Podcasts sur l'histoire

Galerie pour l'escadron n°86

Galerie pour l'escadron n°86


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


RAF Marham

RAF Marham (IATA : KNF, OACI : EGYM) est une station et une base aérienne militaire de la Royal Air Force située près du village de Marham dans le comté anglais de Norfolk, en East Anglia.

Il abrite la 138 Expeditionary Air Wing (138 EAW) et, à ce titre, est l'une des « principales bases d'opérations » (MOB) de la RAF. Depuis le 6 juin 2018, il abrite le Lockheed Martin F-35B Lightning de cinquième génération exploité par l'escadron n° 617 (The Dambusters). L'escadron n° 207 est devenu le deuxième escadron Lightning à être basé à RAF Marham lorsqu'il s'est réformé le 1er août 2019 en tant qu'unité de conversion opérationnelle F-35. [3]


Un avion marin fait naufrage à Céphalonie et à Ithaque

On sait que la mer dans son immensité cache de nombreux monuments de l'histoire, mais certains d'entre eux sont plus inattendus que d'autres. Oubliés dans les profondeurs de la mer et de l'histoire, les avions qui finissent au fond sont des visiteurs d'un monde étranger à ces mondes, et sont fortement marqués par ce contraste, tandis qu'un navire qui coule en mer est considéré comme n'étant plus Ordinaire. C'est pourquoi les épaves d'avions ont toujours exercé et ont un charme particulier pour ceux qui les visitent.

Selon les rapports actuels et les enquêtes qui ont été menées, il y a probablement plus de 20 avions militaires de la période de la Seconde Guerre mondiale dans les eaux marines autour de Céphalonie et d'Ithaque. Certains d'entre eux ont été identifiés et étudiés, certains ont été identifiés comme cibles d'un système d'étude de fond sonique, et d'autres viennent d'être enregistrés et confirmés comme des pertes (par le biais des rapports officiels des équipages) et leur emplacement n'est toujours pas bien connu. À ce jour, seuls trois naufrages d'avions ont fait l'objet d'une enquête par des plongeurs, tandis qu'au moins 18 autres rapports ont été identifiés.

Aéronefs de la Royal Air Force italienne (” Regia Aéronautique Italienne “)

Ce sont les plus rares, car l'aviation italienne, notamment en mer Ionienne, était anémique. Vous avez principalement utilisé des hydravions avec des bases de ravitaillement à Corfou et quelques persécutions, alors qu'en raison de la protection offerte par le port naturel d'Argostoli, les hydravions ont souvent transporté vers Céphalonie pendant les opérations. Les détails sont donnés par un rapport de mission britannique basé à Malte, qui patrouillait dans la région et a repéré l'avion italien en le détruisant.

(a) Un (1) trépied d'identification des fonds marins et de recherche/sauvetage (probablement Cant Z.506B “Airone”) dans le golfe d'Argostoli touché par un avion britannique lors d'une chute d'eau en juin 1940.

En raison de la forte défense antiaérienne italienne autour d'Argostoli dans la résistance de la 33º Divisione fanteria “Acqui” et de la forte présence d'avions alliés au cours de la dernière période d'occupation en Grèce, Céphalonie et Ithaque, un assez grand nombre d'Allemands aéronefs (11 aéronefs de référence). Les données sont fournies par les archives de guerre de l'armée de l'air allemande et d'autres sources.

(a) Six (6) bombardiers à simple jet léger (Junkers Ju 87D “Stuka”) qui ont été abattus par des tirs antiaériens italiens ou des dommages mécaniques alors qu'au moins l'un d'entre eux a atterri en mer en septembre 1943.

b) Un (1) bombardier double (probablement Junkers Ju 88A-4) au large de la côte sud d'Ithaque, qui fut probablement largué en mars 1943. L'épave est accessible et explorée par des plongeurs.

c) Un (1) bombardier double (Junkers Ju88) au large de Céphalonie qui s'est abattu en juillet 1944. L'épave n'a pas été identifiée.

(d) Une (1) identification d'hydravion monopilote (Arado Ar 196) dans la zone plus large du golfe d'Argostoli touchée en septembre 1943. L'épave n'a pas été identifiée.

e) Deux (2) trois-roues (Junkers Ju 52) dans la zone plus large du golfe d'Argostoli touchés en septembre 1943. Les épaves n'ont pas été identifiées.

Les avions britanniques au début de la guerre ont tenté exclusivement de partir de Malte, la base principale et importante des Britanniques en Méditerranée centrale, et plus tard les alliés ont eu accès aux aéroports de Crète. La nécessité d'arrêter le convoi de l'Axe qui, après 1941, pour se protéger, s'éloignait de Malte de la côte ouest de la Grèce, a exigé de nombreuses patrouilles régulières autour des îles Ioniennes. Le port naturel d'Argostoli et la couverture italienne des places fortifiées dans les collines autour du golfe ont attiré les navires italo-allemands, qui à leur tour ont attiré les formations agressives de l'armée de l'air britannique. Les détails sont donnés dans les rapports de mission de British Airways.

a) Un (2) bombardier double léger (Bristol Beaufighter TF Mk.X, No.603 Squadron RAF) sur les côtes du nord de Céphalonie qui est tombé en juillet 1944. L'épave a été détruite en grande partie non seulement par le premier impact en surface, mais aussi des efforts d'après-guerre de soulèvement du métal précieux (aluminium) à l'aide d'explosifs par les habitants. L'épave est accessible et explorée par les plongeurs.

b) Un (1) bombardier double léger (Bristol Beaufighter MkVI, No.19 Squadron SAAF) au large de la côte nord d'Ithaque, a atterri en septembre 1944. L'épave est en eau profonde, ce qui la rend inaccessible pour les loisirs de plongée mais a été recherchée et identifiée par des plongeurs.

c) Deux (2) bombardiers légers jumelés (Bristol Blenheim Mk.IV, No.107 Squadron RAF) dans le golfe d'Argostoli ont débarqué en décembre 1941 lors d'un raid sur un convoi. Les deux avions restent indifférents, tandis que l'un d'eux s'est désintégré en vol à cause des tirs antiaériens selon les rapports disponibles.

d) Trois (3) bombardiers jumeaux légers / torpilles (Bristol Beaufort Mk.II, No.86 Squadron RAF) au large de la pointe sud-ouest de Céphalonie, tombés en juillet 1942 lors d'un raid sur un convoi. Les avions restent flous.

e) Deux (2) bombardiers jumeaux légers (Bristol Beaufighter TF Mk.X, No.252 Squadron RAF) au large de la côte est de Céphalonie, qui ont débarqué en août 1944 lors d'une patrouille. Les avions restent flous.

