Podcasts sur l'histoire

USS Tucker (DD-57)

USS Tucker (DD-57)

USS Tucker (DD-57)

USS Tucker (DD-57) était le nom du navire de la classe de destroyers Tucker et a servi à Queenstown en 1917-18 et à Brest à partir de juin 1918.

Les Tucker a été nommé d'après Samuel Tucker, un chef de la marine américaine pendant la guerre d'indépendance qui a passé la majeure partie de la guerre à fonctionner comme un raider commercial, bien qu'il ait également remporté quelques succès contre les navires de guerre britanniques. Il est revenu à l'action pendant la guerre de 1812, opérant cette fois contre les pilleurs de commerce britanniques.

Les Tucker a été posé par la Fore River Shipbuilding Company à Quincy, Mass, le 9 novembre 1914, lancé le 4 mai 1915 et mis en service le 11 avril 1916. Il a atteint 30,30 nœuds lors des essais le 19 mars 1916.

Elle a rejoint la Division 8, Destroyer Force, United States Atlantic Fleet, et a passé la dernière période avant l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale à opérer dans les eaux cubaines et autour du sud-est des États-Unis.

Les Tucker opérait indépendamment dans les Antilles lorsque les États-Unis sont entrés en guerre le 6 avril 1917. Il est retourné dans la flotte de la rivière York, puis a rejoint le deuxième groupe de destroyers américains à être envoyé dans les eaux européennes (Cassin (DD-43), Winslow (DD-53), Tucker (DD-57), Ericsson (DD-56), Jacob Jones (DD-61) et Sorbier des oiseleurs (DD-64)). Le groupe quitte les États-Unis le 7 mai et atteint Queenstown le 17 mai 1917.

Les Tucker a été utilisé pour un mélange de patrouilles anti-sous-marines, de missions de sauvetage et de missions d'escorte, en commençant par des navires individuels, puis en passant à des missions d'escorte de convoi.

Le 12 juin, elle a sauvé 47 survivants de la SS Poluxena.

Le 1er août 1917, elle sauva 39 hommes de la SS Karine, coulé par des torpilles.

En juin 1918, le Tucker déplacé de Queenstown à Brest, pour escorter les convois de la dernière étape du voyage des États-Unis vers la France.

Le 1er août 1918, le croiseur français Dupetit-Thuoars a été coulé par un sous-marin alors qu'il escortait un convoi entrant. Les Tucker était sur le point de rejoindre l'escorte et a pu sauver un certain nombre de survivants du croiseur. Elle a été récompensée par une mention élogieuse du Préfet maritime.

Le 8 août, le Tucker a effectué une attaque de grenade sous-marine sur un sous-marin et a été crédité d'un « peut-être coulé » par l'Amirauté. Comme tant de morts possibles au cours de cette période, cela ne peut être lié à aucune perte de sous-marin.

Tous ceux qui ont servi à ses côtés entre le 21 mai 1917 et le 11 novembre 1918 se sont qualifiés pour la Médaille de la victoire de la Première Guerre mondiale.

Après la fin de la guerre, le Tucker a été utilisé pour transporter le courrier entre la Grande-Bretagne et la France. Il est ensuite retourné aux États-Unis pour des réparations au Boston Navy Yard. Ceux-ci ont été achevés en juillet 1919, et elle a passé les mois suivants sur une croisière de recrutement dans le Massachusetts et le Maine. Il est mis en réserve en octobre 1919 et désarmé le 16 mai 1921.

Le 25 mars 1926, le Tucker a été transféré à la Garde côtière, où elle a servi comme CG-23. Son rôle principal était de participer à la 'Rum Patrol'. Elle a également aidé à secourir les survivants du crash du dirigeable Akron(ZRS-4), qui s'est écrasé avec la perte de 73 hommes au large du New Jersey le 4 avril 1933. Le Tucker a trouvé trois survivants qui avaient été récupérés par le navire à moteur allemand Phébus, et les a ramenés à New York.

Les Tucker a été rendu à la Marine le 30 juin 1933. Elle a perdu son nom le 1er novembre 1933 à tous pour être utilisé sur l'USS Tucker (DD-374). Il a été utilisé comme navire-école Sea Scout à Sandy Hook, New Jersey, mais a finalement été radié le 24 octobre 1936 et vendu le 11 décembre 1936.

Déplacement (norme de conception)

1 090 t (DD-57 à DD-59)
1 060 t (DD-60)
1 150 t (DD-61 à DD-62)

Déplacement (chargé)

1 205 t

Vitesse de pointe

29,5 nœuds à 17 000-18 000 shp
29,56 kt à 16 399 shp à 1 103 tonnes à l'essai (Tucker)

Moteur

Turbines Curtis à 2 arbres
4 chaudières
17 000 shp en dehors de
18 000 shp (DD-58, DD-59)
17 500 shp (DD-60)

Varier

2 500 nm à 20 nœuds (conception)

Longueur

315 pieds 3 pouces

Largeur

30 pieds 6 pouces (DD-58, DD-59, DD-51)
29 pieds 9 pouces (DD-57, DD-60, DD-62)

Armement

Quatre pistolets 4 pouces/50
Huit tubes lance-torpilles de 21 pouces dans des montures jumelées
Frais de profondeur

Complément d'équipage

99

Lancé

4 mai 1915

Commandé

11 avril 1916

Sort

Vendu 1936

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


La rébellion des esclaves de Nat Turner

La rébellion de Nat Turner (également connu sous le nom de Insurrection de Southampton) était une rébellion d'esclaves de Virginie qui a eu lieu dans le comté de Southampton, en Virginie, en août 1831, [3] dirigée par Nat Turner. Les rebelles ont tué entre 55 et 65 personnes, dont au moins 51 étaient blancs. [4] La rébellion a été réprimée en quelques jours, mais Turner a survécu en se cachant pendant plus de deux mois par la suite. La rébellion a été efficacement réprimée à Belmont Plantation le matin du 23 août 1831. [5]

La peur s'est généralisée dans la foulée et des milices se sont organisées en représailles aux rebelles. L'État a exécuté 56 esclaves accusés de faire partie de la rébellion, et de nombreux esclaves non participants ont été punis dans la frénésie. Environ 120 esclaves et Noirs libres ont été tués par des milices et des foules dans la région. [1] [2] Les législatures d'État ont adopté de nouvelles lois interdisant l'éducation des personnes asservies et des personnes noires libres, [6] restreignant les droits de réunion et d'autres libertés civiles pour les personnes noires libres et exigeant que les ministres blancs soient présents à tous les services de culte.


DD-57 Tucker

Pour FY14, une autre conception a été préparée en septembre 1912. Ce nouveau navire serait encore plus puissant : quatre canons de 4", quatre tubes lance-torpilles de 21" dans des montures jumelées [six tubes étaient initialement prévus]. La nomenclature de cette classe est un peu confuse, puisque le DD 57 TUCKER a reçu le numéro de navire le plus bas, tandis que le DD 58 CONYNGHAM a été dit par certaines sources comme étant l'homonyme de la classe. D'autres sources rapportent que l'USS Conyngham était un destroyer de classe Tucker.

Les plans et devis des destroyers lance-torpilles nos 57 à 62, autorisés par un acte du Congrès approuvé le 4 mars 1913, ont été complétés et une circulaire signée par le secrétaire à la Marine le 20 mai 1913, et délivrée aux soumissionnaires sur demande par la suite. Les appels d'offres pour la construction des torpilleurs n° 57 à 62 sont ouverts au département le 4 août 1913.

Le contrat pour le destroyer lance-torpilles n° 57 a été signé avec la Fore River Shipbuilding Corporation, Quincy, Mass., le 22 septembre 1913, au prix de 861 000 $ pour faire installer la conception du soumissionnaire de la machinerie de propulsion à turbine Curtis, avec des turbines de croisière en fonctionnement par le biais d'un réducteur de vitesse et doit être achevé dans les 24 mois.

Des contrats pour les destroyers torpilleurs n° 58 et 59 ont été signés avec le Wm. Cramp & Sons Ship & Engine Building Co., Philadelphie, Pennsylvanie, le 2 octobre 1913, au prix de 881 000 $ chacun pour faire installer la machine de propulsion de turbine à réaction Parsons de conception 01 Parsons et être achevée dans les 23 et 24 mois , respectivement.

Le contrat pour le destroyer lance-torpilles n° 60 a été signé avec Bath Iron Works (Ltd.), Bath, Me., le 15 octobre 1913, au prix de 884 000 $ pour faire installer la conception du soumissionnaire de Parsons toutes les machines de propulsion à turbine à engrenages. , et à terminer dans les 24 mois.

Des contrats pour les destroyers lance-torpilles nos 61 et 62 ont été signés avec la New York Shipbuilding Co., Camden, NJ, le 15 octobre 1913, au prix de 825 000 $ chacun pour faire installer la conception du soumissionnaire de la machinerie de propulsion à turbine Parsons, avec une turbine de croisière à engrenages, et doit être achevé dans les 24 mois.

La classe de 1 000 tonnes comprend tous les navires du Cassin, n° 43, jusqu'au Shaw, n° 68 inclus. il se brise sur un pont principal bas qui se prolonge jusqu'à la poupe. Le gaillard d'avant élevé de ces navires joue un rôle important dans leurs qualités de manoeuvre en agissant comme un foc permanent, ce qui, bien qu'utile dans certaines conditions, est un sérieux handicap dans d'autres. Elle doit toujours être gardée à l'esprit et prise en compte, son effet principal étant, bien entendu, de rendre difficile la mise au vent du navire. Il faut faire preuve de prudence lorsqu'un tel navire se heurte à un petit port dans lequel le vent souffle et où il sera nécessaire de le faire tourner à l'intérieur du port pour en sortir. Dans de telles conditions, le navire peut être traversé par le vent et, faute d'espace pour progresser, refuser de s'y engager et dériver vers le rivage.

Plusieurs évasions étroites sont enregistrées en raison de l'incapacité à apprécier cette fonctionnalité. En virant avec un navire de ce type, il est souhaitable de virer de manière à profiter de l'effet foc au lieu d'avoir à travailler contre lui. L'effet du vent sur la proue est particulièrement important en longeant un quai. Les destroyers de cette classe avaient un gros bois mort après, ce qui entraînait une plus grande stabilité de la route maritime mais produisait un rayon de braquage excessivement grand, le diamètre tactique pouvant atteindre mille mètres avec un angle de gouvernail de vingt degrés.

