Podcasts sur l'histoire

Bataille de Willems, 10 mai 1794

Bataille de Willems, 10 mai 1794

Bataille de Willems, 10 mai 1794

La bataille de Willems (10 mai 1794) fut une tentative infructueuse des Français de poursuivre leur offensive en Flandre occidentale, qui avait commencé avec succès avec la prise de Menin et une victoire sur les Autrichiens à Mouscron (29 avril).

Lorsque l'offensive française a commencé, la principale armée alliée, alors sous le commandement de l'empereur François II, était engagée dans le siège de Landrecies (17-30 avril), près du centre de la longue ligne de front entre les Alliés et les Français , qui à l'époque longeait à peu près les frontières de la Belgique. Une armée de couverture plus petite, sous le commandement du général Clerfayt, avait été laissée pour surveiller la Flandre occidentale et avait failli être débordée lorsque l'offensive française commença. Après ses premiers succès à Menin et Mouscron, le général Pichegru, alors commandant l'armée française du Nord, prend position entre Menin et Coutrai, sur la rive gauche de la Lys, puis s'arrête.

Cela a donné aux Alliés le temps de répondre à la nouvelle menace française. Le 3 mai, le duc d'York atteint Tournai. A eux deux, Clerfayt et le duc d'York disposaient désormais de 40 000 hommes, répartis entre Tourani et Spierres. La position alliée, face à l'ouest, était au sud-est de l'armée française principale – Spierres est à environ six milles au sud-est de Courtrai. Pichegru avait entre 40 000 et 50 000 hommes dans son armée principale, avec 20 000 autres hommes sous le général Bonnaud à Sainghin, à cinq milles au sud-est de Lille (environ dix milles à l'ouest de l'aile gauche alliée à Tournai).

Alors que les Alliés planifient une attaque sur Courtrai, Pichegru décide d'attaquer les principales lignes alliées en force. Trois colonnes françaises sont impliquées dans l'attaque. A l'extrémité nord de la ligne, le général Souham attaque les Hanovriens, capture Dottignies et Coyghem à l'ouest de la ligne principale, mais échoue à Spierres.

La deuxième colonne a été envoyée pour attaquer autour du flanc gauche (sud) de la ligne alliée. Elle avança de Bouvines à Cysoing, mais se heurta ensuite à une force d'Autrichiens à Bachy, et sa progression fut stoppée.

La plus grande colonne, sous le général Bonnaud, s'avança tout droit le long de la grande route de Lille à Tournai. Les Alliés sont chassés de leurs postes avancés de Baisieux et de Camphin, à cinq milles à l'ouest de Tournai, et les Français commencent alors à bombarder les principales lignes alliées.

L'échec de la colonne sud française a laissé le flanc droit de cette principale force d'attaque à découvert. Le duc d'York rassembla une forte force de cavalerie, composée de seize escadrons de dragons britanniques et deux de hussards autrichiens, et leur ordonna d'avancer vers Cysoing, autour du flanc sud de la principale colonne française.

L'infanterie française est désormais exposée aux attaques répétées de la cavalerie alliée. Lors d'engagements antérieurs, les tentatives françaises de former des carrés avaient été infructueuses (notamment Avesnes-le-Sec, 12 septembre 1793 et ​​Villers-en-Cauchies, 24 avril 1794), mais cette fois elles ont eu plus de succès. Neuf charges de cavalerie éclatent sur les places françaises, et le duc d'York est contraint d'envoyer en avant une brigade et quatre bataillons d'infanterie britannique.

Au fur et à mesure que l'infanterie britannique avançait, les Français se retiraient dans leurs places au nord jusqu'au village de Willems, soutenus par une force de cavalerie. La cavalerie alliée, désormais renforcée jusqu'à vingt-quatre escadrons, repousse la cavalerie française, laissant à nouveau l'infanterie exposée.

Ce n'est que maintenant qu'une partie de l'artillerie britannique est arrivée sur les lieux. Les carrés d'infanterie ont toujours été vulnérables aux tirs de canon, et ce n'est que maintenant que les carrés français ont commencé à vaciller. La prochaine charge de cavalerie alliée a finalement fait irruption dans l'un des carrés, lorsqu'un officier des Gris a chargé la ligne, a renversé trois hommes à son entrée et six à la sortie. Ce carré fut brisé, et deux autres tombèrent bientôt. Dans le chaos qui a suivi, les Français ont subi 2 000 pertes, tandis que les Britanniques ont fait 450 prisonniers et capturé 13 canons. La cavalerie britannique a perdu 30 morts et 83 blessés.

Bien que les carrés français aient finalement été brisés, leur résistance prolongée a démontré que la nouvelle armée française devenait de plus en plus professionnelle. La cavalerie britannique ne brisera un autre carré français qu'à Salamanque, dix-huit ans plus tard !

À l'extrémité nord des lignes alliées, Clerfayt avait été impliqué dans un engagement séparé, une attaque timide sur Courtrai. À la fin de la journée, les Français étaient de retour dans leurs lignes d'origine entre Menin et Courtrai, tandis que la ligne alliée s'étendait désormais de Tournai jusqu'à Courtrai. Le jour suivant, les Français attaquèrent à nouveau (bataille de Courtrai), et Clerfayt fut contraint de battre en retraite vers le nord, brisant la ligne alliée en deux. Les Alliés sont contraints de déplacer davantage de renforts vers l'ouest, mais l'armée principale, dirigée par le prince de Saxe-Cobourg, est défaite à Tourcoing (18 mai 1794). Bien qu'une seconde bataille, à Tournai le 22 mai, ait été tirée, les Alliés ont été contraints de poursuivre leur retraite.

Page d'accueil napoléonienne | Livres sur les guerres napoléoniennes | Index des sujets : Guerres napoléoniennes


Formation Modifier

Le régiment a d'abord été levé comme une seule troupe d'anciens combattants de l'armée parlementaire en 1661, peu de temps après étendu à quatre troupes comme le Tanger Cheval, prenant le nom de leur service à Tanger. [2] Pendant les quelques années suivantes, le régiment a défendu Tanger, qui avait été acquis par la couronne anglaise par le mariage du roi Charles II à Catherine de Bragance en avril 1662, de la cavalerie mauresque. [3]

Le régiment se composait de quatre troupes, dont trois étaient à l'origine des troupes dans le Régiment anglais de chevau-légers en France attaché à l'armée française de Louis XIV et sous le commandement de Sir Henry Jones. Ils ont été constitués en 1672 et, après que Jones a été tué pendant le siège de Maastricht en 1673 alors qu'il servait avec le duc de Monmouth, le commandement passa au duc. Le régiment a été classé comme le 1er Dragoons, le plus ancien régiment de cavalerie de la ligne, en 1674. Le régiment a été rappelé en Angleterre en 1678 (il a été dissous en France et réformé en Angleterre avec la plupart des mêmes officiers) dans l'espoir de combattre dans une guerre contre la France. Au début de 1679, il a été dissous puis réformé en juin de la même année en tant que Régiment de cavalerie de Gérard (son colonel étant Charles Gerard), avec la plupart des mêmes officiers et hommes, pour surveiller les Covenanters en Écosse. Le régiment a été dissous à la fin de 1679 et trois de ses capitaines, John Coy, Thomas Langston et Charles Nedby, ainsi que leurs soldats, sont allés à Tanger en 1680 en renfort. À leur retour en 1683, ils rejoignirent ce qui devint un nouveau régiment permanent des Royal Dragoons. [4]

Les premières guerres Modifier

À leur retour en Angleterre en 1683, les trois troupes ont été rejointes par trois troupes nouvellement levées et intitulées Le King's Own Royal Regiment of Dragoons, du nom de Charles II. [2] En 1690, le régiment fut rebaptisé simplement Le Régiment Royal de Dragons. Il a combattu à la bataille de la Boyne en juillet 1690 et au siège de Limerick en août 1690 pendant la guerre Williamite en Irlande. [3]

Le régiment a participé à la bataille de Dettingen en juin 1743 et à la bataille de Fontenoy en mai 1745 pendant la guerre de Succession d'Autriche, et ayant été officiellement intitulé le 1er régiment (royal) de dragons en 1751, [2] il participe au Raid de Saint-Malo en juin 1758, au Raid de Cherbourg en août 1758 et à la Bataille de Warburg en juillet 1760 pendant la guerre de Sept Ans. [3]

Le régiment a également participé à la bataille de Beaumont en avril 1794 et à la bataille de Willems en mai 1794 pendant la campagne des Flandres. [3] Il a servi sous le vicomte Wellesley, comme arrière-garde pendant la retraite aux lignes de Torres Vedras en septembre 1810 et a chargé l'ennemi à la bataille de Fuentes de Oñoro en mai 1811 pendant la guerre péninsulaire. [3] Le régiment a également pris part à la charge de la brigade de l'Union sous le commandement du major-général William Ponsonby à la bataille de Waterloo en juin 1815 pendant la campagne des cent jours. [3] Le capitaine Alexander Kennedy Clark, un officier du régiment, a capturé l'aigle impérial français du 105th Line Infantry Regiment pendant la bataille. [5]

