Cork, en Irlande, pour émeutes, transporté à bord du "Brampton" le 8 novembre 1822, arrivant en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie[5]
  • Henry Griffin, forçat anglais du Berkshire, qui fut transporté à bord du "Albion" le 17 mai 1823, s'installant à Van Diemen's Land, Australie[6]
  • Mme Mary Griffin, (née en 1794), âgée de 32 ans, servante irlandaise qui a été condamnée à Limerick, en Irlande, pendant 7 ans pour vol, transportée à bord du "Brothers" le 3 octobre 1826, arrivant en Nouvelle-Galles du Sud, Australie, répertoriée comme ayant 6 enfants [7]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Migration des griffons en Nouvelle-Zélande +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :

Les colons griffons en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle
  • John Griffin, qui a débarqué à Nelson, en Nouvelle-Zélande en 1840
  • John Griffin, 19 ans, arrivé à Nelson, en Nouvelle-Zélande à bord du navire "Sir Charles Forbes" en 1842
  • M. CharlesGriffin, colon britannique voyageant de Gravesend, Royaume-Uni à bord du navire "Duke of Portland" arrivant à New Plymouth, île du Nord, Nouvelle-Zélande en 1855 [8]
  • Mme Griffin, colon britannique voyageant de Gravesend, Royaume-Uni à bord du navire "Duke of Portland" arrivant à New Plymouth, île du Nord, Nouvelle-Zélande en 1855 [8]
  • Oliver Griffin, 25 ans, arrivé à Wellington, Nouvelle-Zélande à bord du navire "Shamrock" en 1856
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Notables contemporains du nom Griffin (post 1700) +

  • Gerald D. "Gerry" Griffin (né en 1934), ancien directeur de vol américain de la NASA et directeur du Johnson Space Center et récipiendaire de la Presidential Medal of Freedom
  • Roger Francis Griffin (1935-2021), astronome britannique et professeur émérite d'astronomie observationnelle à l'Université de Cambridge
  • James Patrick Griffin (1933-2019), philosophe d'origine américaine, White's Professor of Moral Philosophy à l'Université d'Oxford de 1996 à 2000
  • Le professeur George Edward Griffin C.B.E., professeur émérite britannique de maladies infectieuses et de médecine pour St George's à l'Université de Londres, a été nommé Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique le 8 juin 2018, pour ses services à la santé publique et à la recherche en santé [9]
  • Dr Anthony Griffin B.E.M., récipiendaire britannique de la Médaille de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour services rendus au sport, à la charité et à la communauté à Bolton [9]
  • Mme Barbara Griffin M.B.E., British Trustee for Citizens’ Advice Salford, a été nommée membre de l'Ordre de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour services rendus au secteur bénévole et communautaire à Salford [9]
  • M. Norman Griffin O.B.E., British Senior Manager for Long Term and High Security Estate Directorate, Ministry of Justice, a été nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 pour les services rendus aux prisons du secteur public [9]
  • M. Paul David Griffin M.B.E., British Caporal for the Intelligence Corps, a été nommé membre de l'Ordre de l'Empire britannique le 29 décembre 2018 [9]
  • Miriam Tamara Griffin (1935-2018), née Dressler, érudite américaine et professeur d'histoire ancienne au Somerville College, Oxford (1967-2002)
  • LaShell Renee Griffin (née en 1968), musicienne américaine de gospel
  • . (Encore 30 notables sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Événements historiques pour la famille Griffin +

Flèche Air Vol 1285
Impératrice d'Irlande
  • Mme Violetta Griffin (1887-1914), née Boaz Canadian Third Class Passager de Brantford, Ontario, Canada qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [11]
  • Mme Grace Griffin (1886-1914), née Withnell Passager canadien de deuxième classe de Cloverdale, Colombie-Britannique, Canada qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [11]
  • Mlle Winniefred Griffin (1913-1914), passagère canadienne de deuxième classe de Cloverdale, Colombie-Britannique, Canada qui voyageait à bord de l'Empress of Ireland et est décédée dans le naufrage [11]
HMS Capot
  • M. Charles A Griffin (né en 1921), marine anglais servant pour la Royal Marine d'Alresford, Hampshire, Angleterre, qui a combattu et est mort dans le naufrage [12]
HMS Royal Oak
  • Harry Griffin (d. 1939), British Boy 1st Class avec la Royal Navy à bord du HMS Royal Oak quand il a été torpillé par le U-47 et coulé, il est mort dans le naufrage [13]
USS Arizona
  • M. Lawrence J. Griffin, soldat de première classe américain de Louisiane, États-Unis travaillant à bord du navire "USS Arizona" lorsqu'il a coulé lors de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, il est mort dans le naufrage [14]
  • M. Reese Olin Griffin, électricien américain de troisième classe du Texas, États-Unis travaillant à bord du navire "USS Arizona" lorsqu'il a coulé lors de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941, il est mort dans le naufrage [14]