La turbine Parsons est du type à réaction composée. Il se compose d'une enveloppe cylindrique avec de nombreuses rangées d'aubes faisant saillie vers l'intérieur. La vapeur de la chaudière est admise par des vannes manuelles appropriées à l'extrémité d'admission ou à haute pression [H.P.] du boîtier directement vers la première rangée de lames de guidage fixées au boîtier. L'admission de vapeur se fait sur toute la périphérie de la première rangée de lames de guidage. Après avoir traversé ces aubes, il heurte la première rangée d'aubes du rotor et change de sens d'écoulement. Il évacue de la première rangée d'aubes de rotor dans la deuxième rangée d'aubes de guidage qui inversent le sens d'écoulement. Il se décharge de la deuxième rangée d'aubes de guidage contre la deuxième rangée d'aubes de rotor et continue à travers la turbine, jusqu'à ce qu'il s'échappe enfin du carter à une pression réduite à l'extrémité d'échappement ou basse pression [L.P.] de la turbine. La machinerie de propulsion se compose de turbines Parsons disposées sur deux arbres. À l'arbre tribord est directement connecté la turbine avant et arrière L.P. contenue dans un seul carter. À l'extrémité avant de l'arbre porte-hélice tribord, une turbine de croisière est reliée au moyen d'un réducteur mécanique et d'un embrayage. À l'arbre bâbord, la turbine H.P. avant et la turbine arrière H.P. sont directement connectées. La turbine arrière H.P. est à l'arrière de la turbine avant H.P..

Dans le cas de la turbine, plus la vitesse de rotation est élevée, plus l'économie de fonctionnement est grande. Ceci est couplé à une grande réduction de la taille et du poids de la turbine. En revanche, avec l'hélice hélicoïdale, les vitesses élevées ont non seulement tendance à réduire le rendement de l'hélice, mais atteignent très rapidement une valeur limite qui ne peut être dépassée. Avec les installations de turbines pour navires de guerre, il est nécessaire d'obtenir un rendement aussi élevé que possible pour les turbines et les hélices combinées, à toutes les vitesses, des faibles vitesses de croisière à la pleine vitesse. Ceci est nécessaire car on souhaite conserver l'alimentation en carburant afin d'augmenter le rayon d'action. Une efficacité élevée à basse vitesse est également nécessaire car la plupart des navires de guerre se font à des vitesses inférieures à la pleine vitesse.

Afin de répondre à ces demandes, une transmission a été développée qui permettra à la turbine d'avoir des vitesses de rotation relativement élevées. Ces vitesses de turbine élevées sont réduites par la transmission à des vitesses qui donneront un rendement élevé de l'hélice. Avec le réducteur de turbine de croisière, les turbines principales sont directement reliées aux arbres de transmission. Sur le destroyer à deux arbres CONYNGHAM, il y a une turbine de croisière adaptée à l'arbre d'hélice tribord. L'engrenage peut être déconnecté de l'arbre de transmission au moyen d'un embrayage.

Pour les vitesses de croisière basses inférieures à 20 nœuds, la turbine de croisière est reliée à l'arbre d'hélice tribord au moyen de l'embrayage. La vapeur est admise dans le premier étage de la turbine de croisière et s'échappe de cette turbine vers la turbine H.P. en amont. La vapeur s'échappe de la turbine HP en amont vers la turbine en amont L.P., et enfin s'échappe de la turbine en amont L.P. vers le condenseur. Pour les vitesses de croisière élevées et la pleine vitesse, la turbine de croisière est déconnectée de l'arbre d'hélice tribord lorsque les révolutions dépassent une vitesse correspondant à 22 nœuds. La vapeur est ensuite admise dans le premier étage de la turbine H.P. en amont et s'échappe de cette turbine vers la turbine L.P. en amont. La vapeur s'échappe enfin de la turbine avant L.P. vers le condenseur.

Pour l'appoint, la vapeur peut être admise dans l'une ou l'autre turbine arrière par des conduites de vapeur indépendantes avec commande d'étranglement. La turbine arrière H.P. évacue vers le condenseur par un tuyau d'échappement relié au tuyau d'échappement principal. La turbine arrière L.P. évacue vers le condenseur par le tuyau d'échappement principal. Pour les manœuvres, la vapeur est admise directement dans les turbines avant ou arrière L. P., dans les turbines avant ou arrière H. P., et s'échappe directement de la turbine au condenseur. Des clapets anti-retour sont installés entre la turbine de croisière et la turbine H. P. en amont et entre la turbine H. P. en amont et la turbine L. P. en amont. Entre la turbine H. P. en amont et la turbine L. P. en amont, une grande vanne est montée dans l'échappement de la turbine H. P. en amont pour permettre à l'échappement de cette turbine d'être fermé vers la turbine L. P. en amont et de s'ouvrir vers le condenseur. La turbine H.P. est équipée d'un by-pass pour acheminer la vapeur vers la deuxième détente.

Le système de lubrification forcée CONYNGHAM'S est une installation de type pour destroyers. Il y a un réservoir de stockage de 500 gallons, un réservoir de stockage de 50 gallons, un réservoir de vidange de 200 gallons, deux réservoirs de décantation de 200 gallons, un refroidisseur d'huile et deux pompes à huile. La circulation de l'huile pour l'ensemble de l'installation de la turbine est assurée par les deux pompes. Les pompes sont installées de manière à ce que les deux pompes puissent remplir les mêmes fonctions. Chaque réservoir de stockage a un tuyau allant vers le pont pour le remplissage. L'huile s'écoule du grand réservoir de stockage par gravité vers l'aspiration commune aux deux pompes. Cette méthode est utilisée pour fournir de l'huile supplémentaire ou nouvelle au système à tout moment.

Les deux pompes ont une aspiration commune du réservoir de vidange, un refoulement commun vers les bassins de décantation et un refoulement commun via le refroidisseur vers les roulements et l'engrenage. Avec une pompe en fonctionnement, l'huile est prélevée par la pompe du réservoir de vidange et évacuée par le refroidisseur vers les roulements et l'engrenage. L'huile, après s'être écoulée des roulements et des engrenages, s'écoule vers les chambres de vidange situées en dessous, puis par les tuyaux de vidange jusqu'au réservoir de vidange.

Chaque fois que l'huile devient épaisse, elle peut être retirée du système par la deuxième pompe et déchargée dans l'un des réservoirs de décantation. Lorsqu'il n'est pas en cours, le réservoir de vidange peut être vidé par l'une ou l'autre pompe et l'huile déversée dans l'un des bassins de décantation. Il faut faire très attention pour éviter que l'aspiration du réservoir de vidange de la pompe fonctionnant sur les roulements ne se découvre. Lorsque l'huile est évacuée du système vers un réservoir de décantation, de l'huile neuve peut être fournie à partir du réservoir de stockage, ou l'huile dans le deuxième réservoir de décantation peut être acheminée par gravité vers le réservoir de vidange. Ou, en cours de route, l'huile peut être pompée par les deux pompes du réservoir de vidange, la pompe arrière se déchargeant à travers le refroidisseur vers les roulements et l'engrenage et la pompe avant se déchargeant dans l'un des réservoirs de décantation. Dans ce cas, la vidange de fond du bassin de décantation est fermée et le tuyau de trop-plein du bassin de décantation vers le bassin de vidange ouvert. L'huile épaisse ira au fond du bassin de décantation et l'huile plus mince s'écoulera vers le réservoir de vidange depuis le haut du bassin de décantation à travers le tuyau de trop-plein du bassin de décantation.

Il y a un drain de chacun des bassins de décantation et du bassin de vidange vers la cale pour évacuer l'eau de ces bassins. La hauteur d'eau est indiquée par des verres de jauge fixés aux réservoirs. Un drain mène du fond du réservoir de stockage de 50 gallons à un bac d'égouttement pour l'alimentation en huile des bidons d'huile pour le graissage manuel de ces machines qui ne sont pas équipées d'une lubrification forcée. Les tuyaux d'alimentation des paliers et engrenages et les aspiration des pompes sont équipés de crépines pour éviter que toute matière solide ne soit transportée par l'huile vers les paliers.

Le 4 mai 1917, les premiers navires de guerre américains atteignirent le théâtre européen de Queenstown, en Irlande. L'escadron de destroyers 8 du commandant Joseph K. Taussig comprenait l'USS McDougal (DD 54), l'USS Conyngham (DD 58), l'USS Porter (DD 59), l'USS Wadsworth (DD 60), l'USS Wainwright (DD 62) et l'USS Davis (DD 65) . Le vice-amiral Sir Lewis Bayly, le commandant britannique a demandé à Taussig quand son escadron serait prêt pour le service, il a répondu : « Nous sommes prêts maintenant, monsieur. »

Le 6 décembre 1917, alors qu'il était en route de Brest, en France, vers Queenstown, l'USS Jacob Jones a été torpillé et coulé par le sous-marin allemand U-53. Ses survivants ont été secourus par des navires britanniques après que le commandant du sous-marin allemand, l'audacieux et très réussi Hans Rose, ait signalé leur position par radio.


USS Tucker (DD-57) - Histoire

Le Mitscher (DDG 57) est le deuxième navire de guerre de la marine américaine nommé d'après l'amiral Marc A. Mitscher (1887-1947), célèbre aviateur naval et commandant du groupe opérationnel de porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. En 1988, la marine américaine a passé un contrat avec Ingalls Shipbuilding à Pascagoula, Mississippi, pour construire le septième navire des destroyers de la classe Arleigh Burke.

1er décembre 1994 L'unité de pré-mise en service (PCU) Mitscher a quitté Pascagoula, Miss.

Le 3 décembre, le destroyer lance-missiles a quitté la base navale de Pascagoula après une brève escale au port pour une croisière Tiger au centre-ville de Pensacola, en Floride.

10 décembre, l'USS Mitscher a été mis en service lors d'une cérémonie à Pensacola, en Floride. Mme Elizabeth Ferguson, nièce de l'amiral Mitscher, a été la marraine du navire. Cmdr. Roy. J. Balaconis est le premier commandant.

Le 13 décembre, le DDG 57 a quitté Pensacola pour un transit vers Norfolk, en Virginie, escale à Port Canaveral, en Floride, du 15 au 17 décembre.

18 décembre, l'USS Mitscher est arrivé à son port d'attache de la base navale de Norfolk.

9 janvier 1995 Le Mitscher en cours comme garde d'avion pour l'USS America (CV 66), pendant les qualifications d'atterrissage du porte-avions, dans le Jacksonville Op. Visite du port de la région à Key West, en Floride, du 18 au 19 janvier.

23 janvier, le destroyer lance-missiles s'est arrêté à la station d'armes navales de Charleston, en Caroline du Sud, pour charger des munitions.

Le 25 février, l'USS Mitscher a fait escale à Port Canaveral, en Floride, pour une escale de quatre jours.

Le 9 mars, le Mitscher s'est rendu à la base navale de Roosevelt Roads, à Porto Rico, pour une visite de quatre jours après avoir participé aux essais de qualification des navires de systèmes de combat (CSSQT), à l'Atlantic Undersea Test and Evaluation Center (AUTEC).

Le 18 mars, le DDG 57 est arrivé à Philipsburg, Saint-Martin, pour une visite de deux jours aux Antilles néerlandaises.

