Podcasts sur l'histoire

McDermut II DD-677 - Historique

McDermut II DD-677 - Historique

McDermut II

(DD-677 : dp. 2 050 ; 1. 376'6"; b. 38'8"; dr. 17'9"; s. X) k.; cpl. 319; a. 5 5", 10 40 mm. , 7 201., 10 21" tt., Sol dcp., 2 dct.; cl. Fletcher)

Le deuxième McDermut (DD-677) a été posé le 14 juin 1943 par la Federal Shipbuilding & Dry Dock Co., Kearny, N.J.; lancé le 17 octobre 1943; parrainé par 'Mrs. Woodrow Wilson, veuve du 28e président des États-Unis ; et commandé le 11) novembre 1943, Comdr. P. L. Wirtz aux commandes.

McDermut a quitté New York le 25 janvier 1944 pour le service avec la Flotte du Pacifique. Elle est arrivée à Kwajalein le 4 mars, est restée jusqu'au 20 puis a traversé à Majuro où elle a rejoint TY 58, la force de transporteur rapide. Elle sortied avec TG 58.2,22 mars et avant de revenir à Majuro, le 6 avril, a participé aux grèves du pétrole Palaus, Yap, Ulithi et Woleai. Ensuite assigné au chargement et au travail d'escorte, elle a fumé de nouveau à Pearl Harbor, en revenant à Kwajalein le 31 mai.

Le 10 juin elle est devenue en route avec TG 52.17 pour Saipan et devoirs de bombardement de préinvasion. Affecté à l'appui-feu pendant les opérations de débarquement, le destroyer a navigué au large du port de Tanapag, fatiguant les petits engins de démolition japonais alors qu'ils tentaient d'y mettre le feu. Après le 17, il prit des fonctions de patrouille anti-sous-marine et antiaérienne de pointe qu'il continua jusqu'au 24. Elle a fumé alors à Eniwetok où elle a rejoint TF 53 et avec cette force a bombardé le rivage et a couvert ensuite les atterrissages à Guam. Le 22 juillet, elle est revenue dans la région de Saipan-Tinian pour d'autres tâches d'appui-feu pendant l'opération de nettoyage sur cette dernière île.

McDermut, détaché de son deuxième devoir avec TG 52.17, le 4 août, a navigué à Guadalcanal pour des débarquements de répétition en préparation de l'offensive de Palau. Le 15 septembre, il était en position au large de Peleliu pour soutenir la 1 division de marines alors qu'elle débarquait, se déplaçant à Angaur le 17 pour aider les unités d'assaut de l'armée. En quittant le pétrole Palaus le 21, elle s'est dirigée vers le nord-est pour le devoir de patrouille ASW/AAW pendant l'occupation de l'atoll d'Ulithi.

Affecté à côté de la 7e Flotte, McDermut s'est présenté le 1er octobre à Manus, la zone de rassemblement de l'opération Leyte. Pétrole le 11, la flotte est sortie du port de Seeadler, entrant dans le golfe de Leyte au petit matin du 20. Ce matin-là, le pétrole McDermut, protégeant les transports alors qu'ils approchaient de la zone d'atterrissage de Dulag, repoussa les avions ennemis et secourut les pilotes américains. Dans l'après-midi, il reçut l'ordre de se joindre à McGowan (DD-678) et Melvin (DD-680 ) dans tous les écrans antitorpilles dans le détroit de Surigao. Plus tard, alors que des rapports sur les mouvements de la flotte japonaise ont été ajoutés aux attaques aériennes apparemment constantes du transport de pétrole dans le golfe de Leyte, deux autres navires de DesRon :A, Remey (DD-688) et Monssen ( DD-798), a rejoint l'écran.

Dans la nuit du 24, le contre-amiral Oldendorf a déployé ses forces pour ce qui devait être le dernier engagement d'une ligne de bataille, la bataille du détroit de Surigao. Le ComDesRon 54 a divisé ses navires en groupes d'attaque est et ouest pour lancer des attaques à la torpille offensives alors que les Japonais remontaient le détroit. McDermut a été affecté au groupe occidental avec Ilorssrn et positionné près du rivage de Leyte. Peu après minuit, l'ennemi a été signalé entrant dans le détroit. Entre 0 h 100 et 3 h 30, le groupe oriental a commencé à lancer des torpilles, tirant 27 « poissons » en moins de 2 minutes. A 3 h 10, McDermut et Monssen lancent leur attaque. À 0320, des explosions ont éclaté, les torpilles de McDermut frappant trois destroyers. Yamagumo a coulé immédiatement, tandis que Michishio et Asagumo étaient désemparés et à la dérive, ce dernier ayant perdu son arc.

Après avoir lancé leurs torpilles, les destroyers se sont retirés vers le nord comme prévu, longeant les côtes de Leyte et Dinagat pour éviter les tirs des navires DesRons 24 et 56 et ceux de la ligne de bataille. Le score total de l'escadron. avec ses 47 torpilles, cinq coups et trois navires ennemis ont été coulés, ce qui a largement valu à l'amiral Oldendorf les louanges d'une attaque à la torpille « brillamment conçue et bien exécutée ».

Le soir suivant, McDermut part pour Hollandia et arrive le 30 octobre. Pendant le novembre elle a filtré des convois à Leyte et en décembre s'est dirigée vers la Mer de Sulu pour soutenir l'huile d'attaque initiale Mindoro Oil le 15ème. Le 26, il était de retour dans le golfe de Leyte pour patrouiller à l'entrée de la baie de San Pedro. Le 11 janvier 1945, le McDermut pénétra dans le golfe de Lingayen pour effectuer des bombardements côtiers avec l'échelon de renfort pour les opérations de Luzon. Elle a quitté la tuile d'huile 15ème, et 8 jours plus tard est arrivée à Ulithi pour une révision de 2 mois.

McDermut rejoint à nouveau les porte-avions rapides, le 31 avril, alors qu'ils fournissent un soutien aérien pour la campagne d'Okinawa. Dans l'écran de TG .58.4, elle a participé à des frappes sur des installations ennemies, des navires et des concentrations de troupes dans les Ryukyus et Kyushu. Le 1er juillet, les porte-avions étaient à nouveau prêts à frapper les îles du nord de l'ennemi. Le 7, McDermut a été envoyé pour intercepter le navire-hôpital japonais Takasago Maru et le détourner d'un cap qui l'aurait amené dans le ravitaillement de la force opérationnelle. Le 8, le navire a été localisé et une équipe d'arraisonnement a été envoyée avec un message garantissant la sécurité si le capitaine et l'équipage se conformeraient aux instructions et aux cours donnés. Le 10, les navires du TY 38 avaient fait le plein et étaient en route pour Mener des grèves contre la zone industrielle de Tokyo. McDermut a relâché sa charge et a rejoint TO 38.4 pour d'autres frappes sur Honshu, Hokkaido et les Kouriles.

Le destroyer s'est détaché de la force de transport le 12 août avec l'ordre de procéder, via Xdak, à la côte ouest pour une révision du chantier naval. Pétrole le 14, elle a reçu le mot de la capitulation japonaise et de nouveaux ordres de retourner dans les eaux japonaises avec TY 92 pour le devoir d'occupation dans la région de la base navale d'Ominato. Deux mois plus tard, elle quitte le Japon pour San Francisco. Arrivé en novembre, il resta en opération sur la côte -%vest jusqu'à sa mise hors service et sa mise en réserve le 15 janvier 1947.

En 1950, alors que les hostilités éclataient à nouveau dans le Pacifique occidental, le McDermut fut sorti des boules à mites et remis en service à Long Beach le 29 décembre. Le 6 juin 1951, il était à Yokosuka prêt pour l'action au large de la Corée. Pétrole le 13, il a rendez-vous avec la TF 77 pour des opérations le long de la côte est coréenne et dans le détroit de Van Dienian. En août, il a dirigé l'entraînement ASW au large des côtes japonaises, retournant à la TF 77 le 30. Du 21 septembre au 4 octobre elle a participé au bombardement de Wonsan et s'est ensuite dirigée vers le sud pour le devoir avec TG 96.7 d'Okinawa. Elle a rejoint la TF 77 le 3 novembre pour un autre mois de service de combat coréen avant de partir pour les États-Unis le 7 décembre.

Le 12 août 1952, McDermut rejoint à nouveau les forces navales de l'ONU au large des côtes coréennes, faisant rapport au groupe de bombardement dans la région de Wonsan-Songjin-Yang-do le 13 août. En septembre, elle s'est rendue au Japon pour un service d'escorte et de garde d'avion avec des porte-avions effectuant des exercices d'entraînement, suivi d'un service avec une patrouille de Taïwan. Le 26 décembre, il était de retour au large de la côte est de la Corée pour le contrôle des opérations aériennes avec la TF 77. Le 29 janvier 1953, il partit pour San Diego, arrivant le 16 février.

Au cours des 10 années suivantes, McDermut a maintenu un calendrier annuel de 6 mois d'opérations sur la côte ouest en alternance avec des déploiements dans l'ouest du Pacifique. Cette dernière, en 1954, l'implique dans les efforts de la 7e flotte pour écarter la possibilité d'une occupation des îles Tachen par les forces communistes chinoises.

