Podcasts sur l'histoire

L. Y. Spear AS-36 - Historique

L. Y. Spear AS-36 - Historique

L. Lance AS-36

Lance LY
(AS-36 : dp. 22.6640 (f.); 1. 644'; b. 85'; dr. 57'; cpl. 1.338; a 20 k.; a. 2 5", 4 .50 cal. mg .; cl. L. Spear)

L. Spear (AS-36) a été déposé par General Dynamics Corp., Quincy Division, Quincy, Mass., 5 mai 1966; lancé le 7 septembre 1967; parrainé par Mme Arnold F. Schade, épouse du vice-amiral Schade, commandant de la force sous-marine de la flotte Atlantie ; et sa mise en service est prévue en 1970.

Le premier d'une nouvelle classe de navires conçus principalement pour entretenir les sous-marins nucléaires d'attaque, L. Spear, une fois terminé, sera affecté à l'escadron de sous-marins 6 avec Norfolk comme base d'attache. Il aura la capacité de fournir un soutien logistique et technique à pas moins de 12 sous-marins et d'en entretenir quatre simultanément.


L. Y. Spear AS-36 - Historique

LY Spear (AS-36) a été posé par General Dynamics Corp., Quincy Division, Quincy, Mass., 5 mai 1966 lancé le 7 septembre 1967 parrainé par Mme Arnold F. Schade, épouse du vice-amiral Schade, commandant de la Force sous-marine , Atlantic Fleet et a été mis en service le 28 février 1970. Baptisé en septembre 1967 dans les archives de la Marine pour être le premier navire de la Marine à être baptisé à partir de la section de quille de son navire jumeau USS DIXON (AS-37), il était le premier d'une nouvelle classe navires conçus pour servir de « mère » au sous-marin nucléaire d'attaque. Commandé le 28 février 1970 à Norfolk, en Virginie, il est déployé à Guantanamo Bay, à Cuba, pour une longue période d'entraînement, avant de revenir à Norfolk où il est devenu le « navire mère » bien connu des unités de l'escadron de sous-marins Six.

Le SPEAR a montré sa supériorité en tant que navire de réparation et de soutien de sous-marins, se révélant parfaitement capable de gérer toutes les phases des exigences nucléaires et radiologiques grâce aux résultats exceptionnels des inspections annuelles de compétence technique nucléaire (NTPI) et de l'examen des pratiques de contrôle radiologique (RCPE).

Entre 1970 et 1980, SPEAR peut être très fier d'avoir remporté trois prix Battle Efficiency "E", trois Communications Green "C", trois Supply "E", deux Red Repair "R" et le Engineering Red "E" Awards . En plus de ces réalisations exceptionnelles, LY SPEAR est devenu le premier appel d'offres de la flotte de l'Atlantique de la force sous-marine des États-Unis à passer le CINCLANTFLT Propulsion Examining Board (PEB) en 1976. un grand gâchis à flot, US Atlantic Fleet Sportsmanship Award et SUBLANTï½s "Big Boy" Award pour une participation notable à divers programmes sportifs.

Au cours des années 1970 - 1977, les commandants du SPEAR incluaient les noms suivants : capitaine John N. Donlon, capitaine Ross N. Williams, capitaine D.A. Phoenix, et le capitaine Ernest J. Toupin. L'un des événements les plus notables à avoir eu lieu à bord de SPEAR a été l'affectation de femmes membres d'équipage. En novembre 1978, SPEAR a reçu la première de ses deux femmes officiers, et en mars 1979, elle a reçu la première des nombreuses femmes enrôlées à être affectées à un service maritime permanent. Depuis lors, SPEAR a reçu une abondance de reconnaissance de la part de hauts responsables gouvernementaux et de la presse civile.


La plus grande reconnaissance de ce navire a été d'être le "seul" navire à avoir comme membre d'équipage: "Petty Officer Barbara". La soeur de Cruel Kev.


En 1980, le SPEAR a terminé son premier déploiement majeur et avec lui, une longue lignée de « Premières » pour le SPEAR et l'équipage. Sous la direction et la direction du capitaine J. H. Kinert, SPEAR a complété sa capacité originale d'offrir des installations de support et de maintenance totales.

(D'après le livre de croisière de 1980, merci à Patty Pyatt (qui était alors PN2 Patty Schneider) pour avoir fourni l'information. Le maître de maître Pyatt était l'une de ces "premières" femmes enrôlées à bord en 1979).


L. Y. Spear AS-36 - Historique

LY Spear (AS-36) a été posé par General Dynamics Corp., Quincy Division, Quincy, Mass., 5 mai 1966 lancé le 7 septembre 1967 parrainé par Mme Arnold F. Schade, épouse du vice-amiral Schade, commandant de la Force sous-marine , Atlantic Fleet et a été mis en service le 28 février 1970. Baptisé en septembre 1967 dans les archives de la Marine pour être le premier navire de la Marine à être baptisé à partir de la section de quille de son navire jumeau USS DIXON (AS-37), il était le premier d'une nouvelle classe de navires conçu pour servir de « mère » au sous-marin nucléaire d'attaque. Commandé le 28 février 1970 à Norfolk, en Virginie, il a été déployé à Guantanamo Bay, à Cuba, pour une longue période d'entraînement, avant de revenir à Norfolk où il est devenu le célèbre « vaisseau mère » des unités du Submarine SquadronSix.

SPEAR a montré sa supériorité en tant que navire de réparation et de soutien de sous-marins, se révélant parfaitement capable de gérer toutes les phases des exigences nucléaires et radiologiques grâce aux résultats exceptionnels des inspections annuelles de compétence technique nucléaire (NTPI) et de l'examen des pratiques de contrôle radiologique (RCPE).

Entre 1970 et 1980, SPEAR peut être très fier d'avoir remporté trois prix Battle Efficiency "E", trois Communications Green "C", trois Supply "E", deux Red Repair "R" et le Engineering Red "E" Awards. En plus de ces réalisations exceptionnelles, LYSPEAR est devenu le premier appel d'offres de la flotte de l'Atlantique de la force sous-marine des États-Unis à réussir le CINCLANTFLT Propulsion Examining Board (PEB) en 1976. Parmi les autres récompenses figuraient le prix Edward F. Ney pour la meilleure salle à manger de la Marine dans un grand mess à flot, US Atlantic Fleet SportsmanshipAward et SUBLANT's "Big Boy" Award pour sa participation notable à divers programmes sportifs.

Au cours des années 1970 - 1977, les commandants du SPEAR incluaient les noms suivants : Capitaine John N. Donlon, Capitaine Ross N. Williams, Capitaine D.A. Phoenix, et le capitaine Ernest J. Toupin. L'un des événements les plus notables à avoir eu lieu à bord de SPEAR a été l'affectation de femmes membres d'équipage. En novembre 1978, SPEAR a reçu la première de ses deux femmes officiers, et en mars 1979, elle a reçu la première des nombreuses femmes enrôlées à être affectées à un service maritime permanent. Depuis lors, SPEAR a reçu une abondance de reconnaissance de la part de hauts responsables gouvernementaux et de la presse civile.

En 1980, le SPEAR a terminé son premier déploiement majeur et avec lui, une longue lignée de « Premières » pour le SPEAR et l'équipage. Sous la direction et la direction du capitaine J. H. Kinert, SPEAR a complété sa capacité originale d'offrir des installations de support et de maintenance totales.

(D'après le livre de croisière de 1980, merci à Patty Pyatt (qui était alors PN2 Patty Schneider) pour avoir fourni l'information. Le maître de maître Pyatt était l'une de ces "premières" femmes enrôlées à bord en 1979).


Le modèle 36 a été conçu juste après la Seconde Guerre mondiale, lorsque Smith & Wesson a cessé de produire du matériel de guerre et a repris la production normale. Pour le modèle 36, ils ont cherché à concevoir un revolver capable de tirer le plus puissant (comparé au .38 Long Colt ou au .38 S&W) .38 Special dans un petit boîtier dissimulable. Étant donné que l'ancien cadre en I n'était pas en mesure de supporter cette charge, un nouveau cadre a été conçu, qui est devenu le cadre en J.

Le nouveau design a été présenté lors de la convention de l'Association internationale des chefs de police (IACP) en 1950 et a été favorablement accueilli. Un vote a eu lieu pour nommer le nouveau revolver, et le nom "Chiefs Special" a gagné. [1] [2] Une conception de version à canon de 3 pouces (76 mm) est entrée en production immédiatement, en raison de la forte demande. Il était disponible dans une finition bleuie ou nickelée. [3] Il a été produit comme "Chiefs Special" jusqu'en 1957, quand il est devenu alors le Modèle 36. Le "Chiefs Special" a continué à être fabriqué comme une variante séparée.

En 1951, Smith & Wesson a introduit le Poids Aérien Modèle 37, qui était essentiellement la conception du modèle 36 avec un cadre et un cylindre en aluminium. Les cylindres en aluminium se sont avérés problématiques et ont été abandonnés au profit d'un cylindre en acier. [3]

En 1989, Smith & Wesson a présenté la variante LadySmith du modèle 36. Celui-ci était disponible avec un canon de 2 pouces (51 mm) ou 3 pouces (76 mm) et une finition bleuie. Ce modèle comportait également des poignées spéciales conçues spécifiquement pour les femmes et la mention "LADYSMITH" était gravée sur le cadre. [4]

Environ 615 variantes de cibles du modèle 36-6 ont été produites. Cette variante avait un canon complet de 3 pouces avec des viseurs réglables et une finition en verre bleui.

En 2002, Smith & Wesson a réintroduit le modèle 36 avec des caractéristiques en or (marteau, pièce de pouce, extracteur et gâchette), l'appelant le « modèle 36 Gold ». La couleur or était en fait du nitrure de titane.

En 2005, Smith & Wesson a produit la variante « Texas Hold 'Em ». Cela a été produit avec une finition bleuie, des poignées imitation ivoire et une gravure sur plaque d'or 24 carats.

De nombreuses variantes du modèle 37 avec un anneau de cordon attaché ont été fabriquées pour le Japon. Une partie de ce contrat a été annulée, ce qui a entraîné la vente d'un grand nombre d'entre eux à un grossiste, qui les a ensuite revendus à des fins civiles. Ceux-ci sont entrés sur le marché civil en 2001. En 2006, le modèle 37 a été retiré du catalogue de Smith & Wesson.

Le numéro de série 337 a été expédié à J. Edgar Hoover et est gravé à son nom.

En 1958, le fabricant espagnol Astra a développé une ligne de revolvers de haute qualité basée sur cette arme, sous le nom d'Astra Cadix, Astra 250 et Astra NC6.

Conçu pour être petit et compact, le modèle 36 a été produit avec des canons de 2 pouces (1,875 pouces de longueur réelle) ou 3 pouces avec des viseurs fixes. Une version avec une vue arrière réglable, le modèle 50 Chief's Special Target, a également été produite en nombre limité avec des canons de 2 et 3 pouces.

Comme presque tous les autres revolvers Smith & Wesson à "cadre en J", il a une capacité de 5 cartouches dans un cylindre pivotant et dispose d'un marteau exposé. Il présente une finition nickelée ou bleuie et des poignées en bois ou en caoutchouc.


Discussion : USS L. Y. Spear

C'est étonnant pour moi que vous ayez posté la photo de l'USS CANOPUS (AS-34) mais pour identifier l'USS LY SPEAR (AS-36), vous ne faites pas preuve de la même courtoisie. Je suis un propriétaire de planche du SPEAR et je trouve cela humiliant pour cette grande dame et son équipage, veuillez mettre à jour et corriger votre page en conséquence. il existe de nombreuses photos, en particulier sa photo de commande qui montre sa gloire d'origine. Elle a été mise en service avec deux (2) canons de 5"38, un à l'avant et un à l'arrière. Veuillez donc lui rendre le respect qu'elle et ses membres d'équipage méritent et mettez à jour cette page avec les informations correctes et par la façon dont elle a été mise en service le 28 février 1970 comme je l'ai dit, j'y étais et je suis PROPRIÉTAIRE DE PLANCHE. Merci. 209.247.22.175 19:03, 28 juin 2007 (UTC)

Euh. d'accord. Doit avoir été officier :D Maralia (talk) 21:20, 24 novembre 2007 (UTC)

Le résultat de la demande de déplacement a été : déplacé comme demandé par la discussion ci-dessous. Dekimasu! 03:00, 19 janvier 2019 (UTC)

  • Soutien par WP : PRÉCIS. Calidum 17:10, 11 janvier 2019 (UTC)
  • Soutien. Mais je pense qu'il est important de se référer à Wikipedia:Conventions de nommage (navires)#Articles de nommage sur les navires militaires, en particulier la note 1 qui indique que les numéros de coque et de fanion sont seul à utiliser en cas de besoin pour la désambiguïsation. Certaines conventions de nommage spécifiques vont dans le sens inverse, pour diverses raisons. Andrewa (discussion) 17:05, 18 janvier 2019 (UTC)

Je ne suis pas un expert, mais les numéros de faisceau et de tirant d'eau sont-ils échangés ? — Commentaire précédent non signé ajouté par Tfdavisatsnetnet (discussion • contributions) 02:01, 26 novembre 2020 (UTC)


Kellyville junior entre dans l'histoire en tant que premier à marquer un 36 parfait sur ACT

Luke Chey a dix-sept ans et un junior à Kellyville High School. Avec son attitude calme, il n'y a pas grand-chose qui le distingue, à part ses longs cheveux noirs. Mais ne vous y trompez pas : Chey est tout sauf ordinaire - cet adolescent calme et sans prétention est devenu le premier élève de Kellyville dans l'histoire de l'école enregistrée à obtenir un 36 parfait sur son ACT.

Au Kellyville High Cafetorium jeudi matin, le directeur Danny Wood, ainsi que les enseignants Amanda Martin et David Keiffer, ont félicité Chey pour son travail acharné et son dévouement qui ont conduit à cette réalisation historique. "Il ne va pas s'en prendre aux collèges, les collèges le poursuivent", a déclaré Wood. Le public dans la salle a tonné sous les applaudissements.

Martin a déclaré que la réussite de Chey est encore plus importante en raison de l'apprentissage virtuel. "Quand nous travaillions à la maison, c'était difficile d'apprendre, de rester au top de ses études, et ce gars l'a fait tout seul avec beaucoup de travail acharné et beaucoup de préparation", a-t-elle déclaré. "Et c'est un junior, ce qui est encore plus impressionnant."

Martin a admis qu'avoir un élève comme Chey peut être un défi, même pour les enseignants. "Ce gars est plus intelligent que moi, plus intelligent que beaucoup d'enseignants, et ce n'est pas de l'intimidation, cela fait de moi un meilleur professeur parce que nous devons travailler plus fort pour aider un gars comme lui", dit-elle. « Donc, nous ne sommes pas seulement fiers de vous, mais nous sommes reconnaissants que vous nous rendiez bien et que vous nous rendiez tous meilleurs, les enseignants. »

M. Keiffer a été le dernier à prendre la parole, tendant à Chey une bannière avec un grand "36" dessus et disant à Chey qu'il rejoignait un groupe de fiers Kellyvillians qui avaient obtenu des résultats élevés sur leur ACT dans le passé, dont beaucoup sont devenus avocats, médecins, professeurs et même un spécialiste des fusées. Il s'est tourné vers Chey et lui a dit : « Tu sais ce que je vais faire pendant les quatre ou cinq prochaines années ? Je vais te surveiller. C'est probablement la chose la plus importante qui soit arrivée à Kellyville dont je me souvienne. Keiffer a également donné à Chey un t-shirt qui disait MIT, c'est là que Chey aimerait aller à l'école.