Le 26 mars, le Mitscher est de nouveau arrivé à NS Roosevelt Roads pour une escale de quatre jours après la qualification Naval Gun Fire Support (NGFS) dans l'OPAREA portoricaine.

Le 5 avril, l'USS Mitscher est retourné à la base navale de Norfolk après une période de six semaines en cours.

Le 15 avril, le Mitscher est arrivé à Boston, dans le Massachusetts, pour une visite portuaire de deux jours afin de participer à la célébration des Patriot Days. En cours pour les derniers essais contractuels du 25 au 26 avril.

9 juin, le destroyer lance-missiles amarré à Nauticus Pier dans le centre-ville de Norfolk pour une visite de trois jours Déchargement de munitions à NWS Yorktown du 12 au 13 juin En cours pour Tiger Cruise le 14 juin Visite du port à Nassau, Bahamas, du 17 au 20 juin Escale à Pensacola, Floride, du 23 au 25 juin.

Le 25 juin, l'USS Mitscher est entré dans la construction navale Ingalls à Pascagoula, Mississippi, pour une disponibilité de trois mois après le shakedown (PSA) en cale sèche du 11 au 29 août En cours pour des essais en mer du 26 au 27 septembre Retourné à Norfolk le 7 octobre. "Portes ouvertes" au Nauticus du 12 au 16 octobre.

Le 23 octobre, le Mitscher est arrivé à Craney Island, en Virginie, pour une mission magnétique de quatre jours en cours pour le système de combat LTT le 1er novembre. ) et Saint-Eustache, Antilles néerlandaises, (15-17 nov.) Retour à la maison le 19 novembre En cours pour TSTA III/ITT du 11 au 15 décembre.

Du 20 février au 21 mars 1996, l'USS Mitscher était en cours pour un exercice d'unité d'entraînement complet (COMPTUEX), dans la zone d'exploitation de Porto Rico, visite du port à Sainte-Croix, îles Vierges américaines, du 1er au 5 mars En cours pour COMPTUEX Phase II du 25 mars au 1er avril dans l'OPAREA de Cherry Point En cours pour CJTFEX 96-2 du 26 avril au 16 mai.

3 mai, Cmdr. Raymond A. Spicer soulagé le Cmdr. Roy. J. Balaconis comme commandant du DDG 57.

28 juin, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour son premier déploiement en Méditerranée, dans le cadre du groupement tactique USS Enterprise (CVN 65).

Le 13 juillet, le Mitscher est arrivé à Barcelone, en Espagne, pour une escale de six jours au port. Escale à Haïfa, en Israël, du 25 au 29 juillet. Ancré au large de Corfou, en Grèce, du 1er au 5 août.

6 août, le destroyer lance-missiles s'est arrêté à Koper, en Slovénie, pour une escale de quatre jours avant de participer à l'exercice Rescue Eagle '96, dans la mer Adriatique.

Le 28 août, l'USS Mitscher est arrivé à Alexandrie, en Égypte, pour une escale de quatre jours après avoir participé à l'exercice Shark Hunt en Méditerranée orientale, visite du port à Rhodes, en Grèce, du 2 au 6 septembre.

Le 16 septembre, le DDG 57 est arrivé à Istanbul, en Turquie, pour une visite portuaire de quatre jours avant de participer à l'exercice Dynamic Mix.

Le 4 octobre, l'USS Mitscher a jeté l'ancre au large de Théoule-sur-Mer, en France, pour une visite de trois jours. Ancré au large de Cannes, en France, du 7 au 17 octobre.

Le 23 octobre, le Mitscher a jeté l'ancre au large d'Aksaz Kaaragac, en Turquie, pour une visite de cinq jours à Marmaris après avoir participé à l'exercice Dogu Akdeniz.

29 octobre Le destroyer lance-missiles est arrivé à Larnaca, à Chypre, pour une escale de six jours.

Le 7 novembre, l'USS Mitscher est arrivé à Naples, en Italie, pour une escale de sept jours au port, escale à La Maddalena, en Italie, pour un entretien du 15 au 22 novembre.

Le 29 novembre, le DDG 57 s'est arrêté dans la baie de Souda, en Crète, en Grèce, pour une escale de trois jours afin de prendre du carburant et de ravitailler Turnover avec l'USS Ramage (DDG 61) le 8 décembre.

20 décembre, l'USS Mitscher est retourné à la base navale de Norfolk après une croisière Tiger de deux jours au départ des Bermudes, achevant ainsi le déploiement de six mois.

3 février 1997 Le Mitscher a quitté son port d'attache pour une période de quatre jours dans le Virginia Capes Op. Zone a commencé une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de trois mois le 11 février En cours pour des essais en mer du 9 au 10 mai En cours à nouveau le 16 mai.

Le 20 mai, l'USS Mitscher s'est rendu à Annapolis, dans le Maryland, pour une visite de quatre jours à la Naval Academy Ammo onload à NWS Yorktown du 16 au 18 juin.

21 juin, le destroyer lance-missiles amarré à Nauticus Pier dans le centre-ville de Norfolk pour une visite de deux jours en collaboration avec le Cajun Food Festival en cours pour Tailored Ship's Training Availability (TSTA) I du 8 au 11 juillet, du 15 au 18 juillet. 23-24, 25-31 juillet et 4-6 août En cours pour TSTA II du 18-22 août, 2-3 sept. et 29-30 sept. En cours pour TSTA III du 15-17 oct. et problème d'évaluation finale (FEP) du 27 au 30 octobre.

29 janvier 1998 Cmdr. Philip H. Cullom soulagé le Cmdr. Raymond A. Spicer en tant que 3e CO de l'USS Mitscher.

Le 2 février, le Mitscher a quitté Norfolk pour COMPTUEX, dans le cadre de l'escale de l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) BG à Ponce, Porto Rico, du 20 au 23 février Est rentré chez lui le 26 février Chargement de munitions à NWS Yorktown du 13 au 16 avril Amarré à Nauticus Pier après une croisière d'une journée en famille au départ de Yorktown pour une visite de quatre jours En cours pour l'exercice de la force opérationnelle interarmées (JTFEX) du 27 avril au 14 mai.

10 juin, l'USS Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement programmé en Méditerranée.

Le 24 juin, le DDG 57 a jeté l'ancre au large de Cassis, en France, pour une visite de bonne volonté de six jours.

Le 3 juillet, le Mitscher a fait escale dans la baie d'Augusta, en Italie, pour une escale de cinq jours afin de célébrer le jour de l'indépendance.

Le 17 juillet, l'USS Mitscher est arrivé à Messine, en Italie, pour une escale de quatre jours après avoir participé à l'exercice SHAREM 125.

30 juillet, le destroyer lance-missiles est arrivé à Mykonos, en Grèce, pour une visite portuaire de cinq jours après avoir participé à l'exercice Matador '98, du 21 au 27 juillet, escale à Tarente, en Italie, du 7 au 11 août.

Le 24 août, l'USS Mitscher est arrivé à Venise, en Italie, pour une visite portuaire de cinq jours à Inport Corfou, en Grèce, du 3 au 7 septembre. Ancré au large de Monte-Carlo, à Monaco, du 10 au 15 septembre.

Le 18 septembre, l'USS Mitscher a jeté l'ancre au large de Mahon, en Espagne, pour une visite de quatre jours sur l'île de Minorque, avant de participer à l'exercice Sea Fancy Port à destination de Cagliari, en Italie, du 28 au 29 septembre et de La Maddalena du 30 septembre au 30 octobre. 2.

Le 3 octobre, le Mitscher est arrivé à Alger, en Algérie, pour une escale de deux jours avant de commencer l'exercice Dynamic Mix. Détachez-vous le 11 octobre pour un transit vers la mer Adriatique à l'appui de la force délibérée et de l'enclume flexible.

Le 3 novembre, le destroyer lance-missiles s'est arrêté dans la baie de Souda, en Crète, pour une escale de 10 jours A participé à l'exercice Sardina du 16 au 18 novembre Escale à Malaga, en Espagne, du 21 au 29 novembre Ancré au large de la côte de Bermudes pour une brève escale pour embarquer "Tigers" le 7 décembre.

10 décembre, l'USS Mitscher est retourné au port d'attache après un déploiement de six mois.

Le 12 janvier 1999 DDG 57 est arrivé à la Naval Weapons Station Yorktown, en Virginie, pour un déchargement de munitions de trois jours a commencé une disponibilité restreinte de deux mois (SRA) le 20 janvier en cours de nouveau le 5 avril escale à Cap Canaveral, Floride ., du 9 au 12 avril Chargement de munitions à NWS Yorktown du 14 au 16 avril.

Le 17 mai, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour participer à l'exercice Marvika '99, dans le cadre de la visite du port de l'Atlantique nord à Oslo, en Norvège, du 28 au 31 mai.

Le 7 juin, le Mitscher s'est rendu à Portsmouth, en Angleterre, pour une escale de quatre jours.

30 juillet, Cmdr. Frank C. Pandolfe soulagé le Cmdr. Philip H. Cullom en tant que commandant du Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement alors qu'il était à quai à Nauticus.

Le 27 août, le Mitscher a jeté l'ancre au large d'Annapolis, dans le Maryland, pour une visite de quatre jours à l'Académie navale d'Inport Baltimore afin d'échapper à l'ouragan Dennis le 31 août.

15 septembre, sortied d'urgence de l'USS Mitscher de la base navale de Norfolk pour échapper à l'ouragan Floyd en cours pour l'USS Harry S. Truman (CVN 75) BG's Group-Sail, dans l'OPAREA Virginia Capes, du 22 au 30 septembre et du 25 octobre- 4 novembre.

Le 5 novembre, le Mitscher a amarré à Navy Pier à Staten Island pour une visite de trois jours à New York En cours pour VANDALEX du 13 au 17 novembre.

Le 29 janvier 2000, l'USS Mitscher est arrivé à Miami, en Floride, pour une escale de trois jours.

Le 25 février, le Mitscher s'est arrêté à la base navale de Mayport pour une escale de deux jours avant de participer à un exercice conjoint ASCIET 2000 dans les zones d'exploitation de Jacksonville et de Charleston, du 27 février au 8 mars En cours pour l'évaluation INSURV du 11 au 13 avril.

Le 3 mai, l'USS Mitscher a quitté son port d'attache pour participer à l'exercice ASW Slapsot, avec le groupement tactique Truman.

Le 15 mai, le destroyer lance-missiles a quitté la base navale de Roosevelt Roads, à Porto Rico, après une escale de trois jours pour effectuer des tests de capacité d'engagement coopératif (CEC) est rentré chez lui le 26 mai.

Le 2 juillet, l'USS Mitscher est arrivé à Eastport, Maine, pour une escale de trois jours pour célébrer le jour de l'indépendance en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX) du 2 août au 1er septembre escale à St. John, îles Vierges américaines , du 9 au 12 août.

