Podcasts sur l'histoire

5 juillet 1940

5 juillet 1940

5 juillet 1940

Juillet

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Roumanie

Le nouveau cabinet annonce son amitié avec l'allemand

Scandinavie

La Suède autorise l'allemand à utiliser ses chemins de fer pour transférer des "soldats non armés"



Aujourd'hui dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale - 5 juillet 1940 & 1945

Il y a 80 ans, le 5 juillet 1940 : Vichy France rompt ses relations avec le Royaume-Uni.

En France occupée, les Allemands interdisent les signes d'identité nationale : le drapeau tricolore, la « Marseillaise » et les bérets.

En raison de la pression japonaise sur l'Indochine française, le président américain Franklin Roosevelt interdit l'exportation vers le Japon de minéraux et produits chimiques stratégiques, de moteurs et pièces d'avions et de machines-outils.

Affiche électorale du parti travailliste, 1945

Il y a 75 ans, le 5 juillet 1945 : Le général Douglas MacArthur proclame la fin de la campagne aux Philippines.


Liste des naufrages en juillet 1940

Les liste des naufrages en 1940 comprend les navires coulés, coulés, échoués ou autrement perdus en juillet 1940.

Pour la perte de Étoile d'Avelona ce jour, voir l'inscription du 30 juin 1940

Seconde Guerre mondiale : Opération Catapulte : La Bretagne-Le cuirassé de classe (23 558/26 200 t, 1915) a été bombardé et coulé à Mers-el-Kébir, en Algérie, par la Royal Navy avec la perte de 977 de ses 1 012 équipages.

Seconde Guerre mondiale : Opération Catapulte : La Mogador-class destroyer a été bombardé et coulé par la Royal Navy à Mers-el-Kébir, en Algérie avec la perte de 18 membres d'équipage. Elle a ensuite été récupérée, réparée et remise en service. [1]

Liste des naufrages : 22 juillet 1940
Bateau Pays La description
HMT Campine Marine royale Seconde Guerre mondiale : le chalutier naval (289 tonneaux de jauge brute, 1913) a heurté une mine dans la mer d'Irlande au large de Holyhead, Anglesey, et a coulé avec la perte de ses 11 membres d'équipage. [105] [106]
Vague d'argent États Unis Le navire de pêche 20 GRT, 41,4 pieds (12,6 m) a été détruit par un incendie au quai de la conserverie à Wrangell, territoire de l'Alaska. Ses six membres d'équipage ont survécu. [61]
Liste des naufrages : 25 juillet 1940
Bateau Pays La description
Corhaven Royaume-Uni Convoi CW 8 de la Seconde Guerre mondiale : le caboteur (991 GRT, 1933) a été bombardé et coulé dans la Manche au large de Douvres, Kent par des avions Junkers Ju 87 du I Gruppe, StG 1 (I/StG 1) et IV Gruppe, LG 1 (IV/LG 1), Luftwaffe. Tout l'équipage a été secouru. [72] [119]
Henri Lune Royaume-Uni Seconde Guerre mondiale : Convoi CW 8 : Le cargo (1 091 GRT, 1936) a été bombardé et coulé dans la Manche au large de Folkestone, Kent par Junkers Ju 87 avions I/StG 1 et IV/LG 1, Luftwaffe avec la perte de l'un des membres de son équipage. [72] [120]
Leo Royaume-Uni Seconde Guerre mondiale : Convoi CW 8 : Le cargo (1 140 GRT, 1908) a été bombardé et coulé dans la Manche au large de Douvres, Kent par Junkers Ju 87 avions I/StG 1 et IV/LG 1, Luftwaffe avec la perte de six membres d'équipage. [72] [121]
Polgrange Royaume-Uni Seconde Guerre mondiale : Convoi CW 8 : Le cargo (804 GRT, 1920) a été bombardé et coulé dans la Manche au large de Douvres par des avions Junkers Ju 87 de I/StG 1 et IV/LG 1, Luftwaffe avec la perte de deux membres d'équipage . [122]
Portslade Royaume-Uni Seconde Guerre mondiale : Convoi CW 8 : Le charbonnier (1091 GRT, 1936) a été bombardé et coulé dans la Manche au large de New Romney, Kent par des avions Junkers Ju 87 de I/StG 1 et IV/LG 1, Luftwaffe. Tout l'équipage a été secouru. [72] [123]
Liste des naufrages : 30 juillet 1940
Bateau Pays La description
HMS Plaisir Marine royale Seconde Guerre mondiale : le destroyer de classe D (1 375/1 890 t, 1933) a coulé dans le port de Portland aux premières heures de la journée après avoir été bombardé et endommagé au large de Portland, en Angleterre, dans un Luftwaffe raid aérien avec 14 tués, quatre disparus et 56 de ses 145 membres d'équipage blessés. [72]
HMS Dame Slater Marine royale Seconde Guerre mondiale : Le navire auxiliaire de patrouille/d'examen (273 GRT, 1934) a brûlé et a coulé dans la mer des Caraïbes au large du phare de Plumb Point, en Jamaïque. [158] [159]
  1. ^ unebceFghjejkjemmopqrstvousvwXouizaaun Bcaun daeun Fageuhaiun JakAlun munaoapaqarcommeàauun Veuhhacheouiazbabbavant JCbdêtrepetit amibgbhbibjnoirblbmmilliardsbo"Événements navals, juillet 1940, partie 1 sur 2, lundi 1er-dimanche 14". Histoire navale. Consulté le 23 novembre 2011 .
  2. ^
  3. "SS Adamastos (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  4. ^
  5. McKellar, Norman L. "Steel Shipbuilding under the U.S. Shipping Board, 1917-1921, Part II, Contract Steel Ships" (PDF) . Construction navale en acier sous la direction de l'U.S. Shipping Board, 1917-1921. ShipScribe. Récupéré le 13 février 2021.
  6. ^
  7. "SS Beignon (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 3 novembre 2011 .
  8. ^
  9. "Beignon". Ubateau. Consulté le 5 février 2012 .
  10. ^
  11. "MV Athelaird (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  12. ^
  13. Forde, Frank (1981). La longue montre. Dublin : New Island Books (publié en 2000). p. 69. ISBN1-902602-42-0. Ses survivants se sont enfuis dans deux canots de sauvetage, dont l'un a été récupéré le lendemain par le vapeur britannique Sandwick. L'autre partit pour la côte irlandaise. Vers l'aube du 11 juillet, alors qu'à deux milles du cap Clear, ce bateau a été aperçu par le Moyalla (capitaine Eric Jones)
  14. ^
  15. "S-23 (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  16. ^
  17. "SS Santa Margarita (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  18. ^
  19. « Navire de patrouille portuaire auxiliaire, navires marchands convertis, France ». Navypédia. Récupéré le 1 juillet 2017 .
  20. ^alaskashipwreck.com Épaves de l'Alaska (A)
  21. ^ unebceF
  22. Slader, John (1988). Le Duster rouge en guerre. Londres : William Kimber & Co Ltd. p. 54-55. ISBN0-7183-0679-1.
  23. ^
  24. "SS Coquetmouth (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  25. ^
  26. "MV Dallas City ? (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  27. ^
  28. "SS Deucalion (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  29. ^
  30. "SS Hartlepool (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  31. ^
  32. "SS Kolga (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  33. ^ uneb
  34. Jordanie, Roger (1999). Les flottes marchandes du monde, 1939. Londres : Éditions Chatham. p. 453. ISBN1-86176-023-X .
  35. ^ unebc
  36. "Euro". conlapelleappesaaunchiodo.blogspot.com . Récupéré le 3 avril 2019 .
  37. ^
  38. "SS Magog (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  39. ^
  40. « Magog ». Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  41. ^
  42. "SS Manzoni (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  43. ^ uneb
  44. "Marchand belge P-Z" (PDF) . Belgische Koopvaardij. Récupéré le 1er décembre 2010 . [lien mort permanent]
  45. ^ unebceFgh
  46. Rohwer, Jürgen Gerhard Hümmelchen. "Seekrieg 1940, juillet". Württembergische Landesbibliothek Stuttgart (en allemand) . Consulté le 11 mars 2015.
  47. ^
  48. "Les pertes italiennes". conlapelleappesaaunchiodo.blogspot.com . Récupéré le 3 avril 2019 .
  49. ^
  50. "SS Angèle Mabro (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  51. ^
  52. "Angèle Mabro". Ubateau. Consulté le 5 février 2012 .
  53. ^
  54. "Les patrouilleurs français de type Chalutier". Navire de guerreww2.Eu. Archivé de l'original le 29 décembre 2014 . Consulté le 29 décembre 2014.
  55. ^
  56. "Patrouilleur Terre Neuve (Ex-Chalutier) 1920-1940". Site de l'épave. Récupéré le 20 juillet 2017 .
  57. ^
  58. "SS Vapper (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  59. ^
  60. "UJ-D (Treff VIII) (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  61. ^
  62. "HMS Narval". Récupéré le 3 janvier 2019 .
  63. ^
  64. "SS Bissen (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 3 novembre 2011 .
  65. ^
  66. « Bissen ». Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  67. ^
  68. "SS Delambre (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  69. ^
  70. "SS Lucrecia (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  71. ^
  72. "Gloire de la mer". Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  73. ^
  74. "HMT Cayton Wyke (+1940)". www.wrecksite.eu . Récupéré le 23 octobre 2019 .
  75. ^
  76. "Cayton Wyke". www.tracesofwar.com. Récupéré le 23 octobre 2019 .
  77. ^
  78. « Bras de Humber ». Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  79. ^
  80. "Aylesbury". Ubateau. Consulté le 13 février 2012 .
  81. ^
  82. "SS Talvaldis (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  83. ^
  84. "SS Tiiu (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  85. ^
  86. "Tiiu". Ubateau. Récupéré le 7 février 2012 .
  87. ^
  88. "SS Alwaki (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  89. ^ unebc
  90. Pollard, Chris (2007). Le livre de St Mawes. Wellington, Somerset : Halsgrove. ISBN978-1-84114-631-7.
  91. ^ uneb
  92. "Ennemi Raider dans l'Atlantique". Les temps (48673). Londres. 20 juillet 1940. col E, p. 4.
  93. ^ uneb
  94. « Hilfskreuzer (croiseur auxiliaire) Widder ». John Asmussen. Consulté le 21 octobre 2011 .
  95. ^
  96. "SS Davisien (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  97. ^
  98. "SS Glenburnie (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  99. ^
  100. "SS Skipper hellénique (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  101. ^
  102. "SS Petsamo (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 12 novembre 2011 .
  103. ^
  104. "Petsamo". Ubateau. Récupéré le 7 février 2012 .
  105. ^
  106. "SS Tascalusa (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  107. ^
  108. "SS Waterloo (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  109. ^
  110. "Navire iranien coulé par un sous-marin italien". Les temps (48668). Londres. 15 juillet 1940. col D, p. 3.
  111. ^
  112. "SS Beme (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  113. ^
  114. "SS Janna (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  115. ^
  116. "Colvert ? (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  117. ^
  118. "MV Mallard (L'épave de la lettre) (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  119. ^ unebalaskashipwreck.com Alaska Shipwrecks (S)
  120. ^
  121. "SS Hornchurch (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  122. ^
  123. "SS Ia (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  124. ^
  125. "Ia". Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  126. ^[1] consulté le 1er juillet 2014
  127. ^
  128. "Ailes d'émeraude: Block Ship". Épaves de Scapa Flow . Consulté le 5 juillet 2014.
  129. ^
  130. "MV King John (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  131. ^
  132. "MFV Providentia (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 13 novembre 2011 .
  133. ^alaskashipwreck.com Alaska Shipwrecks (R)
  134. ^
  135. "SS Sarita (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  136. ^
  137. "SS Thetis A. (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  138. ^ unebceFghjejkjemmopqrstvousvwXouizaaun Bcaun daeun Fageuhaiun JakAlun munaoapaqarcommeàauun Veuhhacheouiazbabbavant JCbdêtrepetit amibgbhbibjnoirblbmmilliardsbopbbqfrbs
  139. "Événements navals, juillet 1940, partie 2 de 2, lundi 15 - mercredi 31". Histoire navale. Consulté le 23 novembre 2011 .
  140. ^
  141. "SS Alpha (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  142. ^
  143. "Navire de Dublin bombardé et coulé". Les temps (48671). Londres. 18 juillet 1940. col F, p. 4.
  144. ^
  145. "SS Ville de Limerick (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  146. ^
  147. "Norwegian Homefleet - WW II, Navires commençant par D". marins de guerre. Consulté le 9 février 2012 .
  148. ^ uneb
  149. "Marchand belge A-G" (PDF) . Belgische Koopvaardij. Récupéré le 1er octobre 2010 . [lien mort permanent]
  150. ^
  151. "Evdoxie". Ubateau. Consulté le 7 février 2012 .
  152. ^
  153. "Navire panaméen coulé par les Allemands". Les temps (48675). Londres. 23 juillet 1940. col C, p. 3.
  154. ^
  155. "SS Frossoula (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  156. ^
  157. "SS Heworth (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  158. ^ uneb
  159. "SS Naftilos (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  160. ^
  161. "Convoi FN.221 = Convoi FN.21 / Phase 3". Convoyweb. Récupéré le 8 octobre 2010 .
  162. ^
  163. "SS Zbaraz (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  164. ^
  165. "SS Pei Fu (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 12 novembre 2011 .
  166. ^
  167. "MV Scottish Minstrel (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  168. ^
  169. "SS Clan Macfarlane (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  170. ^
  171. "SS Fellside (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  172. ^
  173. "SS Manipur (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  174. ^
  175. "SS O.A. Brodin (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  176. ^
  177. "Dy stable (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  178. ^
  179. "D/S Gyda". marins de guerre. Consulté le 13 janvier 2012 .
  180. ^
  181. "Norwegian Homefleet - WW II, Navires commençant par Sa par SN". marins de guerre. Consulté le 10 février 2012 .
  182. ^
  183. "UJ-126 (Steiermark) (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  184. ^
  185. "UJ-126". www.forum-marinearchiv.de . Récupéré le 17 octobre 2019 .
  186. ^
  187. "SS Woodbury (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  188. ^
  189. "HMT Crestflower (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  190. ^
  191. "SS Pearlmoor (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 12 novembre 2011 .
  192. ^
  193. "Perllande". Ubateau. Consulté le 15 février 2012 .
  194. ^
  195. « HMAV Cipaye de guerre (+1940) ». Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  196. ^
  197. "SS Pulborough (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 13 novembre 2011 .
  198. ^
  199. "SS Troutpool (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  200. ^
  201. "Ellaroy". Ubateau. Consulté le 5 février 2012 .
  202. ^
  203. "SS Terlings (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  204. ^
  205. "Chalutier de l'Amirauté coulé par le mien". Les temps (48676). Londres. 24 juillet 1940. col E, p. 6.
  206. ^
  207. "HMT Campina (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  208. ^
  209. "HMS Narval (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  210. ^
  211. "MV La Dame Mostyn (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  212. ^
  213. Rohwer, Jürgen Gerhard Hümmelchen. "Kriegsverluste Italienischer Handelsschiffe 1940-1943 : Verluste Italienischer Handelsschiffe 1940". Württembergische Landesbibliothek Stuttgart (en allemand) . Récupéré le 8 mai 2011 .
  214. ^
  215. "Chalutier perdu dans une attaque aérienne". Les temps (48679). Londres. 27 juillet 1940. col E, p. 4.
  216. ^
  217. "HMT Fleming (H-3) (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  218. ^ uneb
  219. "Événements navals, mai 1940, partie 2 de 4 mercredi 8 - mardi 14". Histoire navale. Consulté le 24 octobre 2011 .
  220. ^
  221. "Norwegian Homefleet - WW II, Navires commençant par K". marins de guerre. Consulté le 9 février 2012 .
  222. ^
  223. "HMT Kingston Galena (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  224. ^
  225. "Les Allemands coulent un navire français". Les temps (48678). Londres. 26 juillet 1940. col E, p. 4.
  226. ^
  227. "SS Meknès (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  228. ^
  229. "HMT Rodino (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 13 novembre 2011 .
  230. ^
  231. "Trio SS (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  232. ^
  233. "SS Corhaven (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  234. ^
  235. "SS Henry Moon (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  236. ^
  237. "SS Leo (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  238. ^
  239. "SS Polgrange (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 12 novembre 2011 .
  240. ^
  241. "SS Portslade (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 13 novembre 2011 .
  242. ^
  243. "Le paquebot coulé en convoi". Les temps (48689). Londres. 8 août 1940. col F, p. 4.
  244. ^
  245. "MV Accra II (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  246. ^
  247. "Accra". Ubateau. Récupéré le 7 février 2012 .
  248. ^
  249. "MV Balzac (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 3 novembre 2011 .
  250. ^
  251. "M/A Balzac". marins de guerre. Consulté le 8 janvier 2012 .
  252. ^
  253. "SS Broadhurst (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 3 novembre 2011 .
  254. ^
  255. "SS Haytor (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  256. ^
  257. "SS London Trader (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  258. ^
  259. Gröner, Erich (1966). Die deutschen Kriegsschiffe 1815-1945, Bande 1. J.F. Lehmanns Verlag.
  260. ^
  261. "M-61 (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  262. ^
  263. "1916 Type Minesweepers (1916-1920), Navires de guerre des mines, Marine allemande". Navypédia. Consulté le 27 septembre 2018.
  264. ^
  265. "1916 Type Minesweepers (1916-1920), Navires de guerre des mines, Marine allemande". Navypédia. Consulté le 27 septembre 2018.
  266. ^
  267. "1916 Type Minesweepers (1916-1920), Navires de guerre des mines, Marine allemande". Navypédia. Consulté le 27 septembre 2018.
  268. ^
  269. "MV Montan (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  270. ^
  271. "MV Vinemoor (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  272. ^
  273. "Vinemoor". Ubateau. Récupéré le 7 février 2012 .
  274. ^
  275. "MFV Charles-Madeleine (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  276. ^
  277. "SS Durdham (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  278. ^
  279. "SS Salvesstria (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  280. ^
  281. "Convoi HX 57". marins de guerre. Consulté le 17 mai 2012.
  282. ^
  283. "MV Thiara (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  284. ^
  285. "SS Argo (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  286. ^
  287. "MV Auckland Star (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 2 novembre 2011 .
  288. ^
  289. "SS Hermione (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 24 octobre 2011 .
  290. ^
  291. "Navires L - W de construction standard de la Première Guerre mondiale". Les marins. Consulté le 8 mai 2011 .
  292. ^
  293. "HMT Staunton (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  294. ^
  295. "SS Clan Menzies (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  296. ^
  297. "Clan Menzies". Ubateau. Consulté le 21 février 2012 .
  298. ^
  299. "SS Clan Monroe (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 4 novembre 2011 .
  300. ^
  301. "SS Gronland (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  302. ^
  303. "FV Leachs Romance (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 10 novembre 2011 .
  304. ^
  305. "SS Moidart (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  306. ^
  307. "SS Ousebridge (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 11 novembre 2011 .
  308. ^
  309. "SS Umvoti (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 15 novembre 2011 .
  310. ^
  311. "Navires auxiliaires de patrouille et anti-sous-marins, Royal Navy". Navypédia. Récupéré le 21 juillet 2016 .
  312. ^
  313. "Lady Slater et Kirk Pride". Shipstamps.co.uk . Récupéré le 21 juillet 2016 .
  314. ^
  315. "SS Domingo de Larrinaga (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 8 novembre 2011 .
  316. ^
  317. "SS Jamaïque Progrès (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  318. ^
  319. "SS Jersey City (+1940)". Site de l'épave. Récupéré le 9 novembre 2011 .
  320. ^
  321. "Navire grec coulé par sous-marin italien". Les temps (48688). Londres. 7 août 1940. col E, p. 3.
  322. ^
  323. Fête foraine, I.S.O. « Histoire de la Seconde Guerre mondiale : La Méditerranée et le Moyen-Orient : I : Les premiers succès contre l'Italie (jusqu'en mai 1941) : CHAPITRE VIII, DÉBUT ENCOURAGEANT DE LA LUTTE EN MER ». Ibiblio. Consulté le 24 octobre 2011 .
  324. ^
  325. "SS Stalheim (+1940)". Site de l'épave. Consulté le 14 novembre 2011 .
  326. ^
  327. "D/S Stalheim". marins de guerre. Consulté le 7 février 2012 .
  328. ^
  329. "Télégrammes en bref". Les temps (48676). Londres. 24 juillet 1940. col F-G, p. 4.
  330. ^
  331. "LCA Assault Landing Craft et LCS(M) Support Landing Craft, Royal Navy". Navypédia. Consulté le 18 juillet 2016 .
Événements de navires en 1940
Lancements de navires: 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945
Mises en service des navires: 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945
Déclassements de navires: 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945
naufrages: 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945

