Podcasts sur l'histoire

Quel rang les branches cadettes occupaient-elles dans la pairie?

Quel rang les branches cadettes occupaient-elles dans la pairie?

J'ai examiné les réponses à la question « Comment les branches des cadets ont-elles commencé ? », et sur la base des informations contenues dans ce forum, j'aimerais savoir quel rang équivalent à la pairie la branche des cadets pourrait détenir. Pourraient-ils recevoir des grades, des pouvoirs et des titres équivalents à ceux d'un duc ou d'un comte, ou les cadets avaient-ils quelque chose de séparé ?


En Angleterre, si je comprends bien, une branche cadette d'une maison est simplement la descendance de fils après la première. Ils peuvent être, et ont parfois reçu, eux-mêmes des pairies. Jetons un coup d'œil à une branche de cadets notable.

Si nous commençons par Edouard III Plantagenêt, roi d'Angleterre du 25 janvier 1327 jusqu'à sa mort en 1377, il existe un très bon exemple d'une branche cadette. Edward III avait comme fils aîné, Edward, le prince noir. Il aurait été roi d'Angleterre s'il n'était mort un an avant son père. À la mort d'Édouard III, son petit-fils, Richard II, devint roi. Laissons cette ligne pour l'instant.

Edward III a eu beaucoup d'enfants. Son troisième fils survivant, Jean de Gand (ainsi nommé parce qu'il est né à Gand, en Flandre, mais c'est une autre histoire) a épousé Blanche de Lancaster, créant la (2e) Maison de Lancaster (une branche cadette de la lignée Plantagenêt). Leur fils Henry a usurpé le trône d'un côté de la guerre des roses. Jean de Gand, 1er duc de Lancastre, finit par fournir Henri IV, Henri V et Henri VI, rois d'Angleterre.

En réponse à votre question, le troisième fils survivant d'Edouard III était Jean de Gand, 1er duc de Lancastre, avec le titre, les terres et l'argent qu'ils possédaient. Ce n'est qu'un exemple d'une branche de cadets.

La pairie n'était pas un droit garanti à ces derniers fils, cependant, mais quelque chose qui devait être acquis par le mariage, ou accordé. John a acquis sa pairie par mariage avec l'héritière de la maison de Lancastre. Sans le mariage, il n'était que Jean de Gand, un fils du roi.


Prince Philip : quels grades militaires a-t-il occupés au cours de sa vie ?

Le duc d'Édimbourg a mis fin à sa carrière navale active il y a près de 70 ans, mais a toujours maintenu une relation solide avec l'armée.

Le prince Philip a détenu un certain nombre de titres militaires au cours de sa vie, ainsi que sa propre carrière navale active, notamment mentionnée dans des dépêches pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a servi pendant la guerre, d'abord comme aspirant de marine, et a travaillé à bord de plusieurs navires de la Royal Navy.

Au milieu de 1941, à la suite des batailles du cap Matapan et de Crète, le futur duc d'Édimbourg se rend à Portsmouth pour passer un examen de sous-lieutenant.

Le test en cinq parties comprenait des sections sur l'artillerie, les torpilles, la navigation, les signaux et le matelotage, avec des notes allant de une à trois (la plus élevée à la plus faible) dans chacune.

Philip a obtenu un score élevé, atteignant un «quatre un», un seul de ses sujets étant noté deux.

Comment le prince Philip a gagné le respect de l'armée britannique

Il a ensuite été promu sous-lieutenant et affecté au HMS Wallace au large de la côte est du Royaume-Uni, avant de devenir lieutenant quelques mois plus tard, l'un des plus jeunes premiers lieutenants de la marine en 1942, prenant le poste à l'âge de tout juste 21 alors qu'il était encore à bord de Wallace.

En juillet 1950, Philip est promu lieutenant-commandant et reçoit son premier commandement, le HMS Magpie, en septembre.

Philip mettrait fin à sa carrière navale active en juillet 1951, moins d'un an avant que la reine Elizabeth II ne monte sur le trône.

Le duc d'Édimbourg, cependant, a été promu au grade de commandant de la Royal Navy en juin 1952.

En 1953, il a reçu des nominations honorifiques cinq étoiles dans les trois services, étant nommé amiral de la flotte, maréchal de l'armée britannique et maréchal de la Royal Air Force.

En 2011, il a été nommé Lord High Admiral, le poste de chef titulaire de la Marine, succédant à la reine dans le rôle.

Grades et titres militaires honorifiques détenus par le duc d'Édimbourg de son vivant :

Armée

Maréchal de l'armée britannique

Colonel en chef, Force des cadets de l'Armée

Colonel en chef, Royal Electrical and Mechanical Engineers

Colonel en chef, Corps de renseignement

Colonel en chef, Queen's Royal Hussars

Colonel en chef, The Rifles

Le prince Philip confie le rôle de colonel en chef des fusils à Camilla

Colonel royal, The Highlanders, 4e Bataillon, The Royal Regiment of Scotland

Colonel en chef, Queen's Own Highlanders (Seaforth et Camerons)

Colonel honoraire, Université d'Édimbourg et Heriot-Watt Officer Training Corps

Colonel honoraire, Leicestershire et Derbyshire Yeomanry

Membre de l'Honorable Compagnie d'Artillerie

Colonel en chef, Queen's Royal Irish Hussars

Colonel en chef, Régiment royal du duc d'Édimbourg (Berkshire et Wiltshire)


Contenu

Une école d'officiers de la police philippine a été créée le 17 février 1905 dans les murs d'Intramuros à Manille. [15] Cette école a été déplacée à Baguio le 1er septembre 1908, au Camp Henry Allen où elle resterait pendant de nombreuses années à venir.

Le lundi 23 octobre 1916, immédiatement après avoir pris ses fonctions de sénateur représentant Mindanao et Sulu, le sénateur Hadji Butu Abdul Baqui a parrainé son premier projet de loi, le projet de loi n° 9 du Sénat créant une loi créant une académie militaire et exigeant une formation militaire dans les collèges et les universités. Le même jour, il a également parrainé le projet de loi n ° 10 du Sénat créant une loi pour établir une académie navale. (Extrait des journaux du Sénat de la 4e législature des Philippines, volume 1, page 32, octobre 1916, copie originale (en espagnol) à Adams Building, US Library of Congress, à partir des travaux de recherche du Dr Abraham T. Rasul Jr., Washington DC) . Le 9 février 1917, le président américain Woodrow Wilson, dans un article écrit dans le Buffalo Enquirer, mentionnait "l'entraînement militaire ou naval sera une bonne chose pour les jeunes hommes du pays" et félicita le sénateur Hadji Butu "d'avoir été le premier parmi ceux à la chambre haute pour introduire les mesures nécessaires à leur mise en place ».

Après que la législature philippine ait adopté la loi n° 3496 le 8 septembre 1926, l'école a été rebaptisée Philippine Constabulary Academy et les cours ont été allongés de neuf mois à trois ans. Tout comme le PC a commencé avec des officiers américains et philippins, l'école avait des élèves-officiers américains et philippins dans son corps étudiant.

Lorsque la loi sur la défense nationale a été approuvée le 21 décembre 1935, la Philippine Constabulary Academy a été rebaptisée Philippine Military Academy et a été autorisée à décerner à ses diplômés un baccalauréat ès sciences après avoir terminé leur programme de quatre ans. [16] PMA a été modelé sur l'Académie militaire des États-Unis avec des officiers des éclaireurs philippins et de l'armée régulière des États-Unis comme instructeurs et membres de l'état-major général. [17] [18] La classe PMA de 1940, avec 79 diplômés, était le lot de pionniers pour terminer quatre années de formation. Quirico Evangelista et Reynaldo Mendoza de la classe '40 ont composé la chanson alma mater de PMA, "PMA, Oh Hail to Thee".

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, l'entraînement a été interrompu à la PMA, les classes 1942 et 1943 étant diplômées prématurément et affectées aux unités de combat à Bataan et dans d'autres parties du pays. Beaucoup de ces jeunes officiers périrent à la guerre.

Après la guerre, l'Académie a été rouverte le 5 mai 1947, au Camp Henry T. Allen à Baguio. Mais en raison de son besoin croissant de terrains plus grands, il a rapidement été déplacé vers son emplacement actuel au Fort General Gregorio H. del Pilar, Loakan, à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Baguio. [ citation requise ] Le bâtiment principal, Melchor Hall, a été achevé en 1949 sous la supervision de l'ingénieur militaire Lt. Pacifico C. Cabrera, un héros décoré de la Seconde Guerre mondiale, qui plus tard en tant que colonel à part entière, est devenu le chef du génie de l'AFP. Au cours des années 1960, le besoin d'individus plus équilibrés s'étant révélé souhaitable, des cours socio-humanistes ont été ajoutés au programme de l'école.

1993 s'est avérée une année capitale pour la PMA, car ses premières femmes cadets ont été admises et une spécialisation basée sur la branche de service a été introduite dans le programme d'études. Les premières femmes cadets sont diplômées de l'Académie en 1997.

En 1998, une proclamation du président des Philippines, tout en reconnaissant les racines traditionnelles de l'académie avec la fondation en 1905 de l'école de police philippine, a changé le jour de célébration officiel de l'académie au 25 octobre, en l'honneur de la Académie Militaire qui a été créé le 25 octobre 1898 à Malolos, Bulacan. [15] D'autres sources ont depuis reconnu ce changement. [19] [20] L'Académie Militar a été ouverte pendant l'établissement de la Première République philippine insurgée. Il a été fermé le 20 janvier 1899, avant la guerre américano-philippine et a donc été la première académie militaire entièrement philippine à être créée. [21]

Programme académique Modifier

Dirigé par le doyen des études, le programme académique compte à la fois des instructeurs militaires et civils, hommes et femmes. Il comprend les sept départements suivants :

  • Département des Sciences de Gestion
  • Département de mathématiques
  • Département des sciences humaines
  • Département des sciences physiques
  • Département des sciences de l'ingénieur
  • Département des sciences sociales
  • Département des sciences de l'information et de l'informatique [22]

Le 1er juin 2019, la PMA a amélioré son programme d'études, chaque cadet se concentre désormais sur la gestion de la sécurité nationale en réponse à la menace croissante pour la sécurité nationale. Après avoir terminé et obtenu leur diplôme du programme de 4 ans, les cadets obtiendront le diplôme de BS National Security Management et seront nommés sous-lieutenant ou enseigne dans les trois services de l'AFP. [23]

Programme militaire Modifier

Ce programme est dirigé par le commandant des cadets et est responsable de la formation militaire professionnelle, du développement du caractère, du leadership et de l'entraînement physique des cadets. La mission du Groupe tactique est également assurée par les officiers tactiques qui sont responsables des différentes compagnies du Corps de cadets. Ce groupe est composé des départements suivants :

  • Département du développement du leadership
  • Département d'éducation physique
  • Département de la guerre terrestre
  • Département de la guerre aérienne'
  • Département de la guerre navale

Quatre classes Modifier

Contrairement à d'autres collèges et universités, les cadets ne sont pas appelés étudiants de première année, étudiants de deuxième année, juniors ou seniors. Ils sont classés en cadets de quatrième classe, troisième classe, deuxième classe et première classe.

  • Cadets de quatrième classe sont les étudiants de première année. A l'Académie, on les appelle traditionnellement "la plèbe" et sont l'équivalent des étudiants de première année dans les universités civiles. Le premier jour de la plénitude commence par les cérémonies de réception le 1er juin de chaque année. Ensuite, ils subissent une formation d'été de huit semaines ou " caserne des bêtes " pendant laquelle ils sont pendant cette période, la plèbe forme le nouveau bataillon de cadets et son entraînement est assuré par les officiers tactiques et les cadets de la classe supérieure formant le « détail de la plèbe ». officiellement accepté dans les rangs du corps de cadets lors d'une autre cérémonie appelée Incorporation qui a lieu au cours de la dernière semaine de mai.
  • Cadets de troisième classe sont des étudiants de deuxième année dans les universités civiles, et appelés le "yearlings" à l'Académie, commence à la fin de l'année de quatrième classe. Pendant cette période, le yearling s'adapte à la vie de cadet de classe supérieure. de leurs responsabilités est d'être un « copain » pour une plèbe.En tant que copains, ils donnent l'exemple de la façon dont un cadet doit se comporter et ils sont responsables de s'assurer que la plèbe se conforme aux normes de la cadette.
  • Cadets de deuxième classe sont aussi appelés les "vaches". L'année de deuxième classe marque le moment où le cadet commence à se spécialiser selon la branche de service qu'il a choisi d'intégrer. Ainsi, les cadets de deuxième classe ne suivent plus les mêmes matières que chacun de leurs camarades de classe mais ils suivre des matières différentes selon leurs branches de service et leurs domaines de spécialisation. Au sein de la chaîne de commandement des cadets, les cadets de deuxième classe agissent désormais comme chefs d'escouade. De plus, en l'absence des cadets de première classe, ils prennent en charge la gestion du corps de cadets .
  • Cadets de première classe, également connus sous le nom d'« immaculées », sont la classe dirigeante et, à ce titre, ils occupent les principaux postes de responsabilité dans la chaîne de commandement des cadets. Ils sont désignés présidents et cadets responsables des différents comités, clubs et escouades de corps. Ils jouissent également de certains privilèges propres aux seules « Immaculées ». Leurs universitaires sont également plus spécialisés puisqu'ils entament maintenant la dernière année de leur formation pour un futur officier dans les forces armées des Philippines.

