Podcasts sur l'histoire

Bataille du Golfe du Morbihan / Baie de Quiberon, fin de l'été 56 av.

Bataille du Golfe du Morbihan / Baie de Quiberon, fin de l'été 56 av.


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bataille du Golfe du Morbihan / Baie de Quiberon, fin de l'été 56 av.

La bataille du golfe du Morbihan (juin 56 av.

Pendant la saison de campagne de 57 av. César avait envoyé une petite armée sous P. Crassus dans l'ouest de la France, où il avait accepté la soumission d'un certain nombre de tribus, parmi lesquelles les Vénitiens. A la fin de l'année, Crassus avait été envoyé en quartiers d'hiver sur la côte atlantique. Au cours de l'hiver, il manqua de fournitures et envoya des ambassadeurs dans les États voisins pour rassembler des fournitures. Les Vénitiens s'emparèrent des deux ambassadeurs romains qui leur étaient envoyés et encourageèrent leurs voisins à faire de même. César fut bientôt confronté à une rébellion de la plupart des tribus maritimes du nord-ouest de la Gaule.

Les Vénéties étaient la principale puissance navale de la Gaule. Ils dominaient le commerce avec la Grande-Bretagne et possédaient une flotte de navires solidement construits bien adaptés aux conditions locales. César les décrit comme ayant des quilles moins profondes que les navires romains, ce qui les rendait mieux adaptés aux opérations dans les eaux de marée ; comme étant entièrement construits en chêne, avec des proues et des poupes hautes qui les rendaient plus aptes à résister aux tempêtes de l'Atlantique, et les rendaient également presque invulnérables aux tactiques d'éperonnage méditerranéennes standard.

Lorsque la rébellion éclata, César était en Italie. Il ordonna à Crassus de construire une flotte dans la Loire, puis, lorsque le temps s'améliora, traversa la Gaule pour rejoindre l'armée. Une campagne frustrante a suivi, au cours de laquelle César a capturé un certain nombre de villes vénitiennes, mais n'a pas pu empêcher les habitants d'être évacués par mer, tandis que la nouvelle flotte romaine était fréquemment piégée dans le port par les tempêtes estivales, et lorsqu'elle s'est aventurée, elle a apparemment souffert un certain nombre de revers mineurs.

Selon César, les navires vénitiens étaient supérieurs en tout sauf en vitesse et en habileté de leurs rameurs. Non seulement ils étaient presque impossibles à percuter, mais leurs côtés élevés signifiaient que les armes de missiles romaines avaient peu ou pas d'impact, tandis que leur navigabilité supérieure signifiait qu'elles pouvaient opérer en toute sécurité dans des eaux trop dangereuses pour les Romains, et pouvaient même survivre à un échouage. par la marée.

Après avoir capturé un certain nombre de villes sans effet, César s'est rendu compte qu'il devrait attendre que le temps s'améliore suffisamment pour que toute sa flotte rejoigne l'armée. Finalement, les tempêtes se sont calmées et la flotte romaine, sous Decimus Brutus, a pu remonter la côte vers la Bretagne. Alors que la flotte romaine approchait de leurs bastions restants, les Vénitiens décidèrent de concentrer toute leur force navale et de rechercher une bataille décisive.

César ne dit pas réellement où la bataille a eu lieu, disant seulement que l'ennemi a quitté son port et que la bataille a eu lieu à la vue de l'armée principale. On suppose généralement que la bataille a eu lieu dans ou à proximité de la baie de Quiberon, juste à l'extérieur du golfe du Morbihan.

Après leurs revers plus tôt dans l'année, les Romains avaient mis au point une nouvelle tactique. Chaque navire transportait son contingent normal de marines, probablement pris dans l'une des légions de César, et commandé soit par un tribut des soldats, soit par un centurion. Tout comme lors de la première guerre punique, la seule façon pour les Romains de vaincre la puissance navale supérieure de leur adversaire était d'aborder. Chaque navire romain était armé d'un certain nombre de crochets pointus montés sur de longues perches. Alors que les deux flottes se rapprochaient des distances de combat, ces crochets ont été utilisés pour couper le gréement des navires vénitiens, les rendant vulnérables à l'abordage.

Après qu'un certain nombre de navires vénitiens aient été saisis et embarqués de cette manière, le reste de la flotte a tenté de s'échapper, mais à ce moment crucial, le vent les a manqués. Cela a laissé la flotte vénitienne dispersée et vulnérable le long de la côte. Les Romains ont profité de leur vitesse supérieure à la rame pour chasser et vaincre les navires vénitiens un par un. La bataille a duré environ dix heures du matin jusqu'à la tombée de la nuit, lorsque les navires vénitiens survivants se sont échappés.

Avec leur flotte détruite, les Vénitiens n'eurent d'autre choix que de se rendre. César n'était pas d'humeur miséricordieuse - à son propre compte parce qu'il voulait s'assurer que les droits des ambassadeurs étaient respectés par les autres tribus - mais peut-être à cause de son été frustrant. Les membres du sénat de Venise ont tous été exécutés et le reste de la tribu a été vendu en esclavage.


Histoire navale/maritime 17 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals/maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 2 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1730 – Naissance de Joshua Rowley, amiral anglais (mort en 1790)
Vice-amiral Sir Joshua Rowley, 1er baronnet (1734-1790) était le quatrième fils de l'amiral Sir William Rowley. Sir Joshua était issu d'une ancienne famille anglaise, originaire du Staffordshire (Angleterre) et est né le 1er mai 1734 à Dublin. Rowley a servi avec distinction dans un certain nombre de batailles tout au long de sa carrière et a été très apprécié par ses contemporains. Malheureusement, alors que sa carrière était souvent active, il n'a pas eu l'occasion de commander des engagements importants et a toujours suivi plutôt que dirigé. Ses réalisations ont donc été éclipsées par ses contemporains tels que Keppel, Hawke, Howe et Rodney. Rowley reste cependant l'un des commandants fidèles des murs en bois qui ont gardé la Grande-Bretagne en sécurité pendant si longtemps.

1751 – Lancement du HMS Dauphin, une frégate de sixième rang de 24 canons de la Royal Navy.
HMS Dauphin
était une frégate de sixième rang de 24 canons de la Royal Navy. Lancé en 1751, il sert de navire de prospection à partir de 1764 et effectue deux tours du monde sous les ordres successifs de John Byron et Samuel Wallis. Elle a été le premier navire à faire deux fois le tour du monde. Il est resté en service jusqu'à ce qu'il soit désarmé en septembre 1776, et il a été démantelé au début de 1777.

1781 - Action du 1er mai 1781 - HMS Canada capture la frégate espagnole Santa Léocadie
Les Acte du 1er mai 1781 était un engagement naval mineur à près de 210 milles du port de Brest dans lequel le HMS Canada, un troisième rang de 74 canons de la Royal Navy commandé par le capitaine George Collier a poursuivi, intercepté et capturé la frégate espagnole de 40 canons Santa Léocadie, commandé par Don Francisco de Wenthuisen.

Échelle : 1:48. Plan montrant le plan de carrosserie avec décoration de l'étambot pour le Canada (1765), un avion de troisième rang de 74 canons à deux étages

1795 - HMS Boyne (98), arborant le drapeau du vice-amiral Peyton, Cptn. George Grey, a pris feu à Spithead a brûlé et a explosé.
HMS Boyne
était un navire de ligne de second rang de la Royal Navy de 98 canons lancé le 27 juin 1790 à Woolwich. Elle était le vaisseau amiral du vice-amiral John Jervis en 1794.

1804 – Lancement du HMS Souverain Royal, le yacht royal du roi britannique George III.
HMS Souverain Royal
était le yacht royal du roi britannique George III.

Ce tableau d'un artiste inconnu est une illustration de la visite de George IV à Greenwich. Le yacht royal peut être vu au centre avec un autre voilier à gauche, entouré de plus petits bateaux à rames transportant des passagers. L'image a également été décrite comme une visite de George III, le 30 octobre 1797, et de Guillaume IV, en août 1830. Le rendu stylistique de l'image illustre l'influence durable de la peinture hollandaise du XVIIe siècle sur l'art maritime britannique jusqu'au début du XIXe siècle.

1813 – Lancement du français Piet Hein, une Téméraire-navire de classe 74 canons de ligne de la marine française
Piet Hein, était l'un des navires construits dans les différents chantiers navals capturés par le Premier Empire français en Hollande et en Italie dans un programme d'urgence pour reconstituer les rangs de la marine française. Il a été construit à Rotterdam sous la direction de l'ingénieur Alexandre Notaire-Granville, d'après les plans de Sané et en utilisant du bois provenant du canon de 80 Piet Hein, démonté alors qu'il était encore sur la quille.
Royal Italien a été rendu à la Hollande à la chute de Rotterdam en décembre 1813. Elle a été rebaptisée Amiraal Piet Hein, et finalement démantelé en 1819.

Maquette de Achille, navire jumeau du navire français Piet Hein (1813), exposé au Musée de la Marine à Paris.

1813 – Lancement du HMS Anacréon, qui a eu une carrière extrêmement brève. elle a été commandée au début de 1813 et a été perdue dans l'année

1851 - Lancement de la tondeuse Syrène, le plus ancien de tous les clippers
Syrène était le plus long de tous les clippers, avec une durée de vie de 68 ans et 7 mois. Elle a navigué dans le commerce de San Francisco, en Extrême-Orient, et a transporté des produits baleiniers d'Hawaï et de l'Arctique à New Bedford.

1898 - Bataille de la baie de Manille - L'escadre américaine, commandée par le commodore George Dewey, bat l'escadre espagnole sous le commandement du contre-amiral Montojo dans la baie de Manille, aux Philippines.
Les Bataille de la baie de Manille (philippin : Labanan à Look ng Maynila Espanol: Bataille de Bahia de Manille), également connu sous le nom de Bataille de Cavite, a eu lieu le 1er mai 1898, pendant la guerre hispano-américaine. L'escadron asiatique américain du commodore George Dewey a engagé et détruit l'escadron du Pacifique espagnol sous Contraalmirante (Contre-amiral) Patricio Montojo. La bataille a eu lieu dans la baie de Manille aux Philippines et a été le premier engagement majeur de la guerre hispano-américaine. La bataille a été l'une des batailles navales les plus décisives de l'histoire et a marqué la fin de la période coloniale espagnole dans l'histoire des Philippines.

Impression couleur contemporaine, montrant USS Olympie au premier plan à gauche, menant l'escadron asiatique américain contre la flotte espagnole au large de Cavite. Un portrait en vignette du contre-amiral George Dewey est présenté en bas à gauche.

1911 – Lancement du HMS Conquérant, le troisième de quatre Orioncuirassés de classe dreadnought construits pour la Royal Navy au début des années 1910.
HMS Conquérant
était le troisième des quatre Orion-classer cuirassés dreadnought construits pour la Royal Navy au début des années 1910. Elle a passé la majeure partie de sa carrière affectée à la Home et à la Grande Flotte. En plus de participer à la tentative infructueuse d'intercepter les navires allemands qui avaient bombardé Scarborough, Hartlepool et Whitby à la fin de 1914, la bataille du Jutland en mai 1916 et l'action peu concluante du 19 août, son service pendant la Première Guerre mondiale consistait généralement en des patrouilles de routine. et la formation en mer du Nord.
Après la dissolution de la Grande Flotte au début de 1919, Conquérant a été transféré à la Home Fleet pendant quelques mois avant d'être affecté à la Réserve Fleet. Le navire a été vendu à la ferraille à la fin de 1922 et ensuite démoli.

1915 – Le RMS Lusitanie part de New York pour sa 202e et dernière traversée de l'Atlantique Nord. Six jours plus tard, le navire est torpillé au large des côtes irlandaises et fait 1 198 morts.

