Podcasts sur l'histoire

Livres de littérature britannique

Livres de littérature britannique

Thomas Hardy était timide à une faute. Il a entouré sa maison, Max Gate, d'un dense rideau d'arbres, a évité la publicité et les journalistes d'investigation, et lorsque des visiteurs sont arrivés à l'improviste, il s'est glissé par la porte arrière pour les éviter. De plus, après la mort de sa première femme Emma, ​​il a brûlé, page par page, un manuscrit de la longueur d'un livre intitulé "Ce que je pense de mon mari", ainsi que des lettres, des cahiers et des journaux intimes - le sien et le sien. Ce comportement d'Hardy soulève donc la question : avait-il quelque chose à cacher, et si oui, ce « quelque chose » était-il lié à sa relation avec Emma ? "Thomas Hardy: Behind the Mask" perce le voile du secret que Hardy a délibérément dessiné sur sa vie, pour découvrir pourquoi sa vie était si remplie d'angoisse, et pour découvrir comment cela a conduit à la création de certains des plus beaux romans et poèmes dans la langue anglaise.

Dans les années 1930, des écrivains associés au Parti communiste de Grande-Bretagne ont entrepris de transformer la culture anglaise. En créant un corpus substantiel de critique littéraire marxiste et en s'inspirant des idées de leurs propres traditions culturelles et de l'Union soviétique, des critiques tels que Christopher Caudwell, Alick West et Ralph Fox ont montré comment le marxisme pouvait jouer un rôle majeur dans l'analyse de la littérature et de sa place dans société. Ce livre est la première étude complète des critiques communistes britanniques des années trente. Cherchant à relier la critique littéraire marxiste à l'histoire plus large du mouvement communiste, il montre comment le travail des principaux critiques reflétait et renversait à la fois les orthodoxies de gauche de l'époque.

L'ère victorienne a produit de nombreux écrivains et poètes célèbres, dont Dickens, Thackeray, H.G. Wells et Tennyson. Des magazines comme Le brin a lancé des créations célèbres telles que Sherlock Holmes de Conan Doyle, dont les histoires à couper le souffle ont été racontées dans des œuvres partielles pour ajouter à l'excitation. La poésie était épique, celle de Tennyson Morte d'Arthur et La Dame de Shalott puisé dans le style préraphaélite si populaire dans l'art du jour. Russell James a exploré le rôle de l'écrivain victorien et de leurs genres, du désir de Dickens de corriger les torts sociaux et d'exposer la pauvreté au désir de H.G. Wells d'échapper au monde moderne. La responsabilité du poète victorien est également révélée de la déclaration romantique et de l'évasion à l'héroïsme et aux commémorations historiques - les générations modernes seraient-elles au courant de la charge de la brigade légère si Tennyson ne l'avait pas immortalisée ? Avec de A à Z d'écrivains et de poètes, c'est un livre incontournable pour tous ceux qui aiment la bonne écriture et veulent en découvrir plus.

Entre environ 1880 et la fin de la Première Guerre mondiale, il y a eu un renouveau généralisé et multiforme de l'artisanat traditionnel dans le Lake District. Inspirés initialement par les enseignements de John Ruskin, des pionniers tels qu'Albert Fleming, Marian Twelves, Hardwicke et Edith Rawnsley ont établi des ateliers à Keswick, Kendal et ailleurs pour produire des textiles (en particulier du lin et de la dentelle), du bois et du métal fabriqués à la main par des artisans locaux et les femmes. Leur production a trouvé un marché à la fois local et national et a constitué la base d'une série d'expositions d'art très réussies, notamment celles de Kendal en 1891 et 1899. La renaissance des arts de Lakeland a jusqu'à présent été négligée par les écrivains plus préoccupés par les développements nationaux de cette période , ou bien considéré à tort comme faisant partie du mouvement Arts and Crafts, alors qu'il s'est développé plus tôt et de manière indépendante, en partant d'un enracinement essentiellement local. Cette nouvelle étude, basée sur le doctorat de l'Université de Manchester de l'auteur. thèse, donne pour la première fois un poids approprié au renouveau de Lakeland et sauve un certain nombre de personnalités importantes de l'obscurité imméritée.

Biographie d'un tout nouveau genre, Oscar's Books explore la personnalité d'Oscar Wilde à travers ses lectures. Pour Wilde, comme pour beaucoup de gens, la lecture peut être une expérience aussi puissante et transformatrice que tomber amoureux. Il a qualifié les volumes qui ont radicalement modifié sa vision du monde de « livres d'or » ; il offrait des livres en cadeau – souvent dans le cadre de ses campagnes de séduction auprès des jeunes hommes ; et parfois il mangeait littéralement des livres, arrachait des coins de papier et les mâchait pendant qu'il lisait. La collection de livres bien-aimée de Wilde a été vendue au moment de ses procès pour payer les créanciers et les frais juridiques. Thomas Wright, au cours de ses recherches intensives, a traqué de nombreux volumes manquants qui contiennent des marques révélatrices et des annotations personnelles, jamais examinées auparavant.

Dans ce livre unique, Keith Armstrong évalue la vie et l'œuvre de l'écrivain né à Newcastle Jack Common, à la lumière des changements sociaux, économiques et culturels massifs qui ont affecté le nord-est de l'Angleterre et la société en général, à travers la période de la vie de Common et après. Il cherche à souligner la pertinence de Common à nos jours en termes de ses idées sur la classe, la communauté et l'individu et à la lumière du sentiment de rébellion de Common influencé par un processus d'éducation à la base et d'amélioration de soi.

On les appelle les classiques pour une bonne raison. Qu'il s'agisse d'un travail d'imagination loufoque, d'un aperçu perçant des traditions sociales et culturelles au moment de la rédaction, ou simplement d'une histoire fantastiquement captivante, tous les livres présentés dans "1001 livres que vous devez lire avant de mourir" sont sortis du désir des gens de communiquer une histoire, un message ou une leçon. Des contes très appréciés aux fictions cultes décalées et aux classiques intemporels du XIXe siècle, découvrez les influences sur les auteurs, les intrigues et les personnages des livres qui devraient vraiment faire partie, sinon la totalité, de votre bibliothèque.Combattez les orks avec Frodon et Aragorn dans "Middle Earth", partez en route avec Kerouac à la recherche de liberté, impliquez-vous dans les questions de genre et d'androgynie avec Orlando, plongez-vous dans le portrait complet et expansif de l'Inde créé par Seth dans "A approprié Boy" et entrez dans le monde de Christoper Boone dans sa quête touchante et amusante pour retrouver le tueur du chien de compagnie de son voisin. Tous ces livres, et bien d'autres, sont revus avec de nouvelles perspectives en termes d'intrigue, d'idées qu'ils dégagent et pourquoi ils méritent, avant d'autres, d'être recommandés et lus.