Organisation Modifier

Le corps de cadets est organisé en brigade. Le cadet le plus haut gradé, le commandant de brigade, est traditionnellement connu sous le nom de premier capitaine ou "Baron". [25] La brigade est organisée en quatre bataillons. Au sein de chaque bataillon, il y a deux compagnies. Les compagnies portent les lettres A à H (Alfa à Hawk). Les cadets de première classe occupent des postes de direction clés au sein de la brigade, du premier capitaine au peloton Les cadets de première classe ont le grade de cadet capitaine et de cadet lieutenant. [26]

Code d'honneur et modification du système

L'Académie militaire des Philippines est régie par un code d'honneur et lie les cadets au principe suivant : "Nous, les cadets, ne mentons pas, ne trichons pas, ne volons pas et ne tolérons pas parmi nous ceux qui le font.". La tricherie, le mensonge et le vol sont des violations majeures du code de l'honneur. Les cadets qui seront accusés d'avoir enfreint le code d'honneur sont soumis à une série d'essais menés par les cadets du comité d'honneur. Lorsqu'un cadet est reconnu coupable d'avoir enfreint le code d'honneur, il sera banni du poste de cadet. L'un des cas les plus sensationnels a été en 2014 l'affaire mensongère de l'ex-cadet Aldrin Jeff Cudia. [27]

Vidéos de bizutage Modifier

Le 23 octobre 2019, deux vidéos, datées de 2017 et 2018, de torture par les cadets ont été mises en ligne sur les réseaux sociaux. La vidéo de 2018 montre un cadet se faisant donner des coups de poing et de pied par un autre cadet. Un autre cadet portant des écouteurs est vu à l'arrière-plan de la vidéo. Dans la vidéo, deux cadets faisaient des squats quand l'un d'eux s'effondre, il est frappé à coups de pied par un élève de la classe supérieure. L'attaque s'arrête lorsque quelqu'un ouvre la porte pour inspecter la pièce. La vidéo de 2017 montre quatre élèves de la classe supérieure avec deux plèbes. On voit un élève de la classe supérieure utiliser son casque pour frapper à plusieurs reprises l'une des mains de la plèbe et le dos de l'autre. Alors que l'élève de la classe supérieure attaque la plèbe, les autres cadets à l'arrière-plan ont été vus en train de regarder et de rire, se tenant activement à l'écoute et permettant à la torture de continuer. [28] [29] [30]

Sur les six cadets de la classe supérieure vus attaquer la plèbe dans la vidéo, cinq ont été transférés au centre de détention de la PMA tandis que l'académie enquêtait sur l'incident, tandis que le sixième cadet a été renvoyé de l'académie en raison d'une violation du « Code d'honneur ». . [28] [29]


Formes d'adresse

Pendant la période coloniale (1500-1821), quatre-vingts familles ont reçu des titres nobles du monarque portugais en raison de leur influence, de leur richesse, de leur pouvoir ou de leur service à la couronne portugaise. Ces familles provenaient des origines les plus diverses. Certains sont considérés comme des « haut-nés », comme les Miranors, les descendants de la royauté Manowan, les Nagatanis, les descendants des daimiyos japonais et les Paléologues descendants du bâtard d'un empereur byzantin et les Médicis, descendants de la noblesse italienne. D'autres sont des descendants de roturiers, comme les Gévaudan, descendants d'un marchand français les Bocayuvas, descendants d'un bandeirante et les Angélous, descendants d'un marchand grec.

Tous les noms de maison sont précédés de la particule "de" (portugais : de) en se référant à la maison dans son ensemble (par exemple Casa de Bocayuva, ou Maison de Bocayuva). En tant que tels, leurs membres ont le nom de leur maison comme nom de famille, précédé en conséquence de la particule "de" (par exemple la reine Alice du Brésil, auparavant Maria Alice de Veracruz), qui est traduite selon la langue du locuteur par des particules telles que "of" en anglais, et "von", en allemand (par exemple Maria Alice de Veracruz, ou Maria Alice von Veracruz).

Les maisons peuvent être nommées d'après la région d'origine de leur fondateur (par ex. Maison du Gévaudan, du village français Maison d'Alcácer, d'après la ville portugaise) d'après le prénom de leur fondateur (par ex. Maison de Miranor, d'après Miranor, dernier héritier du Manowan trône) après leur nom de famille ou de maison ancestrale (par exemple Maison de Vladescu) après leur domaine (par exemple Maison de Veracruz, après le comté de Veracruz) après une épithète ou un titre d'origine indigène ou européenne (par exemple Maison de Suassuna, de l'épithète Le Suassuna, Tupi : cerf noir, un titre donné à bandeirante Martinho Souza) ou encore une corruption d'un ancien nom (par exemple Maison de Draculesi, de Draculesti Maison d'Angelou, d'Angelos).

Les maisons nobles brésiliennes sont :

  1. Maison des Médicis (Médicis-Brasile)*
  2. Maison de Miranor
  3. Maison de Vérone
  4. Maison du Gévaudan
  5. Maison d'Avilez
  6. Maison de Matamouros
  7. Maison de Corvinus
  8. Maison du Paléologue
  9. Maison d'Alcácer
  10. Maison d'Argent
  11. Maison de Lagos
  12. Maison de Sardonna
  13. Maison de Kaballarios
  14. Maison de Baudelaire
  15. Maison de Montês
  16. Maison de Pallavicini
  17. Maison de Suassuna
  18. Maison de Beauclair
  19. Maison de Bocayuva
  20. Maison de Cavendish
  21. Maison de Martel
  22. Maison de Cortazar
  23. Maison de Villaréal
  24. Maison d'Angélou
  25. Maison de Melgaço
  26. Maison de Sulzbach
  27. Maison de Castelbranco
  28. Maison de Rey
  29. Maison de Saltão
  30. Maison de Maccaro
  31. Maison d'Arnesson
  32. Maison de Proença
  33. Maison de Pettendorf
  34. Maison de Vladescu
  35. Maison de Rothstein
  36. Maison de Matarazzo
  37. Maison de Petrova
  38. Maison de Castranova
  39. Maison de Skarsgard
  40. Maison d'Okazaki
  41. Maison de Nagatani
  42. Maison de Votorantim
  43. Maison de Karlsten
  44. Maison de Fey
  45. Maison de Montalverne
  46. Maison de Quintanilha
  47. Maison de Mortagua
  48. Maison de Travassos
  49. Maison Lucci
  50. Maison de Sangnoble
  51. Maison d'Elvas
  52. Maison de Mafra
  53. Maison de Barberousse
  54. Maison de Dunord
  55. Maison de Mezzanotte
  56. Maison de Vinciguerra
  57. Maison de Raynott
  58. Maison de Gastrell
  59. Maison de Fortier
  60. Maison de Valpaços
  61. Maison d'Alvernaz
  62. Maison de Frausto
  63. Maison de Gularte
  64. Maison de Mangual
  65. Maison de Montalvo
  66. Maison de Monterroso
  67. Maison de Reinhalter
  68. Maison des Rohan (Rohan-Montepiano)*
  69. Maison de Loures
  70. Maison de Monteverde
  71. Maison de Veracruz
  72. Maison de Somerset
  73. Maison de Beaufort
  74. Maison de l'Aventin
  75. Maison de Cadaval
  76. Maison de Morgenstern
  77. Maison de Krum
  78. Maison d'Orlov
  79. Maison d'Amarante
  80. Maison de Ransonov

* Branche cadette de la maison européenne.


Veste d'excursion

Comme les vestes d'excursion des années 2150 et 2250, Starfleet a publié une version dans les années 2270 qui arborait un grand col côtelé et plusieurs poches extérieures. L'insigne de grade était porté au-dessus du poignet droit, et un patch du système solaire de la Terre et une bande de couleur départementale étaient attachés à l'épaule gauche. Cette veste a été portée en combinaison avec un gilet d'excursion sur le maillot à col roulé lors de missions à l'extérieur et a été émise par Starfleet. ( Star Trek II : La colère de Khan Star Trek III : À la recherche de Spock Star Trek VI : le pays inconnu )

  • Porté en 2285, lors d'une mission à la station de recherche Regula I
  • Porté en 2285, lors d'une mission sur Genesis Planet
  • Le capitaine James T. Kirk en avait un dans son placard à bord de l'USS Entreprise-A en 2293

Titres de noblesse français expliqués

Comment imaginez-vous la noblesse française ? Avant la Révolution française, la classe noble française régnait sur toute la France. Une visite à l'opulent Versailles ou la Persienne de quoi faire s'interroger sur le mode de vie de la haute société française. Mais tous ces titres suffisent à faire tourner la tête même un historien.

Et ne commettez pas l'erreur de penser que la noblesse française et les titres nobles se sont éteints avec la révolte. En fait, tout le contraire. Alors que de nombreux nobles et anciens dirigeants ont été amenés à la guillotine pendant le règne de la terreur, ce n'était certainement pas terminé comme la plupart des gens le croient.

Aujourd'hui, il y a encore environ 4 000 familles nobles en France. Et plus de 50 000 individus revendiquant un noble héritage. C'est beaucoup de noblesse française à suivre. Voici un guide rapide expliquant tout sur les différents titres de noblesse français.

Noblesse française : le système des trois états

Portrait de la famille royale – Image provenant de Wikimedia Commons

La noblesse française a émergé au Moyen Âge et est restée au pouvoir jusqu'à la Révolution française qui a commencé en 1789. Pendant ce temps, il y avait une hiérarchie très strictement définie qui séparait la société en trois classes principales, ou États.

Noblesse française : le premier état

Dans la France pré-révolutionnaire, le Premier État était le plus puissant et gouvernait la nation. Celui-ci était composé de la monarchie (famille royale) et du clergé de l'église catholique.

La plupart des membres de cette classe y sont nés et y sont restés pour le reste de leur vie. Être membre du Premier État signifiait vivre une vie de luxe. Marie-Antoinette, Louis XIV, tapisseries de velours rouge et accents d'or, c'est le style de vie qui vient à l'esprit lorsque la plupart des gens entendent « la noblesse française ».

Noblesse française : le second état

Le Second État était composé de la noblesse qui représentait un peu plus de 1,5% de la population totale. Ce Second État comprenait également les membres les plus éloignés de la famille royale, ou ceux qui s'étaient joints par mariage depuis que le clergé était incapable de se marier. À cette époque, les familles nobles détenaient encore un pouvoir et une influence importants, et la mobilité ascendante était d'une importance primordiale.

On pourrait dire que les membres du Second Estate ont gagné la loterie proverbiale à l'époque. Ils n'avaient pas les devoirs associés à la classe dirigeante, mais étaient exemptés de travaux forcés et d'impôts. Ces avantages rendaient la majorité du Second État très fidèle à la monarchie, et ils ne cherchaient certainement pas une réforme.

La noblesse française : le tiers état

Enfin, les roturiers et les gens de la bourgeoisie ont été sanctionnés au Tiers État. La majorité de la population française restait dans cette troisième catégorie, et avait peu ou pas de pouvoir. Et il va de soi qu'ils ne jouissaient pas des mêmes privilèges que la noblesse.

Le travail forcé, les lourdes taxes et les pénuries alimentaires étaient tous des événements réguliers pour ces personnes. Et la mobilité ascendante était difficile voire impossible pour les membres du Tiers État. Ce fut l'un des facteurs importants qui ont conduit à la Révolution française.

A-t-il été difficile d'obtenir un titre de noblesse français ?

Au Moyen Âge, obtenir un titre noble n'était pas une tâche facile. À moins que vous ne soyez né dans la noblesse, c'était une mince chance. Et la plupart des membres des Premier et Second États sont restés dans la croûte supérieure, car les mariages mixtes entre les deux étaient courants. Les gens du Tiers État avançaient rarement vers le premier ou le deuxième, mais c'était potentiellement possible.

La plupart des membres de la noblesse française y sont nés. Vous ne pouvez rien y faire, mais la plupart des personnes nées dans les premier et deuxième états étaient considérées comme nobles par le sang. Cependant, la noblesse ne pouvait généralement être transmise que du côté paternel.

Comment devient-on membre de la noblesse française ?

Louis XIV sur Wikimedia Commons

Fondamentalement, si vous n'êtes pas né noble, il y avait trois façons de devenir membre de la noblesse française. Et rien de plus facile que le précédent. C'était surtout la chance du tirage au sort, êtes-vous né dans le droit famille? Avez-vous poursuivi une vie religieuse et servi dans l'église? Sinon, il était presque impossible de devenir noble.

La première façon de devenir noble était d'épouser quelqu'un de noble. Pour ces premier et deuxième états, c'était assez courant. En fait, de nombreuses familles aristocratiques ont utilisé le mariage comme stratégie pour gravir les échelons et gagner plus de poids. Parfois, un roturier pouvait se marier jusqu'au Second État, mais c'était très rare.

Si vous cherchiez à décrocher un titre noble au Moyen Âge, il y avait une autre option. Vous pourriez consacrer votre vie au travail de l'église et espérer gravir les échelons du clergé jusqu'au Second État. Certains roturiers sont également entrés dans les hautes fonctions du roi, ce qui leur a accordé un statut noble.

Enfin, faire preuve d'une bravoure et de prouesses militaires exceptionnelles pourrait vous décerner un titre noble envié. Habituellement un au plus bas niveau de noblesse, comme un chevalier ou un seigneur. Cela arrivait rarement cependant, et était accordé au cas par cas.

Titres de noblesse français classés

Au sein de la croûte supérieure de la société française, il y avait encore une hiérarchie distincte. Même parmi les nobles. Ceux de rang égal étaient appelés pairs, et bien sûr, la monarchie et l'empereur étaient toujours au sommet. Le reste peut être un peu déroutant, j'ai donc inclus un graphique pour illustrer les différents classements.

