Podcasts sur l'histoire

HMS Foyle (1903)

HMS Foyle (1903)

HMS Foyle (1903)

HMS Foyle (1903) était un destroyer de classe River qui a servi avec la neuvième flottille en 1914, avec la Grand Fleet au début de 1915 et avec la flottille de défense locale de Devonport de 1915 jusqu'à ce qu'il soit coulé par une mine le 15 mars 1917.

Les Foyle a été construit selon la conception originale, avec ses canons avant de 6 livres sur des flotteurs de chaque côté du gaillard d'avant. Cela les a rendus plutôt humides dans certaines mers, et ils ont été élevés à une position plus élevée sur les navires du lot 1902/3 et plus tard.

Les Foyle était l'un des trois destroyers de la classe River commandés à Laird dans le lot 1901-1902. Ils avaient tous les deux deux entonnoirs.

En 1912, le Naval Annual de Brassey l'a répertoriée comme étant armée de quatre canons de 12 livres, après que les canons de 6 livres aient été remplacés de l'autre côté de la classe River car ils n'étaient plus considérés comme efficaces.

Avant la guerre

Fin avril 1930, le Foyle était en mer pour effectuer des essais à la vapeur au large de Devonport. Elle et le Leven rentraient au port lorsque le Leven est entré en collision avec le ferry Devonport, subissant des dommages importants au-dessus de la ligne de flottaison. Les Foyle était en fait en avance sur le Leven, mais a agi assez rapidement pour éviter sa propre collision.

En 1905-1906 le Foyle était l'un des deux destroyers de classe River de la flotte de l'Atlantique, qui était basée à Gibraltar jusqu'à sa dissolution en février 1906.

Au printemps 1905, le Foyle faisait partie d'une flottille qui a soutenu une visite royale en Méditerranée. Alger par Edouard VII et la reine Alexandrie. Le lundi 3 avril, il arrive à Marseille avec des dépêches du yacht royal. Le 12 avril, la partie royale, escortée par le croiseur Suffolk et le Foyle arrivé à Palma, Majorque. Le jeudi 20 avril, elle reste à Alger tandis que le reste du parti royal se dirige vers Bougie, en attendant l'arrivée du courrier du roi. Fin avril, la partie royale a terminé sa tournée à Marseille, où le Foyle les a rattrapés avec le courrier d'Ajaccio. Le roi partit ensuite pour Paris, tandis que la reine partit pour sa propre croisière dans la mer Égée. Le yacht royal était escorté par les croiseurs Suffolk et Aboukir et le Foyle.

En 1906-1907 le Foyle était l'un des six destroyers de classe River de la 3e flottille de destroyers, qui faisait partie de la flotte de la Manche, qui contenait alors la principale force de cuirassés.

La liaison royale a été reprise en 1907. En août, le roi a navigué dans le Solent sur le Britannia, un yacht de course Royal, et le Foyle servi d'escorte.

Au début de décembre 1907, le Express est entré en collision avec le navire de réparation de la flotte Verseau au large de Lamlash sur l'île d'Arran. Après l'équipage du Verseau l'a rafistolé, le Express à vapeur jusqu'à Pembroke Dock, escorté par le Foyle, arrivée le samedi 7 décembre.

En 1907-1909 le Foyle était l'un des quatorze destroyers de classe River de la 1re ou 3e flottille de destroyers de la Channel Fleet, qui devenait maintenant moins importante. En conséquence, ses destroyers n'avaient que des équipages de noyau.

En 1909-11, le Foyle était l'un des treize destroyers de classe River de la 3e flottille de destroyers sur le Nore, qui faisait partie de la 3e division de la Home Fleet. Celui-ci contenait les cuirassés plus anciens et ses destroyers étaient en partie habités.

Dans la nuit du 14 mai 1909, le Foyle a été envoyé à Dundee pour collecter des provisions pour la flotte de combat qui a ensuite été ancrée à l'embouchure de la Tay.

