Podcasts sur l'histoire

Grands événements, temps forts sportifs et prix Nobel 2006 - Historique

Grands événements, temps forts sportifs et prix Nobel 2006 - Historique

Événement majeur/Sports/Prix Nobel/Prix Pulitzer/Académie/Films populaires/Livres populaires/Émissions de télévision populaires/Musique populaire/ Événements majeurs de 2006

    • Hamdan contre Rumsfeld
    • une

Des sports

  • MLB 2006 : Série mondiale
    Les Cardinals de St. Louis gagnent 4-2 contre les Tigers de Détroit
    -21 octobre... St. Louis 7 à Détroit 2
    -22 octobre... Louis 1 à Détroit 3
    -24 octobre... Détroit 0 à St. Louis 5
    -26 octobre... Détroit 4 à St Louis 5
    -27 oct...Detroit 2 à St Louis 4
  • NFL
    Super Bowl XL
    Les Steelers de Pittsburgh gagnent 21-10 contre les Seahawks de Seattle
    -Score de la boîte du Super Bowl
    Pittsburgh...0 7 7 7- 21
    Seattle...... 3 0 7 0- 10
  • Golf professionnel
    Gagnants majeurs masculins
    -Les Maîtres : Phil Mickelson...-7 au pair
    -US Open : Geoff Ogilvy...+5 au pair
    -Open britannique : Tiger Woods...-18 au pair
    -Championnat PGA : Tiger Woods...-18 au pair
    Vainqueurs Majeurs Femmes
    -Championnat Kraft Nabisco : Karrie Webb...-9 au pair
    -US Open féminin : Annika Sorenstam
    -Championnat LPGA : Se Ri Pak...-8 au pair
    -Weetabix Women's British Open : Sherri Steinhauer...-7 au pair

Chansons populaires

1 Mauvais jour Daniel Power
2 Sean Paul Température
3 Nelly Furtado feat. Timbaland promiscuité
4 James Blunt, tu es belle
5 Shakira exploit. Wyclef Jean Hips Don't Lie
6 Natasha Bedingfield Non écrit
7 Gnarls Barkley Crazy
8 Exploit de Chamillionnaire. Krayzie Bone Ridin'
9 Justin Timberlake Sexyback
10 Beyoncé exploit. Slim Thug Check dessus

Films populaires

  • Les défunts
  • Le prestige
  • 300
  • Pirates des Caraïbes: Le coffre du mort
  • V pour Vendetta
  • La vie des autres
  • Casino Royale
  • Les vacances
  • La fontaine
  • Enfants des hommes
  • Meilleure image: crash
  • Meilleur réalisateur : Ang Lee pour montagne de Brokeback
  • Meilleur acteur : Phillip Seymour Hoffman pour Capote
  • Meilleure actrice : Reese Witherspoon pour Marcher sur la ligne
  • Meilleur acteur dans un second rôle : George Clooney pour Syrienne
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Rachel Weisz pour Le jardinier constant

Grammy Awards

  • Disque de l'année : "Boulevard of Broken Dreams" - Green Day
  • Chanson de l'année : "Parfois, vous ne pouvez pas le faire tout seul" - U2
  • Album de l'année : "Comment démanteler une bombe atomique" - U2
  • Meilleur nouvel artiste : John Legend

Prix Nobel

.

  • Paix : Muhammad Yunus et Grameen Bank « pour leurs efforts visant à créer un développement économique et social par le bas ».
  • Physiologie ou médecine : Andrew Fire et Craig Mello « pour leur découverte de l'inhibition du gène interférence ARN par ARN double brin ».
  • Sciences économiques : Edmund S. Phelps « pour son analyse des compromis intertemporels dans la politique macroéconomique ».
  • Chimie : Roger D. Kornberg « pour ses études sur les bases moléculaires de la transcription eucaryote ».
  • Physique : John C. Mather et George F. Smoot "pour leur découverte de la forme du corps noir et de l'anisotropie du rayonnement de fond de micro-ondes cosmique".
  • Littérature : Orhan Pamuk « qui dans la quête de l'âme mélancolique de sa ville natale a découvert de nouveaux symboles du choc et de l'entrelacement des cultures ».

Prix ​​Pulitzer

  • Service publique: Times-Picayune et le Héraut du soleil
  • Reportage national : James Risen et Eric Lichtblau, Le New York Times
  • Reportage international : Joseph Kahn et Jim Yardley, New York Times
  • Rédaction éditoriale : Rick Attig et Doug Bates, L'Oregonien
  • Caricature éditoriale : Mike Luckovich, Atlanta Journal-Constitution
  • Commentaire : Nicholas D. Kristof, New York Times
  • Critique : Robin Givhan, Washington Post
  • Rédaction de longs métrages : Jim Sheeler, Nouvelles des Rocheuses
  • Rapport de battement : Dana Priest, Washington Post
  • Rapport explicatif : Le Chicago Tribune, Personnel
  • Reportage d'enquête : Susan Schmidt, James Grimaldi et R. Jeffrey Smith, Washington Post
  • Dernières nouvelles : le personnel de Times-Picayune
  • Fiction : Géraldine Brooks, Mars
  • Biographie/Autobiographie : Kai Bird et Martin Sherwin, Prométhée américain : Le triomphe et la tragédie de J. Robert Oppenheimer
  • Histoire : David Oshinsky, Polio : une histoire américaine
  • Poésie : Claudia Emerson, Femme en retard
  • uvres non fictionnelles générales : Caroline Elkins, Impérial Reckoning : L'histoire inédite du goulag britannique au Kenya
  • Musique : Yehudi Wyner, Concerto pour piano : Chiavi in ​​Mano

Grands événements, temps forts sportifs et prix Nobel 2006 - Historique

Actualités, événements, technologie, prix et culture populaire.

Événements 2006
  • Douze mineurs de charbon meurent dans la catastrophe de la mine de Sago près de Buckhannon, en Virginie-Occidentale aux États-Unis.
  • Une bousculade lors du rituel de la lapidation du diable le dernier jour du Hajj à Mina, en Arabie saoudite, tue 362 pèlerins musulmans.
  • Plusieurs journaux européens réimpriment des caricatures controversées représentant le prophète Mahomet, suscitant l'indignation et des émeutes dans les semaines suivantes

Grands événements, temps forts sportifs et prix Nobel 2006 - Historique

Les gros titres en 2006 ont été marqués par la mort, le scandale et la politique : 12 morts dans la catastrophe de la mine de Sago. Anciens cadres d'Enron coupables. Condamnation à mort de Saddam Hussein. L'insurgé irakien al-Zarqaoui tué. Guerre au Liban. Coup de sabre nucléaire en Iran, Corée du Nord. "Chasseur de crocodiles" tué. L'ancien Beatle dans une bataille de divorce. Complot terroriste transatlantique déjoué. Ex-espion russe empoisonné. Prédicateur de la méga-église dans un scandale sexuel. Les démocrates remportent les mi-mandats.

Utilisez les liens ci-dessous ou à droite pour revenir sur certaines des meilleures histoires des 12 derniers mois. Et votez pour la meilleure histoire de 2006.

La joie s'est transformée en tristesse en trois petites heures pour les proches d'une douzaine d'hommes piégés dans la mine de Sago en Virginie-Occidentale. Juste avant minuit le 4 janvier, les familles des mineurs pensaient que les hommes avaient survécu à leur calvaire. Un mineur a été transporté d'urgence à l'hôpital alors que les cloches de l'église sonnaient pour célébrer sa survie. Mais à 3 heures du matin le 5 janvier, un responsable de la mine a déclaré qu'il y avait eu un « problème de communication » tragique et que les 12 autres étaient morts après 41 heures sous terre.

Des centaines de milliers de manifestants se sont rendus dans plus de 140 villes d'au moins 39 États, exigeant que les 11 à 12 millions d'immigrants sans papiers du pays aient la chance de vivre le rêve américain. À Washington, la Chambre et le Sénat ont adopté des versions très différentes de la réforme de l'immigration, mais un projet de loi complet s'est avéré insaisissable avant la mi-mandat de novembre. Au lieu de cela, le Congrès a approuvé une clôture de 700 milles le long d'un tiers de la frontière américano-mexicaine, que Bush a promulguée 12 jours avant les élections.