Classement de la noblesse française – Image provenant de Wikimedia Commons

Le roi et la reine étaient toujours au plus haut rang de la noblesse, mais ne gouvernaient souvent pas activement. Ainsi le devoir de gouverner la France fut assumé par le Régent. Le Régent a ensuite nommé des niveaux intermédiaires de noblesse pour le château, notamment le prince, le duc, le marquis, le comte, les vicomtes et les barons. Le niveau de pouvoir descendait de Prince au plus haut niveau à Baron au plus bas. Généralement, il n'y avait qu'une seule paire de chaque niveau par château (Duc et Duchesse, Baron et Baronne, etc.).

Les seigneurs, les dames et les chevaliers constituaient la basse noblesse et n'avaient en fait pas grand-chose en matière de service actif. Ils conservaient toujours leurs titres, principalement par courtoisie et comme signe qu'ils étaient toujours noble.

Comment était-ce de vivre en tant que noble français?

Château de Versailles – Photo gracieuseté de Stepahne LeBlanc sur Unsplash

Dans les termes d'aujourd'hui, la noblesse française était le 1%. Riches, titrés et très instruits, les nobles avaient de nombreux avantages sur le reste de la société. Et en a profité. Les membres de la noblesse ne payaient pas d'impôts, pouvaient avoir des serviteurs sous contrat et vivaient globalement dans une réalité complètement différente.

Mais alors que les nobles français étaient connus pour leur style de vie somptueux, les roturiers et la bourgeoisie ont subi des impôts massifs, du travail forcé et même des pénuries alimentaires. Ils n'avaient pas les mêmes droits que les personnes nobles simplement à cause de la famille dans laquelle ils étaient nés. Cette inégalité flagrante s'est accumulée au fil des ans et a finalement alimenté la Révolution française.

Et malgré apparemment avoir tout, la société noble française était encore extrêmement classiste et avait une conduite stricte. Par exemple, il y avait toutes sortes de règles concernant les endroits où les nobles pouvaient faire leurs achats, les types de vêtements qu'ils portaient et même la vaisselle qu'ils utilisaient.

Sans parler d'une multitude de restrictions sur les emplois et les postes que les nobles pouvaient occuper. De nombreux emplois étaient considérés comme inaptes à la noblesse, y compris les rôles d'avocats et de médecins. C'est toute une différence par rapport à aujourd'hui !

La noblesse française aujourd'hui

Château de Chenonceau dans la Vallée de la Loire – Photo par Gilles Lagnel sur Pixabay

Alors que la noblesse française n'est pas un élément central de la société française d'aujourd'hui, le concept de titres et de familles nobles ne s'est pas complètement éteint après la Révolution. En effet, en 1975, il y avait environ 4 000 familles nobles en France. Et 130 familles du Premier État vivant toujours en France. Ceux-ci comprenaient un prince et sept ducs de toute la France.

Aujourd'hui, ce nombre est tombé aujourd'hui à environ 110 familles du Premier État, bien que le nombre exact soit inconnu. Il est difficile d'obtenir un chiffre exact car de nombreuses familles nobles ont abandonné leurs titres après la Révolution. A cette époque, tout le concept de noblesse et de classisme a changé. L'opinion publique de la noblesse est devenue très négative et beaucoup voulaient un nouveau départ.

Vous voulez en savoir plus sur la noblesse française ?

Galerie des Glaces de Versailles – Photo de Louis Paulin sur Unsplash

Vous pouvez voir l'opulence dont la noblesse française a profité lors d'une visite au château de Versailles, ou le Louvre. Le Roi Soleil Louis XIV et Marie-Antoinette ont autrefois élu domicile dans le château.

Si vous avez envie d'en savoir un peu plus sur la noblesse française, rendez-vous au Vallée de la Loire. Le Val de Loire abrite également de nombreux châteaux et anciennes demeures royales que vous pourrez facilement visiter sur une excursion d'une journée au départ de Paris.

  1. Le meilleur carnet de voyage : Rick Steves – Paris 2020– En savoir plus ici
  2. Lonely Planet Paris 2020 – En savoir plus ici

Équipement de voyage

  1. Sac à dos léger Venture Pal – En savoir plus ici
  2. Bagage Samsonite Winfield 2 28″ – En savoir plus ici
  3. Bouteille d'eau isolée en acier inoxydable Swig Savvy’s – En savoir plus ici

Consultez la liste des meilleures ventes d'Amazon pour les accessoires de voyage les plus populaires. Nous lisons parfois cette liste juste pour savoir quels nouveaux produits de voyage les gens achètent.

Jordan

Jordan écrit un blog parisien depuis deux ans et est devenu un écrivain Discover Walks au début de 2018. Alors que la plupart de nos écrivains parisiens sont nés et ont grandi à Paris, Jordan ne l'est pas. C'est une Californienne qui a déménagé à Paris en 2013. Nous aimons son point de vue différent lorsqu'elle écrit - bien sûr, nos guides touristiques sont une excellente source de conseils et d'inspiration dans ses articles. Nous espérons que vous les apprécierez tous.


54 commentaires

Les paragraphes 2-9 et 2-10, AR 600-20 renforcent davantage les points importants de Scott Faith ici. La pratique doit être conforme à la politique.

Mon CTLT avec D 1/47th IN (1983) a été une expérience incroyable me préparant à entrer dans une armée en transition, et l'esprit de corps et l'engagement au devoir s'étendent du CPT Barber à tous les membres du commandement, même leurs membres temporaires (un USMA Cadet et moi), avec une adhésion particulièrement précieuse des sous-officiers du commandement.

Le cadet devrait toujours être "Affecté Régulièrement". Comment un cadet serait-il régulièrement affecté? On pourrait soutenir qu'un cadet qui est SMP, programme d'adhésion simultanée, serait régulièrement affecté. Ainsi, ce cadet serait déjà intégré à l'état-major ou à l'équipe de commandement ou suivrait le chef de peloton, et aurait très probablement un service antérieur, bien que limité. Cependant, le cadet peut être affecté à l'unité en fonction du tableau modifié de l'organisation et de l'équipement (MTO) dans un logement autre que celui des cadets. Dans ce cas, il est régulièrement affecté, potentiellement dans un E3, E4, E5, ou ce que vous avez repéré. Il y a donc certainement un besoin de définir régulièrement assigné. Le cadet doit-il être régulièrement affecté à un poste de cadet?

Ce même reg AR 600-20, la politique de commandement indique spécifiquement qu'ils seront adressés comme "Mr./Mme/Miss/Ms./Cadet" et non pas Sir ou Mam. Si vous saluez un cadet, qui n'est pas un officier commissionné, vous rendriez toute la cérémonie du « premier salut » stupide si les cadets avaient eu le droit de saluer tout le temps.

L'exemple créatif des auteurs sur un sous-officier regardant un lugnut et un officier regardant l'ensemble du véhicule est fou (mauvaise humeur). Les sous-officiers voient constamment la situation dans son ensemble, les bons officiers en sont conscients et cultivent cela. Si vous exécutez un climat de commandement dans lequel vous reléguez vos sous-officiers à de petites choses, vous serez une petite unité d'image et vos bons sous-officiers trouveront leur chemin hors de votre unité et vous vous retrouverez avec une petite image, des gens de type vision en tunnel tels que ceux que vous décrivez.

Correction – Le commentaire de lugnut faisait référence au commentaire 11 de Toga, pas à l'auteur. Désolé, je l'ai écrit en déplacement à partir d'un appareil mobile et je ne peux pas le modifier

Quelqu'un à l'USMA doit s'assurer que les cadets sont informés de leur préséance dans l'ordre des grades et leur apprendre que pendant qu'ils sont à l'AOT/CLTC, etc. Si les cadets, au cours de cette précieuse expérience de leadership, n'ont pas la chance d'agir en tant que lieutenants et chefs de peloton par intérim, alors l'ensemble du programme CLTC devrait être abandonné.

J'ai été des deux côtés de la barrière. Votre commentaire sent l'arrogance. Le LT intelligent écoute son sous-officier et lui demande conseil.

Les sous-officiers sont l'épine dorsale de l'armée et dirigent l'armée au jour le jour (au lieu de la commander). Je dis cela en tant qu'officier à la retraite. Je prie pour que vous ne soyez qu'un LT vous-même. Bien sûr, il y a un certain type d'officier qui ne l'obtient pas. Pour une raison quelconque, de nombreux types S3 majeurs en colère entrent dans cette catégorie.

Oh s'il vous plait. Descend de tes grands chevaux. Je suis un adjudant supérieur et je peux personnellement témoigner de la hauteur de l'arrogance que le corps des sous-officiers exerce aujourd'hui. Trop de cadets sont traités comme des enfants par des sous-officiers non professionnels qui ne réalisent pas qu'ils ne font que s'aliéner leur avenir plutôt et/ou plutôt leur supérieur. Cet auteur a écrit un excellent article. Donnez du crédit là où il est dû et arrêtez de faire parler de vous.

J'ai entendu le dicton « Cessez d'être un officier arrogant ? » venant de nombreux sous-officiers qui prétendent que « les sous-officiers sont l'épine dorsale de l'armée ». Tout en étant vrai, vous devez également comprendre qu'il existe un besoin d'officiers ainsi que de sous-officiers. Non seulement les sous-officiers se font chier par leurs LT's, mais parfois le LT se fait chier par son commandant de compagnie. Cela va dans les deux sens et sans officiers, l'armée s'effondrerait sûrement encore. Chaque travail est aussi important que le reste. Les officiers et les sous-officiers doivent également comprendre que la façon dont vous traitez vos futurs officiers (cas des sous-officiers) et la façon dont vous traitez vos subordonnés (cas des officiers) dictera la façon dont l'armée peut et sera dirigée à l'avenir. Partager le respect mutuel et travailler ensemble est le nom du jeu. Je dirais que les rivalités sous-officiers / commandants ont commencé à la suite de temps plus modernes par rapport aux guerres et aux générations passées et honnêtement, elles devraient s'arrêter.

Dans les années 80, j'étais instructeur à l'École de leadership de l'ANCOC. Deux des nombreux sujets que j'ai enseignés E-6 et E-7 étaient les coutumes et la courtoisie militaires, et l'uniforme. Cette information n'a pas été couverte ou enseignée.

Aucune idée si elle est enseignée maintenant au BNCOC ou à l'ANCOC. Ça devrait être.

Je me demande si chaque académie militaire des autres branches a la même autorité de règle/réglementation.

Je ne peux pas parler au nom de l'Air Force, mais la Navy le fait certainement. Les médiums se classent entre W-1 et W-2 la dernière fois que j'ai eu l'occasion de vérifier.

"b. Tout le personnel de l'armée en uniforme est tenu de saluer lorsqu'il rencontre et reconnaît les personnes ayant droit au salut.
Les saluts seront échangés entre les officiers (commissionnés et adjudants) et le personnel enrôlé, et avec le personnel de
les Forces armées des États-Unis (Army, Navy, Air Force, Marine Corps, Coast Guard), le corps commissionné
de l'Administration nationale des océans et de l'atmosphère, et le corps commissionné du Service de santé publique
droit au salut."

Les cadets ne sont pas commissionnés et ne possèdent pas de mandat. Selon l'ordre, ils n'ont pas droit à un salut.

Le salut était un moyen de communication.
Les chevaliers ont levé leur casque pour reconnaître leurs amis de l'ennemi.
C'est une situation de chaîne de commandement. Je dis toujours Semper Fi ou Airborne quand je rends le salut

Bonne réponse. Ils sont légalement considérés comme équivalents E-5 et ne sont pas qualifiés pour la branche.

J'arrive tard dans la conversation, mais je suis tout à fait d'accord (pas que vous puissiez discuter avec les règlements). Saluer un cadet invalide complètement la cérémonie du premier salut lors de sa commission. Ils surpassent clairement les soldats et sont souvent affectés à des rôles de leadership, mais ils ne sont pas encore commissionnés.

Je me demandais si je devais mentionner le fait que jusqu'à ce qu'ils soient des officiers COMMISSIONNÉS, ils ne resteront rien de plus qu'une échelle de salaire de sous-officiers E-5 glorifié pendant qu'ils sont à l'USMA.

Maintenant, sur la base de mon expérience personnelle, je ne peux pas dire que j'étais à l'aise du tout avec le diplômé de l'USMA qui est venu en Irak (2004-06). Grâce aux conversations, nous obtenons de meilleurs LT's provenant de ROTC ou NCO's nouvellement convertis en grade O…..

Je suis tout à fait d'accord avec l'enrôlement qui ne salue pas un cadet. J'ai passé 3 ans en tant que MSG et je n'ai jamais salué un cadet.

Premièrement, quelle insulte pour un SNCO qu'au lieu d'un 1SG avec plus de 10 ans d'expérience à la tête de soldats en l'absence d'officiers, un cadet serait le suivant. Comment des porcs enrôlés osent-ils présider un poste de commandement ? Sommes-nous vraiment en train de dire qu'un sous-officier ne pourrait pas faire cela?

Deuxièmement, juste à cause de cette réglementation obsolète (étant donné qu'aucun cadet n'est affecté à aucune unité déployée) n'exige aucune obligation de douane ou de courtoisie de la part des soldats ou des officiers enrôlés. Surprenez-vous sérieusement à West Point, vous produisez des officiers comme n'importe quelle autre université et ils ne sont ni meilleurs ni pires que n'importe qui d'autre. Vous gagnez tout dans l'armée. Pas de commission ? Pas de salut. Merci pour votre article dégoûtant et inutile. Monsieur.

