Podcasts sur l'histoire

Chronologie d'Utique

Chronologie d'Utique

  • c. 1101 AEC

    Date de fondation traditionnelle de la colonie phénicienne d'Utique par Sidon (ou Tyr).

  • 309 AEC - 308 AEC

    Agathocle de Syracuse fait campagne avec succès en Afrique du Nord en battant les armées carthaginoises et en prenant Utique et Hippacra.

  • 264 AEC - 241 AEC

  • 218 AEC - 202 AEC

  • 204 AEC - 203 AEC

    Scipion l'Africain remporte deux batailles et assiège Utique en Afrique du Nord.

  • 149 AEC - 146 AEC

  • 146 AEC

    Utique devient la capitale de la province romaine d'Afrique.


Chronologie d'Utica - Histoire

Si vous connaissez des informations sur cette ville natale, telles que l'origine de son nom ou des informations sur son histoire, veuillez nous en informer en remplissant le formulaire ci-dessous.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur cette page, veuillez visiter les catégories suivantes de la Page Jaune pour vous aider dans votre recherche.

Catégories de pages jaunes courantes pour Utica, Michigan

Antiquités
Historique
Les archives
Musée
Cimetières d'archives publiques
Galeries

A2Z Computing Services et HometownUSA.com n'offrent aucune garantie quant à l'exactitude des informations publiées sur notre historique ou nos pages et discussions. Nous recevons des bribes d'anecdotes et d'histoire du monde entier et les plaçons ici uniquement pour leur valeur de divertissement. Si vous pensez que les informations publiées sur cette page sont incorrectes, veuillez nous le faire savoir en rejoignant les discussions.

Un peu sur notre Histoire, anecdotes et faits pages, maintenant nos forums de discussion.

Ces pages sont remplies de soumissions de résidents des villes natales, donc si certaines d'entre elles sont un peu légères du côté de l'information, cela signifie simplement que les gens ne nous ont pas encore envoyé grand-chose. Revenez bientôt, car nous en ajoutons constamment plus sur le site.

Les types d'historique que vous pouvez trouver sur ces pages incluent des éléments tels que le histoire météorologique locale, histoire amérindienne, histoire de l'éducation, chronologie de l'histoire, histoire américaine, histoire afro-américaine, histoire des États-Unis, histoire du monde, histoire d'Halloween, histoire de Thanksgiving, histoire de la guerre civile et images de la guerre civile, femmes dans la guerre civile, et Batailles de la guerre civile.

Les anecdotes peuvent inclure casse-tête, anecdotes inutiles, questions d'anecdotes, anecdotes musicales, anecdotes de Noël, anecdotes de Thanksgiving, anecdotes de Pâques, anecdotes d'Halloween, jeux en ligne gratuits, jeux-questionnaires, et plus.

Les faits énumérés sur les pages peuvent être faits inutiles, faits étranges, faits étranges, faits aléatoires, faits de Noël, faits de Thanksgiving ou tout simplement faits amusants.

Généalogie est également le bienvenu et affiché sur ces pages car il joue un rôle important dans l'histoire de plusieurs de nos communautés. Alors si vous cherchez généalogie gratuite, informations sur l'arbre généalogique, citations familiales, actes de décès, actes de naissance, recherche de famille, ou tout type de histoire familiale ou généalogie, C'est un excellent endroit pour commencer.

Menu de saut rapide d'Utica, Michigan
Voyager Utica, Michigan Hôtel et guide de voyage, location de voitures, billets d'avion et forfaits vacances
Déménagement Immobilier à Utica, Michigan, Vendre une maison à Utica, Acheter une maison à Utica, Appartements à Utica, Michigan
Informations commerciales Utica, pages jaunes consultables du Michigan, liens locaux, guide d'achat automatique, emplois et emplois
Nouvelles Utica, Michigan News, communiqués de presse, événements et petites annonces,
Informations sur la communauté Pages blanches d'Utica, Michigan, démographie, billetterie pour les événements majeurs, calendrier communautaire, carte interactive d'Utica, Michigan
Petites annonces, histoire et anecdotes, forums communautaires, galeries de photos

Si vous souhaitez créer un lien vers cette ville natale, veuillez copier le texte suivant et le coller sur votre site Web :


Homicide de l'adolescente d'Utica Bianca Devins: une chronologie des événements

Une chronologie des événements entourant la mort de l'adolescente d'Utica, Bianca Devins, selon un communiqué de presse écrit par le département de police d'Utica.

UTICA, N.Y. - Une chronologie des événements entourant la mort de l'adolescente d'Utica, Bianca Devins, selon un communiqué de presse écrit par le département de police d'Utica.

*Notez que les détails de cet article sont des allégations dans le cadre de l'enquête d'UPD.

Mai 2019 - Environ 2 mois avant l'homicide d'Utica

Brandon Clark, 21 ans de Cicero, et Bianca Devins, 17 ans d'Utica – récemment diplômés de l'école secondaire Proctor, se sont rencontrés sur Instagram (réseaux sociaux) où ils ont noué une relation. Ils ont discuté sur Instagram, avant que leur relation ne devienne intime. Ils ont passé du temps ensemble et ont été présentés avec leurs familles respectives.

Samedi 13 juillet 2019 - 19h

Clark et Devins sont allés à un concert à New York, arrivant vers 19h30, et ils ont quitté la salle de concert peu après 22h. retourna à Utique. La police pense qu'une sorte de dispute entre les deux a commencé qui a précipité l'incident qui a suivi.

Dimanche 14 juillet 2019 - Tôt le matin

Au petit matin du dimanche de Boilermaker, les deux hommes sont rentrés à Utica et se sont rendus à Poe Street, où la police aurait trouvé les deux victimes. L'enquête a révélé que la dispute a progressé jusqu'à ce que Clark prenne un grand couteau à manche noir et l'utilise pour poignarder Devins, causant finalement sa mort.

A cette époque, on ne sait pas pourquoi Clark et Devins étaient sur Poe Street.

Dimanche 14 juillet 2019 - Suite au décès de Devins

Pendant le temps qui a suivi sa mort, Clark aurait pris des photos de Devins et distribué les photos de son cadavre sur Discord, une plate-forme de médias sociaux pour la "communauté des jeux". Discord est spécialisé dans la communication textuelle, image, vidéo et audio entre les utilisateurs d'un canal de discussion.

Les membres de la plate-forme Discord ont visionné les images et les messages présumés de Clark et ont contacté le service de police d'Utica.

Dimanche 14 juillet 2019 - 7h20

Oneida County 911 Dispatch a reçu de nombreux appels les informant qu'un homme avait publié sur un site de médias sociaux qu'il avait tué sa petite amie et menaçait de se faire du mal.

Clark a ensuite appelé le 911 lui-même et a fait des déclarations incriminantes concernant l'homicide. Il faisait également allusion au fait qu'il allait se faire du mal.