Chey a déclaré qu'il avait obtenu un 36 à la quatrième fois qu'il avait passé le test. "J'ai fait un 31 quand je l'ai pris pour la première fois, et je me suis dit" eh bien, je vais peut-être voir si je peux continuer comme ça "", a-t-il déclaré. Chey confirme qu'il aimerait assister au MIT, mais dit qu'ils ne lui ont encore rien offert officiellement. "Ils ont envoyé un e-mail, vous savez, ils ont reconnu mon existence, donc je suppose que c'est bien."

Chey a déclaré qu'il n'avait pas beaucoup étudié pour l'ACT, malgré le fait qu'il avait passé le test quatre fois. "Je ne recommanderais pas (d'étudier)", a-t-il déclaré. "Je pense que le mieux pour faire mieux est de passer le test un tas parce que cela arrive à un point où vous essayez juste de vous familiariser avec les questions."

La mère de Chey, Brooke Jackson, a déclaré qu'il leur a fallu un certain temps avant de commencer à reconnaître l'intellect supérieur de Chey. « Il a appris les choses à son rythme et vous ne pouvez pas le pousser. Il n'a pas attaché ses chaussures avant d'être prêt », a-t-elle déclaré.

Jackson dit que son fils a exceptionnellement bien réussi à l'école, même si elle ne s'en est rendu compte que plus tard. "Il a été le premier enfant de toute sa classe à terminer tous ses mots de vue", a-t-elle déclaré. "J'étais une mère célibataire, et chaque nuit il m'apportait ces feuilles avec de nouveaux mots dessus, et je pensais que nous étions en retard." Il s'avère qu'il était tellement en avance qu'il a terminé avant tout le monde.

Jackson a dit qu'elle avait finalement commencé à se rendre compte que Luke était spécial quand il était en deuxième ou troisième année. "Il avait sept ou huit ans et il entre dans ce concours d'orthographe et tous ces autres étudiants beaucoup plus âgés que lui quittent la scène et ressentent la pression, et Luke était juste assis là, aussi cool que possible."

Jackson a dit que c'était l'idée de Chey d'aller à Kellyville en sixième après avoir déménagé pendant une grande partie de son premier primaire. "J'étais un peu inquiet parce que je savais que c'était une petite école et qu'ils n'auraient pas tous les programmes et ce genre de choses, mais il voulait aller ici parce que cela le rendait heureux."

Avec la chance, ce bonheur s'est épanoui. Chey est maintenant assis avec un GPA de 4,25 et une communauté anxieuse qui regarde pour voir où ira cet enfant.


Lors de mes récentes pérégrinations sur internet, je suis tombé sur un subreddit des plus particuliers : « Tartaria ». Au début, je pensais que le subreddit était dédié à un monde fictif fantastique ou steampunk, mais après quelques messages, j'ai réalisé qu'il s'agissait en fait d'une théorie du complot concernant un ancien royaume, ignorée ou délibérément cachée par les historiens. La plupart des articles y montrent des bâtiments de style européen aux États-Unis construits, soi-disant, avec la technologie «tartarienne», ou spéculent sur les représentations artistiques de la «technologie perdue».

En tant qu'historien, ces théories me semblaient vraiment absurdes et absurdes. Cependant, je ne pouvais pas m'empêcher de me demander de quoi il s'agissait et d'où pouvait provenir la théorie. Après quelques recherches, j'ai trouvé que c'était le symptôme d'un problème majeur : la désinformation, la méfiance envers la science et ses méthodes, et une croyance en la pseudoscience. Il y a d'autres problèmes éparpillés ici et là dans la théorie dans son ensemble, et je les couvrirai sous peu - mais tout d'abord.

Origines : mon ignorance vaut autant que tes connaissances

Je ferai un avertissement : lorsque je dis ignorance, je veux simplement dire le manque de connaissances sur un sujet, et non un ad-hominem pour les personnes qui croient en ces théories du complot. Eh bien : j'ai retracé la majeure partie de la discussion à propos de Tartaria sur un blog appelé "Histoire volée" (qui a été supprimé depuis).

La prémisse du blog n'est pas mauvaise, il prétend que l'histoire est écrite par les vainqueurs, il propose donc aux gens de trouver des perspectives et des faits différents : ce que les historiens encouragent, en recherchant autant de sources que possible. Comme il s'agit d'un forum ouvert, cependant, à peu près toutes les spéculations sont discutées sérieusement, sans beaucoup de preuves. C'est alors que les choses tournent mal.

Fondamentalement, certaines personnes ont remarqué que jusqu'aux 18e et 19e siècles, les cartes incluaient une région appelée «Tartary» ou «Grand Tartary» à l'est de la Russie, de l'Asie centrale et de la Sibérie. Ils allient cela avec des citations du Encyclopédie Britannica (œuvre du XVIIIe siècle) dans des articles comme celui-ci prétendre qu'il y a un empire caché dans l'histoire.

Cela vient montrer un profond manque de contexte historique. Les géographes européens n'avaient pas une connaissance approfondie de la région et de ses peuples - la nature nomade des populations turques et mongoles qui parcouraient les steppes. Par exemple, les cartes désignaient simplement la région où ces peuples nomades erraient, et non un royaume dans les moules d'un royaume occidental. Au fur et à mesure que les géographes en apprenaient davantage sur la région, «Tartare/Tatar» a perdu son utilisation comme terme générique pour les populations nomades de la région. D'autres éléments comme une "langue tartare", un drapeau et un blason - qui ont été généralisés d'une tribu à toutes les autres vivant dans la région - sont considérés par les théoriciens du complot comme la preuve qu'un tel empire puissant existait.

Ça s'empire. Une autre preuve supposée que l'histoire universitaire est un canular est l'écart entre les représentations du XVe au XVIIIe siècle de personnes comme Gengis Khan, Batu Khan et Tamerlan et d'autres plus actuelles (les exemples qu'ils utilisent, en fait, sont tout aussi anciens, sauf qu'ils sont peintures réalisées par le peintre de la cour du souverain actuel). Seules les « anciennes » représentations jugées plus exactes sont des versions blanchies à la chaux des souverains : parce que les artistes européens qui les ont réalisés ne connaissaient pas l'ethnie qu'ils représentaient, ils ont donc simplement imaginé Gengis Khan comme un roi occidental ordinaire. Ce n'est pas seulement de l'ignorance, mais aussi du racisme discret.

Représentations asiatiques et européennes des dirigeants d'Asie centrale / Photo-montage d'images extraites de Stolenhistory.org

Cela ne s'arrête pas là, cependant. Vous vous souvenez de ce que j'ai dit au sujet des bâtiments aux États-Unis ? Eh bien, sur la base du codage couleur sur quelques vieilles cartes et du latin mal interprété, il y a une croyance que la Tartarie avait une emprise en Amérique du Nord. C'est exact. Reliant tout cela, les théoriciens du complot pensent que la plupart des styles architecturaux et des technologies associés à l'Europe occidentale, y compris ceux dans L'Europe et hors d'elle, sont en fait tartares. De vieux dessins et peintures illustrant ce que serait la technologie à l'avenir, le style Jules Verne, représentant des personnes avec des combinaisons de vol et d'étranges hélicoptères steampunk, sont attribués à la Tartarie, ce qui implique que l'Empire détenait une technologie de pointe qui était simplement cachée, détruite ou modifiée par les conquérants européens .

Il y a des discussions entières sur comment les anciennes cartes ont changé leur forme de manière étrange (en rejetant complètement à quel point la cartographie était difficile et imprécise sans équipement moderne), attribuant de tels changements aux grandes inondations et ainsi de suite. Je pourrais continuer encore et encore, mais les exemples que j'ai donnés ici sont suffisants pour montrer comment fonctionne cette «histoire cachée» - par le triage et la reconnaissance de formes déformées.

1652 Carte du monde / Stolenhistory.org
Conclusion : tout est question de contexte…

Aussi condescendant que je puisse paraître en présentant ces théories, je ne pense pas que les gens dans ce genre de forums devraient simplement se taire. Le questionnement est une partie fondamentale de la science. Toutes les grandes découvertes ont pour origine une volonté de mieux comprendre, une prise de conscience que les choses que nous connaissons sont incomplètes. La curiosité et la volonté d'accroître notre compréhension de sujets peu documentés sont une bonne chose, mais cela ne devrait pas être une simple supposition irréfléchie. C'est pourquoi la méthode scientifique existe : vous recoupez des faits et des informations, des articles évalués par des pairs, vous discutez des théories avec des experts sur des congrès et des séminaires, vous menez des discussions dans le monde universitaire. Vraiment, c'est fascinant de voir des gens chercher des connaissances pour eux-mêmes.

Ce que je vois manque, c'est une compréhension de la façon dont la connaissance est faite. Parfois, nous pensons que les choses que nous savons sont tenues pour acquises - nous écoutons nos professeurs à l'école et lisons déjà nos livres en pensant qu'il a toujours été là, et que tout le monde est d'accord sur ce qui est considéré comme des faits, depuis toujours. Croire aux complots et à la pseudo-science semble souvent provenir du moment où les gens réalisent que la connaissance peut être contestée – et est contestée constamment, d'ailleurs ! Comment ça, il y a des explications alternatives à ce qu'on m'a appris ? Quoi d'autre pourrait être un mensonge? Les voilà partis à la recherche du savoir, mais sans méthode.

La méthode est importante, ou plutôt fondamentale, et nous devons peut-être en apprendre davantage à ce sujet que sur ce qui a été découvert jusqu'à présent. Tout le monde peut faire de la science et produire de la connaissance, oui, absolument – ​​mais sans méthode, on finit par relier des points sans aucun rapport les uns avec les autres.

Tartaria montre comment une simple ignorance de la culture et de l'histoire des autres peut conduire à d'énormes malentendus. Au Brésil, où j'ai grandi, l'histoire de l'Asie et la révolution russe sont des sujets à peine abordés, et simplement parce qu'elles se rapportent au scénario européen plus large. Sans étudier, j'aurais tout aussi bien pu craquer.

Si vous pensez que ce genre de théorie est inoffensif, il suffit de prendre en considération les revers que nous subissons car il y a des terre-à-terre et des gens qui pensent que les nazis étaient de gauche. Les théories du complot comme celles-ci ralentissent la science, répandent la désinformation et soutiennent la pensée délirante. Au contraire, cela détourne les chercheurs de poursuivre leurs recherches pour élargir nos connaissances actuelles en les obligeant à prouver ce qui est déjà largement connu.

Comme la plupart des problèmes que nous avons aujourd'hui, la clé pour résoudre ce discrédit général de la science et la théorie du complot largement répandue ne peut être qu'une : l'éducation, bon éducation. Le royaume de Tartaria et toute sa technologie ne sont peut-être pas réels, mais les dommages que les théories du complot font à la science et à la confiance dans l'histoire universitaire sont bien réels.


L. Y. Spear AS-36 - Historique

En souvenir de ceux qui ont servi,
et ont maintenant évolué.
(par ordre alphabétique)

MSGT Craig Abbey, USAF
Février 2008

Connie Achorn
21 novembre 1940 - 8 octobre 2009

Connie m'a contacté (le webmaster) en 1998 ou 1999 et nous sommes amis par e-mail depuis. Connie était l'une de ces personnes qui auraient fait n'importe quoi pour arriver à Diego Garcia, mais n'a jamais pu, malgré ses liens étroits avec Dodge. Elle était dans les réserves de l'armée dans les années 70, puis elle est allée travailler en tant que personne qui gérait le contrat pour le T-AK 2062 AMERICAN CORMORANT, autrement connu sous le nom de "Big Red" pour Osprey-Acomarit Ship Management de Bethesda, Maryland. N'importe qui qui a déjà eu le privilège de servir à bord du Big Red ou d'être invité à dîner par son équipage généreux, doit l'expérience à Connie.

Malheureusement, Connie a eu beaucoup de problèmes médicaux ces dernières années et est décédée le 8 octobre 2009, quelques jours seulement après m'avoir envoyé un dernier e-mail. Voici ce que j'ai reçu aujourd'hui de sa fille Lisa McLean : « Maman est décédée ce matin un peu avant 9h00. Elle est en soins palliatifs depuis vendredi après-midi dernier. Elle était très heureuse de savoir que tant de personnes qu'elle avait connues au cours de la années étaient en contact avec elle vers la fin de sa vie. Elle sera incinérée et ses cendres dispersées dans l'océan selon ses souhaits."

A toi, Connie. Que vos cendres se mélangent aux courants et finissent enfin dans le lagon de Diego Garcia que vous avez tant aimé. Ton pote, Ted.

Juanito "Johnny" Bautista, Aérogare
13 janvier 2012

Master Chief Aviation Ordnanceman James W. Beasley
10 septembre 2011

EO3 Steven B. Benson, USN
1973

De David L. Trewolla [email protected]> EO3 Steven B. Benson était un opérateur d'équipement dans la société Alpha de Detail Dingo pour NMCB 133, homeported à Gulfport, Mississippi, a été mortellement blessé dans un accident de construction lors du démontage de la flèche d'une grue mobile à la fin d'une journée de travail. Si je me souviens bien, une partie de la flèche s'est effondrée et l'a écrasé lorsqu'il a retiré une goupille fendue. Steven était un homme de caractère chrétien et a servi les Navy Seabees avec honneur et dévouement, comme en témoignent ses promotions. Il était très apprécié et respecté de tous ceux qui avaient le plaisir de sa connaissance. Steven avait servi dans le bataillon depuis environ juin 1971 et en était à son deuxième déploiement, le premier étant à Okinawa en 1971-72. Je ne me souviens pas de la situation familiale et familiale de Steven, mais je vous prie d'ajouter son nom sur la page commémorative en tant que personne qui a fait le sacrifice ultime pour son pays.

J'ai vu où le lieutenant Trewolla vous avait donné l'info sur Benson qui a été tué dans un accident de grue. Je m'en souviens bien. Il avait transformé sa vie de la drogue et de l'alcool et était un type formidable. Il avait toujours dans sa poche avant une petite bible qu'il appelait sa "bible du camion". Voici une photo de mon carnet de croisière. Terry Mosse.



BUC Eddie Bishop, USN
Août 1999


BOS'N Joe Cornwell
octobre 2003


Kim Crawford
1993

L/Wren Writer, Royal Navy.

Ramon Crew, chef d'équipe, opérations portuaires
1989


Charles "Chip" S. Cummins, USN
1971 - La zone de cantonnement s'appelait à l'origine Camp C. S. Cummins en son honneur.

De Dan Hurley [email protected]> J'étais le commandant de la compagnie Alfa du Det Chagos (NMCB-71), et j'étais là quand C.S. Cummins a été mortellement brûlé dans la panne de la chaudière de l'usine de dessalement. Il a été recouvert de vapeur surchauffée, s'est enfui du bâtiment et a été détenu à l'infirmerie jusqu'à ce qu'un C-130 d'urgence puisse venir le chercher plus tard dans la journée. Je pense qu'il est mort le lendemain à Utapao en Thaïlande. Désolé de rapporter une histoire aussi triste.