Les diplômés de West Point font partie de l'élite et vous le savez

Demandez à n'importe quelle personne enrôlée et elle vous dira que les westpointers sont arrogants et ont besoin de beaucoup d'entraînement. Beaucoup de gens ont été tués au combat à cause de l'arrogance des westpointers

Elite seulement dans leur esprit. Les plus intelligents trouvent un bon sous-officier pour les encadrer.

Je respecte TOUS les membres du personnel des FORCES ARMÉES AMÉRICAINES et les civils nommés au-dessus de moi. J'ai passé 24 ans dans l'ARMÉE et j'ai été dirigé par les West Pointers ! Je les respecte tous mais je me demande juste ce qui les rend "Elite" comme vous dites ? Regardez n'importe quel commandement où un COL à travers Gen et vous verrez beaucoup de soldats, officiers et sous-officiers, courir et faire tout pour que ce commandement fonctionne ! Sans ces personnes, "Comment devenir "ELite" !

Tout d'abord, le reg dit que le personnel est régulièrement affecté, ce que les cadets ne sont pas. Ils sont TDY depuis quelques semaines donc leur autorité ne s'étend qu'à West Point. Aucun salut ne devrait être requis ou rendu.

Les seuls cadets régulièrement affectés sont dans la garde nationale ou les réserves en tant que cadet SMP.

Vous avez tout à fait tort. Les cadets sont en période d'officiers et doivent faire l'objet d'une courtoisie appropriée. Vous ne saluez probablement pas non plus les WO parce que vous pensez qu'ils sont également inférieurs à vous. Peu professionnel.

Les cadets ne sont jamais salués. Période. Ils ne sont pas encore mis en service et, comme indiqué ci-dessus, ils sont considérés comme équivalents à un E-5. Vous avez donc tort lorsque vous dites que les cadets me surpassent. De plus, il n'est généralement pas possible pour un cadet d'être un « membre régulièrement affecté » d'une unité autre que son unité scolaire. Par reg, ils ne peuvent pas commander ou diriger des troupes sur le terrain. Ils ne sont pas encore "en préparation" en ce qui concerne la formation, l'expérience ou quoi que ce soit d'autre. Ils n'ont même pas d'affectation MOS/Branch ou quoi que ce soit d'autre à ce stade. Techniquement, ils ne sont même pas qualifiés pour remplir un poste de chef d'équipe. Lisez ATTENTIVEMENT les règlements aux gens, lorsque vous voulez les utiliser pour faire valoir un point.

En fait, les cadets occupent des postes dans la Garde nationale dans le cadre du programme d'adhésion simultanée et peuvent être affectés à un poste O-2 pendant plusieurs années. Non, ils ne seront pas déployés à ce poste, mais ils peuvent et doivent assister à la formation annuelle et aux rotations du NTC et peuvent agir en tant que chef de peloton.

Incorrect. Il faut regarder la garde nationale et les réserves. Les deux ont la possibilité pour les cadets de faire partie d'un programme d'adhésion simultanée. Je suis un cadet et je suis membre de la police militaire et j'exerce également avec eux. AR 600-20 répertorie la structure de commande.

C'est pourquoi les cadets ne vont pas se reposer pendant qu'ils parlent aux sous-officiers. Nous n'allons au garde-à-vous que pour les officiers. Ne le prenez pas comme un signe de manque de respect cependant. Nous sommes des officiers en formation et quand nous obtenons une chance à un rôle de leadership avec les conseils des sous-officiers, cela assurera notre succès en tant qu'officiers.

La plupart des cadets comprennent et respectent les sous-officiers de leur unité. Je suis PL de mon peloton parce que nous n'avons pas de 2LT. Je travaille avec mes dirigeants et j'apprends d'eux et ils m'aident à devenir un bon officier.

CDT Vincent – Bonnes notes ! Vous semblez avoir la tête sur les épaules et, en tant que tel, savez qui et où vous pouvez recevoir le MEILLEUR mentorat et expérience pratique. Ce sont des cadets comme vous qui deviennent de « vrais » chefs, car vous avez mis votre ego en échec et gagnerez le respect de vos troupes !
Hooah.

Cadet, vous n'êtes pas un cadet lorsque vous faites partie de votre unité ou de votre unité de réserve. Vous le savez, vous êtes affecté quel que soit le rang que vous avez dans la garde. Ce n'est qu'en vertu d'un accord écrit du pms que le commandant de la garde est autorisé à servir de LT par intérim

Il a en fait raison, les cadets SMP servent dans les unités ARNG au grade de « cadet ». Ils reçoivent une note de salaire de

E-5 cependant, ils occupent une position plus élevée. Cela ne signifie pas qu'ils doivent agir à ce rang puisque l'autorité a été donnée à la personne qui les commande.

Donc, je suppose que nous ne saluons pas non plus les officiers nommés? Intéressant car les WO1 sont nommés par SecDef au nom du CinC. Ils ne sont pas commissionnés avant la CW2, mais je suppose qu'ils ne comptent pas vraiment non plus comme officiers. Traitez les cadets avec respect. L'armée n'est plus un club de garçons "payez vos cotisations".

Vous discutez tous de la façon dont l'armée le fait. Je suis AF et dans les services (Svc alimentaire), j'ai été affecté à un cadet de l'Académie pour lui apprendre ce dont j'étais responsable en tant que SSGT. Sous-officier de production (j'ai supervisé ce que font les chefs d'équipe en ce qui concerne la production (préparant la nourriture pour la consommation des aviateurs conformément aux normes AF & 8230, je lui ai montré les registres de production et les journaux de production des cuisiniers (chef d'équipe, 1er cuisinier, boulanger) Superviseur, bskers) suivent à différents niveaux de préparation la subsistance.
les dirigeants ont essentiellement abandonné leur travail.. mais je pense qu'il est bon que ces futurs officiers apprennent de ceux qui sont chargés de préparer la nourriture.. au lieu de ceux qui ne sont pas dans la cuisine depuis quelques années.
Entraînement pratique.. ils ne cuisinent pas réellement, mais apprennent des tuyaux qui le font tous les jours. Très belles mentions. Maintenant, par hasard, il.be dans un logement dans un siège et psperwork vient devant lui au sujet du nombre de rations pour le personnel et de ce que la description de poste exige pour une réquisition de cuisinier senior de 3 m.. pour sa commande.. comment ça s'appelle de nos jours) il pourra mieux comprendre ce que dit la description de poste. Nous avons d'autres descriptions de poste (magasins/gestion des rations.. de quoi cette personne est responsable, commande de rations/ventilation de l'économat … mieux nous l'avons aidé à comprendre, moins il doit chercher des réponses…. confiants que nous avons fait notre plaque tournante en aidant à former un futur leader dans une certaine position dans notre AF.

Un cadet avisé sera attentif à sa position. N'exigez pas le respect, gagnez-le. Quelque chose que j'aurais aimé savoir il y a 50 ans.

Je suis d'accord avec vous monsieur. Je suis un vétéran honorablement libéré de l'armée active. A servi dans l'armée régulière de 1983 à 1985 et de 1987 à 1989. J'étais un homme enrôlé et mon grade au moment de ma libération à la fin de l'été 1989 était le sergent E5. J'étais un 13B20-Artilleur. Les cadets doivent savoir qu'ils doivent gagner le respect. En fait, d'après mon expérience, il y a des West Pointers qui n'ont jamais appris cela. Pendant mon temps dans les réguliers, j'ai rencontré quelques diplômés de West Point qui, à mon avis, s'étaient amusés avec mépris pour le personnel enrôlé en dessous du grade E5. L'un de ces types d'académie ignorants était mon bataillon XO à Fort Ord. Je respectais son rang et son expertise, mais je le détestais autrement.

Je suis aussi un ancien combattant de l'armée honorablement déchargé d'une famille de l'armée. C'est comme si mon père (à la retraite CW3) m'avait appris " Je n'ai pas à vous respecter mais JE DOIS RESPECTER votre rang."

Maintenant, c'est une résolution parfaite. Je le pratique pour toutes choses parce que c'était la règle d'or de ma mère depuis son enfance jusqu'à hier (la démence me l'a volée).

Ce ne sont pas seulement les cadets de West Point qui surpassent les sous-officiers. Les cadets du ROTC aussi. (Pourtant, il n'est pas nécessaire de les saluer. Un CSM surpasse un SPC, mais vous ne voyez jamais ce dernier saluer le premier.)

Ce n'est pas tellement AR, mais UCMJ. Officiers, adjudants commissionnés, aspirants, cadets, candidats se voient tous accorder le statut d'officier.

Je pense que la partie du personnel régulier que les gens ont négligée est "le soldat de l'armée régulièrement affecté assumera le commandement". Un cadet est-il un soldat de l'Armée régulièrement affecté? Je crois que non. La raison pour laquelle vous placeriez les cadets au-dessus de ceux enrôlés dans le tableau des grades est qu'ils seront des officiers. Les cadets apprennent encore et tout le monde dans l'unité devrait les encadrer et montrer la valeur des sous-officiers.

Vous l'avez manqué mon bon premier sergent alors j'attire consciencieusement votre attention dessus. "(3) Soldat de l'Armée de terre senior régulièrement affecté désigne (par ordre de priorité) les officiers, les adjudants, les cadets, les sous-officiers, les spécialistes ou les soldats présents en service, à moins qu'ils ne soient inéligibles en vertu des paragraphes 2-15 ou 2-16.» Ainsi, les cadets sont inclus dans la définition.

La définition est encore renforcée par la mention Soldats « présents au travail ». Nous n'avons pas à nous préoccuper de la clause 2-15 ou 2-16 car chacune s'applique à un soldat sous certaines sanctions disciplinaires. En effet, un cadet affecté en tant que visiteur à une unité régulière en service actif ne ferait pas l'objet de sanctions disciplinaires de la part de son commandement d'instruction et de son institution - s'il était sous sanctions, le cadet serait interdit de visite. La politique de commandement de l'armée est claire dans la définition des termes.

Quant à moi, alors qu'un SNCO serait en général qualifié pour succéder à un LT en tant que chef de peloton, une telle succession devrait être limitée à une base à court terme. Cependant, je ne vois pas la sagesse de placer un SNCO à la tête d'une compagnie avant un cadet. Pourtant, je ne voudrais pas d'un élève-officier de première année en charge d'une entreprise. Il est pratiquement garanti qu'au moins un ou deux SNCO dans une entreprise donnée soient qualifiés pour prendre le commandement à court terme de l'entreprise. Ce serait plus sage que d'en confier la responsabilité à un cadet de première année du WP.

En ce qui concerne le ROTC, le R stipule que seul un cadet contractuel du ROTC correspond à la définition que j'ai présentée. (Les cadets sous contrat ROTC sont MS III et MS IV, en grande majorité et principalement.) Je dis ces facteurs parce que tandis que le SNCO se concentre sur l'écrou de roue et l'empattement, le cadet de l'année 3 regarde l'ensemble du Humvee et autant du paysage autour de lui comme il peut s'étendre. En d'autres termes, le SNCO et le cadet fonctionneraient de manière appropriée.

Imaginez que, le bon vieux "Top" n'a pas lu tout le règlement, seule la partie qui convenait à son récit a choqué.

Définissez "Devoir", vous savez… par opposition à "Éducation/Formation".

La raison pour laquelle les "cadets" sont même mentionnés dans un rôle de gentleman est due aux coutumes sociales médiévales d'il y a longtemps.
Les cadets étaient des fils de la classe supérieure et, en raison des normes sociales, se voyaient accorder le statut de gentleman.

Exemple : dans l'armée américaine, un adjudant (W-2 & 8211W-5) est commissionné mais ne sont pas des gentlemen officiers. Les adjudants sont officiellement adressés en tant que « Monsieur ». Une forme d'adresse honorifique indiquant le respect, mais uniquement pour les officiers ayant le grade de chevalier.

Un officier (chevalier) est un officier commissionné et officiellement appelé "SIR!" indiquant un statut social supérieur. S'il est marié, son épouse s'adresse toujours à une « Dame untel ».

Ainsi, je soupçonne la femme d'un adjudant de s'adresser à une "wifady" (femme/dame). Presque, comme son mari, un officier et une dame. Pourtant, toujours chargé de la caractéristique asociale de la classe enrôlée.

Ainsi, comme indiqué par mil/regs, un cadet morveux de 17 ans est en effet un grand héros américain enrôlé social/moral/intellectuel/ et tout simplement tout autour. Supérieur à un simple homme enrôlé rusé et paresseux. Même si cet homme enrôlé est le sergent-major de l'armée. Détient le MOH, quatre Silver Stars, dix rubans de combat, CIB, est qualifié aéroporté et ex forces spéciales. Et oui, le corps des officiers considère votre conjoint comme une "femme".

Et pourtant, l'UCMJ tient tous les officiers commissionnés, y compris CW2-CW5, pour responsables de leur comportement, car ils sont soumis à l'article 133, Conduite inconvenante et Officier et Messieurs. Seuls les W1's, sans commission, sont exclus de l'Art. 133.

Curieusement, les Services attendent exactement le même comportement que les "officiers et messieurs" (et bien sûr les dames) des cadets et des aspirants, car ils sont également soumis à l'article 133, même sans commission, et certains sont renvoyés du Service chaque année pour violation Article 133…

Est-ce que c'est incorrect. Les WO1 même en tant qu'Officiers « nommés » sont soumis à toutes les dispositions de l'UCMJ, même à l'article 33. Demandez à n'importe quel SJA.