La détermination de la position d'un aéronef en vol avec les équipements marins disponibles de l'époque (avant l'arrivée des stations de référence de position terrestres et satellitaires) présentait de nombreuses limitations de précision et était difficile à gérer. Il s'agissait d'un problème exacerbé par les menaces existantes dans les opérations de combat (en présence d'avions ennemis, de navires de surface équipés d'équipements antiaériens ou d'armes à feu antiaériennes dans les zones de patrouille). En conséquence, les points de tremblement ou d'écrasement de l'avion inclus dans les rapports des compagnies aériennes sont soit de faible précision, soit d'erreur significative et d'écart important. De plus, les aéronefs en raison de leur construction légère, de leur taille et de leur possible collision avec la surface,

Identifiées ou non, les épaves sont un chapitre de l'histoire humaine, un échantillon du patrimoine culturel local de la Méditerranée et une attraction nationale pour les plongeurs et visiteurs des fonds marins. Ils ont besoin respectivement de l'étude, de la protection et de l'emblème des monuments terrestres, faute de quoi leur existence sur les fonds marins de nos mers n'est pas exploitée efficacement. Mais il y a aussi ceux qui ne sont pas des monuments historiques, mais ils servent à créer des récifs artificiels qui servent d'habitat à un certain nombre d'organismes marins (pour la revalorisation des fonds marins pauvres et l'enrichissement des zones de pêche) mais aussi comme pôles d'attraction sous-marins. .

Il est caractéristique que de nombreux pays recherchent la création de récifs artificiels dans le but principal de développer le tourisme de plongée, notamment en sélectionnant des avions qui ont été retirés, par exemple : la Bulgarie en 2011 était l'ancien Tupolev Tu-154 Government Civil Aircraft, Turquie en 2016 dans l'avion civil de la mer Égée orientale “Airbus A300”, tandis que la Jordanie en 2017 dans le golfe d'Aqaba dans l'ancien avion militaire de la mer Rouge “Lockheed C-130 Hercules”. Un autre avantage important des épaves provoquées artificiellement est qu'elles sont préparées (en les nettoyant des substances toxiques pour l'environnement et en ouvrant des ouvertures supplémentaires pour améliorer la sécurité des plongeurs) et placées (dans des eaux peu profondes et abritées) après une planification minutieuse pour optimiser leur contribution à l'environnement,


​​​​​ESCADRON COMPOSITE BETHESDA-CHEVY CHASE

L'escadron composite Bethesda-Chevy a continué à former, développer et encadrer des leaders de caractère depuis sa création en 1965. Actuellement réunis à Gaithersburg, Maryland, nous sommes une unité locale du Patrouille aérienne civile. En tant qu'organisation bénévole et membre de l'Auxiliaire officiel de l'US Air Force, nous sommes chargés de la mise en œuvre de trois missions mandatées par le Congrès : l'éducation aérospatiale, les programmes des cadets et les services d'urgence.

Grâce au travail acharné de nos aviateurs bénévoles, nous sommes fiers de l'histoire d'excellence de notre escadron. En 2012, nous avons été reconnus comme l'un des escadrons nationaux de distinction de la patrouille aérienne civile. Plus récemment, l'escadron a reçu le prix Quality Cadet Unit Award de 2014 à 2020 et a reçu le prix Squadron Aerospace Achievement Award pour 2020. Toujours en 2015, l'escadron a été reconnu comme l'escadron de l'année 2015 Maryland Wing, 2015 Groupe I Escadron de l'année, et a même célébré son 50e anniversaire ! En 2016 et 2017, l'équipe au sol de l'escadron a été reconnue comme l'équipe au sol de l'escadre du Maryland et a également remporté l'équipe au sol de l'année de la région du Moyen-Orient en 2016 et 2017. En 2020, l'escadron a été reconnu comme l'escadron du groupe 1 de l'année. Cette année, le Maryland Wing a reconnu l'escadron comme l'escadron du mérite du Maryland Wing 2021 !

En tant qu'escadron composite, notre effectif se compose de cadets (âgés de 12 à 20 ans) et de membres seniors (âgés de 18 ans et plus). Nous nous réunissons chaque semaine, chaque Jeudi de 19h00 (19h00) à 21h30 (21h30), au siège de la sécurité publique du comté de Montgomery situé au 100 Edison Park Drive, Gaithersburg, Maryland 20878Veuillez consulter notre calendrier et les informations sur les réunions/événements ci-dessous pour en savoir plus sur les activités à venir. Si vous êtes intéressé à rejoindre notre organisation, nous vous souhaitons la bienvenue à l'une de nos réunions hebdomadaires du jeudi pour observer, rencontrer notre personnel et en savoir plus !


Galerie pour l'escadron n°86 - Histoire

Nous avons 4 galeries d'art virtuelles qui sont intégrées ci-dessous avec un aperçu de ce que chacune contient.

Il y a 18 peintures dans cette galerie. Les originaux se trouvent soit dans des musées, dans des résidences privées (présentés aux commandants à la retraite) ou accrochés aux murs des bureaux du hangar du 400e Escadron de la BFC Borden.

Si vous souhaitez écouter de la musique tranquille en visitant notre galerie d'art, cliquez sur le bouton de lecture et réglez votre volume, puis visitez la galerie ci-dessous

Veuillez utiliser le mode plein écran pour afficher la galerie

Il y a xx tableaux dans cette galerie. Tous sont exposés au Musée de la base de la BFC Borden.