De Patrick Saunders [email protected]> J'étais à diego d'octobre 1971 à mai 1972, alors qu'avec Bravo Co., MCB 1. Nous avons relevé le MCB 40 qui s'est rapidement mis en colère. Mes souvenirs et ils sont nombreux, sont un mélange de bons, de mauvais et d'absolument terribles.
Je remarque que d'après les récits de guerre, si tous ceux qui disent qu'ils étaient là, le matin où la chaudière a explosé dans la barge de dessalement et a tué Chip Cummings, cela devait être une convention de masse.
Malheureusement, ce n'est pas la vérité car il n'y avait que ceux qui étaient en poste, car Chip sortait de son poste, lorsque la catastrophe s'est produite. Je travaillais dans la centrale électrique du camp ce matin-là, nous avons travaillé à 8 heures et à 16 heures, et il était courant de sentir les explosions secouer le bâtiment, de faire exploser le récif pour les agrégats. Ce matin-là, lorsque la chaudière a soufflé, c'était de plus en plus fort et le bâtiment n'a pas tremblé. Je me souviens d'avoir couru dans la direction de l'explosion et d'être venu à la péniche. L'équipage de DeSal, qui dormait dans la même hutte que moi, était là, et je me suis approché pour voir ce qui s'était passé. Chip était dans la douche, et il était à peine vivant. Le long et court, c'est qu'il avait été bouilli vivant à cause de la vapeur surchauffée qui a déchiré la cloison qui séparait la douche et la chaudière. La peau de Chip pendait sur lui et elle se détachait dans votre main si vous essayiez de le déplacer.
Les médecins sont venus et l'ont emmené à l'hôpital, et après avoir attendu des heures et des heures qu'un 130 s'envole pour le Rocher, et l'ont emmené en Thaïlande, encore des heures, où il a été mis sur un 141 pour le Japon. Ils nous ont dit qu'il était mort au Japon, mais nous espérions tous qu'il était mort bien avant cela.
Chip, un gamin qui avait fait sa tournée dans le Nam, avant de venir au Rocher, est décédé des suites de l'attribution d'un contrat au plus bas soumissionnaire. Pas de cœurs violets, pas de parades, qu'il repose en paix.



Photographie de l'enseigne du camp prise en 1973


SEABEE et le musicien Lawrence Felix "Larry" Duran
Mai 2013

Bob Wierzbicki ([email protected]) rapporte que Larry est décédé en mai 2013. Larry était l'un des fondateurs du premier groupe local sur Diego Garcia en 1972 - lisez tout à ce sujet sur http://www.zianet. com/tedmorris/dg/seabeeband.html. Comme l'a dit Smitty, God Speed ​​Larry !

Voici la nécrologie du Sacramento Bee le 7 mai 2013 : "Lawrence F. Duran 8/10/1953 - 5/01/2013. Lawrence Duran est né le 10 août 1953 à Albuquerque, Nouveau-Mexique, a grandi à Walnut Creek en Californie et est décédé de manière inattendue le 1er mai 2013 chez lui à El Dorado Hills, en Californie. Lawrence a fièrement servi avec les Seabees de la marine américaine et a passé du temps sur Diego Garcia, un petit atoll de l'océan Indien. Après son service, il a poursuivi ses études et a obtenu son baccalauréat de l'Université d'État de San Francisco, puis est devenu un technicien en pharmacie avec Kaiser Permanente. À l'âge de 48 ans, Lawrence est retourné à l'école et a obtenu son diplôme du programme d'infirmières de l'American River College en tant qu'infirmière. UNITEK College à Sacramento. Il était un amoureux de la musique et un musicien lui-même. Il jouait à la fois de la batterie et de la guitare rythmique. Il avait une passion pour la cuisine et était connu pour son barbecue et sa salade de pommes de terre, une compétence qu'il a transmise avec amour à ses fille Il est survécu par sa fille Veronica Duran, anciennement de Shingle Springs, CA et résidant actuellement à Rancho Cordova, CA ses frères et sœurs, Frank Duran, Margaret Cloud, Stella Rankin, Bennie Duran et David Duran. Il laisse également dans le deuil Jesse Duran, qu'il a élevé. Un service funéraire aura lieu le vendredi 10 mai 2013 à 13h00, à la Maison funéraire Chapel of the Pines, 2855 Cold Springs Rd., Placerville, CA. L'inhumation sera privée au cimetière national de Sacramento Valley, à Dixon, en Californie."


BU1 Jack I. Emory, USN
22 mai 2009

Mike Flemming
Gestionnaire de site, Câble et sans fil

20 juillet 2003

Agustin Tuazon Guiao, Jr., Enseigne, USN
1980

Information de MaryAnn Godsey, juillet 2006

Bill Godsey
Responsable Aérogare, FEBROE

12 avril 2004

C'est avec une profonde tristesse que je suis revenu de la guerre et j'ai appris (avec 7 mois de retard) que Bill Godsey, mon bon ami, était décédé d'un cancer. Bill a été le HMFIC du Navy Air Terminal pendant cinq ans pendant la période FEBROE, et j'ai eu le privilège d'avoir travaillé avec lui pendant mon année (87-88). Bill était un MSGT de l'USAF à la retraite et le porteur aérien le plus compétent que j'aie jamais rencontré. Il savait tout, et je veux dire tout, il y avait à savoir sur le transport de marchandises et de personnes dans et hors de DG, et il m'a beaucoup appris - sur les charges utiles, mais aussi sur la façon de profiter de la vie. Bill buvait comme un poisson. Sauf le samedi après-midi et toute la journée du dimanche où il s'investissait dans son passe-temps favori : la pêche. Bill gardait environ 100 cannes et moulinets appuyés sur un porte-vélos devant sa chambre, et connaissait déjà le barreur philippin et la gouttière à poisson par son prénom. Bill a été la première personne à attraper un poisson porte-épée au large de DG, et voici une photo de lui et de ce premier Marlin. Comme je l'ai dit, Bill aimait aussi boire, et je me souviens quand il est rentré chez lui depuis le club Expat et a balayé une douzaine de voitures, se faufilant partout sur la route, suivi par la police du BIOT et les SP de la marine, les lumières clignotantes et tout , dans la poursuite à vitesse lente la plus lente de l'histoire enregistrée. Ils ont pris son permis pour ça, alors il a équipé un vélo avec une radio et des lumières et l'a parcouru tout le long de la ligne de vol. Puisqu'il possédait les bus des passagers et de l'équipage, il n'a jamais eu à marcher !

Il y a beaucoup plus d'histoires sur Bill - toutes drôles ou amicales, et si quelqu'un en a d'autres, faites-le moi savoir et je les mettrai ici pour que le reste de l'équipe les lise.

Bill, à toi, mon vieux ! Que Dieu vous bénisse au paradis des pêcheurs, et qu'il apporte du réconfort à Mary Ann, votre merveilleuse épouse.

Ton ami pour toujours,
Ted.

Lester Jones
Mécanicien d'avions - FEBROE

1989


DJO1 David W. Kronberger
20 juillet 2000

Thomas Edward Lawson
MS2 - Jack de la poussière - 1979


Tommy Lawson a été l'une des toutes premières personnes à se connecter à ce site Web, et il m'a fourni beaucoup d'informations à ce sujet. Il était sur DG en 1979 à la galère en tant que Jack of the Dust, et a également servi comme cuisinier sur Mine Sweepers. Au fil des années, nous avons pas mal correspondu, et de 2002 à 2006, quand j'étais en guerre, Tommy m'envoyait des blagues par e-mail toutes les semaines comme sur des roulettes. Depuis presque 4 ans ! C'était un excellent e-ami et j'ai été très désolé d'apprendre qu'il est décédé.
Tommy était fou amoureux de Kelli Maroney. Vous vous souvenez probablement d'elle en tant que sœur aînée du film Night of the Comet et en tant que pom-pom girl dans Fast Times à Ridgemont High. Quoi qu'il en soit, il a créé un groupe Facebook appelé "Invasion of the B-Girls" dédié à Kelli et à d'autres stars du cinéma B. Je suis heureux d'annoncer qu'il avait développé une bonne relation avec Kelli via Ethernet et qu'il l'a également rencontrée. Félicitations, Tom ! Tu me manques.

Voici l'avis de décès que sa nièce a publié sur sa page Facebook :
Thomas Edward Lawson, 58 ans, est décédé paisiblement dans son sommeil à Manteca, en Californie, le dimanche 17 février 2013. La cause était l'hypertrophie ventriculaire gauche.
Né le 26 septembre 1954 à Tacoma, Washington, il a déménagé à San Jose, en Californie, où il a fréquenté le Silver Creek High School. Tom a fièrement servi dans la marine des États-Unis, voyageant dans de nombreux endroits avant de retourner à San Jose et a vécu ces deux dernières années à Manteca, en Californie.
Tom était un véritable ami et membre de la famille au grand cœur, généreux de son temps et de ses connaissances et doté d'un sens de l'humour méchamment subtil.
Les survivants comprennent ses deux sœurs, plusieurs nièces et neveux, petites-nièces et petits-neveux ainsi que de nombreux amis inestimables.
Les services ont eu lieu à 10 h 30, le mardi 26 février 2013, au cimetière national de San Joaquin Valley, 32053 West McCabe Road, Santa Nella, CA. Parents et amis sont les bienvenus au service.
Les contributions commémoratives sont les bienvenues et doivent être envoyées au Wounded Warrior Project, Dog Bless You ou la Animal Wellness Foundation au nom de Tom.
Les cartes et les lettres sont également les bienvenues et peuvent être envoyées à Vickie Holden c/o Lisa Holden, PO Box 2031, California City, CA, 93504

Fernando a été tué lorsqu'il a été attaqué par un requin taureau d'une longueur estimée à environ 8 pieds à Ye 'Ol Fishin' Hole, du côté du lagon. Fernando avait 33 ans et était employé par G4S, l'entrepreneur BOS à Diego. Il a travaillé comme dessinateur au département d'ingénierie. Il était de Barangay Patag, Cagayan de Oro, Philippines.

Il assistait à un pique-nique sur la plage lorsqu'il a décidé de se baigner seul. Ses compagnons ont dit qu'il n'était pas à plus de 25 pieds de la plage, se tenant dans 2 pieds d'eau lorsque le requin l'a attaqué. Le requin a attrapé Fernando par la jambe droite et ses amis ont essayé de le libérer mais le requin a tenu bon. Malheureusement, au moment où le requin a lâché prise, une artère avait été sectionnée et Fernando est décédé quelques minutes après la perte de sang. Les efforts pour le réanimer à la clinique NSF ont échoué.

Son corps a été transporté par avion à Manille, puis emmené dans sa ville natale dans ses Philippines natales.

De mémoire de personne, il s'agissait de la première attaque de requin dans les eaux de Diego Garcia depuis le débarquement du SEABEES en 1971.



SK2 Michael L. McBride, USN
22 septembre 1979

Wilfredo "JoJo" Paguio, barreur, DG21
10 septembre 2011




Parc James
Officier d'aviation, Royal Air Force
19 septembre 2002

En septembre 1944, il était le pilote du PBY Catalina VA718, "Katie",
qui repose maintenant sur la plage de la lagune près de la plantation à Diego Garcia.
Lisez son histoire sur ce site Web.

Je suis vraiment désolé de vous annoncer que mon père, Jim, est décédé jeudi après-midi. C'était très calme.
Il a commencé à se sentir mal il y a trois semaines et a été admis à l'hôpital pour observation après avoir reçu un diagnostic de déshydratation sévère. Cependant, il a continué à décliner et pendant les dix derniers jours, il n'était pas conscient. La fin est venue très doucement pour lui.
Papa était une bonne âme et un homme gentil et doux. Je me souviendrai toujours de lui avec le sourire, c'était un bon père pour moi. Même au cours des dernières semaines, il a continué à m'enseigner de précieuses leçons sur la vie, l'amour et l'esprit.
Nous aurons une célébration commémorative de sa vie à la maison samedi prochain, le 28 septembre, entre 15 h et 17 h, heure centrale. Alors pour ceux d'entre vous au Royaume-Uni, portez un toast à lui vers 21 heures, et pour ceux d'entre vous ailleurs, soyez avec nous en esprit. Dans le cadre de celui-ci, nous lirons des courriels de personnes du monde entier qui se souviennent de lui. Si vous souhaitez que je lise quelque chose, veuillez me l'envoyer par e-mail.
Si vous souhaitez faire un don à une œuvre caritative en sa mémoire, je suis sûr qu'il serait ravi que vous fassiez un don à la Société de la SP. Il a toujours voulu trouver un remède pour ma mère.
C'était un fou de Strichen. Il va nous manquer.
Dans la vie
Brian, Becky et Cameron Park

Si vous connaissiez Jim, ou avez des informations que vous aimeriez transmettre à son sujet, son fils serait heureux d'avoir de vos nouvelles - envoyez simplement un e-mail à Brian à [email protected]


Au début de 2003, les commandements combinés de l'île ont dédié Katie à Jim et à son équipage.
Voici le marqueur, monté à jamais sur la vieille fille :

Reçu du Capitaine Mike Lucarelli, NFS CO 2001-2002 : "Ted - Quelques tristes nouvelles à transmettre.Le commandant original de la 40e escadre AEW, le COL Chris Patterson, est décédé d'un cancer du cerveau samedi dernier. Je joins sa photo prise par moi depuis le siège droit du B-52 Memphis Belle IV, lorsqu'il m'a emmené avec lui en mission de combat, qui s'est avéré être mon dernier vol en service actif."

De l'éditeur: J'ai eu la chance de communiquer avec Chris l'année dernière, et il a eu la gentillesse de me fournir une perspective historique sur la façon dont le 28e AEW est devenu le 40e AEW, et comment lui et Mike ont travaillé ensemble pour créer un véritable combat commun. organisation sur notre île préférée. Il était généreux avec ses connaissances, bien parlé et un gars formidable, même s'il était un bombardier vomi. À toi, Chris !


Salutations Ted
Cela faisait longtemps que nous n'avions pas communiqué sur Berbera. J'étais sur le site aujourd'hui et j'ai remarqué que la page Berbera a été mise à jour depuis que je l'ai consultée pour la dernière fois il y a plusieurs lunes. J'ai remarqué que George mentionne à plusieurs reprises dans son Q&A "Notre docteur, un infirmier à la retraite des Forces Sp., en a épousé un et vit maintenant à l'étranger en Espagne, je pense."

C'est une coïncidence de voir cela imprimé, car j'ai appris aujourd'hui de sa femme au Danemark que "Doc" Carl Pilkington est malheureusement décédé paisiblement le 14 janvier 2009. Après avoir quitté Berbera, j'ai rencontré Doc à plusieurs reprises dans la brousse au Kenya alors qu'il était travailler avec les réfugiés pour l'ONG Care. Il était plus tard avec le CICR travaillant aussi loin que la Mongolie. Ceux qui se souviennent de lui n'oublieront jamais son sens de l'humour et sa générosité envers les autres. Comme George, ils étaient uniques.
meilleures salutations
Mike Buck


Bill Riz
CM-3, NMCB 40, 1971

13 mars 2011

C'est de Charles M. Powell, de votre site BIOT de 1971. Si vous pouviez poster ceci sur le post de BILL RICE sur le BIOT 1971 pour dire aux autres qu'il est décédé le 13/03/2011. Son adresse E-MAIL a été modifiée, ce n'est donc plus la même chose. BILL RICE vivait à JAMESTOWN TENN. J'ai appelé et envoyé des E-MAIL mais cela peut aider quelqu'un à savoir qu'il est décédé. MERCI CHARLES M. POWELL USNMCB 40 BIOT 1971 [email protected] encore merci !


Georges Riz
Carburants chez Diego Garcia Chef de chantier à Berbera - FEBROE

2 septembre 2009

Reçu d'Allen Rice [email protected]> : "Merci pour tous les mots gentils à propos de papa. Il est décédé ce matin le 2 septembre 2009 à 1 h 50. Il était à la maison avec moi, mon frère et ma mère. Nous attribuons son manque de douleur et de souffrance à toutes les prières demandant qu'il ne soit pas autorisé à souffrir. Vers la fin (les deux derniers jours), il a perdu la vue et l'ouïe, mais j'ai pu avant que cela se produise pour imprimer tous les e-mails que tout le monde a envoyés et l'ont laissé les lire. Avec chacun qu'il a lu, son sourire est devenu de plus en plus grand. Comme je l'ai dit à quelqu'un l'autre jour, c'était un soldat pur et dur dont le sang était vert OD. Il aimait son temps au service de son pays et après sa retraite travaillant pour le gouvernement. Les visites auront lieu au salon funéraire Carney à Blytheville Arkansas le vendredi de 18h à 20h les funérailles auront lieu samedi à 11h00 au même endroit. Encore une fois au nom de sa famille merci à vous tous pour votre soutien et vos prières pendant cette période difficile."