Cela ne devrait pas devenir un débat de type eux contre nous. Nous sommes tous « nous ». J'étais l'un des mustangs bleu à or de Cohen dans les années 90. Personne ne le fait mieux que The Corps. Mes sous-officiers m'ont traité avec respect pendant que j'étais aspirant, mais m'ont appris ce que cela signifiait. C'était pour ainsi dire « l'avance sur salaire ». Il serait mérité lorsque je serais devenu le genre d'officier qu'il serait honoré de servir de bras droit. Les SNCO y voient une opportunité de façonner les OS du futur. Quelle que soit la voie par laquelle un O reçoit sa commission, il considérera ses SNCO et sous-officiers qui l'ont formé avec le plus grand honneur et le plus grand respect. Aussi ringard que cela puisse paraître, les sentiments liés dans le film "Un officier et un gentleman" à la fin sont assez précis. Un Gunny à 29Palms RTAMS et un chef à NASA/AMES CA sont parmi mes mentors les plus précieux. Je parie qu'ils ne pouvaient même pas se souvenir de mon nom…

Je doute fortement qu'un diplômé de West Point "voit la lumière" comme par magie après avoir lu mon commentaire sur cette discussion. J'ai pris ma retraite il y a dix ans en tant que SNCO 11B avec 26 ans de service et une étoile sur mon CIB. J'étais au Camp Buckner en 1989 alors que mon Bn (2/502d, 101st ABN) devait entraîner des yearlings. D'une manière ou d'une autre, la note de changement démographique des nouveaux soldats au sein de l'infanterie n'a jamais atteint West Point, il y a donc une énorme déconnexion dans la réalité. Les moyennes de QI sont d'environ 120 pour la plupart des Grunts et pour ceux qui ne suivent pas les données démographiques, c'est un énorme bond par rapport aux moyennes nationales. D'après mon expérience, nous voyons rarement un nouvel officier décent sortir de West Point et c'est vraiment triste. Nous avons des gens dont les idéaux viennent du champ gauche et semblent penser que l'armée est leur terrain de jeu. Nous vous donnons toujours une chance avant de vous laisser couler votre carrière tout seul. Lorsque vous vous concentrez sur des choses qui vous effraient à mort, rappelez-vous toujours que ce sont vos peurs et que nous ne sommes pas concernés par l'obtention du rang suivant ou une bonne critique. Les bons Grunts se soucient moins de leur prochaine promotion que de s'assurer que nos dossiers sont corrects. Et vous devrez faire face à la réalité selon laquelle il existe des hommes meilleurs et vous pouvez être dépassé, mais ne blâmez pas les autres pour vos lacunes. Nous voulons former un nouvel officier pour qu'il devienne un grand leader dont nous nous souviendrons toujours, mais il y a une limite à ce que nous sommes prêts à faire. Et si pendant une seconde vous pensez qu'un fantassin fera un jour quelque chose qui viole notre forme constitutionnelle de gouvernement, vous avez fait la pire hypothèse de votre jeune vie. Je vois que l'USMA avait un fier communiste récemment diplômé, il pourrait aussi bien me cracher au visage et à tous les autres meilleurs guerriers que moi avant moi. Alors qu'en Irak en 2003-04, nous avons eu un lot de 12 enfants West Pointer et plus de la moitié étaient des garçons de maman et à court d'un changement énorme dans leur personnalité et leurs idéaux, ils sont trop avancés dans la tête pour être des leaders respectables. . Pourquoi n'a-t-on appris à aucun d'entre vous que l'humilité, le respect et l'honneur vont dans les deux sens mais de manières différentes ? Ceux qui sont émus par mon message répondront comme prévu et manqueront complètement la leçon parce qu'ils ont été programmés pour répondre de cette façon. L'armée évolue toujours, mais les salopes puissantes ont toujours existé, nous ne les fragilisons pas comme nous le faisions auparavant. 2LT Eisenhower, c'était un homme de 6 & 3 " de haut qui a été affecté à notre peloton en 1992. Son approche avec nous était simple et il a posé beaucoup de questions sur la meilleure façon de tuer des chars et il a constaté que chaque homme a sa propre méthode de comment ils aiment faire les choses et les tactiques qu'ils aiment ou n'aiment pas et pour quelles raisons. Alors qu'il travaillait dans notre peloton, nous avons tous discrètement couvert pour lui, surtout quand il était mal orienté de temps en temps (la navigation terrestre analogique n'est pas simple, surtout lorsqu'elle est montée) après quelques mois, il a été mis au carré et nous lui avons appris nos secrets et il ne nous a jamais trahis. Les règlements ne peuvent aller plus loin dans certains emplois et situations dans notre armée et au-delà, vous devez être débrouillard ou avoir des amis qui le sont.
J'aimerais vraiment ne pas avoir à parler de cette façon de vous les enfants, mais la plupart d'entre vous ont fait le truc de West Point pour le pouvoir ou le prestige, qui sont tous deux inutiles pour les fantassins, peu importe dans quel collège vous êtes allé, si vous le pouvez. 039 ne pense pas à ton exploit quand tu te fais craquer, puis tu fais tuer mes hommes. Et j'ai refusé deux étoiles de bronze parce qu'un officier supérieur a décidé de les distribuer pour chaque officier et sous-officier supérieur dans le théâtre ! Encore une fois pour les mêmes catégories qui étaient en service de détachement arrière ! (Je subissais quelques opérations liées à la guérison des plaies). Voici mon conseil qui vous servira bien, souvenez-vous toujours de ces HYPOTHÈSES SONT LA MÈRE DE TOUS LES FUCK UPS ! Et apprenez à bien connaître votre PBO ! Ne présumez rien, si un jeune sous-officier ou soldat vous dit qu'il "pense" que le véhicule est prêt ou qu'il a le plein de carburant, donnez-lui un long bâton, renvoyez-le au Motor Pool, demandez-lui de mettre le bâton dans le réservoir de carburant et rapportez ledit bâton avec du carburant dessus, de cette façon, vous SAVEZ maintenant tous les deux que le véhicule est ravitaillé. Dites aux sous-officiers que vous ne voulez pas avoir l'air d'un con, que vous êtes si pointilleux sur les choses, vous ne faites qu'établir la confiance pour que vous sachiez plus tard qui est prêt à partir et quelles sont chacune de nos forces et ça vaut aussi pour le jeune LT (ça s'appelle humilité et les hommes comprendront parce que c'est juste).
Les anciens combattants/retraités de l'infanterie se regroupent sur divers formats en ligne et nous sommes très préoccupés par la direction que prennent les choses et cela n'a rien à voir avec le président Trump, j'ai vu ce qu'est un prélude à la guerre deux fois dans ma vie et je vois un autre mais de manière plus lente. La plupart d'entre nous possédons nos propres armes à feu et gilets pare-balles parce que nous ne supposons rien d'autre que prier pour le meilleur. Nous sommes également le seul groupe démographique qui donne des cauchemars aux socialistes/communistes parce qu'ils savent qu'ils ne peuvent pas nous prendre de front de quelque manière que ce soit, alors ils passent par les plus jeunes pour atteindre leurs objectifs. Si vous n'êtes pas un officier d'infanterie, alors pour nous, vous êtes un PNJ parce que vous manquez de compétences et d'expérience. Si vous pensez qu'un autre diplômé de West Point est un grand leader, voyez comment il se comporte après avoir vaporisé un soldat par un RPG devant lui. Et si vous pensez que l'islam est une religion chaleureuse et floue, vous êtes loin ! Recherchez toujours le point de vue minoritaire sur toute situation ou histoire ! C'est souvent difficile à trouver, mais c'est souvent la vraie vérité sur un sujet, surtout s'il vous est donné à la cuillère dans les mémoires et les médias.
Soyez en sécurité là-bas, utilisez la méthode "recon par le feu" si vous sondez une route et laissez-vous tomber au sol lorsqu'un fragment est près de vous, l'explosion monte et s'éloigne. Et gardez la bouche ouverte et les yeux couverts de vos mains quand elle ou toute autre explosion se produit près de vous. Je ris quand je me souviens quand notre équipe de tireurs d'élite a éliminé 16 combattants à une intersection routière à Falujah, les Irakiens ont un QI moyen de 70, donc ils ne sont pas la bougie la plus brillante du gâteau, lol. Ils oubliaient toujours de retirer la caution/la goupille de sécurité de la fusée RPG et la balle rebondissait sur nos Bradley, lol. Ensuite, nous tondons le gars avec un M4. La vitesse est votre amie dans un convoi, ne conduisez jamais plus lentement que le reste du trafic civil, de cette façon, lorsqu'un méchant essaie de rattraper votre convoi, il se démarque et le véhicule arrière peut facilement l'engager. En 2003, nous ne sommes jamais allés plus lentement que 55, généralement 60 MPH et nous n'avons jamais perdu personne. Ce sous-officier qui ne se soucie pas de vous est celui à qui vous devriez parler.

Hé frère. Un conseil, si vous voulez écrire un éditorial, vous devez le soumettre pour publication. Personne ne lit vos commentaires après les quatre premières lignes.

Un fil très intéressant. Un peu d'histoire ancienne des cadets pour toute personne intéressée. J'étais un cadet de l'aviation de l'Air Force à la fin des années 1950. Les exigences pour un cadet de l'aviation de l'USAF à l'époque étaient deux années d'études collégiales et des notes de passage sur une série de tests de QI et de compétences telles que les mathématiques, la logique et les relations spatiales. À l'époque, le pipeline des officiers commissionnés de l'Air Force était le ROTC, l'OCS, les cadets de l'aviation et la nouvelle Académie de l'USAF dont la première classe a obtenu son diplôme vers 1958.Alors que les autres sources formaient et commandaient des officiers pour tous les domaines de carrière de l'USAF, le Corps des cadets de l'aviation ne produisait que des pilotes et des navigateurs. Nous avons été enrôlés dans l'Air Force pour un enrôlement de deux ans. La formation des cadets de l'aviation était de 15 mois. La période d'enrôlement de deux ans permettait aux cadets qui devaient temporairement interrompre leur formation en raison d'une maladie ou d'une blessure. Les trois premiers mois étaient une formation en amont au vol à Lackland AFB où nous avons appris des compétences militaires de base telles que les coutumes et les courtoisies, l'UCMJ, l'exercice, l'histoire de l'Air Force, la formation en parachute, le cours de confiance et la formation aux armes à feu. Pendant la formation des cadets, nous étions payés au taux d'un E5. À la fin du prévol, nous sommes allés à l'école de pilotage. Les élèves-pilotes et les élèves-pilotes fréquentaient différentes écoles de pilotage. Dans les écoles de pilotage, les cadets sont qualifiés pour le salaire de vol en plus de leur salaire régulier. À l'époque, une fois par mois, vous vous présentiez au responsable de la solde et receviez votre paie en espèces. Après avoir terminé avec succès l'école de pilotage, les cadets ont reçu leurs ailes de vol et ont été nommés sous-lieutenants et ont encouru un engagement de service supplémentaire de quatre ans. L'école de vol en amont et l'école de pilotage étaient toutes deux gérées selon le modèle traditionnel des cadets de la classe supérieure et de la classe inférieure, où les classes supérieures étaient responsables d'une grande partie de la formation militaire et de la discipline des classes inférieures. Fait intéressant, lorsqu'un cadet diplômé a reçu sa commission (il n'y avait pas de femmes dans le corps de cadets à cette époque), sa commission était antidatée de 15 mois à la date à laquelle il est entré dans le programme des cadets, ce qui lui a permis de devenir premier lieutenant. Concernant le salut de courtoisie dans le corps des cadets. Les cadets ont salué les officiers de tous les services en uniforme des États-Unis. Les cadets n'avaient pas le droit de recevoir les saluts du personnel enrôlé. Au sein du corps de cadets, il y avait une structure de rangs et les cadets saluaient les autres cadets ayant un rang supérieur au leur. Fait intéressant, un week-end, j'ai eu un laissez-passer et j'ai rendu visite à un ami d'université dans une base navale voisine où il suivait une formation de cadet de l'aviation de la Marine. J'ai été surpris à la porte quand j'ai été salué par le personnel de la porte. J'ai été en outre salué par tout le personnel enrôlé que j'ai rencontré sur la base. Mon ami a confirmé que les cadets de l'aviation de la Marine évaluaient les saluts du personnel enrôlé, du moins ils le faisaient à ce moment-là. Le programme des cadets de l'aviation de l'Air Force a été interrompu au milieu des années 1960 alors que l'Air Force Academy est devenue la principale source d'officiers qualifiés de vol.

Jésus….. Certains des commentaires laissés dans ce fil m'ont vraiment déçu. À part ces quelques-uns, j'ai l'impression que l'avenir est radieux. Je pense que c'est un article très bien écrit. Avant que quelqu'un ne m'attaque, je suis un ancien SSG de l'armée qui est maintenant un cadet MSIV (service actif et ramifié). J'ai laissé des conneries rouler sur mon dos, mais quand j'ai assisté à Fort Knox l'été dernier, il y avait beaucoup trop de sous-officiers qui avaient une grosse puce sur l'épaule. Ce n'était jamais les SNCO, c'était toujours un SSG, un SGT ou un soldat enrôlé junior qui ne respectait pas ces cadets (moi y compris). Chaque SNCO avec qui j'ai été en contact au ROTC m'a développé en tant qu'officier. Ils ont fait preuve d'une grande patience, ont respecté mon processus et je suis reconnaissant pour ces SFC, MSG et SGM. *Retour à l'histoire : au début, j'ai laissé les choses aller et j'ai décidé que quelqu'un devait être dur avec ces enfants, mais après un certain temps, je ne pouvais pas laisser les choses continuer. Je me suis retrouvé à affronter ces sous-officiers subalternes et je me suis enrôlé, mais pas pour détruire leur âme (comme le sous-officier en moi le voulait tellement) mais pour leur parler et les aider à comprendre que si vous traitez ces cadets comme de la merde, il sera rendu 10 fois en un an lorsqu'ils commissionneront, détesteront les sous-officiers et seront leurs évaluateurs. Ils n'oublieront pas ce que vous leur avez montré et ils vous en voudront. Je crois que mes paroles n'avaient de poids que parce que je suis déjà dans l'armée depuis 10 ans et le cadre supérieur le savait (je n'ai eu aucun problème). Cela montre simplement que les cadets réguliers se font chier et qu'ils ne peuvent pas le changer. J'ai vu cette relation se dérouler dans l'armée. J'ai eu un commandant à un moment donné qui avait une véritable aversion pour les sous-officiers et les croyait inutiles. Il a été très difficile d'opérer en tant que sous-officier sous son commandement.

