Podcasts sur l'histoire

Que voir à Londres

Que voir à Londres

1. La Tour de Londres

La Tour de Londres saigne l'histoire, en effet, en tant que site de nombreuses exécutions au cours des siècles, elle a souvent été au centre même des événements passés les plus macabres de l'Angleterre. Commandée par Guillaume le Conquérant et debout depuis près de mille ans, la Tour est l'un des endroits les plus populaires de Londres à visiter. Vous pouvez fouiller dans les prisons, languir dans les cellules ou simplement vous émerveiller devant la grande valeur des joyaux de la couronne…


25 choses à faire à Londres

25 choses à faire à Londres sans lesquelles votre visite ne serait pas complète ! Du quartier des musées gratuit aux Chambres du Parlement, en passant par les sites Harry Potter, les châteaux, les palais, les parcs, les marchés, bienvenue dans l'une des plus grandes villes du monde ! Avec tant de choses à faire, voici nos meilleurs conseils pour commencer…

1. voir la reine !

Le quartier de Buckingham Palace à Londres est l'endroit où vous trouverez tous ces sites britanniques essentiels à cocher sur votre liste de visites, y compris Buckingham Palace, où la reine vit une grande partie de l'année. La cérémonie de la relève de la garde (photo ci-dessus) a lieu à 11h la plupart des jours de la semaine. Assurez-vous d'arriver tôt pour trouver un bon endroit.

À quelques pas du palais de Buckingham, vous trouverez les chambres du Parlement, Big Ben, la résidence du Premier ministre au 10 Downing Street et la colonne Nelson à Trafalgar Square. Ce sont les premiers endroits que vous voudrez voir lors d'une visite à Londres.

2. marcher le long de la Tamise

Y a-t-il quelque chose d'aussi emblématique que la Tamise ? Promenez-vous le long de la rive sud de la rivière où vous verrez le London Eye, le Globe de Shakespeare et des bateaux naviguant le long de la rivière. Vous pouvez facilement marcher du pont de Westminster à Tower Bridge en 40 minutes, ou vous pouvez également faire une croisière en bateau le long de la rivière.

3. découvrez la ville

Il y a des tas d'expériences incroyables à découvrir à Londres. Des promenades en hors-bord le long de la Tamise aux dégustations de chocolat, en passant par les promenades gastronomiques et les goûters, Londres a tout ce que vous pouvez imaginer. Il y a même des visites sur le thème du cinéma qui ont lieu tout au long de la semaine, basées sur les thèmes de James Bond, Sherlock Holmes et Doctor Who !

4. magasinez jusqu'à ce que vous tombiez !

Que faire à Londres en Angleterre : faire du shopping !

Le shopping doit figurer en tête de liste des meilleures choses à faire à Londres. Le principal quartier commerçant, Oxford Street et Regent Street, est l'endroit où vous trouverez de nombreux grands magasins emblématiques comme Selfridges et Liberty ainsi que Hamleys, le plus grand magasin de jouets au monde et un endroit idéal pour faire du shopping avec les enfants.

Le grand magasin Harrods est situé à Knightsbridge, près de Hyde Park. Et les deux principaux centres commerciaux s'appellent Westfield et Brent Cross.

5. prenez une pinte

Après une longue journée de visites, asseyez-vous pour une pinte de bière dans un pub local. Boire de la bière est un passe-temps national en Grande-Bretagne, et il y a littéralement des milliers de pubs et de bars disséminés dans toute la capitale. De nombreuses brasseries artisanales fleurissent dans toute la capitale dans des endroits comme Shoreditch, un moyen idéal pour goûter au vrai goût de la rouille !

6. admirer la ligne d'horizon

L'une des meilleures choses à faire à Londres est de voir la ligne d'horizon d'en haut. Vous pouvez choisir d'aller sur le London Eye pour une vue panoramique à 360 ° ou d'aller au dernier étage d'un gratte-ciel comme The Shard, qui est le plus haut bâtiment d'Europe. Pour une façon vraiment cool de voir Londres d'en haut, prenez le téléphérique qui traverse la Tamise par Greenwich. Et pour les voyageurs soucieux de leur budget, il y a même une vue libre de Londres depuis le toit des Sky Gardens.

7. visiter un musée (GRATUIT !)

Idéal pour passer une journée pluvieuse, le quartier londonien de Kensington abrite trois musées de renommée mondiale et, surtout, ils offrent une entrée gratuite : le Victoria & Albert Museum, le Science Museum & Natural History Museum. Non loin de là, vous pouvez également voir les momies égyptiennes au British Museum ou vous rendre dans l'une des galeries d'art de Londres (gratuites) comme la Tate Modern ou la National Portrait Gallery à Trafalgar Square.

8. prendre le thé de l'après-midi

Restez au chaud et prenez un thé l'après-midi

Y a-t-il quelque chose de plus britannique qu'une tasse de thé l'après-midi avec de la confiture et des scones ? Vous découvrirez bientôt que 16 heures est l'heure du thé en Angleterre, et c'est probablement le repas le plus savoureux de la journée. Il existe de nombreux endroits pour prendre le thé de l'après-midi à Londres, y compris le thé de l'après-midi sur la Tamise. Pour les meilleurs restaurants, vous devrez réserver à l'avance. De délicieux gâteaux et sandwichs vous attendent !

9. attraper une pièce de théâtre

Le théâtre londonien est l'endroit où aller pour assister à une pièce de théâtre ou à une comédie musicale. Le spectacle le plus chaud de la ville en ce moment est Harry Potter et l'enfant maudit (et les billets sont presque impossibles à trouver !). Mais chaque soir, vous trouverez des représentations à guichets fermés du Roi Lion, Les Misérables, La Souricière, Wicked et Le Fantôme de l'Opéra. Les Britanniques sont de grands fans de Shakespeare (c'est une légende anglaise) et son Globe Theatre est l'endroit où aller si vous voulez voir l'une de ses pièces jouée en direct dans son propre théâtre.

10. va te promener

Londres est une ville vraiment verte, avec d'immenses parcs royaux qui parcourent toute la métropole. Cela signifie que l'une des meilleures choses à faire à Londres par un dimanche après-midi ensoleillé est de se promener dans un parc, comme Hyde Park, Regents Park ou St James's Park.

L'un des espaces extérieurs les plus populaires pour les enfants est Hyde Park, où vous trouverez The Serpentine, un lac de 16 hectares où vous pouvez faire du bateau pendant l'été. Vous trouverez de nombreux Londoniens locaux qui se détendent et s'amusent.

11. imaginez la vie en tant que roi ou reine

Que faire à Royal London en Angleterre

Londres et l'Angleterre sont connues pour le grand héritage britannique de châteaux, rois, reines, contes et légendes. Nous vous suggérons de visiter la maison de la reine au palais de Buckingham, l'ancienne prison britannique de la tour de Londres et du palais de Kensington, pour vous aider à démarrer. Juste à l'extérieur de Londres, dans la campagne anglaise, se trouve le château de Windsor, qui est la résidence secondaire de la reine, et plus loin se trouve le palais de Blenheim, où Sir Winston Churchill a vécu !

Le meilleur conseil : Plongez plus profondément dans la riche histoire de la Grande-Bretagne avec une visite guidée des châteaux et palais de Londres

12. se sentir comme un hipster

Londres est aussi connue pour son côté hipster. Vous avez probablement entendu parler de Camden, qui est un quartier branché avec une vie nocturne animée, des marchés de nourriture et de vêtements incroyables pendant la journée. En général, l'East End de Londres est l'endroit où vous devriez aller pour trouver le côté plus audacieux des villes, et des endroits comme Shoreditch et Holborn sont connus pour leur art de rue impressionnant. L'East End est également un bon endroit où séjourner si vous recherchez un hébergement économique.

