Podcasts sur l'histoire

Gone and Forgotten: Le triste sort des sorcières de Prusse

Gone and Forgotten: Le triste sort des sorcières de Prusse

La région de Prusse en Europe centrale est un lieu unique en raison du grand nombre de cultures qui y ont résidé et s'y sont rencontrées. Ces terres étaient également un foyer de sorcellerie et un destin cruel pour ceux qui osaient s'y adonner.

Un mélange de croyances

La sorcellerie peut avoir existé dans cette région depuis la colonisation de la Prusse orientale et occidentale. Avant les baptêmes de ces régions, le territoire de la Prusse historique était païen. La foi des habitants était mixte et dépendante de la tribu à laquelle ils étaient liés, mais c'était généralement une combinaison de religions baltes avec des mythologies gonflées.

Les Vieux Prussiens étaient polythéistes, mais leurs légendes n'ont pas survécu. Leurs descendants se sont convertis au christianisme après le baptême de la Pologne en 966. A l'époque médiévale ils ont été influencés par les chevaliers teutoniques, puis ils ont été majoritairement germanisés au 19ème siècle.

Cependant, la position de pouvoir des sorcières dans la société est restée intacte. La sorcellerie elle-même n'a jamais été une infraction pénale en Prusse, pourtant de nombreuses femmes ont perdu la vie en raison de pratiques supposées de sorcellerie. Officiellement, leurs meurtres étaient dus à de nombreuses raisons différentes et souvent irrationnelles. Les chefs religieux ont trouvé de nombreuses explications absurdes pour leur permettre de juger et de brûler les femmes.

Étendue de l'Ordre teutonique. ( CC BY-SA 3.0 )

La dernière sorcière en Prusse

En lisant des livres sur l'histoire de la sorcellerie en Europe centrale et orientale, on constatera souvent que les procès en sorcellerie étaient très rares dans ces régions. Cependant, ces textes gardent le silence sur les autres moyens utilisés pour punir les femmes qui semblaient avoir des liens avec le métier.

  • Pourquoi l'Inquisition espagnole a-t-elle permis à certaines sorcières de rester en vie ?
  • Le Malleus Maleficarum : Un manuel médiéval pour les chasseurs de sorcières
  • Agnes Waterhouse : la première femme exécutée pour sorcellerie en Angleterre

Selon Susanne Kord, les condamnations à mort des sorcières ont été exécutées en Prusse en 1714, l'année de l'édit de Friedrich Wilhelm. En Prusse, de nombreuses sorcières ont été accusées « et sont mortes en prison des suites de tortures ».

« La torture, malgré des doutes croissants quant à son efficacité et à la fiabilité des aveux obtenus sous la torture, a continué d'être utilisée et est restée le principal moyen d'exhortation aux aveux dans les procès en sorcellerie. Les partisans de la sorcellerie du dix-huitième siècle reconnaissaient une sorcière par la même marque que leurs ancêtres : le mauvais œil.''

Torture utilisée contre les sorcières accusées.

Il est difficile d'expliquer à quoi « mauvais œil » fait référence dans cette situation - et il semble que les chasseurs de sorcières ne le savaient pas avec certitude non plus. Mais un exemple lié à cette idée vient de 1793, lorsque deux femmes ont été condamnées à être brûlées comme sorcières en raison de la croyance de leurs voisins que les yeux des femmes rendaient leur bétail malade.

Un grand nombre de noms de sorcières supposées peuvent être trouvés aujourd'hui. L'une des histoires les plus célèbres de sorcières en Prusse est celle de Barbara Zdunk qui a été tuée le 21 août 1811. Elle était ethniquement polonaise, mais c'était une période où la ville maintenant connue sous le nom de Reszel appartenait à la Prusse. Elle a peut-être été la dernière femme exécutée pour sorcellerie en Europe.

L'incendie des sorcières.

Barbara est née en 1769, elle avait donc 42 ans lorsqu'elle a été exécutée. Comme mentionné, elle ne pouvait pas être accusée directement de sorcellerie, donc son procès aurait été pour d'autres raisons. En 1806, la ville est complètement endommagée par un incendie. Les gens cherchaient la personne qui l'avait causé et ils se souvenaient qu'il y avait une sorcière connue pour son penchant pour la magie. Ils ont immédiatement commencé à la blâmer et, par conséquent, elle a été arrêtée quelques mois plus tard, en 1807.

Il n'y avait aucune preuve, mais les gens avaient déjà décidé que Zdunk était une sorcière dangereuse. De plus, ils racontaient qu'elle avait un amant adolescent. Elle avait 38 ans et n'était pas mariée, alors elle avait parfois besoin d'aide et avait engagé un garçon. Cependant, les gens ont toujours aimé créer de la fiction autour des faits.

Ils ont construit un pieu sur la colline à l'extérieur de la ville et en 1811 ils ont exécuté la malheureuse. Selon les archives de ce jour-là, elle a été étranglée à mort avant d'être mise sur le bûcher. Barbara Zdunk était probablement la dernière sorcière tuée à cause de la sorcellerie en Prusse, cependant, avec le temps, la société s'est rendu compte qu'elle n'était pas coupable.

Une image de sorcières présumées pendues en Angleterre.

Une autre histoire est celle d'Anna Kruger, une vieille femme sage de Gdańsk (Dantzig allemand). Elle était pauvre, mais avait des connaissances sur les herbes et autres traitements naturels. Lorsqu'une épidémie de choléra a attaqué sa ville, sa connaissance des herbes l'a aidée à survivre et a sauvé plusieurs personnes.

Cependant, certains citoyens ont émis l'hypothèse qu'elle devait être une sorcière dangereuse si elle était capable de rester en bonne santé. On lui a même reproché d'avoir utilisé ses connaissances pour rendre les gens malades et mourir à cause de l'épidémie. Anna a été arrêtée, torturée, puis tuée pour prétendue sorcellerie. Elle avait 88 ans, mais les juges ont décidé de la brûler. L'histoire des exécutions de sorcières s'est terminée dans cette ville avec sa mort en 1659.

Histoires oubliées de femmes sages

En Prusse, comme dans d'autres parties de l'Europe, les gens croyaient que les sorcières étaient de méchantes créatures qui collaboraient avec le diable et étaient dangereuses pour la société. La propagande des prêtres à travers l'Europe et la peur de passer sa vie après la mort en enfer ont fait oublier aux gens les bienfaits qu'ils avaient toujours reçus des femmes sages - certaines des premières guérisseuses du monde.

  • Familiers de sorcières, gardiens d'esprit et démons
  • L'hystérie du Salem Witch Trial et la position courageuse de Giles Corey
  • Les procès des sorcières de Zugarramurdi : bienvenue dans le Salem espagnol

De nos jours, l'histoire de ces femmes sages est presque oubliée par les sociétés qui vivent dans l'ancienne Prusse. Il est difficile de trouver une plaque ou un monument en leur souvenir. Les femmes qui ont été brûlées pour les raisons les plus irrationnelles ont disparu de la mémoire publique. La plupart d'entre eux n'ont même plus de tombes et leurs histoires ne sont connues que par de vieux documents.


Avis de la communauté

Fate Forgotten est le deuxième tome de la série Fated Immortals. C'est un stand seul. Cependant, je recommande de lire Awaiting Fate, car c'est aussi une lecture agréable !

Fate Forgotten parle de Jacob, un démon guerrier de la Guardian League, de son adorable nièce, Annie, et de Valerie, une sorcière.

Jacob est un mélange parfait d'alpha et de douceur, Annie est tellement adorable et Valerie est un mélange de timide, naïve, mais toujours forte compte tenu de ce qu'elle a traversé.

J'ai vraiment apprécié celui-ci. J'adore le fat Fate Forgotten est le deuxième livre de la série Fated Immortals. C'est un stand alone. Cependant, je recommande de lire Awaiting Fate, car c'est aussi une lecture agréable !

