Podcasts sur l'histoire

AM-448 illusoire - Histoire

AM-448 illusoire - Histoire

illusoire je

(AM 448 : dp. 630, 1. 172', b. 36' ; dr. 10' ; s. 16 k., cpl. 72 ; a. 1 40mm. ; cl. Agile)

Illusive (AM 448) a été lancé par Martinolich Shipbuilding Co., San Diego, Californie, le 12 juillet 1952, parrainé par Mme Vito Marino; et commandé en novembre 1953. Le lieutenant Comdr. J.E. Ruzic aux commandes.

Après le shakedown et l'entraînement individuel du navire à Long Beach en 1954, le navire est entré au chantier naval de Long Beach pour d'importantes modifications d'octobre 1954 à février 1955. Il a été reclassé M'SO - 48 le 7 février 1955. participe à un important exercice d'entraînement de la flotte du Pacifique en novembre 1955. L'année suivante, elle s'entraîne dans les eaux californiennes.

L'Illusive entra à nouveau dans le chantier en novembre 1956, cette fois pour remplacer ses moteurs par des modèles Packard expérimentaux, et jusqu'en mai 1957, il était engagé dans des essais d'évaluation technique. Elle a ensuite navigué pour son déploiement Sirst en Extrême-Orient le 1er août 1g57. Jusqu'en décembre, il a participé aux opérations vitales de la 7e flotte pour le maintien de la paix et de la sécurité en Asie de l'Est. Il participe à des exercices conjoints avec les unités navales japonaises du 6 au 9 octobre et avec la marine nationaliste chinoise du 15 au 17 décembre 1957. L'Illusive retourne à Long Beach le 15 février 1958.

Le reste de 1958 a été consacré aux opérations d'entraînement à Long Beach. En 1959, il resta dans les eaux californiennes et participa à un grand exercice amphibie au large de Camp Pendleton. L'Illusive s'est alors préparé pour son deuxième déploiement dans le Pacifique occidental, naviguant le 8 janvier i960 pour le Japon. Au cours de cette période critique, au cours de laquelle les navires de la marine américaine étaient de plus en plus actifs pour aider à empêcher la prise de contrôle communiste des pays d'Asie du Sud-Est, le dragueur de mines a effectué des manœuvres au large du Japon, des Philippines et d'Okinawa. Illusive retourna à Long Beach le 19 juillet 1960.

L'année 1961 voit le retour du navire en Extrême-Orient. Elle a navigué le 24 août et a opéré dans les Philippines aussi bien que de Guam et Formosa. ~ Elle a déménagé à Sattahib, en Thaïlande, le 25 novembre, alors que les navires américains manifestaient leur soutien à cette nation, et en décembre, elle a visité Bangkok. La Thaïlande et Saigon, capitale de la République en difficulté du ~Vietnam du Sud. Au cours de cette période, Illusive a mené des exercices d'entraînement avec plusieurs marines d'Asie du Sud-Est. Il a été particulièrement actif dans la formation d'officiers et d'hommes sud-vietnamiens jusqu'à ce qu'il parte pour Long Beach le 3 mars 1962.

Le navire vétéran est retourné dans le Pacifique lointain en août 1963 et après avoir atteint des bases islundiennes en cours de route, il est arrivé à Sasebo le 23 septembre. Dans les mois qui ont suivi, IllusSve a participé à l'entraînement de la 7e flotte avec des dragueurs de mines coréens, nationalistes ohinais et japonais. Elle est revenue à Long Beach le 7 mars 1964 pour la révision de cour suivie d'une formation de recyclage au large de la côte sud de la Californie.

Le 13 août 1965, l'Illusive quitte Long Beach pour un entraînement dans le Pacifique qui l'emmène à Hawaï, aux Marshall, aux Mariannes et aux Philippines. Elle s'est détachée de ~Subic Bay le 2 octobre 1965 pour rejoindre la "Market Time Patrol" essayant avec vigilance d'arrêter le flux côtier de contrebande par des jonques et des bateaux vers le Vietcong sur toute la longueur des 1 000 milles de côtes vietnamiennes. Son service de patrouille peut inclure le rôle de navire-mère pour reconstituer les besoins des bateaux « Swift », fournir un soutien aux forces américaines à terre ou effectuer une étude hydrographique sur les profondeurs du littoral en plus de patrouiller sur des milliers de miles dans la zone d'inspection pour intercepter Les hommes et les fournitures Vietcong. L'Illusive a continué ce devoir vital jusqu'à ce qu'elle rentre chez elle en février 1966. Le dragueur de mines a atteint Long Beach le 28 avril. Elle a opéré le long de la côte ouest pour le reste de 1966 et en 1967.


Homme illusoire

Les Homme illusoire est le chef insaisissable, secret et bien informé de Cerberus. Il a les cheveux gris argenté coupés ras avec des yeux « bleu acier » qui semblent être des prothèses. Le vrai nom de l'Homme illusoire et sa vie avant Cerbère sont tous deux oubliés depuis longtemps. Pendant des années, l'Homme Illusoire a utilisé Cerberus et son immense réseau de contacts pour atteindre son objectif - celui de faire de l'humanité l'ascendant sur toutes les autres races. Il est décrit comme ayant les meilleurs et les pires traits de l'humanité réunis en un seul homme.


Obtenez une copie


اریخ/زمان‌ها لیک ا ام را ببینید.

اریخ/ساعتانگشتیابعاداربر??
کنونیاکتبر ۲۰۰۷، ساعت ۱۹:۴۷در ۱٬۹۱۰ (۴٫۲۶ مگابایت) Double fréquence<


La fenêtre de Johari : comment des inconnues connues ont mené à la plus grande atteinte à la sécurité nationale en matière de cybersécurité de l'histoire des États-Unis

Cet article présente une perspective différente sur la récente violation de SolarWinds dans le nombre croissant d'articles sur les attaques récentes. Il propose également une approche différente de la détection de l'adversaire en détectant les constantes d'une brèche en utilisant le concept de défense active tel que décrit par le nouveau cadre MITRE Shield. L'idée est que les équipes bleues devraient détecter les mouvements latéraux et vivre de la terre après que l'adversaire ait établi une tête de pont au lieu de se fier uniquement à la détection de l'attaque en utilisant des éléments connus.