Paul McCartney et Heather Mills ont déclaré qu'ils se séparaient après quatre ans de mariage. Mills, qui a une jeune fille avec McCartney, devrait revendiquer une part importante de la fortune de l'ancien Beatle. Les journaux ont publié des documents judiciaires présumés affirmant que McCartney avait maltraité Mills. Sir Paul avait juré de se défendre " vigoureusement ". Ailleurs, Britney Spears et Kevin Federline se sont séparés, Angelina Jolie et Brad Pitt sont allés en Namibie pour avoir leur bébé, Tom Cruise et Katie Holmes ont eu un enfant et se sont mariés, et Madonna a suscité la polémique en adoptant un bébé malawite.

Après quatre ans d'enquêtes, 16 semaines de témoignages et six jours de délibérations du jury, l'ancien directeur général d'Enron Jeffrey Skilling et le fondateur Kenneth Lay ont été reconnus coupables de complot et de fraude. Les anciens dirigeants ont été reconnus coupables d'avoir induit le public en erreur sur la santé financière d'Enron, dont l'effondrement en 2001 a symbolisé une vague de fraudes d'entreprise qui a balayé le pays. Lay, 64 ans, est décédé des suites d'une maladie coronarienne le 5 juillet en attendant la condamnation. Skilling a été condamné à 24 ans de prison le 23 octobre.

Deux bombes de 500 livres ont mis fin à la chasse à Abu Musab al-Zarqawi, l'insurgé le plus recherché en Irak. Agissant sur un dédale de renseignements et d'astuces, l'armée a visé une « maison sûre » au nord de Baquba dans laquelle séjournait le chef d'al-Qaïda en Irak. Les avions de combat F-16 de l'Air Force ont lancé les bombes, réduisant la maison en ruines. Militant sunnite d'origine jordanienne avec une prime américaine de 25 millions de dollars sur la tête, al-Zarqawi aurait le sang de milliers de personnes sur les mains en tant que chef du groupe à l'origine de nombreuses décapitations, assassinats et attentats à la bombe.

L'Italie a remporté une séance de tirs au but 5-3 pour remporter la Coupe du monde pour la quatrième fois après que Zinedine Zidane a été expulsé de manière sensationnelle pour avoir donné un coup de tête à Marco Materazzi. Le capitaine français a écopé d'un carton rouge lors du dernier match de sa carrière vers la fin de la finale, qui était à égalité 1-1 après prolongation. Quelques mois plus tard, Materazzi a rompu son silence en racontant à la Gazzetta dello Sport que c'était une remarque qu'il avait faite à propos de la sœur de Zidane qui avait provoqué l'incident. Materazzi a déclaré que lorsque Zidane avait proposé de lui donner son maillot de la France en réponse aux tiraillements persistants de l'Italien, il avait répondu: "Je préférerais ta sœur."

Une série de sept explosions a tué au moins 186 personnes et en a blessé environ 700 autres dans des trains de banlieue bondés et des gares aux heures de pointe du soir dans la capitale financière indienne de Mumbai. L'Inde a accusé l'agence de renseignement pakistanaise et un groupe militant islamiste basé au Pakistan, Lashkar-e-Taiba, d'implication, mais le Pakistan et le groupe ont nié tout lien. En novembre, la police indienne a inculpé plus de deux douzaines de personnes en lien avec l'attaque, dont 13 en garde à vue.

Israël a lancé une série de bombardements au Liban après que les forces du Hezbollah sont entrées en Israël, tuant trois soldats et en enlevant deux autres, un geste que le Premier ministre israélien a qualifié d'« acte de guerre ». Un mois plus tard, un cessez-le-feu est entré en vigueur et les civils déplacés ont commencé à rentrer chez eux. Environ un million de personnes de chaque côté de la frontière ont été déplacées, ont indiqué des responsables. Le conflit a fait 908 morts et 3 877 blessés au Liban, et 159 morts et plus de 1 000 blessés en Israël, ont indiqué les autorités des deux pays.

Une épidémie de bactérie E. coli dans les épinards a tué au moins trois personnes et rendu 199 autres malades dans 26 États. Une femme âgée du Nebraska, un adulte du Wisconsin et un garçon de 2 ans de l'Idaho sont morts dans l'épidémie, qui s'est avérée provenir d'épinards cultivés dans trois comtés de Californie. Les responsables fédéraux ont déclaré avoir déterminé que la première maladie s'était produite le 2 août et ont recommandé aux consommateurs d'éviter les épinards crus. Partout au pays, le vert feuillu a disparu des étagères des épiceries et des bars à salade alors que les producteurs rappelaient les expéditions.

Les terroristes étaient dans les "étapes finales" d'un complot visant à faire exploser simultanément jusqu'à 10 avions à réaction quittant la Grande-Bretagne pour les États-Unis lorsque les autorités britanniques et pakistanaises se sont associées pour déjouer les attaques, ont déclaré des responsables. On pensait que les comploteurs avaient prévu de mélanger une boisson pour sportifs avec une substance semblable à un gel pour fabriquer un explosif puissant qui pourrait être enflammé avec un lecteur MP3 ou un téléphone portable. La nouvelle du complot a créé un chaos dans les voyages, car les vols ont été annulés et les passagers ont été interdits d'apporter des liquides à bord.

John Mark Karr a été arrêté en Thaïlande dans le cadre du meurtre de JonBenet Ramsey, une candidate à un concours de beauté de 6 ans dont le corps battu et étranglé a été retrouvé dans le sous-sol de la maison familiale du Colorado il y a 10 ans. Karr, 41 ans, a déclaré aux journalistes qu'il était avec JonBenet la nuit de sa mort et que sa mort était un accident. Karr a été extradé vers le Colorado, mais son aveu n'a fait qu'approfondir les spéculations quant à savoir si l'enseignant à la voix douce avait commis le crime. Près de deux semaines plus tard, les autorités ont abandonné leur affaire contre Karr après que les tests ADN n'ont pas réussi à le relier à l'affaire.

L'Iran a défié une date limite des Nations Unies appelant la République islamique à mettre fin à ses activités nucléaires ou à faire face à des sanctions. Téhéran insiste sur le fait que son programme est uniquement à des fins pacifiques, et le président Mahmoud Ahmadinejad a juré de ne pas céder aux intérêts occidentaux. Mais l'administration Bush soupçonne l'Iran d'utiliser son programme nucléaire pour développer des armes, et le président Bush a appelé à l'isolement mondial de l'Iran jusqu'à ce qu'il « renonce à ses ambitions nucléaires ». La Chine et la Russie – toutes deux membres du Conseil de sécurité disposant d'un veto – ont hésité à sanctionner l'Iran, et Moscou a conclu des accords d'armement avec Téhéran.

Steve Irwin, le « chasseur de crocodiles » enthousiaste qui a captivé le public du monde entier avec ses aventures avec la faune, a été tué par une raie pastenague qui lui a transpercé la poitrine alors qu'il tournait une émission télévisée sur la Grande Barrière de Corail au large de la côte nord-est de l'Australie. Irwin, 44 ans, laisse dans le deuil sa femme, Terri, et leurs deux enfants, Bindi Sue et Robert. "Le monde a perdu une grande icône de la faune, un écologiste passionné et l'un des pères les plus fiers de la planète", a déclaré aux journalistes le manager et ami d'Irwin, John Stainton. "Il est mort en faisant ce qu'il aimait le plus."

Un chauffeur de camion lourdement armé s'est barricadé dans une école amish d'une seule pièce en Pennsylvanie, tuant cinq filles avant de se suicider, a annoncé la police. Le tueur a dit à sa femme qu'il avait agressé des enfants il y a 20 ans et qu'il rêvait de recommencer. Il a apporté du lubrifiant à l'école, mais rien ne prouve que les victimes ont été agressées sexuellement. Il s'agissait de la troisième fusillade meurtrière dans une école du pays en une semaine. Dans le Colorado, un homme de 53 ans a agressé sexuellement des otages avant de tuer un étudiant de 16 ans puis lui-même. Et un lycéen du Wisconsin a été soupçonné d'avoir tué son directeur après avoir été sanctionné pour transport de tabac.