En 1816, un détachement du régiment participa à la répression des émeutes de Littleport. [6]

Le régiment, sous le commandement du lieutenant-colonel John Yorke, prend également part à la charge de la brigade lourde à la bataille de Balaclava en octobre 1854 pendant la guerre de Crimée. Ayant été rebaptisé le 1er dragons (royaux) en 1877, [2] le régiment a également participé à la bataille d'Abou Klea en janvier 1885 pendant la guerre mahdiste. [3]

Guerres du 20e siècle Modifier

Après le déclenchement de la Seconde Guerre des Boers en octobre 1899, le régiment a été envoyé en Afrique du Sud où il est arrivé à Durban en novembre. Il faisait partie de la force envoyée pour soulager Ladysmith, prenant part aux batailles de Colenso (décembre 1899), de Spion Kop (janvier 1900) et des hauteurs de Tugela (février 1900). En janvier 1900, le régiment fait partie d'une force qui part à la découverte du flanc ouest des lignes des Boers. Il a réussi à tendre une embuscade à une colonne d'environ 200 Boers près d'Acton Homes et a réussi à piéger environ 40 d'entre eux. [7] De juin 1900 à avril 1901, le régiment fut employé à la garde de la rivière Buffalo et des approches du Transvaal vers le Drakensberg, sous le commandement du lieutenant-colonel Sclater-Booth. Pendant le reste de la guerre, ils ont été employés au Transvaal et dans la colonie du fleuve Orange. Après la fin de la guerre, 623 officiers et hommes du régiment quittent l'Afrique du Sud sur le SS Kildonan Castle, qui arrive à Southampton en octobre 1902. [8] Après leur retour, ils sont stationnés à Shorncliffe, où ils sont inspectés par leur Colonel en chef de l'empereur Guillaume II en novembre 1902. [9]

Le régiment, qui servait à Potchefstroom en Afrique du Sud au début de la Première Guerre mondiale, est retourné au Royaume-Uni et a ensuite débarqué à Ostende dans le cadre de la 6e brigade de cavalerie de la 3e division de cavalerie en octobre 1914 pour servir sur le front occidental. [10] Il a participé à la première bataille d'Ypres en octobre 1914, à la deuxième bataille d'Ypres en avril 1915, à la bataille de Loos en septembre 1915 et à l'avancée vers la ligne Hindenburg en 1917. [3]

Le régiment rebaptisé 1er Les Dragons Royaux en 1921. [2] Il a été déployé en Egypte en 1927, à Secunderabad en Inde en 1929 et en Palestine en 1938. [3]

Le régiment se mécanisa peu après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et fut transféré au Royal Armored Corps en 1940. [2] Il fut déployé dans le désert occidental en tant que Reconnaissance Regiment pour la 1st Armored Division en décembre 1941 [11] ses hommes ont été les premières troupes à entrer dans Benghazi plus tard ce mois-là, avant de reprendre l'action à la bataille de Gazala en mai 1942. [3] Il est devenu le régiment de reconnaissance de la 10e division blindée en septembre 1942 et a contribué à détruire les colonnes de ravitaillement ennemies au Deuxième bataille d'El Alamein en octobre 1942. [3] Le régiment participe à l'invasion alliée de la Sicile en juillet 1943 puis participe brièvement à la campagne d'Italie avant de rentrer chez lui en décembre 1943 et de participer au débarquement de Normandie en juillet 1944 [3] Le régiment participa à l'avancée vers l'Elbe et, après avoir fait 10 000 prisonniers ennemis, libéra Copenhague en mai 1945. [3]

Après-guerre Modifier

Le régiment a déménagé à Eutin dans le Schleswig-Holstein en novembre 1945 et à Dale Barracks à Chester en novembre 1950. en août 1957. [12] Il est revenu au Royaume-Uni en septembre 1959 d'où il a déployé des troupes à Aden en novembre 1959 et en Malaisie en décembre 1960. [12] Le régiment a survécu à la réduction des forces de l'immédiat après-guerre, et a été re -intitulé comme Les Dragons Royaux (1er Dragons) en 1961. [2] Il est rentré chez lui en octobre 1962 puis a déployé des troupes à Chypre en février 1964 avant d'être transféré à Hobart Barracks à Detmold en janvier 1965. [12] Il a fusionné avec les Royal Horse Guards (The Blues), pour former The Blues et Royals en 1969. [2]

La collection régimentaire est détenue par le Household Cavalry Museum, basé à Horse Guards à Londres. [13]

Les honneurs de bataille des régiments étaient les suivants : [2]

  • Les premières guerres: Tanger 1662–80, Dettingen, Warburg, Beaumont, Willems, Fuentes d'Onor, Peninsula, Waterloo, Balaklava, Sebastopol, Relief of Ladysmith, Afrique du Sud 1899–1902
  • La grande Guerre: Ypres 1914 '15, Langemarck 1914, Gheluvelt, Nonne Bosschen, Frezenberg, Loos, Arras 1917, Scarpe 1917, Somme 1918, St. Quentin, Avre, Amiens, Hindenburg Line, Beaurevoir, Cambrai 1918, Poursuite vers Mons, France et Flandre 1914-18
  • La seconde Guerre mondiale: Nederrijn, Veghel, Rhin, Europe du Nord-Ouest 1944-1945, Syrie 1941, Msus, Gazala, Knightsbridge, Défense de la ligne Alamein, El Alamein, El Agheila, Advance on Tripoli, Afrique du Nord 1941-1943, Sicile 1943, Italie 1943

Les commandants ont été : [14]

  • Lt.-Col. Philip B. Fielden : janvier 1959 – juillet 1961
  • Lt.-Col. Kenneth F. Timbrell : juillet 1961 – juillet 1962
  • Lt.-Col. Richard E. Worsley : juillet 1962 – décembre 1965
  • Lt.-Col. Peter D. Reid : décembre 1965 – janvier 1968
  • Lt.-Col. Richard M. H. Vickers : janvier 1968 – mars 1969

Les colonels en chef du régiment étaient les suivants : [2]

  • 1894-1914 LUI Guillaume II, empereur allemand et roi de Prusse, KG [terminé en 1914]
  • 1922 FM SM le roi George V
  • 1936 F.M. SM le roi George VI

Les colonels du régiment étaient les suivants : [2]

  • 1661-1663 Henry Mordaunt, 2e comte de Peterborough (capitaine et colonel) [15]
  • 1663-1664 Andrew Rutherford, 1er comte de Teviot (capitaine et colonel) [15] (tué à la bataille de Tanger)
  • 1664-1666 Sir John Bridges (capitaine et colonel) [15]
  • 1666-1668 Edward Witham (capitaine) [15]
  • 1668-1675 Alexander Mackenzie (lieutenant) [15]
  • 1675-1683 Alexander Mackenzie (capitaine) [15]
  • 1683-1685 John, Lord Churchill. application. 19 novembre 1683 - Lord Churchill's Dragoons
  • 1685-1688 Edward, vicomte Cornbury. application. 1 août 1685 - Hyde's Dragoons ou Lord Cornbury's Dragoons
  • 1688 Richard Clifford. application. 24 novembre 1688 - Les dragons de Clifford
  • 1688-1689 Edward, vicomte Cornbury. ré-app. 31 décembre 1688 - Lord Cornbury's Dragoons
  • 1689-1690 Anthony Heyford. application. 1er juillet 1689 - Dragons de Heyford
  • 1690-1697 Edward Mathews. application. 21 juin 1690 – Les dragons de Mathews
  • 1697-1715 Thomas, comte de Strafford. app.30 mai 1697 - Wentworth's Dragoons ou Lord Raby's Dragoons ou Earl of Strafford's Dragoons
  • 1715-1721 Richard, vicomte Cobham. application. 13 juin 1715 — Temple's Dragoons ou Lord Cobham's Dragoons
  • 1721-1723 Sir Charles Hotham. application. 10 avril 1721 - Dragons de Hotham
  • 1723-1739 Humphrey Gore. application. 12 janvier 1723 – Dragons de Gore
  • 1739-1740 Charles, duc de Marlborough. application. 1er septembre 1739 - Spencer's Dragoons, ou Sunderland's Dragoons ou Duke of Marlborough's Dragoons
  • 1740-1759 Henry Hawley. application. 10 mai 1740 - Hawley's Dragoons

Le 1er juillet 1751, un mandat royal prévoyait qu'à l'avenir les régiments ne seraient pas connus sous le nom de leurs colonels, mais par leur « numéro ou grade ».


