Podcasts sur l'histoire

Kenneth D. Bailey DD-713 - Histoire

Kenneth D. Bailey DD-713 - Histoire

Kenneth D. Bailey DD-713

Kenneth D. Baily I

(DD-713 : dp. 2425 ; 1. 390'6" ; b. 41'1" ; dr. 18'6" ; s. 35 k. ; cpl. 3s36 ; a. 6 5", 16 40 mm. , 20 20mm., 5 21" tt.6 dcp., 2 dct.; cl. Gearing)

Kenneth D. Bailey (DD-713) a été lancé le 17 juin 1945 par Federal Shipbuilding & Drydock Co., Kearny, N.J.; parrainé par Elizabeth Speissegger Bailey, veuve du major Bailey, et commandé le 31 juillet 1945, Comdr. G. H. Richards, Jr., aux commandes.

Après le shakedown dans les Caraïbes, Kerneth D. Bailep a opéré dans l'Atlantique de la côte de la Nouvelle-Angleterre aux Caraïbes. Travaillant à partir de Newport, R.I., et de Norfolk, en Virginie, elle a servi de garde d'avion pendant la qualification des pilotes dans les opérations de porte-avions et a formé des hommes pour les équipages des nouveaux destroyers. Du 13 février au 26 mars 1947 elle a croisé le long de la côte orientale de l'Amérique du Sud et est revenue à Norfolk le 31 mars.

Le 10 novembre, Kenneth D. Bailey a quitté Norfolk pour la première des nombreuses croisières Mediterraneah pendant la guerre froide. Alors qu'il était déployé avec la puissante 6e flotte, il a renforcé la puissance navale américaine au cours de sa veille constante pour maintenir la paix, préserver la liberté, contenir l'expansion communiste et maintenir le Moyen-Orient face à l'ouest. Du 13 décembre au 5 janvier 1948, elle a patrouillé la côte de la Grèce pour assurer l'indépendance grecque malgré l'agression communiste. Tout en opérant en Méditerranée du 13 janvier au 12 mai 1949, elle a soutenu la trêve toujours en suspens en Israël et a aidé à maintenir la paix entre l'Italie et la Yougoslavie pendant leur lutte pour Trieste. De nouveau, du 3 septembre 1951 au 4 février 1952, il parcourut la Méditerranée de l'Espagne à la Turquie pour maintenir la liberté des nations qui bordent cette mer antique.

Lorsqu'il n'est pas déployé avec la 6e Flotte, Kenneth D. Bailey a rejoint les opérations qui l'ont transporté des Caraïbes et des confins de l'océan Arctique aux côtes de l'Europe du Nord et de l'Ouest. En assumant diverses tâches, elle a formé des réservistes de la marine, a servi de garde d'avion et d'écran lors d'opérations de porte-avions et a participé à des exercices par temps froid au nord du cercle polaire arctique. Le 2 décembre 1952, il est entré dans le chantier naval de Boston pour être modernisé et converti en destroyer de piquetage radar et désarmé le 22.

Redésigné DDR-713, Kenneth D. Bailey a été remis en service le 29 août 1953, commandé par le Comdr W. D. Gaddis. Basé à Newport, il a opéré le long de la côte Est, puis déployé avec la 6e Flotte le 19 mai 1954. Avant de retourner à Newport le 28 septembre, il a participé aux opérations conjointes de l'OTAN en Méditerranée orientale. Il a de nouveau été déployé en Méditerranée du 5 novembre 1955 au 17 mars 1956, et en février 1956, il a patrouillé la mer Rouge le long des côtes israéliennes et égyptiennes pour exprimer l'inquiétude des États-Unis face à la crise croissante de Suez. En avril 1957, il sillonne la Méditerranée orientale en soutien au gouvernement jordanien pro-occidental du roi IIussein, alors menacé par la subversion communiste. Et lors de son prochain déploiement (2 septembre 1958-28 mars 1959), elle soutient les opérations américaines au Liban, commencées en juillet 1958 à la demande du président libanais Chamoun, qui craignait un coup d'État communiste.

Kenneth D. Bailely a déplacé son port d'attache de Newport à Mayport, en Floride, le 16 juin 1959. Après avoir terminé de. opérations stroyer dans l'Atlantique, elle est entrée dans le Charleston Navy Yard le 26 janvier 1960 pour une révision FRAM II de 9 mois qui l'a équipée de nouveaux radars, sonars et installations de communication. Elle est revenue à Mayport le 27 octobre bien préparée pour aider à maintenir la sécurité américaine sur les mers. Elle a navigué le 14 novembre pour les eaux au large du Guatemala et du Nicaragua pour établir des patrouilles de barrière pour empêcher le débarquement des approvisionnements cubains et des forces armées lors de révoltes à petite échelle dans ces nations d'Amérique centrale. Elle a continué ce devoir important jusqu'au 4 décembre, puis est revenue à Mayport le 18 décembre pour se préparer à un service ultérieur dans la Méditerranée.

En quittant Mayport le 9 février 1961, Kenneth D. Bailey est arrivé à Gibraltar le 18 février pour commencer 6 mois d'opérations de la Flotte et de l'OTAN qui l'ont transporté des côtes de la France aux côtes de la Grèce, de la Turquie et du Liban. Depuis cette époque, elle s'est déployée quatre fois en Méditerranée en quatre ans pour soutenir la mission de maintien de la paix de la flotte. De retour de son dernier déploiement le 26 octobre 1966, ce destroyer polyvalent est resté au large de Mayport, en Floride, jusqu'au 12 avril 1967, date à laquelle il est arrivé à Charleston, en Caroline du Sud, pour une révision, où il reste jusqu'à l'automne 1967.


USS Kenneth D. Bailey

USS Kenneth D. Bailey (DD-713/DDR-713) était un Engrenagedestroyer de classe - dans la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été nommée en l'honneur de Kenneth D. Bailey. Le nom Kenneth D. Bailey était à l'origine affecté au destroyer d'escorte USS Kenneth D. Bailey (DE-552) le 30 novembre 1943 DE-552 a été annulé le 10 juin 1944 et le nom a été réattribué à DD-713 le 8 juillet 1944.

Kenneth D. Bailey a été lancé le 17 juin 1945 par Federal Shipbuilding & Drydock Company, Kearny, New Jersey parrainé par Elizabeth Speissegger Bailey, veuve du major Bailey et commandé le 31 juillet 1945, commandant G. H. Richards, Jr., aux commandes.


KENNETH D BAILEY DD 713

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Destructeur de classe Gearing
    Quille posée le 21 septembre 1944 - Lancé le 17 juin 1945

Rayé du registre de la marine le 1er février 1974

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


Histoire du navire

Ce qui suit est un bref historique des 25 années de vie de l'USS KENNETH D. BAILEY et de son service en tant que navire de ligne dans la marine des États-Unis.

Le nom KENNETH D. BAILEY a été affecté pour la première fois au DE-552 le 30 novembre 1943 en tant qu'escorte de destroyer de classe John C. Butler. Les plans prévoyaient qu'elle soit construite au Boston Navy Yard à Boston. MA. La construction a été annulée le 10 juin 1944 et le nom a été réattribué à DD-713 le 8 juillet 1944 pour un prix contractuel de 6 100 000 $.

La quille a été posée le 21 septembre 1944 et lancée le 17 juin 1945 par Federal Shipbuilding & Drydock Co., Kearny, NJ, parrainée par Elizabeth Speissegger Bailey, veuve du major Bailey, et commandée le 31 juillet 1945, le commandant Gilbert H. Richards, Jr. , en commande.

À 12 h 00, les officiers et l'équipage se sont rassemblés à l'arrière pour la cérémonie de mise en service. Le commandant H.F. Sasse, USN, capitaine adjoint du chantier naval agissant pour le capitaine du chantier naval, représentant du commandant du troisième district naval, a lu ses ordres lui enjoignant de mettre le navire en service dans le service naval américain. L'USS KENNETH
D. BAILEY a été accepté pour une utilisation dans le service naval par l'arrière
Amiral Freeland Allyn Daubin, USN, commandant.

La photo ci-dessous montre le navire tel que livré avec seulement assez de carburant pour se rendre au Brooklyn Navy Yard. Les directeurs de canon de 40 mm à l'arrière de la pile n ° 2 et à l'opposé de l'extrémité arrière de la baleinière ne sont toujours pas installés.

« To the Colors » a été sonné, le National Ensign, l'Union Jack et la Commission Pennant ont été hissés et le navire a été mis en service et remis au commandant, le commandant Gilbert H. Richards, Jr. USN.

Le commandant Richards (ci-dessus) lit ses ordres lui enjoignant de prendre le commandement et d'accepter le navire. Le commandant a ordonné au commandant de bord de régler la montre, de démarrer l'heure du navire et de démarrer le journal de bord du navire.

Le lieutenant Leonard E. Field, USN, a assumé les fonctions d'OOD.

BAILEY a effectué une croisière d'essai à Guantanamo Bay, à Cuba d'août 1945 à septembre 1945.

La disponibilité après le shakedown était au New York Navy Yard du 3 octobre au 18 novembre. La formation de recyclage a commencé à Casco Bay, dans le Maine, le 20 novembre.
Le navire a participé à huit manœuvres de la flotte au printemps 1946.

Le 12 août 1946, le lieutenant L. E. Field prend temporairement le commandement avant d'être relevé par le commandant George Franklin Pittard, USN, le 31 août
1946.

Le commandant Pittard était un survivant à bord de l'USS ARIZONA lorsqu'il était lieutenant,
et a ensuite servi comme commandant de l'USS SAN DIEGO (CL-53) avant de prendre sa retraite en tant que contre-amiral.

En mars 1947, il fit plusieurs escales en Amérique du Sud, la principale étant Montevideo, en Uruguay, pour l'investiture présidentielle.

Commandant Raymond Webb Thompson, Jr., USN, (ci-dessous)
commandait (relevant le CDR PITTARD) du 14 juin 1947 au 23 août
1949.

Au cours de la période de novembre 1947 à mars 1948, BAILEY a servi dans les forces navales américaines de la Méditerranée. Elle a quitté Norfolk, Virginie le 10 novembre et en cours de route
fait les arrêts suivants.

Gibraltar du 20/11
au 24/11 Bone, Algérie du
26/11 au 29/11 Marsaxlokk, Malte
du 01 12 au 05 12 La Valette du 05 12
au 12/08 Naples le 12-09 Gênes du 12/10 au 12/13 Naples du 12/14 au 12/15 Argostolion, Grèce
du 17/12 au 19/12/Nauplie, Grèce du
20/12/ au 22 12 Le Pirée (Athènes) Grèce à partir de
22/12/au 02/01/48 Leros Dodeconese, Grèce
du 01/03 au 01/05 Augusta,
Sicile du 01/07 au 01/12 Marsaxlokk, Malte du 01/17 au 01/20 Brindisi, Italie du
01.22 au 01/24 Bari, Italie du 01/24 au
28/01/Tarente, Italie à partir de
29/01/au 09/02 Naples du 11/02 au 17/02 Sousse, Tunisie du
19/02 au 24/02 à Gibralta du 27/02 au 02/02 Retour à Norfolk le 11/03/48

Après son retour de la Méditerranée, il a effectué trois croisières de la Réserve navale vers les Caraïbes. En juin 1948, BAILEY était l'un des représentants de la Marine à la régate de Poughkeepsie. Également en juin 1948, le BAILEY a subi une révision au chantier naval de Boston, suivi d'une formation de recyclage à Guantanamo Bay, à Cuba.

Après la période de congé, elle a navigué pour la Méditerranée au départ de Norfolk le 4 janvier. 1949 et a fait les arrêts suivants en cours de route.

Gibralta du 13/01/au 17 Agusta, Italie du 21 01 au 01/01 Naples du 05/02 au 09/09 Golfe Juan, France du/11 au 15/02 Tarente, Italie du/19 02 au 02 /27 Alexandretta, Turquie du 05/03 au 07/03 Athènes du 11/03 au 21/03 Argostolion du 26/03 au 28/03

La photo ci-dessus a été prise à Brindisi, en Italie (31 mars-4 avril).

Trieste, Italie du 04/04 au 16/04 Venise du 16/04 au 22/04 Golfe Juan, France du 26/04 au 03/03 Oran, Algérie du 09/09 au 12/05 Gibralta du 14/05 au 05 /15 Retour à Norfolk le 24/05/2049

Au cours de l'été, elle a effectué quatre croisières de la Réserve navale, une à Gloucester, Mass, une en Nouvelle-Écosse et deux à New York.

Le 23 août 1949, le commandant E. F. Disette, USN, prend le commandement, poste qu'il occupe jusqu'au 28 juillet 1950, date à laquelle il est relevé par le commandant Victor B. Graff, USN (illustré ci-dessus).

Le commandant Graff est né le 21 novembre 1914 à Hartford, Connecticut, mais a grandi dans le sud de la Californie. Après avoir été diplômé de l'école secondaire George Washington à Los Angeles en 1931, il a passé l'année suivante à fréquenter l'UCLA avant de rejoindre la Marine. Après deux larmes de service enrôlé où il a servi à bord de l'USS TEXAS (BB-35) en tant que
matelot de pont et chargeur de poudre 16″, il a été nommé à l'Académie navale des États-Unis et a obtenu son diplôme avec la classe de 1938.