Nous devons tous à Carl Mills une grande dette de gratitude pour sa vision, sa sélection de sujets, sa sélection et son travail avec les divers artistes qui sont tous membres de la Canadian Aircraft Artists Association. Carl a fait la part du lion du travail en concrétisant sa vision, notamment en mobilisant les fonds considérables requis pour chaque peinture . 4 500,00 $

Aux membres de l'escadron qui ont contribué financièrement aux efforts de Carl dans la collecte de fonds, nous offrons nos sincères remerciements.


Galerie pour l'escadron n°86 - Histoire

Histoire

En novembre 1944, le Adelaide Soaring Club (alors connu sous le nom de Gliding and Soaring Club of South Australia) a été formé. Volant initialement à partir d'une piste d'atterrissage à Virginia, ce groupe de pilotes enthousiastes a rapidement développé une tradition d'excellence et de sécurité en vol qui a permis au club de prospérer pendant 60 ans. Depuis sa création, le club s'est toujours efforcé d'être à la pointe de la technologie de vol et les membres du club ont construit un certain nombre d'avions révolutionnaires. Le S.A.5, le premier biplace du club, était un exemple d'un tel planeur. Les entraîneurs à deux sièges n'étaient pas disponibles à l'époque. Afin de promouvoir une formation des pilotes plus sûre et plus efficace, l'ASC a construit le S.A.5 en 1946. Le S.A.5 était le premier entraîneur à deux sièges de l'ASC.

L'Adelaide Soaring Club a déménagé à l'aérodrome de Gawler en 1950. Cet aérodrome a été construit en 1941 par la Royal Australian Air Force et pendant une courte période a été utilisé par le No. 86 Squadron, pilotant des chasseurs P-40 Kittyhawk.

Après 1945 et jusqu'à la construction de l'aéroport d'Adélaïde (à West Beach), cet aérodrome était utilisé par des avions commerciaux comme alternative au Parafield lorsque ce dernier était inutilisable en raison du mauvais temps.

Au cours du dernier demi-siècle, le club a initié des milliers de personnes au frisson du vol et formé des centaines de pilotes. Rien qu'au cours de la dernière décennie, nous avons effectué quelque 50 000 vols en planeur, ce qui représente 32 000 heures de vol à voile. Cela reflète la promotion par le club d'un vol agréable et sûr. L'engouement du club pour le vol à voile nous a également permis d'accueillir de nombreuses compétitions étatiques et nationales et même un championnat du monde.

Au cours des dernières décennies, le club a adopté le vol ultra-léger motorisé, passant depuis 2009 à des avions de sport légers modernes et plus grands avec une flotte d'avions de la série Jabiru J170 de construction australienne. et initie maintenant des centaines de personnes au frisson du vol propulsé.

La photo ci-dessous montre l'aérodrome de Gawler avant la construction de la Northern Expressway, cica 2006.


Contenu

Nommé à l'origine Base aérienne de l'armée de Fairfield-Suisun, la construction a commencé sur Travis en 1942. À l'origine, les bombardiers d'attaque moyens étaient censés être stationnés à la base. La marine des États-Unis avait des avions à la base pour l'entraînement, mais cela s'est avéré temporaire. En octobre 1942, le ministère de la Guerre attribue la base au commandement du transport aérien. La mission principale de la base pendant la Seconde Guerre mondiale consistait à transporter des avions et des fournitures vers le théâtre du Pacifique.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale et la création de l'US Air Force en tant que service distinct en 1947, l'installation a été rebaptisée Fairfield-Suisun Air Force Base.

Le 1er mai 1949, le Strategic Air Command (SAC) est devenu le commandement principal parent de Travis AFB, le transformant en une importante installation de reconnaissance à longue portée et de bombardement intercontinental pour le 9th Bomb Group/9th Bomb Wing. Au cours des neuf années suivantes, les opérations de transport aérien sont devenues secondaires tandis que Travis servait de foyer aux bombardiers du SAC tels que le B-29 Superfortress, le B-36 Peacemaker et, finalement, le B-52 Stratofortress. Pendant cette période, de nouveaux hangars sont apparus, des pistes ont été ajoutées et élargies, et des casernes permanentes et des logements familiaux ont été construits. [5]

La base a été rebaptisée Travis Air Force Base en 1951 pour le brigadier-général Robert F. Travis, qui a été tué lorsqu'un B-29 Superfortress s'est écrasé peu après le décollage le 5 août 1950. L'incendie qui a suivi a causé les 10 000 livres d'explosifs puissants dans la cargaison de l'avion. – une arme nucléaire Mark 4 – pour exploser, tuant le général Travis et 18 autres personnes. (La fosse de plutonium de la bombe était transportée dans un autre avion.) [6]

Le Military Air Transport Service (MATS) a repris le commandement de Travis AFB le 1er juillet 1958, après que la nouvelle politique de dispersion du SAC a conduit au transfert de la 14th Air Division à Beale AFB, en Californie et que la 1501st Air Transport Wing (Heavy) est devenue l'unité hôte. . Le 1er janvier 1966, le MATS a été rebaptisé Military Airlift Command (MAC) et le 6 janvier 1966, le 60th Military Airlift Wing (60 MAW) a remplacé le 1501st ATW en tant qu'unité hôte.