Bonnie, Allen et Scott Rice


A gauche, George en Somalie à l'époque A droite, George en août 2007.

ABHAN Alton "Tex" Rollins, USN
1987


Nous étions alors tous jeunes et invincibles.

Cher M. Morris,
Je viens de terminer la lecture de votre site Web sur les personnes décédées de Diego Garcia. Il y avait un Philippin, son nom est M. Rodolfo Rosales, qui est décédé (je ne suis pas sûr du mois, cela pourrait être février 2008). Il a travaillé pour FEBROE à Diego Garcia, à partir de 1984 au service du personnel. Il était toujours là quand je suis parti en avril 1989 et nous sommes restés en contact par e-mail jusqu'au début de 2008. Son dernier emploi à Diego Garcia était en tant que responsable du logement pour les TCN. Puis il a pris sa retraite, est retourné aux Philippines, a eu une entreprise (café internet), et tout à coup, a eu une crise. Il avait une tumeur au cerveau. Il a subi une intervention chirurgicale et m'a dit qu'il se sentait mieux après cela. Puis, après environ un mois, j'ai appris de sa fille qu'il était décédé.
Je crois qu'il y a beaucoup d'amis qui travaillaient à Diego Garcia et qui connaissaient Rudy. C'était un gentleman, très religieux et mon très merveilleux ami. Veuillez inclure le nom de Rudy sur votre site Web afin que d'autres amis sachent son décès.

Merci beaucoup,
Mary Ann Godsey




Andrea Robin Schiesser
19 juillet 2002

Ma fille, Andrea Robin Schiesser, était à bord du L.Y. SPEAR comme l'une des premières contingences de femmes à bord d'un navire de guerre (non combattant) et a accompagné le SPEAR lorsqu'il a été appelé lors de la crise iranienne en 1980.
Andrea nous a dit qu'elle a été l'une des premières femmes à tirer un grand nombre de mâts de capitaine et a été la première femme à servir dans le brick du SPEAR à Diego Garcia. Elle aussi était au pain et à l'eau. Elle a également été « punie » (ha ha dit-elle) pour purger sa peine dans la chaufferie sur SPEAR. Son père est un ancien officier de la marine et lui et moi connaissons les chaudières à fond et à l'extérieur - Andrea aussi, alors elle ne considérait pas que c'était une "punition" là-bas. En fait, c'était une bonne personne et nous aimait beaucoup, cependant, les parents ne savent jamais, à moins que leur progéniture ne le leur dise, ce qu'ils ont fait. . . lorsque. Andrea nous en a dit beaucoup, mais pas tout. J'ai toujours son certificat Shellback (encadré) accroché dans notre salle familiale, avec un seul de ses rubans que nous avons pu trouver, et une photo d'elle en Floride en plus.
Andrea a épousé Fred Cosier, qui était également sur le SPEAR. Puis, ils ont divorcé, après la naissance de leur premier bébé garçon mort-né. Andrea ne s'en est jamais remise. Elle s'est remariée et a eu une fille qui a maintenant 13 ans et un autre garçon, qui a maintenant 5 ans. Nous aimons notre Andrea, peu importe les "choses" qu'elle a tirées - elle a été l'un des gars toute sa vie.
Merci de passer le mot :

ANDREA ROBIN SCHIESSER (COSIER MCDONALD ROSE) EST DÉCÉDÉ D'UN CANCER DU SEIN LE 19 JUILLET 2002.
ELLE NOUS MANQUE TERRIBLEMENT ET NOUS SOMMES FIERS QU'ELLE FAIT PARTIE DE L'HISTOIRE NAVALE.

Tous ceux qui connaissaient ou connaissaient Andrea, veuillez m'envoyer des commentaires par e-mail ou tout ce que vous saviez d'elle sur mon e-mail. Merci et que Dieu vous bénisse tous. Trish

Trish Schiesser, auteur (mère d'Andrea) [email protected]>.
Bob Schiesser, ingénieur portuaire (Commandement du transport maritime militaire PAC)

NOM = Trish Schiesser, mère de la contingence LY SPEAR, Andrea Robin Schiesser, Cosier, McDonald, Rose
MA QUÊTE = Parler aux membres de ce groupe de ma fille qui a servi à bord du LY SPEAR à Diego Garcia 1980.
VT d'une hirondelle = Dépend de la grosseur de la boisson.
E-MAIL = [email protected]
NATIONALITÉ = Caucasien, USA
SERVICE = MARINE AMÉRICAINE
UNITÉ = Maître de Manœuvre
RANG/TARIF/EMPLOI = E/2 ou E/3. Décédé.
MON INTÉRÊT POUR DG EST = Autre
SUJET DE MON HISTOIRE : = Autre
MON HISTOIRE DE GUERRE = Ma fille, Andrea, faisait partie de l'équipage du L.Y. Spear, de Norfolk, en Virginie. Son navire a été appelé pendant la crise iranienne en 1980. Il n'a jamais été là où il était censé être à l'époque, il avait plus de mâts de capitaine que n'importe qui d'autre que je connaisse. Elle s'est retrouvée dans le brick et dans la salle des machines, avec du pain et de l'eau, alors qu'elle était à Diego Garcia. Mais, c'était une femme brillante de 18 ans qui ne savait pas qui elle était. Elle aurait pu assister à Annapolis, mais a volontairement raté le test pour pouvoir suivre les traces de son père (il était dans la marine marchande à l'époque) dans le monde entier. Alors, elle a opté pour un navire, et elle a obtenu la LANCE. Elle est devenue l'une des premières femmes Shellbacks sur un navire non-combattant. Son père n'est jamais devenu un Shellback, puisqu'il était sur des navires non-membres de la marine lors de la traversée, mais il était officier dans la Réserve navale, alors Andrea l'a salué quand ils étaient ensemble. Andrea était une femme douce, gentille et généreuse, qui aimait beaucoup sa famille. Elle était mariée, en premier mariage, à Fred Cosier, qui était à bord du LY SPEAR - quelqu'un a-t-il entendu parler de lui ? ou entendu de lui récemment? Il ne sait pas que notre Andrea, à 40 ans, est décédée d'un cancer du sein, du poumon et du cerveau le 19 juillet 2002. Elle nous manque terriblement et ces sites Web contribuent vraiment à notre bien-être. Elle est au ciel maintenant, vous regardant tous, nous tous, n'envoyant rien d'autre que des mots d'or pour couvrir nos têtes alors que nous labourons dans la vie. Si vous la connaissiez, veuillez m'envoyer un e-mail à : [email protected] - Je suis Trish Schiesser, sa mère. Que Dieu vous bénisse tous.


Jeffrey Lynn Sellers Mouleur Apprenti pompier, USN
Né : 2 novembre 1959 Décédé : 22 mai 1980

Jeffrey Sellers est décédé des suites d'un problème de santé alors qu'il se trouvait à bord de l'USS L. Y. Sellers (AS-36) à proximité de Diego Garcia. Son décès a été relayé par Mary Ellen Nigh du L. Y. SPEAR Association.

Depuis décembre 2009 : Je m'appelle Debra Sellers Underwood. Mon frère Jeffrey Lynn Sellers a servi à bord du USS LY Spear de 1979 à 1980, je crois. Il est décédé alors qu'il était à bord du navire. Je recherche quelqu'un qui aurait servi avec lui. Surtout en essayant de localiser un M. Henry Canada avec qui mon frère vivait à Norfolk, en Virginie, et il a également escorté le corps de mon frère chez lui. J'aimerais avoir des nouvelles de tous ceux qui connaissent mon frère. Merci de me contacter à cette adresse mail : [email protected] . Merci beaucoup pour votre aide et pour la création d'un site qui aide à garder la mémoire de mes frères vivante.


Russel Sitz
Gérant de magasin de navires, 1987-1988
Date inconnue

Son décès a été relayé par Christina Gunderson.


ITC Greg Harrold Smallwood
11 septembre 2001

Membre de la DG 1995-1996
Il a été tué dans l'attaque du Pentagone.


ABHAN Gary Starr, USN
Printemps 1998

Carl "Vig" Villanueva a découvert il y a quelques mois qu'ABHAN Gary Starr, de Cocoa Beach, Floride, avec qui j'étais en poste à Diego de ''72-''73, est décédé subitement au printemps 98 d'un cancer du poumon. Sa famille a très peu de photos de lui de son séjour sur l'île et apprécierait toute image de lui que quiconque pourrait avoir. Si vous en avez, veuillez contacter son frère John Starr à [email protected]


SW2 (DV) Robert Dean Stethem, NMCB-62, USN
1985


De Larry Ortega [email protected]) 28/02/2009 : Robert Dean Stethem était dans le NMCB-62 au début des années 1980. Il a d'abord été déployé à Guam, mais a ensuite demandé à rejoindre le détachement de Diego Garcia. Vous pouvez rechercher son nom sur Google. Il est maintenant au cimetière national d'Arlington. Si vous vous souvenez du high jacking du vol 847 en 1985, Robbie était le marin qui a été tué. Ils ont nommé un destroyer d'après Robbie (http://www.stethem.navy.mil/site%20documents/default.htm). Je parle régulièrement avec le Master Chief du navire et ils font un bon travail pour honorer Robbie. Autant cela me touche de voir comment ils gardent sa mémoire vivante, autant je préférerais que mon ami soit vivant.

Information de MaryAnn Godsey, juillet 2006

John M. W. Topp, commandant, Royal Navy, à la retraite, OBE
REP BRIT 5 avril 1984 - 4 avril 1986
15 mars 2011

John est décédé subitement d'une embolie pulmonaire le 15 mars 2011, à l'âge de 73 ans. Né en 1937 de Robert et Celia, il laisse dans le deuil son cousin Guy Jordan et ses amis les Fenton. John a rejoint la Royal Navy en 1955 et a servi 34 ans, prenant sa retraite au grade de commandant. John a passé deux ans à Diego Garcia en tant que représentant du commissaire du territoire britannique de l'océan Indien, où il a développé la vision moderne de la conservation de l'environnement naturel spectaculaire du territoire. Son décès apporte un grand sentiment de perte à sa famille et à ses nombreux amis au Royaume-Uni, dans le monde entier et à Ibiza, où il a entretenu la maison de sa famille.

Encouragé et complimenté par les commissaires Nigel Wenban-Smith et William Marsden, John a lancé des initiatives lucides et concrètes pour les Chagos et l'atoll de Diego Garcia. Il a établi des normes environnementales rigoureuses applicables à l'utilisation américaine de l'île et de ses eaux qui, encore aujourd'hui, garantissent que ces écosystèmes sont vierges. Il a également identifié et créé des « réserves naturelles intégrales » dans des zones clés de l'archipel.

En 1992, John a été nommé consultant en conservation pour le BIOT, poste qu'il a occupé pendant dix ans. Toujours en 1992, il fonde « Friends of Chagos », qui deviendra plus tard l'actuel « Chagos Conservation Trust », l'organisation vouée à la préservation de l'environnement naturel des îles. Il est l'auteur de plusieurs articles scientifiques concernant la botanique de l'archipel, et je n 1998, John a été élu membre de la Linnean Society. En 2003, il a été nommé Officier de l'Empire britannique (OBE) pour ses services rendus à l'environnement et à la conservation. Son dévouement et son travail acharné ont été directement responsables de la création de la zone de protection marine des Chagos qui existe aujourd'hui - une nature sauvage océanique de la taille de la France.

Une note personnelle du webmaster : je ne sais pas quand la photo ci-dessus a été prise, mais John y ressemble exactement comme je me souviens de lui un jour étouffant de 1986 lorsque John et moi avons eu une réunion merveilleuse sur Diego Garcia. J'étais un jeune commandant d'avion C-141 très agressif, chargé de transporter une cargaison via DG jusqu'aux moudjahidines qui combattaient alors les Soviétiques en Afghanistan. En tant que représentant britannique, John a été chargé de préserver les prérogatives de son pays sur le DG. Tout cela a atteint son paroxysme sur la plate-forme de chargement chaude devant un public composé du commandant de la NSF, de plusieurs centaines de membres de la marine américaine et du corps des marines, et de ce qui m'a semblé être l'ensemble de la garnison britannique - tous en uniforme et beaucoup sous les armes. Ce fut une réunion qui a eu des implications diplomatiques et opérationnelles instantanées et durables, et en tant que membre junior des participants, je suis très reconnaissant que ce soit grâce au comportement cool et à la générosité d'esprit innée de John que j'ai pu m'envoler de cette réunion en tant que pas un perdant. Vingt-deux ans plus tard, grâce à la générosité d'autres personnes, j'ai eu l'occasion de le rencontrer à la Royal Society de Londres lors de l'annonce de la campagne qui a conduit à la création de la zone de protection marine des Chagos. Que ce soit en service ou en congé, je n'ai jamais rencontré un gentleman plus apaisant, spirituel et patriotique, et je suis complètement perdu en sachant maintenant que je n'obtiendrai jamais de réponse à mon dernier e-mail, ni n'aurai jamais l'occasion de m'asseoir et de boire le passer la nuit avec lui à nouveau, échangeant des mensonges sur DG, le service et l'avenir des hommes libres.

Si vous connaissiez John, je suis sûr que vous ressentez la même chose.

Que Dieu vous bénisse, Jean, que vous le vouliez ou non.

P.S. Il n'y a vraiment pas assez de choses à dire sur John. Voici ce que notre ami Pete avait à dire : Il fait partie de ces personnes qui entrent et sortent de la vie - significatives mais silencieuses et toujours dans l'ombre. Là en arrière-plan, pas remarqué et raté seulement lorsqu'il n'y a aucune chance de contact ultérieur : rusé escroc sanguinaire !! il me manque aussi. Notamment nos nombreux déjeuners ensemble dans son repaire espagnol préféré juste en haut de la route de l'endroit où il vivait. Une seule fois, j'ai réussi à saisir l'addition et à payer le déjeuner : je ne pense pas qu'il m'ait jamais pardonné ! Oui, John Topp me manque. Lui et ses semblables sont malheureusement une race rare de nos jours et devraient être grandement chéris et rappelés. À votre santé.


Howard F. Turner, USN
5 novembre 1976

De Charles E Kuhn [email protected]> Je suis allé à l'école A et j'étais en poste à Diego Garcia avec un électricien nommé Howard Turner. Nous avons travaillé ensemble dans l'atelier Climatisation et Réfrigération. En fait, nous avons eu beaucoup d'appels rapprochés pendant que nous travaillions ensemble, une explosion électrique sur le site T et quelques autres avec lesquelles je ne vous ennuierai pas. Howard a finalement perdu la vie sur le site des travaux publics à côté de la caserne des pompiers. On m'a dit qu'ils allaient donner son nom à un club d'hommes enrôlés. J'ai vu une référence au club Turner. Howard me manque beaucoup !

De Steven Newby [email protected]> Je me souviens de Howard Turner, nous avons bu quelques-uns ensemble, des dames avec des verres à shot comme dames, si vous perdiez le jeu, vous finissiez chaque coup toujours sur le plateau l'un après l'autre. C'était juste un gamin comme nous tous. J'étais de service à la centrale électrique principale ce jour-là. Il faisait partie de l'équipe qui installait un poteau pour une antenne à la caserne des pompiers près de la centrale électrique principale. Le câble avec le poteau téléphonique suspendu s'est cassé, tous sauf Howard ont couru vers le surplomb du toit de la caserne des pompiers, il n'y est jamais parvenu. Je me souviens que le gars de sa boutique prenait une collection dans une boîte de café pour l'envoyer à sa famille. J'ai parlé de Diego Garcia et d'Howard à de nombreuses personnes au fil des ans, c'était un endroit solitaire pour que les enfants meurent.