Sa première mission après l'obtention de son diplôme a été
à bord de l'USS
OKLAHOMA (BB-37), qui était
suivi d'un service à bord de plusieurs destroyers. Pendant la Seconde Guerre mondiale et le
Guerre de Corée, il a occupé six commandements.

l'USS DALLAS (DD-199) comme
Ingénieur adjoint, USS AULICK (DD-258) comme
Executive Officer, USS MEADE (DD-602) en tant que
Executive Officer, USS SHAW (DD-373) en tant que
Commandant, USS
MCGOWAN (DD-678) en tant que
Commandant, USS KCKEE (DD-575) comme
Commandant, et USS FARENHOLT (DD-491) comme
Commandant. Après avoir quitté le BAILEY en 1951, il prend le commandement de l'USS
MONTROSE (APA-212) et USS ZELIMA (AF-49). Il a également été instructeur à la Naval Academy Vessel Operations
Officier, COMMSTSPAC Officier de planification pour l'installation du DEW
(Loin
Alerte précoce) dans tout le Territoire du Nord-Ouest canadien et planification et état de préparation
Officier, COMWESTSEAFRON et PARESFLT. Au cours de cette période, il a également suivi un cours en gestion industrielle
de l'Economie Nationale du Collège Industriel des Forces Armées. Alors qu'en tant que
Instructeur à l'Académie navale, il est l'auteur d'un manuel sur les matériaux d'ingénierie publié par la Marine
Institute et pour lequel il a été répertorié dans la publication “Who’s Who in the East”. Après 26 ans de service dans la marine, le capitaine Graff prend sa retraite en juillet
1958. Les décorations du capitaine Graff comprennent l'insigne de commandement en mer, le
Étoile d'argent, deux étoiles de bronze avec “V”, un ruban de mention élogieuse, plus 14 campagnes
Rubans. Il a immédiatement été employé comme instructeur dans l'ingénierie
Département du Collège municipal
de San Francisco, poste qu'il a occupé pendant dix ans. Il était
puis sélectionné pour être le
premier directeur, Planification des installations, pour la nouvelle communauté de San Francisco
College District, un poste qu'il a occupé pendant 12 ans avant de prendre sa retraite à nouveau. Depuis sa deuxième retraite, il est devenu très actif dans la communauté
service, siégeant à la Commission de planification de la ville de Milbrae depuis 1982 et sur le San Mateo
Comité de développement communautaire du comté pendant 12 ans, après avoir présidé les deux pendant plusieurs années. Il avait continué à servir encore plus dans la communauté (qui sont trop nombreux à mentionner) et était souvent appelé “M. Millbrae”. Il est décédé le 11 janvier 2007. En novembre, BAILEY a participé au Second
Flotte de tâches Froid
Exercices météo, traversée de l'Arctique
Cercle le 12 novembre 1949.

Après les congés et vacances de Noël
période,
le navire a effectué une croisière de la Réserve navale à
Kingston,
Jamaïque.
En janvier 1950, BAILEY participe à
Opération
PORTREX et le
EXERCICES CARABES en février et mars
en tant qu'unité de la grève et
Force couvrante. Le navire suivant
participé
dans une croisière de la Réserve navale à New York en avril
puis a visité Bar Harbor sur les forces armées
Journée en mai.

KENNETH D. BAILEY est de nouveau entré dans le Boston
Chantier naval en juillet 1950
et y resta pendant l'été. Après
une brève période de remise à niveau qu'elle a signalée à
Guantanamo Bay, Cuba, pour se rafraîchir
entraînement.
A l'issue d'un stage de remise à niveau,
elle est retournée à Newport, RI pour Type-Commander
et exercices d'entraînement de la flotte de l'Atlantique.

En mai 1951, le navire a fait une Europe du Nord
croisière midshipman, visite d'Edimbourg
et Rotterdam (photo ci-dessous) avec CDR Noel
A. Burkey, Jr., USN, aux commandes.

En septembre 1951, BAILEY a navigué pour la Méditerranée
à nouveau suivi d'une croisière Midshipman qui
arrêté à Lisbonne et Anvers retournant à
Newport pour la formation aux types en février 1952.

Une autre croisière aspirante avec visites
à Lisbonne et Anvers était
fait en mai 1952.
À son retour sur la zone continentale des États-Unis, le
navire exploité comme garde d'avion à Pensacola, FL.

Le commandant Burkey est né à Miles City, MT, le 29 mai 1918 et est diplômé de l'Occidental College de Los Angeles en mai 1940.
En juillet 1940, il entre en service actif et est affecté à l'USS ASTORIA (CA-34).
Là, il a servi comme officier d'artillerie junior et navigateur adjoint.
L'ASTORIA a participé à la bataille de la mer de Corail en mai 1942, à la bataille de Midway en juin 1942 et à l'occupation de
Guadalcanal en août 1942. Il était officier de pont lorsque la force des croiseurs alliés a été attaquée par les Japonais
forces peu après minuit le 8 août 1942. (Voir note de bas de page
#17). Plus tard dans la matinée, l'ASTORIA a coulé.

D'août 1942 à mars 1943, le commandant Burkey était officier des transmissions d'état-major, commandant des transports, Pacifique Sud, où il participa à des missions de réapprovisionnement à Guadalcanal avant de se rapporter à l'USS
RENO (CL-96)
en tant que chargée de communication. Le RENO a opéré avec des groupes de travail de porte-avions rapides couvrant l'occupation de Guam et des Philippines.

C'est au cours de cette période que le commandant Burkey a reçu la médaille d'étoile de bronze avec “V” pour avoir tenté de sauver l'USS PRINCETON après avoir pris une bombe d'un avion japonais.

En septembre 1944, le RENO prend une torpille et rentre aux États-Unis via Ulithi, Manus et le canal de Panama.

Le 15 juin 1945, le commandant Burkey a épousé l'ancienne Olivia Philabert de Birmingham, AL lors d'une cérémonie tenue au Charleston SC Navy Yard.

Il a ensuite été instructeur à l'école de guerre anti-sous-marine de Miami, en Floride, avant de se rendre à l'USS
LEYTE (CV-32)
en tant que chargée de communication. Après sa tournée à bord du LEYTE, il a fait son rapport à l'U.S. Navy General Line School à Newport, RI en tant qu'étudiant et plus tard officier d'état-major.

De juin 1950 à mai 1951, le CDR Burkey a servi comme officier exécutif à bord de l'USS JOHNSTON (DD-821), avant de se rapporter à KENNETH D. BAILEY.

De janvier 1953 jusqu'à sa retraite, il travaille dans le
Section Logistique du SACLANT
Personnel,
Norfolk, Virginie.

Les
Olivia P.
et
Centre Noel A. Burkey à
Accorder,
L'Alabama a été nommé
en l'honneur du capitaine et de Mme Burkey.

En décembre 1952, le navire est entré dans le BsnNavYd
pour la modernisation et la conversion en radar
destructeur de piquets. elle a été désaffectée
le 22 décembre 1952 et remis en service comme
DDR-713 le 29 août 1953 avec CDR
Walter
D. Gaddis, USN aux commandes.

Le CDR Gaddis est né le 8 septembre 1917 à Worland, WY. Il a fréquenté l'Université du Wyoming et est entré dans la marine
Academy en 1937. Après ses études, il est affecté à Pearl Harbor et est à bord du cuirassé PENNSYLVANIA (BB-38)
le 7 décembre 1941. Pendant le reste de la guerre, il a servi à bord de l'USS
BARNES (CVE-20)
et l'USS WASP (CV-18)
comme officier d'artillerie.

Avant d'atteindre le grade de drapeau, d'autres commandes à flot comprenaient l'USS CONE (DD-866)
personnel du commandant de la force de destruction de la flotte américaine de destruction de la flotte de l'Atlantique 302 en tant que commandant de l'USS YOSEMITE (AD-19)
comme commandant, et l'Escadron de destroyers HUIT comme commandant.

Ses affectations à terre comprenaient la Naval Postgraduate School en tant qu'étudiant, inspecteur de la marine
d'artillerie, membre de la Northern Pump Company
de l'état-major conjoint avec le bureau de la JCS
et directeur adjoint avec budget et rapports
pour le Bureau du contrôleur. Il était
Directeur de la programmation et des finances avec le
Commandement du matériel naval, lorsqu'il était
promu contre-amiral en 1968. Un
quelques mois plus tard, il devient Directeur Budget et
Rapports avec le Bureau de la Marine
Contrôleur
et en 1970 a été affecté au commandement
Groupe amphibie un jusqu'en 1972, quand il
est devenu sous-chef adjoint de la marine
Logistique des opérations. Le 12 avril 1973, il
a assumé les fonctions de chef adjoint
de la logistique des opérations navales et a été
promu au grade de vice-amiral.

Il a reçu la Légion du Mérite avec
Trois
étoiles d'or, l'étoile de bronze avec Combat V,
la Navy Commendation Medal avec étoile d'or
et Combat V, et de nombreux autres prix.

Après une période d'aménagement et
remise à niveau
entraînement, BAILEY est parti pour l'entraînement au shakedown
à Guantanamo Bay, Cuba en octobre 1953.
Pendant cette période, visites à Kingston, Jamaïque
et Port-au-Prince, Haïti, ont été faites.
De retour à New Bedford, Massachusetts
pour une période de vacances de trois semaines en décembre,
elle a terminé l'entraînement au shakedown en
février 1954 et est entré dans le BsnNavYd pour
une disponibilité post-shakedown. “OUR SHAKEDOWN’S OVER” Par QM2 Ed “Pete” Coghlan [SMCS, USN-RET] – (53-55) Nous avons passé notre séjour à Cuba un fait que nous ne regrettons pas, et nous savons que beaucoup d'autres doivent encore y faire face. Nous avons combattu les batailles courageusement un équipage sobre et brûlé par le soleil,
Disant, avec la liberté comme paiement, il n'y a pas grand-chose que nous ne ferons pas. Mais il y a une limite à tout ce que l'équipage a finalement décidé, lorsque le Bailey et une tempête océanique sont entrés en collision. Nous savions que notre liberté, la tempête retarderait certainement, alors l'esprit de tout le monde bourdonnait, "tempête, s'il te plaît, va-t'en". Le bon navire Bailey, sur la mer a été ballotté, et bientôt quelques-uns des gars nous avaient abandonnés pour perdus, un nouvel espoir a commencé à apparaître, samedi vers cinq heures, car il était tout à fait évident que la tempête était sur le point de partir. Nous avons passé le Nantucket
Lightship et là, nous avons changé de cap, nous dirigeant directement vers le bon vieux Boston, réglant les remords de tout le monde. C'était tôt le matin, quand nous avons laissé tomber le crochet, et les lumières glanées de Boston, avec ce regard toujours invitant. Quelques heures de repos, l'équipage est autorisé à prendre, alors en route pour Charlestown, provoquant un terrible sillage. Eh bien, nous y sommes, tous sains et saufs, attendant de décharger nos munitions, toutes les mains rondes pour rondes. Mais bientôt la corvée est terminée, et nous pouvons tous nous reposer, attendant avec impatience Newport et un nid de boîtes de conserve solitaire. À la fin de la période de chantier, le navire
signalé à Newport pour. Type-Training et se préparer au service à distance
en Méditerranée.

BAILEY a quitté Newport pour le devoir
avec le
Sixième
Flotte le 4 mai 1954.
Au cours de la tournée de quatre mois en Méditerranée, le
les ports suivants ont été visités :
Alger, Algérie Tarente, Naples et Livourne,
Italie
Toulon, Cannes, Marseille et Saint-Raphaël,
La France
Valence, Espagne Le Pirée, Grèce et
Istanbul,
Turquie.

Nous sommes juste de l'autre côté de l'océan sur le BAILEY est l'endroit, nous sommes tous condamnés à passer notre temps sur le navire que Dieu a oublié.

Avec les vagues et les mouettes là où un homme devient bleu, en plein milieu de nulle part à trois mille miles de vous.

Nous transpirons, nous gelons, nous frissonnons, c'est plus qu'un homme ne peut supporter, nous sommes juste supposés être des condamnés essayant de défendre notre terre.

Nous sommes des hommes de la marine américaine qui gagnent notre maigre salaire, protégeant des millions de notre pays pour un dollar et demi par jour.

Nous vivons dans nos souvenirs et rêvons de nos filles, et espérons pendant que nous rêvons qu'elles n'épouseront pas nos amis.

Personne ne sait que nous vivons et personne ne s'en fout, à la maison on oublie vite que nous appartenons à l'Oncle Sam.

Le temps que nous passons dans la Marine, toutes les fois que nous avons manquées, prouve que "ne laissez pas le tableau de bord vous prendre et pour l'amour de Dieu" ne vous enrôlez pas.

Mais lorsque nous franchirons les portes nacrées, vous entendrez Saint-Pierre crier : « Tombez en tous les garçons BAILEY, vous avez passé votre attelage en enfer ».

La photo ci-dessus a été prise à Alger
le 20 mai 1954.
Les autres navires illustrés sont l'USS
GHERARDI (DMS-30),
USS
MURRAY (DD-576),
USS
BENNER (DD-807),
et USS
EVERETT
F. LARSON (DD-830).

La photo ci-dessus montre la KDB aux côtés de l'USS
GOODRICH
(DDR-831),
USS
NEWMAN K. PERRY (DDR-883) et
USS
TURNER (DDR-834) en Grèce.

Alors qu'il était dans la Sixième Flotte, le navire
participé
dans l'opération KEYSTONE, un acteur majeur de l'OTAN
exercice impliquant un atterrissage amphibie dans
Turquie, et a participé à des cérémonies
à Saint-Raphaël, commémorant le dixième
anniversaire
de l'initiale
Débarquements alliés de la Seconde Guerre mondiale dans le sud
La France.

Naval Station Newport montrant Piers 1 et 2.

Après son retour à Newport en septembre
1954,
le BAILEY a fait l'objet d'un appel d'offres
puis a pris ses fonctions en tant qu'ingénieur à flot
Navire école pour le
Force de destroyers, Flotte de l'Atlantique.

Le BAILEY a reçu le Destroyer Force,
Flotte américaine de l'Atlantique, Battle Efficiency Award
pour l'exercice se terminant en juin 1954.