En 1911-12 le Foyle faisait partie de la 3e flottille de destroyers sur le Nore, qui était composée de vingt-trois destroyers de classe River et faisait partie de la 3e division de la Home Fleet. Celui-ci contenait les cuirassés plus anciens et les destroyers étaient tous partiellement habités.

Lors de la bataille de 1912, la pratique du Foyle est arrivée en tête de sa classe (classe River) avec 155 points.

En juillet 1912, le Foyle a subi un accident en participant aux exercices navals annuels et a dû se rendre à Wallsend pour des réparations. L'exercice a été construit autour d'une bataille navale majeure entre les flottes rouge et bleue au large de la côte est du Yorkshire. Cela a dû être une expérience assez dramatique le long de la côte, car le bruit des combats pouvait être clairement entendu à terre.

En 1912-1914, le Foyle était l'un des vingt-cinq destroyers de classe River qui formaient la 9e flottille de destroyers sur le Nore, l'une des nouvelles flottilles de patrouille.

En juillet 1914, il était l'un des seize destroyers de classe River de la neuvième flottille à Chatham.

Première Guerre mondiale

En août 1914, il était l'un des sept destroyers de classe River de la neuvième flottille qui se trouvaient sur le Tyne.

En novembre 1914, il était l'un des dix-huit destroyers attaqués par l'amiral Jellicoe dans son rôle de commandant en chef de la Grande Flotte.

En décembre 1914, le Foyle a reçu 252 vêtements de l'Exeter Line League.

En janvier 1915, elle est rattachée à la Grande Flotte.

En janvier 1915, les marins et les signaleurs de la Foyle envoyé une photographie encadrée agrandie de la Foyle aux enfants de la Caledonian Road School, Perth, qui avait envoyé plusieurs centaines de vêtements chauds à la flotte.

Les Exe, Teviot, Ure, Boyne et Foyle quitta Scapa Flow en direction de Douvres et Devonport le 27 février 1915, pour commencer les tâches d'escorte.

En avril 1915, le Boyne et le Foyle avaient été affectés à Plymouth, où leur travail principal était d'escorter les navires de transport en partance de Devonport vers la Méditerranée ou l'Inde. Ils ont également été utilisés pour soutenir les forces anti-sous-marines locales. À la mi-mai, ils ont été rejoints par le Lawford, Légion, Lucifer et Linotte de Harwich pour escorter trois transports et un navire de munitions en direction de la Méditerranée.

En juin 1915, il était l'un des six destroyers de la flottille de défense locale de Devonport, qui contenait deux bateaux de classe River et quatre de 30 nœuds.

En janvier 1916, il était l'un des six destroyers de la flottille de défense locale de Devonport et subissait des réparations qui devaient être terminées le 16 janvier.

En octobre 1916, il était l'un des six destroyers de la flottille de défense locale de Devonport.

En janvier 1917, il était l'un des six destroyers de la flottille de défense locale de Devonport.

Le 15 mars 1917, le Foyle a heurté une mine posée par UC-68 dans la Manche occidentale. Son arc a été soufflé en avant du pont et trente de son équipage ont été tués. La poupe est restée à flot et au premier feu a été prise en remorque, en direction de Plymouth. Il atteignit la région de Hewstone, à quelques kilomètres seulement de Plymouth, mais coula vers 15 h.

Commandants
Lt & Commandant Roger V. Alison : 1er février 1912-janvier 1914-
Lt in Command Henry D. C. Stanistreet : 21 avril 1914-janvier 1915-
Lt-Cdr Frederick Thompson : -15 mars 1917

Déplacement (standard)

550t

Déplacement (chargé)

625t

Vitesse de pointe

25,5 nœuds

Moteur

7,000ihp
Chaudières Laird-Normand

Varier

Longueur

226.75ft oa
220 pieds par personne

Largeur

23,75 pieds

Armement

Un canon de 12 livres
Cinq canons de 6 livres
Deux tubes lance-torpilles de 18 pouces

Complément d'équipage

70

Posé

15 août 1902

Lancé

25 février 1903

Complété

mars 1904

Miné

15 mars 1917

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale