Podcasts sur l'histoire

Tutuila PG-44 - Histoire

Tutuila PG-44 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Tutuila

(PG-44 : dp. 396, 1. 169'6" ; né 27'1", dr. 6'6" (moyenne)
s. 14,37 k., cgl. 61 ; une. 2 3", 10 30 voitures. mg.)

Tutuila (PG-44) a été posé le 17 octobre 1926 à Shanghai, en Chine, par le Kiangnan Dock and Engineering Works ; lancé le 14 juin 1927; parrainé par Mlle Beverly Pollard ; et commandé le 2 mars 1928, le lieutenant Comdr. Frederick Baltzly aux commandes.

Affecté à la patrouille du Yangtze (YangPat) et rebaptisé canonnière fluviale (PW4) le 16 juin 1928, le Tutuila a navigué sur le shakedown sur le fleuve Yangtze de Shanghai à I'Chang, où il a rejoint le navire jumeau Guam (PW3) à la mi-juillet. Convoyant des bateaux à vapeur à travers le cours supérieur du Yangtze lors de son premier passage à travers les gorges pittoresques, elle a arboré le drapeau du contre-amiral Yates Stirling, Jr., commandant de la patrouille du Yangtze (ComYangPat). celui de Tutuila

Le faible tirant d'eau lui a permis de franchir facilement les rapides traîtres des gorges, de sorte que les niveaux d'eau fluctuants ne l'empêchent pas d'accéder toute l'année à la partie supérieure du Yangtze. Son devoir avec YangPat offrait de l'excitation et de la variété : mener des patrouilles armées itinérantes ; convoyage des navires marchands; fourniture de gardes armés pour les bateaux à vapeur battant pavillon américain; et « montrer le drapeau » pour protéger les vies et les biens américains dans un pays où les conflits civils et la guerre étaient un mode de vie depuis des siècles.

Faire face aux tirs embusqués par des bandits ou des troupes de seigneurs de la guerre dans les années 1920 et 1930 exigeait à la fois du tact et, à l'occasion, quelques coups de feu bien placés de 3 pouces ou de calibre .30. Un incident qui a appelé à un mélange de diplomatie et de force est survenu en 1929, lorsque le lieutenant S. E. Truesdell était aux commandes de la canonnière.

Il appela le chef de guerre chinois du territoire duquel des coups de fusil étaient venus. Au cours d'une discussion sur l'incident, le général a expliqué que ses hommes n'étaient que des « garçons de la campagne, qui ne voulaient pas de mal ». Truesdell a répondu qu'il avait, lui aussi, des " garçons de la campagne " parmi son propre équipage. Il a noté qu'il les avait trouvés en train de bricoler avec le canon arrière de 3 pouces, le pointant sur le " amen ( quartier général ) blanc bien visible du général , alors qu'ils pratiquaient leur télémétrie. La réplique de Truesdell a porté ses fruits immédiatement - le sniping a cessé immédiatement!

En 1937, la vie des canonnières du Yangtsé changea. La guerre sino-japonaise non déclarée a commencé en juillet et s'est étendue à la vallée du Yangtsé en août et septembre. Les opérations fluviales japonaises ont effectivement embouteillé la rivière pour les canonnières neutres, et leur proximité avec des zones de guerre a produit des incidents tels que le naufrage du Panag (PR-6) par des avions japonais le 12 décembre 1937. Le 3 août 1938, Tutuila a suivi Luzon (PW7 ) en remontant le fleuve jusqu'à Chungking, alors que le navire amiral YangPat transportait l'ambassadeur américain Nelson T. Johnson jusqu'à ce port fluvial.

Tutuila est resté à Chungking comme navire de station avec peu d'espoir de soulagement. D'autres opérations japonaises ont abouti à la capture de Hankow en octobre 1938, rendant le voyage fluvial sous l'ancienne capitale chinoise sujet au harcèlement et à l'obstruction de la marine japonaise. De telles conditions ont entraîné l'échouage virtuel de Tutuila à Chungking, où elle est restée jusqu'en 1941.

Après la chute de Hankow, les Chinois ont déplacé leur capitale en amont du fleuve jusqu'à la gare de Tutuila, Chungking. Les forces japonaises intensifièrent ainsi l'intensité de leurs attaques contre cette ville, et les raids aériens étaient courants au printemps, en été et en automne. Seul le mauvais temps hivernal empêcha les Japonais d'effectuer des raids lourds toute l'année. Amarré à la lagune de Lungmenhao, Tutuila a mené une vie enchantée jusqu'au 31 juillet 1941, lorsque des bombes japonaises ont atterri à bord, trouant le navire à sa ligne de flottaison et détruisant l'écumoire du navire avec son moteur hors-bord.

À la fin de 1941, alors que la situation en Extrême-Orient s'aggravait, quatre canonnières restaient avec YangPat. La réduction des forces navales de l'amiral Hart dans les eaux chinoises a réduit ce nombre à deux. Luzon—avec le contre-amiral William A. Glassford, ComYangPat, embarque et quitte Shaighai pour Manille le 28 novembre 1941 en compagnie d'Oabu (PR-6). Wake est resté à Shanghai comme navire-station ; Tutuila, sans espoir de fuite, resta bloqué à Chungking.

Peu de temps après son arrivée à Manille, le contre-amiral Glassford a désactivé la patrouille du Yangtze le 6 décembre 1941. En quelques jours, les attaques aériennes japonaises ont dévasté Pearl Harbor ; et les hostilités étaient en cours avec une rapidité qui a pris Wake au dépourvu à Shanghai, où elle a été capturée. Pour Tutuila, cependant, cette nouvelle n'a fait qu'accroître l'anxiété.

Son effectif de deux officiers et 22 hommes de troupe reçut l'ordre de quitter Chungking sans leur navire. Il est alors placé sous la juridiction de l'attaché naval6 rattaché à l'ambassade américaine. Il est désarmé le 18 janvier 1942, le jour même où l'équipage de Tutuila quitte la ville. L'attaché6 a remis le navire à un représentant autorisé du

République de Chine le 16 février 1942. Puis, dans le cadre d'un prêt-bail, les États-Unis louèrent la canonnière à la Chine le 19 mars 1942, son nom devenant Mei Yuan qui peut être traduit par « d'origine américaine ». Le nom Tutuila a été rayé de la liste de la marine américaine le 26 mars 1942.

Le navire a été définitivement transféré au gouvernement chinois le 17 février 1948. Il a servi dans la marine nationaliste jusqu'à la fin de la guerre civile qui a ravagé la Chine après la Seconde Guerre mondiale. Alors que les forces communistes avançaient sur Shanghai, les nationalistes abandonnèrent et sabordèrent Mei Yuan pour empêcher sa capture. Son sort ultérieur est inconnu.


Tutuila

Tutuila est l'île principale des Samoa américaines (et la plus grande) et fait partie de l'archipel des îles Samoa. C'est la troisième plus grande île de la chaîne des îles Samoa du Pacifique central. Il est situé à environ 4 000 kilomètres (2 500 mi) au nord-est de Brisbane, en Australie, et à plus de 1 200 kilomètres (750 mi) au nord-est de Fidji. Il contient un grand port naturel, le port de Pago Pago, où se trouve Pago Pago, la capitale des Samoa américaines. L'aéroport international de Pago Pago est également situé à Tutuila. L'étendue terrestre de l'île représente environ 68% de la superficie totale des Samoa américaines. Avec 56 000 habitants, elle abrite également 95 % de la population des Samoa américaines. [1] L'île compte six écosystèmes terrestres et trois écosystèmes marins. [2]

Tutuila a des régions montagneuses, dont le point culminant est de 653 mètres (2 142 pieds)). L'île est attrayante pour les touristes en raison de ses plages, de ses récifs coralliens et de ses vestiges de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que de son aptitude aux activités sportives telles que la plongée sous-marine, la plongée en apnée et la randonnée. [1]


USS Tutuila (PG-44)


Figure 1 : USS Tutuila (PG-44) en Chine, date et lieu inconnus. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 2 : USS Tutuila (PG-44) à Chungking, Chine. Date inconnue. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 3 : USS Tutuila (PG-44) en Chine, vers 1928. Photo de l'US Navy de Jane's Fighting Ships. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 4 : USS Tutuila (PG-44) vers 1928 sur le fleuve Yangtze. Photo de la Tutuila (ARG 4), édition du 20e anniversaire (1964) Brochure Bienvenue à bord. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 5 : La canonnière USS Tutuila est à l'ancre en face de Chungking en 1941. Le jour où cette photo a été prise, cinq bombes ont manqué de peu le navire. Photo de Carl Mydans pour le magazine Life. Photo de l'édition d'octobre 1973 du magazine All Hands. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 6 : USS Tutuila (PG-44) à Chungking lors d'un raid de bombardement. Photo de l'US Navy de l'édition de juillet 1978 du magazine All Hands. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 7 : Canonnière américaine au milieu d'un bombardement japonais sur Chungking, en Chine. USS Tutuila, la seule canonnière américaine dans les eaux nationalistes chinoises, est représentée debout près de l'ambassade américaine sur la « rive sud » de Chungking, alors que les forces aériennes japonaises faisaient pleuvoir des bombes incendiaires sur la capitale chinoise. Des nuages ​​de fumée tourbillonnaient autour de la petite embarcation fluviale et bien que des bombes et des obus soient tombés près d'elle, Tutuila n'a pas été blessé. Photo du musée MacArthur d'histoire militaire de l'Arkansas. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 8 : “Gare lointaine du Yangtsé” par l'artiste Tom Freeman. USS Tutuila de quart à Chungking, Chine, en 1939. Signé par l'artiste Tom Freeman et le contre-amiral Kemp Tolley, qui était l'officier exécutif à bord Tutuila. Impression disponible à l'achat à l'US Naval Institute Press, Annapolis, Maryland. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.

Nommé d'après une île des Samoa américaines, USS Tutuila (PG-44) était l'une des six canonnières américaines construites par le chantier naval et les travaux d'ingénierie de Kiangnan à Shanghai, en Chine. Mise en service le 2 mars 1928, Tutuila faisait partie de la flotte asiatique américaine et a été construit spécifiquement pour patrouiller le fleuve Yangtze en Chine. Le navire mesurait environ 159 pieds de long et 27 pieds de large, avait une vitesse de pointe de 14,37 nœuds et avait un équipage de 61 officiers et hommes. Tutuila avait un tirant d'eau à pleine charge de seulement 5 pieds 5 pouces, ce qui le rendait parfaitement adapté à certaines des eaux les moins profondes du fleuve Yangtze. La canonnière était également armée de deux canons de 3 pouces et d'environ dix mitrailleuses de calibre 30.

Dans le cadre de la célèbre patrouille du Yangtze (YangPat), Tutuila a été re-désigné d'une canonnière à une canonnière fluviale (PR-4) le 15 juin 1928. Elle a fait sa croisière shakedown sur le fleuve Yangtze de Shanghai à I’Chang, où elle a rendez-vous avec son navire jumeau USS Guam (PR-3) à la mi-juillet. Leurs principales missions comprenaient le convoyage de bateaux à vapeur à travers les parties supérieures du Yangtsé, la conduite de patrouilles armées sur le fleuve, la fourniture de gardes armés pour les bateaux à vapeur battant pavillon américain, la présentation du drapeau et la protection des vies et des biens américains dans un pays qui était en proie à bandits, pirates, seigneurs de guerre et guerre civile.

Les canonnières américaines sur le Yangtze attiraient occasionnellement des tirs de tireurs d'élite du rivage par des bandits et des troupes de seigneurs de guerre dans les années 1920 et 1930 et Tutuila ne faisait pas exception. Lors d'un de ces incidents en 1929, Tutuila a été la cible de tirs de troupes fidèles à un chef de guerre local. Le lieutenant-commandant S. E. Truesdell, commandant de la canonnière, est allé à terre pour discuter de la question avec le seigneur de guerre. Au cours de la réunion, le chef de guerre chinois a déclaré que ses hommes n'étaient que de simples « garçons de la campagne, qui ne voulaient pas de mal. » Truesdell a répondu que lui aussi avait des « garçons de la campagne » à bord de son navire et qu'ils pointaient l'un des canons de 3 pouces du navire juste au quartier général du seigneur de guerre. Les tirs de tireurs d'élite des troupes du seigneur de la guerre ont pris fin immédiatement après la réunion.