Le 2 novembre 1955, le CDR Donald A. Regan,
USN
(Contexte),
CDR Walter soulagé
D. Gaddis, USN
(parlant), en tant que commandant.

Elle a de nouveau été déployée dans le
méditerranéen
du 5 novembre 1955 au 17 mars 1956
visiter des ports comme Naples (où elle a passé
Noël et Nouvel An’),
Florence, Bari, Italie Villefrance/Nice,
La France
et Barcelone, Espagne.

En février 1956, BAILEY reçoit l'ordre
par le canal de Suez
et le long de la mer Rouge le long d'Israël et
Les côtes égyptiennes pour exprimer les États-Unis
l'inquiétude suscitée par la montée des crises de Suez.
Ici, elle a fait escale à Port-Saïd, en Égypte
Jiddah, Arabia Aden, Yémen et Port Soudan,
Afrique.

Pendant la période juin – août 1956,
BAILEY
participé à Midshipman
Croisière ABLE, visite d'Oslo, de la Norvège et
Hambourg,
Allemagne.

En août 1956, elle retourne une nouvelle fois à
son port d'attache et le capitaine F. D. Riley, USN,
a pris le commandement de la division de destroyers 82,
Le vaisseau amiral USS KENNETH D. BAILEY.

Le 1er décembre 1956, la Division de destroyers 82
devenu
Division de destroyers 142
et le BAILEY est resté comme navire amiral.

En avril 1957, il a navigué dans l'est
Méditerranée en soutien au roi Hussein’s
gouvernement jordanien pro-occidental, puis
menacé
par la subversion communiste.

Transfert Highline avec l'USS IOWA (BB-61).

Un de ces arrêts au cours de cette croisière a été effectué
à Brindisi Italie
indiqué ci-dessous.

Se préparer à aller aux côtés de l'USS WISCONSIN (BB-64) pour
Ravitaillement.

Le 3 juillet 1957, le commandant Joseph W.
Philippbar,
JR., USN, a pris le commandement
du USS KENNETH D. BAILEY (DDR-713),
soulager
CDR Donald A. Regan, USN.

Au cours de la période juillet – août 1957, le
BAILEY
participé à Midshipman Cruise
CHARLIE. Une visite au Québec, Canada a été
réalisés au cours de cette croisière.

En octobre 1957, le commandant Harry
McElwain, USN, a pris le commandement de
Destroyer Division 142 avec BAILEY restant
comme phare.

Le 17 juillet 1958, le capitaine Neal
Algren, USN, a pris le commandement de
Destroyer Division 142, USS KENNETH D. BAILEY
(DDR-713) Phare.

Après la révision régulièrement assignée en
BsnNavYd à la fin de 1957, BAILEY a commencé le cycle d'opérations de plus en plus complexes qui ont culminé en sept mois
tournée avec la Sixième Flotte du 2 septembre 1958 au 28 mars 1959.

Se préparer à approcher l'USS CHUKAWAN (AO-100).
L'USS FORRESTAL (CV-59) est déjà
aux côtés de.

Les escales étaient Rhodes, Athènes, Naples,
Livourne, Marseille, Cannes, Monaco, Palma et
Gibraltar avant de retourner à Newport et
Accueil.

Ici, elle a soutenu les opérations américaines dans
Liban,
commencé en juillet 1958 à la demande de
Le président libanais Chamoun, qui craignait une
communiste
Coup.

Pendant ce déploiement, elle a participé
dans
une collision avec l'USNA
HAÏTI
VICTOIRE le 4 mars 1959,
et a subi la perte d'un matelot, en plus de 24 matelots
recevoir des blessures mineures. Le navire a été rafistolé pour traverser
l'Atlantique
sur un arbre par Gibraltar Dockyard. Elle a ensuite procédé
au chantier naval de Boston pour réparations.

<>KENNETH D. BAILEY a déplacé son port d'attache
de
Newport
à Mayport, Floride
partir
Mardi 16 juin 1959 et arrivée le vendredi 19 juin 1959. Les autres navires de DesRon
14 accompagnant
elle au sud étaient les
USS
WILLIAM C. LAWE (DDR-763), USS
GOODRICH (DDR-831),
USS
TOURNEUR (DDR-834),
USS
POWER (DDR-839) et le
USS
JONAS INGRAM (DD-938). La photo ci-dessus a été prise depuis l'USS JONAS INGRAM. C'était le premier destroyer
Escadron jamais
y hébergé.

Non, la photo ci-dessus n'est pas celle du
Manutentionnaires de lignes BAILEY. Ils faisaient partie des gens de « Bienvenue à Mayport » qui semblent ne pas être en uniforme. C'est XO, le LCDR Jack Butler gardant un œil sur les choses.

Peu de temps après, le capitaine Elmore F.
Higgins, Jr., USN, soulagé le capitaine Neal
Almgren, USN en tant que commandant de la division des destroyers UN QUATRE DEUX

Après avoir terminé les opérations de destroyer dans
les
Atlantique, elle est entrée à Charleston
Chantier naval
le 26 janvier 1960 pour un FRAM II de 9 mois
révision.

Le 1er mars 1960, le BAILEY quitte le Destroyer
Squadron QUATORZE et a rejoint l'Escadron de destroyers HUIT.

CDR John A. Wiegard, USN (ci-dessus),
soulagé CDR Joseph W. Philippbar, JR., USN,
le 14 septembre 1959.

CDR Wiegard a été nommé enseigne,
NOUS.
Réserve navale, le 16 juin 1943.
Il est diplômé du Loyola College, Baltimore,
Maryland.

Pendant la guerre, il a servi comme anti-sous-marin
Officier de guerre à bord de l'USS EUNICE
(PCE-846)
dans les convois de l'Atlantique et dans l'USS
TOOELE (PC-572)
dans le Pacifique. Après la guerre, il était
commissionné dans la marine régulière et commandé
USS PC-572.

Au cours de la période de 1952 à 1954, il
servi
en tant que cadre supérieur dans
USS
GEORGE K. MACKENZIE (DD-863).
Avant de devenir commandant de
le KENNETH D. BAILEY, il a servi comme assistant
Attaché de marine, Ankara, Turquie.

Au cours de la révision FRAM II ci-dessus, le
navire’s
les caractéristiques de combat ont été modifiées avec le
ajout de nouveaux radars, sonar et amélioration
communications qui donneront une détection à longue portée
capacité pour l'air, la surface et le sous-sol.
BAILEY est maintenant capable de faire du piquetage pendant de nombreuses
des formations dispersées contenant des armes lourdement
croiseurs, navires de communication et porte-avions.

La silhouette familière a été changée
à
refléter des espaces de travail supplémentaires,
le retrait de la batterie 3″ et la profondeur
des charges,
et l'installation d'ASW avancé
Torpilles. Un rajeunissement complet de
l'usine d'ingénierie s'est produite.
Le résultat final du FRAM a été d'allonger le
durée de vie du navire de cinq ans supplémentaires.

Elle est retournée à Mayport le 27 octobre 1960,
bien préparé pour aider à maintenir l'Amérique
sécurité en mer. Elle a navigué 14
novembre pour les eaux au large du Guatemala et du Nicaragua
établir des patrouilles de barrière pour empêcher
atterrissage
des fournitures et des forces armées cubaines pendant
révoltes à petite échelle dans ces
nations américaines. Elle a continué cette importante
service jusqu'en décembre, puis retour à Mayport
le 18 décembre 1960.

Commandant Destroyer Squadron HUIT hissé
son drapeau sur BAILEY le 19 décembre 1960.

Après avoir passé les vacances de Noël de
1960
à Mayport, en Floride, le BAILEY est parti en
janvier 1961 pour participer à Atlantic
Exercices de flotte pour une période de dix jours. Au cours de ces
exercices, le BAILEY a rencontré certains des
le plus rude
météo de sa carrière
mais les dommages ont été réduits au minimum et sur
son retour à Mayport, la météo
qui avait été expérimenté est devenu le
le sujet d'un grand nombre d'histoires de la mer.

Fait
vous cliquez sur “le plus gros temps” mis en évidence ci-dessus ? Cela vous donnera une idée de ce que cela aurait été.

Le 18 février 1961, le BAILEY rejoint le
Sixième flotte en Méditerranée pour un six
mois de croisière, pendant lequel elle a joué
un rôle actif dans deux grands exercices de l'OTAN et
nombreux exercices de la Sixième Flotte. C'était
consensus général le BAILEY et le
La sixième flotte était prête à accomplir n'importe quelle tâche
sur lesquels ils ont pu être invoqués.

Lors de la croisière en Méditerranée, le
BAILEY
établi un nouveau record de temps de gréement
en faisant le plein
en mer mais la concurrence est vive dans la Sixième Flotte,
et le record a été battu depuis.

Le programme “People-to-People” a été réalisé
quand les officiers et les hommes du BAILEY
assisté à un service religieux à Athènes en mémoire
d'un camarade de bord grec-américain décédé
(RM3
William Nicholas Tselios, USN).
La famille de l'homme et ses amis étaient reconnaissants
pour
la sympathie manifestée par l'équipage du BAILEY.

Parmi les pays visités alors que le
BAILEY
a été déployée étaient l'Italie, la France, le Liban,
la Grèce et la Turquie mais après une absence de
six mois, les États étaient un spectacle bienvenu.

Après une brève période de congé et d'entretien,
le BAILEY a quitté Mayport
pendant une brève période de chantier à Charleston, dans le sud
Caroline.

Le 18 novembre 1961, le CDR James W. Gills,
USN,
(indiqué ci-dessous),
soulagé CDR John A. Wiegard, USN comme
Commandant
Officier.

En novembre 1961, avec quelques heures de préavis,
le navire avec 60% de l'équipage à bord a fumé
au sud pour des exercices au large de la
dominicain
République. Pendant les dix jours en cours
période, le BAILEY a fait le plein cinq fois,
parfois
la nuit, du transporteur et du graisseur.
Le navire est entré dans Roosevelt Roads la nuit
et ramassé 97 hommes pour transfert
aux autres navires de la zone. Le travail
s'est déroulé sans incident.

De la fin de la période de chantier à la
premier
de l'année, USS KENNETH D. BAILEY
passe le plus clair de son temps à diriger
Type-Formation.

Le commandant James W. Gills, USN, est né en
Lynchburg, Virginie.
Diplômé du Bluefield College en
Champ bleu,
Virginie, il a reçu
sa commission dans la Réserve navale américaine
le 7 décembre 1942.

De 1942 à 1946, il est en poste à
les
Bureau du chef des opérations navales
et au Fleet Training Center, Pearl
Port.
En juillet 1946, alors qu'il était de service dans le
Bureau du personnel naval, il a transféré
à la Marine régulière.
Depuis lors, le commandant Gills a à nouveau eu le devoir
au bureau de
le chef des opérations navales et le
Bureau du personnel naval,
et à bord du croiseur USS
ALBANY (CA-123),
les destructeurs
USS
ALLEN M. SUMNER (DD-692)
, USS
O’lièvre
(DD-889),
et
croiseur
USS
NOUVELLES DE NEWPORT (CA-148).

Il a également assisté au commandement et à l'état-major
Cours
à
les
Naval
Collège de guerre, Newport, RI.
Avant de prendre le commandement du KENNETH D.
BAILEY, le commandant Gills était assistant
Directeur, Division des communications de la flotte à
le bureau du chef des opérations navales.

Après avoir été relevé de ses fonctions de commandant
de BAILEY le 10 janvier 1963, le commandant Gills a servi comme officier des communications de la flotte au sein de l'état-major du CINCLANTFLT (02/63 – 04/65). Au cours de cette tournée, il a été promu à
Capitaine.

Suite à sa promotion Capitaine Gills
a servi en tant que commandant de la division Destroyer 82 (12/65 – 10/66) et dans l'état-major de la Defense Communications Agency
(12/66 – 11/67). Le capitaine Gills a pris sa retraite le 1er décembre 1967 après 26 ans d'activité
service naval. Le capitaine Gills réside actuellement à North Redington Beach, en Floride.

En février 1962, BAILEY fait partie de la
Tâche
Forcer à la station quand
LTCOL John Glenn, USMC, a mis en orbite le
Terre.
Prêt et capable,
le BAILEY était dans la reprise
zone pour le tir à trois orbites.

À la
familles des Bailey :

Cette
est le deuxième d'une récente série de “Family Grams” conçue pour vous garder
informé des activités du BAILEY et de vos proches à bord du navire. Depuis ma dernière lettre votre
les maris et les fils ont joué un rôle déterminant dans la réalisation de « quatre exercices d'entraînement compétitifs en artillerie et
Ingénierie. Ces exercices sont importants pour maintenir l'état de préparation requis dans la marine d'aujourd'hui.

Les
le navire est maintenant dans ce qu'on appelle une période de « disponibilité des offres » au cours de laquelle
nous sommes attachés aux côtés du destroyer USS YELLOWSTONE. Pendant ce temps, des travaux de réparation mineurs sur les machines
et l'équipement seront effectués ainsi que l'entretien régulier et la préservation du navire. On nous offre
les installations des ateliers d'appel d'offres pour notre travail.