Liens:

Le pauvre duc, tel que décrit à

« était destiné à être injustement mis au pilori dans la comptine The Grand Old Duke of York, qui dit :

Le grand vieux duc d'York, Il avait dix mille hommes. Il les fit monter au sommet de la colline Et il les fit redescendre. Et quand ils étaient debout, ils étaient debout. Et quand ils étaient à terre, ils étaient à terre. Et quand ils n'étaient qu'à mi-hauteur, Ils n'étaient ni en haut ni en bas.

"Des historiens tels qu'Alfred Burne et Richard Glover ont beaucoup fait pour réévaluer la réputation militaire de York." Le prince Frederick, duc d'York et Albany KG GMB GCH était le deuxième fils et enfant de George III, roi du Royaume-Uni et de Hanovre, et son épouse Charlotte de Mecklembourg-Strelitz. Un soldat de profession, de 1764 à 1803, il était prince-évêque d'Osnabr&# x00fcck dans le Saint Empire romain. De la mort de son père en 1820 jusqu'à sa propre mort en 1827, il était l'héritier présomptif de son frère aîné, George IV, tant au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande qu'au Royaume de Hanovre.

Frederick a été plongé dans l'armée britannique à un très jeune âge et a été nommé au haut commandement à l'âge de trente ans, lorsqu'il a reçu le commandement d'une campagne notoirement inefficace pendant la guerre de la première coalition, une guerre continentale après la Révolution française. Plus tard, en tant que commandant en chef pendant les guerres napoléoniennes, il a supervisé la réorganisation de l'armée britannique, mettant en place des réformes structurelles, administratives et de recrutement vitales pour lesquelles il est crédité d'avoir fait "plus pour l'armée que n'importe quel homme n'a fait pour elle dans toute son histoire."

Le prince Frederick Augustus, ou le duc d'York comme il est devenu plus tard dans sa vie, appartenait à la maison de Hanovre. Il est né le 16 août 1763, au St. James's Palace, à Londres. Son père était le monarque britannique régnant, le roi George III. Sa mère était la reine Charlotte (n&# x00e9e Princesse de Mecklembourg-Strelitz). Il a été baptisé le 14 septembre 1763 à St James's, par l'archevêque de Cantorbéry, Thomas Secker &# x2014 ses parrains étaient son grand-oncle le duc de Saxe-Gotha-Altenburg (pour qui le comte Gower, Lord Chamberlain, était mandataire) , son oncle le duc d'York (pour qui le comte de Huntingdon, marié du tabouret, était mandataire) et sa grand-tante la princesse Amelia.

Le 27 février 1764, alors que le prince Frédéric avait six mois, son père obtint son élection comme prince-évêque d'Osnabr&# x00fcck dans la Basse-Saxe actuelle.[3] Il a reçu ce titre parce que son père, en tant qu'électeur de Hanovre, avait le droit de choisir tout autre détenteur de ce titre (en alternance avec un prélat catholique romain). Il est nommé chevalier de l'ordre très honorable du bain le 30 décembre 1767 et chevalier de l'ordre de la jarretière le 19 juin 1771.

George III décida que son deuxième fils poursuivrait une carrière militaire et le fit nommer colonel le 4 novembre 1780. De 1781 à 1787, le prince Frederick vécut à Hanovre, où il étudia (avec ses frères cadets, le prince Edward, le prince Ernest, le prince Auguste et le Prince Adolphus) à l'Université de G&# x00f6ttingen. Il est nommé colonel des 2e Horse Grenadier Guards (maintenant 2e Life Guards) le 26 mars 1782 avant d'être promu major-général le 20 novembre 1782. Promu lieutenant général le 27 octobre 1784, il est nommé colonel des Coldstream Guards le 28 octobre 1784.

Il fut créé duc d'York et d'Albany et comte d'Ulster le 27 novembre 1784 et devint membre du Conseil privé. Il a conservé l'évêché d'Osnabr&# x00fcck jusqu'en 1803, lorsque, au cours de la sécularisation précédant la dissolution du Saint Empire romain, l'évêché a été incorporé à la Prusse. A son retour en Grande-Bretagne, le duc siège à la Chambre des Lords, où, le 15 décembre 1788 lors de la crise de la Régence, il s'oppose au Regency Bill de William Pitt dans un discours qui aurait été influencé par le prince de Galles. . Le 26 mai 1789, il participa à un duel avec le colonel Charles Lennox, qui l'avait insulté. Lennox manqua, et le prince Frederick refusa de riposter.

Le 12 avril 1793, Frédéric est promu général en titre. Cette année-là, il est envoyé en Flandre à la tête du contingent britannique de l'armée de Cobourg destiné à l'invasion de la France. Frederick et son commandement ont combattu dans la campagne des Flandres dans des conditions extrêmement difficiles. Il a remporté plusieurs engagements notables, tels que le siège de Valenciennes en juillet 1793, mais a été vaincu à la bataille de Hondschoote en septembre 1793. Lors de la campagne de 1794, il a remporté la bataille de Willems en mai mais a été vaincu à la bataille de Tourcoing. plus tard ce mois-ci. L'armée britannique est évacuée par Brême en avril 1795.

Après son retour en Grande-Bretagne, son père George III l'a promu au grade de maréchal le 18 février 1795. Le 3 avril 1795, George l'a nommé commandant en chef effectif à la suite de Lord Amherst bien que le titre n'ait été confirmé que trois des années plus tard. Il est également colonel du 60 régiment d'infanterie à partir du 19 août 1797.

Son deuxième commandement sur le terrain était avec l'armée envoyée pour l'invasion anglo-russe de la Hollande en août 1799. Le 7 septembre 1799, il reçut le titre honorifique de capitaine général.[19] Sir Ralph Abercromby et l'amiral Sir Charles Mitchell, en charge de l'avant-garde, avaient réussi à capturer quelques navires de guerre hollandais à Den Helder. Cependant, à la suite de l'arrivée du duc avec le gros de l'armée, un certain nombre de désastres s'abattent sur les forces alliées, notamment le manque de ravitaillement. Le 17 octobre 1799, le duc signe la Convention d'Alkmaar par laquelle l'expédition alliée se retire après avoir rendu ses prisonniers. 1799 a également vu Fort Frederick en Afrique du Sud nommé d'après lui.

Les revers militaires de Frederick en 1799 étaient inévitables compte tenu de son manque d'ancienneté morale en tant que commandant sur le terrain, du mauvais état de l'armée britannique à l'époque et des objectifs militaires contradictoires des protagonistes.

L'expérience de Frédéric dans la campagne hollandaise l'a fortement impressionné. Cette campagne et la campagne des Flandres avaient démontré les nombreuses faiblesses de l'armée britannique après des années de négligence. Frederick, en tant que commandant en chef de l'armée britannique, a mené à bien un vaste programme de réforme. Il était la personne la plus responsable des réformes qui ont créé la force qui a servi dans la guerre péninsulaire. Il était également en charge des préparatifs contre l'invasion planifiée du Royaume-Uni par Napoléon en 1803. De l'avis de Sir John Fortescue, Frederick a fait "plus pour l'armée qu'aucun homme n'en a fait pour elle dans l'ensemble de son histoire".

En 1801, Frederick appuya activement la fondation du Collège militaire royal de Sandhurst, qui encourageait la formation professionnelle fondée sur le mérite des futurs officiers commissionnés.

Le 14 septembre 1805, il reçut le titre honorifique de directeur de la forêt de Windsor.

Frederick démissionna de son poste de commandant en chef le 25 mars 1809, à la suite d'un scandale causé par les activités de sa dernière maîtresse, Mary Anne Clarke. Clarke a été accusé d'avoir vendu illégalement des commissions de l'armée sous l'égide de Frederick. Un comité restreint de la Chambre des communes a enquêté sur la question. Le Parlement a finalement acquitté Frédéric d'avoir reçu des pots-de-vin par 278 voix contre 196. Il a néanmoins démissionné en raison du décompte élevé contre lui. Deux ans plus tard, il a été révélé que Clarke avait reçu un paiement de l'accusateur en chef de Frederick, Gwyllym Wardle, et le prince régent a reconduit Frederick innocenté en tant que commandant en chef le 29 mai 1811.

Frederick a maintenu une résidence de campagne à Oatlands près de Weybridge, Surrey mais il était rarement là, préférant se plonger dans son travail administratif à Horse Guards (le quartier général de l'armée britannique) et, après les heures, dans la grande vie de Londres, avec ses tables de jeu : Frederick était perpétuellement endetté à cause de son jeu excessif aux cartes et aux chevaux de course. À la suite du décès inattendu de sa nièce, la princesse Charlotte de Galles, en 1817, Frederick est devenu le deuxième sur le trône, avec de sérieuses chances d'en hériter. En 1820, il devient héritier présomptif à la mort de son père, George III.

Frederick est mort d'hydropisie et d'une maladie cardio-vasculaire apparente au domicile du duc de Rutland sur Arlington Street, Londres, en 1827. Après avoir couché dans l'état à Londres, les restes de Frederick ont ​​été enterrés dans la chapelle St George du château de Windsor.

