Podcasts sur l'histoire

24 septembre 2013 Jour 248 de la Cinquième Année - Histoire

24 septembre 2013 Jour 248 de la Cinquième Année - Histoire


Le président Barack Obama et l'ancien président Bill Clinton sont baignés de lumière bleue alors qu'ils parlent dans les coulisses avant de participer au Clinton Global Initiative Healthcare Forum au Sheraton New York Hotel and Towers à New York, NY, le 24 septembre 2013. Ancien secrétaire d'État Hillary Rodham Clinton, à droite, attend pour les présenter

10h10 LE PRESIDENT s'adresse à l'Assemblée générale des Nations Unies - LA PREMIÈRE DAME assiste également
North Lawn Building - Le complexe des Nations Unies

10h50 LE PRESIDENT rencontre John Ashe, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies
North Lawn Building - Le complexe des Nations Unies

11h35 LE PRESIDENT tient une réunion bilatérale avec le Président Michel Sleiman de la République du Liban
Bâtiment des conférences - Complexe des Nations Unies

12h50 LE PRESIDENT rencontre le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon
Bâtiment des conférences - Complexe des Nations Unies

13h15 LE PRESIDENT assiste à un déjeuner offert par le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon
Bâtiment des conférences - Complexe des Nations Unies

15h00 LE PRESIDENT rencontre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas
Bâtiment des conférences - Complexe des Nations Unies

16h55 LE PRÉSIDENT participe à une conversation avec l'ancien président Clinton sur l'avenir de la réforme des soins de santé
Hôtel Sheraton New York et tours

19h35 LE PRESIDENT prononce une allocution à la réception de la DNC
Hôtel Waldorf Astoria
Groupe d'impression

21h00, heure d'appel du pool de voyage en ville

21h40 LE PRÉSIDENT et LA PREMIÈRE DAME quittent New York en route vers la base aérienne d'Andrews
Aéroport international John F. Kennedy
Ouvrir la presse

22:35 LE PRESIDENT et LA PREMIERE DAME arrivent à la base commune Andrews
Couverture de piscine de voyage à l'extérieur de la ville

22h50 LE PRESIDENT et LA PREMIERE DAME arrivent à la Maison Blanche
Pelouse Sud


Réunions publiques sur le développement de médicaments axés sur les patients (PFDD) dirigées par la FDA

Les personnes vivant avec une maladie sont particulièrement bien placées pour éclairer la compréhension du contexte thérapeutique pour le développement et l'évaluation des médicaments. En 2012, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a créé l'initiative Patient-Focused Drug Development (PFDD) pour obtenir plus systématiquement le point de vue des patients sur des maladies spécifiques et leurs traitements actuellement disponibles. Les réunions PFDD sont uniques parmi les réunions publiques de la FDA, avec un format conçu pour impliquer les patients et obtenir leurs points de vue sur deux sujets : (1) les symptômes les plus significatifs de leur état et l'impact de l'état sur la vie quotidienne et, (2) leur approches actuelles du traitement.

De 2012 à 2017, dans le cadre de la cinquième autorisation du PDUFA (PDUFA V), la FDA a organisé 24 réunions de développement de médicaments centrés sur le patient (PFDD) pour obtenir plus systématiquement le point de vue des patients sur des maladies spécifiques et leurs traitements. Les réunions du PFDD offrent aux principales parties prenantes, notamment la FDA, les défenseurs des patients, les chercheurs, les développeurs de médicaments, les prestataires de soins de santé et autres, l'occasion d'entendre la voix du patient. Les leçons apprises comprennent, sans s'y limiter, les expériences spécifiques qui comptent le plus pour les patients, les points de vue des patients sur les avantages significatifs du traitement et la manière dont les patients souhaitent être impliqués dans le processus de développement de médicaments.

La FDA reconnaît la valeur de la collecte des commentaires des patients lors des réunions PFDD et continue d'accueillir des réunions PFDD spécifiques à une maladie. Plus d'informations sur les réunions PFDD dirigées par la FDA. Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur les réunions PFDD dirigées par la FDA.

Vous trouverez ci-dessous des liens vers les documents de réunion, y compris les transcriptions, les enregistrements de diffusion Web et les diapositives de présentation. Après chaque réunion du PFDD, la FDA a résumé les commentaires partagés par les patients et les représentants des patients dans un rapport Voice of the Patient. Les liens vers ces rapports de synthèse sont également disponibles ci-dessous.

Cliquez ci-dessous pour parcourir les domaines de maladie pour les réunions PFDD dirigées par la FDA

Prochaines réunions PFDD dirigées par la FDA

Réunions PFDD dirigées par la FDA

Prochaines réunions PFDD dirigées par la FDA

Il n'y a actuellement aucune prochaine réunion PFDD dirigée par la FDA.

Réunions PFDD dirigées par la FDA

Alopécie Areata

Le 11 septembre 2017, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour l'alopécie areata. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de l'alopécie areata sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Alpha-1 Antitrypsine

Le 29 septembre 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour l'alpha-1 antitrypsine. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de l'alpha-1 antitrypsine sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Le 4 mai 2017, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour l'autisme. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de l'autisme sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Cancer du sein

Le 2 avril 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour le cancer du sein. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact du cancer du sein sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

La maladie de Chagas

Le 28 avril 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la maladie de Chagas. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la maladie de Chagas sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Syndrome de fatigue chronique/encéphalomyélite myalgique

Le 25 avril 2013, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour le syndrome de fatigue chronique et l'encéphalomyélite myalgique. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact du syndrome de fatigue chronique et de l'encéphalomyélite myalgique sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

La douleur chronique

Le 9 juillet 2018, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la douleur chronique. La FDA souhaitait entendre les points de vue des patients sur la douleur chronique, leurs points de vue sur les approches thérapeutiques et les défis ou obstacles à l'accès aux traitements de la douleur chronique. La FDA était particulièrement intéressée par les témoignages de patients souffrant de douleurs chroniques gérées par des médicaments analgésiques tels que des opioïdes, de l'acétaminophène, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des antidépresseurs, d'autres médicaments et des interventions ou thérapies non pharmacologiques.

