Podcasts sur l'histoire

Maison des Pigeons, Uxmal

Maison des Pigeons, Uxmal


Le Pigeonnier à Uxmal

Vue du pigeonnier depuis la grande pyramide d'Uxmal. Photo par Anyextee | www.AdeptExpeditions.com

à l'ouest de la Grande pyramide à Uxmal, les Colombier, aussi connu sous le nom Maison des Pigeons (Casa de Palomas en espagnol) est le nom donné à l'enceinte nord d'une cour d'amphithéâtre bordée de palais à plusieurs chambres et à longue portée qui sont pour la plupart en ruines.

Le pigeonnier est la structure la mieux conservée de l'ensemble du complexe qui n'est lui-même qu'un tiers d'une plus grande acropole composée d'une série de cours montantes et de leurs bâtiments environnants, connus collectivement sous le nom de groupe sud ou Groupe de pigeons dans Uxmal.

Le groupe se situe à l'extrémité sud de l'axe principal de la partie centrale de l'ancienne ville d'Uxmal et est intimement lié au groupe nord par une chaussée qui est presque indétectable par le touriste occasionnel. L'extrémité la plus méridionale est marquée par une pyramide maintenant délabrée qui s'est dressée pour la dernière fois lorsque Sylvanus G. Morley décrit et cartographié le site pour la première fois en 1910.

De tous les vestiges du Groupe des Pigeons, le plus impressionnant est le Pigeonnier. Le nom vient de sa caractéristique la plus importante, un peigne de toit à pignon composé de neuf unités triangulaires avec des ouvertures perforées qui ressemblent à un pigeonnier avec ses nombreux trous utilisés par les oiseaux pour la nidification. Bien que l'intention de cette structure n'était pas d'abriter des oiseaux, elle abrite l'un des d'Uxmal secrets les mieux gardés.

Anyextee à Uxmal, face Sud du Pigeonnier au loin.

Víctor Segovia a étudié les fonctions astronomiques du pigeonnier et a conclu que la crête ondulante marque le mouvement d'une forme serpentine qui rampe le long du sol et pénètre dans la végétation sur la plate-forme de la place. Le phénomène de jeu d'ombre et de lumière à Uxmal est sans conteste aussi étonnant et aussi important que celui de Chichen Itza et pourtant il reste inédit – jusqu'à présent. Cet article de blog avec mon premier livre — qui honore l'œuvre de Ségovie — marque la première publication officielle de cette découverte en langue anglaise.

Comme le Groupe nord et le Groupe Cimetière, le pigeonnier est ce que les érudits considèrent comme une cour d'amphithéâtre, définie par Georges Kubler comme une barrière de monticules qui encadrent une cour sur trois côtés tandis que le quatrième côté a une plate-forme de temple dominante.

Un grand escalier mène à la belle voûte du portail central qui traverse ensuite le bâtiment et fournit le principal accès à la cour centrale fermée tandis que les entretoises en saillie s'étendent sur le peigne supérieur du toit. Les entretoises servent de preuve que de grandes figures moulées en stuc se sont autrefois répandues sur toute la façade. Il est regrettable qu'elles aient été détruites ou enlevées car elles auraient pu nous donner un meilleur aperçu du passé silencieux des personnes qui les ont sculptées. Si vous regardez de plus près, vous pouvez toujours voir le jet de plumes de leurs coiffes.

Pigeonnier à Uxmal, Grand Escalier, 2017 - Photo de Ryan Rios | www.AdeptExpeditions.com

Le Groupe Pigeons est typologiquement plus tôt que la conception de blocs autoportants du Quadrilatère du couvent et le Palais du Gouverneur qui selon Jeff Karl Kowalski, auteur de La maison du gouverneur peut-être une réponse au modèle précédent. Les bâtiments de type gamme dans le groupe Pigeons sont généralement moins fins que ceux du Quadrangle du couvent, et le peigne de toit à gradins des sculptures en stuc soutenues par le pigeonnier, qui confirment tous deux un placement antérieur. Le peigne du toit est recouvert d'une maçonnerie de placage typique qui est caractéristique de l'architecture pure Puuc et, comme le souligne Kowalski, "ne date presque certainement pas d'avant 750-800 après JC". INAH (Institut National d'Anthropologie et d'Histoire) a officiellement attribué une date comprise entre 900 et 1000 après JC au pigeonnier.


Quadrangle des oiseaux à Uxmal

Datant du VIIIe au XIe siècle après J.-C., les archéologues ont identifié le Quadrangle des Oiseaux comme le siège de l'un des derniers souverains de Uxmal, mais vu à travers les yeux d'un symboliste, il devient facile de voir comment ce complexe était bien plus qu'une résidence royale. C'était un lieu sacré pour recevoir les messages divins.

Le Quadrangle des Oiseaux est un complexe composé de quatre structures distinctes de type palais qui forment collectivement une cour nichée entre le Pyramide du Magicien et le Quadrilatère du couvent à Uxmal et chacun de ses bâtiments possède différentes chambres accessibles depuis le patio.

Au centre du patio se trouve une plate-forme d'autel à base carrée avec une colonne cylindrique en calcaire au milieu qui représente très probablement un axe mundi, symbolisé par l'arbre du monde maya ou un phallus imprégnant la terre.

