Podcasts sur l'histoire

Tourisme en Bulgarie - Histoire

Tourisme en Bulgarie - Histoire

Bulgarie

En 2017, 8 163 000 touristes sont arrivés en Bulgarie, soit une augmentation de 5,7 % par rapport à 2016. Le tourisme a généré 98 000 emplois, soit 3,2 % des emplois du pays. Il a contribué à 12,8% du PIB


À propos de nous

Efficacité, transparence et avantages pour les entreprises et la société. Ce sont les trois grands principes que nous suivons dans notre travail.

Notre principale priorité est de créer les conditions nécessaires à une croissance stable du tourisme en République de Bulgarie et de mener la politique touristique du pays d'une manière légale et recommandée. Nous fixons des objectifs qui conduisent à une économie plus compétitive avec une haute valeur ajoutée et une meilleure qualité de vie pour le peuple bulgare.

Les fondements du développement touristique du pays sont une production durable, une productivité et une compétitivité accrues, fondées sur des technologies de pointe, l'innovation et des politiques industrielles modernes. Nous développons à la fois des secteurs traditionnels et des secteurs à potentiel de croissance mondiale future afin de créer des grappes industrielles durables. Nous créons un environnement moins bureaucratique et propice aux investissements, avec des procédures commerciales simples et transparentes et une gestion efficace au profit des entrepreneurs.


Tourisme culturel

La Bulgarie est un pays avec des milliers d'années d'histoire et un patrimoine culturel qui embrasse les civilisations anciennes. Les visiteurs trouveront de quoi les intéresser dans l'histoire, la culture, l'ethnographie, la religion, l'architecture et les arts du pays. Les sites archéologiques uniques abondent dans tout le pays - anciens monticules de peuplement de l'âge néolithique, sanctuaires et tombeaux thraces, vestiges de villes romaines, forteresses byzantines et médiévales, réserves architecturales, complexes ethnographiques, églises et monastères, Tekkes (mosquées), entre autres.

Malgré le fait qu'il n'occupe que 2% du territoire européen, environ 40 000 monuments historiques ont été enregistrés en Bulgarie (dont 7 sont inclus dans la liste des sites du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO), 36 réserves culturelles, 160 monastères et environ 330 musées et galeries. Cela comprend des découvertes préhistoriques, des tombes thraces, des sites de l'ère grecque, des forteresses romaines, des monuments historiques de l'époque des premier et deuxième royaumes bulgares et des monuments architecturaux de l'ère du renouveau.

Emblématiques pour la Bulgarie sont les monuments inscrits sur la liste de l'UNESCO : le tombeau de Kazanlak (IVe – IIIe siècle av. J.-C.), le tombeau thrace du village de Sveshtari près de Razgrad (3e siècle av. (10e – 11e siècle), les églises rupestres d'Ivanovo près de Ruse (10e – 14e siècle), le monastère de Rila (10e siècle), la vieille ville de Nessebar.

Le monticule de peuplement de Karanovska fournit une base pour déterminer les périodes néolithiques de Karanovska et sert de modèle pour comprendre le développement des cultures préhistoriques européennes. La Vallée des Rois Thraces est d'un grand intérêt, dans laquelle plus de 15 tombes ont été découvertes. Perperikon est également situé sur le territoire de notre pays. Il est considéré comme le temple du dieu Dionysos contenant une chambre de prophétie d'une importance égale à celle dédiée à Apollon à Delphes. On pense que c'était la capitale du royaume d'Odryssian. Le plus grand complexe royal thrace avec un temple mausolée en Europe du Sud-Est a été découvert dans la région du village de Starosel. L'or le plus ancien du monde a été découvert dans la nécropole de Varna. De nombreux trésors dorés thraces ont également été trouvés, tels que les trésors Panagyurishte, Valchitran et Rogozen. Il existe de nombreux vestiges de la culture thrace, hellénistique et romaine. Des complexes urbains romains entiers ont été trouvés à Augustra Trayana, Trimontium, Nikopolis ad Istrum, Pautalia, Akre, Mesemvria, Apolonia, Serdika et d'autres sites.

De nombreux monastères bulgares ont joué un rôle déterminant dans la préservation de la foi et de la culture orthodoxes bulgares. Certains d'entre eux sont le monastère de Rila, le monastère de Bachkovo, le monastère de Troyan, le monastère de Zemen, le monastère de Rozhen, le monastère de Kilifarevski, le monastère de Sokolski, entre autres. Dans le pays, il existe également de nombreuses églises qui abritent des exemples uniques des écoles bulgares d'iconographie, de sculpture sur bois et de peinture et qui possèdent de précieux manuscrits. Les reliques de Saint-Jean-Baptiste ont été trouvées sur l'île de Saint-Jean au large de la côte bulgare de la mer Noire.

Des monuments culturels de la période du renouveau bulgare se trouvent dans bon nombre de ses villes, villes et villages, tels que ceux de Kotel, Koprivshtitsa, Karlovo, Kalofer, Sopot, Elena, Tryavna, Bansko, Melnik. le Vieux Plovdiv, Gela, Shiroka Laka, Momchilovtsi, Orehovo, Smilyan, Arda, Dolen, Leshten, Kovachevitsa, Pletena, Bozhentsi, Ribaritsa, Zheravna, Oreshak, Medven, Skandalo, Arbanasi, Balgari, Kosti, Brashlyan et Mladezko. Il existe de nombreuses façons pour les visiteurs d'apprécier l'artisanat bulgare, comme la sculpture sur bois, la broderie, la poterie et le tricot. Par exemple, il y a le musée architectural et ethnographique en plein air à Etara, près de Gabrovo, les complexes ethnographiques The Old Dobrich et Chiflika près d'Albena, Bansko, le complexe ethnographique Kulata – Kazanlak, le complexe ethnographique à Zlatograd, Varosha – Blagoevgrad , le complexe ethnographique Brashlyan – Malko Tarnovo, et d'autres.

Il existe également des occasions d'observer les activités économiques traditionnelles de nos terres, telles que la fabrication d'huile de rose et la production de vin.

La Bulgarie a un calendrier exceptionnellement diversifié qui préserve les traditions et les coutumes folkloriques du pays – Surva (Jour de Saint Vasil), Jour de la Saint-Jordanie – Épiphanie, Jour de la Saint-Jean, Jour de la Saint-Anton, Trifon Zarezan, Martuvane (donner des martenitsas) , le premier dimanche avant le Carême, le jour de Mummer, le jour de la Saint-Todor, le jour de l'Annonciation, Pâques, le jour de la Saint-Georges, le jour de la Vierge Marie, le jour de la Saint-Dimitar, la Toussaint, la veille de Noël et Noël. De nombreuses fêtes de villages et coutumes bulgares préservent d'anciennes traditions et coutumes, telles que la Saint-Lazare, le dimanche des Rameaux, les mummers, les chants de Noël, la danse du feu et bien d'autres. Les festivals et rassemblements folkloriques sont particulièrement attrayants – par exemple, le Festival international des Mummers « Starchevata » (Razlog), le Festival international des jeux de mascarade « Surva » (Pernik), le Rassemblement des ethnies (municipalité de Beloslav), le Festival international du folklore ( Veliko Tarnovo), le Festival national de folklore « Rozhen », le Festival international de cornemuse dans le village de Gela, et bien d'autres.

