Podcasts sur l'histoire

Heaume DD-388 - Histoire

Heaume DD-388 - Histoire

Barre

(DD-388 : dp. 1850 ; 1. 341'4" i b. 35'5": dr. 10'4"; s. 35 k.; cpl. 158, a. 4 5", 4 .50 car ., 16 21" tt.; cl.Gridley)

Helm (DD 388) a été lancé par le Norfolk Navy Yard le 27 mai 1937 ; parrainé par Mme J. M. Helm, veuve ; et commandé le 16 octobre 1937, le lieutenant Comdr. P. H. Talbot aux commandes.

Après le shakedown, Helm a opéré dans les Caraïbes jusqu'en mars 1938. Après des exercices d'été, il a été attaché à l'escadron de l'Atlantique nouvellement formé le 1er octobre 1938. Au début de 1939, il a été déployé avec la division porteuse 2 dans les Caraïbes pour le problème annuel de la flotte, développant des tactiques et une doctrine si vitale dans la guerre à venir. Transféré sur la côte ouest en mai 1939, Helm s'est engagé dans des exercices de flotte et des manœuvres de filtrage au départ de San Diego et des îles Hawaï. Ce devoir s'est poursuivi pendant les mois troublés de 1941, et le matin du 7 décembre, Relm était en route dans le West Loch Channel, Pearl Harbor lorsque les avions japonais ont frappé. Le destroyer a équipé ses canons et a abattu au moins un des attaquants alors qu'il était occupé et légèrement endommagé par deux bombes proches à bord. Après l'attaque, il a rejoint le groupe opérationnel du porte-avions Saratoga qui venait d'arriver de San Diego et a servi de garde-corps de blindage et d'avion.

Le destroyer a navigué le 20 janvier sur une mission spéciale pour sauver les travailleurs du ministère de l'Intérieur des îles Howland et Baker. À l'aide de sa baleinière, Helm a ramené six hommes des deux îles le 31 janvier. Elle a été attaquée par un bombardier de patrouille japonais plus tard dans la journée. Ses artilleurs ont repoussé l'attaquant et le navire est revenu à Pearl Harbor le 6 février.

Après un voyage aller-retour à San Diego, Helm a quitté Pearl Harbor le 15 mars en escortant un groupe de base avancé vers les Nouvelles Hébrides. Il est arrivé à Efate le 19 mars et pendant les semaines suivantes, il a escorté des navires dans cette région pendant que les bases américaines étaient consolidées. Elle a sauvé 13 survivants du SS John ~Adams le 9 mai et 4 du pétrolier Neosho, coulé dans la bataille de la mer de Corail le 17 mai. Ces hommes ont été emmenés à Brisbane, en Australie, où Helm a rejoint la Task Force 44 du contre-amiral britannique Crutchley le 19 mai.

Pendant les 2 mois suivants, Helm effectua des missions d'escorte le long de la côte australienne. La flotte se rassemblait alors pour la première opération amphibie offensive dans le Pacifique, la capture de Guadalcanal. Helm a quitté Auckland, Nouvelle-Zélande, le 22 juillet pour les îles Fidji. Après les débarquements d'entraînement, la flotte de l'amiral Turner a soudainement frappé Guadalcanal et Tulagi, arrivant au large des plages le 7 août et prenant les Japonais complètement par surprise. Le destroyer a masqué les transports lorsque les troupes ont débarqué, abattant plusieurs avions d'attaque au cours des 2 premiers jours.

Avec les croiseurs Vincennes, Quincy. et Astoria, le Helm patrouillait dans les eaux autour de l'île de Savo dans la nuit du 7 août et, à la tombée de la nuit du 8 août, les quatre navires et le destroyer Wilson ont commencé à patrouiller entre Savo et les îles de Floride. Un autre groupe de deux croiseurs et deux destroyers patrouillaient au sud, et les destroyers de piquetage Blue et Ralph Talbot étaient stationnés au nord-ouest de l'île de Savo. Un concours de circonstances fatidique avait permis aux croiseurs et destroyers de l'amiral Mikawa de s'approcher de l'île de Savo sans être détectés. Les échecs dans la recherche et l'identification avaient empêché une analyse précoce de la situation dangereuse, et l'écran inadéquat à deux navires au large de l'île de Savo n'avait pas averti des navires japonais. L'alarme a été déclenchée par le destroyer Paterson~ vers 01h43, quelques secondes seulement avant que deux torpilles n'attaquent le HMAS Canberra dans le groupe sud. Les deux formations de croiseurs luttaient bientôt contre la féroce attaque japonaise. Helm, sur la proue bâbord de Vincennes, fait demi-tour pour venir en aide aux croiseurs sinistrés. Elle s'est tenue par Astoria, a apporté des survivants aux transports de Guadalcanal et s'est retiré avec le reste de la force à Nouméa le 13 août. La bataille de l'île de Savo fut un désastre, mais même en cas de défaite, les navires avaient empêché les Japonais d'attaquer les transports vulnérables à Guadalcanal. De nombreux combats désespérés s'ensuivirent, mais les Américains étaient venus pour rester.

Au cours des semaines suivantes, Helm resta dans les eaux dangereuses près de Guadalcanal, escortant les transports et patrouillant. Elle a navigué à Brisbane le 7 septembre et est partie le jour suivant pour fournir la protection d'escorte pour les transports entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée, où une autre lutte amère était en cours. Le destroyer vétéran est resté en service pendant quelques mois, escortant les LST jusqu'à l'île Woodlark pour un débarquement sans opposition en juin 1943 et protégeant l'importante base de Milne Bay. Alors que l'armée de MacArthur se préparait à entrer en Nouvelle-Bretagne sous couverture navale, Helm bombarda Gasmata le 29 novembre 1943 et sortit de Milne Bay à nouveau le 14 décembre sous les ordres de l'amiral Crutchley pour la capture du cap Gloucester. Helm a aidé dans le bombardement d'avant l'invasion, a tiré des missions de soutien rapproché après les atterrissages initiaux et a effectué des tâches de contrôle pendant que les transports étaient déchargés. L'opération du VIIe corps amphibie de l'amiral Barbey s'est déroulée sans heurts et a été couronnée de succès et, dès que la position a été assurée, Helm et le reste de la flotte de l'amiral Crutchley ont déménagé à Saidor, où l'amiral Barbey a effectué l'un de ses célèbres « sauts amphibies ». ." Le destroyer protégeait la force des croiseurs car il empêchait les attaques des forces de surface et aériennes du large.

Helm a continué son devoir d'escorte dans les régions de Guadalcanal et de Milne Bay jusqu'à son départ le 19 février 1944 pour Pearl Harbor. Le navire a procédé de là à Mare Island Navy Yard en escortant le cuirassé Maryland et est arrivé le 4 mars.