Dysfonctionnement sexuel féminin

Le 27 octobre 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour le dysfonctionnement sexuel féminin. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la dysfonction sexuelle féminine sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Fibromyalgie

Le 26 mars 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur le patient pour la fibromyalgie. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la fibromyalgie sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Troubles gastro-intestinaux fonctionnels

Le 11 mai 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour les troubles gastro-intestinaux fonctionnels. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact des troubles gastro-intestinaux fonctionnels sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Hémophilie A, B et autres troubles de la coagulation héréditaires

Le 22 septembre 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour l'hémophilie A, B et d'autres troubles de la coagulation héréditaires. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de l'hémophilie A, B et d'autres troubles de la coagulation héréditaires sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Angioedème héréditaire

Le 25 septembre 2017, la FDA organise une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur le patient pour l'œdème de Quincke héréditaire. La FDA souhaite obtenir le point de vue des patients et des soignants sur l'impact de l'angio-œdème héréditaire sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Le 14 juin 2013, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

La maladie de Huntington

Le 22 septembre 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la maladie de Huntington. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la maladie de Huntington sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Fibrose pulmonaire idiopatique

Le 26 septembre 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la fibrose pulmonaire idiopathique. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la fibrose pulmonaire idiopathique sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Erreurs innées du métabolisme

Le 10 juin 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour les erreurs innées du métabolisme. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact des erreurs innées du métabolisme sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Cancer du poumon

Le 28 juin 2013, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour le cancer du poumon. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact du cancer du poumon sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Le 24 septembre 2013, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur le patient pour la narcolepsie. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la narcolepsie sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Douleur neuropathique associée à la neuropathie périphérique

Le 10 juin 2016, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur le patient pour la douleur neuropathique associée à la neuropathie périphérique. La FDA souhaite obtenir les commentaires des patients sur l'impact de la douleur neuropathique associée à la neuropathie périphérique sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les thérapies actuellement disponibles pour traiter la maladie.

Infections pulmonaires mycobactériennes non tuberculeuses

Le 15 octobre 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour les infections pulmonaires mycobactériennes non tuberculeuses. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact des infections pulmonaires mycobactériennes non tuberculeuses sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Trouble lié à l'utilisation d'opioïdes

Le 17 avril 2018, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour les troubles liés à l'utilisation d'opioïdes (OUD). En particulier, la FDA souhaitait connaître le point de vue des patients sur le TOD, y compris les effets sur leur santé et leur bien-être. ont le plus grand impact sur la vie quotidienne, leur expérience d'utilisation de traitements médicaux sur ordonnance et d'autres traitements ou thérapies pour le TOU, et les défis ou obstacles à l'accès ou à l'utilisation de traitements médicaux pour le TOU.

L'enregistrement audio de cette réunion est accessible au public en utilisant les liens ci-dessous. En raison de la nature sensible du sujet de la réunion et de l'importance de recueillir des commentaires sincères et significatifs de personnes qui se sont manifestées parler de vivre avec un trouble lié à l'usage d'opioïdes, il n'y a pas d'enregistrement vidéo de la réunion.

La maladie de Parkinson

Le 22 septembre 2015, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la maladie de Parkinson. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la maladie de Parkinson sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Patients ayant reçu une greffe d'organe

Le 27 septembre 2016, la FDA a organisé une réunion publique sur les patients ayant reçu une greffe d'organe. La FDA souhaitait obtenir les commentaires des patients sur l'impact de la réception d'une greffe d'organe sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les thérapies actuellement disponibles pour gérer la transplantation d'organes.

Le 17 mars 2016, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur le patient pour le psoriasis. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact du psoriasis sur la vie quotidienne, les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques et les facteurs de décision pris en compte lors de la sélection d'un traitement. La FDA s'est intéressée aux perspectives des patients pour les types de psoriasis avec principalement des symptômes cutanés (tels que le psoriasis en plaques, le psoriasis des ongles, le psoriasis en gouttes, etc.).

Hypertension artérielle pulmonaire

Le 13 mai 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour l'hypertension artérielle pulmonaire. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de l'hypertension artérielle pulmonaire sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Le 6 avril 2017, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la sarcopénie. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la sarcopénie sur la vie quotidienne et les opinions des patients sur les approches thérapeutiques.

Drépanocytose

Le 7 février 2014, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la drépanocytose. La FDA souhaitait obtenir le point de vue des patients sur l'impact de la drépanocytose sur la vie quotidienne et les points de vue des patients sur les approches thérapeutiques.

Trouble d'utilisation de stimulants

Le 6 octobre 2020, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour les troubles liés à l'utilisation de stimulants. Cette réunion a fourni à la FDA l'occasion d'obtenir des commentaires de personnes souffrant de troubles liés à l'utilisation de stimulants et d'autres parties prenantes sur l'impact des troubles liés à l'utilisation de stimulants et des points de vue sur les objectifs et les approches du traitement. La FDA souhaitait entendre les points de vue de personnes souffrant d'un trouble lié à l'utilisation de stimulants sur les effets sur la santé et les impacts quotidiens de leur trouble lié à l'utilisation de stimulants, l'impact (le cas échéant) de la consommation d'opioïdes et de polysubstances sur leur trouble lié à l'utilisation de stimulants, les objectifs de traitement et les facteurs de décision pris en compte lors de la recherche ou choisir un traitement.

Sclérose systémique

Le 13 octobre 2020, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour la sclérose systémique. La FDA souhaitait entendre les points de vue des personnes atteintes de sclérose systémique sur les effets sur la santé et les impacts quotidiens de leur sclérose systémique, les objectifs de traitement et les facteurs de décision pris en compte lors de la recherche ou de la sélection d'un traitement.

Le 8 mars 2021, la FDA a organisé une réunion publique sur le développement de médicaments axés sur les patients pour le vitiligo. La FDA souhaitait entendre les points de vue des personnes atteintes de vitiligo sur les effets sur la santé et les impacts quotidiens de leur vitiligo, les objectifs de traitement et les facteurs de décision pris en compte lors de la recherche ou de la sélection d'un traitement.

Pour obtenir des mises à jour sur les programmes de développement de médicaments axés sur les patients du CDER, abonnez-vous à notre service d'abonnement gratuit par courrier électronique en utilisant le bouton en haut de la page.


Les Knicks de New York remportent la cinquième séquence consécutive, la plus longue séquence en sept ans

DALLAS - Tom Thibodeau, l'entraîneur-chef notoirement bourru des New York Knicks de première année, a esquissé un sourire lorsqu'on lui a demandé son comportement après une victoire de 117-109 vendredi soir contre les Mavericks de Dallas.

Il s'agissait de la cinquième victoire consécutive de New York, marquant la plus longue séquence de victoires consécutives de la franchise en sept ans. Les Knicks, qui avaient une fiche de défaites et n'ont pas réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires au cours des sept saisons précédentes, sont sixièmes au classement de la Conférence de l'Est avec une fiche de 30-27.

"Suis-je heureux? Vous savez que je ne suis jamais heureux", a déclaré Thibodeau. "Nous essayons de ne pas nous laisser emporter par tout cela. Je pense que vous ne voulez pas vous perdre, et c'est la chose la plus importante pour comprendre ce qui fait gagner. Je pense que si nous prenons soin de tout le petit choses, les grandes choses prennent soin d'elles-mêmes.