140 ms 8,8% Scribunto_LuaSandboxCallback::match 60 ms 3,8% type 60 ms 3,8% citation0 60 ms 3,8% 40 ms 2,5% Scribunto_LuaSandboxCallback::find 40 ms 2,5% select_one 40 ms 2,5% Scribunto_LuaSandboxCallback::frameExists 40 ms 2,5% 500 ms 31,2% Nombre d'entités Wikibase chargées : 0/400 -->


Bikini présenté

Le 5 juillet 1946, le designer français Louis R&# xE9ard dévoile un audacieux maillot de bain deux pièces à la Piscine Molitor, une piscine populaire à Paris. La showgirl parisienne Micheline Bernardini a modélisé la nouvelle mode, que Rບrd a surnommée 𠇋ikini,”, inspirée d'un test atomique américain qui a eu lieu au large de l'atoll de Bikini dans l'océan Pacifique plus tôt cette semaine-là.

Les femmes européennes ont commencé à porter des maillots de bain deux pièces composés d'un haut dos nu et d'un short dans les années 1930, mais seul un éclat du ventre a été révélé et le nombril a été couvert avec vigilance. Aux États-Unis, le modeste deux-pièces a fait son apparition pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque le rationnement du tissu en temps de guerre a entraîné la suppression du panneau de la jupe et d'autres matériaux superflus. Pendant ce temps, en Europe, les côtes fortifiées et les invasions alliées ont réduit la vie sur les plages pendant la guerre, et le développement des maillots de bain, comme tout le reste non militaire, s'est arrêté.

En 1946, les Européens de l'Ouest ont accueilli avec joie le premier été sans guerre depuis des années, et les créateurs français ont proposé des modes adaptés à l'humeur libérée du peuple. Deux designers français, Jacques Heim et Louis R&# xE9ard, ont développé des prototypes concurrents du bikini. Heim a appelé son &# x201Catom&# x201D et l'a annoncé comme &# x201Cle plus petit maillot de bain du monde.&# x201D R&# xE9ard&aposs maillot de bain, qui était essentiellement un haut de soutien-gorge et deux triangles inversés de tissu reliés par une ficelle, était en fait nettement plus petit. Fabriqué à partir de 30 pouces de tissu à peine, R&# xE9ard a promu sa création comme &# x201Cplus petite que le plus petit maillot de bain au monde.&# x201D R&# xE9ard a appelé sa création le bikini, du nom de l'atoll de Bikini.

En planifiant les débuts de son nouveau maillot de bain, R&# xE9ard a eu du mal à trouver un modèle professionnel qui daignerait porter le deux-pièces scandaleusement maigre. Il se tourne alors vers Micheline Bernardini, danseuse exotique du Casino de Paris, qui n'hésite pas à apparaître presque nue en public. En guise d'allusion aux gros titres qu'il savait que son maillot de bain générerait, il a imprimé des caractères de journal sur le costume que Bernardini a modelé le 5 juillet à la Piscine Molitor. Le bikini a été un succès, en particulier chez les hommes, et Bernardini a reçu quelque 50 000 lettres de fans.

En peu de temps, des jeunes femmes audacieuses en bikini ont fait sensation le long de la côte méditerranéenne. L'Espagne et l'Italie ont adopté des mesures interdisant les bikinis sur les plages publiques, mais ont ensuite capitulé devant l'évolution des temps où le maillot de bain est devenu un pilier des plages européennes dans les années 1950. Les affaires de Rບrd&aposs ont grimpé en flèche, et dans les publicités, il a maintenu la mystique du bikini en vie en déclarant qu'un costume deux pièces n'était pas un véritable bikini, à moins qu'il ne puisse être tiré à travers une alliance.”


Aujourd'hui dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale - 5 juillet 1940 & 1945

Il y a 80 ans, le 5 juillet 1940 : Vichy France rompt ses relations avec le Royaume-Uni.

En France occupée, les Allemands interdisent les signes d'identité nationale : le drapeau tricolore, la « Marseillaise » et les bérets.

En raison de la pression japonaise sur l'Indochine française, le président américain Franklin Roosevelt interdit l'exportation vers le Japon de minéraux et produits chimiques stratégiques, de moteurs et pièces d'avions et de machines-outils.

Affiche électorale du parti travailliste, 1945

Il y a 75 ans, le 5 juillet 1945 : Le général Douglas MacArthur proclame la fin de la campagne aux Philippines.


Aujourd'hui dans l'histoire 5 juillet 1940

Aujourd'hui dans l'histoire le 5 juillet 1940, le designer français Louis Reard dévoile un audacieux maillot de bain deux pièces à la Piscine Molitor, une piscine populaire à Paris. La showgirl parisienne Micheline Bernardini a modélisé la nouvelle mode, que Reard a surnommée «bikini», inspirée d'un test atomique américain qui a fait l'actualité qui a eu lieu au large de l'atoll de Bikini dans l'océan Pacifique plus tôt cette semaine-là.

Les femmes européennes ont commencé à porter des maillots de bain deux pièces composés d'un haut dos nu et d'un short dans les années 1930, mais seul un éclat du ventre a été révélé et le nombril a été couvert avec vigilance. Aux États-Unis, le modeste deux-pièces a fait son apparition pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque le rationnement du tissu en temps de guerre a entraîné la suppression du panneau de la jupe et d'autres matériaux superflus. Pendant ce temps, en Europe, les côtes fortifiées et les invasions alliées ont réduit la vie sur les plages pendant la guerre, et le développement des maillots de bain, comme tout le reste non militaire, s'est arrêté.

En 1946, les Européens de l'Ouest ont accueilli avec joie le premier été sans guerre depuis des années, et les créateurs français ont proposé des modes adaptés à l'humeur libérée du peuple. Deux designers français, Jacques Heim et Louis Reard, ont développé des prototypes concurrents du bikini. Heim l'a appelé "l'atome" et l'a présenté comme "le plus petit maillot de bain du monde". Le maillot de bain de Reard, qui était essentiellement un haut de soutien-gorge et deux triangles inversés de tissu reliés par une ficelle, était en fait beaucoup plus petit. Fabriqué à partir de 30 pouces de tissu à peine, Reard a promu sa création comme "plus petite que le plus petit maillot de bain du monde". Reard a appelé sa création le bikini, du nom de l'atoll de Bikini.

En planifiant les débuts de son nouveau maillot de bain, Reard a eu du mal à trouver un modèle professionnel qui daignerait porter le deux-pièces scandaleusement maigre. Il se tourne alors vers Micheline Bernardini, danseuse exotique du Casino de Paris, qui n'hésite pas à apparaître presque nue en public. En guise d'allusion aux gros titres qu'il savait que son maillot de bain générerait, il a imprimé des caractères de journal sur le costume que Bernardini a modelé le 5 juillet à la Piscine Molitor. Le bikini a été un succès, en particulier chez les hommes, et Bernardini a reçu quelque 50 000 lettres de fans.

En peu de temps, des jeunes femmes audacieuses en bikini ont fait sensation le long de la côte méditerranéenne. L'Espagne et l'Italie ont adopté des mesures interdisant les bikinis sur les plages publiques, mais ont ensuite capitulé devant l'évolution des temps où le maillot de bain est devenu un pilier des plages européennes dans les années 1950. Les affaires de Reard ont grimpé en flèche et, dans les publicités, il a maintenu la mystique du bikini en vie en déclarant qu'un costume deux pièces n'était pas un véritable bikini "à moins qu'il ne puisse être tiré à travers une alliance".

Dans l'Amérique prude, le bikini a été résisté avec succès jusqu'au début des années 1960, lorsqu'un nouvel accent sur la libération de la jeunesse a amené le maillot de bain en masse sur les plages américaines. Il a été immortalisé par le chanteur pop Brian Hyland, qui a chanté « Itsy Bitsy Teenie Weenie Yellow Polka-Dot Bikini » en 1960, par les films d'adolescents « beach cover » d'Annette Funicello et Frankie Avalon, et par la culture surf californienne célébrée par le rock. des groupes comme les Beach Boys. Depuis lors, la popularité du bikini n'a cessé de croître.


5 juillet 1940 - Histoire

Listes des pertes de la Royal Navy et des marines du Dominion, Seconde Guerre mondiale
Recherche et compilation par Don Kindell, tous droits réservés

1er - 31 JUILLET 1940 - dans la date, l'ordre du nom du navire/de l'unité et de l'amp

Remarques:

(1) Informations sur les victimes dans l'ordre - Nom, prénom, initiale(s), grade et partie du service autre que RN (RNR, RNVR, RFR, etc.), numéro de service (qualifications uniquement, également si Dominion ou Indian Marines), (sur les livres d'un autre navire/établissement à terre, O/P au passage), Destin

(2) Cliquez pour les abréviations

(3) Lien vers la Commonwealth War Graves Commission

(4) Plus d'informations peuvent être trouvées dans les listes de noms

Événements de fond - juillet-août 1940
Chute de la France, Bataille d'Angleterre, Guerre en Méditerranée

(pour obtenir des informations sur le navire, accédez à la page d'accueil de l'histoire navale et saisissez le nom dans la recherche sur le site)

Lundi 1er juillet 1940

Ardent, destroyer, perdu le 8 juin

JONES, Robert P, matelot, RNR, D/X 20344 A, prisonnier de guerre, DOW

Blairclova, bateau à vapeur

CREE, Arthur S, Marine, PLY/20318, décédé

Château de Dunnottar, croiseur marchand armé

COLQUHOUN, George, Ty/Commandant (E), RNR, maladie, décédé

Grenade, destroyer, perdu le 29 mai

CONNOLLY, Michael, Stoker 1c, C/KX 96703, DOW dans Drake IV

Medway, navire de dépôt sous-marin

TAYLOR, Joseph, Officier's Cook, E/LX 23194, DOW dans le HS Maine

Sultan II, Singapour, établissement à terre

PECOVER, George J, écrivain de l'adjudant, tué, accident

mardi 2 juillet 1940

Arandora Star, bateau à vapeur, perte de navire

WARREN, Ernest E, Marine, CH/20011, (Président III, O/P), MPK

Fleet Air Arm, 825 Sqn, Kestrel, Worthy Down Naval Air Station, opérations aériennes à Swordfish. N'est pas revenu d'un raid sur des barges à Rotterdam, s'est écrasé l'île de Rozenburg.

GRIGSON, Barry P, Act/Sous-lieutenant (A), tué

LEES, Frederick L, Act/Sous-lieutenant (A), tué

Fleet Air Arm, 821 Sqn dans l'espadon. L'avion a été abattu près de l'aérodrome de Schilpol, à trois milles au nord-ouest de Sangatte. Le Lt (A) John Kiddell est fait prisonnier et alors qu'il tente de s'évader, est tué par une sentinelle le 1er juillet 1943 .

BURT, Harry W V, aviateur en chef, P/JX 142080, tué

Léda, dragueur de mines

LAHEE, Bernard W, matelot de 2e classe, P/J 94396, décédé

Mercredi 3 juillet 1940

Fleet Air Arm, 774 Sqn, Daedalus, Lee sur la base aéronavale de Solent, crash aérien à Moth à Aldergrove. S'est écrasé à Evanton.

MILLER, Tom, Ty/Lieutenant (A), RNVR, DOW

Fleet Air Arm, 803 Sqn, Ark Royal , porte-avions, opérations aériennes à Skua. Attaque d'escorte contre le cuirassé français Strasbourg, abattu en flammes par le Curtiss Hawk au large d'Oran.

CHATTERLEY, Horace T, aviateur de la marine, P/JX 143403, MPK

RIDDLER, Thomas F, officier marinier, FAA/FX 76494, MPK

Leola Vivian (RCN), petit patrouilleur

BARLOW, Bernard C, télégraphiste, V/30000 (RCNVR), décédé

Vengeance, cuirassé, capture du sous-marin français Surcouf

WEBB, Albert, matelot de 1re classe, P/J 112872, tué

Jeudi 4 juillet 1940

Foylebank, navire anti-aérien auxiliaire, perte de navire

Avec la permission de David Lane, citant 'Weymouth & Portland at War', par les historiens locaux Maureen Attwooll et Denise Harrison - "Un ajout récent au port au cours du mois dernier avait été le navire marchand converti - maintenant un hélicoptère de combat anti-aérien de la Royal Navy, le HMS Foylebank de 5 500 tonnes - qui avait été amené pour renforcer les défenses côtières de la région. A 8h40 (4 juillet 1940) une formation de 20 bombardiers Junkers 87 "Stuka" a plongé à Foylebank à l'ancre sur Admiral Buoy . Trois avions ennemis ont été abattus avant de virer au loin, laissant le Foylebank en flammes .. Il n'était encore que 8 h 48 . Cruellement, alors que les ouvriers du chantier naval sortaient de l'abri au son du "clair à tout", l'un des Stukas revint et son pilote largua sa dernière bombe au-dessus de Castletown (près de la porte principale du chantier naval). 10 travailleurs civils ont été tués. » Je crois que Gordon HUGGINS a été grièvement blessé lors de cette deuxième attaque. Il a probablement été emmené à l'hôpital RN près du chantier naval avant d'être transféré à l'hôpital de Portwey à Weymouth où il est décédé le 8 juillet (voir l'entrée du 8 juillet). L'histoire des événements de la journée se poursuit avec : "L'après-midi même du raid de Foylebank, des avions allemands ont attaqué à deux reprises un grand convoi de navires marchands britanniques à destination de l'estuaire de la Tamise pour Cardiff." Ce commentaire confirme que Foylebank ne faisait pas partie d'un convoi comme à au moins une source suggère.