Helm a quitté San Francisco le 5 mai. Après son arrivée à Pearl Harbor, 5 jours plus tard, il s'est engagé dans une formation de recyclage dans les eaux hawaïennes. Elle est arrivée à Majuro le 4 juin et à Kwajalein le 7 juin pour rejoindre la force navale se rassemblant pour la prochaine étape du balayage amphibie de l'Amérique à travers le Pacifique, l'invasion des Mariannes. Il a rejoint la célèbre Task Force 5S du vice-amiral Mitscher et a navigué avec elle depuis Kwajalein le 7 juin. Le groupe de porte-avions rapide a gardé les approches ouest des îles du 11 au 13 juin et a fourni un soutien aérien pour les débarquements, qui ont été effectués par l'amphibien de l'amiral Kelly Turner à 1 000 milles de la base avancée la plus proche à Eniwetok. Les forces aéronavales sont revenues d'une frappe sur les îles Bonin le 18 juin et se sont déployées pour repousser la flotte japonaise alors qu'elle fermait les Mariannes pour une bataille navale décisive. Les grandes flottes se sont rapprochées le 19 juin pour le plus grand engagement aéronaval de la guerre. Alors que quatre grands raids aériens frappaient la formation de la flotte américaine, la couverture des chasseurs du groupe opérationnel de Helm et les tirs de surface des navires ont anéanti les avions japonais. Avec l'aide de sous-marins américains, Mitscher réussit à couler deux porte-avions japonais tout en infligeant des pertes si énormes à l'aéronavale ennemie que la bataille fut surnommée le « Marianas Turkey Shoot ». L'amiral Spruance avait réussi à protéger la force d'invasion dans une bataille dont l'importance était bien comprise par les Japonais. L'amiral Toyota avait déclaré le 15 juin : « Le sort de l'Empire repose sur cette seule bataille », répétant les paroles de l'amiral Toga à Tsushima.

Après la bataille décisive de la mer des Philippines, Helm et les porte-avions rapides se sont concentrés sur la neutralisation des bases ennemies sur les îles Bonin et Volcano et sur le soutien de l'invasion de Guam. Les groupes de transporteurs mobiles, protégés par des destroyers et des croiseurs, ont également lancé des attaques contre les îles Palaos le 25 juillet. Avec un répit occasionnel à Eniwetok ou à Ulithi, les porte-avions ont attaqué Iwo Jima et d'autres îles du Pacifique occidental jusqu'en septembre. Helm a coulé un petit cargo japonais au large d'Iwo Jima le 2 septembre et plus tard dans la journée, il a surpris et coulé un petit cargo.

Helm et son groupe de porte-avions sont arrivés à Seeadler Harbour le 21 septembre 1944. Ils ont de nouveau effectué une sortie le 24 septembre; et, après des frappes d'appui au sol dans le Palaus, rendez-vous avec l'ensemble de la force opérationnelle, dix-sept porte-avions avec leurs navires de soutien et de protection, pour un important balayage vers l'ouest. Des frappes ont été lancées contre Okinawa le 10 octobre, après quoi les porte-avions se sont tournés vers leur véritable objectif, les aérodromes et les installations militaires de Formose. Au cours d'une attaque dévastatrice de 3 jours, des avions de transport ont fait beaucoup pour détruire cette île en tant que base de soutien des Japonais lors de la bataille des Philippines et d'autres invasions à venir. Les avions ennemis ont riposté par des attaques terrestres lourdes et répétées. La barre a abattu un bombardier avec ses canons de 5 pouces le 1.3 octobre et a aidé à abattre plusieurs autres.

Après la bataille aérienne de Formosa, une démonstration convaincante de la puissance et de la mobilité de la puissance maritime, la Task Force 38 est retournée sur la côte est de Luzon pour frapper les bases aériennes ennemies aux Philippines afin de neutraliser la puissance aérienne japonaise lors de l'invasion de Leyte. Le 24 octobre, il était clair que l'assaut de Leyte avait provoqué un dernier effort de la part des Japonais pour détruire la flotte américaine. Ses trois principales unités de flotte se sont déplacées vers les Philippines. Le Groupe Nord devait attirer les porte-avions américains vers le nord loin de Leyte, avant que les autres ne convergent vers la zone d'assaut du golfe de Leyte pour un coup mortel à deux volets. Lors de la bataille historique du golfe de Leyte, Helm avec le groupe opérationnel 38.4 du contre-amiral Davidson a tourné son attention vers la force centrale de l'amiral Kurita. Les avions des porte-avions ont frappé les navires japonais vers midi lors de la bataille de la mer de Sibuyan, coulant le cuirassé géant Musashi et endommageant d'autres navires lourds.

Alors que deux des autres phases de cette grande bataille, la bataille de Samar et la bataille du détroit de Surigao, se déroulaient, Halsey emmena les groupes de porte-avions au nord pour engager la puissante flotte de l'amiral Ozawa. Blindés par Helm et d'autres unités de surface, les porte-avions ont établi un contact aérien le 25 octobre et, dans une série de frappes dévastatrices, ont coulé quatre porte-avions japonais et un destroyer. La grande bataille navale est ainsi terminée, l'invasion de Leyte est sécurisée et la flotte japonaise n'est plus une unité de combat efficace.

Helm et les porte-avions ont repris le soutien direct des opérations au sol à Leyte le 20 octobre. En plus des attaques aériennes par des avions japonais basés à terre, le groupe a également subi une attaque sous-marine le 28 octobre. Helm et le destroyer compagnon Gridley ont établi un contact vers midi et, alors que les porte-avions nettoyaient la zone, les deux navires ont largué des grenades sous-marines et ont coulé le I-46. Deux porte-avions, Franklin et Belleau Wood, ont été endommagés le 30 octobre par des avions-suicides. Cette nuit-là, le groupe s'est retiré vers Ulithi, où il est arrivé le 2 novembre après plus de 2 mois de service presque continu.

En quittant Ulithi de nouveau le 5 novembre, la barre et son groupe de transporteur sont revenus aux Philippines pour les grèves contre l'expédition japonaise et les cibles de rivage, en revenant le 20ème. Helm a ensuite été détaché du groupe de travail 38.4 et est parti d'Ulithi pour Manus le 26. En arrivant 2 jours plus tard, le navire a commencé les préparatifs de la prochaine opération amphibie importante dans la campagne philippine, les débarquements au golfe de Lingayen sur Luzon Helm sont partis le 27 décembre avec un grand groupe opérationnel à destination du golfe de Lingayen; et, alors que les navires entraient dans la mer de Sulu, de lourdes attaques aériennes ont commencé. Les Japonais, frappant avec leur seule arme restante, ont frappé avec des avions suicide le 4 janvier et ont coulé le transporteur d'escorte Ommaney Bag. Les tirs d'artillerie de Helm et des autres navires de protection ont fait un lourd tribut aux attaquants Du 6 au 17 janvier, le destroyer a opéré avec des porte-avions à l'ouest du golfe de Lingayen fournissant un soutien aérien pour ces importants débarquements. Les navires sont partis le 17 janvier et sont arrivés à Ulithi 6 jours plus tard.

Alors que la grande force opérationnelle navale se rassemblait pour l'invasion d'Iwo Jima, la prochaine étape sur la route de l'île vers le Japon, Helm a souri le 12 février à l'écran d'un groupe de porte-avions d'escorte, arrivant au large de la forteresse de l'île volcanique le 16 février. Elle protégea les porte-avions lors des importantes frappes préliminaires et les protégea tandis qu'ils apportaient un soutien rapproché à l'invasion qui commença le 19. Les groupes de porte-avions ont été touchés à plusieurs reprises par des attaques aériennes désespérées, le Helm et les autres destroyers représentant de nombreux "avions-suicides et lance-torpilles". le mouillage de transport le lendemain.

Le destroyer vétéran a continué des opérations de criblage d'Iwo Jima jusqu'au 7 mars où elle a fumé vers Leyte pour des réparations. Elle était bientôt en route de nouveau, cependant, pour la dernière et la plus grande des opérations amphibies du Pacifique, l'invasion d'Okinawa. En naviguant le 27 mars, elle a rejoint des groupes de transporteur d'escorte de l'île pour des grèves de pré-invasion; et, après l'assaut historique du 1er avril, pour les opérations d'appui au sol. Mettant son séjour au large d'Okinawa, le destroyer a abattu de nombreux avions suicide qui menaçaient les porte-avions lors des efforts fanatiques et ultimes des Japonais pour repousser l'invasion. La barre a fumé à Leyte le 19 juin avec Okinawa sécurisé.