Certains points que je voulais m'assurer d'avoir touché sont :

-Non, vous n'avez pas à les appeler monsieur / madame ou à les saluer, mais vous devez absolument leur montrer le respect que vous aimeriez recevoir.
-Encadrer ces jeunes cadets afin qu'ils puissent devenir des officiers qui tireront parti de tous les traits exceptionnels du corps des sous-officiers.
-Si vous êtes un soldat et que vous avez toujours l'attitude trash des "bons vieux jours", il est probablement temps pour vous de partir. Les choses changent autour de vous et vous ne parvenez pas à vous adapter.
-Si vous êtes un cadet et que vous ne voyez pas l'intérêt de choisir le cerveau d'un sous-officier (CPL à SGM), alors vous ferez probablement votre temps et passerez à autre chose. La clé du succès dans votre carrière est de comprendre les forces et les faiblesses de vos joueurs clés AKA vos chefs subordonnés et soldats juniors. Ils sont partout et branchés sur tout. Laissez-les vous guider aussi ! Vous ne pouvez pas diriger si vous ne savez pas comment suivre.
– Sans nos homologues exceptionnels du Corps des sous-officiers, il n'y aurait pas d'officiers exceptionnels.

Assez de mon coup de gueule ! J'espère que cela éclairera un peu les choses. Je ne suis pas un cadet de progression régulier, donc c'est un meilleur aperçu de la situation.

Un peu de contexte: j'ai reçu ma commission de 2LT en mai 1987 après avoir passé deux ans dans le SMP où j'ai été enrôlé en tant que cadet supérieur du ROTC (MSIII et MSIV) tout en servant simultanément dans une unité de la garde nationale. Lorsque je me suis engagé dans le cadre du SMP, j'ai été promu administrativement au grade et à la solde de E-5 (j'avais servi deux ans auparavant dans la Réserve de l'armée en tant que junior 11B). Je portais l'insigne de grade de cadet du 2LT. Comme c'était il y a longtemps, mes souvenirs de l'expérience étaient que c'était le meilleur et le pire des deux mondes. Du point de vue des enrôlés, lors de l'exercice avec mon unité de garde, il y avait de la confusion quant à la place exacte des cadets dans le schéma des choses. Du point de vue des officiers subalternes, nous étions considérés comme des garçons de café et de courses. Du point de vue des officiers supérieurs, nous avons été largement ignorés. Le seul groupe qui nous a vraiment respecté et qui a essayé de nous aider et de nous encadrer était les sous-officiers supérieurs. Faute de directives officielles, j'ai été nommé chef de peloton adjoint dans une compagnie de cavalerie blindée et mon sergent de peloton était un ancien Navy Seal avec des tournées de combat au Vietnam (ainsi que d'autres endroits non mentionnés pendant ce conflit). À ce jour, j'attribue beaucoup de succès au succès que j'ai eu lorsque je suis entré en service actif après avoir obtenu mon diplôme de ce grand sous-officier. Bien sûr, j'ai subi un bizutage ("Monsieur, pourriez-vous aller à la piscine du moteur et demander au sergent du moteur un outil d'étalonnage du réticule thermique gauche?" – J'ai été envoyé partout jusqu'à ce que je comprenne enfin.) mais après avoir gagné ma vie pour ainsi dire, il a passé beaucoup de temps à enseigner et à encadrer ce chef de Dot et quand j'ai été commissionné, il a pris congé de son travail civil pour venir à la cérémonie de commissionnement pour me féliciter. Je me sentais honoré de l'avoir là. Donc je pense qu'il avait raison. Comme d'autres l'ont commenté, les gens devraient se rappeler que les cadets auxquels vous donnez du mal deviendront en peu de temps les officiers chargés de rédiger vos NCOER, peu importe le fait qu'ils seront également vos chefs lorsqu'ils seront déployés dans un combat. zone (j'ai servi dans la 1st Cav Div pendant Desert Shield et Storm), en d'autres termes, les déchets sont égaux aux déchets. Pour faire une parenthèse humoristique, j'ai mentionné plus tôt que les officiers subalternes de mon unité de réserve traitaient les cadets comme à peine plus que des garçons de courses. Je dois dire que j'ai eu un peu de justification lorsque je suis retourné pour obtenir des dossiers de mon ancienne unité de garde. J'étais maintenant un capitaine de service actif avec un patch sur l'épaule droite (un gros problème à l'époque) et quelques médailles de combat sur la poitrine (pas pour me vanter mais y compris à cause de l'histoire). C'était inestimable de voir l'air de surprise sur le visage de mon ancien XO lorsque je suis entré dans mon ancienne unité lors d'un week-end d'exercice. En raison de la nature des promotions dans la Garde à l'époque, il servait toujours en tant que XO et était toujours un 1er LT. quand je suis entré en portant mes classes A. Je dois admettre que lorsqu'il m'a demandé ce dont j'avais besoin, j'ai probablement eu un peu de plaisir à répondre : « une tasse de café. Crème uniquement. Et faites-le vite Lieutenant ». Maintenant, c'était dit dans la bonne humeur. Et pris comme ça. Mais je suis sûr qu'il s'est senti un peu piqué. De toute façon. Le fait est que l'on ne sait jamais ce qui nous attend, alors j'essaie de traiter tout le monde avec respect, quel que soit son rang ou sa position.


Titres et postes

Capitaine de flotte

Le capitaine de flotte était un titre décerné aux capitaines seniors de Starfleet. C'était une distinction rare, détenue par des capitaines particulièrement distingués. Le titre de capitaine de flotte était détenu par l'ancien Entreprise Capitaine Christopher Pike en l'an 2266. Il a également eu lieu dans les années 2260, par le capitaine Garth, l'un des capitaines les plus décorés de Starfleet et héros de la bataille d'Axanar. ( TOS : " La Ménagerie, Partie I ", " Que les Dieux Détruisent ")

Directeur adjoint

Sloan se faisant passer pour le directeur adjoint des affaires internes

Alors qu'il se faisait passer pour le directeur adjoint des Affaires intérieures, Luther Sloan portait des pépins de capitaine avec une barre d'or les reliant en dessous. ( DS9 : " Inquisition ")

Colonel

Corporel

En 2154, le caporal Askwith de Starfleet périt à l'ambassade de la Terre sur Vulcan. ( ENT : " La Forge ")

Divers

Les épaulettes de l'officier de l'espace

En 2254, le capitaine Christopher Pike, alors qu'il était sur Talos IV, s'imagina comme un marchand d'Orion. Il imagina un officier en uniforme de cérémonie avec lui à la colonie d'Orion portant des épaulettes particulières et de rang inconnu. ( CGU : " La Cage ")

En 2376, Le Docteur à bord Voyageur a brièvement démissionné de sa commission Starfleet. ( VOY : " Virtuose ")

Rangs
Personnel enrôlé Officiers commissionnés Officiers de pavillon
Flotte: CRM Bon de commande CPO MILIEU
CDT
CO
ENS LT JG LT LT CMDR CMDR CAPT FCAPT CDORE RADM VADM SMA FADM
Militaire: PVT
AMN
CPL
LCP
SGT SSGT MSGT
1SGT
2e LT 1er LT CAPT MAJ LT COL COL BRICK GÉNÉRAL MAJEUR LT GEN GEN MARÉCHAL
Prestations de service: Andorien • Bajoran • Cardassien • Ferengi • Humain (CSA • Troisième Reich • UE MACO • USA) • Jem'Hadar • Klingon • Romulien &# 8226 Terre unie/Fédération Starfleet • Vulcain
Univers miroir : Terran Empire Starfleet • Terran Empire MACO
Styles d'uniformes de Starfleet
Par époque : 2140-Début 2160 • Milieu 2160 • 2230 • Fin 2230-2250 • 2250-Début 2270 • Milieu 2270 •
Fin des années 2270-2350 • 2350-2370s • Fin des années 2360-Début des années 2370 • 2370s • Début des années 2380 • Milieu des années 2380 • Années 2390 •
32e siècle
Par type: Tenue de travail décontractée • Vêtements de patient • Uniformes fictifs •
Uniformes alternatifs et parallèles • Uniformes de réalité alternative • Uniformes de l'Empire Terrien
Rubriques connexes: Écusson d'affectation • Fédération bleu • Uniforme et équipement MACO • Décorations Starfleet •
Insigne de Starfleet • Rangs de Starfleet • Terran Empire classe • Xenylon • Uniformes du quadrant Alpha

Commentaire : La structure des rangs nous retient. Il est temps de changer radicalement

/>Les aviateurs saluent lors d'une cérémonie en l'honneur d'un sergent-chef à la retraite. Le major de l'Air Force Kevin Deibler soutient que la structure des grades de l'armée retient la force, d'autant plus qu'elle se prépare à combattre sur les champs de bataille du futur. (Sue Sapp/Armée de l'air)

Pas d'officiers ? Non enrôlé ? Sans blague : cet officier de l'Air Force dit qu'il est temps de classer les militaires en fonction de la façon dont ils peuvent aider à gagner le combat moderne - ou risquer de le perdre.

Note de l'éditeur: Ce qui suit est un article d'opinion. L'auteur n'est pas employé par Military Times et les opinions exprimées ici ne représentent pas nécessairement celles de Military Times ou de son équipe éditoriale.

La structure des grades militaires qui a bien servi notre nation pendant des siècles n'est pas adaptée à nos conflits modernes. Nos forces pourraient subir de lourdes pertes, à la fois sur le champ de bataille et dans la cyber-arène, si des changements ne sont pas apportés – des changements qui élimineraient le fossé entre les officiers enrôlés, entre autres constructions militaires de longue date.

Le développement d'une force centrée sur la position qui permet une progression rapide basée sur le rendement au travail permettra de mieux préserver les vies au combat grâce à un commandement et un contrôle plus efficaces et rationalisés, de garantir que le rang ne remplace pas la compétence et de construire une armée qui garantit que tous les militaires peuvent atteindre leur plein potentiel.

Un tel système surpasserait largement le système militaire actuel, en partie en permettant et en encourageant ceux qui ont le plus de potentiel et d'initiative à s'élever aux plus hauts niveaux de cette hiérarchie évoluée. Les officiers commissionnés, les adjudants et le personnel enrôlé n'existeraient pas dans un modèle centré sur la position. Au sein du ministère de la Défense, il y aurait simplement des soldats, des marins, des aviateurs et des marines.

Au cours de mon service dans l'armée de l'air, à la fois dans le sauvetage au combat et dans le cyberespace, j'ai observé de nombreuses occasions manquées où notre structure militaire a échoué alors qu'un modèle centré sur la position aurait réussi :

  • Au niveau tactique, j'ai personnellement été témoin de conflits dans lesquels un chef d'équipe n'écoutait pas son chef d'équipe parce qu'il n'était responsable que du fait de son statut d'officier. Dans l'environnement de combat, cela a presque coûté la vie aux membres.
  • Au niveau opérationnel, j'ai vu des aviateurs supérieurs enrôlés dépasser de loin les capacités des officiers subalternes dans les cyberopérations, affichant les compétences techniques nécessaires pour comprendre comment atteindre un état final souhaité dans le cyberdomaine.
  • Au niveau stratégique, alors que j'étais assistant d'un général, j'ai vu des chaînes de commandement se chevaucher qui gaspillaient des milliards de dollars, mélangeant le leadership militaire et civil à tous les niveaux dans un processus qui peut étouffer la plupart des innovations avec de la paperasserie.

Les exemples ci-dessus ne sont pas isolés et leur problème sous-jacent était au centre de ma thèse de doctorat. La solution : réalignez les rangs actuels dans une seule hiérarchie et, au lieu de séparer les membres du service en tant qu'officiers, mandats et enrôlés, regroupez-les par fonction dans des groupes tactiques, opérationnels et stratégiques.


Le Marchant

Parmi ceux qui ont cherché à remédier à cela se trouvait le colonel John Le Marchant, un vétéran de la campagne de Flandre des guerres de la Révolution française (1793-1802). Son expérience là-bas lui a fait ressortir les lacunes du corps des officiers britanniques par rapport à leurs alliés autrichiens.

Apparemment, un officier autrichien a décrit l'escrime britannique comme étant des plus divertissantes et rappelant quelqu'un qui coupe du bois - un commentaire qui aurait sans aucun doute agacé n'importe quel officier britannique. Le Marchant a décidé d'y remédier. Après son retour en Angleterre en 1795, il a travaillé avec un forgeron pour concevoir un nouveau sabre de cavalerie légère et a produit un manuel d'escrime. Les deux ont été officiellement adoptés.

Le succès de ce projet, ainsi que ses relations avec des personnes influentes telles que le roi George III et Henry, Lord Paget, comte d'Uxbridge, l'ont amené à développer des plans plus ambitieux pour établir un collège militaire officiel pour fournir une formation aux officiers d'infanterie et de cavalerie. .