Comme Travis était une base importante du SAC, elle a reçu des défenses anti-aériennes dans les années 1950. Le 436e bataillon d'artillerie antiaérienne était actif en 1955. Le 436e AAAB a été rebaptisé bataillon de missiles d'artillerie antiaérienne le 5 janvier 1957 et a ensuite occupé quatre sites Nike Ajax, qui sont allés au 1er bataillon de missiles, 61e artillerie le 1er septembre 1958. Contrôle le SAMs était le 29th Artillery Group (Air Defence). [7]

Au cours des trois décennies suivantes, Travis deviendra la « porte d'entrée du Pacifique » en tant que principale plaque tournante du transport aérien militaire dans l'ouest des États-Unis. Initialement équipé d'anciens avions C-124 Globemaster et C-133 Cargomaster du 1501e, l'année 1966 verrait également le 60 MAW introduire le nouvel avion de transport lourd tout à réaction de l'Air Force, le C-141 Starlifter. En 1969, la 349e escadre de transport aérien militaire (349 MAW) de l'Air Force Reserve (AFRES) a également été établie en tant qu'aile « associée » au 60 MAW, les deux unités partageant le même avion et mélangeant finalement de manière transparente les équipages de conduite, les équipes de maintenance et autres personnels de soutien. En 1970, le 60 MAW et le 349 MAW (Assoc) commenceraient à exploiter simultanément le plus gros avion de transport aérien de l'Air Force, le C-5 Galaxy. En 1991, le 60 MAW a été rebaptisé 60th Airlift Wing (60 AW) et le 349 MAW a été rebaptisé 349th Airlift Wing (349 AW) l'année suivante.

En 1992, avec la réorganisation de l'armée de l'air après la fin de la guerre froide, le Military Airlift Command (MAC) a été désactivé et Travis est passé sous le contrôle du nouveau Air Mobility Command (AMC). Avec l'inactivation simultanée du Strategic Air Command (SAC) et le transfert de la plupart des avions de ravitaillement en vol du SAC à l'AMC, le 60 AW a gagné l'avion KC-10 Extender qui avait été précédemment affecté à March AFB, en Californie. Avec l'inclusion d'une mission de ravitaillement en vol dans sa mission de transport aérien stratégique de longue date, le 60 AW et le 349 AW ont été rebaptisés 60th Air Mobility Wing (60 AMW) et 349th Air Mobility Wing (349 AMW), les désignations qu'ils continue de tenir aujourd'hui. En 1997, le 349 AMW (Assoc) est également devenu une partie du nouveau commandement de la réserve de l'armée de l'air (AFRC) tout en restant opérationnellement « gagné » par l'AMC.

En 1997, le 60 AMW a également abandonné ses avions C-141, qui ont été transférés à d'autres escadres de l'Air Force, de l'AFRC et de la Garde nationale aérienne (ANG), tout en conservant ses avions C-5 et KC-10. En 2006, les 60 AMW et 349 AMW (Assoc) ont à nouveau acquis un troisième type d'avion dans leur inventaire avec l'arrivée du C-17 Globemaster III. [ vérification échouée ]

En mars 2018, un véhicule rempli de réservoirs de propane a percuté la porte principale de la base et a foncé dans un fossé. Ensuite, le conducteur a allumé un incendie à l'intérieur, faisant exploser le véhicule et se suicider. Cela a entraîné la fermeture de la porte principale pendant douze heures. [8] Le conducteur a ensuite été identifié comme étant Hafiz Kazi, un Indien de 51 ans, un résident de la région de la baie de San Francisco, qui était un résident permanent légal des États-Unis depuis 1993. [9] Le bureau local du FBI à Sacramento et les États-Unis Le Bureau des Enquêtes Spéciales de l'Armée de l'Air des États a enquêté sur l'incident comme un acte de terrorisme, [10] [11] mais ils ont dit qu'ils n'ont trouvé aucune preuve d'affiliations religieuses. [9]

En août 2020, la base a été évacuée en raison de l'incendie de Hennessey, qui a entraîné l'incendie de plus de 315 000 acres (127 476 ha) dans cinq comtés, dont le comté de Solano. [12]

Rôle et opérations

L'unité hôte de la base, la 60th Air Mobility Wing, est la plus grande escadre du Air Mobility Command de l'Air Force, avec une flotte polyvalente de 26 C-5 Galaxies, 27 KC-10 Extenders et 13 C-17 Globemaster III.

En outre, l'ancienne installation d'alerte du commandement aérien stratégique de la base est maintenant un complexe de la marine américaine qui prend généralement en charge deux avions de passage E-6B Mercury TACAMO de la marine affectés au détachement TROIS (VQ-3) de l'escadron de reconnaissance aérienne de la flotte et normalement basé à Tinker AFB. , Oklahoma.

La base abrite également le David Grant USAF Medical Center, un hôpital universitaire de 265 lits et 200 millions de dollars de l'Air Force, qui sert à la fois le personnel militaire en service et à la retraite. [3] [4]

Escadrons de maintenance

60e Escadron de maintenance des aéronefs

Le 60e Escadron de maintenance des aéronefs fournit du personnel de maintenance prêt au combat et un soutien organisationnel pour inspecter, entretenir et réparer 26 aéronefs C-5 affectés, et un soutien à la maintenance pour l'alerte transitoire. Il génère un transport aérien stratégique 24 heures sur 24 pour soutenir quatre escadrons volants et assure la préparation du personnel et de l'équipement pour le déploiement. Il maintient des aéronefs prêts à la mission capables d'effectuer un transport aérien stratégique mondial à l'appui de la mission mondiale d'AMC.

660e Escadron de maintenance des aéronefs

Le 60e Escadron de maintenance des aéronefs fournit du personnel de maintenance prêt au combat et un soutien organisationnel pour inspecter, entretenir et réparer tous les avions KC-10A transitoires et 27 affectés, 46% de l'inventaire du DOD. Il génère du ravitaillement en vol et du transport aérien stratégique pour soutenir les activités de vol de quatre escadrons de ravitaillement en vol. Il veille à ce que le personnel et l'équipement soient prêts à être déployés. Il maintient des avions capables de mission soutenant la mission mondiale d'AMC.

60e Escadron de maintenance

Le 60e Escadron de maintenance fournit des services de réparation, d'entretien, d'inspection et de remise à neuf au niveau organisationnel et sur le terrain de 26 avions C-5, 27 KC-10 et 13 C-17. Elle inspecte, entretient et révise 674 unités d'équipement au sol aérospatial d'une valeur de plus de 12 millions de dollars. Elle gère une zone de stockage de munitions de 55 acres. Fournit des avions capables de mission en soutien direct de la mission mondiale d'AMC. Il inspecte, entretient et révise les systèmes de carburant des avions. Elle assure la maintenance des composants des systèmes avioniques, hydrauliques, électriques et environnementaux des aéronefs C-5 et C-17. Il étalonne et répare plus de 8 800 articles dans un laboratoire régional d'équipements de test, de mesure et de diagnostic. Il soutient directement la mission de portée mondiale d'AMC pour la plus grande aile d'AMC.