Introduction

Einstein, un programme gouvernemental de 5 milliards de dollars destiné à servir de base d'exploitation cybernétique (FOB) aux réseaux gouvernementaux de notre pays, a échoué contre le récent compromis de la chaîne d'approvisionnement de Solarwinds. La violation a entraîné l'expulsion de portes dérobées vers 18 000 clients de Solarwinds dans une mise à jour conçue pour fournir à un État-nation hostile un accès à tout réseau sur lequel il était installé.

Ces portes dérobées (collectivement appelées maintenant SUNBURST) ont ensuite été installées sur de nombreux réseaux gouvernementaux et commerciaux, notamment le Trésor américain, la National Nuclear Security Administration (NNSA), des universités et des sociétés commerciales, notamment Microsoft et FireEye.

Mais l'échec d'Einstein à détecter le trafic de commande et de contrôle (c2) des portes dérobées téléphonant à la maison sur les réseaux gouvernementaux qu'il a été conçu pour protéger n'est pas dû à une sophistication excessive. Les tactiques et techniques utilisées par les adversaires sont connues et documentées dans le cadre MITRE ATT&CK depuis des années. Qu'est ce qui ne s'est pas bien passé?

Einstein, une solution de gestion unifiée des menaces (UTM) conçue par le Department of Homeland Security (DHS) et remise par la suite à la Cybersecurity Infrastructure Security Administration (CISA), a été conçue pour échouer. Il a utilisé des signatures d'adresses IP malveillantes connues et de logiciels malveillants pour son moteur de détection, n'a jamais été connecté au National Institute of Standards and Technology (NIST) où il a été conçu pour récupérer les dernières mises à jour et signatures de menaces et n'a été déployé que dans 5 des 23 agences gouvernementales mandatées pour le déployer. Il est possible que cela soit le résultat du rapport du GAO, qui après avoir testé Einstein a trouvé qu'il n'était efficace que de 6% pour détecter 489 attaques différentes. [1]

La première approche des systèmes de détection d'intrusion (IDS) basée sur des signatures remonte à vingt ans et comprend le projet open source gratuit Snort, Snort-Inline et son prédécesseur, Shadow, le premier système de détection basé sur des modèles construit sur tcpdump par le Marine américaine en 2003.

Les systèmes de détection basés sur les signatures, à la fois leurs options open source et commerciales, sont maintenant largement dépassés et sont remplacés par des technologies désormais construites sur des modèles d'apprentissage automatique supervisés et non supervisés qui nous ont éloignés de la tentative de détection des soi-disant connus connus — exploits connus, shellcode connu, charges utiles connues, adresses IP connues.

À moins que nous n'arrêtions d'essayer de détecter les éléments connus connus, c'est-à-dire les modèles d'exploitation connus tels que les charges utiles connues et les adresses IP C2, et que nous passions à une méthodologie différente de défense active où nous détectons les mouvements latéraux après la tête de pont, nous continuerons à répéter une histoire erronée. Le fait est qu'essayer de détecter les violations de la cybersécurité sur la base d'outils et d'adresses IP connus, c'est comme si l'armée tentait de détecter les ennemis en fonction des balles qu'ils utilisent.

"Éloignons-nous de cet état d'esprit archaïque consistant à essayer de détecter quand l'ennemi a tiré le premier coup et orientons plutôt vers la détection de ce qu'il fait ensuite dans un environnement synthétique en utilisant la défense active." – Alissa Chevalier

Le fait est qu'il existe aujourd'hui deux types d'organisations : celles qui ont été violées et celles qui le feront. Il ne s'agit plus de savoir si, mais quand et quand cela se produira, les organisations qui tentent de détecter des éléments connus connus subiront le même sort que les victimes du compromis SolarWinds. Les organisations doivent adopter une posture de défense active pour effectuer la détection des mouvements latéraux et d'autres techniques utilisées pour vivre de la terre grâce à la technologie de déception.

La fenêtre de Johari

Les analystes du renseignement de la communauté du renseignement (IC) américaine utilisent depuis longtemps les techniques analytiques décrites par deux psychologues américains, Joseph Luft et Harrington Ingham dans un concept nommé Johari's Window créé en 1955. [2] Johari's Window a popularisé le concept de connus connus, d'inconnus connus. , et inconnues inconnues et a été adopté par l'US IC afin d'identifier les angles morts dans ce que nous savons et ne savons pas lors de l'analyse des données.

Comme son nom l'indique, la fenêtre Johari est représentée comme une fenêtre à quatre volets, chacun des deux volets du quadrant représentant soi-même et les deux autres volets représentant la partie inconnue de nous-mêmes mais connue des autres.

Pour les besoins de cet article, il n'est pas nécessaire d'approfondir pleinement le cadre conceptuel qui sous-tend Johari's Window. Cependant, l'idée de connus connus et d'inconnus connus vient de ce concept, il vaut donc la peine de prendre un certain temps pour démystifier ces deux idées qui sont dérivées du modèle à un niveau superficiel.

La figure 1 montre la fenêtre Johari d'origine tandis que la figure 2 montre une fenêtre Johari modifiée appliquée à la cybersécurité créée par Amazon dans son livre blanc AWS Incident Response. [3]

Figure 1 : La fenêtre originale de Johari

Source : communicationtheory.org

Figure 2 : La fenêtre de Johari modifiée pour une application à la cybersécurité

Source : Amazon

Dans la fenêtre de Johari modifiée appliquée à la cybersécurité, la fenêtre a la même apparence, à l'exception des noms des quadrants et de leur définition. Alors qu'Amazon a modifié Johari's Window pour l'application dans un sens AWS et l'a appliqué aux partenaires APN, il est modifié ici pour s'appliquer à un sens plus général de la cybersécurité.

Quadrants de fenêtre de Johari dans la réponse aux incidents :

  1. Évident : connus connus : vulnérabilités dont votre organisation et d'autres ont connaissance.
  2. Connues en interne : il s'agit d'inconnues connues, c'est-à-dire de vulnérabilités connues de vous mais pas d'autres organisations. Par exemple, un exploit zero-day dont vous êtes au courant parce que vous l'avez découvert et n'a pas été publié ou discuté dans d'autres forums ou exploité dans la nature.
  3. Angle mort : ce n'est pas connu. Vulnérabilités dont les autres sont conscients, y compris les adversaires, mais pas votre organisation. Par exemple, une nouvelle vulnérabilité découverte et exploitée à l'état sauvage. La vulnérabilité est corrigée par le fournisseur, mais votre organisation n'est pas au courant de la vulnérabilité et n'a pas téléchargé ni appliqué le correctif. Un exemple récent de ceci est la vulnérabilité Citrix qui était activement exploitée dans la nature car les organisations n'avaient pas téléchargé et appliqué le correctif.
  4. Inconnu : Et ici, nous avons des inconnus inconnus. Il s'agit de vulnérabilités dont votre organisation et d'autres ne sont pas conscientes, y compris les adversaires. Ce sont des vulnérabilités qui seront potentiellement découvertes et activement exploitées, et aucune détection n'est disponible pour elles en raison d'un manque de modèles ou de signatures.