En 1937, le service sur le Yangtze avait radicalement changé. La guerre sino-japonaise s'était intensifiée en juillet et s'était rapidement étendue à la vallée du Yangtsé en août et septembre. L'activité militaire japonaise le long et sur le Yangtze s'est rapidement avérée dangereuse pour les canonnières d'autres nations. Le 12 décembre 1937, la canonnière américaine USS Panay (PR-5) a été coulé par des avions japonais. Le Japon a prétendu qu'il s'agissait d'un accident, même si Panay était clairement marqué et identifié comme un navire de guerre américain. Le 3 août 1938, Tutuila a suivi son navire jumeau USS Luçon (PR-7) sur le Yangtze jusqu'à Chungking, transportant l'ambassadeur américain, Nelson T. Johnson, jusqu'à l'ambassade là-bas. Cependant, les Japonais ont finalement capturé Hankow en octobre 1938, coupant efficacement Chungking de l'entrée du Yangtze. La marine japonaise a empêché tout navire de quitter la zone, ce qui signifie que Tutuila était essentiellement bloquée à Chungking, où elle resterait jusqu'en 1941.

Après la chute de Hankow, les Chinois ont déplacé leur capitale vers Chungking, où Tutuila était stationné. Elle était maintenant officiellement le navire de station américain pour Chungking, ce qui était un titre plutôt creux étant donné qu'il n'y avait aucun espoir de sauver, et encore moins de soulager, ce petit navire de guerre échoué. Les forces japonaises ont commencé à avancer sur Chungking, la bombardant à plusieurs reprises depuis les airs. Bien que de nombreuses bombes soient tombées sur la ville et sur le fleuve, Tutuila réussi à tous les éviter. Mais le 31 juillet 1941, un quasi-accident endommagea sérieusement la canonnière, creusant un trou à sa ligne de flottaison et provoquant des inondations. Le navire, cependant, est resté à flot.

Vers la fin de 1941, la situation sur le Yangtsé semblait désespérée. Deux des dernières quatre canonnières fluviales restantes du YangPat (USS Luçon et USS Oahu, PR-6) réussit à quitter Shanghai et effectua un remarquable voyage vers Manille le 28 novembre 1941. Sur les deux autres canonnières, l'USS Se réveiller (PR-3) est resté à Shanghai comme navire-station pendant que Tutuila resté bloqué à Chungking. Le 5 décembre 1941, la patrouille du Yangtze est officiellement désactivée. Quelques jours plus tard, après l'attaque japonaise de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, Se réveiller a été capturé par les forces japonaises à Shanghai. Tutuila est resté isolé, mais était toujours sous contrôle américain au plus profond de la Chine.

Malheureusement, les jours de la petite canonnière étaient comptés. L'équipage de Tutuila (qui ne comptait plus que deux officiers et 22 hommes de troupe) a finalement reçu l'ordre d'abandonner son navire et de quitter Chungking. Bien qu'attristés à l'idée de quitter leur navire, ces vieux vétérans de la flotte asiatique ont probablement connu une situation désespérée lorsqu'ils en ont vu une. Ce qui restait de TutuilaL'équipage a quitté Chungking par avion et l'attaché naval attaché à l'ambassade américaine dans cette ville a officiellement remis le navire aux représentants de la République de Chine le 16 février 1942. Le navire a été renommé Mei Yuan (ce qui se traduit approximativement par « d'origine américaine ») et la canonnière a été officiellement rayée de la liste de la marine américaine le 25 mars 1942. Le navire est resté avec les forces nationalistes chinoises jusqu'après la Seconde Guerre mondiale et a été sabordé en 1948 pour l'empêcher d'être capturé par les forces communistes chinoises.

Les canonnières américaines ont servi partout dans le monde et ont toujours été considérées comme de petits navires de guerre consommables. Mais de vraies personnes ont servi à bord de ces navires « conservables », faisant souvent face à des situations dangereuses avec peu de reconnaissance et encore moins d’espoir de succès face à un ennemi plus grand et plus puissant. Coupés du reste de la flotte, les hommes de Tutuila tenu le plus longtemps possible avant de devoir abandonner leur navire. Remarquablement, cette petite canonnière robuste n'a survécu à la guerre que pour sombrer dans un autre conflit le long du fleuve Yangtze en difficulté.


USS Panay

1937 Photo de presse US Gunboat Panay coulé dans le Yangtze le 29 décembre 1937

1937 Photo de presse US Gunboat PANAY coulé sur le Yangtze 16.12.1937

DERNIÈRE PHOTO DE LA CANONNIERE INDÉSIRABLE DES ÉTATS-UNIS

Voici l'une des dernières photos prises du NOUS. Bateau mouche

Panay qui a été pilonné et bombardé jusqu'au fond de la

boueux fleuve Yangtze au-dessus de Nankin par des avions japonais et

armes à feu. Le Panay est montré des liens avec le ponton pétrolier standard

à Nankow, Chine, (BUOS) 14-12-37


Tutuila PG-44 - Histoire

Réunion d'avril, Coin des matelots, Nouvelles photos, Nouveaux membres, Taps Naval News

Bulletin de janvier 2021

Informations sur l'inscription et l'amp à la réunion de Nashville 2021, mise à jour du site Web, photos des camarades de bord, adhésion, côté plus léger, robinets et actualités navales

Bulletin de juillet 2020

2021Announcement, 2021 Nashville Reunion Information, mise à jour du site Web, adhésion, Lighter Side, DAV News, Naval News et Ship&# 39s Store.

Bulletin de juin 2020

Réunion 2020 annulée, changement d'officiers de l'association, annonce Nashville Reunion 2021, mise à jour du site Web, rappelez-vous quand, adhésion, coin des camarades, côté plus léger, VA News, VFW News, Naval News et Ship&# 39s Store.

Bulletin d'août 2019

Détails de la réunion 2019, formulaire d'inscription, mise à jour du site Web, adhésion, robinets, coin des membres, côté plus léger, VA News, Naval News et Ship&# 39s Store.

Bulletin de février 2019

Détails de la réunion 2019, informations et formulaire d'inscription, billets de tombola, robinets et magasin d'expédition.

Bulletin de janvier 2019

Réunion 2019, mise à jour du site Web, adhésion, liste des capitaines de la liste de l'habitacle, mise à jour des membres, robinets, magasin de navires, divers, actualités navales DAV et amp.

