Podcasts sur l'histoire

Actes officiels de la rébellion

Actes officiels de la rébellion

[167] L'armée s'étant avancée jusqu'aux environs de Yorktown, le capitaine Bell reçut l'ordre d'établir un dépôt à Ship Point, Poquosin River. Il arriva avec son groupe et un certain nombre de navires chargés de vivres à l'endroit désigné dans la soirée du 5 avril. Le 6, un quai fut construit avec des barges et des planches provenant du [168]plates-formes laissées par l'ennemi dans le petit travail sur ce point. A cette époque et pendant le séjour de son commandement dans les environs, le général 0. 0. Howard a rendu une aide importante.

Le 7 avril, une grande quantité de magasins a été émise, toutes les commandes qui en faisaient la demande étant fournies. Pendant que l'armée restait devant Yorktown, elle était principalement approvisionnée en vivres à partir de ce dépôt. En raison de la mauvaise qualité des routes et de leur emplacement, quelques-uns des commandements envoyèrent d'abord leurs chariots à Fort Monroe pour des rations. Le département du quartier-maître ne pouvait donner que peu d'aide en termes de force aux navires plus légers et de déchargement chargés de provisions de subsistance, et notre département était obligé de rendre ce service et d'autres, en plus de remplir ses propres devoirs légitimes. Heureusement, notre prévoyance nous avait permis d'être bien préparés à l'urgence. Des rations de trois jours pouvaient être distribuées à la fois à chaque commandement, ce qui dépassait ce que les routes exécrables permettraient au nombre limité de wagons à transporter. Selon les besoins, les bovins de boucherie ont été conduits du corral de Fort Monroe aux environs de l'armée, et par le capitaine E. M. Buchanan, commissaire à la subsistance des volontaires, délivrant le commissaire à la subsistance au quartier général, distribué aux différents commandements.

Le 5 mai, le dépôt de Ship Point fut démantelé et quelques heures plus tard établi à Yorktown, où la délivrance commença immédiatement.

Le 8, 90 000 rations de viande et de pain furent envoyées à l'armée près de Williamsburg, pour répondre aux demandes urgentes après la bataille, le département du quartier-maître assurant rapidement le transport. Le même jour, avec beaucoup de difficulté, à cause de la faible profondeur de l'eau, un dépôt fut ouvert à Queen's Creek, à environ 12 milles au-dessus de Yorktown. Il a rapidement été transféré à Bigler's Wharf, à 5 milles plus loin en amont de la rivière York.

Le 11 mai, le capitaine HK Thatcher, quatorzième d'infanterie des États-Unis, commissaire par intérim de la subsistance, a quitté Fort Monroe en charge d'un grand troupeau de bovins de boucherie pour dépasser l'armée, et tous les navires venant de Washington avec des bovins de boucherie ont ensuite reçu l'ordre de procéder à leurs cargaisons vers les dépôts à établir sur la rivière Pamunkey.

Suite à l'avancée de l'armée, le 10 mai, le capitaine Porter établit un dépôt à Eltham, sur la rivière Pamunkey, à 5 milles au-dessus de son embouchure, où une grande quantité de provisions a été distribuée. Il a été rejoint le lendemain par le capitaine Bell avec sa force et un certain nombre de navires de ravitaillement d'en bas.