Le 29 septembre 1791 à Charlottenburg, Berlin, et de nouveau le 23 novembre 1791 au palais de Buckingham, Frédéric épousa sa cousine la princesse Frederica Charlotte de Prusse, fille du roi Frédéric-Guillaume II de Prusse et Elisabeth Christine de Brunswick-L&# x00fcneburg. Le mariage n'a pas été heureux et le couple s'est bientôt séparé. Frederica se retira à Oatlands, où elle vécut jusqu'à sa mort en 1820.


Irlandais unis

Conduite dans la clandestinité, la Société s'est reconstituée en une organisation secrète, liée par un serment, dédiée à la poursuite d'une forme de gouvernement républicain dans une Irlande séparée et indépendante. Cela devait être réalisé principalement par une intervention militaire française directe. Le plan fut le plus proche du succès après l'arrivée d'une flotte d'invasion française, transportant quelque 14 000 soldats, au large de la côte sud de l'Irlande en décembre 1796. Des conditions météorologiques défavorables, cependant, empêchèrent les Français de débarquer, et la flotte fut forcée de faire son retour en France. A partir de cette date, le château de Dublin intensifie sa guerre contre les Irlandais unis, infiltrant leurs rangs d'espions et d'informateurs, invoquant une législation draconienne contre les subversifs, fermant les yeux sur les dérives militaires, et celles de l'Ordre d'Orange résolument loyaliste, et construisant ses forces de défense de peur que les Français ne reviennent en force.

. il semblait qu'il n'y avait aucune possibilité d'assistance française.

Au printemps 1798, il apparaissait que le château de Dublin avait réussi dans ses efforts déterminés pour détruire la capacité d'insurrection de la Société : nombre de ses dirigeants étaient en prison, son organisation était en désordre et il ne semblait aucune possibilité d'aide française. Malgré ces difficultés, dans la nuit du 23 au 24 mai, comme prévu, les voitures postales quittant Dublin ont été saisies - comme un signal aux Irlandais unis en dehors de la capitale que l'heure du soulèvement était arrivée.

Cependant, en raison de l'échec de Dublin à se lever, la Rébellion lorsqu'elle est arrivée se distinguait partout par un manque de concert et par un manque de concentration. Les soulèvements à l'extérieur de la capitale avaient été conçus par les Irlandais unis comme des actes de soutien - des spectacles - à l'événement principal de Dublin, mais comme Dublin ne s'est pas déroulé comme prévu, les rebelles des régions périphériques se sont maintenant retrouvés sur le devant de la scène. Le manque de coordination entre les théâtres de guerre rebelles résidait le salut du château de Dublin et de la domination britannique en Irlande.


Bataille de Willems, 10 mai 1794 - Histoire

Evénements historiques du mois de mai, par jour :

1er mai 1840 - L'Angleterre publie le premier 1er timbre-poste adhésif.

1er mai 1841 - Le premier train de wagons quitte Independence, Mo pour la Californie.

1er mai 1883 - "Buffalo Bill" Cody's premier Wild West Show.

1er mai 1884 - Début de la construction du premier gratte-ciel, le bâtiment de 10 étages de la Home Insurance Company à Chicago, dans l'Illinois.

1er mai 1931 - L'Empire State Building est inauguré.

1er mai 1941 - La céréale "Cheerios" arrive dans les rayons des magasins.

1er mai 1951 - Le cogneur Mickey Mantle frappe son premier coup de circuit.

1er mai 1952 - Présentation de M. Potato Head.

2 mai 1878 - Les États-Unis arrêtent de frapper la pièce de 20 cents.

2 mai 1885 - Le magazine Good Housekeeping sort pour la première fois dans les kiosques.

2 mai 1932 - Première émission de radio de Jack Benny.

2 mai 1939 - Lou Gehrig dispute son 2 130e match, un record de baseball qui durera 57 ans jusqu'à l'arrivée de Cal Ripken.

3 mai 1494 - Christophe Colomb découvre "St Iago". Il est plus tard rebaptisé Jamaïque.

3 mai 1936 - Joe DiMaggio fait ses débuts dans les ligues majeures avec 3 coups sûrs pour les NY Yankees.

3 mai 1937 - Margaret Mitchell remporte le prix Pulitzer pour "Autant en emporte le vent".

3 mai 1978 - Digital Equipment Corporation envoie les premiers e-mails commerciaux non sollicités en masse. le spam est né !

4 mai 1626 - L'île de Manhattan est vendue ! Les Indiens d'Amérique acceptent l'accord en échange de 24 $ en boutons en tissu et en boutons.

4 mai 1878 - Le phonographe est joué pour la première fois au Grand Opera House.

4 mai 1932 - Le pénitencier d'Atlanta a un nouveau résident après qu'Al Capone a été reconnu coupable d'évasion fiscale.

4 mai 1934 - Fondation de l'Académie du cinéma. (1934)

4 mai 1964 - Première des feuilletons "Another World" et "As the World Turns".

4 mai 1979 - Margaret Thatcher devient la première femme Premier ministre du Royaume-Uni.

5 mai 1260 - Kublai Khan le petit-fils de Gengis Khan devient souverain de l'empire mongol.

5 mai 1862 - Les forces mexicaines dirigées par Benito Juarez battent les troupes françaises lors de la bataille de Puebla. Aujourd'hui, cette bataille est célébrée sous le nom de Cinco de Mayo.

5 mai 1865 - North Bend, Ohio apparaît sur la carte. C'est le site du premier vol de train américain.

5 mai 1893 - La Bourse de New York s'effondre, provoquant la "Grande Panique de 1893".

5 mai 1904 - Cy Young lance le premier match parfait de l'histoire du baseball moderne.

5 mai 1968 - Le sénateur Robert F. Kennedy est assassiné.

5 mai 1971 - Alan Shepard chevauche "Freedom 7" pour devenir le premier Américain dans l'espace.

6 mai 1833 - John Deere produit la première charrue en acier.

6 mai 1915 - La serrure Yale est brevetée.

6 mai 1889 - L'Exposition de Paris s'ouvre avec la Tour Eiffel qui vient d'être achevée comme pièce maîtresse.

6 mai 1915 - Babe Ruth, membre du Temple de la renommée du baseball futur, frappe son premier coup de circuit.

6 mai 1937 - Le dirigeable Hindenburg explose en flammes à Lakehurst, NJ.

6 mai 1994 - Ouverture officielle du canal reliant l'Angleterre à la France.

6 mai 2002 - L'entrepreneur Elon Musk forme SpaceX.

7 mai 1789 - Le premier bal inaugural est organisé en l'honneur de George Washington et de sa femme .

7 mai 1888 - George Eastman fait breveter la Box Camera.

7 mai 1934 - La plus grosse perle du monde (6,4 kg) a été découverte aux Philippines.

7 mai 1941 - Le leader du big band Glenn Miller enregistre le "Chattanooga Choo Choo".

7 mai 1945 - L'Allemagne signe une capitulation inconditionnelle à Rhims, en France, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale en Europe.

7 mai 1970 - Sortie du dernier album des Beatles - "Long and Winding Road".

7 mai 1992 - Le voyage inaugural de la navette spatiale Endeavour.

8 mai 1794 - Le bureau de poste américain est créé.

8 mai 1945 - Jour V-E, l'Allemagne signe la capitulation sans conditions.

8 mai 1861 - Richmond, Virginie est nommée capitale de la Confédération.

8 mai 1879 - George Selden dépose le premier brevet pour une automobile à essence.

8 mai 1952 - Mad Magazine sort en kiosque.

8 mai 1980 - L'Organisation mondiale de la santé annonce que la variole a été éradiquée dans le monde entier.

9 mai 1869 - Un "Golden Spike" a été enfoncé dans la voie ferrée à Promontory Summit, dans l'Utah, reliant les voies des chemins de fer Union Pacific et Central Pacific, créant le premier chemin de fer transcontinental.

9 mai 1886 - Le sirop pour Coca Cola est inventé par le pharmacien d'Atlanta John Styth Permerton.

9 mai 1899 - La tondeuse à gazon est brevetée.

9 mai 1914 - Le président Woodrow Wilson déclare la fête des mères.

9 mai 1926 - Les Américains Richard Boyd et Floyd Bennett deviennent les premiers à survoler le pôle Nord.

9 mai 1960 - La pilule contraceptive est approuvée par la FDA.

10 mai 1797 - Le premier navire de la marine américaine, nommé United States", est lancé.

10 mai 1908 - La première fête des mères est célébrée à Philadelphie, en Pennsylvanie.

10 mai 1969 - Les premières images couleur de la Terre depuis l'espace sont renvoyées d'Apollo 10.

10 mai 1994 - Nelson Mandela devient le premier président noir d'Afrique du Sud.

11 mai 1916 - Einstein présente sa théorie de la relativité générale.

