Podcasts sur l'histoire

Daly DD-519 - Histoire

Daly DD-519 - Histoire

Daly

Né le 11 novembre 1873 à Glen Cove, Long Island, NY, Daniel Daly s'est enrôlé dans le Corps des Marines le 10 janvier 1899. Il a reçu la Médaille d'honneur du Congrès pour sa conduite distinguée et galante en présence de l'ennemi à la bataille de Pékin, en Chine le 14 août 1900 lors de la rébellion des Boxers. Il a ensuite servi dans les Caraïbes et a reçu une deuxième médaille d'honneur du Congrès pour sa bravoure et son héroïsme les 24 et 25 octobre 1915 lors de la capture de Fort Liberty, en Haïti.

Pendant la Première Guerre mondiale, il a servi dans les forces expéditionnaires américaines en France du 4 novembre 1917 au 21 avril 1919, servant continuellement au front. Il a été blessé deux fois au cours de ces actions. Le 5 juin 1918, au péril de sa vie, il éteint un incendie dans un dépôt de munitions à Lucy-LeBocage, et le 7 juin, lors d'un bombardement intense, il rend visite à toutes les équipes d'artillerie de sa compagnie pour encourager ses hommes. Le 10 juin, il attaqua sans assistance un emplacement de mitrailleuses ennemies et le captura à l'aide de grenades à main et de son pistolet automatique. Plus tard, lors de l'attaque allemande sur Bouresches, il fait venir des blessés sous le feu. Pour ces nombreux et divers actes d'héroïsme, il a reçu la Croix du service distingué de l'armée, la Croix de la Marine, la Croix de Guerre, la Médaille de la victoire française et la Médaille militaire française.

(DD-519 : dp. 2 050 ; 1. 376'6"; n. 39'4"; dr. 17'9"; s. 35 k., cpl. 273; a. 5 5", 10 21" tt ., 6 dep., 2 act.; cl. Fletcher)

Daly (DD-519) a été lancé le 24 octobre 1942 par Bethlehem Steel Co., Staten Island, N.Y.; parrainé par Mme A. Ransweiler, nièce du sergent-major Daly, USMC, et commissionné le 10 mars 1943, commandant R. G. Visser aux commandes.

Entre le 14 mai et le 21 juin 1943, Daly a projeté le Ranger (CV-4) lors d'exercices et de patrouilles au large d'Argentia, à Terre-Neuve. Elle a navigué de New York une semaine plus tard examinant Lexington (CV-16) et est arrivée à San Diego le 4 août. Le jour suivant elle était en route pour l'Alaska, arrivant à Adak le 11 août. Elle a escorté des transports à l'invasion de Kiska du 15 au 21 août, a patrouillé et a eu le devoir d'escorte entre Kiska et Attu jusqu'au 18 novembre quand elle a navigué pour Pearl Harbor, en arrivant le 23 novembre.

Daly quitta Pearl Harbor le 9 décembre 1943 et arriva à Milne Bay. Nouvelle-Guinée, 18 décembre. Quatre jours plus tard, elle est sortie pour escorter les péniches de débarquement lors de l'assaut du Cap Gloucester, en Nouvelle-Bretagne, le 26 décembre. Elle a éclaboussé deux bombardiers japonais attaquants, puis a aidé les survivants de Brownson (DD-518) en sauvant 168 de son équipage malgré l'explosion de grenades sous-marines du navire en perdition qui a causé une perte de puissance temporaire sur Daly. Elle couvrit le retrait des LST vers le Cap Sudest, puis escorta un convoi vers Saïdor pour les débarquements d'invasion du 2 au 4 janvier 1944. Elle resta dans la zone de Nouvelle-Guinée couvrant les opérations de ravitaillement des troupes sur Saïdor et Cap Gloucester jusqu'au 4 février où elle a navigué pour Sydney, Australie.

De retour à Milne Bay, le 22 février 1944, Daly a navigué avec TG 74.2 pour l'invasion des îles de l'Amirauté, participant aux bombardements de l'île de Los Negros le 29 février et de l'île de Manus de Seeadler Harbour le 7 mars, et patrouillant à l'appui des forces de débarquement . Elle est revenue à Milne Bay le 12 mars. Elle a opéré de ce port sur de divers exercices d'entraînement et a bombardé le Port de Wewak le 17 mars, puis sortied le 18 avril pour l'opération Hollandia. Elle a fourni un appui-feu aux troupes d'invasion les 21 et 22 avril, puis a opéré depuis le Port de Seeadler pour bombarder Sawar et Wakde les 29 et 30 avril et pour patrouiller entre Aitape et Tanamerah.

Du 15 mai au 5 août 1944, Daly a servi dans les opérations de Nouvelle-Guinée occidentale. Il a fourni un appui-feu et un bombardement dans la région de Toem-Wakde-Sarmi, au large des îles Biak, Noemfoor et Mios Woendi, et a servi de garde radar et de navire de liaison entre les forces de débarquement et de couverture au large du cap Sansapor. Après une brève révision à Sydney, en Australie, elle est sortie de la Baie de Humboldt le 11 septembre pour l'invasion de Morotai, en fournissant une patrouille et un appui-feu avant de revenir à Manus le 29 septembre. Elle est devenue en route le 11 octobre pour apporter un appui-feu aux troupes d'invasion sur Leyte et a rejoint l'action de surface avec les navires japonais pendant la phase de la bataille du détroit de Surigao de la bataille décisive pour le golfe de Leyte les 25 et 26 octobre Daly est retourné à Manus 3 novembre et six jours plus tard navigué pour une révision de la côte ouest.

Daly est arrivé au large d'Iwo Jima le 16 février 1945 dans l'écran des transporteurs de soutien aérien. Elle a secouru 11 survivants de la mer de Bismarck (CVE-95), coulé par un avion suicide le 21 février. Daly a dégagé la zone le 7 mars pour la baie de San Pedro, Leyte, pour joindre ses forces se préparant à l'invasion d'Okinawa. Le 27 mars, elle est sortie pour fournir une patrouille et un appui-feu pendant l'assaut et l'occupation d'Okinawa. Lors d'un attentat-suicide le 28 avril, il a pris un avion ennemi sous le feu et l'a éclaboussé à 25 mètres à peine du bâbord. La bombe de l'avion a explosé, tuant trois personnes et blessant 16 membres de l'équipage de Daly. Les réparations ont été rapidement accomplies à Kerama Retto et Daly a repris son devoir de patrouille dangereux. Le 25 mai, elle a aidé Bates (APD-47), la victime d'un kamikaze, en sauvant un survivant gravement brûlé du navire en train de couler. Le 10 juin, elle a projeté les porte-avions de la 3e flotte dans leurs frappes sur le continent japonais

Après s'être reconstitué dans le golfe de Leyte, le Daly est revenu à Okinawa le 16 juillet 1945. Il s'est joint à la TF 95 pour balayer la mer de Chine orientale à la recherche d'expéditions ennemies. Deux autres recherches au large de l'embouchure du fleuve Yangtze et des approches de Shanghai ont été effectuées avant la fin de la guerre. Daly est arrivé à Nagasaki le 14 septembre pour le devoir d'occupation, servant dans les eaux japonaises jusqu'au 17 novembre quand elle a quitté Sasebo pour les États-Unis, arrivant à San Diego le 6 décembre. Elle est arrivée à Charleston, S.C., le 23 décembre, et a été mise hors service en réserve le 18 avril 1946.