"Je pense que nous croyons que nous pouvons gagner, et c'est probablement la chose la plus importante. Cela a commencé comme ça au début. Peu importe ce que les gens de l'extérieur pensent. C'est ce que nous pensons."

Les Knicks ont disputé 545 matchs entre cinq séquences de victoires consécutives, la deuxième plus longue séquence de l'histoire de la franchise derrière une séquence de 653 matchs de 1958 à 1966, selon la recherche ESPN Stats & Information.

"Nous devons continuer à construire", a déclaré l'attaquant des étoiles Julius Randle, qui a récolté en moyenne 30,2 points, 9,2 rebonds et 6,4 passes décisives au cours de la séquence de victoires.

Randle, un natif de Dallas qui avait plusieurs amis et membres de sa famille dans la foule de l'American Airlines Center, a peut-être poursuivi la meilleure partie de sa carrière avec une performance dominante contre les Mavericks. Il a terminé avec 44 points sur 16 tirs sur 29, 10 rebonds et sept passes décisives, devenant le premier Knick à avoir au moins 40 points, 10 rebonds et cinq passes décisives dans un match depuis Bernard King lors d'une victoire le 22 mars 1985.

« Il fait des jeux gagnants, a dit Thibodeau. « La façon dont nous avons commencé le match, son agressivité a donné le ton. Je l'ai dit plusieurs fois : c'est notre moteur. Il nous fait partir.

Randle a été particulièrement dominant au cours des trois derniers matchs, marquant 34 points lors de la victoire de lundi sur les Lakers de Los Angeles, 32 lors de la victoire de mercredi sur les Pélicans de la Nouvelle-Orléans et un record de 44 points vendredi.

Le gardien des Knicks, RJ Barrett, a déclaré qu'il pensait que ce n'était pas une coïncidence si Randle avait si bien joué contre ses deux équipes précédentes et sa ville natale Mavs, qui n'a pas poursuivi Randle en agence libre deux fois alors qu'ils disposaient de suffisamment d'espace pour le plafond salarial.

"La façon dont ils ont établi le calendrier – les Lakers, la Nouvelle-Orléans, puis à Dallas et à la Nouvelle-Orléans à nouveau – je veux dire, vous saviez en quelque sorte qu'il allait sortir et faire ça", a déclaré Barrett, qui avait 24 points et huit rebonds contre les Mavs. "Cela ne me surprend pas du tout. C'est un joueur formidable."

Thibodeau a cité l'amélioration du tir à 3 points de Randle comme la clé de son succès cette saison, alors que le candidat du joueur le plus amélioré réalise un record en carrière de 41 % sur une plage de 3 points après avoir obtenu 6 sur 11 lors de la victoire de vendredi. Thibodeau a également fait l'éloge de l'engagement de Randle envers le conditionnement intersaison pour se préparer à porter un fardeau offensif aussi important pour les Knicks.

"C'est une responsabilité, mais ce n'est pas quelque chose qui me pèse ou quoi que ce soit", a déclaré Randle. "C'est juste mon approche et qui je suis. J'essaie juste d'être le même tous les jours - pas d'essayer d'être trop haut ou trop bas. Je suis qui je suis. Viens travailler, mets mon casque, essaie de soyez altruiste et jouez pour mon équipe. Que cela dicte les résultats. "


24 septembre 2013 Jour 248 de la Cinquième Année - Histoire

Êtes-vous à la recherche d'une formation avec un fort retour sur investissement qui vous mettra sur la bonne voie ? Le Master of Science in Analytics (MSA) est un programme rentable avec un délai d'achèvement rapide et une expérience éprouvée. Des études de référence sur les salaires de départ et les taux de placement montrent que les résultats des étudiants MSA rivalisent, voire surpassent ceux de programmes comparables dans d'autres grandes universités. La période de retour sur investissement est estimée à deux ans en moyenne.

Les services de développement professionnel et de carrière font partie intégrante de l'expérience MSA, y compris l'aide à la rédaction de curriculum vitae, les compétences en entretien et en présentation, et le réseautage professionnel. Tous les services de carrière sont dotés et coordonnés par l'Institut et fournis exclusivement aux étudiants MSA. Des dizaines d'employeurs visitent l'Institut chaque semestre dans le seul but d'interviewer nos étudiants. La plupart des entretiens d'embauche sont menés sur le campus et organisés avec l'aide de l'Institut.

Si devenir un scientifique des données est votre aspiration, laissez votre choix de l'endroit où étudier être une décision fondée sur les données. L'Institut a été fondé sur un principe de transparence en fournissant aux candidats potentiels des données pertinentes sur les résultats des étudiants. Nous croyons qu'il faut laisser les chiffres parler d'eux-mêmes. Le rapport d'emploi est un recensement complet et soigneusement organisé de nos résultats annuels de placement. Il est publié rapidement après l'obtention du diplôme chaque année. Nous vous invitons à télécharger le rapport d'emploi et à vous renseigner pour toute question que vous pourriez avoir à ce sujet.

EMPLOYEURS FAISANT DES OFFRES
IA Accenture
Agoda
Aligner la technologie
Allié
American Express
Ankura
Société Bain &*
Institut de politique bancaire
Conseil Beghou
Cerise Bekaert
Cigna
Systèmes Cisco
Nuage côtier
Deloitte*
Réseau DISH
Financement des dividendes
Institut de recherche clinique Duke
université de Duke
Recherche sur les aînés
Augmenter le crédit*
EY*
Fidelity Investments*
Cinquième Troisième Banque*
Banque alimentaire de l'Est et du Centre de la NC
General Motors
Allez papa
Maison de guide*
Hazen et Sawyer
IBM
John Deere
JPMorgan Chase*
KPMG
Arbre de prêt*
Locus Biosciences
Martin Marietta
Services missionnaires
Médias océaniques
Pendo*
Peraton
PwC
Q2 (PrecisionLender)
chapeau rouge
SAS*
Siemens Healthineers
Ferme d'État
Cible RWE/NoviSci
Le Groupe des Risques Financiers*
Le dépôt d'accueil*
TruDataRx
Truiste*
Université de Californie, San Francisco
VitalFlo
Wake Forest Baptist Health
Wellnecity
Wells Fargo
Gras désigne les employeurs qui ont réussi à embaucher un ou plusieurs candidats, et (*) pour les employeurs qui ont embauché plus d'un candidat. La liste n'inclut pas les agences du gouvernement fédéral faisant des offres d'emploi conditionnelles.

Remarques: Les données concernant les salaires et les primes sont autodéclarées par les diplômés (sans anonymat) et, dans la mesure du possible, vérifiées par les employeurs dans les cas où le placement est organisé par l'Institut (c'est-à-dire la plupart des candidats). Deux diplômés sont retournés chez d'anciens employeurs. Deux diplômés suivront un programme de formation rémunéré parrainé par l'employeur pendant un an avant d'occuper un emploi régulier à temps plein. Tous les autres placements sont des postes rémunérés à temps plein.