Dimanche 14 juillet - Quelque temps avant 8 h

La police d'Utica a localisé l'emplacement de Clark jusqu'à Poe Street à Utica et a trouvé Clark allongé sur le sol à côté d'un SUV noir.

Le premier officier arrivé sur les lieux s'est approché de Clark, et presque immédiatement, il a commencé à se poignarder dans le cou avec un couteau. L'agent a demandé des soins médicaux d'urgence et les pompiers d'Utica sont arrivés peu de temps après.

Après avoir tenté de se faire du mal, la police a déclaré que Clark s'était allongé sur une bâche verte qui était sur le sol à une certaine distance. L'agent a immédiatement remarqué des cheveux bruns qui dépassaient de sous la bâche et a demandé où se trouvait Devins. Clark aurait dit à l'officier qu'elle était sous la bâche et aurait sorti son téléphone portable. C'est à ce moment-là que la police pense que Clark a pris des auto-photographies de lui-même allongé sur le cadavre de Devins.

Dimanche 14 juillet - Suite à l'arrivée d'UPD sur les lieux

D'autres officiers sont arrivés en quelques minutes, et ils ont pu engager et désarmer Clark. Après une brève bagarre, ils l'ont placé en garde à vue et l'ont emmené dans un hôpital local où il a subi une intervention chirurgicale. Bien que ses blessures aient été considérées comme graves, il devrait survivre.

Lundi 15 juillet - 13h

La police a confirmé le nom de la victime : Bianca Devins, 17 ans d'Utica, NY.

Lundi 15 juillet - Environ 16 h

Le district scolaire de la ville d'Utica a publié une déclaration concernant le décès du récent diplômé et offrira des services de conseil aux personnes touchées.

Lundi 15 juillet - Un peu avant 17 h

La police a confirmé que les images publiées des blessures de Devins et de Clark étaient authentiques et se sont produites au moment de l'incident. Ils disent qu'ils travaillent activement avec les différentes plateformes de médias sociaux utilisées pour partager les images.

La famille a publié une déclaration concernant la mort de Bianca Devins.

La police a également nommé le suspect : Brandon Clark, 21 ans, a une adresse actuelle à Bridgeport, NY.

Lundi 15 juillet - 19h

WKTV a appris que Brandon Clark a été officiellement inculpé de la loi pénale de l'État de New York 125.25, meurtre au deuxième degré, un crime de classe A-1. Il a été interpellé et se trouve actuellement dans la prison du comté d'Oneida.

Lundi 15 juillet - 20h

Friends of Devins a utilisé les médias sociaux pour organiser une veillée aux chandelles lundi soir en l'honneur de Devins, au coin de Parkway et Oneida Street à Utica.

Le service de police d'Utica souhaite que le public sache :

Le service de police d'Utica prend au sérieux les infractions et les allégations de violence domestique. Nous cherchons à être à l'avant-garde pour aider les victimes et leurs familles et prévenir ces actes. Nous demandons au public que si vous ou quelqu'un que vous connaissez êtes affecté, veuillez contacter le service de police d'Utica au 315 735 3301 et demander notre unité de violence domestique.

Cet incident s'est produit alors que la Boilermaker 15K Road Race était sur le point de commencer, et en tant que tel, le départ de la course a dû être retardé d'environ 20 minutes. Cet événement n'avait aucune affiliation avec la course, et aucun participant à la course n'a été impliqué ou affecté de quelque façon que ce soit. Nous remercions le personnel et les bénévoles du Chaudronnier pour leur aide, et remercions les coureurs pour leur patience et leur compréhension lors de l'incident.


Utique

UTICA, centre commercial et industriel de la vallée de la Mohawk dans le centre de l'État de New York population (2002) 59 684, population juive estimée à 1 100. La ville et sa population juive ont décliné depuis les années 1970, le déclin des Juifs a été proportionnellement plus important. Utica a été colonisée pour la première fois en 1786. Le premier Juif à en faire sa maison était probablement Abraham Cohen, qui y a amené sa famille en 1847 de Pologne, la patrie de presque tous les premiers colons juifs d'Utica. En 1848, la première synagogue, Beth Israel, a été établie avec 20 familles et en 1871, il y avait au moins 225 chefs de famille juifs. Les vagues d'immigrants russes et polonais dans les années qui ont suivi 1870 ont porté le nombre de Juifs à 2 517 en 1920. La plupart des premiers colons juifs étaient des colporteurs, tandis que de nombreux immigrants d'après 1870 ont commencé comme ouvriers. Les colporteurs se sont généralement lancés dans la vente en gros ou se sont diversifiés dans de nouvelles entreprises, et après 1915, les Juifs ont commencé à entrer dans les professions. Peu de Juifs d'Utican sont devenus riches, mais parmi ceux qui l'ont fait, plusieurs ont atteint une notoriété nationale, comme Miles Rosenberg, président de la chaîne Miles Shoe Store, et David Bernstein, vice-président de la société de théâtre Loew&# x0027s. À partir des années 1930, les Juifs ont commencé à s'intéresser de plus en plus activement aux organisations civiques locales. Entre 1904 et 1958, 22 Juifs ont occupé des fonctions politiques, dont le juge d'État H. Myron Lewis.

Les Juifs d'Utica ont généralement suivi le judaïsme traditionnel. Congregation House of Jacob, fondée en 1870, a amené à Utica son premier rabbin ordonné, Moses Reichler, en 1897. Une tentative d'établir un temple réformé en 1903 s'est soldée par un échec, mais en 1919 Temple Beth El, une synagogue conservatrice, a été fondée avec le rabbin Reuben Kaufman à sa tête. Au cours du premier quart du 20 e siècle, les Juifs servaient leurs besoins sociaux à travers des loges fraternelles, un YMHA et YWHA et un cercle d'ouvriers&# x0027s (1892). Des sections locales de plusieurs organisations telles que Hadassah (1917) et l'Organisation sioniste d'Amérique (1938) ont été formées et les Juifs ont contribué à la guerre mondiale je fonds de secours, l'Appel juif unifié et d'autres organismes de bienfaisance. A l'initiative du rabbin S. Joshua Kohn du Temple Beth El, un Conseil communautaire juif fut organisé en 1933 pour superviser et unifier les nombreuses fonctions de la communauté juive. Un centre communautaire juif a été fondé en 1955 et après 1949, les affaires de la communauté ont été enregistrées dans le Nouvelles de la communauté juive. Au début du 21 e siècle, la communauté soutenait encore trois synagogues Temple Beth El, Temple Emanu-El (Réforme), et la Congrégation Zvi Jacob qui est orthodoxe.

BIBLIOGRAPHIE:

S.J. Kohn, Communauté juive, d'Utique, 18471948 (1959).

Sources: Encyclopédie Judaica. © 2008 Le Groupe Gale. Tous les droits sont réservés.


Chronologie du Collège d'Utica

UC lance la phase publique de sa campagne complète Achieve: A New Dream, A New Era avec une célébration de gala sur le campus. Pour plus d'informations, visitez www.utica.edu/achieve.