Détection des menaces réseau

La détection des tactiques, techniques et procédures (TTP) utilisées par les adversaires peut être effectuée à l'aide de trois types distincts de mécanismes de détection : (1) Détection de modèles/signatures connus (systèmes de détection d'intrusion hérités et antivirus), (2) écart par rapport aux comportements attendus (apprentissage automatique) et (3) interaction avec des actifs synthétiques (technologie de tromperie) (FIGURE 3).

Figure 3 : Trois techniques de détection des menaces réseau

Source : Encre de chevalier

L'approche traditionnelle de la détection des menaces réseau consistait à introduire des systèmes de détection d'intrusion (IDS), qui utilisaient une base de données de modèles/signatures pour les exploits déjà connus, les logiciels malveillants ou les mauvaises adresses IP connues. Les systèmes de détection de signature sont devenus populaires dans la communauté open source avec des projets tels que Shadow IDS et Snort IDS, créés par Martin Roesche, qui a ensuite fondé Sourcefire (plus tard vendu à Cisco). Les solutions commerciales prêtes à l'emploi (COTS) telles que ISS RealSecure, Top Layer, Intruvert et d'autres solutions commerciales IDS/IPS incorporaient la même approche de détection des menaces à l'aide de signatures.

Cependant, les systèmes de détection basés sur des modèles ont toujours été critiqués pour leur taux élevé de faux positifs. Des paquets que l'IDS pensait être liés à une attaque car ils correspondaient à une signature particulière dans les en-têtes de paquets ou la charge utile, mais se sont souvent avérés inoffensifs. Les systèmes basés sur des modèles se sont également étouffés sous une charge élevée et ont été incapables de répondre aux demandes de vitesse filaire alors que les réseaux internes ont commencé à passer à 10 Gbit/s sans perte de paquets.

Défense active

MITRE Shield est une matrice conçue pour aider les défenseurs à instrumenter leur réseau en utilisant un nouveau concept de défense d'un réseau contesté par une défense active. Shield est l'idée originale de MITRE après 10 ans d'analyse que MITRE a effectuée sur les mouvements latéraux antagonistes utilisés sur leurs propres réseaux. L'idée derrière la défense active est que le défenseur utilise des technologies de tromperie pour créer un monde synthétique, avec lequel l'adversaire interagit ensuite. Cela permet la détection de la tête de pont de l'adversaire sur le réseau comme alternative à l'utilisation de solutions traditionnelles de détection des menaces réseau qui peuvent produire des faux positifs. L'idée est que si un utilisateur tente de s'authentifier avec des informations d'identification leurres ou d'interagir avec un serveur leurre, l'activité ne peut tout simplement pas être légitime.

Si le gouvernement américain avait utilisé la défense active sur leurs réseaux, un concept qu'ils ont utilisé dans leurs propres systèmes d'armes au cours du siècle dernier, au lieu d'essayer de détecter des éléments connus connus, les adversaires auraient été détectés plus tôt grâce aux techniques qu'ils ont utilisées lorsqu'ils se sont déplacés latéralement. autour du réseau.

Récemment, MITRE a commencé à fusionner le modèle ATT&CK avec Shield pour illustrer une image plus complète entre les tactiques et techniques utilisées par les adversaires et celles adoptées par les défenseurs pour les détecter.

Les tactiques de Shield couvrent sept conteneurs :

  • Canaliser, qui contient des techniques utilisées pour conduire les adversaires sur un chemin prédéfini dans le réseau loin des systèmes de production utilisant des leurres
  • Collecter, qui incluent les techniques utilisées pour collecter des informations sur les TTP utilisés par les adversaires pour atteindre leur objectif ultime
  • Contenir, qui comprend des techniques pour reléguer un adversaire dans une zone spécifique du réseau (enclave sécurisée) qui est sous le contrôle du défenseur afin de limiter son potentiel de déplacement latéral
  • Détecter, qui exploite la détection et la réponse du réseau et des points de terminaison — NDR et EDR — afin de réduire le temps moyen de détection (MTTD) et le temps moyen de réponse (MTTR) d'un adversaire
  • Perturbation, qui comprend des techniques qui empêchent l'adversaire de faire ce qu'il est venu faire sur un réseau à l'aide d'outils pour rendre l'environnement synthétique indiscernable de la production
  • Faciliter, qui couvre les techniques qui présentent des systèmes vulnérables à l'adversaire sur lesquels se concentrer au lieu des serveurs de production
  • Légitimer, les techniques utilisées pour ajouter de l'authenticité aux environnements synthétiques créés par la technologie de tromperie utilisée, tels que les informations d'identification synthétiques, les systèmes et autres « fil d'Ariane » plantés par la technologie de tromperie.

Comprendre la technologie de tromperie

La technologie de déception est un espace de produits relativement nouveau et en croissance conçu pour aider à la création et à la gestion automatisées des informations d'identification, des systèmes, des processus et d'autres « fil d'Ariane » synthétiques dans le réseau et les systèmes pour détourner l'attention des adversaires des systèmes de production qui ont établi une tête de pont. sur un réseau.

La technologie de déception est de plus en plus utilisée dans l'arsenal de contrôles de sécurité réseau que les RSSI utilisent pour effectuer une détection précoce d'un adversaire dans une brèche comme alternative aux systèmes de détection d'intrusion existants. L'idée s'apparente à identifier l'ennemi une fois qu'il est déjà là, au lieu d'essayer de le détecter avant qu'il n'y arrive.

Conclusion

Il est clair que, du moins pour le gouvernement américain dans les compromis de la porte dérobée SolarWinds, ils n'auraient pas dû se fier aux capacités de détection de modèles sur lesquelles Einstein s'est construit.