11 mai 1928 - General Electric ouvre la première chaîne de télévision au monde à Schenectady, NY.

11 mai 1947 - BF Goodrich fabrique le premier pneu tubeless.

11 mai 1951 - Jay Forrester fait breveter la mémoire centrale de l'ordinateur.

May 12, 1921 - The first National Hospital Day is celebrated honoring the birth of Florence Nightingale.

May 12, 1792 - The flush toilet is patented.

May 12, 1847 - Mormon pioneer William Clayton invents the odometer while crossing the western plains in a covered wagon.

May 13, 1767 - Wolfgang Amadeus Mozart's first opera "Apollo et Hyacinthus" premieres in Salzburg. He wrote it when he was 11 years old.

May 13, 1965 - The Rolling Stones record the now infamous song "Satisfaction".

May 13, 1970 - The Beatles movie "Let it Be" premieres.

May 13, 1983 -"Mr. October", Reggie Jackson becomes the first major league ballplayer to strike out 2,000 times.

May 14, 1607 - A party of settlers led by John Smith establish the first permanent English settlement in New World at Jamestown Va.

May 14, 1787 - Delegates gather in Philadelphia to draw up the Constitution of the United Sates of America.

May 14, 176 - Physician Edward Jenner develops a vaccine for smallpox.

May 14, 1878 - Vaseline petroleum jelly slides onto store shelves for the first time.

May 14, 1973 - The first U.S. space station, "Skylab" is launched.

May 14, 1965 - The last episode of Seinfeld is aired. It's a sad day in May for millions of Seinfeld followers.

May 15, 1862 - President Abraham Lincoln established the Department of Agriculture (USDA)

May 15, 1918 - Regular airmail service inaugurated (between New York, Philadelphia & Washington DC.

May 15, 1940 - Nylon stockings hit the market for first time.

May 15, 1963 - "If I had a Hammer" by Peter, Paul, and Mary wins a Grammy.

May 16, 1817 - Mississippi river steamboat service begins.

May 16, 1866 - Charles Hires invents Root Beer.

May 16, 1920 - Joan of Arc is canonized as a saint.

May 16, 1985 - Michael Jordan is named "NBA Rookie of the Year".

May 17, 1875 - "And They're Off!" as the first Kentucky Derby is held at Churchill Downs.

May 17, 1900 - "The Wonderful World of Oz" is published.

May 17, 1884 - Alaska becomes a U.S. territory.

May 17, 1954 - The first "Running of the Kentucky Derby" is held at Churchill Downs.

May 18, 1804 - Napoleon Bonaparte becomes Emperor of France

May 18, 1860 - The Republican party nominates Abraham Lincoln for president.

May 18, 1927 - Grumman's Chinese Theater opens in Hollywood, CA.

May 18, 1965 - Gene Rodenberry suggests 16 names for Star Trek Captain. The list includes Kirk.

May 19, 1836 - Ann Boleyn, second wife of English King Henry VIII is beheaded.

May 19, 1884 - Ringling Brothers circus premieres.

May 19, 2018 - American actress Meghan Markle marries England's Prince Harry in a ceremony at Windsor castle, and becomes the Duchess of Sussex..

May 20, 1830 - The fountain pen is patented.

May 20, 1926 - Thomas Edison says Americans prefer silent movies over talkies.

May 20, 1990 - Hubble Space Telescope transmits photograph's from space.

May 21, 1602 - Captain Bartholomew Gosnold is the first to see Martha's Vineyard.

May 21, 1861 - Richmond, VA is designated the capital of the Confederacy.

May 21, 1881 - The American Red Cross was formed.

May 22, 1455 - The opening battle in England's 30 year "War of the Roses".

May 22, 1807 - Former Vice President Aaron Burr is tried and acquitted of treason.

May 22, 1868 - The Great Train Robbery.

May 22, 1819 - The steamship Savannah departs Savannah, GA to Liverpool, England on the first trans-Atlantic crossing by a steamship.

May 22, 1906 - The Wright Brothers are granted a patent for their "flying machine".

May 22, 1931 - Canned rattlesnake meat goes on sale in Florida.

May 22, 1933 - First reported sighting of the Loch Ness Monster.

May 22, 1967 - The debut of "Mister Rogers' Neighborhood".

May 22, 1977 - After a 94 year run, the Orient Express takes it's final trip across Europe.

May 23, 1785 - Benjamin Franklin invents bifocals.

May 23, 1900 - Associated Press News Service is formed.

May 23, 1934 - Legendary bank robbers Bonnie and Clyde Barrow are shot to death in a police ambush in Louisiana.

May 23, 1958 - Cliff Notes are first used by U.S. school children.

May 24, 1775 - John Hancock is unanimously elected president of the Continental Congress.

May 24, 1830 - Nursery Rhyme "Mary Had a Little Lamb" was written by Mary Hale of Boston.

May 24, 1844 - Samuel Morse opens the first telegraph line between Baltimore, MD and Washington, DC.

May 24, 1883 - The Brooklyn Bridge is formally opened.

May 25, 1927 - Ford ceases production of the Model "T".

May 25, 1961 - President John F. Kennedy announces a goal to put an American astronaut on the moon before the end of the decade.

May 25, 1968 - Gateway arch in St. Louis is dedicated.

May 25, 1977 - The original movie blockbuster "Star Wars, Episode IV" is released.

May 25, 2012 - A SpaceX Dragon becomes the first commercial spacecraft to dock at the International Space Station.

May 26, 1805 - Lewis and Clark are the first to see the Rocky Mountains.

May 26, 1940 - During WWII, the trapped British Expeditionary Force evacuates the European mainland from Dunkirk, France.

May 26, 1994 - Michael Jackson marries Elvis Presley's daughter Lisa Marie Presley.

May 27, 1647 - Achsah Young is the first woman to be executed as a witch in Massachusetts.

May 27, 1919 - The pop-up toaster is patented.

May 27, 1930 - Richard Gurley Drew receives a patent for cellophane tape.

May 27, 1937 - The San Francisco Golden Gate bridge opens. Over 200,000 people go across it on opening day.

May 27, 1941 - German battleship Bismarck is sunk by British navy.

May 28, 1928 - Dodge Brothers Inc. and Chrysler Corporation merge.

May 29, 1849 - Famous Abraham Lincoln quote: "You can fool some of the people all of the time, all of people some of time, but you can't fool all of the people all of time".

May 29, 1916 - Official flag of the President of the United States is adopted.

May 29, 1919 - Albert Einstein publishes his Theory of Relativity.

May 29, 1942 - Bing Crosby sings "White Christmas" into the record books as the biggest selling record.

May 29, 1953 - Sir Edmund Hillary is on top of the world. He is the first person to reach the summit of Mt. Everest.

May 30, 1431 - During the Hundred Years War, 19 year old Joan of Arc is burned at the stake.

May 30, 1821 - James Boyd patents the fire hose.

May 30, 1889 - The brassiere is invented. As we understand, it received a lot of support.

May 30, 1922 - The Lincoln Memorial is completed and dedicated by Supreme Court Chief Justice William H. Taft.

May 31, 1790 - U.S. Copyright law is enacted.

May 31, 1884 - Dr. John Harvey Kellogg patents "flaked cereal".

May 31, 1969 - John Lennon and Yoko Ono record the song "Give Peace a Chance".

May 31, 1977 - The Trans-Alaska pipeline is completed.

May 31, 1990 - Seinfeld television comedy show premieres.

May 31, 2000 - Television reality show "Survivor" premieres.

Holiday Insights , where every day is a holiday, a bizarre or wacky day, an observance, or a special event. Join us in the daily calendar fun each and every day of the year.

Le saviez-vous? There are literally thousands of daily holidays, special events and observances, more than one for every day of the year. Many of these holidays are new. More holidays are being created on a regular basis. At Holiday Insights, we take great efforts to thoroughly research and document the details of each one, as completely and accurately as possible.


Titles, styles, honours, and arms

Titles and styles

  • 16 August 1763 – 27 November 1784: Son Altesse Royale The Prince Frederick
  • 27 November 1784 – 5 January 1827: Son Altesse Royale The Duke of York and Albany

His full style, recited at his funeral, was "Most High, Most Mighty, and Illustrious Prince, Frederick Duke of York and of Albany, Earl of Ulster, Knight of the Most Noble Order of the Garter, First and Principal Knight Grand Cross of the Most Honourable Military Order of the Bath, Knight Grand Cross of the Royal Hanoverian Guelphic Order". [31]

Honours

His honours were as follows: [31]

  • KG: Royal Knight of the Order of the Garter, 19 June 1771[32]
  • GCB: Knight Grand Cross (military) of the Order of the Bath, 2 January 1815[33]
  • GCH: Knight Grand Cross of the Royal Guelphic Order, 12 August 1815[34]
  • Knight of the Order of the Black Eagle of Prussia, 11 April 1814[35]
  • Knight of the Order of the St-Esprit of France, 21 April 1814[36]
  • Knight of the Order of St. Andrew of Russia, 9 June 1814[37]
  • Knight of the Order of St. Alexander Nevsky of Russia, 9 June 1814[38]
  • Knight Grand Cross of the Order of Charles III of Spain, 21 August 1814[39]
  • Knight Grand Cross of the Order of Maria Theresa of Austria, 1814[36]

Ohio's 14 most historic battlefields

CLEVELAND, Ohio -- Ohio is home to some of the most historic battles fought in the many wars and conflicts fought on U.S. soil throughout history.