60e Escadron d'opérations de maintenance

Le 60e Escadron des opérations de maintenance fournit un soutien essentiel pour la maintenance, la modification et la planification de 26 avions C-5 et 27 KC-10 d'une valeur de 9 milliards de dollars. Il contrôle les actions de maintenance et gère toutes les statistiques des avions et des missions. Il gère 340 millions de dollars de biens immobiliers et fournit un soutien à la mobilité au niveau du groupe pour la plus grande aile d'AMC. Il développe et exécute la formation aéronautique/auxiliaire et fournit un soutien à la formation à la maintenance des aéronefs pour le Pacific Rim.

860e Escadron de maintenance des aéronefs

Le 860e Escadron de maintenance des aéronefs fournit du personnel de maintenance prêt au combat et un soutien organisationnel pour inspecter, entretenir et réparer 13 aéronefs C-17A affectés, et un soutien à la maintenance pour Transient Alert. Il génère un transport aérien stratégique 24 heures sur 24 pour soutenir deux escadrons volants et assure la préparation du personnel et de l'équipement pour le déploiement. Il maintient des aéronefs prêts à la mission capables d'effectuer un transport aérien stratégique mondial à l'appui de la mission mondiale d'AMC.

Les unités volantes et non volantes notables sont basées à la base aérienne de Travis. [13] [14] [15]

Les unités marquées GSU sont des unités géographiquement séparées qui, bien que basées à Travis, sont subordonnées à une unité mère basée à un autre endroit.

Armée de l'air américaine

      (aile hôte)
      • Siège social 60e Escadre de mobilité aérienne
      • 60e Escadron de contrôleur
          – Prolongateur KC-10A – Prolongateur KC-10A – C-17A Globemaster III – C-5M Galaxy
      • 60e Escadron de soutien aux opérations
        • 60e Escadron Port Aérien
        • 60e Escadron de maintenance des aéronefs
        • 60e Escadron de maintenance
        • 60e Escadron d'opérations de maintenance
        • 660e Escadron de maintenance des aéronefs
        • 860e Escadron de maintenance des aéronefs
        • 60e Escadron de médecine aérospatiale
        • 60e Escadron dentaire
        • 60e Escadron de diagnostic et thérapeutique
        • 60e Escadron de patients hospitalisés
        • 60e Escadron d'opérations médicales
        • 60e Escadron de soutien médical
        • 60e Escadron d'opérations chirurgicales
        • 60e Escadron de génie civil
        • 60e Escadron des communications
        • 60e Escadron contractant
        • 60e Escadron de soutien des forces
        • 60e Escadron de préparation logistique
        • 60e escadron des forces de sécurité
          • 621e Groupe consultatif sur la mobilité aérienne (GSU)
            • 321e Escadron d'opérations de mobilité aérienne
            • 571e Escadron consultatif de soutien à la mobilité
            • 821e Escadron d'intervention d'urgence
            • 821e Escadron de soutien d'intervention d'urgence
                • Quartier général 349e Escadre de mobilité aérienne
                    – Prolongateur KC-10A – Prolongateur KC-10A – C-17A Globemaster III – C-5M Galaxy
                • 349e Escadron d'évacuation aéromédicale
                • 349e Escadron de soutien aux opérations
                • 349e Escadron d'opérations de mobilité aérienne
                  • 349e Escadron de maintenance des aéronefs
                  • 349e vol d'opérations de maintenance
                  • 349e Escadron de maintenance
                  • 749e Escadron de maintenance des aéronefs
                  • 945e Escadron de maintenance des aéronefs
                  • 349e Escadron de médecine aérospatiale
                  • 349e Escadron de rassemblement aéromédical
                  • 349e Escadron Médical
                  • 45e Escadron Port Aérien
                  • 55e Escadron Port Aérien
                  • 82e Escadron Port Aérien
                  • 349e Escadron de génie civil
                  • 349e Escadron de préparation logistique
                  • 349e Escadron de soutien des forces
                  • 349e Escadron des forces de sécurité

                  Marine des États-Unis

                      • Station informatique et de télécommunication navale de San Diego
                        • Unité des communications stratégiques de l'informatique navale et des télécommunications
                          • Détachement NCTSCU Fairfield (GSU)

                          Agence de réduction des menaces pour la défense (DTRA)

                          Travis AFB abrite le Travis Air Force Base Heritage Center, l'une des plus grandes collections d'avions militaires de la côte ouest.

                          Le Musée d'histoire de l'aviation militaire possède une collection représentative d'avions militaires américains de différentes époques : chasseurs, bombardiers, avions d'entraînement, cargos et avions de liaison. Ses expositions présentent Jimmy Doolittle et les Tokyo Raiders, le 15e AF de la Seconde Guerre mondiale, les aviateurs de Tuskegee, l'histoire de Consairways, le pont aérien de Berlin et l'histoire de Travis AFB avec un accent particulier sur la guerre de Corée, la guerre du Vietnam et d'autres missions militaires.

                          D'autres expositions comprennent une capsule spatiale pour enfants, des uniformes de l'armée de l'air, le nez d'un planeur de la Seconde Guerre mondiale, des modèles de reconnaissance d'avions de la Seconde Guerre mondiale, un Link Trainer, des moteurs d'avion et les cockpits d'un T-28, d'un T-37 et d'un F- 100.