Le 22 septembre, l'USS Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour une croisière d'une journée en famille en cours pour l'exercice OTAN Unified Spirit 2000 et l'exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) du 16 au 26 octobre Chargement de munitions à NWS Yorktown du 27 au 30 novembre.

12 janvier 2001 L'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement prévu, dans le cadre du groupement tactique USS Harry S. Truman.

Le 23 janvier, le Mitscher est arrivé à Barcelone, en Espagne, pour une escale de quatre jours.

4 février Le destroyer lance-missiles a jeté l'ancre au large d'Alger, en Algérie, pour une visite portuaire de cinq jours avant de participer à l'USWEX Inport Valletta, à Malte, du 10 au 14 février.

Le 24 février, le DDG 57 a jeté l'ancre au large de Catane, en Italie, pour une escale de trois jours.

7 mars, Cmdr. Michael R. Barclift soulagé le Cmdr. Frank C. Pandolfe en tant que commandant de l'USS Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire en mer Adriatique. Arrivée à Dubrovnik, Croatie, pour une visite portuaire de six jours.

Le 19 mars, le Mitscher est arrivé à la base navale américaine de La Maddalena, en Italie, pour une escale d'entretien d'une semaine à Gaeta, en Italie, du 6 au 10 avril, pour une évaluation à mi-cycle. Arrivé dans la baie de Souda, en Grèce, pour une brève arrêt le 12 avril.

Le 24 avril, l'USS Mitscher est arrivé à Manama, Bahreïn, pour une escale de trois jours. Ancré au large de Muscat, Oman, pour une brève escale le 2 mai. A participé à l'exercice Khunjar Hadd dans les régions de Batinah, du 3 au 9 mai.

Le 19 mai, le Mitscher s'est rendu à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de liberté de trois jours à Dubaï. Une autre visite à Manama du 4 au 8 juin. Escale dans la baie de Souda du 18 au 19 juin. -30 Amarré à la base navale de Newport, RI, pour embarquer les "Tigers" le 10 juillet.

12 juillet, l'USS Mitscher est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement de six mois dans les 5e et 6e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

Le 14 août, le DDG 57 est arrivé à la Naval Weapons Station Earle, NJ, pour le déchargement de munitions En cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 20 août A commencé une SRA de trois mois à Moon Engineering à Portsmouth, en Virginie, le 31 août Retour à Norfolk le 5 décembre.

Le 4 mars 2002, l'USS Mitscher est arrivé à Port Everglades, en Floride, pour une visite de quatre jours à Fort. Lauderdale.

Le 5 avril, le Mitscher a quitté son port d'attache à l'appui de COMPTUEX pour le groupement tactique de l'USS George Washington (CVN 73), dans le cadre des forces de l'opposition, escale à la station navale de Mayport du 23 au 26 avril En cours pour le SINKEX d'une semaine le 6 juin.

9 août, Cmdr. Donald A. Schmieley a soulagé le Cmdr. Michael R. Barclift en tant que commandant de l'USS Mitscher.

Le 24 août, l'USS Mitscher a quitté son port d'attache pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX), dans le cadre du Harry S. Truman BG.

Le 17 octobre, le destroyer lance-missiles a quitté la base navale d'armes de Yorktown, après un chargement de munitions de deux jours, pour une croisière en famille à destination de Norfolk en cours pour JTFEX 03-1 du 25 octobre au 6 novembre.

5 décembre, l'USS Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement prévu à l'appui des opérations Southern Watch, Enduring Freedom et Iraqi Freedom.

Le 23 décembre, le Mitscher s'est rendu à la base navale d'Aksaz pour une visite de quatre jours à Marmaris, en Turquie.

13 janvier 2003 DDG 57 tiré dans la baie de Souda, en Grèce, pour une escale d'une semaine avant de participer à l'exercice Juniper Cobra Une autre visite à la base navale américaine de la baie de Souda du 4 au 8 février et du 20 au 23 mars.

19 mars, l'USS Mitscher a lancé ses premiers missiles Tomahawk à l'appui de l'opération Iraqi Freedom, depuis la station située dans l'est de la Méditerranée.

Le 30 mars, le Mitscher a transité par l'escale du canal de Suez en direction sud vers Manama, Bahreïn, pour décharger des munitions du 16 au 18 avril. A transité par le canal de Suez en direction du nord le 26 avril.

Le 5 mai, le Mitscher s'est rendu à Lisbonne, au Portugal, pour une visite portuaire de quatre jours. Amarré à la base navale de Mayport, en Floride, pour une brève escale le 20 mai.

23 mai, l'USS Mitscher est retourné à Norfolk après cinq mois et demi de déploiement dans les 5e et 6e AoR de la flotte américaine.

Le 9 août, le destroyer lance-missiles a quitté la base navale de Norfolk pour une escale I/II de disponibilité de formation sur mesure (TSTA) vers la base aéronavale de Pensacola, en Floride, du 14 au 18 août. Il est rentré chez lui le 22 août En cours pour TSTA IV du 15 au 23 septembre Déchargement de munitions à NWS Yorktown du 1er au 3 octobre.

Le 8 octobre, l'USS Mitscher est entré dans le chantier naval NORSHIPCO à Portsmouth, en Virginie, pour une mise en cale sèche de trois mois à disponibilité restreinte (DSRA).

28 avril 2004 Le Mitscher s'est arrêté à Port Everglades, en Floride, pour participer à la célébration annuelle de la Fleet Week.

Le 20 août, l'USS Mitscher, ainsi que l'USS Oscar Austin (DDG 79), l'USS Donald Cook (DDG 75) et l'USS Hawes (FFG 53), ont quitté la base navale de Norfolk pour participer à la guerre anti-sous-marine de théâtre annuelle de la flotte de l'Atlantique américaine ( ASW), exercice de recherche intelligente &rsquo04.

15 novembre 2005 L'USS Mitscher est retourné au port d'attache après un déploiement prévu. Avec d'autres navires de l'OTAN, il a patrouillé en Méditerranée, menant des opérations de surveillance et d'interception maritime (MIO) à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme. Elle a également participé à l'opération Active Endeavour, établissant une présence en Méditerranée et patrouillant le trafic marchand pour prévenir le terrorisme et les activités illégales. Le DDG 57 a patrouillé la mer Noire et renforcé les capacités alliées en fournissant une formation aux opérations d'interception maritime aux forces bulgares, roumaines et ukrainiennes. Il s'est également rendu dans la baie de Souda, en Crète, du 22 au 27 août et du 25 au 29 octobre et à Palma de Majorque, en Espagne, du 6 au 10 septembre.

4 avril 2007 USS Mitscher, commandé par le Cmdr. Bill McKinley, est actuellement en cours dans la mer des Caraïbes pour commencer son rôle dans un groupe de travail de la marine américaine menant le Partenariat des Amériques (POA) 2007.

18 avril, le Mitscher est arrivé à Salvador, au Brésil, pour une escale prévue au port, escale à Buenos Aires, en Argentine, du 26 au 30 avril.

Le 2 mai, l'USS Mitscher est arrivé à Puerto Belgrano, en Argentine, pour une escale avant de participer à la phase atlantique de l'UNITAS 48-07 Inport Punta Arenas, au Chili, du 18 au 22 mai.

Le 30 mai, le Mitscher est arrivé à Mejillones, au Chili, après avoir traversé le détroit de Magellan et effectué un entraînement au large de la côte centrale du Chili.

Le 1er juillet, l'USS Mitscher s'est rendu à Callao, au Pérou, après avoir terminé la phase Pacifique de l'UNITAS 48-07 et un exercice de passes (PASSEX) avec la marine péruvienne. Il a traversé le canal de Panama en direction nord le 12 juillet.

Le 30 juillet, le Mitscher s'est récemment arrêté à la base navale de Mayport, en Floride, pour une escale de routine.

25 août, Le destroyer lance-missiles a récemment visité Fort-de-France, Martinique Bridgetown, Barbade et Castries, Sainte-Lucie.

Le 30 août, le DDG 57 a récemment amarré au port de Colon, Panama, pour participer au PANAMAX 2007 Amarré à la base navale de Guantanamo Bay, à Cuba, du 9 septembre au ?.

18 septembre, l'USS Mitscher est retourné à Norfolk après un déploiement de six mois à l'appui du Partenariat des Amériques (POA).

28 avril 2008, l'USS Mitscher s'est arrêté à Port Everglades, en Floride, pour participer à la célébration annuelle de la Fleet Week.

Le 19 septembre, le Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour participer à un exercice multinational Joint Warrior Course, au large des côtes de l'Écosse amarré à HMNB Clyde à Faslane du 1er octobre- ?.

Le 12 novembre, le DDG 57 a quitté la base navale de Sa Majesté (HMNB) à Portsmouth, en Angleterre, après une escale de quatre jours, est rentré chez lui le 22 novembre.

27 janvier 2009 L'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement prévu à l'appui de la Royal Navy & rsquos Taurus '09.

26 avril, Le Mitscher a jeté l'ancre au large des côtes de Malé, en République des Maldives, pour une escale de bonne volonté.

Le 6 mai, l'USS Mitscher est arrivé à Singapour pour une escale prévue au port et pour participer à l'Exposition internationale de défense maritime Asia 2009, Warship Display, du 12 au 14 mai.

17 juin, le Mitscher a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une escale de cinq jours dans le port de plaisance de Valence, en Espagne, du 25 au 2 juillet.

14 août, l'USS Mitscher est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement de près de sept mois. Le navire a visité 13 ports, dont Naples, en Italie. Pendant qu'il était en mer Méditerranée, Mitscher a soutenu l'opération Active Endeavour, initiative de l'OTAN pour aider à dissuader les activités terroristes dans la région.

27 août 2010 Cmdr. Brian K. Sorenson soulagé le Cmdr. Sterling W. Dawley en tant que commandant du Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

20 octobre, Un marin qui a présumé par-dessus bord, après ne pas s'être présenté à 12h15. rassemblement, a été secouru vers 17 h 40. EDT, au large de Cape Heatteras, N.C., par bateau pneumatique à coque rigide du USS Philippine Sea (CG 58). Il a été transporté sur l'USS George H.W. Bush (CVN 77) mercredi soir pour un examen médical complet. L'USS Mitscher est actuellement en cours de formation, dans le cadre du Bush Carrier Strike Group (CSG), en vue du déploiement à venir l'année prochaine.

Le 19 janvier 2011 DDG 57 a quitté la base navale de Norfolk pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) et un exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) amarré à Port Everglades, en Floride, du 11 au 14 février est rentré chez lui le 23 février en cours pour un Croisière entre amis et famille le 8 avril.

11 mai, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement programmé.

Le 6 juin, le Mitscher a quitté Durres, en Albanie, après une visite portuaire de trois jours pour participer au Partenariat des marins de l'Adriatique Inport Bar, au Monténégro, du 10 au 15 juillet.