Le 17 avril 1915, Lusitanie a quitté Liverpool pour son 201e voyage transatlantique, arrivant à New York le 24 avril. Un groupe d'Allemands-Américains, espérant éviter la controverse si Lusitanie a été attaqué par un sous-marin, a discuté de leurs préoccupations avec un représentant de l'ambassade d'Allemagne. L'ambassade a décidé d'avertir les passagers avant sa prochaine traversée de ne pas naviguer à bord Lusitanie. L'ambassade impériale allemande a placé une annonce d'avertissement dans 50 journaux américains, y compris ceux de New York :
AVIS!
Il est rappelé aux VOYAGEURS ayant l'intention d'embarquer pour la traversée de l'Atlantique qu'un état de guerre existe entre l'Allemagne et ses alliés et la Grande-Bretagne et ses alliés que la zone de guerre comprend les eaux adjacentes aux îles britanniques qui, conformément à une mise en demeure donnée par le Le gouvernement impérial allemand, les navires battant pavillon de la Grande-Bretagne ou l'un de ses alliés sont susceptibles d'être détruits dans ces eaux et les voyageurs naviguant dans la zone de guerre à bord des navires de la Grande-Bretagne ou de ses alliés le font à leurs risques et périls.
AMBASSADE IMPÉRIALE D'ALLEMAGNE
Washington, D.C., 22 avril 1915.

Cet avertissement a été imprimé à côté d'une publicité pour Lusitanievoyage de retour. L'avertissement a provoqué l'agitation dans la presse et a inquiété certains des passagers et de l'équipage du navire. Lusitanie a quitté le Quai 54 à New York, le 1er mai 1915 à 12h20. Quelques heures après le départ du navire, l'édition du samedi soir de Le Washington Times a publié deux articles sur sa première page, tous deux faisant référence à ces avertissements.

Lusitanie arrivée au port

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 2 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1654 - L'action du 2 mai 1654 était une bataille navale qui a eu lieu près de Colombo, à Ceylan, lorsqu'une force de 11 navires néerlandais a vaincu 3 galions portugais, qui se sont échoués et ont été brûlés près de Carmona, au nord de Cabo de Rama.
Acte du 2 mai 1654
était une bataille navale qui a eu lieu près de Colombo, Ceylan, lorsqu'une force de 11 navires néerlandais a vaincu 3 galions portugais, qui se sont échoués et ont été brûlés près de Carmona, au nord de Cabo de Rama. Vers le 4 mai Ver Zijde a été brûlé comme brûlot près de Karwar, et le 6 mai, le galion portugais Nazareth a été brûlé près de Hanovar. Cela a supprimé une proportion importante de navires portugais dans la zone de l'océan Indien.

1707 - Le Acte du 2 mai 1707, aussi connu sous le nom Tête de plage, était une bataille navale de la guerre de Succession d'Espagne au cours de laquelle une escadre française commandée par Claude de Forbin intercepta un grand convoi britannique escorté par trois navires de ligne, commandés par le commodore baron Wylde.
Les Acte du 2 mai 1707, aussi connu sous le nom Tête de plage, était une bataille navale de la guerre de Succession d'Espagne au cours de laquelle une escadre française commandée par Claude de Forbin intercepta un grand convoi britannique escorté par trois navires de ligne, commandés par le commodore baron Wylde. L'action a commencé lorsque trois navires français, le Grifon, Blackoal et Dauphine, HMS agrippé Hampton Court, tuant son capitaine, George Clements, et la prenant. Le 60-gun de Claude Forbin Mars le prochain HMS attaqué Grafton et, lorsqu'il est rejoint par les navires français Blackoal et Fidèle, a tué le capitaine Edward Acton et l'a emmenée aussi. Le convoi est dispersé et la dernière escorte britannique, le HMS Chêne royal, durement touché et avec 12 pieds d'eau dans ses puits, a réussi à s'échapper en courant à terre près de Dungeness, d'où il a été transporté le lendemain dans les Downs.
Les Français ont pris 21 navires marchands, en plus des deux navires de ligne de 70 canons, et les ont tous transportés à Dunkerque.

Échelle : 1:48. Un modèle contemporain à pleine coque du «Royal Oak» (1741), un navire de ligne à deux ponts de 70 canons, construit en planches sur châssis dans le style Navy Board.

1774 – Lancement du HMS Aigle, un navire de troisième rang de 64 canons de la ligne de la Royal Navy, à Rotherhithe.

Échelle : 1:48. Plan montrant le plan du corps, les lignes droites et la demi-largeur longitudinale pour 'Aigle' (1774), plus tard pour 'Vigilant' (1774), et avec des modifications pour 'America' (1777), 'Ruby' (1776) et 'Standard' (1782), tous de 64 canons de troisième rang, à deux étages. Signé par John Williams [Arpenteur de la Marine, 1765-1784]

1787 – Lancement de l'espagnol Salvador del Mundo, un navire de ligne à trois ponts de 112 canons construit à Ferrol pour la marine espagnole en 1787 sur les plans de Romero Landa, l'un des huit très grands navires de la ligne de la Santa Ana classe, également appelée les Meregildos.

Échelle : 1:48. Plan montrant le plan du corps, le contour de l'étambot, les lignes pures avec quelques intérieurs et figure de proue, et la demi-largeur longitudinale de Salvador del Mundo (capturé en 1797), un First Rate espagnol capturé. Le plan illustre le navire tel qu'il a décollé du chantier naval de Plymouth lorsqu'il était un First Rate de 112 canons à trois ponts. Signé par Joseph Tucker [Master Shipwright, Plymouth Dockyard, 1802-1813]

1794 - Début de la campagne de l'Atlantique de mai 1794 - qui se terminera par la Glorieux premier juin
Les Campagne de l'Atlantique de mai 1794 était une série d'opérations menées par la flotte de la Manche de la Royal Navy britannique contre la flotte de l'Atlantique de la marine française, dans le but d'empêcher le passage d'un convoi de céréales français stratégiquement important voyageant des États-Unis vers la France. La campagne impliquait des raids commerciaux par des forces détachées et deux engagements mineurs, aboutissant finalement à l'action complète de la flotte du Glorious First of June 1794, au cours de laquelle les deux flottes ont été gravement mutilées et la Grande-Bretagne et la France ont revendiqué la victoire. Les Français ont perdu sept cuirassés, les Britanniques aucun, mais la bataille a distrait la flotte britannique suffisamment longtemps pour que le convoi français puisse atteindre le port en toute sécurité.

HMS Defence à la bataille du Glorieux 1er juin 1794, Nicolas Pocock

1795 – Lancement du français Cassard, une Téméraire-navire de classe 74 canons de la ligne de la marine française. Elle est rebaptisée Dix-août en 1798, en l'honneur des événements du 10 août 1792, puis Brave en 1803.

1798 – Lancement du HMS Renommée, un 74 canons Amérique-Navire de troisième classe de la ligne de la Royal Navy.

1798 – Lancement du français Ligurienne, un brick sectionnel de 16 canons de la marine française lancé en 1798.

1809 – Lancement du HMS Ajax, un navire de troisième rang de 74 canons de la ligne de la Royal Navy, à Blackwall Yard.

Le HMS Ajax (1809) était garde à Kingstown, aujourd'hui Dún Laoghaire jusqu'en 1864, date à laquelle il a été démantelé. Le Royal St George Yacht Club est au premier plan.

1810 – Lancement du français Friedland, un canon de 80 Bucentaure-classe navire de ligne de la Marine Nationale, conçu par Sané

Napoléon Ier et Marie Louise, avec Jérôme Bonaparte et Catharina de Wurtemberg, assistant au lancement de la Friedland à l'arsenal d'Anvers

1832 – Lancement du HMS Castor, une frégate de cinquième rang de 36 canons de la Royal Navy.

1855 - Lancement du HMS Conquérant, un 101-gun Conquérant-classe navire de premier ordre à propulsion hélicoïdale de la ligne de la Royal Navy.

"La perte du H.M.S. Conquérant 100 armes à feu sur Rum Cay, Bahamas, Antilles" [sic], attribuées à George Pechell Mends

1866 - Bataille de Callao
s'est produit le 2 mai 1866 entre une flotte espagnole sous le commandement de l'amiral Casto Méndez Núñez et les emplacements de batteries fortifiées de la ville portuaire péruvienne de Callao pendant la guerre des îles Chincha.

Les Bataille de Callao (en espagnol, appelé Combat du dos de mai principalement en Amérique du Sud) a eu lieu le 2 mai 1866 entre une flotte espagnole sous le commandement de l'amiral Casto Méndez Núñez et les emplacements de batteries fortifiées de la ville portuaire péruvienne de Callao pendant la guerre des îles Chincha. La flotte espagnole a bombardé le port de Callao (ou El Callao), et s'est finalement retirée sans aucun dommage notable aux structures de la ville, selon les sources péruviennes et américaines ou après avoir fait taire presque tous les canons des défenses côtières, selon les espagnols. comptes et observateurs français. Cela s'est avéré être la bataille finale de la guerre entre les forces espagnoles et péruviennes.

1964 – Guerre du Vietnam : une explosion coule le porte-avions américain USS Carte alors qu'il est amarré à Saigon.
Deux nageurs de combat Viet Cong avaient placé des explosifs sur la coque du navire. Elle est élevée et remise en service moins de sept mois plus tard.

Les Attaque contre l'USNS Carte était une opération Viet Cong (VC) pendant la guerre du Vietnam. Elle s'est déroulée dans le port de Saigon aux premières heures du 2 mai 1964, et montée par des commandos du 65th Special Operations Group (i Biệt động 65).
Carte a été mis en service pour la première fois dans la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en 1946, Carte a été réactivé en 1958 et est entré en service dans le Military Sea Transport Service, transportant du matériel militaire au Sud-Vietnam dans le cadre de l'engagement militaire des États-Unis dans ce pays.
En tant que visiteur régulier du port, Carte est devenu une cible pour les unités de commando VC locales. Peu après minuit le 2 mai 1964, deux commandos Viet Cong sont sortis du tunnel d'égout près de la zone où Carte était ancré et ils ont attaché deux charges d'explosifs à la coque du navire. L'attaque a été un succès et Carte a coulé 48 pieds (15 m), et cinq membres d'équipage civils ont été tués par les explosions. Le navire a été renfloué 17 jours plus tard et a été remorqué aux Philippines pour y être réparé.

1982 – Guerre des Malouines : le sous-marin nucléaire britannique HMS Conquérant coule le croiseur argentin ARA Général Belgrano, tuant 323 personnes.
C'était la première fois qu'un navire de guerre était coulé par un sous-marin à propulsion nucléaire.
ARA
Général Belgrano était un croiseur léger de la marine argentine en service de 1951 à 1982.
Initialement commandé par les États-Unis en tant que USS Phénix, elle a vu l'action dans le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale avant d'être vendue par la marine américaine à l'Argentine. Le navire était le deuxième à avoir été nommé d'après le père fondateur argentin Manuel Belgrano (1770-1820). Le premier navire était un croiseur blindé de 7 069 tonnes achevé en 1896.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 2 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

La bataille de Giglio représentée dans la Chronica Majora de Matthieu Paris (1259)

1704 – Lancement du 54 canons français Auguste, construit à Brest en 1704 que les Britanniques capturèrent en 1705.

Échelle:1:48. Plan montrant le plan du corps, les lignes pures et la demi-largeur longitudinale d'août (capturé en 1705), un French Fourth Rate capturé, converti en un deux-ponts de 60 canons. A noter que le pont inférieur comprend des aménagements pour ramer

1710 - HMS Suffolk (1678 - 70) capturé Gaillard (1693 - 54)
HMS Suffolk
était un navire de troisième rang de 70 canons de la ligne de la Royal Navy, construit par contrat du 20 février 1678 par Sir Henry Johnson à son Blackwall Yard et lancé en mai 1680. Suffolk était commandé par le capitaine Wolfran Cornwall à la bataille de Beachy Head en 1690, et par le capitaine Christopher Billopp à la bataille de Barfleur en 1692.

Peut-être un portrait du « Suffolk », vu du travers de bâbord.

Gaillard 54 canons (conçus et construits par Félix Arnaud, lancés le 13 octobre 1693 à Bayonne) – capturés par les Britanniques en 1710

Pas d'échelle. Un plan montrant le plan du corps, des lignes pures avec des détails de cadrage et une demi-largeur longitudinale pour un canon français de 60 canons Fourth Rate, à deux étages. La forme de la coque, illustrée par le plan de caisse, et l'inclinaison de l'étrave sont autant d'indications que le navire était français. Notez que les dimensions ne correspondent pas clairement à 'Superb' (capturé en 1710) ou à 'August' (capturé en 1708), mais le style et la composition du projet reflètent cette période

1740 – Lancement du HMS Winchelsea, un sixième rang de 20 canons lancé en 1740 et en service pendant la guerre de Succession d'Autriche dans les eaux méditerranéennes, atlantiques et nationales. Elle a été capturée par les Français en 1758, mais a été reprise deux semaines plus tard.