L'agence de presse officielle de la Corée du Nord a rapporté que le pays avait effectué avec succès un essai nucléaire souterrain. Cinq jours plus tard, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté à l'unanimité pour imposer des sanctions à la Corée du Nord en guise de punition pour le test. La Corée du Nord a rejeté la résolution et a quitté la salle du Conseil de sécurité. L'essai a eu lieu trois mois après que la Corée du Nord a testé six missiles, dont une fusée à longue portée Taepodong-2 que l'on croyait capable d'atteindre l'ouest des États-Unis. La fusée Taepodong a échoué au bout de 40 secondes, mais les États-Unis ont dénoncé les tests comme "provocateurs".

Le lanceur des Yankees de New York, Cory Lidle, a été tué lorsque son avion s'est écrasé sur un gratte-ciel de Manhattan et a pris feu. Le rapport préliminaire du National Transportation Safety Board a indiqué qu'un vent léger et un rayon de braquage serré étaient des facteurs dans l'accident, qui a également tué l'instructeur de vol Tyler Stanger. Les enquêteurs n'ont pas déterminé qui pilotait l'avion au moment de l'accident. Une résidente de l'immeuble a été grièvement brûlée lorsque l'avion s'est écrasé sur son appartement au 30e étage. Lidle venait de terminer la saison 2006 avec une fiche de 12-10.

Le révérend Ted Haggard a été contraint de démissionner de son poste de chef de la méga-église du Colorado qu'il avait créée il y a plus de 20 ans après que son comité d'enquête eut déclaré qu'il était coupable de "conduite sexuellement immorale". Dans une lettre aux membres de son église New Life, Haggard a admis "l'immoralité sexuelle" et s'est appelé "un trompeur et un menteur". Il a également admis avoir acheté de la méthamphétamine. Le scandale est devenu public lorsque Mike Jones, une ancienne prostituée, a déclaré aux journalistes que Haggard l'avait payé pour des relations sexuelles pendant trois ans. Jones a déclaré qu'il s'était exprimé en raison du soutien de Haggard à un amendement de l'État interdisant le mariage homosexuel.

L'ancien dirigeant irakien Saddam Hussein et deux autres accusés ont été condamnés à mort par pendaison pour une brutale répression en 1982 dans la ville chiite de Dujail. Hussein a été exécuté le 30 décembre et a été enterré le lendemain dans le même cimetière que ses fils, qui ont été tués lors d'un échange de tirs en 2003 avec les forces américaines. Depuis que Hussein a été renversé à la tête de l'Irak, le pays est en proie à la violence des insurgés et sectaires, et certains l'appellent une guerre civile. Un rapport de décembre du groupe d'étude bipartite sur l'Irak a qualifié la situation de "grave et se détériorant" et a recommandé des changements dans la politique américaine.

Les démocrates ont pris le contrôle à la fois de la Chambre des représentants et du Sénat pour la première fois en une douzaine d'années lors des élections de mi-mandat aux États-Unis en 2006, et le président Bush et les principaux démocrates ont rapidement promis de s'entendre malgré une campagne acharnée. Les résultats des élections ont été perçus comme un référendum sur Bush, la guerre en Irak et des scandales au Congrès. Le lendemain du vote, Bush a annoncé que le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld se retirerait d'ici la fin de l'année.

L'ancien espion du KGB, Alexander Litvinenko, est décédé le 23 novembre dans un hôpital de Londres. De fortes doses de polonium-210 ont été retrouvées dans son corps. Litvinenko, 43 ans, était un critique de longue date du gouvernement russe, qu'il accusait de sa soudaine maladie mortelle. Les autorités russes ont nié tout rôle. Des traces de matières radioactives ont été trouvées au domicile de Litvinenko, aux endroits où il a mangé et où il a tenu des réunions juste avant de tomber malade, selon les autorités. Des traces ont également été signalées sur des avions de British Airways, un stade de football de Londres et l'ambassade britannique à Moscou. La police britannique a déclaré qu'elle traitait la mort comme un meurtre.


Hillary Rodham Clinton

Au cours de la première décennie du 21e siècle, Hillary Clinton (née à Chicago, 1947) a été la première ancienne Première Dame à occuper un poste électif important, étant élue au Congrès en janvier 2001 en tant que sénatrice de New York. Elle a été la première femme candidate à la présidence des États-Unis à presque remporter l'investiture d'un grand parti politique (candidat déclarée en janvier 2007, concédée en juin 2008). En 2009, Clinton est devenue la première ancienne première dame à siéger au cabinet, en sa qualité de secrétaire d'État américaine à Barack Obama, confirmée en janvier 2009.


Sommet de 2006

L'Academy of Achievement a réuni 300 étudiants diplômés exceptionnels de 40 pays à Los Angeles, en Californie, pour le 45e International Achievement Summit annuel. Du 1er au 4 juin 2006, un éventail incomparable de leaders mondiaux des arts, des affaires, de l'industrie, de la fonction publique et des sciences ont partagé leur expérience et leurs connaissances avec les délégués étudiants de l'Académie et les leaders d'aujourd'hui échangeant des idées avec les leaders de demain.

Les hôtes du Sommet et les membres de l'Académie Steven Spielberg et George Lucas accueillent les invités à Los Angeles.

Cette année, le Sommet a été organisé par les cinéastes légendaires George Lucas et Steven Spielberg. La présidente du Sommet était Catherine B. Reynolds, présidente-directrice générale de la Fondation Catherine B. Reynolds. Le Sommet a été rendu possible grâce à une généreuse subvention de la Fondation Catherine B. Reynolds.

Membres du Conseil des Golden Plate Awards : le président Bill Clinton avec Vaira Vike-Freiberga, présidente de Lettonie.

Cinquante anciens récipiendaires de l'Academy&rsquos Golden Plate Award et 30 nouveaux lauréats ont assisté au Sommet. Des hommes d'État internationaux parmi les membres de l'Académie présents comprenaient : le 42e président des États-Unis, William J. Clinton, le prince héritier Salman de Bahreïn, la présidente Vaira Vike-Freiberga de la Lettonie, la présidente Festus Mogae du Botswana et l'honorable Ehud Barak, ancien Premier ministre d'Israël. . Ils étaient rejoints par deux anciens commandants de l'OTAN, le général Wesley Clark et le général Joseph Ralston, et deux lauréats du prix Nobel de la paix : l'archevêque Desmond Tutu et le Dr Mohamed ElBaradei, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique des Nations Unies.

L'hôte du Sommet, George Lucas, félicite Wendy Kopp, fondatrice et présidente de Teach for America, pour avoir reçu la médaille d'or de l'Academy of Achievement lors du International Achievement Summit 2006 à Los Angeles.

Les membres de l'Académie des trois branches du gouvernement des États-Unis comprenaient le juge de la Cour suprême Anthony M. Kennedy, le directeur du renseignement national John D. Negroponte et trois membres du cabinet du président George W. Bush : le secrétaire aux Transports Norman Mineta, la secrétaire à l'Éducation Margaret Spellings and Housing et le secrétaire au développement urbain Alphonso Jackson. Les membres du Congrès présents au Sommet comprenaient Edward Markey, Jane Harman et la chef de la minorité de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. Parmi les autres fonctionnaires distingués figuraient : l'ancien chef des démocrates du Sénat, l'honorable Tom Daschle, maire de Chicago, Richard M. Daley et le maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa.

Le juge Anthony M. Kennedy avec son épouse Mary, et le maire de Los Angeles Antonio Villaraigosa avec son épouse Corina.

Outre M. Lucas et M. Spielberg, des représentants distingués de l'industrie cinématographique comprenaient les réalisateurs Peter Jackson et Chris Columbus, ainsi que les stars du cinéma Samuel L. Jackson, Robin Williams, Sally Field, Olivia de Havilland et Dame Julie Andrews. Les anciens et les nouveaux membres de l'Académie du monde de la musique comprenaient Quincy Jones, Dame Kiri Te Kanawa, Sheryl Crow, Trisha Yearwood, Sonny Rollins et John Williams. Parmi le contingent littéraire se trouvaient les auteurs Gore Vidal, Joan Didion, Carlos Fuentes et Arthur Golden, et les lauréats du prix Pulitzer A. Scott Berg et N. Scott Momaday. Les scientifiques lauréats du prix Nobel présents au Sommet comprenaient le Dr Michael Brown, le Dr Robert H. Grubbs, le Dr John Hall et le Dr A. Michael Spence. Les légendes du sport Kareem Abdul-Jabbar, Dorothy Hamill et Sir Roger Bannister sont revenus au sommet pour remettre les honneurs de l'Académie aux nouveaux intronisés. Les chefs d'entreprise présents au sommet comprenaient Carlos Slim Helú, président de Telmex, James Balsillie, président de Research in Motion, Bernard Marcus, fondateur de Home Depot, David Rubenstein, fondateur du Carlyle Group, et Jamie Dimon, PDG de JPMorgan Chase.