Lorsque Agatha Christie, la soi-disant « reine du crime », a disparu de son domicile à Sunningdale dans le Berkshire pendant onze jours le 3 décembre 1927, toute la nation a retenu son souffle. Le lendemain, lorsque sa voiture a été retrouvée abandonnée à quatorze kilomètres de là, une recherche à l'échelle nationale a été lancée. À partir d'une reconstitution minutieuse des mouvements et du comportement d'Agatha au cours de ces onze jours, le Dr Andrew Norman est en mesure de jeter un nouvel éclairage sur ce qui, à bien des égards, est resté un mystère déconcertant. Ce n'est que maintenant, cinquante ans après la mort d'Agatha, qu'il est possible d'expliquer pleinement, à la lumière des connaissances scientifiques, son comportement pendant cette période troublée. En déchiffrant des indices de ses œuvres célèbres, "Agatha Christie: The Finished Portrait" met en lumière ce qui est peut-être le plus grand mystère de tous associé à l'auteur de romans policiers le plus aimé de Grande-Bretagne, à savoir celui de la personne elle-même.

La vie d'Edmund Gosse a été une perpétuelle contradiction. Comme il l'a rappelé dans "Père et fils", il était un enfant unique précoce élevé par son père extraordinaire, dont la pensée et la conduite étaient dominées également par la Bible et la "Actinologica Britannica", une étude de la vie marine. Plus tard, avec un sang-froid inexplicable, il était à la fois l'intime de Swinbourne et un surintendant d'une école du dimanche, et l'opinion publique était divisée en le qualifiant de critique le plus avisé d'Angleterre et de « charlatan littéraire » doté d'un « génie de l'inexactitude ». L'ascension de Gosse vers la prééminence fut rapide, et à sa mort, il fut reconnu comme l'ami de Tennyson et Hans Christian Anderson, le confident de Browning, R.L. Stevenson, Thomas Hardy et Henry James, et le champion d'Ibsen, Gide et Yeats. Dans sa biographie, Ann Thwaite a soigneusement séparé les faits des préjugés et des rumeurs pour révéler une image d'Edmund Gosse qui peut enfin être qualifiée de vraie. Elle refuse d'ignorer ses nombreuses contradictions, mais montre à quel point elles reflètent la complexité de son génie singulier.

À l'aide d'une combinaison de coupures de journaux et d'articles, d'informations des archives publiques et d'autres documents, ce livre donne un compte rendu détaillé des événements qui ont conduit à l'arrestation, au procès et à la condamnation de George Edalji - un avocat du South Staffordshire condamné à 7 ans de travaux forcés pour mutiler un cheval en 1903. L'auteur décrit en détail le contexte de ce qui est devenu l'une des grandes erreurs judiciaires du 20e siècle.

Ce livre donne vie à la croissance du mouvement socialiste parmi les artistes et écrivains hommes et femmes à la fin du XIXe siècle en Grande-Bretagne. Pour ces militants, le socialisme était inséparable d'un désir d'une nouvelle beauté de la vie ; beauté qui aussi, pour beaucoup, les obligeait à rejeter les conventions sexuelles de l'ère victorienne. Depuis le début des années 1880 et jusqu'au vingtième siècle, les efforts de ces écrivains et militants ont existé en tension critique avec d'autres développements contemporains de la culture littéraire. Livesey cartographie le dialogue en cours entre des écrivains socialistes comme William Morris, des esthètes décadents comme Oscar Wilde et des figures marquantes du début du modernisme comme Virginia Woolf et Roger Fry. Elle conclut que les écrivains socialistes ont développé une esthétique politique distincte dans laquelle l'amour de la beauté devait agir comme une force de changement révolutionnaire. Le livre s'appuie sur des recherches d'archives et une étude approfondie de périodiques socialistes, ainsi que sur des lectures d'œuvres d'écrivains tels que Morris, Wilde, Schreiner, George Bernard Shaw, Isabella Ford, Carpenter, Alfred Orage, Woolf et Fry. Livesey découvre l'influence durable des écrivains socialistes des années 1880 sur l'émergence du modernisme littéraire britannique et en retraçant la vie d'écrivains et d'activistes négligés tels que Clementina Black et Dollie Radford, elle fournit une évocation vivante d'une époque où la révolution semblait imminente et les arts une voie vitale vers cet avenir.

Joseph Rudyard Kipling (1865-1936) : nouvelliste, auteur et poète, mais aussi impérialiste, raciste, misogyne, et sexuellement confus ? La vie et les expériences de Kipling s'étendent sur l'euphorie (grandir en Inde pendant le Raj) et le cataclysme (perdre son fils unique pendant la Première Guerre mondiale). Il a été vilipendé en tant qu'impérialiste et raciste ; son travail considéré comme «politiquement incorrect». Pourtant, il est l'un des rares, sinon le seul, écrivain de l'époque à décrire son monde dans des détails précis et attentionnés - pour nous parler du « petit homme », qu'il soit soldat, marin ou pauvre garçon indigène. Ayant vécu une petite enfance enchantée en Inde et connu une existence un peu plus horrible dans des foyers d'accueil et des internats quand il était garçon, les premières années de Kipling l'ont doté d'une imagination qui lui a permis de créer des classiques pour enfants aussi populaires que Le Livre de la jungle et Just So. Histoires pour enfants. Peut-être parce que sa poésie était plus simple et plus facile à comprendre en une seule lecture, les critiques n'ont pas pris la peine de l'analyser pour le sens caché et l'avertissement, à la recherche de l'ironie derrière le langage simple qu'il utilisait. S'il était vraiment un champion de l'impérialisme britannique, pourquoi refuserait-il le titre de chevalier et le poste de poète officiel, tout en acceptant le prix Nobel de littérature en 1907 ? Kipling the Man est-il aussi simple à comprendre que son travail ou y a-t-il de la complexité qui se cache sous le vernis ? Est-ce qu'un patriote engagé et des lignes de plume impérialistes telles que « Si vous vous demandez pourquoi nous sommes morts, dites-leur, parce que nos pères ont menti ». ("Forme commune", 1919). Cette nouvelle biographie éclaire l'homme et le replace dans son contexte en tant qu'artiste sensible de son temps.