Au lieu d'essayer de détecter des éléments connus connus, les organisations devraient cesser d'essayer de détecter les attaques elles-mêmes, car elles continueront à se produire, à évoluer et à devenir plus difficiles à détecter au fil du temps. Au lieu de cela, les organisations devraient déjà supposer que l'adversaire est sur le réseau et créer un environnement synthétique avec lequel l'adversaire peut interagir en utilisant une technologie de tromperie qui détecterait la présence de l'adversaire.

Jusqu'à ce que nous nous éloignions de cette ancienne façon de penser que nous pouvons détecter et empêcher une attaque de se produire au premier point d'entrée initial et comprendre que la menace est déjà à l'intérieur du réseau ou le sera, nous continuerons à voir des gros titres comme SUNBURST.

La détection doit avoir lieu lorsque l'adversaire interagit avec l'environnement une fois qu'il est déjà là. grâce à la détection des techniques utilisées pour vivre de la terre et se déplacer latéralement, afin que nous puissions enfin détecter et répondre plus rapidement au lieu de pas du tout.

Les organisations ont besoin d'une stratégie défensive bien formée qui inclut une bonne hygiène en matière de cybersécurité, telle qu'un programme de gestion des correctifs et des vulnérabilités documenté et régulièrement mis à jour, des évaluations annuelles régulières des risques, des tests de pénétration réguliers et un système de gestion des actifs régulièrement mis à jour et entretenu.

Indispensable à tout programme de cybersécurité, une solution capable de tirer parti de la tromperie pour détecter les mouvements latéraux à un stade précoce et capable de déployer des comptes leurres, du contenu, des informations d'identification, des réseaux, des personnages, des processus et des systèmes.

En plus de pouvoir détecter efficacement et rapidement les mouvements latéraux, la capacité de gérer votre surface d'attaque doit également être inhérente à votre modèle de défense en couches, de sorte que la surface d'attaque soit réduite à un niveau gérable.

La capacité de gestion de la surface d'attaque devrait être en mesure de découvrir et de cartographier automatiquement l'environnement et ses actifs « joyau de la couronne », ainsi que le chemin d'attaque pour y parvenir, l'identification des conditions exploitées pour le mouvement latéral et la capacité de trouver des comptes d'administrateur fantôme, des administrateurs locaux, les informations d'identification de l'utilisateur du domaine et les connexions enregistrées aux actifs du joyau de la couronne découverts.

La technologie de déception doit être utilisée avec prudence. De nombreuses solutions de tromperie sur le marché sont basées sur des agents et peuvent être faciles à identifier, indiquant clairement à l'adversaire qu'elles se trouvent dans un environnement synthétique créé par des leurres.

Enfin, la technologie de tromperie utilisée devrait idéalement être sans agent et capable de s'autodétruire, afin d'éliminer toute trace d'elle-même pour limiter les preuves de la création d'un environnement synthétique.


Procédure pas à pas [ modifier | modifier la source]

Navette Bay[modifier | modifier la source]

Vous atterrirez dans un hangar pour l'un des combats les plus durs de la mission : des soldats d'assaut standard, des centurions et un Atlas Mech arriveront par devant et par la droite, tandis qu'un tireur d'élite Nemesis campe au-dessus à gauche de la partie supérieure balcons encerclant le hangar, qui se trouve également être l'endroit où vous devez éventuellement vous rendre pour empêcher Cerberus de dépressuriser le hangar et de faire exploser toute votre équipe dans l'espace. Cependant, la première chose à faire est d'ordonner à votre escouade de se mettre à couvert dès que possible et de nettoyer la zone immédiate des ennemis. Un bon endroit pour se cacher est à gauche derrière la navette.

Conseil: Si vous êtes assez rapide, il est possible de tirer sur le pilote avant qu'il ne finisse de grimper dans l'Atlas. Cette tactique est plus facile avec un Infiltrateur qui peut se camoufler et courir en avant sans se soucier des tirs ennemis pour préparer le tir et bénéficier également du bonus de dégâts de la cape. . Une option plus simple consiste à utiliser des biotiques & #8212Pull ou Singularity arrêtera le pilote. Quant aux Vanguards, une charge biotique vers le pilote fait gagner le plus de temps et vous place bien à la distance de détournement d'Atlas. Le combat est beaucoup plus facile lorsque vous avez l'Atlas en pleine santé.

Avertissement: Au cours de ce combat, les chasseurs Cerberus continuent d'être lancés à intervalles réguliers depuis un dispositif de catapulte devant vous. Si vous êtes trop près de la trajectoire du chasseur lorsqu'il sort du hangar, il vous endommagera fortement. Les sons du lancement imminent peuvent vous indiquer quand vous attendre à cela, même si votre vue est bloquée.

Même si vous ne pouvez pas soulever l'Atlas ou l'empêcher d'être habité, si vous avez un sabotage disponible, tournez-le simplement de votre côté, sinon retirez-le. Un Javelin ou un autre fusil de sniper ou d'assaut équipé du bon mod de portée peut être utile ici pour voir à travers les nombreux écrans de fumée posés par les Centurions, mais sinon, attendez-les. Votre escouade n'est pas affectée par la fumée, elle devrait donc pouvoir tirer sans interruption. Utilisez le leurre d'EDI pour attirer le feu si vous avez besoin de soulager votre équipe. Une fois les ennemis éliminés, EDI vous avertira du plan de Cerberus pour ventiler le hangar et vous demandera de trouver un contrôle auquel elle peut accéder pour contourner cela. Montez la longue échelle sur la gauche pour le trouver.

Avertissement: Il s'écoule environ 85 secondes entre la fin de la bataille initiale et l'activation de la séquence d'aération du hangar. Un échec de mission critique se produira si vous ne parvenez pas à désactiver la séquence de ventilation du terminal de niveau supérieur à temps, même si vous êtes au milieu de la cinématique de désactivation à ce moment-là.

En haut sur le balcon, il n'y a rien dans la petite chambre à gauche mais des clips thermiques, alors tournez à droite et passez la porte. Après la cinématique, préparez-vous à ce que Cerberus fasse irruption dans la pièce à une distance assez rapprochée avec plusieurs Gardiens. Vous devrez ensuite vous frayer un chemin jusqu'au balcon du autre côté de la pièce pour utiliser les « contrôles de rotation ». Recherchez un poste médical dans une pièce sombre en face de la console "Rotation Controls" pour XP. Passez par les prochaines séries de portes, puis, avant de descendre l'échelle, passez par une autre porte pour activer un PDA pour 5 000 crédits.