Les données sont rendues publiques ici pour guider les futurs étudiants et employeurs. Les chiffres du salaire de base annuel n'incluent pas les primes à la signature, les indemnités de réinstallation ou d'autres formes de rémunération unique garantie à la signature. Les offres d'emploi conditionnelles (c. En tant que diplôme STEM, les diplômés internationaux de MSA sont éligibles à la formation pratique facultative (OPT). Le démarrage a généralement lieu le premier samedi de mai.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : L'Institut a fait ses preuves en matière de placement de diplômés dans la profession d'analyste, mais il n'offre en aucun cas une garantie d'emploi à l'obtention du diplôme MSA.

Suivi d'emploi de scientifique de données

Le graphique suivant fournit des données en temps réel sur le nombre d'offres d'emploi aux États-Unis pour les scientifiques de données débutants avec des salaires de 80 000 $ ou plus publiés au cours des 30 derniers jours. Bien que les offres d'emploi de « scientifique de données » ne soient qu'un sous-ensemble d'une catégorie plus large de postes pour lesquels nos étudiants se qualifient généralement (téléchargez le rapport sur l'emploi MSA pour plus de détails), les données peuvent fournir un bon baromètre des conditions d'emploi globales pour l'analyse professionnels. Il faut s'attendre à ce que la tendance des offres d'emploi soit saisonnière.

De nombreux articles écrits sur l'abondance d'emplois bien rémunérés pour les scientifiques des données surestiment généralement le nombre d'ouvertures en signalant tous les postes ouverts publiés. En limitant les requêtes de recherche aux postes de niveau d'entrée, récemment publiés (dans les 30 jours) et avec un niveau de salaire prévu supérieur à 80 000 $ (MS ou Ph.D. requis), les données ici fournissent une estimation plus précise du marché de l'emploi auquel est confronté nouveaux diplômés des programmes de maîtrise. Notre recherche montre qu'une requête naïve (sans restrictions) surestimera le nombre de positions ouvertes d'un facteur dix. (Voir plus de données mettant en évidence le marché de l'emploi pour les scientifiques des données.)

Rapport annuel sur l'emploi

Les rapports d'emploi pour chaque promotion fournissent des informations supplémentaires sur l'embauche d'employeurs et les types de postes pourvus.


Robe de crêpe japonaise

Robe de crêpe japonaise
Prix ​​: 11,98 $

Un style des années 1920 tout à fait délicieux et une excellente affaire dans une robe d'été en crêpe japonaise. Brodé à la main avec du fil de soie sur les poches et autour du cou. Ceinture à nouer étroite. Des boutons de nacre ornent le devant et s'attachent à la robe dans le dos. Les couleurs sont lavande, rose ou bleu.

Panier de prix

Depuis 2008 à 2020, chaque année, nous avons créé notre propre panier d'inflation qui comprend un mélange de plus de 30 articles, notamment de la nourriture, des biens et des services. différent par rapport à tous les chiffres produits par le gouvernement

1977 É.-U. Oléoduc de l'Alaska

1977 : L'oléoduc Trans Alaska, long de près de 800 milles, est achevé, reliant les champs pétrolifères du nord de l'Alaska au port maritime de Valdez dans le golfe d'Alaska, dans le sud de l'Alaska.

Traité de l'Union soviétique (INF) de 1988

1988 : Le sommet final entre le président Reagan et le président Gorbatchev à Moscou sur la suppression des missiles nucléaires à portée intermédiaire connu sous le nom de traité (INF) se termine par un accord des deux côtés.

1998 Royaume-Uni Spice Girls

1998 : Ginger Spice / Geri Halliwell annonce qu'elle quitte les populaires Spice Girls suite à des différends entre les autres membres du groupe.

2000 Coup d'État aux Fidji

2000 : Coup d'État mené par George Speight, un indigène fidjien qui demande la destitution des Indiens de souche des postes supérieurs du gouvernement. Les membres du coup d'État détiennent un certain nombre d'otages, dont le Premier ministre du pays.

2008 Préoccupations concernant la récolte de maïs dans la ceinture de maïs des États-Unis

2008 : Suite à une saison de semis inhabituellement tardive dans le Midwest détrempé par la pluie. un impact supplémentaire sur les prix des denrées alimentaires et les pressions inflationnistes aux États-Unis.

2012 Canada Interpol Hunt Tueur canadien

2012 : Interpol a ajouté Luke Rocco Magnotta, tueur présumé, à sa liste des personnes les plus recherchées. Magnotta est soupçonné d'avoir assassiné Jun Lin, un étudiant chinois qui était peut-être en couple avec lui, et d'avoir envoyé des parties du corps de la victime aux bureaux des partis politiques à Ottawa. Magnotta avait fui le Canada a été retrouvé par la police à Berlin et a été placé en garde à vue le 4 juin.

2013 Le président syrien met en garde Israël

2013 : Le président syrien Bachar al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques contre les forces rebelles, a mis en garde le pays d'Israël contre toute future frappe aérienne. Assad a déclaré que des travaux sur un contrat de fourniture de missiles de défense aérienne étaient en cours et en réponse, Israël a déclaré que si les missiles de défense étaient utilisés, il attaquerait. Israël avait mené des frappes aériennes dans le pays dans le but d'empêcher l'envoi d'armes au Hezbollah au Liban.

Musique populaire des années 50, genres incluant Rock 'n' Roll, Pop Traditionnelle, Country, Rhythm & Blues, meilleures chansons et artistes de chaque année Comprend une description de chaque genre et les meilleurs interprètes et chansons pour chaque année dans les années 50


Météo de Paris en septembre 2020

Quel temps fait-il à Paris en septembre

Température

Le temps commence à se rafraîchir à Paris, en France, en septembre, alors que la saison d'automne approche à grands pas. La température moyenne pour ce mois commence à 17,5°C le 1er septembre et descend à 14,5°C le 30 septembre, par rapport à octobre, qui a une température moyenne d'environ 14°C tombant à 9,5°C au cours du mois. du mois.

Les maximums quotidiens passent de 22°C à 19°C tout au long du mois, ne dépassant presque jamais 27°C ou tombant en dessous de 14°C. Les basses températures quotidiennes suivent un schéma similaire et tombent de 13°C à 10°C, passant en dessous de 6°C ou s'élevant au-dessus de 16°C seulement un jour sur dix.