Après l'opération d'Okinawa, le Helm a servi de navire d'escorte et de patrouille à partir d'Ulithi et de Leyte, et a aidé à rechercher les survivants du malheureux Indianapolis du 3 au 6 août 1945. Le navire faisait route vers Ulithi depuis Okinawa lorsque la guerre a pris fin le 15 août. Elle est revenue à Okinawa et finalement à Iwo Jima pour rejoindre la patrouille Bonins, pour le travail de sauvetage air-mer jusqu'au 8 septembre. Le destroyer a navigué ensuite vers Sasebo, au Japon, où il a servi de guide d'expédition et de patrouilleur jusqu'à son retour à Okinawa le 26 septembre. Après un autre séjour au Japon, le navire est parti pour Pearl Harbor et San Diego le 29 octobre. Elle est retournée aux États-Unis le 19 novembre, puis est retournée à Pearl Harbor où elle a été désarmée le 26 juin 1946. Helm a été utilisé cet été-là comme navire cible lors des essais atomiques de l'opération historique "Crossroads" dans le Pacifique, et sa carcasse a été vendue à Moore Dry Dock Co., Oakland, Californie, en octobre 1947 pour mise au rebut.

Helm a reçu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Base de données de la Seconde Guerre mondiale


ww2dbase Le destroyer Helm a été posé le 25 septembre 1935 au Norfolk Navy Yard, Portsmouth, Virginie, États-Unis et lancé le 27 mai 1937. Nommé en l'honneur du contre-amiral James Meredith Helm, vétéran de la guerre hispano-américaine, le navire a été parrainé par sa veuve, Mme Edith Benham Helm. L'USS Helm a été mis en service le 16 octobre 1937 sous le commandement du lieutenant-commandant Paul H. Talbot. La croisière shakedown de Helm l'a emmenée aux Antilles britanniques, après quoi le navire a opéré dans les Caraïbes.

ww2dbase Après avoir participé au Fleet Problem XX dans les Caraïbes en février 1939, Helm a transité par le canal de Panama et a rejoint la flotte du Pacifique. Helm a également participé au Fleet Problem XXI en février 1940 qui, entre autres, simulait une attaque aérienne basée sur un porte-avions sur Pearl Harbor, à Hawaï. C'est à l'issue de cet exercice que la flotte américaine est stationnée en permanence à Pearl Harbor.

ww2dbase Le 7 décembre 1941, Helm a commencé sa journée à quai aux côtés du navire jumeau USS Blue au mouillage East Loch de Pearl Harbor. Helm a largué les amarres à 7 h 26 pour se diriger vers les bouées incontournables du West Loch de Pearl Harbor. Comme il s'agissait d'une procédure de démagnétisation, Helm a laissé ses boussoles et ses chronomètres à bord du Blue. Les deux baleiniers de Helm, ainsi que sept hommes, suivaient le navire jusqu'au West Loch. Helm venait de contourner Waipi&# Point et entrait dans le West Loch lorsque des avions japonais sont apparus au-dessus de nous et que des bombes ont commencé à tomber. En tant que seul navire de guerre en cours dans le port lorsque l'attaque a commencé, le Helm a immédiatement tiré des mitrailleuses des assaillants, sans toucher, mais les baleiniers ont subi quinze impacts de balles sans aucune perte de personnel. Helm a rapidement changé de cap et est devenu le premier navire de guerre à sortir du port pendant l'attaque. Alors que Helm atteignait les bouées d'entrée, une tourelle sous-marine a été vue sur les récifs à l'ouest de l'entrée. Helm a tiré sur le sous-marin mais a causé des dommages minimes (il s'agissait du sous-marin miniature Ha-19 de Kazuo Sakamaki lancé depuis le sous-marin mère I-24 et a été désespérément perdu en raison d'un gyrocompas défectueux. Ha-19 a finalement été échoué sur les récifs au large de la plage de Waimanalo à 30 milles et a été capturé). Plus tard dans la matinée, alors que Helm patrouillait dans la zone maritime défensive au sud d'Oahu, elle a été attaquée par un seul bombardier monomoteur Aichi D3A1 'Val' qui a largué deux bombes de 100 livres qui chevauchaient la proue de Helm. Helm a subi de légers dommages structurels dus à la commotion cérébrale qui s'est aggravée pendant la nuit, obligeant le navire à retourner à Pearl Harbor pour des réparations.

ww2dbase Helm a navigué à nouveau le 16 décembre 1941 dans le cadre de l'écran du porte-avions USS Saratoga dans l'effort désespéré mais infructueux pour soulager l'île de Wake. Helm escorta Saratoga lors d'une autre sortie avant que Saratoga ne soit torpillé, puis Helm partit pour une mission d'évacuation vers les îles Howland et Baker dans le Pacifique central. Il est ensuite entré dans le chantier naval de Mare Island en Californie pour une révision.

ww2dbase Helm a navigué ensuite pour le Pacifique Sud où il a escorté des convois approvisionnant les zones avancées. Helm a sauvé 13 survivants du cargo torpillé John Adams, puis quatre survivants du pétrolier USS Neosho, un autre survivant de Pearl Harbor, coulé lors de la bataille de la mer de Corail. Helm a ensuite navigué vers Brisbane, en Australie, où il a rejoint un groupe de travail combiné de la Marine américaine et de la Marine royale australienne escortant des convois et menant des exercices d'entraînement.

ww2dbase Helm a ensuite navigué avec la force chargée de capturer et d'occuper la région de Guadalcanal-Tulagi dans les îles Salomon. The Slot” de nuit. Au cours de la deuxième nuit, Helm et les croiseurs ont été entraînés dans la première bataille de l'île de Savo où les croiseurs USS Astoria, USS Quincy, USS Vincennes et le croiseur lourd australien HMAS Canberra ont été perdus, ainsi que deux destroyers. Helm ramassa 175 survivants de Vincennes et Quincy. Après avoir transféré les survivants sur un navire de transport, Helm s'embarqua pour Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.

ww2dbase Helm a passé les dix mois suivants en service d'escorte avec des convois entre Espiritu Santo et Guadalcanal, puis entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée, tout en participant à plusieurs exercices. Helm a participé à un bombardement de la Nouvelle-Bretagne le 30 novembre 1943 et a passé le mois suivant dans les forces de couverture pour les débarquements de l'armée en Nouvelle-Bretagne, les débarquements des Marines au cap Gloucester et les débarquements de l'armée à Saidor, en Nouvelle-Guinée. Après plus de travail d'escorte autour de la Nouvelle-Guinée et des Salomon, Helm retourna à Pearl Harbor, à Hawaï, après presque deux ans dans le Pacifique Sud.