Fate Forgotten parle de Jacob, un guerrier démoniaque de la Guardian League, son adorable nièce, Annie, et Valerie, une sorcière.

Jacob est un mélange parfait d'alpha et de douceur, Annie est tellement adorable et Valerie est un mélange de timide, naïve, mais toujours forte compte tenu de ce qu'elle a traversé.

J'ai vraiment apprécié celui-ci. J'aime toute la dynamique du destin avec cette série. J'ai adoré la construction de la relation entre Jacob et Valerie et j'ai adoré regarder comment le personnage de Jacob s'est développé tout au long de l'histoire. Les scènes avec Annie étaient tellement adorables. Il y avait des moments où je voulais crier sur Jacob et Valérie pour communiquer entre eux et surmonter leurs insécurités. Mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé.

J'ai hâte d'en savoir plus sur cette série. . Suite

4,2 étoiles !
Ma première lecture d'une romance paranormale avec une sorcière et j'ai adoré ! J.L. Sheppard est un nouvel auteur pour moi et je suis entré sans savoir à quoi m'attendre. Il s'agit du deuxième livre de la série et également d'un spin-off de la série Elemental Sisters, mais il peut être lu seul et vous n'aurez pas l'impression de devoir lire les livres précédents pour comprendre ce qui se passe.

L'histoire commence avec Jacob montrant comment le démon Jake prend soin de ses démons de quatre ans ★★★★ 4.2 étoiles !
Ma première lecture d'une romance paranormale avec une sorcière et j'ai adoré ! J.L. Sheppard est un nouvel auteur pour moi et je suis entré sans savoir à quoi m'attendre. Il s'agit du deuxième livre de la série et également d'un spin-off de la série Elemental Sisters, mais il peut être lu seul et vous n'aurez pas l'impression de devoir lire les livres précédents pour comprendre ce qui se passe.

L'histoire commence avec Jacob montrant comment le démon Jake s'occupe de sa nièce démoniaque de quatre ans et je suis immédiatement aspiré. C'était un moment si tendre entre lui et sa nièce, Annie, que j'ai eu du mal à croire comment redoutable il l'était vraiment. Lorsque nous rencontrons Valérie, la sorcière, nous voyons à quel point elle est douce et un peu solitaire. Elle préfère rester à l'intérieur que sortir et socialiser. C'est à ce moment-là que j'ai réalisé qu'elle était parfaite pour le démon menaçant. Elle a une vie merveilleuse avec son clan et vous pouvez sentir l'amour que les sœurs ont l'une pour l'autre que cela m'a totalement choqué cette tragédie qui frappe.

Au fur et à mesure que le livre progresse, vous voyez comment Jake laisse s'échapper la colère qu'il a en lui pendant des siècles et c'est ce qui fait que Val a peur de lui au début, mais plus tard, il s'agit d'une peur pour autre chose. Jake ressent sa peur de lui et cela provoque beaucoup de malentendus et les deux font des choix qui gâchent la chance pour eux d'être ensemble depuis tout de suite. C'est le seul problème que j'ai eu parce que je suis le genre de personne qui préfère que les personnages principaux montrent leur affection les uns envers les autres dès le début. Leur alchimie était tellement incroyable et quand ils font enfin passer leur relation à l'étape suivante, cela transforme leur relation chaude et froide en un petit problème.

Ce que j'ai absolument adoré dans ce livre, c'est Annie, elle était si merveilleuse qu'on ne peut s'empêcher de tomber amoureux d'elle ! Elle peut ressentir les émotions et est une petite fille si intelligente qui a dit ce qu'elle pensait et portait son cœur sur sa manche. Je pense que l'avoir, avec Val, a poussé Jake à essayer de se débarrasser de la colère qu'il nourrit depuis des siècles.

Le livre était très bien écrit et était si descriptif que j'ai pu visualiser exactement à quoi ressemble Jake sous sa forme démoniaque et quand Val utilise sa magie. Cela m'a rendu tellement excité parce que c'est mon premier livre avec des sorcières et je l'ai vraiment apprécié, à tel point que je prévois de lire plus et de lire les autres séries de l'auteur également.

*ARC aimablement fourni par l'auteur pour un examen honnête

. Suite

Ce livre m'a été offert pour une critique honnête.

Je commence vraiment à renouer avec la romance paranormale et ce livre m'a beaucoup plu. J'ai aimé le mélange d'immortels, de démons, de sorcières, de sorciers et de tous les autres que j'ai oubliés. J'aimais tout sur le destin et c'était unique qu'ils n'aient pas à être condamnés avec leur propre espèce. Les personnages étaient parfaits pour cette histoire. La façon dont l'histoire a commencé avec Jacob était également très bonne. J'aime ça même s'il était Ce livre m'a été donné pour une critique honnête.

Je commence vraiment à renouer avec la romance paranormale et ce livre m'a beaucoup plu. J'ai aimé le mélange d'immortels, de démons, de sorcières, de sorciers et de tous les autres que j'ai oubliés. J'aimais tout le destin et c'était unique qu'ils n'aient pas à être condamnés avec leur propre espèce. Les personnages étaient parfaits pour cette histoire. La façon dont l'histoire a commencé avec Jacob était également très bonne. J'aime ça, même s'il était un démon, tu dois voir cet autre côté de lui. Les covens de sorcières qui incluaient Val étaient également intéressants à connaître. Vous voyez combien ils ont de pouvoir dans l'histoire. L'histoire d'amour entre Val et Jacob était bonne. J'ai aimé le pousser et tirer entre eux. J'aime toujours raconter ce que j'aime dans l'histoire, mais malheureusement je n'étais pas complètement amoureuse de ce livre. La raison pour laquelle je dis cela, c'est que même si j'ai adoré l'histoire de Val et Jacob, il n'y avait pas grand-chose aussi. Il n'y a pas de drame du combat qui surgit. Il n'en a fait qu'effleurer ici et là. Il semblait dire la même chose encore et encore. Je cherche un paranormal pour avoir un peu plus d'action et raconter l'histoire de pourquoi ils font ce qu'ils font. Ce livre est un peu court.

J'espérais aimer ce livre, mais je l'ai aimé. J'ai préféré Jacob dans cette histoire. Je pense qu'il avait beaucoup plus à dire, mais cela n'a pas été dit. Val était parfois un peu naïve, mais c'était une très jeune sorcière. J'aurais juste aimé tirer le meilleur parti de l'histoire que je viens de lire. . Suite

J'ai vraiment aimé ce livre. L'auteur fait un excellent travail pour créer le monde dans lequel vivent les personnages. De plus, c'est le premier livre que je lis de cet auteur et de cette série. Je n'ai pas l'impression de manquer quelque chose en ne lisant pas le premier de cette série. Mais je vais le saisir parce que si celui-ci était génial, je suis sûr que le premier est génial.
D'accord, alors Jake est le démon le plus doux et le plus effrayant de tous les temps ! Je l'aime. Il était tellement compréhensif quand Val n'a pas vu ce qu'il y avait entre eux. De plus, j'ai beaucoup aimé ce livre. L'auteur fait un excellent travail pour créer le monde dans lequel vivent les personnages. De plus, c'est le premier livre que je lis de cet auteur et de cette série. Je n'ai pas l'impression de manquer quelque chose en ne lisant pas le premier de cette série. Mais je vais le saisir parce que si celui-ci était génial, je suis sûr que le premier est génial.
D'accord, alors Jake est le démon le plus doux et le plus effrayant de tous les temps ! Je l'aime. Il était tellement compréhensif quand Val ne voyait pas ce qu'il y avait entre eux. De plus, il était un excellent père pour Annie, qui est d'ailleurs la petite fille la plus intelligente et la plus douce de tous les temps. Jake a laissé sa colère de perdre ceux qu'il aimait diriger sa vie, ce qui lui a fait manquer tellement de choses. Mais au fil des promenades Val et Annie et sa vie recommence.