Il y a plus de 200 musées dans le pays - l'unique musée du yaourt dans le village de Studen Izvor (région de Tran), le musée des roses à Kazanlak, le musée des transports à Ruse, le musée du frettage à Tryavna, le Musée de l'humour à Gabrovo, le musée d'histoire médicale de Varna, le musée des mosaïques de Devnya, le musée du sel de la ville de Pomorie, le musée polytechnique de la ville de Sofia, le musée national d'anthropologie de Sofia, le musée de l'aviation à Plovdiv, le Musée du Vin à Pleven, le Musée National d'Histoire, le musée « La Terre et son Peuple » et bien d'autres.

Le calendrier du pays regorge d'événements culturels. Certains d'entre eux sont le Sofia Film Fest, le festival « Varna Summer », les « Music Days in March » à Ruse, les « Sofia Music Weeks », « Apolonia » et bien d'autres.


Les meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire

Également connue sous le nom de Riviera bulgare, qui comprend 378 kilomètres de côtes des stations balnéaires roumaines au nord à la région de Marmara en Turquie au sud, la Bulgarie côtière est un spectacle à voir. Cette région pittoresque des Balkans possède un nombre incroyable d'attractions de variétés modernes, anciennes et naturelles, il est donc assez facile de trouver des endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire, mais réduire votre liste au meilleur en raison des contraintes de temps est la partie difficile.

Cette magnifique portion de littoral, qui connaît des étés chauds et humides et des hivers doux, est une destination touristique extrêmement populaire qui attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier, en particulier de mai à octobre. Les sites le long de ce paradis côtier comprennent de magnifiques villes modernes uniques, des monastères religieux, des merveilles naturelles époustouflantes, les vestiges de villes anciennes qui ont prospéré il y a des millénaires, et bien plus encore. Ce sont les meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire.

Varna

La ville côtière bulgare de Varna, qui remonte à 4600 avant JC, est un mélange d'ancien et de moderne et un musée vivant qui ravira à coup sûr tout amateur d'histoire. Nulle part le mélange d'ancien et de nouveau de Varna n'est plus apparent que la cathédrale de la Dormition de la Mère de Dieu, qui a été construite en 1886, en partie avec des pierres des anciens murs qui entouraient autrefois Varna, et contient de superbes peintures de Jésus-Christ et de saints orthodoxes qui ont été achevés dans les années 1960.

L'un des sites archéologiques les plus populaires de cette station balnéaire pittoresque est constitué par les ruines des thermes romains de Varna datant du IIe siècle, qui sont les plus grands bains publics conservés des Balkans.

La nécropole de Varna, qui abrite près de 300 tombes datant du 45ème siècle avant JC, est également un endroit fantastique à visiter. L'artefact le plus étonnant découvert dans la nécropole, l'Or de Varna, qui est le plus ancien trésor d'or connu de l'homme, peut être vu au musée archéologique de Varna, qui abrite également une impressionnante collection de reliques d'artefacts du règne de Varna sous les Thraces, Grecs, Romains, Empire byzantin et Ottomans. En plus de son importance historique, l'emplacement de Varna en fait une plaque tournante idéale pour des excursions d'une journée vers les sites à proximité !

Baltchik

Aucun séjour à Varna n'est complet sans quelques excursions d'une journée, et un voyage à Balchik, qui se trouve à seulement 42 kilomètres au nord-est de Varna, devrait figurer en tête de votre liste. La station balnéaire est l'un des meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire, principalement en raison du palais de Balchik, également connu sous le nom de palais du nid tranquille, qui se situe entre les falaises voisines et la mer à deux kilomètres au sud de la ville.

Le palais de Balchik est différent des autres palais européens, qui comportent généralement un bâtiment dominant. Au lieu de cela, ce palais, qui a été construit entre 1926 et 1937 et a servi de résidence à la reine Marie de Roumanie, comprend un complexe de charmantes villas résidentielles et des jardins botaniques luxuriants, un monastère, une cave à vin, une source sacrée et une chapelle.

Pendant que vous y êtes, assurez-vous de vous promener dans son magnifique parc et ne manquez pas les vues magnifiques sur la mer Noire qu'offre le palais.

Forêt de pierre

À seulement 18 kilomètres à l'ouest de Varna se trouve le site mystérieux de Pobiti Kamani, également connu sous le nom de forêt de pierre ou de désert de pierre. Le site est déjà unique, car c'est le seul désert de Bulgarie et l'un des rares sur le continent européen, mais les caractéristiques qui rendent Pobiti Kamani si remarquable sont les quelque 300 piliers de calcaire qui s'élèvent, à plus de dix mètres, du paysage aride. .

Les piliers sont les vestiges vieux de 50 millions d'années d'un récif qui, à l'époque, couvrait le fond d'une mer qui s'est depuis asséchée, et pendant des années ont captivé l'imagination des visiteurs, qui voient souvent des formes ressemblant à des monstres dans les formations de pierre.

Le site est une zone protégée depuis 1938 et est également le seul endroit en Bulgarie où les archéologues ont trouvé des preuves de la vie humaine à l'époque mésolithique. Si vous aimez visiter des merveilles naturelles fascinantes, ne laissez pas passer un voyage dans la forêt de pierre de Pobiti Kamani !

Forteresse d'Ovech

À environ 45 minutes de route à l'ouest de Varna, vous arriverez à la forteresse d'Ovech, une forteresse en pierre située juste à l'est de la ville de Provadia. D'après les témoignages archéologiques, cette forteresse a été activement utilisée entre le III e et le VII e siècle, puis du X e au XVII e siècle. À son apogée entre le XIIe et le XIVe siècle, la forteresse était un important centre militaire, économique, religieux et administratif.

Au cours de sa longue histoire, la forteresse d'Ovech a été utilisée comme point de vue par les Thraces, les Romains, les Byzantins, les Bulgares et les Turcs. La forteresse, qui est maintenant connue sous son nom bulgare, était également connue sous d'autres noms tout au long de son histoire, dont Provat, qui est le nom que les Byzantins lui ont donné, tandis que les Turcs l'appelaient Tash Hisar.

Les caractéristiques notables de la forteresse incluent son escalier en colimaçon de 111 marches, le pont de 150 mètres de long qui relie la forteresse au plateau de Tabiite, un puits de 79 mètres de profondeur, une église épiscopale et une prison de chevalier.

Monastère du rocher d'Aladzha

Si vous faites un trajet en voiture à 17 kilomètres au nord de Varna, vous devriez rencontrer le monastère d'Aladzha, un monastère médiéval dédié à la Sainte Trinité qui a été taillé dans des roches calcaires massives de 25 mètres de haut le long de la côte de la mer Noire, créant des grottes habitées par des moines ermites aux XIIIe et XIVe siècles.

Ces grottes monastiques remarquables, qui remontent au moins au X e siècle, sont composées de deux niveaux dont le premier est composé d'une église monastique, d'une petite église cimetière, d'une crypte, de cellules monastiques, d'une cuisine, d'une salle à manger zone, et plus encore.