Sur le
Le 4 juin, nous partons pour un exercice de la flotte de l'Atlantique. Les
le reste de notre horaire se présente comme suit :

04

06 juin – En route Norfork
07 juin – Embarquement des aspirants de l'USNA à Norfork
08 – 15 juin – Exercice d'entraînement en mer 16 – 17 juin – Inport Mayport
18 – 22 juin – Exercices d'entraînement en mer 23 – 24 juin – Inport Mayport 25 – 28 juin – Exercices en mer 29 juin – 05 juillet –
Inport Gloucester, Mass.
06 – 12 juillet – Opérations de la Force opérationnelle en mer
13 juillet – Débarquement des aspirants à Norfolk – En route Mayport
Vers le 15 juillet – 3 août – Inport Mayport 3 août-février – Croisière en Méditerranée

Une fois que
encore une fois, je pourrais ajouter, ce calendrier peut changer. Le destructeur est
l'un des navires les plus polyvalents de la flotte. En cas de besoin, ils sont toujours prêts. Cela a été dit de
destroyers dans le passé, et on le dira à l'avenir. Fiabilité et disponibilité sont les maîtres mots du destroyer
Obliger. Ce n'est que grâce aux efforts de chaque homme sur chaque navire que nous maintiendrons les normes exprimées par ces deux
mots. Vos parents et amis dans ce navire maintiennent la force de l'Amérique. Vous avez parfaitement le droit d'être
fier d'eux.

/s/ J.
W. GILLS Commandant, Commandant de la Marine américaine

P.S.
Vous pouvez écrire au personnel à bord du BAILEY comme suit :

(Militaire’s
nom, tarif et numéro de série) (Division à laquelle il est affecté) USS KENNETH D. BAILEY (DDR713) Care of Fleet Post Office New York, New York

juillet 1962 (comme
mentionné ci-dessus) trouvé
BAILEY participe à
LANTMIDCRU
1-62 et LANTFLEX 2-62.
Pendant cette période, le navire a visité
Gloucester,
Massachusetts le 4 juillet.
BAILEY déployé à la Med pour le devoir avec le
Sixième flotte en août 1962.

En route vers la Méditerranée, le navire a participé à
atlantique
Exercice OTAN, OPÉRATION RIPTIDE III,
avec nos français, anglais et portugais
alliés.
Ce n'était que le premier d'une série de
Exercices de l'OTAN et de la Sixième Flotte dans lesquels BAILEY
devait jouer un rôle.

D'autres exercices de l'OTAN de ce type comprenaient un
assaut amphibie, une guerre anti-aérienne française
exercice, et une défense aérienne britannique
exercer.
Les exercices de la sixième flotte étaient composés d'ASW
entraînement, défense aérienne, ravitaillement, réarmement
et l'artillerie. Tous ont été conçus pour apporter
KENNETH D. BAILEY et la sixième flotte au sommet
Efficacité.

Le BAILEY était à Golfe Juan, France pour
saluer
le nouvel an de 1963.

Le 10 janvier 1963, le CDR James W. Gills,
USN,
a été relevé de ses fonctions de commandant par
CDR Lucius E. Steere, III, USN, tandis que le
BAILEY
menait des opérations dans le
Tyrrhénienne
Mer.

Palerme, Sicile Barcelone, Espagne et
Rapallo,
L'Italie étaient les trois derniers arrêts
dans le déploiement de la sixième flotte.

Le commandant Steere est né à Washington, DC
le 11 juillet 1920, le fils de
Lucius E. et Elizabeth R. Steere, Jr., de
McLean, Virginie.

Il est diplômé de l'Académie navale des États-Unis en
juin 1944,
et signalé à bord de l'USS
DENVER (CL-58)
en août de cette année-là.
À la fin de cette visite dans le
départements de l'artillerie et des opérations, il était
affecté à l'état-major du commandant Alaskan
Sea Frontier en tant que secrétaire de pavillon et assistant personnel
à l'amiral Freeland A. Danbin et à l'amiral
A.E. Montgomery.

Le commandant a terminé l'école de sous-marins à
New London, Connecticut en 1948 et
signalé à l'USS
SIRAGO (SS-485).
En 1951, il est réaffecté au
U.S. Naval Academy en tant qu'instructeur en marine
Ingénierie jusqu'en 1953
quand il s'est présenté à l'USS
CONGER (SS-477)
en tant que cadre dirigeant.

En août 1955, il rend compte à l'état-major de
le commandant du 9e district naval pour servir de
Programme de réserve navale sous-marine
Coordinateur.
Après avoir obtenu son diplôme des Forces armées
Collège du personnel à Norfolk, Virginie, CDR Steere
est devenu directeur général de la
USS
NDA (DD-841).
Avant de prendre le commandement du BAILEY, il avait le devoir
avec l'OTAN en tant qu'officier de formation adjoint
(Navires ASW) sur le personnel de la
Commandant suprême des forces alliées de l'Atlantique.

Après son périple à bord du BAILEY, il
signalé à COMASWFORLANT, où il a participé à des jeux de guerre, traquant des sous-marins russes
opérant dans l'Atlantique et menant des analyses opérationnelles à des fins de renseignement.

Après sa retraite, il est devenu professeur de mathématiques
à Norfolk, Virginie.

Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, le commandant
porte
la Médaille de la Défense nationale,
Médaille du théâtre américain, Médaille Asie-Pacifique,
Ruban de libération des Philippines
et la Médaille de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale.

Le 2 mars 1963, le BAILEY
revenu
à Mayport, après avoir terminé
sept mois loin de son port d'attache.
Le navire était le dernier des destroyers à
passer une tournée de six mois avec la sixième flotte
pour un total de sept mois loin du port d'attache.

Le BAILEY a passé les mois de printemps 1963
en maintenance, entretien,
et prendre la mer en tant que navire-école Sonar à Key
Ouest, Floride.

Avant le départ pour le chantier naval régulier
révision,
le navire a reçu son inspection Insurv
par des officiers du bureau du chef de la marine
Opérations.
Résultats – BAILEY “Prêt pour la guerre” en tout
respects.

En juin, le BAILEY quitte Mayport pour un
Trois
mois de révision au chantier naval de Charleston
à Charleston, Caroline du Sud. Le bateau
était équipé d'un nouveau radar de recherche aérienne à longue portée,
AN/SPS-30, et un sonar à profondeur variable.
Les ajouts ont amélioré le navire
capacités anti-aériennes et anti-sous-marines
guerre.

En quittant le chantier le 10 septembre, le
BAILEY
retourné à Mayport pendant trois semaines avant
au départ le 1er octobre pour remise à niveau
entraînement
à Guantanamo Bay, Cuba.

L'arrivée prévue du BAILEY à Cuba était
retardé par l'ouragan Flora qui a été esquivé
efficacement par vapeur indépendante et plus tard
dans le cadre d'une "force d'évasion des ouragans".

Le 7 octobre, le BAILEY est arrivé à
Guantánamo
et a passé les cinq semaines suivantes en intensif
formation au tir, ASW, matelotage, avarie
des exercices de contrôle et d'ingénierie.
Chaque département a été minutieusement testé et
reçu une bonne base de base dans tous les navires
évolutions. Le résultat était un puits
coordonné
équipe prête à accepter n'importe quelle mission dans la Flotte.

Au départ de Cuba, le BAILEY a fumé
à Culebra et là-bas
qualifié de navire d'appui-feu pour le
année.

Un week-end à San Juan, Porto Rico a suivi
et puis le navire a tiré pendant trois jours
sur l'Ile de Vicques dans le cadre d'une Marine
exercice amphibie.

En quittant les Caraïbes, le navire s'est arrêté à
Key West servira de navire-école sonar avant elle
retour à Mayport. Le 29
Novembre,
le BAILEY lui revint une fois de plus
port d'attache ayant passé deux mois en remise à niveau
formation et opérations dans la région des Caraïbes.

Les mois de décembre 1963 et janvier
1964
trouvé le BAILEY en entretien,
disponibilité de l'appel d'offres et congé de Noël pour
membres de l'équipage.

Le 8 février, BAILEY a navigué pour
le Med arrivant à Istanbul, Turquie avec l'USS
CHAMP DE PRINTEMPS (CLG-7)
[COMSIXTHFLT], le 5 mars 1964.

Beaucoup de choses excitantes étaient en magasin.

Exercices de tir avec une unité opérationnelle française,
récupération d'un aviateur abattu de l'USS
ENTERPRISE (CVN-65) qui avait poinçonné et
opérations spéciales d'évaluation d'un brûleur fioul dans le cadre d'une mission nucléaire
grouper.

<> Le
ENTREPRISE, USS LONG BEACH (CGN-9) et
L'USS BAINBRIDGE (DLGN-25) et le BAILEY fumant comme 󈬎 Knot Burke” allaient et venaient
de l'Est de la Méditerranée à l'Ouest pendant la nuit. Pendant les week-ends libres, le navire a visité Naples, Livourne, Gênes, Italie Corfou, Grèce Golfe Juan et Saint-Raphaël, France Catane, Palma
et Barcelone, Espagne. L'entreprise
gauche pour
sa croisière autour du monde et le BAILEY a rejoint ComDesRon 8 pour le retour à Mayport en arrivant le 9 août. Du 17 août 1964 au 26 février 1966,
CDR
Robert M. Collins, USN, était aux commandes.

Commandant Collins, né à Strawn, Texas,
a commencé
sa carrière navale en novembre 1942
dans la formation du Collège de la Réserve navale
Programme.
Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de Columbia
Midshipman School en décembre 1944, il était
puis a commandé un Ensign dans la marine américaine.
Il est diplômé de l'Université de l'Oklahoma
et le Collège d'état-major des forces armées.

Sa première affectation en tant qu'enseigne était comme ASW
Officier
à bord de l'USS
O’NEILL (DE-188),
suivi
par affectation en tant qu'officier d'artillerie à bord de l'USS
KYNE (DE-744).
Dans les années suivantes
et à travers les rangs, il a servi comme exécutif
Officier à bord du USS PCE-886,
USS PCEC-873 et USS
COWELL (DD-547),
et comme commandant
de l'USS
PCS-1385,
USS
PCEC-886, USS
PIVOT (MSO-463),
USS
COMTÉ DE WHITFIELD (LST-1169,
et USS FOX (CG-33).

Il a également servi dans la guerre des mines
Évaluation
Détachement en tant que projet Air Laid Mines
officier Chef, Éducation et formation des officiers
Branche, Bureau du personnel naval
Chef d'état-major des amphibies
Officier des opérations de l'escadron QUATRE de River
Chef de flottille ONE en République du Vietnam
du personnel et de l'aide à la
Commander Cruiser Destroyer Flottille TROIS
et chef d'état-major et
Aide au commandant de la force amphibie, États-Unis
Flotte du Pacifique.
Il a également été attaché au quartier général, aux États-Unis.
Commandement de grève.

Lors de sa sélection au poste de contre-amiral, il
servi
en tant que commandant du groupe de services TROIS,
Commandant du groupe naval de surface, Ouest
Pacifique,
Commandant de la Force opérationnelle soixante-treize,
Commandant de la Force mobile de soutien logistique,
SEPTIÈME FLOTTE AMÉRICAINE et en tant qu'adjoint
Commandant, Agence de cartographie de la défense à
Washington,
DC.

Il a pris sa retraite du service actif en juillet 1979.

Les décorations du contre-amiral Collins’ comprennent
deux
Médailles Silver Star, la Légion du Mérite avec
Combat “V”, trois médailles d'étoile de bronze et
Combat
“V”, quatre Purple Hearts, sept
Médailles de l'Air et Médaille d'honneur de la Marine
avec Combat “V”.

Aussi, deux Presidential Unit Citations et
deux
Mention élogieuse de l'unité de la Marine, obtenue avec le
Force fluviale mobile, le service interarmées
Commandement
Médaille, le ruban d'action de combat
et la Croix de la galanterie du Vietnam avec
Paume. Il a également remporté de nombreuses campagnes
et médailles de service, y compris le
Viêt Nam
Médaille de campagne avec sept étoiles.

Le contre-amiral Collins et son épouse, la
ancien
Joy Dobry d'Elk City, Oklahoma,
vivent à San Antonio depuis leur
retraite
en 1979.

À partir du 15 février 1965, le navire
participé
dans LANTFLEX-65 dans le Jacksonville
Espace pour une durée d'une semaine. BAILEY
était en route vers les Caraïbes le 23 février
participer à SPRINGBOARD-65 à Puerto
Rico Zone d'exploitation FIREX-65
à l'île de Vicques et visiter San Juan,
Puerto
Rico.

À partir du 15 mars 1965, le navire est entré
Chantier naval général Aerojet, Jacksonville,
pour une disponibilité de deux semaines pour l'arbre et
réparations de coque.

Les deux premières semaines d'avril, le navire
participé
en formation de type dans les caps de Virginie et
Zones d'exploitation de Jacksonville. Sur
retour
à Mayport, BAILEY est entré
une période de préparation à la Méditerranée
déploiement.

Le 17 mai 1965, le navire a navigué pour le
méditerranéen
et la sixième flotte. Les premiers ports
d'appel étaient Toulon et Cannes, France.
Dans cet exercice, des unités néerlandaises et britanniques ont opéré
avec la Sixième Flotte. Le bateau
visité Barcelone fin juin.

Photo ci-dessus prise depuis l'USS CHIKASKIA
(AO-54)
pendant l'opération de ravitaillement

Le 1er juillet 1965, BAILEY est devenu une unité de
Croiseur-Destructeur
Flottille SIX. A partir du 1er juillet 1964
jusqu'au 30 juin 1965, elle avait été une unité
de Cruiser-Destroyer Flottille HUIT.

En juillet BAILEY et USS
FARRAGUT (DLG-6)
visité Sestri Levante, Italie,
les premiers navires de guerre américains à y faire escale depuis
La Seconde Guerre mondiale.

Suite à un appel d'offres à Naples,
le navire a visité Gênes où deux belges échangent
les officiers ont embarqué pour cinq semaines
croisière.
Visites à Castellon, Espagne Palma, Majorque
Fiunicino, Italie (un ancrage d'entraînement) et
Barcelone, Espagne ont ensuite été faites.

Le 12 septembre 1965, le navire partit pour le
Sixième flotte et se dirigea vers la maison,
arrivée à Mayport le 20. BAILEY
participé à la formation de type dans le
Jax Ops Area du 25 octobre au 10
Novembre.