Descendez l'échelle et actionnez la console à votre droite, celle avec les barres rouges ostentatoires comme un juke-box. Admirez le boom, puis préparez-vous à combattre l'Atlas que vous avez vu dans la cinématique. En plus de celui-ci, il y a deux autres Atlas (vides) dans des alcôves latérales sur les côtés gauche et droit de la pièce. Celui de droite est facilement détourné une fois là-bas, tuez toute infanterie tentant de saisir celui de gauche. Si vous êtes chanceux, un Centurion fera apparaître un écran de fumée et vous protégera du seul Atlas habité, vous permettant d'éponger d'abord les fantassins.

À travers le trou fumeur[modifier | modifier la source]

Sautez le mur devant le trou béant laissé par le combattant puis avant de prendre la porte à gauche, accrochez le M-37 Falcon vous pouvez également en profiter pour changer les armes équipées de votre escouade (mais pas de mods) si vous souhaiter. EDI doit pirater la porte pour que vous puissiez entrer et une courte conversation s'ensuit qui confirme la valeur de l'avoir avec elle ainsi que des aperçus des obstacles à venir.

À travers la porte, il y aura une échelle qui vous mènera directement dans un autre combat, alors soyez prêt. Une fois à terre, sprintez immédiatement pour vous mettre à couvert, car les troupes de Cerberus vous attendent. Vous pouvez flanquer en avançant depuis l'échelle et en faisant la boucle d'un côté et de l'autre, mais si c'est le cas, vous pouvez foncer dans le Némésis couvrant la zone. Une fois que vous avez éliminé les ennemis, trouvez un distributeur de gel médical et récupérez un terminal pour 5 000 crédits de l'autre côté, près de la boîte de munitions à gauche de l'échelle que vous devez gravir. Pendant que vous magasinez, écoutez EDI et votre autre compagnon discuter des tactiques de Cerberus.

Dans la salle suivante, vous trouverez le premier des quatre terminaux vidéo visibles lors de cette mission. Les deux premières consoles vous donnent un aperçu de deux des plus grands programmes de Cerberus : le projet Lazarus et EDI elle-même. Bien qu'il ne s'agisse pas d'objectifs obligatoires, les informations qu'ils contiennent en révèlent beaucoup sur le projet Lazarus et les événements qui ont immédiatement suivi Mass Effect 2. Si vous avez un intérêt amoureux et qu'ils font partie de votre groupe, ils auront des choses personnelles à partager avec vous au Lazarus. Console de projet. Ne manquez pas non plus les Grèves du Conseil de Serrice dans cette pièce.

Pénétrer les défenses du génie de combat[modifier | modifier la source]

Une fois que vous avez terminé avec ce premier terminal, dirigez-vous vers la section de gravure. Il y aura une chute, après quoi vous devrez tourner à droite, c'est un autre endroit où la voie à suivre n'est visible que lorsque vous la prenez déjà. Vous serez immédiatement plongé dans un combat assez difficile avec un groupe d'ingénieurs de combat, de tourelles et de pylônes de bouclier se soutenant tous dans une combinaison mortelle. Prenez cette bataille lentement et prudemment.

Les capacités technologiques et les combos de puissance sont certainement très utiles ici, tout comme les grenades et les armes qui infligent des dégâts de zone explosifs tels que le fusil à pompe Venom, car elles peuvent facilement détruire les pylônes de bouclier avec des dommages collatéraux. La surcharge (et son cousin Energy Drain) détruira un pylône de bouclier en un seul coup, et le sabotage utilisé contre les pylônes ou leurs générateurs peut les retourner contre Cerberus, drainant tous les boucliers à portée au lieu de les recharger. Le sabotage peut également pirater les tourelles, vous facilitant ainsi la vie. Alors que vous approchez de la fin, préparez-vous à faire face à plus de fumée de plusieurs centurions qui tombent de l'échelle qui est également votre sortie d'ici.

Le haut de l'échelle donne une autre console de traditions, révélant cette fois que l'EDI a commencé comme l'ennemi dans UNC: Rogue VI. Passez la porte, trouvez un poste médical et récupérez 5 000 crédits d'un PDA tout en parlant à Hackett alors que l'EDI ouvre la porte suivante. Une fois les deux portes franchies, traversez le hall, ignorant un instant le trou bleu brillant dans le mur, pour trouver un Medkit, un Delumcore Overlay et la troisième console de lore, celle-ci à propos de Kai Leng. À ce stade, la base commencera à trembler sous l'assaut de la cinquième flotte de l'Alliance, ce qui suscite un commentaire de votre escouade. Une fois cela fait, revenez au trou éclairé en bleu et sautez en bas.

Les restes de la faucheuse humaine[modifier | modifier la source]

De l'autre côté de la chute, vous trouverez les restes de la larve Human-Reaper qui a servi de boss final de Mass Effect 2. Si vous avez détruit la base de collection, seul son cœur sera présent si vous l'avez épargné, bien plus il y en aura.

Vous devez maintenant vous frayer un chemin jusqu'à la passerelle entourant le cadavre de la larve. Il y a des Némésis, des fantômes et des pylônes de bouclier vraiment mal placés. Allez-y doucement, gardez vos boucliers levés et n'ayez pas peur de faire marche arrière : les choses que vous ne pouvez pas toucher depuis votre position actuelle peuvent être ouvertes à d'autres angles d'attaque.

Il y a la possibilité d'affronter deux ennemis nommés. Si Shepard a choisi de céder Legion à Cerberus après son acquisition lors de la mission Reaper IFF dans Mass Effect 2, il apparaîtra ici comme un ennemi unique. De plus, si Shepard n'a pas terminé Grissom Academy: Emergency Evacuation, Jack apparaîtra ici comme un ennemi endoctriné - plus ou moins comme un fantôme. Les deux personnages doivent être combattus et tués s'ils sont rencontrés dans ces circonstances.

Le sanctuaire intérieur de l'homme illusoire[modifier | modifier la source]

Après avoir gravi une dernière échelle après que tous les ennemis aient été vaincus, vous vous retrouverez face à une porte ouverte. Avant de passer, vous pouvez trouver un medkit et un PDA de 5 000 crédits derrière vous à la fin du podium. Par la porte, vous vous retrouverez dans un couloir avec plusieurs terminaux informatiques de chaque côté. À gauche, vous trouverez une boîte de munitions, un autre kit médical et un dernier PDA d'une valeur de 5 000 crédits entourés de mégots de cigarettes éparpillés. A proximité se trouve un autre journal vidéo où vous pouvez apprendre quelques détails effrayants sur les implants Cerberus Reaper. La porte au bout du couloir mène à une pièce sombre et caverneuse, vide à l'exception d'une rampe menant à une dernière porte. Avant d'entrer, vous souhaiterez peut-être sauvegarder, car au-delà se trouve le sanctuaire intérieur de l'homme illusoire, un endroit que le joueur reconnaîtra sans aucun doute.