Le capitaine W. Coffin, commissaire à la subsistance, service volontaire, a été laissé en charge du dépôt permanent à Yorktown. Laissant le capitaine B. Granger, commissaire aux subsistances, service volontaire, chargé d'approvisionnements suffisants pour ravitailler les divisions arrière de l'armée qui devaient encore passer près d'Eltham, le 13 mai, le capitaine Bell se rendit à Cumberland Landing. Il y est arrivé avec son groupe et un certain nombre de navires de ravitaillement, a établi un dépôt le même jour et était prêt à répondre à toutes les demandes de rations. Le 14, des magasins furent envoyés à la Maison Blanche pour l'avant-garde de l'armée, sous les ordres du général Stoneman, et pour y établir un dépôt. Le lendemain, le capitaine Porter est monté avec une force et a pris en charge. Le 19, le capitaine Bell fit éclater le dépôt de Cumberland Landing, et emportant avec lui toutes les barges et goélettes qu'il avait les moyens de remorquer, se rendit à la Maison Blanche. Au moyen de tréteaux faits de bois obtenu à Yorktown, outre le bois que nous avions sous la main et des barges, un bon quai fut immédiatement construit à cet endroit. Des quantités immenses de [169] les magasins étaient déchargés ici et expédiés par wagons et chemin de fer vers le front.

Dès que le York River Railroad a été mis en service, le 25 mai, le capitaine Granger a reçu l'ordre de choisir un point approprié près de la rivière Chickahominy et d'établir un dépôt. La station d'expédition, à environ 1 mille de cette rivière, a été choisie comme étant la plus commode pour émettre des provisions, ainsi qu'en raison des routes qui y mènent depuis les positions occupées par l'armée.

27 mai Le capitaine Thomas Wilson, commissaire à la subsistance de l'armée américaine, qui s'est joint à la Maison Blanche le 18 de ce mois et y a apporté une aide précieuse, a établi un dépôt à Savage Station, sur le chemin de fer, à environ 3 milles au-delà du Chickahominy River, pour ravitailler les portions de l'armée dans ce voisinage.

Le 30 mai, le capitaine Wilson a quitté le dépôt de Savage Station en charge du capitaine R. Holmes, commissaire à la subsistance et au service volontaire, et le 3 juin a établi un dépôt à Orchard Station, près de Fair Oaks, à environ 7 miles de Richmond. De ce dépôt étaient ravitaillées les troupes avancées de l'armée.

En raison du transport ferroviaire limité et de l'état impraticable des routes, les provisions d'abord envoyées aux dépôts en face et fournies par eux étaient principalement les articles nécessaires à la ration - viandes salées, pain dur, café, thé, sucre et sel. ; mais après accumulation d'un approvisionnement qui permettrait aux voitures d'apporter la ration complète, les autres articles moins essentiels étaient régulièrement reçus et distribués, ainsi que des antiscorbutiques en grande quantité.

Le capitaine J. Woodward, commissaire à la subsistance, service volontaire, est arrivé à Eltham le 11 mai et a supervisé le débarquement des bovins de boucherie à partir des navires à ce moment-là, et avec son groupe s'en charge. Le 14, il marcha avec le bétail ainsi reçu pour Cumberland Landing, y arriva le lendemain et atteignit la Maison-Blanche le 16, où un grand corral fut établi pour la réception et l'émission des bovins de boucherie.

Le 20 mai, le capitaine Thatcher est arrivé à la Maison Blanche avec son grand troupeau de bovins de boucherie de Fort Monroe et l'a remis au capitaine Woodward. En marche, bien que rencontrant de nombreuses difficultés, le capitaine Thatcher conduisit son troupeau avec succès et de la manière la plus satisfaisante. Du corral de temps en temps, un nombre suffisant de bœufs de boucherie était conduit en avant pour ravitailler l'armée et était distribué aux différents commandements par le capitaine Buchanan.

Le 18 juin, conformément aux instructions qui me furent données par le général commandant, le capitaine Bell se rendit à Yorktown, sélectionna des navires contenant 800 000 rations et les fit expédier près de City Point, sur la rivière James, où ils furent placés, sous la protection du canonnières, pour attendre d'autres ordres.

<-BACK | UP | NEXT->

Documents officiels de la rébellion : volume onze, chapitre 23, partie 1 : campagne péninsulaire : rapports, pp.167-169

page Web Rickard, J (25 octobre 2006)


Voir la vidéo: Actes des Apôtres Chapitre 22 - Actes 22 (Octobre 2021).