13. goûter la cuisine de rue

Aucune visite à Londres ne serait complète sans une dégustation de la nourriture locale. Assurez-vous d'essayer au moins un fish & chips classique et assurez-vous de visiter un marché local. Une visite gastronomique anglaise à travers Borough Market vous montrera l'incroyable variété de plats de rue proposés. Vous pouvez trouver littéralement n'importe quoi, des plats britanniques classiques aux plats asiatiques, sud-américains, indiens et africains.

14. regarder un match de football

L'Angleterre est une nation folle de football, et rien qu'à Londres, il y a cinq équipes de football de première division : Arsenal, Chelsea, Tottenham, West Ham et Crystal Palace. Mais si vous n'avez pas envie d'aller voir un vrai match de football, vous pouvez toujours faire une visite du stade qui a lieu tous les jours.

Le meilleur conseil : Les billets pour Arsenal, Chelsea et Tottenham sont vraiment chers ! Si vous cherchez à économiser de l'argent, essayez de faire une visite du stade de football.

15. aller chiner

Londres regorge de marchés d'antiquités, vendant de tout, des meubles et articles ménagers aux bijoux et disques vinyles. Tout le monde connaît le célèbre marché de Portobello Road à Notting Hill, mais il y a aussi le marché Old Spitalfields dans l'East End et le marché de Bermondsey Street. Et le week-end, vous trouverez de nombreux marchés locaux dans toute la capitale.

16. vivre comme un local

Greenwich Park, surplombant la ville de Londres

Si vous voulez vous faire une idée du "vrai" Londres, loin des principales attractions touristiques, alors vous voudrez visiter certains des quartiers les plus authentiques, comme passer une journée dans le quartier huppé de Hampstead, vous promener dans Marylebone , goûter la cuisine locale à Borough Market ou voir la vie hipster dans l'East End.

17. dirigez-vous vers Venise…

Pas à Venise en Italie, mais à Little Venice, le quartier des canaux de Londres ! Vous trouverez de nombreux cafés et restaurants au bord de la rivière pour manger un morceau, et de belles rues pour une promenade tranquille. Il y a même une croisière fluviale vraiment cool qui va de la Petite Venise au zoo de Londres ou au Camden Lock Market.

18. amusez-vous avec les enfants

Il y a plein de choses à faire à Londres pour les enfants ! Parmi les attractions classiques pour garder les enfants heureux, citons Madame Tussauds, The London Eye, London Dungeons, Sea Life Aquarium, London Zoo & Shrek’s Adventure…mais il y a aussi beaucoup de choses simples et peu coûteuses que vous pouvez faire comme monter sur l'un des Londres… Les grands bus rouges emblématiques des années 8217, en prenant le métro ou en regardant la relève de la garde au palais de Buckingham.

Meilleur conseil : Les principales attractions de Londres s'accompagnent de frais d'entrée élevés. Vous pouvez économiser de l'argent en achetant un billet d'entrée combiné ce qui donne un prix réduit sur un certain nombre d'attractions.

19. attention aux événements spéciaux

Tournoi de tennis de Wimbledon, organisé chaque année en juillet

Quelle que soit la période de l'année que vous prévoyez de visiter, il y a toujours des événements uniques qui se déroulent à Londres. Cela peut être un concert de rock dans l'une des grandes salles de concert de la capitale comme l'O2 Arena ou l'Hammersmith Apollo, du jazz au Ronnie Scott's Club ou un festival de musique d'été. Le festival de musique classique le plus célèbre au monde, les BBC Proms, a lieu en juillet et août au Royal Albert Hall.

Noël est toujours une période très chargée pour les événements spéciaux, et il y a beaucoup de choses à faire à Londres en décembre. Voir les lumières de Noël est particulièrement populaire dans des endroits comme Oxford Street et Trafalgar Square, il y a un Winterwonderland qui s'ouvre à Hyde Park, et même du patin à glace au Natural History Museum ou à Somerset House.

L'équipe nationale de football d'Angleterre joue régulièrement des matchs amicaux tout au long de l'année au stade de Wembley. Et il y a des matchs hebdomadaires de première division des clubs et des matchs de Ligue des champions de septembre à juin.

Le carnaval de Notting Hill a lieu fin août, la Gay Pride Parade début juillet, et vous devez également faire attention aux grands événements sportifs qui ont lieu à des moments précis de l'année :

  • Juin et juillet sont particulièrement importants dans le monde du tennis, les tournois de tennis du Queens et de Wimbledon ayant lieu au cours de ce mois et début juillet. La finale de l'ATP World Tour se déroulera au Royal Albert Hall en novembre, suivie de la Champions Tennis Cup.
  • En octobre, la NFL vient à Londres pour une série de matches de championnat, et les Internationals de Rugby se déroulent à travers l'Angleterre.
  • De nombreux événements attirent des célébrités du monde entier, tels que les grands défilés de mode, et vous pouvez toujours découvrir ce qui se passe à Londres en consultant nos guides mensuels.

20. se détendre dans les jardins botaniques

Kew Gardens est l'un des principaux jardins botaniques qui possède la plus grande collection de plantes au monde. Il est facile de se perdre en explorant ses 130 hectares de jardin paysager, où se trouvent un pavillon de forêt tropicale humide, une allée boisée à la cime des arbres et même une maison alpine à explorer !

21. retour aux racines de Londres

La City de Londres est la partie la plus ancienne de la ville qui remonte à l'époque romaine. C'est un endroit vraiment intéressant pour se promener, et c'est là que vous trouverez de nombreux monuments comme la cathédrale Saint-Paul, la tour de Londres, les Sky Gardens, le marché de Leadenhall et plus encore !

22. passer du temps dans une galerie d'art

Il y a au moins 10 galeries d'art de classe mondiale à Londres, et les collections permanentes incluent tout, de Michel-Ange à Picasso et Roth. Si vous recherchez des œuvres d'art classiques, rendez-vous à la National Gallery, à la Wallace Collection ou à la National Portrait Gallery. Et pour les œuvres contemporaines, rendez-vous à la Tate Modern ou à la Saatchi Gallery. Beaucoup de ces musées offrent une entrée gratuite mais factureront des prix assez élevés pour les expositions temporaires.

23. être un moldu

Londres est le cœur du monde sorcier d'Harry Potter et la capitale a été utilisée dans de nombreuses scènes les plus célèbres des films. Vous pouvez voir les lieux réels du ministère de la Magie, de la plate-forme 9 ¾, du Knight Bus, du Chaudron Baveur et plus encore ! Si vous êtes un vrai passionné d'Harry Potter, alors une visite à pied de 2 heures de tous les principaux sites d'Harry Potter à Londres pourrait bien être ce qu'il vous faut !

Les studios de cinéma Harry Potter sont situés à environ 90 minutes du centre de Londres. C'est l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Angleterre, où vous pouvez découvrir les coulisses et découvrir comment les films Harry Potter ont été réalisés. Assurez-vous simplement de réserver vos billets à l'avance, car cette tournée est complète des semaines à l'avance!

24. s'aventurer au-delà

Choses à faire en dehors de Londres

Parfois, il est agréable de sortir de l'agitation de la ville et de voir quelques-uns des beaux quartiers entourant Londres. L'un des endroits les plus populaires à visiter en Angleterre est Stonehenge, dont les cercles de pierres mystiques sont un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. À environ 90 minutes de Londres se trouvent les villes universitaires de Cambridge et d'Oxford, ainsi que les villages anglais traditionnels de la région des Cotswolds.

25. s'asseoir dans un bus

Nos bus à arrêts multiples offrent une expérience touristique idéale. Asseyez-vous et détendez-vous au dernier étage du bus pendant qu'il passe devant certains des plus grands sites de Londres. Les points forts incluent Big Ben, les Chambres du Parlement, la cathédrale Saint-Paul et la Tour de Londres.


1. Hyde Park

Source : I Wei Huang / Shutterstock Hyde Park

Hyde Park est probablement le parc le plus célèbre de Londres et l'un des plus grands. Le parc a une importance historique, ayant accueilli un certain nombre de manifestations et de protestations, y compris des protestations des suffragettes.