ww2dbase Depuis Hawaï en février 1944, Helm a escorté le cuirassé USS Maryland jusqu'au chantier naval de Puget Sound à Washington et Helm est ensuite entré dans le chantier naval de Mare Island en Californie pour une révision qui a duré jusqu'en mai 1944. Le destroyer a ensuite pris la vapeur pour rejoindre le Fast Carrier Task Force en juin 1944 en soutien aux opérations amphibies contre Saipan, Tinian et Guam dans les îles Mariannes. Helm a ensuite projeté les transporteurs Essex, Hornet et Yorktown (tous de classe Essex) dans l'une des célèbres excursions de Jocko Clark pour battre les îles Bonin avec des frappes contre Iwo Jima, Chichi Jima et Haha Jima. Après des mois d'escorte, Helm était de retour dans la guerre des tirs, dans le cadre de la Carrier Task Force de Marc Mitscher. Alors que Helm et son groupe opérationnel revenaient des Bonins et rejoignaient la plus grande force opérationnelle, ils étaient prêts à engager les Japonais dans l'importante bataille de la mer des Philippines et le Great Marianas Turkey Shoot.

ww2dbase Helm est resté avec l'écran porteur tout au long de la campagne Mariana, les atterrissages sur Peleliu et plusieurs des voyages secondaires de Jocko vers les "Jimas". Lors d'une de ces excursions, le 2 septembre 1944, Helm engagea un voilier japonais de 50 tonnes au large du nord d'Iwo Jima et le laissa en flammes. Le même jour, Helm a engagé un cargo japonais de 100 tonnes près de la rive sud d'Iwo Jima et l'a laissé couler sous les coups de feu.

ww2dbase À partir d'octobre 1944, les groupes de porte-avions ont étendu leur couverture en frappant des cibles de Luzon à Okinawa et Helm est resté avec eux dans le cadre de leur écran. Le 13 octobre 1944 au large de Formosa (Taïwan), la Helm's Task Unit est attaquée par une formation d'avions lance-torpilles japonais. Le tir anti-aérien de Helm a été crédité d'avoir abattu un bombardier Mitsubishi G4M Type 1 « Betty ». Fin octobre 1944, Helm couvrit les porte-avions de Halsey lors de la bataille du golfe de Leyte, en particulier la bataille du cap Engaño le 25 octobre 1944. C'est au cours de cette période que les Japonais introduisirent les tactiques d'attaques spéciales de style kamikaze, une tactique qui empoisonnerait les Alliés. expédition pour le reste de la guerre.

ww2dbase Le 28 octobre 1944 à l'est du golfe de Leyte, Helm établit un contact solide avec ce que l'on croyait être un sous-marin japonais. Avec l'aide du destroyer USS Gridley et des avions du porte-avions USS Belleau Wood, ils ont mené une attaque aux grenades sous-marines bien coordonnée. Le résultat a été le naufrage d'un sous-marin comme en témoigne une grande explosion en profondeur sous l'eau suivie de grandes quantités de bulles d'huile et d'air remontant à la surface et la récupération de bordés de pont et de restes humains du champ de débris. Les sous-marins japonais I-46 et I-54 ont tous deux été perdus à cette date à peu près dans la même zone. Kozaburo Yamaguchi est le plus probable.

ww2dbase Fin novembre 1944, Helm a été détaché de la Carrier Task Force et affecté à la septième flotte basée à Seeadler Harbour, Manus pour les préparatifs de l'invasion de Luzon qui aurait lieu en janvier 1945. Une fois que la force d'invasion a commencé à se déplacer vers le nord en direction de Luzon , les Japonais l'ont attaqué avec une grande férocité, y compris avec des forces d'attaque spéciales. Le 4 janvier 1945, alors qu'elle se trouvait toujours dans la mer de Sulu, la formation a été attaquée par un seul avion qui n'a pas été détecté jusqu'à ce qu'il plonge dans le pont d'envol du porte-avions USS Ommaney Bay. Le porte-avions a pris feu, suivi d'une série d'explosions internes qui ont laissé le navire mort dans l'eau. Alors que la baie d'Ommaney était abandonnée, Helm a récupéré 93 de ses marins et les a livrés au croiseur USS Minneapolis. Le lendemain à l'ouest de Subic Bay, le groupe de travail de Helm a de nouveau été attaqué, cette fois par cinq combattants d'attaque spéciale Nakajima Ki-43 « Oscar » et l'un d'eux a plongé sur Helm. À bout portant, l'un des obus de 40 mm de Helm a arraché l'aile gauche de l'avion, faisant virer l'avion et passer au-dessus du navire. L'avion a heurté la structure du projecteur de Helm, emportant une partie de la plate-forme et endommageant le projecteur avant que l'avion ne plonge dans la mer à proximité. Six hommes ont été blessés et un marin a été emporté par-dessus bord, mais a été secouru par un autre destroyer sans blessure.

ww2dbase Le débarquement sur Luzon a eu lieu le 6 janvier 1945 dans le golfe de Lingayen. La mission de Helm était de mettre à pied la côte et de contrôler les porte-avions qui offraient un soutien aérien aux débarquements, qui ont duré jusqu'au 17 janvier 1945. Helm a contrôlé les porte-avions pour une autre sortie autour des Philippines avant de les escorter à Iwo Jima pour les débarquements des Marines. le 19 février 1945. Helm a eu de nombreuses occasions de fournir des tirs anti-aériens au cours de cette période et également de secourir les survivants des navires endommagés. Helm est ensuite passé aux mêmes tâches autour d'Okinawa.

ww2dbase Le 3 août 1945, Helm était en service de piquetage radar au nord du mouillage de la flotte Ulithi lorsqu'elle reçut l'ordre de se diriger vers l'ouest à sa meilleure vitesse possible sur un rapport d'hommes dans l'eau. Ces hommes se sont avérés être les survivants du croiseur coulé USS Indianapolis. Au moment où Helm est arrivé, tous les survivants avaient été récupérés par d'autres navires et tout ce que Helm pouvait faire était d'identifier 28 corps trouvés flottant dans la région et de les enterrer en mer.

ww2dbase Helm a fait une sortie de plus à Okinawa dans le cadre de l'écran du porte-avions et lors de son retrait, la guerre a pris fin.

ww2dbase Helm a effectué des missions de sauvetage aérien et maritime et a travaillé comme guide de navigation autour du Japon avant de partir pour les États-Unis le 29 octobre 1945. Elle a fait escale à San Diego, en Californie, avant de retourner une fois de plus à Pearl Harbor, à Hawaï. Helm a été désarmé à Pearl Harbor le 26 juin 1946. Le navire a été utilisé plus tard cet été-là comme navire cible lors d'essais de bombes atomiques dans le Pacifique [l'histoire officielle de la marine américaine indique que Helm a été utilisé pendant l'opération Crossroads à Bikini Lagoon mais Helm n'est pas répertorié en tant que l'un des navires cibles dans l'un de ces trois attentats à la bombe, on ne sait pas à quel test de bombe atomique Helm était un navire cible, le cas échéant]. En mai 1948, Helm est démoli à Oakland, en Californie.

ww2dbase Pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale, Helm a reçu 11 étoiles de bataille :

Attaque de Pearl Harbor sur ww2dbase
Débarquements Guadalcanal-Tulagi/Premier Savo
Capture et défense de Guadalcanal
Opérations de l'Est de la Nouvelle-Guinée
Opération Archipel de Bismarck
Opération Mariannes
Opération Caroline de l'Ouest
Opération Iwo Jima
Opération Leyte
Opération Luçon
Opération d'Okinawa

ww2dbase Sources:
Marine des États-Unis
Archives nationales des États-Unis
Commandement de l'histoire navale et du patrimoine des États-Unis
NavSource Histoire navale
CombinéFleet.com
Agence nucléaire de défense des États-Unis
Wikipédia

Dernière révision majeure : sept. 2020

Carte interactive de Heaume de destroyer (DD-388)