Note de l'éditeur : Oui, ils ont nommé le club enrôlé après Howard. Voici une photo de la plaque en son honneur dans le club :

George Walton, Marine royale
ROPO 1
1999

De Ian Morse, capitaine, Royal Marines. Je soumets mes réflexions sur feu George Walton (ROPO1) Diego Garcia 1985 - 1986. Il était le shérif et j'étais le procureur qui a identifié et traduit en justice le premier (? seul) meurtrier de DG. Une mission difficile mais enrichissante qui a été grandement renforcée par ma profonde amitié et mon respect pour un homme qui avait le devoir peu enviable de veiller à ce que chacun fasse le sien. Je me souviens bien des beuveries dans les clubs de Febroe et d'ex-pats où nous pouvions échapper à toute responsabilité et être nous-mêmes. Il manquera beaucoup à tous ceux qui l'ont vraiment compris. Repose en paix George, sachant que tu as bien servi l'Empreinte de la Liberté.

Je m'appelle EJ Wasikowski et je suis le neveu de Melvin. Il était le prochain frère cadet de mon père. J'ai une mauvaise nouvelle à transmettre à tous les amis de Mel. Mel est décédé hier [le 5 août 2008] en Floride. Il est décédé dans son sommeil et est probablement décédé d'une crise cardiaque. Il a eu quelques problèmes de santé mineurs mais rien de majeur qui puisse donner une indication de la mort. Il manquera à tous. Je suis un marin à la retraite et mon oncle Mel était l'un de mes héros. Il a toujours été un excellent exemple pour moi auquel aspirer à la fois dans ma carrière de Marine et dans la vie en général. Il laisse dans le deuil plusieurs frères et sœurs, ses deux filles et petits-enfants bien-aimés. La décision finale sur ses arrangements n'est pas encore résolue, mais je peux vous dire que son corps sera enterré dans la grande région de Cleveland en Ohio. La famille informe toujours les gens et s'occupe de ses affaires personnelles. Je savais que cette page existait et je parlais souvent des nombreux voyages qu'il y faisait avec vous tous (ses amis). N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails et à transmettre mes informations à d'autres qui souhaitent se renseigner sur sa famille ou ses services. Merci pour votre temps et merci de faire partie de la vie de mes oncles. Il la chérissait plus que les mots ne peuvent l'expliquer. Les dieux se précipitent vers vous et les vôtres et puissions-nous tous être réunis avec lui à la lumière de Dieu.

Semper Fidelis,
Ernest J Wasikowski [email protected]>

SSgt William Weiglenda, USAF
Mars 1999

J'ai quelqu'un dont je voudrais me souvenir dans votre lien pour les anciens de DG qui sont décédés. Le SSgt William (Bill) Weiglenda était la troupe d'administration de l'AMC Ops pendant la majeure partie de ma tournée sur l'île (déc 97 à déc 98). Si je me souviens bien, il a passé près de deux ans et demi à DG. (Je pense qu'il n'aimait tout simplement pas les suites que l'Air Force lui donnait, alors il n'arrêtait pas de prolonger !).Bill n'était pas le meilleur administrateur au monde, mais c'était une âme très attentionnée qui vous donnerait la chemise sur son dos. Bill a finalement quitté DG au milieu de 1998, avec une affectation au 35e escadron des forces de sécurité à Misawa AB, au Japon. Vers le mois de mars 99, j'ai été contacté par e-mail par l'un de mes camarades AMC Ops de Dodge, Ed Andre, qui m'a indiqué un communiqué de presse de l'Air Force au sujet d'un gars qui se noyait dans un accident de plongée sous-marine sur un lac près de Misawa. C'était Bill. Inutile de dire que j'ai été choqué et attristé.

Bill, je suis fier de dire que je t'ai connu, puisses-tu reposer avec les anges.

Jeff Nash



Edward Leigh Wood, USN & Marine marchande
28 octobre 1993



Lourdes Damaso Sugui Wright
GS Civil, 1984-1986
17 mars 2009

C'est avec le plus grand regret que j'envoie la triste nouvelle suivante. Lourdes Damaso Sugui Wright est décédée à 0350 CT à San Antonio, au Texas, à la suite d'un combat courageux contre le cancer. Comme indiqué ci-dessous, Lourdes a travaillé dans le service des marchés de la NSF en tant que fonctionnaire (pas un TCN) à partir (je crois) en 1984. Elle a rencontré le lieutenant-colonel Dennis Wright de l'époque à Diego Garcia tandis que Dennis dirigeait le détachement de plage de l'USS CONSTELLATION (CV 64). lors du déploiement de 1984 dans le nord de la mer d'Arabie. J'ai travaillé en étroite collaboration avec Dennis en tant que responsable des opérations du terminal. Lourdes, Dennis, Marlie (DGAR mai 84 - mai 85) et moi nous sommes reconnectés lorsque nous nous sommes tous réinstallés en Virginie du Nord à la fin des années 90. Ils ont déménagé à San Antonio fin 2005 ou début 2006.

Lourdes était l'une des personnes les plus élégantes que j'aie jamais rencontrées. Que Lourdes repose en paix après une épreuve horriblement douloureuse. Sa perte laisse un trou dans nos vies.

Cordialement, Jeff Swanson, DG 1984-85

Lourdes est née à Barangay Natividad, San Narciso, Zambales, Philippines, le 23 septembre 1952, et est décédée le 17 mars 2009 à San Antonio, Texas, à l'âge de 56 ans. Elle a fréquenté l'école primaire San Rafael-Natividad et le lycée Zambales Academy. École, San Narciso Zambales, Philippines. Lourdes a ensuite fréquenté l'Université de l'Est à Manille où il a obtenu un diplôme d'associé en sciences du secrétariat. Elle a travaillé de nombreuses années pour l'US Navy au département des contrats du dépôt d'approvisionnement de l'US Navy à Subic Bay aux Philippines et à l'installation de soutien naval de Diego Garcia dans les territoires britanniques de l'océan Indien. En 1986, Lourdes a épousé le capitaine de la marine américaine Dennis Lloyd Wright à Philadelphie, en Pennsylvanie. Elle a été précédée dans la mort par ses parents, Florencio et Claudia Sugui et son frère, Alfredo Sugui. Lourdes laisse dans le deuil son mari, le capitaine Dennis L. Wright, les beaux-enfants de l'US Navy (à la retraite) : le commandant Lori Krevetski et son mari, Brian et sa famille de Virginie et Robert Wright du Maryland petits-enfants : Christopher et Ashley Rogers, les frères Amanda Krevetski : Ernesto Sugui et sa femme, Lucina et sa famille Basilio Sugui et sa femme, Priscila et les sœurs de la famille : Zenaida et sa famille et Mirasol tous des Philippines, Loida Juico et son mari, Remigio et sa famille, Patricia Fridley et son mari, Rick et sa famille tous de San Antonio, Belles-sœurs du Texas : Ofelia Sugui et famille des Philippines, Karen Riley et famille de l'Arkansas, Linda Kennedy et famille du beau-frère de l'Illinois : Steve Wright et famille du Colorado, nombreux oncles, tantes et cousins.


Capitaine Jeffry J. Olson, USAF
Premier lieutenant Jorge I. Arteaga, USAF
Premier lieutenant Eric D. Heeden, USAF
3 février 1991

Perdu lorsque leur B-52 s'est écrasé au nord de l'île pendant la tempête du désert.
C'est le mémorial à leur mémoire au cimetière de Point Marianne sur Diego Garcia.


Merci à Lenny Carter pour cette photo.

Et un salut à ceux qui étaient ici avant nous.


Merci à Brendan Olson pour cette photo.

Jour du Souvenir, 2008
Extrait du Tropical Times, 14 novembre 2008
Par le spécialiste de la communication de masse 3e classe Crystal I. Jackson, correspondant du Tropical Times
Photos de la marine américaine par Neng Dumlao

Des militaires américains et britanniques ainsi qu'une vingtaine d'invités attachés à Diego Garcia se sont réunis mardi pour une cérémonie du jour du Souvenir au cimetière de Point Marianne.
Cette journée est connue aux États-Unis sous le nom de Journée des anciens combattants et au Royaume-Uni sous le nom de Jour de l'armistice.
Chaque mois de novembre, des personnes du monde entier prennent du temps entre leur travail et leur école pour réfléchir aux victimes tombées au combat lors de la Première Guerre mondiale et de toutes les guerres, campagnes et situations d'urgence qui ont suivi.
La Première Guerre mondiale a officiellement pris fin à la 11e heure du 11e jour de novembre 1918 avec la signature allemande de l'armistice.
Au cours de la 11e heure du jour spécial, un silence de deux minutes est observé à 11 heures, conformément à la signature effective de l'armistice.
À ce moment-là, tous les personnels doivent se tenir au garde-à-vous et les gardes doivent se présenter et présenter les armes tandis qu'aucun aéronef ne doit voler dans les airs pendant les deux minutes de silence autres que ceux des services réguliers.
"Il est respectueux de se souvenir des morts et du sacrifice que nos camarades militaires ont fait pour nous à l'époque afin que nous ayons la liberté que nous avons aujourd'hui", a déclaré la secrétaire britannique de Diego Garcia, Michelle Snow, lorsqu'on lui a demandé quelles étaient ses réflexions personnelles. de la cérémonie.

À gauche, le représentant britannique CDR Simon Nicholson de la Royal Navy, dépose une couronne au mât du drapeau du cimetière de Point Marianne lors de la cérémonie du souvenir de l'île mardi. Sur la droite se trouve une photo de la garnison britannique de Diego Garica le jour du Souvenir 2008.

Connaissez-vous quelqu'un dont il faut se souvenir sur cette page ?
S'il vous plaît envoyez-moi les informations par e-mail, et je vais l'inclure.

Visitez le reste du PPDRDG en revenant au plan du site et en choisissant une autre page !
Vous voulez utiliser quelque chose de ce site ? Voir les CONDITIONS D'UTILISATION.


USS Emory S. Land (AS 39)

L'USS EMORY S. LAND est le premier de la dernière classe d'annexes de sous-marins de la Marine et le premier navire de la Marine à porter ce nom. Le 1er février 2008, le navire a été transféré au programme de navires de mission spéciale du Military Sealift Command. Depuis lors, l'EMORY S. LAND est toujours commandé par un commandant de l'US Navy, mais les services de navigation, de pont, d'ingénierie, de cuisine et de steward ainsi que les fonctions de communication et d'approvisionnement sont assurés par des marins civils.

Cette section contient les noms des marins qui ont servi à bord de l'USS EMORY S. LAND. Ce n'est pas une liste officielle mais contient les noms des marins qui ont soumis leurs informations.

Livres de croisière USS EMORY S. LAND :

USS EMORY S. LAND dans l'actualité :

Histoire de l'USS EMORY S. LAND :
(avec des informations fournies par David Semenske, propriétaire de planche de l'USS EMORY S. LAND)

La quille a été posée pour l'USS EMORY S. LAND le 2 mars 1976 et le navire a été mis à l'eau le 4 mai 1977 après avoir été baptisé par sa marraine, Mme Sara H. Long. EMORY S. LAND a été livré à la Marine le 2 mars 1979, trois ans seulement après la pose de la quille. EMORY S. LAND a été placé "En Commission, Spécial" le 23 mars 1979, et a été placé "En Commission" le 7 juillet 1979.

L'objectif initial d'EMORY S. LAND était d'être une base flottante pour les sous-marins et de ne sortir que lorsqu'un sous-marin avait besoin de réparations en mer. Cependant, cela a changé à la suite de coupes budgétaires et les appels d'offres ont dû assumer des tâches supplémentaires. En septembre 1980, EMORY S. LAND se dirigea vers l'océan Indien, Diego Garcia, pour servir de navire de ravitaillement aux forces du Moyen-Orient impliquées dans les opérations dans le golfe Persique à la suite de la révolution en Iran. EMORY S. LAND a relevé le USS L.Y. SPEAR (AS 36) qui est ensuite retourné à Norfolk, en Virginie. Le LAND est resté en poste pendant six mois jusqu'à ce qu'il soit relevé par l'USS AJAX (AR 6).

En juillet 1986, EMORY S. LAND embarque en tant qu'officier du commandement tactique de quatre navires américains et de cinq navires étrangers en transit de la zone d'opérations de Virginia Capes vers le port de New York où il participe à l'International Naval Review et à la statue du 4 juillet. des cérémonies de la consécration de la liberté. En août 1987, EMORY S. LAND servait de plate-forme tactique et de communication pour le Submarine Squadron EIGHT et le Submarine Squadron SIX.

En 1988, EMORY S. LAND était en route et déployé pendant 182 jours. Pendant le déploiement, le navire a parcouru 26 011 milles marins et fait le tour du monde. Les visites portuaires comprenaient Lisbonne, le Portugal, Naples, l'Italie, Port-Saïd, l'Égypte, Mascate, Oman Fremantle, l'Australie et Rodman, le Panama. Au cours de ses 92 jours ancrés dans le nord de la mer d'Arabie, il s'est occupé des combattants de surface de la force opérationnelle interarmées au Moyen-Orient et des groupes aéronavals opérant dans le nord de la mer d'Arabie.

En juillet 1993, l'EMORY S. LAND a servi en tant que commandant du navire amiral du groupe de sous-marins TWO lors d'une escale à Boston, et a été le navire hôte d'une visite du commandant en chef de la flotte russe du Nord et de trois navires russes en visite.

Depuis sa mise en service, EMORY S. LAND a reçu deux mentions élogieuses d'unité méritoire, la médaille expéditionnaire de la marine, la médaille expéditionnaire des forces armées et cinq prix d'efficacité au combat en plus de nombreuses récompenses ministérielles. Le navire a remporté le Captain Edward F. Ney Memorial for Large Ship Food Service Excellence en 1985, 1995 et 1997, le Safety "S" Award en 1995 et 1997, le Red DC en 1995 et le Weapons Black "W" Award en 1996 et 1997.


L. Y. Spear AS-36 - Historique

Le Comstock (LSD 45) est le 5e navire de débarquement de quai de classe Whidbey Island et le deuxième navire de la marine américaine à porter le nom du Comstock Lode, un site minier pionnier américain près de Virginia City, Nevada. Le Comstock Lode, fondé en 1859, est devenu indélébile dans l'histoire de notre Ouest américain, il a produit plus de 500 000 000 $ en or et en argent.

La quille a été posée par Avondale Industries à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, le 27 octobre 1986 Le navire a été baptisé et lancé le 16 janvier 1988. Mme Jan Gray, l'épouse du général Alfered M. Gray, Jr., commandant du Corps des Marines, a été le sponsor du navire. Cmdr. Robert H. Howe est le futur commandant.

3 février 1990 L'USS Comstock a été mis en service lors d'une cérémonie au quai de Riverwalk Marketplace au centre-ville de la Nouvelle-Orléans.

5 février Le navire de débarquement du quai a déménagé au chantier naval d'Avondale à Alger.

Le 30 mars, le Comstock a embarqué trois Landing Craft Air Cushions (LCAC) au large de Panama City, en Floride, pour être livrés à l'ACU-5 à Camp Pendleton, en Californie.

Le 6 avril, le LSD 45 amarré à la station navale Rodman à Balboa, Panama, pour un bref arrêt pour faire le plein après avoir transité par le canal de Panama. Bref arrêt à Acapulco, au Mexique, pour un marin MEDEVAC en raison d'une possible crise cardiaque le 10 avril.

