Podcasts sur l'histoire

Faits rapides sur les indicateurs

Faits rapides sur les indicateurs

1. Le dessin original du drapeau est resté le même de 1777 à 1795.

Le 14 juin 1777, le deuxième congrès continental, réuni à Philadelphie, a adopté le Flag Act de 1777, une résolution créant un drapeau officiel pour une nouvelle nation qui lutte toujours pour obtenir son indépendance de la Grande-Bretagne. Il a déclaré, en partie, que le drapeau de l'Amérique « … soit composé de treize bandes, alternées de rouge et de blanc ; que l'union soit treize étoiles, blanches dans un champ bleu, représentant une nouvelle constellation. Et le design est resté à peu près ainsi pendant près de deux décennies. Le premier changement important est survenu en janvier 1794, lorsque deux étoiles et deux rayures ont été ajoutées pour refléter les récentes admissions du Kentucky et du Vermont dans l'Union. C'est ce drapeau à 15 salttars et 15 rayures qui a inspiré Francis Scott Key pour écrire le poème qui deviendra plus tard connu sous le nom de Star-Spangled Banner, après l'avoir vu voler au-dessus de Fort. McHenry pendant la guerre de 1812. En 1818, une autre conception est entrée en vigueur, fixant de manière permanente le nombre de rayures à 13 (en l'honneur des colonies d'origine) et permettant d'ajouter de nouvelles étoiles chaque 4 juillet si un nouvel état était admis .

2. Dans l'histoire américaine, le 14 juin n'est pas seulement un jour pour honorer le drapeau.

Alors que la résolution de 1777 établissant un drapeau national a été à l'origine de la fête nationale connue sous le nom de Jour du drapeau, cette date revêt également une grande importance pour l'armée américaine. Deux ans plus tôt, quelques semaines seulement après que les batailles de Lexington et de Concord aient déclenché la Révolution américaine, le Congrès a officiellement autorisé l'enrôlement de soldats pour combattre dans ce qui est devenu l'armée continentale. Alors ce vendredi, n'oubliez pas de souhaiter un joyeux 238e anniversaire à l'armée américaine.

3. Un seul État observe le jour du drapeau comme jour férié légal.

Il a fallu plus d'un siècle après la création du drapeau américain pour que quiconque suggère un jour férié pour l'honorer. En 1885, un professeur d'école primaire du Wisconsin nommé Bernard Cigrand a organisé ce que l'on pense être le premier Jour du drapeau reconnu, qui a commencé une quête de toute une vie pour établir un jour férié officiel. Woodrow Wilson a publié une proclamation présidentielle appelant à une commémoration du 14 juin en 1916, mais ce n'est qu'en 1949, 16 ans après la mort du Cigrand, le « père du jour du drapeau », que le Congrès a adopté une loi en tant que fête nationale. Ce n'est cependant pas un jour férié fédéral. En fait, ce n'est qu'un jour férié officiel à quelque titre que ce soit dans un État. Peut-être à juste titre, c'est la Pennsylvanie, où le drapeau a été officiellement créé et où la légende dit (bien qu'elle soit totalement infondée) que la couturière locale Betsy Ross a cousu le drapeau d'origine.

4. Les seules victimes à Fort Sumter étaient liées au drapeau.

Plus de 620 000 Américains ont perdu la vie pendant la guerre civile, mais seulement deux de ces décès sont survenus lors de la première bataille de la guerre. Lorsque les forces confédérées commencent un bombardement de Fort Sumter, dans le port de Charleston le 12 avril 1861, le commandant de l'Union, le major Robert Anderson, résiste pendant plus de 34 heures avant de finalement rendre le fort. L'une des conditions d'Anderson pour se rendre était que ses hommes soient autorisés à observer une salve de 100 coups de canon alors que le drapeau américain était abaissé du fort. Au cours de la cérémonie, un tas de cartouches de fusil à proximité a explosé, tuant deux soldats (les premiers morts de la guerre) et en blessant quatre autres. Anderson a porté le drapeau, gravement endommagé pendant le bombardement, au nord où il était fréquemment affiché pour remonter le moral. Quatre ans jour pour jour après la capitulation d'Anderson, il a de nouveau hissé le drapeau sur Sumter après que l'Union eut repris le fort. Quelques heures plus tard, Abraham Lincoln serait abattu par John Wilkes Booth au Ford's Theatre.

5. Des couleurs très spécifiques sont utilisées pour créer le drapeau.

C'est la Textile Color Card Association des États-Unis (TCCA) qui crée la palette de couleurs utilisées pour les institutions privées et publiques, et l'armée américaine qui publie un guide de référence des nuances acceptables à utiliser dans les drapeaux locaux, étatiques et nationaux. Donc, si vous essayez de produire un drapeau américain vraiment authentique, vous devrez utiliser les nuances exactes de blanc, « Old Glory Red » et « Old Glory Blue », spécifiées dans le guide. Cependant, les fabricants de drapeaux du marché de masse sont connus pour truquer un peu et utiliser les nuances Pantone Matching Shades of Dark Red (193 C) et Navy Blue (281 C) plus faciles à traiter.

6. Si les premiers politiciens avaient ce qu'ils voulaient, vous verriez beaucoup moins le drapeau américain.

Alors que la bataille sur la profanation perçue du drapeau reste un sujet brûlant aujourd'hui, certaines des premières mesures anti-profanation avaient peu à voir avec la combustion du drapeau ou d'autres mesures destructrices. En fait, les législateurs du XIXe siècle étaient plus préoccupés par l'utilisation déjà généralisée du drapeau comme outil promotionnel par les annonceurs, qu'ils considéraient comme traitant la bannière avec « mépris ». Bon nombre des premières lois adoptées par les gouvernements étatiques et locaux visaient à restreindre l'utilisation de l'image du drapeau sur les produits commerciaux. En 1907, la Cour suprême a confirmé ces lois dans l'affaire Halter v. Nebraska, et nombre d'entre elles sont encore en vigueur aujourd'hui.