Recommandé le 6 juillet 1951, le Daly a rejoint la flotte de l'Atlantique et a opéré à partir de son port d'attache, Newport, R.I., pour des exercices d'escorte anti-sous-marins et de convois et en patrouille. Entre le 18 mars 1953 et le 15 janvier 1954, il effectue une croisière autour du monde, naviguant vers l'ouest pour rejoindre la TF 77 au large de la Corée où il sert de patrouilleur au large de l'île de Cheju-Do, site des camps de prisonniers de guerre de l'ONU, puis poursuivant le chemin du retour à travers l'océan Indien et la Méditerranée, faisant escale dans divers ports en cours de route.

La prochaine croisière prolongée de Daly l'a emmenée en Europe du Nord et en Méditerranée entre le 28 juillet et le 28 novembre 1955, après quoi elle a opéré avec HunterKiller Group 3 dans les Caraïbes jusqu'au 10 avril 1956. Le 4 janvier 1957, elle a quitté Newport pour une croisière avec le Moyen-Orient. Force, mettant en œuvre la politique étrangère américaine avec des visites à Freetown, Sierra Leone, Simonstown et Capetown, Union sud-africaine ; Mombasa, Kenya ; Karachi, au Pakistan; Aden, Aden ; Massawa, Érythrée ; et les îles Canaries avant de retourner dans la baie de Narragansett le 7 juin 1957.

Entre le 3 septembre et le 27 novembre 1957, le Daly a navigué vers l'Europe du Nord et la Méditerranée, sur des exercices de l'OTAN et en service avec la 6e flotte. Entre le 17 mars et le 11 octobre 1959, il retourne en Méditerranée, en mer Rouge et dans le golfe Persique. Le 2 mai 1960, à Norfolk, il est désarmé et placé en réserve.

Daly a reçu huit étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et une pour son service pendant la guerre de Corée.


Dictionnaire des navires de combat navals américains

Daly (DD-519) a été lancé le 24 octobre 1942 par Bethlehem Steel Co., Staten Island, N.Y., parrainé par Mme A. Ransweiler, nièce du sergent-major Daly, USMC, et commandé le 10 mars 1943, commandé par le commandant R. G. Visser.

Entre le 14 mai et le 21 juin 1943 Daly filtré Ranger (CV-4) lors d'exercices et de patrouilles au large d'Argentia, à Terre-Neuve. Elle a quitté New York une semaine plus tard pour la projection Lexington (CV-16) et est arrivé à San Diego le 4 août. Le jour suivant elle était en route pour l'Alaska, arrivant à Adak le 11 août. Elle a escorté des transports à l'invasion de Kiska du 15 au 21 août, a patrouillé et a eu le devoir d'escorte entre Kiska et Attu jusqu'au 18 novembre quand elle a navigué pour Pearl Harbor, en arrivant le 23 novembre.

Daly quitta Pearl Harbor le 9 décembre 1943 et arriva à Milne Bay, Nouvelle-Guinée, le 18 décembre. Quatre jours plus tard, elle est sortie pour escorter les péniches de débarquement lors de l'assaut du Cap Gloucester, en Nouvelle-Bretagne, le 26 décembre. Elle a éclaboussé deux bombardiers japonais attaquants, puis a aidé les survivants de Brownson (DD-518) sauvant 168 de son équipage malgré l'explosion de grenades sous-marines du navire en perdition qui a causé une perte temporaire de puissance sur Daly. Il couvrit le retrait des LST vers le Cap Sudest, puis escorta un convoi vers Saïdor pour les débarquements d'invasion du 2 au 4 janvier 1944. Il resta dans la zone de Nouvelle-Guinée couvrant les opérations de ravitaillement des troupes sur Saïdor et le Cap Gloucester jusqu'au 4 février où elle a navigué pour Sydney, Australie.

De retour à Milne Bay, le 22 février 1944, Daly navigué avec le TG 74.2 pour l'invasion des îles de l'Amirauté, participant aux bombardements de l'île de Los Negros le 29 février et du port de Seeadler, l'île de Manus le 7 mars, et patrouillant à l'appui des forces de débarquement. Elle est revenue à Milne Bay le 12 mars. Elle a opéré de ce port sur de divers exercices d'entraînement et a bombardé le Port de Wewak le 17 mars, puis sortied le 18 avril pour l'opération Hollandia. Elle a fourni un appui-feu aux troupes d'invasion les 21 et 22 avril, puis a opéré depuis le Port de Seeadler pour bombarder Sawar et Wakde les 29 et 30 avril et pour patrouiller entre Aitape et Tanamerah.

Du 15 mai au 5 août 1944 Daly servi dans les opérations de Nouvelle-Guinée occidentale. Il a fourni un appui-feu et un bombardement dans la région de Toem-Wakde-Sarmi, au large des îles Biak, Noemfoor et Mios Woendi, et a servi de garde radar et de navire de liaison entre les forces de débarquement et de couverture au large du cap Sansapor. Après une brève révision à Sydney, en Australie, elle est sortie de la Baie de Humboldt le 11 septembre pour l'invasion de Morotai, en fournissant une patrouille et un appui-feu avant de revenir à Manus le 29 septembre. Elle est devenue en route le 11 octobre pour apporter un appui-feu aux troupes d'invasion sur Leyte et s'est jointe à l'action de surface avec des navires japonais pendant la phase de bataille du détroit de Surigao de la bataille décisive pour le golfe de Leyte les 25 et 26 octobre. Daly est revenu à Manus le 3 novembre et six jours plus tard a navigué pour une révision de côte ouest.

Daly est arrivé au large d'Iwo Jima le 16 février 1945 dans l'écran des transporteurs de soutien aérien. Elle a secouru 11 survivants de Mer de Bismarck (CVE-95), coulé par un avion suicide le 21 février. Daly a dégagé la zone le 7 mars pour la Baie de San Pedro, Leyte, pour joindre les forces se préparant à l'invasion d'Okinawa. Le 27 mars, elle est sortie pour fournir une patrouille et un appui-feu pendant l'assaut et l'occupation d'Okinawa. Lors d'un attentat-suicide le 28 avril, il a pris un avion ennemi sous le feu et l'a éclaboussé à 25 mètres à peine du bâbord. La bombe de l'avion a explosé, tuant trois personnes et en blessant 16 Daly équipage. Les réparations ont été rapidement effectuées à Kerama Retto et Daly a repris son service de patrouille dangereux. Le 25 mai, elle a aidé Bates (APD-47), victime d'un kamikaze, sauvant un survivant grièvement brûlé du navire en perdition. Le 10 juin, elle a projeté les porte-avions de la 3e flotte dans leurs frappes sur le continent japonais

Après avoir fait le plein dans le golfe de Leyte, Daly est revenu à Okinawa le 16 juillet 1945. Elle s'est jointe à la TF 95 pour balayer la Mer de Chine orientale pour l'expédition ennemie. Deux autres recherches au large de l'embouchure du fleuve Yangtze et des approches de Shanghai ont été effectuées avant la fin de la guerre. Daly est arrivé à Nagasaki le 14 septembre pour le devoir d'occupation, servant dans les eaux japonaises jusqu'au 17 novembre quand elle a quitté Sasebo pour les États-Unis, en arrivant à San Diego le 6 décembre. Elle est arrivée à Charleston, S.C., le 23 décembre, et a été mise hors service en réserve le 18 avril 1946.