ABBOT, Henry D, matelot de 3e classe, RNVR, P/ESD 1477, MPK

ALDRED, Edward J, matelot de 2e classe, P/J 62158, MPK

ANDREWS, Robert, 2e ingénieur junior, T.124, MPK

BAIRD, Samuel, Charpentier, T.124, MPK

BELL, Robert, Steward, T.124/132921, MPK

BISSETT, James R, Ty/Lieutenant (E), RNR, MPK

BOUNDS, Herbert H, officier marinier agissant/régulateur, P/MX 59436, MPK

BRANIFF, David, plombier, T.124, MPK

BRIGSTOCKE, William G P, Lieutenant, RNVR, DOW

BUCKEE, William F, officier marinier, P/J 25716, MPK

CARROLL, Thomas, Donkeyman, T.124/108422, MPK

CHAPPLE, Henry D, officier marinier, P/J 78025, MPK

CHURCH, Vincent J D, matelot de 2e classe, P/JX 143311, MPK

COLLINS, George H, matelot de 2e classe, P/JX 125803, MPK

LÂCHE, Thomas, 2e commissaire, T.124/1111163, MPK

CRAWFORD, John, magasinier, T.124, MPK

CREED, Reginald G, assistant cuisinier, T.124/94822, MPK

DAVIDSON, William L, artificier de l'artillerie 2c, P/MX 48651, MPK

EVANS, Edwin G, matelot de 3e classe, RNVR, P/LD/X 4639, MPK

FISHER, Harry, assistant cuisinier de navire, T.124/972903, MPK

FORD, Arthur R, Sick Berth Attendant Petty Officer, P/M 2856, MPK

FRAZER, James, commissaire adjoint, T.124, MPK

GILLSON, Arthur F, assistant cuisinier, T.124/1121369, MPK

GRAY, Eric J, matelot de 2e classe, P/JX 152381, MPK

HALL, William, Donkeyman, T.124/40986, MPK

HARRISON, Walter, boucher en chef, T.124/1131290, MPK

HEGGAN, Edward, Steward, T.124/1032753, MPK

HIRONS, Dennis A, préposé à l'amarrage des malades, P/MX 622249, MPK

HOWARD, James J, assistant cuisinier, T.124/88132, MPK

KANE, Robert A, commissaire adjoint, T.124/135218, MPK

KENNEDY, Allan N, matelot de 2e classe, 19581 (RAN), MPK

LENG, Edwin R, directeur de cantine, NAAFI, MPK

LEONARD, William J, matelot de 2e classe, RFR, P/SS 9607, MPK

LOWRY, Jack, matelot de 3e classe, P/JX 178988, DOW

MAHON, Samuel R, commissaire adjoint, T.124, MPK

MANN, Richard J R, matelot de 2e classe, P/J 7192, MPK

MANTLE, Jack F, Act/Matelot de 1re classe, P/JX 139070, DOW, décerné à titre posthume Croix de Victoria

MCCABE, Frederick, Donkeyman, T.124/131153, MPK

MCCULLOUGH, Francis C, 4e ingénieur junior, T.124, MPK

MCMULLAN, James W, Ty/Sous-lieutenant (E), RNR, MPK

MCNABNEY, Thomas J, ingénieur junior, T.124, MPK

MIGHTON, William R, ingénieur junior, T.124, MPK

MOORE, Daniel, Donkeyman, T.124/54830, MPK

NICHOLL, Joseph, commissaire adjoint, T.124/156796, MPK

NISH, Benjamin, Ty/Lieutenant Commandant (E), RNR, MPK

NOBLE, Thomas A, télégraphiste de l'officier marinier, P/J 111162, MPK

NUGENT, George F, compagnon de charpentier, T.124, MPK

PHILCOX, Arthur C, matelot de 2e classe, P/JX 142623, MPK

PILCHER, Arthur E V, matelot de 1re classe, P/J 115211, MPK

POLLY, Robert G, magasinier adjoint, T.124, MPK

PYNE, Arthur P, Premier maître, P/J 28158, MPK

RIDDINGTON, Sidney B, matelot de 3e classe, P/JX 179198, MPK

RIDGE, Douglas E, Artificier d'artillerie 4c, P/MX 60493, MPK

ROBERTS, Francis, Donkeyman, T.124/8207, MPK

RUSSELL, Alexander, compagnon de charpentier, T.124, MPK

SMITH, Edward I, Py/Ty/Surgeon Lieutenant, RNVR, MPK

SMITH, George W, 3e électricien, T.124, MPK

TATE, John S, ingénieur junior, T.124, MPK

TAYLOR, William T, matelot de 3e classe, P/JX 179142, MPK

THOMPSON, Patrick, compagnon de charpentier, T.124, MPK

TURNBULL, William D, matelot de 3e classe, P/JX 178275, MPK

VERNON, William H, Chef Baker, T.124/459840, MPK

WALKER, Anthony, matelot de 3e classe, P/JX 178292, MPK

WEIR, Henry J R, ingénieur junior, T.124, MPK

WELLER, Arthur L, artificier en chef, P/MX 45753, MPK

WHITELAW, James M, 3e ingénieur junior, T.124, MPK

WHITMAN, Albert T, matelot de 3e classe, P/JX 179154, MPK

WILKIE, David W, 2e électricien, T.124, MPK

WOODS, James E, cuisinier de navire, T.124/904250, MPK

YOUNG, Leslie, matelot de 3e classe, P/JX 178835, MPK

Fraser (RCN), destroyer, perte de navire

APPEL, George J, Maître Stoker, 21313 (RCN), DOW

Bombardement de Malte

AZZOPARDI, Antonio, Stoker, civil maltais, tué

Niger, dragueur de mines

NEWING, Albert R, matelot de 2e classe, D/JX 132613, est décédé

Protecteur, netlayer

SEYMOUR, Leonard G, matelot de 3e classe, P/JX 172726, noyé

WHEELER, Herbert A, chauffeur principal, D/KX 84459, noyé

Division RM de Portsmouth

ROGERS, Maurice F H, capitaine, RM, décédé

Tamise, sous-marin

SPRAGUE, Denis V, Commandant, DOW, capture du sous-marin français Surcouf

vendredi 5 juillet 1940

Daedalus, Lee sur la base aéronavale de Solent

FREEMAN, Harold J, mécanicien de l'air, P/KX 90109, DOW

Lynx, Douvres, établissement à terre

FARMAN, Joseph S, premier maître Stoker, C/310108, est décédé

Rorqual, sous-marin

GRIFFITHS, Patrick M K, Lieutenant, DOW, capture du sous-marin français Surcouf

Tourbillon, destroyer, perte de navire

ABEL, Jack, Stoker 1c, RFR, C/KX 75536 D 156, tué

BALLARD, George, matelot de 2e classe, RFR, C/J 99895 B 22607, tué

BARNES, Henry G, matelot de 3e classe, RNVR, C/LD/X 5134, tué

BARTON, William C, matelot de 2e classe, RFR, C/J 108614, tué

NOIR, Thomas B, Stoker 2c, P/KX 97334, tué

BRANCH, Albert G, artificier en chef de la salle des machines 2c, C/M 26911, tué

BRIDGER, George C, matelot de 2e classe, RFR, C/J 103229 D 488, tué

BROWN, Thomas, préposé principal à l'accostage des malades, RNASBR, C/X 6201, tué

BURDETT, Alfred N R, matelot de 2e classe, RFR, C/J 99895, tué

ENFANTS, Frederick A, matelot de 2e classe, C/JX 135524, tué

CLENDINNING, David, matelot de 2e classe, RFR, C/SSX 13199 B 23700, tué

COLE, William, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 11288 D 982, tué

COOMBER, Frank W J, matelot de 2e classe, RFR, C/J 55345 D 1186, tué

COWDEROY, Leonard, matelot de 2e classe, RFR, C/J 103960 D 378, tué

COX, Arthur H, matelot de 2e classe, RFR, C/J 102131 D 586, tué

CRAWFORD, Victor C, matelot de 2e classe, RFR, C/J 115215, tué

DALE, Thomas E, matelot de 2e classe, RFR, C/J 87997 D 1490, tué

DAVIS, Arthur W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 99658 D 696, tué

DOWLING, Reginald V, matelot de 3e classe, RNVR, C/LD/X 5094, tué

DUNKLEY, Leslie T, signaleur, RFR, C/J 106206 D 266, tués

FLOYD, William J, matelot de 2e classe, RFR, C/J 11443, tué

GAHAGON, James, Stoker 1c, RFR, C/K 62415 D 396, tué

GARSTIN, William P B, chauffeur principal, C/K 61782, tué

GOULD, Arthur E, matelot de 2e classe, RFR, C/J 97291, tué

GOULDEN, John L, matelot de 2e classe, RFR, C/SSX 12591 D 556, tué

HAYNES, George W, Stoker Petty Officer, C/K 21829 Pens No 24033, tué

HILL, Frederick, matelot de 3e classe, C/SSX 30260, tué

HILLS, Robert J, directeur de cantine, NAAFI, tué

HUTCHINS, Arthur E, télégraphiste, RFR, C/J 89818 D 690, tué

LONDRES, Gilbert I, Stoker 1c, C/KX 90467, tué

MARTIN, Arthur C, Signaleur, RFR, C/J 77527 D 1090, tué

MARTIN, George J, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 10929 D 1004, tué

MCMILLAN, Norman, matelot, RNR, C/X 10685 B, tué

MILES, Percy T N, matelot de 2e classe, RFR, C/J 103089 D 346, tué

MORRISON, Sydney G, Stoker 1c, C/KX 83363, tué

NICHOLSON, George F, matelot de 2e classe, RFR, C/J 105788 D 318, tué

NIX, Cyril, assistant cuisinier, C/MX 60818, tué

PARKER, Edward F, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 10133 D 1028, tué

PAYNE, John C, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 10296 D 324, tué

PIMM, William G, matelot de 2e classe, RFR, C/SSX 13381, tué

PORTER, Thomas, matelot de 2e classe, RFR, C/J 101017 D508, tué

RABBITT, Herbert J, artificier de la salle des machines 1c, C/M 7828 Pens No 7828, tué

RALPH, William G, premier maître, C/J 32354 Pens No 13643, tué

RIPLEY, Harry G, matelot de 2e classe, RFR, C/SSX 12511 D 1498, tué

ROBERTS, Alfred J, Stoker 1c, C/K 65345, tué

SMITH, Alfred T F, matelot de 2e classe, RFR, C/J 110164 D 110, tué

SQUIRES, Reginald H G, matelot de 2e classe, C/JX 148209, tué

STACEY, Ronald W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 108472 D 228, tué

STREATFIELD, John, matelot de 2e classe, RFR, C/J 97386 D 490, tué

TASKER, Frank, matelot de 2e classe, RFR, C/J 100589 D438, tué

THORNDYCROFT, Arthur, maître de cuisine, C/M 36009 Pens No 11636, tué

WAITE, Frederick J W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 96345 D 640, tué

WELCH, Spencer M, matelot de 2e classe, RFR, C/J 109700 D 1558, tué

WHITE, George C, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 8126 D 1544, tué

WRIGHT, William H, matelot de 2e classe, C/SSX 18820, tué

YEOMANS, Edward T, Stoker 1c, RFR, C/KX 75124 D 190, tués

samedi 6 juillet 1940

Fame, destroyer, bombardement

GLAZIER, Francis B, Stoker 2c, D/KX 99647, DOW

HAYMAN, Louis J, intendant principal, D/L 13785, tué

KNOWLES, Arnold R R, lieutenant (E), tué

WILLIAMS, William, matelot de 2e classe, D/J 103678, tué

Requin, sous-marin, perdu

GIBSON, James S, officier marinier, C/JX 127523, tué

Tourbillon, destroyer, perte de navire

BROWN, Joshua B F W, Stoker 1c, RFR, C/SS 118877 D 1258, DOW

dimanche 7 juillet 1940

Fortitude, Ardrossan, établissement à terre

MACLEOD, Norman, matelot, RNPS, LT/JX 166020, tué

Foylebank, navire antiaérien auxiliaire, perte de navire

HOLLOWAY, Rex S, matelot de 2e classe, P/SSX 26116, DOW

Mercury, dragueur de mines à aubes, bombardement

CREIGHTON, Albert V, matelot de 2e classe, C/J 101244 D 544, tué

DALEY, Harry R L, matelot de 2e classe, C/J 108599 D 1506, tué

KENNELL, Jack E, matelot de 2e classe, C/SSX 20935, tué

LIRE, Frederick W, officier marinier, C/J 32402, DOW

Navire à vapeur Sea Glory, perte de navire

RANDALL, Herbert G, matelot de 2e classe, P/JX 180501, (président III, O/P), tué

Sea Mist, chalutier démineur, bombardement

BANKS, Robert, matelot, RNPS, LT/JX 199063, tué

PERCY, Arthur L, matelot, RNR (PS), LT/X 20113 A, tué

Requin, sous-marin, perte de navire

WALSH, James J, Stoker, D/KX 92110, tué

Lundi 8 juillet 1940

Cayton Wyke, chalutier anti-sous-marin, perte de navire

BOND, Harold A, Seaman Steward, RNPS, LT/JX 197375, MPK

BROWN, Arthur E, Py/Ty/Lieutenant, RNR, MPK

BRUCE, William S, mécanicien, RNR (PS), LT/X 416 UE, MPK

BUCHAN, James A, matelot, RNR (PS), LT/X 18709 A, MPK

CLARK, Laurence L, Matelot, RNR (PS), LT/X 21610 A, MPK

COOK, John T, matelot, RNPS, LT/X 19756, MPK

COPLIN, Frederick, 2e main, RNR (PS), LT/X 19546 A, MPK

DICKSON, William, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 197339, MPK

GILMOUR, Samuel H, Signaleur ordinaire, C/JX 175201, MPK

HAY, William, mécanicien, RNR (PS), LT/X 351 EU, MPK

JEWSON, Robert, Stoker 2c, RNPS, LT/KX 103793, MPK

KEABLE, Russell J, matelot, RNPS, LT/JX 179709, MPK

LONG, Charles J, matelot, RNPS, LT/JX 164330, MPK

MACAULEY, Murdo, Matelot, RNR (PS), LT/X 7770 C, MPK

MACKAY, John, Matelot, RNR (PS), D/X 7766 C, MPK

MACLEOD, William, matelot, RNR (PS), LT/X 7717 C, MPK

NOBLE, David F, Chef Skipper, RNR, MPK

WALTERS, William, Stoker, RNPS, LT/KX 101709, MPK

Foylebank, navire anti-aérien auxiliaire, perte de navire

HUGGINS, Gordon Edwin, directeur de cantine, NAAFI, 35 ans, DOW à l'hôpital de Portwey, Weymouth