Les légendes hollywoodiennes Olivia de Havilland et Dame Julie Andrews avec la légende des L.A. Lakers Kareem Abdul-Jabbar.

Les membres de l'Académie, les lauréats et les délégués étudiants ont séjourné au glamour Regent Beverly Wilshire Hotel à l'une des intersections les plus célèbres d'Amérique, Wilshire Blvd. et Rodeo Drive, au cœur de la ville de Beverly Hills. L'excitation a commencé le premier soir, alors que les membres de l'Académie et les délégués étudiants étaient ravis d'être accueillis par les deux cinéastes les plus célèbres de tous les temps, George Lucas et Steven Spielberg. Le premier prix du Sommet a été remis à Wendy Kopp, fondatrice et présidente de Teach for America. Le membre de l'Académie A. Scott Berg, récipiendaire du prix Pulitzer de biographie, a raconté les débuts d'Hollywood et comment les immigrants fondateurs de l'industrie cinématographique ont réalisé leurs propres rêves américains et sont devenus les principaux pourvoyeurs de ce rêve dans le monde entier.

La première session matinale du Sommet 2006 s'est concentrée sur les frontières de la médecine et de la recherche scientifique. Le neurochirurgien pionnier, le Dr Benjamin S. Carson, a raconté cette propre odyssée du ghetto à la salle d'opération. Le Dr Hans Keirstead a fait une présentation multimédia convaincante de son travail révolutionnaire utilisant des cellules souches humaines dans le traitement des lésions de la moelle épinière et de la sclérose en plaques. Le Dr Michael Brown, récipiendaire du prix Nobel de médecine, a parlé de ses travaux de pionnier dans l'étude du cholestérol et de son rôle dans les maladies cardiovasculaires, la principale cause de décès et d'invalidité dans le monde occidental.

Le membre du Conseil des prix, le Dr Sally K. Ride, la première femme américaine dans l'espace, s'entretient avec l'assemblée de l'Académie.

Le Dr Miguel Nicolelis de l'Université Duke a présenté ses recherches historiques à l'orée des neurosciences et de la robotique, y compris une percée révolutionnaire dans le développement de dispositifs neuroprothétiques pour aider les personnes handicapées et paralysées. Le Dr Spencer Wells, directeur du projet Genographic, a parlé de cette entreprise internationale sans précédent, utilisant la génétique moléculaire pour retracer les chemins de migration de l'humanité depuis ses tout débuts. Il a même partagé ses découvertes retraçant les ancêtres de la présidente du Sommet Catherine B. Reynolds et du membre de l'Académie, le Dr Benjamin S. Carson.

La membre du Conseil des prix, Sally Field, récipiendaire de deux Oscars de la meilleure actrice, rencontre les délégués étudiants de l'Académie.

La première table ronde du Sommet a exploré les liens et les conflits entre la science et la foi. La journaliste de télévision Kathleen Matthews a animé la discussion. Le Dr Francis Collins, directeur du projet National Human Genome, et le Dr Benjamin S. Carson ont présenté leurs points de vue en tant que scientifiques dont le travail est informé et inspiré par leur foi religieuse. Le biologiste évolutionniste Dr Richard Dawkins et le philosophe Dr Daniel Dennett ont soutenu que la croyance religieuse n'est pas étayée par des preuves ou une méthode scientifique. Leur discussion extrêmement animée sur leurs croyances fondamentales peut être entendue dans la section Enregistrements audio du site Web de l'Académie.

Les magnats des télécommunications Carlos Slim et Emilio Azcárraga, avec sa femme Sharon, et le président Bill Clinton.

Un autre scientifique distingué qui a pris la parole lors du sommet était le Dr Robert H. Grubbs, récipiendaire du prix Nobel de chimie 2005, qui a parlé de sa percée dans la métathèse chimique, la découverte du soi-disant "catalyseur de Grubbs", qui promet la production de nouveaux médicaments et nouveaux matériaux pour l'industrie, tout en réduisant les dangers des déchets chimiques.

La leader de la minorité à la Chambre, Nancy Pelosi, recevant le prix de l'Academy&rsquos Golden Plate Award présenté par le membre du Conseil des prix, l'honorable Tom Daschle, lors du Sommet international des réalisations de 2006 à Los Angeles, en Californie.

La première session du matin s'est terminée par une présentation du 42e président des États-Unis, William J. Clinton. Il a parlé de la nécessité pour les nations du monde de suivre une voie d'« intégration » internationale plutôt que d'« interdépendance » au cours du siècle à venir. Immédiatement après son allocution, le président s'est assis pour une longue séance de questions-réponses avec les étudiants de l'Académie, illustrant le niveau de discours franc qui a prévalu tout au long du Sommet international des réalisations.

Le président Bill Clinton s'adresse à ses collègues membres de l'Académie et aux délégués étudiants lors du Sommet de 2006.

L'échange d'idées s'est poursuivi pendant la pause déjeuner, alors que le pionnier des cellules souches, le Dr James D. Thomson, a rencontré les étudiants en médecine et les biologistes de l'Académie pour une exploration plus approfondie de nombreuses questions scientifiques et éthiques soulevées lors de la séance du matin. Une grande partie de la session de l'après-midi s'est concentrée sur les efforts des particuliers et des institutions publiques pour résoudre les problèmes les plus insolubles du monde. L'inventeur Dean Kamen a raconté ses efforts pour fournir des systèmes de purification d'eau à faible coût aux sociétés en développement. L'avocat des consommateurs Ralph Nader a longuement parlé de la nécessité d'une réforme du système politique américain pour empêcher l'abus de pouvoir par des intérêts particuliers. L'exploratrice sous-marine Dr. Sylvia Earle a discuté des dommages que l'humanité a vus causés à notre environnement naturel, tandis que le membre du Congrès Ed Markey a discuté de sa propre bataille pour protéger l'environnement à travers le processus politique.

Dans un changement de rythme, Julie Taymor, la réalisatrice primée de Broadway de Le roi Lion discuté de son travail au théâtre, au cinéma et à l'opéra. Bien que sa production en première mondiale de l'opéra Grendel était dans sa dernière semaine de répétition à l'Opéra de Los Angeles pendant le Sommet, Mlle Taymor a gracieusement pris le temps de s'éloigner du projet monumental pour partager l'histoire de son propre développement créatif avec les délégués étudiants de l'Académie.

Membre du Conseil des prix Arthur Golden, auteur de Mémoires d'une geisha, remettant le Golden Plate Award à Julie Taymor, la réalisatrice primée de Broadway de Le roi Lion, au Sommet international des réalisations.

Le plus grand romancier vivant du Mexique, Carlos Fuentes, a abordé le rôle politique de l'auteur en Amérique latine et dans le reste du monde. Le maire de Chicago, Richard M. Daley, s'est assis pour une discussion sur les &ldquoPartenariats public-privé&rdquo avec le PDG de JPMorgan Chase, Jamie Dimon. Leur discussion stimulante sur la collaboration fructueuse des secteurs public et privé a été modérée par un vieil ami de l'Académie, MSNBC Hardball hôte Chris Matthews.

Le romancier et diplomate à succès Carlos Fuentes, invité d'honneur de l'Académie en 2006, s'adresse aux délégués.

Le juge de la Cour suprême Anthony M. Kennedy a parlé de l'évolution du concept de justice internationale, puis a rejoint Chris Matthews et les réalisateurs George Lucas, Peter Jackson et Chris Columbus pour une discussion sur &ldquoThe Meaning of Movies.&rdquo Justice Kennedy, un étudiant remarquablement instruit et perspicace. du cinéma américain et mondial, a fait valoir avec force le pouvoir du cinéma de traiter de graves questions morales, en dehors du simple divertissement. Cependant, il s'est retiré de la discussion des problèmes soulevés par plusieurs films récents, car ils concernent des questions qui pourraient bientôt être portées devant la Cour suprême elle-même.