Chronologie opérationnelle de Helm

25 sept. 1935 La quille du destroyer Helm a été posée au Norfolk Navy Yard, à Portsmouth, en Virginie, aux États-Unis.
27 mai 1937 Helm a été lancé au Norfolk Navy Yard, à Portsmouth, en Virginie, aux États-Unis.
16 octobre 1937 L'USS Helm a été mis en service à Norfolk, Virginie, États-Unis, le lieutenant Cmdr. Paul H. Talbot aux commandes.
7 décembre 1941 Le destroyer USS Helm patrouillant au large du port d'Honolulu a été chevauché par deux bombes de 100 livres larguées par un bombardier Aichi D3A1 'Val' qui a causé des dommages structurels mineurs.
17 mai 1943 Le destroyer USS Helm est arrivé à Sydney, en Australie, pour une révision d'appel d'offres d'une semaine aux côtés de l'USS Dobbin à Wooloomooloo Wharf.
5 mai 1944 Les cuirassés USS Maryland, Colorado, Washington et California escortés par les destroyers USS Mugford, Bagley, Sterett, Wilson, Shaw, Helm, Ross et Selfridge ont quitté San Francisco, en Californie, à destination de Pearl Harbor, à Hawaï.
10 mai 1944 Les cuirassés USS Maryland, Colorado, Washington et California escortés par les destroyers USS Mugford, Bagley, Sterett, Wilson, Shaw, Helm, Ross et Selfridge sont arrivés à Pearl Harbor, à Hawaï, en provenance de San Francisco.
28 octobre 1944 Le destroyer USS Helm, assisté du destroyer USS Gridley et des avions TBF Avenger du porte-avions USS Belleau Wood, coule le sous-marin japonais I-46 ou I-54, à 100 milles à l'est de Samar, aux Philippines. [Les I-46 et I-54 ont été perdus le même jour dans la même zone, il y a donc une certaine incertitude, mais I-46 est plus probable.]
5 janvier 1945 Le destroyer USS Helm a été touché par un chasseur d'attaque spécial Nakajima Ki-43 'Oscar' qui a endommagé le projecteur Helm's et blessé six hommes.
26 juin 1946 L'USS Helm a été désarmé à Pearl Harbor, à Hawaï.
25 février 1947 Helm a été retiré du registre des navires de la marine américaine.
2 octobre 1947 Helm a été vendu à la ferraille.

Avez-vous apprécié cet article ou trouvé cet article utile? Si tel est le cas, pensez à nous soutenir sur Patreon. Même 1 $ par mois ira loin ! Merci.

Partagez cet article avec vos amis:

Commentaires soumis par les visiteurs

1. Roger Settlemyer dit :
21 oct. 2007 21:54:11

Mon père a servi sur ce navire pendant la Seconde Guerre mondiale, sonarman de classe 1. Il est décédé en 1995.

2. Nyal Moninger dit :
17 nov. 2009 20:24:37

Mon père Fred Moninger a servi à la barre. C'était un torpilleur 2c. Je serais heureux de recevoir toute correspondance concernant ce navire ou son équipage.

3. Yvonne Giordano dit :
15 juil. 2010 23:12:43

Mon père T.C. DuBose GMMC (est allé avec le LORD 1987) nous a toujours dit que le Helm était le SEUL navire en cours pendant l'attaque de Pearl Harbor, mais ils ne pouvaient pas utiliser d'armes à feu pour riposter car les chargeurs étaient verrouillés pour la "SÉCURITÉ". Ils ne pouvaient sauver que des survivants. Cela l'a toujours peiné.

4. richard fletcher dit :
31 août 2016 20:39:32

On m'a dit que mon père (Max Fletcher) était peut-être à bord de l'USS Helm. Je cherche quelqu'un pour vérifier l'info. S'il vous plaît laissez-moi savoir s'il était / n'était pas, ou peut-être qu'il y a quelque part où je peux aller pour le savoir. Merci Richard

5. David Stubblebine dit :
31 août 2016 21:13:28

Richard Fletcher (ci-dessus)
Les Helm Muster Rolls ne mentionnent pas Max Fletcher pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y a un Williba Jerdon Fletcher qui apparaît plusieurs fois dans les Muster Rolls de 1940 à 1942 mais aucun autre Fletcher (les Muster Rolls ne répertorient que les officiers des hommes enrôlés sur une autre liste à laquelle je n'ai pas accès). Votre meilleur pari est de demander une copie de son dossier de service (plus facile qu'il n'y paraît). Voir : http://www.archives.gov/research/military/ww2/ww2-participation.pdf.

6. Pat Falterman dit :
7 déc. 2016 07:45:57 AM

Mon père Horace & Casey & Falterman était à la barre pendant la majeure partie de la Seconde Guerre mondiale, y compris l'attaque de Pearl Harbor. Je cherche un lien vers la liste de l'équipage du Helm pendant cette période. J'étais dans les airs en tant que Capt dans les ravitailleurs volants de l'USAF lorsque l'attaque 911 a eu lieu.

7. Jim Wolff dit :
28 déc. 2016 06:11:41

Mon père (Jack (John) Wolff) a servi à la barre. Je cherche moi aussi un lien vers la liste de l'équipage pendant les années de service de Helm.

8. David Stubblebine dit :
28 déc. 2016 11:20:36

M. Wolff (ci-dessus) :
La liste d'équipage dont vous parlez s'appelle le Muster Roll de la Navy. Des rôles d'appel complets ont été compilés tous les trimestres avec un rapport de changements complété parfois aussi souvent que mensuellement. Ces rouleaux sont conservés par la National Archives and Records Administration qui peut vous fournir des copies papier sur demande. Le site Web Fold3.com dispose d'un ensemble presque complet de Muster Rolls numérisés et disponibles sur Internet, mais il s'agit d'un site d'abonnement (ils veulent de l'argent) et d'un site subsidiaire d'Ancestry.com. Mon abonnement Fold3.com me coûte environ 80 $ par an, ce qui en vaut la peine pour moi.
En vérifiant le Helm's Muster Rolls, je vois que Jack (n) Wolff, numéro de service 613 52 35, qui s'est enrôlé le 8 septembre 1943 à Cincinnati OH, s'est présenté à bord du Helm en tant que matelot de 1re classe le 21 mai 1944 à Pearl Harbor. Il est mentionné pour la dernière fois dans les Helm Muster Rolls en janvier 1946 lorsque, en tant que radioman de 3e classe, il est transféré du navire le 27 décembre 1945 à San Diego. Vous voudrez peut-être demander une copie de son dossier de service dans la Marine, ce qui est plus facile qu'il n'y paraît. Voir : https://www.archives.gov/veterans/military-service-records

9. David Stubblebine dit :
28 déc. 2016 11:35:23

M. Falterman (n° 6 ci-dessus) :
Je suis désolé de ne pas avoir vu votre commentaire lorsqu'il est arrivé le 7 décembre. Voir ma réponse à M. Wolff (ci-dessus) concernant : Muster Rolls. Horace Anthony Falterman, numéro de service 274 59 46, qui s'est enrôlé le 14 février 1941 à New Orleans LA, était un Radarman à bord du Helm et a semblé être transféré sur et hors du navire à divers moments pour des missions de formation. Fait intéressant, les Helm Muster Rolls répertorient également un Clifford Paul Falterman, numéro de service 274 40 76, qui s'est enrôlé le 14 novembre 1939 à la Nouvelle-Orléans. Un frère?