Le 17 avril, l'USS Comstock est arrivé dans son port d'attache de la base navale de San Diego, en Californie, après un transit de 19 jours depuis la Nouvelle-Orléans, en Louisiane.

Du 7 au 11 mai, le Comstock était en route pour un entraînement de routine dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone En cours pour les opérations locales le 4 juin En cours pour les essais de qualification des navires de systèmes de combat (CSSQT) du 7 au 15 juin En cours pour les opérations locales du 26 au 29 juin et du 19 au 20 juillet En cours pour l'examen opérationnel de l'usine de propulsion (OPPE) du 7 août -8 En cours pour les essais contractuels finaux du 14 au 17 août En cours pour l'entraînement Shakedown du 27 août au 13 septembre En cours pour une croisière d'une journée pour les personnes à charge le 14 septembre.

Le 15 septembre, l'USS Comstock a commencé une disponibilité post-shakedown (PSA) de deux mois au chantier naval Soutwest Marine à San Diego.

Le 26 novembre, le Comstock s'est arrêté à Naval Station Treasure Island à San Francisco, Californie, pour une formation de quatre jours. En cours pour une formation de recyclage amphibie (PHIBREFTRA) du 30 novembre au 11 décembre.

Du 10 au 11 janvier 1991, le navire de débarquement du quai était en route pour un entraînement de routine au large des côtes du sud de la Californie En cours à nouveau du 14 au 18 et du 23 au 25 janvier En cours pour REFTRA du 4 au 8, 11 au 15 et 19 février -22e.

Le 26 février, l'USS Comstock a quitté San Diego pour transporter quatre nouveaux LCAC de Panama City, en Floride. Brève escale à la base navale Rodman le 7 mars. Traversé le canal de Panama le 8 mars.

10 mars, LSD 45 ancré au large de George Town, îles Caïmans, pour une visite portuaire de trois jours Inport Panama City du 16 au 17 mars Retourné chez lui le 1er avril En cours pour un entraînement de routine du 9 au 11 avril En cours pour OPPE du 16 au 17 avril .

Du 30 avril au 12 mai, le Comstock était en cours à l'appui de l'opération Kernel Usher 91-1 dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone.

29 mai, l'USS Comstock a quitté la base navale de San Diego pour son premier déploiement, dans le cadre de l'USS Peleliu (LHA 5) ARG, dans le cadre de l'opération Desert Storm.

Le 13 juin, le Comstock est arrivé au large d'Iwo Jima pour participer à la commémoration annuelle de la célèbre bataille du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale.

18 juin, le navire de débarquement du quai s'est arrêté dans la baie de Subic, aux Philippines, pour une brève escale à l'appui de l'opération Fiery Vigil après l'éruption du mont Pinatubo le 16 juin Ancré au large de Cebu City du 19 au 20 juin Entretien à la station navale de Subic Bay à partir du 22 juin -24 et 25-26.

Le 30 juin, l'USS Comstock est arrivé à Hong Kong pour une visite portuaire de cinq jours. Ancré au large de Singapour pour embarquer des pièces de rechange et des photographes de livres de croisière le 9 juillet. 31.

21 juillet, Lance Cpl. A. P. San Juan a été tué dans le pont du puits lorsqu'un camion sans pilote de 5 tonnes a dévalé la rampe et l'a heurté par derrière.

Du 2 au 5 août, le Comstock a été ancré au large de Bahreïn Inport Manama du 5 au 10 août Ancré au large d'Al Hamra pour PHIBLEX du 13 au 19 août.

Le 23 août, l'USS Comstock a amarré à l'extérieur de l'USS L. Y. Spear (AS 36) à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour un appel d'offres de 12 jours. Ancré à Bahreïn Bell-Sitrah Anchorage du 11 au 12 septembre.

Du 13 au 22 septembre, le LSD 45 a été ancré dans le centre du golfe Arabique pour des tâches de sauvetage et de sécurité après qu'un MH-53 Sea Dragon, du HM-15 embarqué à bord du Peleliu, s'est écrasé en mer le 12 septembre. Les six membres d'équipage décédés.

Le 24 septembre, l'USS Comstock s'est rendu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour une escale de cinq jours. A participé à l'exercice Sea Soldier V, au large des côtes d'Oman, du 2 au 9 octobre En cours dans le nord de la mer d'Arabie jusqu'au 20 octobre.

Le 27 octobre, le Comstock est arrivé à la base navale britannique de Sembawang à Singapour pour une visite portuaire de cinq jours à Inport Pearl Harbor, à Hawaï, du ?-19 novembre.

27 novembre, l'USS Comstock est retourné à San Diego après un déploiement de six mois dans les 5e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

18 janvier 1992 Cmdr. Ward L. Harris, Jr., soulagé le Cmdr. Robert H. Howe comme commandant du LSD 45.

Du 4 au 5 février, le Comstock était en route pour un entraînement de routine En cours pour les opérations amphibies du 10 au 11 février En cours à nouveau le 18 février.

Le 20 février, l'USS Comstock a amarré au quai 1 à Naval Station Treasure Island, San Francisco, Californie, pour une brève escale au port pour embarquer une barge de carburant pour le transport à Key West, Floride En cours pour les opérations locales du 21 au 28 février.

Le 2 mars, le LSD 45 s'est rendu à la base navale du comté de Ventura à Port Hueneme, en Californie, pour une escale de deux jours afin d'embarquer des LARC endommagés pour le transport vers Gulfport, Mississippi, a transité par le canal de Panama le 14 mars.

17 mars, l'USS Comstock a jeté l'ancre au large de Cancun, au Mexique, pour une escale de cinq jours Ancré au large de Key West le 23 mars Inport Gulfport, Mississippi, du 25 au 26 mars Visite du port à Panama City, en Floride, du 27 au 30 mars d'embarquer quatre nouveaux LCAC Transited Panama Canal en direction sud le 3 avril.

Le 8 avril, le Comstock a jeté l'ancre au large d'Acapulco, au Mexique, pour une visite portuaire de trois jours et le déchargement de munitions à la Naval Weapons Station Seal Beach, en Californie, du 16 au 17 avril.

20 avril Le navire de débarquement du quai est retourné au port d'attache après une période de sept semaines sous-marine.

Le 24 avril, l'USS Comstock est entré dans le chantier naval de Southwest Marine pour une disponibilité de maintenance planifiée (PMA) de trois mois en cours pour des essais en mer du 21 au 23 juillet Chargement de munitions à la Naval Air Station North Island le 12 août En cours le 19 août.

Le 21 août, le Comstock est arrivé à la base aéronavale d'Alameda, à San Francisco, pour une escale de 10 jours pour récupérer l'Army Corps of Engineers au large de l'île de San Clemente le 2 septembre. 11-17 En cours pour les opérations amphibies le 21 septembre Inport NAS Alameda du 25 au 29 septembre Rentré chez lui le 3 octobre En cours pour la disponibilité de formation sur mesure du navire (TSTA) I du 5 au 9 octobre En cours pour l'entraînement de routine du 5 au 9 octobre. 13-16

Le 30 octobre, l'USS Comstock a quitté la base navale de San Diego pour des opérations de lutte contre la drogue.

Le 2 novembre, le Comstock est arrivé à Mazatlan, au Mexique, pour une visite portuaire de quatre jours. Brève escale à la base navale Rodman pour faire le plein le 16 novembre. Inport Balboa, au Panama, à nouveau du 28 novembre au 1er décembre. Rentré chez lui le 18 décembre. .

Du 19 au 22 janvier 1993, l'USS Comstock était en cours pour les opérations amphibies En cours pour TSTA II du 30 janvier au 5 février et du 8 au 12 février En cours pour les opérations locales du 16 au 19 février En cours pour les opérations amphibies du 2 mars -9 En cours pour TSTA III du 22 au 26 mars En cours pour les opérations locales du 13 au 14 avril En cours pour les opérations amphibies du 19 au 30 avril En cours pour l'entraînement de routine du 17 au 19 mai En cours pour le problème d'évaluation finale (FEP) du 24 mai 27 En cours pour l'exercice de la flotte (FLEETEX) du 18 juin au 1er juillet En cours pour les opérations locales du 19 au 23 juillet En cours pour la croisière de la journée des personnes à charge le 27 août.

3 septembre, l'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement prévu dans le Pacifique occidental dans le cadre de l'USS New Orleans (LPH 11) ARG.

Le 21 septembre, le Comstock a amarré à l'installation navale de White Beach à Okinawa, au Japon, pour une escale de quatre jours afin de procéder au déchargement et au lavage du véhicule pour inspection agricole par les Australiens.

Le 28 septembre, le LSD 45 s'est amarré à la bouée n°50 dans le port de Victoria pour une visite du port Liberty de cinq jours à Hong Kong.

7 octobre, Cmdr. Edward W. Herbert, III soulagé le Cmdr. Ward L. Harris, Jr., en tant que commandant du Comstock lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire en mer.

Le 18 octobre, l'USS Comstock est arrivé au large de Mogadiscio, en Somalie, à l'appui de l'opération Restore Hope.

Le 6 décembre, le Comstock s'est rendu à Victoria, aux Seychelles, pour une visite portuaire de quatre jours. Ancré au large de Mogadiscio du 12 décembre au 1er février 1994.

Le 7 février, le navire de débarquement a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une escale de cinq jours à Hong Kong du 18 au 22 février à Inport Sasebo, au Japon, pour échanger le LCAC du 23 au 25 février.

Le 7 mars, le Comstock s'est rendu à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une escale de deux jours afin d'embarquer des amis et des membres de la famille pour une croisière en tigre déchargé le 15e MEU à Camp Pendleton le 17 mars.

Le 18 mars, l'USS Comstock est retourné à San Diego après un déploiement de six mois et demi.

Le 3 mai, le LSD 45 a quitté la base navale de San Diego pour une évaluation du Board of Inspection and Survey (INSURV).

Le 16 mai, l'USS Comstock est entré dans le chantier naval de Southwest Marine pour une PMA de trois mois en cours pour les essais en mer du 16 au 17 août en cours pour l'évaluation de l'état de préparation et de la formation (CART) II du 8 au 9 septembre en cours pour les opérations locales et les munitions en cours du 12 au 16 septembre En cours pour TSTA I du 3 au 7, 11-14 et 17-21 octobre En cours pour PHIBREFTRA du 18 au 23 novembre En cours pour TSTA II du 28 novembre au 2 décembre En cours pour l'entraînement de routine du 12 au 14 décembre et du 4 au 6 janvier 1995 En cours pour TSTA III du 23 au 26 janvier et du 31 janvier au 1er février En cours pour OPPE du 8 au 9 février En cours pour COMPTUEX du 17 au 23 février En cours pour FEP du 27 février au 3 mars et du 6 au 10 mars.

Du 24 au 31 mars, le Comstock était en cours à l'appui de l'exercice Kernel Blitz '95 dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours pour FLEETEX 95-1 du 3 au 7 avril En cours pour les opérations locales du 10 au 14 et du 17 au 21 avril En cours pour FLEETEX 95-1M du 24 avril au 19 mai En cours pour une croisière entre amis et famille le 17 juin.

19 juin, Cmdr. Douglas F. Whalen soulagé le Cmdr. Edward W. Herbert, III en tant que commandant de l'USS Comstock.

23 juin, l'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement prévu dans le cadre de l'USS New Orleans ARG.

Le 17 juillet, le Comstock s'est arrêté à Hong Kong pour une escale de cinq jours.

Le 26 juillet, le LSD 45 a jeté l'ancre à Man-O'-War Anchorage à Singapour pour une visite portuaire de cinq jours.

Le 15 août, l'USS Comstock a amarré à la base navale d'Aqaba pour participer à un exercice de deux semaines Infinite Moonlight avec les Forces armées jordaniennes en cours pour la phase en mer du 20 au 24 août Inport Aqaba à nouveau du 24 au 30 août.

Le 8 septembre, le Comstock s'est rendu à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour un entretien de 11 jours.

Le 4 octobre, le quai de débarquement amarré à Koweït City pour une escale de six jours pour recharger les Marines après avoir participé à un exercice de deux semaines Eager Mace 96-1 Visite du port à Manama, Bahreïn, du 20 au 24 octobre après avoir participé à exercice Neon Falcon.

Le 27 octobre, l'USS Comstock s'est de nouveau arrêté à Jebel Ali pour une escale de neuf jours à des fins de maintenance et pour effectuer des lavages de contre-mesures agricoles de tous les équipements embarqués. Départ du golfe Arabique le 6 novembre Départ de la mer d'Arabie du Nord le 10 novembre.

Le 20 novembre, le Comstock est arrivé à Fremantle, en Australie, pour une visite de six jours à Perth Inport Naval Station Pearl Harbor du 14 au 15 décembre Déchargement à Camp Pendleton le 21 décembre.

22 décembre, l'USS Comstock est retourné à la base navale de San Diego après un déploiement de six mois dans la 5e et 7e flotte AoR des États-Unis.

5 février 1996 USS Comstock est entré en cale sèche au chantier naval de Southwest Marine pour une disponibilité de maintenance progressive en cale sèche (DPMA) de quatre mois Retourné à NAVSTA San Diego le 21 mars En cours pour des essais en mer du 3 au 5 juin En cours pour le chargement de munitions au NAS Île du Nord et opérations locales du 25 au 28 juin En cours pour TSTA I du 22 au 26 juillet, du 29 juillet au 2 août et du 5 au 9 août En cours pour TSTA II du 16 au 20 et du 23 au 27 septembre En cours pour un invité Croisière du 1er au 4 octobre En cours à l'appui de l'exercice NORTHPAC le 9 octobre.

Le 12 octobre, le Comstock est arrivé à San Francisco, en Californie, pour une visite du port de quatre jours. Rentré chez lui le 18 octobre En cours pour des opérations locales avec des étudiants juniors du ROTC de la Marine du 29 octobre au 1er novembre En cours pour une croisière d'invités à partir de novembre 5-8 et 10-13 déc. En cours pour l'entraînement de routine du 17 au 20 déc.

Du 21 au 24 janvier 1997, le LSD 45 était en cours pour des opérations amphibies. En cours au large des côtes du sud de la Californie, à nouveau du 28 au 31 janvier et du 18 au 19 février.

21 février, Cmdr. Gregg S. Jackson a soulagé le Cmdr. Douglas F. Whalen en tant que 5e commandant de l'USS Comstock.

Du 4 au 6 mars, le Comstock était en cours d'entraînement de routine En cours pour TSTA III du 12 au 14 mars et FEP du 14 au 17 avril En cours à nouveau le 21 avril.

Le 23 avril, l'USS Comstock a jeté l'ancre au large de Cabo San Lucas, au Mexique, pour une escale de quatre jours. Rentré chez lui le 29 avril.

Du 8 au 16 mai, le navire de débarquement du quai était en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite 97-12M En cours pour COMPTUEX 97-13M du 9 au 13 juin En cours pour FLEETEX/Kernel Blitz du 20 juin au 3 juillet En cours pour l'exercice de la Force opérationnelle interarmées ( JTFEX) du 14 au 25 juillet En cours pour une croisière entre amis et famille du 21 au 22 août.

28 août, l'USS Comstock a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu dans le cadre de l'USS Peleliu (LHA 5) ARG.

Le 5 septembre, le Comstock est arrivé à la base navale de Pearl Harbor pour une escale de trois jours à Inport Apra Harbor, Guam, du 19 au 22 septembre.

1er octobre LSD 45 ancré à Man-O'-War Anchorage pour une visite portuaire de cinq jours à Singapour Ancré au large de Phuket, Thaïlande, du 7 au 11 octobre Entré dans le golfe Persique le 20 octobre Inport Manama, Bahreïn, du 7 octobre 22-26.