"La rivière secrète" de Kate Grenville était l'un des romans les plus appréciés de 2006. Présélectionné pour le Booker Prize et récompensé par le Commonwealth Writer's Prize, l'histoire de William Thornhill et son voyage de Londres à l'autre bout du monde ont ému et exalté des centaines de milliers de lecteurs. "Searching for the Secret River" raconte comment Grenville en est venu à écrire ce merveilleux livre. C'est en soi une histoire étonnante, qui commence avec l'arrière-arrière-arrière-grand-père de Grenville. Grenville commence à enquêter sur son ancêtre, espérant comprendre sa vie. Elle le poursuit de Sydney à Londres et vice-versa, et lentement, elle commence à se rendre compte qu'elle doit écrire à son sujet. "Searching for the Secret River" cartographie ce voyage créatif dans la fiction et met en lumière l'importance de la famille dans toutes nos vies.


Littérature britannique (Livre de l'étudiant)

Une étude secondaire de la littérature britannique de l'âge anglo-saxon, à travers les empires, les guerres et la domination mondiale jusqu'au vingtième siècle. Avec ce programme riche, votre élève à domicile découvrira les livres et les écrivains classiques qui composent le canon littéraire britannique et leurs contextes - en apprenant d'une solide vision du monde biblique! Fournit une couverture complète de la littérature et de l'analyse littéraire.


Littérature britannique : un cours d'une année complète au secondaire utilise des guides d'étude de la littérature sans travail d'une année complète pour aider à créer un crédit ELA significatif. les titres couverts par ces guides d'étude comprennent :

    de George Orwell de Robert Louis Stevenson de J.R.R. Tolkien par Charles Dickens par divers poètes par T.S. Eliot de Charles Dickens de H.G. Wells de Jane Austen

Cliquez sur l'un des titres ci-dessus pour afficher des extraits des guides d'étude.

Ou cliquez ici pour voir un extrait de Littérature britannique.

REMARQUE : Les livres pour la littérature britannique : un cours d'une année complète au secondaire doivent être obtenus séparément. La plupart des titres peuvent être trouvés dans votre bibliothèque locale, ou CLIQUEZ JUSTE ICI si vous souhaitez commander des exemplaires neufs ou d'occasion de ces classiques.

(Divulgation complète : nous sommes Amazon Associates. L'achat via ce lien fournit une commission à 7Sisters.)

Garantie de remboursement sans questions de 10 jours sur tous les programmes de livres électroniques 7Sisters.

La philosophie de Sabrina Justison en matière d'enseignement de la littérature aux adolescents et aux préadolescents :

Certains enfants sont des rats de bibliothèque naturels, d'autres non. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à la question « Aimez-vous lire ? » Mais les homeschoolers conviennent à peu près universellement que les adolescents et les préadolescents ont besoin de lire des livres. Pourquoi est-il important que nos enfants lisent des livres – de bons livres, et parfois même des livres durs ! – et de quelles manières pouvons-nous les aider à s'engager dans le processus, en en tirant un riche apprentissage, même s'ils ne sont pas naturellement des rats de bibliothèque ?

Voici une pensée : un livre n'est rien non lu.

Quelque chose d'étonnant se produit lorsqu'un lecteur ouvre le livre d'un auteur. Ce n'est pas simplement que les mots de l'auteur sont libérés de la captivité. Au lieu de cela, beaucoup plus que cela arrive.

Les mots de l'auteur sont libérés et amenés à une rencontre avec le lecteur. Les idées, les expériences, les décors, les personnages et les relations qui ont jailli de l'esprit de l'auteur et sur la page rejoignent tout ce qui a fait partie de la vie du lecteur jusqu'à ce point. Tout peut arriver dans une telle réunion !

Comment pouvons-nous encourager nos enfants à lire de la littérature classique, les aider à en tirer quelque chose de valable, mais aussi être assez honnêtes pour valider les frustrations qu'ils ressentent et les aider à dépasser cette frustration pour atteindre quelque chose comme la satisfaction de l'expérience ?

Au fur et à mesure que nos enfants passent des premiers lecteurs à des devoirs de lecture à la fin du primaire, nous accordons une grande attention à la COMPRÉHENSION DE LECTURE, n'est-ce pas ? Le vocabulaire doit être maîtrisé. Des dispositifs simples comme le symbolisme ou la personnification doivent être introduits. Nous leur demandons de répondre à des questions pour s'assurer qu'ils suivent l'intrigue. Nous leur demandons de faire des dessins lorsqu'ils sont jeunes et d'écrire des articles lorsqu'ils sont plus âgés décrivant les personnages et leurs relations les uns avec les autres, afin qu'ils soient en mesure de comprendre ce qu'ils lisent. Et ce sont toutes de bonnes choses - ne vous méprenez pas !

Comprendre ce que vous lisez est absolument vital pour réussir en tant qu'étudiant, et même pour réussir dans la vie en tant qu'adulte. Mais il y a beaucoup plus à lire qu'à comprendre. En fait, la compréhension n'est que le PREMIER niveau de compréhension d'un livre par un lecteur.

La lecture pour l'interprétation est une autre couche, un niveau d'interaction plus profond avec un livre. Lorsque nous lisons pour l'interprétation, nous essayons de comprendre le livre À LA LUMIÈRE D'une idée particulière. À quel point cela pourrait-il être différent de lire l'histoire classique de Harper Lee sur le défi de surmonter les préjugés à l'époque de la Grande Dépression dans le sud des États-Unis si vous n'étiez pas encouragé à garder à l'esprit l'idée de « préjugés et de leurs dommages à la société » pendant que vous lisez ? Parfois, tout ce qu'il faut, c'est une simple mention d'une idée sur laquelle se concentrer. Les adolescents n'ont pas besoin de trouver chaque cas de préjugé causant des dommages, mais ils peuvent bénéficier d'une direction douce pour garder les yeux ouverts et faire attention lorsqu'ils rencontrent. ce.

La lecture inférentielle ajoute une autre expérience et un ensemble de compétences. Lorsque nous lisons à des fins d'inférence, nous acquérons des connaissances à partir du livre, puis nous arrivons à une conclusion basée sur ces connaissances. Nous essayons de prédire ce qui va suivre, en pensant aux causes et aux effets. Nous réfléchissons aux motivations d'un personnage qui ne sont pas clairement définies pour nous. La conclusion atteinte par une personne peut être très différente de la conclusion atteinte par un autre lecteur.