En 1963, le destroyer est resté sur la côte ouest menant des opérations locales jusqu'à sa mise hors service à San Diego le 16 décembre. Il a été amarré à San Diego dans le cadre de la flotte de réserve du Pacifique et a été retiré du registre des navires de la marine le 1er avril 1965. McDermut a été vendu le 4 janvier 1966 à la National Metal & Steel Corp., Terminal Island, Californie, et a été remorqué pour démolition en février 1966.

McDermut a reçu 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale et 5 étoiles de bataille pour le service coréen.


McDermut II DD-677 - Historique


1950 – 1963 [ modifier | modifier la source]

En 1950, alors que les hostilités reprennent dans le Pacifique occidental, McDermut a été sorti des boules à mites et remis en service à Long Beach le 29 décembre. Le 6 juin 1951, il était à Yokosuka prêt pour l'action au large de la Corée. Le 13, il a rendez-vous avec la TF㻍 pour des opérations le long de la côte est de la Corée et dans le détroit de Van Diemen. En août, il a dirigé l'entraînement ASM au large des côtes japonaises, retournant à la TF㻍 le 30. Du 21 septembre au 4 octobre, il participe au bombardement de Wonsan, puis se dirige vers le sud pour le service avec le TG㻠.7 au large d'Okinawa. Elle a rejoint la TF le 3 novembre pour un autre mois de service de combat coréen avant de partir pour les États-Unis le 7 décembre.

Le 12 août 1952, McDermut a de nouveau rejoint les forces navales de l'ONU au large des côtes coréennes, se rapportant au groupe de bombardement dans la région de Wonsan-Songjin-Yang-do le 13. À la mi-septembre, il s'est rendu au Japon pour des missions d'escorte et de garde d'avion avec des porte-avions effectuant des exercices d'entraînement, suivis d'une mission avec la patrouille de Taiwan. Le 26 décembre, il était de retour au large de la côte est de la Corée pour le contrôle des opérations aériennes avec la TF㻍. Le 29 janvier 1953, il part pour San Diego et arrive le 16 février.

Pour les 10 prochaines années, McDermut maintenu un calendrier annuel de 6 mois d'opérations sur la côte ouest alternant avec des déploiements dans l'ouest du Pacifique. Ce dernier, en 1954, l'a impliquée dans les efforts de la 7e flotte pour exclure la possibilité d'une occupation des îles Tachen par les forces communistes chinoises.

En 1963, le destroyer est resté sur la côte ouest menant des opérations locales jusqu'à sa mise hors service à San Diego le 16 décembre. Il a été amarré à San Diego dans le cadre de la flotte de réserve du Pacifique et a été retiré du registre des navires de la marine le 1er avril 1965. McDermut a été vendu le 4 janvier 1966 à la National Metal and Steel Corporation, Terminal Island, Los Angeles, Californie, et a été remorqué pour mise au rebut en février 1966.

McDermut a reçu 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale et 5 étoiles de bataille pour le service pendant la guerre de Corée.


Le "Register of Commissioned and Warrant Officers of the United States Navy and Marine Corps" a été publié chaque année de 1815 jusqu'aux années 1970 au moins. n'est plus inclus. Les copies numérisées ont été examinées et les données saisies du milieu des années 1840 à 1922, lorsque des répertoires de la Marine plus fréquents étaient disponibles.

Le Navy Directory était une publication qui fournissait des informations sur le commandement, le logement et le grade de chaque officier de marine actif et à la retraite. Des éditions uniques ont été trouvées en ligne de janvier 1915 à mars 1918, puis de trois à six éditions par an de 1923 à 1940, l'édition finale date d'avril 1941.

Les entrées dans les deux séries de documents sont parfois énigmatiques et déroutantes. Ils sont souvent incohérents, même au sein d'une édition, avec le nom des commandes, cela est particulièrement vrai pour les escadrons d'aviation des années 1920 et du début des années 1930.

Les anciens élèves répertoriés à la même commande peuvent avoir eu ou non des interactions importantes, ils auraient pu partager une cabine ou un espace de travail, avoir passé de nombreuses heures de garde ensemble… ou, en particulier dans les commandes les plus importantes, ils pourraient ne pas se connaître du tout. L'information offre l'opportunité d'établir des liens qui sont autrement invisibles, cependant, et donne une vue plus complète des expériences professionnelles de ces anciens élèves dans Memorial Hall.


McDermut II DD-677 - Historique

11 février 1957 23 juillet Croisière

Réserver une croisière Westpac

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

Ce CD dépassera vos attentes

Une grande partie de l'histoire navale.

Vous achèteriez une copie exacte du USS McDermut DD 677 réservation de croisière pendant cette période. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Ports d'escale : Hawaï, Midway Island, Yokosuka Japon, Nagasaki, Okinawa, Hong Kong, Subic Bay Philippines et Singapour
  • Cérémonie de traversée de l'équateur
  • Photos de groupe divisionnaire avec des noms
  • Beaucoup de photos d'appel de la liberté
  • Liste d'équipage (classée par État)
  • De nombreuses photos d'activités d'équipage
  • Et bien plus

Plus de 207 photos sur environ 58 pages.

Une fois que vous aurez vu ce livre, vous saurez à quoi ressemblait la vie sur ce Destructeur pendant cette période.


McDermut II DD-677 - Historique

16 mai 1959 - 29 octobre 1959

Réserver une croisière Westpac

Une grande partie de l'histoire navale.

Vous achèteriez une copie exacte du USS McDermut DD 677 réservation de croisière pendant cette période. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Ports d'escale : Hawaï, Midway Island, Yokosuka Japon, Hong Kong, Sasebo Japon, Kaohsiung Formosa, Subic Bay Philippines et Guam
  • Aspirants à bord du navire
  • Photos de groupe divisionnaire avec des noms
  • De nombreuses photos d'activités d'équipage
  • Et bien plus

Plus de 193 photos sur environ 50 pages.

Une fois que vous aurez vu ce livre, vous saurez à quoi ressemblait la vie sur ce Destructeur pendant cette période.


McDermut II DD-677 - Historique

Historiques des navires de la Seconde Guerre mondiale (non datés) pour l'USS Barton (DD-599), l'USS Laffey (DD-459), l'USS McFarmland (AVD-14) et l'USS Monssen (DD-436).

Informations administratives
Historique de la conservation

24 avril 1996 (non traité), 4 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS BARTON (DD-599), l'USS LAFFEY (DD-459), l'USS McFARLAND (AVD-14) et l'USS MONSSEN (DD-436). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr. USNR (Ret).

21 octobre 1996 (ajout non traité 1), 5 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS WALKE (DD-416), l'USS SEMINOLE (AT-65), l'USS AARON WARD (DD-483), l'USS DUNCAN (DD-485 ), USS COLHOUN (APD-2) et USS DeHAVEN (DD-469). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

13 décembre 1996 (ajout non traité 2), 2 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS CUSHING (DD-376) et l'USS STRONG (DD-467). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

23 août 1997 (ajout non traité 3), 2 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS PRESTON (DD-379) et l'USS PERRY (DD-340/DMS-17). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

8 avril 1998 (ajout non traité 4), 1 volume d'histoire du navire de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS EMMONS (DD-457/DMS-22). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

28 juillet 1998 (ajout non traité 5), 1 volume Histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS BORIE (DD-215). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

12 mai 1999 (ajout non traité 6), 2 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS LANSDALE (DD-426) et l'USS DOUGLAS H. FOX (DD-779). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).

12 juin 1999 (ajout non traité 7), 3 volumes d'histoires de navires de la Seconde Guerre mondiale pour l'USS HALLIGAN (DD-564), l'USS GLENNON (DD-620) ET l'USS BORIE (DD-215) et l'histoire photographique de la tournée de la guerre de Corée USS DOUGLAS H. FOX (DD-779). Donateur : Commandant E. Andrew Wilde, Jr., USNR (Ret).


SENKAN !

20 novembre 1913 :
Chantier naval de Yokosuka. Déposé comme cuirassé n° 4.

6 décembre 1914 :
Provisoirement rattaché au district naval de Yokosuka.

3 novembre 1915 :
Lancé. Le contre-amiral, le prince (futur amiral) Fushimi Hiroyasu représente la famille impériale.

1er avril 1916 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Shitsuda Teiichiro (15 ans) (ancien commandant de KURAMA) est nommé chef de l'équipement (PDG).

1er décembre 1916 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Nakajima Suketomo (19 ans) (ancien commandant de HIZEN/ex-RETVIZAN) est nommé PDG de YAMASHIRO avec des fonctions supplémentaires en tant que commandant.

19 décembre 1916 :
Lors des essais en mer au large de la baie de Tateyama, le YAMASHIRO de 30 577 tonnes fait 23 307 kts sur 47 712 shp.

31 mars 1917 :
Terminé et rattaché au district naval de Yokosuka. Le capitaine Nakajima Suketomo est le commandant.

1er avril 1917 :
Affecté à BatDiv 1, Première Flotte.

Mi-avril 1917 :
L'aménagement est terminé.

1er décembre 1917 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Kato Yujiro (19 ans) (ancien commandant de MIKASA) est nommé commandant.

27 février 1918 :
Départ de Mako (Makung), Pescadores, pour patrouiller la côte chinoise en compagnie de FUSO, KAWACHI et SETTSU.