The American Revolution, the American Civil War, various conflicts with Native Americans and even two battles in the War of 1812 were fought inside the Buckeye State.

Scroll through the slides to read about some of the most important. Descriptions of each battle come from OhioHistoryCentral.org and OhioHistory.org.

Plain Dealer Archives

Ohio's most historic battlefields

Oliver Hazard Perry commanded American naval forces during the Battle of Lake Erie, a turning point in the War of 1812.

The Battle of Fort Sandusky

The Battle of Fort Sandusky was one of many clashes during Pontiac's Rebellion in 1763. The Native American leader gathered several tribes in a loose alliance and attacked British forts throughout what is now Ohio and Michigan. Although Pontiac's uprising ultimately failed to drive out the British, a group of Wyandots managed to take Fort Sandusky on May 16, 1763. They entered the stronghold after requesting a council and then slaughtered everyone inside.

Pontiac is pictured to the left in an artist's rendering.

The Battle of Chillicothe

Colonel John Bowman led roughly 300 members of the Kentucky militia in an attack on a Shawnee town of Chillicothe, near modern-day Xenia, in May 1779. While the Shawnee ultimately repelled Bowman and his men, who were unable to extricate the Native American fighters from their fortifications, the American soldiers burned down the town and killed a Shawnee chief.

Plain Dealer Archives

Gnadenhutten Massacre

After Native Americans kidnapped and killed several Pennsylvanians in 1782, Captain David Williamson led a group of militiamen to a Moravian Church in Gnadenhutten where they captured more than 100 members of a Christian Delaware tribe. Although that particular group of Native Americans had nothing to do with the kidnappings and killings in Pennsylvania, the militiamen voted to execute them the next day.

A memorial to those lost is pictured to the left.

Following a series of Shawnee raids on American settlements throughout Kentucky, George Rogers Clark led more than 1,000 men across the Ohio River and burned five Shawnee villages in August, 1780, before marching north and confronting a Shawnee army near present-day Springfield. Both sides suffered heavy losses, but American forces eventually won the encounter. Today the clash is called the "Battle of Piqua," which is short for Pekowi, a branch of the Shawnee.

The Siege of Fort Laurens

The Continental Army built Fort Laurens in 1778, hoping to use it as a jumping off point for an invasion of Detroit during the American Revolution. But the British discovered the fort, surrounded it and laid siege to the stronghold on Feb. 22, 1779. The Fort Laurens commander was tipped off to the attack and prepared the fort. However, both sides eventually suffered from a shortage of food and supplies. The soldiers inside managed to outlast their attackers, however, and the British ended the siege on March 20 of that year.

American troops later abandoned the fort, which they determined wasn't close enough to Detroit to serve as a staging ground for an attack.

General George Washington ordered U.S. forces to take control of the Northwest Territory (including what is now Ohio) after the American Revolution. The resulting campaign was unsuccessful at first, marked by a series of defeats at the hands of Native American tribes more familiar with the region.

One such defeat came when U.S. military commander Arthur St. Clair, leading an army largely comprised of inexperienced men who were also short on food and rest, faced off with a Native American force led by Little Turtle near present-day Fort Recovery on November 4, 1791. His mostly untrained troops were routed by the Native American forces, losing nearly half their soldiers. The defeat was such an embarrassment that General Washington demanded St. Clair's resignation.

An artist's rendering of Little Turtle is pictured to the left.

Siege of Fort Recovery

Believing Fort Recovery to be too heavily armed to attack directly, Native American forces instead attempted to starve the American troops of food and supplies first.

While Native American fighters managed to capture a train delivering supplies to the fort on June 30, 1794, their subsequent attack on the fort itself failed, and they ultimately retreated.

Greg Horvath, Associated Press

The Battle of Fallen Timbers

United States soldiers faced a confederacy of Native American tribes led by Blue Jacket outside of what is now Maumee on Aug. 20, 1794. They won a decisive victory that paved the way for American expansion into a region of the Northwest Territory that would eventually become Ohio.

The fight became known as "The Battle of Fallen Timbers" because it was fought in the trail of a tornado that felled tree trunks which provided the ill-fated Native American warriors with cover.

Blue Jacket's men retreated to a British fort, but the fort's commander refused to admit them, fearing the possibility of war with the United States.

A monument to the Battle of Fallen Timbers is pictured to the left.

The Battle of Marblehead Peninsula

On a quest to secure croplands to feed American troops during the War of 1812, American militias marched into Danbury Township on the Marblehead Peninsula near modern-day Port Clinton. A force of Native Americans aligned with the British ambushed them in the marshlands on Sept. 28, 1812, resulting in the first battle in the War of 1812 to take place in Ohio. Whether or not the Americans won depends on the historian you talk to, but a monument on the site of the battle commemorates American lives lost.


Historique du fichier

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant16:36, 25 June 20203,033 × 2,373 (1.01 MB) FDRMRZUSA (talk | contribs) Uploaded a work by Louis-François, Baron Lejeune. from [https://www.liveinternet.ru/users/mili_monte/post383225386/] with UploadWizard

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


Battle of Willems, 10 May 1794 - History

Raised near London by Colonel George Augustus Elliott

HRH Ernest Duke of Cumberland, K.G.

High Wycombe, Marlow and Henley on King&rsquos Duty March &ndash Reading April &ndash Blackwall 4 troops to Flanders, 5 troops at Reading Ostend Manires Dunkirk October &ndash Lannoy Cateau Courtrai

April &ndash Premont Vaux VILLERS-EN-CAUCHIES WILLEMS Roubaix Duffel Boxtel Nijmegen

Geldermalsen Groningen retreat to Bremen Westphalia December &ndash to England North Shields

North Shields travelling south February &ndash Croydon April &ndash 8 troops to form 4 squadrons Reading July &ndash Weymouth September &ndash Newbury, Hungerford and Marlborough

Newbury, Hungerford and Marlborough July &ndash Weymouth October &ndash Windsor

Windsor Hounslow July &ndash Ashford Swinley September - Newbury, Hungerford and Marlborough

Newbury, Hungerford and Marlborough June &ndash Trowbridge, Chippenham, Devizes, Frome, Wells and Gloucester July &ndash Croydon augmented to 9 troops September &ndash Canterbury 4 troops to Helder EGMONT-OP-ZEE October &ndash three more troops at Helder to England Canterbury

Canterbury augmented to 10 troops April &ndash received 172 Fencible volunteers July &ndash Salisbury October - Dorchester

Dorchester, Poole, Shaftesbury, Warminster, Trowbridge and Wells April &ndash Taunton July &ndash Southampton August &ndash Hertford October &ndash Guildford

Guildford May &ndash reduced from 10 to 8 troops August &ndash Worcester

Worcester May &ndash Margate and Walmer

Margate May &ndash Ramsgate June &ndash Wimbledon Common Winchester and Southampton augmented from 8 to 10 troops November &ndash escorted captured Spanish treasure from Plymouth to London

Winchester and Southampton March &ndash Salisbury July &ndash Weymouth Radipole started conversion to hussars

Radipole March &ndash Dorchester ordered to grow mongol moustaches June &ndash Richmond July &ndash Hounslow Heath Woodbridge October &ndash Rushmere Heath Weeley

Weeley July &ndash Romford August &ndash Wanstead Flats October &ndash 8 troops to Portsmouth, 2 troops at Dorchester to Spain Corunna Astorga SAHAGUN

Cacabellos Corunna to England Romford October &ndash Guildford and Godalming

Guildford and Godalming February &ndash Hounslow and Hampton Court April &ndash Burdett riots London Hounslow

Hounslow June &ndash Wimbledon Common June &ndash Romford December &ndash 8 troops to Nottingham and Mansfield Luddite riots

Nottingham and Mansfield April &ndash Leeds, Wakefield and Sheffield November &ndash Manchester December &ndash 4 troops to Brighton and Arundel, 6 troops to Portsmouth

6 troops at Chichester Portsmouth to Portugal February &ndash Lisbon Luz May &ndash Freixados Almendra June &ndash Morales Burgos Osma VITTORIA augmented from 10 to 12 troops Pyrenees Cambo

Cambo Orthez Grenade St Gernier Tarbes Toulouse June &ndash to Boulogne to England Dover Canterbury Hounslow reduced from 12 to 8 troops Liverpool to Ireland September &ndash Dublin Clonmel

Clonmel April &ndash augmented from 8 to 10 troops May &ndash 6 troops to Cork, 4 troops at Fermoy (later Arundel) 4 troops to Belgium Ostend WATERLOO Cambrai Paris Army of Occupation

May &ndash Calais to England Canterbury.