Les grottes naturelles du deuxième niveau contiennent une chapelle monastique à son extrémité orientale. En raison de son architecture et de son emplacement uniques, le monastère du rocher d'Aladzha a fait l'objet de nombreux mythes et légendes. Ceux qui s'intéressent à l'histoire du monastère peuvent visiter le musée sur place pour en savoir plus sur le monument historique public.

Bourgas

La ville de Burgas est un autre endroit incontournable sur la côte bulgare de la mer Noire. Cette ville, qui est la deuxième plus grande de la côte de la mer Noire du pays, n'est pas seulement une ville fantastique à explorer, c'est aussi une autre base idéale pour partir lorsque vous souhaitez partir en excursion d'une journée dans les environs.

L'une des principales attractions de la ville est le Sea Garden, un parc de 800 acres qui présente des plantes uniques du monde entier et une collection de sculptures appelée Sculpture Garden.

Des artefacts de l'âge du bronze et de l'âge de pierre, ainsi que des reliques thraces, grecques et romaines peuvent être vus au musée archéologique de Burgas, et l'attraction principale de la ville, le festival annuel du sable sur la plage de Burgas, a lieu de juillet à septembre. Vous ne pouvez pas vous tromper avec l'un des meilleurs restaurants de Burgas, y compris Ethnos, qui propose de délicieux poissons et viandes grillés Rosé, qui vend une cuisine méditerranéenne infusée à la française et Vodenitsata pour une cuisine bulgare traditionnelle.

Deultum

Situé à environ 17 kilomètres au sud-ouest de Bourgas se trouve le village contemporain de Debelt. Son nom est modifié du nom de son ancien homologue, Deultum, dont les ruines se trouvent tout près du village d'aujourd'hui. Deultum, qui a été fondée comme comptoir commercial pour Apollonia Pontica (un nom pour l'ancienne Sozopol) et était un important lieu de commerce entre les Thraces et les Grecs, est un site archéologique ouvert qui n'est que partiellement fouillé.

Depuis le début des fouilles en 1981, des structures romaines et byzantines ont été mises au jour. Parmi les ruines que l'on peut trouver à Deultum se trouve le temple du culte impérial, qui est dédié au dieu grec de la médecine, Asklepios, les thermes romains ainsi que des fortifications.

Les visiteurs qui souhaitent en savoir plus sur le site actuel et l'ancien poste de traite peuvent visiter le musée sur place, où vous pouvez trouver plusieurs objets exposés, dont la tête en bronze de l'empereur romain Septime Sévère, qui a été prise d'une statue qui a été endommagé par le feu. Nommée merveille bulgare en 2011, l'ancienne Deultum est facilement l'un des meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire !

Sozopol

A vingt et un miles de la ville de Bourgas se trouve l'ancienne ville balnéaire de Sozopol, qui a également porté les noms d'Antheia, Apollonia, Apollonia Pontica, Apollonia Magna et Sizeboli dans son histoire, qui remonte au 7ème siècle avant JC. Elle est devenue un centre commercial et naval important et extrêmement riche au cours des siècles qui ont suivi et a été l'une des colonies grecques les plus importantes et les plus riches de la mer Noire.

Les vestiges de la colonie grecque d'Apollonia ont été fouillés en 2011 sur l'île de Saint-Kirik, juste au large de la côte. Les remparts de la vieille ville sont encore visibles dans toute la ville, qui accueille chaque année en septembre le festival d'art Apollonia, où les visiteurs peuvent profiter d'expositions d'art, de spectacles de théâtre, de spectacles musicaux et de danse, de projections de films, de présentations de livres, etc.

La riche histoire et le patrimoine culturel de Sozopol en font l'un des meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire et qu'aucun touriste ne peut se permettre de manquer !

Nessebar

Les passionnés d'histoire qui cherchent à explorer les meilleurs endroits à visiter sur la côte bulgare de la mer Noire se réjouiront en entrant dans l'ancienne ville balnéaire de Nessebar, qui se trouve sur une péninsule rocheuse de la province de Burgas. Des fortifications anciennes de plusieurs époques de l'histoire de la ville peuvent être vues tout au long de ce site du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui a été fortifié depuis l'époque romaine. Alors que les plages de Nessebar sont un beau point d'intérêt, l'histoire et la culture fascinantes de cette colonie côtière sont sa principale attraction.

Nulle part l'histoire et la culture de Nessebar ne sont plus visibles que les quarante-trois anciennes églises et monastères disséminés dans la ville, y compris l'église de l'Assomption de la Sainte Vierge du XIXe siècle, l'église Saint-Spas du XVIIe siècle, l'église partiellement conservée L'église des Saints Archanges Michel et Gabriel des XIIIe et XIVe siècles, et l'église Sainte-Sophie, qui remonte au Ve siècle.

Toutes les églises de la ville, qu'elles aient été construites sous la domination byzantine, bulgare ou ottomane, sont représentatives de l'architecture orthodoxe orientale. Les autres points d'intérêt autour de Nessebar incluent les ruelles étroites et pavées et les maisons du XVIIIe siècle dans sa vieille ville, le musée archéologique de Nessebar, le vieux moulin à vent et le musée ethnographique.

Pomorié

À seulement douze miles à l'extérieur de Burgas, située sur une péninsule rocheuse qui s'avance dans la baie de Burgas, se trouve Pomorie, une station balnéaire qui a commencé dans le cadre d'une colonie grecque appelée Apollonia.

Au cours de son histoire, la ville a fait partie des empires romain, byzantin et ottoman. Pomorie possède une plage de 5 kilomètres de long avec un rivage sablonneux bas, le long duquel les habitants et les touristes aiment nager, faire du yachting et de la voile. La ville, connue en bulgare sous le nom d'Anhialo jusqu'à son changement de nom en 1934, est également connue pour sa pêche et sa production de vin et de sel. L'eau minérale de la ville et la boue du lac Pomorie sont censées avoir des propriétés curatives.

Le monument le plus connu de Pomorie est peut-être le tombeau de la ruche, qui remonte au IIe ou au IIIe siècle après J. À l'intérieur de la tombe se trouve un dromos de 22 mètres de long, ou couloir, et une chambre ronde en pierre et brique avec un arc semi-cylindrique.

Le mur de la chambre contient cinq niches, dans lesquelles étaient placées les urnes des malades. C'est le seul tombeau de ce type en Bulgarie, et son architecture impressionnante impressionne encore aujourd'hui les visiteurs et les architectes. Quiconque souhaite en savoir plus sur l'histoire de Pomorie devrait prendre le temps de visiter ce site incroyable !

La côte bulgare de la mer Noire n'est pas seulement une station balnéaire chaleureuse, accueillante et ensoleillée, c'est aussi un trésor d'histoire ancienne, d'identité culturelle et religieuse et de merveilles modernes, le tout fusionné dans une région magnifique et diversifiée du monde qui continue attirer de nouveaux visiteurs et des voyageurs réguliers chaque année. La beauté et l'importance de cette merveille côtière ne peuvent pas être surestimées et doivent être vues pour être vraiment crues. Réservez dès aujourd'hui un voyage sur la côte bulgare de la mer Noire et découvrez par vous-même sa magie et sa splendeur !