Le célèbre Speaker’s Corner du parc est toujours occupé par des débats, des manifestations et des artistes de performance chaque semaine. Le parc abrite plusieurs éléments commémoratifs, ainsi que deux plans d'eau, le plus célèbre étant la Serpentine. Ici, vous pouvez faire du pédalo, voir un certain nombre de cygnes et prendre une bouffée d'air frais au centre de la ville. Une visite incontournable.


2. Attractions effrayantes à Londres

Voyagez à travers plus de 1 000 ans de l'horrible histoire de Londres au London Dungeon, l'une des attractions les plus surréalistes de Londres. Sautez hors de votre peau devant des acteurs en direct, des manèges époustouflants et des modèles d'un réalisme alarmant, qui donnent vie au sombre passé de Londres. Des surprises terrifiantes se cachent dans tous les coins.

Pour des expériences immersives encore plus effrayantes, évitez les murs dégoulinants de sang, les clowns effrayants et les araignées menaçantes, et devenez même un zombie pour la journée à The London Tombs, qui fait partie de The London Bridge Experience.


3. Église du Temple

LONDRES, ANGLETERRE

Quelques faits peuvent être confirmés sur les Chevaliers du Temple. Nous savons qu'un groupe de pèlerins s'est rendu à Jérusalem en 1119, et certains d'entre eux étaient armés et suivaient un code strict d'inspiration religieuse. Au fil du temps, les Chevaliers ont grandi en nombre et en prestige. En 1185, l'église du Temple au centre de Londres a été consacrée, caractérisée par sa nef ronde distincte. Mais à la fin des années 1200, les croisades n'allaient pas si bien et le roi Philippe IV de France s'était retourné contre l'ordre, ce qui a fait chuter leur influence. Le groupe a été dissous de force par le pape en 1312, leurs terres saisies par la Couronne. Le roi Édouard II a utilisé le terrain et les bâtiments pour les facultés de droit qui sont devenues les Inns of Court actuelles.


Liste des choses à faire à Londres : 50 choses épiques à faire à Londres

Si vous prévoyez un voyage à Londres, comment décidez-vous où aller ? Londres est immense. Et Londres a régné sur le monde pendant une bonne partie de l'histoire et, pendant ce temps, a rempli ses musées d'artefacts du monde entier. Cela prend des jours, des semaines vraiment, pour voir le meilleur de Londres. Essayer de savoir quoi faire peut être accablant.

Voici une liste des meilleures choses à voir et à faire à Londres, 50 pour être exact. Ne vous attendez pas à les voir tous lors de votre premier voyage à Londres, nous non plus. Mais vous reviendrez. Londres est le genre de ville que l'on peut visiter plusieurs fois sans jamais s'ennuyer.

À la fin de cet article, nous donnons des recommandations de nos endroits préférés, pour vous aider à affiner cette méga liste de sites. Ou, passez à notre liste maintenant.

La Bucket List de Londres

Big Ben

Quand on voit Big Ben, on a vraiment l'impression d'être à Londres. Pour un débutant ici, c'est passionnant d'avoir un premier aperçu de Big Ben. Et ça ne vieillit jamais. De jour comme de nuit, nous avons adoré contempler ce célèbre monument britannique.

Faites une visite Beefeater à la Tour de Londres

La Tour de Londres date de 1066. Elle servait à la fois de prison et de résidence royale et abrite aujourd'hui les joyaux de la couronne. Pour un regard éducatif et légèrement sanglant sur l'histoire britannique, ne manquez pas les visites Beefeater organisées quotidiennement.

#10 Downing Street

#10 Downing Street est le siège du gouvernement du Royaume-Uni et la résidence du Premier ministre. On ne peut qu'apercevoir la célèbre porte de loin, car la résidence est protégée par de solides clôtures et des gardes armés.

Faites une visite à pied de Londres

Il existe de nombreuses options pour des visites à pied à Londres. SANDEMANs propose des visites à pied gratuites qui reçoivent des critiques élogieuses. Les photographes peuvent participer au Hairy Goat Photography Tour et les plus de 18 ans peuvent participer au Liquid History Tour de Londres. Il existe également des visites Jack l'Éventreur, des visites d'art de rue et des visites gastronomiques.

Si vous êtes un fan de Harry Potter, vous aimerez peut-être l'une de ces visites.

Faites un tour sur le London Eye

Celui-ci est un peu cher, mais pendant 30 minutes, vous obtenez une vue imprenable sur Londres, surplombant le Parlement et Big Ben. Par temps clair, vous pourrez identifier la plupart des monuments les plus célèbres de Londres.

Chambres du Parlement

Bien sûr, c'est formidable de voir le Parlement et son architecture emblématique de l'extérieur. Mais saviez-vous que vous pouvez visiter les Chambres du Parlement et même assister aux débats à la Chambre des communes ou à la Chambre des Lords ? Pour plus d'informations, cliquez ici.

Manger, boire et faire du shopping à Covent Garden

Covent Garden est un quartier du West End qui est aujourd'hui un site commercial et touristique populaire. Entrez dans les cafés, regardez les artistes de rue ou parcourez simplement les magasins.

Promenez-vous sur le pont du millénaire

Construit en 2000, le Millenium Bridge est un pont piétonnier qui enjambe la Tamise. Il a été présenté dans plusieurs films, tels que Harry Potter et Gardiens de la Galaxie.

Le British Museum

Oserais-je dire que c'est l'un des meilleurs musées du monde ? Ce musée contient une collection massive d'artefacts historiques amassés alors que la Grande-Bretagne était une grande puissance mondiale. Certains de ces artefacts remontent à des milliers d'années. Découvrez une partie du Parthénon, la pierre de Rosette, des momies égyptiennes et des hiéroglyphes. C'est incroyable de voir combien de choses les Britanniques ont englouti pendant leur domination mondiale.

Le métro

Le métro est le métro de Londres. Il est propre, efficace et facile à utiliser. C'est le moyen le plus simple et le plus pratique de se déplacer en ville. Montez suffisamment de fois dans le métro et « Mind the Gap » pourrait devenir votre expression britannique préférée.

La galerie nationale

Située à Trafalgar Square, la National Gallery est la galerie d'art la plus populaire de Londres. C'est ici que vous pouvez voir l'art britannique du 13ème siècle à 1900.

Cathédrale Saint-Paul de Londres

La cathédrale Saint-Paul est un autre monument très célèbre. Conçue par Sir Christopher Wren, la cathédrale actuelle a été consacrée en 1697 après le grand incendie de Londres en 1666 qui a détruit l'ancienne cathédrale Saint-Paul. Les funérailles de Margaret Thatcher et de Winston Churchill ont eu lieu ici, tout comme le mariage du prince Charles et de la princesse Diana.

Pour un autre superbe point de vue sur Londres, montez au sommet du dôme.

Faites une pause dans les jardins de Kew

Il s'agit d'un jardin botanique géant dans le sud-ouest de Londres. Une demi-journée ici est un excellent moyen de faire une pause dans la vie citadine. Visitez les serres et promenez-vous le long de la propriété bien entretenue. C'est un endroit tranquille et joli à Londres.

Pont de la Tour

Tower Bridge, une autre icône de Londres. Son style médiéval fait penser à beaucoup de gens qu'il est très ancien (il a été construit en 1894) mais il a été conçu pour compléter sa voisine, la Tour de Londres. Si vous êtes intéressé, vous pouvez escalader l'une des tours pour une autre vue plongeante sur Londres.

Le thé de l'après-midi

Pour une expérience britannique par excellence, dînez sur des scones et des sandwichs au doigt dans l'un des nombreux hôtels proposant le thé de l'après-midi. Pour découvrir 10 des meilleurs thés de l'après-midi de Londres, cliquez ici.