1744 – Lancement du HMS Winchester, un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy, construit à Rotherhithe aux dimensions prescrites par les propositions de 1741 de l'Establishment de 1719,
HMS Winchester
était un navire de quatrième rang de 50 canons de la ligne de la Royal Navy, construit à Rotherhithe aux dimensions prescrites par les propositions de 1741 de l'Establishment de 1719, et lancé le 3 mai 1744.
Winchester a été vendu hors de la marine en 1769.

1777 - Pendant la Révolution américaine, le lougre continental USS Surprendre, dirigé par le capitaine Gustavus Conyngham, capture le paquet de courrier britannique Prince d'Orange et le brick Joseph en mer du Nord.

1780 - Lancement du français Northumberland, un 74 canons Annibal navire de classe de la ligne de la marine française
Elle participe à la bataille de la Chesapeake (5 septembre 1781), un engagement naval crucial de la guerre d'indépendance américaine (capitaine Bon-Chrétien, marquis de Bricqueville), ainsi qu'à la bataille de la Saintessept mois plus tard, sous les ordres du capitaine Saint Cézaire , qui a été tué dans l'action. En 1782, elle capture le sloop de 14 canons HMS Allégeance.
Northumberland a été capturé lors du Glorieux 1er juin 1794, où il était commandé par François-Pierre Étienne. Il a été remis en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Northumberland, et a été démantelé l'année suivante en décembre 1795.

1790 - Lancement du HMS château de Windsor, un navire de second rang de 98 canons de la ligne de la Royal Navy, à Deptford Dockyard.

1812 - HMS Skylark (16), James Boxer, échoué à l'ouest de Boulogne et a été brûlé pour éviter la capture
HMS Alouette
était un brig-sloop de 16 canons de la Royal Navy britannique Mouette classer lancé en février 1806. Il servit principalement dans la Manche, capturant plusieurs navires, dont un corsaire, et prenant part à un engagement notable. Elle s'échoua en mai 1812 et son équipage la brûla pour empêcher les Français de la capturer.

1819 – Lancement du français Thétis, un 44 canons Pallas-classe frégate de la Marine Nationale
Mise en service à Toulon le 8 mars 1822, Thétis rejoint Brest fin 1822. De décembre 1822 à octobre 1823, il croise les Caraïbes avant de faire le tour de la planète, sous les ordres du capitaine Hyacinthe de Bougainville. De 1824 à 1826, il sert dans l'océan Indien avec Espérance, naviguant à nouveau autour du globe.
Thétis participa à l'invasion d'Alger en 1830. De 1832 à 1847, il fut dans divers états de commission, et à partir de 1851, il servit de navire-école aux garçons de cabine. En 1865, elle a été rebaptisée Laninon (pour libérer le nom de la corvette blindée Thétis) et utilisé comme dépôt de charbon.

Modèle de Thétis exposé au Musée de la Marine de Rochefort

1827 – Lancement de la frégate française Iphigénie, une frégate de premier rang de la Marine nationale, à Toulon

1860 - Lancement du français Guerrière, une frégate à voile et à vapeur de la Marine Nationale.
Elle est connue comme le vaisseau amiral de l'amiral Pierre-Gustave Roze lors de la campagne de France contre la Corée en 1866.

Guerrière était une frégate à voile et à vapeur de la marine française. Elle est connue comme le vaisseau amiral de l'amiral Pierre-Gustave Roze lors de la campagne de France contre la Corée en 1866.

Maquette au 1/48ème de la cale sèche n°1 de la rade de Toulon, avec la maquette de Guerrière placé à l'intérieur par ordre de l'amiral Pâris.

1866 - frelon, une tondeuse extrême de 1851 dans le commerce de San Francisco, célèbre pour sa course avec Flying Cloud, a brûlé et a coulé
frelon était une tondeuse extrême 1851 dans le commerce de San Francisco, célèbre pour sa course avec Nuage volant.

1915 – Lancement du HSwMS Suisse, le premier navire de défense côtière suédois de la classe Sverige (Pansarskepp) mis en service au cours de la dernière année de la Première Guerre mondiale et servant jusque dans les années 1950.
HSwMS Suisse
a été le premier suédois Classe Sverige navire de défense côtière (Pansarskepp) commandé au cours de la dernière année de la Première Guerre mondiale et servant dans les années 1950. Son coût était d'environ 12 millions de couronnes en 1912, et la totalité de la somme a été collectée publiquement lors d'une campagne de collecte de fonds à l'échelle nationale qui a rapporté plus de 15 millions (environ 650 MKr, en 2005 Kr). La collecte de fonds a été réalisée en raison de la réticence du gouvernement Karl Staaff à dépenser de l'argent pour un nouveau cuirassé.

1933 – Lancement de Gorch Fock I (ex Tovarishch, ex Gorch Fock), un trois-mâts barque allemand, le premier d'une série construit comme navires-écoles pour la Reichsmarine allemande en 1933
Gorch Fock I (ex Tovarishch, ex Gorch Fock) est un trois-mâts barque allemand, le premier d'une série construit comme navires-écoles pour la Reichsmarine allemande en 1933. Il a été pris comme réparations de guerre par l'Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale et rebaptisé Tovarishch. Le navire a été acquis par des sponsors, après une courte période sous pavillon ukrainien dans les années 1990 et un séjour prolongé dans les ports britanniques en raison du manque de fonds pour les réparations nécessaires, et il a navigué vers son port d'attache d'origine de Stralsund où son nom d'origine de Gorch Fock a été restauré le 29 novembre 2003. C'est un navire-musée et d'importantes réparations ont été effectuées en 2008.

1939 - Lancement du HMS Prince of Wales, un cuirassé de classe King George V de la Royal Navy, construit au chantier naval Cammell Laird à Birkenhead
HMS Prince de Galles
était un Le roi George V-classer cuirassé de la Royal Navy, construit au chantier naval Cammell Laird à Birkenhead, en Angleterre. Elle a participé à plusieurs actions clés de la Seconde Guerre mondiale, notamment la bataille du détroit du Danemark en mai 1941 contre le cuirassé allemand. Bismarck, opérations d'escorte de convois en Méditerranée, et son action finale et son naufrage dans le Pacifique en décembre 1941.
Prince de Galles a eu une longue histoire de bataille, d'abord vu l'action en août 1940 alors qu'il était encore équipé dans sa cale sèche, étant attaqué et endommagé par des avions allemands. Sa brève mais riche carrière s'est terminée le 10 décembre 1941, lorsque Prince de Galles et croiseur de bataille HMS Repousser sont devenus les premiers navires capitaux à être coulés uniquement par la puissance aérienne en haute mer, signe avant-coureur du rôle décroissant que cette classe de navires allait jouer par la suite dans la guerre navale. L'épave repose à l'envers dans 223 pieds (68 m) d'eau, près de Kuantan, dans la mer de Chine méridionale.

1945 – Seconde Guerre mondiale : naufrage des navires-prison Cap Arcona, Thielbek et Allemagne par la Royal Air Force dans la baie de Lübeck, avec une grande perte de vie de 8.500 personnes décédées
Cap Arcona, nommé d'après le cap Arkona sur l'île de Rügen, était un grand paquebot allemand et le navire amiral de la Hamburg Südamerikanische Dampfschifffahrts-Gesellschaft ("ligne Hambourg-Amérique du Sud"). Il a effectué son voyage inaugural le 29 octobre 1927, transportant des passagers et du fret entre l'Allemagne et la côte est de l'Amérique du Sud, et était à son époque le navire le plus grand et le plus rapide de la route.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 3 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1812 Reprise du Brig-sloop HMS Apelle (14) près d'Etaples par HMS Bermudes (10), Alexander Cunningham, HMS Rinaldo (10), Sir W. G. Parker, HMS castillan (18), David Braimer et HMS Phipps (14), Thomas Wells.

Apelle et Somnambule. Il s'agit d'une gravure de Félix Achille Saint-Aulaire (1801-99), graveur T. Ruhierre, dans le livre France Maritime, par Amédée Gréhan, publié en 1844, bien que le tableau lui-même date de 1837

1823 - La bataille du 4 mai se déroule en pleine mer près de Salvador, Bahia,
entre la marine brésilienne, sous le commandement d'un ancien amiral de la marine royale britannique, Thomas Cochrane, et la marine portugaise pendant la guerre d'indépendance du Brésil

Batale du 4 mai de 1823

1869 - Bataille navale de la baie d'Hakodate
Les Bataille navale d'Hakodate (函館湾海戦 Hakodatewan Kaisen) a été combattu du 4 au 10 mai 1869, entre les restes de la marine du shogunat Tokugawa, regroupés dans les forces armées de la république rebelle d'Ezo, et la nouvelle marine impériale japonaise. C'était l'une des dernières étapes de la bataille d'Hakodate pendant la guerre de Boshin et s'est déroulée près de Hakodate dans l'île d'Hokkaidō, au nord du Japon.

La bataille navale de la baie de Hakodate Bay, mai 1869 au premier plan, Kasuga et Kōtetsu de la marine impériale japonaise

1917 - Transylvanie – Le navire est torpillé et coulé dans le golfe de Gênes le 4 mai 1917 par le U-63. Elle transportait des troupes alliées en Egypte 412 personnes ont été tuées.
Les SS Transylvanie était un paquebot de la filiale Cunard Line, et un navire jumeau du SS Toscane. Il est torpillé et coulé le 4 mai 1917 par le sous-marin allemand U-63. Achevé juste avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le Transylvanie a été repris pour le service comme un transport de troupes à la fin. Il était conçu pour accueillir 1 379 passagers mais l'Amirauté fixa sa capacité à 200 officiers et 2 860 hommes, sans compter l'équipage, lors de sa mise en service en mai 1915.

1940 - Redox Grom – Le 4 mai 1940, lors de missions d'appui-feu navales dans la région de Narvik, le destroyer polonais est attaqué par des avions allemands.
Son lance-torpilles chargé au milieu du navire a été touché par une bombe d'un avion allemand et la torpille a explosé, provoquant la rupture de la coque en deux.
Le navire a coulé presque immédiatement, tuant 59 membres d'équipage.
Redox Grom
était le navire de tête de sa classe de destroyers servant dans la marine polonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été nommée d'après le mot polonais pour Thunderbolt, tandis que son navire jumeau ORP Byskawica se traduit par la foudre.

1942 - Seconde Guerre mondiale : La bataille de la mer de Corail commence par une attaque par des avions du porte-avions américain USS Yorktown contre les forces navales japonaises sur l'île de Tulagi dans les îles Salomon. Les forces japonaises avaient envahi Tulagi la veille.
Les Bataille de la mer de Corail, combattu du 4 au 8 mai 1942, était une bataille navale majeure entre la marine impériale japonaise (IJN) et les forces navales et aériennes des États-Unis et de l'Australie, qui s'est déroulée sur le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale. La bataille est historiquement importante en tant que première action dans laquelle des porte-avions se sont affrontés, ainsi que la première dans laquelle les navires adverses ne se sont ni aperçus ni tirés directement les uns sur les autres.
Dans une tentative de renforcer leur position défensive dans le Pacifique Sud, les Japonais ont décidé d'envahir et d'occuper Port Moresby (en Nouvelle-Guinée) et Tulagi (au sud-est des îles Salomon). Le plan pour y parvenir s'appelait Opération MO, et impliquait plusieurs unités majeures de la flotte combinée japonaise. Ceux-ci comprenaient deux porte-avions et un porte-avions léger pour fournir une couverture aérienne aux forces d'invasion. Il était sous le commandement général de l'amiral japonais Shigeyoshi Inoue.
Les États-Unis ont été informés du plan japonais par le renseignement électromagnétique et ont envoyé deux forces opérationnelles aéronavales de la marine américaine et une équipe conjointe australo-américaine. croiseur pour s'opposer à l'offensive. Ceux-ci étaient sous le commandement général de l'amiral américain Frank J. Fletcher.