Val est une femme qui craint d'aimer quelqu'un qui n'est pas censé être la sienne. En faisant cela, tout comme Jake, elle la laisse diriger sa vie et elle passe à côté de grandes choses que la vie a à offrir. C'est une sorcière intelligente et puissante au cœur d'or. Elle est ce dont Jake a besoin et il est ce qu'elle veut. Ils se marient si bien.

L'intrigue de l'histoire a été bien pensée et bien menée à travers l'histoire. J'ai autant aimé découvrir les personnages secondaires que le personnage principal. Tout le monde avait de la profondeur et de la personnalité pendant des jours, ce qui en fait une belle histoire.

C'est sur ma liste de recommandations ! Je le ferai aussi avant d'attendre avec impatience d'autres livres de cet auteur.

*** On m'a donné un ARC de ce livre pour une critique honnête. Cela ne joue aucun rôle dans ce que je ressentais à propos de cette histoire. ***

Jacob est un gardien et un démon qui a eu la vie bouleversée lorsque sa sœur et son mari sont tués et il est nommé comme la personne chargée d'élever leur fille, Annie. Il n'a aucune idée de comment être parent, mais il est aidé par ses amis et sait combien il aime Annie.

Val est une sorcière et sort avec un sorcier nommé Glen lorsque son clan est attaqué par le Malum Immortalis et qu'elle est prise en charge par le groupe auquel Jacob appartient. Dès que Jacob rencontre Val, il se rend compte qu'elle est destinée Jacob est un gardien et un démon qui a eu la vie bouleversée lorsque sa sœur et son mari sont tués et il est nommé comme la personne chargée d'élever leur fille, Annie. Il n'a aucune idée de comment être parent, mais il est aidé par ses amis et sait combien il aime Annie.

Val est une sorcière et sort avec un sorcier nommé Glen lorsque son clan est attaqué par le Malum Immortalis et qu'elle est prise en charge par le groupe auquel Jacob appartient. Dès que Jacob rencontre Val, il se rend compte qu'elle est destinée à être sa compagne mais elle croit le contraire.

Val et Jacob se rendront-ils compte qu'ils sont censés être ou d'autres facteurs, tels qu'Annie et Glen, s'interposeront-ils entre eux deux ?

J'ai vraiment apprécié ce livre et je l'ai trouvé super intéressant avec les différents personnages paranormaux. C'est le premier tome que j'ai lu de la série et j'ai vraiment envie de lire le tome 1, même si je n'ai pas eu l'impression de rater quoi que ce soit.

J'ai vraiment aimé Jacob dès le début car il était confronté à quelque chose qu'il ne savait pas comment gérer - son compagnon et donc il n'avait aucune idée de la façon d'agir que je trouvais intéressant. Il n'était pas tout à fait un mâle dominant, ce qui était génial, mais à certains moments, il l'était, ce qui montrait à quel point il était en conflit et confus.

Val était attirée par Jacob, mais elle se retenait vraiment de lui. J'ai vraiment apprécié la façon dont les choses se sont déroulées pour elle et j'étais heureux qu'elle soit là pour Annie.

Très bon livre et j'attends avec impatience la suite de l'auteur. . Suite

Une tournure différente de la romance paranormale à laquelle je suis habitué, mais j'aime ça ! Le travail de J.L.&aposs ne laisse rien à redire et le lecteur en redemande.

Valérie et son clan ont été attaqués par le Malum Inmortalis. Valerie a été sauvée par la Guardian League car elle était la seule survivante de l'explosion. Plus les démons et les anges guerriers lui révèlent, plus elle se rend compte qu'elle ne connaissait même pas si bien ses sœurs sorcières. Quand elle se promène dans l'enceinte, elle se protège car elle fait vraiment une version différente de la romance paranormale à laquelle je suis habitué, mais j'aime ça ! Le travail de J.L. ne laisse rien à redire et le lecteur en redemande.

Valérie et son clan ont été attaqués par le Malum Inmortalis. Valerie a été sauvée par la Guardian League car elle était la seule survivante de l'explosion. Plus les démons et les anges guerriers lui en révèlent, plus elle se rend compte qu'elle ne connaissait même pas très bien ses sœurs sorcières. Lorsqu'elle traverse l'enceinte, elle se protège car elle ne fait vraiment confiance à personne à ce stade.

Jacob, un guerrier démon endurci et déterminé à le rester. Ses pertes se sont accumulées au fil des siècles et cela n'a aucun sens pour lui d'ouvrir à nouveau son cœur. Jusqu'à ce que sa sœur et son beau-frère soient sauvagement assassinés et qu'il soit maintenant le gardien de leur fille Annie. Ce guerrier peut-il s'adoucir suffisamment pour être ce dont cette petite démone a besoin ? Quelque chose est également différent quand il revient avec Annie. Il y a une merveilleuse odeur dans l'air et il ne peut pas dire ce que c'est au début. Puis il se rend compte que c'est son compagnon. Il n'avait jamais pensé après toutes ces années, il n'avait jamais pensé qu'il trouverait un jour sa compagne. Maintenant, il a juste besoin de trouver à qui appartient cette odeur et de la convaincre qu'elle est sa compagne, quels que soient son passé et la personnalité qu'il a émises. Cela semble facile, non? . Suite

Une tournure différente de la romance paranormale à laquelle je suis habitué, mais j'aime ça ! Le travail de J.L.&aposs ne laisse rien à redire et le lecteur en redemande.

Valérie et son clan ont été attaqués par le Malum Inmortalis. Valerie a été sauvée par la Guardian League car elle était la seule survivante de l'explosion. Plus les démons et les anges guerriers lui révèlent, plus elle se rend compte qu'elle ne connaissait même pas si bien ses sœurs sorcières. Quand elle se promène dans l'enceinte, elle se protège car elle fait vraiment une version différente de la romance paranormale à laquelle je suis habitué, mais j'aime ça ! Le travail de J.L. ne laisse rien à redire et le lecteur en redemande.

Valérie et son clan ont été attaqués par le Malum Inmortalis. Valerie a été sauvée par la Guardian League car elle était la seule survivante de l'explosion. Plus les démons et les anges guerriers lui en révèlent, plus elle se rend compte qu'elle ne connaissait même pas très bien ses sœurs sorcières. Lorsqu'elle traverse l'enceinte, elle se protège car elle ne fait vraiment confiance à personne à ce stade.

Jacob, un guerrier démon endurci et déterminé à le rester. Ses pertes se sont accumulées au fil des siècles et cela n'a aucun sens pour lui d'ouvrir à nouveau son cœur. Jusqu'à ce que sa sœur et son beau-frère soient sauvagement assassinés et qu'il soit maintenant le gardien de leur fille Annie. Ce guerrier peut-il s'adoucir suffisamment pour être ce dont cette petite démone a besoin ? Quelque chose est également différent quand il revient avec Annie. Il y a une merveilleuse odeur dans l'air et il ne peut pas dire ce que c'est au début. Puis il se rend compte que c'est son compagnon. Il n'avait jamais pensé après toutes ces années, il n'avait jamais pensé qu'il trouverait un jour sa compagne. Maintenant, il a juste besoin de trouver à qui appartient cette odeur et de la convaincre qu'elle est sa compagne, quels que soient son passé et la personnalité qu'il a émises. Cela semble facile, non? . Suite


Oublié

Quiconque connaît le style de Sarah J. Pepper saura qu'elle ne fait rien à moitié et Oublié est la preuve de la forte créativité de cet auteur ! Préparez-vous à plonger la tête la première dans ce conte, nageant dans les cauchemars qui habitent les rêves de la jeune Gwyneth. Elle est en train de se faire tuer, elle sent que c'est son avenir, qu'elle rencontrera un jour le garçon responsable.