31 août

UC inaugure la phase II de son complexe scientifique et technologique, l'installation de pointe qui abritera les programmes renommés d'études sur la criminalité économique et la justice du Collège.

Septembre

Une cérémonie d'inauguration a eu lieu pour la nouvelle résidence, Bell Hall. Le bâtiment de cinq étages porte le nom de sa cloche en bronze antique et contient 113 espaces de vie pour les étudiants, principalement dans des chambres individuelles de style cluster. Bell Hall devrait ouvrir ses portes en août 2005.

Août

Judith Kirkpatrick, ancienne doyenne de la Texas Wesleyan University School of Arts and Sciences, a succédé à Mary Lee Seibert en tant que vice-présidente des affaires académiques et doyenne de la faculté de l'Utica College. Kirkpatrick apporte avec elle près de 25 ans d'expérience en administration et en enseignement dans l'enseignement supérieur.

Larry Platt '86, rédacteur en chef du Philadelphia Magazine, a prononcé le discours de collation des grades à partir de la 58e année universitaire à Utica College. La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu au Harold T. Clark Jr. Athletic Center. Des remarques supplémentaires ont été faites par le vice-président aux affaires étudiantes et le doyen des étudiants.

U.S. News and World Report a classé l'Utica College n°12 dans l'ensemble et n°8 dans la catégorie Best Value parmi les collèges complets de premier cycle du Nord dans son guide annuel des meilleurs collèges américains. UC a amélioré sa position dans les deux catégories par rapport au guide de l'année dernière, qui plaçait Utica n ° 15 dans les meilleures écoles et n ° 9 dans le meilleur rapport qualité-prix.

16 mai

L'UC a tenu son 55 e lancement le dimanche 16 mai dans l'auditorium commémoratif d'Utica. Le membre du Congrès Sherwood Boehlert '61 a prononcé le discours d'ouverture et a reçu un doctorat honorifique en droit. Charles Gaetano a également reçu un doctorat honorifique en droit tandis que Joseph Furgal a reçu un doctorat honorifique en lettres humaines à titre posthume. Joan Kay, professeure agrégée et directrice des loisirs thérapeutiques, a reçu le Dr Virgil Crisafulli Distinguished Teaching Award. Kimberly Bramley de Clarks Mills, N.Y., Diane Moran de Whitesboro, N.Y., ont été respectivement nommées major de promotion et salutatorian.

Sharon Kanfoush, professeure adjointe de géologie à l'Utica College, a reçu une subvention de 43 787 $ de la National Science Foundation (NSF) à l'appui de ses recherches sur les débris des radeaux de glace dans l'Atlantique Sud-Est et les océans Indien. La bourse soutiendra la recherche de Kanfoush et de deux étudiants de premier cycle de l'UC avec lesquels elle travaillera.

Avril

La série de conférences sur les programmes d'affaires à l'Utica College a parrainé « Une conversation avec le procureur général de l'État de New York, Eliot Spitzer ». Spitzer, diplômé en 1981 de l'Université de Princeton et diplômé en 1984 de la faculté de droit de Harvard, a discuté des problèmes et répondu aux questions concernant l'État de New York dans le hall de la bibliothèque. Spitzer est devenu le 63e procureur général de New York en janvier 1999.

Mars

Utica College a été invité par le gouvernement albanais à organiser une école de terrain archéologique internationale au parc national de Butrint, dans le sud-ouest de l'Albanie. Utica College était la seule institution américaine invitée à développer des programmes éducatifs et culturels.

L'Utica College et le Department of Homeland Security (DHS) ont lancé un certificat d'études supérieures en évaluation des risques de sécurité intérieure. Le programme combinait des cours dispensés à l'Office of National Risk Assessment, situé dans la région de Washington D.C., avec une composante d'apprentissage à distance.

Le Dr James B. Garvin, scientifique principal des programmes d'exploration martienne et lunaire de la NASA depuis 1984, et l'astronaute Kenneth Cockrell, ont rejoint le représentant américain Sherwood Boehlert en tant que participants à la 26 e foire scientifique régionale annuelle de l'Utica College.

Le conseil d'administration de l'Utica College a approuvé un taux de scolarité de 20 980 $, soit une augmentation de 5 pour cent, pour l'année universitaire 2004-05. L'augmentation des frais de scolarité permettra à l'institution d'étendre ses services à l'éducation des étudiants et d'aider à mettre en œuvre plusieurs initiatives, a déclaré le président Todd S. Hutton.

Février

Des plans ont été annoncés pour offrir une nouvelle maîtrise en administration des affaires en gestion de la criminalité économique et de la fraude à partir de l'automne 2004. Ce programme offre aux étudiants l'occasion d'apprendre des concepts, des méthodologies et des outils spécifiques qui les aideront à gérer des projets et des programmes technologiques complexes tout en identifiant et prévention des délits économiques.

L'organisation nationale America's Promise: The Alliance for Youth a désigné le programme de partenariats pour la liberté des jeunes universitaires du Collège Utica (LPP) comme communauté de promesse prioritaire. Le programme a été reconnu pour avoir tenu les « cinq promesses » de l'organisation envers les enfants et les jeunes.

Des plans ont été annoncés pour offrir une nouvelle maîtrise en administration des affaires en comptabilité professionnelle à partir de l'automne 2004. Les étudiants auront une large exposition à diverses disciplines commerciales, notamment la gestion, le comportement organisationnel, l'économie, les statistiques et la finance.

Janvier

Le Hamilton College et le Utica College ont reçu conjointement une subvention de 46 000 $ sur trois ans par l'intermédiaire du Center for Intergenerational Learning de l'Université Temple pour aider les immigrants plus âgés et les réfugiés de la vallée de la Mohawk à s'engager plus activement dans leur communauté et à obtenir la citoyenneté américaine. Le financement soutient les efforts combinés des deux collèges pour reproduire le projet SHINE (étudiants aidant à la naturalisation des aînés) dans la région d'Utica.

Le projet d'histoire du Collège Utica a été sélectionné pour participer à l'échange de pratiques efficaces du Conseil par le Conseil des collèges et universités indépendants (CIC) et son unité de subvention, le Consortium pour l'avancement de l'enseignement supérieur privé (CAPHE). Le projet se termine par la publication d'un journal présentant les recherches originales des étudiants et une conférence publique sur l'histoire locale.

Novembre

Le président du Collège Utica, Todd S. Hutton, était l'un des 10 présidents de collège et d'université qui ont participé à un symposium sur les arts libéraux et les affaires au Collège Elmhurst à Elmhurst, dans l'Illinois. Le symposium a été conçu pour réunir des dirigeants de la communauté des entreprises et des établissements d'enseignement supérieur indépendants. travailler ensemble pour soutenir le leadership des collèges, faire progresser l'excellence institutionnelle et améliorer les contributions de l'enseignement supérieur privé à la société.