Gloucester, croiseur léger, bombardement

ALLISON, Oswald H, matelot de 2e classe, RNVR, 67349 (S A), tué

ATKINSON, Antony J, aspirant payeur, tué

CHURCHILL, Peter N, lieutenant-commandant, tué

D'AETH, John R H, commandant, tué

FOSTER, Reginald G, matelot de 3e classe, D/JX 154803, tué

FRASER, Stanley R, chef Yeoman des transmissions, D/J 84927, tué

GARSIDE, Frederick R, capitaine, tué

GODLIMAN, John G, Marine, PLY/X 2488, tué

HENSBY, Lewis R H, matelot de 1re classe, D/J 104742, tué

HYDE, Charles L, premier signaleur, P/JX 134456, tué

KNIGHT, Frank, matelot de 3e classe, D/JX 155519, tué

LAYARD, Browlow V, sous-lieutenant payeur, tué

LINDSAY, Michael, lieutenant-commandant, tué

MURRAY, Wilfred K M, sous-lieutenant, tué

NOWLAN, Francis C, matelot de 2e classe, RNVR, 67409 (S A), DOW

OWENS, Eric, matelot de 3e classe, D/JX 157824, tué

RODDA, Edgar F, matelot de 3e classe, D/JX 156757, tué

WARD, Harry, matelot de 2e classe, D/SSX 25322, tué

Hood , croiseur de bataille

WOODLAND, Arthur, officier marinier, P/JX 152160, tué, accident de la route

mardi 9 juillet 1940

Digitale, sloop, bombardement

ARTHUR, Stewart G, assistant steward, P/SR 74010, tué

BROWN, Arthur, Stoker 1c, P/KX 84719, tué

BROWN, Frank, Acteur/Artilleur, DOW

BUNTON, Ernest, Act/Stoker Petty Officer, P/K 57462, tué

DENBY, William H, chauffeur principal, P/K 13756, DOW

DICKEY, Alfred R, Stoker 1c, P/KX 90566, tué

EDDINGS, Charles A, matelot de 2e classe, P/J 95582, tué

JONES, Horace, matelot de 2e classe, P/JX 135748, tué

LETHAM, George, artificier de la salle des machines 3c, P/MX 2887 EA, tué

MARSH, Harry, Stoker, P/K 19963, tué

MONK, Thomas, Stoker Petty Officer, P/K 60235, tué

OLDFIELD, Dan, télégraphiste, P/WRX 555, tué

OLIVER, Edward A, signaleur principal, P/J 86729, DOW

SALT, Arthur, Stoker 1c, P/KX 84339, tué

SAUNDERS, Frank W, premier maître Stoker, P/K 20816, tué

SHELTON, Henry F A, officier marinier, P/JX 139325, tué

SMITH, Sydney A, chauffeur principal, P/KX 80692, tué

TAYLOR, Fred, Stoker, P/KX 76269, tués

TONG, Albert H C, artificier de la salle des machines 4c, P/MX 48565, tué

WHEELER, John C, matelot de 1re classe, P/JX 153101, tué

Saumon, sous-marin, perdu

ANDERSON, Frederick C, Stoker 1c, P/KX 79744, MPK

BAKER, Philip D E, Maître, P/JX 130742, MPK

BAUGH, Walter J, chauffeur principal, C/KX 81010, MPK

BICKFORD, Edward O, commandant, MPK

BOULTON, John R A, matelot de 2e classe, P/JX 138456, MPK

BROOKS, William, Acteur/Leader Stoker, D/KX 87165, MPK

BURGES, John H, matelot de 2e classe, C/J 115126, MPK

CAWTHRA, George, Stoker 1c, D/KX 85885, MPK

COOKE, Thomas, matelot de 2e classe, D/J 93031, MPK

DAVIS, William L, adjudant ingénieur, MPK

DIXON, George, chauffeur principal, C/KX 81890, MPK

DURCAN, Albert P, officier marinier, D/J 87456, MPK

FEAR, William J, chauffeur principal, P/KX 84937, MPK

FULLER, William M, artificier de la salle des machines 2c, C/M 39443, MPK

GOMM, Jack E, Stoker 1c, P/KX 87050, MPK

GYNGELL, John J, Matelot de 1re classe, D/J 115240, MPK

HALL, Peter E, matelot de 2e classe, P/J 97373, MPK

HANCOCK, Robin H M, Lieutenant, MPK

HARRISON, Arthur A G, électricien artificier 1c, P/M 33227, MPK

HARRISON, écuyer, matelot de 1re classe, P/JX 153270, MPK

HILL, Norman J, artificier en chef de la salle des machines, P/M 39366, MPK

HOLMES, Cecil W, officier marinier, C/J 109242, MPK

HOLMES, James, artificier de la salle des machines 3c, P/MX 47758, MPK

HOWE, Edward H, matelot de 2e classe, C/SSX 18241, MPK

MALLETT, Robert G, Acteur/Télégraphiste principal, D/JX 134510, MPK

O'MAHONEY, Michael, Stoker 1c, D/KX 86213, MPK

OTTIGNON, Charles V, matelot de 2e classe, C/JX 144392, MPK

PALMER, George, premier maître de télégraphiste, P/J 39553, MPK

PATERSON, Edward, matelot de 2e classe, D/S 106628, MPK

PUISSANCE, Louis, Stoker 1c, P/KX 83674, MPK

RAWLINGS, Henry C E, matelot de 1re classe, C/JX 135792, MPK

SKELT, Kenneth D, Lieutenant, MPK

SPITTLES, Eric V, Stoker 1c, C/KX 92540, MPK

STROUD, Robert P, Act/Telegraphist principal, C/J 109409, MPK

SUMMERS, Owen J, Artificier de la salle des machines 3c, P/MX 54082, MPK

SWALLOW, Alfred C, chauffeur principal, D/KX 81568, MPK

WALDEN, Raymond B, télégraphiste, C/JX 139964, MPK

WALKER, Maurice W, grand télégraphiste, P/JX 137569, MPK

WHITTAKER, Edward, signaleur principal, D/JX 132459, MPK

WILLIAMS, Leonard P, Matelot de 1re classe, P/JX 130599, MPK

WYKEHAM-MARTIN, Maurice F, Lieutenant, MPK

Mercredi 10 juillet 1940

Berwick , croiseur lourd

HEMBLEY, Walter E, matelot de 2e classe, P/J 60929, tué dans un accident

Canard colvert, sloop de patrouille, bateau à vapeur

BOTTLEY, William A, matelot de 2e classe, P/JX 188346, (président III, O/P), tué

St Angelo, Malte, établissement à terre, bombardement

BEALES, Gordon S, préposé principal au poste d'amarrage des malades, P/MX 51056, tué

Jeudi 11 juillet 1940

Armentiers (RCN), chalutier

WILKIE, Claude O, matelot de 2e classe, A/376 (RCNR), décédé

Escorte, destroyer, perte de navire

DUNSMORE, James, Stoker 1c, C/KX 78000, tué

MACKENZIE, Hector J, Stoker Petty Officer, C/K 65564, tué

Laurentic, croiseur marchand armé

HUNT, Samuel C, Matelot de 1re classe, RFR, D/227923, tué

Southcoates, chalutier de patrouille armé

GARTON, James B, matelot, T.124, tué par l'ennemi

Vampire, destroyer, bombardement

ENDICOTT, John H, artilleur (T), DOW

Warrior II, appel d'offres sous-marin, perte de navire, deux hommes également blessés

COLLINS, John W, intendant en chef, T.124, tué

vendredi 12 juillet 1940

Digitale, sloop, bombardement

TERRY, Laurence F, Stoker Petty Officer, P/K 59387, DOW

Hermès, porte-avions, collision.

CRABB, Frederick C S, chef forgeron, D/M 25098, DOI dans le HS Oxfordshire

Liverpool, croiseur léger, bombardement

SHEPPARD, Lionel A, Stoker 1c, C/KX 94100, tué

YOUNG, William M, matelot de 3e classe, C/JX 168860, tué

samedi 13 juillet 1940

Damito, chalutier démineur

COLE, Thomas W, 2e main, RNPS, LT/JX 179739, tué

Javelot, destructeur

SMITH, Francis C, matelot, P/JX 138236, noyé

Département des munitions navales

WORSLEY, Fredrick C, lieutenant-commandant, Rtd, tué, accident

Saon, chalutier anti-sous-marin, bombardement

PYNER, Joseph W, Skipper, RNR, DOW

dimanche 14 juillet 1940

Esperance Bay, croiseur marchand armé, bombardement

ARCHER, William Y, matelot de 2e classe, RNR, D/X 10184 B, tué

CLOSE, Harold, Lieutenant Commandant, RNR, tué

DENSHAM, Herbert C, Steward, T.124, tué

GREGSON, Raymond H, matelot de 3e classe, D/JX 171361, tué

HITCHON, Ernest, matelot de 3e classe, RNSR, D/SR 16395, tué

JONES, Thomas C, matelot de 3e classe, D/JX 169223, tué

WITCHER, Walter J, assistant cuisinier, T.124, tué

Digitale, sloop, bombardement

JUGGINS, James H, artificier en chef de la salle des machines, P/MX 57140, DOW

Furieux, porte-avions

HENDER, Horace, matelot de 1re classe, D/JX 136237, est décédé

Service Flying Training School, n°1, Netheravon, accident d'avion à Hind. Undershot en atterrissage forcé, s'est écrasé Pylle, près de Shepton Mallet.

FARQUHAR, Ian G, aviateur principal, FX 77962, tué

Tamar, Hong Kong, établissement à terre

HUSCROFT, Lawrence H, assistant principal d'approvisionnement, D/MX 52766, tué

Lundi 15 juillet 1940

Delhi, croiseur léger

WIGGINS, John, chauffeur principal, C/K 61314, est décédé

Ganges, Shotley, établissement de formation

PURSEY, Charles, Peintre 3c, C/M 5779, décédé

mardi 16 juillet 1940

Delhi , croiseur léger

DAVIS, Robert G, chauffeur principal, C/K 9172, est décédé

Aigle, porte-avions

JONES, John I, chauffeur principal, P/KX 80168, est décédé

Glasgow, croiseur léger, collision

KEILTY, Leonard, matelot de 2e classe, P/JX 153748, MPK

LUCAS, Edmund J M, aspirant, tué

Imogen, destroyer, coulé dans une collision avec le croiseur léger Glasgow au large de Duncansby Head

AISTHORPE, John J, matelot de 2e classe, C/JX 138398, MPK

BARTLETT, Wallace O F, officier marinier, C/K 66579, MPK

BECK, Richard E, Matelot de 1re classe, C/JX 133132, MPK

BENNETT, Wilfred L, artificier de l'artillerie, C/M 38906, MPK

BLACK, Harold F, officier marinier d'approvisionnement, C/M 39225, MPK

DUNK, Albert R, officier marinier Stoker, C/K 63188, MPK

FITZPATRICK, William, Stoker 2c, C/KX 100707, MPK

FOSTER, John R, assistant d'approvisionnement, C/MX 63733, MPK

HEASMAN, Charles, officier marinier Stoker, C/KX 58397, MPK

HOGBEN, John H T, Stoker 1c, C/KX 93531, MPK

LAWSON, Robert F, matelot de 1re classe, C/JX 126387, MPK

LIFTON, Edward S, Stoker 1c, C/KX 78982, MPK

LIGHTENING, Arthur E, Stoker Petty Officer, C/K 61880, MPK

PITTMAN, Arthur H S, officier marinier, C/J 49228, MPK

SCOTT, John H, Stoker 2c, C/KX 100641, MPK

STANYON, Gordon T, matelot de 2e classe, C/SSX 20831, MPK

TURNER, Richard, chauffeur principal, C/KX 83570, MPK

Phoenix , sous-marin, perdu

AYRES, Frederick R H, Maître de cuisine, D/MX 51360, MPK

BARKLEY, Kenneth, Act/Lieutenant, MPK

BARNES, Eric B, Signaleur principal, P/JX 134697, MPK

BARTON, Sydney W C, matelot de 2e classe, C/JX 133968, MPK

BEDFORD, William R, matelot de 2e classe, P/JX 139404, MPK

BENNETT, Clifford F, Stoker Petty Officer, D/KX 77412, MPK

BUNKER, Wilfred S, Stoker Petty Officer, D/KX 77694, MPK

CADOGAN, Timothy, Acteur/Leader Stoker, D/KX 87749, MPK

CLARK, George L, Maître, C/128542, MPK

CLIFT, Albert E, Stoker 1c, D/K 66134, MPK

COCKLE, Austin W, télégraphiste, P/J 101543, MPK

COOPER, William, chauffeur principal, C/KX 82951, MPK

DAVIES, Walter J, Act/Maître, D/JX 145335, MPK

DEE, James C, Stoker 1c, D/K 62160, MPK

DIGGENS, George J, télégraphiste de l'officier marinier, P/JX 131368, MPK

FAIRHOLM, Matthew R, Act/Leader Stoker, D/KX 86383, MPK

FARLOW, Charles A J, matelot de 2e classe, C/137699, MPK

GREAVES, Cyril E, Artificier de la salle des machines 2c, P/M 38764, MPK

GREAVES, Stewart M, matelot de 1re classe, P/JX 147589, MPK

HADFIELD, Eric R, Act/Maître, D/JX 134242, MPK

HALL, Kenneth G, matelot de 2e classe, P/JX 139320, MPK

HANNA, William J, matelot de 2e classe, C/JX 144129, MPK

HARRIS, Edwin R, télégraphiste, D/JX 145496, MPK

HENDERSON, Malcolm G, Lieutenant, MPK

HIGDON, Reginald T, matelot de 2e classe, P/J 64354, MPK

HIGGINS, Alfred G, Stoker 1c, D/KX 81826, MPK

HOLLINGWORTH, George A, officier marinier, C/J 112273, MPK

HOWELL, Norman L E, Artificier de la salle des machines 3c, P/MX 47609, MPK

HUMPHREY, James E, Matelot de 1re classe, C/JX 133260, MPK

JAMES, Albert E, Matelot de 1re classe, P/JX 131257, MPK

LEONARD, Francis, Matelot de 1re classe, C/JX 125673, MPK

LIVERSIDGE, Grenville A, Lieutenant, MPK

MATTHEWS, Robert, Stoker 1c, D/KX 87821, MPK

MORTON, Thomas W, chauffeur principal, D/KX 81738, MPK

NOWELL, Gilbert H, capitaine de corvette, MPK

OLIVER, Aubrey G, Artificier de la salle des machines 3c, D/MX 35687, MPK

PARKER, Christopher, Artificier de la salle des machines 4c, D/MX 53687, MPK

PARRY, Oswald, Matelot de 1re classe, D/JX 132726, MPK

PAXFORD, Frank J, officier marinier Stoker, D/KX 80859, MPK

PEGLER, Frank, adjudant ingénieur, MPK

PHILLIPS, Albert D, télégraphiste, C/JX 147513, MPK

POWELL, John H, matelot de 1re classe, D/JX 138469, MPK

RANDELL, Victor C, Premier maître, P/J 58643, MPK

RELF, Jack H, Stoker, C/K 96215, MPK

ROBINSON, Herbert, matelot de 1re classe, P/JX 128489, MPK

SMYTHE, Harold A, télégraphiste de premier plan, C/JX 136392, MPK

CONJOINT, Abraham, chauffeur principal, C/K 84962, MPK

STAVELEY, John R, matelot de 2e classe, C/JX 132582, MPK

SUMERS, James, Stoker, C/KX 83899, MPK

THOMPSON, Stephen W, Stoker 1c, D/KX 80612, MPK

WARREN, George E, Artificier de la salle des machines 2c, P/M 38444, MPK

WILLIAMS, Christopher, Stoker, C/KX 89749, MPK

WILTSHIRE, Morgan R, Stoker 1c, D/KX 86132, MPK

WINGRAVE, George C, Matelot de 1re classe, C/JX 130137, MPK

ZOPPI, George W, Artificier en chef de la salle des machines, P/M 33244, MPK

Mercredi 17 juillet 1940

Calliope, Tyne, établissement à terre

HAIGH, James, électricien artificier 1c, C/M 5895, décédé

Crestflower, chalutier démineur, perte de navire

MACLEOD, Angus, Matelot de 1re classe, RNR (PS), LT/X 18436 A, MPK

NICHOLSON, Angus, Matelot, RNR (PS), LT/6699 C, MPK

Hardy, destroyer, navire perdu

GORDON-SMITH, Russell C, lieutenant-commandant, DOW Bataille de First Narvik

Imogen, destroyer, perte de navire

BRADSHAW, John W, officier marinier, C/J 99541, DOW

Manipur, bateau à vapeur, perte de navire

PAYNE, Walter E, Marine, CH/22929, (Président III, O/P), tué

Jeudi 18 juillet 1940

Cap Finisterre, chalutier anti-sous-marin, perte de navire

CAULFIELD, Daniel, matelot de 2e classe, D/JX 169479, tué

Fleet Air Arm, 806 Sqn, Illustrious , porte-avions, crash aérien à Swordfish en pratique attaque contre des chasseurs. Calé à 100 pieds et filé dans la mer.

DEAN, Peter N, lieutenant, tué

JONES, Kenneth L, aviateur de la marine, D/JX 152768, tué

Rinovia, chalutier démineur, bombardement

MACE, John A, Cook, T.124, tué

MACIVER, Alexander, matelot, RNR (PS), LT/X 8047 C, tué

MACLEAN, Norman, matelot, RNR (PS), LT/X 7681 C, tué

Sphène, chalutier anti-sous-marin

BUTTLE, George W, matelot, RNPS, LT/JX 192228, tué

Stella Leonis, chalutier démineur, bombardement

ATKINSON, Albert, mécanicien, RNR (PS), LT/X 6069 ES, tué

MUNDAY, Albert E, matelot, RNPS, LT/JX 200678, tué

vendredi 19 juillet 1940

Lady Madeleine, chalutier anti-sous-marin

SMITH, Rodney J, Cook, D/MX 50458, tué

Niobe (RCN), organisation à terre canadienne au Royaume-Uni

WOODWARD, Rodney T, matelot de 2e classe, 2938 (MRC), décédé

Scawfell, dragueur de mines à aubes

WATTS, Albert J, matelot de 2e classe, P/J 41456, est décédé

Attention, Great Yarmouth, établissement à terre

FRANCIS, John, matelot de 2e classe, D/JX 137299, DOW

Wivern, destroyer, bombardement

THOMPSON, George L, Stoker 1c, D/KX 87321, DOW

samedi 20 juillet 1940

Cerberus, Williamstown, établissement de formation

LAWRENCE, John C H, Manswain commissionné, Rtd, maladie, décédé

Dolphin, Gosport, établissement côtier sous-marin

GRAHAM, George A I, Lieutenant, tué, accident

Drake, Devonport, établissement à terre

GOODALL, John, assistant cuisinier, D/MX 61013, est décédé

PARKER, Arthur C E, matelot de 2e classe, D/JX 129255, tué dans un accident de la route

Nil, Alexandrie, établissement à terre

BURGESS, Alfred G, artificier en chef de la salle des machines, P/MX 57872, est décédé

Royal Air Force, 32e Escadron, opérations aériennes à Hurricane depuis Biggin Hill. Abattu à cinq milles au nord-est de Douvres, abattu près de North Foreland.

BULMER, Geoffrey G R, Act/Sous-lieutenant (A), tué

dimanche 21 juillet 1940

Drake, Devonport, établissement à terre

ALLAN, James K, premier maître, D/J 21579, maladie, décédé

Fleet Air Arm, 813 Sqn, Eagle , porte-avions, crash aérien à Swordfish le 20 juillet. Échec du retour du raid nocturne sur Tobrouk.

WYNN, Rowland J W, officier marinier, FAA/F 55068, DOW

Illustre, porte-avions

BARNES, Alfred E, premier maître, D/J 43992, maladie, décédé

Service Flying Training School, n°1, Netheravon, accident d'avion à Hart. Abattu en flammes au-dessus de l'aérodrome d'Old Sarum, s'est écrasé Winterbourne Dauntsey. Le pilote a sauté mais a été tué par balles et de multiples blessures.

SEED, John A, Act/Lead Airman, FAA/FX 78986, tué

Lundi 22 juillet 1940

Campina, chalutier de patrouille armé, coulé par une mine au large de Holyhead

BROOKES, Herbert, Trimmer, T.124, MPK

BROWN, William, 3e main, T.124, MPK

CALVERT, William, matelot, T.124, tué

GALVIN, John, 2e mécanicien, T.124, MPK

BON, Leslie, Trimmer, T.124, MPK

INCH, Albert, 1er mécanicien, T.124, MPK

NALDER, John W, pompier, T.124, MPK

ROWLANDS, Robert, matelot de pont, T.124, tué

WEBB, Alfred, pompier, T.124, MPK

WELLBURN, Fred, Skipper, RNR, MPK

WILSON, John, Cook, T.124, tué

Fleet Air Arm, 801 Sqn, Furious , porte-avions, crash aérien à Skua. En raid dans des nuages ​​épais et de la pluie sur un réservoir de pétrole au sud de Bergen, est entré en collision avec un autre Skua. S'est écrasé à un quart de mile du rivage au large de Haugesundsletta, au nord de Haugesund.