Bulletin d'octobre 2018

Vote de l'emplacement de la réunion 2019, liste des capitaines, mise à jour des membres, robinets, magasin du navire, divers, actualités navales.

Bulletin de janvier 2018

Informations sur la Réunion 2018, Histoire des anciens marins de Tutuila, Taps.

Bulletin d'avril 2017

2017 mise à jour Réunion, magasin de navires, robinets.

Bulletin de janvier 2016

Récit d'un marin, mise à jour du site, photos de réunion, bilan financier.

Bulletin de janvier 2015

Annonce de la Réunion 2015, récapitulation Réunion 2014, John W Brown.

Bulletin de janvier 2014

Annonce de la Réunion 2014, récapitulation Réunion 2013, perspective épouse.

Bulletin de janvier 2013

Annonce de la Réunion 2013, récapitulation Réunion 2012, Perspective d'épouse.

Bulletin de septembre 2012

Nouveaux officiers de l'Association, Ditty Bags, Taps, les marins de l'USS Constitution enseignent l'histoire de la Marine aux élèves du primaire, informations sur la prochaine réunion, Naval News, récapitulation de la réunion de la Nouvelle-Orléans avec des images, extrait de livre de croisière de 1968.

Lettre d'information de juin 2012

Cartes de membre, mise à jour de la Réunion, noms des nouveaux sous-marins d'attaque, Taps, Binnacle, Naval News, Nouveaux uniformes blancs.

Lettre d'information de mars 2012

Inscription à la réunion, Navy Seal se tire une balle, les matelots se réunissent, les nouvelles de la marine, les robinets, la liste d'habitacle, la marine pour faire des tests d'alcootest, les tests de pulvérisation nasale pour le mal de mer, Don Herr obtient une photo d'identité senior rejetée par CA, Randy&# 39s cadeaux à sa femme et à quel point il est malchanceux, médailles de la guerre froide, modifications apportées au cadeau du couteau de l'hôte.

Lettre d'information de mars 2012

Informations d'inscription à la Réunion

Bulletin de décembre 2011

Cotisations, appel à photos des vétérinaires vietnamiens sur le mur à Washington, mise à jour sur l'USS George H.W. Bush CVN-77, Taps, Binnacle List, Ted Schneider pour assister à la prochaine réunion, Naval News, le "Navy Jack", définitions navales, informations sur la Réunion pour la Nouvelle-Orléans.

Bulletin de septembre 2011

Récapitulatif de la réunion, Taps, la réunion de 2012 a déménagé à la Nouvelle-Orléans, les états financiers, l'histoire de Don Herr's sur ce que représentait ARG,

Bulletin de juin 2011

Mise à jour de la demande de remplacement, pourquoi les nouvelles recrues sont connues sous le nom de "boots" ?, annonce Gerald R. Ford-class CVN-79, définition de "Landlubber", robinets, liste d'habitacle, bienvenue à bord, mortiers APMI, histoire du chef de la marine sur la façon de dire la source d'un la mise en service de l'officier. Qu'est-ce qu'un hublot ?, Shipmate a besoin d'aide, Baoswain / Mate, Nouvelles armes navales.

Bulletin de mars 2011

Randy demandant à être soulagé "Ouverture d'emploi", Mike Zambito conseille les navires Brown Water et se voit attribuer le statut de pays pour les avantages, les robinets, la liste de l'habitacle, la bienvenue à bord, l'île de Samoa, les actualités navales, la règle finale sur l'exposition orange de l'agent DMZ, la dernière croisière de le "TUT". Histoire des Liberty Ships dans la Marine.

Bulletin de décembre 2010

Des plaques, des gens sur E-bay arrachant nos patchs, une demande de Mike Zambito, Taps, Overboard story, 2011, des informations sur la Réunion, une lettre de John Gross & Gros scandale à Norfolk &more.

Bulletin de septembre 2010

La sagesse de Don Herr sur le mariage, la réunion des navires, les robinets, l'accident du fils de Charles Estelle, les cotisations, la lettre de Bob Glover, les photos de la réunion.

Bulletin de juin 2010

Skinner's dans leur Speedster 1960, Dean Armstrong servant sur le Tutuila, Shipmates qui ont eu le cancer de l'agent Orange, mise à jour de la Réunion, cadeau à l'association (cendrier), Comics, USS Tutuila PG 44/ PR 4, Ship' Store.

Bulletin de mars 2010

Myrtle Beach reuion, patchs de bateau, robinets, modèle Bob Leet de Tutuila, blagues, magasin de bateau

Bulletin de décembre 2009

"Mise à jour des journaux de bord du navire. Randy VA Claim, Shipmates fils carrières militaires, Roy Nielson et Fred Arcona nouveaux genoux, Comment faire une demande de reconnaissance d'affichage, The Navy Story, 2010 Reunion, Bienvenue à bord, USS Dewey (DDG 105), Comics, Ship&# 39s Store.

Bulletin de septembre 2009

Merci pour les cotisations, les problèmes de Michael Zabito avec les avantages VA, Taps, Binnacle List, Finances, Reunion, Story " Liberty Ships". Magasin de navires.

Bulletin de mars 2009

USS Prairie Decommissioning, Binnacle List, Story "The Sea Bag" , 2009 Reunion information, WE'LL FIX IT" histoire sur le Tutuila, USS Port Royal échoué au large d'Honolulu.

Bulletin de décembre 2008

USS Freedom, Binnacle List (Don Herr), "The Storm" par D.I. Kelly, 2009 Reunion (Myrtle Beach, NC, Ships Store, Biographie de Steve Mitchell l'auteur du livre "Steve McQueen serait fier, , Taps.

Bulletin de septembre 2008

Réunion des navires à Newark, robinets, finances, photos de la réunion.

Bulletin de juin 2008

Réunion des navires à Newark, robinets, finances, photos de la réunion.

Bulletin de janvier 2008

Ship&# 39s Store, 1er site Web Tutuila, Taps, Freedom is not Free, Binnacle List, The Helmsman Story, Vietnam Facts.

Bulletin de décembre 2007

Général, Finances, Taps, Binnacle List, Quelque chose à penser, Félicitations aux anciens combattants, Cotisations, Crabby Old Man Poem, Reunion report, Mike Clark family day cruise, Pete Schmaldienst mise à jour sur son fils David, Ils ont aidé à garder Tutuila Tip-Top story , Bande dessinée, Betsy Ross Flag Afghan de Diane pour la tombola.