Carrières des officiers supérieurs (indiquées comme le plus haut grade atteint dans le régiment au cours de la période)

Lt Col Francis Edward Gwyn

Served in American War of Independence Major in 16th Light Dragoons to August 1775 Lieutenant-Colonel in 20th Light Dragoons 5 May 1779 to half-pay 1783 Lieutenant-Colonel in 3rd Dragoons 19 March 1787 ADC to King George 1787 Lieutenant-Colonel in 15th Light Dragoons 5 June 1789 commanded 15th Light Dragoons 1789 to 1793 subsequently Major-General 29 December 1793 Colonel of 25th Light Dragoons May 1794 Lieutenant-General 26 June 1799 General 28 August 1808 Colonel of 1st Dragoon Guards February 1820 died Sheerness January 1821.

Lt Col George Churchill

Major in 15th Light Dragoons 30 August 1781 brevet Lieutenant-Colonel 18 November 1790 commanded 15th Light Dragoons in Flanders 1793 to 1794 Lieutenant-Colonel 10 March 1794 wounded in Flanders brevet colonel 21 August 1795 subsequently Major-General 18 June 1796 served in West Indies and commanded on San Domingo in 1797 to Lieutenant-Colonel in 20th Light Dragoons 6 September 1798 served at Helder 1799 Lieutenant-General 30 October 1805 died London August 1808.

Lt Col George Caesar Hopkinson

Major in 15th Light Dragoons 10 March 1794 Lieutenant-Colonel 11 March 1794 retired 14 December 1794.

Born Fifeshire 1770, son of General William Erskine Major in 15th Light Dragoons 1 March 1794 Lieutenant-Colonel 14 December 1794 ADC to General Erskine 1793 to 1795 MP 1796 to 1802 to half-pay of 133rd Foot 27 February 1796 Colonel of 14th Garrison Battalion 7 January 1801 to half-pay 1805 Major-General 25 April 1808 served in Peninsula June to September 1809 again in Peninsula October 1810 to February 1811 temporary commander of Light Division March and April 1811 commanded cavalry division in Peninsula April 1812 to January 1813 Lieutenant-General in Spain 14 May 1813 committed suicide at Lisbon 14 May 1813.

Maj William Aylett, Kt.

Served in Flanders 1793 and 1794 commanded 15th Light Dragoons and wounded at Villers-en-Cauchies Major in 15th Light Dragoons 1 March 1794 received Austrian Order of Maria Theresa 1794 brevet Lieutenant-Colonel 1 January 1798: to Major in 19 Foot 9 August 1804 subsequently brevet Colonel 23 April 1808 Major-General 4 June 1811 Lieutenant-General 19 July 1821 died July 1834.

Maj Robert Pocklington, Kt.

Served in Flanders 1793 to 1794 brought regiment out of Villers-en-Cauchies Major in 15th Light Dragoons 14 December 1794 received Austrian Order of Maria Theresa 1794 retired 29 December 1798.

Born Fifeshire 1772, son of General William Erskine served in Flanders 1793 to 1794 Lieutenant-Colonel in 133rd Foot 22 August 1794 to half-pay 1795 Lieutenant-Colonel in 15th Light Dragoons 27 February 1796 commanded 15th Light Dragoons at Helder 1799 brevet Colonel 1 January 1800 ADC to King George 6 January 1801 to Lieutenant-Colonel in 2nd Dragoon Guards 10 February 1803 subsequently Major-General 25 April 1808 commanded brigade in 1st Division in Peninsula October 1810 to May 1811 temporary commander of 5th Division in Peninsula February to May 1811 Lieutenant-General 4 June 1813 died in London 3 March 1825.

Major in 20th Light Dragoons 15 December 1794 Major in 16th Light Dragoons 15 June 1797 Lieutenant-Colonel in 20th Light Dragoons 21 December 1797 Lieutenant-Colonel in 15th Light Dragoons 6 September 1798 served in Flanders 1795 served at Helder 1799 brevet Colonel 1 January 1805 Lieutenant-Colonel of 16th Light Dragoons 12 December 1805 served in Peninsula April 1809 to May 1809 again in Peninsula June 1809 to January 1810 subsequently Major-General 25 July 1810 commanded cavalry brigade in Peninsula May 1811 to July 1813 Colonel of 23rd Light Dragoons 3 August 1814 Lieutenant-General 12 August 1819 General 1 February 1837 Governor of Chelsea Hospital 1846 to 1849 MP 1806 to 1841 died at Chelsea 4 November 1849.

Lt Col Richard Augustus Seymour

Served in Flanders 1793 to 1794 Major in 15th Light Dragoons 29 December 1798 served at Helder 1799 brevet Lieutenant-Colonel 25 September 1803 Lieutenant-Colonel 22 August 1805 commanded 15th Light Dragoons 1805 to 1808 to Lieutenant-Colonel in 72nd Foot 25 August 1808 Lieutenant-Colonel in 1st Garrison Battalion 22 June 1809 subsequently Major-General 4 June 1814 died on St Lucia 21 October 1817.

Maj Francis Forrester

Born 1784 Major in 19th Foot 4 August 1799 Major in 15th Light Dragoons 9 August 1804 served in Peninsula November 1808 to January 1809 retired 31 August 1809 MP 1820 to 1826 died London October 1861.

Major in 15th Light Dragoons 26 September 1805 to Major in 17th Light Dragoons 20 February 1805 died at Calcutta 11 May 1809.

Born 1771 Brigade-Major and DAG in Flanders 1793 to 1794 served in Irish Rebellion 1798 Major in York Rangers 26 July 1797 Lieutenant-Colonel of Hompesch Mounted Rifles 7 February 1798 Major in York Hussars 28 June 1800 to half-pay 1802 Lieutenant-Colonel in 2nd Dragoon Guards 3 December 1803 Lieutenant-Colonel in 16th Light Dragoons 7 September 1805 Lieutenant-Colonel in 15th Light Dragoons 12 December 1805 brevet Colonel 25 April 1808 commanded cavalry brigade in Peninsula November 1808 to January 1809 served at Walcheren 1809 commanded cavalry brigade in Peninsula March 1811 to August 1813 subsequently Major-General 4 June 1811 Lieutenant-General 19 July 1821 died London 2 March 1825.

Maj Walter Nathaniel Leitch

Served at Helder 1799 Major in 15th Light Dragoons 20 March 1806 Major in 72nd Foot 20 July 1809 served in Peninsula November 1808 to January 1809 brevet Lieutenant-Colonel 4 June 1813 Lieutenant-Colonel in 72nd Foot 29 December 1814 retired 5 November 1818.

Born in Scotland 1764 served in India 1799 Major in 28 Light Dragoons 21 February 1801 Lieutenant-Colonel in 72nd Foot 1 May 1805 served at Cape of Good Hope 1806 Lieutenant-Colonel in 15th Light Dragoons 25 August 1808 commanded 15th Light Dragoons in Peninsula November 1808 to January 1809, wounded at Sahagun ADC to Prince Regent February 1811 commanded cavalry brigade in Peninsula April to July 1813, and again September to November 1813 wounded four times Major-General 4 June 1814 commanded cavalry brigade at Waterloo Colonel 15th Light Dragoons 22 January 1827 Lieutenant-General 22 July 1830 died Dorset 20 December 1836.

Maj John, Earl Waldegrave

Born 1785 Major in 8th Garrison Battalion 9 June 1808 Major in 72nd Foot 20 March 1808 Major in 15th Light Dragoons 25 July 1809 served in Peninsula July to December 1812 Major in 12 Light Dragoons 13 March 1812 Lieutenant-Colonel in 54th Foot 26 November 1812 commanded 54th Foot in Waterloo campaign died July 1835.

Maj Alexander Hepburn Belcher

Major in 15th Light Dragoons 2 September 1809 (on transfer from 3rd Dragoon Guards) retired 14 November 1812.

Lt Col Sir Leighton Cathcart Dalrymple, Bt., C.B.

Born Ayrshire 1785, second son of General Sir Hugh Dalrymple served in Peninsula November 1808 to January 1809 Major in 15th Light Dragoons 14 March 1812 Lieutenant-Colonel 16 December 1813 commanded 15th Light Dragoons 1813 to 1820 again in Peninsula March and April 1814 commanded 15th Light Dragoons at Waterloo, lost left leg died Hertfordshire 6 June 1820.

Born 1784 served in Peninsula November 1808 to January 1809 Major in 15th Light Dragoons 5 November 1812 again in Peninsula February 1813 to April 1814 commanded 15th Light Dragoons at Vittoria and Orthez killed in action at Waterloo.