Sa vie a été remplie de douleur et de perte, même si elle semble à tous égards être une adolescente normale et sûre d'elle avec une touche d'angoisse à chaque fois. Quiconque connaît le style de Sarah J. Pepper saura qu'elle ne fait rien à moitié et Oublié est la preuve de la forte créativité de cet auteur ! Préparez-vous à plonger la tête la première dans ce conte, nageant dans les cauchemars qui habitent les rêves de la jeune Gwyneth. Elle est en train de se faire tuer, elle sent que c'est son avenir, qu'elle rencontrera un jour le garçon responsable.

Sa vie a été remplie de douleur et de perte, même si elle semble à tous égards être une adolescente normale et sûre d'elle avec une touche d'angoisse de temps en temps, sauf qu'elle est légalement aveugle. Après avoir été témoin du meurtre brutal de sa famille, son esprit a refusé de la laisser risquer plus de laideur.

Dans un conte mêlant mythologie et vies d'adolescents contemporaines, Gwyneth rencontre et est attirée comme un papillon de nuit par la flamme lumineuse de Jace. Pourtant, est-il le garçon de ses rêves ? Comment peut-elle tomber amoureuse de quelqu'un qui pourrait être sa mort, littéralement ?

Sont-ils des âmes du passé, destinées à répéter l'histoire et à se perdre encore et encore ? Y a-t-il plus dans le passé de Gwyneth que seuls les dieux connaissent ? Ce que Jace lui dit ne peut pas être vrai, mais les événements lui donnent raison. Avec un acte de foi, son cœur atteint Jace, jusqu'à ce que quelqu'un d'autre le réclame et qu'elle soit à nouveau brisée.
Gwyneth est en danger, et elle commence seulement à comprendre pourquoi, à qui faire confiance ? Quand les chasseurs viendront-ils la chercher ?

La première page et Sarah J. Pepper est éteinte et s'est accrochée à ma main, me tirant à une vitesse folle, à travers chaque scène, chaque tour et chaque dévoilement de chaque nouvel élément de ce conte. Bien écrite, chaotique, mais romantique, elle a créé une base solide pour cette série pour tous ceux qui aiment devoir penser à ce qu'ils lisent, au lieu de le nourrir à la cuillère.

J'ai reçu une copie de la critique de Sarah J. Pepper en échange de ma critique honnête.

Série : La trilogie du destin - Tome 1
Date de parution : 5 octobre 2012
Editeur : Neximus Publishing
Genre : YA Romance paranormale
Longueur d'impression : 342 pages
Disponible sur : Amazon | Barnes & Noble
Révisé pour : http://tometender.blogspot.com

. Suite

Examen détaillé : <Copie de révision reçue de l'auteur elle-même>

Au début de l'histoire, j'ai été bluffé. Je veux dire, le début du livre était déjà trop bon ! Donc. au début, nous apprenons qu'un garçon a tué Gwyneth et soudain, elle se réveille pour découvrir que tout n'était qu'un rêve. En fait, nous apprenons également que Gwyneth&aposs a fait ces rêves ces derniers temps, sachant parfaitement qu'un jour ce serait son destin d'être tué par *ce* gars dans ses rêves.

Sarah J. Pepper (l'auteur) a écrit un tel exce Examen détaillé : <Copie de révision reçue de l'auteur elle-même>

Au début de l'histoire, j'ai été bluffé. Je veux dire, le début du livre était déjà trop bon ! Donc. au début, nous apprenons l'histoire d'un garçon qui tue Gwyneth et soudain, elle se réveille pour découvrir que tout n'était qu'un rêve. En fait, nous apprenons également que Gwyneth a fait ces rêves ces derniers temps, sachant parfaitement qu'un jour, ce serait son destin d'être tué par *ce* gars dans ses rêves.

Sarah J. Pepper (l'auteur) a écrit une intrigue si excellente que pratiquement le livre débordait d'excitation qui vous a fait partir. "Waouh." J'ai été vraiment impressionné par l'écriture de l'auteur ainsi que par ses mots expressifs !

Au début, j'ai été vraiment surpris par le petit ami de sa meilleure amie, Ryker. La meilleure amie de Gwyneth, Bree est une très bonne amie et en même temps elle avait le petit ami vraiment opposé à elle-même. Ryker est totalement méchant, haineux envers Gwyneth et un total bleh à tout le monde.

Les personnages ont été assez bien écrits avec des descriptions détaillées qui "cadrent" chaque personnage à merveille. Vous apprécierez certainement ce livre une fois que vous y aurez goûté !

GWYNETH J'adore ce personnage ! Elle est forte mais elle est plus qu'une adolescente normale typique - en fait - il y a plus dans cette histoire sombre et sous ses cheveux blonds purs. Une fois qu'elle rencontre Jace, peut-elle en avoir assez de lui ou est-ce le début d'une relation à l'envers ?

JACE Charismatique, entre les deux, qui est vraiment Jace ? Lorsqu'il rencontre Gwyneth, tout ce qu'il a toujours connu est époustouflé. Ils sont tous les deux rapprochés comme la gravité alors que la relation s'épanouit, qui sait qui s'entretuera en premier ?

Une histoire de déesses et de chasseurs sans âge comme en résumé, un monde rempli d'inconnu est un endroit dangereux pour Gwyneth. Traquée et retrouvée, la question est que peut faire Gwyneth pour arrêter cette folie ? Pour mettre fin à cette bataille qui couvait avant son heure ?

Je vous garantis que vous tomberez amoureux de ce livre ! Sarah J. Pepper a développé et créé une histoire autour du monde où une fille est quelqu'un qu'elle n'a jamais connue auparavant, une vie qui a été obscurcie, des ennemis à chaque tour, ce livre a une fin délicieuse et une tournure qui vous donnera envie de PLUS !

Bref résumé: Oublié par Sarah J. Pepper est un auteur qui a créé un monde où l'inconnu est doucement dangereux avec des rebondissements et un silence secret entre le passé et le présent, ce livre ne vous décevra PAS.

Mon classement: 5/5 "Totalement incroyable!"

Cette revue est également disponible sur : Les héritières pas si littéraires

Lorsque l'auteur a proposé à la critique ses œuvres plus anciennes, j'ai tout de suite été attirée par Oublié car l'idée d'un protagoniste aveugle m'a toujours fasciné. J'étais curieux de savoir comment un auteur traiterait le sujet d'un handicap qui, à mon avis, est tellement dévorant.

Mme Pepper m'a prévenu qu'elle était légèrement méchante en écrivant le livre et que cela me laisserait avec beaucoup de questions pour une bonne partie. Je ne sais pas si elle prévient Cette critique est également disponible sur: The Not-So-Literary Heiresses

Lorsque l'auteur a proposé à la critique ses œuvres plus anciennes, j'ai tout de suite été attirée par Oublié car l'idée d'un protagoniste aveugle m'a toujours fasciné. J'étais curieux de savoir comment un auteur traiterait le sujet d'un handicap qui, à mon avis, est tellement dévorant.

Mme Pepper m'a prévenu qu'elle était légèrement méchante en écrivant le livre et que cela me laisserait avec beaucoup de questions pour une bonne partie. Je ne sais pas si elle m'a prévenu à cause de ma critique pas si heureuse du dernier livre que j'ai lu qui était déroutant mais elle n'avait vraiment pas de quoi s'inquiéter. Bien que j'aie eu beaucoup de questions, j'ai vraiment aimé et sympathisé avec le protagoniste. Assez pour m'empêcher d'être trop frustré par tout le mystère qui traîne.