Histoires liées +

La devise du Griffon +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Les devises ont commencé à être représentées avec des armes aux 14e et 15e siècles, mais n'étaient pas d'usage général avant le 17e siècle. Ainsi, les armoiries les plus anciennes ne comportent généralement pas de devise. Les devises font rarement partie de l'octroi des armoiries : sous la plupart des autorités héraldiques, une devise est un élément facultatif des armoiries et peut être ajoutée ou modifiée à volonté, de nombreuses familles ont choisi de ne pas afficher de devise.

Devise: Ne vile Velis
Traduction de devise : Ne rien souhaiter de base.


L'histoire anti-mythe d'Edna Griffin

L'œuvre de toute une vie d'Edna Griffin fournit un contre-récit puissant au cadrage traditionnel du mouvement des droits civiques des États-Unis. C'était une femme vivant dans le Nord qui a utilisé des affaires judiciaires, des boycotts, des sit-in et des manifestations pour améliorer sa communauté bien avant 1954.

Au cours de ses décennies d'activisme, elle a stratégiquement utilisé une gamme de tactiques allant de l'action directe radicale à des approches plus modérées ancrées dans une politique de respectabilité. Elle a également établi des liens entre le racisme et d'autres préoccupations sociales comme la guerre, les luttes syndicales, l'éducation et la justice pénale.

Brève biographie

Edna Griffin, née dans le Kentucky en 1909, a grandi dans des quartiers à prédominance blanche du New Hampshire et du Massachusetts. Elle a étudié la sociologie à l'Université Fisk où elle a rencontré son mari, Stanley, et a participé à plusieurs manifestations.

Elle a marché contre l'invasion de l'Éthiopie par Mussolini et a été arrêtée pour avoir rejoint les enseignants en grève. Elle a également rejoint le Parti communiste.

Après avoir vécu dans plusieurs autres villes, elle et son mari ont déménagé à Des Moines, Iowa, en 1947 pour que Stanley fréquente la faculté de médecine. Au cours de la première année de vie à Des Moines, Griffin a eu le premier de ses trois enfants et a été élue à des postes de direction dans le Parti progressiste de l'Iowa et la branche Des Moines du Parti communiste.

Le 7 juillet 1948, Griffin, sa fille d'un an et deux autres Afro-Américains se sont vu refuser le service au Katz Drug Store lorsqu'elle a commandé un soda à la crème glacée. Ce n'était pas la première fois que Katz refusait le service aux Afro-Américains et, après cet incident particulier, Griffin s'est engagé dans une lutte de plusieurs décennies pour désagréger le service au comptoir en organisant des boycotts et des manifestations dans le centre-ville de Des Moines. Griffin et d'autres sont ensuite devenus des acteurs clés dans deux poursuites avec succès intentées contre Katz, l'une un procès pénal qui a infligé à Katz une amende de 50 $ (le 7 octobre 1948) et l'autre une poursuite civile dans laquelle un jury entièrement blanc a statué en faveur de Griffin et lui a accordé son 1 $ de dommages-intérêts (le 15 octobre 1949).

Griffin spent much of the rest of her life as a labor union, anti-war, and racial justice activist.

The FBI kept a file on Edna Griffin for 17 years as part of COINTELPRO (Counter Intelligence Program), a covert and often illegal surveillance program intended to infiltrate, discredit, and disrupt Left-leaning domestic political organizations. Griffin passed away in 2000.

Lesson

This lesson is designed to help students challenge the myths of the traditional narrative through the life story of Iowan Edna Griffin.


Griffin AS-13 - History

The USS S-47 (SS-158) was launched on 5 January 1924. The S-boat was commissioned on 16 September 1925 with Lieutenant John Wilkes in command.

