Podcasts sur l'histoire

Comment les anciens Égyptiens voyaient-ils l'Europe et comment appelaient-ils la région ?

Comment les anciens Égyptiens voyaient-ils l'Europe et comment appelaient-ils la région ?

Je me demandais comment les Égyptiens à l'époque du Moyen Empire voyaient l'Europe, à part la Grèce, Rome et la Macédoine ? Ont-ils déjà voyagé pour commercer ou explorer la partie nord du continent, ou en avaient-ils une idée ? Merci!


L'Egypte ancienne

L'Egypte ancienne était une civilisation de l'ancienne Afrique du Nord, concentrée le long du cours inférieur du Nil, située à l'endroit qui est maintenant le pays d'Égypte. La civilisation égyptienne antique a suivi l'Égypte préhistorique et s'est fusionnée vers 3100 av. [2] L'histoire de l'Égypte ancienne s'est déroulée sous la forme d'une série de royaumes stables, séparés par des périodes d'instabilité relative connues sous le nom de Périodes intermédiaires : l'Ancien Empire de l'âge du bronze ancien, l'empire du milieu de l'âge du bronze moyen et le nouvel Âge du bronze tardif.

L'Égypte a atteint l'apogée de sa puissance dans le Nouvel Empire, gouvernant une grande partie de la Nubie et une partie importante du Proche-Orient, après quoi elle est entrée dans une période de lent déclin. Au cours de son histoire, l'Égypte a été envahie ou conquise par un certain nombre de puissances étrangères, dont les Hyksos, les Libyens, les Nubiens, les Assyriens, les Perses achéménides et les Macédoniens sous le commandement d'Alexandre le Grand. Le royaume grec ptolémaïque, formé à la suite de la mort d'Alexandre, a régné sur l'Égypte jusqu'en 30 av. [3]

Le succès de la civilisation égyptienne antique est venu en partie de sa capacité à s'adapter aux conditions de la vallée du Nil pour l'agriculture. Les inondations prévisibles et l'irrigation contrôlée de la vallée fertile ont produit des récoltes excédentaires, qui ont soutenu une population plus dense, ainsi qu'un développement social et culturel. Avec des ressources à revendre, l'administration a parrainé l'exploitation minière de la vallée et des régions désertiques environnantes, le développement précoce d'un système d'écriture indépendant, l'organisation de projets collectifs de construction et d'agriculture, le commerce avec les régions environnantes et une armée destinée à affirmer la domination égyptienne. La motivation et l'organisation de ces activités étaient une bureaucratie de scribes d'élite, de chefs religieux et d'administrateurs sous le contrôle d'un pharaon, qui assurait la coopération et l'unité du peuple égyptien dans le contexte d'un système élaboré de croyances religieuses. [4]

Les nombreuses réalisations des anciens Égyptiens comprennent les techniques d'extraction, d'arpentage et de construction qui ont soutenu la construction de pyramides monumentales, de temples et d'obélisques, un système de mathématiques, un système de médecine pratique et efficace, des systèmes d'irrigation et des techniques de production agricole, le premier connu des bateaux à planches, [5] la technologie égyptienne de la faïence et du verre, de nouvelles formes de littérature et le premier traité de paix connu, conclu avec les Hittites. [6] L'Egypte ancienne a laissé un héritage durable. Son art et son architecture furent largement copiés et ses antiquités emportées aux quatre coins du monde. Ses ruines monumentales ont inspiré l'imagination des voyageurs et des écrivains pendant des millénaires. Un nouveau respect pour les antiquités et les fouilles au début de la période moderne par les Européens et les Égyptiens a conduit à l'investigation scientifique de la civilisation égyptienne et à une plus grande appréciation de son héritage culturel. [7]


Avances de forage dentaire

La civilisation de la vallée de l'Indus a fourni des preuves archéologiques de la première utilisation des forets à arc en dentisterie, remontant à 9 000 ans. Des sites au Pakistan ont révélé des pratiques dentaires impliquant le traitement de troubles liés aux dents avec des perceuses à arc opérées, peut-être, par des artisans de perles qualifiés. Les scientifiques ont recréé les perceuses à arc en utilisant les mêmes matériaux naturels : un arc en bois à cordes était attaché à une broche rotative et la broche était utilisée comme une perceuse avec une tête en silex conçue pour pénétrer les dents. Ils ont découvert que cette ancienne forme de dentisterie était à la fois fiable et efficace.