Le réalisateur du &ldquoLe Seigneur des Anneaux&rdquo Peter Jackson et sa femme, la scénariste Fran Walsh, avec l'animateur de 2006 Steven Spielberg.

Ce soir-là, les membres de l'Académie réunis et les délégués étudiants se sont rendus au légendaire studio de cinéma 20th Century Fox. Là, sur une immense scène sonore où certains des classiques du cinéma les plus durables ont été créés, ils ont passé une soirée inoubliable de musique et de souvenirs avec le Los Angeles Philharmonic et un éventail éblouissant de talents du monde de la musique et du cinéma. George Lucas a parlé de ses premiers combats en tant que cinéaste et du sens d'une vie créative et déterminée, transcendant les bienfaits bien médiatisés de la richesse et de la célébrité superficielle. L'étoile bien-aimée de Le son de la musique, Dame Julie Andrews, a partagé ses souvenirs de tournage de ce classique intemporel aux studios 20th Century Fox.

La membre de l'Académie Trisha Yearwood se produit avec le légendaire chef d'orchestre et compositeur John Williams lors d'un dîner.

Le compositeur oscarisé John Williams a dirigé le Los Angeles Philharmonic dans une suite époustouflante de sa musique originale pour les films de George Lucas et Steven Spielberg. Des images époustouflantes de Mâchoires, Guerres des étoiles, Rencontres du troisième type, Les aventuriers de l'arche perdue et HE joué sur un immense écran de cinéma alors que le public était enthousiasmé par les sons de la musique entraînante de Williams, animée par la pleine puissance d'un orchestre symphonique en direct. Steven Spielberg est ensuite monté sur scène et a captivé le public avec un récit étonnamment révélateur des origines de sa longue histoire d'amour avec le cinéma.

Colosse du saxophone et invité d'honneur de l'Académie 2006, Sonny Rollins se produit au 20th Century Fox Studio.

L'une des chanteuses préférées des États-Unis, Trisha Yearwood, membre de l'Académie, a chanté &ldquoHow Do I Live&rdquo du film Air conditionné, accompagné de John Williams et du L.A. Philharmonic. L'Orchestre philharmonique a également accompagné deux délégués étudiants de l'Académie au talent spectaculaire, Sergei Semishkur et Larissa Yudina, jeunes chanteurs d'opéra du conservatoire du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, en Russie, qui ont chanté un émouvant duo de Rigoletto.

Le légendaire saxophoniste de jazz Sonny Rollins a réalisé une improvisation solo impressionnante sur des thèmes américains. M. Rollins a ensuite été intronisé à l'Académie par le grand Kareem Abdul-Jabbar du Basketball Hall of Fame, qui a parlé de l'inspiration qu'il avait tirée en tant que jeune athlète en entendant Sonny Rollins jouer. Après la cérémonie de remise des prix, Sonny Rollins a été rejoint sur scène par le phénoménal jeune maître de claquettes Savion Glover pour une improvisation conjointe spectaculaire. Rollins et Glover ont fait preuve d'un degré de communication musicale presque télépathique, étonnant le public par leur invention rythmique inépuisable.

Le créateur de &ldquoStar Wars&rdquo George Lucas intronise Samuel L. Jackson, la star de cinéma la plus rentable au monde, à l'Académie.

L'une des légendes vivantes d'Hollywood, Olivia de Havilland, deux fois oscarisée, a gracieusement accepté une ovation sincère de toute l'assemblée pour sa vie d'accomplissement artistique et d'intégrité personnelle. Un favori du public contemporain, la star de cinéma la plus rentable au monde, Samuel L. Jackson, a accepté le deuxième prix de la soirée.

La membre du Conseil des prix, Dame Julie Andrews, intronise Dame Kiri Te Kanawa, soprano de renommée internationale.

A legendary star of the world of opera, Dame Kiri Te Kanawa, accompanied by the Los Angeles Philharmonic, thrilled the crowd with her soaring renditions of Ave Maria, O mio babbino caro, and &ldquoClimb Every Mountain.&rdquo In an inspiring conclusion to an evening of matchless musical artistry, Te Kanawa was inducted into the Academy by her fellow Dame Commander of the British Empire, Julie Andrews. The entire assembly then took their seats for an elegant dinner, served in the vast sound stage, transformed for the night into an elegant banquet hall through the magic of Hollywood. Inspiring images of Academy honorees from the last 45 years played on the giant screen while student delegates and Academy members enjoyed a sumptuous meal and shared their thoughts and impressions of an incredibly full day.

Awards Council member Eli Broad, an entrepreneur and philanthropist, presents the Golden Plate Award to David M. Rubenstein, Co-founder and Managing Director of The Carlyle Group, at the International Achievement Summit.

The following morning&rsquos session, back at the Beverly Wilshire, brought even more intense concentration on world affairs. Chris Matthews led a discussion of the challenges of improving the quality of life for the people of the Third World. Participants included: the President of Botswana, His Excellency Festus Mogae UNICEF Director Ann Veneman inventor Dean Kamen and former Assistant Surgeon General Dr. Susan Blumenthal. Students asked deeply probing questions of the panelists, and all present were impressed by the warmth and eloquence of President Mogae, whose country is an island of stability and relative prosperity in Sub-Saharan Africa.

John D. Negroponte, the Director of National Intelligence, receives the Academy&rsquos Golden Plate Award presented by Council member President Vaira Vike-Freiberga of Latvia during the 2006 Achievement Summit in Los Angeles.

The morning&rsquos audience was also charmed by the youthful Crown Prince of Bahrain, His Royal Highness Prince Salman bin Hamad Al-Khalifa, who surprised many in the audience with his candor in discussing the challenges and opportunities facing his country, a progressive oasis in the troubled Middle East.

Legendary novelist and social critic Gore Vidal seated onstage at the 2006 International Achievement Summit.

David Rubenstein, founder and Managing Director of The Carlyle Group, gave a surprisingly humorous account of the many setbacks he encountered on his career path, from serving as a 27-year-old advisor to President Jimmy Carter to creating the world&rsquos leading private equity firm, a power in politics and international finance. In one of the most compelling individual presentations of the Summit, the legendary author and social critic Gore Vidal took the stage. Now in his 80s, the great novelist, essayist and sometime political candidate held the audience spellbound with a witty but lacerating assessment of the state of American culture and democracy. For once, the Academy student delegates were too awe-struck to ask questions of a speaker, but they gave him a powerful ovation, and many of his admirers among the student delegates and Academy honorees clustered around him after he left the stage. The focus on public affairs continued as former NATO Commander and presidential candidate General Wesley Clark joined President Vaira Vike-Freiberga of Latvia to explore the future of the Euro-American alliance. Their discussion was moderated by the Director of the Center for Public Leadership at Harvard&rsquos John F. Kennedy School of Government, former White House advisor David Gergen. Google founder Larry Page, who first attended the International Achievement Summit as a student delegate in 2000, returned once again as a member of the Academy to discuss the challenges of building a massive company and threading the labyrinth of ethical questions that arise in conducting business in the international economy.

Presidential advisor David Gergen moderates a lively discussion of &ldquoPublic-Private Partnerships&rdquo with Mayor Richard Daley and JPMorgan Chase CEO Jamie Dimon.

Before the company broke for lunch, America&rsquos pioneer of integrative medicine, Dr. Andrew Weil, gave the audience a welcome lesson in relaxation. Dr. Weil demonstrated a simple but effective technique of conscious breathing that produced highly beneficial results. The entire party then strolled a few short blocks through the sunny streets of Beverly Hills to a casual luncheon at the world-famous restaurant Spago, founded by Academy member Wolfgang Puck. After lunch, the Academy members traveled to the Los Angeles County Museum of Art (LACMA) for another impressive afternoon of symposium speakers and panel discussions.

Award-winning novelist Joan Didion spoke movingly of her odyssey from the heights of success as a novelist and screenwriter to the depths of tragedy and personal loss so vividly expressed in her latest book, The Year of Magical Thinking. America&rsquos first woman in space, Dr. Sally Ride, recalled her historic achievement in space travel and her present campaign to encourage young women and girls to pursue the study of math and science.

Golden Plate Awards Council member President Festus G. Mogae of Botswana greets President William J. Clinton.