1945 - USS Morrison – Le 4 mai 1945, lors de la bataille d'Okinawa, le destroyer américain est coulé après avoir été touché par quatre avions kamikazes.
Après le quatrième coup, le destroyer, lourdement endommagé, a commencé à gîter brusquement sur tribord. Deux explosions se sont produites presque simultanément qui ont soulevé son arc dans les airs. Il a ensuite coulé si rapidement que la plupart des hommes sous les ponts ont été tués. 152 hommes ont été tués.

1945 - USS Luce – Le 4 mai 1945, lors de la bataille d'Okinawa, le destroyer américain est coulé par une attaque kamikaze. Elle a abattu un attaquant, mais l'explosion de la bombe qu'il transportait a provoqué une panne de courant. Incapable d'actionner ses canons à temps, il est touché dans la section arrière par le deuxième kamikaze. Son moteur bâbord est tombé en panne, les espaces techniques inondés et le gouvernail bloqué. Il gît lourdement sur tribord et l'ordre d'abandonner le navire est donné. Quelques instants plus tard, elle a coulé dans une violente explosion tuant 126 de ses 312 officiers et hommes.

1945 - Orion – Le 4 mai 1945, alors qu'il transportait des réfugiés à Copenhague, le croiseur auxiliaire allemand Orion a été touché par des bombes d'avions soviétiques au large de Swinemünde et a coulé. Sur les plus de 4 000 personnes à bord, 150 sont décédées.

1953 – Ernest Hemingway remporte le prix Pulitzer pour Le vieil homme et la mer.
Le vieil homme et la mer est un court roman écrit par l'auteur américain Ernest Hemingway en 1951 à Cuba, et publié en 1952. Ce fut la dernière œuvre majeure de fiction d'Hemingway publiée de son vivant. L'une de ses œuvres les plus célèbres, elle raconte l'histoire de Santiago, un pêcheur cubain vieillissant qui se bat avec un marlin géant loin dans le Gulf Stream au large des côtes de Cuba.
En 1953, Le vieil homme et la mer a reçu le prix Pulitzer de la fiction et a été cité par le comité Nobel comme ayant contribué à l'attribution du prix Nobel de littérature à Hemingway en 1954.

Réfugiés du Vlora (arrière-plan) dans le port de Bari (Italie) le 8 août 1991

1982 – Vingt marins sont tués lorsque le destroyer britannique de type 42 HMS Sheffield est touché par un missile Exocet argentin pendant la guerre des Malouines.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 3 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

George III dans le HMS Southampton passant en revue la flotte au large de Plymouth, le 18 août 1789

1794 - L'action du 5 mai 1794 était un engagement naval mineur mené dans l'océan Indien pendant les guerres de la Révolution française.
HMS Orphée (32), Cptn Henry Newcome, capturé français Duguay-Trouin (34) au large de l'Ile de France

Les Acte du 5 mai 1794 était un engagement naval mineur combattu dans l'océan Indien pendant les guerres de la Révolution française. Une escadre britannique bloquait l'île française de l'Isle de France (aujourd'hui Maurice) depuis le début de l'année, et au début du 5 mai, elle découvrit deux navires s'approchant de leur position. Alors que les étranges navires se rapprochaient, ils ont été reconnus comme la frégate française Duguay Trouin, qui avait été capturé à la Compagnie des Indes orientales l'année précédente, et un petit brick. Profitant d'un vent favorable, l'escadre britannique poursuit les nouveaux arrivants qui s'enfuient. La poursuite fut courte, car Duguay Trouin était un pauvre marin avec de nombreux membres d'équipage malades et incapables de se présenter au travail. La frégate britannique HMS Orphéeétait le premier à arriver, et bientôt complètement désactivé la frégate française, ratissant avec succès le navire se vautrer. Après une heure et vingt minutes, le capitaine français se rendit, le capitaine Henry Newcome de Orphée reprendre le navire capturé et ramener son prix au port en Inde.

1806 – Lancement du HMS Shannon, un 38 canons Léda-classe frégate de la Royal Navy.
HMS Shannon
était un 38 canons Léda-classer frégate de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1806 et a servi dans les guerres napoléoniennes et la guerre de 1812. Elle a remporté une victoire navale remarquable le 1er juin 1813, lors de ce dernier conflit, lorsqu'elle a capturé l'USS de la marine américaine. Chesapeake dans une bataille singulièrement sanglante.

Portrait de navire. Peinture à l'huile par A. de Simone, intitulée 'HMS Shannon'.

1813 – Lancement du HMS Wolfe (plus tard HMS Montréal, à l'origine HMS Sir George Prévost), un sloop de guerre de 20 canons, lancé au Kingston Royal Naval Dockyard à Kingston, Haut-Canada
HMS Wolfe
(plus tard HMS Montréal, initialement HMS Sir George Prévost) était un sloop de guerre de 20 canons, lancé au Kingston Royal Naval Dockyard à Kingston, Haut-Canada, le 22 avril 1813. Elle a servi dans l'escadron de la marine britannique dans plusieurs engagements sur le lac Ontario pendant la guerre de 1812. lancement, Wolfe a été fait le navire amiral de l'escadron jusqu'à ce que de plus grands navires soient disponibles. Parallèlement aux engagements navals sur le lac Ontario, Wolfe appuyé des opérations terrestres dans la région de Niagara et à la bataille de Fort Oswego (comme Montréal). Après la guerre, le navire a été mis en réserve et finalement vendu en 1832.

1829 – Lancement du français Le créole, un 24 canons Le créole-classe corvette de la Marine Nationale

Maquette au 1/40ème de Le créole, exposée au Musée national de la Marine à Paris

Un très bonne monographie de LA CREOLE - Corvette - 1823 fait par le célèbre Jean Boudriot est disponible chez ancre :

1840 – Lancement du HMS Méandre, une Seringapatam-classe frégate à voile de la Royal Navy britannique
HMS Méandre
était un Seringapatam-classer frégate à voile de la Royal Navy britannique. Son service comprenait la répression de la piraterie, la guerre de Russie et le soutien à la suppression de l'esclavage avec l'escadron d'Afrique de l'Ouest. Elle a fait naufrage dans un coup de vent en 1870.


1937 – Lancement de MV Wilhelm Gustloff, un navire de croisière allemand converti en navire-hôpital et qui, tout en servant de navire de transport militaire, a été coulé le 30 janvier 1945 par le sous-marin soviétique S-13 dans la mer Baltique alors qu'il évacuait des civils allemands, des responsables allemands, des réfugiés de Prusse, de Lituanie, de Lettonie , la Pologne, l'Estonie et la Croatie et du personnel militaire de Gotenhafen (aujourd'hui Gdynia) alors que l'Armée rouge avançait.
Selon une estimation, 9 400 personnes sont mortes, ce qui en fait le la plus grande perte de vie dans un seul navire qui a coulé dans l'histoire.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 3 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

L'épave du "Gloucester" au large de Yarmouth, le 6 mai 1682

1709 - HMS Portland (54) recapturé Coventry (50)

1757 – Lancement du HMS Dublin, un navire de 74 canons de troisième rang de la ligne de la Royal Navy, à Deptford.

1757 – Lancement du français Souverain, navire de 74 canons de ligne de la Marine Nationale, navire de tête de sa classe

1761 – Lancement du HMS Sirène, une Sirènefrégate de sixième rang de classe D de la Royal Navy.

1780 – Lancement du HMS Flore, une FloreLes frégates de classe - étaient des frégates à voile de 36 canons du cinquième rang produites pour la Royal Navy.
Ils ont été conçus en 1778 par Sir John Williams en réponse à une décision de l'Amirauté d'arrêter les navires de 32 canons et 12 livres (5,4 kg)

Une frégate de classe Flora, HMS Croissant, capture de la frégate française Réunion au large de Cherbourg, le 20 octobre 1793

1781 - HMS Chevreuil, un 44 canons, capturé Protecteur

1801 - Lord Thomas Cochrane à bord du HMS Rapide (14) capture une frégate espagnole xebec El Gamo (32), Cptn. Don Francisco de Torris (tué au combat), au large de la côte près de Barcelone.
Les Acte du 6 mai 1801 était un engagement naval mineur entre la frégate xebec de 32 canons El Gamo de la marine espagnole sous le commandement de Don Francisco de Torres et le plus petit brick de 14 canons HMS Rapide sous le commandement de Thomas, Lord Cochrane. El Gamo a été capturé par la suite. L'escarmouche est remarquable pour la grande disparité entre la taille et la puissance de feu des El Gamo et Rapide – le premier était environ quatre fois plus grand, avait une puissance de feu beaucoup plus grande et un équipage six fois plus grand que Rapide, qui avait un équipage réduit de 54 personnes au moment de l'engagement.

Tableau représentant la capture de la frégate espagnole xebec El Gamo en 1801 au large de Barcelone par le brick de la Royal Navy HMS Rapide commandé par Thomas Cochrane, 10e comte de Dundonald

1814 - La bataille de Fort Oswego est un raid britannique partiellement réussi sur Fort Ontario et le village d'Oswego, New York, le 6 mai 1814 pendant la guerre de 1812.
Escadron britannique sous les ordres de Sir James Lucas Yeo du HMS Prince régent (56), HMS Princesse Charlotte (42) et consorts ont détruit un fort et capturé l'USS Grognard (5) et d'autres navires à Oswego, lac Ontario

"L'attaque du fort Oswego, le 6 mai 1814". Dessin de L. Hewitt, gravure de R. Havell De "http://collections.ic.gc.ca/stlauren/hist/hi_war1812.htm"

1829 – Lancement du HMS Jacinthe, un sloop de 18 canons de la Royal Navy.
Elle a arpenté la côte nord-est de l'Australie sous Francis Price Blackwood au milieu des années 1830

1867 – Lancement du SMS Kronprinz, un navire de guerre blindé allemand unique construit pour la marine prussienne en 1866-1867.
Kronprinz a été posé en 1866 au chantier naval Samuda Brothers à Cubitt Town à Londres.
SMS Kronprinz
était un navire de guerre allemand unique construit pour la marine prussienne en 1866-1867. Kronprinz a été posé en 1866 au chantier naval Samuda Brothers à Cubitt Town à Londres. Elle a été lancée en mai 1867 et mise en service dans la marine prussienne en septembre. Le navire était le quatrième cuirassé commandé par la marine prussienne, après Arminius, Prinz Adalbert, et Friedrich Carl, bien qu'elle soit entrée en service avant Friedrich Carl. Kronprinz a été construite comme une frégate blindée, armée d'une batterie principale de seize canons de 21 cm (8,3 pouces), plusieurs canons plus petits ont été ajoutés plus tard dans sa carrière.
Kronprinz a vu un service limité pendant la guerre franco-prussienne de 1870-1871. Des problèmes de moteur à bord du navire, ainsi que les deux autres frégates blindées de son escadre, ont empêché les opérations contre le blocus français. Seulement deux sorties au cours desquelles Kronprinz participé ont été menées, qui n'ont pas donné lieu à des combats. Le navire a servi dans la marine impériale qui a suivi jusqu'à ce qu'il soit converti en navire-école pour le personnel de la chaufferie en 1901. Le navire a finalement été démoli et mis à la ferraille en 1921.

Illustration de Kronprinz en 1868

1869 - La bataille de la baie de Miyako (宮古湾海戦 Miyakowan Kaisen) est une action navale le 6 mai 1869.
Il faisait partie de la bataille globale d'Hakodate à la fin de la guerre de Boshin, une guerre civile au Japon entre les forces impériales du nouveau gouvernement Meiji et les fidèles samouraïs de l'ancien shogunat Tokugawa.

1902 - vapeur de passagers SS Camorta a été pris dans un cyclone et a coulé dans le delta de l'Irrawaddy avec la perte de tous les 655 passagers et 82 membres d'équipage.
Elle était en route de Madras, en Inde, à Rangoon, en Birmanie, à travers la baie du Bengale.
SS Camorta
était un paquebot à vapeur construit à A. & J. Inglis en 1880 et appartenant à la British India Steam Navigation Company.