Il doit être acceptable pour un jeune d'apprendre quelque chose de différent du livre que ce que j'ai appris, tant qu'il ou elle peut essayer de partager avec moi COMMENT cette conclusion a été atteinte. Les adolescents devraient avoir tout le mérite d'avoir utilisé leur cerveau pendant qu'ils lisent, même s'ils parviennent à une conclusion inhabituelle !

La lecture pour évaluation est un autre type de lecture. Lorsque nous évaluons un livre, nous déterminons sa valeur. Il s'agit d'un processus hautement subjectif, et il peut être stimulant pour les étudiants qui ne sont PAS des rats de bibliothèque naturels lorsque nous leur apprenons à évaluer un livre et les encourageons à articuler leurs conclusions.

La valeur du livre peut être définie d'innombrables façons. Choisissez-en un et demandez à votre élève de l'évaluer à la lumière d'une question particulière. Des questions telles que : « Même si vous n'aimiez pas ce livre, était-il rempli de descriptions vivantes d'une époque et d'un lieu dont vous ne saviez pas grand-chose auparavant ? » ou « Vous n'avez peut-être pas aimé ça, mais cela vous a-t-il donné une nouvelle compréhension des racines du communisme en Union soviétique ? » Pour des niveaux d'apprentissage supplémentaires, vous pouvez donner aux élèves quelques échelles différentes et leur demander d'évaluer le livre en fonction des deux ou trois ensembles de paramètres différents. Souvent, les enfants qui pensaient qu'un livre était « stupide » auront une nouvelle façon de penser qui s'ouvrira à eux lorsqu'on leur demandera d'évaluer un livre.

Les guides de littérature que j'ai écrits pour 7Sisters tentent de conduire les préadolescents et les adolescents vers de nouveaux types d'expériences de lecture au-delà de la simple compréhension, en développant des compétences d'interprétation, d'inférence et d'évaluation. D'après mon expérience avec mes propres enfants (dont certains n'étaient PAS des rats de bibliothèque!)

J'étais ravie que Cathy Duffy révise mon guide d'étude de la littérature américaine et obtienne son approbation élogieuse. Vous pouvez lire la critique de Cathy ici :

Pour obtenir des informations intéressantes sur les moyens spécifiques d'accroître l'engagement de vos élèves dans la littérature, consultez ces ressources sur le site Web de 7Sisters :

Au fil des ans, cet atelier que j'ai enseigné aux parents d'élèves à domicile sur les moyens efficaces d'enseigner la littérature aux adolescents a été très bien reçu. Vous pouvez obtenir la transcription complète de mon enseignement sur ce sujet au format PDF.

Imprimables pour résumer un livre ou analyser un personnage - idéal pour les apprenants visuels !

Avez-vous pensé à utiliser quelques films comme opportunités d'analyse littéraire ? Oui, cela peut être un moyen légitime d'apprendre au lycée ! Voici comment:

Avez-vous des penseurs concrets, noirs et blancs ou littéraux qui ont vraiment du mal à passer à des niveaux plus profonds de compréhension de la littérature ? Cet article de blog peut vous aider :

Vous n'êtes pas sûr des guides d'étude de la littérature… Par exemple, lire de bons livres n'est-il pas suffisant ? Cet épisode du podcast The Homeschool High School vous donnera une nouvelle perspective :

Vous aimez les podcasts ? Il y a TELLEMENT d'épisodes de The Homeschool High School Podcast qui n'attendent que de vous encourager et de vous équiper pour l'aventure ! Consultez la bibliothèque complète d'épisodes ici sur The Ultimate Homeschool Podcast Network… et voyez si certains des autres podcasts géniaux valent également la peine d'être écoutés!

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec les exigences de base pour l'enseignement à domicile jusqu'au lycée, ou si vous souhaitez vous renseigner sur les relevés de notes les plus courants, la Homeschool Legal Defence Association (HSLDA) offre des informations actuelles et des données utiles aux familles scolarisées à domicile depuis une décennie en plus. à fournir une défense juridique pour les homeschoolers. Apprenez-en plus sur l'enseignement secondaire à domicile en toute confiance sur le site Web de la HSLDA.


La reine Victoria incarnait des idéaux de vertu, de modestie et d'honneur. En fait, le terme victorien a été dans le passé presque synonyme de comportement primitif et prude. Dans le même temps, Londres et d'autres villes britanniques avaient d'innombrables salles de jeux qui offraient non seulement des lieux de jeu, mais aussi des fumeries d'opium et de la prostitution. Avec l'afflux de population dans les villes, les femmes désespérées de la classe ouvrière se sont tournées vers la prostitution pour tenter de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. L'historienne Judity Walkowitz rapporte que les villes du XIXe siècle comptaient 1 prostituée pour 12 hommes adultes (cité dans "The Great Social Evil": Victorian Prostitution par le Pr Christine Roth). En raison des maladies sexuellement transmissibles endémiques parmi l'armée britannique, le Parlement a adopté une série de lois sur les maladies contagieuses dans les années 1860. Ces actes permettaient à la police de détenir toute femme soupçonnée d'avoir une maladie sexuellement transmissible et de la forcer à se soumettre à des examens considérés comme humiliants pour les femmes à l'époque. La police avait besoin de peu de base pour de tels soupçons, souvent simplement qu'une femme était pauvre.

Le poème de Thomas Hardy « The Ruined Maid » révèle une des raisons pour lesquelles de nombreuses femmes se sont tournées vers la prostitution (ruiné est un euphémisme victorien pour une femme célibataire qui a perdu sa virginité) : dans le poème, deux jeunes femmes conversent. Une femme, Melia, a quitté la ferme pour se prostituer. Lorsqu'elle rencontre un ancien ami, le contraste entre les deux femmes est prononcé : Melia porte de beaux vêtements et est bien nourrie et bien soignée. La jeune femme vertueuse, effectuant un travail honnête à la ferme, porte des haillons, creuse des pommes de terre à la main pour sa subsistance et souffre d'une mauvaise santé. Hardy oblige ses lecteurs à se demander quel type de société récompenserait la prostitution tout en laissant la femme vertueuse dans une pauvreté abjecte.