L'entrée dans cette pièce initie une troisième rencontre entre Shepard et l'homme illusoire, qui, comme d'habitude, apparaît via un hologramme. Comme auparavant, l'Homme illusoire parle de contrôler les Moissonneurs. Le joueur se voit proposer une série de choix de dialogue et peut soit tenter de convaincre l'homme illusoire que son plan ne fonctionnera pas, soit le menacer et le réprimander pour ses actions. Dans tous les cas, l'homme illusoire coupe la communication juste au moment où votre équipe trouve le Prothean VI avec une dernière menace de ne pas "dépasser votre accueil".

Vendetta révèle enfin la nature du Catalyseur : c'est la Citadelle ! Malheureusement, comme l'Homme illusoire a réussi à contourner les protocoles de sécurité de Vendetta, il sait également ce qu'est le catalyseur. Pire encore, il s'est enfui vers la Citadelle et a alerté les Moissonneurs, qui ont pris le contrôle de la Citadelle et l'ont déplacée au cœur de leur territoire occupé : la Terre.

Vaincre Kai Leng[modifier | modifier la source]

Avant qu'aucune action ne puisse être entreprise, cependant, Kai Leng se présente, déterminé à régler ses comptes avec vous. Vous êtes sans aucun doute tout aussi désireux de rembourser. Préparez-vous : un seul d'entre vous s'en sortira vivant. Dès la fin de la cinématique, vous devrez peut-être utiliser votre attaque de mêlée immédiatement car Kai Leng sera au-dessus de vous et vous devrez le repousser. Vous pouvez également effectuer un jet de combat rapide sur le côté ou derrière pour éviter les combats rapprochés, même si vous ou votre équipe devez infliger des dégâts à Leng pour le forcer à cesser de vous poursuivre. Après les premiers instants du combat, mettez-vous à l'abri avec votre équipe dans la fosse Leng ouverte dans le sol près d'où vous êtes entré, face à la chaise de l'homme illusoire. Restez à droite avec votre escouade à votre gauche.

La santé de Leng ne peut pas être endommagée au début du combat et il est immunisé contre la plupart des capacités de contrôle des foules, bien qu'il puisse être ralenti par les pouvoirs Cryo. Il utilise également occasionnellement des attaques de mêlée lourdes si vous lui permettez de s'approcher. Ces attaques peuvent vous tuer instantanément à moins que vous ne les bloquiez en appuyant sur la mêlée. À moins que vous ne soyez un spécialiste du combat rapproché, il est préférable de garder Kai Leng à une distance de sécurité en le distrayant, en s'enfuyant ou en infligeant de graves dégâts à ses boucliers, ce qui le fait battre en retraite.

Lorsque Kai Leng subit de gros dégâts à ses boucliers, il s'arrêtera, criera et percera de nouveaux trous dans le sol, créant plus d'endroits pour se mettre à l'abri. Pendant ces pauses, ses boucliers se rechargent, il devient temporairement immunisé contre les dégâts et une vague de sbires Cerberus arrive. La première vague se compose de plusieurs soldats d'assaut directement devant, puis de quelques tireurs d'élite Nemesis et d'autres soldats entrent par la droite, et enfin un paire de fantômes tombe de la gauche. Les fantômes signalent la dernière étape du combat une fois qu'ils apparaissent, Leng lui-même peut enfin être tué. Les fantômes et les ennemis dans cet ordre sont généralement les plus grandes menaces lorsqu'ils sont sur le terrain, alors éliminez-les généralement en premier. Apart from that, you can either focus on Leng to drive him off if he approaches, or pick off all the Troopers to minimize incoming grenades. EDI's Decoy can be quite useful here as it draws attention from every enemy including Leng himself. Once Leng and all his minions are down, the fight ends. Noter: see bugs below if you find yourself stuck.

After he's defeated, there will be a Renegade interrupt opportunity as Leng sneaks up on you and attempts to stab you. If you don't use the interrupt, Shepard will dodge if you do, Shepard will block the blade and shatter it. Immediately after, Shepard will follow it up with an omni-blade attack, putting an end to Kai Leng once and for all.

You will then have a last conversation with the Prothean VI with an option for a Renegade interrupt, or if you wait, a Paragon one. Finally, you will return to the Normandy for a debrief with Anderson.


File:USS Illusive (MSO-448) and USS Conquest (MSO-488) off Sitra, Bahrain, on 26 December 1987 (6429495).jpg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant19:47, 28 October 20072,900 × 1,910 (4.26 MB) Dual Freq (talk | contribs) <

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


A BIT O'MUSLIN


Now I'm picturing scholars sitting in a study with top hats and glasses sipping tea and having a heated discussion about the merkin. xD.

Love the way your mind thinks and connects, seemingly unrelated, things!

Great sleuthing! I think you're on to something. And what a fun post. Never heard of a merkin, but now that I have, it'll be one of those random facts I remember forever.

Ha very interesting. Atleast these girls put the pubic hair wig where it was supposed to go.. unlike the men in Begger's Benison wearing it on their head!! MDR. Eww it must have been so uncomfortable!

I just discovered what a merkin was a couple of months ago when I heard Lucy Lawless talk about them in an interview about her Spartacus show.

I totally agree with your hypothesis Delilah!

and I'm curious: How DID the merkin fall into your lap?

I'm so glad I remembered the month had turned. Yet, another interesting tidbit in our world. Yes, I must agree I think you have hit the nail on the head. Now remember your history the name Cornwall leaps out at me. I must go read about mythical Arthur Mythical Merlin disguised his father so he might bed the Lady Cornwall. thus Arthur .. So it does conceal a "mystery" involving "mischief". Yep you are on to something.

Less than two months and counting the days to the release of Prelude to Scandal. thanks for timing Once Upon a Scandal and The Perfect Scandal coming in January, February and March to brighten my life during the dregs of the ice, snow and shoveling of winter!