Le 29 novembre, BAILEY était en route vers le
Caraïbes pour la lutte anti-sous-marine
et exercices amphibies, et une visite du port
à San Juan, Porto Rico.
Elle est retournée à Mayport le 17 décembre pour
la période de congés fériés.

BAILEY a commencé la nouvelle année 1966 dans son
domicile
port de Mayport, Floride.

Après une période de congé et d'entretien et une
Trois
disponibilité de l'appel d'offres semaine, BAILEY
était en cours le 31 janvier 1966 pendant une semaine
des opérations de garde d'avion
dans la zone d'exploitation de Virginia Capes avec
USS
INTREPIDE (CV-11).

BAILEY était en cours le 21 février
bondir
pour les zones d'exploitation des Caraïbes
et la participation à l'opération SPRINGBOARD-66.

Le 26 février, avec BAILEY au mouillage à
les
beau port de Charlotte Amalie,
St. Thomas, Îles Vierges, CDR Herman
E. Fritzke, Jr., USN, soulagé
CDR Robert M. Collins, USN, en tant que commandant
Officier.

De Chicago, le commandant Fritzke était
diplômé
du
Marchand américain
Marine Academy, Kings Point, New York, en 1948.

Il a navigué comme officier de pont et a été
employé
dans le
bureau des compagnies maritimes des deux côtes
avant d'entrer dans la Marine. Dans la marine, son
les affectations à terre ont été
instructeur
avec le Service Militaire des Transports Maritimes,
Sous-zone du Pacifique Nord et en tant que flotte
La mobilisation
et agent des plans du personnel,
Commandant d'état-major Service Force, États-Unis Pacifique
Flotte.

Son devoir en mer a été comme officier d'artillerie, USS
GÉNÉRAL W.A. MANN (T-AP-112),
Officier des opérations, USS
PIÉMONT (AD-17),
Officier des opérations, USS
RENFORCER
(DDE-499),
Directeur exécutif, USS
EPERSON (DD-719),
et XO, USS
PONCHATOULA (AO-148).

Avant de faire rapport à KENNETH D. BAILEY,
Le commandant
Fritzke a assisté à la
Marine américaine
Postgraduate School, Monterey, Californie (diplôme de Master of
Science
dans
gestion conférée), et l'US Naval
École, Gestion des transports,
Centre d'approvisionnement naval, Oakland, Californie.

Après deux semaines de Type-Training et un port
escale à San Juan, Porto Rico,
BAILEY est retourné au port d'attache, visitant Miami,
En route pour la Floride.

Quelques jours après Pâques, le 12 avril 1966,
BAILEY était de nouveau en route pour les Caraïbes
pour l'opération LEAPFROG
en compagnie d'autres unités du DESDIV 81,
USS
FARRAGUT (DLG-6)
et
USS
LUCE (DLG-7).
Au cours des 2 1/2 semaines suivantes, la formation a été menée
et des visites portuaires ont été faites à Sainte-Croix, Virgin
Îles et San Juan, Porto Rico.

À partir du 29 avril 1966, BAILEY était de retour dans
Mayport, se préparant à une inspection Insurv
qui s'est tenue les 9 et 10 mai 1966. Le
31 mai 1966, le navire a commencé sa préparation pour
déploiement en Méditerranée. Les
la préparation a été interrompue lorsque les unités de Mayport ont été
requis pour sortir pour échapper à l'ouragan
ALMA les 9 et 10 juin. Tous les navires du
bassin de Mayport ont été contraints d'obtenir
en cours
à très court préavis
échapper à l'ouragan et éviter les dommages.

Le 15 juin 1966, BAILEY s'embarque pour le
Caraïbes
pour la troisième fois en 1966 et en
préparation pour le transit et le déploiement dans
le méditéranéen. Après une brève visite à
Sainte-Croix les 18-19 juin, BAILEY a rendez-vous
le 22 juin avec le
USS
INDÉPENDANCE (CVA-62),
FARRAGUT
et LUCE.

BAILEY entre en Méditerranée et rejoint
la Sixième Flotte le 1er juillet 1966,
soulager l'USS
SEMMES (DDG-18)
à Pollensa Bay, Majorque.
Neuf aspirants de l'U.S. Naval Academy
signalé à bord
à ce moment-là pendant deux semaines d'observation
et une formation pratique.

Les premiers ports d'escale étaient Imperia Bay sur
la Riviera italienne et Rapallo, en Italie.
Après avoir participé avec des unités navales britanniques
dans un exercice de la sixième flotte, POKER HAND III,
BAILEY ancré dans Taormina Roads,
Sicile pour une visite à Giardini et Taormina.
BAILEY a agi comme un piquet de détection de sous-marins
et navire d'alerte rapide de raid aérien

Après une escale au port de Palerme, en Sicile
dans
début août, BAILEY
participé à un exercice amphibie
– PHIBLEX 1-67.

Au cours de la deuxième quinzaine d'août, des visites
étaient
fabriqué à Tarente et Crotone dans le sud de l'Italie,
suivi d'un bref arrêt dans la baie d'Argostoli,
La Grèce, un ancrage d'entraînement.
À Palerme, toutes les mains se sont tournées vers
pour une période d'entretien concentré.
Sept autres aspirants étaient
a reçu
à bord pour six semaines de formation.

Les semaines entre le 5 août et le 27 août
1967
ont passé à visiter
Tarente et Crotone, Italie, et participants
dans les exercices et les exercices
avec d'autres unités de la flotte dans le
Méditerranéen.

La photo ci-dessus montre BAILEY tirant à côté
l'USS
CLAUDE RICKETTS
(DDG-5)

Pendant les deux premières semaines de septembre,
BAILEY
s'est vu attribuer une offre de disponibilité
avec USS
SHENANDOAH (26 ap. J.-C.)
à La Valette, Malte.

Après avoir quitté La Valette, BAILEY a participé
dans l'exercice Lafayette 1-67, une opération conjointe des États-Unis,
Exercice britannique et français dans l'Ouest
Méditerranéen.

La photo ci-dessus montre que BAILEY est éclipsé
par l'USS BARNEY
(DDG-6) et USS
CLAUDE RICKETTS
(DDG-5)

BAILEY est entré à Barcelone, en Espagne, le 24
septembre
1966 puis Palma, Majorque au début
Octobre. À Barcelone, le 24 septembre
au 3 octobre, la réunion administrative annuelle
l'inspection a été menée par le commandant,
Destructeur
Escadron HUIT.

Le dernier port méditerranéen à visiter
dans
1966 était Palma, Majorque, 5-11 octobre.

Traversée du détroit de Gibraltar le 14
Octobre,
BAILEY s'est arrêté à Rota, Espagne
pour le chiffre d'affaires à l'USS COYNGHAM (DDG-17).
En cours de Rota 16 octobre
et quittant la Sixième Flotte, BAILEY rejoignit
SARATOGA
(CVA-60), FARRAGUT
et LUCE
pour la traversée transatlantique, arrivée
à Mayport le 26 octobre 1966.

Le 29 octobre, le personnel de BAILEY
participé
dans la passation de commandement du commandant
Escadron de destroyers HUIT
à bord du FARRAGUT, en tant que capitaine
P. E. Arbo, USN,
soulagé le capitaine W. D. Gaddis, USN.

CAPT Gaddis (illustré ci-dessous), a servi de commandant de
le BAILEY
du 29 août 1953 au 2 novembre 1955,
sortant
du service actif en août 1975 en tant que vice
Amiral.

Les mois de novembre et décembre 1966
étaient
passé dans son port d'attache
de Mayport, en Floride, subit d'importants
réparations.

Le début de l'année 1967 a trouvé USS
KENNETH
D. BAILEY (DDR-713),
commandé par le CDR Herman E. Fritzke, USN, en
son port d'attache de Mayport, en Floride.
Après cinq semaines de congé et d'entretien, le 10
Février, le navire s'est mis en route pour les Caraïbes
en compagnie d'USS
MEREDITH (DD-890)
et
USS HARWOOD
(DD-861)
avec COMDESDIV 142 au commandement tactique.

Rejoindre les exercices TREMPLIN le 13
Février,
BAILEY a commencé deux semaines
d'une formation de type intensive en ASW, AAW et
Soutien au tir
avec d'autres unités de la flotte américaine de l'Atlantique.

Après une visite du port à San Juan, P.R. et un
exercice de réapprovisionnement final,
le navire a commencé son retour à Mayport en arrivant
le 26 février.

Après une période de congé et d'entretien, elle a obtenu
en cours le 24 mars pour un deuxième voyage au
Caraïbes et TREMPLIN. Alors que dans
les Caraïbes, elle représentait la marine américaine
à l'occasion du demi-centenaire de la
achat des îles Vierges. Au
5 avril, COMDESRON HUIT
mené
une inspection de préparation opérationnelle du navire.

Des Caraïbes, elle est retournée à Mayport
où un jour et demi a été passé à faire durer
des préparatifs minutieux avant de partir pour
Charleston,
SC et une période de révision de cinq mois.
Le navire a quitté Mayport le 11 avril et a entamé un
disponibilité de l'appel d'offres avant la révision
aux côtés de l'USS
EVERGLADES (AD-24)
à Charleston le 13 avril.
Le 1er mai, KENNETH D. BAILEY a commencé son
révision régulière
au chantier naval de Charleston.

En raison d'un manque de fonds pour les commandants de type
une grande partie des travaux prévus
accompli par le chantier naval a été annulé,
notamment dans les domaines
des principaux locaux de machines et
électronique.

Des travaux de grande envergure entrepris par le
chantier naval inclus :
réparation de la chaudière numéro trois qui avait été
CASREPT pendant un an
rebriquage des numéros trois et quatre
chaudières
refonte du poste récepteur AN/WLR-1A ECM
refonte du radar de conduite de tir Mk 25
et ordinateur de conduite de tir Mk 1A
réparation de l'opérateur de service du navire numéro deux
et les réparations de routine et la préservation de la
coque sous-marine, arbres et hélices du navire.

ShipAlts accomplis par le chantier naval
abouti
dans une refonte presque complète de la
système de son sous-marin du navire. Les
Le transducteur AN/SQA-10 a été retiré de
le navire pour une révision complète, le
Le palan VDS a été converti en un système entièrement hydraulique
système, et une console supplémentaire a été
installée
dans le tracé UB à utiliser avec le sonar VDS.
Le sonar de coque AN/SQS-29 a également
a reçu une révision de classe “B”.

Autres ShipAlts réalisés par le chantier naval
donné
KENNETH D. BAILEY a considérablement
installation électronique améliorée. Radio
Central a été entièrement rénové pour le
ajout de KW-7 TSEC et KG-14/TSEC en ligne
l'équipement cryptographique et le
Convertisseur multiplex AN/UCC-1. De nombreux télétypes
ont été ajoutés et presque
tous les anciens systèmes de télétype étaient
remplacé.

Ajout du suppresseur d'impulsions AN/SLA-10,
AN/WLR-3
récepteur de contre-mesures,
et amplificateur radiofréquence AN/WLA-2 amélioré
et élargi la capacité ECM du navire.
Achèvement partiel d'un ShipAlt SingleSideband
a donné au navire deux récepteurs R-1051 et un
Émetteur-récepteur AN/WRC-1 en remplacement de l'ancien
Des récepteurs R-390/URR et un émetteur TCS.

La vraie histoire de la période des chantiers navals,
cependant,
est l'effort de la force du navire à accomplir
révision et réparation des équipements sur lesquels
les travaux normaux du chantier naval ont été annulés. Parmi les
des projets de force de navires plus importants, et de ne pas
mention
l'entretien courant fastidieux, étaient :

Rebriquetage numéro un et numéro deux
chaudières
et la réparation des évaporateurs du navire.

Les Gunners Mates ont révisé les trois canons
monte.

Les électroniciens ont révisé le
AN/SPS-37
radar, le système IFF,
le système de communication UHF, et Loran.

Ils ont fait des réparations majeures à l'AN/SPS-10
et
radars AN/SPS-30,
TACAN, six répéteurs radar et le
Système de communication HF.

Équipements neufs ou remis à neuf installés par
navire’s
force inclus:
toutes les antennes ECM, toutes les antennes UHF,
une nouvelle antenne pour le radar AN/SPS-37,
deux émetteurs-récepteurs AN/GRC-27, trois TED
émetteurs,
cinq récepteurs AN/URR-35,
et radar AN/SPA-4F et AN/SPA-59
répéteurs.

Les travaux ont été terminés une semaine plus tôt
revenus
un message de félicitations de
COMCRUDESLANT.

Les navires forcent les efforts pour terminer les réparations
fait
pas finir par quitter la cour, ni, d'ailleurs,
pour le reste de l'année. KENNETH
D. BAILEY a quitté les chantiers pour une post-révision
TAV aux côtés des EVERGLADES le 28 août.
Pendant ce temps, les touches finales ont été mises
sur les travaux d'appel d'offres et de chantier naval, l'équipage
a été foré dans des fonctions en mer,
et le navire était chargé de munitions.

Le navire a quitté Charleston le 7 septembre
pour
Mayport.

Dans la période de deux semaines dans son port d'attache,
BAILEY
était en train de mener des activités indépendantes
exercices de navire pendant trois jours, en plus
à laquelle une journée a été consacrée à une croisière familiale.

Le 20 septembre, le CDR David McLeod
Belle maison,
USN, soulagé CDR Fritzke
comme commandant dans les cérémonies à bord
navire à Mayport. Deux jours plus tard
le navire est parti pour une formation de recyclage à
Baie de Guantanamo, Cuba.

Le commandant Greathouse est né le 7 janvier
1928
à Fort Worth, Texas.
Après avoir été diplômé du lycée Pascal
à Fort Worth en janvier 1945,
il a fréquenté l'Université de Tulane et le
Université
du Texas
avant d'entrer dans la Marine le 27 février 1946.