Le quadrilatère du bâtiment Birds East

Connu comme Temple I, le bâtiment est du quadrilatère des oiseaux est la structure inférieure ouest de la pyramide du magicien. Bien qu'il ait été mal étiqueté comme un "temple", il s'agit en fait d'un bâtiment de type à longue portée.

Son intérieur - maintenant en grande partie masqué par la construction successive de la pyramide de forme ovale - est composé de douze sanctuaires intérieurs. Il y a cinq paires de pièces s'ouvrant à l'ouest avec deux chambres attachées sur les ailes nord et sud s'ouvrant respectivement au nord et au sud. La façade extérieure était décorée dans le style Puuc en alternant des groupes de colonnes et des masques du dieu de la pluie, Chaac. De rares vestiges de deux personnages Chaac sont encore visibles au-dessus de l'une des entrées.

Le quadrilatère du Birds North Building

La composition originale du bâtiment nord était composée de trois paires de pièces avec une ouverture au sud. On pense qu'il a été érigé au cours de la même période que le bâtiment sud du quadrilatère.

Le bâtiment nord a été professionnellement reconstruit entre 1982 et 1994. Après la session de 1993, une chambre supplémentaire composée de maçonnerie quelque peu différente a été attachée à l'extrémité ouest du bâtiment nord avec une ouverture vers l'ouest. La plaque officielle de INAH (Institut d'anthropologie et d'histoire nationale) nous informe de ce qui suit : « En faisant partie de la résidence royale, l'extrémité ouest du même bâtiment servait de cuisine royale », mais je pense qu'ils évoquaient quelque chose de plus que de la nourriture. Je traite de cela dans la section sur le symbolisme ci-dessous.

Plaque officielle INAH : Quadrilatère des Oiseaux Uxmal - www.AdeptExpeditions.com

Une ouverture forcée vers le nord a produit un passage depuis le sud mais cela a également été ajouté lors des fouilles et de la restauration en cours. Deux portes latérales supplémentaires sur la moitié ouest de la façade avant sont maintenant remplies de pierres non ajustées de différentes couleurs et largeurs de ciment, ce qui rend les efforts de reconstruction modernes clairs. Les tambours et les chapiteaux modernes sur l'ouverture à colonnes sont identifiés par des pierres contrastées. Il y a des bancs aux deux extrémités de la salle dans la salle 6 (voir plan ci-dessous), ce qui est inhabituel pour les bâtiments d'Uxmal.

Quadrangle du Birds North Building à Uxmal. Les nouveaux chapiteaux et colonnes montrent clairement les travaux de restauration. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com

Quadrangle du Birds North Building à Uxmal. Preuve de restauration. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com Remarquez les cales non adaptées de différentes couleurs et largeurs de ciment. Preuve claire des travaux de restauration. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com

Contrairement à son prédécesseur, le bâtiment Est ou soi-disant Temple 1 attaché à la Pyramide du Magicien, la façade lisse et unie du bâtiment Nord manque d'ornementation et elle est plus petite en dimensions et en hauteur.

Le quadrilatère du bâtiment sud des oiseaux

Le bâtiment sud est composé de trois chambres jumelées avec des entrées ouvrant au nord encadrées par un rare hall à colonnade couvrant toute la façade. Treize colonnes (reflétant les treize couches du ciel) est un nombre inhabituel pour une structure sud. Cependant, il est essentiel de souligner que le bâtiment sud est principalement une interprétation moderne et un modèle de reconstruction récente qui a eu lieu entre 1996 et 1997.

Les pierres de remplacement dans les colonnes, les trois dernières colonnes à l'ouest se distinguent des pierres d'origine ci-dessous. Les colonnes sont de style similaire aux sept colonnes attachées au Maison des Iguanes à côté de la Terrain de balle à Uxmal.

Quadrangle des oiseaux, bâtiment sud. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com

Maison de l'iguane, Uxmal. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com

Tout en regardant vers l'est sur toute la longueur de la colonnade, vous pouvez voir une plate-forme surélevée au sol à côté de la porte et de nouveaux linteaux en bois et poutres transversales au-dessus.

Le quadrilatère du bâtiment Birds West

Le bâtiment ouest, également connu sous le nom de Maison des oiseaux, est une longue structure de type range avec huit pièces divisées en deux ailes (nord et sud) au moyen d'un passage voûté au centre.

Aujourd'hui, la porte latérale du mur Est de la salle 6 (Voir plan ci-dessous) est comblée de moellons. Pas grand chose à voir là-dedans, mais la frise de colonnettes qui entoure le coin nord-ouest du bâtiment est une imitation impressionnante d'originaux organiques.

L'entrée par chaque côté du portail voûté est accessible au moyen d'un arc maya qui s'aligne avec la pyramide du magicien. Alors qu'aujourd'hui, il sert à offrir aux touristes une toile de fond spectaculaire pour les selfies, il servait d'entrée officielle aux anciens Mayas et probablement utilisé pour observer quelque chose de plus que nous-mêmes. Les portails représentent généralement une passerelle entre ce qui est profane et ce qui est considéré comme un espace sacré. Partout dans le monde, les temples sont généralement construits dans des zones cosmo-telluriques où les forces terrestres convergent avec celles du cosmique, d'où la raison pour laquelle certains espaces sont considérés comme sacrés.

Ce bâtiment forme le côté ouest du Quadrangle opposé au soi-disant Temple I de la Pyramide du Magicien et il a été érigé au cours de la dernière étape de la construction. L'excavation et la consolidation de ce bâtiment ont eu lieu à la fin de 1992.