Bulletin de septembre 2007

Salut, merci Ted & Fred Swink, j'étais un marin une fois histoire, les marins ont sauté le contrôle de sécurité secondaire, bric et de broc, définition d'un vétéran, magasin de navire, liste d'habitacle, merci mais. Histoire de Charles Motes racontée par son fils Micheal avec des photos.

Bulletin de juin 2007

Livre de réunion, changements de lettre d'information, devoir de tutuila, plaintes, histoire d'un professeur d'école, vieux marins, inclus sur demande, livre Randy & Jr. High School sur la tutuila, robinets, bienvenue aux nouveaux membres de la perspective, mise à jour de la réunion, cotisations, informations financières .

Bulletin de mars 2007

Informations sur la réunion du navire, livre de la réunion, magasin du navire, fille de Don Herr, robinets.

Bulletin de janvier 2007

La première lettre d'information de Randy. Mise à niveau dans une nouvelle mission, Adhésion, Ship's Store, 2008 Réunion (Albuquerque, NM).

Bulletin d'octobre 2006

Changement DE COMMANDEMENT - Dernière lettre d'information de Ted.

Bulletin de juillet 2006

Cotisations, Réunion 2006, Bienvenue à bord, Mise à jour des membres, Divers (Joke).

Bulletin d'avril 2006

Réunion de 2006, Bienvenue à bord, Taps, Mise à jour des membres, Divers (Joke).

Bulletin de février 2006

Réunion de 2006, Bienvenue à bord, Taps, Mise à jour des membres, Divers (Joke).

Bulletin d'octobre 2005

Réunion 2005, Bienvenue à bord, Taps, Liste d'habitacle, Mise à jour des membres, Divers.

Bulletin d'avril 2005

2005 Reunion update, Taps, Binnacle List, Welcome aboard, Membership update, Divers (Joke).

Bulletin de janvier 2005

Taps, Binnacle List, Mise à jour des membres, Réunion 2005, Divers (Joke).

Bulletin d'octobre 2004

Ouragan Ivan, informations sur les réunions d'affaires, robinets, mise à jour de la réunion de 2004, liste Binnacle, mise à jour des membres, divers (blague).

Bulletin de juillet 2004

Cotisations en souffrance, Bienvenue à bord, mise à jour de la réunion 2004, liste Binnacle, mise à jour des membres, divers (blague).

Bulletin d'avril 2004

Petits magasins, liste des robinets Binnacle, bienvenue à bord, mise à jour de la réunion 2004, mise à jour des membres, divers (blague).

Bulletin de janvier 2004

Taps Binnacle List, mise à jour des membres, mise à jour de la réunion de 2005, Divers (Joke).

Bulletin d'octobre 2003

Réunion de Baton Rouge, magasin de navires, liste d'habitacle, mise à jour des membres, robinets, divers (blagues).

Bulletin de juillet 2003

Ship's Store, mise à jour de l'adhésion, robinets, divers.

Bulletin d'avril 2003

Magasin d'expédition, liste de l'habitacle, nouveaux membres, robinets, mise à jour des membres, divers.

Bulletin de janvier 2003

2003 Informations sur la réunion, Nouveaux membres, Taps, Mise à jour des membres, Divers (avec des blagues sur les camarades)

Bulletin d'octobre 2002

Informations sur la réunion, nouveaux membres, robinets, mise à jour des membres, divers (avec des blagues sur les camarades)

Bulletin d'avril 2002

Nouveaux membres, robinets, mise à jour des membres, divers (avec des blagues sur les camarades)

Bulletin de janvier 2002

2002 Reunion update, Nouveaux membres, Taps, Mise à jour des membres, Divers

Bulletin d'octobre 2001

2001 Réunion, nouveaux membres, robinets, mise à jour des membres, liste de l'habitacle, divers (avec des blagues et des histoires de camarades)

Bulletin de janvier 2001

Nouveaux membres, taps, mise à jour des membres, divers (avec l'humour de Ted)

Bulletin d'octobre 2000

2000 Réunion, Nouveaux membres, Taps, Mise à jour des membres, Divers (Neil Armstrong Story)

Bulletin de juillet 2000

Cotisations, 2000 informations sur la réunion, nouveaux membres, robinets, liste de l'habitacle, mise à jour des membres, divers (avec l'humour de Ted).

Bulletin d'avril 2000

Informations sur la réunion 2000, les nouveaux membres, les robinets, la liste de l'habitacle, la mise à jour des membres, divers (un peu d'histoire sur la Tutuila et avec l'humour de Ted).

Bulletin de janvier 2000

Nouveaux membres, Taps, Liste Binnacle, Mise à jour des membres, Divers (Mise à jour Tutuila).

Bulletin d'octobre 1999

1999 Réunion - Colorado Springs, nouveaux membres, robinets, liste d'habitacle, mise à jour des membres, divers (décès du chef au Vietanam), mises à jour des adresses e-mail.

Bulletin de juillet 1999

DOOZ-R-DUE - seulement 112 tailles envoyées pour les chemises gratuites, les nouveaux membres, les robinets, la liste de l'habitacle, la mise à jour des membres, divers (décès du chef au Vietanam), les mises à jour des adresses e-mail.

Bulletin d'avril 1999

Les gars WHATSAMATA - seulement 112 ont été envoyés dans les tailles pour les chemises gratuites, les nouveaux membres, les robinets, la liste Binnacle, la mise à jour des membres, divers (Bendicto Javier - Flip Nigga, George Michelman, & Milt Lange Stories).

Bulletin de janvier 1999

T-shirts et sweat-shirts gratuits, nouveaux membres, robinets, liste de l'habitacle, mise à jour des membres, divers (histoires de Randy Pilack et Leo Dailey Tutuila).

Bulletin d'octobre 1998

98 Résumé de la réunion, Nouveaux membres, Taps, Liste de l'habitacle, Mise à jour des membres, Divers (portez votre chapeau).

Bulletin de juillet 1998

Les cotisations sont dues, nouveaux membres, liste Binnacle, adhésion, divers (deux sont décédés au Vietnam), liste des membres.