Le professeur du Collège Utica, Theodore Orlin, a dispensé une formation aux défenseurs des droits de l'homme lors de l'atelier national d'éducation aux droits de l'homme à Mumbai. L'atelier de cinq jours a abordé les questions et les problèmes des droits de l'homme auxquels l'Inde est confrontée et a fourni une formation d'expert aux défenseurs des droits de l'homme d'Inde, du Bangladesh et de Thaïlande.

Le Collège offrira une nouvelle maîtrise ès sciences en éducation spécialisée pour l'année 2004. Le diplôme est conçu pour améliorer les compétences pédagogiques nécessaires à un enseignement efficace pour les enfants et les jeunes souffrant de handicaps mentaux et/ou physiques.

Le membre du Congrès américain Sherwood L. Boehlert et le président du Collège Utica Todd S. Hutton ont annoncé les détails du financement fédéral de 1,25 million de dollars que le représentant Boehlert a obtenu pour le centre scientifique et technologique du Collège pour l'année 2004. Le projet de 18 millions de dollars fournira plus de 100 000 pieds carrés d'espace de classe et de laboratoire neufs et rénovés.

2 octobre

UC a parrainé sa 15e marche annuelle de l'unité : une célébration de la diversité le jeudi 2 octobre. Des centaines d'étudiants, de professeurs, de membres du personnel et d'autres membres de la communauté locale se réunissent pour célébrer la diversité culturelle sur les campus et dans les communautés de la région.

La fraude d'identité est qualifiée de « crise nationale aux implications mondiales » Des chercheurs de l'Economic Crime Institute of Utica College et de LexisNexis ont appelé à une nouvelle stratégie nationale de lutte contre la fraude d'identité. Les détails du plan ont été discutés dans des remarques prononcées lors de la 14e conférence annuelle de l'Economic Crime Institute qui se tient à l'extérieur de Washington, D.C.

Le Collège Utica a annoncé aujourd'hui qu'au printemps 2004, le Collège offrira une nouvelle maîtrise ès sciences en études libérales.

Août

U.S. News and World Report classe l'Utica College au 15e rang dans l'ensemble et au 9e rang pour le meilleur rapport qualité-prix parmi les collèges polyvalents de premier cycle du Nord-Est

En hommage au légendaire auteur de « Drums Along the Mohawk » et natif de la vallée de la Mohawk, le Collège Utica a officiellement consacré la salle Walter D. Edmonds à l'occasion du centenaire de la naissance de l'auteur décédé.

Le membre du Congrès Sherwood Boehlert (R-New Hartford) a annoncé qu'il avait obtenu 1,3 million de dollars pour les fonds de l'Initiative de développement économique du Collège Utica pour un nouveau centre scientifique sur le campus. Cela porte à 3,1 millions de dollars le total sur deux ans que Boehlert a consacré au projet.

Le département américain de la Santé et des Services sociaux, Health Resources and Services Administration (HRSA) a accordé une subvention de 449 697 $ à l'Institut de gérontologie de l'Utica College pour insuffler une éducation interculturelle au vieillissement dans le programme de soins paramédicaux.

La New York State Energy Research and Development Authority (NYSERDA) a accordé une subvention d'un million de dollars au Utica College, Faxton-St. Luke's Healthcare et ENTrust Energy Services LLC qui soutiendront le développement d'un projet de production décentralisée et de cogénération de chaleur et d'électricité.

Le département américain de la Santé et de l'Administration des services sociaux (HRSA) a accordé au département des soins infirmiers de l'UC une subvention de 61 451 $ pour des bourses d'études pour les étudiants défavorisés pour l'année universitaire 2003-04. Il s'agit de la deuxième année consécutive que le Collège Utica reçoit ce prix, et le financement de la HRSA de cette année représente une augmentation de 3 993 $ par rapport à 2002-2003.

Le corps professoral et l'administration de l'Utica College ont choisi Radu Olievschi comme major de promotion et Kimberly Alberico comme salutateur pour la promotion de 2003. George W. Haley, ancien ambassadeur des États-Unis en République de Gambie et pionnier de la défense des droits de l'homme, a remis le titre honorifique de 2003 adresse. Haley a reçu le doctorat honorifique en lettres humaines.

Le programme Liberty Partnerships du Département de l'éducation de l'État de New York a décerné au président de l'Utica College, Todd S. Hutton, l'Empire Promise Award pour son soutien au programme Young Scholars Liberty Partnerships.

Avril

Les étudiantes en biologie Julia van Kessel et Tarah Scanlon ont présenté des recherches lors de l'événement Poster on the Hill du Council on Undergraduate Research à Washington, D.C. Kessel et Scanlon étaient deux des 60 étudiants chercheurs de premier cycle sélectionnés à l'échelle nationale.

UC a organisé un symposium reconnaissant le travail professionnel de Scott MacDonald, professeur émérite d'anglais et de cinéma.

Mary Katharine Maroney, directrice et professeure de sciences infirmières, a été sélectionnée pour recevoir le prix Distinguished Career in Nursing Award 2003 de l'Université Columbia.

Mars

La Fondation communautaire des comtés d'Herkimer et d'Oneida a accordé au Collège Utica une subvention de 14 630 $ à l'appui du programme de partenariats pour la liberté des jeunes boursiers. La subvention a été rendue possible par le Credit Bureau of Utica Fund.

La 25e foire scientifique régionale annuelle Utica College-Homogeneous Metals a eu lieu et a réuni des invités spéciaux, le membre du Congrès américain Sherwood Boehlert '61 (R-New Hartford), l'administrateur de la NASA Sean O'Keefe, l'astronaute de la NASA Leland Melvin et l'administrateur associé de la NASA pour l'éducation, le Dr. Adena Williams Loston.

Janvier

Utica College a reçu une subvention de 10 000 $ de l'Office of Alcoholism and Substance Abuse Services (OASAS) de l'État de New York, lui permettant de s'associer à des agences locales pour résoudre les problèmes associés à la toxicomanie collégiale sur et hors campus.

Novembre

La nouvelle mascotte de l'UC s'appelle Trax the Pioneer Moose à l'issue d'un « concours Name the Moose » de huit semaines. L'entrée gagnante a été soumise par Ric Hollins de Whitesboro, NY.

9 octobre

UC a officiellement inauguré son nouvel établissement résidentiel, Tower Hall. Le président Todd S. Hutton et les administrateurs du Collège se sont joints aux représentants des étudiants lors d'une cérémonie d'inauguration devant l'entrée principale du bâtiment.

Septembre

L'Utica College a officiellement consacré le stade Charles A. Gaetano avec une cérémonie d'inauguration.

UC a reçu le plus gros cadeau monétaire de ses 56 ans d'histoire lorsqu'une amie de longue date et bienfaitrice Ruby "Bunny" DiIorio avait légué 628 000 $ dans sa succession à l'institution.

Utica College a reçu une subvention fédérale de 335 435 $ du département américain de l'Éducation pour améliorer la qualité et l'accès à l'enseignement supérieur pour les étudiants handicapés.