Contrairement aux autres pièces qui composent le bâtiment ouest, deux chambres en saillie au centre des deux ailes ont été construites à l'origine avec trois ouvertures, formées par des piliers carrés et des colonnes des deux côtés d'un passage central produisant une porte triptyque, un rappel subtil au centre en conciliant les contraires avant de franchir le seuil de l'espace sacré.

Les deux chambres en saillie constituent la dernière phase de construction et se distinguent non seulement physiquement mais aussi esthétiquement par une riche décoration sur la corniche, ressemblant à un toit de plumes ou de feuilles de palmier, ainsi que de petits tambours ou colonnettes typiques du style Puuc avec à l'exception des sculptures d'oiseaux alternées d'où le Quadrangle tire son nom.

Certains oiseaux sur la frise ont un traitement en 3 dimensions contrairement à d'autres qui ne sont que en 2 dimensions. En bas, l'architrave présente des motifs en forme de croissant de lune représentant des grains de maïs tandis que surplombant l'angle de l'étage supérieur se trouve une tête de serpent à gueule ouverte.

La sculpture du serpent est cassée (mâchoire inférieure manquante) 2019. Photo par Anyextee - www.AdeptExpeditions.com

Description physique du Quadrilatère des Oiseaux à Uxmal

Il y a 4 structures qui créent un patio à l'ouest de la Pyramide du Magicien. La structure nord a deux petites entrées à gauche et à droite, et au milieu, il y a une plus grande entrée vers une chambre à trois colonnes. La structure ouest a une arche similaire à celle trouvée dans le quadrilatère du couvent qui mène à ce même bâtiment. Au sud, il y a un bâtiment avec plus de 10 colonnes. La dernière et la plus impressionnante est la pyramide du magicien du côté est de ce patio.
L'entrée de ce patio se fait par l'arche du bâtiment ouest et également entre les bâtiments ouest et sud.


Histoire d'Uxmal

La datation au radiocarbone et les enquêtes archéologiques révèlent que les structures importantes du site ont été construites entre 700 et 1000 après JC. Bien que la première communauté ait vécu pendant la période maya préclassique (800 av.


Clyde

J'ai visité ce WHS fin décembre 2015 - début janvier 2016. Contrairement à ce que son nom l'indique, ce WHS est constitué d'une série de sites archéologiques sur la Route de Puuc et pas seulement d'Uxmal. Uxmal est définitivement le joyau de la couronne de ce WHS. C'est le site le plus grand et le plus visité de cette série et c'est celui qui peut facilement être apprécié comme une ville maya à part entière. Les 3 points forts d'Uxmal sont la pyramide du magicien, le palais du gouverneur et le quadrilatère du couvent. Le quadrilatère du couvent est magnifiquement sculpté et en très bon état. J'ai apprécié le spectacle son et lumière assez touristique principalement pour mettre en valeur l'énorme serpent sculpté sur le mur du couvent. Les masques du dieu de la pluie, Chaac, règnent en maître et sont présents partout. Cependant, ceux-ci sont encore plus évidents et répétitifs dans les autres sites mineurs de la série. J'ai commencé par visiter Labna qui est la plus éloignée d'Uxmal et proche des cavernes de Loltun. Le site est très petit par rapport à Uxmal, mais son sacbe principal et la célèbre arche (photo) avec des motifs géométriques sont des points forts de ce qui était autrefois un réseau routier élaboré d'une ville à l'autre. Près de Labna, j'ai visité Xlapak qui est le moins impressionnant de la série et ne reçoit presque aucune mention de l'Unesco. Dans tous les sites, une attention aux détails est donnée lors de la restauration de ces sites et chaque pierre est numérotée pour essayer de remettre les pièces en place dans un puzzle énorme et difficile. Le point culminant de Xlapak est la structure en forme de palais qui est plus comparable au style de Becan et Chicanna. Ensuite, j'ai visité Sayil qui est plus grand que Labna et a beaucoup de sculptures de Chaac. J'ai vraiment apprécié de visiter ces sites et d'être le seul visiteur pendant des heures, ce qui était une surprise bienvenue par rapport au plus célèbre Uxmal. Labna et Sayil sont un peu exagérés avec les sculptures répétitives de Chaac, mais le site de Kabah est une exagération totale. Les Mayas ont vraiment dû souhaiter beaucoup de pluie pour construire une telle structure. Étant plus proche d'Uxmal, je n'étais pas seul. Je recommanderais de visiter ce site dans l'après-midi pour apprécier pleinement les détails des masques Chaac sous le soleil de l'après-midi. Dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié mes visites ici et je recommanderais sûrement de visiter au moins quelques sites mineurs avec Uxmal.


Mexique : Uxmal Mai 2012

Uxmal est magnifique dès l'entrée de la spectaculaire "Pyramide du Sorcier" ovale. Suivie d'une étonnante sculpture sur pierre, en particulier des serpents, dans le "Quadrangle des Sœurs" et "Palais du Gouverneur", des pyramides massives à escalader et le magnifique toit en peigne de pierres percées du "Dovecote".