Bureau de la guerre. Army Lists 1791 to 1815. Londres : plusieurs années.

Cannon, Richard. Historical Record of the Fifteenth or the King&rsquos Regiment of Hussars. London: John W. Parker, 1841.

Wylly, Harold Carmichael. XVth (The King&rsquos) Hussars, 1759 to 1813. London: Caxton Publishing Company, 1914.

Mollo, John. The Prince&rsquos Dolls Scandals, Skirmishes and Splendours of the First British Hussars 1793-1815. London: Leo Cooper, 1997.

McKenna, Michael G. L'armée britannique et ses régiments et bataillons. West Chester, Ohio : La Collection Nafziger. 2004.

Park, S.J. et Nafziger, G.F. L'armée britannique &ndash son système et son organisation 1803-1815. Cambridge, Ontario : Rafm Co. Inc. 1983.

Reid, Stuart. Wellington&rsquos Officers, Volume 1. Leigh-On-Sea: Partizan Press, 2008.

Reid, Stuart. Wellington&rsquos Officers, Volume 2. Leigh-On-Sea: Partizan Press, 2009.

Reid, Stuart. Wellington&rsquos Officers, Volume 3. Leigh-On-Sea: Partizan Press, 2011.

Philippart, Jean. Le calendrier militaire royal, ou livre de service et de commission de l'armée. Londres : A.J. Valpy, 1820.

17th-18th Century Burney Collection Newspapers. April 2013. National Library of Australia.

19th Century British Newspapers Collection. April 2013. National Library of Australia.


Kentucky History Timeline

Kentucky's first inhabitants are descendants of prehistoric people who migrate from Asia over the Arctic land bridge. Archaic people grow squash in the area, and Woodland people cultivate corn and beans. Kentucky was granted statehood in 1792, becoming the first U.S. state west of the Appalachian Mountains.

Frontiersman Daniel Boone was one of Kentucky's most prominent explorers and many immigrants followed the trail he blazed through the Cumberland Gap, known as the Wilderness Road.

18th Century Kentucky History Timeline

1739 - Capt. Charles de Longueuil discovers Big Bone Lick

1750 - Thomas Walker explores Kentucky through the Cumberland Gap

1751 - Christopher Gist explores area along Ohio River.

1763 - France cedes area including Kentucky to Britain.

1769 - Daniel Boone and John Finley first saw the far distant Bluegrass atop Pilot Knob, now in Powell County. The recorded date is June 7, 1769.

1774 - James Harrod constructed the first permanent settlement in Kentucky at Fort Harrod. 1774. James Harrod starts building Harrodstown (Harrodsburg) Indians force settlers to withdraw settlers return in 1775.

  • Boiling Springs and St. Asaph settled.
  • Indians give Richard Henderson land between Ohio and Cumberland rivers for Transylvania Land Company.
  • Daniel Boone builds the Wilderness Trail and establishes Fort Boonesborough

1776 - Harrodsburg settlers, jealous of Boonesboro, send George Rogers Clark and John Jones to ask Virginia's aid Virginia declares Transylvania Land Company illegal creates Kentucky County.

1778 - The longest siege in United States frontier history was the thirteen-day siege of Fort Boonesborough in September 1778.

1779 - The First Baptist Church west of the Allegheny Mountains was formed at Elizabethtown.

1782 - "Last battle of American Revolution" fought at Blue Licks, near Mount Olivet.

1784 - First of ten conventions held to prepare way for separation of Kentucky from Virginia.

1791 - Upper Spottsvania Baptist Church Left In 1791 For Floyd County, Kentucky From Virginia Leading the Wagon train was Rev. Lewis Craig and Capt. William Ellis.

1792 - Kentucky becomes the 15th state on June 1, 1792. June 1 governor, Isaac Shelby capital, Lexington, then Frankfort.

  • Gen. "Mad Anthony" Wayne's victory at Fallen Timbers in Ohio ends Indian attacks in Kentucky.
  • On July 4, 1794, Col. William Price, Revolutionary War veteran, held the first Independence Day celebration in the West, in Jessamine County.

1796 - Wilderness Road opened to wagons.

1798 - Legislature passes Kentucky Resolutions opposing United States Alien and Sedition Acts.

19th Century Kentucky History Timeline

1801 - The great church camp meeting at Cane Ridge in Bourbon County was attended by more than 20,000.

1811 - Henry Clay elected to Congress from Kentucky. New Orleans, first steamboat on Ohio River, stops at Louisville Enterprise reaches Louisville from New Orleans, La., in 1815.

1812 - Kentuckians bear brunt of war with England north of the Ohio and in New Orleans.

1818 - Westernmost region of the state was annexed, following its purchase from the Chicasaw Indians.

1819 - The first commercial oil well was on the Cumberland River in McCreary County Kentucky in 1819.

1830 - Louisville and Portland Canal opened.

1849 - Zachary Taylor, Kentucky hero of Mexican War, becomes 12th president of United States.

1850 - Kentucky was the 8th most populated state in the nation in the 1850 census. There were 982,405 citizens listed.

  • Kentucky declares its neutrality in American Civil War.
  • Civil War Kentucky had supplied about 86,000 troops to the north and 40,000 troops to the south. Ironically, south-central Kentucky was the birthplace of both the Union president, Abraham Lincoln, and the Confederate president, Jefferson Davis, further enhancing the state's dualistic role in the Civil War
  • Fort Jefferson, the first settlement in western Kentucky, was one of the first Kentucky positions occupied by Union Troops after the Confederates seized the area surrounding Columbus in September 1861.
  • The first major battle on Kentucky soil during the Civil War was fought near Prestonsburg, January 10, 1862
  • The bloodiest Civil War Battle to be fought on Kentucky soil was the Battle of Perryville, Oct. 8, 1862.

1865 - University of Kentucky founded at Lexington.

1875 - First Kentucky Derby run at Churchill Downs.

1891 - Present state constitution adopted.

1892 - The radio was invented by a Kentuckian named Nathan B. Stubblefield of Murray in 1892.

20th Century Kentucky History Timeline

1899-1900 - Kentucky experienced four different governors in less than three months time, between early December of 1899 and early February of 1900.

1900 - Governor William Goebel was shot by an assassin on January 30, 1900. He died on February 3, 1900

1909 - Present State Capitol completed.

1912 - McCreary County, the last to be created of Kentucky's 120 counties, was formed in 1912. It is the only one formed in the 20th Century.

1904-1909 - The Black Patch War ends a tobacco-buying monopoly

1921 - In 1921 the law passed making it legal for women to serve on juries.

  • Mammoth Cave National Park established.
  • The cardinal was adopted as Kentucky's state bird and the goldenrod as the state flower in 1926

1933 - The Tennessee Valley Authority begin building dams in Kentucky

  • The last legal public hanging in Kentucky took place August 14, 1936 in Owensboro. Florence Thompson was the first female sheriff in Davis County History. She was in charge of Kentucky's last legal hanging.
  • A US Gold Depository is established at Fort Knox

1937 - Worst Ohio River flood occurs. United States gold depository built at Fort Knox.

1944 - Kentucky Dam on Tennessee River completed by Tennessee Valley Authority.

1946 - Frederick M. Vinson, born in 1890 in Louisa, is appointed chief justice of the United States.

1950 - Atomic energy plant built near Paducah.

1951 - Wolf Creek Dam on Cumberland River dedicated.

1959 - Cumberland Gap National Historical Park dedicated.

1961 - It takes 20,000 plants to decorate Kentucky's Floral Clock. The clock was dedicated May 4, 1961 by Governor Bert T. Combs.

1962 - Kentucky is first state given control of certain nuclear energy materials by federal government.

1964 - Western Kentucky Parkway opened Kentucky Central Parkway, in 1965.

  • Kentucky is first Southern state to pass a comprehensive civil rights law.
  • Barkley Dam on Cumberland River dedicated.

1969 - The Tennessee Valley Authority builds a steam-generating plant in Paradise

1977 - Nightclub fire in Southgate kills 164 persons.

1988 - Voters approve the establishment of a state lottery.

1990 - The Kentucky Education Reform Act is passed.

21st Century Kentucky History Timeline

2005 - U.S. Supreme Court ruled against display of Ten Commandments inside two Kentucky courtrooms

2006 - Comair flight crashed near Lexington, 49 killed

  • Tea Party candidate, Rand Paul, won Republic Senate primary
  • Man killed five people, self in argument about breakfast
  • Five U.S. military members from Fort Campbell 101st Combat Aviation Brigade killed in helicopter crash in Afghanistan

2011 - Australian man held in Louisville on charges of locking fake bomb around neck of Sydney teenager


Voir la vidéo: PREMIERE - TERREUR ET DIRECTOIRE 1793-1799 - LA RÉVOLUTION FRANCAISE #2 (Octobre 2021).