10. Jerry Stevens dit :
22 sept. 2017 17:57:41

J'ai rencontré un gars aujourd'hui dans une maison de retraite à Greenville, en Caroline du Sud, portant un chapeau USS Helm. Je lui ai posé des questions à ce sujet et il a dit qu'il a servi sur ce navire. Il a 90 ans et est crédible. Je suis arrivé juste en cherchant sur Google le nom du vaisseau. Je dois découvrir son nom de famille. Tout ce que j'ai c'est le prénom Pat.

11. Jerry Stevens dit :
24 sept. 2017 09:46:00

Je l'ai vu à la messe aujourd'hui à Haywood Estates à Greenville, SC. Machiniste deuxième classe Patrick Charles Hucker. Il a servi sur l'USS Helm de 1943 à 1946. http://memory.loc.gov/diglib/vhp/bib/loc.natlib.afc2001001.52714

12. Jack K dit :
31 août 2020 23:04:54

Mon grand-père Hamilton Burbage a servi à la barre pendant la Seconde Guerre mondiale. Any Information would be appreciated. He died several years ago. He didn't talk about his WWII service. I think he was a gunner of some type but not sure.

Tous les commentaires soumis par les visiteurs sont des opinions de ceux qui les soumettent et ne reflètent pas les vues de WW2DB.


Pearl Harbor [ edit | modifier la source]

At 0755 on the morning of 7 December 1941, Barre had just turned into West Loch in Pearl Harbor, en route to deperming buoys, Ώ] when Japanese carrier planes attacked the naval base. It was the only ship under way at the beginning of the attack. ΐ] The destroyer manned her guns and brought down at least one of the attackers while she was strafed and slightly damaged by two bombs close aboard. After the attack, she joined the task group of carrier USS Saratoga, just arrived from San Diego and served as screening ship and plane guard. Ώ]


Ships similar to or like USS Helm (DD-388)

The 2nd ship of the United States Navy to be named for Captain Robert Henley, an officer in the United States Navy during the Quasi-War with France, the War of 1812 and the Second Barbary War. Launched 12 January 1937 by the Mare Island Navy Yard, Vallejo, California sponsored by Miss Beryl Henley Joslin, a collateral descendant of Captain Robert Henley and commissioned 14 August 1937, Lieutenant Commander H. Y. McCown in command. Wikipédia

Bagley-class destroyer in the United States Navy, named for USMC Second Lieutenant Ralph Talbot (1897&ndash1918), who was awarded the Medal of Honor during World War I. Talbot served in the Pacific Theater during World War II, from the attack on Pearl Harbor through the battle of Okinawa, earning 14 battle stars for her service. Wikipédia

Benson-class destroyer in the United States Navy during World War II. Named for Lieutenant Commander Henry C. Nields. Wikipédia

Mahan-class destroyer in the United States Navy before and during World War II. The second ship named for Stephen Cassin, an officer in the United States Navy. Wikipédia

Clemson-class destroyer in the United States Navy during World War II. The second Navy ship named for Secretary of the Navy Samuel L. Southard . Wikipédia

Benham-class destroyer in the United States Navy during World War II. Named for John Lang. Wikipédia

Benson-class destroyer in the United States Navy during World War II. Third Navy ship of that name, and the first named for Commander James J. Madison , who was awarded the Medal of Honor during World War I. Wikipedia

Built for the United States Navy. Ils faisaient partie d'une série de destroyers de l'USN limités à 1 500 tonnes de déplacement standard par le traité naval de Londres et construits dans les années 1930. Wikipédia

Farragut-class destroyer in the United States Navy during World War II. Named for Isaac Hull. Wikipédia

United States Navy warship during World War II. Noted for being torpedoed by a German U-boat in October 1941, before the U.S. had entered the war. Wikipédia

The lead ship of her class of destroyers in the United States Navy during World War II. Named for Admiral William S. Benson . Wikipédia

Clemson-class destroyer in the United States Navy following World War I. Named for Henry Wasmuth. Wikipédia

World War II-era Porter-class destroyer in the service of the United States Navy. Named for Thomas Stowell Phelps, who was a Rear Admiral in the US Navy in 1884. Wikipedia

The third ship of the United States Navy to be named for Ensign Worth Bagley, officer during the Spanish–American War, distinguished as the only U.S. naval officer killed in action during that war. Laid down on 31 July 1935 at the Norfolk Naval Shipyard, Portsmouth, Virginia launched on 3 September 1936 sponsored by Miss Bella Worth Bagley, sister of Ensign Bagley and commissioned on 12 June 1937, Lieutenant Commander Earl W. Morris in command. Wikipédia

Benson-class destroyer in the United States Navy during World War II. The second ship named for Admiral Oscar Farenholt. Wikipédia

Benson-class destroyer in the United States Navy during World War II. The second ship named for Lieutenant Stanton Frederick Kalk. Wikipédia


Helm DD- 388 - History

Une boîte de conserve marins
Historique des destroyers

DD-388 was named for RADM James Meredith Helm who reached prominence during the Spanish-American War both for his exploits while in command of the gunboat USS HORNET in the Cuban blockade and at the battle of Manzanillo. Helm would go on to command the Fourth Naval District during World War I.

HELM enjoyed a brief shakedown period before being assigned to fleet operations with the Atlantic squadron, both along the East Coast and in the Caribbean. By May 1939, her services were needed with the fleet in the Pacific, so she transited the Panama Canal to ultimately make her new home at Pearl Harbor. HELM was underway in West Loch when the Japanese attacked the vast naval base on December 7, 1941. She immediately manned her guns and her accurate fire was credited with bringing down at least one enemy raider, although the Japanese repeatedly strafed and bombed the tin can. When USS SARATOGA (CV-3) arrived at the anchorage following the attack, HELM was assigned to the carrier for escort and plane guard duties.

Like many of her sisters, HELM's duty assignments took her to the southwest Pacific, to finally come under the control of Task Force 44. Early tasks were unpleasant. After the nearly disastrous battle of the Coral Sea, HELM was given the task of rescuing survivors. It was a role she would perfect over the coming months.

On the night of August 8, 1942, HELM found herself escorting three cruisers southeast of Savo Island near Guadalcanal. The patrol line, plus two others to the southwest and south, was to block enemy attempts to destroy the American transports supplying the Guadalcanal beachhead. Japanese Vice Admiral Mikawa Gunichi, an expert in night warfare, was able to maneuver his force of seven cruisers and one destroyer without being seen by a picket destroyer. By the time the Americans identified the enemy force, it was too late. Japanese torpedoes were already in the water. As the battle swirled around the American cruisers, HELM battled both to protect her charges and aid in their efforts to prevail. Despite DD-388's gallant efforts, the battle was a serious setback for American forces. In all, three American and one Australian cruiser would be lost in the battle of Savo Island, but the Japanese attempt to devastate the beachhead had failed. HELM would continue to support efforts in the Southwest Pacific until 1944.

Upon returning from a much-needed refit at Mare Island, HELM was reassigned to VADM Marc Mitcher's Task Force 58. HELM's task group would sweep through the islands of the central Pacific, overwhelming Japanese opposition in a show of absolute power that was to culminate in the "Marianas Turkey Shoot", an air/sea battle that cost the Imperial Japanese Navy three carriers and the cream of Japan's naval air force.

Action later shifted to the waters around Iwo Jima, where HELM sank a freighter and a small cargo ship attempting to resupply the besieged Japanese garrison.