Le représentant Sherwood Boehlert '61 (R-New Hartford), président du House Science Committee, et le directeur adjoint de la National Science Foundation (NSF) Joe Bordogna, ont rejoint le président de l'Utica College, Todd S. Hutton, pour annoncer l'attribution d'un cyberservice NSF de 199 209 $. subvention au Collège d'Utica.

Utica College a reçu deux subventions fédérales totalisant 946 853 $ pour soutenir les efforts de l'institution visant à offrir des possibilités d'éducation aux étudiants en soins infirmiers appartenant à des minorités sous-représentées.

Les législateurs du Congrès, le personnel militaire, les sous-secrétaires de la Maison Blanche, les professeurs et administrateurs universitaires et les hauts dirigeants des industries privées se sont réunis le lundi 24 juin pour une audience sur le terrain du Congrès sur la patrie et la cybersécurité à l'Utica College. Il s'agissait de la troisième d'une série d'audiences tenues pour examiner les problèmes de sécurité et la vulnérabilité de l'infrastructure informatique de notre pays. Les deux premières audiences ont eu lieu à Washington, D.C.

Le Dr Kenneth Kelly a été nommé vice-président des affaires étudiantes et doyen des étudiants à l'Utica College.

UC a tenu compte d'une cérémonie d'inauguration du nouveau centre de la faculté du campus. L'établissement universitaire comprendra des salles de classe modernes équipées de haute technologie, des bureaux de professeurs et d'autres ressources académiques.

Avril

Le corps professoral et l'administration du Collège Utica ont choisi Laura Richter comme major de promotion et Jamie Martineau comme salutateur pour la promotion de 2002. L'écrivaine et poète Judith Viorst s'est adressée à la 53e promotion du Collège Utica.

Tarah Scanlon, Erica McGovern et Julia Van Kessel ont assisté à la 102e réunion annuelle de l'American Society for Microbiology.

L'American Scholastic Press Association a sélectionné l'hebdomadaire d'Utica College, The Tangerine, comme « Meilleur général » dans le cadre de son concours annuel de journaux. La première place a également été décernée à l'éditeur photo Geoff Coalter '03 pour sa participation au concours de photographie individuelle de l'organisation nationale.

Mars

La Commission des collèges et universités indépendants (CICU) a intronisé Sherwood L. Boehlert, membre du Congrès américain (R-New Hartford) et diplômé de l'Utica College en 1961, au Temple de distinction des anciens du secteur indépendant.

Janvier

L'American Occupational Therapy Association (AOTA) a élu Paula D. Carey, directrice et professeure agrégée d'ergothérapie au Utica College, secrétaire du Professional Program Directors Education Council.


Gare Union : 100 ans d'histoire, de souvenirs

La gare Union a résisté à l'épreuve du temps, à travers une détérioration qui menaçait sa démolition, le déclin de l'utilisation du rail et ses multiples rénovations. Il voit généralement passer environ 195 000 personnes chaque année. Et cette année, la station polyvalente fête ses 100 ans.

Ray Casatelli a d'innombrables souvenirs de la gare Union à Utica.

Le résident de Whitesboro, âgé de 91 ans, prenait le train de voyageurs à environ 70 milles à l'est du sanctuaire d'Auriesvelle lorsqu'il était adolescent.

« C'était toujours une chaude journée d'été en août », se souvient-il. &ldquoNous avons ouvert les fenêtres et nous étions noirs de poussière au moment où nous sommes rentrés à la maison.&rdquo

C'était aussi la station d'où il est parti après avoir été enrôlé dans le 747th Field Artillery pendant la Seconde Guerre mondiale.

&ldquoLa nuit la plus triste de ma vie a été quand j'ai embrassé (maintenant ma femme, Jenny Casatelli) bonne nuit et au revoir&rdquo, a déclaré Ray Casatelli.

Ce sont ces souvenirs et l'objectif de préservation de cet emblème de la ville qui ont maintenu la gare Union en vie depuis sa construction en 1914.

La gare a résisté à l'épreuve du temps, à travers des dégradations qui menaçaient sa démolition, le déclin de l'usage du rail et ses multiples rénovations. Il voit généralement passer environ 195 000 personnes chaque année.

Et cette année, la station polyvalente fête ses 100 ans.

"Je pense que cela fait partie de l'histoire et de la culture d'avoir un si beau bâtiment", a déclaré Paul Hage, président de la Landmark&rsquos Society of Greater Utica. &ldquoLorsque vous regardez quelque chose qu'une communauté a à offrir, avoir cette belle architecture dans le quartier de Bagg&rsquos Square est génial.&rdquo

Union Station &mdash conçu par Allen Stem et Alfred Fellheimer, ceux qui ont également conçu Grand Central Station &mdash a connu son apogée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans les années 50 et 60, cependant, le transport ferroviaire de passagers a diminué avec l'ouverture de l'autoroute Thruway, a déclaré Bruce Becker, président de l'Empire State Passengers Association.

"Ayant été à Union Station toute ma vie, c'était certainement au début de l'ère 1970 & hellip c'était une situation désolée, il n'y a aucun doute à ce sujet", a déclaré Becker.

En 1974, la gare risquait d'être démolie.

Un groupe vocal de citoyens concernés a commencé à se développer, recueillant un soutien pour sauver la gare Union.

&ldquoIl a apporté beaucoup de reconnaissance à la surface de la beauté du bâtiment,&rdquo Hage a déclaré.

C'est aussi ainsi qu'a été formée la Landmark&rsquos Society, a-t-il ajouté.

C'est alors le membre du Congrès Sherwood Boehlert qui a aidé à obtenir des fonds pour rénover la gare et amorcer la transition pour redonner vie au site historique.

Depuis la fin des années 1970, la gare Union a connu cinq phases de rénovations couvrant l'amélioration du stationnement et l'accès routier aux fenêtres écoénergétiques et la remise en état de la toiture et du platelage.

Les rénovations se poursuivent au fur et à mesure que la gare s'intègre dans un usage en constante évolution.

Plus récemment, le comté d'Oneida et mdash qui possède maintenant le bâtiment et a attiré à la fois les bureaux du département d'État des véhicules à moteur et du tourisme du comté d'Oneida dans la gare. aile étroite du côté est du bâtiment.

À l'heure actuelle, le marché public du comté d'Oneida accueille son marché d'été dans l'aile et fait de Union Station son domicile pour les marchés d'été et d'hiver.

La responsable du marché, Beth Irons, a déclaré que le marché avait attiré un peu moins de 20 000 personnes en 2013, soit une augmentation de 36 % par rapport à 2013.

L'avenir s'annonce également prometteur pour l'utilisation des trains de passagers et de fret.

CSX Railroad, qui possède les voies qui passent devant la gare, a également connu une légère augmentation au fil du temps, a déclaré le porte-parole de la société, Robert Doolittle.