Voir cet objet

Major-général John Le Marchant, premier gouverneur du Collège militaire royal, vers 1810


Maison de Massimo

À la tête du syndicat du crime de la noblesse noire se trouve la maison Massimo.
Don Fabrizio Massimo-Brancaccio est le principal propriétaire du Vatican et a une haute autorité sur la mafia sicilienne et possède le clan Corleonisi. Ils possèdent une grande forteresse à Arsoli et un autre château en Campanie. La famille Massimo utilise des lions sur ses armoiries comme Corleone, la Sicile utilise un lion sur son drapeau. La famille Massimo prend fréquemment le nom de Leone qui signifie lion. Brancaccio est un quartier de Sicile où Cosa Nostra est originaire et nommé d'après la famille Brancaccio qui a ensuite fusionné avec la famille Massimo.

La famille Massimo est l'une des plus anciennes familles de Rome et prétend être l'ancienne dynastie Fabii-Maximus. Ils ont probablement une partie de l'ascendance Maximus.

Le pape s'intitule Pontifex Maximus. La Fabian Society communiste utilise le loup déguisé en mouton pour son logo. Fabii comme Fabian.

Le prince Stefano Massimo s'est marié avec la famille britannique Foxwell et il est photographe de mode avec des résidences à Londres. La mère du prince Stefano était l'actrice anglaise Dawn Addams. La famille Massimo de Roccasecca est propriétaire de la Clerkenwell Mafia de Londres, également appelée famille du crime Adams, et copropriétaire de diverses mafias irlandaises. Le quartier de Clerkenwell est connu comme la « Petite Italie » de Londres. Rupert Murdoch, propriétaire de Fox News, est chevalier du Vatican de l'Ordre de Saint-Grégoire. Fox a été secrètement nommé pour Foxwell. Le renard est considéré comme un animal rusé. Fox News est une machine de propagande pour le Vatican. Le prince Valerio Massimo a fondé SCM Capital Partners et une société aérospatiale appelée Auctus Industries avec son associé Duke Edward Spencer-Churchill. La Maison Massimo et d'autres nobles italiens se sont infiltrés au Royaume-Uni et travaillent avec la Maison de Windsor et certains pairs britanniques.

La Maison Massimo est le noyau de la noblesse noire. Ils sont les principaux propriétaires du Saint-Siège.

La reine Maxima des Pays-Bas revendique l'ascendance bourguignonne. Je crois que le baron August von Senarclens de Grancy qui a eu une liaison avec la princesse Wilhelmine de Bade était un parent de la famille Massimo et c'est pourquoi la maison de Hesse a créé le nom Battenberg pour la progéniture présumée de Senaclens qui s'est mariée plus tard avec les familles royales de Russie , l'Espagne, la Suède et l'Angleterre. Le fils de la princesse Marie de Battenberg s'appelait le comte Maximilien et un autre suspect Senarclens était la princesse Maximilane Wilhelmine Auguste Sophie Marie de Hesse. Le Prince Carlo Massimo supervise l'Ordre Souverain Militaire de Malte en tant que Président de l'Association Italienne de l'Ordre de Malte. Histoire complète

Les Médicis étaient une force derrière la Réforme et la Renaissance, chacune une stratégie dans le seul but de saper la tradition catholique afin de pouvoir réintroduire, par la porte arrière, une nouvelle version des doctrines qui inclurait les traditions de l'Ancien Testament à la place des traditions catholiques originales, dans sa forme extrême engendrerait les puritains, méprisants du plaisir et de la liberté exigeant une obéissance absolue sous peine de mort, au Testament de l'Ancien, mettant de côté les doctrines du Nouveau . Ce serait ouvrir la porte à ce que nous souffrons aujourd'hui, les doctrines du Talmud, une horrible doctrine d'hybris qui, pour ceux qui suivent sa licence de faire tout ce qui est interdit par les grandes religions, remplace à la fois l'Ancien et le Nouveau Testament en tant qu'alliance. avec Dieu.

Le premier de la famille à être une figure distincte de l'histoire fut Salvestro dei Medici, qui, en 1378, prit une part active à la révolte des Ciompi, soi-disant parce qu'elle était dirigée par un cardeur de laine (ciompo), un certain Michele di Lando, et parce que la plus grande part était prise par la population, qui tenait les rênes du gouvernement pendant un certain temps et cherchait à obtenir des droits politiques étendus. Mais, bien que Michele di Lando ait été le chef nominal de la révolte, Salvestro dei Medici en était le véritable chef. Ce dernier, bien qu'appartenant aux grandes corporations, avait rejoint les moindres et cherchait à être à leur tête, afin de fonder son propre pouvoir et celui de ses parents en attaquant les Albizzi, qui étaient les principaux hommes de la plus grandes guildes.

Puis, en la personne de Giovanni, fils de Bicci dei Medici (1360 1429), une autre branche de la famille s'éleva et devint dès lors sa branche représentative. En effet, ce Giovanni peut être considéré comme le véritable fondateur de la grandeur médicéenne. Il participa peu aux affaires politiques, mais réalisa une immense fortune par le commerce, établissant des banques en Italie et à l'étranger, qui devinrent entre les mains de ses successeurs les moteurs les plus efficaces du pouvoir politique. Le concile de Constance (1414 – 1118) a permis à Giovanni de Medici de réaliser d'énormes profits. Comme son ancêtre Salvestro, il était un partisan constant des petites guildes de Florence pour saper les guildes supérieures.

Dans ces deux seuls, nous pouvons voir le fait que, dans les Médicis, nous avons une puissante famille de commerçants qui s'apprête à supprimer les lois chrétiennes sur le commerce par usurpation des pouvoirs qui le gouvernaient, et ils ont utilisé leur richesse pour tirer avantage de l'endettement de ceux qu'ils ont généreusement soutenus. qui accéderaient à des postes de pouvoir à part entière. Et ne perdons pas de vue le fait que chez les Médicis le terme guilde, lui-même synonyme de l'art de la franc-maçonnerie, est devenu leur théâtre de prédilection pour imposer leur pouvoir aux gouvernements du peuple. Et d'après les informations à venir dans cette thèse concernant la franc-maçonnerie et Lucifer, et dans le fait que les Médicis étaient la force derrière la Renaissance, je m'attendrais à ce que les représentations existantes des Médicis aujourd'hui soient également la force derrière la franc-maçonnerie aujourd'hui, son symbolisme , sa doctrine, voire son art de la spéculation, après tout si vous êtes au début du monopole bancaire et que vous devenez une grande puissance, vous ne lâcherez jamais prise.

Lorsque la chronologie historique vous voit disparaître comme par magie, il y a une raison pour laquelle il en est ainsi, vous disparaissez lorsque vous détenez le pouvoir et nommez des délégués pour exercer le pouvoir à votre place. Exactement comme les actes de la monarchie britannique d'aujourd'hui qui les gardent hors de la vue de la foule légale, ils règnent mais ne gouvernent pas, ils délèguent le pouvoir à leurs délégués, cela maintient la couronne et la royauté à l'écart du scandale politique parce que c'est leur personnes nommées exerçant une autorité.

À la mort de Giovanni dei Medici en 1429 laissera deux fils, Cosimo (1389-1464) et Lorenzo (1395-1440). De la première est née la branche qui a exercé pendant de nombreuses générations une domination absolue sur la république nominale de Florence, et a donné à l'Italie des papes comme Léon X et Clément VII. A l'extinction de cette lignée aînée au XVIe siècle, la branche cadette dérivée de Lorenzo, frère de Cosme, semble reprendre vie et fournit pendant deux siècles des grands-ducs à la Toscane. Cosimo, surnommé Cosimo l'Ancien, pour le distinguer des nombreux autres portant le même nom, et honoré après sa mort par le titre de Pater patrioe, a d'abord réussi à résoudre l'étrange problème de devenir le souverain absolu d'une république qui était vivement jalouse de sa liberté, sans occuper aucun poste fixe, sans supprimer aucune forme antérieure de gouvernement, et en conservant toujours l'apparence et le comportement d'un simple citoyen. Cette famille est experte en tromperie.

C'est la stratégie employée pour usurper les démocraties aujourd'hui par le corporatisme, également connu sous le nom de fascisme. C'est la représentation du système féodal renaissant à Cluny en Bourgogne vers 909 après JC et lancé et enraciné en Angleterre lors de l'invasion de 1066. Cela a été réalisé par les VI-rois carolingiens (six rois) de l'ombre, l'imitateur de Loki.

Cosimo né en 1389, il avait déjà quarante ans à la mort de son père. Il avait une certaine culture littéraire et, toute sa vie, montra beaucoup de goût et un amour sincère pour les lettres et pour l'art. Mais son père l'avait surtout formé au commerce, pour lequel il avait un goût et une aptitude particuliers. En fait, il se consacra aux affaires jusqu'au jour de sa mort et, comme ses ancêtres, tira un avantage pécuniaire de ses relations amicales avec la cour papale. Il accompagna le pape Jean XXIII au concile de Constance, traita une grande quantité d'affaires dans cette ville et réalisa de très gros gains. Il a ensuite voyagé en Allemagne, et après son retour à Florence a rempli plusieurs missions d'ambassadeur.

Cosimo a utilisé sa position pour manipuler la guerre et s'est rendu compte que quelques bons hommes positionnés à des niveaux de pouvoir opérant pour lui étaient mieux que de posséder les institutions qui gouvernaient, c'est encore le modus operandi de la franc-maçonnerie artisanale. Ayant exercé une influence directe dans l'Église, il était également capable d'exercer une influence en Angleterre. L'utilisation de sa grande richesse lui a permis de fournir de l'argent aux potentats étrangers. Philippe do Comines nous apprend que Cosme fournissait fréquemment à Edouard IV d'Angleterre des sommes s'élevant à plusieurs centaines de milliers de florins. cartel supranational appelé le Comité des 300.

Lorsque Tommaso Parentucelli était encore cardinal, et dans des circonstances nécessiteuses, Cosme lui fit des prêts considérables sans exiger de garanties de paiement. Lors de l'accession du cardinal à la tiare sous le nom de Nicolas V, il était naturellement très bien disposé envers Cosme et employait la banque des Médicis à Rome dans toutes les affaires de la curie, ce qui rapportait d'immenses bénéfices à la maison.

Il semblerait que Cosimo utilise les arts attribués aux Templiers qu'ils ont appris des Perses à l'époque des croisades, soi-disant exterminés lors de la purge de 1307, peut-être dans les Médicis, nous voyons sa réémergence, soutenu par les revendications des Maçonnerie rosicrucienne et d'aujourd'hui qu'ils représentent la force derrière la Renaissance. Cosimo ouvrirait les portes à l'usure et aux intérêts composés en contradiction directe avec le droit canon.

De cela, la Maison Médicis financerait le Vatican au nom des Templiers maçonniques. Ce rôle passerait à la `Maison Fugger‘ puis à la Maison Rothschild.

Nous regardons certainement le joueur de flûte qui est le serpent dans ces forces, revenant pour tenter le cœur de l'homme, et alors que nous sommes témoins de l'état d'aujourd'hui, il y en a beaucoup qui dansent au son du jardin et entre les mains du déchu.

Chercher Lucifer à travers les ordres secrets qui vénèrent son royaume à venir.

Ce qui suit est une collection d'effusions du royaume du monde caché, occulte tout autour de nous, déplaçant le monde vers un nouvel ordre. L'extériorisation de la Hiérarchie est à nos portes.

Il existe de nombreuses preuves que dans de nombreuses formes de pensée moderne - en particulier la soi-disant psychologie de la prospérité permettra de construire et de systèmes de vente à haute pression - la magie noire est simplement passée par une métamorphose, et bien que son nom puisse être changé, sa nature reste la même. .

Manly p Hall, Philosophie symbolique maçonnique, hermétique et rosicrucienne, p.C1 C11

Le yoga, pratique synonyme de philosophie hindoue, signifie joug.
Son but est d'unir l'homme à Brahman le concept hindou de dieu
Caryl Matriciana Dieux du Nouvel Âge p. 18

Dans les cercles de certains chercheurs respectés sur les origines occultes du rock n roll, on pense que John Lennon a été assassiné après une interview avec un animateur de radio dans laquelle il a commencé à expliquer qu'il avait réalisé comment les Beatles avaient été utilisés pour programmer les années 1960. sous-culture basée sur l'expérience du LSD, pour introduire les philosophies orientales selon les doctrines théosophiques directement en occident pour créer le mouvement new age, à partir duquel engendrera la religion mondiale unique et sanctifiera les politiques de taxation climatique du Comité des 300. Que cette C'est la raison pour laquelle peu de temps après cet entretien, il a été abattu et tué. Ce qui suit prend en charge cette

Le but traditionnel de l'ashram indien a toujours été d'enseigner aux gens comment mourir par la méditation Yoga. Ce n'est que depuis les années 1960 que les jeunes occidentaux inspirés des Beatles ont inondé les ashrams, assis envoûtés aux pieds des Gurus.
Caryl Matriciana Dieux du Nouvel Âge p. 144

Le mouvement New Age doit être compris comme l'un des soulèvements à la croissance la plus rapide de la puissante illusion de la fin des temps qui se produit dans le monde d'aujourd'hui.

En fait, il s'est développé avec une diversification explosive au cours des trois dernières décennies dans une bien plus grande mesure que beaucoup ne le pensent.