Trois acclamations pour les faits rouges, blancs et bleus sur le drapeau des États-Unis


L'un des deux drapeaux qui flottaient sur la locomotive du train funéraire Lincoln sur la route entre Albany et Utica, New York.

Jusqu'au décret du 24 juin 1912, ni l'ordre des étoiles ni les proportions du drapeau n'étaient prescrits. Par conséquent, les drapeaux antérieurs à cette période présentent parfois des arrangements inhabituels d'étoiles et des proportions étranges, ces caractéristiques étant laissées à la discrétion du fabricant de drapeaux. En général, cependant, des rangées droites d'étoiles et des proportions similaires à celles adoptées officiellement plus tard ont été utilisées. Les principaux actes affectant le drapeau des États-Unis sont les suivants :

  • Drapeau Résolution du 14 juin 1777 - a déclaré: "Résolu: que le drapeau des États-Unis soit composé de treize bandes, alternées de rouge et de blanc que l'union soit de treize étoiles, blanches dans un champ bleu, représentant une nouvelle constellation."
  • Loi du 13 janvier 1794 - prévoit 15 galons et 15 étoiles après mai 1795.
  • Loi du 4 avril 1818 - prévoyait 13 galons et une étoile pour chaque État, à ajouter au drapeau le 4 juillet suivant l'admission de chaque nouvel État.
  • Décret exécutif du président Taft du 24 juin 1912 - fixait les proportions du drapeau et prévoyait la disposition des étoiles en six rangées horizontales de huit chacune, un seul point de chaque étoile devant être vers le haut.
  • Décret exécutif du président Eisenhower du 3 janvier 1959 - prévoyait la disposition des étoiles en sept rangées de sept étoiles chacune, décalées horizontalement et verticalement.
  • Décret exécutif du président Eisenhower du 21 août 1959 - prévoyait la disposition des étoiles en neuf rangées d'étoiles décalées horizontalement et onze rangées d'étoiles décalées verticalement.

NOMBRE D'ÉTOILES DANS LE DRAPEAU AMÉRICAIN ET ÉTATS SUPPLÉMENTAIRES REPRÉSENTÉS 1777 AU PRESENT

États supplémentaires avec date d'entrée dans l'Union

  • Delaware (7 décembre 1787)
  • Pennsylvanie (12 décembre 1787)
  • New Jersey (18 décembre 1787)
  • Géorgie (2 janvier 1788)
  • Connecticut (9 janvier 1788)
  • Massachusetts (6 février 1788)
  • Maryland (28 avril 1788)
  • Caroline du Sud (23 mai 1788)
  • New Hampshire (21 juin 1788)
  • Virginie (25 juin 1788)
  • New York (26 juillet 1788)
  • Caroline du Nord (21 novembre 1789)
  • Rhode Island (29 mai 1790)
  • Vermont (4 mars 1791)
  • Kentucky (1 juin 1792)
  • Tennessee (1 juin 1796)
  • Ohio (1er mars 1803)
  • Louisiane (30 avril 1812)
  • Indiana (11 décembre 1816)
  • Mississippi (10 décembre 1817)
  • Illinois (3 décembre 1818)
  • Alabama (14 décembre 1819)
  • Maine (15 mars 1820)
  • Missouri (10 août 1821)
  • Arkansas (15 juin 1836)
  • Michigan (26 janvier 1837)
  • Floride (3 mars 1845)
  • Texas (29 décembre 1845)
  • Iowa (28 décembre 1846)
  • Wisconsin (29 mai 1848)
  • Californie (9 septembre 1850)
  • Minnesota (11 mai 1858)
  • Oregon (14 février 1859)
  • Kansas (29 janvier 1861)
  • Virginie-Occidentale (20 juin 1863)
  • Nevada (31 octobre 1864)
  • Nebraska (1er mars 1867)
  • Colorado (1 août 1876)
  • Dakota du Nord (2 novembre 1889)
  • Dakota du Sud (2 novembre 1889)
  • Montana (8 novembre 1889)
  • Washington (11 novembre 1889)
  • Idaho (3 juillet 1890)
  • Wyoming (10 juillet 1890)
  • Utah (4 janvier 1896)
  • Oklahoma (16 novembre 1907)
  • Nouveau-Mexique (6 janvier 1912)
  • Arizona (14 février 1912)
  • Alaska (3 janvier 1959)
  • Hawaï (21 août 1959)

Préparé par les collections d'histoire des forces armées,
en collaboration avec les services d'enquête publique,
Institution Smithsonian


L'histoire du drapeau transgenre


Monica Helms (à droite) avec la directrice exécutive du National Center for Transgender Equality, Mara Keisling.

1. Le drapeau transgenre a été créé par la femme trans Monica Helmes en 1999

Le drapeau de la fierté trans a été conçu par Monica Helms, une femme américaine ouvertement transgenre, en août 1999. Il a été présenté pour la première fois lors d'une célébration de la fierté LGBT à Phoenix, en Arizona, l'année suivante.

2. Chaque aspect du design est soigneusement choisi pour refléter les identités trans

Helms décrit la signification du drapeau transgenre comme suit :
“Les rayures en haut et en bas sont bleu clair, la couleur traditionnelle pour les bébés garçons. Les rayures à côté d'eux sont rose, la couleur traditionnelle pour les bébés filles. La bande au milieu est blanche, pour ceux qui sont intersexes, en transition ou qui se considèrent comme ayant un genre neutre ou indéfini. Le motif est tel que peu importe la façon dont vous le pilotez, il est toujours correct, ce qui signifie que nous trouvons la justesse dans nos vies.”

3. Le tout premier drapeau vit maintenant au Smithsonian

En août 2014, Helms a fait don du drapeau transgenre original au Smithsonian National Museum of American History à Washington, DC, dans le cadre d'une collection spéciale LGBT.