Le palais de Buckingham

Buckingham Palace est la résidence de la reine Elizabeth et un endroit très reconnaissable à Londres.

La relève de la garde

Lors de la relève de la garde, qui a lieu au palais de Buckingham, un régiment prend le relais d'un autre. C'est beaucoup de faste et de circonstance, mais une autre de ces expériences britanniques classiques. L'horaire dépend de la période de l'année, avec des représentations quotidiennes pendant les mois d'été. Consultez le calendrier officiel ici.

Promenez-vous sur le pont de Westminster

Le pont de Westminster enjambe la Tamise. D'un côté, Westminster, avec le Parlement, Big Ben et Whitehall. De l'autre côté se trouve le London Eye. C'est l'emblématique Londres.

Salles de guerre de Churchill

C'est absolument un must à Londres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Winston Churchill et son équipe se sont accroupis dans les rues de Londres et ont « dirigé » la guerre. Dans ces bunkers, ils étaient relativement à l'abri des raids aériens nazis. Dans ce musée, visitez les bunkers, découvrez où ils vivaient et dormaient et découvrez l'incroyable Winston Churchill. Pas besoin d'être féru d'histoire pour apprécier ce musée.

Profitez des parcs de Londres

Londres possède plusieurs parcs, tous parfaits pour faire une pause dans la vie urbaine. Lorsque vous vous promenez entre Buckingham Palace et Westminster, pensez à vous promener dans le parc St. James. Hyde Park est beaucoup plus grand et il est populaire pour les joggeurs. Si vous voyagez en famille, amenez les enfants et nourrissez les oiseaux au Serpentine, le lac de Hyde Park.

Route de l'Abbaye

C'est un must pour les fans des Beatles. Promenez-vous sur la célèbre Abbey Road et traversez la rue à la manière des Beatles.

Mangez du poisson et des frites

Fish & chips est une cuisine britannique classique. Vous pouvez le trouver dans n'importe quel pub, mais l'un des meilleurs restaurants de Londres pour les fish & chips est le Golden Chippy.

Faites une visite en bus à arrêts multiples

D'accord. Nous ne recommandons donc normalement pas les visites en bus, à moins que vous ne soyez à Londres. Pour les débutants en ville, c'est un excellent moyen de voir les principaux sites en quelques heures seulement. Vous pouvez choisir de rester dans le bus et d'avoir un aperçu de la ville, ou de l'utiliser comme moyen de transport pour vous déplacer entre les sites.

Ce fut l'une de nos expériences londoniennes préférées… voir Big Ben, Tower Bridge, la cathédrale Saint-Paul, Whitehall, Piccadilly Circus et bien plus encore, le tout en seulement deux heures.

Marché de quartier

C'est le paradis des gourmands. Borough Market est un marché géant proposant des plats du monde entier, reflet du Londres moderne.

La Galerie nationale du portrait

Si vous êtes un amateur d'art, voici un autre musée d'art pour votre liste. Ce musée de renommée mondiale abrite des portraits de personnalités britanniques célèbres. Comme la National Gallery, il est situé au large de Trafalgar Square, bien qu'il s'agisse d'un musée distinct.

Stand dans les hémisphères est et ouest

À Greenwich, visitez le Royal Observatory et admirez le premier méridien. Voici votre chance de vous tenir au-dessus de 0° de longitude, en plaçant un pied dans l'hémisphère est et un pied dans l'hémisphère ouest.

À l'O2

L'O2 est un quartier de divertissement avec une arène, un club de musique, un cinéma et des restaurants. Up at the O2 est une expérience de 90 minutes où vous montez sur le toit de l'O2. Les vues sur Londres depuis le sommet sont spectaculaires.

L'abbaye de Westminster

L'abbaye de Westminster est un autre des monuments les plus populaires de Londres. C'est là que les rois et les reines sont couronnés, où les personnages célèbres sont enterrés et où ont lieu les mariages. Des centaines de personnes sont enterrées sous le sol, dont Charles Darwin, Chaucer, Mary Queen of Scots et les anciens rois et reines d'Angleterre. Le prince William et Kate se sont mariés ici en 2011. Quels autres événements historiques se produiront ici de notre vivant ?

La vue depuis le fragment

Le Shard, le dernier ajout à l'horizon de Londres, a été construit en 2012. Montez au sommet pour une autre vue spectaculaire de la ville.

Tate Modern

Certains diront que c'est l'art moderne à son meilleur. Pour nous, une partie de l'art ici semblait juste bizarre. Mais cela a diverti Tyler et Kara et leur a posé la question de manière répétitive : « C'est de l'art ? » Allez voir par vous-même.

Musée Victoria et Albert

C'est un autre des grands musées de Londres. C'est le plus grand musée au monde des arts de la décoration et du design. Peintures, sculptures, objets médiévaux, bijoux, photographies et costumes du monde entier peuvent être vus ici.

Marché de la route de Portobello

C'est un marché de renommée mondiale et un endroit idéal à visiter si vous aimez acheter des antiquités. Le marché de Portobello Road est ouvert le samedi.

Le Cutty Sark

Le Cutty Sark était le navire le plus rapide de son temps, le seul navire de clipper de thé au monde à avoir survécu. Des visites sont disponibles tous les jours.

Ancien Collège Royal Naval

Il s'agit d'un site du patrimoine mondial de l'UNESCO situé à Greenwich. Il a autrefois servi d'hôpital naval et plus tard d'école navale. Maintenant, ce site est utilisé comme lieu de tournage pour de nombreux films célèbres tels que Le discours du roi, Jeux de Patriote, Pirates des Caraïbes: La Fontaine de jouvence, Quatre mariages et un enterrement, Les Vengeurs, et Le chevalier noir se lève.

La cour de Neal

Neal's Yard est une ruelle colorée de Covent Garden. C'est un endroit charmant et caché et ça vaut le coup de prendre une photo. Allez juste au coin de la rue Neal's Yard Dairy pour d'incroyables fromages artisanaux.

Monument au Grand Incendie de Londres

C'est un rappel permanent du Grand Incendie de 1666 qui a détruit la ville de Londres. Christopher Wren a construit ce monument en spirale. Saviez-vous que vous pouvez gravir ses 311 marches pour une autre vue imprenable sur la ville ?

Wimbledon

Si vous êtes à Londres fin juin ou début juillet, pensez à regarder le plus vieux tournoi de tennis du monde, Wimbledon.

Compagnie aérienne Emirates

Le téléphérique Emirates Air Line offre une autre forme de transport sur la Tamise. Ce téléphérique relie la péninsule de Greenwich au Royal Victoria Dock. Les gens l'adorent pour la vue et la commodité.

La parade des gardes à cheval à Whitehall

Les Horse Guards sont un grand terrain de parade au large de Whitehall. Cet espace est utilisé dans le cadre de la cérémonie de la relève de la garde.

Profitez de la vue depuis le Sky Garden

Ventre au bar du Sky Garden pour le dîner, les boissons et une autre vue imprenable sur Londres.

Trafalgar Square

Il s'agit d'une place publique dans le quartier de Charing Cross à Londres. C'est un autre monument célèbre, qui abrite la colonne Nelson et la National Gallery. Trafalgar Square est le centre des célébrations du Nouvel An dans la ville.

Obtenez votre photo de la cabine téléphonique rouge

Avec les smartphones dans la poche de tout le monde, qui a encore besoin d'un téléphone public ? Ces cabines téléphoniques emblématiques pourraient devenir une chose du passé. Très bientôt, vous aurez peut-être plus de chances d'en trouver un à l'intérieur du British Museum que dans une rue de Londres. Mais les créatifs transforment ces cabines téléphoniques en micro-entreprises, vendant du café, des glaces, etc.

Musée d'histoire naturelle

Avec des expositions sur la faune et la géologie, c'est un musée amusant pour toute la famille. Ce musée est immense, alors prévoyez suffisamment de temps pour tout voir. Si vous le pouvez, essayez d'éviter les jours où l'école est en session, lorsque le musée est bondé de groupes scolaires.