So bizarre and interesting! (And really kinda nasty, if you think about it. LOL)

Have to wonder tho - if the phrase "grimalkin" had anything to do with some of our more recent terminology for female parts. (Since a grimalkin is slang for "an old or evil-looking female cat," according to Wikipedia, anyway. Malkin ==> P*ssy?

Maybe I'm reaching a little to far tho.

As always Delilah--a fascinating post! I think you're on to something there. it seems they always talked in riddles back in the day when discussing sex etc. so it is a fair assumption to imagine the port as a woman's hoohah, and the storms being diseases, and perhaps Cornwall was rife with sluts :)

My dearest Sandy,
Seriously, they need to sit around, sip tea and talk about these things. Otherwise, who will? LOL

My dearest Yvonne,
Yes, I have to say I connect unrelated things ALLLL the time, lol. I see the dirty side of everything. Which can be rather annoying to many but fortunately not you :p

My dearest Carolynn,
I'm glad I was able to introduce you and the Merkin, lol. Yet one of many more fabulously icky things in history.

My dearest Linda,
Snort. Omgosh, that was CLASSIC. Yes, these girls certainly were smarter than our Benison boys.

My dearest Jane,
How very awesome you were lucky enough to stumble upon the merkin earlier. Yay for Lucy Lawless!

My dearest Amalia,
Haha. *HOW* did the merkin fall into my lap? I was reading about Renaissance prostitutes and it flippantly mentioned the merkin but gave me no detail as to what it was. Naturally, my curiosity got the best of me, I started digging into history and the rest is well. history!

My dearest Nancy,
Fascinant. I think you're on to something yourself. Between the two of us. I think we shall be known as historical sex scholars, lol.

My dearest Jeanne,
Thank you so much for posting! And for being so enthusiastic about my upcoming Scandal series. Holy cow, you're making me freak out just thinking about it, lol.

My dearest Allison,
Il h. It's *really* nasty. And that's part of the fun of uncovering this stuff that has been buried because it's nasty. And I have to say. I think you're really onto something with grimalkin. I find that a lot of slang and history having to do with sex has been more or less "erased" or "cleaned." Which is annoying. Because you can't really get a true sense of what people were really like. Although I guess that's where our own imaginations come in.

My dearest Eliza,
Hahaha, I looooove that. Cornwall was riddled with sluts and there you have it. No offence to all the women living in Cornwall right now, of course. Thanks for posting. Muah!

Pamela,
Yes, you basically summed up this entire post, lol. HEEELARIOUS, lol.

Actually, I tend to think the Malkin phrasing makes a ton of sense. It relates to both low class women and mops.

One of the uses that I have read repeatedly of the merkin has been to act as a mop after each 'client' is through. Since we are talking prostitutes, they may not have always have the ability to be using an actual bed for business with access to a toilet or wash stand.

Just throwing in another two cents.

My dearest Miss Spinster,
Another fabulous angle to throw at it, yes! I love it and you're right. That is what I find so fascinating about historical observations and piecing it together, every angle brings a different take and a great way of looking at it. Thank you so much for throwing your two cents my way and posting. Personally, I think it was worth a good hundred cents, lol.


Meet the History Interpreter – a series of online talks

Welcome to the online world of the History Interpreter. I am presenting a programme of online talks that are open to all. The topics include British family history, social history and local history. Each session is delivered via the Zoom platform and will last approximately one hour. Most sessions will be accompanied by a comprehensive handout and there will be occasional offers and prizes for attendees. There is a nominal charge of £3.00 per session. Alternative a season ticket for all 2021 sessions is £27. The days and times vary to accommodate a worldwide audience. These are live sessions and can only be watched at the time stated. S'il te plaît contact me for details of how to attend. Bookings need to be made at least 24 hours before the talk starts. For details of more presentations, arranged by other organisations, please see here.

7.00pm GMT Friday 20 November 2020 Found under a Gooseberry Bush: finding missing births or baptisms

A range of sources and techniques for locating that illusive ancestor. This is an ideal talk for beginners, slow starters or the generally stuck family historian.

2.00pm GMT Tuesday 8 December 2020 From Victorians to Elizabethans: tracing our English Ancestors from 1901-1952

We often neglect the twentieth century as being ‘not really history’ but there is plenty to be discovered about individuals and the communities in which they lived between 1901 and 1952. Twentieth century research brings with it the difficulties of larger and more mobile populations as well as records that are closed to view, so here are some sources that can help you to bring those more recent ancestors to life.

7.30pm GMT Monday 18 January 2021 Remember Then: memories of 1946-1969 and how to record your own

This talk describes the results of a project during which eighty women recorded their memories of life in Britain during the pivotal period 1946-1969 – a time when we moved from liberty bodices to mini skirts and from ration books to ready meals. We saw the emergence of youth culture, the comprehensive education system, conspicuous consumerism and feminism. Either come and reminisce or discover what life was like at the time. This talk is much more than just a collection of memories. The techniques described will help both men and women, of all ages, to start writing reminiscences of their own.

7.30pm GMT Friday 5 February 2021 From Darlington to Wellington: the sad tale of Isabella Fry

The story of Isabella Fry, a distant relation of the chocolate making, prison reforming, Quaker Frys of Bristol and Wiltshire, who emigrated to New Zealand to marry her cousin, only to commit suicide a month later. The sources and techniques used for uncovering her story and that of her ancestors, will be explained. This ‘how to’ talk covers a wide range of (predominantly English) sources, the well known and the less well known.

2.30pm GMT Saturday 6 March 2121 The Ones That Got Away: tracing migrant ancestors

Sooner or later, all genealogists encounter elusive family members: those who appear as if from nowhere those who disappear without trace and those who vanish for a long period, only to re-emerge later. Ancestors who lurk, parentless, in the top branches of your family tree, or who are apparently still alive at the age of 160, are likely to be migrants. This talk describes many research paths to follow and sources to consult, in your quest for that migrant ancestor. These suggestions may help to break down the brick walls that mobile ancestors often leave in their wake.

7.30pm BST Tuesday 6 April 2021 Milkmaids, Munitions Workers, Milliners and Match Girls: women at work

A look at women’s occupations of the past and how to find out more about them.

7.30pm BST Tuesday 4 May 2021 Get ’em Young: ideas for involving young people in history and heritage

This presentation is a thought-provoking look at how we can encourage the next generation of family historians and historians and why we might want to do so. Suggestions cover activities, outings, toys, games, books and ways of exploiting technology in order to motivate and enthuse young people, even toddlers, so that they engage with their history and heritage.