Ces derniers temps, la température la plus élevée jamais enregistrée à Paris en septembre est de 32 °C, la température la plus basse jamais enregistrée pour ce mois étant de 2 °C. Lorsque vous comparez ces températures à la moyenne du mois 16°C, il est clair qu'il s'agit d'extrêmes et que ce n'est pas ce à quoi vous devriez vous attendre pendant vos vacances.

Dans l'ensemble, le mois le plus chaud en 2013 a été septembre, lorsque la température moyenne quotidienne maximale était de 21 °C. Par rapport à la moyenne, le jour le plus chaud de l'année était le 5 septembre, avec une température élevée de 33 °C, soit 11 °C de plus que la moyenne.

Paris est soumis à une moyenne de 16 mm de précipitations en septembre, ce qui en fait l'un des mois les plus secs de l'année. Malgré la faible quantité de pluie, avec certains types de précipitations tombant 11 jours tout au long du mois, il y a de fortes chances que vous ayez une ou deux averses. Il vaut mieux prévenir que guérir, alors assurez-vous d'emporter un parapluie ou un manteau imperméable avant de voyager.

Les pluies modérées sont le type de pluie le plus courant pour le mois et ont tendance à se produire vers le 30 septembre. Ceci est suivi d'orages qui sont très probables vers le 1 er septembre et de pluies légères qui sont généralement attendues vers le 29 septembre.

La probabilité de précipitations augmente légèrement au fur et à mesure que le mois avance, la probabilité de précipitations passant de 43 % le 1er septembre à 49 % au 30 septembre. Même si l'automne commence à s'installer en septembre, ce mois n'est affecté par des conditions de brouillard que sur moins d'une journée et la neige est pratiquement inconnue.

Température moyenne de la mer

La température moyenne de la mer pour la zone côtière la plus proche de Paris en septembre est de 17 °C, ce qui est légèrement plus frais qu'en août. Cette température est considérée comme fraîche par la plupart des gens, mais les nageurs robustes devraient pouvoir profiter d'un plongeon sans avoir trop froid.

L'humidité quotidienne moyenne pour septembre est d'environ 71%, créée par des hauts allant jusqu'à 96% et des bas jusqu'à 49%. En 2013, le mois le moins humide de l'année était septembre, avec une faible humidité quotidienne moyenne de 57%.

Heures d'ensoleillement moyennes

En septembre, Paris bénéficie en moyenne de huit heures d'ensoleillement par jour, ce qui vous offre de nombreuses occasions de sortir et d'explorer. Tout au long du mois, l'ensoleillement et les heures d'ensoleillement diminuent tous les deux, la durée du jour diminuant d'une heure et 43 minutes entre le 1 er et le 30 septembre.

Tout au long du mois, la vitesse du vent a tendance à fluctuer entre 1 m/s et 6 m/s, dépassant très rarement 9 m/s. La vitesse moyenne du vent la plus basse de 3 m/s se produit généralement vers le 25 septembre, lorsque la vitesse maximale quotidienne moyenne du vent est de 6 m/s.

D'autre part, la vitesse moyenne du vent la plus élevée de 4 m/s se produit souvent vers le 4 septembre, lorsque la vitesse maximale quotidienne moyenne du vent est de 6 m/s. En 2013, le mois le moins venteux de l'année était septembre, avec une vitesse moyenne du vent de 3 m/s.

Vous pouvez consulter les prévisions ici.

Hôtels à Paris en septembre

Le Relais Montmartre

À quelques pas du Moulin Rouge, de la Butte Montmartre, du Sacré Coeur et de la Place du Tertre, Le Relais Montmartre est une base idéale pour partir à la découverte. Vous y trouverez 26 chambres harmonieusement décorées réparties entre les catégories classique, confort et supérieure.

Chaque chambre dispose d'une connexion Wi-Fi gratuite, d'une télévision à écran LCD, de la climatisation et d'une salle de bains privative avec douche et sèche-cheveux. Les chambres supérieures sont nettement plus grandes et disposent d'une salle de bain avec douche et baignoire.

Les services et installations sur place comprennent le petit-déjeuner buffet servi dans la salle à manger, sur la terrasse ou dans votre chambre, l'accès Wi-Fi gratuit dans tout l'établissement et un parking public. Les petits animaux sont également autorisés ici.

Hôtel du Printemps

Pour quelque chose d'un peu plus abordable, rendez-vous à l'Hôtel du Printemps. Cet hôtel de charme deux étoiles propose un hébergement économique à quelques pas de la Place de la Nation dans un quartier typiquement parisien, à proximité de plusieurs cafés, boutiques, restaurants et marchés en plein air.

Here guests can choose between single, standard double/twin, superior double/twin and triple rooms, each of which features flat-screen TV, air conditioning, free WiFi access and private bathroom with hairdryer.

Onsite services and facilities include free WiFi access throughout, library, breakfast buffet served in the dining room, bar-lounge which opens out onto a terrace and paid public parking nearby.

Acacias Etoile Hotel

For a shopping-based holiday in Paris, consider staying at the Acacias Etoile Hotel. Located in one of the liveliest districts of the city, only steps away from the Champs Elysees, this three-star hotel provides accommodation in the shape of singles, standard doubles and club doubles.

Each guestroom features flat-screen satellite TV, air conditioning, tea/coffee making facilities, free WiFi access and private bathroom with hairdryer and complimentary toiletries. Club rooms are larger and come with courtyard views and bathrooms with both showers and baths.

Within the hotel you'll find continental breakfast served in the dining room or your guestroom, bar, garden and public parking nearby. Children under 12 years old enjoy breakfast for free when staying with adults.

Best Western Hotel Faubourg Saint-Martin

The three-star Best Western Hotel Faubourg Saint-Martin is found in the heart of pedestrian Paris, close to the Gare de l'Est, Gare du Nord, Passage Brady and Porte de Saint Martin. This hotel offers a home-away-from-home experience and provides accommodation in the form of comfort, executive, prestige and family rooms.

Each guestroom features air conditioning, free WiFi access, flat-screen TV, Nespresso coffee machine and private bathroom with rain shower and complimentary toiletries.

Onsite services and amenities include free WiFi access throughout, continental breakfast buffet served in the dining room or your guestroom, 24-hour bar-lounge, room service and paid private parking nearby.

Hotel des Nations St-Germain

If you want to stay in the Latin Quarter during your holiday in Paris, take a look at the Hotel des Nations St-Germain. Found just 15 minutes away from Notre Dame, this three-star hotel features modern and brightly-coloured single, twin and double rooms.

Each guestroom features air conditioning, satellite TV, tea/coffee making facilities, free WFi access and private white-tiled bathroom with complimentary toiletries and hairdryer. Within the hotel you'll find continental breakfast buffet served in the dining room, tea and coffee available at reception, free WiFi access throughout and paid public parking nearby.