Une reconstruction expérimentale d'un foret à arc et à pointe de silex utilisé pour percer des molaires trouvées dans un cimetière néolithique de Mehrgarh, au Pakistan. Source des photos .


Le texte égyptien antique qui CONFIRME que les extraterrestres ont visité la Terre dans le passé

On pense depuis un certain temps maintenant que le ‘Tulli Papyrus’ est probablement la meilleure preuve d'anciennes soucoupes volantes dans un passé lointain, mais les principaux historiens ont remis en question son authenticité et sa signification et l'ont constamment rejeté comme preuve que la Terre a été visité par des extra-terrestres – Mais cette preuve historique factuelle ne doit PAS être ignorée.

Comme beaucoup d'autres textes anciens à travers le monde, cet ancien élément de preuve semble raconter une histoire incroyable, une histoire qui pourrait potentiellement changer la façon dont nous nous regardons (passé, présent et futur), notre histoire et l'Univers tout entier !

On pense que cet ancien document, qui n'est en fait pas un papyrus, offre la première preuve jamais faite de soucoupes volantes sur la planète Terre. Document égyptien.

Le pharaon qui régnait sur l'Egypte était Thoutmosis III et selon ce texte ancien intrigant, ces observations massives d'OVNI ont eu lieu en 1480 av. À cette époque, cet événement incroyable a été enregistré dans l'histoire comme un jour d'une importance significative - le jour où quelque chose d'inexplicable et de choquant s'est produit.

Veuillez voir ci-dessous une traduction réelle dans le texte ci-dessus illustré :

« En l'an 22, du troisième mois d'hiver, sixième heure du jour […] parmi les scribes de la Maison de la Vie, il fut découvert qu'un étrange Disque de Feu arrivait dans le ciel. Il n'avait pas de tête. Le souffle de sa bouche dégageait une odeur nauséabonde. Son corps avait une tige de longueur et une tige de largeur. Il n'avait pas de voix. Il est venu vers la maison de Sa Majesté. Leur cœur s'en est troublé et ils sont tombés sur le ventre. Ils [allèrent] voir le roi, pour le rapporter. Sa Majesté [a ordonné que] les rouleaux [situés] dans la Maison de la Vie soient consultés. Sa Majesté méditait sur tous ces événements qui se déroulaient maintenant.

Après plusieurs jours, ils sont devenus plus nombreux que jamais dans le ciel. Ils brillaient dans le ciel plus que l'éclat du soleil, et s'étendaient jusqu'aux limites des quatre supports du ciel […] Puissante était la position des Disques de Feu.

L'armée du roi regardait, avec Sa Majesté au milieu d'eux. C'était après le repas du soir que les Disques s'élevèrent encore plus haut dans le ciel vers le sud. Poissons et autres volatiles pleuvaient du ciel : une merveille jamais connue depuis la fondation du pays. Et Sa Majesté fit apporter de l'encens pour apaiser le cœur d'Amon-Rê, le dieu des Deux Terres. Et il a été [ordonné] que l'événement [soit enregistré pour] Sa Majesté dans les Annales de la Maison de la Vie [à retenir] pour toujours.

Cet ancien texte ancien a été traduit par de nombreux historiens et scientifiques de premier plan et est probablement l'une des preuves les plus importantes de la visite d'anciens extraterrestres sur Terre. Peut-être n'ont-ils jamais réellement quitté la Terre ?

Ils sont avec nous depuis très longtemps – Art de Raphael Terra @http://ufoartist.blogspot.co.uk/

Cet événement historique tout simplement incroyable a été décrit comme étant silencieux, mais avec des vues incroyables de mystérieux disques volants hautement réfléchissants, brillant comme le soleil. Selon ce texte ancien, le départ des visiteurs d'un autre monde a été marqué par un événement mystérieux, alors que des poissons pleuvaient du ciel, presque comme si une sorte de force inconnue affectait les environs !

Ce texte ancien ne mentionne clairement pas si les anciens Égyptiens ont effectivement établi un contact avec ces êtres d'un autre monde, mais il s'agit néanmoins d'un jour extrêmement important dans l'histoire de la planète Terre, à la fois pour l'humanité et pour l'ancienne civilisation égyptienne à l'époque de ce événement incroyable.

Une chose TRÈS importante à retenir est que les Égyptiens de l'Antiquité étaient des astronomes extrêmement expérimentés et plutôt doués, et c'est vers l'an 1500 avant JC, qu'ils étaient déjà experts dans ce domaine, ce qui signifie qu'ils ne se seraient pas trompés sur ces « disques de feu » avec une sorte de phénomène astronomique ou météorologique étrange, ils auraient décrit un phénomène astronomique d'une manière complètement différente. Il est également assez important de se rappeler que dans ces documents anciens, les « disques de feu » sont décrits très clairement car ils ont changé de direction dans le ciel au-dessus des personnes qui en ont été témoins, il est donc très clair que nous savons que ces objets n'ont pas tomber, mais est resté dans le ciel égyptien

ce n'est pas normal pour un événement astronomique (évidemment).

Afin de vraiment comprendre ce texte ancien, cette preuve devrait idéalement être étudiée à nouveau plus en détail. Mais n'est-il pas intéressant que le papyrus d'origine ait disparu ? Mais devinez quoi, le chercheur principal Samuel Rosenberg a déjà demandé au Musée du Vatican une opportunité officielle d'examiner ce document important mystérieux/inconnu, mais la réponse qu'il a reçue a à peu près confirmé que "quelqu'un" ne veut AUCUN intérêt manifesté pour cela. domaine clé et il a eu une réponse de :

Le Papyrus Tulli n'appartient pas au Musée du Vatican. Maintenant, il est dispersé et n'est plus traçable. Dit le musée du VATICAN.

Il est temps de déterrer la VÉRITÉ de notre passé.

RÉSUMÉ U.I.P – Il semble que le Vatican essaie de cacher et d'archiver cette preuve extrêmement précieuse, cachée exprès aux habitants de la planète Terre, peut-être cachée dans une archive secrète, mais pourquoi ? Se pourrait-il que cette preuve importante soit aussi incroyable et changeante que l'élite et les chefs de l'église catholique aient peur de ce que cette PREUVE pourrait causer parmi les masses.

Cela pourrait être l'une des preuves les plus importantes de tous les temps, et cela pourrait en fait prouver que les ET&8217 ont influencé la civilisation égyptienne antique, comme le croient de nombreux théoriciens des anciens astronautes ? Il est littéralement criminel que nos soi-disant dirigeants essaient de nous cacher cela, mais il est également très clair que les dirigeants mondiaux jouent à des jeux et essaient de nous faire croire ce qu'ILS veulent nous faire croire !

C'est une histoire tellement importante et que nous ne pouvons jamais ignorer. CERTAINS dirigeants mondiaux stupides RIREnt lorsque le sujet des « extraterrestres » est évoqué ?

N'oublions pas certaines des histoires incroyables derrière l'Égypte, y compris le projet ISIS et le visiteur extraterrestre de 13 000 ans découvert :

Les pyramides sont si importantes pour toute notre histoire, vous pouvez le ressentir simplement en les regardant et en voyant la quantité d'énergie qui en émane !

Les pyramides sont encore à ce jour un mystère, mais un mystère qui est bientôt sur le point d'être traîné à coups de pied et de cris !


Adoration du soleil

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Adoration du soleil, la vénération du soleil ou une représentation du soleil comme une divinité, comme dans l'Atonisme en Egypte au 14ème siècle av.

Bien que le culte du soleil ait été fréquemment utilisé comme terme pour désigner la religion « païenne », il est en fait relativement rare. Bien que presque toutes les cultures utilisent des motifs solaires, seules quelques cultures (égyptienne, indo-européenne et méso-américaine) ont développé des religions solaires. Tous ces groupes avaient en commun une civilisation urbaine bien développée avec une forte idéologie de royauté sacrée. Dans chacun d'eux, l'imagerie du soleil en tant que souverain des mondes supérieur et inférieur qu'il visite majestueusement au cours de sa tournée quotidienne est prédominante.

Le soleil est le dispensateur de lumière et de vie à la totalité du cosmos avec son œil qui ne cligne pas et qui voit tout, il est le garant sévère de la justice avec la connexion presque universelle de la lumière avec l'illumination ou l'illumination, le soleil est la source de la sagesse .