Musée de cire de Madame Tussauds

C'est une autre attraction qui est idéale pour toute la famille. Prenez vos selfies avec des figurines de cire qui ont l'air si réelles que c'est un peu bizarre. Le plus gros reproche des personnes qui visitent Madame Tussauds : les files d'attente peuvent être très longues. Réservez vos billets à l'avance pour éviter la file d'attente et venez pendant les heures creuses, tôt le matin et plus tard dans l'après-midi.

Théâtre du Globe de Shakespeare

Le Globe Theatre a ouvert ses portes en 1599. Pendant quatorze ans, le théâtre a prospéré, présentant de nombreuses pièces de Shakespeare. En 1614, il brûla. Il a été reconstruit à nouveau et utilisé jusqu'en 1642, lorsque les puritains de Londres l'ont fermé. En 1644, le Globe Theatre est démoli.

Le bâtiment qui se dresse aujourd'hui est une réplique du Globe Theatre d'origine. Il se trouve à quelques centaines de mètres de l'emplacement d'origine. Maintenant, vous pouvez visiter le théâtre ou regarder un spectacle.

Visitez la maison de Ben Franklin

Pendant seize ans, de 1757 à 1775, Ben Franklin vécut à Londres. Cette maison est la seule maison survivante qu'il appelait sa maison. C'est maintenant un musée et peut être visité pendant que vous êtes à Londres.

Faire du shopping chez Harrod's

Harrod's est le premier magasin de shopping de Londres. Sept étages et 330 départements sont remplis d'articles de luxe à acheter, du monde entier.

Quai 9 ¾

Les fans de Harry Potter voudront peut-être visiter le quai 9 ¾, situé à l'intérieur de la gare de Kings Cross.

Promenez-vous dans le centre commercial

Le centre commercial est la large rue bordée d'arbres qui mène au palais de Buckingham. Lorsqu'un grand événement se produit à Londres, qu'il s'agisse d'un enterrement ou d'un mariage, les gens défilent dans les rues pour assister à la procession royale. C'est l'endroit où il faut être, une rue emblématique de Londres, avec des drapeaux Union Jack bordant la route.

La plupart du temps, c'est juste une jolie rue calme. Cela vaut la peine de se promener tranquillement, surtout si vous visitez le palais de Buckingham.

Piccadilly Circus

Piccadilly Circus est similaire à Times Square à New York. Ce point de rencontre, où plusieurs routes principales se rejoignent, est un endroit très fréquenté de Londres. D'énormes enseignes au néon baignent la zone de lumière colorée et des bus et des voitures rouges à impériale passent continuellement. Asseyez-vous sur les marches de la fontaine commémorative de Shaftesbury et regardez Londres en action.

Alors voilà, 50 choses géniales à faire à Londres. Maintenant, si vous n'avez que quelques jours, quelles sont les choses les plus importantes à voir ?

Notre Top Ten à Londres

Voici nos dix activités préférées à Londres.

  • Tour de Londres
  • Musée anglais
  • Salles de guerre de Churchill
  • Visite en bus à arrêts multiples
  • Pont de la Tour
  • Cathédrale Saint-Paul de Londres
  • Covent Garden
  • Le palais de Buckingham
  • l'abbaye de Westminster
  • Oeil de Londres

Connectez tout cela avec le métro et vous avez une belle introduction à Londres. Et n'oubliez pas de faire attention à l'écart !

Plus d'informations sur Londres
  • ITINÉRAIRE DE LONDRES : 5 jours à Londres : l'itinéraire ultime de Londres
  • O RESTER : Où loger à Londres : les meilleurs hôtels et quartiers pour votre budget
  • ITINÉRAIRE DE VOYAGE: L'itinéraire parfait de 10 jours à Londres et à Paris
  • ITINÉRAIRE DE VOYAGE: Itinéraire de 10 jours Londres Amsterdam Paris

Si vous avez des questions sur les meilleures choses à faire à Londres, ou si vous souhaitez partager vos expériences préférées, faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Vous pourriez aussi aimer:
  • EUROPE : 10 jours en Europe : 10 itinéraires étonnants
  • ÉCOSSE : Le guide de voyage complet de l'île de Skye
  • IRELAND: 14 Must-Have Experiences in Ireland
  • ICELAND: Iceland Bucket List: 40 Epic Things to do in Iceland
  • FRANCE: Paris Bucket List: 45 Must-Have Experiences in Paris
  • DENMARK: One Perfect Day in Copenhagen, Denmark
  • SAN MARINO: San Marino: Europe’s Most Underrated Destination?

Remarque : cet article contient des liens d'affiliation. When you make a purchase using one of these affiliate links, we get paid a small commission at no extra cost to you.

All rights reserved © Earth Trekkers. Republishing this article and/or any of its contents (text, photography, etc.), in whole or in part, is strictly prohibited.


Contenu

Some recent discoveries indicate probable very early settlements near the Thames in the London area. In 1993, the remains of a Bronze Age bridge were found on the Thames's south foreshore, upstream of Vauxhall Bridge. [1] This bridge either crossed the Thames or went to a now lost island in the river. Dendrology dated the timbers to between 1750 BCE and 1285 BCE. [2] In 2001, a further dig found that the timbers were driven vertically into the ground on the south bank of the Thames west of Vauxhall Bridge. [3] In 2010, the foundations of a large timber structure, dated to between 4800 BCE and 4500 BCE. [4] were found, again on the foreshore south of Vauxhall Bridge. [5] The function of the mesolithic structure is not known. All these structures are on the south bank at a natural crossing point where the River Effra flows into the Thames. [6]

Archaeologist Leslie Wallace notes, "Because no LPRIA [Late pre-Roman Iron Age] settlements or significant domestic refuse have been found in London, despite extensive archaeological excavation, arguments for a purely Roman foundation of London are now common and uncontroversial." [7]

Roman London (AD 47–410) Edit

Londinium was established as a civilian town by the Romans about four years [8] after the invasion of AD 43. London, like Rome, was founded on the point of the river where it was narrow enough to bridge and the strategic location of the city provided easy access to much of Europe. Early Roman London occupied a relatively small area, roughly equivalent to the size of Hyde Park. In around AD 60, it was destroyed by the Iceni led by their queen Boudica. The city was quickly rebuilt as a planned Roman town and recovered after perhaps 10 years the city grew rapidly over the following decades.

During the 2nd century Londinium was at its height and replaced Colchester as the capital of Roman Britain (Britannia). Its population was around 60,000 inhabitants. It boasted major public buildings, including the largest basilica north of the Alps, temples, bath houses, an amphitheatre and a large fort for the city garrison. Political instability and recession from the 3rd century onwards led to a slow decline.

At some time between AD 180 and AD 225, the Romans built the defensive London Wall around the landward side of the city. The wall was about 3 kilometres (1.9 mi) long, 6 metres (20 ft) high, and 2.5 metres (8.2 ft) thick. The wall would survive for another 1,600 years and define the City of London's perimeters for centuries to come. The perimeters of the present City are roughly defined by the line of the ancient wall.

Londinium was an ethnically diverse city with inhabitants from across the Roman Empire, including natives of Britannia, continental Europe, the Middle East, and North Africa. [9]

In the late 3rd century, Londinium was raided on several occasions by Saxon pirates. [10] This led, from around 255 onwards, to the construction of an additional riverside wall. Six of the traditional seven city gates of London are of Roman origin, namely: Ludgate, Newgate, Aldersgate, Cripplegate, Bishopsgate and Aldgate (Moorgate is the exception, being of medieval origin).

By the 5th century, the Roman Empire was in rapid decline and in AD 410, the Roman occupation of Britannia came to an end. Following this, the Roman city also went into rapid decline and by the end of the 5th century was practically abandoned.