L'Anglais Frederick Catherwood était un explorateur passionné des antiquités antiques et est venu en Amérique centrale avec son ami John Lloyd Stephens, un avocat américain tout aussi fasciné par les civilisations anciennes. Ils avaient tous deux exploré des sites historiques européens et égyptiens tels que Rome, Jérusalem et Thèbes, mais en 1839, ils ont voyagé ensemble pour découvrir le monde perdu des Mayas. 1

Les dessins méticuleux de Catherwood - il était architecte de formation - restent une ressource très précieuse pour ceux qui étudient ces sites antiques.


Pyramide du Sorcier
L'entrée sur l'escalier a été faite par des archéologues.

L'entrée d'Uxmal est probablement la plus impressionnante de tous les sites que nous avons visités. Immédiatement, on est confronté à la massive "Pyramide du Sorcier" - une spectaculaire pyramide de forme ovale de 35 m de haut. Le nom vient d'une mauvaise traduction de "shaman".


De part et d'autre des marches une procession de 12 masques Chaac. Le tuyau est une poubelle.

L'orientation de la pyramide est est-ouest - le large et grand escalier se trouve sur la face est. L'escalier du côté opposé est beaucoup plus raide et mène à deux temples, l'un au-dessus de l'autre.





Un chultun restauré devant la face est de la pyramide ovale, très similaire au chultun de Codz Poop à Kabah.




Comme d'habitude, plein d'iguanes profitant de la chaleur.


La pyramide et ses temples sont recouverts de nombreux masques Chaac, une ligne montant de part et d'autre de l'escalier, dans les coins et une placée dans l'escalier juste avant le temple inférieur.

Des travaux étaient en cours sur les temples, nous ne pouvions donc pas escalader cette pyramide.


Bâtiment sud reconstruit, Quadrilatère des Oiseaux.

La zone du côté ouest de la pyramide du sorcier est appelée le quadrilatère des oiseaux en raison de quelques petites sculptures d'oiseaux sur un bâtiment. Il date du VIIIe au XIIe siècle après J.

Le bâtiment sud est très inhabituel pour l'architecture maya. Sur les côtés nord et sud du bâtiment se trouve une arcade à colonnades avec des colonnes Puuc classiques et des chapiteaux carrés.



Des éléments architecturaux Puuc plus classiques sont visibles tout autour. Au nord du quadrilatère des oiseaux se trouve un bâtiment qui a été appelé l'annexe du couvent, car derrière se trouve le quadrilatère des nonnes. Ce bâtiment possède le passage voûté en encorbellement le plus élégant et le plus haut.


Un autre beau passage en encorbellement du Quadrangle des Oiseaux au Quadrangle des Sœurs.

Il y a un autre arc en encorbellement Puuc classique menant à l'ouest du quadrilatère des oiseaux au quadrilatère des nonnes.

Le Quadrangle des nonnes date de 900-1000 après JC et possède des sculptures très intéressantes : des serpents, des visages, des masques Chaac, des figures humaines et des dessins géométriques.


Quadrangle des nonnes et pyramide du sorcier


Nous sommes entrés dans le quadrilatère par l'escalier sud et le passage voûté - des empreintes de mains rouges typiques sur les murs. Le quadrilatère de bâtiments a été construit sur une plate-forme surélevée et aurait été visible de loin.


Quadrilatère des Sœurs vu du Palais du Gouverneur.

Le bâtiment nord présente un large escalier central, au niveau de la plate-forme flanquée de grandes salles précédées de quatre colonnes carrées.


L'extrémité ouest du bâtiment nord, Quadrilatère des nonnes.

La façade avant semble avoir été simple sur la moitié inférieure, même dans l'antiquité 2 , tandis que la partie supérieure était entièrement décorée de bout en bout avec une pile de masques au-dessus de chaque porte qui fait saillie au-dessus de la ligne de toit. Les piles de masques diffèrent par leur style et leur complexité, la plus complexe est celle au-dessus de la porte centrale. entre les piles se trouvent des gravures géométriques et de petites sculptures. A l'extrémité est et ouest du bâtiment une pile typique de masques Chaac sur les coins, seule la pile de l'extrémité est est conservée.





Cabane et sculpture de masques au-dessus de la porte 5.

Le bâtiment nord a onze portes, la centrale beaucoup plus large que les autres. Il ne reste que six piles : les plus grandes au-dessus des portes 2,4,6 (centre) et 11 et les plus petites au-dessus des portes 3 et 5 - en comptant à partir de la gauche (ouest). Chaque porte mène à deux pièces, une devant et une derrière. Le bâtiment a également des portes aux extrémités est et ouest qui mènent également à deux pièces. 2


Pile de masques au-dessus de la porte 2

Pile de masques au-dessus de la porte 4
Des paupières assez différentes et toutes ont des crocs plutôt que des dents.

Pile de mât au-dessus de la porte 11 avec le masque Tlaloc le plus complet en haut.

La pile de masques de la porte centrale comportait autrefois quatre masques Chaac surmontés d'un masque de Tlaloc, le dieu de la pluie Teotihuacan - l'un des dieux les plus représentés au Mexique. Il se caractérise par des yeux de lunettes et des crocs. Certains des masques Chaac ont des rangées de dents incurvées, d'autres un ensemble de grands crocs.


Cabane et sculpture de masque au-dessus de la porte 3.

Au-dessus des portes 3 et 5 se trouvent de ravissantes sculptures des entrées de huttes domestiques, agrémentées de toits de chaume. Au-dessus des entrées de la hutte, trois serpents à deux têtes sont sculptés - un dont le corps est en fait caché derrière le chaume.


