Aditionellement

La Commission électorale de 2001

La Commission électorale de 2001


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La Commission électorale de 2001 a examiné le taux de participation le plus bas aux élections de juin 2001. Lors de cette élection, seuls 59,4% des votants l'ont fait. Le chiffre des élections de 1997 était de 71,4%. Beaucoup pensent que la politique britannique souffre en conséquence lorsque les gens semblent manifester une telle apathie et que le principe de la démocratie est menacé.

La Commission électorale a conclu que le faible taux de participation n'était pas un signe que les gens ne se souciaient plus de politique - en fait, beaucoup de ceux qui ne votaient pas se disaient très attachés à la politique en Grande-Bretagne. Il a conclu que la faute en était à l'échec de toute la campagne électorale à «se connecter avec l'électorat».

La Commission a proposé un certain nombre de façons d'améliorer la participation aux prochaines élections.

1. La structure électorale devrait permettre «abstention positive»Où l'inscription sur un bulletin de vote permettrait aux électeurs de voter pour« rien de ce qui précède ».

2. Vote obligatoire, comme en Australie. Un sondage de MORI a indiqué que le soutien ou non à cela était légèrement en faveur de ne pas l'introduire.

3. Plus d'encouragement à s'inscrire, en particulier dans les grandes villes où il était plus facile pour les électeurs potentiels de ne pas s'inscrire. La Commission a suggéré que les agents immobiliers et les prêteurs hypothécaires pourraient fournir aux acheteurs de maisons des formulaires d'enregistrement.

4. Élections à date fixe. Cela priverait un gouvernement de la possibilité de fixer la date d'une élection, ce qui était généralement le cas lorsque la situation en Grande-Bretagne convenait au parti au pouvoir (comme une bonne croissance économique; des prêts hypothécaires bas; une opposition en désarroi, etc.)

5. Mieux payer ceux qui font le dépouillement après la fermeture des isoloirs. La Commission n'a pas expliqué comment cela pourrait augmenter la participation électorale.

6. Vote par Internet. Près de 50% des 18 à 24 ans interrogés ont déclaré qu'ils seraient plus susceptibles de voter s'ils pouvaient utiliser Internet pour le faire. Cela aiderait à remédier au faible taux de participation dans ce groupe d'âge.

7. Vote par téléphone. 66% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles voteraient si elles pouvaient le faire par téléphone.

8. Utilisation accrue du vote par correspondance. Comme la Commission l'a reconnu, cela pourrait entraîner davantage de fraudes.

La Commission a déclaré que, quelles que soient les améliorations apportées à la façon dont les gens peuvent voter, beaucoup ne voteront pas s'ils se sentent mis à l'écart par le système et si une campagne électorale ne suscite pas d'intérêt pour les électeurs potentiels, alors toutes les réformes imaginables n'aideront pas.