3 mars 1918 :
Retour à Sasebo. Lors d'un radoub, quatre canons de type AA de 3e année de 8 cm/3 pouces sont ajoutés aux quatre existants. La plate-forme de projecteur de l'entonnoir arrière est supprimée et le nombre total de projecteurs est réduit à dix.

Probablement à cette époque, un télémètre à coïncidence de type 5e année de 4,5 mètres est installé à des fins de test.

3 novembre 1919 :
Placé en 2ème réserve à Yokosuka.

20 novembre 1919 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Ouchida Morishige (21 ans) (ancien commandant de SATSUMA) est nommé commandant.

20 novembre 1920 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Masuda Koichi (23 ans) (ancien commandant du Yokosuka Sailor Corps) est nommé commandant.

21 décembre 1920-13 octobre 1921 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Le pont de la boussole est équipé d'un pare-brise. Une plate-forme d'envol est installée au sommet de la tourelle de calibre principal n° 2. Des horloges de plage sont installées.

15 septembre 1921 :
Placé en 1ère réserve.

20 novembre 1921 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Koyama Takeshi (26 ans) (ancien commandant de KASHIMA) est nommé commandant.

1er décembre 1921 :
Désigné comme navire-école pour l'artillerie navale, les torpilles et les écoles d'ingénieurs.

29 mars 1922 :
Sarushima Bataille de Yokosuka. Trois lancements expérimentaux d'un chasseur biplan Sparrowhawk III sont effectués à l'aide de la plate-forme d'envol.

1er juillet 1922 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Takahashi Setsuo (26 ans) (ancien commandant d'IKOMA) est nommé commandant.

3 novembre 1922 :
E de l'île d'Izu-Oshima. À 18 h 40, lors d'un exercice de tir, la batterie secondaire du YAMASHIRO frappe accidentellement le croiseur léger KITAKAMI, remorquant sa cible. Un marin est tué, un autre blessé.

10 novembre 1922 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Torisaki Yasuzo (27 ans) (ancien commandant de bord du district de la garde de Chinkai/Chinhae) est nommé commandant.

1er juin 1923 :
Termine son service en tant que navire-école. Placé en 2ème réserve à Kure.

Juin-septembre 1923 :
Remise en état à Kure Navy Yard. L'élévation des canons principaux est augmentée à 30 degrés. L'épaisseur des toits de la tourelle principale est augmentée à 6 pouces. Les télémètres Bausch & Lomb dans les tourelles n° 1 et 6 sont débarqués. La tourelle n° 5 est équipée d'un télémètre duplex Barr & Stroud de 8 mètres et des tourelles n° 2 et 4 avec des télémètres de type 7e année de la même longueur de base. [1]

1er septembre 1923 :
Placé en 1ère réserve à Kure. Le grand tremblement de terre de Kanto, l'un des pires tremblements de terre de l'histoire, frappe la plaine de Kanto, détruisant Tokyo, Yokohama et leurs environs ce jour-là.

2 septembre 1923 :
Départ de Kure pour Sasebo pour embarquer des provisions et des fournitures médicales, puis se dirige vers la baie de Shinagawa. Participe aux travaux de sauvetage jusqu'au 30 septembre.

1er octobre 1923 :
Placé en 2ème réserve.

1er décembre 1923 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Takahashi Ritsuto (28 ans) (ancien commandant de KITAKAMI) est nommé commandant.

1er février 1924 :
Placé en 2ème réserve à Yokosuka.

7 mai-5 juin 1924 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Le mât de misaine est construit, ajoutant les postes de commande de la batterie secondaire, de l'AA et des torpilles. Un type 12 sokutekiban Le calculateur de vitesse cible et de cap est installé sur la station de poursuite de cible. Le pont de la boussole au-dessus est fermé. Un ballon cerf-volant de type Caquot est gréé au fantail.

7 novembre-13 décembre 1924 :
Refit de suivi au Yokosuka Navy Yard. La structure du poste de commandement du canon principal est en outre renforcée.

1er décembre 1924 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Ominato Naotaro (29 ans) (ancien ADC du chef du NGS) est nommé commandant.

30 mars 1925 :
Départ de Sasebo pour patrouiller dans la zone de la mer Jaune Chingangtao (Qinhuangdao) en compagnie de FUSO, HYUGA et CruDiv 5. Rendez-vous avec KIRISHIMA en route.

5 avril 1925 :
Arrivée à Port Arthur, Mandchourie.

1er décembre 1925 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Ijichi Kiyohiro (30 ans) (ancien commandant de SENDAI) est nommé commandant.

30 mars 1926 :
Départ de la baie de Nakagusuku, à Okinawa, pour patrouiller au large d'Amoy en compagnie de FUSO.

5 avril 1926 :
Arrivée à Mako.

20 avril 1926 :
Arrivée à Keelung, Taïwan.

26 avril 1926 :
Arrivée au détroit de Terashima.

1er décembre 1926 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Mashiko Rokuya (30 ans) (ancien commandant de CHOGEI) est nommé commandant de YAMASHIRO et HARUNA en tant que devoir supplémentaire.

1er février-9 juin 1927 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard combinée à la conversion en navire d'inspection impérial. Le mât de misaine est reconstruit et le grand mât rallongé. Quatre canons de type AA de 3e année de 8 cm/3 pouces sont ajoutés. Un déflecteur de fumée incurvé est ajouté à l'entonnoir. Une plate-forme de projecteur au sommet d'une tour en treillis est ajoutée à l'entonnoir arrière. Une piscine en toile est gréée à bâbord aux côtés des tourelles de batterie principale n° 6 et 7.

8 février 1927 :
Les travaux sont temporairement suspendus pour permettre à YAMASHIRO de participer au salut funéraire de feu l'empereur Taisho dans la baie de Shinagawa avec KONGO et NAGATO.

1er mars 1927 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Terajima Ken (31 ans) (ancien ADC du ministre de la Marine) est nommé commandant.

28 juillet 1927 :
Embarque l'empereur Hirohito (Showa) et son entourage pour superviser les grandes manœuvres spéciales. Accompagné de FUSO, il se rend de Yokosuka à la baie de Saeki, à l'île d'Amami-Oshima, aux îles d'Ogasawara (Bonin) et enfin aux environs du canal Bungo pour assister aux lancements d'avions depuis AKAGI et HOSHO et aux exercices de tir de nuit menés par NAGATO et MUTSU.

10 août 1927 :
Retourne à Yokosuka où l'Empereur et son entourage quittent le navire.

30 août-27 septembre 1927 :
Chantier naval de Yokosuka. Les filets anti-torpilles sont débarqués.

1er décembre 1927 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Torin Iwajiro (31 ans) (ancien chef de la 2e section du Bureau de l'éducation) est nommé commandant de YAMASHIRO et de HARUNA (jusqu'au 28 décembre) en tant que devoir supplémentaire.

2-25 février 1928 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Le ballon cerf-volant et le matériel associé sont posés. La plate-forme de projecteur n ° 6 est reconstruite.

30 mai-29 octobre 1928 :
Réaménagé au Yokosuka Navy Yard pour servir de navire d'inspection impérial. Le pont compas du mât de misaine est déplacé et une deuxième salle d'armes ajoutée.

10 décembre 1928 :
Le capitaine (plus tard amiral) Toyoda Teijiro (33 ans) (ancien commandant d'ABUKUMA) est nommé commandant.

15 janvier-25 février 1929 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Une plate-forme de stockage d'avions est installée sur la tourelle de calibre principal n°4 d'un hydravion Yokosho E1Y2 Type 14. La tourelle de batterie principale n°5 est équipée d'un télémètre de type 7e année de 8 mètres. Une barge Admiral de 15 m et des bateaux de récupération de torpilles sont embarqués.

16-30 mai 1929 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Les trois mitrailleuses Schwarzlose de 6,5 mm sont remplacées par des mitrailleuses Vickers de 7,7 mm.

5 octobre 1929 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Iwamura Kanekoto (31 ans) (ancien commandant de l'ISE) est nommé commandant.

30 novembre 1929 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Komaki Wasuke (33 ans) (ancien ADC du ministre de la Marine) est nommé commandant.

5 décembre 1929-29 janvier 1930 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Le pont avant est allongé et équipé de pare-brise supplémentaires.

20 avril-30 mai 1930 :
En cale sèche à Yokosuka Navy Yard. Deux hydrophones de type L sont installés et des indicateurs de virage de formation sont installés.

1er décembre 1930 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Teramoto Takeji (33 ans) (ancien commandant de JINGEI) est nommé commandant.

18 décembre 1930-3 février 1935 :
Modernisation à Yokosuka Navy Yard. La poupe du YAMASHIRO est allongée à l'arrière de 25 pieds et la passerelle est supprimée. Des renflements anti-torpilles pleine grandeur sont installés, supprimant les tubes lance-torpilles. L'avant-pont est construit et un télémètre Barr & Stroud de 8 mètres est installé à l'avant. Une station de défense aérienne est ajoutée à l'avant-pont.