                          Galerie pour l'escadron n°86 - Histoire

                          Les Marines insèrent la lettre "M" après la première lettre pour indiquer qu'il s'agit de Semper Fi-ness
                          exemple : VF (USN)

                          message radio de l'amiral Nimitz à la flotte : « Cesser les opérations offensives contre les forces japonaises. Continuer les recherches et les patrouilles. Maintenir la sécurité défensive. Méfiez-vous de la trahison ou des attaques de dernier moment par des forces ou des individus ennemis. »

                          Salut, Brian -
                          En juillet 1945, j'étais un lieutenant (j.g.) Naval Aviator de 22 ans pilotant des chasseurs F4U-4D "Corsair". J'ai rejoint le VBF-93 à bord du nouveau USS BOXER (CV-21) au N.A.S. Norfolk, Virginie. J'ai perdu mon écusson d'escadron brodé et je voudrais juste une impression photo couleur à mettre avec mes souvenirs de la marine et éventuellement partir avec mon fils. J'ai 80 ans et je souffre d'insuffisance cardiaque congestive. Je me suis inscrit pour votre CD-ROM lorsqu'il est terminé, mais j'aimerais obtenir une impression couleur de mon patch VBF-93 dès que possible - avec votre aide ! Merci d'avance.

                          William M. Melvin, DC (retraité) 8 Air Medals, DFC, Navy Unit Commendation, China Service Medal, Philippine Liberation Medal.

                          Cher Monsieur,
                          Merci pour votre service distingué à notre pays. Vous avez mon plus grand respect et ma gratitude. Voici la meilleure photo que j'ai de ce patch. Je suis désolé pour les trous de mites. Les mites ont aussi aimé le patch, semble-t-il. Je te souhaite un bon rétablissement et longue vie. Si jamais vous arrivez à So. Californie, s'il vous plaît laissez-moi savoir.
                          Sincèrement,
                          Brian

                          Salut, Brian -
                          Alors que j'étais dans notre tanière ce matin, en train de lire le Nashville :Tennessean", ma femme de 52 ans vérifiait nos e-mails et elle m'a appelé à notre bureau (en fait, une chambre inutilisée). Quand je suis arrivé, elle a dit " Je pense que vous aimerez lire un e-mail de Brian."
                          Et j'ai dit : "C'EST NOTRE PATCH" ! Brian, je tiens à vous MERCI BEAUCOUP D'AVOIR ENVOYÉ LA PHOTO DE NOTRE PATCH D'ESCADRON. J'ai l'intention de l'imprimer sur un panneau d'affichage lisse, de l'encadrer et de l'accrocher sous une grande photo de notre escadron VBF-93 prise à bord de l'USS BOXER (CV-21) au large de T'Sintao, en Chine, en novembre 1945. J' Je vais essayer de scanner cette photo et de vous l'envoyer par e-mail, d'accord. J'espère que ça se passera bien. Merci encore - Si la photo s'avère, je suis le grand gars avec le ciel derrière ma tête juste à droite de la pale inférieure du Corsair #34.

                          Brian,
                          Je vous promets de ne pas vous "bugger", mais laissez-moi vous expliquer ceci :
                          VBF-93 était ma deuxième croisière porteuse. Après avoir obtenu mon diplôme de Corpus Christi, ma première affectation a été un programme de formation sur les bombardiers en piqué au N.A.S. Jacksonville, FL (Cecil Field) pilotant des bombardiers en piqué SBD "Dauntless". J'espérais aller à la flotte en bombardiers en piqué, car les SBD ont vu le plus de combats à Cotal Sea et à Midway. Lorsque je me suis présenté au pool de pilotes de San Diego, on m'a dit que la flotte du Pacifique avait tous les pilotes SBD de remplacement dont elle avait besoin. J'ai donc été envoyé à Seattle, WA pour rejoindre un escadron composite (VC-82) qui venait juste de se former en décembre 1943. Après la transition vers les F4F (en fait la version GM, appelée FM-2), nous nous sommes entraînés à Klamath Falls, OR et à Holtville CA , puis rejoint le USS ANZIO (CVE-57) à San Diego. Nous avons expédié de N.A.S. Ford Island, Hawaï et ont été actifs dans le golfe de Leyte, Mindoro et le golfe de Lingayen aux Philippines et à Iwo Jima et ChiChi Jima dans les Bonins.

                          Mon fils et mon homonyme (qui s'appelle Bill) est un analyste principal des systèmes pour Northrop-Grumman Corp à Huntsville, AL. Lui, avec l'aide de ma femme (et à mon insu) a pris sur lui de préparer un site Web pour commémorer les pilotes de VC-82. Il y a 4 galeries de photos, donc le site est lent à télécharger, mais vous pourriez le trouver intéressant. Voir le site Web de mon fils (My Dad the War Hero!) à http://mywebpages.comcast.net/bmmelvin/warhero/ww2main.htm
                          Salutations,
                          William M. Melvin
                          792 Terrasse Michel
                          Lawrenceburg, TN 38464
                          [email protected]

                          Bonjour, Merci pour le lien vers le site Web vous concernant. J'ai adoré le site. J'en ai les larmes aux yeux que des gars comme vous et vos contemporains aient eu le courage et le courage d'aller là où vous êtes allé, de faire ce que vous avez fait et d'endurer ce que vous avez dû faire pour protéger notre mode de vie. J'ai adoré le site Web et j'ai ajouté notre correspondance et des liens vers votre site Web sur ma page USN.
                          Merci encore,
                          Brian