Il est passé par Boot Camp à San Diego et
puis s'est rendu à Bainbridge, Maryland
pour assister à l'école préparatoire de l'Académie navale.
Il est ensuite diplômé de la
Classe de 1951 à l'Académie navale des États-Unis.

Sa première affectation en mer était à bord de l'USS
CLARENCE K. BRONSON (DD-668)
pour
service en Corée. Il a ensuite commandé
l'USS
WEATHERFORD (EPC-618)
dans les travaux de test et d'évaluation ASW de Key
Ouest pendant deux ans.

Sa prochaine affectation était avec le Quinzième
District naval, zone du canal de Panama,
en tant que secrétaire du personnel, directeur de
entraînement,
et l'assistance militaire
chargé de programme pour l'Amérique latine.

Marine
De troisième cycle
L'école de Monterey, en Californie, était son prochain arrêt sous l'eau
armes. Il a ensuite occupé le poste d'exécutif
Officier de l'USS
BROWNSON (DD-868)
avant d'être nommé commandant
de l'USS
MALOY (DE-791)
hors de
New London, Connecticut où il a été impliqué
dans la recherche sur les armes sous-marines.

COMCRUDESLANT à Newport, RI était son prochain
arrêter
alors qu'il servait au
personnel en tant qu'officier d'armes. Commande de
l'USS K.D. BAILEY (DDR-713)
suivi avant de terminer sa carrière comme
Chef d'agence adjoint pour
La R&D ASW de surface au Pentagone a suivi
par l'assistant
Responsable de la branche R&D Systèmes Stratégiques.

Le commandant Greathouse a pris sa retraite
devoir
le 1er septembre 1971.

Il est marié à l'ex-Margarite
Amador
Lopez de Cardenas, Cuba
qu'il a rencontré à bord du WEATHERFORD.

Il s'installe à Fredericksburg, au Texas, où
il
a passé beaucoup de temps comme bénévole au Nimitz
Musée.
DESLAN
À l'arrivée à Guantanamo, Fleet Training
Les inspecteurs du groupe ont noté un certain nombre de
et les divergences administratives qui ont été
considéré comme restrictif
à la conduite de la formation de recyclage.

La formation a néanmoins débuté le 25
septembre
et a été menée pendant la journée alors que
des efforts pour corriger les écarts ont été faits
la nuit et le week-end. Au milieu de
octobre, cependant, des progrès suffisants avaient
pas encore été fait surtout dans l'essentiel
espaces de propulsion et sur l'électronique clé
équipement. Le navire a fait l'objet d'un entretien
statut auprès du service de réparation des navires
à Guantanamo pour la semaine du 16 au 22 octobre.

Le recyclage a repris le 23
Octobre.
Il restait encore assez de problèmes
cependant, pour entraver la conduite efficace de
entraînement.
Une seconde période d'entretien a été attribuée du 26
octobre au 12 novembre.

Au cours de cette deuxième période d'entretien, avec les deux
Service de réparation des navires
et l'équipage du navire travaillant presque autour
l'horloge,
les réparations ont finalement été suffisantes pour permettre
KENNETH D. BAILEY
de reprendre RefTra le 13 novembre. Le 30
Novembre,
le navire a reçu son ORI. Malgré la
période de formation raccourcie et interrompue,
KENNETH
D. BAILEY a reçu un adjectif
note satisfaisante pour son ORI. De
note particulière était la note du navire de 84 pour son ASW ORI
car il s'agissait de la deuxième note la plus élevée attribuée
à tout destroyer au cours des six mois précédents.

Pour ses réalisations, tant en formation qu'en
maintenance à Guantanamo, K.D. BAILEY
a reçu un “bien fait” de COMCRUDESLANT,
COMTRALANT,
et COMFLTTRAGRU GTMO.

De Guantanamo, KENNETH D. BAILEY a cuit à la vapeur
pour l'île de Culebra pour l'appui au tir
qualifications le 2 décembre. Après
une brève escale au port de Charlotte Amalie, St. Thomas,
le 3 décembre, le navire mettait le cap sur
Mayport.
Le port d'attache a été atteint le matin du 6
Décembre.

Fin 1967 retrouve KENNETH D. BAILEY
de nouveau
au port d'attache en congé et entretien
statut. Comme pendant la majeure partie de l'année, le primaire
l'accent était mis sur l'amélioration de
état matériel, cette fois en préparation
d'un déploiement de printemps à la sixième flotte américaine.

Les quatre premiers jours de la nouvelle année, 1968,
a trouvé le KENNETH D. BAILEY finissant un
congé de quatre semaines et période d'entretien dans son
port d'attache,
Mayport, Floride. Le 5 janvier 1968,
le destroyer de piquetage radar, commandé par le Cdr
D.M. Greathouse, USN, a pris la mer
pendant quatre jours d'exercices ASW avec le
nucléaire
sous-marin propulsé,
USS
LAFAYETTE (SNLE-616).

Le 9 janvier 1968, le navire retourna à
Mayport
pour une offre finale de disponibilité avant
sa croisière en Méditerranée. BAILEY a tenu
essais techniques en mer le 28 février,
et a passé la semaine suivante à Mayport à prendre
sur les provisions pour elle
Déploiement méditerranéen de 4 ½ mois.

Sur la photo ci-dessus à côté du BAILEY dans
Mayport
est l'USS GOODRICH (DDR-831),
et USS
TOURNEUR (DDR-834).
Les
USS
ESSEX (CV-9)
est en arrière-plan.

A 09h00, le 6 mars, BAILEY change de couleur
et était en cours pour la mer Méditerranée. Après une escale de ravitaillement d'une journée à NavSta, aux Bermudes, le 8 mars, le
navire a pointé sa proue à travers l'Atlantique vers Punta Del Gada, Açores. Après avoir dépensé
deux jours à Punta Del Gada, KENNETH D. BAILEY a navigué vers Gibraltar pour son chiffre d'affaires avec l'USS GOODRICH
(DD-831).

Le 17 mars, BAILEY arrive à Gibraltar,
effectué le chiffre d'affaires, et est parti pour La Valette, Malte. Trois jours plus tard, BAILEY avec Attack Carrier Task Force 60.2, a jeté l'ancre à La Valette, Malte.

Le 29 mars, BAILEY mouille à
Baie de Soudha, Crète. Le lendemain, le groupe de travail est parti de Crète pour des opérations dans la mer Méditerranée orientale.

Au terme de neuf dures journées de
entraînement
en mer, BAILEY, toujours en activité avec
Groupe de travail 60.2, arrivé à Athènes, Grèce
pour le repos et la détente.
Une semaine plus tard, le navire était en route pour
Palerme,
Sicile, avec le
USS
ZELLARS (DD-777),
et l'USS RICKETTS (DDG-5).

Le 20 avril, les trois navires sont arrivés à
Palerme
pour une visite d'une semaine. A Palerme,
Les marins BAILEY ont nettoyé et peint plusieurs
chambres d'un hôpital tuberculeux et distribué
nombreux matériaux de poignée.

De plus, pendant qu'il était là-bas, le service des approvisionnements
a reçu une invitation à jouer dans un match d'exhibition. Quand ils sont arrivés dans la ruelle, peu de choses ont fait
ils se rendent compte qu'ils joueraient aux quilles contre l'équipe nationale italienne. Gradins
ont été installés le long de la paire de ruelles et ont attiré une foule de spectateurs. Bien sûr le
Les garçons BAILEY ont été battus assez violemment mais se sont bien amusés et tous ont été invités à dîner avec
l'équipe italienne après le match.

Les
Matin
du 29 avril, retrouve le BAILEY quittant la Sicile
en route pour la zone de rendez-vous de l'OTAN
exercer
Patrouille de l'aube. Pendant les douze jours
exercice, BAILEY, simulant des forces opposées,
manœuvré intelligemment et a été félicité
par Commandant, Méditerranée (Sud-Est),
pour un “magnifique travail de travail.”

L'équipage a été amplement récompensé pour ses efforts
travail en mer lorsque le navire a accosté à Palma de
Majorque, Espagne, le 14 mai, avec l'USS
ZELLARS (DD-777),
USS
J.P. KENNEDY (DD-850),
USS
PALANS (ARS-40),
et le
USS
COUREUR (AGSS-476).
L'équipage a beaucoup apprécié la chaleur
des plages
et les sympathiques habitants de la ville espagnole.

Le 23 mai, le navire était de nouveau en route
et passa les deux jours suivants à terminer plusieurs
artillerie, ASW et ingénierie compétitifs
des exercices. Exercice POOK DECK, impliquant l'air,
unités de surface et souterraines des États-Unis
États-Unis et l'Espagne, a commencé le 27 mai.
Pour les deux jours de l'exercice, BAILEY
mené
exercices intensifs AAW et ASW.
Cuisson à la vapeur en criblage et en piquet
gares,
Le bateau
s'est acquitté intelligemment de ses fonctions dans
l'exercice.

Le dernier mai, BAILEY a ligoté
aux côtés de
les
USS SHENANDOAH
(AD-26) dans
La Valette, Malte, pour une offre de disponibilité
période. Pendant le séjour à La Valette, un
équipe de détachement de drones, drones,
et un poisson-feu ont été embarqués pour fournir
services pour les exercices de tir. Six
aspirants de l'Académie navale des États-Unis
et deux enseignes portugaises sont également montées à bord
pendant six semaines de formation.

Sur la photo (ci-dessus) aux côtés du SHENANDOAH,
(avec le BAILEY),
est l'USS
MYLES C. FOX (DD-829)
et
USS JAMES C. OWENS
(DD-776)

Le 10 juin, le LCDR J.C. Kraft a relevé le LCDR
W.D.
Holloman en tant que membre de la direction.
Deux jours plus tard, le navire se dirigeait vers le sud pour
Filfla Rock effectuera un appui-feu
exercices de compétition. Anniversaire de la flotte
Exercice de parade (FLAPEX), pour célébrer le
20e anniversaire de la Sixième Flotte, a été
répété
les 23 et 24 juin.

Le 25 juin, FLAPEX a été menée avec plus de
plus de trente combattant et service de la sixième flotte
forcer les navires. Au cours de cette impressionnante
spectacle, qui a été vu par
Général L.L.
Lemnitzer, commandant suprême des forces alliées en Europe,
et une foule d'autres dignitaires et journalistes
le BAILEY a abattu un
drone auto-lancé, a tiré une salve de 20 coups,
et a participé à la passe en revue.

À la fin de FLAPEX, BAILEY a été
détaché
avec le USS ZELLARS et le
USS
SHANGRI-LA (CV-38)
et est arrivé à Gênes, en Italie, le 28 juin. Une inspection surprise
a été menée le 2 juillet par le commandant Destroyer
Division 262 et a été passé avec un classement général
note d'excellent. BAILEY est parti
Gênes et a commencé le voyage de trois jours à
Rota, Espagne, et chiffre d'affaires avec l'USS
CHARLES F. ADAMS (DDG-2).

Après rotation le 13 juillet, le BAILEY, en
compagnie avec l'USS RICKETTS
(DDG-5) et l'USS BARNEY
(DDG-6), pointu
sa proue vers l'Atlantique et la maison. Elle est arrivée à NavSta Mayport, FL le matin du 23 juillet pour une période de congé et
entretien.

Le 10 septembre, le BAILEY était en route
pour l'exercice de l'OTAN “Silver Tower” dans l'Atlantique Nord. Après vingt et un jours en mer. dont certains étaient
sur les postes de piquetage au nord du cercle arctique, le navire est entré dans les écluses d'Amsterdam,
Hollande, avec l'USS GRAND CANYON (AD-28)
et l'USS BORDELON (DD-881). Le transit de retour à la maison a commencé quatre jours plus tard.

Le 10 octobre, le contre-amiral Isaac C. Kidd,
Jr., COMCRUDESFLOT Twelve, a déplacé son pavillon sur le BAILEY et est resté à bord jusqu'à son arrivée à
Mayport le 14 octobre. Le BAILEY a reçu l'ordre d'exécuter son projet de loi de rappel le 18 octobre 1968,
se mettre en route pour éviter l'ouragan Glayds. Retour à Mayport dans l'après-midi
du 20, le BAILEY reprend les préparatifs du départ vers San Juan, Porto Rico.

Le reste de l'année a trouvé BAILEY dans
Mayport, FL pour une période TAV avec l'USS YELLOWSTONE (AD-27).
La période de congé a commencé le 18 décembre et près de la moitié de l'équipage a passé Noël en famille.

Le 1/1/69, le BAILEY est revenu au DD-713.

Au début de 1969, le BAILEY était en route
pour San Juan, Porto Rico et une période prolongée de TAV et d'auto-assistance pendant qu'il est rattaché à l'Opération
“Tremplin”.

En janvier 1969, alors qu'il était à San Juan, PR, CDR
Harold Michael Joseph “Hal” Lewis, USN, a pris ses fonctions en tant que dernier commandant du K.D. BAILEY.

Né le 28 janvier 1928 à Albany, NY,
Le capitaine Lewis est diplômé de l'Académie navale des États-Unis dans la 18e compagnie avec la classe de 1952. Après l'obtention de son diplôme,
il a épousé l'ancienne Betty Boone de Bethesda, MD, avec le traditionnel Arch of Swords pour
commencer 28 années de vie dans la Marine, suivies d'une deuxième carrière dans l'industrie aérospatiale.

<>En tant que spécialiste de l'ingénierie des munitions,
il
participé au développement original du missile Polaris, tirant le premier Polaris lancé en mer depuis
l'USS
ÎLE D'OBSERVATION, (E-AG-154) le
Navire d'essai de laboratoire de la marine et plus tard, en tant qu'ingénieur d'essai pour le
Lancement SNLE (sous-marin).