Le 27 octobre, l'USS Comstock s'est rendu à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une semaine d'entretien. L'opération Silent Assurance a été soutenue au large du Qatar du 15 au 18 novembre. 26 novembre-1er décembre.

Le 2 décembre, le Comstock s'est rendu à Koweït City pour une escale de quatre jours pour décharger les Marines dans le cadre de l'exercice Eager Mace Inport Manama du 11 au 12 décembre Ancré au large du Koweït du 13 au 15 décembre et du 20 au 26 décembre Inport Manama du 27 au 28 décembre Backload à Koweït du 30 décembre au 4 janvier.

7 janvier 1998 Le quai de débarquement s'est à nouveau rendu à Jebel Ali pour une escale de trois jours A quitté le golfe Persique le 10 janvier Inport Port Blair, Inde, du 19 au 20 janvier Ancré au large de Penang, Malaisie, du 22 au 25 janvier .

Le 29 janvier, l'USS Comstock a jeté l'ancre au large de Bali, en Indonésie, pour une escale de cinq jours dans le port d'Inport Apra, à Guam, du 9 au 10 février.

Le 18 février, le LSD 45 s'est arrêté à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une escale de deux jours afin d'embarquer des "Tigers".

27 février, l'USS Comstock est retourné à San Diego après un déploiement de six mois dans les 5e et 7e AoR de la flotte américaine.

Du 30 mars au 1er avril, le Comstock était en cours pour le pré-INSURV En cours pour l'évaluation INSURV le 7 avril.

Le 29 avril, l'USS Comstock a fait escale à San Francisco, en Californie, pour une escale de cinq jours.

Le 18 mai, le navire de débarquement du quai a commencé une maintenance planifiée de deux mois (PMA) en cours pour des essais en mer du 23 au 25 juillet En cours le 31 juillet Arrêt de nuit à la base navale d'Everett, Washington, du 4 au 5 août.

Le 5 août, l'USS Comstock est arrivé à Seattle, Washington, pour une visite portuaire de cinq jours afin de participer aux festivités de Seafair. Il est rentré chez lui le 14 août En cours pour des opérations locales du 2 au 4 septembre En cours pour CART II du 8 au 11 septembre .

25 septembre, Cmdr. Edward Barfield a soulagé le Cmdr. Gregg S. Jackson en tant que CO du Comstock.

Du 6 au 9 octobre, le LSD 45 était en cours pour le programme "Leaders to Sea" dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone En cours pour TSTA I du 19 au 22 et 29-30 octobre En cours pour TSTA II du 1er au 3 et 7 au 11 décembre En cours pour ECERT du 14 au 15 décembre En cours pour la formation de routine du 11 au 15 janvier et janv. 19-22, 1999 En cours pour FEP du 26 au 28 janvier En cours pour l'entraînement de type et la voile en groupe avec le DESRON 1 du 1er au 5 mars En cours pour l'entraînement de routine du 14 au 16 avril.

Le 30 avril, le Comstock est arrivé à San Francisco pour une escale de trois jours.

Le 21 mai, l'USS Comstock a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu à l'appui de l'exercice de préparation et de formation à la coopération à flot (CARAT).

28 mai, le navire de débarquement du quai s'est arrêté à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une escale de trois jours à l'installation navale d'Inport White Beach à Okinawa, au Japon, du 13 au 17 juin.

Le 27 juin, l'USS Comstock est arrivé à Lumut, en Malaisie, pour la première phase de CARAT. En cours pour la phase en mer du 5 au 7 juillet. Inport Lumut à nouveau pour les cérémonies de clôture du 7 au 10 juillet.

Le 11 juillet, le LSD 45 est arrivé à Singapour pour la deuxième phase de la coopération à flot et de la formation en cours pour la phase en mer le 19 juillet A quitté Singapour le 23 juillet.

Le 26 juillet, le Comstock est arrivé dans l'installation de la Marine royale thaïlandaise à Sattahip pour participer à CARAT Thaïlande En cours pour la phase en mer le 2 août A quitté la Thaïlande le 6 août.

Le 11 août, l'USS Comstock est entré dans Tanjung Perak à Surabaya, en Indonésie, pour la dernière phase de l'exercice CARAT jusqu'au 24 août.

26 août, le Comstock mouille à 2 n.m. au large de la côte ouest de Bali, en Indonésie, pour cinq jours de liberté Débarquement à Okinawa du 9 au 13 septembre Inport Pearl Harbor du 24 au 29 septembre.

6 octobre, l'USS Comstock est retourné au port d'attache après une période de quatre mois et demi en cours.

Du 3 au 6 novembre, le Comstock était en route pour le déchargement de munitions à NWS Seal Beach a commencé une disponibilité de maintenance planifiée (PMA) le 17 novembre.

2 juin 2000 Cmdr. Sinclair M. Harris a soulagé le Cmdr. Edward Barfield comme commandant du LSD 45.

Le 2 mars 2001, l'USS Comstock est arrivé à San Francisco, en Californie, pour une visite portuaire de trois jours afin de participer à la Fleet Week.

Du 26 mars au 6 avril, le Comstock était en cours à l'appui de l'exercice amphibie semestriel Kernel Blitz En cours pour COMPTUEX du 1er au 11 mai En cours pour FLEETEX du 1er au 13 juin En cours pour ARGEX/SOCEX du 22 juin au 2 juillet En cours pour les essais en mer du 7 au 9 août.

13 août, l'USS Comstock a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu au Moyen-Orient dans le cadre de l'USS Peleliu ARG Inport Pearl Harbor du 20 au 21 août.

Le 7 septembre, le navire de débarquement du quai est arrivé à Darwin, en Australie, pour une visite du port et pour décharger le PBY Catalina Underway le 12 septembre, plus tôt que prévu, après l'attaque terroriste contre les États-Unis.

Du 15 au 18 septembre, le Comstock était en route au large du Timor oriental à l'appui de l'opération humanitaire Handsclap.

Début octobre, le nombre de Marines a été débarqué pour insertion au Pakistan afin de sécuriser l'aérodrome de Pasni.

Le 26 octobre, le LSD 45 est entré dans le golfe Persique pour décharger la majorité des Marines restants à Bahreïn.

Du 8 au 12 janvier 2002, l'USS Comstock a été ancré au large de la base navale du Koweït pour charger des Marines.

Le 28 janvier, l'USS Comstock s'est arrêté à Fremantle, en Australie, pour une visite de quatre jours à Perth.

6 février, Cmdr. Jonathan M. Pathfield soulagé le Cmdr. Sinclair M. Harris en tant que 8e commandant de Comstock.

Le 7 février, le Comstock est arrivé à Sydney, en Australie, pour une visite portuaire de six jours à Inport Pearl Harbor du 23 au 24 février Ancré au large de Camp Pendleton pour un déchargement le 2 mars.

4 mars, l'USS Comstock est retourné à la base navale de San Diego après un déploiement de près de sept mois dans les 5e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine.

8 avril, LSD 45 amarré à Bravo Pier sur la base aéronavale de l'île du Nord pour décharger 42 missiles à cellule roulante (RAM) ancrés à Coronado Roads le 9 avril pour transférer des munitions à l'USS Rushmore (LSD 47) En cours pour les qualifications d'atterrissage sur le pont avec le HC- 3 et HC-11 du 10 au 11 avril.

Le 18 avril, l'USS Comstock est entré dans le chantier naval de Southwest Marine pour une maintenance planifiée de trois mois en cale sèche (DPMA) en cale sèche du 8 mai au 19 juin en cours pour les essais en mer du 15 au 19 juillet en cours pour la formation d'orientation professionnelle de la Marine pour les aspirants de marine ( CORTRAMID) croisière et essais en mer du 29 juillet au 2 août En cours pour CART II du 5 au 7 août En cours pour les opérations amphibies du 19 au 23 août En cours pour TSTA I du 16 au 20 sept. En cours pour TSTA II du 16 au 20 sept. 30-4 oct. En cours pour les opérations amphibies le 7 oct.

Le 11 octobre, le Comstock s'est rendu à San Francisco, en Californie, pour une visite portuaire de quatre jours afin de participer à la Fleet Week Returned home le 18 octobre.

Du 21 octobre au 1 novembre, le LSD 45 était en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX), dans le cadre de l'USS Tarawa (LHA 1) ARG en cours pour l'entraînement de routine du 4 au 8 novembre et du 18 au 22 novembre en cours pour chargement de munitions à Seal Beach du 10 au 12 décembre.

17 janvier 2003 L'USS Comstock a quitté San Diego, dans le cadre de la Force opérationnelle amphibie Ouest (ATF-W), pour un déploiement de pointe à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme. Embarquement du 1er Bon et du 3e Bon LAR, 11e Régiment de Marines au large de Camp Pendleton.

Le 11 février, le navire de débarquement du quai s'est arrêté dans le port d'Apra, à Guam, pour une escale de deux jours. Il est entré dans le golfe Persique le 22 février. Le Comstock a ensuite assumé le rôle de "navire-mère" de l'Opération d'intervention environnementale maritime (MERO), en cas de déversement de pétrole délibéré dans le nord du golfe Persique.

Le 10 mars, l'USS Comstock s'est rendu à Ash Shuaybah, au Koweït, pour embarquer du personnel et de l'équipement et du personnel du Naval Supervisor of Salvage (NAVSUPSALV) et de la U.S. Coast Guard National Strike Force à l'appui de la mission MERO amarré à la jetée de Mina Salman à Manama le 30 mars.

Le 15 avril, le LSD 45 s'est de nouveau rendu à Manama, à Bahreïn, pour une escale de deux jours afin de décharger l'équipement et le personnel MERO.

Le 20 juin, le Comstock est arrivé à la base navale de Pearl Harbor pour une escale d'une semaine.

3 juillet, l'USS Comstock est retourné au port d'attache après un déploiement de combat de près de six mois.

6 août Le navire de débarquement du quai a amarré à Bravo Pier, NAS North Island pour décharger les missiles RAM En cours pour des opérations locales du 13 au 14 août En cours à nouveau le 2 septembre.

Le 5 septembre, l'USS Comstock est arrivé à Victoria, en Colombie-Britannique, au Canada, pour une visite portuaire de quatre jours. Il est rentré chez lui le 12 septembre. Déchargement de munitions à NWS Seal Beach du 17 au 19 septembre. Début d'une disponibilité de maintenance planifiée (PMA) de six semaines le 1er octobre.

23 octobre, Cmdr. John J. Braunschweig soulagé le Cmdr. Jonathan M. Padfield en tant que commandant du Comstock lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Du 20 au 24 novembre, le Comstock était en route pour CART II au large des côtes du sud de la Californie.

27 mai 2004 L'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement intensif, avec l'USS Belleau Wood (LHA 3) Expeditionary Strike Group (ESG) et la 11e MEU, à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

Le 20 juillet, le LSD 45 a pris ses fonctions de base de transfert à flot (AFSB) dans le nord du golfe Persique, pour assurer la sécurité du terminal pétrolier d'Al Basrah (ABOT) et du terminal pétrolier de Khawr Al Amaya (KAAOT).

24 octobre, l'USS Comstock est retourné au port d'attache après un déploiement de cinq mois à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

26 mai 2005 Cmdr. Paul J. Shock soulagé le Cmdr. John J. Braunschweig en tant que 10e commandant du LSD 45.

Le 6 décembre, The Comstock est actuellement en cours dans le SOCAL Op. Zone pour l'entraînement de routine.

Le 9 décembre, l'USS Comstock a chargé avec succès une section de 270 pieds du Navy Lighter System (NLS) dans le pont du coffre du navire, ce qui en fait le premier navire de la côte ouest à le faire. Le NLS a été développé pendant la Seconde Guerre mondiale comme méthode de déplacement d'équipement d'un navire à un autre, mais n'a jamais été chargé sur un navire jusqu'à récemment pour soutenir l'ouragan Katrina. NLS est un système de quai flottant conçu pour atteindre des endroits où les installations portuaires conventionnelles peuvent être endommagées, inadéquates ou inexistantes. Le système s'assemble en mer et se connecte comme des blocs de construction pour former des ferries, des jetées de pont-jetée ou des plates-formes de déchargement de rampe de navires.

24 juin 2006 Le LSD 45 est récemment arrivé à Port Hueneme, en Californie, pour une escale dans le cadre des Seabee Days. La célébration de cette année marquera la 20e édition des Seabee Days où la communauté est invitée à bord pour un aperçu direct des ingénieurs en construction de la Marine.

13 septembre, l'USS Comstock a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu, avec l'USS Boxer (LHD 4) ESG-5 et la 15e MEU, à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

12 octobre, le navire de débarquement du quai a pénétré dans la base navale de Changi, à Singapour, pour une escale prévue au port.

20 novembre, Cmdr. Burt L. Espe soulagé le Cmdr. Paul J. Shock comme commandant de l'USS Comstock.

13 mars 2007 Le Comstock a débarqué des Marines et des Seabees, du 3e Marine Expeditionary Force (MEF) stationné à Okinawa, à Legaspi, aux Philippines, dans le cadre de l'opération Goodwill III.

31 mai, l'USS Comstock est retourné à San Diego après un déploiement prolongé de près de neuf mois dans le Pacifique occidental et au Moyen-Orient.

Le 12 juillet, l'USS Comstock est actuellement au large d'Hawaï pour participer à l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) 2008.

1er avril 2008 Cmdr. Paul Gilmartin a soulagé le Cmdr. Burt L. Espe comme commandant du LSD 45.

9 janvier 2009 L'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement prévu au Moyen-Orient, avec l'USS Boxer (LHD 4) ESG et la 13e MEU.

20 février Le navire de débarquement a jeté l'ancre au large des côtes de Malé, en République des Maldives, pour un exercice de quatre jours Coconut Grove.

8 juillet, le Comstock a récemment jeté l'ancre à Apra Harbour, Guam, pour une escale de routine.

1 août, l'USS Comstock est retourné au port d'attache après une période de sept mois en cours dans la zone de responsabilité de la 5e flotte américaine.

2 avril 2010 Cmdr. Lance L. Lesher soulagé le Cmdr. Paul Gilmartin en tant que commandant du Comstock lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

24 juin, le navire de débarquement du quai est arrivé à la base commune Pearl Harbor-Hickam pour participer à l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) 2010.

Le 5 novembre, le Comstock est actuellement en cours pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX), au large des côtes du sud de la Californie.

22 février 2011 L'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement programmé, dans le cadre du Boxer Amphibious Ready Group (ARG).

Le 1er mars, le Comstock est arrivé à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une visite de routine au port.

12 mars, le navire de débarquement du quai s'est arrêté dans le port d'Apra, à Guam, pour une escale de routine.

Le 18 juillet, l'USS Comstock est actuellement ancré au large de la base navale du Koweït participant à un exercice amphibie bilatéral Eager Mace 11-2, entre les forces armées américaines et koweïtiennes.

24 juillet, le Comstock est récemment arrivé au Royaume de Bahreïn pour une visite portuaire programmée.

Le 22 août, l'USS Comstock a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une escale de trois jours.

Le 31 août, le LSD 45 est arrivé à Hong Kong pour une escale de quatre jours.

Le 9 septembre, le Comstock est arrivé à la base navale de Guam pour une visite de routine au port.

30 septembre, l'USS Comstock est retourné à la base navale de San Diego après un déploiement de sept mois. Le système aérien sans pilote Scan Eagle, embarqué à bord du Comstock, a effectué plus de 120 missions totalisant 900 heures de vol. Le navire a également effectué des visites portuaires à Salalah, Oman et Aqaba, en Jordanie.

3 novembre, le capitaine John C. Ring soulagé le Cmdr. Lance L. Lesher en tant que 14e commandant du LSD 45 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à San Diego.