Trois serpents à deux têtes au-dessus de la hutte au-dessus de la porte 3.


Deux sculptures de jaguar au-dessus de la porte 5.


Masque tlaloc au-dessus de la porte 11.

Sous la hutte sur la pile au-dessus de la porte cinq se trouve une petite sculpture de jaguars dos à dos avec leurs queues entrelacées. Ces types de sculptures ornent la façade des bâtiments d'Uxmal. La plupart des plus petits sont fabriqués à partir de la sculpture de l'extrémité d'un bouchon de pierre qui est fendu dans la façade mais à partir duquel la sculpture fait saillie.

La pile de masques au-dessus de la porte 11 est surmontée du masque de Tlaloc le mieux conservé : de grands yeux, des oreilles rondes et une moustache !


Extrémité est du bâtiment nord, Quadrilatère des Sœurs.



Coin nord-est du Quadrangle des Sœurs.

Le bâtiment est du quadrilatère est un bel exercice de sculpture géométrique et de symétrie.

Un escalier peu profond mène au bâtiment qui a cinq portes. Comme pour tous les bâtiments de ce quadrilatère, la façade est simple au niveau des portes avec une frise décorative au-dessus. Cependant, dans le bâtiment est, c'est sobre et élégant.




Au dessus de la porte centrale.

La frise décorative est constituée d'un fond de croix sculptées sur lequel se superpose, au-dessus de chaque porte à l'exception de la porte centrale, une disposition trapézoïdale de serpents à deux têtes avec une petite sculpture en tête de hibou centralisée au niveau supérieur de chacun.


Sculpture tête de chouette.


Bâtiment Est, Quadrilatère des Sœurs.
Masques Chaac sur le coin nord-ouest du bâtiment est.


Détail de têtes de serpent sur la frise décorative du bâtiment est.


Au-dessus de la porte centrale, il y a une pile de trois masques Chaac surmontés de trois serpents à deux têtes et il y a des piles de masques verticaux à chaque coin.

La décoration et le dessin des trois masques sur les cheminées et au-dessus de la porte centrale sont exactement les mêmes. Par exemple, le masque supérieur a des crocs et des croix sur les sourcils, les yeux formés par des blocs carrés de chaque côté.


Les sculptures de serpents à deux têtes ont protégé la peinture rouge derrière la pierre sculptée.
Face sud du bâtiment est du Quadrilatère des Sœurs, vue du Quadrilatère des Oiseaux.


Bâtiments est et sud.


En regardant vers le sud le long de la face avant du bâtiment est.

Les cinq portes mènent chacune à deux pièces, l'une derrière l'autre. Les pièces accessibles par la porte centrale ont également une salle de culte à chaque extrémité. 3

La pile de masques du coin sud sur la face avant du bâtiment est est la seule où les troncs incurvés sont conservés à un degré quelconque - ils se courbent d'une manière assez différente de ceux de Kabah.


Cabane et masque au-dessus de la porte du bâtiment sud.

Le bâtiment sud du quadrilatère est au même niveau que la cour, les bâtiments est et ouest du quadrilatère sont plus hauts sur la plate-forme et le bâtiment nord encore plus haut. Les portes non encastrées sont surmontées de huttes et de sculptures de masques. Peut-être que les portes des huttes contenaient autrefois de petites statues. Les masques n'ont pas le tronc incurvé habituel de Chaac mais quelque chose qui ressemble à une moustache alors peut-être Tlaloc ?


Angle sud-est du Quadrangle des Sœurs.


Bâtiment ouest, Quadrilatère des Sœurs.
Les lignes verticales sur la moitié inférieure sont des supports de fortune.

En revanche, la frise du bâtiment ouest est sculptée de façon exubérante de bout en bout. Là encore, la porte centrale est plus large que les autres mais elle est surmontée non pas d'un mât mais d'une alcôve à baldaquin avec un trône.


Coin nord-ouest du Quadrangle des Sœurs.

De chaque côté de la porte centrale se trouvent trois autres portes plus étroites. Les portes d'extrémité (1 et 7) ont une sculpture de hutte et de masque au-dessus, les portes intérieures suivantes (2 et 6) une pile de trois masques Chaac et les portes à côté de la porte centrale (3 et 5) une niche pour une sculpture. Il y a une pile de trois masques Chaac à chaque coin. Chaque porte mène à nouveau à une pièce avec une autre derrière. 4


La caractéristique la plus attrayante de la frise est les deux serpents tête-à-queue qui serpentent sur presque toute sa largeur.

Ce sont des serpents à sonnettes et leurs corps se tordent dans et hors des autres éléments décoratifs, parfois derrière un panneau, d'autres fois leurs corps horizontalement au-dessus ou en dessous, et de temps en temps s'entrelaçant verticalement.


Partie centrale de la frise du bâtiment ouest.


Pile de masques bien conservée au-dessus de la porte 6.
Sur le trône central, une sculpture d'une vieille divinité terrestre de l'homme-tortue.


Figure dans une pose de boxe.


À gauche : les masques de chaque pile sont encadrés par une série de serpents à mâchoires ouvertes avec de longues langues fourchues.



Le hochet de l'un des serpents est magnifiquement conservé. Il ne reste qu'une tête de serpent et de ses mâchoires émerge une tête humaine masquée, symbole récurrent de la renaissance.