1905 – Lancement du quatrième USS Saint Louis (C-20/CA-18), le navire de tête de sa classe de croiseurs protégés de la marine américaine.
Le quatrième USS Saint Louis (C-20/CA-18), était le navire de tête de sa classe de croiseurs protégés dans la marine américaine. Saint Louis a été lancé le 6 mai 1905 par la Neafie & Levy Company, de Philadelphie, en Pennsylvanie. Il a été parrainé par Mlle Gladys Bryant Smith et commandé le 18 août 1906 avec le capitaine Nathaniel R. Usher aux commandes.

1937 – Hindenburg catastrophe
Les Hindenburg catastrophe s'est produit le 6 mai 1937, dans le canton de Manchester, New Jersey, États-Unis. Le dirigeable à passagers allemand LZ 129 Hindenburg a pris feu et a été détruit lors de sa tentative d'accostage avec son mât d'amarrage à la base aéronavale de Lakehurst. À bord se trouvaient 97 personnes (36 passagers et 61 membres d'équipage) il y a eu 36 morts


Hindenburg séquence catastrophe du Pathé bobine, montrant l'arc près du sol.
Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 3 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

Une représentation du XVIIIe siècle d'Henry Every, avec le Fantaisie montré en train d'engager sa proie en arrière-plan

1765 – Lancement du HMS La victoire, un navire de premier ordre de 104 canons de la ligne de la Royal Navy, commandé en 1758, mis en chantier en 1759 et lancé en 1765.
Elle est surtout connue pour son rôle de vaisseau amiral de Lord Nelson à la bataille de Trafalgar le 21 octobre 1805.

Échelle : 1:60. Un modèle du H.M.S Victory (1765) entièrement en bois qui a été peint dans des couleurs réalistes avec des garnitures en métal. Le navire est représenté dans un berceau de lancement sur une cale de halage.

1773 – Lancement du HMS Orphée, un britannique modifié Offre la plus basse-Frégate de cinquième classe, commandée le 25 décembre 1770 comme l'une des cinq frégates de cinquième classe de 32 canons chacune contenue dans le programme de construction de frégates d'urgence inauguré lorsque la probabilité d'une guerre avec l'Espagne s'est manifestée à propos de la propriété des îles Falkland
La conception de Sir Thomas Slade pour le Offre la plus basse a été approuvé, mais a été révisé pour produire une section médiane plus arrondie. La conception modifiée a été approuvée le 3 janvier 1771 par le conseil de l'Amirauté sortant d'Edward Hawke, juste avant son remplacement. Le contrat de construction du Orphée a été attribué à John Barnard à Harwich, la quille étant posée en mai 1771, et la frégate a été lancée le 7 mai 1773, pour un coût de 12 654,16,11 d£. Elle a navigué de Harwich le 24 mai pour Sheerness Dockyard, où elle a été accomplie et équipée aux besoins du Conseil de Marine (pour £835.7d) le 11 juin.

1779 - Le sloop de la marine continentale USS Providence, capture le brick britannique HMS Diligent au large de Sandy Hook et est ensuite acquis pour servir dans la marine continentale.
USS Providence
était un sloop de guerre dans la marine continentale, à l'origine affrété par l'Assemblée générale de Rhode Island comme Katy. Le navire a participé à un certain nombre de campagnes au cours de la première moitié de la guerre d'Indépendance américaine avant d'être détruit par son propre équipage en 1779 pour éviter qu'il ne tombe entre les mains des Britanniques après l'échec de l'expédition Penobscot.

Continental Sloop Providence (1775-1779) Peinture à l'huile de W. Nowland Van Powell.

1794 - L'action du 7 mai 1794 était une action navale mineure menée entre un navire de ligne britannique et une frégate française au début des guerres de la Révolution française. HMS Swiftsure (74), le capitaine Charles Boyles, capturé Atalante (36), Cptn. Charles-Alexandre-Léon Durand-Linois

1798 - Bataille des Îles Saint-Marcouf - HMS Blaireau (4) et HMS phlébotome gunbrig a repoussé 52 bricks de canon à Marcon.
Les Bataille des Îles Saint-Marcouf était un engagement combattu au large des îles Saint-Marcouf près de la péninsule du Cotentin sur la côte normande de la France en mai 1798 pendant les guerres de la Révolution française. En 1795, une garnison britannique a été placée sur les îles, qui servait de base de ravitaillement pour les navires de la Royal Navy croisant au large des côtes du nord de la France. Cherchant à éliminer la présence britannique sur les îles et à tester simultanément l'équipement et les tactiques alors développés en France pour une invasion projetée de la Grande-Bretagne, les Français ont lancé un assaut amphibie de masse sur l'île du sud en utilisant plus de 50 navires de débarquement et des milliers de soldats le 7 Mai 1798. Bien que d'importantes forces de la Royal Navy se trouvaient dans la région, une combinaison de vent et de marée les empêcha d'intervenir et la garnison de 500 hommes de l'île dut résister seule à l'attaque.

Attaque de St Marcou, I. Scatcherd

1803 – Lancement du russe Liogkii (""Лёгкий"), ou Legkiy ou Legkii, était un Russe de 38 canons Speshni-classe frégate
Liogkii (""Лёгкий"), ou Legkiy ou Legkii, était un Russe de 38 canons Speshni-classer frégate lancée en 1803. Elle a servi en Méditerranée pendant la guerre anglo-russe. Les Russes la vendirent à la marine française en 1809, qui la réaménagea et la mit en service en 1811, la rebaptisant Corcyre. Les Britanniques la capturèrent en novembre 1811.

Maquette de la frégate O'Higgins du Museo Naval y Marítimo de la marine chilienne

1864 - Le plus ancien clipper au monde, le Ville d'Adélaïde est lancé par William Pile, Hay and Co. à Sunderland, en Angleterre, pour le transport de passagers et de marchandises entre la Grande-Bretagne et l'Australie.
Ville d'Adélaïde est un clipper, construit à Sunderland, en Angleterre, et lancé le 7 mai 1864. Le navire a été commandé dans la Royal Navy comme HMS Carrick entre 1923 et 1948 et, après démantèlement, était connue sous le nom de Carrick jusqu'en 2001. Lors d'une conférence convoquée par SAR le duc d'Édimbourg en 2001, la décision a été prise de renommer le navire en Ville d'Adélaïde, et le duc l'a officiellement renommée lors d'une cérémonie en 2013.

1875 - SS Schiller – le navire a coulé après avoir heurté les Retarrier Ledges dans les îles Scilly. La plupart de son équipage et de ses passagers ont été perdus, totalisant 335 morts.
SS Schiller
était un paquebot allemand de 3 421 tonnes, l'un des plus gros navires de son époque. Lancé en 1873, il exerçait son métier à travers l'océan Atlantique, transportant des passagers entre New York et Hambourg pour la ligne de navigation transatlantique allemande à vapeur. Il est devenu célèbre le 7 mai 1875, alors qu'il opérait sur sa route normale, lorsqu'il a heurté les Retarrier Ledges dans les îles Scilly, le faisant couler avec la perte de la plupart de son équipage et de ses passagers, totalisant 335 morts.

1885 – Lancement du SMS Arcona, membre du Carola classe de corvettes à vapeur construites pour la marine allemande Kaiserliche (marine impériale) dans les années 1880.
SMS Arcona
était membre du Carola classe de corvettes à vapeur construites pour l'allemand Kaiserliche Marine (Marine impériale) dans les années 1880. Destiné à servir dans l'empire colonial allemand, le navire a été conçu avec une combinaison de vapeur et de voile pour une portée étendue, et était équipé d'une batterie de dix canons de 15 centimètres (5,9 pouces). Arcona a été déposé à la Kaiserliche Werft (Imperial Shipyard) à Dantzig en 1881, il a été lancé en mai 1885 et achevé en décembre 1886.

Arcona à Nagasaki, Japon, v. 1897

1887 – Lancement du français Neptune, un cuirassé à toute épreuve de la marine française

Les Neptune sur la rivière Penfeld, v. 1892, par Edmond Chagot

1902 – Lancement de Preussen (d'habitude Preussen en anglais) (PROY-sin), un coupe-vent allemand à cinq mâts et coque en acier construit en 1902 pour la compagnie maritime F. Laeisz et nommé d'après l'État et le royaume allemands de Prusse.
C'était le seul navire au monde de cette classe avec cinq mâts portant six voiles carrées sur chaque mât.

Jusqu'au lancement en 2000 du Tondeuse Royale, un paquebot de croisière à voile, c'était le seul navire à cinq mâts à gréement complet jamais construit.

1913 – Lancement de l'espagnol Alphonse XIII, un cuirassé espagnol dreadnought, le deuxième membre de la Espagne classer.
Alphonse XIII était un cuirassé espagnol dreadnought, le deuxième membre de la Espagne classer. Elle avait deux navires jumeaux, Espagne et Jaime I. Alphonse XIII a été construit par le chantier naval SECN, il a été posé en février 1910, lancé en mai 1913 et achevé en août 1915. Nommé d'après le roi Alphonse XIII d'Espagne, il a été rebaptisé Espagne en 1931 après l'exil du roi suite à la proclamation de la Deuxième République espagnole. Le nouveau nom était l'homonyme de son navire jumeau précédent, le Espagne qui servit dans la flotte espagnole de 1913 à 1923.

1915 - RMS Lusitanie torpillé et coulé
Le paquebot a été torpillé par l'U-20 le 7 mai 1915. Il a coulé en seulement 18 minutes à 8 milles nautiques (15 km) au large de Old Head of Kinsale, en Irlande, tuant 1 198 des 1 900 personnes à bord.
RMS Lusitanie
était un paquebot britannique et brièvement le plus grand navire à passagers du monde. Le navire a été coulé le 7 mai 1915 par un sous-marin allemand à 18 km au large de la côte sud de l'Irlande. Le naufrage présageait la déclaration de guerre des États-Unis à l'Allemagne (1917).

1934 - La frégate USS Constitution termine sa tournée de 3 ans dans 76 villes portuaires le long des côtes de l'Atlantique, du Golfe et du Pacifique, puis retourne à Boston, dans le Massachusetts. Avant son voyage qui a commencé en juillet 1931, la frégate de 137 ans subit une refonte et une révision. Le Congrès a autorisé le rétablissement de la Constitution en mars 1925.

1942 – Seconde Guerre mondiale : pendant la bataille de la mer de Corail, des porte-avions de la marine américaine attaquent et coulent le porte-avions léger de la marine impériale japonaise. Shōhō
la bataille marque la première fois dans l'histoire navale que deux flottes ennemies se battent sans contact visuel entre des navires en guerre.

Shōhō (en japonais : 祥鳳, "Auspicious Phoenix" ou "Happy Phoenix") était un porte-avions léger de la marine impériale japonaise. Construit à l'origine comme navire de soutien sous-marin Tsurugizaki à la fin des années 1930, il est converti avant la guerre du Pacifique en porte-avions et renommé. Achevé au début de 1942, le navire a soutenu les forces d'invasion dans l'opération MO, l'invasion de Port Moresby, en Nouvelle-Guinée, et a été coulé par un avion porteur américain lors de sa première opération de combat lors de la bataille de la mer de Corail le 7 mai. Shōhō fut le premier porte-avions japonais à être coulé pendant la Seconde Guerre mondiale.

1945 – Seconde Guerre mondiale : le général Alfred Jodl signe des termes de capitulation inconditionnelle à Reims, en France, mettant fin à la participation de l'Allemagne à la guerre. Le document prend effet le lendemain.
Jodl et Keitel rendent toutes les forces armées allemandes sans conditions :

Trente minutes après la chute de la "Festung Breslau" (Forteresse de Breslau), le général Alfred Jodl arrive à Reims et, suivant les instructions de Dönitz, propose de rendre toutes les forces combattant les Alliés occidentaux. C'était exactement la même position de négociation que von Friedeburg avait initialement faite à Montgomery, et comme Montgomery, le commandant suprême des forces alliées, le général Dwight D. Eisenhower, a menacé de rompre toutes les négociations à moins que les Allemands n'acceptent une reddition complète et inconditionnelle à tous les Alliés le tous les fronts. Eisenhower a explicitement dit à Jodl qu'il ordonnerait la fermeture des lignes occidentales aux soldats allemands, les forçant ainsi à se rendre aux Soviétiques. Jodl a envoyé un signal à Dönitz, qui était à Flensburg, l'informant de la déclaration d'Eisenhower. Peu après minuit, Dönitz, acceptant l'inévitable, envoie un signal à Jodl autorisant la reddition complète et totale de toutes les forces allemandes.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 9 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1744 - HMS Northumberland (70), Cptn. Thomas Watson (mortellement blessé), capturé par une escadre française de Teneur (62) et Mars (64).
Les Acte du 8 mai 1744 était un engagement naval mineur de la guerre de Succession d'Autriche au cours duquel deux navires de ligne français, le 60 canons Teneur, et le 64 canons Mars, capturé le navire de ligne britannique HMS Northumberland, après une action désespérée de quatre heures. Northumberlandle capitaine de , Thomas Watson, et son sous-lieutenant figuraient parmi les personnes tuées.