4. Il existe plusieurs modèles de drapeau transgenres alternatifs

Un dessin pour un drapeau transgenre alternatif, créé par la designer d'Ottawa Michelle Lindsay, se compose de deux rayures : le haut en magenta représentant une femme et le bas en bleu représentant un homme, recouvert par un symbole transgenre en blanc. Il a d'abord été utilisé dans la région d'Ottawa pour la Journée du souvenir transgenre (TDoR) 2010 et a depuis été utilisé pour des événements TDoR dans la région d'Ottawa-Gatineau ainsi que lors du défilé de la fierté de Peterborough.

Il existe également un autre design utilisé principalement en Israël par la communauté transgenre et genderqueer. Contrairement aux couleurs des autres motifs, ce drapeau est vert fluo et comporte le symbole transgenre centré en noir.

5. Il y a une conception de drapeau pour les personnes transgenres

Conçu par l'écrivain et défenseur genderqueer Marilyn Roxie, le drapeau genderqueer se compose d'une rayure lavande sur le dessus, car il s'agit d'un mélange de bleu et de rose - les couleurs traditionnelles associées aux hommes et aux femmes - afin de représenter l'androgynie. La lavande représente également l'identité queer, car elle est depuis longtemps une couleur associée à la communauté LGBT. Au centre se trouve une bande blanche, destinée à représenter l'identité sexuelle ou neutre. Enfin, il y a le vert chartreuse foncé, comme l'inverse de la lavande, il est utilisé pour représenter les troisièmes identités de genre et tous ceux qui s'identifient en dehors du spectre de genre traditionnel.

Vous aimez cette mini leçon d'histoire ?

Apprenez-en plus sur les histoires qui se cachent derrière d'autres symboles, drapeaux et œuvres d'art LGBTQ emblématiques :


The Quick 10 : 10 faits sur le drapeau américain

Dimanche commémore le 93e jour du drapeau des États-Unis. Sorte de. Nous y viendrons dans une seconde. C'est l'une de ces vacances sous-estimées qui n'attire pas trop l'attention, mais nous allons à l'encontre de cette tendance ici sur le _soie en consacrant 10 faits uniquement au drapeau.

1. C'est en 1916 que Woodrow Wilson a retenu le 14 juin comme date d'honneur du drapeau. Mais il n'a été déclaré Jour du drapeau national qu'en 1949, date à laquelle il a été établi par un acte du Congrès. Pourquoi le 14 juin ? Parce que c'est le jour de 1777 que le deuxième congrès continental a adopté le drapeau de Betty Ross (selon la légende populaire, en tout cas) comme drapeau officiel des États-Unis.
2. Vous connaissez l'histoire "" George Washington a convaincu Betsy Ross de créer un drapeau pour le pays et elle l'a cousu à mains nues. C'est une belle histoire et tout, mais presque tous les historiens des drapeaux pensent que cela ne s'est probablement jamais vraiment produit. Notre seule source pour cette histoire est sa famille "" aucun document historique ne semble le confirmer. Aucun document ne montre que le Congrès continental a émis un drapeau à concevoir, aucune facture ou aucun document justificatif n'a jamais été trouvé parmi les dossiers détaillés de Betsy, et aucune mention d'un drapeau national n'apparaît dans les dossiers du Congrès jusqu'à la résolution du drapeau de 1777.

3. Le code du drapeau des États-Unis précise que le drapeau ne doit jamais être abaissé devant une personne ou une chose. Autant que nous sachions, cette coutume remonte aux Jeux olympiques de Londres de 1908. Tous les pays ont été invités à tremper respectueusement leurs drapeaux dans la loge royale lorsque le cortège est passé devant le roi Édouard VII, mais Ralph Rose, l'athlète d'athlétisme américain tenant le drapeau, a refusé de se conformer. Son coéquipier Martin Sheridan a expliqué plus tard: "Ce drapeau ne tombe sur aucun roi terrestre." La tradition a été maintenue depuis et a été officiellement inscrite dans le Code du drapeau en 1911.

4. Je vois cette règle du Flag Code violée tout le temps, et je parie que vous aussi : le drapeau ne doit pas être utilisé à des fins publicitaires, y compris porté sur des vêtements ou pour la décoration en général (c'est bien sur les cercueils). Je m'imagine au début des années 90 avec un short en jean coupé avec des poignets et un grand t-shirt surdimensionné avec le drapeau américain "" et je me sens coupable pour tant de raisons.

5. Il existe une théorie selon laquelle les rayures rouges et blanches sur le drapeau étaient basées sur les armoiries de George Washington. Il n'y a aucune preuve pour cela, l'idée est basée uniquement sur la ressemblance des couleurs et des formes. La plupart des historiens pensent que le drapeau était probablement basé sur le drapeau des Fils de la Liberté. Si vous avez déjà lu Johnny Tremaine vous vous souvenez probablement de ces gars "" c'était une organisation secrète qui s'est rebellée contre les taxes et les lois britanniques. Leur drapeau était composé de neuf bandes verticales, généralement rouges et blanches (jaune et vert étaient aussi parfois utilisés au lieu de rouge). On pense que les neuf bandes représentait le nombre de colonies qui assisteraient au Congrès du Stamp Act.

6. Vous savez sans doute que "Old Glory" fait référence au drapeau, mais il y a en fait un drapeau spécifique qui a lancé la tendance. Il a été conçu pour que le capitaine William Driver vole du mât de son baleinier au début des années 1800. Mesurant 10 pieds sur 17 pieds, il était assez grand et assez difficile à dissimuler lorsque la guerre civile a éclaté. Old Glory était devenu assez célèbre grâce à Driver et à ses voyages, et il croyait que les soldats confédérés voulaient détruire son drapeau bien-aimé pour envoyer un message à l'Union. Il l'a fait coudre à l'intérieur d'une courtepointe et elle y est restée jusqu'à ce que l'Union reprenne Nashville. Ensuite, raconte l'histoire, Driver a volé Old Glory depuis le Capitole de l'État pour célébrer. Ces jours-ci, elle réside dans le Smithsonian et y restera probablement pour le reste de son existence.