Anglo-Saxon London (5th century – 1066) Edit

Until recently it was believed that Anglo-Saxon settlement initially avoided the area immediately around Londinium. However, the discovery in 2008 of an Anglo-Saxon cemetery at Covent Garden indicates that the incomers had begun to settle there at least as early as the 6th century and possibly in the 5th. The main focus of this settlement was outside the Roman walls, clustering a short distance to the west along what is now the Strand, between the Aldwych and Trafalgar Square. It was known as Lundenwic, les -wic suffix here denoting a trading settlement. Recent excavations have also highlighted the population density and relatively sophisticated urban organisation of this earlier Anglo-Saxon London, which was laid out on a grid pattern and grew to house a likely population of 10–12,000.

Early Anglo-Saxon London belonged to a people known as the Middle Saxons, from whom the name of the county of Middlesex is derived, but who probably also occupied the approximate area of modern Hertfordshire and Surrey. However, by the early 7th century the London area had been incorporated into the kingdom of the East Saxons. In 604 King Saeberht of Essex converted to Christianity and London received Mellitus, its first post-Roman bishop.

At this time Essex was under the overlordship of King Æthelberht of Kent, and it was under Æthelberht's patronage that Mellitus founded the first St. Paul's Cathedral, traditionally said to be on the site of an old Roman Temple of Diana (although Christopher Wren found no evidence of this). It would have only been a modest church at first and may well have been destroyed after he was expelled from the city by Saeberht's pagan successors.

The permanent establishment of Christianity in the East Saxon kingdom took place in the reign of King Sigeberht II in the 650s. During the 8th century, the kingdom of Mercia extended its dominance over south-eastern England, initially through overlordship which at times developed into outright annexation. London seems to have come under direct Mercian control in the 730s.

Viking attacks dominated most of the 9th century, becoming increasingly common from around 830 onwards. London was sacked in 842 and again in 851. The Danish "Great Heathen Army", which had rampaged across England since 865, wintered in London in 871. The city remained in Danish hands until 886, when it was captured by the forces of King Alfred the Great of Wessex and reincorporated into Mercia, then governed under Alfred's sovereignty by his son-in-law Ealdorman Æthelred.

Around this time the focus of settlement moved within the old Roman walls for the sake of defence, and the city became known as Lundenburh. The Roman walls were repaired and the defensive ditch re-cut, while the bridge was probably rebuilt at this time. A second fortified Borough was established on the south bank at Southwark, the Suthringa Geworc (defensive work of the men of Surrey). The old settlement of Lundenwic became known as the ealdwic or "old settlement", a name which survives today as Aldwich.

From this point, the City of London began to develop its own unique local government. Following Ethelred's death in 911 it was transferred to Wessex, preceding the absorption of the rest of Mercia in 918. Although it faced competition for political pre-eminence in the united Kingdom of England from the traditional West Saxon centre of Winchester, London's size and commercial wealth brought it a steadily increasing importance as a focus of governmental activity. King Athelstan held many meetings of the witan in London and issued laws from there, while King Æthelred the Unready issued the Laws of London there in 978.

Following the resumption of Viking attacks in the reign of Ethelred, London was unsuccessfully attacked in 994 by an army under King Sweyn Forkbeard of Denmark. As English resistance to the sustained and escalating Danish onslaught finally collapsed in 1013, London repulsed an attack by the Danes and was the last place to hold out while the rest of the country submitted to Sweyn, but by the end of the year it too capitulated and Æthelred fled abroad. Sweyn died just five weeks after having been proclaimed king and Æthelred was restored to the throne, but Sweyn's son Cnut returned to the attack in 1015.

After Æthelred's death at London in 1016 his son Edmund Ironside was proclaimed king there by the witangemot and left to gather forces in Wessex. London was then subjected to a systematic siege by Cnut but was relieved by King Edmund's army when Edmund again left to recruit reinforcements in Wessex the Danes resumed the siege but were again unsuccessful. However, following his defeat at the Battle of Assandun Edmund ceded to Cnut all of England north of the Thames, including London, and his death a few weeks later left Cnut in control of the whole country.

A Norse saga tells of a battle when King Æthelred returned to attack Danish-occupied London. According to the saga, the Danes lined London Bridge and showered the attackers with spears. Undaunted, the attackers pulled the roofs off nearby houses and held them over their heads in the boats. Thus protected, they were able to get close enough to the bridge to attach ropes to the piers and pull the bridge down, thus ending the Viking occupation of London. This story presumably relates to Æthelred's return to power after Sweyn's death in 1014, but there is no strong evidence of any such struggle for control of London on that occasion.

Following the extinction of Cnut's dynasty in 1042 English rule was restored under Edward the Confessor. He was responsible for the foundation of Westminster Abbey and spent much of his time at Westminster, which from this time steadily supplanted the City itself as the centre of government. Edward's death at Westminster in 1066 without a clear heir led to a succession dispute and the Norman conquest of England. Earl Harold Godwinson was elected king by the witangemot and crowned in Westminster Abbey but was defeated and killed by William the Bastard, Duke of Normandy at the Battle of Hastings. The surviving members of the witan met in London and elected King Edward's young nephew Edgar the Ætheling as king.

The Normans advanced to the south bank of the Thames opposite London, where they defeated an English attack and burned Southwark but were unable to storm the bridge. They moved upstream and crossed the river at Wallingford before advancing on London from the north-west. The resolve of the English leadership to resist collapsed and the chief citizens of London went out together with the leading members of the Church and aristocracy to submit to William at Berkhamstead, although according to some accounts there was a subsequent violent clash when the Normans reached the city. Having occupied London, William was crowned king in Westminster Abbey.

Norman and Medieval London (1066 – late 15th century) Edit

The new Norman regime established new fortresses within the city to dominate the native population. By far the most important of these was the Tower of London at the eastern end of the city, where the initial timber fortification was rapidly replaced by the construction of the first stone castle in England. The smaller forts of Baynard's Castle and Montfichet's Castle were also established along the waterfront. King William also granted a charter in 1067 confirming the city's existing rights, privileges and laws. London was a centre of England's nascent Jewish population, the first of whom arrived in about 1070. [11] Its growing self-government was consolidated by the election rights granted by King John in 1199 and 1215.

In 1097, William Rufus, the son of William the Conqueror began the construction of 'Westminster Hall', which became the focus of the Palace of Westminster.

In 1176, construction began of the most famous incarnation of London Bridge (completed in 1209) which was built on the site of several earlier timber bridges. This bridge would last for 600 years, and remained the only bridge across the River Thames until 1739.

Violence against Jews took place in 1190, after it was rumoured that the new King had ordered their massacre after they had presented themselves at his coronation. [12]

In 1216, during the First Barons' War London was occupied by Prince Louis of France, who had been called in by the baronial rebels against King John and was acclaimed as King of England in St Paul's Cathedral. However, following John's death in 1217 Louis's supporters reverted to their Plantagenet allegiance, rallying round John's son Henry III, and Louis was forced to withdraw from England.

In 1224, after an accusation of ritual murder, the Jewish community was subjected to a steep punitive levy. Then in 1232, Henry III confiscated the principal synagogue of the London Jewish community because he claimed their chanting was audible in a neighboring church. [13] In 1264, during the Second Barons' War, Simon de Montfort's rebels occupied London and killed 500 Jews while attempting to seize records of debts. [14]

London's Jewish community was forced to leave England by the expulsion by Edward I in 1290. They left for France, Holland and further afield their property was seized, and many suffered robbery and murder as they departed. [12]

Over the following centuries, London would shake off the heavy French cultural and linguistic influence which had been there since the times of the Norman conquest. The city would figure heavily in the development of Early Modern English.

During the Peasants' Revolt of 1381, London was invaded by rebels led by Wat Tyler. A group of peasants stormed the Tower of London and executed the Lord Chancellor, Archbishop Simon Sudbury, and the Lord Treasurer. The peasants looted the city and set fire to numerous buildings. Tyler was stabbed to death by the Lord Mayor William Walworth in a confrontation at Smithfield and the revolt collapsed.