Remis en service le 6 juillet 1951 Daly rejoint la Flotte de l'Atlantique et opère à partir de son port d'attache, Newport, R.I., pour des exercices d'escorte anti-sous-marins et de convois et en patrouille. Entre le 18 mars 1953 et le 15 janvier 1954, il effectue une croisière autour du monde, naviguant vers l'ouest pour rejoindre la TF 77 au large de la Corée où il sert de patrouilleur au large de l'île de Cheju-Do, site des camps de prisonniers de guerre de l'ONU, puis poursuivant le chemin du retour à travers l'océan Indien et la Méditerranée, faisant escale dans divers ports en cours de route.

Daly la prochaine croisière prolongée l'a emmenée en Europe du Nord et en Méditerranée entre le 28 juillet et le 28 novembre 1955, après quoi elle a opéré avec Hunter-Killer Group 3 dans les Caraïbes jusqu'au 10 avril 1956. Le 4 janvier 1957, elle a navigué de Newport pour une croisière avec le Moyen-Orient Force, mettant en œuvre la politique étrangère américaine avec des visites à Freetown, Sierra Leone Simonstown et Capetown, Union sud-africaine Mombasa, Kenya Karachi, Pakistan Aden, Aden Massawa, Erythrée et les îles Canaries avant de retourner à Narragansett Bay le 7 juin 1957.

Entre le 3 septembre et le 27 novembre 1957, Daly navigué vers l'Europe du Nord et la Méditerranée, sur des exercices de l'OTAN et de service avec la 6e Flotte. Entre le 17 mars et le 11 octobre 1959, il retourne en Méditerranée, en mer Rouge et dans le golfe Persique. Le 2 mai 1960, à Norfolk, il est désarmé et placé en réserve. [Daly a été rayé de la liste de la Marine le 1er septembre 1974 et vendu le 22 avril 1976.]

Daly a reçu huit étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale et une pour le service pendant la guerre de Corée. Transcrit et formaté pour HTML par Patrick Clancey, HyperWar Foundation


Daly DD-519 - Histoire

CHAPITRE 7:
RAPPORT À MA PREMIÈRE AFFECTATION DE SERVICE EN MER -
LES USS DALY DD-519
NEWPORT, RHODE ISLAND
15 MAI 1955

En attendant de recevoir mes ordres pour l'USS DALY, j'ai décidé de savoir où il était garé, et je me suis avancé juste pour savoir exactement où il était amarré, car je ne voulais pas la chercher en transportant un lourd Sac de mer. Elle n'était pas au port, mais j'ai trouvé où elle s'amarrait habituellement, à la jetée du destroyer, pas trop loin de la caserne de l'école des torpilles.

Mon Sea-Bag et moi nous sommes présentés à bord de l'USS DALY, vers le milieu de la matinée du 15 mai 1955, en tant que Torpedoman's Mate Striker (car j'avais terminé la classe A de l'école des torpilles). J'ai été affecté à la division FOX. La division FOX, composée de Torpedoman, Sonarman et Fire Controlman, et nous avons appelé le compartiment le plus à l'arrière du navire, HOME !

J'ai vite appris que l'USS DALY était une grande vieille dame, elle avait le plus bas (plus ancien) numéro de coque de tous les navires de sa classe dans la SIXIÈME FLOTTE (flotte de l'Atlantique). Elle avait également un record de guerre galant, ayant remporté 8 Battle Stars pour sa participation à des engagements aéronavals et maritimes pendant la Seconde Guerre mondiale, sur le théâtre d'opérations du Pacifique. L'USS DALY était un acteur majeur dans un engagement naval intense contre les forces de l'Empire du Japon au large de l'île de LEYTE dans le groupe d'îles des Philippines le 24 octobre 1944. L'engagement naval est devenu plus tard connu sous le nom de « LA BATAILLE DU DÉTROIT DE SURIGAO ».

J'ai également appris que le USS DALY était le vaisseau amiral de la DESTROYER DIVISION ( DESDIV ) 302, qui se composait du USS DALY DD 519, du USS SMALLEY DD 565, du USS BRONSON DD 668 ET du USS COTTEN DD 669. Tous les Fletche r Class "CANS" (Destructeurs)

Au moment où j'étais à bord du Grand Old Lady, son équipage était de 250. Il avait été mis à jour et son armement principal se composait de seulement quatre 5"38 et tous les canons AA de petit calibre avaient été remplacés par trois Twin 3"/50 Rapid Tirez avec des canons AA. Deux montures HEDGEHOG (ASW Ahead Throw Weapon System) étaient montées à l'arrière du Gun Mount 52, No 2 5" 38 sur le pont 01 (Premier pont au-dessus du pont principal). Il ne restait qu'un quintuple Torpedo Tube Mount et c'était mon poste de travail principal . Ainsi que deux ( bâbord et tribord ) supports de libération de poupe à charge en profondeur. Trois canons K-Guns à charge en profondeur, bâbord et tribord. Avec le temps, au fur et à mesure que j'apprenais et progressais en cadence, je suis devenu responsable de l'entretien et du tir de l'ensemble de la torpille systèmes d'armes (navire de surface et ASW), nous avons acquis le MK-32 Acoustic Homing ASW Torpedo Weapon System.

UN PEU D'INFORMATIONS HISTORIQUES SUR L'USS DALY SONT EN ORDRE ICI

L'USS Daly DD 519, est un destroyer de classe Fletcher de 2050 tonnes (normalement connu sous le nom de classe 2100), il a été construit et lancé par la Bethlehem Steel Company, Staten Island, New York, le 24 octobre 1942. Il a été mis en service comme nouveau navire de ligne dans l'US NAVY le 10 mars 1943.

` Elle mesurait 376 pieds 5 pouces de long, avait une largeur (largeur) de 39 pieds 7 pouces et un tirant d'eau de 13 pieds 9 pouces (Keel Depth). Le DALY avait une vitesse de pointe (flanc/plein) de 38 nœuds (44 MPH) chargé et prêt pour la bataille. Centrale électrique, 60 000 SHP (Ship Horse Power), 2 turbines à engrenages à vapeur General Electric (vapeur basse pression 600 LB), 4 chaudières, deux vis (hélices) et deux gouvernails. Il avait une portée de 6500 NM (miles nautiques) à 15 nœuds. Son équipage en temps de guerre se composait de 273 officiers, premiers maîtres et White-Hats (enrôlés).

Son armement principal (configuration WW II) se composait de cinq supports de canon 5"38 et de deux supports de tubes lance-torpilles Quintuple (5 tubes lance-torpilles). , capable de lancer une grenade sous-marine de 300 LB à environ 50 mètres du navire de chaque côté, utilisé dans la guerre anti-sous-marine ( ASW ). quatre tubes de canons de 20 MM.

Les destroyers américains sont nommés d'après les membres du service militaire (Marine et Marine). L'USS DALY a été nommé en l'honneur du sergent-major Daniel Daly, USMC. Le sergent Daly a servi dans le Corps des Marines des États-Unis de 1899 à 1927. Même si le Daly a été nommé en l'honneur du sergent-major des Marines américain Daniel Daly, les marins se réfèrent toujours à leurs navires dans le genre féminin.

Parmi les décorations qu'il a reçues pour son service héroïque et galant à son pays, il a reçu la médaille la plus prestigieuse qu'une personne servant dans l'armée américaine puisse espérer recevoir, LA MÉDAILLE D'HONNEUR DU CONGRÈS, non pas une fois, mais à deux reprises. Il a également reçu la Croix du service distingué de l'armée, la Croix de la marine, la Croix de guerre (avec palmes), la Médaille de la victoire française et la Médaille militaire française.