7. Il existe également une bannière étoilée spécifique. C'est le drapeau que Francis Scott Key a vu lorsqu'il regardait Fort McHenry être bombardé pendant la guerre de 1812. Key a écrit ce qu'il ressentait "" mais quand il l'a écrit, c'était simplement un poème intitulé "Defense of Fort McHenry". C'est devenu une chanson lorsque le beau-frère de Key a découvert que le poème correspondait parfaitement à l'air d'une chanson populaire intitulée "The Anacreontic Song". Bien que la chanson ait été jouée lors d'événements publics et lors d'occasions patriotiques à partir de ce moment-là, elle n'a été officiellement nommée hymne national qu'après Robert Ripley de Croyez-le ou non de Ripley a noté dans son dessin animé que « Croyez-le ou non, l'Amérique n'a pas d'hymne national ». John Philip Sousa s'est rallié pour que The Star-Spangled Banner devienne le nouvel hymne national, et le 3 mars 1931, Herbert Hoover a signé une loi le rendant ainsi.

8. Le concepteur de notre drapeau actuel à 50 étoiles était un lycéen à l'époque. C'était en 1958 et il y avait des rumeurs selon lesquelles l'Alaska et Hawaï allaient devenir officiellement les États 49 et 50. Un de ses professeurs a capitalisé sur l'actualité du jour et a demandé à ses élèves de concevoir un nouveau drapeau incorporant les deux nouveaux États. C'est exactement ce que fit Robert G. Heft, arrangeant les étoiles de sorte qu'il n'était pas très évident qu'il en ait ajouté. Son professeur lui a donné un B-, disant que le design n'était pas original. Lorsque Heft a rechigné à la note, son professeur lui a dit que s'il pouvait faire adopter le drapeau par le Congrès, il augmenterait la note à un A. Heft a sauté sur l'occasion et a envoyé le drapeau à son membre du Congrès, qui a fini par obtenir le drapeau approuvé. Heft a obtenu l'augmentation de grade. Depuis lors, le drapeau artisanal original de Heft a flotté sur chaque bâtiment du Capitole de l'État, sur 88 ambassades américaines et sur la Maison Blanche pour cinq administrations. Il a un design avec 51 étoiles prêt à partir si le besoin s'en fait sentir.

9. Il y a une poignée de drapeaux qui sont affichés en permanence malgré les conditions météorologiques. Quelques-uns des endroits où vous pouvez trouver ces drapeaux incluent le mémorial Iwo Jima à Washington, DC, le Washington Monument Gettysburg College à un endroit qui a servi de poste de surveillance et d'hôpital pendant la guerre civile (à juste titre, celui-ci est un drapeau de la guerre civile) à le lieu de naissance du Maryland et la grâce de Francis Scott Key sur la surface de la lune au cimetière Mount Moriah à Deadwood, SD, et au cimetière de Nashville City sur la tombe de William Driver.

10. Il existe une bonne façon de faire flotter un drapeau à mi-corps, et il ne s'agit pas seulement de le hisser à mi-chemin et de s'arrêter "" il doit d'abord atteindre le sommet du poteau avant d'être lentement abaissé à la hauteur appropriée. Dwight D. Eisenhower a été le premier président à publier officiellement la proclamation de la moitié du personnel.


L'histoire et la signification du drapeau de la fierté arc-en-ciel

Promenez-vous dans de nombreuses villes tout au long du mois de juin et vous découvrirez la présence quasi omniprésente du drapeau de la fierté arc-en-ciel, qui représente désormais la communauté LGBTQ dans le monde entier. Rien que cette année, le motif emblématique à six rayures a été vu dans des livres pour enfants, dans des parcs à thème et sur une série apparemment infinie de lignes de vêtements, une version remaniée du design a été portée par l'écrivain et star de "Master of None" Lena Waithe une cape de « super-héros queer » au Met Gala le mois dernier à New York.

Le drapeau original de la fierté arc-en-ciel remonte à 1978, lorsqu'il a été créé par l'artiste queer basé à San Francisco Gilbert Baker pour seulement 1 000 $. Un « enfant geek du Kansas » autoproclamé, Baker a déménagé à San Francisco en tant que recrue de l'armée en 1970. Après une libération honorable de l'armée, il a décidé de rester à City by the Bay pour poursuivre une carrière dans le design.

En 1974, la vie de Baker a changé à jamais lorsqu'il a été présenté à l'activiste queer montant Harvey Milk, qui possédait un magasin d'appareils photo dans le quartier de Castro à San Francisco. Milk, bien sûr, allait remporter un siège de superviseur de la ville de San Francisco en 1977, devenant ainsi le premier homme ouvertement homosexuel élu à une fonction publique en Californie. Avec l'écrivain Cleve Jones et le cinéaste Artie Bressan, Milk a pressé Baker de créer un emblème reconnaissable d'autonomisation pour la communauté queer. L'artiste s'est inspiré des célébrations du bicentenaire de l'Amérique au cours de l'année précédente.

« En tant que communauté, à la fois locale et internationale, les homosexuels étaient au milieu d'un bouleversement, d'une bataille pour l'égalité des droits, d'un changement de statut où nous réclamions maintenant le pouvoir, le prenant. C'était notre nouvelle révolution : une vision tribale, individualiste et collective. Cela méritait un nouveau symbole », a écrit Baker dans ses mémoires non encore publiées, dont des extraits ont été publiés sur le site Web de Gilbert Baker Estate.

« J'ai pensé au drapeau américain avec ses treize bandes et ses treize étoiles, les colonies se séparant de l'Angleterre pour former les États-Unis », écrit-il. « J'ai pensé au drapeau tricolore vertical rouge, blanc et bleu de la Révolution française et à la façon dont les deux drapeaux devaient leurs débuts à une émeute, une rébellion ou une révolution. Je pensais qu'une nation gay devrait aussi avoir un drapeau, pour proclamer sa propre idée du pouvoir. »

Milk a ensuite roulé sous le drapeau original de la fierté arc-en-ciel à huit rayures lors du défilé de la Journée de la liberté gaie de San Francisco en juin 1978, quelques mois seulement avant son assassinat. Au cours des deux années suivantes, le design a été modifié pour adopter sa version actuelle à six bandes, mais le message global du drapeau est resté intact.