MYERS, John E H, sous-lieutenant (A), tué

BASS, Sydney A, aviateur naval 1c, C/JX 737061, MPK

Marchand de coque, bateau à vapeur

LUCE, Cecil J, matelot de 2e classe, RFR, P/SSX 1000, (président III, O/P), DOW

Maloja, croiseur marchand armé

NOTLEY, Edward G, matelot de 2e classe, P/J 18642, décédé

Papouasie, Nouvelle-Guinée, Oro Bay (lieu)

GODING, Howard C, télégraphiste, B 1723 (RANR), maladie, décédé

St Angelo, Malte, établissement à terre

CONTI, Vincenzo, chef cuisinier, E/358073, décédé

mardi 23 juillet 1940

Brazen, destroyer, perte de navire

STILES, Frederick A, Stoker Petty Officer, D/KX 79853, DOW

Europa, Lowestoft, établissement à terre du service de patrouille

DUGGAN, James F, Stoker, RNPS, LT/KX 106925, est décédé

Melville (RAN), Darwin, établissement à terre

SEATON, David, Act/Petty Officer, S 2055 (RANR), maladie, décédé

Narval , sous-marin, perdu

ACKERY, John E, Lieutenant (E), MPK

ACKROYD, John R L, télégraphiste, D/J 77746, MPK

ANDREWS, Thomas V, Artificier de la salle des machines 2c, C/MX 47587, MPK

AUSTIN, Edward A, officier marinier, P/J 113448, MPK

BAILLIE, Alexander, télégraphiste, D/SSX 13658, MPK

BLYTH, Charles G, Stoker 1c, D/KX 86034, MPK

BROOKS, Kenneth, matelot de 2e classe, P/JX 136729, MPK

BRUN, Alec, matelot de 2e classe, D/JX 127778, MPK

BUCKLAND, Reginald C S, matelot de 2e classe, D/JX 133579, MPK

BURCH, Ronald J, capitaine de corvette, MPK

BURTON, John W, matelot de 2e classe, C/JX 128525, MPK

CORDRY, Leslie, matelot de 1re classe/acteur intérimaire, P/JX 139437, MPK

CRINGLE, John, sous-lieutenant, RNR, MPK

DAVIS, Herbert J, Stoker 1c, D/KX 86121, MPK

DAW, Walter S, Signaleur, D/J 70501, MPK

DENNER, William F J, premier maître, D/J 92099, MPK

DUCKHAM, Harry R, ​​premier maître de télégraphiste, D/J 97177, MPK

EARWAKER, Alec Edmund Green, matelot de 2e classe, D/J 110566, MPK (à droite, merci à sa nièce, Mme J R Denby)

ELVIN, Herbert C, chauffeur principal, C/KX 79616, MPK

FROST, Walter J, Stoker 1c, C/KX 86539, MPK

GEEDING, Edward J, Artificier de la salle des machines 4c, RNR, D/X 2943 EA, MPK

GOLDING, Henry M, Artificier de la salle des machines 4c, C/MX 61415, MPK

GOVIER, Frank D, matelot de 2e classe, P/JX 138828, MPK

GRANT, Frederick C J, Matelot de 1re classe, P/JX 148168, MPK

GREEN, Charles S, Lieutenant, MPK

GRIS, James W, électricien artificier 2c, C/MX 46477, MPK

HEARN, Albert E, Maître d'hôtel Steward, P/L 14463, MPK

HENDERSON, George M, Artificier de la salle des machines 3c, D/MX 54091, MPK

HENDY, William G R, Acteur/Chef de file, P/KX 84936, MPK

HORSTEAD, Alfred A, matelot de 1re classe, P/J 109737, MPK

HUELIN, Godfrey J, matelot de 1re classe, P/J 139939, MPK

JARVIS, Albert H, officier marinier, D/J 113881, MPK

JOHNS, William H, artificier de la salle des machines 4c, D/MX 49194, MPK

CUISINE, Henry C, Stoker 1c, C/KX 81233, MPK

LAWSON, George, Stoker 1c, D/KX 89654, MPK

MARCHANT, William C, télégraphiste de premier plan, C/JX 134145, MPK

MARSDEN, Harry, Stoker 1c, RFR, D/SS 121369 B 15444, MPK

MITCHELL, Robert G, Artificier de la salle des machines 3c, P/MX 49772, MPK

MOOR, John, matelot de 2e classe, D/J 107308, MPK

NEWELL, Frank, matelot de 2e classe, P/J 108328, MPK

PAROISSE, James C, chauffeur principal, C/KX 81304, MPK

AVANT, Thomas W F, Stoker 1c, D/KX 88321, MPK

QUIN, Charles G, Matelot de 1re classe, C/JX 128912, MPK

RICHLIEU, Thomas W, Télégraphiste, C/SSX 24993, MPK (à droite, en remerciant son petit-neveu, Michael West (14 août 2011). Billy a rejoint la Marine en 1937 et avait 21 ans lorsqu'il a été tué)

ROBINSON, Norman, Maître, D/J 105359, MPK

ROSS, Adam, Stoker Petty Officer, P/KX 77059, MPK

SIMNETT, Samuel, Matelot de 1re classe, C/JX 130091, MPK

SIMPSON, Frederick E, Stoker 1c, P/KX 91655, MPK

SMITH, Joseph, Stoker 1c, D/KX 76233, MPK

STEARN, George R, matelot de 2e classe, P/J 71576, MPK

PIERRE, Clifford W, Stoker 1c, D/KX 82824, MPK

STUBBINGTON, William J, chauffeur principal, P/K 65986, MPK

TWYNAM, Humfrey R W, Lieutenant, MPK

VINCER, George W, Stoker 1c, P/KX 80499, MPK

WELLS, George H, officier marinier Stoker, P/K 66454, MPK

WALEBONE, Frederick J, Premier maître, C/J 108318, MPK

WHITE, Stafford R, Lieutenant-commandant, MPK

WILSON, Aleck N, Artificier en chef de la salle des machines 2c, C/M 36173, MPK

WOOD, Albert J, Maître de cuisine, P/MX 47058, MPK

BOIS, Thomas D, Stoker 1c, P/KX 82524, MPK

YATES, Richard M, chauffeur principal, C/K 62531, MPK

Mercredi 24 juillet 1940

Daedalus, Lee sur Solent, établissement à terre, 12 OTU à Benson, crash aérien à Battle. Un câble HT touché à quatre milles de l'aérodrome, s'est écrasé près de North Stoke, Oxford

MORTIMER, Charles G, aspirant (A), tué

Emilion, chalutier démineur

MAIR, George, matelot, RNPS, LT/JX 190015, tué

Fleming, chalutier dragueur de mines, coulé par une attaque aérienne dans l'estuaire de la Tamise

DRAYTON, William F A, Stoker 2c, RNPS, LX/KX 108062, MPK

FORDEN, Richard, matelot, RNPS, LT/X 7949 C, MPK

HILLS, Herbert E, télégraphiste, RNVR, C/LD/X 5173, MPK

JONES, Hugh V R, chef mécanicien, RNR (PS), LT/203 EV, MPK

MACANGUS, Alexander, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 196771, MPK

MALTBY, Montague M, Matelot, RNR (PS), LT/X 18781 A, MPK

MARSHALL, Horace, matelot, RNPS, LT/JX 170504, MPK

MILNER, Edward, Matelot, RNR (PS), LT/X 19990 A, MPK

NEWTON, John, Stoker, RNPS, LT/KX 99836, MPK

NOBLE, Thomas R S, Matelot, RNR (PS), LT/X 18629 A, MPK

PORTER, James G, matelot, RNR (PS), LT/X 10449 A, MPK

POUND, Philip J, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 192130, MPK

SMITH, Charlie, matelot de 2e classe, P/J 5411, MPK

SMITH, George, 2e main, RNR (PS), LT/X 230 SA, MPK

SMITH, Joseph, Stoker 2c, RNPS, LT/KX 104790, MPK

SWANN, Thomas A, matelot Cook, RNPS, LT/JX 181844, MPK

TOURS, William, matelot, RNPS, LT/JX 173260, MPK

UNDERWOOD, Ernest C, mécanicien, RNR (PS), LT/X 5919 ES, MPK

WALKER, Andrew, Stoker, RNPS, LT/X 10209 S, MPK

Kingston Galena, chalutier anti-sous-marin, coulé par une attaque aérienne au large de Douvres

CAMPBELL, Keith McF, matelot, LT/JX 192157, MPK

CRAG, Leonard G, Matelot, RNR (PS), LT/X 20683 A, MPK

DYBLE, Leonard C R, matelot, LT/JX 187302, MPK

EGGETT, Edward, matelot, RNR (PS), LT/X 19408 A, MPK

EMERY, Frank J, signaleur principal, RNVR, P/LD/X 5553, DOW

HUDSON, Charles, matelot de 3e classe, RNVR, D/MD/X 3097, MPK

JACKSON, Sidney, Skipper, RNR, MPK

JEWELL, Marcus E, matelot, RNPS, LT/JX 202285, MPK

MCDONALD, John, matelot, RNR (PS), P/X 17879 A, ​​MPK

MORRISON, Christopher, Stoker, RNPS, LT/KX 100556, MPK

NOBLE, John, Seaman Steward, RNPS, LT/JX 163928, MPK

NORTON, John P, matelot, RNR (PS), LT/X 19510 A, MPK

PATERSON, John, Stoker, RNPS, LT/KX 106808, MPK

PIRIE, George, mécanicien, RNR (PS), LT/X 346 EU, MPK

PORRITT, Leonard, matelot Cook, RNPS, LT/JX 164492, tué

VERNON, Thomas A, 2e main, RNPS, LT/JX 180183, tué

WAINWRIGHT, John H, Stoker, RNPS, LT/KX 104302, MPK

WILLSON, Frank, Stoker, RNPS, LT/KX 99894, MPK

Madawaska (RCN), patrouilleur auxiliaire

FRASER, Malcolm, Maître de l'A/635 (RCNR), décédé

RM 1ère Caserne

CLARK, Frederick, Marine, EX 3535, décédé

Rodino, chalutier dragueur de mines, coulé par une attaque aérienne au large de Douvres

READ, Jack, matelot, RNPS, LT/JX 186673, tué

TAIT, George A, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 186588, DOW

WATSON, John R, matelot, RNR (PS), LT/X 7052 C, MPK

Jeudi 25 juillet 1940

Boreas, destroyer, bombardement

ASHMAN, Rupert C, premier maître, P/J 60614, tué

BIKER, Arthur L, matelot de 1re classe, P/JX 137997, tué

CAMPBELL, William C, Stoker 2c, P/KX 105646, tué

FLAXMAN, Alfred A, matelot de 2e classe (stylos), P/J 36379, tué

FONTAINE, Charles J, Stoker, RFR, P/K 60572, tué

HALL, Ivan F, matelot de 3e classe, P/SSX 30654, tué

LAMBDEN, Bertram T, Act/Premier maître, P/J 115355, DOW

LILLY, Harold J, télégraphiste, RNW(W)R, P/WRX 889, tué

MACLENNON, John, matelot, RNR, P/6930 C, tué

MITCHELL, Angus, matelot, RNR, P/X 9478 X, tué

POINTER, Aubrey, matelot de 2e classe, P/JX 142833, tué

POTTER, Albert, matelot de 2e classe, P/JX 132843, tué

LIRE, Alfred N A, Stoker Petty Officer, P/K 66473, tué

ROSE, William J, télégraphiste, RNW(W)R, P/WR/X 463, tué

TREAGUS, Albert C, matelot de 2e classe, P/JX 136927, tué

TROTT, George C, matelot de 2e classe, RFR, P/JX 135708, tué

WRAY, George G, matelot de 2e classe, P/JX 140654, tué

Lucifer, Swansea, établissement à terre

ASHTON, Owen H, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 198778, est décédé

Moreton Bay (RAN), croiseur marchand armé

BRADBURY, Rowland C, matelot de 1re classe, 4654 (RAN), maladie, décédé

Solanda, patrouilleur auxiliaire

HESLOP, Frank, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 187637, tué, accidenté

Vendetta (RAN), destroyer

WORSLEY, Frederick E, matelot de 2e classe, 22117 (RAN), maladie, décédé

vendredi 26 juillet 1940

Boreas, destroyer, bombardement

JOHNSON, Cecil, Signaleur, RNVR, P/LD/X 2652, DOW

JONES, Albert E, assistant d'approvisionnement, P/MX 65992, DOW

PEMBERTON, Oliver J, sous-lieutenant, RNVR, DOW

TURNER, Thomas V, matelot de 3e classe, P/SSX 31051, DOW

Imogen, destructeur

FULLER, William T, chef Yeoman des transmissions, C/JX 127448, DOW, perte de navire

Pembroke, Chatham, établissement à terre

POOLE, Walter, signaleur ordinaire, C/JX 174064, DOW

Rajputana, croiseur marchand armé

MOORE, John E, 2e cuisinier, T.124 984282, décédé

Batterie RM 43e

PACKWOOD, Leonard C, Marine, PLY/20677, décédé

samedi 27 juillet 1940

Drake, Devonport, établissement à terre

WOODHOUSE, Claude W G M, Commandant (Courageux), décédé de complications pulmonaires suite à la perte du navire en septembre 1939

Falmouth, sloop

MORGAN, Thomas J, premier maître Stoker, D/K 60340, MPK

Illustre, porte-avions

DREW, Albert, matelot de 2e classe, D/JX 141087, décédé

Royal Sovereign, cuirassé

BROMLEY, Walter, matelot de 2e classe, C/JX 126828, décédé dans le HS Maine

Staunton, chalutier de patrouille armé, coulé par une mine dans l'estuaire de la Tamise

BYE, Frederick H, 3e main, T.124, MPK

CAMPBELL, Sidney W, Ty/Skipper, RNR, MPK

CASS, Fred, 2e mécanicien, T.124, MPK

DONALDSON, William, matelot, T.124, MPK

FREER, James E, 2e main, T.124, MPK

GARNER, George L, 1er mécanicien, T.124, MPK

HORSLEY, Frank, matelot, T.124, MPK

HOWDEN, Cyril, Trimmer, T.124, MPK

LINGARD, Alfred H, Pompier, T.124, MPK

PENNOCK, Edward W, matelot, T.124, MPK

POWELL, Thomas H, Cook, T.124 1011756, MPK

ROBINSON, Joseph A, Trimmer, T.124, MPK

WILSON, Thomas, Pompier, T.124, MPK

Vaillant, cuirassé

JEWELL, Robert A, Act/Engine Room Artificer 4c, D/MX 56854, est décédé

Troglodyte mignon, destroyer, perte de navire

ASHTON, Sidney, Stoker 1c, RFR, P/SSX 125734, tué

ASTLEY-COOPER, Geoffrey D, sous-lieutenant, tué

BERRY, Thomas, matelot de 2e classe, RNVR, P/CD/X 1931, tué

BLANKS, Cyril E, Stoker 2c, P/KX 105403, tué

BOYD, James O, Act/Stoker Petty Officer, P/KX 76668, tué

BROUGHTON, Frank, Act/Stoker Petty Officer, P/KX 78221, tué

CASSELS, John C McI, signaleur, RNVR, P/CD/X 2234, tué

COMMONS, Leslie, matelot de 1re classe, P/JX 125470, tué

DAVIS, Edmund M, Acte/Petty Officer, P/JX 135931, tué

DAY, Phillip, matelot de 3e classe, P/JX 171958, tué

DICKS, Edmund A, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, tué

FAUVEL, Stanley H, Maître d'Ouvrage Steward (Pens), P/L 7178, tué

FIRTH, Charles, préposé à l'amarrage des malades, D/MX 57694, tué

FROST, Stanley H, matelot de 2e classe, RNVR, P/SD/X 1456, tué

GRIGOR, Charles C, matelot de 1re classe, P/SSX 22184, tué

GRIMSDALE, Leslie R, premier maître, P/J 113387, tué

HARKER, Frederick W G, lieutenant-commandant, tué

HOOPER, Richard F, matelot de 2e classe, P/J 76270, tué

HOPKINS, James W, matelot de 1re classe, P/J 94803, tué

HOWARD, Clifford, matelot de 2e classe, P/SSX 14128, tué

HUNT, Vernon S T, adjudant-ingénieur, tué

LEMPRIERE, Raymond P, matelot de 2e classe, P/J 44845, tué

MACKINNON, Donald, matelot, RNR, P/20733 A, tué

PARR, Henry J, Officier's Cook 2c, P/L 14815, tué

PEERS, William, Stoker Petty Officer, RFR, P/KX 75002, tué

PICKERING, Sidney, matelot de 3e classe, P/JX 187089, tué

PINDAR, Cyril F S, matelot de 3e classe, P/JX 189387, tué

SCOFFINS, Claude B, matelot de 2e classe, P/SSX 14025, tué

SHEEL, Edgar, matelot de 2e classe, RFR, P/SSX 12750, tué

SHERRY, John, chauffeur principal, RFR, P/KX 76371, tué

STEELE, William, matelot de 2e classe, RFR, P/SSX 31541, tué

STOCKDALE, Percy E, matelot de 3e classe, P/SSX 8774, tué

TAYLOR, Ronald T, Stoker 1c, P/KX 90005, tués

TUCKER, Albert B, Act/Engine Room Artificer 4c, P/MX 61403, tué

URRY, Henry R G, intendant, P/L 13262, tué

WAITE, Herbert G, Stoker 2c, P/K 105260, tué

dimanche 28 juillet 1940

Alcantara, croiseur marchand armé, action de surface

COOGAN, William J, matelot de 2e classe, D/J 48966, tué

PICKERSGILL, Robert W, lieutenant, RNR, tué

Cerberus (RAN), Williamstown, établissement à terre

WEBB, Rex V, Steward, H 1067 (RANR), maladie, décédé

Lundi 29 juillet 1940

Arawa, croiseur marchand armé

TOBIN, John J, pompier, T.124, MPK

Delight, destroyer, perte de navire

BARTON, Thomas, Stoker 1c, P/KX 93057, tué

BENFORD, George E, Stoker Petty Officer, P/K 57228, tué

BENNETT, Andrew, artificier de la salle des machines 3c, P/MX 50337, tué

DAY, Cyril R, Matelot de 1re classe, P/JX 133111, DOW

DENNETT, William J, matelot de 2e classe, P/J 99860, tué

GIBBONS, William, matelot de 3e classe, P/JX 186992, MPK

HAMMOND, Frank C, matelot de 2e classe, P/SSX 24768, tué

HOLDSWORTH, Sidney, Stoker 2c, P/KX 100611, tué

LAWTON, Frank, artificier en chef de la salle des machines, P/MX 46881, tué

MORGAN, George A, artificier de la salle des machines 3c, P/MX 47797, tué

PAVEY, Donald P, matelot de 2e classe, P/SSX 20270, MPK

SEMPLE, William, Stoker 2c, P/KX 97776, MPK

STORR, Cyril H, matelot de 2e classe, P/JX 1448971, MPK

Fleet Air Arm, Daedalus, Lee sur Solent Naval Air Station, Torpedo Training Unit (TTU), crash aérien à Swordfish. Frappez la mer lors d'une attaque à la torpille à 023 degrés, à 3 km de Lady Isle.