Le Quadrangle des nonnes a dû être impressionnant quand Uxmal était à son apogée. Quant à ce qui s'est passé ici, personne ne semble le savoir avec certitude. Peut-être que chacune des pièces ressemblant à des cellules abritait une prêtresse, ou était un sanctuaire dédié à une divinité particulière, ou des sanctuaires d'ancêtres estimés, ou des salles royales - quelle que soit leur fonction, elles étaient évidemment une partie importante d'Uxmal.


Au sud du Quadrangle des Sœurs se trouve le terrain de balle. Au moment où nous sommes arrivés à Uxmal, nous avions vu de nombreux terrains de balle et celui-ci était assez typique.


Côté ouest du terrain de balle avec le seul anneau de pierre intact (restauré), des sections de serpent se trouvent devant, à l'origine sur la façade.

Deux structures parallèles séparées par un espace de jeu de 10m sur 34m. Les structures ont chacune une section en pente peu profonde au bord de l'espace de jeu adossée à une structure plus raide, profonde et haute qui peut avoir été utilisée par les spectateurs.


Au centre du mur, côté jeu, se trouvait un anneau de pierre à travers lequel, pense-t-on, la lourde balle en caoutchouc devait être projetée. Étant donné que les mains et les pieds n'étaient pas autorisés à être utilisés, seuls les hanches, les bras et les jambes protégés par un rembourrage épais, cela semblerait plutôt difficile. Il ne reste qu'un des anneaux.


Terrain de balle en regardant vers le sud jusqu'à la maison surélevée des tortues et, derrière à gauche, le palais du gouverneur.

Il existe un autre anneau de terrain de balle de conception assez différente à Merida, contrairement à tout autre anneau de terrain de balle que nous avons vu. Il est beaucoup plus épais, avec un trou relativement plus petit et une figure agenouillée sculptée sur un côté.


Le Palais du Gouverneur est sur la gauche, la Maison des Tortues au premier plan avec la Grande Pyramide derrière.


Face nord de la Maison des Tortues. A droite, là où il y a un effondrement du bâtiment, on peut voir une voûte transversale intérieure.

Au sud encore se trouve la Maison des Tortues, orientée est-ouest, 30m sur 10m. Assez sobre, il possède un beau niveau supérieur à colonnades orné de tortues. Les colonnes serrées rappellent les poteaux en bois utilisés dans les murs des maisons du village.


Maison des Tortues, faces sud et est.


Façade est du Palais du Gouverneur, Pyramide du Sorcier au loin.

Passage en encorbellement sud depuis l'ouest.
Des empilements de masques de Chaac sur les angles et une sculpture d'un serpent gueule ouverte sur la moulure inférieure.

Des portes sur les faces est et ouest de la Maison des Tortues mènent à deux pièces, l'une derrière l'autre. Une porte sud centrale mène à trois pièces, l'une derrière l'autre avec une porte nord possible dans le mur nord, en face de la porte sud. Ce type d'agencement des chambres semble être très courant à Uxmal. Il semble y avoir une certaine confusion quant au nombre de portes. Une porte nord, par exemple, est bien visible, mais remise en cause par les experts.


Sur la corniche se trouvent des sculptures de tortues tout autour du bâtiment.

Les sculptures de tortues défilent autour de la corniche du bâtiment, seuls éléments décoratifs. On pense que cela signifie que le bâtiment a quelque chose à voir avec la préoccupation maya pour l'eau.

Entre les deux expéditions de Catherwood en 1839 et 1842 ". tout le centre s'était effondré, et l'intérieur était obstrué par les ruines du toit effondré." 1

La Maison des Tortues se trouve à l'angle nord-ouest d'une plate-forme surélevée sur laquelle se trouve le Palais du Gouverneur. Les deux datent de 900 à 1000 après JC. La grande plate-forme mesure 187 m sur 170 m et peut atteindre 12 m de haut.


Tête de portrait maya.
Maison du gouverneur, Uxmal, Mexique, 300-900 ap.
Stuc, peinture.
Musée national des Indiens d'Amérique, NYC.

Le palais mesure environ 100 m de long et 12 m de large, sa façade principale est orientée à l'est et est considéré comme l'un des plus grands édifices mésoaméricains. L'ensemble du bâtiment est surélevé au-dessus du niveau de la grande plate-forme, renforçant son importance au sein de l'ensemble des bâtiments.


Passage en encorbellement sud.

Le bâtiment est divisé en trois sections par deux passages en encorbellement, en retrait des façades avant et arrière. Les sections nord et sud ont chacune deux portes en retrait, la section centrale en a sept et la centrale est plus large que les autres. Il y a aussi une porte sur les faces nord et sud. Les deux passages sont ouverts et n'ont pas de portes, de sorte que les trois sections du bâtiment sont séparées.


Extrémité nord du palais du gouverneur montrant la véritable forme d'un passage en encorbellement.

Les portes sont toutes à double encastrement, une autre indication d'importance. La section centrale du bâtiment est composée de pièces l'une derrière l'autre, deux entrées de chacune des deux portes d'extrémité de chaque côté, et un ensemble de deux longues pièces entrées par les trois portes centrales. Les sections d'extrémité du bâtiment ont une suite de pièces légèrement plus complexe. Lorsque Catherwood a exploré Uxmal en 1839, tous les linteaux de porte en bois étaient déjà pourris. 1


Sections centrale et nord du palais du gouverneur et trône du jaguar.