Lorsque sa famille est assassinée, la laissant orpheline et seule survivante d'un massacre brutal, Gwyneth perd sa capacité de voir. Elle ne vit pas dans l'obscurité totale mais plutôt dans des tons de gris flous. Cela change lorsqu'elle rencontre Jace qui est d'une blancheur aveuglante, au lieu des ombres gris foncé qu'elle a l'habitude de voir.

J'aime Gwyneth. Malgré son handicap, elle est indépendante et un peu têtue. J'aime le fait que le fait qu'elle soit légalement aveugle ne l'empêche pas de vivre sa vie comme sortir avec son meilleur ami (avec son petit ami haineux) et pratiquer l'autodéfense dans le gymnase local. Elle a également la chance d'avoir des parents d'accueil qui l'aiment et la traitent comme la leur et à cause de cela, nous étions libres de nous concentrer sur son agitation intérieure à propos de son passé tragique et de l'apparition soudaine de Jace dans sa vie.

Depuis le tout début, nous savons que Jace n'est pas normal. Il est capable de parler dans une langue étrangère étrange et Gwyneth n'arrive pas à arrêter d'avoir des réactions négatives à son égard chaque fois qu'il est à proximité. Il est également convaincu qu'il y a plus en elle qu'il n'y paraît. Il s'est donné pour mission de la poursuivre et de lui faire se souvenir d'une vie passée qu'elle aurait eue. Convaincue qu'il est dangereux et peut-être fou, elle essaie de rester loin de lui mais il persévère. Il s'infiltre même dans ses rêves, bien que ses réactions à son égard soient beaucoup plus honnêtes et ouvertes.

Jace est définitivement mystérieux et plein de secrets, mais il est clair qu'il n'a d'yeux que pour Winnie et qu'il exprime très clairement ses intentions envers elle. Peut-être que ma seule frustration avec le personnage de Winnie est qu'elle est parfois un peu trop têtue. Je veux dire, le gars se soucie évidemment d'elle et encore une fois, il a des secrets mais bon sang. donne une pause au gars. Ils font toute cette histoire de relation amour / haine, mais leur chimie est forte et certaines scènes sont vraiment dignes de l'évanouissement.

Il y a quelques mystères qui flottent et j'ai vraiment aimé les découvrir. Je ne vais pas mentir, c'est un de ces livres qui est très vague au début avec sa chronologie et sa narration, mais je pense que les personnages que nous rencontrons et l'histoire que nous dénouons sont suffisamment intéressants pour apprécier le livre malgré son imprécision.

Combinant la mythologie classique, l'intrigue et le meurtre avec une touche paranormale, Oublié est un bon début pour une trilogie. Hélas, cela se termine par un cliffhanger mais je l'ai suffisamment apprécié pour continuer la série. Je le recommanderais sans hésiter aux fans paranormaux de YA à la recherche de quelque chose de différent des habituels ébats ange/vampire/loup-garou.

Une copie a été fournie par l'auteur en échange d'une critique honnête.


Burzum - Démo II (Démo) (320)

Varg "Count Grishnackh" Vikernes (Kristian Vikernes) - Voix, tous instruments

Une compilation des premières pistes de répétition et de démonstration. Les pistes 6-8 sont du premier
démo.

L'ordre de suivi imprimé sur la couverture n'est pas correct.

Certains morceaux ont ensuite été renommés : « My Key to Purgatory » est devenu « Key to the
Gate", "Rite of Cleansure" est devenu "Dominus Sathanas", "Seigneur des Profondeurs"
est devenu "Ea, Lord of the Depths" (mal intitulé sur la version DSP de "Burzum" comme "Ea,
Lord of the Deeps") et "Canaliser les pouvoirs des âmes en un nouveau dieu" est devenu
« Canaliser le pouvoir des âmes dans un nouveau dieu ».

1.Sagesse perdue04:16[voir les paroles]
2.Visions dépressives du guerrier maudit03:16
3.Seigneur des profondeurs04:39[voir les paroles]
4.Sort de destruction04:29[voir les paroles]
5.Un esprit triste oublié07:27[voir les paroles]
6.Sagesse perdue04:39[voir les paroles]
7.Sort de destruction04:45[voir les paroles]
8.Canaliser les pouvoirs des âmes dans un nouveau Dieu03:46[voir les paroles]
9.Faibles cris des forêts inconnues06:32[voir les paroles]
10.Ma clé du purgatoire05:16
11.Rite de la purification06:17
12.Un esprit triste oublié09:27[voir les paroles]
Temps de jeu total01:04:49

Lien de téléchargement Part1

Lien de téléchargement Part2

Αναρτήθηκε από Desmond Kind στις 12:12 PM    

1 :

HÉ HOMME ! C'EST QUOI LE MOT DE PASSE, IL NE FONCTIONNE PAS ? OBTENU LA NOUVELLE VERSION D'UNRAR. N'A PAS FONCTIONNÉ, ESSAYÉ AVEC BETTERZIP ET IL NE LES OUVRAIT PAS NON PLUS COS LE MOT DE PASSE ÉTAIT INCORRECT ? BEAUCOUP THO !


Les USA subissent le sort de l'Allemagne

Avis de non-responsabilité : cette carte ne signifie pas que j'excuse les crimes allemands, ce dont je suis très conscient, c'est juste une comparaison pour comprendre
mieux ce qui s'est passé.

Imagine the USA would´ve lost or would´ve been divided as Germany in its borders of 1937,
after the second world war, how would it look like and what would´ve happened?

1. The West of the USA would be democratic and free, but influenced by an other super power
from the other side of the ocean.

2. The Midwest would be a socialistic regime and a puppet of another huge communistic super power.

3. All Americans from the East Coast would´ve been expelled and replaced with
new peoples. The regions are lost forever. The heart of the nation (Washington, first 13 colonies),
would´ve been officially abolished and soon forgotten by the coming generations (in Germany
it is Prussia that was dissolved 1947, the state that united Germany 1871).

4. Texas-Oklahoma would become an own state, these people start to deny they were ever
US-Americans and do not want to reunite, even if they could, even tho extremely important
events of history for the nation happened there (The Alamo) and all people identified as Americans
all the centuries before.

Not exactly, but you can get an idea.

And in eastern America "immigrants" from Africa, Pakistan and Arabic countries. Toutes nos félicitations!

I know I'm a little late but I think a better division along cultural lines would be:

The North East (New England New York, the Virginias, Maryland, Delaware). I'd make the capital either New York city or Boston.

The South, make the capital Atlanta in Georgia.

The Midwest, pretty much what you showed except I'd add in Pennsylvania. Make the capital Chicago.

The west with maybe Sacremento as the capital.

If you wanna have a west Berlin equivalent maybe make Texas split or it's free state with a Dallas capital I guess.

Of course, the division of Germany was on military and not cultural lines.

Sorry for the delay, I was actually trying to make it inside HOI IV, but couldn't find out how to save or make it work the way I wanted it to. However, I decided to just paint it on a map instead:

Here we have America divided into the following, with divisions based on German division:

Hawaii is gone, administered on its own or by another power. Similar to Germany losing its overseas colonies.

Alaska is like East Prussia, now governed by a foreign power, either Russia or Canada. Your pick.

New England is basically administered by Canada, similar to how Germany lost Pommern and Silesia

Texas goes to Mexico, an irredentist thing like how some Mexican nationalists want Texas back.

The Southern USA is on its own, kinda like Austria, it's more rural and conservative. Seen as somewhat alien by other Americans at times.

The Western USA is like West Germany obviously, containing a large bulk of the population, the entertainment districts and rich lands. California is like the Rhineland anyway in terms of economy and culture.

The Midwest is like East Germany. It's now commie and mostly industrial. Like East Germany now, the Midwest is suffering from closing jobs. That's why I wanted to make the Midwest like East Germany.

New York city is like West Berlin, a rich enclave. Upstate New York contains roughly the other half like Eastern Berlin but is slightly poorer and is attached to the Midwestern Commies.