Le 13 août, l'USS Mitscher, actuellement affecté à la Force opérationnelle multinationale (CTF) 150 des Forces maritimes combinées, a fourni une assistance à un cargo battant pavillon sri-lankais Al Habib, tout en menant des opérations de sécurité maritime dans le golfe d'Aden.

17 septembre Le destroyer lance-missiles a fourni une assistance à un boutre de pêche battant pavillon yéménite, Leymun Al-Mahra, qui était à la dérive depuis sept jours après la mort de sa batterie.

Le 4 octobre, l'USS Mitscher a quitté Manama, Bahreïn, après une visite portuaire de quatre jours à Inport Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, du 24 au 28 octobre. Il a traversé le canal de Suez en direction nord le 17 novembre.

Le 23 novembre, le Mitscher s'est rendu à Lisbonne, au Portugal, pour une visite portuaire de cinq jours avant de participer à un exercice de guerre anti-sous-marine avec la marine portugaise.

10 décembre, l'USS Mitscher est retourné à Norfolk après un déploiement de sept mois dans les 5e et 6e AoR de la flotte américaine.

24 février 2012 Cmdr. Monika W. Stoker a soulagé le Cmdr. Brian K. Sorenson comme commandant du Mitscher.

Le 17 avril, l'USS Mitscher est arrivé à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, pour une visite portuaire de six jours afin de commémorer le bicentenaire de la guerre de 1812 pendant la Fleet Week.

Le 23 mai, le Mitscher a amarré à Homeport Pier à Staten Island, N.Y., pour une escale d'une semaine dans le port afin de participer à la 25e Fleet Week New York.

Le 17 septembre, l'USS Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour participer à l'exercice multinational Joint Warrior 12-2, au large des côtes écossaises.

Le 26 septembre, l'USS Mitscher a amarré à l'extérieur de l'USS Gettysburg (CG 64) à HMNB Clyde à Faslane pour la phase dans le port de l'exercice En cours pour la phase en mer le 30 septembre.

13 octobre, le destroyer lance-missiles amarré à l'extérieur du Gettysburg à Portsmouth, en Angleterre, pour une escale de cinq jours. Il est rentré chez lui le 30 octobre.

28 février 2013 USS Mitscher est entré dans la cale sèche Old Dominion à la BAE Systems Norfolk Ship Repair pour une cale sèche étendue à disponibilité restreinte (E-DSRA).

13 octobre, Cmdr. Frank E. Brandon a soulagé le Cmdr. Monika W. Stoker en tant que 13e commandant du DDG 57.

Début novembre, le Mitscher a terminé une mise en cale sèche prolongée de 10 mois à disponibilité restreinte.

1er septembre 2014 USS Mitscher est actuellement en cours pour l'exercice de certification de déploiement indépendant (IDCERTEX) au large des côtes de la Floride.

22 septembre, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement prévu dans le golfe Arabique.

29 septembre, le destroyer lance-missiles a pénétré à Ponta Delgada, au Portugal, pour une brève escale à l'île de Sao Miguel afin de se ravitailler en carburant. A traversé le détroit de Gibraltar le 2 octobre.

Le 4 octobre, l'USS Mitscher a amarré à la jetée Dique de Botafoch à Port d'Ibiza, en Espagne, pour une visite de trois jours. A traversé le détroit de Messine le 14 octobre. A traversé le canal de Suez le 18 octobre.

Le 2 novembre, le Mitscher a quitté le port de Khalifa Bin Salman (KBSP), à Bahreïn, après une brève escale au port pour un briefing inchop. Participation à l'exercice international de lutte contre les mines (IMCMEX) 2014, dans le golfe Arabique, jusqu'au 13 novembre.

Mi-janvier 2015, l'USS Mitscher a participé à un exercice d'entraînement Spartan Kopis 15-01, dans le golfe Persique, avec l'USS Sirocco (PC 6), l'USS Squall (PC 7) et l'USCGC Adak (WPB 1333).

Le 13 février, le DDG 57 a récemment quitté le port de Khalifa Bin Salman, à Bahreïn, après une semaine d'entretien. Inport KBSP à nouveau pour un briefing et un transfert avec l'USS Paul Hamilton (DDG 60) le 26 mars. Il a traversé le canal de Suez en direction nord le 9 avril.

10 avril, Cmdr. Milciades A. Puis relève le Cmdr. Frank E. Brandon en tant que commandant du Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire alors qu'il faisait route dans l'est de la mer Méditerranée.

Le 12 avril, l'USS Mitscher a amarré à la base navale de Lora à Split, en Croatie, pour une escale de trois jours.

Le 18 avril, le Mitscher a amarré au quai de Molo Italia dans le port de Livourne, en Italie, pour une visite de quatre jours.

3 mai, l'USS Mitscher est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement de sept mois et demi à l'appui des opérations d'interception maritime (MIO).

Le 15 mai, General Dynamics NASSCO-Norfolk a remporté un contrat de 36,4 millions de dollars pour l'exécution de la mise en cale sèche étendue de l'USS Mitscher (E-DSRA). Les travaux devraient être terminés d'ici mars 2016.

Le 1er juin, le Mitscher a récemment quitté son port d'attache pour des opérations locales et le déchargement de munitions au NWS Yorktown, en Virginie.

Le 5 juin, l'USS Mitscher a amarré à Nauticus Pier dans le centre-ville de Norfolk pour une visite de trois jours en conjonction avec le 39e Harborfest annuel.

Le 13 juillet, le Mitscher est entré dans la cale sèche de Speede au chantier naval NASSCO pour une disponibilité de huit mois et demi.

7 avril 2016, l'USS Mitscher a récemment déménagé "dead-stick" du chantier naval NASSCO au quai 2, quai 6 sur la base navale de Norfolk amarré au quai 5, quai 4 après en cours pour des essais en mer début juin.

Le 25 juillet, le DDG 57 a quitté son port d'attache pour effectuer un entraînement de routine au large des côtes de Virginie.

7 octobre, Cmdr. Brett R. Oster soulagé le Cmdr. Milciades A. Puis en tant que commandant de l'USS Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement au quai 6, Quai 4.

Le 14 octobre, le Mitscher a récemment amarré à la Naval Weapons Station Yorktown, en Virginie, pour charger des munitions avant de commencer les essais de qualification des systèmes de combat (CSSQT).

Le 28 novembre, l'USS Mitscher a quitté la base navale de Norfolk pour soutenir l'USS George H.W. Bush (CVN 77) Exercice de l'unité d'entraînement composite du CSG (COMPTUEX), dans le cadre des forces de l'opposition, est rentré chez lui le 18 décembre.

10 janvier 2017, l'USS Mitscher est actuellement amarré au quai 6, Pier 5 sur la base navale de Norfolk.

Le 20 février, le Mitscher a quitté Norfolk en direction de Mobile, en Alabama, pour participer aux festivités annuelles de la Fleet Week et du Mardi Gras. 5.

Le 6 avril, l'USS Mitscher a amarré au quai 2, Pier 7 sur la base navale de Norfolk après avoir été en cours pour un entraînement de routine dans le Virginia Capes Op. Zone amarrée au quai 5, quai 7 le 2 avril ?.

22 mai, DDG 57 amarré au quai 1, quai 9 sur la base navale de Norfolk après en cours pour l'entraînement de routine En cours à nouveau le 12 juin Amarré au quai 5, quai 4 le 29 juin.

Le 16 août, le Mitscher s'amarre au quai 5, quai 7 après neuf jours d'entraînement de routine.

Le 8 septembre, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour participer aux exercices de l'OTAN Formidable Shield et Joint Warrior 17-2, en mer d'Irlande et au large de la côte ouest de l'Écosse.

Le 21 septembre, l'USS Mitscher a amarré à l'extérieur de l'USS Winston S. Churchill (DDG 81) à la base navale de Sa Majesté (HMNB) Clyde à Faslane, en Écosse, pour une escale de deux jours à Inport Faslane à nouveau du 28 septembre au 1er octobre. le Pentland Firth en direction est le 16 octobre A traversé le détroit du Pas de Calais en direction sud, juste avant minuit, le 17 octobre.

Le 18 octobre, le Mitscher a amarré à Victory Jetty sur la base navale de Sa Majesté (HMNB) à Portsmouth, en Angleterre, pour une escale de cinq jours. bref arrêt pour faire le plein le 25 octobre.

Le 3 novembre, USS Mitscher amarré au quai 6, quai 4 sur la base navale de Norfolk En cours pour un entraînement de routine au large des côtes de Virginie le 13 novembre Amarré au quai 6, quai 5 le 17 novembre.

2 février 2018 Le destroyer lance-missiles amarré au quai 2, Pier 7 sur la base navale de Norfolk après quatre jours en cours dans le VACAPES Op. Zone.

Le 28 février, l'USS Mitscher a amarré au quai 1, au quai 2 après 10 jours en cours à l'appui de l'USS Harry S. Truman (CVN 75) CSG's COMPTUEX, dans le cadre des forces d'opposition, à Jacksonville et Charleston Op. Domaines.

9 mars, Cmdr. Ian J. Scaliatine a soulagé le Cmdr. Brett R. Oster en tant que 16e commandant de Mitscher lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 4 avril, l'USS Mitscher amarré au quai 1, Pier 6 sur la base navale de Norfolk après 20 jours en cours pour l'exercice de la Force opérationnelle (TFEX), à Cherry Point et à Jacksonville Op. Zones en cours pour l'exercice de certification de déployeur indépendant (IDCERTEX) le 27 avril.

Le 7 mai, le Mitscher s'est amarré au quai D1 sur la base navale de Mayport pour un bref arrêt avant de s'amarrer au quai C1, après avoir mené des opérations au large de Fort Pierce, en Floride. En cours le 9 mai.

10 mai, DDG 57 amarré hors-bord l'USS Bainbridge (DDG 96) au quai C2 sur la base navale de Mayport pour une escale d'une journée avant de participer au cours de commandant de sous-marin (SCC) à l'Atlantic Undersea Test and Evaluation Center (AUTEC) gamme, au large de l'île d'Andros, Bahamas En cours dans le Virginia Capes Op. Zone du 21 au 22 mai.

Le 23 mai, l'USS Mitscher a amarré au Red Hook Pier 12 à Brooklyn, N.Y., pour une escale de six jours afin de participer à la 30e Fleet Week New York City.

31 mai, le Mitscher a amarré au quai 6, quai 6 sur la base navale de Norfolk en cours pour une formation d'orientation professionnelle pour les aspirants de marine (CORTRAMID) croisière d'été du 5 au 6 juin.

7 juillet, le Mitscher s'est amarré au quai 2, quai 4 sur la base navale de Norfolk après une journée en cours pour les préparatifs de l'INSURV En cours à nouveau du 10 au 12 juillet En cours pour l'évaluation de l'INSURV du 17 au 18 juillet En cours à nouveau le 23 juillet.