Bulletin d'avril 1998

98 Mise à jour de la réunion, Nouveaux membres, Mise à jour des membres, Divers (une histoire de Ted).

Bulletin de janvier

98 Mise à jour de la réunion, Nouveaux membres, Taps, Mise à jour des membres, Divers (beaucoup d'informations entendues), Nous sommes des survivants!

Bulletin d'avril 1997

Mise à jour sur la tombola de l'horloge, les nouveaux membres, les robinets, la mise à jour des membres, la mise à jour 97 Réunion, divers.

Bulletin d'octobre 1997

97 Réunion (ressemble à une sacrée fête), nouveaux membres, liste des balanes, mise à jour des membres, modification des statuts, élection des dirigeants, divers.

Bulletin d'octobre 1996

96 Réunion, Doug & Carol Skinner mis en évidence, adhésion, 97 réunion, & informations diverses.

Bulletin d'avril 1996

Nouvel en-tête conçu par Randy Pilak, nouveaux membres, liste d'habitacle, mise à jour des membres, statut de la réunion du navire.

Bulletin de janvier 1996

Nouveaux membres, Taps, Mise à jour des membres, 96 réunion et Divers.

Bulletin d'octobre 1995

Souvenir de la réunion de la Nouvelle-Orléans.

Bulletin de juillet 1995

Dooz-R-Due ! Nouveau membre, mise à jour des membres et rappel des retrouvailles.

Bulletin d'avril 1995

Réunion à venir, nouveaux membres, adhésion. La dernière fois que le Tut a été vu après son déclassement à Keelung, à Taïwan.

Bulletin de janvier 1995

Ted rend hommage aux vétérans du Vietnam. Nouveau membre, Taps, adhésion, magasin de navires, divers, réunion de 1995.

Bulletin d'octobre 1994

Résumé de la Réunion. Remerciements aux hôtes Bill et Pat Sadlier. Mise à jour et statut de membre.

Bulletin de juillet 1994

Mise à jour sur Ship's Store, les retrouvailles et les cotisations.

Bulletin d'avril 1994

Projet de statuts. Mise à jour de l'association sur les cotisations et les retrouvailles.

Bulletin de mars 1994

Réunion de septembre, mise à jour des membres.

Bulletin de février 1994

Annonce du décès de John Hennessey le fondateur de l'association Tutuila. Proposition de création et de structure de l'Association.


La politique de prêt-bail, officiellement intitulée Acte pour promouvoir la défense des États-Unis, était un programme américain visant à vaincre l'Allemagne, le Japon et l'Italie en distribuant de la nourriture, du pétrole et du matériel entre 1941 et août 1945.

Le lieutenant-commandant (LCDR) est un grade d'officier de rang intermédiaire dans la marine des États-Unis, la Garde côtière des États-Unis, le United States Public Health Service Commissioned Corps et le National Oceanic and Atmospheric Administration Commissioned Officer Corps (NOAA Corps), avec le grade de rémunération de O-4 et code de grade OTAN OF-3.


Patrouille du Yangtze, 1928-1937

Affecté à la patrouille du Yangtze (YangPat) et redésigné canonnière fluviale PR-4 le 16 juin 1928, Tutuila a navigué sur le shakedown sur le fleuve Yangtze de Shanghai à Yichang, où il a rejoint son navire jumeau Guam à la mi-juillet. Convoyant des bateaux à vapeur à travers le cours supérieur du Yangtze lors de son premier passage à travers les gorges pittoresques, elle a arboré le drapeau du contre-amiral Yates Stirling, Jr., commandant de la patrouille du Yangtze (ComYangPat). Tutuila Le faible tirant d'eau lui a permis de traverser facilement les rapides traîtres des gorges, de sorte que les niveaux d'eau fluctuants ne l'empêchent pas d'accéder toute l'année à la partie supérieure du Yangtze. Son devoir avec YangPat offrait de l'excitation et de la variété : mener des patrouilles armées itinérantes convoyant des navires marchands fournissant des gardes armés aux bateaux à vapeur du drapeau américain et « montrant le drapeau » pour protéger les vies et les biens américains dans un pays où les troubles civils et la guerre étaient un mode de vie depuis des siècles. .

Faire face aux tireurs embusqués par des bandits ou des troupes de seigneurs de la guerre dans les années 1920 et 1930 exigeait à la fois du tact et, à l'occasion, quelques coups de feu bien placés de 76 mm ou 0,30 pouces (7,62 mm). Un incident qui a appelé à un mélange de diplomatie et de force est survenu en 1929, lorsque le lieutenant Cdr. S. D. Truesdell commandait la canonnière. Il appela le chef de guerre chinois du territoire duquel des coups de fusil étaient venus. Au cours d'une discussion sur l'incident, le général a expliqué que ses hommes n'étaient que des « garçons de la campagne, qui ne voulaient pas de mal ». Truesdell a répondu qu'il avait, lui aussi, des " garçons de la campagne " parmi son propre équipage. Il a noté qu'il les avait trouvés en train de bricoler avec le canon arrière de 3 pouces, le pointant vers le quartier général blanc bien visible du général alors qu'ils pratiquaient leur télémétrie. La réplique de Truesdell a porté ses fruits immédiatement que le feu des tireurs d'élite a cessé.

Guerre sino-japonaise, 1937-1941

En 1937, la vie des canonnières du Yangtsé changea. La deuxième guerre sino-japonaise non déclarée a commencé en juillet et s'est étendue à la vallée du Yangtsé en août-septembre. Les opérations fluviales japonaises ont effectivement embouteillé la rivière pour les canonnières neutres, et leur proximité avec les zones de guerre a produit des incidents tels que le naufrage de Panay par des avions japonais le 12 décembre 1937. Le 3 août 1938, Tutuila suivi Luçon remonter le fleuve jusqu'à Chungking, alors que le navire amiral de YangPat transportait l'ambassadeur américain - Nelson T. Johnson - jusqu'à ce port fluvial.

Tutuila est resté à Chungking comme navire-station avec peu d'espoir de soulagement. D'autres opérations japonaises ont abouti à la capture de Hankow en octobre 1938, rendant le voyage fluvial sous l'ancienne capitale chinoise sujet au harcèlement et à l'obstruction de la marine japonaise. De telles conditions ont entraîné l'échouage de Tutuila à Chungking, où elle est restée jusqu'en 1941.

