Podcasts sur l'histoire

Quelle a été la première loterie télévisée ?

Quelle a été la première loterie télévisée ?

La loterie nationale du Royaume-Uni est diffusée à la télévision depuis 1994. Une loterie d'État similaire en Pologne est diffusée depuis bien plus longtemps, depuis 1973. Cependant, les rares informations disponibles à ce sujet en ligne ne sont pas considérées comme la première au monde, ou de fournir une quelconque inspiration pour le programme britannique. Quelle fut alors la première loterie à avoir lieu à la télévision ?


Je peux monter jusqu'en 1957.

C'est le premier pour la première diffusion de l'espagnol Loterie de Navidad (Loterie de Noël), comme indiqué ici (attention : lien en espagnol) et d'autres sources.

Cela vaut la peine de commenter :

  • La loterie de Noël était le principal événement de loterie de l'année, donc je suppose que les événements de loterie réguliers (hebdomadaires) ne seraient diffusés que plus tard.

  • A l'origine c'était juste diffusé, sans aucun présentateur (le premier paraîtrait en 1966)


En direct de Washington, It’s Lottery Night 1969!


Le soir du 1er décembre 1969, les responsables du Selective Service et du Congrès américain affichent les dates de naissance par ordre croissant, car elles sont tirées au sort lors de la première loterie de l'ère vietnamienne au siège du Selective Service à Washington. La diffusion de l'événement a été réalisée en direct à la radio et sur CBS. (Archives nationales)

Cette nuit-là, si un homme obtenait un faible nombre, il devait rapidement évaluer son avenir immédiat.

Il y a quarante ans, le soir du 1er décembre 1969, CBS News a devancé la diffusion régulière de RFD Mayberry pour récupérer un flux en direct du correspondant à Washington Roger Mudd au siège du service sélectif. "Bonsoir… Ce soir, pour la première fois en 27 ans, les États-Unis ont de nouveau lancé une loterie de tirage", a déclaré Mudd à voix basse alors que la cérémonie se déroulait en arrière-plan.

Malgré tout son drame bouleversant, en tant que théâtre, le dessin du brouillon de 1970 était une affaire à petit budget, mis en scène sur un décor indescriptible avec un assortiment étrange de mobilier de bureau réuni. Les 366 « capsules » de loterie en plastique bleu avaient été jetées sans cérémonie dans un grand récipient en verre perché de manière précaire au sommet d’un simple escabeau de bibliothèque. Un fonctionnaire à l'air sombre était assis à une petite table recouverte de tissu noir, prêt pour le début de la cérémonie de loterie. Pour choisir chaque numéro de loterie, quelqu'un aurait simplement mis la main dans le pot de la taille d'une fontaine à eau pour en retirer une capsule. À l'intérieur se trouvait une date de naissance qui serait lue à haute voix et attribuée à son numéro de loterie, commençant par le n ° 001.

Le membre du Congrès de New York Alexander Pirnie, le républicain de premier plan au sein du comité des services armés de la Chambre, avait été invité par le directeur général des services sélectifs de longue date, Lewis B. Hershey, à tirer le premier numéro. Pirnie s'est approché, a sorti une capsule et l'a remise au fonctionnaire à table, qui a ouvert la capsule, a déroulé le papier et a annoncé : « 14 septembre… le 14 septembre est 001. »

Le petit morceau de papier a ensuite été fixé à la position 001 sur un grand tableau répertoriant les numéros de 001 à 366, une fente pour chaque anniversaire, y compris le 29 février pour les bébés des années bissextiles. Au sommet du tableau figurait le titre : Séquence de sélection aléatoire, 1970.

Pour les millions de jeunes hommes et leurs familles qui regardaient la télévision ou écoutaient la radio, c'était la seule fois où ils ne voulaient instinctivement pas avoir le numéro porte-bonheur. Le service sélectif avait estimé que ceux dont les chiffres se situaient dans le tiers le plus bas seraient probablement recrutés, ceux du tiers supérieur étaient probablement en sécurité et ceux du milieu pourraient ou non être recrutés. Cette nuit-là, si un homme obtenait un faible nombre, il devait rapidement évaluer son avenir immédiat.

Tom, n° 030 : « Depuis 1969, je dis à des amis que la seule loterie que j'ai jamais gagnée était la loterie du repêchage de 1969. Je me souviens avoir été dans la tanière de mon dortoir en train de regarder la télévision avec tous les autres résidents, pour la plupart éligibles au service. J'étais junior. Mon numéro est venu rapidement. Je savais qu'à partir de ce moment, la plus haute priorité de ma vie était de m'occuper de la conscription et de la guerre du Vietnam. L'école, la famille et les amis ont pris du recul.”

Après le premier choix, Pirnie s'est retiré et a cédé la vedette aux délégués du Selective Service Youth Advisory Council, qui se sont ensuite relayés pour tirer cinq ou six capsules chacun. Le président Richard M. Nixon a insisté pour que les jeunes de tout le pays participent à la loterie pour montrer que les hommes et les femmes en âge de travailler étaient impliqués dans le processus. Paul Murray, un étudiant de Rhode Island, a été le premier délégué : « 24 avril… 24 avril est 002. » "Le 30 décembre... Le 30 décembre est 003." Et ainsi de suite. [POUR VOIR LA LISTE DES NUMÉROS DE LOTERIE DE LA LOTERIE PROVISOIRE DU VIETNAM 1970, ALLEZ À “QUOI’S VOTRE NUMÉRO “ SUPPLÉMENT EN LIGNE.]

Jim, n°002 : «J'ai pu aller à l'université grâce à une généreuse bourse du Navy ROTC. Après avoir obtenu mon diplôme en janvier 1970, avec un diplôme de journalisme, j'étais destiné à entrer dans la Marine. Malgré tout, la loterie a été un jour, une nuit et un lendemain mémorables. J'étais n° 2, le 24 avril, et c'était un motif de célébration. Je me souviens du bar où nous avons commencé à boire, mais la marche vers State Street sera à jamais perdue dans le brouillard. Étant n ° 2, chaque fois que le cri des numéros de loterie s'élevait, j'étais toujours le gagnant et la bière était gratuite pour moi. Même si la loterie n'a pas déterminé si j'ai servi dans l'armée, elle a eu un impact sur beaucoup de mes amis. J'ai fini par faire deux tournées au Vietnam, et être dans la marine m'a appris à quel point j'étais capable de faire et que rien n'était impossible. Ce furent de grandes années – et pas si grandes – toutes réunies en une seule. »

Le journaliste Mudd a expliqué à ses téléspectateurs comment la cérémonie qui se déroulait derrière lui était beaucoup moins élaborée que celle de 1940, lorsque les États-Unis se préparaient à la Seconde Guerre mondiale. "Il y a vingt-neuf ans, par exemple, le secrétaire à la Guerre Harry Stimson avait les yeux bandés avec un morceau de tissu d'ameublement qui avait été coupé sur l'une des chaises utilisées pour la signature de la déclaration d'indépendance." En 1940, alors que des avions de combat volaient en formation au-dessus du bâtiment du service sélectif, les numéros de loterie étaient mélangés à l'intérieur avec une pagaie en bois qui aurait été sculptée dans l'un des chevrons de l'Independence Hall. Stimson a tiré le premier numéro et l'a remis directement au président, Franklin D. Roosevelt, qui l'a ensuite lu à l'assistance réunie. Le seul report de l'événement de 1940, a expliqué Mudd, était le général Hershey lui-même, qui à l'époque "était le nouveau directeur exécutif du service sélectif, et qui a ouvert les cérémonies ce soir en tant que directeur sortant".