For the remainder of the war, HELM's carrier group remained one of the premier striking forces in the Pacific. DD- 388 found herself battling air raids off the Philippines, screening flattops in the waters near Taiwan, and splashing kamikazes off Okinawa. She even had the sad duty of searching for survivors of the ill-fated USS INDIANAPOLIS (CA-35).

When peace finally came to the Pacific, HELM was assigned as a shipping guide and patrol vessel in the waters around Sasebo, Japan.

The intrepid destroyer would ultimately be decommissioned on June 26, 1946 and used as a target ship for Operation Crossroads, the atomic bomb tests at Bikini Atoll. Even that could not sink the durable tin can. She was finally towed to the West Coast, to be sold to the Moore Dry Dock Company for scrapping in 1947.


This photo of USS Helm DD 388 personalized print is exactly as you see it with the matte printed around it. You will have the choice of two print sizes, either 8″x10″ or 11″x14″. The print will be ready for framing, or you can add an additional matte of your own choosing then you can mount it in a larger frame. Your personalized print will look awesome when you frame it.

Nous PERSONNALISER your print of the USS Helm DD 388 with your name, rank and years served and there is NO ADDITIONAL CHARGE for this option. After you place your order you can simply email us or indicate in the notes section of your payment what you would like printed. Par exemple:

Marin de la marine des États-Unis
VOTRE NOM ICI
Proudly Served: Your Years Here

This would make a nice gift for yourself or that special Navy veteran you may know, therefore, it would be fantastic for decorating the home or office wall.

The watermark “Great Naval Images” will NOT be on your print.

Media Type Used:

Les USS Helm DD 388 photo is printed on Toile sans acide sans danger pour les archives using a high-resolution printer and should last many years. The unique natural woven texture canvas offers a look spécial et distinctif qui ne peut être capturé que sur toile. Most sailors loved his ship. C'était sa vie. Où il avait d'énormes responsabilités et vivait avec ses plus proches compagnons de bord. As one gets older, the appreciation for the ship and the Navy experience will get stronger. The personalized print shows ownership, accomplishment and an emotion that never goes away. When you walk by the print you will feel the person or the Navy experience in your heart.

We have been in business since 2005 and our reputation for having great products and customer satisfaction is indeed exceptional. You will, therefore, enjoy this product guaranteed.


Helm DD- 388 - History



Taper Destructeur
Classer Somers
Built by Bath Iron Works (Bath, Maine)
Posé 26 March, 1936
Lancé 24 September, 1938
Commandé 25 January, 1939
End service 1 November, 1945
Histoire Decommissioned 1 November 1945.
Stricken 28 November 1945.
Sold and broken up for scrap in 1946.

These large destroyers were designed as leaders for squadrons of the older FLUSH DECK class.
Built between 1935 and 1938, they introduced the twin 5"/38 gun mounts which later became
standard secondary armament for United States cruisers, battleships, and aircraft carriers.
Four of these mounts proved too much for destroyers, however, and two mounts were
removed (the B mount replaced by a single gun) to improve stability as new equipment was added during the war.

USS Moffett & USS Jouett share credit for sinking U-128 while patroling
the South Atlantic with SOMERS, DAVIS & WINSLOW. No leaders were lost to U-boats.
USS Porter was sunk by a Japanese submarine, and USS Warrington foundered in a Bahamas hurricane.


Destroyer Leaders

13 built
Displacement 1850 tons
Complement 280

Armement:
4 twin 5", Depth charge throwers, 2 or 3 quad 21" torpedo tube mounts

Detection:
ASDIC, Radar et HF/DF

Max speed 37 knots

USS Porter (DD-356), USS Selfridge (DD-357), USS McDougal (DD-358), USS Winslow (DD-359), USS Phelps (DD-360), USS Clark (DD-361), USS Moffett (DD-362), USS Balch (DD-363), USS Somers (DD-381), USS Warrington (DD-383), USS Sampson (DD-394), USS Davis (DD-395), and USS Jouett (DD-396)

U-boats sunk (at least partial credit): U-128

Destroyer Leader destroyers lost to U-boats: None


Pearl Harbor Attack, USS Helm (DD-388)

DD388/A1603
(483)
États-Unis Helm,
December 11, 1941.

From: The Commanding Officer.
To: The Commander in Chief, U.S. PACIFIC FLEET.

Subject: Action during air raid on December 7 ? Report on.

Reference: (a) CinCPAC desp., 102102 December 1941.

In compliance with reference (a) the following report is submitted:
NARRATIVE
0726 Underway from berth X-7 for deperming buoys at West Loch. All hands at special sea detail stations. Both boats manned and in the water with instructions to follow the ship to West Loch. All magnetic compasses and chronometers had been left in the Blue preparatory to deperming.
0755 Turned into West Loch channel and headed up toward deperming buoys.
0759 First enemy plane sighted in shallow dive over Ford Island, headed northwest. Observed first bomb hit on hanger at southwest end of Ford Island. Called crew to General Quarters. Executive Officer went below to assist in opening magazines and getting ammunition to guns.
0800 Torpedo planes sighted approaching from direction of Barber's Point. They passed over West Loch channel and dropped torpedoes either in North Channel or across the island. Targets for these planes appeared to be ships in berths F-9 to F-13. The planes came in low, and several strafed the ship. All bullets missed the ship by a few feet. No fire was opened, since the forward machine guns which could bear were coated with preservative grease and had to be cleaned before they could fire.
0800 Backed engines and commenced maneuvering ship out of West Loch channel to head for entrance.
0805 Opened fire with after machine guns at planes over the main channel, followed shortly by the forward machine guns firing at passing torpedo planes.
0807 Opened fire with 5" battery. No hits observed.
0810 In main channel steaming toward entrance. Fire from port after machine gun, manned by HUFF, W.C., GM.2c, 337 00 90, hit plane approaching from south. Plane veered sharply, caught fire, and crashed behind trees near Hickam Field. Ordered all boilers lighted off.
0813 Passed gate vessel.
0817 Sighted conning tower of submarine to right of channel, northward of buoy #1. Gave orders to open fire, pointer fire, but submarine submerged before guns could get on.
0818 Increased speed to 25 knots, cleared entrance buoys, turned right.
0819 Submarine conning tower surfaced.
0820 Opened fire on submarine off Tripod Reef, bearing 290 distance 1200 yards from buoy #1. No hits observed, but there were several close splashes. Submarine appeared to be touching bottom on ledge of reef, and in line of breakers. While still firing at submarine it apparently slipped off ledge and submerged.
0820 Main contact relay on power panel of steering motor short circuited due to loose pigtails. Bridge lost steering control. Orders were given to shift to hand steering, commenced maneuvering ship by engines. Main circuit breakers opened, taking all light and power off ship for about one minute.
0820 Made plain language contact report of Submarine to CinCPAC on 2562 Kc.
0821 Men on after guns and amidships observed torpedo pass close under the stern on a northwesterly course. Report of this did not reach the bridge.
0824 The shift to hand steering was completed.
0830 Steaming on various courses and speeds off harbor entrance, steering by hand, firing intermittently at enemy planes, and searching for submarines, numerous large splashes being observed close at hand. One plane under fire from forward machine guns was observed to veer sharply away and may have been hit.
0900 Destroyers commenced sortie.
0915 Small enemy fighter plane approached ship from astern (northwest), in medium glide and dropped two bombs, which exploded in water 50 yards off port bow and 20 yards off starboard bow. Plane was sighted by after machine gun crews while close in on dive. They opened fire, but apparently did not hit plane. Ship was swinging rapidly to port, which probably caused bombs to miss. Ship shook violently and all forward part was deluged with water. Steering casualty had just been repaired, but shock shorted relay again and hand steering was continued. Cyro rotor tumbles all repeaters out. Choke coils tubes and resistors in sound gear burned out echo ranging inoperative.
0920 (about) Received orders by TBS to patrol sector 3.
0930 Shifted steering motor power to diesel generator regained bridge control of steering.
1000 Reported to ComDesRon Four that ship was patrolling sector 3. Continued patrol until orders were received at 1215 to rendezvous on Detroit.
1100 Sound listening watch heard screws on starboard quarter. Ship circled for attack but lost contact. No depth charges dropped.
1215 Received orders to join Detroit. Ceased patrolling.