QU'EST-CE QUE DANS LE NOM "TIN CAN SAILOR"

Les destroyers sont des marins qui servent sur les eaux les plus humides et les plus rudes des eaux bleues profondes (océan) "MAN - OF - WAR" de l'US NAVY et ils sont très fiers. Ils peuvent vraiment être décrits comme des « vieux sels », car lorsqu'ils naviguent dans des conditions de mer agitée, ils sont constamment trempés d'eau de mer et d'embruns salés.

Ils ont plusieurs surnoms que vous entendez souvent lorsqu'ils font référence à leurs navires. Ils s'appellent affectueusement GREYHOUND (en raison de leur vitesse et de leur apparence peu élégante) et TIN CANS, que la plupart des SWABBIES (marins) raccourcissent en "CANS" - TIN CANS. CANS, est le terme le plus couramment utilisé par les Blue Jackets (Enlisted Sailors) Navy, lorsqu'on parle de destroyers. Le nom vient du fait que les destroyers sont légers (peaux fines) par rapport à d'autres navires de combat plus gros et rebondissent beaucoup lorsqu'ils naviguent dans des conditions de mer agitée. Tout comme une boîte de conserve lorsqu'elle est jetée à la mer. Je peux vous dire que je suis très fier et honoré d'avoir mérité le privilège de répondre au nom "TIN CAN SAILOR". Le Capital Ship NAVY, ( AIRCRAFT TRANSPORTEURS, BATTLESHIPS ETC ) se réfère aux destroyers, (Boîtes de conserve) comme les " PETITS GARÇONS ".

Les premières photos que j'ai trouvées, qu'un matelot a prises de moi appuyé sur la ligne de vie de proue bâbord (au-dessus de 519) à bord de l'USS Daly, avec mon appareil photo. Ma nouvelle maison loin de chez moi. Dans notre port d'attache, Newport, Rhode Island, mai 1955. L'objet disque brillant sur la photo est un garde-rat sur les lignes.

L'USS Daly amarré à l'ancienne jetée Destroyer à Newport, Rhode Island, en mai 1955. Le camarade Daly que l'on voit debout sur le fantail près du support de canon de 5" (MT 54) qui me regarde, est le même marin qui tient le drapeau sur la photo suivante.

Un matelot de Daly, debout au-dessus de l'arrière du support de décharge de charge de profondeur de port, tenant Old Glory pour que je puisse en prendre une bonne image, Newport, R.I. Mai 1955. Le National Ensign (terme de la Marine pour le drapeau américain) est hissé à partir du personnel du pavillon de poupe uniquement lorsqu'il est au port, tandis qu'en mer, l'Ensign est hissé à partir du mât du navire.

Photo du livre de croisière de 1957 du Daly. DESDIV (Destroyer Division) 302, se composait de l'USS Daly DD 519 ( Flagship ). Officier de pavillon à bord. Le Daly était également le plus ancien Fletcher >Class Destroyer (DD). Elle avait le numéro de coque le plus bas de la flotte de l'Atlantique. Les autres membres étaient l'USS Smalley DD 565, l'USS Bronson DD 668 et l'USS Cotten DD 669, tous également des bidons de classe Fletcher.

DESDIV 302 en route, j'ai pris cette photo du côté tribord du fantail (poupe) du Daly. Atlantique Nord, juillet 1955

Copie de l'enveloppe de la première lettre envoyée à mes parents par le Commandant de l'USS DALY

Copie de la première lettre envoyée à mes parents par le commandant de l'USS Daly.

USS DALY DD 519, sortant de la baie de Narragansett, Newport, R.I. 1954.

LA BATAILLE DU DETROIT DE SURIGAO

Le détroit de Surigao est situé juste au nord de la pointe nord de l'île de Mindanao dans le groupe d'îles des Philippines. L'USS DALY faisait partie du DESRON ( Destroyer Squadron ) 24, qui se composait des destroyers BACH DD 470, BEALE DD 471, DALY DD 519, HUTCHINS DD476 et KILLEN DD 593.

Les boîtes de conserve de DESRON 24 faisaient partie de la force navale du contre-amiral JB Olendorf déployée au large de l'île de Leyte et étaient profondément impliquées dans l'engagement naval féroce avec les forces japonaises combinées de la cinquième flotte du vice-amiral Shima, qui se composait de trois croiseurs et quatre Les destroyers et la force sud de l'amiral Nishimura des cuirassés YAMASHARO, FUSO, et le croiseur lourd MOGAMI et les destroyers MICHISHIO, ASAGUMO, YAMAGUMO et SHIGURE. Les américains détruisirent dix navires ennemis, le Victory fut rendu possible en grande partie par le courage de ses « TIN CAN SAILORS » et la précision de leurs torpilles et canons. Le DALY a mis 3 torpilles dans le cuirassé YAMASHARO lors d'une attaque de torpilles à grande vitesse, et a infligé de lourds dégâts à un croiseur et à un destroyer, avec ses canons de 5".

COPIE DE LA PEINTURE DE Frank McCarthy. Le tableau représente des boîtes de conserve américaines dans une féroce bataille navale, comme celle du détroit de Surigao.

Carte # 7
Philippines / Sud-Est de la Chine (Détroit de Surigao>
1957 Rand Mc Nally Atlas mondial

BATAILLE DU DETROIT DE SURIGAO
25 octobre 1944

Compte tel qu'il apparaît dans le 1er livre de croisière de l'USS Daly (WWII). Fourni par Cleo A. Pottorff, compagnon de bord de DALY et du numéro de janvier – février – mars 2002 de THE TIN CAN SAILORS

(Publié par Tin Can Sailors, The National Association of Destroyer Veterans)

Peu de temps après le coucher du soleil le 24 octobre 1944, le Daly a été relevé de ses fonctions d'appui-feu, ce qui lui a permis de rejoindre les forces navales de la septième flotte du vice-amiral Thomas C. Kinkaid dans le golfe de Leyte. Le contre-amiral J. B. Olendorf a déployé une ligne de bataille à travers l'extrémité nord du détroit, une étendue de mer de quinze milles de large entre Leyte et l'île Hibuson. Trente-neuf bateaux PT attendaient dans les eaux calmes à l'extrémité sud du détroit, pour alerter le reste de la force américaine de l'approche de l'ennemi.

Le DALY a rejoint les navires du destroyer Squadron 24 ( DESRON 24 ) qui comprenait l'USS BACHE (DD 470), l'USS BEALE (DD 471), l'USS DALY (DD– 519), l'USS HUTCHINS (DD– 476), l'USS KILLEN (DD 593) et le HMAS ARUNTA. Trois autres destroyers de la Division X – RAY, l'USS CLAXTON (DD 571), l'USS THORN (DD– 647) et l'USS WELLES (DD– 628), rejoignirent également les destroyers du DESRON 24. Ces TIN CANs prirent position au Entrée ouest du détroit de Surigao pour intercepter une forte force de surface japonaise signalée s'approchant de l'entrée sud du détroit.