The S-42 Class coastal submarine torpedo boat was 225 feet 3 inches in length overall had an extreme beam of 20 feet 8 inches had a normal surface displacement of 906 tons, and, when in that condition, had a mean draft of 16 feet. Submerged displacement was 1,126 tons. The hulls were riveted. The designed compliment was four officers and thirty-four enlisted men. The boat could operate safely to a depth of 200 feet. The submarine was armed with four 21-inch torpedo tubes…installed in the bow. Twelve torpedoes were carried. One 4-inch/50 caliber deck gun was installed. The full load of diesel oil carried was 46,363 gallons, which fueled two 600 designed brake horsepower Model 8-EB-15NR diesel engines manufactured by the New London Ship and Engine Company at Groton, Connecticut…which could drive the boat…via a diesel direct drive propulsion system…at 14.5 knots on the surface. Power for submerged propulsion was provided by a main storage battery, divided into two sixty-cell batteries, manufactured by the Electric Storage Battery Company (EXIDE) at Philadelphia, Pennsylvania…which powered two 750 designed brake horsepower main propulsion motors manufactured by the Electro Dynamic Company at Bayonne, New Jersey…which turned propeller shafts…which turned propellers…which could drive the submarine at 11 knots for a short period of time when operating beneath the surface of the sea. Slower submerged speeds resulted in greater endurances before the batteries needed to be recharged by the engines and generators.

Following commissioning and fitting out, USS S-47 (SS-158) conducted engineering and torpedo tests off the southern New England coast of the United States. However, with the new year, 1926, she departed the United States Naval Submarine Base New London, Groton, Connecticut, and transited south to join Submarine Division 19 in the Panama Canal Zone.

The submarine arrived at the submarine base at Coco Solo on 19 January 1926, and, for the next year and one-half, conducted local operations in the Pacific Ocean and in the Caribbean Sea. During this period, the submarine’s routine was broken up by joint Army-Navy exercises testing the defenses of the Canal by Fleet Problem VI (February 1926) and VII (March 1927) and by extended training cruises in the Caribbean Sea (June 1926 and April 1927). Transferred to San Diego, California, with her submarine division during June of 1927, she continued to participate in individual, division, fleet, and joint Army-Navy exercises into 1932. At that time, a period of inactivity in rotating reserve status was added to S-boat employment schedules.

In 1936, USS S-47, now in Submarine Division 11, was transferred back to Coco Solo, where she was based through the end of the decade. In the summer of 1941, the S-boat returned to the submarine base in Groton, Connecticut, and commenced operations off the southern New England coast. During September, the submarine patrolled in the Bermuda area and, in October, she returned to the Connecticut submarine base. The following month, the submarine moved north to Argentia, Newfoundland, Canada, to participate in exercises to test S-boat capabilities in arctic and sub-arctic waters.

On 7 December 1941, Japanese air and submarine units attacked targets in the Territory of Hawaii, thereby plunging the United States into the Second World War as an active participant.

By mid-December 1941, USS S-47 was back at Groton, Connecticut and, by January of 1942, the S-boat was back in the Panama Canal Zone.

Defensive operations in the approaches to the Panama Canal took USS S-47 into March. On the 5th of March 1942, the submarine moved west across the Pacific Ocean with Submarine Division 53 to join Task Force 42 at Moreton Bay, Brisbane, Australia. The S-boat arrived ‘down under’ in mid-April and, on the 22nd, she got underway to conduct her first offensive war patrol in the New Britain-New Ireland area.

On the 27th, she commenced submerged operations during daylight hours. On the morning of the 29th, she passed Bougainville and, on the night of 30 April, she arrived off New Britain. The next evening, she attempted to close an enemy submarine but lost contact with the target. That night, the S-boat transited Saint George Channel and, on the morning of 2 May, she closed Blanche Bay. Despite numerous enemy patrol craft, both surface and air, off the Crater Peninsula, she moved toward Simpson Harbor in an attempt to score on an oiler accompanied by a destroyer. Her quarry, however, reached safety before USS S-47 could close the range to within torpedo run distance.

USS S-47 waited outside the harbor. Four hours later, two destroyers entered the harbor and, a short while after that, a cruiser was sighted on the same course. USS S-47 increased her speed and maneuvered to attack. But, before she reached a firing position, a short in the electrical firing circuit fired the torpedo out of Number Four Torpedo Tube. The cruiser continued into the harbor. The electrical firing circuit in USS S-47 was disconnected.

Still in the area on the 3rd, USS S-47 became the target of a three-hour submarine hunt conducted by two destroyers and two minesweepers, who made frequent depth charge attacks. That night, the submarine cleared the area. By 5 May, she was off New Hanover and, on the 8th, she fired on a Japanese merchant ship, which reversed course and headed for the submarine at high speed. USS S-47 went deep and readied two torpedo tubes for firing. The target, however, passed overhead resumed its original course and soon outdistanced the submarine.