L'élévation des canons principaux est augmentée à 43 degrés et l'élévation de la batterie secondaire à 30 degrés. Les télémètres de la tourelle sont remplacés. Les palans à obus et à poudre sont améliorés pour gérer les obus APC "plongés" de type 91, la protection des magasins d'obus est améliorée. Les canons AA de 8 cm sont remplacés par huit canons AA de type 89 de 12,7 cm dans quatre montures jumelées. Quatre canons Vickers AA de 40 mm dans deux montures doubles sont également installés.

La machinerie est complètement remplacée. L'entonnoir avant est supprimé l'entonnoir arrière est équipé d'une housse de pluie. La protection par blindage des locaux de machines et des barbettes du canon principal est augmentée. Une cloison étanche de torpille est adaptée.

Un Kure Type No. 2 Modèle 3 Mk. La catapulte 2 est installée sur le côté tribord du fantail pour trois hydravions Nakajima E4N2 Type 90 No. 2 Model 2, remplacés plus tard par un Kawanishi E7K "Alf" et deux Nakajima E4N2.

1er décembre 1931 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Masaki Katsuji (34 ans) (ancien commandant de bord du district de garde d'Ominato) est nommé commandant.

16 février-20 juin 1932 :
Le capitaine Masaki est nommé commandant d'ISUZU en tant que devoir supplémentaire.

1er décembre 1932 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Kasuya Soichi (35 ans) (ancien commandant de l'ASAMA) est nommé commandant.

15 novembre 1933 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Kojima Kentaro (36 ans) (ancien commandant d'ABUKUMA) est nommé commandant.

11 décembre 1933 :
Temporairement affecté à l'unité de garde de Yokosuka.

15 octobre 1934 :
Placé en 1ère réserve à Yokosuka.

15 novembre 1934 :
Réaffecté à BatDiv 1, Première Flotte. Le capitaine (amiral, à titre posthume) Nagumo Chuichi (36) (ancien CO de TAKAO) est nommé CO. Le drapeau du CinC, Combined Fleet/First Fleet, le vice-amiral Takahashi Sankichi est transféré de KONGO à YAMASHIRO.

14 décembre 1934 :
Lors des essais en mer au large de la baie de Tateyama, le YAMASHIRO de 39 172 tonnes fait 24,6 nœuds sur 70 922 shp.

Mai 1935 :
Au large de la baie de Tosa, Shikoku. Au cours des exercices de nuit au large de la côte sud de Shikoku, BatDiv 1 subit une attaque à la torpille simulée par des destroyers DesRon 2. YAMASHIRO est presque éperonné par le croiseur léger JINTSU. La collision est évitée grâce à un virage d'urgence ordonné par le skipper du cuirassé.

5 juin-20 juillet 1935 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Certains projecteurs et les rails de pont de manutention des avions sont remplacés.

20 juillet-2 octobre 1935 :
Participe au Grand Exercice Annuel en tant que navire amiral de la Flotte Bleue.

15 novembre 1935 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Okuma Masakichi (37 ans) (ancien instructeur à la Naval Torpedo School) est nommé commandant.

4 février 1936 :
Le pavillon de la CinC, Flotte Combinée est transféré de YAMASHIRO à NAGATO.

19 février 1936 :
Baie de Sukumo. L'hydravion E4N2 Type 90 du Lt(jg)(Cdr, à titre posthume) Morita Hiroshi (59) embarqué sur YAMASHIRO est perdu dans un accident d'entraînement à la suite d'un incendie en vol. L'observateur souffre de brûlures légères.

13 avril 1936 :
Départ du détroit de Terashima pour une croisière d'entraînement vers Tsingtao en compagnie de FUSO et HARUNA pour rejoindre CruDiv 5 (pavillon MYOKO), CruDiv 8 (pavillon SENDAI), DesRons 1 et 2.

22 avril 1936 :
Retourne dans le détroit de Terashima.

1er juin 1936 :
Placé en 1ère réserve à Yokosuka. Temporairement affecté à l'unité de garde de Yokosuka.

17 juillet-4 août 1936 :
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. Les bateaux des navires sont remplacés.

23 juillet 1936 :
Yokosuka. Pour la durée des grandes manœuvres spéciales de cette année-là, le LtCdr (plus tard capitaine) Prince Takamatsu Nobuhito (le frère cadet de l'empereur Showa) est nommé officier d'artillerie adjoint de YAMASHIRO. Embarque YAMASHIRO (le vaisseau amiral de la Flotte Rouge lors des manœuvres) ce jour-là.

29 octobre 1936 :
Participe à la 17e revue de la flotte à Kobe Bight. Le LtCdr Takamatsu Nobuhito quitte le navire ce jour-là.

1er décembre 1936 :
Placé en 1ère réserve à Yokosuka. Le capitaine (plus tard vice-amiral) Kobayashi Masami (38) (ancien chef du NGS 3e Bureau 5e Section) est nommé CO.

27 juin 1937-31 mars 1938 :
Subit une modernisation supplémentaire à Yokosuka Navy Yard. Le télémètre à batterie principale de 8 m est remplacé par un ensemble duplex domestique de type 94 de 10 m. Les premiers canons de la batterie secondaire (n° 1 et 2) sont débarqués et leurs casemates plaquées. Les canons Vickers AA de 40 mm sont remplacés par dix canons AA de 25 mm de type 96 dans cinq emplacements jumelés.

Les plates-formes de projecteur à entonnoir sont réorganisées et équipées d'un revêtement de protection thermique pour accueillir les directeurs de type 95 HA. Un nouveau système de contre-inondation est installé. Deux projecteurs de la plate-forme intermédiaire du mât de misaine sont posés. L'ascenseur de la salle des machines est supprimé.

Probablement à cette époque trois hydravions Nakajima E8N1 Type 95 sont embarqués.

20 octobre 1937 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Abe Kasuke (39 ans) (ancien chef de la section spéciale du ministère de la Marine) est nommé commandant.

1er décembre 1937 :
Placé en 1ère réserve à Yokosuka.

1er juillet-20 août 1938 :
Le capitaine Abe est nommé commandant du croiseur cuirassé YAKUMO en tant que devoir supplémentaire.

15 novembre 1938 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Kakuta Kakuji (39 ans) (ancien instructeur du Sailor Corps) est nommé commandant de YAMASHIRO et de NAGATO (jusqu'au 15 décembre) en tant que service supplémentaire.

1939:
Remise en état à Yokosuka Navy Yard. La catapulte est remplacée par une Kure Type No. 2 Model 5. Une bobine de retard de type 98 est installée pour les canons de la batterie principale.

11 août 1939 :
Départ de Sumoto Bight (île d'Awaji) pour une croisière d'entraînement dans la région des îles Mandate.

26 août 1939 :
Retour au port de Kishiwada près d'Osaka.

15 septembre 1939 :
Le capitaine (vice-amiral, à titre posthume) Goto Aritomo (38) (actuel CO de MUTSU) est nommé CO de YAMASHIRO en tant que devoir supplémentaire.

1er novembre 1939 :
Le capitaine Goto prend le commandement à plein temps de YAMASHIRO.

15 novembre 1939 :
Le capitaine (plus tard vice-amiral) Hara Teizo (41 ans) (ancien commandant de TONE/CHIKUMA) est nommé commandant.

26 mars 1940 :
Départ de la baie d'Ariake pour patrouiller la côte sud de la Chine en compagnie du porte-avions AKAGI, des cuirassés KONGO, ISE et NAGATO, CruDiv 6 (pavillon KAKO) et DesRon 1 (pavillon ABUKUMA). Rendez-vous avec MUTSU et HARUNA de Sasebo plus tard dans la journée.

2 avril 1940 :
Arrivée à Takao, Taïwan.

11 octobre 1940 :
Participe à la 18e revue navale à Yokohama Bight.

15 octobre 1940 :
Le capitaine (vice-amiral, à titre posthume) Ogata Masaki (41 ans) (ancien CO de HAGURO) est nommé CO.

15 novembre 1940 :
Rattaché au district naval de Yokosuka en tant que navire-école.

Printemps 1941 :
Au large de la baie de Tateyama. Le LtCdr (plus tard Cdr) Hori Tomoyoshi (58 ans), pilote d'essai à l'arsenal de Yokosuka, est en charge des expériences avec les avions radiocommandés. Les tests sont effectués à l'aide de deux hydravions Kawanishi E7K2 "Alf" convertis de la section expérimentale du Yokosuka Naval Air Group qui peuvent être pilotés via des commandes radio ou pilotés manuellement. Dans ces expériences, les avions sont catapultés depuis YAMASHIRO ou décollent de l'eau. L'un des hydravions est perdu lors d'une tentative d'atterrissage dans une mer agitée.

15 mars 1941 :
Réaffecté à BatDiv 5, deuxième flotte.

22 avril 1941 :
Rattaché au district naval de Yokosuka en tant que navire-école.

24 mai 1941 :
Le capitaine (plus tard contre-amiral) Obata Chozaemon (43 ans) (ancien commandant de KUMANO) est nommé commandant.

8 août-1er octobre 1941 :
Le capitaine Obata est nommé commandant du sous-marin TSURUGIZAKI (futur porte-avions léger SHOHO) en tant que service supplémentaire.

31 octobre 1941 :
Réaffecté à la première flotte du vice-amiral Takasu Shiro dans BatDiv 2 avec ISE (F), HYUGA et FUSO.