The Worst Witch

Mildred Hubble's first year at Cackle's Academy is filled with potions, spells and broomsticks -- and one disaster after the next.

1. Selection Day

When a broomstick crash-lands on her balcony, Mildred Hubble hitches a ride to Cackle's Academy and begins her training as a newly minted witch.

2. Tabby

It's time for the first-years to choose their feline familiars. But fear of flying makes Mildred's cat, Tabby, a terrible co-pilot.

3. New Girl

When a celebrity student arrives in rockstar fashion and takes a shine to Mildred, Ethel uses the girls' budding friendship to make Maud jealous.

4. Pond Life

When a spell gone wrong turns Ethel into a pig, she retaliates by turning Mildred into a frog, and Maud and Enid must work together to find her.

5. The Great Wizard's Visit

The school's abuzz with excitement when the Great Wizard makes an impromptu visit and Miss Cackle taps Mildred to lead an aerial display.

6. The Best Teacher

Mildred's plan to ace a history test backfires when a wisdom spell turns her into an old woman and forces her to impersonate a teacher.

7. Maud's Big Mistake

A panicked Maud uses a forgetting powder on Parents' Evening so no one will remember her mistakes. But now Mildred has forgotten their friendship.

8. The First Witch

When invitations go out for the first-year coven, Mildred's not sure she belongs . until a hair-raising development helps change her mind.

9. Spelling Bee

A competitive Miss Hardbroom plays hardball when a rival school comes to Cackle's Academy to compete in the Annual Spelling Bee.

10. The Mists of Time

When heavy mist puts the school on lockdown, Mildred and Ethel sneak out to find a lost cat, only to find the academy much altered upon their return.

11. Out of Bounds

While the other first-years focus on end-of-year exams, Ethel is desperate to learn the truth about Mildred, Miss Cackle and a shocking school secret.

12. The Worst Headmistress

With a horrible new headmistress at the helm, the academy takes on a much darker tone. Is the "worst" witch the school's best chance for salvation?

A second year at Cackle's Academy means double the magic and mischief for accident-prone witch in training Mildred Hubble and her friends.

1. Tortoise Trouble

As the academy welcomes a new crop of first-years, Mildred makes a disastrous entrance, then accidentally destroys part of the school!

2. The Friendship Trap

A powerful spell binds Mildred and Ethel together until they've learned to get along. An enchanting new art mistress urges the girls to get creative.

3. Ethel Everywhere

While Mildred and her friends look for the missing Founding Stone, an ambitious Ethel uses magic to clone herself -- with alarming results.

4. The Extraordinary Esper Vespertilio

Miss Mould helps Mildred with her magic, and Beatrice reveals the source of her sneezing. A famed chantress's biggest fan has an even bigger secret.

5. Mildred's Family Tree

A school assignment sends Mildred in search of her father, a man she's never met. Miss Drill can't wait for Sports Day -- but Maud's dreading it.

6. Bat Girl

After playing a prank that ruins everyone's fun, Enid faces being expelled. Can Mildred "think small" to save her friend?

7. Hollow Wood

The second-years brave spooky Hollow Wood to gather potion ingredients. Esmerelda returns to the academy to visit her sisters.

8. Miss Cackle's Birthday

Preparations for Miss Cackle's birthday bash are underway, and the school's future is riding on its success. Cue a stressed-out Maud -- in miniature!

9. Miss Softbroom

With Miss Cackle away -- and an important school inspection looming -- Beatrice conjures a spell to soften Miss Hardbroom.

10. A New Dawn

Storm clouds part to reveal pink: It seems Miss Pentangle's come to teach some modern magic . and possibly take over the school!

11. Love at First Sight

Mildred puts a love potion in Miss Bat's drink but accidentally gives it to all of the teachers. Elsewhere, Ethel reveals a surprising plan.

12. All Hallow's Eve

The girls ask their ancestors for help reigniting the Founding Stone. Meanwhile, at the school Halloween party, magic's misfiring in every direction.

13. The Big Freeze

With the academy in crisis -- and her friends trapped in a deep freeze -- Mildred considers a selfless sacrifice to save the day.

Armed with newfound confidence, Mildred returns to Cackle's Academy, where her mother is joining the staff as the school's first nonmagical teacher.

1. The Wishing Star

Mildred starts the new term with skill and confidence but falters when she tries to win a flying contest with a particularly special prize.

2. Double Hubble

Some witches are more welcoming than others when Mildred's nonmagical mother, Julie, reports for duty as the school's new art teacher.

3. Magic Mum

After turning her mother into a witch, Mildred worries she's made a mistake. Beatrice trains under Miss Tapioca and bakes up a revealing recipe.

4. The Swamp Troll

Julie's newfound magic is a little out of control. Elsewhere, Ethel's so full of rage that she turns herself into a Swamp Troll.

5. The Owl and the Pussycat

A wise owl holds the key to solving two different problems: Beatrice needs help passing a potions exam, and Maud's cat is slowly disappearing!

6. The Game

An addictive new game has the whole school under its spell -- with serious side effects. Meanwhile, students and teachers are going missing.

7. Bad Magic

When a guilty Mildred confesses her theft to Miss Hardbroom, it stirs up memories of a fateful friendship -- and a terrible mistake.

8. The Cackle Run

Indigo Moon returns to the academy, unaware that 30 years have passed since she turned into stone. Clarice wakes up with a bothersome boil.

9. Star Struck

Enid casts a spell on her famous mother so they can spend more time together. Indigo's trying -- but failing -- to fit in, so she runs away.

10. Finding Joy

Mildred gets creative to stop Indigo from feeling so sad. Tension brews between Miss Tapioca and her daughter on the day of the Midsummer meal.

11. The Broomstick Uprising

Faced with a mess before Indigo's examination, Mildred bewitches a broom -- and sparks a revolution. A mysterious witch comes looking for her dog.

12. Witch Switch

On the day of Miss Bat's wedding, Mildred and Ethel team up to steal a priceless gift, and Beatrice, Sybil and Clarice bungle an important assignment.

13. Ethel Hallow to the Rescue

An unlikely hero steps forward on the last day of school when an evil presence takes to the skies and threatens to destroy the academy.

A series of challenges push Mildred and Ethel's magical powers to the limit as they compete for the honor of being named Head Girl.

1. The Three Impossibilities

Ethel's meddling leaves Mildred with a shocking new look. But to regain her original appearance, Mildred must complete a trio of impossible feats.

2. Gertrude the Great

The Head Girl contest has begun, and the candidates' first challenge is to summon their Familiar Auxiliar — the animal that dwells within.

3. Happy Birthday, Indigo Moon

It's Indigo's birthday — and she's growing up faster than expected. Elsewhere at the academy, a spell to help Izzy feel at home goes horribly awry.

4. Enid Nightshade, Superstar

While Enid weighs whether to join her famous mom on tour, Mildred prepares for the second round of competition: the Great Debate.

5. The Forbidden Tree

Ethel cuts down a special tree to win a nature-themed challenge and makes the forest very, very angry. Mabel's new health shakes are magically delicious.

6. Maud's Magical Make-over

After Mildred chooses Enid to be her deputy, a wounded Maud makes over her personality with help from a secret "coolness" potion.

7. The Crystal Lake

A tempting offer to see her future lures Mildred to the lake — but she isn't the only one there. Miss Hempnettle sends Enid on an important errand.

8. Enid's Last Race

On the day of the Witch World Games qualifier, a devastated Enid comes clean to Miss Drill, then makes a fateful decision.

9. Mildred the Detective

Strange things have been happening all over the school . but who's to blame? The next badge goes to the girl who can name the culprit.

10. A Witch in Time

Facing a challenging triathlon — and the fear of Ethel becoming Head Girl — a desperate Mildred bends the rules to turn back time.