"À l'heure actuelle, il y a en moyenne 60 à 70 trains CSX par jour", a-t-il déclaré. &ldquoC'est une route clé pour CSX pour déplacer le fret vers la côte est.&rdquo

Amtrak, qui compte généralement environ huit trains qui vont et viennent de la gare quotidiennement, a connu une augmentation de 47% du nombre d'usagers depuis et vers la gare Union au cours des 10 dernières années, a déclaré Becker.

De 45 765 passagers en 2004 à 67 213 en 2013, a-t-il dit, avec les mêmes huit trains desservant Utica quotidiennement.

Kevin Kropp, un habitant de Cooperstown, 23 ans, a déclaré qu'il utilisait régulièrement le train pour rendre visite à sa petite amie à Buffalo.

&ldquo&rsquo&rsquo plus rapide. C'est abordable. C'est en fait moins cher que de conduire », a-t-il déclaré. &ldquoJ'ai toujours de bonnes expériences.&rdquo

Un train de passagers plus rapide d'Utica à New York pourrait également être une possibilité à l'avenir.

&ldquoJ'espère qu'il y aurait un arrêt à Utica et j'espère qu'avec l'Utica nano, ce serait une station viable,&rdquo Hage a déclaré. &ldquoC&rsquo&rsquo une étape vers les Adirondacks.&rdquo

Chronologie
1914 : la gare Union est construite.
1939 à 1945 : Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, la station est la plus utilisée.
1950-1960 : Le rail voyageurs commence à décliner.
1974 : Discussion sur la démolition de la gare Union.
1975 : Station inscrite au Registre national des lieux historiques.
1978 : Le comté d'Oneida achète la station à la Penn Station en faillite. Le comté l'avait confié à la Oneida County Industrial Development Corporation pour financer la restauration.
1980 : Union Station, la voie ferrée officielle des Jeux olympiques de Lake Placid.
Années 2000 : le Département d'État des véhicules à moteur s'installe à l'intérieur de la gare.
2012 : Oneida County Tourism localise des bureaux à l'intérieur de la gare.
2014 : 100e anniversaire
Source : Paul Hage, président de la Landmark's Society of Greater Utica

Par les chiffres
* Environ 195 000 sont passés par la gare Union en 2012.
* Un peu moins de 20 000 personnes en 2013 sont venues au marché public du comté d'Oneida, qui est hébergé à la station.
* En moyenne, entre 60 et 70 trains de marchandises CSX traversent la gare Union quotidiennement.
* Il y avait 45 765 passagers d'Amtrak à destination ou en provenance de la gare Union en 2004.
* En 2013, le nombre de passagers Amtrak a augmenté de 47 % pour atteindre 67 213.
Source : Oneida County Tourism, Oneida County Public Market, CSX Railroad et Bruce Becker, président de l'Empire State Passengers Association.


Opérations préliminaires[modifier]

Après avoir ordonné à sa flotte de naviguer vers Utique, Curio y a commencé sa marche autour du golfe. En trois jours, il avait atteint la rive sud de la rivière Bagradas. Laissant l'infanterie là-bas avec Rebilus, il prit sa cavalerie et chevaucha vers le nord pour repérer un camp près d'Utique, le Castra Cornélie, ⎙] situé sur une colline à l'ouest de la ville. De cette position, il a pu évaluer le camp de Varus, qui était situé à côté de la ville, avec son autre côté protégé par le mur nord-est d'Utique, tandis que son côté le plus proche était protégé par la mer et un théâtre en plein air, s'assurant que son camp ne pouvait être approché que par un passage étroit. En se tournant vers le sud, il a remarqué un flot de fugitifs fuyant vers la sécurité des murs d'Utique, et il a décidé d'attaquer la foule pour semer la panique. Cela a forcé Varus à envoyer 1 000 soldats numides (600 cavaliers et 400 soldats) à leur secours. The two forces clashed and the Numidians, unused to close fighting, were repulsed, losing 120 men in the process, as the remainder of the troops retreated to the town. ⎛]

Next, Curio, observing that some 200 ships containing the supplies for Varus's army lay unprotected in Utica's harbour, and that his fleet was already in position, decided to take possession of the supplies. He ordered the captains of the vessels to remove their cargoes and place them on the shore, next to where Curio was planning to make his camp. After threatening to kill them, they complied and promptly set sail after they had emptied their holds. ⎛]

Returning victorious to his camp on the Bagradas, the legions acclaimed him as Imperator. ⎛] The next day he ordered his forces to march towards Utica, but instead of heading towards the Castra Cornelia which he had spied out for his camp, he decided to take the offensive and placed himself on a ridge to the south-west of the town. ⎛] His soldiers were still preparing their camp when patrols reported seeing large Numidian reinforcements on their way, King Juba having sent them to reinforce Varus's position. When they came into view, Curio, who had not bothered to send out scouts, started showing signs of nervousness. ⎛] He urgently sent out his cavalry to impede the Numidian advance, while he impatiently recalled his legionaries from the trenches and began to line them up in battle formation. ⎛] His cavalry engaged the Numidians who, approaching in a disorganized fashion, were caught unawares and were dispersed with heavy losses. Before Curio could send his legions in, the Numidian cavalry had escaped from the slaughter, and quickly made their way into the town. ⎛]

The following night, two centurions, accompanied by twenty-two men, deserted Curio's camp and made their way to Varus. They told him that Curio's troops were deeply unhappy with their commander, and that he should attempt to win them over prior to battle. ⎜] Varus agreed with this strategy and the following morning, he assembled his troops and led them out of their camp. Curio followed suit. ⎜] The two armies were separated by a valley some 70 metres (230 ft) in width, between the town and a morass, with Curio's right flank and Varus's left touching by the morass. ⎜] Varus's brother, ⎝] Sextus Quintilius Varus, a senator, emerged from Varus's troops and urged Curio's troops not to fight for their commander, but to join their own side. The troops listened in silence, and Varus returned to his camp, with Curio again doing the same. ⎜] That day, with Curio's men contemplating abandoning their commander, Curio summoned his officers to seek their advice. Some counselled Curio to attack immediately, before mutiny could break out. Others suggested that he wait and let Varus come to him, giving his soldiers time to calm themselves down. Curio rejected both sets of advice and decided to talk to the men directly. ⎞] Ordering his troops to line up, he reminded them of their oaths to Caesar, and that they had acclaimed him Imperator. By the time he was done, his troops had been brought around to supporting him, and all mutterings subsided. ⎟]


Contenu

After a three-day journey from Sicily, Scipio's army of 35,000 men landed near Cape Farina, sixteen miles northeast of the city of Utica, causing panic in the Carthaginian civilians in the countryside, who quickly fled into towns. Carthage had available 14,200 inexperienced men, comprising 13,000 infantry and 1,200 cavalry, situated 25 miles inland under General Hasdrubal Gisco. The Carthaginian senate immediately issued an order for a general mobilization and called for aid from Syphax. Hasdrubal recruited more cavalry and acquired 4,000 horses from the Numidians. Scipio moved inland, capturing a ridgeline and unloading men, horses, and supplies onto a beachhead, set up guards and outposts and sent cavalry forces to reconnoiter, burn, and pillage Carthaginian farms and property. ΐ] A 1,000-strong Carthaginian cavalry squadron under the aristocrat Hanno, sent to observe and harass Scipio, was defeated by the Roman cavalry and Hanno was killed. The Roman army then captured a nearby town. The rich Carthaginian farmlands were thoroughly looted by the Romans and 8,000 people, Carthaginian civilians and slaves alike, were kidnapped and sent to Sicily as hostages, along with considerable booty. Α]


Day 1: The Mob Files

As Special Prosecutor Robert Fischer left his office at 21 Hopper St. one wintry day nearly a half-century ago, it ended just another day in what would become a 3½-year crusade against Utica’s smug culture of vice and corruption.