Le général Lewis B. Hershey (à gauche), le fougueux directeur du service sélectif, préside la loterie sous le nom de NY Cong. Alexander Pirnie dessine la première des 366 capsules bleues contenant les dates de naissance. (Archives nationales)

Le fougueux général de 76 ans était une cible de prédilection pour les manifestants anti-guerre. En octobre 1967, en réponse aux manifestations sur le campus, il avait publié la soi-disant « directive Hershey » recommandant à tous les comités de recrutement locaux que les hommes interférant avec le recrutement militaire sur un campus universitaire devraient être soumis à une reclassification immédiate du statut de conscription. Hershey a été piqueté à Columbia, hué de la scène à Howard et sa voiture a été bombardée d'œufs dans le Wisconsin. Il a été satirisé lors de rassemblements pour la paix par un artiste de rue qui s'est fait appeler "Général Hersheybar", vêtu de faux insignes militaires avec un avion de chasse jouet suspendu à sa casquette.

Bien que Hershey ait récemment été réaffecté de son poste au service sélectif, il a été autorisé à rester en poste assez longtemps pour présider au premier tirage de la loterie relancée. Le tirage a eu lieu cinq jours seulement après que le président Nixon eut signé des modifications au projet de loi, appelant à la loterie nationale.

Gary, n° 023 : « En 1969, j'étais en quatrième année à l'université. Je vivais dans un petit immeuble… et tout le monde dans l'immeuble s'entassait dans ma chambre pour regarder la loterie sur mon vieux téléviseur noir et blanc. Quelqu'un a apporté un pack de six bières qui devait être récompensé par le « gagnant », c'est-à-dire la personne ayant le plus petit nombre de tous les gars dans le bâtiment. Eh bien, malheureusement, j'ai remporté le pack de six avec le n ° 23. C'était un prix tellement insignifiant pour quelque chose d'aussi potentiellement horrible, mais d'une manière ou d'une autre, je me sentais bien à ce sujet. Au moins, je n'avais pas à me demander quoi faire, comme certains de mes amis devaient le faire avec des numéros autour de 180. J'ai bu le pack de six, j'ai rejoint la Réserve de l'armée (après avoir obtenu mon diplôme en 1970) et j'ai pris ma retraite 31 ans plus tard en tant que sergent. Majeur."

On estime que 850 000 jeunes hommes apprendraient leur futur projet lors de la première loterie. Chaque homme âgé de 19 à 26 ans, dont le statut de projet n'avait pas encore été résolu, avait un intérêt dans le résultat, car il déterminerait l'ordre dans lequel les hommes nés entre 1944 et 1950 seraient appelés à se présenter pour l'induction en 1970.

Le plus grand changement dans le repêchage de 1970 était qu'il a inversé la priorité de l'âge - au lieu de prendre les hommes les plus âgés d'abord de la plage admissible des 18 à 26 ans, les conseils locaux appelleraient désormais les 19 ans en premier. La bonne nouvelle était que l'incertitude de la plupart des hommes quant à leur statut de repêchage serait réduite. Avant les changements de 1970, il n'y avait pas de système pour déterminer l'ordre d'appel selon l'âge – toute personne entre 18 et 26 ans était susceptible d'être recrutée. Les jeunes hommes peuvent attendre des années pour connaître leur futur projet. Étant donné que les hommes plus âgés dans la tranche d'âge de la conscription étaient appelés en premier, les hommes plus jeunes essayant d'avancer dans leur carrière ou leur mariage et leur famille ne pouvaient qu'attendre et se demander si leur vie serait interrompue par le service militaire requis.

Dans le système précédent, en plus de chaque projet de comité appliquant la priorité « les hommes les plus âgés d'abord » pour atteindre le quota de main-d'œuvre locale, il décidait également qui se verrait accorder des sursis, par exemple si un homme qualifié d'objecteur de conscience avait droit à une ajournement des difficultés familiales ou faisait des progrès satisfaisants vers un diplôme collégial. Ceux qui n'étaient pas satisfaits de leur statut d'ébauche pouvaient faire appel de la décision du conseil local, par le biais du système d'ébauche et des tribunaux, pendant des mois ou des années. En 1969, le taux d'appels de statut de projet avait doublé par rapport à celui de la guerre de Corée.

L'impopularité croissante de la guerre du Vietnam a conduit à un examen plus approfondi du processus de rédaction. De plus en plus, les politiciens, les syndicats et les dirigeants universitaires ont souligné les préjugés raciaux, les préjugés de classe ou de revenu et les différences drastiques dans les pratiques des comités de rédaction locaux, qui sont devenus la cible de manifestations anti-guerre au milieu des années 1960. Des manifestants ont organisé des sit-in lors des délibérations du comité de rédaction, des manifestants ont brûlé des dossiers dans un certain nombre de grandes villes et un prêtre radical a aspergé les dossiers du comité de rédaction de Baltimore avec du sang de canard.

Mike, n°217 : « Un jeune de 19 ans issu d'une famille de classe moyenne à New Bern, Caroline du Nord, n'était tout simplement pas équipé pour gérer ou comprendre tous les différents aspects du problème de la guerre, et je ne le sais même pas aujourd'hui. Comme tout le monde, j'ai fait de mon mieux pour éviter l'enrôlement… Cependant, à l'été 1969, je me suis retrouvé à Cape Cod, Mass., où j'ai été exposé à la fois à des soirées drogue et à de jeunes chefs de peloton à peine deux ans sur collège rentrant en congé du Vietnam ou sortant de l'armée. Voir mes amis s'impliquer davantage dans le «médicament du jour» ne m'a pas beaucoup impressionné, mais j'ai été ému par la confiance calme de ces anciens combattants, seulement 3-4 ans plus âgés que moi. À la fin de l'été, j'ai choisi de m'enrôler dans l'armée. Après un an d'entraînement d'infanterie, j'ai été envoyé au Vietnam, où j'ai traversé des rizières et j'ai servi avec certains des "copains" les plus mémorables avec lesquels j'ai eu le privilège d'être. Grâce à mon séjour au Vietnam, j'ai pu faire face à de nombreuses décisions difficiles avec la même confiance calme affichée par les jeunes commandants de peloton que j'ai tant respectés à l'été 69. »

Le moyen le plus simple de résoudre les problèmes du système de recrutement était de s'en débarrasser et de convertir l'armée en une force entièrement volontaire. Les volontaires seuls, cependant, ne pouvaient pas maintenir les niveaux de troupes nécessaires au Vietnam. Le président Nixon, incapable d'abolir le système de conscription au cours de sa première année de mandat en raison des demandes de main-d'œuvre de la guerre mais espérant désamorcer les troubles, avait plutôt décidé de réformer le projet en 1969 tout en proposant le passage à une force entièrement volontaire. Il avait fait pression pour le changement de priorité d'âge et avait appelé à une loterie nationale. À la suite de marches massives de protestation contre la guerre à Washington en octobre et novembre 1969, le Congrès avait approuvé le passage à un système de loterie et Nixon a signé la nouvelle loi le 26 novembre.

La loterie et d'autres révisions du projet de loi ont été considérées par le président Richard Nixon comme un moyen de ralentir les manifestations dirigées par les étudiants qui balayent le pays, comme celle-ci à Washington. (Archive de service sélectif)

Nixon espérait que la loterie rétablirait au moins la perception d'équité dans le processus de repêchage et réduirait les protestations sur les campus en éliminant essentiellement la vulnérabilité au repêchage pour les étudiants les plus nombreux. Ceux qui avaient des chiffres au milieu, cependant, devaient rester les bras croisés et regarder le décompte des chiffres augmenter de mois en mois à mesure que les projets de quotas étaient atteints.

La lettre d'ordre de se présenter à l'examen physique était la première étape de sa rédaction dans les forces armées. Les numéros de loterie des jeunes de 19 ans ont été appelés à raison d'environ 30 par mois au cours de la première moitié de 1970, de sorte qu'une personne avec un faible numéro serait probablement convoquée à l'examen physique en février 1970 et serait soit différée soit intronisée. en service en mai. Si le numéro d'un individu n'était pas appelé en 1970, il y a de fortes chances qu'il ne le soit pas du tout, à moins qu'il n'ait eu un sursis à l'université expiré.