11. Grounded

A stressed-out Mildred flies to Izzy’s farm to unplug, only to discover that her magic's stopped working. Back at school, Ethel stirs up trouble.

12. The Witching Hour Pt 1

Mildred's entry for the final challenge of best new spell has disastrous consequences for Miss Cackle — and for Mildred.

13. The Witching Hour Pt 2

With the school's fate hanging in the balance, Mildred and friends team up to save the day and face a familiar enemy.


The Once and Future Witches

I was very disappointed - I absolutely loved The Ten Thousand Doors of January and was hopefully expecting more of the same. The characters seemed one-dimensional and boring. There was great representation and diversity, but it seemed disingenuous and rlike the author had a checklist that she worked off to make sure she got everything.

On a side note (although petty) I read the hardcover of this book and cannot check but the author had to refer to people's lips "curling" at least 30 times. They curled when they were happy, angry, sad, sneering, etc. It was distracting.

I know people love this, but it felt uninteresting to me. Each character could've been strong, but the author didn't really build them out enough for us to care about them.

I liked the 10,000 Doors of January better

Full review for the Shelf Help newsletter found under the Summary tab.

If Practical Magic and authors Lindy West and Rebecca Solnit got together and had a book baby, it would be this beautiful piece of work. I'll admit, I sludged at parts through it during my listening journey because (as another reviewer described) the world-building is dense , to say the least. There's a lot happening and not a lot happening at the same time if that makes sense? Overall, very good read just a little slower than I was prepared. Definitely for fans of Alice Hoffman and fantasy.

This was such an inclusive, engaging, magical novel. I really enjoyed it and found it hard to predict the ending.

I loved the feminist narrative as it is very inclusive. There are a great variety of women in this novel, black, rick, poor, trans etc. They all work together to achieve their goals. They are stronger together. There is also male allies and a male witch villain.

These characters deliver a particular message. I love the sisters. Juniper is the embodiment of disenfranchised female rage. Cleo too the embodiment of POC female rage. The rage that bubbles up in you every time you face a gender based injustice as a woman. Juniper might be rash and independent but she gets things done and she's there for her sisters and friends.

Agnes is the embodiment of the juggling women do with themselves. They have responsibilities as workers, mothers and wives and sometimes you have to decide what is most important and what you are willing to sacrifice. I also love that she chooses both to have and not have an abortion because these are two different pregnancies and she each decision is right for her at the time.

Beatrice was the wise older sister who values learning and knowledge. She represents those who are passionate about learning and have been underestimated in their experience and wisdom. She is also in a lesbian relationship with Cleo.

I'm not sure how I feel about the POC and Trans rep but I am also not part of these communities. The sisters and their group work with the POC witch community but there is no real overlap. I understood this to be the author acknowledging the differing struggle of POC women and recognising that it may not be her place to write about it.

I think the trans rep was pretty good. It wasn't a blip but it also wasn't used to make a huge big statement. They just discover that one of the suffragette's is trans and they accept her.

It has been said that this book kind of overshadows the work of the suffragettes by empowering women through (unfortunately) unrealistic magic when women really did struggle and fight for empowerment through the right to vote.

I think Agnes and Mr Lee's relationship is interesting. She is reluctant to accept help from him at first, thinking that men only want you when you're down. But realising it's okay to accept help and I think this is true and you will know the difference between the two. Mr Lee fully supports her and does whatever her can to protect her.

Now the evil male witch is interesting because he misuses magic or 'women's power' to keep control but they end up working together to overcome him using that same magic and the knowledge passed down from witch to witch.


Amber: Healing and History in One Golden Gem

A mber entices us, entraps us willingly, lures us into its honeycolored depths. Even if the particular piece we admire does not include a small creature caught in the fossilized resin, we still look for bubbles, a pine needle, small pieces of debris—the marks of a history that speaks of millennia instead of minutes. For a moment, this small soft gemstone allows us to see far into the past.

©Krzysztof_Jankowski:Shutterstock.com

Despite the sad fate of any spider, dragonfly, or other tiny animal we might see captured and preserved inside this once- liquid substance, there is a healing energy to amber. Actually fossilized resin from trees that died many millions of years ago, amber was once the honey-colored substance secreted by the tree as a healing mechanism in response to any cuts or wounds the tree sustained. Over the centuries of human civilization, amber has also been linked to various health benefits. Pre- conversion Vikings and Anglo-Saxons wore necklaces of amber for its healing properties and protection from witches. Even the father of medicine, Hippocrates, described the various benefits of amber such as the healing of wounds and skin diseases while later alchemical healers worked with amber wands. Modern science is skeptical of the accuracy of these claims, but many parents still purchase amber bead necklaces to help relieve their baby’s teething pain.

The most famous and readily available amber is Baltic amber.

Around forty-five million years old, this gemstone originated from the trees around Northern Europe near the bed of the Baltic Sea. It’s not entirely clear why the gemstone is so profuse in the area. According to one explanation, when the climate shifted and warmed so many million years ago, the trees began exuding more and more resin. Today, you can find fishermen out wading in the water with nets, searching the tide for gems instead of fish. After a storm, many wanderers will walk along the beach looking for washed-up stones. Baltic amber is also the only kind of amber that includes succinic acid, a naturally healing immune agent that some people use as the scientific basis for a belief in amber’s healing power.

©NitroCephal:Shutterstock.com

One explanation for the profusion of amber along the Baltic shores is more romantic and tragic. According to a Lithuanian legend, the sea goddess Jiirate lived in a palace made of amber on the floor of the Baltic Sea. She fell in love with a mortal fisherman, Kastytis. But when the powerful thunder god Perkiinas learned of her feelings for a mere mortal, he struck down Kastytis with lightning bolts, destroying Jiirate’s castle. The sea goddess was chained to the ruins of her once proud castle, there to remain for all eternity. In storms today you can still hear her crying, and pieces of her palace still wash up on the shore.

Equally mournful is the Greek myth of amber’s origin. Phaethon, the son of the sun god Apollo, asked to drive his father’s sun chariot. He was unable to control the horses and drove them too close to the earth and set the world ablaze. To save the world, Zeus struck Phaethon down with a lightning bolt and the boy’s body fell to earth, into the River Eridanus. His sisters the Heliades found his body and stayed by it, taking root and turning into trees. They continued to cry, and their tears became amber.

Amber is a very soft gemstone, only 2-2.5 on the Mohs hardness scale, and is both a challenging and enticing medium for creative projects. Some artists carve into the soft stone, creating images and designs on the surface. Some artists will cut pieces of amber into shapes and affix them together, creating a landscape in a form similar to mosaic or inlay.

©Reva Myers. www.ambereva.com

In Russia, amber is often carved into delicate and intricate teacups, nearly transparent with swirling natural shapes to the stone.

The most extraordinary amber art ever created was the Amber Room at Catherine Palace in St. Petersburg. First constructed in 1701 Prussia as a gift from King Frederick I to Czar Peter the Great, it was looted by the Nazis during World War II and brought to Königsberg Castle in East Prussia only to end up being destroyed by British bombers and Soviet artillery four years later. There are, however, conflicting accounts and eyewitness reports that suggest the Amber Room or parts of it survived and are hidden elsewhere. In 2003, Russian and German artisans completed its intricate reconstruction, which took over two decades, and the new room was inaugurated at the Catherine Palace in time to mark the three-hundredth anniversary of St Petersburg.

© Hannah Willow

Amber wall panels feature three hundred and fifty different shades of the gemstone, intricately carved to glow in the light of the room’s chandeliers. Other art forms shine in this room, including four Florentine mosaics created from all natural minerals. A patterned parquet wood floor swirls elaborately under one’s feet, while above, in the center of the ceiling, is a beautiful fresco. Standing in this room, it’s easy to imagine oneself a mosquito trapped in the center of a piece of warm glowing amber.