SPECIAL REPORTS
Offensive measures taken:
5" and .50 caliber fire at all enemy aircraft within range, after 0805. Fire was slow due to necessity of breaking ammunition out of magazines and belting all but a small amount of .50 caliber ammunition. Total of 90 rounds 5" and 350 rounds .50 caliber was expended.

5" fire at enemy submarine off Tripod Reef at 0820.

Damage to enemy:
One plane shot down by machine gun fire at 0810. One plane possibly hit by machine gun fire at 0830.

Possible fragment hits on conning tower of submarine at 0820.

Own losses and damage:
Losses:

There were no losses or injuries to personnel.

Steering casualty at 0820. This was not the result of enemy action, and was probably caused by vibration incident to heavy backing while clearing West Loch channel and shock of gun fire.
Damage as result of bomb near-misses at 0915:
Seams below water line on starboard side forward sprung. A-15, A-301, A-401, and A-402 flooded. These compartments were closed off and pumped out during the afternoon.
Steering gear inoperative due to phase relay breaking loose on panel and short circuiting main contact relay which had just been repaired from previous casualty.
Cyro rotor tumbled all repeaters inoperative. This casualty rendered impossible effective director control of AA fire, due to absence of own course component. All magnetic compasses had been landed preparatory to deperming.
Welded seams around director pedestal on director platform cracked on three sides where pedestal is secured to top of director tube. At the time, this damage did not render director inoperative. On the following day, these seams cracked open further due to high speeds and heavy seas, until director was in imminent danger of going overboard. Shored up director on all sides, reported situation to ComDesRon Four, and was directed return Pearl.
Choke coils, tubes, and resistors in QCB power unit in sound room burned out, rendering echo ranging inoperative. Listening facilities not affected.
Sheared rivets and burned out tubes in rectifiers in main radio room. Temporary repairs effected immediately.
TBS contactor relay on motor generator knocked out of adjustment.
FS smoke generators jumped tracks, breading air line connection.
Conduct of personnel:
Throughout the attack the conduct of personnel was of the highest order. Men of the engineer force and torpedomen turned to without orders belting Machine gun ammunition and breaking out powder and projectiles. The spirit evidenced by all hands was a true "fighting spirit" the Commanding Officer knows of no instance where this was not the case.


La fusillade à l'école de Sandy Hook

Le 14 décembre 2012, à l'école primaire Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut, Adam Lanza tue 20 élèves de première année et six employés de l'école avant de retourner une arme contre lui. Plus tôt dans la journée, il a tué sa mère dans la maison qu'ils partageaient.

La fusillade de Sandy Hook était, à l'époque, la deuxième fusillade de masse la plus meurtrière aux États-Unis après la fusillade de 2007 à Virginia Tech, au cours de laquelle un homme armé a tué 32 étudiants et enseignants avant de se suicider.

Peu après 9 h 30, Adam Lanza, 20 ans, a tiré à travers une vitre à côté de l'entrée principale verrouillée de Sandy Hook pour accéder à l'école. En entendant le bruit, le directeur de l'école et le psychologue de l'école sont allés enquêter et ont été abattus par Lanza, qui était armé d'un fusil semi-automatique, de deux pistolets semi-automatiques et de plusieurs cartouches. Lanza a également tiré et blessé deux autres membres du personnel de Sandy Hook.

Il est ensuite entré dans deux classes de première année, où il a abattu deux enseignants et 15 élèves dans une salle et deux enseignants et cinq élèves dans l'autre salle. Les enfants assassinés par Lanza, 12 filles et 8 garçons, avaient 6 et 7 ans. Douze élèves de première année des deux classes ont survécu.

Lorsque Lanza a entendu la police se rapprocher de lui, il s'est suicidé dans une salle de classe vers 9 h 40.

La police a vite appris qu'un peu plus tôt dans la matinée, avant d'arriver à Sandy Hook, Lanza avait tiré et tué sa mère de 52 ans à leur domicile. Elle possédait les armes que son fils a utilisées dans son saccage mortel.

Les enquêteurs ont déterminé que Lanza, qui avait fréquenté Sandy Hook dans son enfance, avait agi seul dans la planification et la réalisation de l'attaque, mais ils n'ont pas pu trouver le motif de ses actions ou découvrir pourquoi il avait ciblé Sandy Hook.

En novembre 2013, le procureur de l'État du Connecticut a publié un rapport notant que Lanza avait des problèmes de santé mentale importants qui affectaient sa capacité à mener une vie normale et à interagir avec les autres. Cependant, les professionnels de la santé mentale qui avaient travaillé avec lui, je n'ai rien vu qui aurait prédit son comportement futur, selon le rapport.

Au lendemain de la fusillade de Sandy Hook, le président Barack Obama a appelé à de nouvelles mesures de sécurité des armes à feu.

La communauté de Newtown, qui compte quelque 27 000 habitants et est située à environ 45 milles au sud-ouest de la capitale du Connecticut, Hartford, a finalement décidé de démolir l'école élémentaire de Sandy Hook. Elle a été rasée à l'automne 2013 une nouvelle école a été construite sur le même site.


Did Vikings really wear horned helmets?

Forget almost every Viking costume you’ve ever seen. Yes, the pugnacious Scandinavians probably sported headgear when they marched into battle, but there’s no reason to believe it was festooned with horns. In depictions dating from the Viking age�tween the eighth and 11th centuries—warriors appear either bareheaded or clad in simple helmets likely made of either iron or leather. And despite years of searching, archaeologists have yet to uncover a Viking-era helmet embellished with horns. In fact, only one complete helmet that can definitively be called “Viking” has turned up. Discovered in 1943 on Gjermundbu farm in Norway, the 10th-century artifact has a rounded iron cap, a guard around the eyes and nose, and no horns to speak of.

The popular image of the strapping Viking in a horned helmet dates back to the 1800s, when Scandinavian artists like Sweden’s Gustav Malmström included the headgear in their portrayals of the raiders. When Wagner staged his �r Ring des Nibelungen” opera cycle in the 1870s, costume designer Carl Emil Doepler created horned helmets for the Viking characters, and an enduring stereotype was born.

Malmström, Doepler and others may have been inspired by 19th-century discoveries of ancient horned helmets that later turned out to predate the Vikings. They may also have taken a cue from ancient Greek and Roman chroniclers, who described northern Europeans wearing helmets adorned with all manner of ornaments, including horns, wings and antlers. But not only did this headgear fall out of fashion at least a century before the Vikings appeared, it was likely only donned for ceremonial purposes by Norse and Germanic priests. After all, horns’ practicality in actual combat is dubious at best. Sure, they could help intimidate enemies and maybe even poke out a few eyes, but they would have been even more likely to get entangled in a tree branch or embedded in a shield.


Voir la vidéo: Men of the Helm during WW2 (Janvier 2022).