Si un homme était apte au service, il était classé 1-A, ce qui signifiait qu'il était disponible pour le service militaire immédiatement. S'il était apte au service, mais ne voulait pas faire la guerre, il disposait de 10 jours pour déposer une demande d'exemption, d'ajournement ou de sursis. Un objecteur de conscience était classé 1-A-O, « disponible uniquement pour le service militaire non combattant ». La lettre d'ordre de se présenter à l'intronisation était la notification officielle qu'une personne avait été recrutée. Le numéro de loterie le plus élevé appelé pour un examen physique en 1970 était de 215, et tous les hommes avec le n ° 195 ou moins, classés 1-A ou 1-A-O, ont été appelés à se présenter pour une éventuelle induction.

En 1970, une personne pouvait bénéficier d'un sursis s'il pouvait prouver qu'il était un étudiant à temps plein, progressant vers un diplôme. Il pouvait continuer à l'école et être reporté jusqu'à ce qu'il ait plus de 26 ans, trop vieux pour être enrôlé. Après 1971, cependant, le Congrès a modifié les projets de loi et les étudiants ne pouvaient voir leurs inductions reportées que jusqu'à la fin du semestre en cours, ou pour un senior, jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Marc, n° 069 : «Tant que j'étais étudiant de premier cycle, j'étais différé, mais mon faible nombre de loteries signifiait que je serais le premier à y aller après l'obtention du diplôme. À l'époque, je mesurais 5'11 3/4" et ne pesais que 135 livres, et on m'a dit que si je pesais 127 livres, je serais reporté. L'été après l'obtention du diplôme, j'ai fait un régime et j'ai perdu quelques kilos avant mon ébauche physique. La veille de mon examen physique, je pesais 127, mais j'étais très inquiète d'être intronisé, alors je suis allé dans un club de remise en forme et je me suis assis dans un hammam pendant des heures… Quand j'ai été pesé, je pesais 115 livres et ils m'a donné un classement 1-H et m'a dit que je devais revenir dans 6 mois.

La dernière date tirée de la loterie de 1970, le n° 366, était le 8 juin. « Cela a été une loterie très systématique, presque mécanique », a rapporté Roger Mudd. « Il y a eu peu d'excitation ici, mais pour une ou deux brèves occasions. Quatre ou cinq des membres du conseil consultatif des jeunes ont refusé de participer, affirmant qu'ils pensaient qu'ils étaient utilisés par l'administration Nixon pour donner l'approbation des jeunes au système de loterie. Le lendemain, un article de journal rapportait : « David L. Fowler, représentant le district de Columbia, s'est approché du microphone et a déclaré qu'il avait été "notifié" de ne pas dessiner et est sorti. Néanmoins, le général Lewis B. Hershey, 76 ans, directeur du service sélectif qui a été accusé de rédaction de politiques autoritaires, s'est levé et a serré la main de M. Fowler. Ni Hershey ni aucun des autres responsables n'ont décidé de couper les déclarations des autres participants qui se sont exprimés. Une dizaine de manifestants auraient fait du piquetage à l'extérieur, dénonçant la conscription, la loterie et la guerre.

Pierre, n° 303 : « Le jour où les numéros de loterie ont été annoncés, tout le monde était très calme à l'étage de mon dortoir. J'ai découvert que mon numéro était le 303. J'avais eu de la chance. L'un de mes amis les plus proches, Glen, n'a pas eu autant de chance. Son nombre était 36. Mais Glen était l'éternel optimiste. Je me souviendrai toujours de sa réaction : « Alors j'irai… et je reviendrai. » Il a été le premier sur le terrain à aller au Vietnam. Il m'écrivait souvent depuis son avant-poste… et me renvoyait même une de ses chemises vertes de l'armée avec son nom cousu au-dessus de la poche de poitrine. Je suis devenu correspondant pour Newsweek et j'ai couvert la guerre chez moi. Finalement, Glen a tenu parole. Il est allé au Vietnam. Il est revenu, et heureusement en un seul morceau… physiquement. Mais mentalement, il n'était plus le même… il a simplement arrêté d'écrire et a disparu. J'ai toujours cette chemise aujourd'hui, un rappel de la façon dont la loterie a changé nos vies à la fois.

Les études de probabilité des résultats de la loterie de 1970 ont indiqué que le processus de sélection n'était pas entièrement aléatoire, car les dates de naissance apparaissant plus tard dans l'année étaient susceptibles de manière disproportionnée d'être choisies tôt. C'était très probablement le résultat d'un mélange insuffisant des capsules. Une contestation judiciaire a suivi, mais les résultats de la loterie ont été confirmés. Dans les loteries suivantes, une procédure différente a été utilisée pour s'assurer que les capsules étaient entièrement randomisées.

Le 27 janvier 1973, le jour où le cessez-le-feu au Vietnam a été annoncé, l'administration a arrêté le projet, six mois avant que le projet de loi n'expire le 1er juillet 1973. Le dernier projet de loterie a eu lieu le 7 décembre 1972.

À l'exception d'une interruption d'un an, la conscription était restée en vigueur de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à son abolition en 1973. Le général Hershey, refusant toujours d'abandonner sa carrière militaire qui avait commencé en 1911, a été involontairement retiré le 10 avril 1973, tout comme le projet qu'il a dirigé pendant si longtemps a cédé la place à l'armée entièrement volontaire. *


Chronologie

Énoncé de mission : La loterie de Floride a été créée pour permettre aux habitants de l'État de bénéficier d'argent supplémentaire important pour l'éducation tout en jouant aux meilleurs jeux de loterie disponibles. La mission de la Florida Lottery est de maximiser les revenus d'une manière compatible avec la dignité de l'État et le bien-être de ses citoyens.