As Special Prosecutor Robert Fischer left his office at 21 Hopper St. one wintry day nearly a half-century ago, it ended just another day in what would become a 3½-year crusade against Utica’s smug culture of vice and corruption.

Fischer got into his 1960 Plymouth convertible and started to back out of the parking area shortly before 9:30 p.m. Dec. 29, 1960, when he heard a sharp noise, like the sound of glass breaking.

The tall, square-jawed prosecutor stopped and checked the windows. Fischer didn’t see anything wrong, so he continued on his way to his Utica apartment. The next day, Fischer noticed something peculiar about the metal plate above the left side of his windshield.

Actually, as Fischer would find out, his car had been shot twice from behind. Both bullets – believed to be from a .22-caliber gun – pierced the car’s canvas top, with one bullet flying the entire length of the vehicle before embedding itself above the windshield.

Were these bullets meant for Fischer? He didn’t think so, even though bullet holes in cars back then usually meant one thing.

“It would take more than that to shake him up,” 77-year-old retired state police investigator and U.S. Marshal Frank Peo says today of Fischer, who asked then that the shooting be kept quiet.

It was Fischer, along with the Utica newspapers and numerous others, who would shake things up. Fifty years ago this week, the Observer-Dispatch and Daily Press were awarded the Pulitzer Prize for meritorious public service in writing about investigations into racketeering amid threats to reporters and editors.

The Pulitzer was a big deal for the newspapers, winning accolades from prominent individuals including Vice President Richard Nixon, who would have his own run-in with Pulitzer Prize-winning reporters 15 years later. More important, the news reporting became a catalyst for positive change in Utica.

“It was the classic case of a small city trying to govern itself and stumbling along the way, and the government failed to keep its administration on the right path,” said 81-year-old Tony Vella, a former O-D managing editor who was among the reporting team that helped win the Pulitzer in 1959.

“There were people rightfully concerned that the paper was giving the city an unfair and bad name,” Vella said. “But the paper felt back then that by bringing all this stuff to light we were trying to improve the city.”

Larger forces were at work, too, as society coped with the fear of communism, said Philip Bean, Dean of Academic Affairs at Haverford College in Pennsylvania who has studied Utica’s history with organized crime.

“I think the most significant change that took place in the 󈧶s was that the political and cultural ground was shifting little by little underneath the status quo in places like Utica,” Bean said. “Among other things, the rise of anti-communism raised fears that America was being undermined from within by seemingly respectable foreigners within our midst.”

So, when Utica’s crime began making headlines in New York City newspapers, local leaders finally reacted to what had been going on for decades, he said.

“Many people in Utica seem … to have been content to ignore what was going on so long as nobody was peering in on them,” Bean said. “But when the rest of American society took an extremely critical look at Utica…, things changed – people suddenly got up in arms about the local status quo.”

The newspapers’ work chronicled the efforts of Fischer and others to pull back the veil of corruption that had earned Utica the moniker “Sin City of the East” because of rampant gambling, prostitution and other activity conducted under the control of organized crime.

And then there were the murders – close to 30 that occurred in a 70-year tapestry of violence between 1920 and 1990. Close to 20 of them were never solved.

People received mysterious phone calls and wound up dead a short time later. Men were shot in their bedclothes while rushing off to some mysterious meeting, while others were found killed on rural roadways or stuffed into abandoned wells.

And perhaps most curious of all was a man found floating in the Mohawk River in 1930. He was shot twice in the head and ruled a suicide, only to have his brother strangled with a cord several weeks later as he began to ask questions.

At the heart of suspicion were two brothers from Sicily, who emigrated as boys to New York City and later appeared in Utica by 1919 – Salvatore and Joseph Falcone. Both businessmen would be targeted by prosecutors at various times over the decades, yet none of the charges ever stuck beyond one Prohibition-related conviction in 1925 that led to a fine.

Salvatore Falcone moved to Florida in the 1940s, but Joseph Falcone remained a local resident until his death nearly 20 years ago. Much is known about their activities, but much is not.

“In the sense there’s a Joe Falcone that existed and is real, and the Joe Falcone that is a cultural icon,” said Alex Thomas, a SUNY Oneonta sociology professor whose book “In Gotham’s Shadow” chronicles Utica’s “Sin City” era. “And as a cultural icon, there are practices and ideas that get attributed to him that may be rooted in reality and some that are not.”

“At least for a time, he was larger than life, and we don’t really know the specifics as to what had occurred,” Thomas said.

Across East Utica, the Falcones’ names would be mentioned in hushed tones. They left behind a legacy cited by a subsequent generation of organized crime figures who proved to be less disciplined than their predecessors during a spate of Utica violence a quarter-century ago.

The last criminal prosecutions of organized crime in Utica occurred in the 1980s and in 1990. Many of those figures remain behind bars, at least one filled with great remorse.

“I will say this,” convicted murderer Dominic Bretti wrote April 20 in a letter to the O-D. “I am sorry, very sorry for every criminal act I have committed, including some I never was charged with.”

Politics and the investigations

In marking this anniversary, the O-D made an extensive review of newspaper clipping from the 1920s through the 1980s, and conducted new interviews with people who witnessed these events first hand. The reporting turned up numerous pieces of new information, including the revelation that Fischer’s car had been shot at.

“If an ambush had been planned, it would seem more logical for the person shooting to have shot at Mr. Fischer when he was outside the car, instead of waiting until he was inside the car,” Fischer’s senior investigator, Sgt. Edgar Croswell, wrote in a Jan. 6, 1961, memo never before made public.

Croswell concluded the bullets might have been fired by youths playing with a new rifle they got for Christmas. Like much else associated with organized crime in Utica, the truth would never be known.

Other insight, however, has come with the passage of time.

Take former Mayor John McKennan, now 90, who describes behind-the-scenes conversations with then-Democratic Gov. Averell Harriman that confirm what many people have long said about the Fischer investigations – that they were politically motivated.

Former Mayor John McKennan, now 90, described behind-the-scenes conversations with then-Democratic Gov. Averell Harriman that confirm what many people have long said about the Fischer investigations – that they were politically motivated.