The same afternoon, the Academy was privileged to hear a unique discussion of &ldquoGlobal Cooperation in the Fight Against Terrorism.&rdquo The speakers included: Director of National Intelligence John D. Negroponte former Israeli Prime Minister Ehud Barak Congresswoman Jane Harman, the ranking Democrat on the House Intelligence Committee General Joseph Ralston, former NATO Commander and the recipient of the 2005 Nobel Prize for Peace, Director General of the UN International Atomic Energy Agency, Dr. Mohamed ElBaradei. The discussion was moderated by David Gergen.

Congresswoman Jane Harman and Mohamed ElBaradei, recipient of Nobel Peace Prize and Academy honoree.

The Academy&rsquos international student delegates afforded themselves of this once-in-a-lifetime opportunity to press the panelists with some of the most difficult questions surrounding these fateful issues. Only in the atmosphere of the International Achievement Summit could public figures participate in so free a discussion of vital questions, without fear that their remarks would be exploited by the news media.

&ldquoFly! Fly!&rdquo Archbishop Desmond Tutu exhorts the Academy delegates during an inspiring symposium presentation.

The vibrant young speaker of the California State Assembly, Fabian Núñez, spoke of the challenges facing America&rsquos most populous state, the fifth-largest economy in the world. Speaker Núñez then joined Transportation Secretary Norman Mineta, former Senate Democratic leader Tom Daschle, House Minority Leader Nancy Pelosi and Michael Deaver, a former advisor to President Ronald Reagan, for a discussion of leadership and politics, led by David Gergen. Over the course of the Summit, the Academy also heard from Housing and Urban Development Secretary Alphonso Jackson and from the dynamic Mayor of Los Angeles, Antonio Villaraigosa.

JPMorgan Chase CEO Jamie Dimon receives the Golden Plate Award from the Mayor of Chicago, Richard M. Daley.

The afternoon session closed with an inspiring address by Archbishop Desmond Tutu. This spiritual leader of the movement for human equality in his own South Africa, took as his text the African fable of the eagle raised among chickens, who must discover his power of flight. &ldquoFly! Fly!&rdquo he exhorted the students, urging them to make full use of their own undiscovered powers.

Home Depot co-founder Bernard Marcus receives the Golden Plate from former Israeli Prime Minister Ehud Barak.

After the afternoon session, the students were treated to a private tour of the most talked-about art exhibit of the year. Five works by the great Austrian painter Gustav Klimt, stolen by the Nazis during World War II, had at last been returned by the Austrian government to their rightful owner. Maria Altmann, the sole survivor of the cultured Viennese family that had commissioned these works at the beginning of the 20th century, now resides in Los Angeles she graciously lent the paintings to LACMA for this special exhibit. Among the paintings were two portraits of Mrs. Altmann&rsquos aunt, Adele Bloch-Bauer, among the most famous works of Viennese Art Nouveau. Only a week after the Summit, it was reported that the Neue Galerie in New York City had purchased one of the portraits for a reported $135 million, the highest sum ever paid for a work of art.

Archbishop Desmond M. Tutu and music impresario Quincy Jones before the 2006 Banquet of the Golden Plate.

The International Achievement Summit culminated on Saturday night with the spectacular Banquet of the Golden Plate, held in the Grand Ballroom of the Regent Beverly Wilshire, magnificently decorated for the occasion. In a moving ceremony, the Class of 2006 was inducted into the Academy of Achievement by distinguished past honorees of the Academy. The Hosts of the Summit, Catherine B. Reynolds, George Lucas and Steven Spielberg, welcomed Academy members, student delegates and many distinguished guests to the evening, and accepted a proclamation of recognition from the City of Beverly Hills.

Robin Williams performs a spontaneous &ldquoAcademy rap&rdquo with Sheryl Crow at the 2006 Banquet of the Golden Plate.

Following a superb dinner, a delighted audience greeted award-winning singer and songwriter Sheryl Crow to the stage. Accompanied by her longtime collaborators, she performed a powerful acoustic set of her most famous songs, &ldquoIf It Makes You Happy,&rdquo &ldquoA Change Would Do You Good,&rdquo &ldquoThe First Cut Is the Deepest,&rdquo &ldquoAll I Wanna Do,&rdquo &ldquoSoak up the Sun,&rdquo and &ldquoEvery Day is a Winding Road.&rdquo From the first few notes, the audience members rose to their feet, led by Archbishop Desmond Tutu, and the Banquet became an uninhibited dance party. During Miss Crow&rsquos last number, Academy member Robin Williams jumped onto the stage and improvised a spontaneous rap, hilariously recapping the Academy activities of the previous days, while Sheryl Crow and the band kept the crowd dancing. Student delegates rushed the stage, and even usually reserved friends of the Academy such as David Gergen were seen swaying arm in arm behind the band. On this celebratory note, the evening&rsquos program concluded. The following day, the Academy&rsquos out-of-town guests and student delegates returned to their homes and schools, still warmed and inspired by memories of their visit to Los Angeles and the International Achievement Summit.

American Academy of Achievement Board Chairman Wayne Reynolds and Summit Host Chairman Catherine B. Reynolds enjoy Sheryl Crow&rsquos performance with enthusiastic student delegates at the 2006 Banquet ceremonies.


Albert Lasker Medical Research Award

Dr. Leland “Lee” Hartwell (1998)

Hartwell was one of three scientists to share the 1998 award. They were honored for discovering a universal mechanism that controls cell division in all eukaryotic organisms (organisms whose cells contain a nucleus), from yeast to frogs to humans. Hartwell also provided evidence that cells have “checkpoints” for detecting and repairing errors that might occur during cell division. His findings on normal cell division laid the groundwork for further research on how this process goes awry in cancer cells.

The Lasker Awards are among the most respected science prizes in the world. Since 1945, the Lasker Foundation has recognized the contributions of scientists, physicians and public servants who have made major advances in the understanding, diagnosis, treatment, cure and prevention of human disease. Lasker Awards often presage recognition by the Nobel committee, so they have become popularly known as “America's Nobels."


‘The Quarter’ shows masterly hand of Nobel laureate Naguib Mahfouz

The collection of short stories, published posthumously, gently lays bare the foibles of the denizens of a neighborhood in old Cairo.

I visited Cairo in 2006 to write a story about the legacy of Nobel Prize in Literature laureate Naguib Mahfouz, who had recently died. The tribute that stood out to me was given by the manager of a cafe in which Mahfouz had gathered with other writers. He said, “Naguib Mahfouz gave the Nobel people the honor by accepting their award, not the other way around.”

Now the accuracy of that statement is reinforced by the publication in English of “The Quarter,” a collection of 18 stories that were found among Mahfouz’s papers. The slim book of short stories was first published in Arabic last year as “The Whisper of Stars.”

Taken together, the collection of narratives adds up to a vivid and emotionally expansive expression of life and people in Gamaliya, the quarter of old Cairo where Mahfouz grew up and set some of his most famous works.

Mahfouz was a master at developing diverse characters, including the tyrannical patriarch of the family, al-Sayyid Ahmad Abd al-Jawad from his “Cairo Trilogy” and the petty clerk obsessed with becoming a minister in “Respected Sir,” Othman Bayyumi.

In the quarter there is no deep probing of individuals. Rather it is the quarter residents in total – the quarter itself that is actually the character. In the work, Mahfouz displays his versatility as a writer who can be stimulating, poignant, and touching in stories that are at times little more than briefs.

Inheritance, fairness, and the billionaire class

The quarter people are at once gritty and other worldly, believing in healers, saints, and even demons that inhabit the cellar of an old fort. Authorities are disdained. Rumors dominate. The quarter "has its own hidden tongue, although no one knows to whom it belongs," writes Mahfouz. "It can whisper misgivings and reveal secrets."

My favorite story is “Your Lot in Life,” in which the official in charge, who is nameless and known simply as the Head of the Quarter comments on a new and unprecedented affliction, saying the area “never has its fill when it comes to generating disasters.” This time it's a crying epidemic that begins when a pastry seller bursts into tears while wielding his rolling pin and bawls so hard his family must take him home still crying. Then a shopper with a basketful of pickled vegetables suddenly begins weeping violently. “The stories kept multiplying and becoming more elaborate,” Mahfouz writes. “There were many victims, both men and women.” Eventually the Health Inspector arrives and goes from house to house to search for the cause. Yet he is afflicted too. The end this time, however, is happy as he is cured in a musician's house by rhythm, drum beats, clapping, and singing. All the weepers are transformed and burst into laughter from the musician's poetics.