Le 8 mai 1940 Tutuila s'est échoué et a été endommagé. Elle est restée bloquée jusqu'à ce qu'elle soit renflouée le 13 mai, puis réparée et remise en service.

Après la chute de Hankow, les Chinois ont déplacé leur capitale en amont du fleuve pour Tutuila Gare de Chungking. Les forces japonaises intensifièrent ainsi l'intensité de leurs attaques contre cette ville, et les raids aériens étaient courants au printemps, en été et en automne. Seul le mauvais temps hivernal empêcha les Japonais d'effectuer des raids lourds toute l'année. Amarré à la lagune de Lungmenhao, Tutuila a mené une vie enchantée jusqu'au 31 juillet 1941, lorsque des bombes japonaises ont atterri à bord, trouant le navire à sa ligne de flottaison et détruisant l'écumoire du navire avec son moteur hors-bord.

À la fin de 1941, alors que la situation en Extrême-Orient s'aggravait, quatre canonnières restaient avec YangPat et une dans la patrouille de Chine méridionale. Admiral Hart's reduction of naval forces in Chinese waters cut this number to two. Luzon—with Rear Admiral William A. Glassford, ComYangPat, aboard—departed from Shanghai for Manila on 28 November 1941 in company with Oahu. Wake remained at Shanghai as station ship Tutuila, beyond hope of escape, remained marooned at Chungking. Mindanao departed Hong Kong at approximately the same time and arrived in the Philippines shortly after hostilities commenced.

World War II, 1941-1942

Shortly after his arrival in Manila, RAdm. Glassford deactivated the Yangtze Patrol on 6 December 1941. Within a few days, Japanese air attacks had devastated Pearl Harbor and hostilities were underway with a rapidity which caught Wake unawares at Shanghai, where she was captured. Pour Tutuila, however, this news only heightened the anxiety.

Her residual complement of two officers and 22 enlisted men was ordered to depart from Chungking without their ship. She was then taken under the jurisdiction of the Naval Attaché attached to the American Embassy, Chungking. She was decommissioned on 18 January 1942, the same day Tutuila ' s crew flew out of the city.

Republic of China Navy, 1942-1949

The attaché delivered the ship to an authorized representative of the Republic of China on 16 February 1942. Then, under terms of lend-lease, the U.S. Navy leased the gunboat to China on 19 March, her name becoming Mei Yuan, which can be translated as "of American origin". Le nom Tutuila was struck from the U.S. Naval Vessel Register on 26 March.

The ship was permanently transferred to the Chinese government on 17 February 1948. She served the Nationalist Navy until near the end of the Civil War which ravaged China after World War II. As Communist forces advanced upon Shanghai, the Nationalists abandoned and scuttled Mei Yuan to prevent her capture. Her subsequent fate is unknown.


Yangtze Patrol, 1928-1937 [ edit ]

Assigned to the Yangtze Patrol (YangPat) and redesignated river gunboat PR-4 on 16 June 1928, Tutuila cruised on shakedown up the Yangtze River from Shanghai to Yichang, where she joined her sister ship Guam in mid-July. Convoying river steamers through the upper reaches of the Yangtze on her first passage through the scenic gorges, she flew the flag of Rear Admiral Yates Stirling, Jr., Commander, Yangtze Patrol (ComYangPat). Tutuila ' s shallow draft enabled her to traverse the treacherous rapids of the gorges with ease, so that the fluctuating water levels did not hinder her year-round access to the upper stretch of the Yangtze. Her duty with YangPat offered excitement and variety: conducting roving armed patrols convoying merchantmen providing armed guards for American flag steamers and "showing the flag" to protect American lives and property in a land where civil strife and warfare had been a way of life for centuries.

Dealing with sniping by bandits or warlord troops in the 1920s and 1930s required both tact and—on occasion—a few well-placed rounds of 3 in (76 mm) or .30 in (7.62 mm) gunfire. One incident which called for a mixture of diplomacy and force came in 1929, when Lt. Cdr. S. D. Truesdell was in command of the gunboat. He called on the Chinese warlord from whose territory some rifle shots had come. During a discussion of the incident, the general explained that his men were merely "country boys, who meant no harm". Truesdell replied that he, too, had some "country boys" among his own crew. He noted that he had found them tinkering with the after 3-inch gun, pointing it at the general's conspicuous white headquarters as they practiced their range-finding. Truesdell's rejoinder bore immediate fruit the sniper fire ceased.

Sino-Japanese War, 1937-1941 [ edit ]

In 1937, the complexion of life for the Yangtze gunboats changed. The undeclared Second Sino-Japanese War began in July and spread to the Yangtze valley in August–September. Japanese river operations effectively bottled up the river for neutral gunboats, and their proximity to war zones produced incidents such as the sinking of Panay by Japanese aircraft on 12 December 1937. On 3 August 1938, Tutuila followed Luzon up the river to Chungking, as the YangPat flagship carried the American Ambassador—Nelson T. Johnson—to that river port.

Tutuila remained at Chungking as station ship with little hope of relief. Further Japanese operations resulted in the capture of Hankow in October 1938, making river travel below the former Chinese capital city subject to harassment and obstruction by the Japanese Navy. Such conditions resulted in the stranding of Tutuila at Chungking, where she remained through 1941.

On 8 May 1940 Tutuila ran aground and was damaged. She remained stranded until refloated on 13 May then repaired and returned to service.

After the fall of Hankow, the Chinese moved their capital up river to Tutuila ' s station, Chungking. Japanese forces thus stepped up the intensity of their attacks on that city, and air raids were common occurrences during the spring, summer, and fall. Only winter bad weather prevented the Japanese from year-round heavy raids. Moored at Lungmenhao Lagoon, Tutuila bore a charmed life until 31 July 1941, when Japanese bombs landed close aboard, holing the ship at her waterline and destroying the ship's motor skimmer with its outboard motor.

By late 1941, as the situation in the Far East worsened, four gunboats remained with YangPat and one in the South China Patrol. Admiral Hart's reduction of naval forces in Chinese waters cut this number to two. Luzon—with Rear Admiral William A. Glassford, ComYangPat, aboard—departed from Shanghai for Manila on 28 November 1941 in company with Oahu. Wake remained at Shanghai as station ship Tutuila, beyond hope of escape, remained marooned at Chungking. Mindanao departed Hong Kong at approximately the same time and arrived in the Philippines shortly after hostilities commenced.