The hotel is located on one of the oldest streets in Paris and is just a two-minute walk away from the nearest metro station which you can use to access Opéra Garnier and the Louvre.

Restaurants and Bars

Blueberry Maki Bar

For those wanting to experience delectable sushi in Paris, head to Blueberry Maki Bar located close to the Saint Sulpice Metro stop. The maki and sushi dishes here are bursting with colour and flavour, and with an outstanding freshness.

This eaterie can get rather busy however, staff are always very friendly and accommodating. The tuna maki is sublime, as well as the Japanese desserts which often change but have included dishes such as black sesame parfait with chocolate and raspberry. The Mochi ice creams are always on the menu, and definitely worth a try!

Wine by One in the Champs-Elysees area is a fabulous venue to explore the exquisite wines the city has to offer. This bar runs by a unique concept where you are given a card which you can add money to, then use this card to help yourself to the vast array of wines behind glass display cases. Opt for a sip, 100ml, 200ml or large glass. Small dishes are also available as well as cheese and charcuterie boards.

Things to do in Paris in September

Notre Dame Cathedral

Notre Dame Cathedral is one of the most famous attractions in France. This historic Catholic cathedral is located in the 4th arrondissement in Paris and is best known for its French Gothic architecture, specifically the naturalism of its sculptures and the stained glass windows. The best time to visit the landmark is on a sunny day when you can see the sun shining through the impressive stained glass windows.

The best way to make the most of your visit is by signing up for one of the many guided tours or by purchasing one of the low-cost guide books at the entrance and touring around the cathedral yourself.

St. Etienne du Mont

Another religious attraction worthy of a visit is St. Etienne du Mont. This 16 th century cathedral is often quieter and less-visited than many others in Paris, which gives it a more tranquil and holy atmosphere.

Located in the 5th arrondissement, just a short walk away from the Pantheon, St Etienne du Mont boasts amazing architecture both on the outside and inside, with intricate stonework, arches, staircases, artwork and stained glass windows which are found at the far end.

Some of the highlights of the cathedral include a shrine dedicated to St Geneviève, the patron saint of Paris, the tombs of Blaise Pascal and Jean Racine and the body of Jean-Paul Marat who is buried in the cathedral's cemetery.

Rue Montorgueil

When it comes to souvenir shopping and gift buying, you can't beat Rue Montorgueil. This pedestrian district is best known for its cafes, pastry shops, bakeries and wine bars. Rue Montorgueil is also known for its foodie shop section, packed with chocolate shops, kitchenware stores and sweet boutiques where you can get your hands on almost anything kitchen-related you can imagine.

If you're looking to bag a bargain, you'll also find restaurant supply shops where you can get your hands on all sorts of foodie treats for the lowest prices available here.

Musée Jacquemart-Andre

If the September weather takes a turn for the worst, seek shelter inside the Musée Jacquemart-Andre. This attraction is set inside a mansion which was built in the 19 th century and is packed with apartments and rooms where you can admire the period furniture, explore a garden overflowing with sculptures, wander around a museum full of Italian art, find some presents at the gift shop and relax in the café.

If you really want to learn all there is to know about the items on display, it's worth downloading the museum apps before you go and picking up a free audio guide when you arrive. For children aged between seven and 12, there is also a kids' activity booklet available, full of games, puzzles and pictures, to help them learn about and understand the artwork, too.

Montparnasse 56

When it comes to unbeatable views, Montparnasse 56 is the very best place in Paris. This tower stretches on for 689 feet in the air and is the city's only skyscraper. Peppered amongst its 59 floors you'll find an interactive panorama, gift shop, numerous restaurants, terrace and the panoramic floor.

The most popular section is the panoramic floor which is located on the 56 th floor. On this floor you can also learn about what you're looking at with the help of interactive panels, admire the permanent exhibition about the history of the building and take the various quizzes about what you can see from the lookout points.

If you're feeling brave, you can climb the stairs from the panoramic floor to the open roof-top terrace where you can enjoy unparalleled vistas which stretch on for miles across the city.

Whilst the view is wonderful during the day, the best time to visit is without a doubt after sunset, when the city bursts into life with twinkling lights and you can watch the Eiffel Tower light show.


September 24, 2013 Day 248 of the Fifth Year - History

Junjian Qi, assistant professor in the Department of Electrical and Computer Engineering, recently received two National Science Foundation (NSF) grants with a total budget of&hellip

A Soul for Interesting Problems: Stevens Math Professor Promotes Creative Thinking Inside and Outside the Classroom

With nearly four decades of experience in math and mathematical physics and more than 100 combined presentations and publications, Stevens Institute of Technology mathematics&hellip

Building a More Equitable World Through Affordable Housing Systems

Editor’s Note: In 2020, Virginia Braxton, the wife of the late James Braxton ’37 Hon. D.Eng. ’87, generously donated her husband’s papers to the Samuel C. Williams Library&hellip

A Rich Life Combining Cutting-Edge Physics Research, Engineering and Education

Growing up, Marvin Hutt was always interested in tinkering and making things. For a science project, he made something rather unusual and sophisticated for a high schooler he&hellip

Let the Games Begin: Alumnus Brings the World's Biggest Sporting Events to Your TV

When most people go to present their work, they might face an audience of 10 people in a boardroom, hundreds in an auditorium, or maybe even thousands in a packed stadium. Imagine&hellip

After Five Decades of Teaching, Charles Suffel is Remembered as a Caring and Inspiring Professor

Professor Charles Suffel, who passed away on February 4, was a gifted teacher of mathematics at Stevens Institute of Technology, where he dedicated himself to mentoring and educating&hellip

New Tool Helps Public Test Their Own Passwords — and Bolster Security

When the COVID-19 pandemic started in March last year, companies and individuals moved their world online in unprecedented numbers. As protecting our digital spheres has become&hellip

Stevens Alumnus Named 2021 Black Engineer of the Year for Outstanding Technical Contributions to Industry

Stevens Institute of Technology alumnus Obiefuna Okafor ’10 credits his love of learning and heart for people as the twin passions that have guided his path. It’s a winning&hellip

Fifth NSF CAREER Award in 2021 Granted to Stevens

Stevens computer science professor Yue Ning has received a National Science Foundation (NSF) CAREER award, the fifth such award granted to Stevens researchers this year. The&hellip


Lectures

First: Amos 8:4-7 - A message against those who suppress the poor for their own gain: the Lord will not forget a single thing you have done.

Psalm: 112 - Praise the Lord who raises the poor / Praise O servants of the Lord / High above all nations is the Lord / From the dust he lifts the lowly .