La description de la perte du navire de sa majesté Northumberland pris par vous le 8 mai 1744 français (PAF4581)

1781 - HMS Port-Royal (18) capturé par les Espagnols à Pensacola et HMS Mentor (16), Robert Deans, brûlé pour éviter d'être capturé

Une gravure de 1783 représentant l'explosion du magazine qui a marqué la fin du siège de Penascola

1793 – Lancement du français Tigré, un navire de 74 canons de ligne de la Marine française

Échelle : 1:48. Plan montrant le plan de carrosserie avec le contour de l'étambot, les lignes droites avec détail intérieur et la demi-largeur longitudinale pour 'Tigre' (1795), un troisième taux français capturé, comme décollé au chantier naval de Portsmouth avant d'être installé en tant que 74 canons de troisième rang, à deux étages. Modifications ultérieures envoyées à Portsmouth le 24 août 1797. Signé par Edward Tippet [Master Shipwright, Portsmouth Dockyard, 1793-1799]

1794 - HMS Placienta (6), un hoy terre-neuve monomât de quarante-six pieds, fait naufrage au large de Terre-Neuve

Échelle : 1:48. Un plan montrant le plan du corps, les lignes droites et la demi-largeur longitudinale pour 'Placentia' [Pleanica] (1790) et 'Trépassey' [Trépassé] (1790), les deux monomâts Terre-Neuve de quarante-six pieds

1794 - Français Patriote (74), faisant partie d'un escadron français du contre-amiral Joseph-Marie Nielly, capture le HMS Castor (32), Cptn. Thomas Troubridge, au large du cap Clear. 20 jours plus tard, elle a été reprise par le HMS de Francis Laforey Carysfort

Coloré à la main. Le Castor, un navire britannique capturé par les Français (et battant pavillon français) est montré sur la gauche de la photo, juste avant sa recapture par le navire britannique Carysfort

1804 - HMS Vincejo (16), John Westly Wright, capturé par une flottille française de 6 bricks et 5 lougres au large de l'embouchure du Morbihan

Deuxième vue de HM Sloop El Vincego I W Wright Esqr, Commandant, pris dans la baie de Quiberon par Six Brigs & Onze canonnières des Français, le 8 mai 1804 (PAG9022)

1812 - goélette pilote américaine de Baltimore Flèche a été saisi par le HMS Andromaque en vertu d'ordres en conseil, pour commercer avec les Français.

La technique comprend le grattage. Le médium comprend de l'encre sépia. Rehaussé de blanc. Cette aquarelle anonyme, vraisemblablement d'un incident dans la vaisselle anglo-américaine de 1812-14 est inscrite en bas : 'La goélette américaine s'abattit sur le sloop de guerre Pylades, la confondant, mais en recevant un tir fait voile & échappé au levage un drapeau blanc devant elle 'Attrape-moi qui peut' GH'

1876 ​​– Lancement de Caio Duilio, le navire de tête de la Caio Duilio classe de navires à tourelle blindés construits pour la Regia Marina italienne (Royal Navy).
Caio Duilio était le navire de tête de la Caio Duilio classer de navires à tourelle à toute épreuve construits pour les Italiens Marina de la Régia (Marine royale). Nommé en l'honneur de l'amiral romain Gaius Duilius, le navire a été construit en janvier 1873, lancé en mai 1876 et achevé en janvier 1880. Il était armé d'une batterie principale de quatre canons de 17,7 pouces (450 mm), puis du plus gros canon à flot, et il était capable d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 15 nœuds (28 km/h 17 mph).

Caio Duilio lors de l'aménagement en 1880

1895 – Lancement du HMS Renommée, un cuirassé predreadnought de deuxième classe construit pour la Royal Navy au début des années 1890.
HMS Renommée
était un cuirassé predreadnought de deuxième classe construit pour la Royal Navy au début des années 1890. Destiné à commander des escadrons de croiseurs opérant sur des stations étrangères, le navire a été le vaisseau amiral de la station d'Amérique du Nord et des Antilles et de la flotte méditerranéenne au début de sa carrière. Devenant obsolète à mesure que la vitesse des croiseurs augmentait, Renommée est devenu un yacht royal et a fait retirer tout son armement secondaire pour le rendre plus apte à de telles tâches. Il est devenu un navire-école de chauffeurs en 1909 et a été inscrit pour élimination en 1913. Le navire a été vendu à la ferraille au début de 1914.

1899 – Lancement du russe Gromoboi (en russe : Громобой, signifiant : "Thunderer") était un croiseur blindé construit pour la marine impériale russe à la fin des années 1890.
Gromoboi (en russe : Громобой, signifiant : "Thunderer") était un croiseur blindé construit pour la marine impériale russe à la fin des années 1890. Il a été conçu comme un raider commercial à longue distance et a servi en tant que tel pendant la guerre russo-japonaise de 1904-1905. Lorsque la guerre a éclaté, il était basé à Vladivostok et a effectué plusieurs sorties à la recherche de navires japonais au cours des premiers mois du conflit sans grand succès.

Un modèle magnifique et étonnant de la Gromoboi à l'échelle 1:700 construit par un vieil ami à moi Jim Baumann

1918 - L'action du 8 mai 1918 était un petit engagement naval qui s'est déroulé au large d'Alger, en Afrique du Nord, pendant la Première Guerre mondiale.
Les Action du 8 mai 1918 était un petit engagement naval qui s'est produit au large d'Alger, en Afrique du Nord, pendant la Première Guerre mondiale. Dans l'action, un yacht armé américain et un destroyer britannique ont rencontré le sous-marin allemand UB-70. Initialement, l'engagement était considéré comme peu concluant, mais plus tard, les navires de guerre alliés ont été crédités du naufrage du sous-marin allemand.

1940 - HNLMS Buffel et HNLMS Schorpioën, les deux moniteurs navires à bélier à toute épreuve, capturés par les allemands

1941 – action du 8 mai 1941
croiseur auxiliaire allemand Pingouin,qui a servi de raider commercial pendant la Seconde Guerre mondiale qui a capturé ou coulé 32 navires. Le 8 mai 1941, il est coulé dans une bataille avec le HMS Cornouailles dans l'océan Indien.
Sur 401 membres d'équipage, 341 ont été perdus avec 214 des 238 prisonniers à bord.

1942 - Seconde Guerre mondiale : la bataille de la mer de Corail se termine avec le porte-avions de la marine impériale japonaise attaquant et coulant le porte-avions de la marine américaine USS Lexington.

USS Lexington explose le 8 mai 1942, plusieurs heures après avoir été endommagé par une attaque aérienne d'un porte-avions japonais.

1945 - La capitulation inconditionnelle de l'Allemagne est ratifiée par les Alliés à Berlin. Cet événement est connu sous le nom de V-E Day (Jour de la Victoire en Europe) !
Le Jour de la Victoire en Europe, généralement connu sous le nom de Jour de la Victoire en Europe (Grande-Bretagne) ou Jour de la Victoire en Europe (Amérique du Nord), est célébré le mardi 8 mai 1945 pour marquer l'acceptation formelle par les Alliés de la Seconde Guerre mondiale de la capitulation inconditionnelle de l'Allemagne nazie de ses armes les forces.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 9 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1666 – Lancement du HMS Saint Patrick, un navire de quatrième rang de 50 canons de la Royal Navy anglaise.

1781 – Lancement du HMS Narcisse, une Sphinx-navire de poste de sixième rang de classe 20 canons de la Royal Navy
HMS Narcisse
était un Sphinx-classer Navire de poste de sixième rang de 20 canons de la Royal Navy lancé en 1781. Plus particulièrement en 1782, alors qu'il était sous le commandement du capitaine Edward Edwards, une mutinerie s'est produite à bord du navire qui a entraîné la pendaison de six hommes et la flagellation sur 14 supplémentaires. Le capitaine Edwards a ensuite commandé le HMS Pandore, qui a été chargé de porter le Prime les mutins retournent en Angleterre.

1795 - HMS Mélampe (36), Sir Richard Strachan, HMS diamant (38) Cptn. Sir W. Sidney Smith et une autre frégate quittèrent le mouillage dans la baie de Gourville, Jersey et prirent un convoi de 11 navires marchands français et de 2 canonnières, l'Eclair et le Crache-Feu.

Détail de la peinture de l'artiste de Bristol Chris Woodhouse de la frégate de Bristol HMS de 36 canons Mélampe, commandé et acheté en 1990 par le Bristol City Museum

1795 - Lancement du HMS Coromandel, un quatrième rang de 56 canons de la Royal Navy, anciennement l'East Indiaman Winterton.
HMS Coromandel
était un quatrième rang de 56 canons de la Royal Navy, auparavant l'East Indiaman Winterton. Il a été acheté sur les stocks en 1795, utilisé comme transport de troupes à partir de 1796, a été converti en navire de convalescence en 1807 pour la Jamaïque et y a été vendu en 1813. Il est retourné en Grande-Bretagne vers 1847 et a fait naufrage à Yarmouth en 1856.

Un art original : dessin d'Edward William Cooke de 'Coromandel' elle à Yarmouth, où elle a fait naufrage en 1856. Le dessin, qui représente un gros plan de sa poupe, fait partie d'une série de cinq dessins du navire en date du 22 octobre, 1856. Voir aussi PAE6154, PAE6156, PAE6158 et PAE6159

1835 – Lancement du bateau à vapeur Castor, le premier navire à vapeur à opérer dans le Pacifique Nord-Ouest de l'Amérique du Nord.
Castor a été le premier navire à vapeur à opérer dans le Pacifique Nord-Ouest de l'Amérique du Nord. Elle a rendu des régions éloignées de la côte ouest du Canada accessibles au commerce maritime des fourrures et a été affrété par la Royal Navy pour arpenter le littoral de la Colombie-Britannique. Il a servi au large de la côte de 1836 à 1888, date à laquelle il a fait naufrage.

864 - La bataille d'Helgoland (ou Helgoland) a eu lieu le 9 mai 1864, pendant la deuxième guerre du Schleswig, entre un escadron danois dirigé par le commodore Edouard Suenson et un escadron conjoint austro-prussien commandé par le commodore autrichien Wilhelm von Tegetthoff.
L'action a eu lieu à la suite du blocus danois des ports allemands en mer du Nord, les Autrichiens avaient envoyé deux frégates à vapeur, SMS Schwarzenberg et Radetzky, pour renforcer la petite marine prussienne pour aider à briser le blocus. Après son arrivée en mer du Nord, Tegetthoff a rejoint un aviso prussien et une paire de canonnières. Pour s'opposer à lui, Suenson disposait des frégates à vapeur Niels Juel et Jylland et la corvette Hejmdal.

Jylland, conservé comme navire-musée

1887 -Lancement du HMS Sans Pareil, une Victoria-cuirassé de classe de la Royal Navy britannique de l'époque victorienne, son seul navire jumeau étant le HMS Victoria.

1895 – Lancement du SMS Monarque, le navire de tête de la Monarque-navire de défense côtière de classe construit pour la marine austro-hongroise dans les années 1890
SMS Monarque
("His Majesty's Ship Monarch") était le navire de tête de la Monarque-classer navire de défense côtière construit pour la marine austro-hongroise dans les années 1890. Après leur mise en service, Monarque et les deux autres MonarqueLes navires de classe - ont effectué plusieurs croisières d'entraînement en mer Méditerranée au début des années 1900. Monarque et ses sœurs ont formé la 1ère division des navires capitaux de la marine austro-hongroise jusqu'à ce qu'elles soient remplacées par la nouvellement commissionnée Habsbourg-classe cuirassés pré-dreadnought au tournant du siècle. En 1906, les trois Monarques ont été mis en réserve et remis en service uniquement lors des exercices d'entraînement d'été annuels. Après le début de la Première Guerre mondiale, Budapest a été réaffectée et affectée à la 5e division avec ses sœurs.