SHELLEY, George J A, Py/Ty/Aspirant (A), RNVR, tué

Liverpool, croiseur léger, bombardement

HARNEY, Patrick L, Stoker 1c, P/KX 79147, tué

mardi 30 juillet 1940

Delight, destroyer, perte de navire

ATKINS, Leslie J, matelot de 3e classe, P/JX 192336, DOW

HOMBURG, Ernest S, matelot de 3e classe, RNSR, P/SR 8682, DOW

JENKINSON, Ernest, matelot de 2e classe, P/JX 142175, DOW

Fleet Air Arm, 812 Sqn, Daedalus, Lee sur la base aéronavale de Solent, crash aérien de deux espadons, qui sont entrés en collision l'un avec l'autre à un demi-mile de North Coates lors d'attaques de bombardement en piqué factices contre des troupes « envahissantes ».

Avion Un

ANDREWS, Roy M, Act/Sous-lieutenant (A), tué

BARNES, John H, lieutenant, tué

Avion Deux

GAILLARD, John, sous-lieutenant (A), tué

GROOME, Denman, lieutenant, tué

Royal Air Force, 64e Escadron, opérations aériennes à Spitfire. Abattu au large de Folkestone le 25 juillet.

PAUL, Frank D, Ty/Lieutenant (A), RNVR, DOW

Mercredi 31 juillet 1940

Delight, destroyer, perte de navire

MILLER, Harold, matelot de 2e classe, P/J 1279, DOW

Grenade, destroyer, bombardement

HOLLAND, Albert, matelot de 2e classe, C/JX 129827, DOW

Jamaïque Progrès, navire à vapeur, perte de navire

O'BRIEN, Edmund R, matelot de 2e classe, C/JX 186548, (président III, O/P), MPK

Whitshed, destroyer, exploitation minière

CRAIG, James, Stoker 2c, P/KX 102687, tué

CROY, William, matelot de 3e classe, RNVR, P/ESD/X 1438, tué

EWEN, James C, matelot, RNR, P/X 20841 A, tué

FORSTER, Steven L H, matelot de 3e classe, P/JX 171962, tué

GLOVER, Alfred, matelot de 2e classe, P/SSX 23666, tué

HAYES, Eric H G, Stoker 1c, P/KX 85024, tué

JENKINS, Douglas, matelot de 2e classe, RNVR, P/ESD/X 1219, MPK

PRICE, Alfred J, matelot de 1re classe, P/JX 127275, tué

PYNER, Thomas A, Stoker 1c, P/KX 92976, tué

SUTTON, Douglas, matelot de 2e classe, P/SSX 18296, MPK

TEMPLE, George W, Stoker 1c, P/K 19404, MPK

TUCKER, James, matelot de 2e classe, P/J 16902, tué

YORK, Edwin J, Stoker 2c, P/KX 105627, MPK


La mode des années 1940

Au début de la décennie des années 40, nous connaissions encore les mauvaises conditions sociales et économiques liées aux années 30. Par exemple, seulement 1 personne sur 7 avait un téléphone et nous essayions toujours de nous sortir de la Grande Dépression. Pour comprendre la mode des années 40, vous devez réaliser l'importance que la Seconde Guerre mondiale a eue dans la vie au début de la décennie, et comment elle a changé la mode dans les années qui ont suivi.

En bref, la guerre a entraîné des réglementations dans l'industrie du vêtement et a également restreint l'utilisation des fibres naturelles. Nous nous sommes tournés vers des matériaux artificiels et avons été réglementés pour utiliser moins de métrage. Même les bas en nylon ont disparu en 1943 (l'horreur!) Les créateurs américains sont coupés de leurs influences françaises. Les femmes allaient travailler. Des vêtements plus utilitaires, des vêtements plus conservateurs. On nous a demandé d'utiliser moins, d'acheter moins. Tout ce qui était extravagant était considéré comme antipatriotique. C'est à cette époque que le concept de pièces séparées et coordonnées a été introduit, pour donner l'impression que vous aviez plus de tenues que vous n'en aviez réellement. Les femmes portant des pantalons, autrefois considérées comme scandaleuses et adaptées uniquement au boudoir, ont gagné en popularité. Les vêtements étaient devenus fonctionnels (bâillement) et pratiques (bâillement).

Après la fin de la guerre en 1945, les gens étaient prêts à lâcher prise et à abandonner les contraintes imposées au cours de la première moitié de la décennie. S'appuyant sur ce désir, le "New Look" pour femmes avec un style plus doux et plus féminin avec de longues jupes fluides et une taille cintrée, a officiellement commencé en 1947 avec le créateur Christian Dior.

Pendant la guerre, les costumes pour hommes ont perdu leurs gilets, leurs rabats de poches et leurs revers de pantalon. Après la guerre, les vêtements sont à nouveau ample, avec des vestes croisées plus longues et des pantalons plus larges. Les chemises et les manteaux étaient disponibles dans une gamme de couleurs et les cravates en soie peintes à la main allaient de l'élégant à l'exotique - avec des motifs géométriques ou des pin-up. Tout le monde portait une cravate, où vous pouviez exprimer votre individualité.


5 juillet 1940 - Histoire

ROUTE VERS L'EST - LES CONVOIES WS (Winston's Special)

par feu Arnold Hague, Lieutenant Commandant, RNR (Rtd) (c) 2007

WS CONVOYS - 1940 SAILINGS, dont trois AP Convois, WS 1 à 5A

1940 voiles

LES CONVOYAGES AP

Quatre convois pour renforcer l'Egypte où il n'y avait qu'une garnison très réduite ces troupes formèrent l'Armée du Désert, plus tard officiellement intitulée la 8e Armée et furent finalement victorieuses en Afrique du Nord après de nombreuses vicissitudes.

AP.1

Départ de Liverpool le 28.8.40 composé de trois navires :

DENBIGHSHIRE

DUCHESSE DE BEDFORD (Commodore)

WAIOTIRA

Arrivé à Capetown 10.9, Aden 20.9 et Suez pour débarquer le personnel le 23.9.40. Le convoi est escorté par le croiseur YORK jusqu'à Aden, relevé par le croiseur australien HOBART, le croiseur britannique AA COVENTRY et les destroyers DIAMOND et KANDAHAR pour le passage de la Mer Rouge.

AP.2

Un seul convoi de navires principalement chargé de matériel, partant de Liverpool le 22.8.40,

ÉTOILE DE SYDNEY

Arrivé à Capetown 10.9 et Suez 26.9.40 pour décharger. Le transport AMRA rejoint Aden. Escorté de Grande-Bretagne par le croiseur AJAX jusqu'à Aden, où YORK de l'AP 1 l'a relayé à Suez. Le croiseur AA COVENTRY et les destroyers DAINTY et KINGSTON couvraient le passage de la mer Rouge.

PA 3

Le principal convoi de renfort qui partit de Liverpool le 10.9.40 comme suit :

PRIVÉ 11

ÉTOILE DE BRISBANE

21

CHÂTEAU D'ATHLONE (Vice Commodore)

31

BRITANNIQUE (Commodore)

41

CLAN MACARTHUR

12

ETOILE IMPERIALE

22

CHÂTEAU DE DURBAN

32

MONARQUE DU DOMINION

42

CLAN CAMPBELL

23

HMS ULSTER PRINCE

33

GLAUQUE

Arrivé à Freetown le 23.9 sans le CLAN CAMPBELL qui s'est brouillé avec les défauts du 13.9 et a continué de manière indépendante par la suite, le convoi a navigué le 27.9 laissant derrière lui GLAUCUS et est arrivé à Capetown le 4.10. À Capetown, DURBAN CASTLE, toujours en service de ligne, est resté derrière tandis que le HMS ULSTER PRINCE et le CLAN MACARTHUR ont également été détachés car ils ne pouvaient pas atteindre la vitesse de convoi souhaitée. Les navires restants ont navigué le 6.10 et sont arrivés à Suez le 22.10.40.

L'escorte était forte au vu du contenu élevé en personnel, les destroyers HARVESTER, HAVELOCK, HIGHLANDER, HURRICANE, VOLUNTEER et WOLVERINE ont assuré la couverture A/S jusqu'au 12.9, les croiseurs marchands armés CILICIA et WOLFE ont assuré l'escorte océanique jusqu'à Freetown. De Freetown à Capetown, l'AMC CANTON, rejoint plus tard par CARNARVON CASTLE, était l'escorte, de Capetown CANTON à nouveau escorté jusqu'à 9h10 lorsqu'il fut relevé par CARTHAGE. A son tour, le croiseur SHROPSHIRE relève CARTHAGE du 15h10 au 20h10 lorsque le croiseur CARLISLE et les destroyers KANDAHAR et KINGSTON et le sloop FLAMINGO prennent le relais pour l'escorte de la Mer Rouge.

PA 3

Le dernier convoi de cette série ne comprenait initialement que :

COLUMBIA STAR transportant des explosifs et des provisions, qui s'est rendu indépendamment à Durban.

A Durban, elle a été rejointe par :

CLAN MACARTHUR du convoi AP.3, qui a été escorté pour rejoindre depuis Capetown par l'AMC CARNARVON CASTLE.

Partis de Durban à 11h10, les deux navires ont été escortés jusqu'à 13h10 par le croiseur marchand armé KANIMBLA, puis ont navigué sans escorte jusqu'à ce qu'ils soient rejoints par les croiseurs CARLISLE et SHROPSHIRE et le destroyer DEFENDER et le sloop australien PARRAMATTA le 22h10 pour le dernier passage vers Suez où ils sont arrivés le 26h10 .

__________

LES CONVOIES WS ("Winston's Special")

WS 1

Ce premier convoi WS était composé de trois navires, AQUITANIA et MAURETANIA de Liverpool, et QUEEN MARY de la Clyde, tous naviguant le 29.6.40 avec des renforts pour l'Egypte. Il n'était pas possible de faire passer de si gros navires à travers la mer Rouge, l'Italie venant d'entrer en guerre, la destination est donc devenue Ceylan où les troupes pouvaient être transférées sur des navires plus petits. L'ordre de navigation était :

PRIVÉ 11

AQUITANIE

21

REINE MARIE

(Commodore)

31

MAURÉTANIE

Au passage du cap de Bonne-Espérance, l'ordre de croisière est devenu ligne en avant, le Commodore en tête.

Les destroyers HARVESTER, HIGHLANDER, VOLUNTEER et WHIRLWIND ont assuré l'escorte A/S jusqu'au 30.6, par la suite le croiseur CUMBERLAND a accompagné le convoi jusqu'à la relève par le croiseur KENT en 34.20S 33E le 21.7.

Le convoi a fait escale à Freetown 8𔂳.7 et Capetown 16󈚶.7. Comme le port de Colombo ne pouvait pas accueillir trois de ces gros navires, le QUEEN MARY a été détourné vers Trincomalee, les trois navires arrivant le 29.7.40.

Après avoir transféré leurs troupes, les trois navires sont restés dans les eaux orientales pour transporter les renforts de l'ANZAC en Inde et en Égypte. AQUITANIA s'est rendu à Sydney NSW pour rejoindre le convoi US 4, MAURETANIA à Wellington pour les troupes néo-zélandaises, également pour rejoindre US 4, tandis que QUEEN MARY s'est rendu à Singapour pour utiliser la nouvelle cale sèche de la base navale avant le passage à Sydney NSW, là-bas charger des troupes pour le convoi US 6 à destination de Bombay.

WS 2

Ce convoi, de dix-sept navires, partait de Liverpool et du Clyde 5.8, ORION revenant le lendemain avec des défauts de moteur il ne se voit donc pas attribuer une place dans le plan de navigation ci-dessous car, après réparations, il navigua en indépendant vers Capetown, rejoignant ensuite la section Bombay du convoi WS 2B, dans ce port et naviguant le 31.8.40.

PRIVÉ 11

CLAN MACAULAY

21

STRATHEDEN

(Commodore)

31

L'IMPÉRATRICE DU CANADA

(Vice Commodore)

41

ORMONDE

51

IMPÉRATIVE D'ANGLETERRE

(Comodore arrière)

61

SUFFOLK

12

WAIWERA

22

OTRANTE

32

ANDES

42

MONARQUE DES BERMUDES

52

STRATHAIRD

62

MEMNON

23

BATOIRE

33

FRANCONIE

43

ASKA

53

LANARKSHIRE

Les destroyers HARVESTER, HAVELOCK, HIGHLANDER et HURRICANE escortaient les navires Liverpool, tandis que FORTUNE, FURY, VORTIGERN et WATCHMAN sortaient les navires Clyde, tous les destroyers se séparant du 7.8. Les croiseurs EMERALD et SHROPSHIRE ont quitté le Clyde et le CORNWALL de Liverpool. EMERALD est parti avec les destroyers le 7.8, les deux navires restants restant avec le convoi dans l'océan Indien.

Le 8.8, en 53.22N 21.40W, le convoi s'est divisé en sections FAST et SLOW comme indiqué ci-dessous,

WS 2 RAPIDE

PRIVÉ 11

ANDES

21

STRATHEDEN

(Commodore)

31

IMPÉRATIVE D'ANGLETERRE

(Vice Commodore)

41

L'IMPÉRATRICE DU CANADA

12

BATOIRE

22

STRATHAIRD

32

MONARQUE DES BERMUDES

Cette section, escortée par le croiseur CUMBERLAND, est arrivée à Freetown le 15.8, et après une brève pause a navigué à nouveau le 16.8 pour Capetown, y arrivant toujours escortée par CUMBERLAND le 25.8, laissant le MONARCH OF BERMUDA à Freetown pour retourner au Royaume-Uni en tant qu'indépendant.

WS 2 LENT

Dans la formation ci-dessous,

PRIVÉ 11

CLAN MACAULAY

12

WAIWERA

31

ORMONDE

41

SUFFOLK

12

(pas de bateau)

21

OTRANTE

32

FRANCONIE

42

MEMNON

13 ASKA

43

LANARKSHIRE

et escorté par SHROPSHIRE est arrivé à Freetown le 16.8 après que la section FAST ait dégagé la rade. À Freetown, l'ASKA est restée en arrière, pour finalement revenir au Royaume-Uni en tant qu'indépendant et être perdue par une attaque aérienne le 17,9 en route.

Le reste du WS 2 SLOW a navigué le 18.8, conservant la formation d'origine et toujours escorté par SHROPSHIRE, pour arriver à Capetown le 25.8. Au large du Cap, le FRANCONIA s'est détaché et, escorté par le croiseur marchand armé KANIMBLA, est arrivé à Durban le 27.8. Les navires restants du convoi accostaient au Cap.

Une nouvelle division du convoi eut lieu à Capetown, avec le détachement des navires à destination de l'Inde.

WS 2A

Le 30.8, dix navires :

ANDES

CLAN MACAULAY

IMPÉRATIVE D'ANGLETERRE

L'IMPÉRATRICE DU CANADA

LANARKSHIRE

MEMNON

OTRANTE

STRATHAIRD

SUFFOLK

WAIWERA

parti du Cap escorté par le croiseur SHROPSHIRE, rejoint au large de Durban en 21.46S 37.55E par

FRANCONIE

CHÂTEAU DE LLANGIBBY

qui ont été escortés de Durban par le croiseur marchand armé KANIMBLA, le SHROPSHIRE continuant d'escorter jusqu'à Perim. Au large de Mombasa, le croiseur CERES a pris rendez-vous le 7.9 et a détaché le LLANGIBBY CASTLE pour entrer dans Mombasa.

Au large de Perim le 12.9 à 12.37N 43.22E, le croiseur australien HOBART, le croiseur AA COVENTRY et les destroyers KANDAHAR et KINGSTON ont repris les ANDES, l'EMPRESS OF BRITAIN et l'EMPRESS OF CANADA en tant que section FAST pour Suez, dispersant ces navires en tant qu'indépendants, lorsqu'ils sont dégagés L'attaque italienne, aux premières heures du 14.9.41 SHROPSHIRE, renforcée par le destroyer KIMBERLEY et les sloops AA AUCKLAND et FLAMINGO a poursuivi la portion LENTE jusqu'à Suez.