2021
18 janvier La loterie de Floride présente la fonction complémentaire FIREBALL pour tous les jeux et échanges quotidiens PICK. Cette amélioration donne aux joueurs la possibilité d'augmenter leurs chances de gagner en créant plus de combinaisons. Une fois que le numéro FIREBALL est tiré, il peut être utilisé pour remplacer n'importe lequel des numéros tirés, donnant aux joueurs la chance de gagner des prix allant jusqu'à 12 000 $. L'extension FIREBALL double le coût du jeu de base joué.
2020
26 octobre Le gouverneur Ron DeSantis nomme John F. Davis dixième secrétaire de la Florida Lottery.
8 octobre La Florida Lottery rebaptise son jeu de tirage phare, FLORIDA LOTTO ® , pour offrir aux joueurs des prix plus importants, de meilleures chances et plus de façons de gagner ! Les améliorations apportées au jeu incluent un numéro multiplicateur inclus sur chaque billet, un prix de billet gratuit pour faire correspondre 2 des 6 numéros, des montants de prix fixes pour les prix autres que le jackpot et une nouvelle fonctionnalité complémentaire de 1 $ appelée Double Play. Le prix du jeu de base passe également de 1 $ à 2 $.
2019
15 novembre Le gouverneur Ron DeSantis nomme Randall Hunt neuvième secrétaire de la Florida Lottery.
1er juillet Les dessins pour CASH4LIFE ® passent des lundis et jeudis soirs aux dessins quotidiens.
30 janvier La loterie de Floride lance le JACKPOT TRIPLE PLAY avec le jeu Combo & Trade Draw.
29 janvier LUCKY MONEY et le jeu de tirage au sort sont terminés.
2018
05 août Horaires des tirages du soir pour les PICK Daily Games et les échanges commerciaux à partir de 19h57. à 21h45 E.T.
30 juin La Loterie continue de célébrer ses 30 ans avec plus de 6,7 milliards de dollars de ventes annuelles, pour l'exercice 2017-18 le plus élevé de l'histoire de la Loterie de Floride. En conséquence, un revenu record de 1,7 milliard de dollars a été consacré à l'éducation.
12 janvier La Florida Lottery célèbre son 30 e anniversaire en organisant une réception au siège social en présence d'employés, de détaillants et d'anciens secrétaires. Les conférenciers invités comprenaient un étudiant actuel de Bright Futures, des anciens et actuels enseignants de l'année du comté de Leon et la première secrétaire de la loterie, Rebecca Hargrove.
5 janvier Shane Missler, 20 ans, de Port Richey, remporte le jackpot MEGA MILLIONS ® de 451 millions de dollars, devenant ainsi le deuxième gagnant du jackpot MEGA MILLIONS de Floride et le 4e plus gros gagnant de l'histoire de MEGA MILLIONS.
1 janv. La Florida Lottery commence à vendre FLORIDA LOTTO ® avec des billets EZmatch &trade, permettant aux joueurs de gagner jusqu'à 500 $ instantanément.
2017
28 octobre Des modifications sont apportées à MEGA MILLIONS ® qui incluent des jackpots à partir de 40 millions de dollars, une amélioration des chances globales de gagner 1 million de dollars, une augmentation du troisième prix de 10 000 $ et une nouvelle matrice de 70 numéros de boule blanche parmi lesquels choisir et 25 numéros de Mega Ball. Les billets augmentent à 2 $ par pièce.
Les joueurs de JACKPOT COMBO reçoivent un POWERBALL ® à 2 $, un FLORIDA LOTTO ® à 2 $ avec XTRA et un billet Quick Pick de 2 $ MEGA MILLIONS ® pour la prochaine date de tirage disponible.
01 sept. La Florida Lottery lance le jeu instantané Fast Play.
10 juillet Le gouverneur Rick Scott nomme Jim Poppell huitième secrétaire de la Florida Lottery.
3 avr. Le style de jeu 1-OFF ® est introduit dans PICK 2 ™ et PICK 5 ™ , maintenant les joueurs peuvent être 1-OFF n'importe quel numéro gagnant du jeu Pick et avoir 356 chances supplémentaires de gagner.
17 février La Florida Lottery rejoint le jeu de tirage CASH4LIFE multi-états, offrant des prix de 1 000 $ par jour à vie et de 1 000 $ par semaine à vie, pour compléter la gamme de produits actuelle.
2016
01 août La Florida Lottery présente deux nouveaux jeux de tirage, PICK 2 ™ et PICK 5 ™ . CASH 3 ™ et PLAY 4 ™ sont renommés PICK 3 ™ et PICK 4 ™ pour compléter la gamme de produits de jeux quotidiens.
30 juin L'année fiscale 2015-2016 se termine avec des ventes de plus de 6 milliards de dollars et 1,6 milliard de dollars générés pour l'éducation, ce qui a conduit à un total de 30 milliards de dollars de transferts à l'éducation depuis 1988. Il s'agissait d'une cinquième année consécutive record pour la loterie de Floride.
13 janvier Un billet de Floride a été l'un des trois billets à l'échelle nationale à remporter le jackpot POWERBALL ®, un record mondial de 1,58 milliard de dollars. Le jackpot a été réclamé par The Nickel 95 Trust. Cette série de roulements de jackpot a généré plus de 114,6 millions de dollars pour les étudiants et les écoles de Floride et a créé 18 nouveaux millionnaires en Floride.
2015
23 novembre Le gouverneur Rick Scott nomme Tom Delacenserie septième secrétaire de la Florida Lottery.
04 octobre Des modifications sont apportées à POWERBALL ® qui incluent de meilleures chances globales de gagner n'importe quel prix, un troisième prix accru de 50 000 $ et un multiplicateur 10X ajouté aux numéros multiplicateurs Power Play 2X, 3X, 4X et 5X disponibles lorsque le jackpot annoncé est de 150 $ millions ou moins.
30 juin L'exercice 2014-15 se termine avec des ventes de 5,58 milliards de dollars et 1,5 milliard de dollars générés pour l'éducation, marquant la quatrième année consécutive de ventes record.
17 avr. Les numéros gagnants de midi PLAY 4™, 1-1-1-1, produisent le paiement le plus élevé pour un seul tirage PLAY 4, un record de 5 005 025 $.
16 mars Le style de jeu 1-OFF™ est introduit dans PLAY 4™, permettant aux joueurs de rater leur numéro par un et d'avoir encore 81 chances supplémentaires de gagner.
2014
2 juillet La loterie de Floride lance le LUCKY MONEY™ avec le jeu de tirage EZmatch™. LUCKY MONEY™ a remplacé le jeu MEGA MONEY qui s'est terminé le 1er juillet 2014.
14 mars Cobie et Seamus Trust, en date du 21 avril 2014, sont devenus les premiers gagnants du jackpot MEGA MILLIONS en Floride. Les gagnants ont partagé le jackpot de 414 millions de dollars avec un autre gagnant du Maryland.
19 janvier POWERBALL ® ramène le multiplicateur, offrant aux joueurs Power Play ® qui correspondent 5 numéros un prix de 2 millions de dollars et multipliant tous les autres prix non jackpot par 2, 3, 4 ou 5 fois.
2013
19 octobre Des améliorations sont apportées au jeu de jackpot multi-états, MEGA MILLIONS, qui comprend des jackpots de départ plus importants qui augmentent plus rapidement, de meilleures chances globales et plus d'opportunités de devenir millionnaire.
09 sept. JACKPOT COMBO est introduit, offrant aux joueurs la commodité de jouer aux trois gros jeux de jackpot en une seule transaction. Les joueurs de JACKPOT COMBO reçoivent un POWERBALL ® à 2 $, un FLORIDA LOTTO ® à 2 $ avec XTRA et un billet Quick Pick de 1 $ MEGA MILLIONS ® pour la prochaine date de tirage disponible.
30 juin L'exercice 2012-13 se termine avec des ventes de 5 milliards de dollars, ce qui en fait l'année de ventes la plus élevée de l'histoire de la loterie de Floride. En conséquence, un montant record de 1,4 milliard de dollars de revenus a été transféré à l'éducation.
18 mai Gloria C. McKenzie, de Zephyrhills, remporte le jackpot POWERBALL ® de 590,5 millions de dollars, le plus gros jackpot POWERBALL de l'histoire et le plus gros jackpot jamais payé à un seul gagnant à cette époque.
15 mai La Florida Lottery lance le jeu multi-états, MEGA MILLIONS ® .
25 mars La Florida Lottery annonce un nouveau jalon de 25 milliards de dollars de contributions au Fonds fiduciaire d'amélioration de l'éducation en 25 ans.
08 janv. La Florida Lottery s'associe au Département d'État de Floride, VISIT FLORIDA et l'Université de Floride occidentale pour commémorer le 500e anniversaire de la Floride en lançant un nouveau jeu à gratter à 3 $, FLORIDA TREASURE HUNT.