4 avril 2012 General Dynamics NASSCO s'est vu attribuer une modification de 69 millions de dollars au contrat précédemment attribué (N00024-08-C-4410) pour le USS Comstock pour l'exercice 2012 Extended Drydocking Phased Maintenance Availability (E-DPMA). Les travaux devraient être achevés d'ici mai 2013 et comprennent une rénovation et une modernisation en profondeur d'un navire de classe LSD, y compris des modifications et des réparations, ainsi que l'inspection et les tests de tous les systèmes et composants du navire, garantissant un fonctionnement sûr et fiable du navire.

Le 22 août, General Dynamics NASSCO a obtenu une modification de contrat de 104 millions de dollars pour l'USS Comstock. La disponibilité a commencé le 2 mai.

En septembre, le Comstock a quitté la cale sèche et a été transféré au chantier naval HII Continental Maritime de San Diego.

8 février 2013 Le capitaine Ronald L. Ravelo a soulagé le capitaine John C. Ringas en tant que commandant du LSD 45 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord de l'ex-USS Midway.

13 mars 2014, l'USS Comstock a récemment quitté San Diego pour des opérations de groupe avec l'USS Makin Island (LHD 8) en cours pour l'escadron amphibie (PHIBRON) 5/ Marine Expeditionary Unit Integration Training (PMINT) du 7 au 19 avril.

12 avril, Cmdr. Scott T. Tasin a soulagé le capitaine Ronald L.Ravelo en tant que commandant du Comstock lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire au large des côtes du sud de la Californie.

Le 6 mai, le Comstock a quitté le port d'attache pour un exercice d'unité de formation composite de deux semaines (COMPTUEX) en cours pour un exercice de certification (CERTEX) du 10 au 23 juin.

25 juillet, l'USS Comstock a quitté San Diego pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 20 août, l'USS Comstock a jeté l'ancre dans le port de Victoria pour une escale de trois jours à Hong Kong.

Du 28 août au 2 septembre, le Comstock a participé à un exercice amphibie conjoint MALUS AMPHEX 2014, au large des côtes de Sabah, en Malaisie A traversé le détroit de Malacca le 6 septembre Est entré dans le golfe Persique le 15 septembre.

19 septembre, le navire de débarquement du quai a récemment ancré au large de la base navale du Koweït pour décharger des Marines et de l'équipement pour des exercices d'entraînement au maintien en puissance.

Le 1er octobre, l'USS Comstock a amarré au quai 13 du port de Mina Salman à Manama, au Bahreïn, pour une visite de quatre jours au port de liberté, à nouveau à Inport Manama pour des réparations urgentes de son moteur diesel de propulsion principal (MPDE) 2A à la mi-octobre.

Du 7 au 10 décembre, le Comstock a été ancré au large de la base navale du roi Abdul Aziz pour le déchargement de marines et d'équipements à l'appui d'un exercice amphibie biennal Red Reef 15, en Arabie saoudite, jusqu'au 16 décembre.

Le 31 décembre, l'USS Comstock a effectué des qualifications d'appontage au large des côtes du Koweït avec deux Apaches AH-64E de l'armée américaine et deux Blackhawks UH-60, affectés aux "Pistoleros" du 4-501st Aviation Regiment, 1st Armored Division et aux "Renegaders" de Bravo Co. 2 , 147e Régiment d'aviation, 34e CAB.

16 janvier 2015 Le Comstock a amarré à la base navale de Changi à Singapour pour une visite au port prévue Amarré à la base navale de Sepanggar, en Malaisie, du 22 au 29 janvier Inport Pearl Harbor, Hawaï, du 14 au 18 février.

25 février, l'USS Comstock est retourné au port d'attache après un déploiement de sept mois.

Le 9 avril, BAE Systems San Diego Ship Repair a obtenu une modification de 35,1 millions de dollars à un contrat précédemment attribué (N00024-12-C-4403) pour la disponibilité de maintenance progressive (PMA) de Comstock. Les travaux devraient être terminés d'ici février 2016.

Le 13 avril, le LSD 45 a quitté la base navale de San Diego pour une semaine en cours pour décharger des munitions à la Naval Weapons Station Seal Beach, en Californie.

Le 26 juin, le Comstock est actuellement amarré au chantier naval de Huntington Ingalls Industries (HII) Continental Maritime de San Diego.

9 juillet, Cmdr. Gervy J. Alota soulagé le Cmdr. Scott T. Tasin en tant que 17e commandant de Comstock lors d'une cérémonie de passation de commandement à la base navale de San Diego.

Le 18 décembre, l'USS Comstock a déménagé "dead-stick" au poste à quai 5, quai 1 sur la base navale de San Diego.

5 février 2016 Le Comstock est rentré au port d'attache après deux jours en cours pour des essais en mer. En cours du 16 au 21 mars.

31 mars, le navire de débarquement à quai a amarré à Bravo Pier, Naval Air Station North Island pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de partir pour un entraînement de routine Amarré au quai 2, Pier 6 le 8 avril En cours à nouveau du 11 au 14 avril.

Le 13 mai, l'USS Comstock a amarré au poste d'amarrage 1, quai 6 sur la base navale de San Diego après quatre jours en cours au large des côtes du sud de la Californie En cours le 16 mai Brève escale à Bravo Pier le 19 mai.

Le 25 mai, le Comstock a quitté son port d'attache pour deux jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours pour Group Sail, dans le cadre de l'USS Makin Island (LHD 8) ARG, le 13 juin Amarré au quai 6, quai 6 le 17 juin En cours à l'appui du programme CORTRAMID le 30 juin.

1 juillet, LSD 45 amarré au quai 1, Pier 6 sur la base navale de San Diego en cours pour l'escadron amphibie (PHIBRON) 5/Marine Expeditionary Unit Integration Training (PMINT), avec la 11e MEU, du 11 au 22 juillet en cours pour une formation composite Exercice d'unité (COMPTUEX) du 11 au 25 août.

Le 7 septembre, l'USS Comstock a amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de commencer l'exercice de certification (CERTEX) Brève escale au large de la base navale de Point Loma le 19 septembre Amarré au quai 1, Pier 12 le 22 septembre.

14 octobre, l'USS Comstock a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu dans le cadre de l'USS Makin Island ARG.

Le 4 novembre, le Comstock est récemment arrivé au large des côtes de Tinian, îles Mariannes du Nord, pour mener des opérations amphibies combinées, avec le JS Hyuga (DDH 181) ATF, à l'appui d'un exercice biennal Keen Sword 2017 Inport Apra Harbour, Guam, à partir de novembre 10-11.

Le 16 novembre, le LSD 45 s'est amarré à la jetée d'Alava dans la baie de Subic, en République des Philippines, pour une escale de trois jours.

Du 6 au 21 décembre, le Comstock a participé à un exercice d'entraînement au maintien en puissance Alligator Dagger, au large de Djibouti.

1 février 2017 Cmdr. Bradley D. Coletti a soulagé le Cmdr. Gervy J. Alota en tant que commandant de l'USS Comstock, lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire, alors qu'il était en cours dans le golfe d'Aden.

Le 14 février, l'USS Comstock a participé à l'International Fleet Review au large des côtes de Karachi, au Pakistan, à la fin de l'exercice biennal AMAN 17.

13 mars, le Comstock a jeté l'ancre au large de la base navale de Koweït pour effectuer des contre-mesures agricoles.

Le 27 mars, l'USS Comstock a amarré à Quay Wall, East Container Terminal dans le port de Colombo, Sri Lanka, pour une visite de cinq jours afin de mener des activités de coopération en matière de sécurité dans le théâtre (TSC).

Le 15 avril, l'USS Comstock a amarré au quai principal de Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, pour une visite portuaire de quatre jours afin de mener des activités de coopération en matière de sécurité dans le théâtre (TSC).

1er mai, LSD 45 amarré au quai H4 sur Joint Base Harbor-Hickam Pearl, Hawaï, pour une visite du port de trois jours et d'embarquer des amis et des membres de la famille pour une croisière Tiger.

15 mai, USS Comstock amarré au quai 2, Pier 6 sur la base navale de San Diego à la suite d'un déploiement de sept mois aux États-Unis 5e et 7e AoR de la flotte.

22 juin, le Comstock amarré au poste d'amarrage 1, Pier 6 après six jours en cours pour un entraînement de routine au large des côtes du sud de la Californie En cours à partir du 5 juillet ? et 11-12 juillet.

Le 21 juillet, BAE Systems San Diego Ship Repair a obtenu une modification de 49,8 millions de dollars à un contrat précédemment attribué (N00024-12-C-4403) pour définir la disponibilité de maintenance progressive (PMA) de l'USS Comstock. Les travaux devraient être terminés d'ici octobre 2018.

11 août, USS Comstock amarré au quai 5, quai 1 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours pour le déchargement de munitions au NWS Seal Beach En cours du 14 au 15 août HII) Chantier naval Continental Maritime de San Diego le 11 septembre.

avril ?, 2018 Cmdr. Bradley N.W. Hornback soulagé le Cmdr. Bradley D. Coletti en tant que 19e commandant de Comstock.

Le 17 octobre, le Comstock a été déplacé du chantier naval CMSD au quai 6, quai 6 sur la base navale de San Diego.

10 mai 2019 USS Comstock amarré au quai 6, Pier 6 après une semaine d'uderway pour les essais en mer, à la suite d'une disponibilité prolongée de 20 mois en cours à nouveau le 21 mai Bref arrêt à Navy Fuel Farm (NFF), Naval Base Point Loma à faire le plein avant de rentrer à la maison le 24 mai En cours pour un entraînement de routine le 31 mai.

3 juin, le Comstock amarré au quai 311 sur la station d'armes navales Seal Beach pour un chargement de munitions de deux jours. Il est rentré chez lui le 6 juin.

Le 20 juin, l'USS Comstock a amarré au quai 2, Pier 6 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours à nouveau du 29 juillet au 2 août.

7 août, le Comstock s'est amarré au quai 2, quai 6 après une journée en cours au large des côtes de San Diego En cours du 12 au 16 août et le 19 août 23.

Le 27 août, l'USS Comstock a amarré au quai 91/92, World Cruise Terminal à Port of Los Angeles, San Pedro, Californie, pour une visite d'une semaine afin de participer à la célébration annuelle de la L.A. Fleet Week.

Le 10 septembre, l'USS Comstock a amarré au terminal des pêcheurs de Kodiak, en Alaska, pour une escale de deux jours avant de participer à l'exercice des capacités expéditionnaires de l'Arctique (AECE) 2019 amarré au quai des navires de croisière dans le port de Seward du 16 au 20 septembre.

Le 23 septembre, l'USS Comstock a amarré au terminal 1 du port d'Anchorage, en Alaska, pour une visite de liberté de quatre jours. San Diego le 8 octobre.

11 octobre, le Comstock a amarré au quai 2, quai 6 sur la base navale de San Diego après un déploiement de deux mois dans la 3e flotte américaine AoR En cours à nouveau du 6 au 7 novembre Journée en cours le 12 novembre En cours à nouveau du 6 au 7 novembre. 18-22.

Le 12 décembre, le LSD 45 amarré au quai 6, Pier 4 sur la base navale de San Diego après deux jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone.

15 janvier 2020 USS Comstock amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de commencer à l'appui du groupe USS Nimitz (CVN 68) CSG's Sail amarré au quai 4 à Port Hueneme, Californie, du 28 janvier au février. 4 Amarré au quai 2, quai 6 le 5 février Amarré au quai Bravo pour un bref arrêt le 13 février.

Le 27 avril, le Comstock s'est amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt afin de charger des munitions avant de prendre part à l'opération SOCAL. Zone Rentré chez lui le 22 mai.

29 juin, USS Comstock, avec un groupe de travail embarqué Ellis, a quitté San Diego pour un déploiement indépendant prévu.

Le 3 juillet, le Comstock a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Henry J. Kaiser (T-AO 187), alors qu'il faisait route à l'est des îles hawaïennes Amarré au quai M2 de Pearl Harbor du 7 au 9 juillet Arrivé au large de la côte ouest de Guam le 20 juillet.

21 juillet, USS Comstock amarré à X-Ray Wharf dans le port d'Apra, Guam, pour une escale de deux jours A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Pecos (T-AO 197) le 24 juillet Amarré au quai 1/2 , Victor Wharf du 25 juillet au 4 août.

Le 3 septembre, le Comstock a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Pecos, alors qu'il était en cours dans l'opération de Guam. Zone A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS John Ericsson (T-AO 194) le 5 septembre Amarré au quai 6 sur les activités de la flotte Yokosuka, Japon, du 9 au 10 septembre.

Le 25 septembre, l'USS Comstock a participé à un exercice photo (PHOTOEX) avec l'USS Ronald Reagan (CVN 76), l'USS America (LHA 6), l'USS New Orleans (LPD 18), l'USS Germantown (LSD 42), l'USS Antietam (CG 54 ), USS Shiloh (CG 67), USS Chicago (SSN 721), USNS Sacagawea (T-AKE 2), USNS Charles Drew (T-AKE 10) et USNS John Ericsson, à l'issue d'un exercice biennal d'entraînement sur le terrain Valiant Shield , alors qu'il faisait route au large de la côte est de Guam.

Le 2 septembre ?, le Comstock amarré à Uniform Wharf dans le port d'Apra pour charger des patrouilleurs Mark VI, affectés à l'Escadron de sécurité expéditionnaire maritime 3, pour des opérations littorales intégrées au large de la côte de Guam en cours le 2 octobre amarré au quai 4/5, Victor Quai dans le port d'Apra du 24 au 27 octobre Arrivée au large de la côte de San Diego le 11 novembre.

Le 12 novembre, l'USS Comstock a amarré à la Navy Fuel Farm (NFF) sur la base navale de Point Loma pour un bref arrêt pour faire le plein. A mené des opérations au large de Camp Pendleton du 13 au 14 novembre. Zone le 15 novembre.

21 novembre, le Comstock a effectué un ravitaillement en mer avec le CNS Almirante Montt (AO 52) A traversé le canal de Panama en direction nord le 23 novembre Arrivé au large des côtes du Honduras, à l'appui de l'assistance humanitaire/intervention en cas de catastrophe (HA/DR) opérations, le 2 novembre?.

Le 3 décembre, General Dynamics National Steel and Shipbuilding Co. (NASSCO) a remporté un contrat de 100 millions de dollars pour le Drydocking Selected Restricted Availability (DSRA) de l'USS Comstock. Ce contrat comprend des options qui, si exercées, porteraient la valeur cumulative à 128,2 millions de dollars et les travaux devraient être terminés d'ici novembre 2022.

Le 2 décembre, l'USS Comstock a effectué des qualifications d'atterrissage sur le pont avec l'UH-60L Blackhawk de l'armée américaine, affecté au 1-228th Aviation Regiment de la Force opérationnelle interarmées-Bravo (JTF-B), alors qu'il était en cours au large des côtes du Honduras.

14 janvier 2021 Le Comstock a récemment amarré au quai 8 du port de Ponce, à Porto Rico, pour une escale de routine. Il a traversé le canal de Panama en direction sud le 20 janvier.

28 janvier, USS Comstock amarré au quai 2, Pier 12 sur la base navale de San Diego à la suite d'un déploiement de sept mois dans les 3e, 4e et 7e zones de responsabilité de la flotte (AoR).

Le 15 février, le Comstock a quitté son port d'attache pour des opérations de routine au large des côtes du sud de la Californie. stick" au chantier naval NASSCO le 12 mars Entrée en cale sèche flottante, juste après minuit, le 4 juin.


Voir la vidéo: Britney vs. Spears Official Tráiler. NETFLIX. September-28 (Décembre 2021).