L'ennemi était estimé à trois cuirassés, quatre croiseurs lourds, quatre croiseurs légers et dix destroyers. Le 24 octobre 1944, à 22 h 36, le radar PT 131 s'empare de la force japonaise (la Southern Force de l'amiral Nishimura). Le PT 131 et deux autres PT Boats ont attaqué la formation ennemie, mais ont été repoussés par le destroyer SHIGURE. Dispersées sur un parcours de cinquante milles, des patrouilles successives de vedettes lance-torpilles ( MTB ) ont esquivé les tirs ennemis et, bien qu'elles aient attaqué à plusieurs reprises, elles n'ont infligé que peu de dégâts. Ils ont réussi à briser la formation japonaise et à alerter le reste de la force navale américaine en signalant la position, la force et la progression de l'ennemi.

À 0248, le radar de surface de Daly a capté la force ennemie. A 0321, le 519 en compagnie de deux autres TIN CANs de DESRON 24 a commencé une attaque à la torpille à grande vitesse sur les unités lourdes de la force ennemie. L'équipage du Daly était impatient de voir ce que leur navire pouvait faire contre les énormes probabilités dans lesquelles le navire se dirigeait. L'ennemi a tenté d'éclairer l'attaque à la torpille (Star Shells). Leurs canons de gros calibre (14", 8", 6" et 5") ouvrirent le feu sur les trois TIN CAN, mais leurs efforts acharnés pour détruire les destroyers attaquants n'eurent pas de succès.

Les Japonais avaient une puissance de feu supérieure et dépassaient largement les trois navires de la force américaine. Ils ne se sentaient pas menacés et pensaient que les trois petits navires feraient demi-tour et s'enfuiraient, mais au lieu de cela, les trois boîtes de conserve américaines se tournèrent vers eux et lancèrent la BATAILLE NAVALE qui s'ensuivit.

Une fois que les Japonais ont vu ce que préparaient les destroyers américains, les cuirassés ont ouvert le feu avec leurs canons à longue portée de gros calibre (16 pouces). Bien avant que le DALY et ses deux destroyers soeurs soient à une bonne portée de lancement de torpilles de la force japonaise. Les marins des trois TIN CANS américains ont lancé une attaque à la torpille à grande vitesse. La mer a commencé à éclater autour des petits navires, alors que les projectiles tirés du cuirassé japonais et du croiseur lourd ont commencé à exploser tout autour d'eux, envoyant d'énormes geysers d'eau.

Le Daly et sa compagnie étaient ZIG – ZAGING, naviguant à FLANK SPEED (Full Speed) dans un effort désespéré pour éviter d'être la cible de l'un de ces gros projectiles japonais. À environ 6000 yards, le Daly était dans la « PORTÉE HAUTE VITESSE » pour ses torpilles Mark ( MK ) 15. Juste avant que le Daly ne lance une demi-salve (une propagation de 5 torpilles) sur son corps principal, deux torpilles ennemies filaient à pas plus de 50 mètres devant elles.

Les DD de classe Fletcher comme le Daly transportaient 10 torpilles Mark 15 dans deux supports de tubes lance-torpilles séparés, l'un situé entre NO. 1 et NON. 2 cheminées et la 2e, située juste à l'arrière du NO. 2 cheminées. Les trois boîtes de conserve ont continué à pousser leur attaque. Le navire était alors dans la position la plus dangereuse dans laquelle il n'avait jamais pénétré, nos cœurs étaient dans nos gorges, mais toutes les mains étaient prêtes à appuyer l'attaque.

UN PEU SUR LA GUERRE DES TORPILLES EST EN ORDRE ICI
(PUISQUE C'EST MON TARIF, JE PEUX EN PARLER AVEC UNE CERTAINE ATHORITÉ)

Lorsqu'un destroyer lance une attaque à la torpille, il doit entrer rapidement, lancer son FISH (torpilles) et sortir. À l'école des torpilles, nous avons été entraînés à pouvoir lancer une propagation de cinq torpilles en 30 secondes. On nous a dit que la raison de ce temps était que dans une bataille navale, lorsqu'un navire est chevauché par des tirs ennemis (un tour sur un tour sous), le troisième tour peut être juste sur la cible, environ 30 secondes après le deuxième tour. chevauche le navire. Le but était de mettre notre FISH dans l'eau avant que nous ne soyons touchés par le troisième tour, s'il était sur la cible.

Lors du tir d'un SPREAD à partir d'un quintuple Torpedo Tube Mount, n'importe quel nombre de torpilles peut être sélectionné, de 1 à 5. Dans un spread, les torpilles sont lancées en séquence, l'une après l'autre, le plus de poissons en premier. Chaque FISH peut avoir un réglage gyroscopique séparé qui contrôle le cap des torpilles, par rapport au navire et aux torpilles adjacentes, de sorte qu'une fois dans l'eau, elles se déploient, un peu comme les doigts de votre main peuvent être écartés afin de couvrir la plus grande zone. Ainsi, les torpilles couvrent une plus grande surface d'eau. Cette technique permet au navire ennemi de changer de cap et de manœuvrer pour essayer d'échapper aux torpilles tout en restant dans la zone couverte par la propagation des torpilles. La taille de la propagation (angle entre les poissons) est déterminée par la taille du navire cible, la distance à la cible et la vitesse de la cible. Un cuirassé prendra une plus grande diffusion qu'un navire plus petit comme un croiseur ou un destroyer.

Les torpilles étaient rarement tirées sur un autre destroyer car nos canons de calibre 5 pouces pouvaient être utilisés efficacement. Un autre facteur est que les destroyers sont beaucoup plus maniables qu'un cuirassé ou un croiseur et présentent une cible beaucoup plus petite et plus difficile à atteindre. La torpille Mark 15 de 21 pouces de diamètre, 24 pieds de long et 3 480 livres, a donné au petit Destroyer un " Big Punch ", et était un égalisateur dans une certaine mesure par rapport aux gros canons de gros calibre 14, 15 et 16 pouces " DREADNOUGHTS " ( Cuirassés ), et les canons de 8 pouces dont disposent les croiseurs. À condition bien sûr que le destroyer puisse se placer à une bonne distance de tir du navire ennemi.

Lorsque vous affrontiez un cuirassé, c'était une chose très difficile à faire, car les gros canons du cuirassé avaient une portée efficace bien au-delà de 12 000 mètres et une bonne portée de tir pour lancer les torpilles était d'environ 6 000 mètres. Plus la torpille est lancée près de la cible, meilleures sont les chances de marquer un coup, car la cible a moins de temps pour échapper avec succès aux torpilles. Mais s'approcher de cette proximité était une affaire très dangereuse et risquée et nécessitait une vitesse élevée du navire, une excellente maniabilité du navire (pour échapper aux canons ennemis et même aux torpilles) et beaucoup de CHANCE. Le jour fatidique du 24 octobre 1944, la petite force de destroyers américaine exhiba une grande quantité des trois.

La première salve de 5 FISH du Daly n'a pas trouvé sa marque, car aucune explosion n'a été observée par l'équipage du Daly. Le Daly s'est repositionné pour lancer son FISH restant (une propagation de cinq torpilles) sur un cuirassé ennemi. La deuxième torpille du Daly s'est propagée, a couru « Hot, Straight and Normal » et elle était configurée pour fonctionner en profondeur, sous la ceinture de blindage de protection Battlewagons, qui mesure entre 12 et 18 pouces d'épaisseur et s'étend juste au-dessus de la ligne de flottaison jusqu'à 16 pieds ou plus, selon le tirant d'eau des navires dans l'eau. Un gros navire comme un cuirassé a une profondeur de quille de plus de 30 pieds.