07 janv. La loterie lance la semaine de son 25e anniversaire en dévoilant une loterie de Floride rebaptisée et repensée qui comprend un nouveau logo, un nouveau site Web et un engagement renouvelé à augmenter les revenus pour l'éducation.
2012
28 novembre La loterie de Floride bat les records de ventes de tous les temps pour les ventes quotidiennes, hebdomadaires et de novembre, grâce au jackpot POWERBALL ® de 587,5 millions de dollars, le plus élevé de l'histoire.
28 août FANTASY 5#8482 numéros 01-03-05-07-09 produisent 98 gagnants du premier prix, établissant un nouveau record pour le plus grand nombre de gagnants en un seul tirage depuis que la matrice de jeu est passée à 5 sur 36 en juillet 2001.
20 avr. Le gouverneur Rick Scott signe le HB 843, accordant à la loterie la possibilité d'utiliser la technologie des distributeurs automatiques à service complet (FSVM). Le budget législatif de 2012 comprenait un crédit pour un premier 350 FSVM à répartir dans tout l'État.
15 janvier Des améliorations sont apportées au jeu multi-états POWERBALL ®, qui comprend des jackpots de départ plus importants, de meilleures cotes globales et plus de millionnaires. Afin d'offrir ces améliorations, les billets POWERBALL coûtent désormais 2 $ par pièce.
04 janv. Les dessins POWERBALL ® sont transférés des studios Universal à Orlando au studio de tirage de la loterie de Floride au siège de la loterie à Tallahassee.
2011
24 décembre Un jackpot de 50 millions de dollars de FLORIDA LOTTO ® est remporté, marquant le 1 000e billet gagnant du jackpot dans l'histoire du jeu. Le billet a été réclamé par Richard McMullen, de Tallahassee. Le détaillant qui a vendu le billet gagnant, Circle K, à Tallahassee, a reçu une commission de bonus de 150 000 $.
21 mars La Florida Lottery lance un nouveau jeu à durée limitée à 10 $, LUCKY 7 RAFFLE™, qui offre les meilleures chances de gagner 700 000 $ et décerne plus de 777 prix en espèces le 5 mai 2011. De plus, les 100 000 premiers billets de LUCKY 7 RAFFLE vendues sont accompagnées d'un billet de sélection rapide gratuit FLORIDA LOTTO ®, valable pour le prochain tirage FLORIDA LOTTO disponible.
02 février Le gouverneur Rick Scott nomme Cynthia F. O'Connell sixième secrétaire de la Florida Lottery.
11 janvier Les jeux à gratter sur le thème de la NBA, MIAMI HEAT et ORLANDO MAGIC, seront mis en vente, offrant des prix en espèces allant jusqu'à 100 000 $ et la possibilité d'entrer des billets non gagnants dans des tirages de la deuxième chance pour avoir une chance de gagner des prix allant d'expériences VIP à les voyages aériens en séries éliminatoires.
2010
11 octobre La Florida Lottery lance LUCKY LINES™, un jeu à gain instantané qui offre aux joueurs la possibilité de gagner de gros jackpots sans avoir à attendre un tirage. Les ventes de LUCKY LINES ont pris fin le 14 mai 2013.
23 août Le style de jeu 1-OFF™ est introduit dans CASH 3™, permettant aux joueurs de rater leurs numéros par un et d'avoir encore 26 chances supplémentaires de gagner.
03 août Les jeux à gratter sur le thème du football professionnel, TAMPA BAY BUCCANEERS, DOLPHINS et JACKSONVILLE JAGUARS, seront mis en vente. Le partenariat avec ces équipes de football professionnel de Floride est le premier du genre dans l'histoire de la loterie de Floride et c'est la première fois qu'une loterie propose des jeux pour trois équipes de football professionnelles d'État à la fois.
12 avr. La Florida Lottery ouvre son nouveau Draw Studio, situé au siège de la loterie à Tallahassee, en Floride. Le nouveau Draw Studio abrite les dessins des jeux FLORIDA LOTTO ®, MEGA MONEY™, FANTASY 5™, PLAY 4™ et CASH 3™.
2009
11 octobre La Florida Lottery commence à vendre FLORIDA LOTTO ® avec des billets XTRA, permettant aux joueurs de multiplier leurs gains en espèces hors jackpot.
03 octobre Un joueur de Florida Lottery fait correspondre les cinq numéros POWERBALL ® plus le Powerball, devenant ainsi le premier gagnant du jackpot POWERBALL de Floride. Douze jours plus tard, le W. Steemers Trust d'Orlando revendique le jackpot de 189 millions de dollars, qui a généré plus de 21,7 millions de dollars pour l'éducation.
27 mai La loterie de Floride reçoit l'autorisation budgétaire législative de louer 1 000 distributeurs automatiques de billets instantanés à placer dans les magasins de loterie de tout l'État.
20 mai La Loterie de Floride transfère 97 014 000 $ au Fonds fiduciaire d'amélioration de l'éducation, ce qui porte les contributions à l'éducation à vie de la Loterie à plus de 20 milliards de dollars.
24 février La Florida Lottery lance un nouveau jeu à gratter à 20 $, BILLION DOLLAR BLOCKBUSTER, qui offre des prix sans précédent de 1 milliard de dollars, dont 10 premiers prix instantanés de 10 millions de dollars. Le jeu a le paiement en espèces le plus élevé de tous les jeux en 21 ans d'histoire de la loterie.
04 janv. La loterie de Floride lance les ventes du premier jour de POWERBALL® à plus de 1,5 million de dollars.
2008
02 juil. La Florida Lottery annonce qu'elle rejoindra la Multi-State Lottery Association et ajoutera POWERBALL ® à son portefeuille de jeux.
30 juin Le jeu de tombola à 5$ Argent d'été™ commence. Au cours de la période de jeu de huit semaines, les joueurs ont la chance de gagner l'un des huit prix de 250 000 $, 40 prix d'essence à vie, 400 prix d'essence pour un an et plus de 100 000 prix instantanés de 25 $.
19 mai La Florida Lottery ajoute CASH 3 & PLAY 4 & 8482 ajoute des tirages de midi à 13 h 30, offrant aux joueurs deux chances quotidiennes de jouer et de gagner !
02 mars FLORIDA LOTTO ® commence à offrir des billets à 2 $ et 3 $ LOTTO PLUS™, permettant aux joueurs d'ajouter des millions de plus à leur jackpot ! LOTTO PLUS a pris fin le 11 octobre 2009.
21 janvier Le premier jeu à gratter à 30 $ de la Florida Lottery, 600 MILLION $ HIGH ROLLER, fait ses débuts. Le jeu comprend 20 premiers prix de 1 million de dollars et offre aux gagnants des prix de 1 000 $ et 20 000 $ une chance de gagner 20 millions de dollars supplémentaires lors d'un tirage au sort.
12 janvier La Loterie de Floride fête ses 20 ans ! Des événements sont organisés dans les bureaux de district de tout l'État pour que les joueurs se joignent à la célébration.
2007
30 juin Les ventes de billets pour l'exercice 2006-07 dépassent les 4 milliards de dollars pour la première fois dans l'histoire de la loterie de Floride.
13 juin Governor Charlie Crist signs Senate Bill 1376, granting the Florida Lottery authority to apply for and hold patents for unique lottery games, play styles, methods and systems that are developed by the Lottery's product development specialists.
Mar 05 The Florida Lottery introduces CARS & CASH, a limited-time promotion offering the opportunity to win a total of six $250,000 cash prizes and 42 Ford vehicles.
Jan 02 Governor Charlie Crist appoints Leo DiBenigno as the fifth Secretary of the Florida Lottery.
Jan 01 Les Vacance MILLIONAIRE RAFFLE™ drawing takes place on New Year's Day. Ten lucky players receive one million dollars each, the highest number of millionaires in a single drawing in the history of the Florida Lottery. The game, which started Nov. 20, sold out in 11 days.
2006
Dec 03 CASH 3™ number 7-7-7 produces 18,542 winners and $4,545,275 in prize payouts in a single day. It also marks the third time this year a triplet CASH 3 number is drawn (9-9-9 drawn in July, 3-3-3 drawn in April).
Jul 03 The Florida Lottery unites with racecar giant International Speedway Corporation to launch its first ever Race for Cash promotion, offering players more than $2 million in prizes and travel packages to NASCAR NEXTEL Cup Series Race events.