1-3 novembre 1941 :
Subit les préparatifs de l'expédition au chantier naval de Yokosuka. Une bobine de démagnétisation externe est installée. Les renflements anti-torpilles sont remplis de tubes de broyage. Deux hydravions Nakajima E8N2 "Dave" sont embarqués.

7 décembre 1941 : Opération "Z" - L'attaque de Pearl Harbor :
BatDiv 2 sorties du mouillage de la Flotte Combinée à Hashirajima dans la baie d'Hiroshima vers les îles Bonin avec les BatDiv 1 de la Première Flotte NAGATO et MUTSU et le porte-avions léger HOSHO de CarDiv 3, escorté par les WAKABA, NENOHI, HATSUHARU et 27 HATSUSHIMO et DesDiv de DesDiv 3 , SHIRATSUYU, SHIGURE, MIKAZUKI et YUKAZE.

13 décembre 1941 :
BatDiv 2 retourne au mouillage de Hashirajima pour maintenir l'alerte et effectuer une formation en mer intérieure.

7 février 1942 :
À partir de l'analyse du trafic radio américain, l'unité de communication IJN Owada prédit une sortie imminente d'un porte-avions américain depuis Pearl Harbor. Le vice-amiral Takasu organise une task force pour une interception dans la région de Bonins, comprenant les cuirassés ISE, HYUGA, FUSO et YAMASHIRO, les porte-avions légers HOSHO et ZUIHO, les croiseurs légers OI et KITAKAMI et deux destroyers. Un soutien supplémentaire doit être fourni par le porte-avions ZUIKAKU et six destroyers.

10 février 1942 :
La sortie imminente de la Force Takasu est annulée.

26 février-3 mars 1942 :
Mise en cale sèche au Kure Navy Yard pour le nettoyage du fond de la coque.

5 mars 1942 :
Un bateau de piquetage du 26e Sentai, cinquième flotte, rapporte avoir aperçu 13 avions se dirigeant vers Tokyo. The Navy General Staff immediately puts BatDiv 2, involved in training in Inland Sea, on standby alert.

12 March 1942:
Following an erroneous decrypt of Allied radio traffic, BatDiv 2, escorted by DesDiv 27 and other DD units, departs Hashirajima in an attempt to intercept the US carriers in the area N of Wake.

15 March 1942:
After a fruitless search BatDiv 2 is recalled.

16 March 1942:
BatDiv 2 returns to Ise Bay.

20 March 1942:
BatDiv 2 departs Ise Bay for Hashirajima anchorage.

21 March 1942:
YAMASHIRO returns to Hashirajima anchorage to continue joint gunnery and navigating exercises with BatDiv 1.

18 April 1942: The First Bombing of Japan:
Halsey's Task Force 16.2's USS HORNET (CV-8), VINCENNES (CA-44), NASHVILLE (CL-43), oiler CIMARRON (AO-22) and destroyers GWIN (DD-433), MEREDITH (DD-434), GRAYSON (DD-435) and MONSSEN (DD-436) and TF 16.1's USS ENTERPRISE (CV-6), SALT LAKE CITY (CA-25), NORTHAMPTON (CA-26), oiler SABINE (AO-25) and destroyers BALCH (DD-363), BENHAM (DD-397), ELLET (DD-398) and FANNING (DD-385) approach to within 668 nautical miles of Japan.

Led by Lt Col (later General/Medal of Honor) James H. Doolittle, 16 Army North American B-25 "Mitchell" twin-engine bombers of the 17th Bomb Group takeoff from Captain (later Admiral) Marc A. Mitscher's carrier HORNET and strike targets in Tokyo, Yokohama, Osaka, Nagoya and Kobe.

Departs Hashirajima with Vice Admiral Takasu's BatDiv 2 and ten destroyers in pursuit of Halsey's ships.

19 April 1942:
At 30-00N, 135-20E, one of BatDiv 2's E8N2 "Dave" floatplanes sights a cargo ship and drops a message tube with an order to stop. About 1000, the BatDiv 2 group, heading NE, encounters the 4,761-ton Soviet cargo steamer ANGARSTROI (ex-GRANTLEY HALL). The patrol boat PB-31 (ex-KIKU), dispatched to search the Russian vessel, sends a boarding party to inspect ANGARSTROI, found to be carrying 7,555 tons of sugar from San Francisco to Vladivostok. The Japanese order the steamer to proceed to Kushimoto, Honshu, for a further search. The BatDiv 2 group turns SE and departs in a further unsuccessful pursuit of the Americans.

20 April 1942:
BatDiv 2 is recalled to Hashirajima.

22 April 1942:
BatDiv 2 returns to Hashirajima.

5 May 1942:
BatDiv 2 departs Hashirajima for gunnery practice in the Iyo Nada with BatDiv 1's MUTSU and NAGATO. HYUGA's No. 5 turret gun blows up and her aft magazines are flooded. FUSO escorts HYUGA to Kure. YAMASHIRO and ISE return to Hashirajima.

19 May 1942:
BatDiv 2 departs Hashirajima with the First and the Third Fleets for maneuvers at sea.

23 May 1942:
Returns to Hashirajima.

29 May 1942: Operation "MI" - The Battle of Midway:
At 0600 BatDiv 2 sorties with the Main Body together with the light carrier HOSHO, battleships YAMATO, NAGATO, MUTSU, ISE, HYUGA and the light cruiser SENDAI.

4 June 1942:
BatDiv 2, CruDiv 9, TOA and SAN CLEMENTE MARUs and their escorts are detached from the Main Body to support the Northern Force.

6 June 1942:
After Operation "MI" is cancelled, BatDiv 2 is diverted north to support operations in the Aleutians.

17 June 1942:
Arrives at Yokosuka.

22 June 1942:
Departs Yokosuka for Hashirajima.

24 June 1942:
Arrives at Hashirajima. Resumes standby alert.

14 July 1942:
Hashirajima. Vice Admiral Shimizu Mitsumi assumes command of the reorganized First Fleet.

August 1942:
To partially compensate for the loss of carrier strength at Midway, the Navy Aircraft Department begins plans to convert the FUSO-class battleships to hybrid battleship/carriers. Work is to begin in June 1943, but these plans are later cancelled.

29 August-4 September 1942:
Dry-docked at Kure Navy Yard for maintenance. Probably at that time two Mitsubishi F1M2 Type 0 "Pete" floatplanes are embarked and a single-circuit degaussing coil is fitted.

1 September 1942:
Captain (later Rear Admiral) Owada Noboru (44)(former CO of KATORI) is appointed the CO.

28 October 1942:
Participates in gunnery trials in Suo Nada Sea with MUSASHI, NAGATO, ISE, HYUGA and FUSO.

December 1942:
YAMASHIRO conducts aircrew training exercises in the western Inland Sea with carrier ZUIKAKU and battleships MUSASHI, NAGATO and FUSO.

1 February 1943:
Departs Hashirajima for Yokosuka to serve as a target ship for the IJN land-based bomber units.

3 February 1943:
Arrives at Yokosuka.

1 March 1943:
Captain (Vice Admiral, posthumously) Hayakawa Mikio (44)(former CO of CHOKAI) is appointed the CO.

8 April-19 May 1943:
Kisarazu Bight, Tokyo Bay. Acts as the target ship for the Mitsubishi G4M "Betty" bombers, then returns to Yokosuka.

11 June 1943:
Departs Yokosuka in company of HAGIKAZE to tow the aircraft carrier HIYO, torpedoed by USS TRIGGER (SS-237) off Miyake Jima on 10 June. Soon after the departure YAMASHIRO is recalled since the light cruiser ISUZU has already rendezvoused with the crippled carrier.

2 August 1943:
Captain (promoted Rear Admiral 1 November) Hisamune Yonejiro (41)(former CO of NAGATO) is appointed the CO.

26 August 1943:
Departs Yokosuka for Kure.

28 August 1943:
Arrives at Kure Navy Yard where a Type 21 air and surface search radar is installed, then returns to Hashirajima to serve as the Naval Gunnery School training vessel.

7 September 1943:
Departs Hashirajima for gunnery exercises with Naval Gunnery School cadets and senior instructors. Returns to the Muroto Bight the same night.

8 September 1943:
Departs Muroto to continue gunnery exercises returns to Tokuyama Bay that night, probably to refuel.

9 September 1943:
Departs Tokuyama to participate in Type 21 radar set tests.

10 September 1943:
Returns to Hashirajima.

15 September 1943:
Proceeds to Etajima in company of ISE to embark the midshipmen of Etajima Naval Academy's 72nd Class. Makes several training cruises between Hashirajima and Yashima anchorages thereafter.

8-12 October 1943:
Dry-docked at Kure Navy Yard for maintenance.

13 October 1943:
Ujina (near Hiroshima). Embarks approximately 2,000 Imperial Army troops of the Second Transportation Unit consisting of the IJA 107th Infantry Regiment's 3rd Battalion with 7th and 8th Companies, a section of 2nd Machine Gun Company, remainder of 2nd Battalion, 7th and 9th Companies, 16th Mountain Artillery, company trains. etc.