23 juillet, le Mitscher amarré à la base d'armes navales de Yorktown pour un chargement de munitions de quatre jours Est rentré chez lui le 30 juillet Sortie d'urgence en raison de l'approche de l'ouragan Florence le 10 septembre Arrivé à Key West Op. Zone le 13 septembre Amarré au quai 2, quai 4 le 16 septembre.

20 septembre, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement indépendant au Moyen-Orient, avec l'accent principal sur les opérations de défense antimissile balistique (BMD).

Le 29 septembre, le Mitscher s'est amarré au quai 2, quai 1 de la base navale de Rota, en Espagne, pour une escale de deux jours. Il a traversé le détroit de Gibraltar en direction est le 1er octobre.

Le 4 octobre, l'USS Mitscher a amarré au quai 13b dans le port de Civitavecchia, en Italie, pour une visite de liberté de trois jours à Rome.

Du 8 au 10 octobre, le Mitscher a participé à un exercice trilatéral Mare Aperto, au large de la côte sud de la Sardaigne. Il a traversé le canal de Suez en direction sud le 16 octobre.

Le 20 octobre, l'USS Mitscher a récemment amarré au terminal de phosphate du port de Safaga, en Égypte, pour une visite prévue. A participé à un exercice de passage (PASSEX) avec l'ENS El Suez (F946) le 21 octobre. 2 octobre ?.

Le 19 novembre, le Mitscher a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Laramie (T-AO 203), alors qu'il faisait route dans le golfe d'Aden, a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud, escortant l'USS Essex (LHD 2), le 11 décembre. A traversé le détroit d'Ormuz en direction du nord, escortant l'USS John C. Stennis (CVN 74) CSG, le 21 décembre.

3 janvier 2019 Le Mitscher a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Guadalupe (T-AO 200), alors qu'il faisait route dans le golfe Persique, a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le janvier ? A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Kanawha (T-AO 196), alors qu'il était en cours dans le golfe d'Oman, le 21 janvier.

Le 30 janvier, l'USS Mitscher a récemment amarré au quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de liberté à Dubaï.

Le 4 février, le Mitscher a effectué une qualification d'atterrissage sur le pont avec l'UH-60M Black Hawk de l'armée américaine, affecté au 1-108th Aviation Regiment, 35th CAB, alors qu'il était en route au large des côtes du Koweït A traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le février ? A transité vers le nord, escortant l'USS Hurricane (PC 3), le 8 février.

Le 21 février, le Mitscher a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Alan Shepard (T-AKE 3), alors qu'il faisait route dans le golfe Persique, a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud, escortant l'USS Kearsarge (LHD 3), le 2 mars. vers le nord en mars ? A traversé le canal de Suez en direction nord le 7 avril.

Le 8 avril, l'USS Mitscher a amarré au terminal est du port de Haïfa, en Israël, pour une visite de trois jours Amarré à la jetée de Themistokleous dans le port du Pirée, en Grèce, du 13 au 16 avril 18 avril A traversé le détroit de Gibraltar, juste avant minuit, le 19 avril Amarré au quai 3, quai 1 sur la base navale Rota du 20 au 21 avril.

Le 2 mai, USS Mitscher amarré au quai 1, Pier 5 sur la base navale de Norfolk à la suite d'un déploiement de sept mois et demi.

10 juin, le Mitscher amarré à la base navale d'armes de Yorktown pour un déchargement de munitions de quatre jours Chantier naval de services le 8 juillet Déménagé au quai 5, quai 6 à la base navale de Norfolk le 20 décembre.

24 janvier 2020 USS Mitscher, commandé par le Cmdr. Matthew Cox, amarré au quai 6, quai 5 sur la base navale de Norfolk après trois jours en cours pour des essais en mer, à la suite d'une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de sept mois en cours le 25 février Amarré au quai 1, quai 5 le février 28.

9 mars, le Mitscher s'est amarré à une bouée à Explosives Anchorage G2 pour un bref arrêt avant de commencer l'entraînement de routine Amarré à la Naval Weapons Station Yorktown pour le chargement de munitions du 16 au 18 mars Amarré au quai 5, quai 6 mercredi après-midi.

Le 3 avril, l'USS Mitscher s'amarre au quai 6, quai 6 sur la base navale de Norfolk après quatre jours en cours au large des côtes de Virginie En cours du 7 au 8 avril Déménagé au quai 1, quai 1 le 1er juin.

15 juin, le Mitscher amarré au quai 6, quai 6 sur la base navale de Norfolk après une semaine en cours pour un entraînement de routine En cours à nouveau le 7 juillet Transit en direction sud, au large de la côte est de la Floride, le 15 juillet.

Du 16 au 17 juillet, l'USS Mitscher a mené des opérations au centre d'essais et d'évaluation sous-marins de l'Atlantique (AUTEC), au large de la côte est de l'île d'Andros, aux Bahamas.

18 juillet, Le Mitscher a rendez-vous avec le voilier de 51 pieds, qui avait un arbre de direction endommagé, vendredi soir et l'a remorqué pendant la nuit jusqu'à l'île de San Salvador, Bahamas Arrivé au large de la Virginie le 20 juillet A mené des opérations au large de la côte du Nord Caroline du 21 au 22 juillet.

Le 23 juillet, l'USS Mitscher amarré au quai 5, Pier 4 sur la base navale de Norfolk en cours à nouveau du 31 août au 1er septembre en cours pour la guerre de surface Advanced Tactical Training (SWATT) exercice et exercice de la Force opérationnelle (TFEX) le 24 septembre amarré à Quai 1, Quai 6 le 9 octobre En route à nouveau le 23 octobre.

26 octobre, le Mitscher amarré à la station d'armes navales de Yorktown pour un chargement de munitions de trois jours. Il est rentré chez lui le 30 octobre.

10 décembre, Cmdr. Thomas D. McCandless soulagé le Cmdr. Matthew Cox en tant que commandant du DDG 57 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 11 décembre, l'USS Mitscher est passé du quai 6 au quai 2, quai 14 sur la base navale de Norfolk.

10 février 2021 USS Mitscher amarré au quai 1, Pier 4 sur la base navale de Norfolk après 30 jours en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX), dans le cadre de l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) CSG, dans la cerise Point, Charleston et Jacksonville Op. Domaines.

17 février, l'USS Mitscher a quitté Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Du 3 au 4 mars, le Mitscher a participé à l'exercice Lightning Handshake 2021, au large d'Agadir et de Tan-Tan, au Maroc A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Arctic (T-AOE 8) le 7 mars A traversé le détroit de Gibraltar en direction est le 8 mars A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Arctic, alors qu'il était en cours dans l'est de la Méditerranée, le 16 mars.

20 mars, USS Mitscher amarré au quai K12, quai de ravitaillement est dans la baie de Souda, en Grèce, pour une escale de quatre jours à liberté limitée A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Arctic le 27 mars A traversé le canal de Suez en direction sud le 2 avril Amarré au port de Djibouti pour un bref arrêt pour faire le plein le 7 avril Amarré au terminal de fret général du port de Duqm, Oman, du 10 au 12 avril A traversé le détroit d'Ormuz en direction nord le 1er avril ? Transit en direction sud le 20 avril.

21 avril, le Mitscher a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Arctic, alors qu'il était en cours dans le nord de la mer d'Arabie. le 7 mai.


Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine

(DD-875 : dp. 2425l l. 390'6" b. 41'1" dr. 18'6" s. 34,5 k. cpl. 367 a. 6 5", 8 40mm., 5 21" tt. cl. Engrenage) Henry W. Tucker (DD-875) a été lancé le 29 mai 1944 par la Consolidated Steel Corp., Orange, Texas, parrainé par Mme Henry Walton Tucker, mère du regretté Pharmacist's Mate Third Class Henry W. Tucker, et commandé le 12 mars 1945, Comdr. Bernard H. Meyer aux commandes.

Après le shakedown, Henry W. Tucker a été converti en destroyer de piquetage radar et a participé à des exercices radar et antiaériens au large des côtes du Maine jusqu'à ce qu'il parte pour Pearl Harbor le 4 novembre. Des îles hawaïennes elle a continué à Yokosuka, en arrivant le 22 décembre, pour aider à l'occupation du Japon et au rapatriement de ressortissants japonais. Sa première période de service en Extrême-Orient se termine le 25 mars 1946 alors qu'elle met le cap sur son nouveau port d'attache, San Diego. Dans les 3 prochaines années Henry W. Tucker fait deux autres croisières de ce type, en les alternant avec des exercices tactiques et des opérations le long de la côte est. En mars et avril 1948, le destroyer patrouillait au large d'Eniwetok dans le cadre d'essais atomiques américains dans les îles du Pacifique. Elle a été reclassée DDR-875 le 18 mars 1949.

En pleine refonte au moment où les troupes communistes ont lancé leur attaque contre la Corée du Sud en juin 1950, Henry W. Tucker accéléré les préparatifs et rejoint la flotte opérant au large de la Corée en novembre. Après 5 mois d'opérations de chasseurs-tueurs et de patrouilles, elle a rejoint l'écran de la Task Force 77, une force de transport rapide dont les jets ont frappé durement et souvent les lignes de ravitaillement ennemies et les concentrations de troupes. Le destroyer a également participé à des bombardements côtiers et a débarqué plusieurs raids et équipes de renseignement sur la côte ouest de la péninsule déchirée par la guerre. Le 28 juin 1951 alors qu'elle pénétrait dans le port de Wonsan Henry W. Tucker a été touché par six obus ennemis. Deux hommes ont été blessés et des dommages importants ont été causés à son équipement radar, mais le feu de retour du destroyer a réduit au silence les batteries côtières ennemies. De retour à San Diego le 8 août, Henry W. Tucker s'est engagé dans des exercices d'entraînement intensifs avant de retourner en Corée pour rejoindre TF-77 au large de la côte est le 25 mars 1952. Le contrôle et le service de garde d'avion avec la force de transport rapide ont alterné avec des tâches de patrouille ASW et de bombardement à terre jusqu'à ce qu'il rentre chez lui le 13 septembre.

Henry W. Tucker est entré dans le Chantier Naval Mare Island pour l'installation de l'équipement radar le plus récent en septembre, émergeant le 14 avril 1953. Ses nouvelles fonctions. centré principalement sur la détection d'attaques ennemies grâce à une couverture radar étendue devaient l'emmener sur huit autres croisières WestPac au cours des 10 prochaines années. En plus des patrouilles solitaires le long de la ligne de piquetage radar. Henry W. Tucker patrouillait également l'important détroit de Formose et la côte coréenne. Lorsqu'il n'est pas déployé avec la 7e flotte, le destroyer de piquetage radar a participé à des exercices d'entraînement tactique et à des manœuvres de flotte à partir de son port d'attache de San Diego. Diffusant son fanion de retour à Yokosuka le 2 novembre 1962, Henry W. Tucker navigué pour Boston via Pearl Harbor, San Diego, Acapulco et le canal de Panama. Il a atteint le chantier naval le 13 décembre pour commencer la remise en état et la modernisation de la flotte, conçue pour allonger sa vie en tant que membre actif de la flotte de 10 à 15 ans. En cours de modernisation, il est reclassé DD-875 le 15 mars 1963. La révision FRAM est achevée le 4 décembre 1963 et Henry W. Tucker a commencé un programme d'entraînement intensif, jusqu'au 26 mai, quand elle est partie pour le Pacifique occidental et une station sur la Patrouille de Taiwan.Presque immédiatement, il a été détourné vers la mer de Chine méridionale où la 7e flotte a apporté une puissance rapide en réponse à l'agression communiste continue.