Mar 20 The Florida Lottery introduces an exciting new playing option called EZmatch™ to enhance FANTASY 5™ allowing players to win up to $500 instantly.
Feb 20 Florida Lottery retailers start receiving increased bonus commissions for selling a jackpot or top prize winning FLORIDA LOTTO ® , MEGA MONEY™, or FANTASY 5™ ticket.
2005
Feb 03 The Florida Lottery conducts three days of live drawings held in conjunction with Super Bowl XXXIX in Jacksonville, only three days after launch of the new gaming system.
Jan 31 The Florida Lottery and GTECH Corporation launch the most successful gaming system conversion in lottery history.
Jan 31 The new GROUPER™ playstyle is introduced and produces $1.3 million in sales during the first week of sales, and offers players six plays for $5 &ndash one each of FLORIDA LOTTO, FANTASY 5, MEGA MONEY, CASH 3 and PLAY 4 plus one free ticket, randomly selected from one of these games. GROUPER sales ended on September 8, 2013.
2004
Oct 28 Florida Lottery Secretary Rebecca Dirden Mattingly dedicates a new Florida Lottery Reading Room to participants and families in a Leon County Boys and Girls Club.
Jun 30 Ticket sales for fiscal year 2003-04, exceed $3 billion for the first time in the history of the Florida Lottery.
Jun 29 GOLD RUSH, the first $20 Scratch-Off game, launches and sales exceed $3.7 million in the first week.
2003
Nov 11 The largest unclaimed FLORIDA LOTTO ® jackpot, an estimated $53.7 million, expires after the 180-day redemption deadline. A special one-time deposit was made into the Educational Enhancement Trust Fund in the amount of $30.1 million.
Nov 08 The Florida Lottery launches its first Internet second chance promotion, SHOPPING SPREE CASH, for players purchasing $5 worth of non-winning FLORIDA LOTTO ® , MEGA MONEY™, or FANTASY 5™ tickets.
Mar 05 Governor Jeb Bush appoints Rebecca Dirden Mattingly as the fourth Secretary of the Florida Lottery.
Jan 12 The Florida Lottery celebrates its 15th anniversary with $12.50 billion in transfers to the Educational Enhancement Trust Fund and $30 billion in gross tickets sales.
2002
Jun 25 A transfer of $926 million to the Educational Enhancement Trust Fund, brings life-to-date education contributions to $12 billion. The Florida Lottery reached the $12 billion milestone faster than any other state lottery. This achievement followed a record year of $2,330,365,000 in net ticket sales.
2001
May 01 In partnership with Universal Studios, the Florida Lottery launches the $1 Scratch-Off game FAME, FORTUNE & ADVENTURE.
Apr 03 The $2 Scratch-Off game, CRUISE & CASH, launches in partnership with Carnival Cruise Lines®.
Feb 08 The HARLEY-DAVIDSON Scratch-Off game launches offering Harley-Davidson motorcycles as prizes.
2000
May 12 The Florida Lottery becomes the first state lottery to transfer $10 billion (to education) in a 12-year span of operation.
Mar 29 The largest FLORIDA LOTTO ® jackpot won by a single winner, an estimated $81.6 million, breaks the previous single-winner record set by Sheelah Ryan, of Winter Springs, who won $55.16 million on September 3, 1988. The ticket was later claimed by Whispering Pines Lottery Trust of New Port Richey.
1999
Oct 24 The FLORIDA LOTTO ® matrix changes from 6 out of 49 to 6 out of 53. A Wednesday drawing is also added.
Jun 17 Governor Jeb Bush appoints David Griffin as the third Secretary of the Florida Lottery.
29 mai MEGA MONEY™ becomes a permanent Florida Lottery Draw Game.
Apr 24 The Florida Lottery begins holding daily drawings for the Draw game FANTASY 5™.
Mar 18 The Florida Lottery sets a North American state lottery record for transferring $9 billion to the Educational Enhancement Trust Fund after only 11 years of operation.
Jan 11 Governor Jeb Bush appoints Miami attorney Sue M. Cobb as Interim Secretary of the Florida Lottery.
1998
Nov 09 The first $5 Scratch-Off game, 12 WAYS TO CELEBRATE, launches.
Oct 21 The Florida Lottery offers winners a Cash Option (a one-time lump-sum payment) for their jackpot winnings.
Feb 18 The Florida Lottery introduces the Draw game, MEGA MONEY™, for a four month trial. MEGA MONEY™ becomes a permanent Florida Lottery Draw game on May 29, 1999. MEGA MONEY sales end on July 1, 2014.
Jan 12 The Florida Lottery celebrates its 10th anniversary, with a life-to-date total of more than $21 billion in ticket sales, and $8 billion in transfers to the Educational Enhancement Trust Fund.
1997
Jul 01 Florida Lottery-funded Bright Futures scholarships are made available for Florida college students.
23 mai Governor Lawton Chiles signs the bill that creates the Florida Lottery-funded Bright Futures Scholarship Program.
Jan 29 The Florida Lottery introduces 500 Instant Ticket Vending Machines (ITVMs) as a pilot program in the Orlando area.
1996
Feb 28 The Florida Lottery awards the first grand prize of $1,000-a-week-for-life in the WIN FOR LIFE Scratch-Off game to Barbara Arens, of Clearwater.
1995
Oct 13 The Florida Lottery's new weekly TV game show, "Flamingo Fortune", airs on 11 television stations statewide. The show enjoys a four-year run, ending on October 17, 1999.
1994
May 24 The Florida Lottery launches its first mail-in promotion, The Great LOTTOMOBILE Giveaway, with 50 Ford Mustang GTs as top prizes.
1993
Sep 27 Tickets for the first $2 Scratch-Off game, BINGO, go on sale and offer a top prize of $10,000.
1992
Mar 02 The COMBO play style is added to CASH 3™, giving players greater flexibility with their number combinations to win a top prize.
1991
Oct 26 The third highest FLORIDA LOTTO ® jackpot, estimated at $89.78 million, is shared between six winning tickets.
Jul 04 The Florida Lottery introduces a new Draw game, PLAY 4™.
Jan 08 Governor Lawton Chiles appoints Dr. Marcia Mann as the second Secretary of the Florida Lottery.
1990
Sep 15 Six FLORIDA LOTTO ® players split the highest jackpot since start up, an estimated $106.5 million.
Apr 3 Les Quick Pick play option is added to Florida Lottery Draw games.
1989
Apr 28 The Florida Lottery launches its third Draw game, FANTASY 5™.
1988
Sep 03 The Florida Lottery sets a world record for the largest jackpot paid to a sole winner. Sheelah Ryan, of Winter Springs, wins the $55.16 million FLORIDA LOTTO ® jackpot.
Aug 27 FLORIDA LOTTO ® rolls over to an estimated $52 million, setting a national and world record for Lotto jackpots.
28 mai Josie Moore, of Port Charlotte, wins the first FLORIDA LOTTO ® jackpot. The estimated $14 million jackpot is paid to Moore in 20 annual installments.
May 07 The first FLORIDA LOTTO ® drawing is held in Tallahassee at 11:00 p.m. ET, with an estimated $2 million jackpot. No one selected all six winning numbers, producing the Florida Lottery's first rollover.
Apr 29 The first two Draw games FLORIDA LOTTO ® and CASH 3™ debut.
Feb 15 The Florida Lottery makes the first transfer to the Educational Enhancement Trust Fund in the amount of $46.26 million.
Feb 13 Thomas W. Sawyer becomes the first Florida Lottery millionaire when he wins the Million Dollar Grand Prize Drawing held in Clearwater.
Jan 29 The Florida Lottery repays the $15.5 million startup loan, plus interest, to Florida's General Revenue Fund.
Jan 12 Ticket sales begin for the first Scratch-Off game, MILLIONAIRE. During the first 12 days of operation, $95 million in Scratch-Off tickets is sold, breaking the national sales record previously held by the California Lottery.
1987
Jul 16 Governor Martinez appoints Rebecca Paul as the first Secretary of the Florida Lottery.
Jun 04 Governor Bob Martinez signs the Florida Public Education Lottery Act creating a new state agency.
1986
Nov 04 By a two-to-one margin, Florida voters approve a constitutional amendment authorizing the state to operate a lottery for the purpose of generating additional funds for education.