                          Sujet : Patch
                          Date : 08/10/2002 23:24:01 PM heure avancée du Pacifique
                          De : [email protected]
                          Monsieur, VOTRE PATCH NON IDENTIFIÉ (#9) - Scrappers - n'était pas un escadron des Marines - mais un VBF-80 de la marine, car mon père était pilote dans l'escadron en 1946 lors d'une tournée de maintien de la paix sur Boxer. L'escadron a travaillé dans Corsairs à Holtville, puis la guerre a pris fin, alors l'esc est passé aux Hellcats (El Centro), pour 9 mois de croisière, 3 mois passés à Mauii, TH. Le xo, et plusieurs autres encore vivants. Il y avait plusieurs as dans l'esc, principalement de VF-29 sur Cabot. Mon père de VBF-3 sur Yorktown - a utilisé le même insigne Felix the Cat que VF-3. Le xo était avec VF-5 sur Franklin lorsqu'il a été touché par des kamikazes. CO-maintenant décédé était Lcdr "Grabba" Holt, est venu de la communauté VT. J'ai la liste VBF-80, avec l'insigne Scrappers dessus - en noir et blanc, heureux de voir que vous l'avez en couleur. Après VBF-80, papa est passé à VBF-98- tu as cet insig ?? Je ne. Papa a passé 24 ans dans la marine, a pris sa retraite comme commandant, était commandant du va-54 et du va-151.
                          Bon site ! Denis.
                          Objet : "COMMANDE - Paiement effectué via PAYPAL"
                          Date : 01/05/2008 4:15:26 Heure avancée du Pacifique
                          De : [email protected]
                          Salut. Je vous avais envoyé un e-mail l'année dernière pour ce patch (l'escadron / navire de mon père pendant la Seconde Guerre mondiale qui a été coulé pendant Iwo Jima) mais il a eu un accident vasculaire cérébral en septembre et cela a en quelque sorte ralenti ma tentative de lui faire une veste de vol Navy avec son ancien emblèmes. Quoi qu'il en soit, il va mieux et c'est aujourd'hui son 84e anniversaire, alors je le commande enfin. Je t'ai fait un PayPal. Si vous savez où je peux déterrer un patch CVE-95 de l'USS Bismarck Sea, cela m'aiderait certainement . Joindre une photo de mon père (à droite, John Mayer) sur le pont du Bismarck Sea avec son équipage alors qu'ils revenaient juste du naufrage d'un navire japonais. Il m'a dit qu'il avait effectué plus de 200 missions avant que son navire ne coule. Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est qu'il a rejoint la Navy à 17 ans. mais je n'ai jamais parlé de tout ça jusqu'à l'année dernière après la mort de ma mère. Il m'a dit qu'à Iwo, lui et son équipage ont trouvé un moyen de modifier leurs bombes avec du napalm fait à la main qu'il a mélangé sur le navire, afin qu'ils puissent bombarder les Japonais dans les grottes. he said their normal torpedoes and bombs were for water attacks and didnt work, so they improvised.
                          Best, Jon Mayer - New York

                          Hi Jon,
                          Thanks for the order. As I read it I grimaced and expected the worse as I read about your dad's stroke. I'm glad he is still with us and doing better. Please wish him a Happy Birthday and thank him again for me for his service. It boggles my mind that there are kids shooting up their high schools today, when 65 years ago kids the same age were flying extremely dangerous missions 1000's of miles away from home, and 100's of miles from land. They are the greatest generation.

                          I would like to add your dad's photo and info to my website under his patch. It really is stories like his that need to be preserved for future generations.
                          I'll get the patch right out to you.
                          Thanks, Brian

                          Subject: vc-86 patch Bismark sea
                          Date: 10/05/08 23:10:47 Pacific Daylight Time
                          from: [email protected]
                          Hi Brian
                          I was looking for stuff on the USS Bismarck Sea and found your site. I am building a 1/350th scale model of the Bismarck Sea for my girlfriend s grandfather as a x-mas gift. He survived the sinking of the Bismarck Sea and was in the water for 7hrs. He was in the engine room and was a fireman. I would like to get copies of the squadron logos from the ship and of the ships logo or patch if possible. Also if you have patches from any of there squadrons or ship I am interested in purchasing them. I know he d love them since he lost all of them with the ship. (I have about ten pic's that were in his wallet when he abandoned ship. one taken from the flight deck just before they went under the golden gate heading into San Francisco!
                          Also I noticed your jeep page and how you feel it s important to preserve history and teach younger generations. My brother and I are restoring two jeeps a 42 ford and a 44 ford to take to schools to let kids see and learn from a piece of real history. Also I have a M-29c weasel I m working on. My brother is restoring his jeep as the "Georgia Peach" witch was my grandfathers in Europe named after my grandmother. He was a pilot with the 314th troop carrier group 61st 62nd and 32nd squadrons. All my grandfathers flight jackets were burned in a military storage facility in wash DC when he was stationed over seas in the 50's. if you could email me picks of patches from his group or squadrons if you have them or have extra's you would like to sell that would be great!
                          Thanks you and sorry to ask for so much
                          Scott Tanis

                          Bonjour,
                          Glad you found me. -) What a great story! I am glad he made it and that you guys are paying tribute to him & his buddies with the model. It was just a few months ago that I sold the last VC-86 Bismark Sea SQ patch. Here's a larger photo of it. Feel free to copy it and save it. Yeah, it's good to see the huge & many sacrifices made by so many guys isn't forgotten. It sounds like you guys have a corral full of Jeeps & weasels. Very cool. I had a M-29C as well, right after school, but the landlord of the apartment Bldg made me sell it. bummer. Yeah, it's good to see the huge & many sacrifices made by so many guys isn't forgotten. That's terrible that the Flight jackets burned up. Ohh just makes me sick to think about.
                          Let me know if I can help anymore,
                          Brian

                          Brian-
                          I was viewing your website for NAVY Squadron Patches. My uncle Ed Gardner of IL was in WWII Navy and he gave me his cloth squadron patch for the Hell Razors. I believe he did communications in the back of the plane? I know growing up he was really into hamn radios and built his own. He and His father built & designed their own Hamm Radios and his father designed and supervised instillation of turbine power plants for Westinghouse I did not see this patch on your website. Would you like for me to send you a couple of PDF photos of it for your website? It is in Mint Cond. If so what is your e-mail address for sending the 2 pdf photos?
                          Walt Disney even got into the act and drew up bat cartoon figures lineage of squadrons named "Hell Razors" (sic): VB-81, VA-13A, VA-134, VF-174, and VA-174. Disney studios went on to produce some 1200 military insignia of all types during the second World War.