USS S-47 remained on patrol in that area for another four days. On the 12th, she shifted to the Buka area and patrolled off Queen Carola Harbor until 15 May. She then set course for Brisbane.

In port for repairs from 20 May until early June, USS S-47 cleared Moreton Bay on 6 June to return to New Britain. Again, she hunted off the Crater Peninsula, and between there and the Duke of York Islands then moved into the Shortland Island area before heading for Australia on the 22nd.

USS S-47 departed the Australian coast, again, on 28 July, but fuel tank leaks forced her to turn back on 1 August. From the 5th to the 24th, she underwent repairs in Brisbane. On the 25th, she was once more underway for Saint George Channel and the area to the northwest of Rabaul. On 2 September, her patrol was shifted to include the eastern and southeastern coasts of New Ireland, where, on the 12th, she damaged an enemy warship. On 22 September, the submarine returned to Moreton Bay, Brisbane, Australia.

Twenty-eight days later, USS S-47 departed Moreton Bay for her last war patrol as a unit of Task Force 42. Moving across the Coral Sea and into the Solomons, she sighted Shortland Island on the 28th, and, on the night of 30-31 October, commenced hunting on the Buin-Rabaul line. On 2 November, east of Bougainville, the submarine damaged a second Japanese warship. Two days later, she began moving southeast. On the 8th, she passed San Cristobal Island and departed the Solomons, en route to the Fiji Islands and the Panama Canal.

On 17 November, USS S-47 joined other units of Submarine Division 53 and submarine tender USS Griffin (AS-13) in Suva Harbor, whence the group proceeded to Coco Solo. There, during the first quarter of 1943, USS S-47 underwent overhaul and received a surface search radar. In March, the S-boat was ordered to Trinidad in the British West Indies to furnish training services for antisubmarine vessels stationed there. But she was soon recalled to the Panama Canal Zone then ordered to San Francisco, California, for further work on her at the Bethlehem Steel Company shipyard. Arriving in May, the submarine remained in the shipyard through the summer and, after training off the southern California coast in September, she headed north to the Aleutians.

In October, USS S-47 arrived at Dutch Harbor, Unalaska, whence she conducted two war patrols to impede Japanese traffic in the Paramushiro area. On 3 January 1944, she completed the second of her two North Pacific Ocean war patrols and, a month later, the S-boat departed the Aleutians to return to the southwestern Pacific Ocean.

Arriving at Milne Bay on 17 March, USS S-47 joined Task Force 72 and, for the next two months, conducted antisubmarine warfare (ASW) training operations for United States Seventh Fleet minesweepers. In June, however, she shifted to Seeadler Harbor in the Admiralties, whence she departed on another war patrol on 17 June. The patrol, conducted to support the Allied thrust along the New Guinea coast, was completed on 5 July. Availability at Brisbane followed and, at the end of August, the S-boat returned to Seeadler Harbor to resume ASW training operations. In November, she shifted to Mios Woendi and, during February of 1945, the submarine headed for Brisbane, whence, on 8 March, she commenced a transit to the west coast of the United States.

USS S-47 arrived at San Diego in mid-April and remained there until after the end of World War II hostilities…which officially occurred on 2 September 1945…when representatives of the Empire of Japan signed the instruments of surrender aboard battleship USS Missouri (BB-63), which was anchored in Tokyo Bay, Japan, for that occasion. In mid-September, the submarine moved up to San Francisco and, on 25 October 1945, USS S-47 was decommissioned. Her name was struck from the Navy List on 13 November 1945. Submarine Hull Number 158 was sold to a shipbreaker for scrapping during May of 1946.

USS S-47 (SS-158) was awarded three battle stars for her services during the Second World War.


Griffin AS-13 - History

Buford Jerome Stonehocker was born on May 7, 1917. According to our records Texas was his home or enlistment state and McLennan County included within the archival record. We have Waco listed as the city. He had enlisted in the United States Navy. Served during World War II. Stonehocker had the rank of Chief Petty Officer. His military occupation or specialty was Chief Motor Machinist's Mate. Service number assignment was 3808642. Attached to USS Hammerhead (SS-364). During his service in World War II, Navy Chief Petty Officer Stonehocker experienced a critical situation which ultimately resulted in loss of life on September 10, 1944 . Recorded circumstances attributed to: Died of intestinal obstruction, paralytic or spastic causes toxemia. Incident location: Fremantle, Australia, on board the submarine tender U.S.S. Griffin (AS-13).


Voir la vidéo: The Art of Robert Griffing (Décembre 2021).