Although one can actually find amber in a multitude of colors (up to two hundred and fifty-six shades have been recorded!) including green, blue, red, and black, by far the most profuse color is the golden-yellow, honey shade we know best. Like honey itself, it is mysterious and ancient, with a reputation for healing. And its beautiful translucency glows with an inner fire that no other gemstone quite mimics.

Amber was around long before us, and will be around long after we are gone. We are happy to be trapped in its mysteries.

Article From 2015 Autumn Issue #35
S'abonner // Print // Numérique


Jane’s Addiction

Imagine, for a moment, a world in which Jane’s Addiction never existed. Nothing’s Shocking was never released in the summer of ’88. Lollapalooza never launched three summers later. Perry Bernstein remained on the East Coast, never boarding that Greyhound Bus and heading across country to Los Angeles like so many dreamers and visionaries before him did. What kind of world would that be?

No kind of world we’d want to live in.

Without Jane’s Addiction, there might still have been a Soundgarden, an Alice in Chains, a Nine Inch Nails, a Rage Against the Machine, and even a Nirvana, but they wouldn’t sound the same. As Tom Morello said when inducting Jane’s into Guitar Center’s Rock Walk of Fame in June 2011: “Nirvana often gets credit for being the first ‘alternative’ band to break through, the band that changed music and led rock out of the hair metal wilderness of the ’80’s. That’s just not true. It was Jane’s Addiction.”

As the years have passed, Jane’s Addiction have kept pace in a modern culture that the band helped to expand and progress. They didn’t invent the metal fan who also loves rap. That kid already existed. So did the Goth kid who also owned Zeppelin records. But before all music and information was instantly available, Jane’s did enlighten the metal fan who’d never even had a chance to hear rap — or industrial or prog or British indie — and that metal fan is better and more open-minded for it. And now, so are their children. “In 1988, Jane’s Addiction saved my life,” Foo Fighters drummer Taylor Hawkins has said. Jane’s didn’t invent modern rock, but they turned modern rockers into an enduring and inclusive tribe. “Jane’s was the only band I saw in those times who had that ‘I-will-follow-them-anywhere type’ of crowd. There were a lot of great bands around at that time,” Henry Rollins told Spin, “but Jane’s had this tribal thing happening with their fans. It was very powerful.”

August 2013 marks 25 years since the release of Nothing’s Shocking — an album like no other then, and like few others now, as influential as it is. Many critics were puzzled in ’88 upon first hearing those 11 songs. “A classic love ’em or hate ’em outfit,” Rolling Stone observed. “The band is great. And it is also full of shit. Often at the same time.” The music runs from proggy pomp (“Up the Beach”), to stripped-down, barking punk (“Idiot’s Rule,” “Had A Dad”), to thundering hard rock (“Mountain Song,” “Ocean Size”). It’s dubby and doomy one moment (“Ted Just Admit It,” which features samples of dialogue from serial killer Ted Bundy) and sweet and pastoral the next (“Summertime Rolls”). There’s whimsy inside (“Standing in the Shower Thinking”), hilarity, too (the faux lounge-jazz of “Thank You Boys”), and… there’s “Pigs In Zen.” How does one even describe “Pigs in Zen” except to ask, “What other songs are like ‘Pigs in Zen?’” Oh, yes, and it also contains modern rock’s “Free Bird” — the sad, sweet, and eternal “Jane Says,” a steel-drum-driven pop gem that everyone can sing along to. The riff and the chorus are in our DNA a quarter-century on.

Nothing’s Shocking is one of those once heard, never forgotten albums that bands don’t even pretend to make anymore easily on par with other titanic releases that came out of L.A. in the ’80s and early ’90s: Appetite For Destruction, Straight Outta Compton, Paul’s Boutique, and The Chronic. And yet, the Jane’s oeuvre and myth doesn’t feel aged, or classic. If anything, it’s still a live wire dangerous and dark in spite of the passage of time. “My sex and my drugs and my rock n’ roll,” Perry Farrell sang back in 1990 on the Ritual De Lo Habitual album, “are the only things that keeps me here.” Two decades later there’s not one note of corniness or kitsch to Jane’s. While the band never said, “Hey kids, drugs are cool,” they made no apology for exulting in substances stronger than pot. Sex, as Jane’s portrayed it, was bold as well a ritual, with candles lit, altars built, spirits stirred. It’s part of what bonded them to a devoted fan base and let’s face it, what kept them interesting.

Lyrically, Jane’s made sense of a rapidly changing world — a time when mutually assured nuclear destruction and the AIDS crisis were looming realities, racial tension was at a modern peak, and a generation gap between the Baby Boomers and a still-unnamed Generation X was growing increasingly wide and hostile. Jane’s didn’t shrink from any of this. They celebrated it. Their music was something to wrap yourself in and, certainly in the ’80s, it protected you from the elements in the sometimes terrifying new age. Jane’s would not be bullied. When MTV refused to play the video for the single “Mountain Song,” the band simply added some footage to it and sold it in stores (a few years before Madonna had the same “idea”). When several stores wouldn’t stock their 1990 album Ritual De Lo Habitual (as good as Nothing’s Shocking and anchored by the epic “Three Days”), Jane’s re-issued it with a white sleeve and the First Amendment printed on it. Here was a band who knew how to give the finger constructively and with a little mischief.

Jane’s Addiction passed into legend early and by design. They broke up after six years together in 1991 at the height of their popularity: headlining the inaugural Lollapalooza tour. ”That first Lollapalooza, we were in Los Angeles recording Nevermind,” Dave Grohl told Time Out Chicago. “We heard about the show and Kurt and I got tickets somehow and decided to go down. And when we arrived, there were more piercings, more tribal tattoos and more Rollins Band T-shirts than I’d ever seen in one place at one time. That was early summer. By that fall, radio and MTV and music had changed,” Grohl said, adding, “I can’t even count how many people Perry’s opened the doors for.”

Next year, Jane’s Addiction will be eligible for induction into the Rock and Roll of Fame and could join other acts who are credited with bringing the college-rock sensibility into the mainstream, like R.E.M. and the Beastie Boys. While Jane’s Addiction absolutely deserve to be there, in a way, like most larger-than-life inductees, they’re more than a band: They’re a tool for challenging your dreary reality. Perry Farrell saw the country (and the record industry) and asked, “Why is it this way, when it should be that way?” Then he changed it.

Jane’s Addiction is still a frighteningly powerful live band and an ever-exploring recording act. Original members Farrell, Dave Navarro, and Stephen Perkins reunited in 1997, then again in 2001, and released a third studio album (fourth if you count the live 1987 self-titled release, known to most fans as “Triple X,” for the indie label that released it) Strays, which features current Jane’s bassist, Chris Chaney, and was produced by the legendary Bob Ezrin (Pink Floyd’s The Wall). In 2008 founding bassist Eric Avery rejoined. In 2011 The Great Escape Artist was released to critical acclaim. “It sounds like a band re-vitalized,” Spin raved, while Billboard called the album “a dynamic collection that features some of the band’s best work.”

Farrell, Navarro, and Perkins, it should be said, still look almost exactly as they did in the ’90s. How on earth is that the case? Are they ingesting whatever it is David Bowie ingested up to 2004? This eternal youth visage must make it easier for their new fans to attend shows and imagine it’s still 1988 or 1991, but trust us, the rock world — it’s politics, business practices, and factions — were very different back then. Not to mention the music.

So again, take a moment and imagine a world in which Jane’s Addiction never existed. It’d be a less exciting place to live, wouldn’t it? Here is a band that helped keep rock and roll unpredictable, inspiring, dangerous, and constantly moving forward. As it should be.


Voir la vidéo: Le fantôme de Napoléon. Les crimes de lHistoire. (Octobre 2021).