A particularly moving story is “Tawhida,” about memories of a young girl who lived with the narrator's family, in whom “happiness, beauty and magic all came together.” Many years later, the two have a chance encounter in Alexandria and the narrator does not recognize her since her face has become “gaunt, pale and wrinkled” due to old age. But then "When I heard that sweet voice again, the past came rushing back like a perfume bottle smashing to the ground" and nostalgia fills the narrator's heart.

Get the Monitor Stories you care about delivered to your inbox.

Compared by some to Balzac and Dickens, Mahfouz was credited by the Nobel committee with creating “an Arabian narrative art that applies to all of mankind.” His 34 novels are remarkably varied, ranging from ancient Egyptian themes at the start of his career to “Children of Gebelawi,” an allegory on human history to political novels in the 1960s that used symbolism to highlight the souring of the Egyptian revolution. His 13 short-story collections are also multifaceted. For example, “The Time and the Place,” a selection translated into English, contains “Zaabalawi,” which beautifully evokes Sufism (Islamic mysticism) and "The Norwegian Rat,” about how regimes use an external threat to consolidate their rule and exploitation.

It remains a mystery exactly when the stories in “The Quarter” were written although Mahfouz scholar Roger Allen, who translated them, sees similarities to another work published by the laureate in 1994. The stories were found with a note attached, saying "to be published in 1994" which never happened, perhaps because of the extremists’ attack on Mahfouz that year. It is also unclear whether the stories represent a complete work or are part of a larger work that was not finished. What is certain is that “The Quarter” stories, belated as they are in coming to light, offer further compelling testimony to the diversity of their author's creative genius.


30 pivotal moments in Apple’s history

Editor&rsquos Note: You&rsquove read our timeline of Apple&rsquos first 30 years. To put those events in perspective, our sister publication Macworld UK tapped Apple Confidential 2.0 author Owen W. Linzmayer to pick the 30 most pivotal events in each of Apple&rsquos 30 years of existence. This article is reprinted from Macworld UK &rsquos April 2006 issue.

1976: Jobs and Woz Found Apple

On April Fools&rsquo Day, Apple Computer Company is founded in a residential garage by Steve Jobs and Stephen Wozniak, both college drop-outs. Fearing financial ruin, the third co-founder&mdashRonald Wayne&mdashrelinquishes his 10 percent stake in the partnership for only $800 less than two weeks later.

Honorable Mention Markkula Writes Business Plan: In November, chip industry veteran Mike Markkula helps Jobs write a business plan, predicting sales of $500 million in 10 years.

1977: Apple II Introduced

In contrast to the $666 Apple I, a kit computer with limited appeal, the $1,298 Apple II is the first personal computer designed for the mass market, thanks to its attractive low-slung case that was complete with standard keyboard, power supply, and color graphics capability.

Honorable Mention Scott Named President: Markkula&rsquos former Fairchild Semiconductor co-worker Michael Scott brings professional management and corporate infrastructure to Apple.

1978: Apple Disk II Introduced

The Apple Disk II external drive stores 110K on 5.25-inch floppy disks. At $495, Woz&rsquos creation is half as expensive as competitive floppy drives, and much more reliable than cassette tape storage systems.

Honorable Mention Apple III Project Starts: Anxious for a follow-up hit to the popular Apple II, Apple launches the ill-fated Apple III project with engineer Wendell Sander at the helm.

1979: Apple Visits Xerox PARC

Engineers from Apple get a peek at the future of computing when they visit the labs of their Silicon Valley neighbor. Lisa and Mac projects soon adopt graphical user interfaces.

Honorable Mention Personal Software Releases VisiCalc: The world&rsquos first spreadsheet runs exclusively on the Apple II, sending Apple&rsquos hardware sales through the roof.

1980: Apple Goes Public

In the largest IPO since Ford went public in 1956, Apple debuts on the stock market with a valuation of $1.8 billion. Of Apple&rsquos 1,000 employees, more than 40 became instant millionaires thanks to their stock options.

Honorable Mention Apple III Ships: Priced from $4,340 to $7,800, the Apple III is supposed to be the firm&rsquos flagship business computer, but instead flops badly due to reliability issues.

1981: IBM Introduces the PC

IBM introduces its $1,565 personal computer. Though it sports unimpressive technical specifications, the masses don&rsquot care, and within two years IBM&rsquos market share eclipses that of Apple.

Honorable Mention Apple&rsquos First Shakeup: Following the &ldquoBlack Wednesday&rdquo firing of 40 employees, Markkula replaces Scott as president, Jobs becomes chairman, and Woz takes a leave of absence.

1982: Microsoft Begins Mac Development

Microsoft begins developing mouse-based applications for Apple&rsquos secret Mac project, but also begins work on a graphical user interface (Windows) for the IBM PC and its clones.

Honorable Mention Raskin Resigns: Recognizing that Jobs has wrested control of the Macintosh project away from him, Jef Raskin resigns.

1983: Sculley Named President, CEO

John Sculley, president of Pepsi-Cola, succumbs to Jobs&rsquo promise of a &ldquochance to change the world&rdquo as president and CEO of Apple.

Honorable Mention Lisa Introduced: The $9,995 Lisa is the world&rsquos first commercial computer with a mouse and GUI, but it bombs due to high cost, slow speed, and incompatibility.

1984: Original Mac Introduced

The much-anticipated Macintosh, &ldquothe computer for the rest of us,&rdquo finally ships. It comes with 128K of memory and a price tag of $2,495.

Honorable Mention &lsquo1984&rsquo Commercial Airs: Against the advice of its board, Apple announces the Macintosh by airing the Ridley Scott-directed &lsquo1984&rsquo commercial during the Super Bowl.

1985: Jobs Resigns From Apple

After losing a boardroom struggle with Sculley, Jobs resigns from Apple, taking a loyal band of employees that would start NeXT.

Honorable Mention Microsoft Granted Mac License: In exchange for delaying a Windows version of Excel, Apple grants Microsoft a license to use some Macintosh technology.

1986: Desktop Publishing Takes Off

Combined with Aldus PageMaker, the Mac Plus and LaserWriter Plus allow printers, graphic artists, and publishers to create professional documents for a small fraction of the cost of traditional equipment.

Honorable Mention Apple IIGS Introduced: Recognizing that Apple II sales still exceeded Mac revenue, execs OK the release of the $999 Apple IIGS, with many Mac-like features, including ADB, QuickDraw, and GUI.

1987: HyperCard Released

Apple releases Bill Atkinson&rsquos HyperCard at Macworld Expo Boston. The free program combines a simple programming environment and graphical database, allowing mere mortals to create useful &ldquostacks.&rdquo

Honorable Mention Newton Project Starts: Eager to reinvent personal computing yet again, Apple undertakes hardware engineer Steve Sakoman&rsquos proposal to create a portable device with wireless networking and handwriting recognition.

1988: Apple Sues Microsoft

After watching its Macintosh products steadily lose market share to Wintel clones, Apple finally sues Microsoft, claiming Windows 2.03 infringes on Lisa/Mac audiovisual copyrights.

Honorable Mention Next Computer Introduced: Apple&rsquos sole hardware release of 1988, the Mac IIx, pales in comparison to Jobs&rsquo Next Computer, a 12-inch cube running a Unix-derived operating system.

1989: Judge Guts Apple&rsquos Microsoft Suit

Apple&rsquos hope of obtaining legal redress is squashed as a judge throws out all but 10 claims against Microsoft. Executives squabble over how to boost the Mac&rsquos sliding market share.

Honorable Mention Mac Portable Ships: Apple unveils the $5,799 Macintosh Portable, a 16-pound &ldquono compromise&rdquo product with active-matrix LCD, full keyboard, trackball, sound output, and optional hard disk.

1990: First &ldquoLow Cost&rdquo Macs Debut

Responding to criticism that its products were overpriced, Apple releases a trio of &ldquolow cost&rdquo models: the US$999 Mac Classic, $2,400 Mac LC, and $3,800 Mac IIsi. Despite artificially imposed technical limitations, they sell so well that Apple&rsquos margins fall, frightening investors.