Austro-hongrois Monarque-classe cuirassé cuirassé SMS Budapest (1896). Maquette à l'échelle 1:50 au Heeresgeschichtliches Museum Wien.

1902 – Lancement du croiseur français Amiral Aube, une Gloirecroiseur cuirassé de classe construit pour la marine française au début des années 1900
Les croiseur français Amiral Aube était un Gloire-classer croiseur cuirassé construit pour la marine française au début des années 1900. Il a servi dans la Manche et la Méditerranée pendant la Première Guerre mondiale. Au début de 1918, le navire a été envoyé à Mourmansk pour soutenir les forces alliées lors de leur intervention dans la guerre civile russe. Amiral Aube a été mis en réserve en 1919 et vendu à la ferraille en 1922

1918 - Le deuxième raid d'Ostende (officiellement connu sous le nom Opération VS)
était la dernière des deux tentatives infructueuses faites au printemps 1918 par la Royal Navy du Royaume-Uni pour bloquer les canaux menant au port belge d'Ostende dans le cadre de son conflit avec l'Empire allemand pendant la Première Guerre mondiale.

En raison des avantages stratégiques importants conférés par les ports belges, la marine impériale allemande avait utilisé Ostende comme base pour ses activités sous-marines pendant la bataille de l'Atlantique depuis 1915.
Un blocus réussi de ces bases obligerait les sous-marins allemands à opérer à partir de ports plus éloignés, tels que Wilhelmshaven, sur la côte allemande. Cela les exposerait plus longtemps aux contre-mesures alliées et réduirait le temps qu'ils pourraient passer à faire des raids. Les ports d'Ostende et de Zeebrugge (partiellement bloqués lors du Zeebrugge Raid trois semaines auparavant) offraient un accès maritime via des canaux au grand port intérieur de Bruges. Bruges servait de base pour les petits navires de guerre et les sous-marins. Comme il était à 6 mi (5,2 nmi 9,7 km) à l'intérieur des terres, il était à l'abri de la plupart des tirs d'artillerie navale et des raids côtiers, offrant un port sûr pour l'entraînement et la réparation.
Le premier raid d'Ostende du 23 avril 1918 fut en grande partie un échec, les blockships s'échouant trop loin des canaux pour les obstruer. La deuxième tentative a également échoué, en raison de la forte résistance allemande et des difficultés de navigation britanniques par mauvais temps. En prévision d'un raid, les Allemands avaient retiré les bouées de navigation et sans elles, les Britanniques avaient du mal à trouver le chenal étroit menant au port par mauvais temps. Lorsqu'ils découvrirent l'entrée, la résistance allemande s'avéra trop forte pour que l'opération puisse être menée à bien comme prévu initialement : le croiseur obsolète HMS Vindicatif a coulé, mais n'a bloqué que partiellement le chenal.
Malgré son échec, le raid est présenté en Grande-Bretagne comme un pari courageux et audacieux qui frôle le succès. Trois Croix de Victoria et de nombreuses autres médailles de bravoure ont été décernées aux marins qui ont participé à l'opération. Les forces britanniques ont subi des pertes modérées dans le raid, par rapport aux pertes allemandes minimes.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 9 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1758 – Lancement du français Fantastique, un navire de ligne de 64 canons de la Marine Nationale.
Les Fantastique était un navire de ligne de 64 canons de la marine française. Elle est célèbre pour avoir été commandée par le commandant français Pierre-André de Suffrending pendant la guerre d'indépendance américaine.

1762 – Lancement du HMS Alouette, un 32 canons Richmond-classe frégate frégate de cinquième rang de la Royal Navy.
HMS Alouette était un 32 canons Richmond-classer frégate frégate de cinquième rang de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1762 et détruite dans la baie de Narragansett en 1778, pendant la guerre d'Indépendance américaine.

1777 – Lancement de l'USS Ranger, un sloop de guerre dans la marine continentale en service actif en 1777-1780, le premier à porter son nom
USS Ranger
était un sloop de guerre dans la marine continentale en service actif en 1777-1780, le premier à porter son nom.Construit à Portsmouth, New Hampshire, il est célèbre pour la campagne de guérilla à un seul navire menée par sa légende, le capitaine John Paul Jones, contre les Britanniques pendant la Révolution américaine. En six mois passés principalement dans les eaux britanniques, il captura cinq prises, organisa une seule attaque ratée sur le continent anglais à Whitehaven et envoya la Royal Navy chercher à l'abattre dans la mer d'Irlande. .

1780 - Lancement du HMS Ontario, un navire de guerre britannique qui a coulé dans une tempête dans le lac Ontario le 31 octobre 1780, pendant la guerre d'Indépendance américaine.
HMS Ontario
était un navire de guerre britannique qui a coulé dans une tempête dans le lac Ontario le 31 octobre 1780, pendant la guerre d'Indépendance américaine. C'était un snow de 22 canons et, à 80 pieds (24 m) de long, le plus grand navire de guerre britannique sur les Grands Lacs à l'époque. L'épave a été découverte en 2008 par Jim Kennard et Dan Scoville. Ontario a été trouvé en grande partie intact et très bien conservé dans l'eau froide. Scoville et Kennard affirment que "le sloop de guerre de 80 pieds est la plus ancienne épave et le seul navire de guerre britannique entièrement intact jamais trouvé dans les Grands Lacs."

MarisStella - Nouveau Kit - Hms Ontario 1780 1:48

1800 – Lancement du HMS Spencer, un navire de 74 canons de troisième rang de la ligne de la Royal Navy, à Bucklers Hard.
HMS Spencer
était un navire de 74 canons de troisième rang de la ligne de la Royal Navy, lancé le 10 mai 1800 à Bucklers Hard. Son concepteur était le charpentier naval émigré français Jean-Louis Barrallier. Elle a servi dans deux batailles majeures, la baie d'Algésiras et Saint-Domingue, et dans un certain nombre d'autres campagnes. Elle a été démantelée en 1822.

Échelle : 1:48. Plan montrant les arrangements de lancement à Bucker's Hard, Beaulie, pour Spencer (1800), un 74 canons à deux étages. Le verso a les mesures du Spenser comparant le contrat aux dimensions « tel que construit »

1801 – Lancement du français Héros, navire de ligne français de 74 canons construit à Rochefort de 1795 à 1801 par l'ingénieur Roland

1807 - Bataille des Dardanelles
La marine Bataille des Dardanelles a eu lieu les 10 et 11 mai 1807 pendant la guerre russo-turque (1806–12, faisant partie des guerres napoléoniennes). Il a été combattu entre les marines russe et ottomane près du détroit des Dardanelles.

1808 – Lancement du français Ville de Varsovie, une Bucentaure-navire de la classe 80 canons de la Marine Nationale, conçu par Chaumont d'après les plans originaux de Sané.

1808 - Début de l'engagement de 5 jours entre HMS sorcier (16), Abel Ferris, et Réquin (16) de Toulon à Goulette près de Tunis.
Le 10 mai, le Sorcier, 16 ans, Commandant Abel Ferris, aperçoit et pourchasse, au sud de Toulon, le Requin, 16 ans, Commandant CE Berar, et, après une longue poursuite, l'engage au corps à corps le 11 au matin. . Le Requin tira haut et infligea des blessures suffisamment graves pour pouvoir s'éloigner de son adversaire. L'équipage britannique réarma son navire et, le 12 au matin, se trouva assez près du Requin pour ouvrir un feu à longue portée. Les tirs tuèrent la brise, et le Requin prit de nouveau de l'avance, mais le Sorcier resta collé à son ennemi les 12 et 13, tantôt gagnant tantôt perdant du terrain, et échangeant des coups chaque fois qu'il était assez près pour que les canons le portent. Le 14, cependant, le Requin entra dans le port neutre de Goletta à Tunis, et la poursuite cessa, après avoir duré 88 heures sur 369 milles de mer. Le Requin est finalement repris le 28 juillet, au nord de la Corse, sur le chemin du retour de Tunis à Toulon, par le Volage, 22 ans, capitaine Philip Lewis J - Rosenhagen, après une longue poursuite. La perte totale du Sorcier était de 1 tué et 5 blessés pour le Requin est inconnue.
HMS sorcier (1805) était un brick-sloop lancé en 1805 et vendu en octobre 1816.

1862 – Lancement de l'USS Nouveaux Ironsides, un cuirassé bordé à coque en bois construit pour la marine américaine pendant la guerre de Sécession.
USS Nouveaux Ironsides
était un cuirassé bordé à coque en bois construit pour la marine des États-Unis pendant la guerre de Sécession. Le navire a passé la majeure partie de sa carrière à bloquer les ports confédérés de Charleston, Caroline du Sud et Wilmington, Caroline du Nord, en 1863-1865. Nouveaux Ironsides bombardé les fortifications défendant Charleston en 1863 lors des première et deuxième batailles du port de Charleston. À la fin de 1864 et au début de 1865, elle bombarda les défenses de Wilmington lors des première et deuxième batailles de Fort Fisher.
Bien qu'elle ait été frappée à plusieurs reprises par des obus confédérés, les coups de feu n'ont jamais endommagé de manière significative le navire ni blessé l'équipage.[2] Sa seule victime au combat s'est produite lorsqu'elle a été touchée par une torpille à espar transportée par le CSS David. Huit membres d'équipage ont reçu la Médaille d'honneur pour leurs actions lors de la deuxième bataille de Fort Fisher en 1865. Le navire a été détruit par un incendie en 1865 après avoir été placé en réserve.

Nouveaux Ironsides alors qu'elle apparaissait en service de blocus.

1887 – Lancement du HMS Buse, une Nymphe-classe composite vis sloop

1900 – Lancement du russe Pobeda (Russe : Победа, lit. 'Victoire'), le dernier des trois Peresvet-cuirassés de classe pré-dreadnought construits pour la marine impériale russe à la fin du XIXe siècle.
Pobeda (Russe : Победа, lit. 'Victoire') était le dernier des trois Peresvet-classer cuirassés pré-dreadnought construits pour la marine impériale russe à la fin du XIXe siècle. Le navire a été affecté à l'escadron du Pacifique une fois terminé et basé à Port Arthur à partir de 1903. Pendant la guerre russo-japonaise de 1904-1905, il a participé aux batailles de Port Arthur et de la mer Jaune. Ayant échappé à de graves dommages dans ces combats, Pobeda a été coulé par des tirs pendant le siège de Port Arthur, puis récupéré par les Japonais et mis en service sous le nom Suwo (周防).
Réarmé et rebouilli par les Japonais, Suwo a été reclassé par la Marine impériale japonaise (IJN) en tant que navire de défense côtière en 1908 et a servi de navire-école pendant plusieurs années. Il était le navire amiral de l'escadre japonaise qui a participé à la bataille de Tsingtao au début de la Première Guerre mondiale et a continué dans ce rôle jusqu'à ce qu'il devienne un navire-école d'artillerie en 1917. Le navire a été désarmé en 1922 pour se conformer aux termes du Washington Traité naval et probablement abandonné à cette époque.

1915 - L'action du 10 mai 1915 était une rencontre navale entre l'escadron russe pré-dreadnought et le croiseur de bataille ottoman Yavuz Sultan Selim dans la mer Noire
Les Acte du 10 mai 1915 était une rencontre navale entre l'escadron russe pré-dreadnought et le croiseur de bataille ottoman Yavuz Sultan Selimdans la mer Noire. Après un bref échange de coups de feu, les Ottomans se retirent.