Baker, décédé en 2017, n'est jamais devenu riche grâce à son design, mais il a depuis été utilisé pour symboliser la solidarité avec les mouvements LGBTQ non seulement aux États-Unis mais dans le monde entier.

Au cours des années qui ont suivi sa création, le drapeau a généré une mythologie qui lui est propre, que Baker "a compris comme quelque chose hors de son contrôle", selon un ami proche Charles Beal, qui est également responsable des projets créatifs au Gilbert Baker Estate. "Il n'a volontairement jamais protégé le drapeau parce qu'il voulait qu'il appartienne à tout le monde."

En l'honneur du mois de la fierté LGBTQ, Beal s'est entretenu avec le HuffPost pour discuter de l'histoire du drapeau de son ami.

Lorsque le drapeau de la fierté arc-en-ciel a été dévoilé en 1978, ses couleurs étaient le rose vif, le rouge, l'orange, le jaune, le vert, le turquoise, l'indigo et le violet.

Au cours des deux années suivantes, sa conception a été modifiée pour différentes raisons. À l'époque, le rose vif était une couleur non standard dans la production de tissus de drapeau et jugé trop coûteux à reproduire. Les rayures turquoise et indigo ont également été abandonnées au profit du bleu royal lorsque les organisateurs de la Gay Freedom Day Parade de San Francisco ont voulu diviser le drapeau en deux pour traverser la rue et voulaient des rayures égales des deux côtés.

Tout au long de l'histoire, les hommes gais cachés ont utilisé des vêtements ou des accessoires aux couleurs vives comme une forme de communication secrète pour signaler leurs intérêts et désirs sexuels à d'autres hommes. (Oscar Wilde, par exemple, portait un œillet vert.) Dans l'Allemagne nazie, les triangles roses étaient utilisés pour identifier les prisonniers de sexe masculin qui avaient été envoyés dans des camps de concentration en raison de leur homosexualité.

Baker considérait le drapeau comme un moyen d'incorporer diverses couleurs en un seul symbole cohérent. Du triangle rose, écrivit-il plus tard. "Cela a fonctionné comme un outil d'oppression nazi. Nous avons tous senti que nous avions besoin de quelque chose de positif, qui célébrait notre amour."

L'un des mythes les plus persistants concernant le drapeau est qu'il s'agissait d'une référence intentionnelle à &ldquoOver the Rainbow,&rdquo la chanson primée aux Oscars du film classique de 1939, &ldquoLe Magicien d'Oz.&rdquo

Ce n'est pas le cas, dit Beal, bien qu'il y ait une explication probable à la confusion. La star de cinéma, Judy Garland, était aimée du public gay de son vivant et reste une icône queer. Garland est également souvent culturellement liée aux émeutes de Stonewall, qui sont considérées comme le début du mouvement moderne des droits LGBTQ et qui ont eu lieu le 28 juin 1969 et moins de 24 heures après ses funérailles.

Baker, a déclaré Beal, était gêné par cette idée fausse et la trouvait quelque peu attachante. Comme la fiction Dorothy, il a grandi au Kansas.

Bien que le drapeau arc-en-ciel soit sa création la plus connue, Baker a travaillé pendant des années pour la défunte Paramount Flag Company de San Francisco.

Plus tard dans la vie, il a travaillé comme designer indépendant et a créé des drapeaux pour la Convention nationale démocrate de 1984 et le Super Bowl XIX en 1985, entre autres occasions.

Baker a établi un record du monde en 2003 pour marquer le 25e anniversaire du drapeau arc-en-ciel, créant une version de 1 et 1/4 mile de long déployée à Key West Pride en Floride la même année.

L'artiste a restauré les rayures originales rose vif, turquoise et indigo pour le drapeau massif, qui a été relaté dans le documentaire de 2004, &ldquoRainbow Pride.&rdquo Après la fin des célébrations à Key West, le drapeau a été découpé en sections et distribué dans plus de 100 villes. autour du monde.

Le 26 juin 2015, la Cour suprême a légalisé le mariage homosexuel dans tout le pays. La Maison Blanche a célébré la décision en illuminant sa façade de couleurs arc-en-ciel, tout comme l'Empire State Building de New York, l'hôtel de ville de San Francisco et le château de Cendrillon de Walt Disney World.

En voyant l'illumination de ces points de repère & ldquoblew Baker & rsquos esprit, & rdquo Beal a déclaré. &ldquoJe pense qu'il était ravi que ce drapeau fabriqué par des hippies&hellip à San Francisco soit devenu un symbole mondial permanent.&rdquo

Baker était particulièrement reconnaissant envers Jeff Tiller, qui était alors directeur adjoint des communications de la Maison Blanche et qui aurait conçu l'idée.

&ldquo[Tiller] a vraiment allumé le fusible,&rdquo Beal a déclaré.

Quelques semaines avant l'élection présidentielle de 2016, Trump a hissé un drapeau arc-en-ciel à l'envers sur lequel les mots & ldquoLGBT pour Trump & rdquo avaient été griffonnés au marqueur noir lors d'un rassemblement à Greeley, Colorado.

Cette décision semblait déplacée, compte tenu à la fois du ton de la campagne de Trump et de son colistier vice-présidentiel, Mike Pence, qui a un historique d'opposition aux droits des LGBTQ.

Baker a répondu à l'élection de Trump, a déclaré Beal, en créant un drapeau arc-en-ciel à neuf couleurs avec une rayure lavande ajoutée pour la diversité. Il a également dévoilé une installation artistique d'uniformes de style camp de concentration ornés de triangles roses surdimensionnés qui a été exposée dans une galerie de San Francisco.