                          I'm not sure if these images are good enough for you I took them with a camera, but I could do it again on the scanner if you need me to. Let me know what you think of it. I could ask my dad if he knew what kind of plane my uncle flew in. I know he was at pearl harbor when it was bombed. My parents should have all of his old photos so I assume there must be photos of WWII in there.
                          Scott Zamzow
                          Milwuakee WI

                          Bonjour,
                          thanks for writing. -) Yes, I'd love a high res photo in jpg format please. 6-7 inches would be perfect. email address to send it to is this one.
                          All the best,
                          Brian

                          Please don't pirate my pictures or text. Ask my permission.
                          Copyright© 1998-2012 Brian French. Tous les droits sont réservés

                          Feel free to look at these WW2 patches,
                          but please don't copy my WWII USN Squadron Patch images without my permission.


                          437 Squadron Photo Gallery

                          Nivelles, Belgium April 1945 – F/O Elworthy “Me” (F/O Arnold David Black) F/L Boland F/O Hoy F/O Porter F/O Ruttle (Photo courtesy Karen Black, 2021). The Nivelles, Belgium airfield was also known as B.75. To learn more about this airfield, visit this website.

                          The base was liberated by the USAAF who quickly occupied the place and began to reinforce the runway to receive transport planes, including DC3. The expanded and refurbished track and the new annexes (buildings and hangars) made it possible from February 1945 to accommodate a large number of aircraft. The staff were partly housed at the residence, in school buildings in Nivelles or under tents, near the aerodrome. The B75 base was also used to welcome war prisoners released and flown from the camps in Germany.

                          Arnold David Black, navigator, 1944 – “Picture taken during air force time, in the event of being shot down over France – the French underground would issue me a passport with this picture in it. I had an old suit coat on and I was not supposed to shave that day.”

                          Arnold David Black, Ray Cox and Bill McPhee, photo courtesy of Karen Black 2020.

                          A poster for the “Canuck Cave” in “The Rendezvous Club” located at 35 rue de la Science in Brussels, circa Christmas 1944, from the collections of Arnold David Black, courtesy of Karen Black, December 2020

                          A 437 Squadron Dakota over Europe April 1945 (Photo from Joel Zelikovitz, December 2020)

                          From Joel Zelikovitz’ copy we are told the names of these seven individuals are (in no particular order) Jack Wells, Harvey Clegg, Pete Porter, “Zeli”, Ed Chimsky, LF Boogis and “Blackie.” (From the collection of Karen Black and Joel Zelikovitz)

                          Arnold David Black is identified as standing, back row, on far right. On the reverse side of Karen Black’s copy the names (in order) are: F.O Porter, F/O Zelicovitz, F/O Parrot, “Me” (Arnold Black), F/O Wells, F/S Chinsky, and P/O Clegg

                          Arnold David Black in front of the Torbay Hotel, Torquay, England, waiting for the ship to take him home in December 1945.


                          Gallery for No.86 Squadron - History


                          Patrol Squadron 12, second formation, Guadalcanal
                          (Source: "Black Cats and Dumbos - WWII's Fighting PBYs" by Mel Crocker)


                          A popular chore - emptying beer bottles to drop on the Japanese troops. (U.S. Navy)
                          (Source: "Black Cat Raiders of WWII" by Richard C. Knott)


                          Lieutenant Ellis Fisher (lower left) and his crew made the first kill of the New Year. (U.S. Navy)
                          (Source: "Black Cat Raiders of WWII" by Richard C. Knott)


                          Commander Bill Gallery (bottom row center) and the crew of "Black Magic". (Lieutenant Commander John E. Sullivan collection)
                          (Source: "Black Cat Raiders of WWII" by Richard C. Knott)


                          Lieutenant Bill Lahodney (lower right) and his crew. (Captain W. J. Lahodney collection)
                          (Source: "Black Cat Raiders of WWII" by Richard C. Knott)


                          Bill Summer's PBY Black Cat crew, Patrol Squadron 11.
                          (Source: "Black Cats and Dumbos - WWII's Fighting PBYs" by Mel Crocker)


                          Nate Gordon's Black Cat crew, Patrol Bombing Squadron 34.
                          (Source: "Bless 'Em All" by Robert Hayes)


                          Harold Dennison's crew, which included Robert Hayes (author of Black Cat book "Bless 'Em All").
                          (Source: "Bless 'Em All" by Robert Hayes)


                          Lt(jg) Colin Siller's Black Cat crew (VP-33), on July 10, 1944. PBY #9 has serial no. 008465.
                          (Source: "Lake Boga At War" by Brett Freeman)


                          Jim Merritt's VP-33 Black Cat crew. Merritt denied a ramming incident. (J.R. Zubler collection)
                          (Source: "Black Cats With Wings of Gold" by Lt. A. J. Meuller (Ret))


                          Lt(jg) J.R. Zubler's VP-33 Black Cat crew. Zubler is kneeling on far left. Crewman Burke (standing, far right) was killed by anti-aircraft fire during a raid on Kendari. (J.R. Zubler collection)
                          (Source: "Black Cats With Wings of Gold" by Lt. A. J. Meuller (Ret))


                          F.P. Anderson's VP-33 Black Cat crew. Anderson commanded VP-33 during its record-setting period. (F.P. Anderson collection)
                          (Source: "Black Cats With Wings of Gold" by Lt. A. J. Meuller (Ret))


                          VP-24 crew of Lt(jg) G.M. Patillo (front right) poses with their PBY5-A Black Cat in 1944.
                          (from the archives of the San Diego Aerospace Museum)

                          The crew of VP-52 Black Cat "Pugnacious Puss" pose with their plane in October 1943.
                          (this image is from the Dictionary of American Naval Aviation Squadrons - Vol. 2)



                          PBY-5A flight crew from VPB-23 on Guam in 1945.
                          Picture submitted by Cdr. D.E. Dutcher (back row, second from left)


                          NOUVEAU! -
                          PBY-5A flight crew from Utility Squadron 7. Note the scratched out detail on the fuselage, possibly the result of a wartime censor.
                          Picture submitted by Ronald A Pedatella

                          Go to Photo Page
                          #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 - #9 - #10 - #11 - #12 - #13


                          Voir la vidéo: Cérémonie des 100 ans de lescadron 24 La Fayette (Mai 2022).