Cette fois, de nombreux membres de l'équipage du Daly ont eu la chance d'assister à trois grandes explosions et à d'énormes geysers d'eau, alors que trois des cinq Steam-Fish du Daly ont trouvé leur marque et ont explosé contre la coque du cuirassé.

Toutes ses torpilles épuisées, le Daly s'est repositionné alors qu'il entamait sa 2e attaque. Cette fois avec seulement sa batterie principale de 5", lançant salve après salve sur deux navires ennemis.

Tout d'abord, un destroyer ennemi a absorbé nos obus, puis le directeur de la batterie principale du Daly s'est verrouillé sur une 2ème cible plus grande, cette fois, ses canons flamboyants de 5" ont fait pleuvoir salves après salve (aussi vite que les hommes pouvaient charger le projectile de 60 livres et le boîtier en laiton plein de poudre) sur un Heavy-Cruiser, la prenant complètement par surprise. Les salves dirigées avec précision ont déchiré son pont en acier et ont explosé dans son chargeur, l'enflammant et la mourant dans l'eau.

Le Daly, puis a tourné et est sorti de Harms-Way, à la vitesse de flanc. Alors que les trois destroyers américains s'éloignaient, les 9 navires japonais étaient dispersés et le cuirassé était mort dans l'eau et un croiseur lourd et un destroyer étaient en feu, prenant l'eau (coulant) et hors de combat.

Although the Daly’s torpedoes did not immediately sink the battleship, her torpedoes had inflicted heavy damage to her, making it impossible for her to escape. The battleship, was an easy target for our heavy units to finish off. It was later learned that the Daly’s torpedoes had indeed struck the Japanese Battleship YAMASHARO.

The Naval Engagement in which the American TIN CANS performed so courageously, later became known as" THE BATTLE OF SURIGAO STRAITS". The Daly’s crew proudly painted on the ships Bridge, 3 black ship silhouettes with the Japanese Rising –Sun in color, for the Battleship, the Heavy Cruiser and a Destroyer. Black silhouettes of 10 Japanese aircraft destroyed and 23 Shore Bombardments, to her credit.

Photo of War Record painted on the side of the Daly’s Bridge. From a copy of the first USS DALY Cruise Book ( WW II ). October 1944


1945 [ edit | modifier la source]

Daly arrived off Iwo Jima 16 February 1945 in the screen of air support carriers. She rescued 11 survivors of Mer de Bismarck (CVE-95), sunk by a suicide plane on 21 February. Daly cleared the area 7 March for San Pedro Bay, Leyte, to join forces preparing for the invasion of Okinawa. On 27 March she sortied to provide patrol and fire support during the assault and occupation of Okinawa. During a suicide attack on 28 April she took an enemy plane under fire and splashed it a scant 25 yards off the port beam. The plane's bomb exploded, killing three and injuring 16 of Daly's crew. Repairs were quickly accomplished at Kerama Retto and Daly resumed her hazardous patrol duty. On 25 May she aided Bates (APD-47), a kamikaze's victim, rescuing one badly burned survivor from the sinking ship. On 10 June she screened the carriers of the 3rd Fleet in their strikes on the Japanese mainland.

After replenishing at Leyte Gulf, Daly returned to Okinawa 16 July 1945. She joined with Task Force 95 (TF 95) to sweep the East China Sea for enemy shipping. Two more searches off the mouth of the Yangtze River and approaches to Shanghai were made before the end of the war. Daly arrived at Nagasaki 14 September for occupation duty, serving in Japanese waters until 17 November when she departed Sasebo for the United States, arriving at San Diego 6 December. She arrived at Charleston, S.C., 23 December, and was placed out of commission in reserve 18 April 1946.


DD-519 Daly

Daly (DD-519) was laid down 29 April 1942, launched 24 October 1942 by Bethlehem Steel Co., Staten Island, N.Y. sponsored by Mrs. A. Ransweiler, niece of Sergeant Major Daly, USMC, and commissioned 10 March 1943, Commander R. G. Visser in command.

Between 14 May and 21 June 1943 Daly screened Ranger (CV-4) on exercises and patrol off Argentia, Newfoundland. She sailed from New York a week later screening Lexington (CV-16) and arrived at San Diego 4 August. The next day she was underway for Alaska, arriving at Adak 11 August. She escorted transports to the invasion of Kiska from 15 to 21 August, then patrolled and had escort duty between Kiska and Attu until 18 November when she sailed for Pearl Harbor, arriving 23 November.

Daly left Pearl Harbor 9 December 1943 and arrived at Milne Bay. New Guinea, 18 December. Four days later she sortied to escort landing craft during the assault on Cape Gloucester, New Britain on 26 December. She splashed two attacking Japanese bombers, then aided survivors from Brownson (DD-518) rescuing 168 of her crew despite exploding depth charges from the sinking ship which caused temporary loss of power on Daly. She covered the withdrawal of the LST's to Cape Sudest, then escorted a convoy to Saidor for the invasion landings of 2 to 4 January 1944. She remained in the New Guinea area covering resupply operations for the troops on Saidor and Cape Gloucester until 4 February when she sailed for Sydney, Australia.

Returning to Milne Bay, 22 February 1944, Daly sailed with TG 74.2 for the invasion of the Admiralty Islands, participating in the bombardments of Los Negros Island on 29 February and Seeadler Harbor Manus Island on 7 March, and patrolling in support of the landing forces. She returned to Milne Bay 12 March. She operated from this port on various training exercises and bombarded Wewak Harbor on 17 March, then sortied 18 April for the Hollandia operation. She provided fire support for the invading troops on 21 and 22 April, then operated out of Seeadler Harbor to bombard Sawar and Wakde on 29 and 30 April and to patrol between Aitape and Tanamerah.

From 15 May to 5 August 1944 Daly served in the Western New Guinea operations. She provided fire support and bombardment in the Toem-Wakde-Sarmi area, off Biak, Noemfoor, and Mios Woendi Islands,and acted as radar guard and linking ship between the landing and covering forces off Cape Sansapor. After a brief overhaul at Sydney, Australia, she sortied From Humboldt Bay 11 September for the invasion of Morotai, providing patrol and fire support before returning to Manus 29 September. She got underway on 11 October to render fire support to the invading troops on Leyte and joined in the surface action with Japanese ships during the Battle of Surigao Strait phase of the decisive Battle for Leyte Gulf on 25 and 26 October Daly returned to Manus 3 November and six days later sailed for a west coast overhaul.

Daly arrived off Iwo Jima 16 February 1945 in the screen of air support carriers. She rescued 11 survivors of Bismarck Sea (CVE-95), sunk by a suicide plane on 21 February. Daly cleared the area 7 March for San Pedro Bay, Leyte, to join forces preparing for the invasion of Okinawa. On 27 March she sortied to provide patrol and fire support during the assault and occupation of Okinawa. During a suicide attack on 28 April she took an enemy plane under fire and splashed it a scant 25 yards off the port beam. The plane's bomb exploded, killing three and injuring 16 of Daly's crew. Repairs were quickly accomplished at Kerama Retto and Daly resumed her hazardous patrol duty. On 25 May she aided Bates (APD-47), a kamikaze's victim, rescuing one badly burned survivor from the sinking ship. On 10 June she screened the carriers of the 3d Fleet in their strikes on the Japanese mainland

After replenishing at Leyte Gulf, Daly returned to Okinawa 16 July 1945. She joined with TF 95 to sweep the East China Sea for enemy shipping. Two more searches off the mouth of the Yangtze River and approaches to Shanghai were made before the end of the war. Daly arrived at Nagasaki 14 September for occupation duty, serving in Japanese waters until 17 November when she departed Sasebo for the United States, arriving at San Diego 6 December. She arrived at Charleston, S.C., 23 December, and was placed out of commission in reserve 18 April 1946.