Bulgarie Roumanie Tour et la côte de la mer Noire

Visitez la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski – la plus grande et la plus belle de la péninsule balkanique, le monument d'Alexandre II – le libérateur du tsar, le parlement, la statue de Sainte-Sophie – le symbole de la ville, la présidence, le théâtre national, les Ruines de Serdica et la Rotonda St George 4e s. AC, la synagogue, l'église russe, la basilique paléochrétienne Sainte-Sophie, qui a donné son nom à la ville.

Hébergement à Sofia en hôtel Thracia Premier Best Western ****

Jour 2 – Sofia – l'église de Boyana (UNESCO) – Le monastère de Rila (UNESCO) – Plovdiv

Dans la matinée, visite de l'église de Boyana située dans les environs de Sofia. Admirez les peintures de 1259. Départ pour le monastère de Rila - le monument historique et architectural le plus riche de l'enclave orthodoxe, fondé au 10ème siècle et transformé en le centre spirituel et culturel le plus important de Bulgarie. La première vue du visiteur sur les immenses murs imposants du monastère de Rila donne l'impression d'une forteresse. Cependant, une étape à travers l'arche produit une merveilleuse surprise. L'architecture et les peintures murales incomparables du monastère vous séduiront. Continuation vers Plovdiv. Hébergement. Pendant la nuit.

Hébergement à Plovdiv au Trimontium Ramada Hotel ****

Jour 3 – Plovdiv. Visite guidée de Plovdiv. Temps libre l'après-midi.

Après le petit déjeuner prendre une visite guidée de Plovdiv – le deuxième plus grande ville de Bulgarie, une région depuis l'époque de Philippe, roi de Macédoine, père d'Alexandre le Grand. Le bâtiment le plus impressionnant de l'époque romaine qui nous est parvenu au-dessus de la ville est le Théâtre antique par l'empereur Marc Avrelii au IIe s. A.D. Sa magnifique arcade ornée de statues de marbre est tout simplement époustouflante. Vous visiterez également le stade romain datant du 2 ème siècle, l'école jaune, la maison de La Martin, l'ancienne pharmacie, l'église St Constantin et Helena, la maison de Kuyumdjioglu, aujourd'hui transformée en musée, le tepe Nebet où ont été découvert des parties des murs thraces qui fortifiaient la colline.

B Hébergement à Plovdiv à l'hôtel Trimontium Ramada ****

Jour 4 –Plovdiv – Perperikon – bateau sur le barrage de Studen Kladenets

Le matin départ pour la montagne des Rhodopes de l'Est. Visitez Perperikon, un complexe archéologique, le plus grand complexe mégalithique des Balkans. Datant de l'époque de l'Empire romain, les archéologues ont découvert un palais géant à plusieurs étages et une imposante forteresse construite autour de la colline, avec des murs aussi épais que 2,8 m. Des temples et des quartiers de bâtiments résidentiels ont également été construits dans la forteresse. Déjeunez dans le village de Zvezdelina dans une maison de famille turque où vous aurez la chance de rencontrer les locaux et de goûter à la cuisine locale. Après le déjeuner, prenez un bateau sur le barrage de Studen Kladenets et admirez de belles vues. Si vous avez de la chance, vous verrez des chèvres sauvages ou des cerfs.

B Hébergement dans le village de Glavatartsi en hôtel Roca *** ou hôtel Glavatarski Han ***

Jour 5 –Glavatartsi – Nessebar

Après le petit-déjeuner, départ pour Nesseabar (UNESCO). Faites une visite à pied dans sa vieille ville attirante avec ses vieilles maisons, ses ruines de différentes périodes, son mur de forteresse bien conservé. Visitez l'église St Stephen – un bel exemple du XVIe siècle.

L'après-midi, temps libre pour profiter de la plage de sable fin.

B Hébergement à Nesseabar en hôtel The Mill **** (ou similaire) deux nuits

Jour 6 –Nessebar

B Hébergement à Nesseabar à l'hôtel The Mill ****

Jour 7 –Nesseabar – Varna

Le matin départ pour Varna. Visitez le musée archéologique où a été exposé le plus ancien or travaillé par l'homme au monde découvert à Varna en 1972, daté entre 4600 et 4200 av. Dans l'après-midi, explorez la ville par vous-même.

B Hébergement à Varna à l'hôtel Gallery Graffit *****

Jour 8 –Varna – Madara (UNESCO) – Sveshtari (UNESCO) – Veliko Tarnovo

Partez tôt pour visiter deux sites de l'UNESCO en une journée. Le matin départ pour le cavalier de Madara (UNESCO) – un bas-relief taillé dans un rocher à environ 23 mètres au-dessus du sol datant du début du VIII e siècle.

Le relief représente un cavalier dans une pose naturelle avec une épée à la main. Aux pieds du cheval se trouve un lion, et derrière le cavalier est représenté son chien de chasse. Une légende raconte qu'un empereur romain chassait sur le plateau lorsqu'il est tombé de la falaise et est mort. Ses proches l'ont commémoré en engageant un maître pour sculpter son image sur la falaise. Continuez jusqu'au tombeau de Sveshtary (UNESCO) datant du IVe au IIIe siècle av. La tombe a un décor architectural unique, avec des cariatides polychromes mi-humaines, mi-plantes et des peintures murales. C'est un remarquable rappel de la culture des Gètes, un peuple thrace qui était en contact avec les mondes hellénistique et hyperboréen, selon les géographes antiques. Départ pour Veliko Tarnovo. Visite à pied de Veliko Tarnovo.

Jour 9 –Veliko Tarnovo

Commencez à explorer la ville avec la colline royale de Tsarevets. Le village musée voisin d'Arbanassi est une véritable galerie d'art. Un must ici est l'église de la Nativité du XVe siècle, repeinte au XVIIe siècle. En raison de ses plus de 1200 fresques, on l'appelle aussi la chapelle Sixtine sur les Balkans. Située sur les collines au-dessus des méandres de la rivière Yantra, cette ville, autrefois une glorieuse capitale médiévale (1186 – 1393), attire aujourd'hui des milliers de voyageurs romantiques avec son atmosphère irrésistible. Visitez également la colline Trapezitsa où les ruines de maisons médiévales n'ont été découvertes que récemment. Mêlant les légendes du passé à la joie débordante de centaines de jeunes étudiants, voici Veliko Tarnovo aujourd'hui, la deuxième ville universitaire après Sofia.

Départ vers la frontière roumaine à Rousse – Bucarest. Le long du parcours – visite de l'église rupestre d'Ivanovo (UNESCO). Cet après-midi, rencontrez votre guide roumain à la frontière avec la Bulgarie. Changez de véhicule et dirigez-vous vers Bucarest. Prenez un visite de la ville de Bucarest avec la place de la Révolution, le quartier de Cotroceni pour son architecture représentative, les avenues principales et une vue sur l'ancien palais royal.