Une histoire de la littérature ouvrière britannique

Envoyez un e-mail à votre bibliothécaire ou à votre administrateur pour lui recommander d'ajouter ce livre à la collection de votre organisation.

Description du livre

Une histoire de la littérature de la classe ouvrière britannique examine les riches contributions des écrivains de la classe ouvrière en Grande-Bretagne de 1700 à nos jours. Depuis le début du XVIIIe siècle, le phénomène de l'écriture de la classe ouvrière a été reconnu, mais presque invariablement coopté d'une manière qui finit par déformer, que ce soit en tant qu'exemples de «génie naturel», une éthique victorienne d'amélioration de soi ou en tant qu'aspect des travailleurs héroïques. de la culture radicale des XIXe et XXe siècles. Le présent travail applique par contraste une grande variété d'approches interprétatives à cette littérature. Des essais sur des sujets plus familiers, tels que «l'idylle agraire» de John Clare, sont mélangés à des domaines entièrement nouveaux dans le domaine comme les «récits de vie» des femmes de la classe ouvrière. Cette histoire faisant autorité et complète explore un large éventail de genres tels que l'écriture de voyage, l'épître en vers, l'élégie et les romans, tout en couvrant les aspects de la culture galloise, écossaise, ulster/irlandaise et les perspectives transatlantiques.

Commentaires

« Une histoire de la littérature de la classe ouvrière britannique se compose de 25 essais rédigés par plus de 30 contributeurs originaires des États-Unis, du Royaume-Uni et d'Allemagne. Ce critique ne peut imaginer un commentaire plus complet sur ce sujet très négligé. … Ce critique recommande chaque essai de cette splendide collection, car en singulariser certains, c'est dévaloriser implicitement et injustement d'autres. … Cette collection est une lecture incontournable pour ceux qui s'intéressent à la politique et à la littérature. … En résumé : Essentiel. Étudiants de premier cycle de la division supérieure par le biais du corps professoral.

"Le livre de Goodridge et Keegan est une contribution opportune à l'étude littéraire, sociale et politique de l'écriture de la classe ouvrière, soulignant l'importance continue de la classe dans la société et la littérature britanniques."


Une histoire de la littérature britannique des années 1930

Ce livre a été cité par les publications suivantes. Cette liste est générée à partir des données fournies par CrossRef.
  • Editeur : Cambridge University Press
  • Date de publication en ligne : mai 2019
  • Année de publication imprimée : 2019
  • ISBN en ligne : 9781108565592
  • DOI : https://doi.org/10.1017/9781108565592
  • Sujets : Littérature, Littérature anglaise après 1945, Littérature anglaise 1900-1945

Envoyez un e-mail à votre bibliothécaire ou à votre administrateur pour lui recommander d'ajouter ce livre à la collection de votre organisation.

Description du livre

Cette histoire offre une image nouvelle et complète de la littérature britannique des années 1930. Les années 30 ont souvent été présentées comme une anomalie littéraire et historique, soit comme une « décennie basse et malhonnête », une expérience vouée à l'échec dans la combinaison de l'art et de la politique, ou comme une « dernière pensée moderniste » après la période intense d'expérimentation artistique dans le années 1920. En revanche, les contributeurs de ce volume explorent les contours d'une « longue années 1930 » en repositionnant la décennie et ses préoccupations caractéristiques au cœur de l'histoire littéraire du XXe siècle. Ce livre élargit l'éventail des écrivains couverts, allant au-delà d'une focalisation étroite sur des figures canoniques imposantes pour attirer une distribution plus diversifiée de personnages, en termes de race, de sexe, de classe et de formes d'expression artistique. Les quatre sections du livre mettent l'accent sur les identités géographiques et sexuelles caractéristiques de la décennie, les nouveaux paysages médiatiques et les cadres institutionnels que ses auteurs ont opérés sur des questions d'engagement et d'autonomie et les enchevêtrements internationaux de l'écriture britannique.

Commentaires

'… un vaste recueil édité par Benjamin Kohlmann et Matthew Taunton, plein d'idées pénétrantes sur une décennie que l'on pensait auparavant sur-explorée.'

D. J. Taylor Source : Supplément littéraire du Times

« ... essai après essai montre une étude minutieuse, une attention archivistique et une forte main éditoriale...

Matthew Chambers Source : The Modernist Review

« La gamme, l'intelligence, l'originalité et l'érudition de ses essais en font une collection précieuse. »

Alistair Davies Source : Pratique textuelle

"Le volume soutient et étend la recherche qui reconnaît les liens de la décennie avec ainsi que les écarts par rapport au modernisme, et qui cherche à mieux comprendre les formes et les pratiques distinctives, et à élargir les réseaux d'écrivains et de professionnels de la sphère culturelle, qui ont émergé au cours des années trente … Ce volume présente l'étendue, la diversité et la vitalité des textes et des producteurs culturels des années 1930 (étendant le purement littéraire à d'autres médias, y compris la musique, le cinéma et la radio), et offre une ressource inestimable pour les étudiants et les universitaires.'

Naomi Milthorpe Source : L'espace entre : littérature et culture 1914-1945


Littérature britannique pour lycéens moyens

La littérature britannique pour les lycéens moyens n'est pas seulement possible, elle peut être agréable. Tous les titres ne doivent pas nécessairement faire 500 pages avec un vocabulaire stimulant ! Les adolescents moyens peuvent avoir une expérience significative avec la littérature britannique en se concentrant sur les idées plutôt que sur la longueur et le niveau de défi des livres.

Voici 3 conseils pour aider votre lycéen à la maison à apprécier la littérature britannique :

Lisez de vrais livres et poètes, mais choisissez ceux qui ont un scénario clair, des paroles compréhensibles et qui sont au moins vaguement familiers à votre adolescent.

C'est ce que les 7Sisters’ Littérature britannique : un cours d'une année au lycée est à propos. Il donne vie à la littérature britannique pour les lycéens moyens. Les titres sont familiers à de nombreuses familles. Les guides d'étude inclus sont:

  • Animal de ferme
  • Dr Jekyll et M. Hyde
  • Le Hobbit
  • Un chant de noel
  • Sélections de poésie britannique
  • Old Possum’s Livre des chats pratiques
  • Un conte de deux villes
  • HG Wells’ L'homme invisible
  • Sens et sensibilité

Il est important de ne pas tuer le livre lors du choix d'un texte pour guider les lycéens moyens à travers la littérature britannique. Ne permettez pas un travail chargé, une analyse de niveau tueur et des tâches trop lourdes. Permettez à un étudiant moyen d'apprécier l'histoire et de recueillir des enseignements utiles qui peuvent être appliqués à sa vie.