Trade increased steadily during the Middle Ages, and London grew rapidly as a result. In 1100, London's population was somewhat more than 15,000. By 1300, it had grown to roughly 80,000. London lost at least half of its population during the Black Death in the mid-14th century, but its economic and political importance stimulated a rapid recovery despite further epidemics. Trade in London was organised into various guilds, which effectively controlled the city, and elected the Lord Mayor of the City of London.

Medieval London was made up of narrow and twisting streets, and most of the buildings were made from combustible materials such as timber and straw, which made fire a constant threat, while sanitation in cities was of low-quality.

Tudor London (1485–1603) Edit

In 1475, the Hanseatic League set up its main English trading base (kontor) in London, called Stalhof ou Steelyard. It existed until 1853, when the Hanseatic cities of Lübeck, Bremen and Hamburg sold the property to South Eastern Railway. [15] Woollen cloth was shipped undyed and undressed from 14th/15th century London to the nearby shores of the Low Countries, where it was considered indispensable. [16]

During the Reformation, London was the principal early centre of Protestantism in England. Its close commercial connections with the Protestant heartlands in northern continental Europe, large foreign mercantile communities, disproportionately large number of literate inhabitants and role as the centre of the English print trade all contributed to the spread of the new ideas of religious reform. Before the Reformation, more than half of the area of London was the property of monasteries, nunneries and other religious houses. [17]

Henry VIII's "Dissolution of the Monasteries" had a profound effect on the city as nearly all of this property changed hands. The process started in the mid 1530s, and by 1538 most of the larger monastic houses had been abolished. Holy Trinity Aldgate went to Lord Audley, and the Marquess of Winchester built himself a house in part of its precincts. The Charterhouse went to Lord North, Blackfriars to Lord Cobham, the leper hospital of St Giles to Lord Dudley, while the king took for himself the leper hospital of St James, which was rebuilt as St James's Palace. [17]

The period saw London rapidly rising in importance among Europe's commercial centres. Trade expanded beyond Western Europe to Russia, the Levant, and the Americas. This was the period of mercantilism and monopoly trading companies such as the Muscovy Company (1555) and the British East India Company (1600) were established in London by Royal Charter. The latter, which ultimately came to rule India, was one of the key institutions in London, and in Britain as a whole, for two and a half centuries. Immigrants arrived in London not just from all over England and Wales, but from abroad as well, for example Huguenots from France the population rose from an estimated 50,000 in 1530 to about 225,000 in 1605. [17] The growth of the population and wealth of London was fuelled by a vast expansion in the use of coastal shipping.

The late 16th and early 17th century saw the great flourishing of drama in London whose preeminent figure was William Shakespeare. During the mostly calm later years of Elizabeth's reign, some of her courtiers and some of the wealthier citizens of London built themselves country residences in Middlesex, Essex and Surrey. This was an early stirring of the villa movement, the taste for residences which were neither of the city nor on an agricultural estate, but at the time of Elizabeth's death in 1603, London was still very compact.

Xenophobia was rampant in London, and increased after the 1580s. Many immigrants became disillusioned by routine threats of violence and molestation, attempts at expulsion of foreigners, and the great difficulty in acquiring English citizenship. Dutch cities proved more hospitable, and many left London permanently. [18] Foreigners are estimated to have made up 4,000 of the 100,000 residents of London by 1600, many being Dutch and German workers and traders. [19]

Stuart London (1603–1714) Edit

London's expansion beyond the boundaries of the City was decisively established in the 17th century. In the opening years of that century the immediate environs of the City, with the principal exception of the aristocratic residences in the direction of Westminster, were still considered not conducive to health. Immediately to the north was Moorfields, which had recently been drained and laid out in walks, but it was frequented by beggars and travellers, who crossed it in order to get into London. Adjoining Moorfields were Finsbury Fields, a favourite practising ground for the archers, Mile End, then a common on the Great Eastern Road and famous as a rendezvous for the troops.

The preparations for King James I becoming king were interrupted by a severe plague epidemic, which may have killed over thirty thousand people. The Lord Mayor's Show, which had been discontinued for some years, was revived by order of the king in 1609. The dissolved monastery of the Charterhouse, which had been bought and sold by the courtiers several times, was purchased by Thomas Sutton for £13,000. The new hospital, chapel, and schoolhouse were begun in 1611. Charterhouse School was to be one of the principal public schools in London until it moved to Surrey in Victorian times, and the site is still used as a medical school. [20]

The general meeting-place of Londoners in the day-time was the nave of Old St. Paul's Cathedral. Merchants conducted business in the aisles, and used the font as a counter upon which to make their payments lawyers received clients at their particular pillars and the unemployed looked for work. St Paul's Churchyard was the centre of the book trade and Fleet Street was a centre of public entertainment. Under James I the theatre, which established itself so firmly in the latter years of Elizabeth, grew further in popularity. The performances at the public theatres were complemented by elaborate masques at the royal court and at the inns of court. [21]

Charles I acceded to the throne in 1625. During his reign, aristocrats began to inhabit the West End in large numbers. In addition to those who had specific business at court, increasing numbers of country landowners and their families lived in London for part of the year simply for the social life. This was the beginning of the "London season". Lincoln's Inn Fields was built about 1629. [22] The piazza of Covent Garden, designed by England's first classically trained architect Inigo Jones followed in about 1632. The neighbouring streets were built shortly afterwards, and the names of Henrietta, Charles, James, King and York Streets were given after members of the royal family. [23]

In January 1642 five members of parliament whom the King wished to arrest were granted refuge in the City. In August of the same year the King raised his banner at Nottingham, and during the English Civil War London took the side of the parliament. Initially the king had the upper hand in military terms and in November he won the Battle of Brentford a few miles to the west of London. The City organised a new makeshift army and Charles hesitated and retreated. Subsequently, an extensive system of fortifications was built to protect London from a renewed attack by the Royalists. This comprised a strong earthen rampart, enhanced with bastions and redoubts. It was well beyond the City walls and encompassed the whole urban area, including Westminster and Southwark. London was not seriously threatened by the royalists again, and the financial resources of the City made an important contribution to the parliamentarians' victory in the war.

The unsanitary and overcrowded City of London has suffered from the numerous outbreaks of the plague many times over the centuries, but in Britain it is the last major outbreak which is remembered as the "Great Plague" It occurred in 1665 and 1666 and killed around 60,000 people, which was one fifth of the population. Samuel Pepys chronicled the epidemic in his diary. On 4 September 1665 he wrote "I have stayed in the city till above 7400 died in one week, and of them about 6000 of the plague, and little noise heard day or night but tolling of bells." [24] [25]

Great Fire of London (1666) Edit

The Great Plague was immediately followed by another catastrophe, albeit one which helped to put an end to the plague. On the Sunday, 2 September 1666 the Great Fire of London broke out at one o'clock in the morning at a bakery in Pudding Lane in the southern part of the City. Fanned by an eastern wind the fire spread, and efforts to arrest it by pulling down houses to make firebreaks were disorganised to begin with. On Tuesday night the wind fell somewhat, and on Wednesday the fire slackened. On Thursday it was extinguished, but on the evening of that day the flames again burst forth at the Temple. Some houses were at once blown up by gunpowder, and thus the fire was finally mastered. The Monument was built to commemorate the fire: for over a century and a half it bore an inscription attributing the conflagration to a "popish frenzy". [26]

The fire destroyed about 60% of the City, including Old St Paul's Cathedral, 87 parish churches, 44 livery company halls and the Royal Exchange. However, the number of lives lost was surprisingly small it is believed to have been 16 at most. Within a few days of the fire, three plans were presented to the king for the rebuilding of the city, by Christopher Wren, John Evelyn and Robert Hooke. [27]

Wren proposed to build main thoroughfares north and south, and east and west, to insulate all the churches in conspicuous positions, to form the most public places into large piazzas, to unite the halls of the 12 chief livery companies into one regular square annexed to the Guildhall, and to make a fine quay on the bank of the river from Blackfriars to the Tower of London. Wren wished to build the new streets straight and in three standard widths of thirty, sixty and ninety feet. Evelyn's plan differed from Wren's chiefly in proposing a street from the church of St Dunstan's in the East to the St Paul's, and in having no quay or terrace along the river. These plans were not implemented, and the rebuilt city generally followed the streetplan of the old one, and most of it has survived into the 21st century.