"C'est à quel point il craignait le régime Trump", a déclaré Beal.

En 2017, Philadelphie a dévoilé un nouveau drapeau avec des rayures noires et brunes ajoutées pour représenter les personnes de couleur qui se sentaient auparavant "marginalisées, ignorées et même intentionnellement exclues" de ses célébrations de la fierté.

Le drapeau de Philly a été créé après une série de plaintes contre les bars LGBTQ de la ville, dont certains auraient refusé l'entrée aux personnes de couleur sur la base de codes vestimentaires vagues. Le drapeau révisé a suscité la controverse parmi certains critiques, qui considéraient l'ajout de rayures au design original de Baker comme irrespectueux.

C'était la version que Waithe (sur la photo immédiatement ci-dessus) portait au Met Ball.

Quant à Baker, "il aurait adoré", a déclaré Beal. "Il n'était pas précieux quant à la façon dont le drapeau était utilisé – il aurait peut-être ajouté ces couleurs au drapeau lui-même pour eux."

#TheFutureIsQueer est la célébration d'un mois du queerness par le HuffPost, non seulement en tant qu'identité, mais en tant qu'action dans le monde. Retrouvez toute notre couverture du Mois de la fierté ici.


Histoire du drapeau américain et faits sur le drapeau américain

"Old Glory, Stars and Stripes, the Star Spangled Banner" - Depuis sa création, le drapeau américain a été une partie importante de l'histoire de notre nation. Survivant à plus de 200 ans, le drapeau a grandi et s'est développé à la fois physiquement et symboliquement en période de réussite et de crise.

Le drapeau américain est un symbole connu dans le monde entier. Il a été l'inspiration pour les vacances, les chansons, les poèmes, les livres, les œuvres d'art et bien plus encore. Le drapeau a été utilisé pour afficher notre nationalisme, ainsi que notre rébellion, et tout le reste entre les deux. Le drapeau est si important que son histoire raconte l'histoire de l'Amérique elle-même.
Il représente la liberté, la dignité et le vrai sens d'être un Américain. Elle nous a accompagnés à travers nos temps de guerre, nos moments tristes, mais aussi dans les moments de nos plus grandes joies et triomphes. Le drapeau a connu de nombreuses variations avant de devenir le drapeau que nous connaissons et aimons tous.
En fait, cela a duré du 1er janvier 1776 au 21 août 1960.

Il a également été entouré de légendes et de mystères pendant de nombreuses années. Betsy Ross a-t-elle vraiment conçu le premier drapeau ? Les couleurs représentent-elles vraiment quelque chose d'important ? Nous allons explorer ce mythe et d'autres.

Bonjour, je suis Terry Ruggles, rejoignez-moi pour raconter l'histoire du drapeau américain.

Quand nous pensons à la Révolution américaine, nous pensons à sa forme finale, en tant qu'indépendance de la Grande-Bretagne, mais la Révolution américaine était un « travail en cours ». Il n'a pas commencé comme un mouvement pour l'indépendance, mais un mouvement pour gagner des sièges au Parlement. Il est passé d'une protestation à une véritable révolution en un mouvement pour l'indépendance… et notre drapeau reflétait les différentes étapes de cela.

Jetons donc un coup d'œil aux composants qui composent notre drapeau américain actuel. Nous avons ce qu'on appelle le canton ou le champ bleu, les étoiles, et bien sûr, les rayures.
Alors d'où viennent ces dessins ?

La première utilisation de rayures dans les drapeaux de ce qui allait devenir l'Amérique provient du drapeau « Sons of Liberty ». Les Son’s of Liberty étaient les membres originaux de la « Tea Party ». Ce sont les gars qui ont jeté les coffres de thé par-dessus bord dans le port de Boston.

À partir de la loi sur le timbre en 1765. Les Fils de la Liberté ont commencé à protester. Ils ont proposé un drapeau qui ressemblait à celui-ci mais avec moins de rayures. Le motif était cependant le même et il pouvait être affiché horizontalement ou verticalement. C'est peut-être le motif qui a contribué aux rayures de notre drapeau.

En 1775, au début de la Révolution, l'indépendance n'avait pas encore été déclarée. Le Congrès continental se réunissait à Philadelphie lorsqu'un colonel de milice quelque peu obscur de Virginie s'est présenté dans son uniforme et s'est porté volontaire pour prendre le commandement des troupes à l'extérieur de Boston surplombant Boston Heights. Ce colonel était George Washington.

Lorsqu'il a quitté Philadelphie, il a emporté avec lui deux drapeaux. La Grande Union ou The Continental comme on l'appelait était le premier drapeau sous lequel les soldats continentaux se sont battus. Il utilise le motif à rayures rouges et blanches en alternance similaire au drapeau des Fils de la Liberté, mais il y a 13 rayures signifiant les 13 colonies. Cependant, notez qu'au lieu d'étoiles sur fond bleu, nous avons les "Kings Colors" également connus sous le nom de "Union Jack". Ce drapeau avait une signification bien précise. Cela signifiait que nous combattions en tant que 13 colonies unies mais sous la domination britannique. Souvenez-vous, à cette époque, nous n'avions pas encore déclaré notre indépendance.

L'autre drapeau que Washington a emporté avec lui est connu sous le nom de drapeau du siège de Washington. Semble familier? Comme vous pouvez le voir, tout le champ est BLEU. Il y a 13 étoiles disposées selon un motif connu sous le nom de motif 3-2-3-2-3. 5 rangées d'étoiles en alternance de 3 étoiles, 2 étoiles, 3 étoiles, 2 étoiles, 3 étoiles. Cependant, vous remarquerez également qu'il s'agit d'étoiles à 6 branches. Une légère différence par rapport à l'étoile à 5 branches du drapeau actuel. Ce serait la première utilisation du motif en étoile sur un drapeau américain et aujourd'hui, vous pouvez voir une copie de ce drapeau accroché devant le siège de Washington à Valley Forge.