7Sœurs’ Littérature britannique donne juste cela: une collection de guides d'étude accessibles et sans travail pour 8 livres complets différents et une unité de poésie britannique courte et compréhensible.

Ce texte électronique téléchargeable de 120 pages fournira de la littérature britannique aux lycéens moyens et leur donnera des idées riches et une chance d'apprécier réellement le sujet.

Utilisez des livres audio et des lectures familiales pour des livres plus difficiles comme Un conte de deux villes ou Sens et sensibilité.

Les livres audio et les lectures à voix haute aident vraiment les lecteurs réticents à entrer dans le texte. En plus, écouter un bon lecteur britannique est TELLEMENT délicieux ! (Il y a aussi d'excellents lecteurs sur les livres audio pour Le Hobbit, vous devriez l'essayer.)

    • Vous pouvez souvent obtenir des livres audio à la bibliothèque ou GRATUITEMENT sur Librivox.
    • Choisissez You-Tubes et les lectures à voix haute pour la poésie. Il n'y a rien de tel qu'un grand orateur ou acteur britannique récitant de la poésie britannique ! Les vidéos You-Tubes peuvent vraiment donner vie à la poésie pour les lycéens moyens. J'ai un tableau Pinterest où de nombreux grands poèmes sont présentés par des lecteurs britanniques. (Voici un lien vers mon tableau de poésie Pinterest.)

    Comment choisissez-vous la poésie pour vos lycéens moyens à la maison et ne soyez pas menaçant ou accablant. 7Sisters British Poetry donne une introduction très simple aux grands poètes britanniques.

    Utilisez des films ou des séries télévisées autant que possible pour des livres plus difficiles comme Un chant de noel ou Sens et sensibilité.

    De nombreux lycéens moyens sont des apprenants visuels. Dans la mesure du possible, montrez à vos adolescents une version cinématographique du livre AVANT de lire le livre. Ce n'est pas de la triche. Il tire parti des styles d'apprentissage de vos adolescents. Voici quelques favoris que nos adolescents suggèrent :

    • Sens et sensibilité (1995)
    • Le Hobbit (série Peter Jackson)
    • Un conte de deux villes (1958)
    • Un chant de Noël (regardez plusieurs versions, y compris la version Muppets’)
    • Sherlock Holmes (COMBIEN de films et de séries télévisées différents Y A-T-IL ? Vous voulez vous amuser ? Regardez-en plusieurs et discutez de comparaison/contraste.) (C'est une délicieuse série de la BBC qui a duré 3 saisons. Les scripts suivent de près les livres. Relax and enjoy all 3 seasons! Then read just ONE book. Try Right Ho, Jeeves and do our 7Sisters Literature Study Guide.)
    • All Creatures Great and Small (Another of my family’s favorites television series from BBC. The early seasons are also very close to the books.)
    • Pride and Prejudice (Watch several versions and compare/contrast)
    • Treasure Island (Watch several versions and compare/contrast)
    • The Lord of the Rings (series by Peter Jackson)

    How do you turn all this into a British Literature credit for the homeschool transcript?

    Earning an average-level credit for the homeschool transcript is simple:

    • Read books (either by audio, read-alouds or actual reading the book by the teen). Here’s a post that guides choices on how many books to read based on age, interest and ability. There are also instructions in the 7Sisters Literature Study Guides.
    • Then log hours on study guide work, movies or television series, family discussions, and paper writing. Log as many or few hours as fits your family’s needs and meets any requirements that your supervisory organization advises (if you have one).
    • Don’t overdo it! You don’t need to keep up with the Honors-level students! It right to do what’s right for your teens. After all, there’s not ONE right way to homeschool high school.

    Studying British Literature will help your teens gain confidence that they understand their cultural roots. It will broaden their perspectives on life. Enjoy!

    7Sisters email subscribers receive periodic practical encouragement, special offers and NO SPAM EVER.


    Click the image above to periodically receive real homeschool value in your inbox.


    Rare Books

    Eighteenth-century Britain made important contributions to the rise of the modern publishing industry. It also saw the birth of writing as a full-time profession and the development of many of the literary genres and types of publications that are familiar today, such as novels and magazines. The LSU Libraries' Rare Book Collection, in addition to supporting research, contains many original examples of eighteenth-century publications that can be used as teaching aids for courses related to this time period.

    Listed here are the most notable or representative items in the collection. Many other works, including variant editions, are available. To learn more or to inquire about materials not listed, please explore the LSU Libraries' catalog or contact the Curator of Books.

    Collection History

    The core of the library's holdings of eighteenth-century British literature was acquired in the 1930s and 1940s, a period of growth for LSU&rsquos English Department. Additions were made between 1979 and 1986, when the North American team of the Eighteenth Century Short Title Catalogue, under the direction of Dr. Henry L. Snyder, was based at LSU. Many works by minor figures and people previously excluded from the literary canon were acquired at that time, with the intention of providing materials for original research as well as context for more well-known figures.

    A current collecting focus are materials that support the teaching of eighteenth-century literary history. Works by women writers are also being acquired. A major addition came in 2005 with the purchase of a collection of the works of essayist John &ldquoEstimate&rdquo Brown from bibliographer Donald D. Eddy of Cornell University. Before Eddy's death in 2009, he also donated to LSU his collection of works by and about Richard Hurd and Archibald Bower.

    Examples of all of the major genres of eighteenth-century fiction are available.

    First editions of Henry Fielding&rsquos Tom Jones (1749), Tobias Smollett&rsquos Peregrine Pickle (1751) and Humphry Clinker (1771), and Richard Graves&rsquo The Spiritual Quixote (1774) are some of the more well-known picaresque novels in the collection.

    Epistolary novels include Samuel Richardson&rsquos The History of Sir Charles Grandison (1753) and Fanny Burney&rsquos Evelina (1784). First editions of Burney&rsquos Cecilia (1782) and Camilla (1796) are also held. Henry Mackenzie&rsquos The Man of Feeling (1771), perhaps the most influential sentimental novel of the eighteenth century, is available. In addition to a second edition, the collection contains a rare English-French edition of Oliver Goldsmith&rsquos The Vicar of Wakefield, published in Revolutionary Paris.