Tucker alterna entre les patrouilles anti-sous-marines au large du Vietnam et de Taïwan jusqu'en avril 1965, date à laquelle il rejoignit l'opération "Market Time", une surveillance étroite du trafic côtier vietnamien pour empêcher l'expédition de fournitures au Viet Cong sur la côte sud-vietnamienne. Le 16 mai, le destroyer vétéran a pilonné les concentrations côtières du Viet Cong au sud-est de Saigon et est ainsi devenu le premier navire américain à fournir un appui naval contre des cibles ennemies au Sud-Vietnam. Au cours des 14 mois suivants, elle a poursuivi ses missions variées mais importantes contre l'agression communiste.

Il a fourni des tirs d'appui aux opérations au sol des dizaines de fois et pendant une période de 40 jours en août et septembre, il a tiré plus de 5 000 obus avec ses canons de 5 pouces, détruisant ou endommageant de nombreuses positions ennemies. En plus des patrouilles "Market Time", elle a contrôlé des porte-avions d'attaque percutants dans la mer de Chine méridionale et le golfe du Tonkin et nous a servi de navire de contrôle de recherche et de sauvetage pour récupérer les pilotes abattus en mer. Ce devoir vital l'a envoyé près des côtes contrôlées par l'ennemi, mais rejoint par des hélicoptères SAR audacieux qui se sont ravitaillés et réapprovisionnés à partir du destroyer pendant le vol, il a fourni une protection maximale aux avions revenant de frappes au-dessus du Nord-Vietnam. Elle a ravitaillé plus de 80 hélicoptères lors d'affectations SAR. Connu sous le nom de "Tuck's Tavern" par les braves pilotes de "chopper", il est devenu le premier destroyer le 6 novembre à ravitailler un hélicoptère en vol la nuit. L'entraînement coordonné avec ces avions polyvalents a porté ses fruits le 26 juin 1966 lorsque deux pilotes de Constellation (CVA-64) et Ranger (CVA-1) ont été arrachés à la mer à moins de 3 milles des côtes nord-vietnamiennes et transportés jusqu'à Henry W. Tucker.

Après plus de 2 ans de service quasi continu au large du Vietnam, Henry W. Tucker retourné à Long Beach au début d'août. Après une révision de 4 mois et un entraînement intensif au départ de San Diego et de Long Beach, il est déployé en Extrême-Orient en juin 1967. Il reprend le contrôle des porte-avions fin juillet et, suite à l'incendie catastrophique à bord du Forrestal le 29 juillet, il participe dans les opérations de sauvetage et d'escorte des survivants. Alors que le conflit au Sud-Vietnam se poursuivait en 1967, Henry W. Tucker, un vétéran éprouvé de deux luttes contre l'agression communiste en Extrême-Orient, est resté "en ligne" prêt à relever le défi de nouvelles missions de manière efficace, efficace et rapide.


USS Tucker (DD-57) - Histoire

En raison du Coronavirus, la réunion 2020 a été annulée et reportée du 25 au 29 octobre 2021 à Myrtle Beach. Veuillez marquer vos calendriers et prévoyez d'assister à la réunion finale.

Lire le message du président Paul Ratcliffe
L'Association cessera ses activités après la réunion finale, qui se tiendra du 25 au 29 octobre 2021 à Myrtle Beach, SC.

L'Association cessera ses activités après la réunion finale qui se tiendra à Myrtle Beach, SC en octobre 2021.

Bienvenue sur le site de l'USS Bristol DD857. Ce site a été créé pour partager son histoire avec les camarades de bord et d'autres personnes susceptibles d'être intéressées.

L'USS Bristol Veterans Association a été formée en 1998 par plusieurs hommes qui avaient servi sur le Bristol. Leur objectif était de rassembler les camarades qui avaient servi à son bord depuis sa mise en service en 1945 jusqu'à sa mise hors service en 1969.

Au cours des 22 années d'existence de l'Association, le nombre de membres est passé de 124 en 1998 à un pic de 291 en 2007 à 130 aujourd'hui. L'âge des membres va aujourd'hui de 69 à 99 ans. Il y a eu sept présidents, dont notre président actuel, Paul Ratcliffe, qui est en poste depuis 2013.

Les réunions annuelles ont été des occasions très heureuses. Ils ont réuni des camarades de bord qui ne s'étaient pas vus depuis 40 ans ou plus et leur ont permis de se connecter avec d'autres qui ont servi avant ou après eux. La camaraderie va nous manquer.

Nous vous invitons à prendre le temps d'examiner notre site Web et la richesse de l'information et de l'histoire qu'il contient. Ce qui suit met en évidence une partie du contenu sous les différents onglets.

L'HISTOIRE

Il y a plusieurs sections ici mais un intérêt particulier serait l'onglet « Album photo » qui vous amènera à des photos regroupées par années 1945-49, 1950 -54, 1955 -1959 et les années 1960. De l'occupation du Japon en 1945 à la traversée de l'équateur, en passant par les nombreuses croisières que le navire a effectuées au cours des 20 années suivantes.

EN MÉMORIUM

Cette section rend hommage à tous les compagnons de bord dont nous savons qu'ils sont décédés depuis la création de l'Association en 1998. Si vous connaissez des compagnons de bord qui sont décédés et ne figurent pas sur la liste, veuillez nous en informer en utilisant l'onglet « Nous contacter ».

MEMBRES

Tous les membres actuels de l'association sont répertoriés. Les membres sont répertoriés par nom et années de service. La page est conçue pour vous permettre de visualiser les noms par ordre alphabétique ou par années de service. Cliquez simplement sur « Trier par nom » ou « Trier par années de service »

LETTRE D'INFORMATION

Les newsletters trimestrielles depuis l'été 2019 sont stockées ici.

RÉUNIONS

La réunion annuelle est le point culminant de l'année. Les matelots se réunissent pour s'amuser pendant plusieurs jours en se remémorant les moments forts de leur séjour à bord du Bristol. De vieilles amitiés se renouvellent et de nouvelles se nouent. Les HISTOIRES DE MER deviennent de plus en plus excitantes au fil des années. Notre propre Duane Haugan produit lui-même le livre des retrouvailles depuis de nombreuses années.

Pour voir une liste des publications récentes et des mises à jour, cliquez ici : Quoi de neuf

Cette page est protégée par les droits d'auteur, conçue, construite et maintenue par Fast Web Now.
&copier Copyright 2021 par Fast Web Now.


USS HENRY W. TUCKER (DD-875)


Remarque : Un vétéran doit
choisir entre l'AFEM & VSM s'il a servi pendant les deux dates.


Mention élogieuse d'unité méritoire

11-NOV-1967* 25-NOV-1967

05-OCT-1968 20-OCT-1968

16-JUIL-1972 01-FEB-1973


Mention élogieuse de l'unité de la Marine

21-OCT-1968* 30-JUIN-1970


Citation d'unité méritoire de la République du Vietnam,
Médaille de la Croix de la bravoure, avec paume (ruban uniquement)

30-AOT 1968 31-AOT 1968

21-FEB-1969 28-FEB-1969

28-JUIN-1969 02-JUIL-1969

15-AOT 1969 17-AOT 1969


Service Vietnamien
Médaille

18-SEP-1965 19-SEP-1965

28-SEP-1965 11-OCT-1965

04-NOV-1965 28-NOV-1965

06-JAN-1966 10-JAN-1966

24-JAN-1966 23-FEB-1966

24-MAR-1966 03-AVR-1966

06-MAI-1966 01-JUIN-1966

19-JUIN-1966 01-JUIL-1966

23-JUIL-1967 02-SEP-1967

13-SEP-1967 23-OCT-1967

10-NOV-1967 26-NOV-1967

14-AOT 1968 13-SEP-1968

13-NOV-1968 09-DEC-1968

24-JAN-1969 24-MAR-1969

02-MAI-1969 13-MAI-1969

27-JUIN 1969 09-JUIL-1969

27-JUIL-1969 02-SEP-1969

29-NOV-1969 18-DEC-1969

29-JAN-1970 23-FEB-1970

24-AVR-1970 20-MAI-1970

28-MAI-1970 19-JUIN-1970

09-JUIL-1971 18-JUIL-1971

29-JUIL-1971 25-AOT-1971

28-JUIL-1972 25-AOT-1972

05-SEP-1972 16-OCT-1972

01-NOV-1972 27-NOV-1972

06-DEC-1972 01-JAN-1973


* = Un prix pour plusieurs dates


Vous pouvez également rechercher des prix unitaires en allant ici :


Cliquez ensuite sur « Unit Awards » en haut de la page.


Ensuite, lorsque la fenêtre suivante s'ouvre, cliquez sur " Query Unit Awards " dans la colonne de gauche.


Lorsque la petite fenêtre apparaît, entrez vos mots-clés et choisissez Rechercher .


Vous pouvez également y rechercher " Personal Awards ", ils sont plus contemporains, donc la plupart des anciens combattants du Vietnam ne sont pas répertoriés.

25 avril 2008 #2 2008-04-26T03:22

Merci. c'est étrange que le CAR ne se présente pas avant 67.. le HWT était le premier navire à tirer sur VN qui était 65. nous étions dans le
Tonkin en même temps que TJ et Maddox.


qu'est-ce qui constitue une DAC pour un navire ??

Petits bateaux de Fiberglazz, remontaient les calanques pour botter des azz


Nous sommes allés là où certains ne pouvaient pas, nous sommes allés là où certains ne voulaient pas

25 avril 2008 #3 2008-04-26T03:44

14. Combattre
Ruban


une. Autorisation. SECNAVNOTE 1650 du 17 février 1969.


b. Critères d'admissibilité


(1) Décerné aux membres de la Marine, du Corps des Marines, et la Garde côtière (lorsque la
La garde, ou des unités de celle-ci, opèrent
sous le contrôle de la Marine) au grade de capitaine/colonel et subalterne, qui ont
participé activement au terrain ou
combats de surface.


(2) Le principal critère d'éligibilité est, indépendamment de la profession militaire
spécialité ou classement, le
l'individu doit avoir fourni une performance satisfaisante sous le feu ennemi tout en participant activement
dans un sol ou une surface
engagement. Ni service dans une zone de combat ni récompense la médaille Purple Heart automatiquement
fait un membre du service
éligible au Ruban d'action de combat (CR). Ce qui suit des conseils d'amplification sont fournis :


(a) Exposition directe à la détonation d'un Engin explosif improvisé (IED) utilisé
par un ennemi, avec ou
sans la présence immédiate de forces ennemies, constitue participation active dans un sol ou une surface
engagement.