B – Transfert à Bucarest Hébergement à Bucarest à l'Hôtel Berthelot ****

Jour 10 – Parlement de Bucarest – Château de Sinaia & Peles – BrasovVisiter

Petit déjeuner buffet chaud et froid à l'hôtel. Prenez un visite de la ville de Bucarest avec la Place de la Révolution, le quartier Cotroceni pour son architecture représentative, un visite guidée du Palais du Parlement et des principales avenues. Quittez Bucarest pour Sinaia – l'une des célèbres villes des Carpates. Nommé d'après le monastère Sainte-Catherine sur le mont Sinaï, Sinaïa est devenue la capitale officieuse du Royaume de Roumanie vers la fin du 19ème siècle. Les Orient Express l'habitude de passer régulièrement ici et il le fait encore une fois par an sur le trajet de Paris à Constantinople. Faites une visite d'orientation comprenant une vue sur le bâtiment du casino inspiré de celui de Monte-Carlo et une visite au monastère orthodoxe de Sinaia. Vient ensuite l'une des attractions touristiques les plus importantes du pays : Château et jardins de Peles , l'ancienne résidence royale du roi Charles Ier de Roumanie et connue comme l'une des plus belles résidences royales d'été d'Europe. Traversez ensuite les montagnes en Transylvanie Brasov. Prenez un visite de l'après-midi de Brasov avec l'église gothique noire avec sa précieuse collection de tapis de prière anatoliens. Brasov possède l'un des quartiers médiévaux et des fortifications les mieux conservés. La visite comprendra la place du Conseil, le quartier Schei et la première école en langue roumaine, la rue de la corde et la porte Catherine. Enregistrement à l'hôtel. La soirée est libre. Profitez de la charmante zone piétonne de la vieille ville de Brasov avec ses nombreux magasins, restaurants traditionnels et cafés en plein air.

B Hébergement à Brasov à l'hôtel Bella Muzica *** (situé sur la place du Conseil)

Jour 11 – Château de Bran – Lac Balea

Petit déjeuner buffet chaud et froid à l'hôtel. Le matin, route vers le village de Bran. L'attraction ici est le médiéval Fibre château aussi connu sous le nom Château de Dracula. Le château a été construit en 1377 pour sauvegarder la route commerciale entre la Transylvanie et la Valachie pour être plus tard transformé en résidence royale sous la reine Marie de Roumanie. Le lien entre cet endroit et Vlad l'Empaleur Dracula est toujours en débat, mais le château vaut vraiment le détour. Prendre plaisir dégustation de fromages sur place. Départ pour l'extrémité nord de la Route Trans Fagarasan jusqu'à la cascade de Balea. Prenez un panoramique de 15 minutes trajet en téléphérique jusqu'au lac glaciaire Balea, situé à la plus haute altitude de la route : 2 034 mètres. Possibilité de faire une courte randonnée et de superbes séances de photos. Retour à Sibiu. La soirée est libre.

B Hébergement à Sibiu à l'Hôtel Imparatul Romanilor ****

Jour 12 – Sibiu Tour & Market – Biertan – Gypsy Experience – Tour de Sighisoara

Petit déjeuner buffet chaud et froid à l'hôtel. Ce matin, faites une visite à pied de Sibiu (Hermannstadt), autrefois la ville principale des Allemands de Transylvanie. Les grandes et les petites places sont les points de repère de la vieille ville avec les nombreuses maisons de marchands qui craignent "l'œil endormi" des lucarnes. Admirez les anciens murs de défense environnants et les tours restantes appartenant aux guildes marchandes. L'un des monuments de Sibiu est le musée Bruckenthal réuni par le baron Bruckenthal, gouverneur de Transylvanie au début du XIXe siècle et le deuxième musée à ouvrir en Europe après la National Gallery de Londres. Vient ensuite la cathédrale évangélique achevée dans sa forme actuelle en 1520.Visitez les fruits et légumes colorés en plein air marché de Sibiu. Sur le chemin de Sighisoara, arrêtez-vous à Biertan église fortifiée et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. En tant qu'ancien siège des évêques luthériens entre 1516 et 1867, ce lieu est la preuve de l'important patrimoine des Saxons de Transylvanie. Visite exclusive d'un village tsigane suivie d'une visite à domicile tsigane : c'est une occasion unique de découvrir cette ethnie moins connue mais controversée, sa culture, son identité et son mode de vie. Arrivée dans l'après-midi à Sighisoara – site du patrimoine mondial et la seule citadelle médiévale encore habitée en Europe. Sighisoara est l'endroit où Vlad l'Empaleur Dracula est né en 1431. Le lieu de naissance est l'une des principales attractions touristiques. Visiter le Exposition Spoonman. Suggestion pour le dîner : à la Maison natale de Vlad Dracula.

B Hébergement à Sighisoara à House with Antler ***

L'hôtel est situé dans la Haute-Ville dans un bâtiment historique. Auparavant utilisé par le prince Charles lors de son séjour à Sighisoara.

Jour 13 – Circuit Sighisoara – Targu Mures – Maramures

Petit déjeuner buffet chaud et froid à l'hôtel. Sighisoara est unique en son genre. Il a été développé par les colons allemands à la fin du XIIe siècle. Il se dresse sur un réseau de tunnels et de catacombes et, selon une version du mythe, c'est là que le joueur de flûte a amené les enfants de Hamelin après que leurs parents ingrats ont refusé de lui payer son dû. La visite à pied comprend les deux places de la Citadelle (ville haute), l'escalier des érudits, la maison avec bois de cerf, la tour avec horloge (montez pour une vue magnifique) et le musée des armes. Ce matin, quittez Sighisoara et dirigez-vous vers le nord pour Targu Mures. Visitez le Palais de la Culture Art Nouveau et promenez-vous dans la Citadelle Vauban. Then stop in the villages of Iza Valley to learn about the local dowry tradition and to admire wonderfully carved wooden gates. In the village of Dragomiresti tour the local museum located in a 235 year old house. Accommodation in a private house (not a B&B) in the village of Iza. Dinner (and home made plum brandy) is included so that people get deeper into the local culture. Our hosts will join for dinner, this being a first hand cultural interchange.

B D Home stay accommodation (modern villa)

Family home, with one section renovated into a modern villa with all modern facilities. The location is excellent, in a small village, quiet neighborhood, far away from the main street. The terraces offer a beautiful view on the village. Excellent home cooking.

Day 14 – Maramures: Iza Village Walking Tour – Sighetul Marmatiei – Sapinta Village

After breakfast, take an exclusively designed walking tour of the village of Iza including an icon-on-glass workshop (learn about the technique), the local ancient type plum brandy distillery and a typical whirlpool still used by the local women to wash heavy woolen blankets. Then drive to the nearby town of Sighet to mingle with the locals at the colorful fruit and vegetable market where you will have the oportunity to sample various produce from cheeses to sausage. Continue to the Anti Communist Memorial – a political prison in the Communist times. This is one of the main memorial sites of the continent, alongside Auschwitz Museum and the Peace Memorial in Normandy. The visit provides a direct connection to Romania’s most recent history. Continue west along Tisa River and reach the village of Sapinta world famous for its “Merry Cemetery”. Here each wooden cross carries a funny epitaph about the person’s life. Before returning to Iza, take a view of what is the tallest wooden structure in the world: Sapinta Peri. Late in the afternoon return to the village. Profitez d'un home hosted dinner and accommodation.