© 2021 Florida Lottery, All Rights Reserved.
Must be 18 or older to play.
Play responsibly.


LOTTERY GAMES

Early lottery games were simple raffles in which a person purchased a ticket preprinted with a number. The player might have had to wait for weeks for a drawing to determine if the ticket was a winner. These types of games, called passive drawing games, were the dominant lottery games in 1973. By 1997 they had ceased to exist, as consumers demanded more exciting games that provided quicker payoffs and more betting options.

Nearly all states that operate lotteries offer cash lotto and instant games. Players of lotto games select a group of numbers from a large set and are then awarded prizes based on how many picked numbers offer a second set of numbers chosen in a random drawing. Most lotto tickets sell for $1, and drawings are held once or twice per week to determine the winning numbers. Scratch-off instant games are paper tickets on which certain spaces have been coated with a scratch-off substance that when removed reveals numbers or text underneath that must match posted sequences to win.

Most states offer other numbers games, such as three-and four-digit games. Pull tabs, spiel, keno, and video lottery games are much less common. Pull tabs are twoply paper tickets that must be separated to reveal symbols or numbers underneath that must match posted sequences to win. Spiel is an add-on feature to a lotto game that provides an extra set of numbers for a fee that must be matched to numbers selected in the random drawing to win. Keno is a lotto game in which a set of numbers is selected from a large field of numbers players select a smaller set of numbers and are awarded prizes based on how many of their numbers match those in the drawn set. Video lottery terminals are electronic games of chance played on video screens that simulate popular casino games such as poker and blackjack. Keno and video lottery games are considered by many to be casino-type games, especially because they can be played every few minutes (in the case of fast keno) or at will (in the case of video lottery terminals), which makes them more controversial and generally less acceptable than more traditional lottery games.

As of 2008, many lottery games were conducted using computer networks. Retail outlets have computer terminals that are linked by phone lines to a central computer at the lottery commission, which records wagers as they are made. The computer network is a private, dedicated network that can be accessed only by lottery officials and retailers. Players can either choose their numbers themselves or allow the computer to select

numbers randomly, an option known as Quick Pick. The computer link allows retailers to validate winning tickets.

Most lotto drawings are televised live. Some states also air lottery game shows in which contestants compete for money and prizes. Par exemple, The Big Spin, the California State Lottery's thirty-minute game show, has been broadcast since 1985. Contestants, who are chosen through lottery drawings or special promotions, spin a big wheel to win cash prizes in front of a cheering audience.

Lottery winners generally have six months to one year to collect their prizes, depending on state rules. If the top prize, usually called the jackpot, is not won, the amount of the jackpot usually rolls over to the next drawing, increasing the jackpot. Lotteries are often most popular when the jackpot has rolled over several times and grown to an unusually large amount.

Most states allow players to choose in advance how a jackpot will be paid to them — either all at once (the cash lump-sum prize) or in installments (an annuity, usually paid out over twenty or twenty-five years). Either way, in most states taxes are subtracted from the prize.

Scratch Games

In 1974 Massachusetts became the first state to offer an instant lottery game using scratch-off tickets. By 2008 games involving scratch tickets (or “ scratchers, ” as they are called in some states) were extremely popular. Lottery organizations offer many different scratch games with various themes.

Scratch games run for a specified period, usually for several months to a year. Many scratch tickets allow a player to win multiple times on each ticket. The top prize amounts are often hundreds of thousands of dollars. However, some of the games offer prizes besides money, including merchandise, trips, vehicles, and tickets to sporting events and concerts. For example, in 2006 a Missouri scratch game gave away a seat at a table at the World Poker Tour tournament. The total winnings for such prizes often include payment by the lottery commission of federal and state income taxes on the value of the prizes.

Many lotteries have teamed with sports franchises and other companies to provide popular products as prizes. For example, in June 2008 the New Jersey Lottery Commission announced a scratch game in which a Harley-Davidson motorcycle was the top prize. Many brand-name promotions feature famous celebrities, sports figures and teams, or cartoon characters. These merchandising deals benefit the companies through product exposure and advertising the lotteries benefit because the companies share advertising costs.

In 2008 most states offered “ high-profit point tickets ” — scratch tickets priced as high as $30, which are often part of a holiday or themed promotion. (Traditional scratch tickets sell for $1 to $5.) The higher-priced tickets appeal to many scratch players because they offer more valuable prizes and payouts than regular-priced tickets. However, in “ ‘ Zero ’ Chance Lottery Tickets Stun Some Players ” (CNN.com, July 7, 2008), Jason Carroll and Susan Chun report that in 2008 state lotteries came under fire for continuing to sell the high-priced scratch-off tickets even after the top prize had been won. In fact, Scott Hoover of Washington and Lee University sued the state of Virginia for a breach of contract after he bought a scratch-off ticket called “ Beginner's Luck ” and later learned the top prizes had already been won.

Most lotteries operate toll-free numbers or Web sites that provide information on scratch-game prizes. Patrons can find out which prizes have been awarded and which remain to be claimed.

Second-Chance Games

Sometimes even nonwinning lottery tickets have value. Most state lotteries run occasional second-chance drawings — and even third-chance drawings — in which holders of nonwinning tickets for particular games can still win cash or prizes. For example, the New York Lottery held a second-chance drawing during the summer of 2006 in which holders of nonwinning Subway Series scratch tickets could win Mets and New York Yankees tickets and merchandise. The grand prize winner in Florida's $100,000 Hold 'Em Poker second-chance drawing in December 2007 won a seat at a World Poker Tour tournament with a buy-in of $10,000, a week's accommodation at the tournament site, additional spending money, and tickets to the tournament finals. Winners of quarterly second-chance drawings in Nevada may be awarded either $2,500 in cash or thirty $10 scratch-off tickets.

Video Lottery Games

Video lottery games are highly profitable computer games that are played on video lottery terminals (VLTs). They are monitored and controlled by a central computer system overseen by a state's lottery agency. VLTs were operated in nine states in 2008: Delaware, Louisiana, Montana, New Mexico, New York, Oregon, Rhode Island, South Dakota, and West Virginia. Three of these states, Rhode Island, Delaware, and West Virginia, launched the first multistate, progressive video lottery game in 2006 (a progressive jackpot is one that increases with each game played). Known as Ca$hola, the game begins with a $250,000 jackpot.

VLTs in Louisiana, Montana, and South Dakota are owned by private entities. Those in Rhode Island are leased by the state to private operators. VLTs in the other states are owned by state lottery commissions. In Delaware, New York, and Rhode Island, VLTs are only allowed at racetracks. Except in New York, profits from

the VLTs are split between the racetracks and the state lotteries. The VLTs in New York were challenged in court because the state's constitution requires that lottery proceeds benefit education programs. Some VLT revenue was going to racetracks, so the courts declared the diversion of lottery revenue unconstitutional. In 2005 the state legislature amended the law. Under the new legislation the money for the racetrack owners comes out of the state's general fund and all the money gathered from the VLTs goes to education.

In Iowa, VLTs were introduced in 2003, and eventually nearly six thousand VLTs were bringing in over $1.1 billion in revenue. However, according to the Cedar Rapids Gazette Online (July 15, 2006), calls to the state's hotline for gambling problems rose 17% in 2005, largely because of VLTs, and the state legislature shut down the VLT program in May 2006.

Video lottery games have become controversial because many people consider them hard-core gambling. They allow continuous gambling for large sums of money, as opposed to lotto play, which features drawings only once or twice a week. Opponents of video lottery games contend that they are much more addictive than traditional lottery games because of their availability and instant payoffs. They also contend that the games have a special appeal to young people, who are accustomed to playing video games.

Multistate Games

POWERBALL. During the 1980s lottery officials realized that multistate lotteries could offer higher payoffs than single-state lotteries because the costs of running one game could be shared. The Multi-State Lottery Association (MUSL) was formed in 1987 as a nonprofit association of states offering lotteries. It administers a variety of games, the best known of which is Powerball. In this lotto game each ticket has six numbers: five numbers are selected out of fifty-five numbers, and then a separate number, the Powerball, is selected out of forty-two numbers. The odds of winning the jackpot are about 146 million to 1. Drawings have been held twice weekly since the first drawing on April 22, 1992. The largest jackpot ever paid out, in February 2006, was $365 million. It was split evenly among eight coworkers in Lincoln, Nebraska.