15 October 1943:
YAMASHIRO and the newly converted battleship/carrier ISE depart Saeki for Truk on the "TEI" No. 3 troop transport mission with Rear Admiral Kimura Susumu's (flagship TATSUTA) task group including DesDiv 32's FUJINAMI, SUZUNAMI and HAYANAMI. YAMASHIRO carries 804 men and 1,270 cubic meters of material including 180 14-in Type 3 AA rounds. ISE carries 1,278 men and 1,510 cubic meters of material. TATSUTA carries 105 men and 118 cubic meters of material and DesDiv 32's destroyers carry 243 men and 100 cubic meters of material.

20 October 1943:
The task group arrives at Truk. The anchorage is largely empty, Admiral Koga having sortied with the fleet to Brown Atoll, Eniwetok three days earlier to intercept an enemy task force thought to be closing on Wake Island. YAMASHIRO, ISE and TATSUTA debark troops and remain at Truk as guardships during the fleet's absence.

26 October 1943:
The fleet returns to Truk.

31 October 1943:
At 0800, BatDiv 2's YAMASHIRO and ISE depart Truk with CarDiv 2's JUNYO, escort carrier UNYO, CruDiv 8's TONE, CruDiv 18's TATSUTA, DesDiv 7's AKEBONO, DesDiv 17's TANIKAZE and DesDiv 24's SUZUKAZE and UMIKAZE.

4 November 1943:
Escort carrier UNYO and DesDiv 7's AKEBONO are detached for Yokosuka.

5 November 1943:
Minelayers NUWAJIMA and YURIJIMA and auxiliary minesweepers TAMA, OI MARUs conduct an advance sweep of the Bungo Suido ahead of YAMASHIRO and ISE transiting the seaway heading north.

At 0505, near the Bungo Suido, LtCdr (later Admiral) Ignatius J. "Pete" Galantin's USS HALIBUT (SS-232), alerted by "Ultra", picks up the zigzagging Japanese group on radar at 14 miles, base course 300 degrees, speed 19 kts.

At 0539, Galantin fires six Mk.14 bow torpedoes at carrier JUNYO, range 1,200 yards, depth set at 10 ft. At 0540, a torpedo hits JUNYO in the stern, but the other five miss. HALIBUT circles hard to port.

At 0543, Galantin fires two stern torpedoes at the carrier. During the action, a dud torpedo hits YAMASHIRO, steaming abaft JUNYO. At 0558, Galantin tries to fire another torpedo at JUNYO but it malfunctions and "runs hot" in the tube. JUNYO, with her rudder disabled, is towed safely through the Bungo Suido by both battleships.

6 November 1943:
YAMASHIRO, ISE and CruDiv 18's TATSUTA arrive at Tokuyama Naval Fuel Depot to refuel.

7 November 1943:
Refuelling is completed. YAMASHIRO, ISE and TATSUTA depart Tokuyama and arrive at Hashirajima. Resumes second-line standby alert and training duties while based at Hashirajima.

9 November 1943:
Iyo Nada, Inland Sea. YAMASHIRO is grazed accidentally by submarine RO-113.

8-9 December 1943:
Departs for a training sortie in Inland Sea, then returns to Hashirajima.

25 December 1943:
Captain (promoted to Rear Admiral 1 May 1944) Tawara Yoshioki (43)(former CO of NOSHIRO) is appointed the CO.

29 December 1943:
Departs Hashirajima for Yokosuka.

31 December 1943:
Arrives at Yokosuka to embark the graduates of the 3rd Student Reserve Course.

25 February 1944:
BatDiv 2 is disbanded. YAMASHIRO and FUSO are reassigned directly to Combined Fleet. By 1 March their floatplanes are landed. YAMASHIRO is reassigned as a training ship in the Yokosuka Naval District. Conducts battle exercises in Kisarazu Bight thereafter.

5 May 1944:
Rear Admiral Tawara dies of natural causes.

6 May 1944:
Captain (promoted Rear Admiral 15 October Vice Admiral, posthumously) Shinoda Katsukiyo (44)(former CO of OYODO) is appointed the CO.

12-24 May 1944:
Dry-docked in drydock No. 5 at Yokosuka Navy Yard. Type 22 Mod. 4 surface search/fire control radars are fitted to the battle bridge wings. The air defense station is extended.

29 May 1944:
Departs Yokosuka to serve as radar target vessel in naval exercises. Returns to Yokosuka that day.

June 1944: Aftermath of the Battle of the Philippine Sea:
Tokyo: The headquarters staff of the Combined Fleet, appalled at the debacle of Operation "A-Go", submits a plan to the CinC, Admiral Toyoda Soemu (former CO of HYUGA). It calls for FUSO and YAMASHIRO to be fitted with additional AA guns and Daihatsu landing barges and used for a counterlanding on Saipan. Admiral Toyoda rejects the proposal as a suicide mission doomed to failure.

20 July-10 August 1944:
Dry-docked at Yokosuka Navy Yard. Two Type 13 air search radars are fitted and Type 0 hydrophones installed. A total of sixty-six 25-mm AA guns (8 triple, 9 twin, 24 single mounts) and ten 13.2 mm Type 93 machine guns (all singles) are also installed. The final AA suite is ninety-two 25-mm AA guns (8 triple, 17 twin, 34 single mounts) and sixteen 13.2-mm machine guns (3 twin, ten single portable mounts). The plan also calls for the replacement of five lifeboats with six Daihatsu landing craft, but it is unclear if this was carried out.

1 August 1944:
Temporarily reassigned to Vice Admiral Shima Kiyohide's Second Striking Unit with FUSO, ISE and HYUGA.

12 August 1944:
Departs Yokosuka for in company of DesDiv 21's WAKABA and HATSUHARU to escort the escort carrier UNYO to Hashirajima.

13 August 1944:
Arrives at Hashirajima. Participates in battle exercises thereafter.

10 September 1944:
Designated the flagship of the newly-activated BatDiv 2, Second Fleet under Vice Admiral Nishimura Shoji (39).

17 September 1944:
BatDiv 2's YAMASHIRO and FUSO depart Ujina, carrying 2,131 men of the IJA 25th Independent Mixed Regiment consisting of three infantry battalions, one regimental gun company, one anti-tank gun company and one engineer company. Arrives at Kure later that day to await the arrival of DesDiv 17 from Lingga.

20 September 1944:
At 1042 (JST), ComBatDiv 2 Vice Admiral Nishimura transmits BatDiv 2 Secret radio message No. 201700: "BatDiv 2 and DesDiv 17 joint action schedule: on 23 September departure from western Inland Sea, estimated arrival at Brunei 29 September, estimated arrival at Shonan (Singapore) 2 October, estimated arrival at Lingga 3 October." On that day, two Mitsubishi F1M2 floatplanes are assigned to YAMASHIRO.

23 September 1944:
BatDiv 2 departs Kure, rendezvouses with DesDiv 17 off Agenosho Bay, Yashiro Island, then departs for Lingga. Many of the troops are billeted on the battleships' decks.

24 September 1944:
Nansei Shoto (Ryukyu Islands). At 0716, LtCdr Clyde B. Stevens' USS PLAICE (SS-390) sights two FUSO-class battleships emerging from the mist at 29-30N, 129-15E. They are advancing in a column screened by four destroyers one on each bow of the leader and one on each beam of the second battleship. The screens are stationed about 3,000 yds off the track. The targets are zigzagging, using straight legs. PLAICE also spots a Mitsubishi F1M2 floatplane providing close air screen. Stevens begins his approach.

At 0742, Stevens estimates the target's length as 600 ft and sets his torpedo spread with a 120 per cent coverage from aft forward. He has a 30-degree angle on the bow of a battleship. Stevens fires his six bow tubes at 29-27N, 129-46E. He then checks the positions of the destroyer screen, and swings his periscope back to the target. In low power, the battleship now fills three-fourths of his 'scope! Stevens takes PLAICE deep to avoid a collision. At 0745, PLAICE's crew hears five explosions, but in reality all torpedoes miss.

26 September 1944:
Luzon Strait, Philippines. Cdr Frank Acker's USS POMFRET (SS-391), whose torpedoes missed FUSO in July, is on his second war patrol. At 1240, while submerged, Acker spots BatDiv 2 at 20-44N, 118-13E, but is unable to attack due to the speed of the battleships. Not seeing any air cover, Acker surfaces and goes to flank speed to close the battleships. At 1434, POMFRET's lookouts spot BatDiv 2 at a range of about 20 miles. The battleships are making about 20 knots and zigzagging on a base course of 211 degrees. Acker continues tracking BatDiv 2, but at 1620 the OOD spots a periscope at 330 degrees relative at 500 yds. POMFRET crash-dives, breaking off the pursuit.

27 September 1944:
South China Sea, off Luzon, Philippines. At 0532, Cdr (later Rear Admiral) Reuben T. Whitaker's USS FLASHER (SS-249) spots BatDiv 2 at about 15-40N, 117-18E. Whitaker attempts an "end around" at flank speed, but the submarine is unable to close the range for an attack.

29 September 1944:
BatDiv 2 arrives at Labuan Island, Borneo, near Brunei, disembarks IJA troops and departs. That same day, arrives at Brunei Bay, Borneo. Remains overnight.

30 September 1944:
Departs Brunei for Singapore.

2 October 1944:
At 1400, arrives at Seletar Naval Base, Singapore.

4 October 1944:
BatDiv 2 and DesDiv 17 arrive at Lingga.

5 October 1944:
Vice Admiral Nishimura pays a visit to YAMATO.

18 October 1944:
Steams with the fleet from Lingga to Brunei Bay, Borneo.

18-20 October 1944:
Arrives at Brunei.