L'admissibilité en vertu de ce critère est rétroactive à
7 octobre 2001.

(b) Le personnel qui sert dans la clandestinité ou opérations spéciales, qui, de par la nature
leur mission, sont
limités dans leur capacité à riposter, et qui sont opérant dans des conditions où le risque d'ennemi
le feu était grand
et susceptibles d'être rencontrés, peuvent être éligibles pour le CR.


(c) Le CR ne sera pas attribué au personnel pour combat aérien, depuis la
Frapper/

Light Air Medal fournit reconnaissance de l'exposition au combat aérien cependant, un pilote ou membre d'équipage forcé de s'échapper ou
échapper, après avoir été forcé vers le bas,
peuvent être éligibles pour le prix.


(d) Le personnel actuel du DON qui était auparavant l'armée américaine et a remporté le Combat
Insigne de fantassin ou combat
Badge médical, sur présentation d'un certificat militaire officiel documentation à leur commandant,
peut être autorisé à
porter le CR.


(e) En vertu de la loi publique 106-65, le CR peut être attribué rétroactivement
à

7 décembre 1941. Voir chapitre 8 pour
informations concernant les déterminations d'admissibilité rétroactives.

c. Opérations éligibles. SECNAV, ou son mandataire, détermine quelles opérations répondent
les critères de ce prix.


L'annexe E de ce chapitre énumère les opérations pour lesquelles l'attribution du CR a été
autorisé.

Un personne physique dont l'admissibilité a été
établi au combat dans l'une des opérations énumérées
à l'annexe E, peut se voir décerner le CR. Un seul prix par l'opération est
autorisé. La liste n'est pas tout compris, car
le CR a été décerné dans des opérations mineures, ainsi que pour -
actions spécifiques. Chapitre 8 contient des informations concernant demandes de
les déterminations d'admissibilité pour le personnel ne
en service actif.


Promotions

Les choses peuvent arriver en un clin d'œil. Dans ces quelques instants précieux, votre arme à feu ne peut pas échouer. C'est pourquoi nous, chez Rock River Arms, sommes fiers de vous fournir des armes à feu de la plus haute qualité possible.

AVERTISSEMENT : Les produits proposés à la vente sur ce site Web peuvent vous exposer à des produits chimiques reconnus par l'État de Californie comme pouvant causer le cancer, des malformations congénitales ou d'autres problèmes de reproduction. Pour plus d'informations, visitez www.p65warnings.ca.gov

LAR-15, LAR-8, LAR-6.8, LAR-458, LAR-9, LAR-40, LAR-47, LAR-300, LAR-15LH LEF-T, WYL-EHIDE, PRK-EHIDE, NSP, IRS , X-Series et ROCK RIVER ARMS sont des marques déposées de Rock River Arms, Inc.
©2016-2021 TOUS DROITS RÉSERVÉS.


Activité récente

“Bien sûr, LibraryThing est encore plus utile si vous publiez votre collection de livres, et le processus est merveilleusement simple.” (lien)

“LibraryThing est une application de catalogage impressionnante qui ressemble à del.icio.us
pour les livres” (lien)

“Il y a aussi des suggestions de livres connexes à lire c'est un
fête virtuelle de l'information.” Tout bien considéré

“De nombreuses connexions sociales se développent sur le site. Bien que les membres puissent garder tous les détails de leur catalogue en ligne privés, la plupart choisissent d'afficher leurs bibliothèques. ” (lien)

“LibraryThing peut également connecter des lecteurs partageant les mêmes idées et créer une sorte de MySpace pour les rats de bibliothèque.”

“Maintenant, avec LibraryThing.com, nous pouvons jeter un œil à des milliers de bibliothèques.”

«
Journal de la bibliothèque (15 mars 2007)


Administration Nationale de l'Espace et de l'Aéronautique

L'analyse de la température de surface GISS ver. 4 (GISTEMP v4) est une estimation du changement global de température de surface. Les graphiques et les tableaux sont mis à jour vers le milieu de chaque mois à l'aide des fichiers de données actuels de NOAA GHCN v4 (stations météorologiques) et ERSST v5 (zones océaniques), combinés comme décrit dans nos publications Hansen et al. (2010) et Lenssen et al. (2019). Ces fichiers mis à jour intègrent les rapports du mois précédent ainsi que les rapports tardifs et les corrections des mois précédents.

Nouvelles et mises à jour

13 mai 2021 : La FAO, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, a publié le FAOSTAT Analytical Brief 19, une analyse des tendances mondiales, régionales et nationales pour la période 1961-2020 basée sur les données GISTEMP v4.

14 janvier 2021 : La NASA a publié un communiqué de presse sur l'anomalie annuelle de la température mondiale de 2020.

Voir le Actualités GISTEMP pour une liste d'annonces et d'articles de la NASA liés à l'analyse GISTEMP. Les annonces lorsque nos mises à jour mensuelles sont publiées sont publiées sur le fil Twitter NASA/GISS.

Voir le Mises à jour de l'analyse page pour des informations de mise à jour détaillées sur GISTEMP v4.

Contacts/Personnel

Avant de nous contacter, veuillez vérifier si votre question sur l'analyse GISTEMP est déjà répondue dans la FAQ.

Si la FAQ ne répond pas à votre question, veuillez adresser votre demande au Dr Reto Ruedy.

Parmi les autres chercheurs qui participent actuellement à l'analyse GISTEMP, citons Michael Hendrickson, le Dr Ken Lo, le Dr Makiko Sato et le Dr Nathan Lenssen.

L'analyse GISTEMP a été initiée par le Dr James E. Hansen, aujourd'hui à la retraite. Il est actuellement dirigé par le Dr Gavin Schmidt.

Les anciens membres de l'équipe GISTEMP comprenaient Sergei Lebedeff, Helene Wilson, Jay Glascoe, Avraham Persin et d'autres. Nous remercions également Nick Barnes et al. au projet Clear Climate Code pour leurs contributions.

Citation

Lorsque vous faites référence aux données GISTEMP v4 fournies ici, veuillez citer à la fois cette page Web et notre publication scientifique la plus récente sur les données. En citant la page Web, assurez-vous d'inclure la date d'accès.

  • Équipe GISTEMP, 2021 : Analyse de la température de surface du GISS (GISTEMP), version 4 . Institut Goddard d'études spatiales de la NASA. Ensemble de données consulté 20YY-MM-DD à https://data.giss.nasa.gov/gistemp/.
  • Lenssen, N., G. Schmidt, J. Hansen, M. Menne, A. Persin, R. Ruedy et D. Zyss, 2019 : améliorations du modèle d'incertitude GISTEMP. J. Géophys. Rés. Atmos. , 124, non. 12, 6307-6326, doi: 10.1029/2018JD029522.

Contexte, historique et mises à jour

Le schéma d'analyse de la température de base du GISS a été défini à la fin des années 1970 par James Hansen lorsqu'une méthode d'estimation du changement de température mondiale était nécessaire pour la comparaison avec les modèles climatiques mondiaux unidimensionnels. La méthode d'analyse a été entièrement documentée dans Hansen et Lebedeff (1987). Plusieurs articles décrivant des mises à jour de l'analyse ont suivi au cours des décennies suivantes, le plus récemment celui de Hansen et al. (2010), ainsi que la quantification de l'incertitude de Lenssen et al. (2019).

Pour plus de détails, veuillez consulter le GISTEMP Fond, Histoire, et Les références pages. Nous maintenons également un enregistrement continu des modifications apportées à l'analyse sur notre Mises à jour de l'analyse page.

L'analyse GISTEMP est mise à jour régulièrement. Des graphiques et des tableaux sont publiés vers le milieu de chaque mois en utilisant les dernières données GHCN et ERSST. La mise à jour intègre les rapports du mois précédent ainsi que les rapports tardifs et les corrections des mois précédents.

Code source

Les programmes utilisés dans l'analyse GISTEMP et la documentation sur leur utilisation sont disponibles en téléchargement. Les programmes supposent un système d'exploitation de type Unix et nécessitent une familiarité avec Python pour l'installation et l'utilisation.

Tableaux des moyennes mensuelles mondiales et hémisphériques et des moyennes annuelles zonales

Anomalies combinées de la température de l'air à la surface de la terre et de l'eau à la surface de la mer (indice de température terre-océan, L-OTI)

Ce qui suit sont des fichiers en texte brut sous forme de tableau des anomalies de température, c'est-à-dire des écarts par rapport aux moyennes correspondantes de 1951-1980.

  • Moyennes globales mensuelles, saisonnières et annuelles, 1880-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyenne de l'hémisphère nord, moyennes mensuelles, saisonnières et annuelles, 1880-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyenne de l'hémisphère sud, moyennes mensuelles, saisonnières et annuelles, 1880-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyennes annuelles zonales, 1880-présent, mis à jour jusqu'à l'année complète la plus récente : TXT, CSV

Anomalies de température AIRS v6 et AIRS v7

Les tableaux suivants présentent des anomalies basées sur les données AIRS vs 2007-2016. Les données d'anomalie L-OTI correspondantes sont également fournies.

  • Moyennes globales mensuelles, saisonnières et annuelles, 2002-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyenne de l'hémisphère nord, moyennes mensuelles, saisonnières et annuelles, 2002-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyenne de l'hémisphère sud, moyennes mensuelles, saisonnières et annuelles, 2002-présent, mis à jour jusqu'au mois le plus récent : TXT, CSV
  • Moyennes annuelles zonales, 2002-présent, mis à jour jusqu'à l'année complète la plus récente : TXT, CSV

Données d'anomalies de température mensuelles maillées

Les utilisateurs intéressés par l'ensemble des données d'anomalie de la température de l'air à la surface maillée peuvent télécharger des fichiers netCDF contenant des séries sélectionnées sur une grille régulière à 2 degrés ou les fichiers binaires SBBX de base.

Fichiers NetCDF compressés (grille régulière 2°ࡨ°)

Série de grille de sous-boîte de base compressée (grille de surface égale)

    (27 Mo) (9 Mo) , actuellement utilisé (30 Mo) , utilisé jusqu'en juillet 2017 (30 Mo) , utilisé jusqu'en juin 2015 (30 Mo) , utilisé jusqu'en novembre 2012 (30 Mo)

Divers programmes FORTRAN et instructions sont également disponibles pour créer (des séries temporelles de) cartes d'anomalies quadrillées régulières à partir des fichiers de base. Assurez-vous de lire le fichier README pour discuter du format binaire des fichiers.

Les références

Veuillez consulter la page de références GISTEMP pour les citations de publications liées à cette recherche. Des copies de plusieurs de nos articles sont disponibles dans la base de données des publications du GISS.