Second: I Timothy 2:1-8 - There should be prayers offered to God for everyone - God wants everyone to be saved and reach full knowledge of the truth. There is only one God, and one mediator, Jesus

Gospel: Luke 16:1-13 - Parable of the dishonest / unjust steward: the children of the world are more astute in dealing with their own kind than are the children of light. . The one who can be trusted in little things can be trusted in great ones: if you cannot be trusted with money, who will trust you with genuine riches? You cannot be the slave of both God and money.


The fourth wave of feminism: meet the rebel women

T he campaign for women's liberation never went away, but this year a new swell built up and broke through. Since the early summer, I've been talking to feminist activists and writers for a short book, All The Rebel Women, and as I tried to keep up with the protests, marches and talks, my diary became a mess of clashing dates. The rush was such that in a single weekend in October, you could have attended a feminist freshers' fair in London, the North East Feminist Gathering in Newcastle, a Reclaim the Night march in Edinburgh, or a discussion between different generations of feminist activists at the British Library (this sold out in 48 hours, was moved to a room four times bigger, and sold out again).

You could have joined one of the country's 149 local grassroots groups, or shared your experience of misogyny on the site Laura Bates, 27, started in April 2012. Her Everyday Sexism Project has proved so successful that it was rolled out to 17 countries on its first anniversary this year, tens of thousands of women worldwide writing about the street harassment, sexual harassment, workplace discrimination and body-shaming they encounter. The project embodies that feminist phrase "the personal is political", a consciousness-raising exercise that encourages women to see how inequality affects them, proves these problems aren't individual but collective, and might therefore have political solutions. This year, 6,000 stories that have been sent to the project about harassment or assault on public transport – the majority never reported to authorities – were used to train 2,000 police officers in London, and create a public awareness campaign. In its first few weeks, says Bates, the reporting of harassment on public transport soared. Everyday Sexism currently has more than 108,000 followers on Twitter. Of course, following a social media account isn't the same as joining a political party, but to put this engagement in perspective, Tory membership is now at 134,000.

Welcome to the fourth wave of feminism. This movement follows the first-wave campaign for votes for women, which reached its height 100 years ago, the second wave women's liberation movement that blazed through the 1970s and 80s, and the third wave declared by Rebecca Walker, Alice Walker's daughter, and others, in the early 1990s. That shift from second to third wave took many important forms, but often felt broadly generational, with women defining their work as distinct from their mothers'. What's happening now feels like something new again. It's defined by technology: tools that are allowing women to build a strong, popular, reactive movement online. Just how popular is sometimes slightly startling. Girlguiding UK introduced a campaigning and activism badge this year and a summer survey of Mumsnet users found 59% consider themselves feminists, double those who don't. Bates says that, for her, modern feminism is defined by pragmatism, inclusion and humour. "I feel like it is really down-to-earth, really open," she says, "and it's very much about people saying: 'Here is something that doesn't make sense to me, I thought women were equal, I'm going to do something about it.'"

As 2013 unfolded, it became impossible to ignore the rumble of feminist campaigners, up and down the country. They gathered outside the Bank of England in early July, the first burst of a heatwave, dressed as aviators, suffragettes and warrior queens, organised by Caroline Criado-Perez, 29, shouting for women's representation on bank notes and beyond.

Campaigners from Object and Turn Your Back On Page 3 protest outside the offices of the Sun. Photograph: Leon Neal/AFP/Getty Images

They demonstrated outside the Sun headquarters, organised by Yas Necati, 17, in a protest against Page 3, the biggest image of a woman that appears each day in the country's biggest-selling newspaper – a teenager or twentysomething smiling sunnily in her pants. Necati, a student at sixth-form college, laughed shyly as she told me about the mocked-up pages she has sent Sun editor David Dinsmore, suggesting feminist comedians, artists and writers to appear on the page instead. One of her favourites showed a woman flashing bright blue armpit hair. The the No More Page 3 petition started by Lucy-Anne Holmes, 37, in August 2012,, has been signed by 128,000 people.

Ikamara Larasi, 24, started heading a campaign to address racist and sexist stereotypes in music videos, just as students began banning summer hit Blurred Lines on many UK campuses, in response to its sexist lyrics. Jinan Younis, 18, co-founded a feminist society at school, experienced online abuse from some boys in her peer group – "feminism and rape are both ridiculously tiring," they wrote – and wasn't deterred. Instead, she wrote an article about it that went viral. When I spoke to her in September, she was juggling shifts in a call centre, babysitting for neighbours, preparing for university, while helping out with a campaign to encourage feminist societies in schools countrywide. UK Feminista, an organisation set up in 2010 to support feminist activists, has had 100 people contact them this year, wanting to start their own school group. In late August, their national day of action against lads' mags included 19 protests across the UK.

Thousands more feminists raised their voices online. Bates and Soraya Chemaly, 47, were among those who set up a campaign against misogynist pages on Facebook, including groups with names such as "raping a pregnant bitch and telling your friends you had a threesome". Supporters sent more than 60,000 tweets in the course of a swift, week-long push, convincing the social media behemoth to change its moderation policies.

Southall Black Sisters protested outside the offices of the UK Border Agency against racist immigration laws and propaganda – including the notorious "Go Home" vans. They also marched in solidarity with protesters in Delhi, who began a wave of demonstrations following the death of a woman who was gang raped in the city last December, protests against rape culture that soon spread to Nepal, Bangladesh, Pakistan and Sri Lanka. The African LGBTI Out & Proud Diamond Group demonstrated opposite Downing Street after allegations emerged of the sexual abuse of women held at Yarl's Wood immigration removal centre.

Lucy-Anne Holmes, founder of the No More Page 3 campaign.

The Fawcett Society continued to show how cuts to benefits, services and public-sector jobs pose "triple jeopardy" to women (in 2013 women's unemployment reached a 26-year high). Rape Crisis South London spearheaded a successful campaign to criminalise the possession of pornography that depicts rape. And 40 Days of Choice challenged the anti-abortion campaigners who have become worryingly prominent in the UK recently.

The Edinburgh fringe hosted a surprising run of feminist comedians, including Mary Bourke, with her show Muffragette. Bourke memorably noted in a BBC interview this summer that the open-mic circuit has become a "rape circle" in recent years. Feminist standups were ready to respond. Nadia Kamil, 29, performed a set including a feminist burlesque, peeling off eight layers of clothing to reveal messages such as "pubes are normal" and "equal pay" picked out in sequins. She also explained the theory of intersectionality through a vocoder, and gave out badges with the slogan "Smash the Kyriarchy". (She hoped audience members would look up any words they were unfamiliar with later, such as "kyriarchy" and "cis".)

Bridget Christie, 42, won the Foster's Edinburgh comedy award with A Bic for Her, in which she railed against sexist comments by racing driver Stirling Moss, and talked about "ethical filing" – taking sexist magazines off shop shelves and dumping them straight in the bin. She wasn't encouraging other people to do this, she emphasised. She just wanted to point out that she had been doing it for months – mois – with no problem at all.