Il a exercé les fonctions d'officier d'exploitation, de cadre
officier et commandant dans les destroyers et dans cinq postes d'état-major de la flottille de croiseurs-destructeurs du lieutenant
au capitaine.

Après sa dernière tournée à Washington en tant que Vice
Commandant du Naval Ordnance Laboratory, le capitaine Lewis a terminé son service actif en tant que directeur de gamme, Pacific Missile
Test Range, Point Magu, CA., où il a reçu la Légion du Mérite
du président des États-Unis.

Prenant sa retraite en 1980, le capitaine Lewis a commencé une
deuxième carrière dans le secteur des gammes de test avec Computer Sciences Corp., en tant que vice-président de la technologie appliquée
Division, opérant à Edwards AFB, CA. Plus tard, il a consulté Northrup
Société Grumman.

Le capitaine Lewis est décédé le 22 octobre
2008, et a été inhumé au Southern
Cimetière commémoratif des anciens combattants du Nevada à Boulder City, NV.

À la fin du TAV de San Juan en
Février 1969, BAILEY se dirige vers Guantanamo Bay et une brève période d'entraînement de recyclage suivie de qualifications de tir. BAILEY est retournée à son port d'attache de Mayport fin mars, s'attendant à plusieurs mois d'entretien normal et de congé.

Cependant, en avril 1969, BAILEY s'appelait
pour remplacer un autre destroyer incapable de respecter les engagements de déploiement en raison de pannes de moteur.
Ainsi, à très court préavis, le KENNETH D. BAILEY était en route pour rejoindre la 6e Flotte sur ce qui allait s'avérer être son dernier déploiement.

Après des escales traditionnelles aux Bermudes et
aux Açores, le BAILEY passe à la 6e Flotte début mai. Au cours des 4 1/2 mois suivants, le
BAILEY a effectué ses fonctions normales de destroyer de piquetage en participant à plusieurs flottes
exercices sur les sites de la Méditerranée orientale et occidentale.

Les ports visités étaient Naples, Italie Valette,
Malte Barcelone, Espagne et Palme de Majoca.

Cependant,
le BAILEY a fait escale à
Monaco du 28 juin 1969 au 8 juillet 1969, et le 4 juillet a reçu la visite surprise de la princesse Grace
avec son fils, Albert,
comme indiqué ci-dessous, escorté par le capitaine Lewis. Le BAILEY a reçu son ordre de déclassement en août 1969 alors que
déployé à la 6e Flotte. Le navire est retourné à Mayport en octobre 1969
et commencé les préparatifs pour le déclassement et le voyage éventuel à Orange, TX. Le 5 janvier 1970, une cérémonie d'adieu a eu lieu à Mayport. Lieutenant-commandant Donald L. Schroeder, USN, officier exécutif, a fait
remarques de bienvenue. Lieutenant Cephas D. Williamson, CHC, Réserve navale américaine et
L'aumônier de l'escadron de destroyers QUATORZE a fait l'invocation. Les orateurs suivant l'invocation étaient : le capitaine Stephen L. Rush, U.S. Navy, Commander Destroyer Squadron
QUATORZE. Contre-amiral Roderick
O. Middleton, U.S. Navy, Commandant
Croiseur-Destroyer Flottille DOUZE. Le commandant Harold M. J. Lewis, Jr., commandant du USS KENNETH D.
BAILEY (DD-713).

Le 20 janvier 1970, BAILEY était
désaffecté et placé dans
“Commission
en réserve.”

Placé en “Hors service en réserve” le
4/2/70.

Elle a été frappée du navire de la marine
S'inscrire
le 01/02/74.

BAILEY a été vendu le 13/01/75 puis remorqué
d'Orange,
TX au printemps 1975 à Khorramshar,
la base navale iranienne en face de l'Irak hostile.


Bienvenue sur le forum du livre d'or de l'USS Kenneth D Bailey DD-713

Magasin de la Marine
Veuillez consulter nos produits commémoratifs USS Kenneth D Bailey DD-713 dans notre magasin de navire !

Dick Mitchell
Années de service : 1960-1962
J'ai cherché Bill Dean et Andy Anderson. J'espère qu'ils se connecteront.

LS Smith ET2I
Années de service : 1956 à 1959
A servi comme ET 39 mois sur la KDB alors qu'elle était DDR713. A fait deux croisières Med et a déplacé le port d'attache de Newport RI à Mayport FL. Super navire et super équipage.

PIERCE C. TUDOR, IC/EM3
Années de service : 1946 À 1949 SUR L'USS KENNETH D. BAILEY DD713
JE NE PRENDRAI JAMAIS RIEN PENDANT LES ANNÉES J'AI APPRÉCIÉ QUE J'ÉTAIS SUR LE BAILEY.
PIERCE C. TUDOR

rett rundell
Années de service : 1/61 à 9/63
Radioman 3ème classe s'est bien amusé pendant cette période. Je me suis souvent demandé ce qui était arrivé à ce navire et à certains des hommes à bord.

Paul Warner
Années de service : 1953 et ampamp54
Je suis monté à bord dans le chantier naval de Boston lors de sa remise en service, j'étais un BT3 et j'étais dans la salle d'après-incendie. J'ai vraiment apprécié mon temps à bord. :)

Art Baldensperger
Années de service : 1947 - 1950
J'ai adoré mes années dans la Marine (18-19 ans à l'époque) et j'ai apprécié tant de mes camarades de bord. Je recherchais Bob Chase, originaire de Niagra, NY. pendant de nombreuses années. Vivant en Arizona depuis 1965.

Années de service : 1962 - 1966
Salut, j'ai rejoint la Marine en août 1962 et du camp d'entraînement, je suis retourné directement à Great Lakes pour l'école BT. En dehors de l'école, j'ai été affecté à l'USS KD Bailey DDR-713 qui était stationné à Mayport en Floride. Sur le Bailey, j'ai été affecté à la caserne des pompiers, où je suis resté jusqu'à ce que je sois renvoyé à Valeta Malta. J'aimerais entendre quelqu'un qui a servi sur le Bailey pendant cette période. Merci, Tommy

Richard Reek
Années de service : 1956-1958
J'ai été Responsable Maintenance Electronique, puis Responsable Opérations sur la KDB du 5/56 au 3/58. Je me souviens de toi, Smitty ! je suis en contact avec Dave
Johnson, ET3 également. [email protected]

Ken Clausen
Années de service : 1966-1968
A servi du début 66 à la fin 68. BT2 dans la caserne avant travaillant pour Fred Fields la plupart du temps.
Ken

Jasper R. CUNNINGHAM
Années de service : 1966 à 1970
J'étais en 1ère div. et aimerait vraiment entendre d'autres 1ère div. mains. Quelqu'un a-t-il des informations sur JAMES R. LARKIN, si oui, veuillez me les transmettre MERCI CUNNINGHAM BM3

Laurent Gatt
Années de service : aucune
Je suis Lawrence Gatt de Malte. Il semble qu'elle était à Malte en 1968. J'habite dans les limites de Selmun de Mellieha et j'ai trouvé un briquet Zippo dans ma ferme avec la gravure de Kenneth D Bailey DDR 713. Peut-être qu'il y a quelqu'un qui se souvient avoir laissé ce souvenir à un local.

Henry William Wright
Années de service : 1945 - 1946
83 ans et toujours aussi fort. Ministre à la retraite (loin de mes jours dans la Marine !) Meilleures salutations à tous !

Bobby D. Hovious
Années de service : 1955 - 1958
De bons moments autres que les montres !

John K. (j.k.) Hughes II
Années de service : 1962-1964
:roll: Nous avons passé de bons moments. Gerald & Ronald (tous deux décédés maintenant et disparus) étaient mes frères jumeaux à bord en même temps que moi. Je crois que nous étions le premier groupe de plus de deux frères (depuis que les cinq frères Sullivan ont été tués sur le même navire pendant la Seconde Guerre mondiale) sur le même navire en même temps. Nous avions d'autres groupes de frères à bord lorsque nous étions là-bas. Je sais qu'au moins les frères Ender et les frères Allen étaient là. C'est quelque chose qui vient de se passer au printemps 1965. J'ai ramassé un jeune marin à la recherche d'un retour à NAS Millington, TN dans une station-service à Nashville un samedi soir. J'étais sur le chemin du retour à UT à Martin, TN, alors je lui ai dit que je pouvais l'emmener jusque-là. Nous l'avons laissé rester dans notre dortoir cette nuit-là et avons organisé un trajet pour lui jusqu'à Millington avec l'un de mes parents de camarades de classe de l'UT le dimanche après-midi. La chose qui l'a vraiment effrayé alors qu'il se dirigeait vers l'ouest sur l'Interstate 40 à environ quarante miles à l'ouest de Nashville après qu'il m'ait dit qu'il était dans une école classée C à NAS Millington. Pendant que nous roulions, il a dit quelque chose comme les frères Allen sur notre bateau. Vous auriez dû voir le regard sur son visage. Tout ce que j'ai dit c'est, Hey Boy, c'est ton nom Allen. Il a finalement dit oui. Je lui ai alors dit que je pouvais dire par le mot qu'il a utilisé que je connaissais ses frères même si je ne savais pas qu'ils avaient un frère plus jeune. Je lui ai dit qui ils étaient, sur quel navire nous étions ensemble et lui ai montré des photos d'eux dans mon carnet de croisière. La paix dans son cœur enfin. Je souhaite à tous les marins survivants de Bailey une excellente journée et j'apprécie votre volonté de servir notre grand pays. John K. (J.K.) Hughes II

RUSSELL L. WHITLOCK
Années de service : 62 À 64
Signalé à bord le 30 janvier 62 et a été démobilisé le 30 janvier 64. :D Souviens-toi de J.K. Hughes et ses frères bien. très désolé de leur décès. J.K était ET avec moi. J'étais le mécanicien Tacan et cela m'a tenu éveillé de nombreuses nuits. Lawrence Caines, James Day et Mike Thaxton venaient tous d'Ashland, dans le Ky, comme moi. J.K. N'enlevez plus les capuchons anti-radiations d'un copain de moteur chaud. J'ai 75 ans maintenant et je suis très malade, le vieux cœur est sur le point de m'abandonner. S'il vous plaît, souvenez-vous de moi dans vos prières. aimerait voir beaucoup de gars mais cela ne semble pas possible. J'aimerais envoyer mes salutations au lieutenant John d'Entremont de Boston. Le meilleur officier de l'électronique qu'un gang extraterrestre ait jamais eu. Je me souviens du Bailey comme d'un bon navire avec un bon équipage et nous avons bien mangé. Je me souviens particulièrement d'une petite fille à Jacksville du nom de Diane. Elle travaillait dans un restaurant Krystal sur Adams Avenue. J'aurais aimé l'épouser, mais comme l'a dit le vieil Allemand, nous devenons vite vieux et trop tard intelligents. Amour chrétien à tous les marins de Bailey J'espère vous voir sur l'autre rive.

Service sur KDB 713 après la caserne 62/64

MON MARI LAURIE KOEPKE A SERVI SUR LE BAILEY 65-70 BOUT EST DÉCÉDÉ D'UN CANCER LE 25 JANVIER 2018, MAIS COMME TOUS LES HOMMES DE LA MARINE BIENHEUREUX, SES AMIS SERONT À OSHKOSH WISC LE 5 -7 OCT POUR CÉLÉBRER SON AVIATEUR DOUG KIELER DIELER HOE MICKMAN PASSÉ POUR LUI LAURIEL AIMÉ LE SEIGNEUR SES COUPES DE LA MARINE ET LA PÊCHE PUIS SES ENFANTS ET PETITS-ENFANTS COMME TOUS LES HOMMES DE LA MARINE DERNIÈRE SA FEMME CEUX QUI SOUHAITENT NOUS REJOINDRE EST LA BIENVENUE IL A ESSAYÉ DE TROUVER TELLEMENT IL SE SOUVENAIT D'AVIS ICI IL A TRAITÉ RADARBA LA CAUSE DE SON CANCER ALORS GARDER ALERTE QUE DIEU BENISSE LES HOMMES QUI ONT SERVI NOTRE PAYS

J'ai servi de 1965 à 1968. J'ai travaillé dans la division pont en tant que SA puis j'ai rejoint Sonar en tant que STGSN. J'ai vraiment apprécié mon séjour sur le Bailey.

A servi sur le Bailey du début de 1959 jusqu'au milieu de 1959, puis transféré à l'école de sous-marins.


Prix ​​et distinctions [ modifier | modifier la source]

Citation de la médaille d'honneur [ modifier | modifier la source]

Le Président des États-Unis a le plaisir de remettre la MÉDAILLE D'HONNEUR DU CONGRÈS à titre posthume à

MAJEUR KENNETH D. BAILEY
CORPS DES MARINS DES ÉTATS-UNIS

pour le service tel qu'énoncé dans la CITATION suivante :

Pour son courage extraordinaire et sa conduite héroïque au-delà de l'appel du devoir en tant que commandant de la compagnie C, First Marine Raider Battalion, lors de l'attaque japonaise ennemie sur Henderson Field, Guadalcanal, Îles Salomon, les 12 et 13 septembre 1942. Complètement réorganisé suite l'engagement sévère de la nuit précédente, la compagnie du major Bailey, moins d'une heure après avoir pris sa position assignée comme bataillon de réserve entre la ligne principale et l'aéroport convoité, était menacée sur le flanc droit par la pénétration de l'ennemi dans une brèche dans la ligne. En plus de repousser cette menace, tout en améliorant régulièrement sa propre position désespérée, il a utilisé toutes les armes à sa disposition pour couvrir le retrait forcé de la ligne principale avant un assaut de martèlement par des forces ennemies supérieures. Après avoir rendu un service inestimable au commandant du bataillon en enrayant la retraite, en réorganisant les troupes et en étendant la position de réserve vers la gauche, le major Bailey, malgré une grave blessure à la tête, a mené à plusieurs reprises ses troupes dans un combat acharné au corps à corps pendant une période de dix heures. . Sa grande valeur personnelle alors qu'il était exposé au feu ennemi constant et impitoyable, et son esprit de combat indomptable ont inspiré ses troupes à des sommets d'efforts héroïques qui leur ont permis de repousser l'ennemi et de tenir Henderson Field. Il a courageusement donné sa vie au service de son pays.