La frise décorée fait le tour de l'ensemble du bâtiment au niveau supérieur et est finement sculptée de plus de 15 000 pièces de mosaïque. 5 masques Chaac sont empilés sur les angles et couvrent l'ensemble de la frise orientée vers l'est, s'étendant en diagonale jusqu'à une ligne de masques sur la corniche au-dessus d'un personnage assis puis en diagonale vers le bas, la séquence répétée sur toute la façade. 5 Les frises nord, sud et ouest présentent des empilements de masques et des motifs disposés géométriquement sur un fond en treillis.


Figure intronisée avec une coiffe de plumes élaborée.



Lithographies Catherwood d'Uxmal à Merida.

La sculpture au-dessus de la porte centrale est très élaborée et considérée comme le plus grand des souverains d'Uxmal, Chaak. Les corps de bande céleste des serpents à deux têtes qui forment l'arrière-plan de cette sculpture sont décorés d'images d'objets dans le ciel tels que des constellations ou des planètes. Il y a huit barres de serpent à deux têtes, clairement visibles d'après les dessins de Frederick Catherwood lors de ses expéditions en 1839. 1


Le Palais du Gouverneur vu du sud-ouest, la Pyramide du Sorcier derrière.


Sanctuaire et trône de jaguar à deux têtes devant la façade est du palais du gouverneur.


Jaguar trône de l'est.


Jaguar trône du nord.

Devant le palais du côté est se trouve un sanctuaire qui avait une pierre conique inversée, maintenant inclinée presque sur le côté.

Au-delà se trouve une plate-forme avec des marches sur les quatre côtés menant à un trône de jaguar à deux têtes. Les deux queues sont enroulées autour du centre du trône et enroulées sur le dessus.

Les pattes sont magnifiquement modelées, tout comme les visages et les oreilles.

Plus de 900 offrandes ont été trouvées, dont des boucles d'oreilles en jade, des pointes de lance et des couteaux en silex et en obsidienne.


Jaguar trône du sud.




Face nord restaurée de la Grande Pyramide avec le Temple des Tortues en face, vu du Quadrangle des Sœurs.

The Great Pyramid, dating from the eighth century, sits at the south west corner of the Great Platform. Only the northern face of the pyramid has been restored. Measuring 80m long it rises 30m in a series of nine levels to the Temple of the Macaws.


The Great Pyramid.

The grand staircase is very wide and very steep. Near the top a platform juts out from the centre of the steps.


View north from the Great Pyramid left to right: Quadrangle of the Nuns, Temple of the Turtles, Pyramid of the Sorcerer and the Governor's Palace.

The Temple of the Macaws at the top is unusual for Uxmal in that the lower portion of the wall is decorated with stone carving. Once there were three doorways but now only the central door remains, the other two have been filled in, probably to help maintain structural integrity.


Temple of the Macaws



Temple of the Macaws

There are Chaac mask stacks at each corner. One has an unusual stone plug at the side of the trunk. None of the other masks have this - perhaps it is a misplaced ear plug. Otherwise it looks awfully like a tusk!

A type of elephant did once roam Central and South America but it is said to have become extinct many thousands of years ago.

Between the jaws of the masks are carved human heads.


Head between jaws of Chaac mask.


Horizontal and vertical stones carved as crosses
are thought to represent entwined serpents.

The carving on the facade includes representations of entwined serpents and many reliefs of macaws, from which the temple derives its name.



One of numerous rather worn reliefs of macaws or parrots on the temple facade.


Chaac mask modelled as a step in the inner room of the Temple of the Macaws

Within the central doorway of the temple the room has been blocked off with a wall but a very well-preserved Chaac mask step can be seen, much like those at the Codz Poop in Kabah.

West of the Great Pyramid there was once another cluster of palace-like buildings surrounding a courtyard. Only one of these is left to be seen today with substantial remains of a long building with what must once have been a beautiful roof comb. It is formed of nine stepped pierced triangles of stonework, the building nicknamed the House of the Doves for its similarity to a dovecote.

Each of the triangles once supported a sculpture of a human figure.


House of the Doves
House of the Doves seen from the Great Pyramid.

The structure has a central corbel-arched passageway. On either side on the south of the building, facing the courtyard, were a number of corbel-vaulted rooms.


House of the Doves

From the Great Pyramid there is an excellent view of the House of the Doves and more structures can be seen poking up above the forest canopy.

Les références

  1. The Lost Cities of the Mayas - The life, art and discoveries of Frederick Catherwood. Artes de Mexico, 1999.

Guide Books used: Footprint Guide to Belize, Guatemala and Southern Mexico
The Silk Route Home


Uxmal

Mexico is the home to some of the most distinguished civilizations of the past – the Aztec and the Mayan. A lot of people want to visit places that allow them to relive the splendor of these cultures. One such place is Uxmal, a city belonging to the Mayan civilization in the Mexican state of Yucatan. This exotic sounding name is pronounced as “Oosh-mahl,” which is believed to be part of the old Mayan language which means “built three times.” These places in Uxmal are well preserved. In fact, it is one Mayan city where a visitor can get an idea of how the entire ceremonial center looked like in days past.

When in Uxmal, be sure to visit these places:
• The Governor’s Palace. This building is perched on a large platform and is a short but wide structure. It is considered to be Pre-Columbian Mesoamerica’s longest building.