Ces qualités – souveraineté, pouvoir de bienfaisance, justice et sagesse – sont au cœur de tout groupe religieux d'élite, et c'est dans ces contextes que se trouve une idéologie solaire hautement développée. Les rois gouvernaient par le pouvoir du soleil et prétendaient descendre du soleil. Les divinités solaires, dieux personnifiant le soleil, sont souveraines et omniscientes. Le soleil est souvent un attribut principal de ou est identifié avec la divinité suprême.

Dans l'Egypte ancienne, le dieu solaire Rê était la figure dominante parmi les grands dieux et a conservé cette position dès le début de l'histoire de cette civilisation. Dans le mythe relatant le voyage du dieu soleil sur l'océan céleste, le soleil se met en route alors que le jeune dieu Kheper apparaît à midi au zénith sous la forme du soleil adulte, Rê et arrive le soir dans la région occidentale sous la forme du vieux dieu du soleil, Atoum. Lorsque le pharaon Ikhnaton a réformé la religion égyptienne, il a repris le culte de l'ancienne divinité Re-Horakhte sous le nom d'Aton, une désignation plus ancienne du disque solaire. Sous Akhenaton, les qualités du soleil en tant que créateur et nourricier de la Terre et de ses habitants sont glorifiées.

Le dieu solaire occupait une position centrale dans les religions sumérienne et akkadienne, mais ni le sumérien Utu ni le sémitique Shamash ne figuraient parmi les trois plus hauts dieux du panthéon. Le soleil était cependant l'une des divinités les plus populaires parmi les peuples indo-européens et était pour eux un symbole du pouvoir divin. Surya est glorifié dans les Vedas de l'Inde ancienne comme un dieu omniscient qui observe à la fois les bonnes et les mauvaises actions. Il expulse non seulement les ténèbres mais aussi les mauvais rêves et les maladies. Les héros solaires et les rois soleils occupent également une place centrale dans la mythologie indienne, où Vivasvant, le père de Yama, correspond à l'Iranien Vivahvant, le père de Yima. Il existe une dynastie de rois-soleil, typiquement pacifique, qui est tout à fait distincte des rois guerriers de la lune. Dans l'Iran médiéval, les fêtes du soleil étaient célébrées comme un héritage de l'époque préislamique. Le caractère indo-européen du culte du soleil se voit également dans la conception de la divinité solaire, tirée dans sa voiture, généralement par quatre chevaux blancs, commune à de nombreux peuples indo-européens, et récurrente en indo-iranien, gréco-romain et mythologie scandinave.

Au cours des dernières périodes de l'histoire romaine, le culte du soleil a gagné en importance et a finalement conduit à ce que l'on a appelé un «monothéisme solaire». Presque tous les dieux de l'époque possédaient des qualités solaires, et le Christ et Mithra ont tous deux acquis les traits des divinités solaires. La fête de Sol Invictus (Soleil Invaincu) le 25 décembre a été célébrée avec une grande joie, et finalement cette date a été reprise par les chrétiens comme Noël, l'anniversaire du Christ.

Le type le plus célèbre de culte solaire est la danse du soleil des Indiens des plaines d'Amérique du Nord. Dans les civilisations précolombiennes du Mexique et du Pérou, le culte du soleil était une caractéristique importante. Dans la religion aztèque, de nombreux sacrifices humains étaient exigés par les dieux solaires Huitzilopochtli et Tezcatlipoca. Dans l'ancienne religion mexicaine et péruvienne, le Soleil occupait une place importante dans les mythes et les rituels. Le souverain au Pérou était une incarnation du dieu solaire, Inti. Au Japon, la déesse du soleil, Amaterasu, qui a joué un rôle important dans la mythologie antique et était considérée comme la souveraine suprême du monde, était la divinité tutélaire du clan impérial, et à ce jour, les symboles du soleil représentent l'État japonais.

Les rédacteurs de l'Encyclopaedia Britannica Cet article a été récemment révisé et mis à jour par Adam Augustyn, rédacteur en chef, Reference Content.


Pythagore de Samos (vers 570 – vers 495 av. J.-C.)

Pythagore était un ancien philosophe grec ionien et le fondateur éponyme du pythagoricisme. Ses enseignements politiques et religieux étaient bien connus en Grande-Grèce et ont influencé les philosophies de Platon, d'Aristote et, à travers eux, la philosophie occidentale.

Selon Aristote, les Pythagoriciens utilisaient les mathématiques pour des raisons uniquement mystiques. Leur usage du nombre était dépourvu de toute application pratique. Ils croyaient que toutes choses étaient faites de nombres.

Le nombre un (la monade) représentait l'origine de toutes choses.

Le nombre deux (la dyade) représentait la matière.

Le nombre trois était un "nombre idéal" car il avait un début, un milieu et une fin et était le plus petit nombre de points pouvant être utilisés pour définir un triangle plan, qu'ils vénéraient comme un symbole du dieu Apollon.

Le nombre quatre signifiait les quatre saisons et les quatre éléments.

Le chiffre sept était également sacré parce qu'il était le nombre de planètes et le nombre de cordes d'une lyre, et parce que l'anniversaire d'Apollon était célébré le septième jour de chaque mois.

Ils croyaient que les nombres impairs étaient masculins, que les nombres pairs étaient féminins et que le nombre cinq représentait le mariage car il était la somme de deux et trois.

Dix était considéré comme le "nombre parfait" et les pythagoriciens l'ont honoré en ne se réunissant jamais en groupes de plus de dix. Pythagore a été crédité d'avoir conçu le Tetractys, la figure triangulaire de quatre rangées qui s'additionnent au nombre parfait, dix.


Bien que les hommes égyptiens antiques aient pu facilement faire pousser des barbes authentiques, ils ont plutôt opté pour de faux cheveux par souci d'hygiène. Ils considéraient que les moustaches épaisses, les barbes et les sourcils étaient des signes d'un manque de propreté. Non seulement les anciens Égyptiens gardaient leur visage presque sans poils, mais ils n'avaient généralement pas beaucoup de poils non plus. Les anciens Égyptiens se souciaient beaucoup d'avoir l'air méticuleux et bien rangé.

Lorsque les pharaons sont décédés, ils avaient tendance à être décrits comme Osiris, un dieu qui représentait la mort et l'au-delà. Une partie de cela impliquait d'imiter sa barbe, qui avait une légère boucle au bout. Les fausses barbes étaient souvent placées sur les cercueils des pharaons, car les cercueils présentaient fréquemment des illustrations de leurs visages.


Sculpture égyptienne

La sculpture égyptienne a joué un rôle important dans la vie des anciens Égyptiens. Leur talent pour produire des sculptures incroyablement belles était basé sur leur association avec la sculpture et la construction de leurs tombes et bâtiments. Ils ont lié la sculpture en tant qu'exigence artistique à tout ce qu'ils ont construit et ont cru que les statues de leurs dieux prendraient vie.

Les Égyptiens utilisaient la sculpture de plusieurs manières. Ils ont créé des statues de leurs dieux, rois et reines, mais ils ont également créé ce qu'on appelle des « reliefs ». Il existe deux grands types de reliefs : l'un appelé « bas-relief » où un dessin est sculpté avec le fond découpé pour qu'il se démarque et le second, appelé « reliefs coulés », où ils ont sculpté le motif de manière à ce qu'il soit en retrait ou 'creux'. D'autres types de reliefs comprenaient le « contour-relief » où les seules zones sculptées étaient les contours des images et le « haut-relief » où il y a beaucoup de différence entre l'arrière-plan et l'image sculptée ou en relief.

Une sculpture de style en relief a été sculptée sur toutes les zones de construction autour de l'Égypte. Les images racontaient des histoires sur les batailles remportées par leur pharaon, les conquêtes de terres étrangères, la vie heureuse du pharaon et de sa famille et tout ce qu'ils pensaient être important. Beaucoup de ces reliefs sont encore debout aujourd'hui dans leurs temples religieux et aussi sur les bâtiments et les tours.

Les anciens Égyptiens fabriquaient de nombreuses sculptures à inclure dans les tombes funéraires de leurs pharaons. Les sculptures n'étaient pas seulement des images du pharaon et de sa famille, mais aussi des personnes, des animaux et des esclaves qui l'ont entouré au cours de sa vie. Ceux que nous voyons aujourd'hui semblent être taillés dans la pierre ou fabriqués à partir d'argile et sont incolores. Mais les Égyptiens aimaient la couleur et toutes leurs sculptures étaient recouvertes de teintures et de peintures aux couleurs vives, qui se sont depuis estompées au fil du temps.