B D Home stay accommodation

Day 15 – Maramures: Iza Valley, Barsana & Bogdan Voda – the Borgo Pass – Campulung – Gura Humorului (Bucovina)

an excellent oportunity to witness daily life in this corner of Europe and also meet locals. Stop in the village of Rozavlea for a visit to a famous master carver in his own workshop. He represented Romania at the 1999 Smithsonian World Folk Festival in Washington, DC. Next is the exquisite Barsana Nunnery, a superb example of Maramures wooden church architecture. Cross the Carpathian Mountains through the Prislop Pass into the northern part of Moldavia called Bucovina. In the town of Campulung enjoy an exclusively organized egg-painting demonstration by a local artist in her own home, this being one of the main artistical traditions of the area. You will have the chance to admire painted eggs from all over the world. After arriving in Gura Humorului, check into the hotel. Evening at leisure.

B Accommodation in Gura Humorului at Hotel Best Western Bucovina ****

Day 16 – Bucovina Painted Monasteries Excursion (UNESCO World Heritage Sites) – Transfer to Iasi Airport

A la carte breakfast at hotel. Bucovina monasteries are gems of medieval Moldavian architecture and artistry. Begin your day with Voronet, the most famous out of all, known as the Sistine Chapel of the East and featuring one the best Last Judgment fresco in this part of the World. The newly open Customs and Traditions Museum of Gura Humorului is a must. Ensuite est Moldovita Monastery where the UNESCO Golden Apple Award given to the painted churches in 1975, is kept. Later continue to the nearby Sucevita Monastery, which is the largest of all, looking more like a mighty fortress than a monastery. The Ladder of John of Sinai is considered one of the best of the frescoes of Sucevita, rarely present in medieval Romanian art. In the village of Marginea visit the black pottery workshop – they use a technique called “oxygen reduction”, there is the same technique in Mexico only! Transfer to Iasi for a panoramic city tour with a view of the Palace of Culture, the Trajan Hotel (Eiffel project), the Helmer & Fellner Theatre and the Metropolitan Church. Visit the Jewish Museum and the Great Synagogue (if open for the public). Transfer to the airport in Iasi for your evening return flight.

The trajectory of the tour in Bulgaria please see here: https://goo.gl/maps/MxvxSDhDip42

The trajectory of the tour in Romania please see here: https://goo.gl/maps/JWct4db7Lpu

The tour price is based on a private tour of four people with private English speaking tour guide (to drive) and based on double occupancy in rooms.

PRICE INCLUDES:

  • In Sofia – hotel Thracia Premier Best Western ****
  • In Plovdiv – hotel Ramada **** (two nights)
  • In Glavatarsi – hotel Roca *** or hotel Glavatarski Han ***
  • In Nessebar – Hotel **** (two nights)
  • In Varna – hotel Graffit *****
  • In Veliko Tarnovo (Arbanassi) – Park Hotel Arbanassi or Sebastokrator ****
  • In Bucharest – hotel Berthelot **** (two nights)
  • In Gura Humorului at La Conac in Bucovina OR Hotel Best Western Bucovina **** (two nights)
  • In Sighet – Home stay Accommodation
  • In Sibiu in Sibiu at Imparatul Romanilor Hotel ****
  • in Sighisoara at Hotel House with Antler ***
  • In Brasov – hotel Casa Wagner *** or Bella Muzika ***

TRANSFERS AND TRANSPORTATION

  • All transfers and transportation with private vehicles according to program
  • Transfer from the Sofia airport on arrival
  • Transfer to the Bucharest airport on departure
  • Boat on the Studen Kladenets Dam
  • Fuel costs, parking fees
  • 16 Breakfasts, 2 home hosted dinners, 1 home hosted lunch
  • Professioanl BULGARIAN English speaking Private Tour Guide (to drive)
  • Professioanl ROMANIAN English speaking Private Tour Guide (to drive)
  • City tour of Sofia
  • City tour of Bucharest including a guided tour of the Palace of the Parliament
  • All sightseeing tours and cultural connections
  • Cheese tasting session in the village of Bran
  • Admission fees for sites and museums as per program
  • informal talks on:Vlad the Impaler – Dracula, Ceausescu and His Times, The Gypsies and Their Journey (all by the tour guide)
  • Organization, VAT

PRICE DOES NOT INCLUDE:

 Additional private expenses of a client

 All that is not mentioned in section “Price includes”

 Photo/video fees at sites and museums

The above stated price is based on cash payment.

Using another method of payment: All taxes and fees are at the expense of the customer: supplement for paying by Visa card – 2,5%, Master card – 2,5 %, pay pal – 4%.

Our vehicles:

For this tour you will have a Mercedes Viano in both Bulgaria and Romania. Our company is owner of the vehicles that we provide for the tours of our clients. All of them are very comfortable and fully insured. We are aware that your safety is most important, that is why we regularly renovate our car park. Our vehicles pass technical check every month and all of them have perfect air conditioners.

Confirmation

The travel arrangement and full-day or half-day tours will be officially booked once we have received a 30% deposit payment. After that you will receive a booking confirmation via e-mail. We kindly ask you to pay the balance not later than 7 days prior to your arrival, unless the booking is made 1 week prior to your arrival or if there is not an agreement for paying cash upon arrival.

Once we have received the payment, we will send the following to your e-mail address: the invoice, the vouchers (if you have booked self guided tour), and all the other necessary travel-related documents and information.

For visa regime and customs restrictions

Cancellation Policy

The customer can cancel the travel arrangement and full-day or half-day tour at any moment however, Easy Bulgaria Travel shall keep a certain portion of the paid amount which will depend on the cancellation period, and which is specified as follows:

21 days prior to departure – no cancellation fee will be applied

21 to 14 days prior to departure – 30 % of the price of a travel arrangement or tour

14 to 7 days prior to departure – 50 % of the price of a travel arrangement or tour

7 to 3 days prior to departure – 80 % of the price of a travel arrangement or tour

3 to 0 days prior to departure – 100 % of the price of a travel arrangement or tour

After the departure or no-show – 100 % of the price of a travel arrangement or tour

In cases of extraordinary circumstances (like flood, fire, earthquaqe or other), Easy Bulgaria Travel Ltd reserves the right to change itineraries. Easy Bulgaria Travel Ltd will certainly always try to meet customers’ requests and return all the funds that were not spent for the purpose of same travel arrangement or a tour.

Easy Bulgaria Travel Ltd wishes you a very pleasant stay in Bulgaria and will be extremely happy to be your host and to show you the beauty of our country!

BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS, BULGARIA TOUR HISTORY AND TRADITIONS


RAZLOG

Razlog is a town and ski resort in Razlog Municipality, Blagoevgrad Province in southwestern Bulgaria. It is situated in the Razlog Valley. The town is just 155 kilometers away from Sofia and just 6 kilometers away from the most developed winter resort in Bulgaria - Bansko.