La croissance rapide d'aujourd'hui du phénomène New Age n'est rien de moins qu'une branche majeure de la montée des forces de l'Antéchrist dans les derniers jours. C'est dans ce contexte que l'on voit les regards les plus pénétrants dans les plus grandes déceptions et dangers du mouvement.
Randall N. Baer, ​​Inside the New Age Nightmare p.79.

Le philosophe français Dennis De Rougement alors qu'il assistait à un rassemblement hitlérien a été décrit comme l'ayant affecté ainsi :

De Rougement a indiqué que malgré sa tentative rigoureuse de rester détaché du spectacle qui se déroulait devant lui, il a été involontairement entraîné dans le vortex de l'adulation hystérique de la foule envers Adolf Hitler. Ce n'est qu'à force d'une détermination surhumaine, a déclaré le philosophe français, qu'il a pu retrouver son équilibre devant la présence envoûtante du génie maléfique d'Hitler.
Jewish Exponent, 3 octobre 1996, article : Incapable de résister au Führer.

On dit aussi de Dennis De Rougement qu'il déclara :

Certains croient, pour avoir éprouvé en sa présence un sentiment d'horreur et une impression de pouvoir surnaturel dont il est le siège, de trônes, de dominions et de pouvoirs

Par quoi saint Paul entendait ces esprits hiérarchiques qui peuvent descendre dans n'importe quel mortel ordinaire et l'occuper comme une garnison.

Ce que je dis serait la moins chère des bêtises romantiques si ce n'était que ce qui a été établi par cet homme ou plutôt à travers lui est une réalité qui est une des merveilles de ce siècle.
Philosophe français Dennis De Rougement

L'illuminisme est vraiment la religion d'un Lucifer mythique bienveillant et non de Satan. Il est déguisé en idéalisme politique, déterminé à éradiquer la religion et les monarchies en général, et le christianisme en particulier, et à prendre le contrôle mondial d'un Commonwealth de nations doté d'une démocratie universelle.

Pour les sociétés secrètes, Lucifer est toujours dépeint comme un dieu bienveillant et épris de paix avec rien d'autre que les meilleures intentions pour la race humaine.

Chez les lucifériens, Dieu est considéré comme mauvais, essayant de garder la connaissance loin de l'homme. Le même scénario s'est répété dans le jardin d'Eden lorsque le serpent a expliqué à Adam et veille que Dieu ne voulait pas qu'ils aient des connaissances qui les rendraient sages.
Extrait du livre de William T Still, New World Order p. 40

Lucifer le Fils du Matin est-ce lui qui porte la lumière ? n'en doute pas
Morale d'Albert Pike et dogme du rite écossais ancien et accepté de la franc-maçonnerie p.321.

“Pour les initiés, ce [Satan] n'est pas une personne, mais une force créée pour le bien, mais qui peut servir pour le mal. C'est l'instrument de la liberté ou du libre arbitre.”

Ils représentent cette force, qui préside à la génération physique sous la forme mythologique et cornue du dieu Pan, de là est venu le bouc du Sabbat, frère du serpent antique, et le porteur de lumière ou phosphore, dont les poètes ont fait le faux Lucifer de la légende.”

Albert Pike …… Morale et Dogme du Rite Écossais Ancien et Accepté de la Franc-Maçonnerie p.200.

« La religion maçonnique devrait être, par nous tous initiés de haut degré, maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne.

Si Lucifer n'était pas dieu, Adonay (sic) dont les actes prouveraient sa cruauté, sa perfidie et sa haine de l'homme, sa barbarie et sa répulsion pour la science, Adonay et ses prêtres le culmineraient-ils ?
Oui Lucifer est dieu, et malheureusement Adonay est aussi dieu.
Car la loi éternelle est qu'il n'y a pas de lumière sans ombre, pas de beauté sans laideur, pas de blanc sans noir, car l'absolu ne peut exister que comme deux dieux, dl'obscurité étant nécessaire pour que la lumière lui serve de repoussoir, comme le piédestal est nécessaire à l'État.
Ainsi la doctrine du satanisme est une hérésie et la vraie et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer, l'égal d'Adonay mais Lucifer et dieu, Dieu de la Lumière et Dieu du Bien, lutte pour l'humanité contre Adonay, le Dieu des Ténèbres et Le mal.”

Albert Pike Morals and Dogma of the Ancient and Accepted Scottish Rite of Freemasonry p.217 Cité à nouveau par William Shnoebelen dans Masonry Behind the Light p.58-59

“Lorsque le maçon apprend que la clé du guerrier sur le bloc est l'application correcte de la dynamo du pouvoir vivant, il a appris le mystère de son métier.
Les énergies bouillonnantes de Lucifer sont entre ses mains et avant qu'il ne puisse avancer et s'élever, il doit prouver sa capacité à appliquer correctement son énergie.

Manly P Hall Les clés perdues de la franc-maçonnerie p.48

Car tu [Lucifer] as dit dans ton cœur,
Je monterai au ciel,
J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu :
je m'assiéra aussi sur la montagne de l'assemblée,
Dans les flancs du nord :
Je monterai au-dessus des hauteurs des nuages
je serai comme le plus haut
Esaïe 14 :13-14

Ce faisant, Lucifer a décidé de détruire le monothéisme pour être remplacé par de nombreux cultes et ordres introduisant ainsi le polythéisme et de nombreux dieux donnant à ses cohortes une place dans sa cour.
Et pas étonnant : car Satan lui-même est transformé en ange de lumière [dans le cœur des hommes].
Ce n'est donc pas une grande chose si ses ministres se transforment aussi en ministres de justice :
Dont la fin sera selon leurs œuvres [ainsi aussi ceux qui suivent la fausse doctrine]
2 Corinthiens 11 :14-15

Le luciférianisme dans les ordres catholiques
Car le Fils de Dieu s'est fait homme pour que nous devenions Dieu
Le Fils unique de Dieu, voulant nous faire participer à sa divinité, a assumé notre nature,
Afin qu'il, fait homme, fasse de l'homme des dieux.
Catéchisme de l'Église catholique p.116

Alors je pourrai marcher triomphalement. Comme un Dieu,
à travers les ruines de leur royaume.
Chacun de mes mots est feu et action.
Ma bête est égale à celle du créateur.
Karl Marx cité dans Marx et Satan par le révérend Richard Wurmbrand p.13

Les vapeurs infernales s'élèvent et remplissent le cerveau.
Jusqu'à ce que je devienne fou et que mon cœur soit complètement changé.
Voir cette épée
Le prince des ténèbres me l'a vendu aussi.
Pour moi, il bat le temps et donne les signes.
De plus en plus hardiment je joue la danse de la mort.
Karl Marx cité dans Marx et Satan par le révérend Richard Wurmbrand p.15

Ainsi le ciel j'ai perdu.
Je le sais très bien.
Mon âme, une fois fidèle à Dieu.
Est choisi pour l'enfer.
Karl Marx cité dans Marx et Satan par le révérend Richard Wurmbrand p.22

La noblesse noire ou l'aristocratie noire (en italien : “nobiltà nera” ou “aristocrazia nera”) sont des familles aristocratiques romaines qui se sont rangées du côté de la papauté sous le pape Pie IX après l'entrée de l'armée savoyarde du royaume d'Italie. le 20 septembre 1870, renversa le pape et les États pontificaux, et s'empara du palais du Quirinal et de tous les nobles anoblis par la suite par le pape avant le traité du Latran de 1929. Pendant les 59 années suivantes, le pape s'est confiné à la Cité du Vatican et a prétendu être prisonnier au Vatican pour éviter de donner l'impression d'accepter l'autorité du nouveau gouvernement et de l'État italiens. Les aristocrates qui avaient été anoblis par le pape et étaient autrefois sujets des États pontificaux, y compris les membres les plus anciens de la cour pontificale, ont gardé les portes de leurs palais à Rome fermées pour pleurer l'emprisonnement du pape, ce qui les a conduits à être appelé la “Noblesse Noire”.

Malgré son nom relativement récent, la noblesse noire existait depuis des siècles, originaire de la classe baronnie de Rome et des familles puissantes qui ont déménagé à Rome pour bénéficier d'un lien familial avec le Vatican. Ceux-ci ont soutenu les papes dans la gouvernance des États pontificaux et dans l'administration du Saint-Siège. De nombreux membres des familles de la noblesse noire sont également devenus des membres du clergé de haut rang et même des papes. Les familles de la noblesse noire (en l'occurrence les familles dont les ancêtres comprenaient des papes) encore existantes comprennent notamment les Colonna, Massimo, Orsini, Pallavicini, Borghese, Odescalchi et Ludovisi. famille Schiaratura. Les principales familles papales éteintes comprennent les Savelli, les Caetani, les Aldobrandini et les Conti. Les membres célèbres des familles de la noblesse noire incluent Eugenio Pacelli, qui devint plus tard le pape Pie XII, Ernesto Pacelli, un financier important et Prospero Colonna, maire de Rome.
Colonna, Orsini, Sacchetti, Massimo, Patrizi Naro Montoro, Serlupi Crescenzi), i Gaetani, Ruspoli, Radini Tedeschi, Borghese, Chigi, Gabrielli, Guglielmi, Lancellotti, Aldobrandini, Pallavicini, Odescalchi, Altieri, le Guardie Nobili (venir gli Acqua) , i Camerieri Segreti, i Parafrenieri Pontifici, i Sediari Pontifici e le altre che nel corso dei secoli avevano ricevuto dal romano Pontefice titoli o altri privilegi, come i Torlonia, Theodoli (m.si di baldacchino), Soderini (conti di baldacchino), Mazzetti di Pietralata, Del Gallo di Roccagiovine, Senni, Ricci Parracciani, Lepri, Rocchi, Bufalari, Datti, Pietromarchi, Pacelli, Tuccimei, Cantuti di Castelvetri
Boncompagni Ludovisi, Ottoboni, Caetani, Cesarini Sforza, Doria Pamphilj, Ruspoli, Sciarra, Schiaratura, Lovatelli, rami degli Odescalchi e dei Pallavicini.

Remarques
[XX] Transcription de l'interview de Norman Dodd
[1] On prétend que les Aldobrandini sont une famille noble italienne de Florence. (Juste à partir de la phrase suivante, nous pouvons voir qu'ils étaient en fait liés aux lignes romaines par le mariage et non par le mariage.) Ses fortunes romaines ont été faites lorsque Ippolito Aldobrandini est devenu pape sous le nom de pape Clément VIII. Il arrangea le mariage qui liait les Aldobrandini à la famille romaine de Pamphili. De plus, ils étaient également liés à des alliances matrimoniales avec les Farnèse (Ranuccio I, duc de Parme, avait épousé Margherita Aldobrandini) et Borghese (puisque Olimpia Aldobrandini a épousé Paolo Borghese).

La famille prête également son nom à la Villa Aldobrandini sur la colline du Quirinal. La famille Aldobrandini, ayant atteint l'apogée de ses pouvoirs lorsque Ippolito Aldobrandini devint le pape Clément VIII (1592-1605), commença la construction de la villa. En 1600 Clément VIII acquit les Orti Vitelli sur la colline du Quirinal et en 1601 fit don de la propriété à son neveu le cardinal Pietro Aldobrandini.Les anciens bâtiments de la famille Vitelli ont été démolis et la construction de la nouvelle villa et du jardin adjacent a commencé. La villa n'a jamais été le siège de la famille car la famille Aldobrandini possédait des résidences encore plus splendides ailleurs à Rome. La villa de la colline du Quirinal servait essentiellement aux cérémonies.

Plus célèbre était la Villa Aldobrandini à Frascati. Également connu sous le nom de Belvédère pour son emplacement charmant surplombant toute la vallée jusqu'à Rome, il a été reconstruit sur ordre du cardinal Pietro Aldobrandini, neveu du pape Clément VIII sur un édifice préexistant construit par le prélat du Vatican Alessandro Rufini en 1550 La villa, alignée avec la cathédrale le long de son avenue axiale qui se poursuit à travers la ville sous le nom de Viale Catone, a été reconstruite sous sa forme actuelle par Giacomo della Porta de 1598 à 1602, puis complétée par Carlo Maderno et Giovanni Fontana. La villa présente une imposante façade du XVIIe siècle et quelques autres caractéristiques architecturales et environnementales intéressantes, telles que l'ordre de la double galerie sur la façade arrière, les volées en forme de spirale, la grande exèdre du théâtre d'eau et le magnifique parc. À l'intérieur, il y a des peintures d'artistes maniéristes et baroques tels que les frères Zuccari, Cavalier D Arpino et Domenichino. Dehors, il y a une porte monumentale de Carlo Francesco Bizzacheri (début du XVIIIe siècle).
http://en.wikipedia.org/wiki/Aldobrandini

[2] Les Médicis
Cet article est tiré de l'Encyclopaedia Brittanica 9th Edition, 1875. La plupart des lecteurs ici savent qu'il s'agit de la dernière Encyclopaedia Brittanica publiée avant que les Rockefeller ne l'achètent.

[3] Epée Mitre et Cloître, La Noblesse et l'Église en Bourgogne, 980-1198, Constance Brittain Bouchard, 1987

Mots clés : Albert Pike, Aldobrandini, Caryl Matriciana, Cinzio-Aldobrandini, Comité des 300, Constellation Alde-Baeran, de Medici, Dennis De Rougement, Freemasonry, Giovanni dei Medici, Lucifer, Manly p Hall, Paolo Borghese, Pater patrioe, Perseus, Randall N. Baer, ​​Renaissance, Rév. Richard Wurmbrand, Salvestro dei Medici, les Beatles, la famille Vitelli, William T Still


Voir la vidéo: Les Romains - De la Préhistoire à lAntiquité - Quelle Histoire (Décembre 2021).