De nombreuses sculptures égyptiennes étaient décorées de pierres précieuses, de bijoux et même d'or. Les artistes égyptiens utilisaient également des bois locaux et importés d'autres régions. Ils ont sculpté des statues, des chars, des animaux, des oiseaux et des images de leur vie. Vers 3 000 avant notre ère, les Égyptiens ont commencé à utiliser de l'os et de l'ivoire pour la sculpture.

Lorsque les Égyptiens sculptaient des sculptures de leurs dieux et de leurs pharaons, ils étaient toujours tournés vers l'avant. Leur raisonnement était qu'ils devraient toujours regarder vers l'éternité. Les plus grandes sculptures regardaient parfois légèrement vers le bas, pour rendre l'image plus facile à voir par les gens. Si vous regardez les sculptures, vous remarquerez qu'elles paraissent toujours très rigides. Les Égyptiens ont utilisé les mathématiques dans la conception et de nombreux « angles droits » pour rendre les sculptures plus puissantes. Les artistes ont créé les sculptures de toutes sortes avec l'idée de qui les regarderait même les sculptures en relief sont inclinées pour que les gens puissent les voir.

Les anciens Égyptiens utilisaient beaucoup de symboles dans leurs œuvres d'art. Les sculptures de leurs dieux ainsi que leurs espèces comportaient toujours des images symboliques pour montrer qu'ils avaient le pouvoir sur toutes choses. Lorsqu'ils créaient des sculptures d'autres choses, elles étaient généralement plus petites, avec des symboles plus petits pour montrer qu'elles avaient moins de pouvoir ou faisaient partie de la nature. Ils ont utilisé des symboles spécifiques dans la sculpture tels que des lignes en zigzag pour représenter l'eau et un étang serait représenté sous la forme d'un rectangle.

Les sculptures en relief utilisaient généralement la vue de côté ou de profil au lieu d'une vue de face complète. Les dieux, les pharaons et la famille royale ont toujours été représentés comme la plus grande partie de la sculpture. De nombreux reliefs dans les tombes funéraires sont encore visibles aujourd'hui avec toutes les couleurs peintes.

La sculpture égyptienne a changé très lentement au fil des années. Les archéologues ont eu du mal à essayer de retracer les changements de style artistique.


L'eye-liner égyptien peut avoir évité la maladie

De toute évidence, les anciens Égyptiens n'ont pas reçu la note sur l'empoisonnement au plomb. Leur maquillage pour les yeux était plein de trucs. Bien que l'on sache aujourd'hui que le plomb peut provoquer des lésions cérébrales et des fausses couches, les Égyptiens croyaient que les cosmétiques à base de plomb protégeaient des maladies oculaires. Maintenant, de nouvelles recherches suggèrent qu'ils ont peut-être été sur quelque chose.

Des travaux antérieurs indiquent que les Égyptiens ajoutaient volontairement du plomb à leurs produits cosmétiques. Lorsque le chimiste analytique Philippe Walter et ses collègues du CNRS et du musée du Louvre à Paris ont analysé la composition de plusieurs échantillons du célèbre eye-liner noir audacieux des Égyptiens de la collection du Louvre, ils ont identifié deux types de sel de plomb introuvables dans la nature. Cela signifie que les anciens Égyptiens ont dû les synthétiser. Mais la fabrication de sel de plomb est un processus délicat et délicat qui nécessite un entretien pendant des semaines - et contrairement à d'autres composants de maquillage courants, les sels ne sont pas brillants. Alors pourquoi se sont-ils embêtés ?

Des manuscrits anciens ont donné un indice aux scientifiques. Il s'avère qu'à cette époque, les gens fabriquaient des sels de plomb et les utilisaient comme traitement pour les affections oculaires, les cicatrices et les décolorations. Lorsque Walter a parlé des résultats au chimiste analytique Christian Amatore de l'Ecole Normale Supérieure de Paris, Amatore a dit qu'il était intrigué parce que le plomb est maintenant connu pour avoir tant d'effets toxiques.

Pour voir si le plomb pouvait conférer des avantages pour la santé, Amatore, Walter et leurs collègues ont ajouté des sels de plomb aux cellules de la peau humaine appelées kératinocytes, qui ont été cultivées en laboratoire. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que le plomb stresserait les cellules et les amènerait à produire du peroxyde d'hydrogène, de l'oxyde nitrique et d'autres composés impliqués dans la réponse immunitaire du corps. Et en effet, les cellules traitées au plomb ont commencé à pomper plus d'oxyde nitrique que les cellules témoins, rapporte l'équipe en ligne dans Chimie analytique.