Two Thracian tribes dii and satri - were the first to settle in the area of present-day Razlog. In 847, Razlog was included in the territory of Bulgaria during the rule of Khan Pressian. Thereafter, the town shared the fate of other Bulgarian lands with the major exception being its non-inclusion in the liberated territories following the Russian-Turkish war of 1877-1878. Razlog was eventually liberated following desperate uprisings by its citizens and the population of neighbouring areas - namely the Kresna-Razlog (1878) and the Ilinden-Preobrazhenie (1903) uprisings of the Pirin region.

The guests of Razlog should definitely visit the numerous craft workshops, weavers, knitters, artists - people who carry the spirit of the traditions of the town. In Razlog there are 41 residential houses of the revival architectural style, of the Razlog-Chepino house type have the qualities of monuments of culture.

Razlog is a huge transport center. Every day regular bus lines connect the town with Bansko, Blagoevgrad, Sofia, Gotse Delchev, Velingrad and many other villages!

The location of the town turns it into a very comfortable starting position for mountain tracks in Rila and Pirin.

In short Razlog can be described as a small but very alive town. The local people are working hard for it to look beautiful and cosy. The local people have preserved their traditional customs and are regularly performing them. One of the most important celebrations for Razlog is New Year eve and the welcoming of the new year.

Very soon a huge golf course will open in the vicinity of the town. Huge investments were made for the completion of the project, so very soon golf lovers will have the opportunity to practice their favorite sport in a comfortable and luxurious complex.

Visit our office in Bansko!
Belmont Complex, ground floor
Gramadeto Area
Bansko 2770, Bulgaria
Mobile: +359 886 033 033


7 unusual Bulgarian customs and traditions

With a millennial history and a wealth of cultural influences from East and West, it is to be expected that Bulgaria has its unique set of authentic traditions and customs. Just like the majority of Europe, Bulgaria celebrates Christmas and Easter as two of its primary holidays, and many of the associated customs like the Christmas tree and Easter eggs are also present.

However, a whole lot of Bulgarian customs and traditions are completely weird and even bizarre. From the entirely confusing way Bulgarians move their head to say “yes” and “no” to the ritual of dancing barefoot on burning embers, kashkaval tourist presents 7 unusual Bulgarian customs and traditions.

1. Chasing the cross into the freezing waters: Jordan’s Day on Epiphany

On 6 January each year, Christian Bulgarians mark Epiphany and the Baptism of Jesus, locally known as Jordan’s Day (Йордановден, Yordanovden), with some rather manly traditions that make use of the icy winter waters. According to one custom, a priest throws a cross into a river or lake and all willing men jump after the cross in a competition to reach and retrieve it. The saying goes that whoever catches the cross will be happy and healthy throughout the year.

Another Jordan’s Day tradition is the icy round dance. Rather than chasing a cross, this involves men dancing in a freezing river to traditional Bulgarian tunes. This custom is best associated with the town of Kalofer, though it has been practiced in other places as well.

2. Carnival against the evil spirits: Kukeri

Carnival against the evil spirits: Kukeri

While carnivals are widespread around the world before Lent, Bulgaria’s Kukeri (кукери) stand out with their scary costumes which look like they have come from an elaborate horror production. An ancient ritual to drive away the evil spirits, the procession of the Kukeri is celebrated either around New Year’s Eve or on Cheesefare Sunday, just before Lent.

The Bulgarian Kukeri are unmistakable thanks to their incredibly creepy masks, the huge bells on their belt and the costumes made of thick animal pelts. A great place to see the variety of costumes is the city of Pernik on the days of the Surva masquerade festival in late January or early February each year.

3. Welcoming spring with red and white: Baba Marta

Meeting spring with red and white: Baba Marta

In Bulgarian folklore, the first day of March is regarded as the beginning of spring. March is imagined in the shape of the mythical grumpy old lady Baba Marta (Баба Марта, “Granny March”) and deeply associated with the red-and-white yarn adornment called Martenitsa (мартеница). On 1 March every year, Bulgarians give a Martenitsa to each of their friends to congratulate them on the beginning of spring.

And when you see a blossoming tree or a stork, you’re supposed to tie the Martenitsa to the tree or place it under a rock, respectively. As a result, in March basically all of Bulgaria is covered in red and white to welcome the warmth of springtime.

4. Sacred barefoot dance on fire: Nestinari

In a few isolated villages in the rolling Strandzha Mountains near the Turkish border, a mystical ritual has survived till the present day. On the night of Saints Constantine and Helen’s Day, villagers gather on the square to dance – barefoot – on burning embers. Reportedly, the dancers (called nestinari, нестинари) descend into a state of trance induced by a sacred drum, explaining the complete lack of pain felt by the participants.

The tradition of Nestinarstvo or Anastenaria combines Eastern Orthodox principles with more ancient pagan rituals. Curiously, it is practiced by both ethnic Bulgarians and the former Greek population of some of the villages in Strandzha.

5. Ancient ritual banned for its cruelty: Dog spinning

Ancient ritual banned for its cruelty: Dog spinning

Though it has been officially banned in all of Bulgaria since 2011, dog spinning had been a tradition in the southeastern parts of the country for hundreds of years. Intended to protect the dogs from rabies and performed on the so-called Dog Monday (the Monday before Saint Theodore’s Day), dog spinning has been stigmatized by animal welfare organizations worldwide as an act of cruelty.

The most common version of this ritual involves suspending a dog above water using a rope and spinning it in each direction. The extent of physical or mental harm to the dogs from this ritual remains controversial, though in any case, the ritual had been dying out since the 19 th century and had been preserved into modern times only in individual villages.

6. Valentine’s Day? No thanks, I’ll celebrate wine instead: Trifon Zarezan

Valentine’s Day? No thanks, I’ll celebrate wine instead: Trifon Zarezan. Photo credit: Pz.IStP, Wikipedia.

While the Western tradition of Valentine’s Day has thoroughly invaded Bulgaria in the last few decades, every Bulgarian knows that 14 February of each year is actually the time for another, more traditional local festival. Trifon Zarezan, or Vine-growers’ Day, is less about loving a person… and all about loving wine!

Mid-February is usually the time when vines are cut to ensure proper growth and an abundant harvest in autumn. Due to this, the traditional cutting of the vines has evolved into the holiday of Trifon Zarezan, a celebration of fertility and Bulgarian wine’s magical qualities. Needless to say, singles and even many couples prefer Trifon Zarezan to Valentine’s Day, and for a good reason…

7. May your success flow like water: spilling water in front of the door

May your success flow like water: spilling water in front of the door

There exist many ways to wish someone luck around the world, but what is done in Bulgaria has to rank among the most curious. When one leaves home for a key event in their life like the first day of school, a decisive exam or an important competition, it is a custom to spill a copper vessel of water in front of the doorstep, so that literally “it [your success] may go on water for you”. And when a bride leaves home before the wedding, she kicks a copper vessel full of water too!

Typically, this tradition is followed up by giving the person a cranesbill plant, a Bulgarian symbol of health and prosperity. Indeed, there seems to be an entire ceremony for ensuring success!