Recommissioned 6 July 1951 Daly joined the Atlantic Fleet, and operated out of her home port, Newport, R.I., for antisubmarine and convoy escort exercises and on patrol. Between 18 March 1953 and 15 January 1954 she made a round-the-world cruise, sailing west to join TF 77 off Korea where she acted as patrol vessel off Cheju-Do Island, the site of UN prisoner-of-war camps, then continuing homeward through the Indian Ocean and the Mediterranean, calling at various ports en route.

Daly's next extended cruise took her to Northern Europe and the Mediterranean between 28 July and 28 November 1955, after which she operated with Hunter Killer Group 3 in the Caribbean until 10 April 1956 On 4 January 1957 she sailed from Newport for a cruise with the Middle East Force, implementing American foreign policy with visits to Freetown, Sierra Leone, Simonstown and Capetown, Union of South Africa Mombasa, Kenya Karachi, Pakistan Aden, Aden Massawa, Eritrea and the Canary Islands before returning to Narragansett Bay 7 June 1957.

Between 3 September and 27 November 1957, Daly cruised to Northern Europe and the Mediterranean, on NATO exercises and service with the 6th Fleet. Between 17 March and 11 October 1959, she returned to the Mediterranean, the Red Sea and Persian Gulf. On 2 May 1960, at Norfolk, she was decommissioned and placed in reserve.

Daly received eight battle stars for World War II service and one for Korean War service.


Contenu

Between 14 May and 21 June 1943 Daly screened Ranger (CV-4) on exercises and patrol off NS Argentia, Newfoundland. She sailed from New York a week later screening Lexington (CV-16) and arrived at San Diego 4 August. The next day she was underway for Alaska, arriving at Adak 11 August. She escorted transports to the invasion of Kiska from 15 to 21 August, then patrolled and had escort duty between Kiska and Attu until 18 November when she sailed for Pearl Harbor, arriving 23 November.

Daly left Pearl Harbor 9 December 1943 and arrived at Milne Bay, New Guinea, 18 December. Four days later she sortied to escort landing craft during the assault on Cape Gloucester, New Britain on 26 December. She splashed two attacking Japanese bombers, then aided survivors from Brownson (DD-518), rescuing 168 of her crew despite exploding depth charges from the sinking ship which caused temporary loss of power on Daly.

Daly covered the withdrawal of the LSTs to Cape Sudest, then escorted a convoy to Saidor for the invasion landings of 2 to 4 January 1944. She remained in the New Guinea area covering resupply operations for the troops on Saidor and Cape Gloucester until 4 February when she sailed for Sydney, Australia.

Returning to Milne Bay, 22 February 1944, Daly sailed with Task Group 74.2 (TG 74.2) for the invasion of the Admiralty Islands, participating in the bombardments of Los Negros Island on 29 February and Seeadler Harbor, Manus Island on 7 March, and patrolling in support of the landing forces. She returned to Milne Bay 12 March. She operated from this port on various training exercises and bombarded Wewak Harbor on 17 March, then sortied 18 April for the Hollandia operation. She provided fire support for the invading troops on 21 and 22 April, then operated out of Seeadler Harbor to bombard Sawar and Wakde on 29 and 30 April and to patrol between Aitape and Tanamerah.

From 15 May to 5 August 1944 Daly served in the Western New Guinea operations. She provided fire support and bombardment in the Toem-Wakde-Sarmi area, off Biak, Noemfoor, and Mios Woendi Islands, and acted as radar guard and linking ship between the landing and covering forces off Cape Sansapor. After a brief overhaul at Sydney, Australia, she sortied from Humboldt Bay 11 September for the invasion of Morotai, providing patrol and fire support before returning to Manus 29 September. She got underway on 11 October to render fire support to the troops invading Leyte and joined in the surface action with Japanese ships during the Battle of Surigao Strait phase of the decisive Battle for Leyte Gulf on 25 and 26 October. Daly returned to Manus 3 November and six days later sailed for a West Coast overhaul.

Daly arrived off Iwo Jima 16 February 1945 in the screen of air support carriers. She rescued 11 survivors of Mer de Bismarck (CVE-95), sunk by a suicide plane on 21 February. Daly cleared the area 7 March for San Pedro Bay, Leyte, to join forces preparing for the invasion of Okinawa. On 27 March she sortied to provide patrol and fire support during the assault and occupation of Okinawa. During a suicide attack on 28 April she took an enemy plane under fire and splashed it a scant 25 yards off the port beam. The plane's bomb exploded, killing three and injuring 16 of Daly's crew. Repairs were quickly accomplished at Kerama Retto and Daly resumed her hazardous patrol duty. On 25 May she aided Bates (APD-47), a kamikaze's victim, rescuing one badly burned survivor from the sinking ship. On 10 June she screened the carriers of the 3rd Fleet in their strikes on the Japanese mainland.

After replenishing at Leyte Gulf, Daly returned to Okinawa 16 July 1945. She joined with Task Force 95 (TF 95) to sweep the East China Sea for enemy shipping. Two more searches off the mouth of the Yangtze River and approaches to Shanghai were made before the end of the war. Daly arrived at Nagasaki 14 September for occupation duty, serving in Japanese waters until 17 November when she departed Sasebo for the United States, arriving at San Diego 6 December. She arrived at Charleston, S.C., 23 December, and was placed out of commission in reserve 18 April 1946.


USS Daly DD 519 Personalized Canvas Ship Photo Print Navy Veteran Gift

Seller: navyboy63 ✉️ (5,499) 99.6% , Emplacement: Cleveland, Ohio , Ships to: US & many other countries, Item: 331610950023 USS Daly DD 519 Personalized Canvas Ship Photo Print Navy Veteran Gift. USS Daly DD 519"Personalized" Canvas Ship Print(Not just a photo or poster but a work of art!)Every sailor loved his ship. C'était sa vie. Where he had tremendous responsibility and lived with his closest shipmates. As one gets older his appreciation for the ship and the Navy experience gets stronger. A personalized print shows ownership, accomplishment and an emotion that never goes away. It helps to show your pride even if a loved one is no longer with you. Every time you walk by the print you will feel the person or the Navy experience in your heart (guaranteed).The image is portrayed on the waters of the ocean or bay with a display of her crest if available. The ships name is printed on the bottom of the print. What a great canvas print to commemorate yourself or someone you know who may have served aboard her. The printed picture is exactly as you see it. The print size is 8"x10" on a 8 1/2" x 11" canvas ready for framing as it is or you can add an additional matte of your own choosing. You can also purchase a larger size (11"x14") on a 13"x19" canvas. The prints are made to order. They look awesome when matted and framed. (Framing is NOT offered. You can get it framed locally at a substantially lower cost then what we could offer and have many more choices to choose from) We PERSONALIZE the print with "Name, Rank and/or Years Served" or anything else you would like it to state (NO ADDITIONAL CHARGE). It is placed just above the ships photo. Immediately after purchasing the print simply email us or indicate in the NOTES TO SELLER of your payment what you would like printed on it. A couple suggestions:United States Navy Sailor YOUR NAME HERE Proudly Served Sept 1963 - Sept 1967 This would make a nice gift and a great addition to any historic military collection. Would be fantastic for decorating the home or office wall. The watermark "Great Naval Images" will NOT be on your print. This photo is printed on Archival-Safe Acid-Free canvas using a high resolution printer and should last many years. Because of its unique natural woven texture canvas offers a special and distinctive look that can only be captured on canvas. The canvas print does not need glass thereby enhancing the appearance of your print, eliminating glare and reducing your overall cost. We guarantee you will not be disappointed with this item or your money back. In addition, We will replace the canvas print unconditionally for FREE if you damage your print. You would only be charged a nominal fee plus shipping and handling. Consultez nos commentaires. Customers who have purchased these prints have been very satisfied. L'acheteur paie les frais d'expédition et de manutention. Thanks for looking! Condition: New , All returns accepted: Returns Accepted , Item must be returned within: 30 Days , Refund will be given as: Money Back , Return shipping will be paid by: Seller , Taper: Canvas , Original/Reproduction: Reproduction , Brand: Unbranded See More