21 October 1944:
Brunei Bay. Refuels YAMAGUMO. At 2053 Vice Admiral Nishimura, participating in the staff conference aboard ATAGO, receives his operations orders. His Force "C" (Third Section) comprising BatDiv 2's YAMASHIRO (F), FUSO, CruDiv 7's MOGAMI, DesDiv 4's MICHISHIO, DesDiv 10's YAMAGUMO, ASAGUMO and DesDiv 27's SHIGURE will advance through Sulu Sea to arrive at the western entrance of the Mindanao Sea by sunset on October 24. Operating in support of Kurita's Main Force, Force "C" will pass through Surigao Strait and attacking Tacloban anchorage at 0430 on X-day (25 October), 1.5 hours before the arrival of Kurita's unit.

22 October 1944: Operation "SHO-1-GO" (Victory 1) - The Battle of Leyte Gulf:
In the morning, the skippers of the vessels of Force "C" are briefed aboard YAMASHIRO by BatDiv 2 staff officer Captain (Rear Admiral, posthumously) Ando Norihide (51). At 1530, YAMASHIRO sorties from Brunei as the flagship of Vice Admiral Nishimura's Force "C".

24 October 1944:
Sulu Sea. Around 0945, 28 aircraft from Task Group 38.4's USS ENTERPRISE (CV-6) and FRANKLIN (CV-13) attack Force "C". YAMASHIRO, leading the formation, is attacked by ENTERPRISE's SB2C-3 "Helldivers" belonging to the 1st division of VB-20, led by Cdr Robert E. Riera, and VF-20 F6F-3 "Hellcat" fighters. She receives a near miss off starboard quarter, rupturing the anti-torpedo bulge over a wide area and causing a temporary 5-degree list, soon corrected by counterflooding. One of the radars (probably Type 21) is disabled by strafing attacks. A total of 20 sailors are KIA.

Following the attack YAMASHIRO's F1M2 floatplanes are launched to land on Cebu Island and return after sundown to intercept the enemy torpedo boats. At 1105 Nishimura transmits a situation report to Kurita.

At 1235, Nishimura - now aware that Kurita will not make it to Leyte Gulf at the prescribed time - orders to reduce the speed of his force to 14 kts.

At 1830, in position 08-56N, 123-37E, Vice Admiral Nishimura detaches MOGAMI and the three destroyers to conduct an offensive sweep ahead. YAMASHIRO, FUSO and SHIGURE make a turn to NE and advance at 18 kts.

Surigao Strait. Captain Jesse G. Coward's picket DesRon 54 lays in wait to launch a "hammer and anvil" torpedo attack. DesRon 54's western section is Cdr Carter B. Jennings' USS McDERMUT (DD-677) and Cdr (later Rear Admiral) Charles K. Bergin's MONSSEN (DD-798). The eastern section is Cdr (later Rear Admiral) Barry K. Atkins' MELVIN (DD-680), Cdr Reid P. Fiala's REMEY (DD-688)(F) and Cdr (later Rear Admiral) William R. Cox's McGOWAN (DD-678). Cdr (later Captain) Selman S. Bowling's thirty-nine strong Attack Force is arrayed along Surigao Strait in sections of three boats each. At 2236, Section 1's Ensign Peter R. Gadd's PT-131, stationed S of Agio Point, Bohol Island, picks up two radar contacts to the NE. PT-130, PT-131 and PT-152 head toward the contacts at 24 kts.

At 2250, lookouts aboard LtCdr Nishino Shigeru's destroyer SHIGURE spot the oncoming PT-boats and the destroyer illuminates them with starshells, opening fire. By 2254, Captain Coward's DesRon 54's western section makes radar contact with Nishimura's Force.

At 2258, YAMASHIRO's 6-in secondary guns open fire on the attacking PT-boats, well-illuminated by SHIGURE. Lt Joseph A. Eddins' PT-152 is hit and set afire. A 6-in shell from YAMASHIRO damages Lt(jg) Ian D. Malcom's PT-130, but does not explode.

25 October 1944: The Battle of the Surigao Strait:
After 0100 MOGAMI and her escorts rejoin Nishimura's force off the southern tip of Limasawa Island. In a "friendly fire" incident FUSO targets MOGAMI with her secondary battery from a distance of 3,000 meters, killing three sailors. Force "C" assumes Night-search Disposition No. 2 with MICHISHIO and ASAGUMO deployed in the van, followed by YAMASHIRO 4,000 meters astern, FUSO 1,000 m astern of YAMASHIRO and MOGAMI 1,000 meters astern of FUSO. YAMAGUMO guards the right flank of the formation with SHIGURE proceeding on the opposite side. As a result of incessant attacks some DDs fail to take up their prescribed stations until 0200.

At 0133 YAMAGUMO sights Section 6's PT-132 and PT-137, raises the alarm and opens fire. SHIGURE also opens fire. Both PT-boats fire their torpedoes at YAMAGUMO, but fail to score any hits.

At 0200, just before entering the choke point between Panaon and Sumilon islands, Nishimura orders to steady on course 000, due north. The speed is increased to 20 kts.

At 0203 Lt Edmund F. Wakelin's PT-134 attempts to attack FUSO from the rear of the Japanese formation. At 0205, she is targeted by MOGAMI and FUSO. PT-134 fires three torpedoes at FUSO from 3,000 yds - too far - and they all miss astern.

At about the same time, Nishimura's Force is engaged from dead ahead by Lt John L. McElfresh's Section 9's PT-490, PT-491 and PT-493. McElfresh's PT-490 misses MICHISHIO with two torpedoes. At 0207, Vice Admiral Nishimura orders an emergency 45-degree turn to starboard and at 0208 orders a second emergency turn.

Japanese shells damage PT-490, illuminated by destroyer searchlights. Lt(jg) Richard W. Brown's PT-493 aborts its attack, then lays smoke to cover PT-490's retreat. The Japanese destroyers get the range and PT-493 is hit repeatedly. She makes her escape on a damaged engine, but sinks later.

At 0211 Nishimura orders his unit to assume Battle Disposition No. 2 (line ahead with MICHISHIO leading ASAGUMO, YAMAGUMO, SHIGURE, YAMASHIRO, FUSO and MOGAMI). One minute later Force "C" is attacked from the SE by LtCdr Francis D. Tappaan's Section 8's PT-523, PT-524 and PT-526, targeting MOGAMI or FUSO with six torpedoes. All miss.

At 0240, when proceeding 1.5 miles W of Kotkot Island and still reforming into news disposition, Force "C" is picked up on McGOWAN's radar at 18 miles. At about 0301, MELVIN, REMEY and McGOWAN launch 27 Mk.15 torpedoes, then retreat NE, taking fire from YAMASHIRO, FUSO and the destroyers.

At about 0309, two of MELVIN's torpedoes hit FUSO's starboard side. She immediately slows down and develops a list to starboard. As MOGAMI moves swiftly ahead to take up station behind YAMASHIRO, FUSO's damage is not observed from Nishimura's flagship.

From 0310-0311, McDERMUT and MONSSEN each launch their torpedoes. At 0320, on the American right flank, Captain (later Rear Admiral) Kenmore M. McManes' DesRon 24 launches 15 torpedoes. One of YAMASHIRO's F1M2 floatplanes, now cruising overhead, illuminates the attackers with parachute flares. YAMASHIRO switches on her searchlights and opens fire with the secondary guns.

At 0320, YAMAGUMO is hit portside, blows up and sinks. At 0322, another torpedo, probably launched MONSSEN, hits YAMASHIRO's port quarter and starts a minor fire on the quarterdeck. YAMASHIRO's skipper Rear Admiral Shinoda orders to flood the magazines of the turrets Nos. 5 and 6's, thereby disabling four of his 14-in main guns.

Another of McDERMUT's torpedoes hits and cripples destroyer MICHISHIO that later sinks. Still another of McDERMUT's torpedoes hits destroyer ASAGUMO. She sinks in the morning.

At 0330, Vice Admiral Nishimura transmits a situation report, according to which two of his DDs have been crippled by torpedoes and "YAMASHIRO has been hit by a torpedo, but her battle integrity is not impaired."

Around 0331, YAMASHIRO receives a torpedo hit to port side amidships from Cdr (later Rear Admiral) Howard G. Corey's USS KILLEN (DD-593), set at a depth of 22 ft to inflict maximum damage. As a result of flooding YAMASHIRO's speed falls off to a mere 5 kts and she develops a list. [3]

At 0337 YAMASHIRO, now making 18 kts, assumes course 340 (T). She is accompanied by MOGAMI and SHIGURE. After 0441 they are attacked by DesRon 24 Attack Group 1.2 destroyers BACHE (DD-470), HUTCHINS (DD-476) and DALY (DD-519). YAMASHIRO targets the attackers with her secondary guns according to one survivor's account she receives some hits. Nishimura orders to reduce the speed to 12 kts.

