Podcasts sur l'histoire

Le chef d'état-major autrichien Franz Riml a-t-il dit que la seule façon de corriger les Ukrainiens russophiles était de les exterminer ?

Le chef d'état-major autrichien Franz Riml a-t-il dit que la seule façon de corriger les Ukrainiens russophiles était de les exterminer ?

Plusieurs pages russes affirment que le général autrichien Franz Riml von Altrosenburg a déclaré ce qui suit :

Les Russes galiciens peuvent être divisés en deux groupes : a) les russophiles et b) les ukrainophiles.

Si cela est possible, le seul moyen de corriger les Russes est d'appliquer des moyens de terreur non protégés. À mon avis, tous les russophiles sont des radicaux et doivent être exterminés sans pitié.

Texte original russe :

"Галицийские русские разделяются на две группы:.. А) русофилов и б) украинофилов Если вообще можно русских исправить, то это возможно единственно при применении средств беззащитного террора Мое мнение, что все русофилы являются радикалами и их следует беспощадно уничтожать".

Cette citation est mentionnée assez largement dans le moteur de recherche russe Yandex (5 pages de résultats de recherche si vous saisissez cette citation).

Selon Wikipedia (allemand) Franz Riml était en effet chef d'état-major à Lemberg et avait le grade de colonel.

Franz Riml a-t-il réellement dit que les Russophies devaient être exterminés ?

Si oui, veuillez fournir des informations sur la source.

Mise à jour 1 : J'ai trouvé des références à des documents contenant la déclaration de Riml dans Lemberg, Lwow et Lviv 1914-1947 : Violence and Ethnicity in a Contested City par Christopher Mick (voir les surlignages jaunes dans l'image ci-dessous) :


Oui il l'a fait

Comme @LangLangC l'a écrit dans un commentaire, le document pertinent est disponible aux archives d'État autrichiennes (Nottendorfer Gasse 2, 1030 Wien) sous le numéroÖStA AVA MdI Präs. 19/3. Zl. 17256/15. Le personnel vous remettra un dossier, légèrement plus grand qu'un A4 qui ressemble à ceci :


(cliquez sur les images pour une résolution plus élevée)

A l'intérieur de ce dossier se trouvent plusieurs documents manuscrits et dactylographiés, dont le « Rapport sur les impressions et perceptions après la reconquête de Lemberg par le général de division Riml, 1915 » (Bericht über Eindrücke und Wahrnehmungen nach der Wiedereroberung Lembergs v. Gm. Riml). Sa couverture ressemble à ceci (notez le texte manuscrit en rouge17256/15dans le coin supérieur droit):

Les déclarations que nous recherchons se trouvent aux pages 15 et 16 de ce document.

Page 15 :

Page 16 :

Voici les fragments pertinents du texte allemand original.

Page 15

b) Ruthène

Zerfallen im Großen dans 2 Gruppen :

1) Moskalophile (Staatsfeindliche und Hochverräter)

2) Ukrainien (Österreicher)

Traduit:
b) Les Ruthènes Peuvent être largement répartis en 2 groupes :
1) Moscouphiles (subversifs/ennemis de l'État et grands traîtres)
2) Ukrainiens (Autrichiens)

Page 16

Daß die Russophilen Hochverräter sind, bedarf hienach wohl keiner weiteren Erörterung; diese müßten ekrasiert und hiezu kein Mittel gescheut werden. Wenn die Russophilen [… ] überhaupt zu bekehren sind, so nur durch rücksichtsloseste Strenge.

Die öfters zum Ausdruck gebrachten Ansichten über "gemäßigt russophile" Parteien oder Personen gehören in das Land der Märchen.

Meiner Ansicht nach sind alle Russophilen radikal und müßten ausnahmslos unbarmherzig verfolgt werden.

Traduit:
Que les russophiles soient des traîtres n'a pas besoin d'être davantage discuté ; ils doivent être taillés et aucun moyen ne doit être épargné pour cela. Si les russophiles […] peuvent être convertis, alors seulement par la sévérité la plus impitoyable.
Les opinions souvent exprimées sur les partis ou les personnes « russophiles modérées » appartiennent au pays des contes de fées.
À mon avis, tous les russophiles sont des radicaux et devraient être impitoyablement persécutés sans exception.