Contenu

Destroyer DD-713, 1945-1952

Après le shakedown dans les Caraïbes, Kenneth D. Bailey exploité dans l'Atlantique de la côte de la Nouvelle-Angleterre aux Caraïbes. Travaillant à Newport, Rhode Island et Norfolk, Virginie, elle a servi comme garde d'avion pendant la qualification des pilotes dans les opérations de porte-avions et a formé des hommes pour les équipages de nouveaux destroyers. Du 13 février au 26 mars 1947 elle a croisé le long de la côte orientale de l'Amérique du Sud et est revenue à Norfolk le 31 mars.

Le 10 novembre Kenneth D. Bailey a quitté Norfolk lors de la première des nombreuses croisières en mer Méditerranée pendant la guerre froide. Du 13 décembre au 5 janvier 1948, elle a patrouillé la côte de la Grèce. Tout en opérant en Méditerranée du 13 janvier au 12 mai 1949, elle a soutenu la trêve en Israël et a aidé à maintenir la paix entre l'Italie et la Yougoslavie pendant leur lutte pour Trieste. De nouveau, du 3 septembre 1951 au 4 février 1952, il parcourut la Méditerranée de l'Espagne à la Turquie pour maintenir la liberté des nations qui bordent cette mer antique.

Lorsqu'il n'est pas déployé avec la 6e Flotte, Kenneth D. Bailey rejoint les opérations qui l'ont transporté des Caraïbes et des confins de l'océan Arctique aux côtes de l'Europe du Nord et de l'Ouest. En assumant diverses tâches, elle a formé des réservistes de la marine, a servi de garde d'avion et d'écran lors d'opérations de porte-avions et a participé à des exercices par temps froid au nord du cercle polaire arctique. Le 2 décembre 1952, il est entré dans le chantier naval de Boston pour être modernisé et converti en destroyer de piquetage radar et désarmé le 22.

Destructeur de piquets radar DDR-713, 1953-1967

Redésigné DDR-713, Kenneth D. Bailey remis en service le 29 août 1953, le Comdr. W. D. Gaddis aux commandes. Basé à Newport, il a opéré le long de la côte Est, puis déployé avec la 6e Flotte le 19 mai 1954. Avant de revenir à Newport le 28 septembre, il a participé aux opérations conjointes de l'OTAN en Méditerranée orientale. Il a de nouveau été déployé en Méditerranée du 5 novembre 1955 au 17 mars 1956, et en février 1956, il a patrouillé la mer Rouge le long des côtes israéliennes et égyptiennes pour exprimer l'inquiétude des États-Unis face à la crise croissante de Suez. En avril 1957, il a navigué en Méditerranée orientale pour soutenir le gouvernement jordanien pro-occidental du roi Hussein. Et lors de son prochain déploiement (2 septembre 1958-28 mars 1959), elle soutient les opérations américaines au Liban, commencées en juillet 1958 à la demande du président libanais Chamoun, qui craignait un coup d'État communiste.

Kenneth D. Bailey a déplacé son port d'attache de Newport à Mayport, en Floride, le 16 juin 1959. Après avoir terminé ses opérations de destroyer dans l'Atlantique, il est entré dans le Charleston Navy Yard le 26 janvier 1960 pour une révision FRAM II de neuf mois qui l'a équipé d'un nouveau radar, sonar et moyens de communication. Elle est revenue à Mayport le 27 octobre. Elle a navigué le 14 novembre pour les eaux au large du Guatemala et du Nicaragua pour établir des patrouilles de barrière pour empêcher le débarquement des approvisionnements cubains et des forces armées pendant les révoltes dans ces nations d'Amérique centrale. Elle a continué ce devoir important jusqu'au 4 décembre, puis est revenue à Mayport le 18 décembre pour se préparer à un service ultérieur dans la Méditerranée.

Au départ de Mayport le 9 février 1961, Kenneth D. Bailey est arrivé à Gibraltar le 18 février pour commencer six mois d'opérations de la Flotte et de l'OTAN qui l'ont transporté de la côte de la France aux côtes de la Grèce, de la Turquie et du Liban. Depuis lors, il s'est déployé quatre fois en Méditerranée en quatre ans pour soutenir la mission de maintien de la paix de la Flotte. De retour de son dernier déploiement le 26 octobre 1966, ce destroyer polyvalent est resté au large de Mayport, jusqu'au 12 avril 1967, date à laquelle il est arrivé à Charleston, en Caroline du Sud, pour une révision.

Disposition

Kenneth D. Bailey a été désarmé le 20 janvier 1970, frappé le 1er février 1974, puis vendu à l'Iran le 13 janvier 1975 pour pièces de rechange.


Kenneth Dillon Bailey (1910 - 1942)

Le major Kenneth D. Bailey a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur le 24 mars 1943, par le président Franklin D. Roosevelt lors d'une cérémonie spéciale à la Maison Blanche, pour conduite héroïque au cours d'une action dans les îles Salomon. La médaille a été remise à l'épouse du Maj Bailey. Il a reçu la médaille d'honneur pour ses actions au cours d'une bataille intense pour repousser l'ennemi à Henderson Field sur Guadalcanal.

Kenneth Dillon Bailey, qui a également remporté la Silver Star Medal lors du premier atterrissage sur Tulagi dans les îles Salomon, est né à Pawnee, Oklahoma, le 21 octobre 1910. Il a ensuite déménagé à Danville, Illinois, avec ses parents.

Il a passé trois ans avec le 130th Infantry, Illinois National Guard, avant de recevoir sa commission de sous-lieutenant dans le Corps des Marines le 1er juillet 1935. Il a été envoyé à la Marine Barracks, à Philadelphie, où il a suivi un cours d'instruction à la Basic School. .

Rejoignant le 5th Marines à Quantico en Virginie, il participe à des manœuvres à San Diego et dans les Caraïbes. En juin 1938, il rejoint le Marine Detachment, USS Pennsylvania en tant qu'officier de détachement et de batterie. Il a été promu premier lieutenant le 19 janvier 1939 alors qu'il servait à bord de ce navire.

Une courte période de service à Quantico en tant que Range Officer avec le Rifle Range Detachment a précédé son affectation en tant qu'assistant de l'officier de formation, Recruit Depot, à Parris Island, en Caroline du Sud. Le Lt Bailey a reçu l'ordre de se rendre à Guantanamo Bay, à Cuba, en décembre 1940, où il a rejoint la 1re brigade de marines. Il a ensuite rejoint le 7th Marines, puis le 1st Marines, qui est retourné à Parris Island peu de temps après avoir pris ses fonctions. Il est promu capitaine en mars 1941.

A Quantico en juin 1941, il rejoint le 5th Marines en tant que commandant de compagnie. En février 1942, son unité est rebaptisée 1st Marine Raider Battalion. L'unité reçut l'ordre de se rendre à San Diego, Californie, en avril 1942, et le dernier jour de ce mois atteignit Tutuila, Samoa. Il est promu major le 8 mai 1942.

Débarqué à Tulagi le 7 août 1942, il s'installe plus tard avec son unité à Guadalcanal, où il obtient la médaille d'honneur. Il a été enterré à Guadalcanal mais ses restes ont été réinhumés au cimetière de Spring Hill, Danville, Illinois, en juin 1948.

En plus de la Médaille d'honneur et de la Médaille Silver Star, le Maj Bailey a reçu à titre posthume la Médaille de l'unité présidentielle Purple Heart Citation Asiatic-Pacific Campaign Medal American Defence Service Medal with Fleet Fermoir et la Médaille de la victoire de la Seconde Guerre mondiale.

En 1945, le destroyer de la marine américaine USS Kenneth D. Bailey (DD-713), en service de 1945 à 1970, a été nommé en son honneur.


Militaire

Kenneth D. Bailey (DD-713) a été lancé le 17 juin 1945 par Federal Shipbuilding & Drydock Co., Kearny, N.J. parrainé par Elizabeth Speissegger Bailey, veuve du major Bailey, et commandé le 31 juillet 1945, Comdr. G. H. Richards, Jr., aux commandes.

Après le shakedown dans les Caraïbes, Kenneth D. Bailey a opéré dans l'Atlantique de la côte de la Nouvelle-Angleterre aux Caraïbes. Travaillant à partir de Newport, R.I., et de Norfolk, en Virginie, elle a servi de garde d'avion pendant la qualification des pilotes dans les opérations de porte-avions et a formé des hommes pour les équipages des nouveaux destroyers. Du 13 février au 26 mars 1947 elle a croisé le long de la côte orientale de l'Amérique du Sud et est revenue à Norfolk le 31 mars.

Le 10 novembre, Kenneth D. Bailey a quitté Norfolk lors de la première de nombreuses croisières en Méditerranée pendant la guerre froide. Alors qu'il était déployé avec la puissante 6e flotte, il a renforcé la puissance navale américaine au cours de sa veille constante pour maintenir la paix, préserver la liberté, contenir l'expansion communiste et maintenir le Moyen-Orient face à l'ouest. Du 13 décembre au 5 janvier 1948, elle a patrouillé la côte de la Grèce pour assurer l'indépendance grecque malgré l'agression communiste. Tout en opérant en Méditerranée du 13 janvier au 12 mai 1949, elle a soutenu la trêve toujours en suspens en Israël et a aidé à maintenir la paix entre l'Italie et la Yougoslavie pendant leur lutte pour Trieste. De nouveau, du 3 septembre 1951 au 4 février 1952, il parcourut la Méditerranée de l'Espagne à la Turquie pour maintenir la liberté des nations qui bordent cette mer antique.

Lorsqu'il n'est pas déployé avec la 6e Flotte, Kenneth D. Bailey a rejoint les opérations qui l'ont transporté des Caraïbes et des confins de l'océan Arctique aux côtes de l'Europe du Nord et de l'Ouest. En assumant diverses tâches, elle a formé des réservistes de la marine, a servi de garde d'avion et d'écran lors d'opérations de porte-avions et a participé à des exercices par temps froid au nord du cercle polaire arctique.Le 2 décembre 1952, il est entré dans le chantier naval de Boston pour être modernisé et converti en destroyer de piquetage radar et désarmé le 22.

Redésigné DDR-713, Kenneth D. Bailey a été remis en service le 29 août 1953, commandé par le Comdr W. D. Gaddis. Basé à Newport, il a opéré le long de la côte Est, puis déployé avec la 6e Flotte le 19 mai 1954. Avant de retourner à Newport le 28 septembre, il a participé aux opérations conjointes de l'OTAN en Méditerranée orientale. Il a de nouveau été déployé en Méditerranée du 5 novembre 1955 au 17 mars 1956, et en février 1956, il a patrouillé la mer Rouge le long des côtes israéliennes et égyptiennes pour exprimer l'inquiétude des États-Unis face à la crise croissante de Suez. En avril 1957, il sillonne la Méditerranée orientale en soutien au gouvernement jordanien pro-occidental du roi Hussein, alors menacé par la subversion communiste. Et lors de son prochain déploiement (2 septembre 1958-28 mars 1959), elle soutient les opérations américaines au Liban, commencées en juillet 1958 à la demande du président libanais Chamoun, qui craignait un coup d'État communiste.

Kenneth D. Bailey a déplacé son port d'attache de Newport à Mayport, en Floride, le 16 juin 1959. Après avoir terminé ses opérations de destroyer dans l'Atlantique, il est entré dans le Charleston Navy Yard le 26 janvier 1960 pour une révision FRAM II de 9 mois qui l'a équipé d'un nouveau radar, sonar et des moyens de communication. Elle est revenue à Mayport le 27 octobre bien préparée pour aider à maintenir la sécurité américaine sur les mers. Elle a navigué le 14 novembre pour les eaux au large du Guatemala et du Nicaragua pour établir des patrouilles de barrière pour empêcher le débarquement des approvisionnements cubains et des forces armées lors de révoltes à petite échelle dans ces nations d'Amérique centrale. Elle a continué ce devoir important jusqu'au 4 décembre, puis est revenue à Mayport le 18 décembre pour se préparer à un service ultérieur dans la Méditerranée.


Fabriqués aux États-Unis, ces panneaux sont en plastique robuste résistant aux intempéries de 4" de haut et 18" de large avec des coins arrondis et 2 trous de montage coupés.

Fabriqué à partir d'un plastique spécial conçu pour résister aux coups, ce panneau peut se plier sans se casser et ne s'écaillera ni ne se fissurera, le lettrage coloré durera toute une vie à l'intérieur et jusqu'à 4 ans au soleil pour une utilisation en extérieur.

  • Plaque de rue A-16 - USS Kenneth D Bailey DD 713
  • Trous de montage prédécoupés
  • Utilisation intérieure et extérieure
  • Résistant à la rouille et à la décoloration
  • Unilatéral
  • Encre traitée résistante aux rayures
  • Fabriqué aux Etats-Unis
  • Plastique durable extérieur
  • Cadeau de marin vétéran de la marine américaine
  • Concevoir: USS Kenneth D Bailey DD 713
  • Taille: 4" x 18"
  • Poids: 0,162 lb

SSN-Kenneth D Bailey Dd 713 est le MPN que nos acheteurs peuvent utiliser pour trouver cet incontournable de l'entreprise.


Voir la vidéo: November 22, 2013 - Interview with James Tague, Witness to President John F. Kennedys assassination (Octobre 2021).