    Laurence Sterne's Tristram Shandy (1760-67) is one of the most important works in the collection. In addition to its literary innovations, it is also a satire on the excesses of eighteenth-century publishing and authorship.

    Daniel Defoe&rsquos The Consolidator: or, Memoirs of Sundry Transactions from the World in the Moon (1705), Delarivier Manley&rsquos The New Atalantis (1720), and Eliza Haywood&rsquos Memoirs of a Certain Island Adjacent to the Kingdom of Utopia (1725) are examples of the use of fantasy as political satire. A later work of fantasy, Charles Johnstone&rsquos Chrysal, or The Adventures of a Guinea (1760), is the most famous eighteenth-century &ldquospeaking object&rdquo novel.

    Samuel Johnson&rsquos Rasselas, The Prince of Abissinia (1759), its sequel Dinarbas (1790) by Ellis Cornelia Knight, and Frances Sheridan&rsquos The History of Nourjahad (1767) are examples of oriental tales.

    The Gothic novel is represented by works such as Thomas Leland&rsquos Longsword, Earl of Salisbury (1762), Clara Reeve&rsquos The Old English Baron (1787), and Ann Radcliffe&rsquos The Romance of the Forest (1794). The collection also includes two rare Gothic novels, Anna Maria Mackenzie&rsquos Slavery: or, The Times (1792) and Sophia Lee&rsquos The Two Emily's (1798).

    John Aikin&rsquos Miscellaneous Pieces, in Prose (1775) contains Sir Bertrand, A Fragment, an important early contribution to the Gothic genre, as well as his sister Anna Laetitia Barbauld&rsquos essay &ldquoOn the Pleasure Derived from Objects of Terror.&rdquo Of related interest are travel accounts and works on the picturesque and sublime that provided details and inspiration for writers of Gothic fiction, such as Henry Swinburne&rsquos Travels in the Two Sicilies (1783-86) and William Gilpin&rsquos Observations on the River Wye (1782).

    The library&rsquos collection of poetry ranges from canonical works such as Matthew Prior&rsquos Poems on Several Occasions (1709) and Mark Akenside&rsquos The Pleasures of Imagination (1744) to curiosities like William King&rsquos The Art of Cookery (1708) and collections of poetry in English dialects. Various editions are available of the works of most of the leading poets of the era much of the collection, however, consists of works by minor figures.

    Women poets are well represented. Miscellany Poems, on Several Occasions (1713) by Anne Finch, Countess of Winchilsea, is an important work from early in the century. Among later works are Elizabeth Thomas, The Metamorphoses of the Town (1731) Mary Chandler, The Description of Bath (1736) and Elizabeth Singer Rowe, Miscellaneous Works (1750). Ann Yearsley, author of Poems on Several Occasions (1786), was one of the first working-class women to forge a career as a poet.

    Women&rsquos emergence into the public sphere is also reflected in works such as Anna Letitia Barbauld&rsquos Poems (1774) and Works (1826). Poetry by Anne Steele, Jane Bowdler, and Frances Madan Cowper is chiefly religious in nature. Although not written by a woman, a related item of interest is Edward Moore&rsquos Fables for the Female Sex (1749).

    Among works by the &ldquograveyard&rdquo poets are Thomas Parnell&rsquos Poems on Several Occasions (1726), containing &ldquoA Night-Piece on Death,&rdquo considered the first Gothic poem. Edward Young&rsquos Night Thoughts (1756) and Thomas Gray&rsquos Odes (1757) are other landmarks of the genre. LSU&rsquos copy of Poems by Mr. Gray (1768) belonged to the Irish playwright Alicia Le Fanu and later to her grandson, the Victorian writer of Gothic mystery novels Sheridan Le Fanu. Other poets of this school whose works have been collected include Thomas Percy, William Collins, Oliver Goldsmith, and William Mason.

    Two of English literature&rsquos most famous &ldquoforgeries&rdquo are available: James Macpherson&rsquos Works of Ossian (1765) and Thomas Chatterton&rsquos Poems (1778). Other examples of Gothic or pre-Romantic poetry are James Beattie&rsquos The Minstrel (1774), Edward Jerningham&rsquos The Funeral of Arabert, Monk of La Trappe (1771), Sir Eldred of the Bower (1776) by Hannah More, and Charlotte Smith&rsquos Elegiac Sonnets (1800).

    Sir William Jones&rsquos Poems, Consisting Chiefly of Translations from the Asiatick Languages (1777), is a source for the study of the impact of eastern literary traditions on the development of English poetry.

    Political poetry spans the entire century, from Daniel Defoe&rsquos The True-Born Englishman (1701) and Jure Divino (1706) to Poetry of the Anti-Jacobin (1801), an anthology of verse originally published in George Canning&rsquos newspaper The Anti-Jacobin, or Weekly Examiner.

    Major Scottish poets represented include Allan Ramsay, James Thomson, William Wilkie, and Robert Burns. Anthologies of ballads and drinking songs compiled by Thomas Warton, Joseph Ritson, and Thomas Evans are a rich source of Scottish as well as English verse. More general poetry anthologies include the 1790 new edition of Samuel Johnson&rsquos The Works of the English Poets (75 vols., 1790) and a later supplement, The Works of the British Poets (13 vols., 1792-95), by Robert Anderson, containing verses by more than 100 additional poets.

    The collection&rsquos most notable Augustan-era play is the 1713 first edition of Joseph Addison&rsquos Cato. Nicholas Rowe, Thomas Southerne, William Wycherley, and Colley Cibber are among other early-eighteenth-century playwrights whose works are available.

    The collection is strongest in plays from the second half of the eighteenth century, with works by David Garrick, Richard Cumberland, John O&rsquoKeeffe, and Elizabeth Inchbald, in addition to dozens of minor figures.

    One bound volume contains plays with an oriental setting, including John Hughes&rsquos The Siege of Damascus (1720), David Mallet&rsquos Mustapha (1739), and James Miller&rsquos Mahomet the Impostor (1745). Similar works are Thomas Whincop&rsquos Scanderbeg (1747) and Sir William Jones&rsquos translation of Sacontalá or, The Fatal Ring (1792), by Kalidasa, &ldquothe Shakespeare of India.&rdquo

    Eighteenth-century editions of the works of Shakespeare and his contemporaries form an important part of the collection, reflecting that era&rsquos renewed interest in Elizabethan drama. Several adaptations and imitations of Shakespeare are available, including William Henry Ireland&rsquos famous Shakespeare forgeries, published in 1796 as Miscellaneous Papers and Legal Instruments under the Hand and Seal of William Shakspeare.