Amatore dit que l'oxyde nitrique déclenche une série de processus biochimiques dans le corps qui finissent par envoyer des cellules immunitaires appelées macrophages vers le site de l'infection, où elles engloutissent les organismes envahisseurs. Ce n'est probablement pas ce qui se passe dans les kératinocytes, explique l'immunologiste Martin Olivier de l'Université McGill à Montréal, au Canada, qui n'a pas participé à l'étude. Il est peu probable que des macrophages ou d'autres cellules immunitaires sortent du corps et éclatent à travers la peau pour combattre les agents infectieux à la surface, note-t-il. Au lieu de cela, l'oxyde nitrique libéré par les kératinocytes pourrait tuer directement les bactéries causant des maladies oculaires sur la peau ou près de l'œil en décomposant la structure ou l'ADN d'une bactérie. Un autre scénario plausible, dit Olivier, est que le plomb lui-même pourrait stimuler directement les cellules immunitaires déjà présentes dans la paupière.

Cet avantage potentiel du plomb est contraire à tout ce que nous savons sur la substance, mais il pourrait correspondre au modèle de l'hormèse, explique l'épidémiologiste Jennifer Weuve du Rush University Medical Center à Chicago, Illinois. "Le principe derrière l'hormesis est que, pour certaines expositions, il peut y avoir une fenêtre où l'exposition est nocive mais aussi une où elle est utile", explique-t-elle.

Pourtant, Weuve met en garde contre l'ajout de plomb à l'eye-liner dans votre trousse de maquillage. Les gens modernes vivent beaucoup plus longtemps que les anciens Égyptiens - dont beaucoup sont morts dans la trentaine - et les dangers d'une exposition prolongée au plomb l'emportent sur tout avantage antimicrobien, dit-elle. En effet, la stratégie d'eye-liner des Égyptiens se serait retournée contre eux s'ils avaient vécu assez longtemps, note-t-elle, car une exposition à long terme au plomb peut augmenter le risque de développer des cataractes.


Grandes civilisations de l'Europe

Grèce

Civilisation grecque antique développé du 12ème siècle avant JC à 146 avant JC. Il a continué à couvrir les territoires méridionaux de la péninsule balkanique, les îles des mers Égée et Ionienne et la côte ouest de l'Asie Mineure.

En raison du relief de la terre, ce n'était pas un empire uni mais était composé de cités-états indépendantes, qui ont eu diverses guerres entre elles. Parmi les plus importantes figuraient Athènes, Sparte et Thèbes.

Son histoire peut être divisée en quatre périodes distinctes, qui sont les suivantes :

  • Période sombre: du 12ème siècle avant JC au 8ème siècle avant JC. Il y a très peu d'enregistrements de cette époque, il est donc difficile de savoir ce qui s'est passé. Cela a commencé avec la destruction de la civilisation mycénienne, qui occupait auparavant cette région.
  • Âge archaïque: du 8ème siècle avant JC au 6ème siècle avant JC. Au début de cette période, Homère a écrit les deux œuvres grecques les plus célèbres : l'Iliade et l'Odyssée. Ils étaient considérés comme de véritables récits historiques.
  • Âge classique: du 5ème siècle avant JC au 4ème siècle avant JC. L'apogée de leur gloire, également connue sous le nom d'âge d'or d'Athènes. Il y a eu un grand développement culturel, alors que d'importants écrivains de théâtre comme Sophocle et Aristophane ont pris de l'importance. De grands bâtiments comme le Parthénon ont été construits. Les guerres gréco-persanes se sont également produites au cours de ce siècle, au cours desquelles les Grecs ont vaincu les Perses.
  • Âge hellénistique: du 4ème siècle avant JC au 1er siècle avant JC. La dernière période a commencé avec la mort du souverain Alexandre le Grand. En 146 avant JC, les Romains conquirent la Grèce et l'annexèrent à leur empire.

La langue parlée dans cette civilisation était le grec, qui avait des dialectes différents selon la région. Cette langue était caractérisée par trois genres (masculin, féminin et neutre) et trois nombres (singulier, duel et pluriel).