Bulgarian Food: Meats, Fish & Baked/Grilled/Stewed Mains

Already mentioned in Top 5 Above:

Traditional Bulgarian Food: Sach

The word “sach” refers to the clay dish the food is served on. The food is cooked on the dish and it comes out searingly hot and keeps the food warm for ages. The ingredients thrown on the sach can really include anything! Pictured, a sach with potatoes, Bulgarian sausage, chicken and plenty of melty cheese.

Bulgarian Moussaka

Who invented the Moussaka? Turkey, Bulgaria, and Greece all claim to have invented the dish. We intend to do some full research into this complicated origin story in the future. For now, what you need to know is, eat it! Bulgarian moussaka, unlike Greek, is focused on the potato and meat and typically does not include a layer of eggplant.

Kyufte – Bulgarian Meatballs

Kyufte – Bulgarian Meatballs

Kyufte is another dish that is contested to be of Turkish origin (kofte). It’s juicy Bulgarian meatballs.

Kyufte Stuffed With Cheese

Kyufte Stuffed With Cheese

The only way to make kyufte better… stuff it with oozy yellow cheese. I don’t know how they make them so juicy.

Tongue In Butter

Beef Tongue Fried In Butter

Simple but perfect. There’s nothing like frying something in butter to make it better. Even better when the tongue goes just a little crispy on the outside, without drying out on the inside.

Duck Hearts

A big old plate of duck hearts. This seems to be a favourite meaty course in Plovdiv. Great with a glass of red Bulgarian wine.

Karnache

Karnache is a spiral sausage normally made from fresh pork, sometimes lamb, in a sheep casing.

Kebapche

Bulgarian Kebapche: Skinless Kebab Sausages

Kebapche is the caseless minced meat kebab of the Balkans. It’s actually the national dish of Bosnia Herzegovina, where each kebab is small. In Bosnia, it is made from beef, but in Bulgaria expect a long kebab of pork or a pork/beef mix.

Stuffed Peppers / пълнени чушки (pŭlneni chushki)

pŭlneni chushki – Peppers stuffed with rice

Peppers stuffed with meat and rice – similar to Turkish dolma. Once peppers arrived in Europe from the Americas, it was only a matter of time before someone in the Balkans stuffed rice and meat in them.

Keremida

Keremida – Chicken cooked in a roofing tile

Bulgarians love naming dishes after the thing they are cooked in. The word “Keremida” refers to a roofing tile. Similar to sach (above) meat/veg/cheese is cooked in the tile. This is certainly not the most common dish. We tracked it down at Anita restaurant, spa & guest house in a small village south of Plovdiv.

Grilled Trout

Aside from on the Black Sea coast, the most common fish on the menu in Bulgaria is Trout. Grilling with lovage as the herb seasoning is the classic way.

Potatnik / Patatnik

Traditional Bulgarian Food: Potatnik – baked mashed potato pie

Patatnik is a potato pie cooked in the Sach or sometimes another clay dish, in an oven or heated from below. Get ready for buttery indulgence. This baked mash is laced with bubbling fat and mixed with onions and Bulgarian spearmint. The dish originates from the Rhodope Mountains, south of Plovdiv on the way to the Greek border. The original dish, in it’s simplest form, doesn’t have egg or cheese mixed into the mash but that seems to have become a popular choice in restaurants – which is no surprise because it’s awesome.

This regional dish was until recently only available in the mountains but is now being seen on some restaurant menus in Plovdiv and elsewhere. Eaten at Rahat Tepe, Plovdiv.

Katino Meze

Bulgarian Cuisine: Katino Meze

Katino Meze is a meat in gravy dish, normally with chopped pork and onions – traditionally served in a copper pan, though the version we got in Sofia was an obviously lazy presentation – just using the Sach. Sometimes it’s spiced up with hot pepper. Without cheese is more traditional but what can I say, we like cheese…

Shishche / Shashlik

Shishche / Shashlik – Bulgarian Skewered Meats

Marinated meat, grilled on a skewer.

Kavarma / Kapama

Traditional Bulgarian Food: Kavarma – Stew in a clay pot

Kavarma is a slow cooked stew with a choice of meat, onions, and spices – normally with chubritsa too. It’s supposed to be baked in the traditional gyuvech clay pot but some restaurants speed things up by pan cooking it and just serving it in the pot – or just on a plate.

Fancy versions may feature multiple types of meat (pork, chicken, lamb, rabbit, veal, and sausage), and have other ingredients added like sauerkraut, dried plums and spices, and red or white wine. Some say this version is called kapama plutôt que kavarma but we were unable to track down kapama.

Zelen Fasul – Green Beans Stew

Traditional Bulgarian Food: Zelen Fasul – Green Beans Stew

A traditional Bulgarian Food that is typically Bulgarianized with all the essential herbs: spearmint, chubritsa.


AHTOPOL

The small town Ahtopol is situated 87 kilometers south of Bourgas. The beautiful mouth of Veleka River is just 4 kilometers away of the resort. It has two long and picturesque beaches. The water tends to be warmer (around 25 C) and more placid and the off-the-beaten-path beaches allow the opportunity for nude bathing.

The town occupies the place of a Thracian settlement. It was probably colonized in the 6th century BC. The Romans called it Peronticus while the Byzantine leader Agaton reconstructed the town after barbarian invasions and gave it his own name, Agatopolis. The town frequently changed hands between the Byzantine Empire and the Bulgarian state. With the arrival of the Ottoman troops at the end of the 14th century, it was called Ahtenbolu. It was burnt down and devastated by sea pirates many times with the most recent fire being in 1918 when the town was completely destroyed. Remains of the town's fortress and a fountain with a carved horseman are the only traces left from old times.

Four kilometers south of Ahtopol is the magnificent mouth of Veleka River. Close to it is the small village Kosti famous for Nestinarski dances.

Varvara village is 3 kilometers north of the site. It is a favorite place for divers, because of the stone underwater cavities and reefs, formed by shells and other water species.
Tourists who want to experience unforgettable adventure holiday in a desolated site among virgin nature will be more than satisfied here.

South to the border holidaymakers can enjoy the beautiful beaches of Sinemorets, Silistar and Rezovo.

There is regular bus and minibus transport to Bourgas (passing through most of the towns and villages in the southern part of the coast) and Sinemoretz and Rezovo to the south.


25. Pamporovo

Offering an array of activities throughout the year, Pamporovo is mostly popular during the winter when the ski resort in southern Bulgaria truly comes alive. The family-friendly resort is great for everyone, from beginners to experts, and is set amongst a visually stunning Norway spruce forest. Visitors can relax and enjoy the weather and scenery at one of the many hotels and bars found in Pamporovo or try their hand at snowboarding or skiing. There are over 55 kilometers of ski-runs at the resort and visitors can take a crash course with one of the many qualified, multi-lingual ski instructors that are there.

Family getaways, birthday, anniversary for couples, three day weekend, vacation deals, places to visit near me, romantic reception venues, burgers near me, cave, garden, money, capital, amusement parks near me, getaway trip, ocean, tent, RV camping, holidays, dinner places near me: Mount Vernon, Hendersonville, Moundsville, Middletown, Manistee, Lincoln, Homosassa


Voir la vidéo: Je vous présente La Bulgarie - 3 - Le patrimoine historique et culturel (Décembre 2021).