Un an plus tard, le 4 juillet 1776, le congrès déclara son indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne. A partir de ce moment-là, nous nous battions pour notre indépendance. Pourtant, le congrès continental n'a toujours pas conçu un nouveau drapeau américain. Ce drapeau est apparu le 14 juin 1777 lorsque le congrès a adopté le premier des trois principaux actes de drapeau. Le premier acte stipulait que « le drapeau des États-Unis sera composé de 13 bandes alternées de rouge sur blanc avec 13 étoiles blanches sur un champ bleu formant une nouvelle constellation. Ce qu'il a laissé de côté, c'est ce qui suit :

  • Ces bandes devaient-elles être verticales ou horizontales ?
  • Where was the blue field to be placed?
  • What was the star pattern to be used?
  • And how many points were to be on the star?

So who designed the flag? In 1776 you couldn’t go into a store and buy a flag off the rack. Back then, flags were made in one of two ways. Since most Flags had a naval use, you could go to a ships chandlery - a store that outfitted ships - and the chandler would contract with a sail maker or in many cases an upholsterer to make the flag. An upholster in colonial times had more functions that what we typically think of today. Besides working on furniture, they also made flags and other military equipment. This is where the legend of Betsy Ross comes in to play.

We know that Betsy Ross was an upholsterer who made flags for the Pennsylvania Navy. What we don’t know is did she really design the first flag? There is a great deal of controversy about this.

In 1870, Betty Ross’ Grandson was addressing an Historic society in Philadelphia and said that his grandmother told him that she met with George Washington and others and she designed the flag. But did she design it or did Francis Hopkinson design it?

Francis Hopkinson was one of the signers of the Declaration of Independence from the state of New Jersey. The only evidence of who made the flag is a bill that was submitted to congress by Francis Hopkinson that said for designing the flag, you owe me two casks of ale. What we don’t have is a picture of that flag, a written description of the flag, or even a sketch of the flag. So, the mystery remains.

Regardless of these facts, the legend lives on and the first flag of the Revolutionary Period is referred to as “The Betsy Ross” flag…the pattern of stars on the blue field is known by three names, The Betsy Ross Pattern, The Philadelphia Pattern, or The Single Wreath Pattern. The blue field on the flag also goes by three names - the field, the union, or the canton. Because congress did not set the specifics of where the field would be or how the star pattern should look like, or how many points the star would have, during this period, and up until 1912, the stars could be arranged in any manner that a flag maker would choose.

When congress put together the notion of the flag, they blended the already established design of alternating stripes of red on white signifying the united colonies and a blue field with 13 stars (just like the Washington’s Headquarters flag). Many people believe this may have been the flag that Francis Hopkins designed, but once again this is only speculation.

This pattern is known as the Cowpens pattern. Another well-known flag during this time was the Easton Flag. Interesting design right? But remember, Congress did not specify where all of the elements should be placed. After the Revolutionary War ended, our country wrights a new constitution. We elect Geo Washington president and in 1792 we bring in two new states – Vermont and Kentucky. This begs the question, what do we do with the flag?

Because the original flag act called for 13 stripes and 13 stars to represent the 13 colonies, what do we do to signify the adding of two new states to the Union? At this time, Congress passes the 2nd flag act and it states that from now on we would add one stripe and one star for each new state. This new 15 star and 15 stripe flag is known as The Star Spangled Banner. It is this flag that flew over Fort McHenry and inspired Francis Scott Key to write our national anthem. After the War of 1812 we were adding more states again and as we incorporated more stars and stripes into the design, our flag was starting to look a little funny.
So in 1818, Congress passed the 3rd of the three major flag acts. It stated that the design was to go back to the original configuration of 13 alternating stripes of red on white, representing the 13 original colonies, but that we would add one star for each new state. However, once again, it did not specify what pattern the stars should be arranged in or the amount of points that were to be on the star. So we had many variations of flag design during this time.

Finally, in 1912 President Taft established the pattern of stars that we know today. The 48 star, 49 star and 50 star flag all conform to this pattern.

Our flag is an inspiring symbol that unites us all as American citizens. The unique history of the American flag follows the history of our country and reminds us of the triumphant beginning of the United States. The 13 stripes: a symbol of the first 13 colonies. The stars: a symbol of our country's 50 United States. As our country grew and developed, so did our flag. It has followed the fate of the country itself and, in the future, our flag may even change again.

Today, our flag remains a vibrant symbol of the American principles of democracy, justice, and freedom, and of course the everlasting memory of those who have sacrificed their lives defending these intrinsic principles of the United States of America.

Over two hundred years ago, the Second Continental Congress officially made the Stars and Stripes the symbol of America, going so far as to declare that the 13 stars gracing the original flag represented "a new constellation" with the ideal that America embodied a bright new hope and light for mankind. Today, our flag continues to carry the inspirational and fundamental convictions of our great nation, and will continue to do so for many years to come.


Histoire

► The Spanish flag has undergone many changes over the centuries back in the 16th century, the concept of a national flag was different to what we know today.

► The Cross of Burgundy is one of the most prominent and earliest flags used in Spanish history. A white or yellow flag with the Cross of Burgundy placed at the center was used by the army, and it also appeared on Spanish regimental flags. Its earliest use dates back to the 15th century, and it remained in use till the 18th century. This flag was first introduced in Spain by Phillip the Handsome (Felipe el Hermoso), and the flag was used under his reign.

► By the mid-16th century, when Spain was ruled by the House of Habsburg, each military company possessed its own flag, but when Phillip II, came to power, he ordered that each company should have one more flag with the Cross of Burgundy in red in addition to the previous one.

► In 1700, when Phillip V ascended the throne, he made certain changes on the royal arms, French Heraldists Charles-Rene d’Hozier and Pierre Clairambault designed the new arms for the king. He was the first king to give this country its own unified symbol, by placing the Cross of Burgundy and the Royal Coat of Arms on a white background, but it was not a national flag.