À la fin de leur passage et du débarquement des troupes, l'EMPRESS OF BRITAIN et l'EMPRESS OF CANADA sont tous deux retournés au Royaume-Uni en tant qu'indépendants via Capetown et Freetown, l'EMPRESS OF BRITAIN étant bombardé, incendié puis torpillé et coulé sur le passage. FRANCONIA, OTRANTO et STRATHAIRD faisaient partie du convoi SW 1 vers Durban avec des évacués du Moyen-Orient, puis revinrent en tant qu'indépendants via le Cap et Freetown en Grande-Bretagne. L'ANDES était dans le convoi SW 2, également vers Durban, puis en tant qu'indépendant via l'Afrique de l'Ouest jusqu'en Grande-Bretagne.

WS 2B

Trois navires du convoi d'origine, ainsi que l'ORION qui était maintenant arrivé au Cap en tant qu'indépendant, ont quitté Capetown le 31.8 pour Bombay.

PRIVÉ 11

BATOIRE

21

STRATHEDEN

(Commodore)

31

ORION

41

ORMONDE

L'escorte depuis Capetown était assurée par le croiseur CORNWALL, relevé le 3.9 par le croiseur marchand armé KANIMBLA qui a conduit le convoi jusqu'à Bombay, où il est arrivé le 15.9.

Les navires du WS 2B passent un peu plus de temps à l'Est que le convoi d'Aden : le BATORY se rend à Colombo, puis à Singapour pour une mise en cale sèche, puis effectue des passages vers Suez, Durban et l'Australie pendant le reste de l'année 1940. ORION fait un passage à Suez depuis Bombay, puis au sud jusqu'à Durban et à l'ouest jusqu'en Australie, ORMONDE se rendit à Suez, puis Capetown et Freetown pour passer quelque temps sur la côte ouest africaine, retournant en Grande-Bretagne en 12.40 en tant qu'indépendant. STRATHEDEN s'est également rendu à Singapour en cale sèche, puis s'est dirigé vers l'Australie pour les convois de troupes du Commonwealth plus tard dans l'année.

WS 3A LENT

Ce convoi est parti de Liverpool 3.10.40 composé de :

Dorset

ÉRINPURA

BRIGADE DES HAUTES TERRES

KHÉDIV ISMAIL

OROPESA

PERTHSHIRE

PORT CHALMERS

avec des troupes et des magasins.

WOOLWICH (navire de réparation) était en compagnie de Capetown.

L'escorte A/S locale était assurée par les destroyers HARVESTER, HAVELOCK, HIGHLANDER, HURRICANE, VERSATILE, VISCOUNT et WITHERINGTON tandis que l'escorte océanique était le croiseur SHEFFIELD jusqu'à 13h10, étant ensuite relevée par le croiseur CUMBERLAND. Le convoi est arrivé à Freetown le 16.10.

L'ensemble du convoi, escorté par CUMBERLAND, a quitté Freetown le 17h10 et est arrivé le 27h10 à Capetown où le HMS WOOLWICH est resté.

Toujours escorté par CUMBERLAND, le convoi a quitté Capetown le 29.10 le 1.11, le croiseur marchand armé CARTHAGE a pris la relève en tant qu'escorte en position 32.30S 33E et a poursuivi le convoi jusqu'au 3.11 où un rendez-vous a été pris avec WS 3B Fast, les deux convois procédant ensuite en tant que WS 3.

WS 3B RAPIDE

Ce convoi a quitté Liverpool et la Clyde le 7.10.40, cette dernière section étant attaquée par des avions peu de temps après le départ, avec pour résultat que l'ORONSAY a subi des dommages quasi manqués qui l'ont obligé à retourner à la Clyde. Le convoi combiné comprend par la suite :

CHÂTEAU DU CAP

DUCHESSE D'YORK

GÉORGIQUE

MONARQUE DES BERMUDES

ORONTE

CHÂTEAU DE WINCHESTER

L'escorte A/S locale était assurée par les destroyers DOUGLAS et ST LAURENT de Liverpool et ACTIVE et OTTAWA de la Clyde. Le 8.10, les destroyers ACHATES, ARROW, SABRE et VIMY rejoignirent depuis la Clyde le croiseur KENYA comme escorte océanique.

Les sections de Liverpool et de Clyde ont pris rendez-vous à midi le 12 h 10 lorsque l'escorte de destroyers est partie en quittant le KENYA pour emmener le convoi à Freetown où il est arrivé en toute sécurité le 18 h 10.

Le 20.10, le convoi a quitté Freetown avec le croiseur DORSETSHIRE comme escorte jusqu'au Cap, où il est arrivé le 28.10.

Le 30.10, un jour plus tard que WS 3A Slow, la DUCHESSE D'YORK, GEORGIC, MONARCH OF BERMUDA et ORONTES ont quitté Capetown escortés par le DORSETSHIRE et ont fait RV avec le convoi Slow le 3.11 pour former le convoi WS 3.

WS 3

Le convoi combiné formé par le rendez-vous était organisé comme suit :

PRIVÉ 11

MONARQUE DES BERMUDES

21

ORONTE

(Commodore)

31

GÉORGIQUE

12

Dorset

22

PERTHSHIRE

32

DUCHESSE D'YORK

13

BRIGADE DES HAUTES TERRES

23

PORT CHALMERS

33

OROPESA

(Vice Commodore)

14

KHÉDIV ISMAIL

24

ÉRINPURA

Le Dorsetshire et CARTHAGE formaient l'escorte du convoi.

Le 7.11 ERINPURA et KHEDIVE ISMAIL se sont détachés, escortés par CARTHAGE, et se sont rendus à Mombasa.

Le 12.11, au large d'Aden, le croiseur CALEDON détacha le DUCHESSE OF YORK et le GEORGIC et les escorta jusqu'au port où ils débarquèrent une partie de leurs troupes. À la fin, le CALEDON et le destroyer KIMBERLEY ont escorté les deux navires pour rattraper et rejoindre le convoi. Pendant ce temps, le croiseur CARLISLE avait fait sortir le cargo CITY OF LILLE d'Aden pour rejoindre le convoi.

Les sloops AUCKLAND et PARRAMATTA ont également rejoint le convoi 12.11 en tant qu'escorte AA pour le passage de la Mer Rouge, le 14.11 CARLISLE et DORSETSHIRE se sont détachés pour retourner à Aden, et le convoi est arrivé à Suez le 16.11.

À la fin de son passage et de son débarquement, OROPESA a commencé son retour au Royaume-Uni en tant qu'indépendant, mais a été perdu le 16.1.41 lorsqu'il a été torpillé par le U 96. La duchesse d'YORK et ORONTES sont allés à Durban dans le convoi SW 3 transportant des civils britanniques évacués de Malte et l'Égypte, de là indépendante du Royaume-Uni via Freetown. DORSET et ERINPURA sont allés à l'est de Ceylan pour un service supplémentaire dans ces eaux, le PERTHSHIRE est resté au Moyen-Orient pour un service supplémentaire et PORT CHALMERS est allé via Ceylan et l'Australie en Nouvelle-Zélande pour charger du fret pour la Grande-Bretagne.

WS 3C

Ce convoi a commencé à Capetown le 1.11.40 étant composé de WOOLWICH, retardé de WS 3A SLOW, et du cargo CLAN CAMERON avec le croiseur COLOMBO comme escorte.Le 5.11 les navires firent rendez-vous avec le convoi CM 5 et continuèrent vers le nord sous la désignation WS, étant rejoints le 10.11 par KHEDIVE ISMAIL, fin de WS 3, qui fut ramené de Mombasa par le croiseur marchand armé CARTHAGE qui rejoignit également le convoi comme une escorte. Plus tard dans la journée, WOOLWICH, souffrant de défauts de moteur, se détacha du WS 3 avec les navires CM 5 et se dirigea vers Mombasa, laissant le CLAN CAMERON et KHEDIVE ISMAIL pour continuer vers Aden où ils rejoignirent le convoi de la mer Rouge BN 8 1/2 pour le passage à Suez , y arrivant le 23.11.40.

Le KHEDIVE ISMAIL s'est rendu à l'est jusqu'à Ceylan et a ensuite été employé comme navire de transport de personnel dans les eaux orientales jusqu'à ce qu'il soit perdu beaucoup plus tard dans la guerre avec de lourdes pertes en vies humaines.

WS 4

En tant que plus grand convoi de la série à ce jour, certains navires ont quitté Avonmouth le 31.10.40 et ont rejoint la section Liverpool le 1.11 au large de la Mersey. Les deux sections ont ensuite rencontré les navires Clyde, qui ont navigué le 2.11, au large d'Oversay le 2.11. L'ordre final du convoi était le suivant :

PRIVÉ 11

MALANCHA

21

VILLE DE MANCHESTER

31

CHÂTEAU DE STIRLING

(Commodore)

41

SCYTHIE

(Vice Commodore)

51

ÉTOILE DE DUNEDIN

12

CLAN LAMONT

22

MONARQUE DES HAUTES TERRES

32

PORT WYNDHAM

42

MARTIN

52

DELIUS

13

HMS SALOPIAN

23

CHATTAN DE CLAN

33

ALMANZORA

43

CHÂTEAU DE WARWICK

53

ABOSSO

24

AKAROA

44

DUCHESSE DE RICHMOND

Du convoi d'origine, le SALOPIAN était destiné au passage vers sa zone de patrouille dans l'Atlantique Nord, la DUCHESSE DE RICHMOND détachée à Montréal, étant sur son service britannique/canadien normal.

Le destroyer polonais GARLAND escortait d'Avonmouth, les destroyers HARVESTER et HURRICANE de Liverpool et de la Clyde les destroyers BEAGLE, BULLDOG, HESPERUS, OTTAWA, SAGUENAY et SKEENA. Le croiseur AA CAIRO a assuré la couverture AA du Clyde tandis que le croiseur CORNWALL a également navigué à partir de là en tant qu'escorte océanique.

LE CAIRE et les destroyers BEAGLE, GARLAND, HESPERUS et HURRICANE se sont détachés le 3.11, le BULLDOG s'est également détaché ce jour-là pour aller au secours du WINDSOR CASTLE endommagé. Le 4.11 SAGUENAY et SKEENA sont partis pour rejoindre le convoi HX 83, et HARVESTER et OTTAWA se sont également détachés pour rejoindre le convoi SC 9.

LA DUCHESSE DE RICHMOND s'est détachée en tant qu'indépendant le 5.11, tandis qu'AKAROA a fait de même le 9.11.

Le 11.11 à la position 23.47N 22.15W, après le rendez-vous avec le croiseur marchand armé PRETORIA CASTLE, le convoi s'est divisé en sections FAST et SLOW pour un passage vers Freetown.

WS 4 RAPIDE

La section FAST comprenait :

PRIVÉ 11

(pas de bateau)

21

CHÂTEAU DE WARWICK

31

CHÂTEAU DE STIRLING

(Commodore)

41

SCYTHIE

(Vice Commodore)

51

ÉTOILE DE DUNEDIN

12

(pas de bateau)

22

MONARQUE DES HAUTES TERRES

32

PORT WYNDHAM

42

CLAN LAMONT

52

CHATTAN DE CLAN

Escorté par CORNWALL, le convoi est arrivé à Freetown le 14.11.

WS 4 LENT

ABOSSO

ALMANZORA (Commodore)

VILLE DE MANCHESTER (Vice Commodore)

DELIUS

MALANCHA

MARTIN

Escorté par PRETORIA CASTLE, le convoi arrive à Freetown le 15.11.

WS 4

A Freetown les deux sections se sont réunies et ont navigué le 17.11 à l'exception d'ABOSSO l'ordre de navigation est inconnu.

L'escorte a été fournie par CORNWALL et PRETORIA CASTLE à Durban.

Le 26.11, le PRETORIA CASTLE a détaché le SCYTHIA et le WARWICK CASTLE et a emmené les deux navires à Capetown, où le SCYTHIA a abreuvé le navire puis a navigué avec PRETORIA CASTLE pour rejoindre le corps principal le 29.11.

Le 2.12, PRETORIA CASTLE a repris ALMANZORA, CITY OF MANCHESTER, DELIUS, MALANCHA et MARTAND en tant que section SLOW tandis que CORNWALL a pris les navires restants. Les deux sections sont entrées à Durban le 3.12 à un intervalle d'environ douze heures.

Le SCYTHIA et l'ALMANZORA sont restés à Durban lorsque le convoi a appareillé le 5,12, avec le transport DUNERA rejoignant et assumant le devoir de vice-comodore.

L'escorte de la mer Rouge était composée du croiseur CARLISLE du 18 au 20.12, du croiseur australien PERTH du 18 au 23.12, du destroyer KINGSTON du 18 au 22.12, du sloop indien INDUS et du sloop australien YARRA 18 au 20.12.

Le CITY OF AGRA et le MELBOURNE STAR ont rejoint le convoi en provenance d'Aden le 18.12, tandis que DELIUS et PORT WYNDHAM se sont détachés à Port Soudan le 20.12.

DUNEDIN STAR, MELBOURNE STAR et STIRLING CASTLE ont procédé comme une section FAST escortée par KINGSTON, pour arriver à Suez le 22.12 les navires restants sont arrivés le 23.12.40.

WS 4B

Les navires de ce convoi ont quitté Liverpool le 17.11.40 et le Clyde 18.11 pour se combiner ce jour-là dans l'ordre suivant :

PRIVÉ 11

STRATHNAVER

21

STRATHAIRD

31

DUCHESSE D'ATHOLL

(Commodore)

41

ORCADES

51

REINE DU PACIFIQUE

12

STRATHALLAN

22

VICE-ROI DE L'INDE

32

L'IMPÉRATRICE DU CANADA

(Vice Commodore)

42

ANDES

52

OTRANTE

L'escorte A/S a été assurée par les destroyers BATH, ST ALBANS, et ST MARY'S du 18 au 19.11 et par HIGHLANDER, OTTAWA, SAGUENAY, SKEENA et ST LAURENT du 18 au 20.11 l'escorte de Liverpool n'est pas connue. Le croiseur AA CAIRO a assuré la couverture du 18 au 19.11, tandis que l'escorte océanique était composée du croiseur EDINBURGH de Liverpool à Freetown, et NORFOLK de la Clyde jusqu'au 23.11 quand il a été relevé par DEVONSHIRE pour le passage à Freetown où le convoi est arrivé le 29.11.

Le convoi a quitté Freetown le 1.12 dans la même formation, escorté par les croiseurs CUMBERLAND pendant 4 jours et DEVONSHIRE de Freetown à Durban où le convoi est arrivé le 12.12. La relève de CUMBERLAND était le vieux croiseur HAWKINS qui a rejoint le 4.12 alors qu'il était absent du 8 au 10,12 ravitaillement.

Lorsque le convoi a quitté Durban le 16.12, l'ordre de croisière a été modifié comme indiqué ci-dessous :

PRIVÉ 11

ANDES

21

VICE-ROI DE L'INDE

31

DUCHESSE D'ATHOLL

(Commodore)

41

ORCADES

51

OTRANTE

12

STRATHALLAN

22

STRATHAIRD

32

L'IMPÉRATRICE DU CANADA

(Vice Commodore)

42

REINE DU PACIFIQUE

52

STRATHNAVER

Le convoi fut escorté depuis Durban par les croiseurs DEVONSHIRE jusqu'au 18.12, SHROPSHIRE jusqu'au 25.12 et SOUTHAMPTON jusqu'au 28.12 date à laquelle les navires arrivèrent à Suez. SOUTHAMPTON était en route pour rejoindre la flotte méditerranéenne à Alexandrie.

Depuis la région d'Aden le croiseur CARLISLE et les destroyers KANDAHAR et KIMBERLEY rejoignirent le 25.12, se détachant le 27.12 sauf KANDAHAR qui resta jusqu'au 28.12.40.

WS 5A

Ce convoi est, perversement, l'un des plus intéressants de toute la série et le moins documenté. Naviguant en deux sections distinctes à des dates différentes depuis différents ports, c'est le seul convoi WS à avoir été localisé et attaqué par un grand navire de guerre, heureusement avec seulement des dommages minimes. Le rapport rendu par le Commodore est laconique à l'extrême, " 25 décembre, convoi dispersé. Convoi du 28 décembre réassemblé " étant son seul commentaire sur une attaque par un croiseur lourd et l'action qui a suivi !

La section SLOW a quitté Liverpool et la Clyde le 18.12.40 composée de :

ANSELM

ARABISTAN

HMS ATREUS (Vice Commodore)

BHOUTAN

VILLE DE CANTERBURY

VILLE DE DERBY

VILLE DE LONDRES

COSTA RICA

DELANE

ÉLISABTHVILLE

SOLDAT DE L'EMPIRE

BANQUE ERNE

LÉOPOLDVILLE

MÉNÉLAS

NEURALIE

RANGITIKI

COLON

STENTOR

TAMAROA (Commodore)

L'escorte était assurée par les corvettes CLEMATIS, CYCLAMEN, GERANIUM et JONQUIL qui étaient en route vers Freetown elles-mêmes, et par les destroyers BATH et ST ALBANS du 18 au 20.12 et HARVESTER, HIGHLANDER et VESPER du 19 au 21.12. Le croiseur BONAVENTURE était attaché en tant qu'escorte océanique.

La section FAST du convoi a quitté Liverpool et la Clyde le 19.12 et se composait de :

AVOCAT

CLAN CUMMING

CLAN MACDONALD

CHANSON DE L'EMPIRE

ESSEX

PRINCE DU NORD

ORBITE

Ceux-ci ont été rejoints après avoir navigué par les porte-avions ARGUS et FURIOUS qui étaient actuellement utilisés comme ferries chargés d'avions en caisse pour l'Egypte via l'Afrique de l'Ouest.

