Podcasts sur l'histoire

Martin P6M SeaMaster

Martin P6M SeaMaster

Martin P6M SeaMaster

Le Martin P6M SeaMaster était un hydravion à réaction avancé qui a été commandé en production, mais n'est apparu qu'en petit nombre avant l'annulation du projet.

En 1952, l'US Navy organisa un concours de conception d'un hydravion à réaction pour la pose de mines. Convair et Martin ont tous deux soumis des conceptions, et le modèle Martin 275 a remporté le concours. Martin a obtenu un contrat pour produire deux prototypes XP6M-1, dont le premier a effectué son vol inaugural le 14 juillet 1955 et le second le 18 mai 1956.

Le modèle 275 avait une apparence très distinctive. Le fuselage ressemblait plus à un avion de ligne qu'à un hydravion standard, étant inhabituellement étroit pour sa longueur par rapport à ses prédécesseurs avec un rapport longueur/largeur de plus de 13:1 (contre 8,5:1 sur le P5M Marlin, le dernier hydravion à entrer en service dans l'US Navy). Il avait des ailes montées surélevées avec les quatre moteurs transportés dans des nacelles au-dessus des ailes pour les tenir à l'écart des embruns pendant le décollage et l'atterrissage. Les ailes étaient brusquement repoussées. Il avait une queue en «T» montée surélevée, similaire à celle utilisée sur le P5M-2. L'avion avait une soute à armes interne, utilisant la porte de bombe rotative de Martin pour empêcher l'eau d'entrer. Cette baie pouvait contenir des mines, des bombes, des caméras ou d'autres équipements. Le XP6M-1 transportait un équipage de quatre personnes et était armé de deux canons de 20 mm dans une tourelle de queue télécommandée.

La Marine a passé une commande pour six YP6M-1 et vingt-quatre P6M-2. Les YP6M-1 étaient tous en cours d'achèvement, portant le nombre total d'avions de développement à huit. Seuls trois des avions de production ont été achevés. Les deux prototypes se sont écrasés lors des essais en vol, en raison de problèmes avec le mécanisme d'actionnement de l'empennage et de l'empennage.

Les YP6M-1 étaient similaires aux prototypes mais avec des prises d'air et un carénage d'aileron redessinés. Le premier effectua son vol inaugural le 20 janvier 1958.

Le P6M-2 était propulsé par quatre turboréacteurs Pratt & Whitney J75-P-2 de 17 500 livres de poussée, et le premier a effectué son vol inaugural le 17 février 1959. Cependant, le 21 août 1959, l'ensemble du programme a été annulé. L'avion existant a été utilisé pendant une courte période à Harvey Point Naval Air Station, en Caroline du Nord, avant d'être plus tard mis au rebut.

Le P6M était le dernier avion produit par Martin avant que la société ne fusionne avec American-Marietta pour devenir Martin Marietta. Le principal objectif militaire de la société fusionnée était les missiles et les roquettes.

P6M-1
Moteurs : quatre turboréacteurs Allison J71
Puissance : 13 000 lb de poussée avec postcombustion chacun
Équipage : 4

P6M-2
Moteurs : quatre turboréacteurs Allison J75-P-2
Puissance : 17 500 lb de poussée sans postcombustion
Équipage : 5
Envergure : 100 pieds
Longueur : 134 pieds
Poids au décollage : 160 000 lb
Vitesse maximale : plus de 600 mph
Plafond : 40 000 pi
Rayon de combat : 1 500 milles


Voir la vidéo: The Nuclear Bomber that Surfed - Martin P6M SeaMaster (Décembre 2021).