Honorable Mention Apple Invests in ARM: Apple pays US$2.5 million for 43 percent of ARM, maker of the CPU in the Newton. By the end of the decade, Apple would sell these shares for $792 million, covering all Newton losses, and keeping the company afloat during its darkest days.

1991: First PowerBooks Ship

Recovering from the Mac Portable embarrassment, Apple does laptops right with the release of the PowerBook 100, 140, and 170, all fully-functioning Macs in attractive, lightweight designs. Apple becomes the standard bearer in the portable market.

Honorable Mention Apple Partners With IBM: Making amends with its old nemesis, Apple announces a major partnership with IBM to produce a multimedia engine, an operating system, and computers based upon Motorola&rsquos RISC-based processor, the PowerPC.

1992: Microsoft Releases Windows 3.1

After years of playing catch-up with the Macintosh&rsquos ease of use, Microsoft&rsquos Windows 3.1 is widely seen as good enough. Apple&rsquos 15 percent market share begins eroding even faster.

Honorable Mention Ive Joins Apple: 25-year-old Londoner Jonathan Ive joins Apple&rsquos Industrial Design Group to work on the MessagePad 110. Within six years, he&rsquoll rise to become the creative force behind the iMac, a product that arguably resuscitates Apple.

1993: Newton MessagePad Ships

The $699 MessagePad establishes the personal digital assistant (PDA) market, but its lousy handwriting recognition disappoints many, ending the tenure of Sculley, Newton&rsquos chief proponent.

Honorable Mention Apple&rsquos Microsoft Suit Dismissed: Apple loses all hope of estopping the Windows juggernaut when its copyright infringement lawsuit against Microsoft is finally dismissed.

1994: First Power Macs Ship

A decade after the 8MHz Mac 128K shipped, Apple makes a bold technological leap to a completely new architecture with PowerPC-based models starting at 60MHz, while maintaining backwards compatibility.

Honorable Mention First Mac License Granted: Desperate to boost market share, Apple finally agrees to allow third-party vendors to create legit Mac clones.

1995: Microsoft Releases Windows 95

Differences between the Mac&rsquos user interface and Windows are erased in the public&rsquos mind with Microsoft&rsquos $200-million launch of Windows 95.

Honorable Mention First Mac Clone Ships: Power Computing, the first Mac licensee, ships the first Mac clone. It&rsquos faster and cheaper than anything Apple offers.

1996: Next Purchase Announced

Newly-installed CEO Gilbert Amelio shocks Mac users by killing Copland operating system project in favor of buying Next Software from long-exiled Steve Jobs.

Honorable Mention Amelio Obtains Financing: Following a $740 million quarterly loss, Apple has only five week&rsquos cash on hand. Amelio pulls off miraculous debt issue, keeping the ailing company alive.

1997: Jobs Named Interim CEO

Officially brought on as an advisor following Next purchase, Jobs subtly orchestrates the removal of Amelio, then assumes the role of interim CEO.

Honorable Mention Apple Ships Mac OS 8: To placate the faithful as they wait for a next-generation operating system, Apple releases Mac OS 8.0 it features PowerPC-native Finder, contextual menus, Personal Web Sharing, and other new technologies.

1998: iMac Introduced

Dubbed &ldquothe Internet-age computer for the rest of us,&rdquo the original Bondi blue iMac announces to the world that Apple is still a force to be reckoned with. The $1,299 consumer computer becomes the fastest Mac model ever.

Honorable Mention Mac OS X Strategy Revealed: At the Worldwide Developers&rsquo Conference, Jobs tells developers that Mac OS 8.5 and Rhapsody are only stepping stones to Mac OS X, a truly advanced operating system that would maintain backwards compatibility.

1999: AirPort Debuts on iBook

Apple gives its portable line-up the iMac treatment, releasing the consumer-oriented iBook featuring an optional AirPort Card that helps kick off an industry-wide Wi-Fi craze.

Honorable Mention Mac OS 9 Ships: Mac OS 9 is the last major update to the &ldquoold&rdquo Mac operating system, setting the stage for OS X with features such as multiple users, Keychain, automatic updating, encryption, Internet File Sharing, and Network Browser.

2000: Jobs Becomes CEO

Finally confident that Apple&rsquos turnaround is no fluke, Jobs agrees to accept CEO role, splitting his time between Cupertino and Emeryville, where he&rsquos also CEO of Pixar.

Honorable Mention Power Mac G4 Cube Released: The Cube&rsquos cool industrial design receives a warm reception, but sales turn out to be disappointing.

2001: First iPod Ships

Nobody realizes it at the time, but the tiny $399 iPod with its 5GB hard drive capable of holding 1,000 MP3s will soon transform not only Apple, but also the entire music industry.

Honorable Mention Mac OS X Ships: After years of waiting, Mac users finally get memory protection, preemptive multi-tasking, symmetric multiprocessing, and more, but the initial release of Mac OS X isn&rsquot quite ready for the masses.

2002: Jaguar Unleashed

Mac OS X 10.2, code-named Jaguar, is ready for prime time, with many improved features, including Mail, iChat, Address Book, Inkwell, QuickTime 6 with MPEG-4, improved Universal Access, enhanced Finder, Sherlock 3, Quartz Extreme, and Rendezvous.

Honorable Mention Mac OS X-Only Booting Announced: Apple drives a nail into Mac OS 9 when it announces that starting January 2003 all new Macs will be boot into Mac OS X only, though users can still run older programs in Classic mode.

2003: iTunes Music Store Opens

Building on its iPod success, Apple opens the iTunes Music Store with over 200,000 tracks available for 99 cents each.

Honorable Mention Apple Delivers Year of the Laptop: Jobs unveils the world&rsquos first laptop with a 17-inch display, as well as a 12-inch PowerBook that&rsquos the smallest notebook Apple has ever made.

2004: iPod Gets Miniaturized

Reversing a trend towards iPods with increasing capacity, Apple introduces the iPod mini with a 4GB hard drive in a physically smaller aluminum body available in an assortment of colors.

Honorable Mention iMac is Flattened: The iMac G5 features a stunning new design that integrates all components into the flat panel display that&rsquos just two inches thick.

2005: Move to Intel Announced

After more than 20 years of Macs based upon Motorola processors, Apple announces that future Macs will use CPUs from Intel.

Honorable Mention Video Arrives in iPod: Hoping to do for video what it did for audio, Apple adds the ability to play movies on new iPods.

[ Owen W. Linzmayer is the San Francisco-based author of Apple Confidential 2.0: The Definitive History of the World&rsquos Most Colorful Company (No Starch Press, 2004). ]


Make COVID 19 Vaccine A Global Common Good See details and Pledge

Make COVID 19 Vaccine A Global Common Good | Pledge Now

113 World Leaders including 19 Nobel Laureates, 36 former Chief of State and Governments, Political Leaders, Artistes, International NGOs and Institutions have signed a call initiated by Yunus Centre to declare COVID-19 Vaccines as a global common good.

The unified appeal is urging action from governments, foundations, philanthropists and social businesses to come forward to produce and/or distribute the vaccines all over the world for free. We invite all social, political, and health entities to re-affirm our collective responsibility for the protection of ALL vulnerable persons without any discrimination whatsoever.

The COVID-19 pandemic is clearly exposing the strength and weaknesses of healthcare systems in every country and highlights the obstacles and inequities in gaining access to healthcare. The effectiveness of the upcoming vaccination campaign will depend on its universality.

The signatories are pleading to all world leaders including the Secretary-General of the United Nations, Director General of the World Health Organization, religious leaders, social and moral leaders, leaders of research laboratories and pharmaceutical companies and the media to join hands and ensure that in the case of a Covid-19 vaccine, we have a global consensus that it must be deployed as a global common good.


Bottom Note

Monaco is always buzzing and active throughout the year. Monaco loves sporting activities! In this article, we have tried to cover all of the renowned sporting events of Monaco. While attending sports events, you can visit various famous places like Monte-Carlo, Jardin Exotique, Palais du Prince, Musée Oceanographique, Cathédrale de Monaco, and Les Jardins Saint-Martin.

A special mention goes to the budding industry of online gambling. Monaco has witnessed a sudden upsurge in online casinos in the recent decade and attracted considerable gambling enthusiasts. You can also play casino online in your spare time.


Voir la vidéo: Si ces moments navaient pas été enregistrés, personne ny aurait cru Regardez ce qui sest passé! (Janvier 2022).