At 0351, the American cruiser screen's USS PORTLAND (CA-33), MINNEAPOLIS (CA-36), COLUMBIA (CL-56), DENVER (CL-58), LOUISVILLE (CA-28)(FF), PHOENIX (CL-46)(F), BOISE (CL-47) and Australian SHROPSHIRE open fire. Between 0353-0359, arrayed behind the flanking cruisers, Rear Admiral (later Admiral) Jesse B. Oldendorf's Battle Line, old battleships USS WEST VIRGINIA (BB-48), CALIFORNIA (BB-33) and TENNESSEE (BB-43) also open fire. MARYLAND (BB-46), PENNSYLVANIA (BB-38) and MISSISSIPPI's (BB-41) are forced to withhold fire because their obsolete Mk.3 fire control radars cannot track the target. At 0356, Captain (later Rear Admiral) Herman J. Redfield Jr's USS MISSISSIPPI joins WEST VIRGINIA and CALIFORNIA and opens fire, probably targeting MOGAMI, not YAMASHIRO.

YAMASHIRO is hit near the forebridge by USS WEST VIRGINIA's opening salvo and her topside is hit repeatedly by 6- and 8-in cruiser shells. By 0356 she is observed to "burn brightly" around the forebridge, amidships and aft, but still manages to return fire from her fore turrets, maintaining the speed of 12 kts.

(One of the victors over YAMASHIRO - modernized USS WEST VIRGINA (BB-48) in 1944 (Sonar scan Navigea Ltd./R/V Petrel).

Author's Notes:
[1] The exact base length of all above rangefinders was 25 ft or 7.6 m.

[3] According to MOGAMI's Detailed Action Report, YAMASHIRO was hit to the bow at 0340. If that was correct, the torpedo in question was not fired by KILLEN, but some other destroyer.

Special thanks for assistance in researching Japanese-language sources used in constructing this TROM go to Dr. Higuchi Tatsuhiro of Japan. Thanks for assistance in researching the IJN officers mentioned in this TROM also go to Messrs. Iwasaki Yutaka of Japan and Jean-Fran ois Masson of Canada.

Thanks also go to Messrs. Andrew Obluski of Poland, Richard Wolff and the late John Whitman of the USA.

For further reading, see Anthony P. Tully's "Battle of Surigao Strait" published by Indiana University Press in 2009.


George I. Hockensmith Papers

This collection contains personal papers, business and private correspondence, notes, memorabilia, photographs, clippings, magazines, and reports that were created and/or collected by George I. Hockensmith or his son Harold N. Hockensmith. The George I. Hockensmith Papers are housed in one half-size manuscript box and one non-standard box totaling 0.45 linear feet.

The collection arrived in one accession. Original order was not discernable so the processing archivist established the current arrangement of five series. The first series is the Personal Papers Series, which contains the Dirigible Balloon Pilot license of the National Aeronautic Association of U.S.A. issued to Hockensmith and signed by Orville Wright.

The second series is the Correspondence Series, which is further organized into two subseries: Subseries 1. Business Correspondence and Subseries 2. Private Correspondence.

Subseries 1. contains a copy of Instructions relative to Goodyear Flying Field Wingfoot Field formerly know as Fritch's Lake Field, which includes a detailed description of Hockensmith's job duties as Field Superintendent, signed by Don Stevens the Assistant to Factory Manager of Goodyear a letter to various parties stating that all civilian work will be under the supervision of Hockensmith a letter to P. W. Litchfield, Vice-President of Goodyear, stating detailed instructions regarding the operation of the Goodyear Caquot type kite balloons at the exhibition event in Chicago, IL from September 21, 1917 a letter signed by Hockensmith to Don Stevens regarding the danger of the handling of the kite balloons at the Kite Balloon Show to the general public a letter requesting the verification of Hockensmith's work qualifications and a thank you letter from the War Department to Hockensmith in reference to his work in British Guiana.

Subseries 2. includes a letter from Harold N. Hockensmith to Howard Tolley, Goodyear Tire & Rubber Company requesting the installment of his father George I. Hockensmith in the Aviation Hall of Fame, a note to Ed Rice - former curator of the History of Aviation Collection (HAC) at The University of Texas at Dallas - from Harold N. Hockensmith thanking him for the description of the History of Aviation department, and an unidentified note.

The third series is the Memorabilia Series, which contains a letter of appreciation and an étui with the Medal of the Order of the Southern Cross in the class of an officer. The sign of the medal is a white enameled, five wings, ten point cross with golden edging and small golden pellets on the wing tips. Right and left are laurel wreaths visible through the edges of the cross. A bearer ring holds the medal in place. The center of the obverse depicts on light blue enameled ground with white stars the constellation of the Southern Cross. The scripture on a dark blue rim reads Praerium Bene Merentium . On the reverse, in the center, in a golden medallion the image of the founder is depicted. The scripture on a dark blue rim reads Republica dos Estados Unidos do Brasil . The étui also contains two cufflinks in the same color blue like the cordon. The second item is an aviation flight calculator by the Phillips Petroleum company in a brown leather pouch (9x9cm).

The fourth series is the Photograph Series, featuring images of the first Navy dirigible being built at Wingfoot Lake Goodyear's Wingfoot Lake dirigible hanger being constructed by Hunkin-Conkey in 1917 Hockensmith landing a blimp at Pickfair to promote tires to Douglas Fairbanks and Mary Pickford Hockensmith with his wife Anna on the Cleveland Detroit-Superior High Level Bridge before 1916 bridge constructions, dirigibles, Zeppelin hangar at Treves aerodrome, an aerial view of the Los Angeles, CA factory of Goodyear Tire & Rubber Company, and Chicago air show from 1917.

The fifth series is the Publication Series, which includes clippings regarding Hockensmith's election as director to the Aero Club Board of Los Angeles, CA, his obituary, and a series of articles regarding "History of Aircraft and Wingfoot Lake Division," The Wingfoot Clan . As well as articles covering the French engineer Henri Julliot to build balloons for The Goodrich Company in the U.S. The article in Dimensions , of the Hunkin-Conkey Construction Company covers the life and career of Hockensmith. The report is a handwritten account regarding the balloon flights up to and including June 22, 1917 and signed by Hockensmith.

Rendez-vous

Langue des matériaux

Restrictions d'accès

Déclaration des droits littéraires

Biographical Sketch

George Ignatius Hockensmith was born on October 6, 1887 in Wooster, Ohio to George Hockensmith and Mary Burns. He had two sisters, Mrs. Harry Pickering and Mrs. Ray Williamson. He had lost his parents and home during a raid by Mexican bandits, thus was raised by Texas Rangers. He was married to Anna F. Withrow from Newett, Colorado. The couple had seven children.

In 1914, the Hunkin-Conkey Company hired Hockensmith to oversee the construction of the Detroit-Superior High Level Bridge in Cleveland, Ohio in the position of Superintendent.

During World War I, Hunkin-Conkey won the bid to build the Goodyear blimp factory at Wingfoot Lake southeast of Akron, Ohio. Hockensmith was contracted to be the superintendent overseeing the construction of the rubber plant facilities. Over a 1,000 balloons of various types and makes were assembled for the army and navy there. At the Wingfoot Lake Air Naval station, because of a balked landing by the test flight of the first dirigible, Hockensmith, without prior training or experience, volunteered to fly the airship.

In 1918, he received his Dirigible Balloon Pilot License and after the construction of the Wingfoot Lake facilities were completed, Hockensmith stayed with the Goodyear Tire & Rubber Company. The latter established at strategic points in the country facilities to support their dirigible program.

Hockensmith worked as field manager at the Goodyear flying field at Los Angeles, CA. In addition to that, he was elected director of the Aero club of Southern California. In Los Angeles, Goodyear developed a small version of a dirigible named the Pony Blimp for commercial use, with which Hockensmith went onto promotional tours.

In 1929, Hockensmith started his own construction company. He was again approached by Hunkin-Conkey to oversee the building of the Arlington Memorial Bridge in Washington, D.C. Upon completion of this monument, Hockensmith worked for Booth and Flinn in Pittsburgh as General Superintendent supervising the construction of the George Westinghouse Bridge and the Ohio River Boulevard.

During the 1930s, he built the British Guiana Air Base at Georgetown, British Guiana, and air bases in Brazil for which he received the Ordem Do Cruzeiro Do Sul or Medal of the Order of the Southern Cross.

Until his death at age sixty-four on October 31, 1951, Hockensmith had built many bridges, among which is the Trinity River Bridge in Dallas, Texas.

Hockensmith passed away in Newark, New Jersey and was survived by wife Anna F. Hockensmith, two sons, George L. and Harold N., five daughters, Mrs. Clement Smith, Mrs. John J. Moffet, Mrs. A. G. Ford, Mrs. E. K. Gleason, and Mrs. John A. Crawford, and sixteen grandchildren: Arthur Smith, Terry Smith, Guy Smith, Susanne Steele, Patricia Steele, Sally Gleason, William Gleason, Judy Gleason, Theresa Ellen Gleason, Barbara Jean Gleason, Joan Hockensmith, Sandy Hockensmith, Lorraine Hockensmith, Peter Charles Gleason, Anita Grace Gleason, and Mark Kehren Gleason.

Sources

Extent

0.45 Linear Feet ((one half-size manuscript box and one non-standard box 2.5x6x5).)


Voir la vidéo: US Navy Destroyers off Vietnam - Part II (Janvier 2022).