Women marched through London for Million Women Rise and Reclaim the Night, and organised events in 207 countries for One Billion Rising, a day of demonstrations to highlight the UN statistic that one in three women will be raped or beaten in her lifetime. As part of this event, the UK parliament debated whether sex and relationship education should be on the national curriculum, and six months later, in her summer holidays, Lili Evans, 16, started the Campaign4Consent with Necati, calling for consent education in schools.

A chorus rose against online misogyny. Criado-Perez highlighted the string of rape threats sent to her on Twitter, writer Lindy West published the comments she received, ("There is a group of rapists with over 9,000 penises coming for this fat bitch," read one), and the academic and broadcaster Mary Beard, Lauren Mayberry from the band Chvrches, and Ruby Tandoh from The Great British Bake Off, all spoke out on this issue. If you want to know how deeply some people resent the idea of women's advancement, the stream of online misogyny has been perhaps the most obvious, ugly backlash yet.

But bald attempts to silence women only made the movement larger and louder. They convinced those who had never thought about misogyny before that it was clearly still alive, and convinced those who were well aware of it to keep going.

When Nimko Ali, 29, spoke out against female genital mutilation, with her group, Daughters of Eve, she received death threats. She kept speaking strongly, wittily, discussing both her own experience of FGM and her "fanny forward" list of supporters, putting an issue long marginalised firmly on the political agenda. In November, Alison Saunders, the new Director of Public Prosecutions, suggested she expected the first prosecution for FGM to happen in the UK fairly soon.

Some of those leading the biggest campaigns, including Bates, only started calling themselves feminists in the last few years, which shows how nascent this wave is. Larasi bursts out laughing when I ask if she has always considered herself a feminist. "Definitely not," she says. She has been working at the black women's organisation Imkaan for three or four years, and was raised by a feminist mother, but it was only last year that she started using the term to describe herself. She began identifying specifically as a black feminist in February 2013. This means she doesn't feel she has to "pick a side", she says, between the movements for women's rights and for racial equality, and she is now a member of the thriving Black Feminists group in London – there is also one in Manchester.

Feminist comedian Nadia Kamil at this year's Edinburgh fringe festival. Photograph: Scott Campbell/Getty Images

The majority of activists I speak to define themselves as intersectional feminists – or say they try to live up to this decription – and when I mention this to Kimberlé Crenshaw, the US law professor who coined the term intersectionality in 1989, she's genuinely surprised. The theory concerns the way multiple oppressions intersect, and although, as Crenshaw says, it can be interpreted in a wild variety of ways, today's feminists generally seem to see it as an attempt to elevate and make space for the voices and issues of those who are marginalised, and a framework for recognising how class, race, age, ability, sexuality, gender and other issues combine to affect women's experience of discrimination. Younis considers intersectionality the overriding principle for today's feminists, and Ali says she constantly tries to check her privilege, to recognise how hierarchies of power are constructed.

There are women and men of all ages involved in this movement – at a Lose the Lads' mags protest in York, for instance, I met an activist who had been at the women's liberation conference in 1978. But many of those at the forefront are in their teens and 20s, and had their outlook formed during decades in which attitudes to women were particularly confusing.

They grew up being told the world was post-feminist, that sexism and misogyny were over, and feminists should pack up their placards. At the same time, women in the public eye were often either sidelined or sexualised, represented in exactly the same way as they had been in the 70s, albeit beneath a thin veil of irony. Finn Mackay says when she started the London Feminist Network in 2004, the two main issues motivating those who joined were the massive growth of the beauty industry, and "pornification" – the infiltration of pornographic imagery into the mainstream via Playboy-branded pencil cases, for instance, and the trend for pubic waxes. Those concerns have continued, and help explain the focus of many current feminist campaigns, which address the wallpaper of women's lives, the everyday sexism – lads' mags, Page 3, rape pages on Facebook, cosmetic surgery advertising – and calls for positive representation on bank notes and in broadcasting.

But the feminist consciousness of the fourth wave has also been forged through the years of the financial crash and the coalition government, and many activists have been politicised and influenced by other movements, particularly the student campaign against fees, but also the wider campaign against cuts and the Occupy movement. The quick, reactive nature of many of the feminist campaigns cropping up today reflects the work of activists more generally in a biting world of unemployment and under-employment, workfare, zero-hours contracts, bedroom taxes, damaging rhetoric against immigrants, the disabled and those who need support from the state.

Caroline Criado-Perez leads a protest outside the Bank of England to see a woman back on our bank notes. Photograph: Sean Smith for the Guardian

With so many pressing issues, feminists are fighting on several fronts, and the campaigns of the past few years have often been started by individuals or small groups, who have responded to issues they feel strongly about, and can usefully address. Holmes and Necati both grew up with the Sun at home, which has shaped their opposition to Page 3. Criado-Perez was outraged by all-male discussions of teenage pregnancy and breast cancer treatment on the Today programme, so set up a database of female experts, The Women's Room, with Catherine Smith in 2012. In the first three days of that year, seven women were killed by men, and Karen Ingala Smith, chief executive of the charity Nia, started counting the toll of misogynist murders. Her Counting Dead Women project puts names and stories to the statistics we often hear, and is asking the government to take an integrated approach to understanding violence against women.

There are, of course, differences of opinion when it comes to which subjects feminism should be addressing. How could there not be, in a movement that represents half the population, and aims for liberation for all? But what's exciting about these individual campaigns is the way they're building a movement capable of taking on structural, systemic problems. As the philosopher Nina Power notes, there are teenage girls today, growing up with Twitter and Tumblr, who have a perfect grasp of feminist language and concepts, who are active on a huge range of issues – some of those I talk to are starting to work on economic analyses of women's predicament, the ways in which neo-liberal policies such as the rolling back of the state and low taxes for the rich, have shaped modern inequalities.

The movement's concerns are forever shifting, and will likely do so powerfully when some of today's young activists encounter the pay gap, childcare costs and pregnancy discrimination in their own lives. "What is it going to be like," says Power, "to have this generation of people who are totally attuned to all these terms and categories and thinking through all these issues from a very young age?" Brought up to know they are equal to men, fourth-wave feminists are pissed off when they're not treated as such, but have more than enough confidence to shout back. Misogynists, watch out.


2013 Boss 302 Mustang

Ford’s Boss 302 Mustang, which returned to the Mustang lineup for the 2012 model year, was set to complete its two-year run in 2013. The most notable change for the new year was a hockey stick graphics package. Featuring reflective stripes, the package was reminiscent of those found on the 1970 Boss 302.


Voir la vidéo: Livre: La Tragédie Des Siècles Chapitre 1 (Octobre 2021).