• A former government palace in the Mayan era nicknamed by the Spanish as The Nunnery Quadrangle. This is the finest of Uxmal’s numerous quadrangles of long buildings. It has façades that contain elaborately carvings both inside and outside.

• The Adivino, which is also known as the Pyramid of the Dwarf or the Pyramid of the Magician. This pyramid structure is steeped with oval or elliptically shaped layers on its outside layers.

• There are a number of other monuments, temples, and other temples, with very animated names such as the House of the Doves, House of the Birds, House of the Turtles, South Temple, and Grand Pyramid.

• Check out the ancient pedestrian causeway linking Uxmal to the other ancient site of Kabah. Let ancient wisdom fascinate you!


Bad timing.

The next morning. Terrible nights sleep, so much noise from cars crashing over a loose manhole cover I thought I would go mad. Using all four pillows over my head made little difference. What a shame, and more misery was to come After finally falling asleep I woke just before my alarm at 7.30. It was still dark which I thought a little odd but undeterred I went down to a startled reception saying I was off to Uxmal but needed a new room as the noise had been terrible and flounced out into the street wondering how I would make it through the day. I also wondered why it was rather dark still at eight. As I walked through the main plaza to the bus station I glanced at my watch and it said seven but the town hall clock said six. Always have the wrong time these town hall clocks I smiled. Looking at the now 08.00 on my phone I had less time than I thought. Having fucked around with my watch the previous day I thought only trust the phone. Tort!

I got to the station bought my ticket and went through to the lounge. At each port of call I was told it left at nine. I should have sussed it by then but the penny didn’t drop till the ticket inspector said to me that I still had two hours. My jaw dropped and we compared phones, yes indeed it was only 7a.m. I had got up at 5.30 and gone to bed at nine. FOR FUCK SAKES how had this happened? Ironically only the Mexican phone had been sat quietly in my bum bag reading the correct time.

The police that I asked where I could breakfast at what was six on a Sunday morning were right to look at me as if I were bonkers, as were all the startled people I came across until I rectified the problem. I wandered the streets now having to kill two hours and feeling like a bucket of shit ill prepared for Uxmal after all my splendid planning.

Top Tip: Don’t let these cock ups defeat you. I felt like forgetting the whole fucking thing and throwing myself to the ground crying and screaming. It is hard alone to recover from major body blows but you really have to hype yourself up again even if you do it walking around the streets in the early morning muttering to yourself, giving yourself a good dressing down. I know I can be scatty but the three different times on the three separate devices on my body had meant I had been left with only four hour kip and as we know sleep deprivation is a terrible thing. Do check local time and also if clocks are due to be put forward or back. Because I keep me English phone on airplane mode it became a defiant monster in my pocket. I am now back and have managed to do pretty much the same thing, I’m soooooo silly. I was very cross when I thought someone was hammering at what I thought was seven but actually was nine.


Uxmal

The ruins of the ancient city of Uxmal in Yucatán state, Mexico, are considered some of the finest examples of Maya architecture. The site is located about 90 miles (150 kilometers) west-southwest of Chichén Itzá and 25 miles (40 kilometers) southwest of Mayapán. Uxmal, which means “Thrice Built,” was designated a UNESCO World Heritage site in 1996.

Uxmal was founded about ad 700 and was built in the Puuc architectural style. This style is designated by limestone construction, often with smooth wall surfaces plaster (stucco) finishes and masks and other representations of the rain god Chac. After about 1000, when Toltec (or Toltec-inspired) invaders arrived in Yucatán and established their capital at Chichén Itzá, major construction in Uxmal ceased. According to Maya hieroglyphic records, however, the city continued to be occupied and joined with Chichén Itzá and Mayapán in a political confederacy known as the League of Mayapán. When the league ended about 1450, Uxmal, like the other great cities of the north, was abandoned.

The central ruins of Uxmal cover about 150 acres (60 hectares), but what were the residential districts extend over considerably more ground. The Pyramid of the Magician (“Pirámide del Adivino”) near the central area rises 90.5 feet (27.6 meters) in three concentric sections. The temple at the top section has a doorway in the form of a Chac mask. This pyramid is the tallest in Uxmal, but it is also known as the House of the Dwarf (“Casa del Enano”). It received this nickname from an ancient legend stating that it was built overnight by an enchanted dwarf who then became the city’s ruler.

West of the Pyramid of the Magician is the Nunnery Quadrangle, consisting of four rectangular buildings with 74 individual rooms. It might have been a palace or a residence for students, priests, or soldiers. Each of the four temple-sides of the quadrangle is decorated with Chac figures. South of the quadrangle is a ball court.

Farther to the south is the Governor’s Palace (“Palacio del Gobernador”). Its three sections stand atop a wide terrace, and it is accessed by a stairway with three landings. The middle section rises to 65 feet (19.8 meters) and is joined to the two lower sections by vaulted corridors. Also on the terrace is the House of Turtles, a smaller building so called from its frieze of sculptured turtles.

More buildings are located just west of the Governor’s Palace. These include the Great Pyramid, measuring 260 feet (79 meters) on each side the House of the Pigeons, with a pigeonhole-style upper section and the South Temple. Other notable complexes are the Cemetery Group, the House of the Old Woman (“Casa de la Vieja”), and the series of ruins called the North Group. (Voir également Maya.)


Voir la vidéo: How to make Pigeons loft. Pigeon Coop Self Construction Plans (Novembre 2021).