Daly DD- 519 - History

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

This CD will exceed your Expectations

A great part of naval history.

Vous achèteriez une copie exacte du USS Daly DD 519 carnet de croisière pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Crew roster (Name and rank)
  • Former members and present members
  • Cruise chart
  • Many crew activity photos by division
  • Ships detailed war activities (22 pages)

Over 215 pictures and the ships story told on 94 pages.

Once you view this CD you will know what life was like on this Destroyer during World War II.


United States Navy Battleship USS Daly

Votre compte Easy-access (EZA) permet aux membres de votre organisation de télécharger du contenu pour les utilisations suivantes :

  • Essais
  • Échantillons
  • Matériaux composites
  • Dispositions
  • Coupes grossières
  • Modifications préliminaires

Il remplace la licence composite en ligne standard pour les images fixes et les vidéos sur le site Web de Getty Images. Le compte EZA n'est pas une licence. Afin de finaliser votre projet avec le matériel que vous avez téléchargé depuis votre compte EZA, vous devez obtenir une licence. Sans licence, aucune autre utilisation ne peut être faite, telle que :

  • présentations de groupes de discussion
  • présentations externes
  • documents finaux distribués au sein de votre organisation
  • tout matériel distribué à l'extérieur de votre organisation
  • tout matériel distribué au public (comme la publicité, le marketing)

Étant donné que les collections sont continuellement mises à jour, Getty Images ne peut garantir qu'un élément particulier sera disponible jusqu'au moment de la licence. Veuillez examiner attentivement toutes les restrictions accompagnant le Contenu sous licence sur le site Web de Getty Images et contacter votre représentant Getty Images si vous avez une question à leur sujet. Votre compte EZA restera en place pendant un an. Votre représentant Getty Images discutera avec vous d'un renouvellement.

En cliquant sur le bouton Télécharger, vous acceptez la responsabilité d'utiliser du contenu non publié (y compris l'obtention des autorisations requises pour votre utilisation) et acceptez de vous conformer à toutes les restrictions.


Notre Newsletter

Description du produit

USS Daly DD 519

World War II Cruise Book (RARE FIND)

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

Ce CD dépassera vos attentes

Une grande partie de l'histoire navale.

Vous achèteriez une copie exacte du USS Daly carnet de croisière pendant la Seconde Guerre mondiale. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Crew roster (Name and rank)
  • Former members and present members
  • Cruise chart
  • Many crew activity photos by division
  • Ships detailed war activities (22 pages)

Over 215 pictures and the ships story told on 94 pages.

Once you view this CD you will know what life was like on this Destroyer during World War II.

Bonus supplémentaire :

  • 22 Minute Audio " American Radio Mobilizes the Homefront " WWII (National Archives)
  • 22 Minute Audio " Allied Turncoats Broadcast for the Axis Powers " WWII (National Archives)
  • 20 Minute Audio of a " 1967 Equator Crossing " (Not this ship but the Ceremony is Traditional)
  • Audio de 6 minutes de " Sons de Boot Camp " à la fin des années 50 début des années 60
  • D'autres éléments intéressants incluent :
    • Le serment d'enrôlement
    • Le credo des marins
    • Valeurs fondamentales de la marine des États-Unis
    • Code de conduite militaire
    • Origines de la terminologie de la marine (8 pages)
    • Exemples : Scuttlebutt, Chewing the Fat, Devil to Pay,
    • Hunky-Dory et bien d'autres.

    Pourquoi un CD au lieu d'un livre papier ?

    • Les images ne se dégraderont pas avec le temps.
    • CD autonome aucun logiciel à charger.
    • Vignettes, table des matières et index pour visualisation facile référence.
    • Visualisez comme un flip book numérique ou regardez un diaporama. (Vous définissez les options de synchronisation)
    • Fond musique patriotique et sons de la marine peut être activé ou désactivé.
    • Les options d'affichage sont décrites dans la section d'aide.
    • Marquez vos pages préférées.
    • La qualité sur votre écran peut être meilleure qu'une copie papier avec la possibilité de agrandir n'importe quelle page.
    • Diaporama de visualisation pleine page que vous contrôlez avec les touches fléchées ou la souris.
    • Conçu pour fonctionner sur une plate-forme Microsoft. (Pas Apple ou Mac) Fonctionne avec Windows 98 ou supérieur.

    Commentaire personnel de "Navyboy63"

    Le CD de livre de croisière est un excellent moyen peu coûteux de préserver le patrimoine familial historique pour vous-même, vos enfants ou vos petits-enfants, surtout si vous ou un être cher avez servi à bord du navire. C'est un moyen de se connecter avec le passé, surtout si vous n'avez plus le lien humain.

    Si votre proche est toujours avec nous, il pourrait considérer cela comme un cadeau inestimable. Les statistiques montrent que seulement 25 à 35 % des marins ont acheté leur propre carnet de croisière. Beaucoup auraient probablement souhaité l'avoir fait. C'est une belle façon de leur montrer que vous vous souciez de leur passé et que vous appréciez le sacrifice qu'eux et beaucoup d'autres ont fait pour vous et le LIBERTÉ de notre pays. Serait également idéal pour les projets de recherche scolaire ou tout simplement l'intérêt personnel pour la documentation de la Seconde Guerre mondiale.

    Nous n'avons jamais su à quoi ressemblait la vie d'un marin pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu'à ce que nous commencions à nous intéresser à ces grands livres. Nous avons trouvé des photos dont nous ignorions l'existence d'un parent qui a servi sur l'USS Essex CV 9 pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est décédé très jeune et nous n'avons jamais eu la chance d'entendre beaucoup de ses histoires. D'une manière ou d'une autre, en visionnant son livre de croisière que nous n'avions jamais vu jusqu'à récemment, la famille a renoué avec son héritage et son héritage naval. Même si nous n'avons pas trouvé les photos dans le livre de croisière, c'était un excellent moyen de voir à quoi ressemblait la vie pour lui. Nous les considérons maintenant comme des trésors de famille. Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants peuvent toujours être liés à lui d'une manière dont ils peuvent être fiers. C'est ce qui nous motive et nous pousse à faire la recherche et le développement de ces grands livres de croisière. J'espère que vous pourrez vivre la même chose pour votre famille.


    Voir la vidéo: La minute urbaine: Une histoire populaire de la France u0026 Traité de jajalogie (Octobre 2021).