World War II, 1941-1942 [ edit ]

Shortly after his arrival in Manila, RAdm. Glassford deactivated the Yangtze Patrol on 6 December 1941. Within a few days, Japanese air attacks had devastated Pearl Harbor and hostilities were underway with a rapidity which caught Wake unawares at Shanghai, where she was captured. Pour Tutuila, however, this news only heightened the anxiety.

Her residual complement of two officers and 22 enlisted men was ordered to depart from Chungking without their ship. She was then taken under the jurisdiction of the Naval Attaché attached to the American Embassy, Chungking. She was decommissioned on 18 January 1942, the same day Tutuila ' s crew flew out of the city.

Republic of China Navy, 1942-1949 [ edit ]

The attaché delivered the ship to an authorized representative of the Republic of China on 16 February 1942. Then, under terms of lend-lease, the U.S. Navy leased the gunboat to China on 19 March, her name becoming Mei Yuan, which can be translated as "of American origin". Le nom Tutuila was struck from the U.S. Naval Vessel Register on 26 March.

The ship was permanently transferred to the Chinese government on 17 February 1948. She served the Nationalist Navy until near the end of the Civil War which ravaged China after World War II. As Communist forces advanced upon Shanghai, the Nationalists abandoned and scuttled Mei Yuan to prevent her capture. Her subsequent fate is unknown.


Tutuila PG-44 - History

Most of what we know about the contact between the first European party of exploration to land on Tutuila and the Samoans comes from the published journals of the famed French explorer LaP rouse. Though his ill-fated expedition never made it back to France, he sent his journals back to France after a port-of-call in Botany Bay. This is the only record now that we have of the “A’asu massacre” (Dunmore 1994).

Most of what we know about the contact between the first European party of exploration to land on Tutuila and the Samoans comes from the published journals of the famed French explorer LaP rouse. Though his ill-fated expedition never made it back to France, he sent his journals back to France after a port-of-call in Botany Bay. This is the only record now that we have of the “A’asu massacre” (Dunmore 1994).

However, on the morning of December 11th, De Longle and a small landing party returned to fill more water casks. Reportedly, at this time they were greeted by a large host of Samoans – far more than lived at A’asu. De Longle, unable to effectively communicate with them, passed out some trinkets in an attempt to placate a crowd that he sensed was unsettled.

In 1882 the remains of the victims were discovered and a small monument was erected at the site. French warships are reported to have visited occasionally. In 1887 the remains of De Longle were reportedly presented to Captain B nier, commanding the Fabert, and return to France in 1889, where they were interred in the church of St. Louis in Brest. This church was destroyed during the Second World War, and today his remains are located in the chapel of the Ecole Navale near Brest (Dunmore 1994).

Virtually nothing is known of the prehistory of A’asu itself. However, investigations at several other key sites in American Samoa reveal the possibilities for coastal habitation sites like A’asu. The best estimate is that the first inhabitants of American Samoa settled sometime just before 3000 B.P. The earliest site on Tutuila, the main island in the American Samoa group, is ‘Aoa, with a radiocarbon dates of 2,890 140 B.P., and 2,460 110 (Clark 1993b). Both are dates on charcoal with d13C corrections. The oldest sample was collected from above (stratigraphically) the deepest pottery finds. It is clear, then, that no later than 2,750 B.P. (at 2 s) there is a human presence on the island. The ‘Aoa site is by far the oldest on Tutuila. Other well-known sites are found to have a temporal context within the last 1,000 years, including the basalt quarries at Leone (Clark 1993b Leach and Witter 1990 Leach and Witter 1987), and Alega (Clark 1993a, 1993b). Comparatively few sites in American Samoa have been thoroughly dated, thus the paucity of ages from what would amount to the middle prehistoric period in Samoa (1,000-2,000 B.P.) is undoubtedly an artifact of sample size.

One other early site is known, this from the island of Ofu. The site of To’aga (AS-13-1) was found to be as old as 3,820 70 B.P. by Kirch, Hunt, and Tyler (1989). They excavated a series of test units and found a deeply stratified sequence of pottery, though no Lapita-ware (Kirch 1990 Kirch et al. 1989). Radiocarbon ages were obtained from samples of marine shell discovered in the same stratigraphic context as thin-ware ceramics. Taken at face value this site predates the ‘Aoa site on Tutuila by over a millennium. However, as marine shells obtain their carbon from the ocean, and not the atmosphere, radiocarbon dates on them tend to be older -- on the order of 400 years on average (Stuiver and Braziunas 1993). Even so, the site’s early ceramic component could be in excess of 3,000 years old, making it the oldest site in American Samoa. Again, the absence of distinctive Lapita pottery is significant.

Clark (1993a) gave two suggestions to account for this fact: 1) The Malifanua site on Upolu Island, Samoa was not actually occupied by “Lapita people,” but rather, that those living there acquired Lapita style pottery through trade or, 2) the earliest Lapita peoples to colonize Samoa abandoned the distinctive pottery style quickly and uniformly throughout the archipelago, instead adopting an unpainted, undecorated, yet functional variant. The early dates from To’aga strongly suggest the former option, for at that time Lapita populations in Tonga, Fiji, and elsewhere in the Pacific are firmly established. As Clark (1993b) points out, this would imply that a contemporary non-Lapita population inhabited Samoa at that time. If true, this would present new problems in terms of determining their source population, or rather, in explaining why individuals from a source population that used exclusively Lapita ware would emigrate to Samoa and a priori abandon the style. The second suggestion seems more tenable, as stylistic change can occur rapidly. The thin-walled Polynesian plainware is undoubtedly as equally functional as its red-rimmed dentate-stamped counterpart. The symbolic and social significance of such a change would require an explanation that at this time is lacking.

Another possibility is that Lapita sites are rare but remained hidden. With each deep excavation that is attempted without finding Lapita pottery this possibility diminishes. It is indeed surprising that only one site in the entire Samoan archipelago has been found with Lapita wares. The excavation of A’asu will provide yet one more test of the hypothesis that makers (or traders) of Lapita pottery had reached greater Samoa.


Voir la vidéo: American Samoa (Mai 2022).