Nonetheless, the new City was different from the old one. Many aristocratic residents never returned, preferring to take new houses in the West End, where fashionable new districts such as St. James's were built close to the main royal residence, which was Whitehall Palace until it was destroyed by fire in the 1690s, and thereafter St. James's Palace. The rural lane of Piccadilly sprouted courtiers mansions such as Burlington House. Thus the separation between the middle class mercantile City of London, and the aristocratic world of the court in Westminster became complete. [28]

In the City itself there was a move from wooden buildings to stone and brick construction to reduce the risk of fire. Parliament's Rebuilding of London Act 1666 stated "building with brick [is] not only more comely and durable, but also more safe against future perils of fire". From then on only doorcases, window-frames and shop fronts were allowed to be made of wood. [29]

Christopher Wren's plan for a new model London came to nothing, but he was appointed to rebuild the ruined parish churches and to replace St Paul's Cathedral. His domed baroque cathedral was the primary symbol of London for at least a century and a half. As city surveyor, Robert Hooke oversaw the reconstruction of the City's houses. The East End, that is the area immediately to the east of the city walls, also became heavily populated in the decades after the Great Fire. London's docks began to extend downstream, attracting many working people who worked on the docks themselves and in the processing and distributive trades. These people lived in Whitechapel, Wapping, Stepney and Limehouse, generally in slum conditions. [30]

In the winter of 1683–1684, a frost fair was held on the Thames. The frost, which began about seven weeks before Christmas and continued for six weeks after, was the greatest on record. The Revocation of the Edict of Nantes in 1685 led to a large migration on Huguenots to London. They established a silk industry at Spitalfields. [31]

At this time the Bank of England was founded, and the British East India Company was expanding its influence. Lloyd's of London also began to operate in the late 17th century. In 1700, London handled 80% of England's imports, 69% of its exports and 86% of its re-exports. Many of the goods were luxuries from the Americas and Asia such as silk, sugar, tea and tobacco. The last figure emphasises London's role as an entrepot: while it had many craftsmen in the 17th century, and would later acquire some large factories, its economic prominence was never based primarily on industry. Instead it was a great trading and redistribution centre. Goods were brought to London by England's increasingly dominant merchant navy, not only to satisfy domestic demand, but also for re-export throughout Europe and beyond. [32]

William III, a Dutchman, cared little for London, the smoke of which gave him asthma, and after the first fire at Whitehall Palace (1691) he purchased Nottingham House and transformed it into Kensington Palace. Kensington was then an insignificant village, but the arrival of the court soon caused it to grow in importance. The palace was rarely favoured by future monarchs, but its construction was another step in the expansion of the bounds of London. During the same reign Greenwich Hospital, then well outside the boundary of London, but now comfortably inside it, was begun it was the naval complement to the Chelsea Hospital for former soldiers, which had been founded in 1681. During the reign of Queen Anne an act was passed authorising the building of 50 new churches to serve the greatly increased population living outside the boundaries of the City of London. [33]


6. Globe Theatre

The Globe Theatre is a famous Elizabethan open-air theater in London that is associated with William Shakespeare and his works. Built in 1599 by Shakespeare's playing company, known as the Lord Chamberlain's Men, the theater was designed as a three-story, open-air amphitheater that could house up to 3,000 spectators.

The original theater was destroyed in a fire in 1613 and rebuilt a year later a modern reconstruction, named "Shakespeare's Globe," was completed in 1997. Today, the oak-and-thatch replica of the original Elizabethan theater puts on open-air Shakespeare plays, offers guided tours of the building, and features an engaging and informative exhibition that explores the life of Shakespeare and the theater for which he wrote.

21 New Globe Walk, London SE1 9DT, UK, Phone: +44-20-7902-1400

You are reading "Top Romantic Tourist Attractions in London Year Round" Back to Top or More must do for couples, what to do near me, places to visit this weekend

Where can I go for top-rated things to see near me, fun things to do today, hotels near me, with toddler, social distancing, places near me, list of, stuff to do near me, rentals, beach and last minute resort ideas for couples, places to hike near me: Southwest, New England, TN, KS, NY, From Houston, From Palm Springs, From Chattanooga, From Detroit, NJ


16th Century London Architecture

Some of my favorite architecture in London comes from the Tudor period (who doesn’t love a half-timbered facade?). St Bartholomew’s Gatehouse in Smithfield dates back to 1595 and stands out from its more modern neighbors.

Not only does this piece of London architecture history check the Elizabethan box, but also the lures-me-into-secret-spaces one. Through the arched entrance below it lie the 12th-century Priory Church of St Bartholomew the Great and its churchyard.


City of London &ndash Best Area to Stay in London for Top Attractions

The City of London area is great neighbourhood to stay in if you want to be close to the top attractions. Centrally located and relatively moderate when it comes to prices, this area of London has a lot of history and is central to most attractions.

It is the financial district of London and is filled with hip cafes, great shopping, and a mix of both traditional and modern architecture. Most of the accommodation here is a mix of mid-range and luxury but Air Bnb has some great properties as well.

Make sure to jump on a boat along the Thames and visit one of the many markets in this area.

Hotels in London Central Area

  • Air BnB in City of London These one-bedroom apartments with comfort cooling are perfect for a stay in The City. The living and dining area features a luxurious sofa, designer soft furnishings and a large flat-screen Smart TV packed with plenty of TV channels as well as an Apple TV box, so you can easily stream your own content.
  • Best Luxury Hotel in The City:Four Seasons Hotel London at Ten Trinity Square: Situated near the Tower of London and the Thames this is pure luxury. Everything you expect from a Four Seasons property. Amazing location, elegant rooms, and Afternoon Tea.
    • Check out Availability & Prices Trip Advisor or Booking.com
    • Best Mid-Range Hotel in The City:Apex Temple Court Hotel: Contemporary design, beautiful rooms, and friendly staff make this a perfect choice for The City. Free Wifi, cozy restaurant and bar with a gym as well.
      • Check out Availability & Prices Trip Advisor or Booking.com
      • Best Budget Hotel in The City:Wombat&rsquos The City Hostel London: Perfect for those wanting to save some money. Centrally located with rooms with private or shared bath. Free Wifi and a bar on the property.
        • Check out Availability & Prices Trip Advisor or Booking.com

        Attractions Nearby

        • Musée de Londres
        • St. Paul&rsquos Cathedral
        • Tower of London
        • London Bridge
        • Leadenhall Market

        So there you have it. My choices for the hotels and places to stay. The ever-popular London is world-famous and filled with such a variety of things to do that whatever your interests are, you&rsquoll find things to fulfill them here with many world-class attractions, museums, galleries, theatres, restaurants and so many pubs.

        It offers variety, and freedom to be yourself in it, and have a royally good time. So book your flights and pack your bags, as London&rsquos calling.

        For more London travel information to help your London itinerary, check out these links below.

        If you are planning a trip to England, make sure to check out our UK Travel Guide

        Many people plan their London travels with a trip to Paris, visit these Paris articles to help plan more of your itinerary

        Check out more London Resources below

        If you enjoyed this London Neighborhoods Guide, Save it to Pinterest for Future Reference.


        Voir la vidéo: MITÄ TEHDÄ LONTOOSSA? (Novembre 2021).