7.30pm BST Monday 21 June 2021 A Plague upon all your Houses: epidemic disease and our ancestors

In the light of the COVID-19 pandemic, we are acutely aware of our own responses to a virulent epidemic disease for which we have no effective method of prevention or cure. What epidemics impacted on the lives of our ancestors? How did they attempt to prevent or cure these diseases and how effective were these measures? How did governments and local authorities respond to these threats? This presentation examines the symptoms, prognoses and treatments for a number of well-known and less well-known epidemic diseases from the Black Death to the influenza of 1918. It mentions some of the relevant records and considers how our ancestors might have reacted.

2.30pm BST Saturday 24 July 2021 Sons of the Soil: researching our agricultural labouring ancestors

Every family has them, ancestors who worked on the land. How can we find out more about them, the farms where they worked and the lives that they led? This session covers a range of sources, many of them under-used, which will help to shed light on the working lives of our rural British ancestors.

7.30pm BST Wednesday 11 August 2021 Putting Your Ancestors in their Place: ten steps to a one place study

Family historians normally focus on their own direct ancestors but these ancestors did not live in isolation. They had neighbours and workplaces, they lived in villages with churches, schools, shops and institutions. In order to understand families of the past, they need to be ‘put in their place’ by investigating the localities of which they were a part. One-Place Studies differ from traditional local histories in that they focus on people, their relationship to their communities and to each other bringing family and local history together, to the benefit of both fields. A One-Place Study involves dissecting a small, definable, geographical area, to examine the individuals, buildings and processes of the past in as much detail as possible. These studies are undertaken by individuals, or groups, who have an interest in the history of a particular community, be it a parish, town, hamlet, or a single street. This talk describes ten steps that you might take in pursuit of this exciting branch of historical research.

7.30pm BST Thursday 30 September 2021 Family Photos and a Sense of Belonging – a workshop

This session focuses on our emotional attachment to our family photographs. Are we more attached to relatives whose images we possess? Does it make a difference if we met them in real life? Do we feel differently about candid shot, as opposed to studio photograph? Is a strong family resemblance important? This workshop considers these and other reactions to images of our ancestors. This session is designed as a workshop for a class-sized group, allowing for plenty of discussion.

7.30pm BST Wednesday 13 October 2021 The Burning Time: witchcraft in the seventeenth century

In the sixteenth and seventeenth centuries, a wave of witchcraft accusations swept Europe and North America, creating an era that became known as ‘The Burning Time’. Few of our ancestors were directly involved in witchcraft trials, either as the accused or the accuser, but all of our sixteenth and seventeenth century forbears lived in a world where there was an underlying belief in and fear of, witchcraft. In order to understand those ancestors, we need to be aware that ‘villagers were constantly engaged in contending with, or discussing, witches.’ (MacFarlane, Alan Witchcraft in Tudor and Stuart England: a regional and comparative study 1970 Routledge p.113). This was a climate in which mass hysteria could easily tip the balance and create an atmosphere where our ancestors and their neighbours would become caught up in witchcraft fever. Learn about this era and the sources that we can use to find more.

2.30pm GMT Saturday 27 November 2021 Our Embarrassing Ancestors

Not all our ancestors were paragons of virtue. Some behaved in a manner that we now find unacceptable or abhorrent. Are we embarrassed by those family members? What aspects of the lives of our ancestors might make us feel uncomfortable? Does it matter when the ancestor lived is there a point at which some actions become exciting or interesting, rather than alarming? Have genealogists’ reactions to certain conditions and behaviours changed over time? Are we tempted, like genealogists of the past, to remove them, or their mis-demeanours, from the record?

This presentation is a thought-provoking and hard-hitting look at our reactions to ancestors who might have been a source for embarrassment. Some sources for discovering those ancestors will also be mentioned.

7.30pm GMT Monday 6 December 2021 A to Z of Family History: an alphabetical journey through some less well-known sources

When tracing a family tree, the temptation is to use the more well-known sources those which are available on-line via the major data providers. In this presentation, the author of the classic handbook Family Historian’s Enquire Within introduces a variety of less well-known sources, that can be used to enhance and extend a pedigree or provide valuable context for the lives the family. The original records, databases and online records discussed will range from Absent Voters’ Lists and Asylum Records, through Farm Surveys and Hearth Tax Records, to Valuation Office Records and ideas for inspiring young people to take an interest in genealogy. The aim is to make the audience aware of sources covering the seventeenth to twentieth centuries and point to ways to find out more. There should be something new for everyone.


A Family Health Center in Port Gibson, MS

Make an appointment at Claiborne County Family Health Center in Port Gibson, MS. We are a nonprofit organization that provides a variety of medical, dental, and public health services. The Center's trained staff is committed to fulfilling its mission: "To provide quality, accessible, available, and affordable primary and preventive health care services to residents of Claiborne County and surrounding areas."

We are committed to taking care of you, our patients. We hope to provide you with the best possible care in a warm and friendly environment. Our goal is to help you feel better and get back to your regular activities as quickly as possible.

Contact us to book an appointment

About Claiborne County Family Health Center

Established in 1981, Claiborne County Family Health Center strives to continue the tradition of providing positive health care outcomes. The Center receives HHS funding and has Federal Public Health Services deemed status with respect to certain health-related claims, including medical malpractice claims, for itself and its covered individuals.

Governing Board Members:

  • Ms. Cinder Bailey
  • Ms. Delores Barnes
  • Rev. Rosevelt Harried
  • Ms. Patrica Harris
  • Mrs. Fern Martin
  • Mrs. Marie Clark
  • Mr. Kenneth Davis
  • Mr. Elonzo McClorine
  • Mrs. Wanda Cruel
  • Rev. Freddie Harris

Contact

Thank you for your interest. We look forward to hearing from you soon.

Hours of Operation
Monday, Tuesday, Thursday: 8:00 AM - 6:00 PM
Wednesday, Friday: 8:00 AM - 5:00 PM
Saturday, Sunday: Closed
After-Hours Service Available | Call (601) 437-3050

Adresse
2045 Highway 61 North, Port Gibson, MS 39150

Service Area
Claiborne County and Surrounding Areas, including Warren, Jefferson, Hinds, and Copiah Counties


Voir la vidéo: La Société Théosophique: histoire dune manipulation (Novembre 2021).