► In 1760, Charles III chose a flag, it had 2 red stripes, and 1 yellow stripe in the middle, this flag was used for war purposes, and the flag selected for civil ensign or for merchant marine consisted of 5 stripes of yellow-red-yellow-red-yellow.


  • Pluto was discovered at Lowell Observatory in Flagstaff, AZ.
  • The famous Route 66 runs directly through Flagstaff, and Flagstaff was the city with the highest elevation on the historic Route.
  • The Hotel Monte Vista, Weatherford Hotel and Museum Club, among other places in Flagstaff, are believed to be haunted. Guests have reported seeing “spirits” or having supernatural experiences.
  • The Museum of Northern Arizona houses more than 5 million southwestern artifacts. is just one of over 600 volcanoes located in Northern Arizona.
  • Flagstaff is home to the Flagstaff Urban Trail System (FUTS) which encompasses approximately 50 miles of trails throughout the city and includes areas on all sides of town.
  • Flagstaff is located in the world’s largest contiguous ponderosa pine forest. was originally home to the Sinagua Indians, who lived in the area in the 1200s before volcanic eruptions drove them out.
  • On average, 100 trains pass through Flagstaff in a day. was designed by Charles Whittlesey, designer of the Grand Canyon’s El Tovar Hotel.


4 Betsy Ross May Not Be As Important To The Story As We Thought

Betsy Ross is well-known to American schoolchildren as the woman who designed the first American Flag upon request by George Washington. As we previously mentioned, Ross wasn&rsquot involved in the creation of the first flag, and as it happens, her name wasn&rsquot even tied to the story until 1876, which was 40 years after her death. That isn&rsquot to say Ross wasn&rsquot involved in the production of American flags during her lifetime she sewed quite a few in her day.

The story goes that a Congressional committee approached Ross in 1776 to create the flag, which she designed from their concept. There is no evidence that this event ever occurred, nor is there anything indicating that Congress sent such a commission. Ross and her shop became heavily involved in the production of naval flags as well as American flags later on, but her involvement in the flag&rsquos creation and the story told for centuries may be little more than a pleasant fable. [7] Nevertheless, Ross has become a folk hero in American culture and a hero of the revolution.


11 Fast Facts About the History of Pizza

Whether you like New York-style or Chicago deep-dish thin, thick, or hand-tossed crust vegan, extra-cheesy, or pineapple and ham—chances are there's a slice of pizza with your name on it. And if you consider pizza one of your favorite meals (if not your absolute favorite), you're not alone: Pizza is one of the most popular dishes across the globe. In fact, it's so versatile and well-loved that it's really no surprise that many countries claim to have created the world's first real pizza.

Want to learn a thing or two about the savory pie to impress all your friends at your next pizza party? Here are ten interesting facts about the history of pizza. A word of warning: You're going to want to order a slice before you get to the end of this article.


Juneteenth

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Juneteenth, also called Emancipation Day ou Juneteenth Independence Day, holiday commemorating the end of slavery in the United States, observed annually on June 19. Juneteenth is celebrated on Saturday, June 19, 2021.

What is Juneteenth?

Juneteenth is a holiday commemorating the end of slavery in the United States. It is also called Emancipation Day or Juneteenth Independence Day. The name “Juneteenth” references the date of the holiday, combining the words “June” and “nineteenth.”

When is Juneteenth?

Juneteenth is celebrated annually on June 19.

What is the origin of Juneteenth?

Juneteenth was originally celebrated in Texas, on June 19, 1866. It marked the first anniversary of the day that African Americans there first learned of the Emancipation Proclamation, more than two years after it was initially issued. The holiday was originally celebrated with prayer meetings and by singing spirituals and wearing new clothes to represent newfound freedom. Within a few years, African Americans were celebrating Juneteenth in other states, making it an annual tradition. Learn more.

Is Juneteenth a federal holiday?

Juneteenth is a federal holiday in the United States. Legislation establishing the holiday was passed by Congress on June 16, 2021, and signed into law by U.S. President Joe Biden the following day. Juneteenth had previously been established as a state holiday in Texas in 1980, with a number of other states later declaring it a state holiday or day of observance.

How is Juneteenth celebrated?

Juneteenth celebrations in the United States typically include prayer and religious services, speeches, educational events, family gatherings and picnics, and festivals with food, music, and dancing. The day is also celebrated outside the United States and is used to recognize the end of slavery as well as to celebrate African American culture and achievements.

How did the American civil rights movement affect Juneteenth celebrations?

Juneteenth celebrations in the United States declined in the 1960s, overshadowed by the civil rights movement. However, the holiday began to regain its importance in 1968 when the Poor People’s Campaign, originally led by Martin Luther King, Jr., held a Juneteenth Solidarity Day. Interest in Juneteenth continued to increase in the following decades, and the first state-sponsored Juneteenth celebration was held in Texas in 1980.

In 1863, during the American Civil War, Pres. Abraham Lincoln issued the Emancipation Proclamation, which declared more than three million slaves living in the Confederate states to be free. More than two years would pass, however, before the news reached African Americans living in Texas. It was not until Union soldiers arrived in Galveston, Texas, on June 19, 1865, that the state’s residents finally learned that slavery had been abolished. The former slaves immediately began to celebrate with prayer, feasting, song, and dance.

The following year, on June 19, the first official Juneteenth celebrations took place in Texas. The original observances included prayer meetings and the singing of spirituals, and celebrants wore new clothes as a way of representing their newfound freedom. Within a few years, African Americans in other states were celebrating the day as well, making it an annual tradition. Celebrations have continued across the United States into the 21st century and typically include prayer and religious services, speeches, educational events, family gatherings and picnics, and festivals with music, food, and dancing.

Juneteenth became a state holiday in Texas in 1980, and a number of other states subsequently followed suit. In 2021 Juneteenth was made a federal holiday. The day is also celebrated outside the United States, being used by organizations in a number of countries to recognize the end of slavery and to honour the culture and achievements of African Americans.


Voir la vidéo: Lipumasti vundamendi valamine (Octobre 2021).