Les Grecs ont construit des bâtiments et des monuments impressionnants. Parmi eux, le Parthénon se distingue dans l'Acropole d'Athènes. Il a été construit au 5ème siècle avant JC. Il se compose de huit colonnes frontales et de 17 colonnes latérales, et chacune a une hauteur de 10,93 mètres. C'est un temple dédié à la déesse Athéna.

Ils avaient une religion polythéiste. Ils croyaient que les dieux étaient anthropomorphes, c'est-à-dire qu'ils avaient une forme humaine. Ils adoraient aussi les phénomènes naturels. Selon les Grecs, les dieux vivaient au sommet du mont Olympe, une montagne située entre la Thessalie et la Macédoine, qui culmine à 2 919 mètres.

Zeus était la plus importante de toutes les divinités car il était considéré comme le père de tous les dieux et de tous les peuples, ainsi que le dieu du ciel et du tonnerre. Le nom de sa femme et de sa sœur était Hera.

Italie

La plus grande culture qui s'est développée en Italie a été Rome antique. Il a ensuite couvert l'Europe méridionale et occidentale (y compris la Grande-Bretagne), l'Asie occidentale et l'Afrique du Nord. Selon la légende, il a été fondé par Romulus et Remus en 753 av.

Ils ont eu une monarchie jusqu'en 509 av. Le roi était choisi par le Sénat, un groupe d'anciens. Le dernier monarque était Lucius Tarquinius Superbus.

Après cela, la République romaine a été établie, qui était gouvernée par des consuls. Pendant ce temps, ils ont conquis la Sicile, la péninsule ibérique, la Macédoine et l'empire séleucide (Moyen-Orient). Diverses révoltes et guerres civiles ont commencé à se produire au 1er siècle avant JC.

L'Empire romain a commencé en 29 av. Le premier empereur fut César Auguste, qui vécut à l'apogée de sa gloire. D'autres empereurs éminents étaient Trajan, Hadrien et Marc Aurèle.

L'empereur Théodose divisa le territoire en deux en 395 après JC. L'Empire romain d'Occident a pris fin en 476, tandis que l'Empire d'Occident a duré jusqu'en 1453, date de la chute de Constantinople.

La société romaine était hiérarchisée. Au sommet se trouvaient les patriciens et, sous eux, les Equites. Les plébéiens étaient la majorité de la population, les pauvres. Les esclaves, souvent prisonniers de guerre, n'avaient aucun droit.

Ils parlaient le latin, dont certaines langues comme l'espagnol, le français et l'italien descendent. Quant à la religion, ils ont adopté l'ancienne religion grecque, mais ils ont rebaptisé les dieux. Par exemple, Zeus est devenu Jupiter.

Les chrétiens et les juifs ont été persécutés jusqu'en 313 lorsque l'empereur Constantin Ier a annoncé la tolérance pour le christianisme dans l'Empire.

Espagne

Jusqu'à l'arrivée des Celtes au IXe siècle av. J.-C., différents peuples, les Ibères, occupaient l'Espagne. Les Celtes sont originaires des Alpes et se sont installés dans le nord et le centre du pays, ainsi qu'en France.

Ils se mêlèrent aux Ibères, donnant naissance aux Celtibères. Pendant ce temps, les Basques n'ont pas été envahis, ils sont donc restés sans mélange.

En 1104 avant JC, les Phéniciens arrivèrent et fondèrent quelques villes qui subsistent encore aujourd'hui, comme Huelva, Cadix et Malaga. Ils ont été remplacés par les Grecs, qui se sont installés principalement en Catalogne.

Au IIIe siècle av. J.-C., les Carthaginois fondent Carthagène. Bientôt les guerres avec Rome ont commencé. Les Romains les ont finalement vaincus et ont conquis tout le territoire, qu'ils ont appelé Hispania.

L'Hispanie a connu un processus de romanisation où ils ont adopté toute la culture de ce peuple : le latin a remplacé d'autres langues, l'agriculture et l'élevage ont été modernisés, un important réseau urbain s'est développé, etc.

Après les Romains, les Wisigoths sont arrivés en 406 après JC, qui sont restés jusqu'en 711, lorsque l'ère musulmane a commencé et qu'al-Andalus a été créé. En 1492, leur empire s'évanouit à la suite de la Reconquista chrétienne.


Voir la vidéo: PREUVES! Les égyptiens étaient noirs et sont à lorigine de toute la science moderne (Décembre 2021).