    Memoirs of actors and playwrights include classics such as An Apology for the Life of Mr. Colley Cibber (1740) and David Garrick&rsquos Mémoires (1780). Less well known is A Narrative of the Life of Mrs. Charlotte Charke (1755), Cibber&rsquos daughter and a noted transvestite. Other works about women of the stage include An Apology for the Life of George Anne Bellamy (1786), Alicia Le Fanu&rsquos Memoirs of the Life and Writings of Mrs. Frances Sheridan (1824), and a Life of Mrs. Siddons (1834).

    Of primary importance in the field of essays is the Donald D. Eddy Collection of John &ldquoEstimate&rdquo Brown and his contemporaries. Best known for his satire Estimate of the Manners and Principles of the Times (1757-58), Brown wrote philosophical essays on miscellaneous subjects, as well as dialogues, sermons, plays, and poetry. Most notable among the works of his contemporaries are those of bishops William Warburton and Richard Hurd, whose Letters on Chivalry and Romance (1762) influenced the early Romantic movement.

    Complete runs of the influential cofffee-shop periodicals The Tatler (1709-11), The Spectator (1711-12), and Le gardien (1713) include essays by Richard Steele, Joseph Addison, and Jonathan Swift. Among other works by Swift are first editions of A Tale of a Tub (1704), A Meditation Upon a Broom-Stick (1710), and Miscellanies in Prose and Verse (1711). An early collected edition of Swift&rsquos works (7 vols., 1737) contains his &ldquoA Modest Proposal.&rdquo

    Various satires and &ldquosecret histories&rdquo by Daniel Defoe deal chiefly with politics and royal intrigue.

    Mary Wortley Montagu&rsquos Letters (1763-67) contains her letters from Turkey, which are among the first observations by a European woman about the Muslim world. Other collections of literary correspondence by women are Fanny Burney&rsquos Diary and Letters of Madame D&rsquoArblay (7 vols., 1846-48), collected after Burney&rsquos death, and Hugh Blair&rsquos edition of the Letters of Anna Seward (1811).

    Elizabeth Singer Rowe&rsquos fictional Friendship in Death: In Twenty Letters from the Dead to the Living (1728) was one of the most republished books of the eighteenth century.

    Horace Walpole&rsquos correspondence constitutes one volume of his Works (5 vols., 1798). Another highlight of the collection is Letters of the Late Ignatius Sancho (1782), a black composer, actor, and &ldquoman of letters&rdquo whom opponents of the slave trade admired as a symbol of the humanity of Africans.

    Périodiques

    Long runs of several eighteenth-century periodicals are held.

    The Tatler (1709-11), The Spectator (1711-12), and Le gardien (1713) published political and social news and gossip from London coffeehouses.

    In addition to topical essays, long runs of eighteenth-century periodicals such as the Gentleman&rsquos Magazine (1731-1833), London Magazine (1740-79), and Universal Magazine (1747-57) are sources of poetry, fiction, and biographical sketches of literary figures.

    Les Monthly Review (1790-1817), established in 1749, was the first periodical in England to review new works of literature.

    Selections and reviews of Scottish and Irish literature may be found the Scots Magazine (1739-1802) and Hibernian Magazine (1775-1811). Les Miroir (1786) and its continuation, Les Lounger (1794), contain essays and reviews by Scottish writer Henry Mackenzie.

    Literary Biographies

    In addition to classics such as James Boswell&rsquos Life of Samuel Johnson (1791) and An Apology for the Life of Mr. Colley Cibber (1740), the Rare Book Collection contains many other literary biographies.

    Samuel Johnson&rsquos Lives of the English Poets (1779-81) comprises short biographies of 52 poets, mostly from the eighteenth century.

    A related work dealing with women writers is George Ballard&rsquos Memoirs of Several Ladies of Great Britain (1752).

    David Rivers&rsquo Literary Memoirs of Living Authors of Great Britain (1798) covers the latter half of the eighteenth century and consists of brief profiles of approximately 500 mostly obscure writers, including translators and journalists.

    Search Tips

    Subject headings denoting literary genres are rarely provided in catalog records, which can make searching for literature in the library&rsquos catalog difficult. We recommend limiting your search to the Rare Book Collection as a location, entering a range of publication dates (e.g., 1750-1790), limiting the language to English, and using the &ldquowildcard&rdquo search feature. By truncating the ending of a search term with the $ sign, you will increase your search results. For example, the keyword or title search &ldquopoerdquo will locate records containing the words poem, poems, poetry, poet, poets, etc.

    You may also try a call number search, but beware that because of irregularities of formatting, some call numbers may file out of order. Also note that the Rare Book Collection has been cataloged using both the Library of Congress and Dewey Decimal systems.

    See also the separate rare book guides to English Literature 1550-1700 and Classical Studies.


    The History of British Literature on Film, 1895-2015

    Greg M. Colón Semenza is Professor of English at the University of Connecticut, USA. His books include How to Build a Life in the Humanities (2015), The English Renaissance in Popular Culture (2010), Graduate Study for the 21st Century: How to Build an Academic Career in the Humanities (2005 2nd ed. 2010), Milton in Popular Culture (2006), and Sport, Politics, and Literature in the English Renaissance (2004). He has published numerous essays on film and adaptation and is now working on a book about Powell and Pressburger's wartime films.

    Bob Hasenfratz is Professor of English and Department Head at the University of Connecticut, USA. His books include Reading Old English (2005/11), Ancrene Wisse (2001), and Beowulf Scholarship: An Annotated Bibliography 1979-1990 (1993). He has written articles on medieval literature and culture and edits the Journal of Medieval Religious Cultures.


    H.G. Wells, one of the world’s earliest and most celebrated science-fiction authors, created a number of unforgettable classics of the genre, including The Invisible Man, War of the Worlds, The First Men on the Moon, and many more.

    A lush recording, featuring a full cast of A-list talent, updates Jane Austens masterwork. Emma Thompson, who wrote the Oscar-winning screenplay for Sense and Sensibility, brings her empathetic intelligence and droll wit to her narration of Emma. Thompsons gifts shine alongside actors including Joanne Froggatt, Aisling Loftus, and Isabella Inchbald, who deftly voices Emma Woodhouse &hellip


    Voir la vidéo: Mes classiques préférés #2 Littérature anglaise (Janvier 2022).