“I’m going to run for president, and I don’t want the papers against me,” Harriman told McKennan during a private meeting at the executive mansion not long after a November 1957 state police raid of a gangland meeting in Apalachin, near Binghamton. The Falcone brothers were among those present.

Harriman was slammed in the raid’s wake for being soft on organized crime. The embarrassing bumblings of Utica’s Police Chief Leo Miller and Oneida County District Attorney John Liddy only made matters worse.

“You get rid of the police chief, and I’ll take care of the DA,” Harriman told McKennan.

And with that, McKennan forced Miller to retire after $10,000 in $20, $50, and $100 bills was found in the chief’s dresser.

By mid-1958, Harriman had appointed Fischer to take over the district attorney’s job after Liddy did nothing to stop houses of prostitution in Utica, despite more than 20 years of evidence for all to see, if anyone bothered to look.

When McKennan asked if New York City would be investigated as well, since many of the reputed mobsters who attended Apalachin were from there, Harriman said, “No, I don’t think that will be necessary.”

It was believed, at the time, that Democratic leaders with suspected links to organized crime did not want New York City touched.

“So you can see how political this all was: It took the pressure off of New York City,” McKennan says with a big laugh. “We got the investigation to satisfy Governor Harriman and New York City.”

Fischer’s investigation came at a time when many in the public wondered how much influence organized crime and the Mafia had on the workings of the city, and questioned whether the city police department was up to the task.

By the early 1960s, Utica Deputy Police Chief Vincent Fiore was among many people convicted as a result of the investigations, accused of taking protection money from a brothel owner and of warning gamblers to lay low. He even acknowledged stopping to have coffee with Joseph Falcone every now and then.

Salvatore Falcone was indicted but saw that tossed by a 1960 court ruling.

Joseph Falcone “disappeared” for four years, turning up only after the investigations were over.
Still, to many of the city’s most outspoken cheerleaders, like Democratic leader Rufus Elefante and other East Utica Italians, Fischer was not a welcome guest at first. Many felt targeted and harassed, and many wondered who was next on Fischer’s list.

And still others didn’t understand what all the fuss was about, like 73-year-old Angelo Giacovelli. As he recently looked back fondly at that period as the “good ol’ days,” Giacovelli recalled being proud that Utica was home to two so-called mobster big-shots.

“Here we have Joe Falcone and the Mafia, living right here on Mohawk Street,” where Falcone’s house still stands, Giacovelli said. “Wow, that was a big thing. The Mafia was seen as a protector, and that kept a lot of the other racketeers from coming in, because this was Joe’s place.”

Bean, the Haverford College dean of academic affairs, said the national focus on Utica was harmful to the city’s economy, just as it was rebounding from the loss of textile mills

“Certainly, ignoring wrong-doing is not acceptable no matter what is at stake, but dragging Utica into the center of the national spotlight was unnecessary, disproportionate (because other places deserved to be pilloried, as well) and lastingly injurious,” Bean said. “I think that casts an unfortunate, irreversible shadow over the achievement that was the awarding of the Pulitzer.”

Thomas, the SUNY Oneonta professor, said the community became enveloped in a “moral panic” over vice that was common in many cities.

“There was probably nothing going on in Utica that wasn’t going on in other cities,” Thomas said. He also noted times have changed.

“Gambling was considered a very horrible thing,” he said. “Today, we talk very openly about brackets. A large part of Sin City was based on gambling, but now it’s part of economic development.”


Utica Timeline - History

Si vous connaissez des informations sur cette ville natale, telles que l'origine de son nom ou des informations sur son histoire, veuillez nous en informer en remplissant le formulaire ci-dessous.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur cette page, veuillez visiter les catégories suivantes de la Page Jaune pour vous aider dans votre recherche.

Common Yellow Page Categories for Utica, Nebraska

Antiquités
Historique
Les archives
Musée
Cimetières d'archives publiques
Galeries

A2Z Computing Services et HometownUSA.com n'offrent aucune garantie quant à l'exactitude des informations publiées sur notre historique ou nos pages et discussions. Nous recevons des bribes d'anecdotes et d'histoire du monde entier et les plaçons ici uniquement pour leur valeur de divertissement. Si vous pensez que les informations publiées sur cette page sont incorrectes, veuillez nous le faire savoir en rejoignant les discussions.

Un peu sur notre Histoire, anecdotes et faits pages, maintenant nos forums de discussion.

Ces pages sont remplies de soumissions de résidents des villes natales, donc si certaines d'entre elles sont un peu légères du côté de l'information, cela signifie simplement que les gens ne nous ont pas encore envoyé grand-chose. Revenez bientôt, car nous en ajoutons constamment plus sur le site.

Les types d'historique que vous pouvez trouver sur ces pages incluent des éléments tels que le histoire météorologique locale, histoire amérindienne, histoire de l'éducation, chronologie de l'histoire, histoire américaine, histoire afro-américaine, histoire des États-Unis, histoire du monde, histoire d'Halloween, histoire de Thanksgiving, histoire de la guerre civile et images de la guerre civile, femmes dans la guerre civile, et Batailles de la guerre civile.

Les anecdotes peuvent inclure casse-tête, anecdotes inutiles, questions d'anecdotes, anecdotes musicales, anecdotes de Noël, anecdotes de Thanksgiving, anecdotes de Pâques, anecdotes d'Halloween, jeux en ligne gratuits, jeux-questionnaires, et plus.

Les faits énumérés sur les pages peuvent être faits inutiles, faits étranges, faits étranges, faits aléatoires, faits de Noël, faits de Thanksgiving ou tout simplement faits amusants.

Genealogy est également le bienvenu et affiché sur ces pages car il joue un rôle important dans l'histoire de plusieurs de nos communautés. Alors si vous cherchez généalogie gratuite, informations sur l'arbre généalogique, citations familiales, actes de décès, actes de naissance, recherche de famille, ou tout type de histoire familiale ou généalogie, C'est un excellent endroit pour commencer.

Utica, Nebraska's Quick Jump Menu
Voyager Utica, Nebraska Hotel and Travel Guide, Car Rentals, Airline Tickets and Vacation Packages
Déménagement Utica, Nebraska Real Estate, Sell a Home in Utica, Buy a Home in Utica, Apartments in Utica, Nebraska
Informations commerciales Utica, Nebraska's Searchable Yellow Pages, Local Links, Auto Buying Guide, Jobs & Employment
Nouvelles Utica, Nebraska News, Press Releases, Events & Classifieds,
Informations sur la communauté Utica, Nebraska's White Pages, Demographics, Major Event Ticketing, Community Calendar, Interactive Map of Utica, Nebraska
Petites annonces, histoire et anecdotes, forums communautaires, galeries de photos

Si vous souhaitez créer un lien vers cette ville natale, veuillez copier le texte suivant et le coller sur votre site Web :


Voir la vidéo: Ils ont changé le monde: Les Carthaginois (Novembre 2021).