Les destroyers KELVIN et KIPLING, les canadiens OTTAWA et ST LAURENT, les polonais PIORUN et les français libres LE TRIOMPHANT ont assuré la couverture A/S du 19 au 22.12 tandis que le croiseur NAIAD était attaché comme escorte lourde.

Les deux convois firent leur rendez-vous le 23.12 et le 24.12 NAIAD partit et les croiseurs BERWICK et DUNEDIN rejoignirent le convoi qui fut alors escorté par ces navires plus BONAVENTURE et les quatre corvettes.

Dans la nuit du 24, le convoi a été localisé par le croiseur lourd allemand ADMIRAL HIPPER qui, pensant qu'il s'agissait d'un convoi commercial normal et ne souhaitant pas attaquer dans l'obscurité lorsque des destroyers armés de torpilles pourraient être présents, s'est licencié et a été suivi par radar. . Fermant de l'ouest à l'aube le jour de Noël, l'ADMIRAL HIPPER a été consterné de faire sa première observation en s'approchant du croiseur lourd BERWICK. Comprenant que le convoi devait être plus important, elle s'engagea aussitôt. BERWICK, qui avait fermé les postes d'action avant l'aube, a répondu immédiatement et a convoqué les deux autres croiseurs pour l'aider.

Pendant ce temps, l'AMIRAL HIPPER, qui avait été aperçu et signalé par la corvette CLEMATIS, déplaça le feu sur le convoi en général qui était en train de se disperser comme ordonné par le Commodore. Elle a frappé lourdement le navire de transport de troupes EMPIRE TROOPER (un ancien paquebot allemand) et a causé des dommages mineurs à un autre navire. Puis, apercevant le vieux croiseur DUNEDIN et, le prenant pour un destroyer, et craignant à juste titre une attaque à la torpille dans la mauvaise visibilité, l'ADMIRAL HIPPER a interrompu l'action et s'est retiré dans la pénombre de l'Atlantique.

Il s'en est suivi une période de quasi farce, quoique pas du tout amusante. L'AMIRAL HIPPER avait d'abord engagé et endommagé son plus grand adversaire, BERWICK, et avait ignoré la présence de la corvette CLEMATIS qui avait sonné l'alarme et fumé pour l'intercepter ! L'ennemi avait pris le petit croiseur DUNEDIN pour un destroyer, et ignorait apparemment tout à fait la présence de BONAVENTURE malgré que ce dernier ait tiré une quantité prodigieuse d'obus de 5,25 pouces sur son adversaire pendant l'action.

Le convoi s'étant dispersé, les deux porte-avions se sont concentrés sur la localisation et l'attaque de l'ennemi malheureusement leurs ressources étaient minimes et la météo atroce. Les porte-avions étaient encombrés d'avions blindés avec seulement trois bombardiers en piqué Skua dans FURIOUS et deux avions torpilleurs Swordfish dans ARGUS pire encore, FURIOUS n'avait pas de bombes, seulement des torpilles, tandis que l'ARGUS avait des bombes mais pas de torpilles !

Alors que des efforts frénétiques ont été déployés pour dégager les ponts d'envol respectifs afin de traverser le pont du Swordfish pour l'armement, les porte-avions ont cherché dans l'obscurité le croiseur, heureusement sans le trouver, tandis que les Skuas ont décollé sans armes en tant qu'avions de reconnaissance. Au moment où le Swordfish avait été transporté sur le FURIOUS, armé et prêt à décoller, il n'y avait aucune trace de l'ADMIRAL HIPPER et une Amirauté complètement alarmée a ordonné aux porte-avions de cesser leurs recherches suicidaires. Les seuls bénéficiaires de l'affaire étaient l'équipage de l'espadon, qui a reçu un déjeuner de Noël tôt dans les DEUX porte-avions avant leur sortie prévue !

Pendant ce temps, l'EMPIRE TROOPER était escorté jusqu'à Ponta Delgada neutre par la corvette CYCLAMEN où ils arrivèrent le 28.12, les trois autres corvettes se concentraient sur le remontage du convoi et BONAVENTURE, tout en allant au secours de l'ARABISTAN endommagé, localisé et coulé le blocus coureur BADEN. Le croiseur KENYA a également reçu l'ordre de se rendre dans la zone en renfort.

Finalement, le CLAN CUMMING, le CLAN MACDONALD, l'ESSEX, le NORTHERN PRINCE et l'EMPIRE SONG se dirigèrent vers Gibraltar, leur destination initiale EMPIRE TROOPER, escortés par les quatre corvettes et le KENYA se rendit également à Gibraltar pour débarquer ses troupes, effectuer des réparations temporaires et se retirer au UK pour un long carénage LEOPOLDVILLE a procédé indépendamment et le reste du convoi s'est réassemblé et s'est dirigé vers Freetown où il est arrivé le 6.1.41.

La perte du JUMNA au profit de l'ADMIRAL HIPPER est fréquemment citée comme une perte du WS 5A, il s'agissait en fait d'un indépendant s'étant dispersé du convoi OB 260, et fut localisé et coulé lors du retour de l'ADMIRAL HIPPER à Brest.

Le convoi reconstitué est parti de Freetown le 8.1.41 composé de :

CONSEILLER

ANSELM

ARABISTAN

HMS ATREUS

AVOCAT

BENRINNES

BHOUTAN

VILLE DE CANTERBURY

VILLE DE DERBY

VILLE DE LONDRES

COSTA RICA

DELANE

ÉLISABTHVILLE

CAPACITÉ D'EMPIRE

MÉNÉLAS

NEURALIE

ORBITE

RANGITIKI

COLON

STENTOR

TAMAROA

L'escorte A/S locale était assurée par les sloops MILFORD et BRIDGEWATER, les destroyers VELOX et VIDETTE et les corvettes ASPHODEL et CALENDULA, avec une escorte océanique du porte-avions FORMIDABLE (en passage vers la Méditerranée) et des croiseurs HAWKINS et NORFOLK le croiseur DEVONSHIRE rejoint le 9.1 quand FORMIDABLE et NORFOLK détaché.

Le convoi est arrivé au large de Capetown le 21.1 où le croiseur SHROPSHIRE a relevé le DEVONSHIRE, et HAWKINS a pris ANSELM et CITY OF CANTERBURY à Capetown où ils ont amarré le 22.1. SHROPSHIRE a continué à Durban, y arrivant avec les navires restants 26.1, sauf ORBITA qui avait détaché 23.1 en tant qu'indépendant, rejoignant le convoi plus tard à Durban.

Le CITY OF CANTERBURY a navigué du Cap 25,1 pour arriver à Durban le 29,1, tandis que l'ANSELM a navigué 27,1 escorté par le croiseur HAWKINS jusqu'à Durban où les navires de Durban ont navigué 29,1 et ont formé le convoi complet pour Aden. L'ordre de navigation différait, et deux navires avaient été ajoutés (NIEUW HOLLAND et TALAMBA) et étaient désormais :

11

COLON

21

HMS ATREUS

31

VILLE DE LONDRES

41

TAMAROA

51

VILLE DE CANTERBURY

61

MÉNÉLAS

12

BHOUTAN

22

ORBITE

32

ÉLISABTHVILLE

42

COSTA RICA

52

ANSELM

62

VILLE DE DERBY

13

DELANE

23

RANGITIKI

33

NIEUW HOLLANDE

43

NEURALIE

53

TALAMBA

63

ARABISTAN

14

CAPACITÉ D'EMPIRE

34

CONSEILLER

44

AVOCAT

54

STENTOR

64

BENRINNES

Les croiseurs CERES et SHROPSHIRE relèvent le HAWKINS au large de Durban et embarquent le convoi jusqu'au 30.1 quand le SHROPSHIRE se détache et est remplacé par le croiseur ENTERPRISE jusqu'au 1.2, quand CERES procède comme seule escorte jusqu'à sa relève à son tour par le croiseur marchand armé HECTOR le 4.2. DELANE est tombé avec des défauts 31.1.41. Le CERES s'est rendu à Mombasa en escortant NIEUW HOLLAND et ORBITA jusqu'à ce port, tandis que le convoi continuait avec HECTOR.

Le croiseur CALEDON et les sloops FLAMINGO, GRIMSBY et INDUS relèvent HECTOR le 11.2 et emmènent le convoi dans la mer Rouge, le laissant à l'écart de la menace italienne le 13.2.41, les navires continuent ensuite vers Suez et arrivent le 16.2.41. NEURALIA détaché à Port Soudan pendant le passage.


Photos de la collection Allison juin 1940-juillet 1940

En tant que paquebot président Roosevelt a navigué pour les États-Unis, 6/2/1940 Galway, Irlande -- Certains des 824 Américains qui sont montés à bord du paquebot President Roosevelt à Galway sont montrés le long des rails de l'appel d'offres qui les a transportés jusqu'au navire. De nombreux notables ont été comptés parmi les passagers fuyant la guerre totale de l'Europe. Plus de 100 Américains qui n'ont pas pu obtenir le passage ont été laissés ici, mais on pense que le paquebot Washington, maintenant en route vers Bordeaux, les ramasserait au retour. Crédit : ACME

Des enfants jouent au milieu des débris du raid nazi sur Paris, 6/3/1940 Paris, France - Des écoliers de Paris jouent parmi les débris d'un bâtiment détruit lors du bombardement nazi sur Paris le 3 juin. Les autorités françaises disent que dix enfants ont été tués lorsqu'une bombe a frappé une école. Cette photo, passée par la censure française, a été envoyée à New York depuis Paris par la radio. Crédit : radiophoto ACME

LES SOLDATS BELGES REMETTENT LEURS ARMES, 6/3/1940 BELGIQUE - La censure nazi dit que cette radiophoto montre des Belges chargeant leurs fusils sur un camion après la récente reddition de son armée par le roi Léopold à l'Allemagne. Les guerriers rendus font apparemment le travail, et les troupes nazies peuvent être vues en train de surveiller de près le chargement. Photo flashée à New York depuis Berlin, le 2 juin. Crédit : Acme Radiophoto

Victime du raid aérien nazi sur Paris, 6/3/1940 Paris – Précautions contre les raids aériens des travailleurs debout près du corps de l'une des victimes du premier raid aérien allemand sur Paris, le 2 juin. Le corps est recouvert d'un sac. Les bombardiers nazis auraient fait pleuvoir plus de 1 000 bombes sur la capitale française et ses banlieues, faisant 200 victimes, dont 45 mortelles, frappant cinq écoles et tuant dix enfants. Photo diffusée de Paris à New York, le 3 juin. Crédit : ACME Radiophoto

DESTRUCTION DU CIEL, 6/4/1940 PARIS—Les Parisiens examinent une automobile accidentée et brûlée, a déclaré la censure française, lors d'un raid aérien allemand sur la capitale française, le 3 juin. Notez que la façade du bâtiment en arrière-plan droit a été soufflée. Photo diffusée de Paris à New York, le 4 juin.

TROUPES ALLIÉES ÉVACUANT DUNKERQUE WADE POUR SAUVEGARDER DES NAVIRES, 6/4/1940 DUNKERQUE, FRANCE—Les troupes alliées sont montrées pataugeant des plages de sable de Dunkerque aux navires de la flotte de sauvetage dans cette photo envoyée à New York depuis Londres par câble, le 4 juin . Une partie de l'un des navires de sauvetage est visible au premier plan à droite. L'évacuation de l'« armée perdue » alliée de Dunkerque a été signalée comme achevée alors que le haut commandement allemand revendiquait la capture du port. Marge de crédit (ACME Cablephoto)

Infirmières louées pour leur travail à Dunkerque, 6/4/1940 Londres – Des éloges ont été faits sur les infirmières qui s'occupent des blessés piégés à Dunkerque, port français coupé par les nazis, et sur les navires-hôpitaux transportant des troupes vers l'Angleterre. L'un d'eux, blessé lorsqu'une bombe allemande a frappé le navire-hôpital Paris traversant la Manche vers l'Angleterre, montré en train de sortir d'un train-hôpital. Photo envoyée à New York, le 4 juin, par câble. Crédit : ACME Cablephoto

Nazis Cripple Fort on Maginot Line, 6/4/1940 Berlin – « Cratères de bombes allemands dans un fort français de la ligne Maginot » étaient les informations accompagnant cette radiophoto envoyée à New York, le 4 juin, après avoir été approuvée par la censure allemande. Crédit : ACME

Les Britanniques quittant Dunkerque dans la grêle de feu, 6/5/1940 DUNKERQUE, FRANCE - Le dernier contingent de troupes du Corps expéditionnaire britannique à quitter les champs de bataille des Flandres est montré en train de traverser Dunkerque jusqu'à son point d'embarquement au milieu du bombardement allemand, selon la légende française censurée a été diffusée ici par radio avec cette photo, le 4 juin.Crédit : (ACME Radiophoto)

UN PONT DE CHEMIN DE FER FAIT SON ARRÊTER L'AVANCE NAZIE, 6/6/1940 FRANCE - Un pont de chemin de fer français dynamité, vraisemblablement dans le but d'entraver l'avance allemande pendant la bataille des Flandres. (Photo envoyée par avion à New York par Clipper) Crédit : Acme

Bombardement d'une colonne de ravitaillement française, 13/06/1940 FRANCE -Épave brisée d'une colonne mécanisée de ravitaillement française, après destruction par un bombardement aérien allemand près de Péronne, selon la légende censurée par les nazis. Crédit : Acme

CRUISER BRITANNIQUE COULÉ PAR LE SOUS-MARIN ITALIEN, 15/06/1940 LONDRES, ANG. – Le premier homme de guerre britannique à être victime de la puissante flotte de sous-marins italiens a été le croiseur Calypso, 4 warcraft de 180 tonnes illustré ci-dessus, une annonce de l'amirauté britannique divulguée aujourd'hui (15 juin). Le croiseur, construit en 1917 et réaménagé en 1929, a été coulé en Méditerranée. Son effectif normal était de plus de 400 officiers et hommes. Crédit : Acme

Le paquebot de réfugiés navigue pour les États-Unis, 16/06/1940 GALWAY, IRLANDE—Le paquebot américain Washington quitte Galway, en Irlande, avec plus de 1 000 réfugiés de guerre américains à bord. Le navire a échappé de justesse au torpillage au large des côtes du Portugal, alors qu'il se rendait de l'Italie à l'Irlande, lorsqu'un sous-marin l'a arrêté. Crédit : ACME CABLEPHOTO.

DES ANGLAIS EN COLÈRE SE RASSEMBLENT DANS LA SECTION ITALIENNE DE LONDRES, 20/06/1940 LONDRES – Des couronnes en colère se rassemblaient toujours dans Old Compton Street. La colonie italienne de Londres. Le lendemain de l'annonce par Mussolini de l'entrée en guerre de son pays. De nombreuses perturbations des mineurs ont entraîné des dommages tels que la fenêtre brisée du café à droite.Crédit : Acme

"Parachute Troops" Get the Works à "Coney Island.", 30/06/1940 New York City - La dernière innovation à Steeplechase Park, Coney Island, est un stand de tir dans lequel les cibles sont des "Parachute Troops". Les amateurs de plaisir de la station préfèrent ces cibles aux canards flottants conventionnels et aux cibles similaires. Les "cavaliers" flottent du plafond de la galerie et sont sautés au fur et à mesure qu'ils descendent. L'une des cibles les plus perforées est vue flottant vers le bas tandis que des tireurs potentiels tirent sur d'autres. Crédit : ACME.

Italiens dans un camp de prisonniers britannique, 11/07/1940 Égypte—Des officiers italiens, parmi les premiers prisonniers capturés lors de combats sur le front de l'Est, marchant à l'intérieur de l'enceinte de barbelés d'un camp de prisonniers britannique en Égypte.Crédit : ACME.

Last Stand, 7/11/1940 France – Se mettant à l'abri au milieu d'une récolte en train de mûrir, des soldats irlandais, se battant pour retourner sur la côte avant l'effondrement de la France, regardent un bombardier larguer la destruction sur l'Ancienne République. Crédit : ACME

Tanker Blazes in the Channel, 7/14/1940 Londres - Un bombardier britannique survole un pétrolier ennemi en feu dans la Manche alors que la Grande-Bretagne s'en prend aux navires ennemis en représailles aux raids contre sa propre marine marchande. Photo passée par la censure britannique et envoyée de Londres à New York via le câble Western Union, le 14 juillet. Crédit : ACME

Emblème de l'ennemi, 27/07/1940 ÎLE DE JERSEY - Un soldat allemand examinant l'emblème royal britannique sur un canon sur l'île de Jersey, en tant que possession britannique, dans la Manche près de la France, avec l'île voisine de Guernesey , a été occupé par les forces nazies. Crédit : ACME.

Attaque de bombardiers en piqué sur un convoi britannique, 29/07/1940 Côte sud-est de l'Angleterre Des avions ont largué leurs cargaisons mortelles autour d'un convoi sur la côte sud-est de l'Angleterre. On peut voir de grandes colonnes d'eau s'élever des bombes éclatant dans la mer près d'un destroyer britannique. Un groupe de navires peut être vu au premier plan. Cette photo a été prise lors du premier raid aérien de masse contre l'Angleterre. Des sources britanniques disent que 150 avions se sont livrés à une bataille furieuse autour du convoi et que dix des engins nazis ont été détruits. Passé par le censeur britannique Crédit : ACME


Voir la vidéo: field marshal general walter model #5 (Novembre 2021).