As of August 2008, MUSL(http://www.musl.com/musl_members.html) had thirty-one members. Each member state offered at least one MUSL game, and twenty-nine member states, the District of Columbia, and the U.S. Virgin Islands offered the Powerball. Each member keeps 50% of its own Powerball ticket sales the rest is paid out in prizes.

MEGA MILLIONS. Mega Millions is a popular multi-state game that is offered in twelve states. Players choose six numbers from two separate number pools: five numbers from 1 to 56, and one number from 1 to 46. All six numbers must be chosen in the drawing to win the jackpot. The odds of winning the jackpot are about 175 million to 1. Drawings are held twice weekly.

Mega Millions was originally known as the Big Game. The first Big Game drawing took place on September 6, 1996. It became popular and soon offered jackpots of more than $50 million. Its largest jackpot was won in May 2000 — two winners, one in Michigan and one in Illinois, split $363 million.

However, Big Game sales lagged during FY 2001, so game operators renamed it Mega Millions and increased the initial jackpot to $10 million, twice what it had been for the Big Game. Ticket sales increased dramatically. In 2005 the minimum jackpot was raised to $12 million when California joined the lottery. The biggest Mega Millions jackpot was in March 2007 — $390 million was split between a couple in Woodbine, New Jersey, and another person in Dalton, Georgia.


Mega Millions winner in New Jersey anonymously claims $202 million jackpot

Someone in New Jersey is $202 million dollars richer — we just don’t know who.

The mystery player claimed their Mega Millions prize recently, making them the first in the state to do so under anonymity, lottery officials said on Tuesday.

In January 2020, a new law was passed allowing New Jersey Mega Millions winners to collect their prizes anonymously and avoid publicity. Nearly a month later, on Feb. 12, the winning ticket was announced after the prior night’s drawing.

The New Jersey Lottery said in a statement that the lucky person watched the announcement on Facebook while at work and went to their car to check their ticket.

“The winner, completely shocked, managed to compose themselves enough to get back to work while they gathered their thoughts and made a plan,” the statement said.

James Carey, executive director of the New Jersey Lottery, visited the Quick Stop Food Store in Edison where the winning ticket was sold on the day of the announcement. He awarded owners Apexa and Kauschik Patela a $30,000 commission check and offered a bit of advice to the unknown jackpot winner.

“We always tell people when you win — sign the back of that ticket right away,” Carey said at the Quick Stop. “Then put it in a safe place, talk to an attorney, talk to a financial advisor, and come to us and claim that ticket.”

The winner was indeed listening. After watching the press conference live on Facebook they “were overwhelmed with the good news and unsure what to do next.” But they eventually signed the ticket and went to a lawyer, who guided them in how to best go about securing their newfound wealth, said lottery officials.

Only a handful of other states— Delaware, Kansas, Maryland, North Dakota, Ohio and South Carolina— allow jackpot winners the choice of total anonymity, which is intended to protect winners from harassment.


Almanac: The 1969 draft lottery

On December 1st, 1969, America's first military draft lottery since World War II was held.

With the war in Vietnam as a backdrop &ndash and the futures of some 850,000 young men (born between 1944-1950) on the line &ndash the lottery featured a bin containing 366 capsules, one for each possible birthday.

The order in which their birthdays were drawn from the bin would determine the order in which those young men would be drafted. First chosen = First to serve.

Congressman Alexander Pernie, of New York, drew the first number: "September 14th &hellip 001."

Capsule by capsule, date by date, the board filled up, finally concluding with June 8th as number 366.

Statisticans soon cried foul, arguing that birthdates near the end of the year had inadvertently been clustered toward the top of the bin, making them more likely to be drawn first.

Tendances Nouvelles

Fair or not, as events played out, only men with birthdays numbered one through 195 were ultimately called to duty. Men with the remaining 171 birthdays were home free.

America ended the military draft in 1973, and has relied on voluntary enlistment ever since. But for many of the thousands who watched the drawing with bated breath, memories of that draft lottery telecast remain as vivid as ever.


Clause de non-responsabilité

L'inscription ou l'utilisation de ce site constitue l'acceptation de notre accord d'utilisation, de notre politique de confidentialité et de notre déclaration sur les cookies, ainsi que de vos droits de confidentialité en Californie (accord d'utilisation mis à jour le 1/1/21. Politique de confidentialité et déclaration sur les cookies mis à jour le 1/1/2021).

© 2021 Advance Local Media LLC. Tous droits réservés (À propos de nous).
Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d'une autre manière, sauf avec l'autorisation écrite préalable d'Advance Local.

Les règles de la communauté s'appliquent à tout le contenu que vous téléchargez ou soumettez d'une autre manière sur ce site.


What was the first ever televised lottery? - Histoire

A 1 ticket gives you a one-in-14-million chance of striking lucky and guessing correctly the winning six out of 49 numbers.

The lottery operator Camelot says around 15 million players have already bought some 35 million tickets from licensed retailers.

The money raised from ticket sales will help fund the arts, sports, charities, national heritage and millennium celebrations.

Prime Minister John Major launched the ticket sales just under a week ago.

He said, "The country will be a lot richer because of the lottery. It is in every sense the people's lottery."

The game has certainly gripped the public's imagination. Around seven million tickets were sold within 12 hours of the launch and it is expected that final sales could reach 45m.

Twenty five million people are expected to tune into BBC One's live lottery draw show hosted by Noel Edmonds, Anthea Turner and Gordon Kennedy tonight.

Forty nine contestants - one for each lottery number -have been chosen from thousands to participate in an "It's a Knockout" style competition as part of the show.

The victor gets the chance to press the button on the prize machine, launching Britain's first lottery draw since 1826.

A 10m computer will randomly select the winning numbers that will roll down one by one into a display rack.

The machine will then check for a winning combination and calculate the size of the jackpot.

The computer will reveal whether there is a top prize winner within half an hour but cross-checking could take as long as four hours.

Telephone staff will be waiting to get a call from the winner as soon as the numbers are picked.

Once officials have established that a claim is genuine, a team will drive the winner to the nearest Camelot office.

In its first year 267m of lottery money went to the "good causes" - arts, heritage, millennium and sport - 154m went to charity.

There has been controversy about how lottery money is spent.

In 1996 Prime Minister John Major criticised grants to certain minority groups such as gays and in 1997 Labour attracted criticism when it introduced the New Opportunities Fund to target one fifth of "good causes" money on government health education and environment programmes.

In 2002 Camelot won another seven-year contract to run the lottery, beating Richard Branson for the tender a second time.

In May 2003 MPs criticised plans to use 1.5bn of Lotto cash to part-fund London's bid for the 2012 Olympics.

Camelot introduced a range of games such as scratchcards, Thunderball and EuroMillions to stem flagging ticket sales.

The National Lottery announced an income of 4.6bn in 2004, representing the first year-on-year growth since 1997.


In November 2004, the ASA extended its remit to TV and radio advertising and within a couple of weeks was receiving complaints. The first ad it banned was by soft drink brand Tango. Part of its &ldquoYou know when you&rsquove been Tango&rsquoed&rdquo campaign, it featured a man who rolls down a hill inside a tube surrounded by oranges. The watchdog, which received four complaints, feared children could copy the commercial and harm themselves.


Took same trail like Edmund Hillary and Tenzing Norgay

Tabei’s all-women team reached the world’s tallest peak at 21,326 feet above sea level at the time of a dangerous avalanche nearby Nuptse on May 16, 1975. Everyone survived. The group briefly rested in tents at Camp II and braved the rough weather. Tabei had decided to go the same trail taken by Edmund Hillary and Tenzing Norgay, who made it to the summit 22 years earlier on 29 May 1953. In all, her team comprised of 14 mountaineers, 23 sherpas, and 500 porters, all of whom were managed by the Tokyo Women's Mountaineering Club. In 1970 Tabei also hiked atop Annapurna III (7.555m). In 1975 she became the driving force for women for Everest women's expedition.


Voir la vidéo: Histoire histoires - Cest la loterie! (Octobre 2021).