Goeben vapeur à pleine vitesse

1916 – Navigation dans le canot de sauvetage James Caird, Ernest Shackleton arrive en Géorgie du Sud après un voyage de 800 milles marins depuis l'île Éléphant.
Les voyage de la James Caird était un voyage en petit bateau de l'île Elephant dans les îles Shetland du Sud à la Géorgie du Sud dans l'océan Austral, sur une distance de 1 300 kilomètres (800 mi). Entrepris par Sir Ernest Shackleton et cinq compagnons, il visait à obtenir le sauvetage du corps principal de l'expédition impériale transantarctique de 1914-1917, qui s'est échoué sur l'île de l'Éléphant après la perte de son navire. Endurance. Les historiens polaires considèrent le voyage comme l'un des plus grands voyages en petit bateau jamais réalisés.
En octobre 1915, la banquise de la mer de Weddell avait coulé Endurance, laissant Shackleton et ses compagnons à la dérive sur une surface de glace précaire. Pendant toute la durée de leur survie, le groupe a dérivé vers le nord jusqu'en avril 1916, lorsque la banquise sur laquelle ils avaient campé s'est brisée. Ils se sont ensuite rendus dans les canots de sauvetage du navire jusqu'à l'île de l'Éléphant, où Shackleton a décidé que le moyen le plus efficace d'obtenir des secours serait de faire naviguer l'un des canots de sauvetage vers la Géorgie du Sud.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 10 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1560 - La bataille de Djerba (turc : Cerbe) a lieu en mai 1560 près de l'île de Djerba, en Tunisie.
Les Bataille de Djerba (Turc: Cerbe) a eu lieu en mai 1560 près de l'île de Djerba, en Tunisie. Les Ottomans sous le commandement de Piyale Pacha ont submergé une grande flotte conjointe de l'Alliance chrétienne, composée principalement de forces espagnoles, papales, génoises, maltaises et napolitaines. Les alliés ont perdu 27 galères et quelques navires plus petits ainsi que l'île fortifiée de Djerba. Cette victoire marqua peut-être le point culminant de la puissance ottomane en Méditerranée.

1678 - plusieurs navires français perdus aux Antilles
London Gazette 1er août 1678 - Paris 6 août - De Rochelle comme de Brest, nous avons le récit du malheur arrivé à l'escadre du comte d'Estrée aux Antilles, de ?? des hommes de guerre, et 5 autres navires ont été perdus près de certaines îles, appelées les îles des Oiseaux à environ 10 lieues de Curassow, ayant par la violence du courant étant poussés sur les rochers qui s'y trouvent, ce qui est attribué à l'ignorance des Pilotes .

1689 - La bataille de la baie de Bantry est un engagement naval qui s'est déroulé le 11 mai 1689, une semaine avant la déclaration de la guerre de Neuf Ans.
Les Bataille de la baie de Bantry était un engagement naval combattu le 11 mai 1689, une semaine avant la déclaration de la guerre de Neuf Ans. La flotte anglaise était commandée par l'amiral Arthur Herbert, créé comte de Torrington après la bataille de la flotte française par François Louis de Rousselet, marquis de Châteaurenault. En dehors des opérations côtières à La Rochelle en 1627-1628, la bataille de la baie de Bantry était la première fois que les marines anglaise et française se rencontraient dans une action de flotte depuis 1545.

Bataille de la baie de Bantry par Adriaen van Diest.

1762 – Lancement du HMS Boston, un 32 canons Richmond-classe de frégate de cinquième rang de la Royal Navy
HMS Boston
était un 32 canons Richmond-classer frégate de cinquième rang de la Royal Navy. Elle a été lancée en 1762. Elle a servi pendant la guerre d'Indépendance américaine et la guerre d'Indépendance française, et a été démantelée en 1811.
Le 16 avril 1797, Boston était à 18 lieues au NNE du cap Finisterre lorsqu'après une poursuite de six heures, elle captura le corsaire français Enfant de la Patrie, de 16 canons et 130 hommes. Enfant de la Patrie était à huit jours de Bordeaux mais n'avait rien pris. Le capitaine du corsaire était ivre et a donc décidé de résister, tirant avec ses fusils, ses armes légères et faisant entrer son navire dans Boston. Sa témérité a entraîné la mort de cinq membres de son équipage, dix blessés et lui-même la noyade.

1765 – Lancement du français Flamand, un 56-gun Bordelois-classe navire de ligne de la Marine Nationale.
Les Flamand était un 56 canons Bordelois-classer navire de ligne de la marine française. Elle a été financée par une donation don des vaisseaux des États de Flandre, et construite par l'ingénieur Léon Guignace sur un plan d'Antoine Groignard.
Elle a participé à la campagne de Suffren pendant la guerre d'Indépendance américaine.

1820 – Lancement du HMS Beagle, une Cherokee-brig-sloop de classe 10 canons de la Royal Navy, l'un des plus de 100 navires de cette classe.
HMS Beagle
était un Cherokee-brig-sloop de classe 10 canons de la Royal Navy, l'un des plus de 100 navires de cette classe. Le navire, construit au coût de 7 803 £ (613 000 £ dans la monnaie d'aujourd'hui), a été lancé le 11 mai 1820 depuis le chantier naval de Woolwich sur la Tamise. En juillet de la même année, il participa à une revue de la flotte célébrant le couronnement du roi George IV du Royaume-Uni et, à cette occasion, aurait été le premier navire à naviguer complètement sous l'ancien pont de Londres. Il n'y avait pas de besoin immédiat de Beagle alors il "pose en ordinaire", amarré à flot mais sans mâts ni gréement. Elle a ensuite été adaptée en barque d'enquête et a participé à trois expéditions d'enquête.

1854 - HMS tigre était une frégate à vapeur de la Royal Navy britannique lancée en 1849, qui a été perdue en 1854 après avoir échoué près d'Odessa pendant la guerre de Crimée.

1898 - La deuxième bataille de Cárdenas était un engagement naval secondaire de la guerre hispano-américaine qui s'est déroulée le 11 mai 1898 dans le port de Cárdenas, à Cuba, entre une escadre américaine de 5 navires commandés par le capitaine Chapman C. Todd et 3 petits navires espagnols sous Mariano Mateu.
La bataille a entraîné un revers américain inhabituellement coûteux qui a dissuadé la marine américaine d'entreprendre de nouvelles attaques contre le port.

USRC Hudson, dirigé par Frank Hamilton Newcomb, se déplace pour aider un USS handicapé Winslow lors de la seconde bataille de Cárdenas.

1900 – Lancement de Aurore (russe : Авро́ра, tr. Avrora, IPA : [ɐˈvrorə]) est un croiseur russe protégé de 1900, actuellement conservé comme navire-musée à Saint-Pétersbourg.
Aurore (russe : Авро́ра, tr. Avrora, IPA : [ɐˈvrorə]) est un croiseur russe protégé de 1900, actuellement conservé comme navire-musée à Saint-Pétersbourg. Aurore était l'un des trois Paladacroiseurs de classe -, construits à Saint-Pétersbourg pour le service dans le Pacifique. Les trois navires de cette classe ont servi pendant la guerre russo-japonaise. Aurore a survécu à la bataille de Tsushima et a été interné sous protection américaine aux Philippines, et est finalement retourné dans la flotte de la Baltique.

1918 - SS Sainte Anne – Ce transport de troupes, voyageant de Marseille via Bizerte à Salonique, avec à son bord 2 025 soldats est torpillé le 11 mai 1918 par le sous-marin allemand SM UC-54. Il y a eu 605 victimes.
SS Sant′ Anna
était un paquebot transatlantique converti en navire de transport de troupes en 1915, torpillé et coulé en Méditerranée le 11 mai 1918 avec 605 victimes.

1918 - SS Vérone – Le 11 mai 1918, le navire de transport de troupes était au large de Capo Peloro en Sicile et se dirigeait vers la Libye, lorsque l'UC-52 l'a torpillé et coulé. Elle a coulé rapidement, tuant 880 des 3 000 soldats à bord.
SS Vérone
était un paquebot italien, construit en 1908 par Workman, Clark and Company à Belfast, et exploité par la Navigazione Generale Italiana, de Gênes. SS Ancône était son navire jumeau.

1960 - Lancement du SS La France, un paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT, ou French Line), construit par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, France, et mis en service en février 1962.
SS La France
était un paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT, ou French Line), construit par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, France, et mis en service en février 1962. Au moment de sa construction en 1960, le 316 m (1037 ft) navire était le plus long navire à passagers jamais construit, un record qui est resté incontesté jusqu'à la construction du RMS de 345 m (1132 ft) Reine Marie 2 en 2004.

1972 - VUT Royston Grange – Le cargo britannique a été détruit par un incendie après une collision avec le pétrolier Tien Chee dans le Rio de la Plata le 11 mai 1972. Il n'y avait aucun survivant des 72 à bord.
Les VUT Royston Grange était un cargo britannique qui a été détruit par un incendie après une collision dans le Rio de la Plata le 11 mai 1972. Il avait été construit en 1959 et appartenait à la Houlder Line.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 11 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

Dans ce qui suit, vous pouvez trouver certains des venets dans une prévisualisation - pour plus de détails et d'événements, veuillez utiliser le lien

1649 - La bataille navale de Focchies a lieu le 12 mai 1649, pendant la guerre de Crète, au large de Focchies près de Smyrne dans l'ouest de la Turquie.
Une flotte vénitienne de 19 navires, sous Giacomo Riva, a vaincu une flotte ottomane de 11 navires, 10 galères (mahons) et 72 galères.

1704 – Lancement du HMS Marie, un navire de quatrième rang de 60 canons de la Royal Navy, construit à Chatham Dockyard

1796 - L'action du 12 mai 1796 était un engagement naval mineur pendant les guerres de la Révolution française entre un escadron de frégates de la Royal Navy britannique et une frégate et quatre navires plus petits de la marine batave
HMS Phoenix (36), Cptn. Lawrence Halstead, capturé Argo (36) dans la mer du Nord

Les Acte du 12 mai 1796 était un engagement naval mineur pendant les guerres de la Révolution française entre un escadron de frégates de la Royal Navy britannique et une frégate et quatre petits navires de la marine batave. L'escadre britannique avait été détachée la veille de la flotte britannique de la mer du Nord commandée par l'amiral Adam Duncan, qui croisait au large du mouillage de la flotte batave au Texel, tandis que l'escadre batave revenait aux Pays-Bas depuis la côte norvégienne où elle avait été à l'abri depuis la défaite subie à l'Action du 22 août 1795 l'année précédente. Alors que l'escadron batave approchait de la côte batave, l'escadron britannique du capitaine Lawrence Halstead attaqua.
Dans sa frégate HMS Phénix, Halstead a pu couper la frégate batave Argo du rivage et l'amener au combat, le forçant à se rendre en seulement 20 minutes alors que d'autres navires britanniques se rapprochaient du combat. Le reste de l'escadre batave s'était dispersé vers l'est, loin des frégates et de la flotte de Duncan, poursuivi par la frégate HMS Pégase et le brick-sloop HMS Sylphe. Après une longue course-poursuite, Phénix attrapé le cutter Le Duke de York, Sylphe pris le brick Mercure, tandis que Pégase réussi à conduire les autres bricks, Écho et Gier à terre, où l'on croyait les deux naufragés. Le blocus du Texel par Duncan a joué un rôle déterminant dans le contrôle britannique de la mer du Nord et, un an plus tard, il remporterait une victoire décisive à la bataille de Camperdown.

HMS Phénix à la poursuite de Didon

1797 - Début de la mutinerie à Nore
Les Mutineries de Spithead et Nore furent deux mutineries majeures de marins de la Royal Navy en 1797. Ce furent les premières manifestations d'une augmentation significative du radicalisme maritime dans le monde atlantique.Malgré leur proximité temporelle, les mutineries différaient par leur caractère : alors que la mutinerie de Spithead était essentiellement une action de grève, articulant des griefs économiques, la mutinerie de Nore était plus radicale, articulant également des idéaux politiques.

1808 - HMS Tartre (32), Cptn. G. E. B. Bettesworth (tué au combat), et les bateaux engagés à Bergen.
HMS Tartare
quitta les routes de Leith le 10 mai 1807 et arriva au large de Bergen le 12, mais un épais brouillard l'empêcha de s'approcher jusqu'à trois jours plus tard. Malheureusement, au moment où Tartar est arrivé, Guelderland avait navigué plus d'une semaine plus tôt. Bettesworth décide néanmoins d'envoyer ses bateaux dans le port pour éliminer quelques navires marchands et trois corsaires qui s'y trouvent. Lorsque les bateaux ont rencontré un feu nourri et ont découvert qu'une lourde chaîne protégeait les navires dans le port, eux et Bettesworth sont retournés à Tartar. Cependant, alors que Tartar tentait de se retirer, elle vint attaquer depuis la goélette Odin et entre trois et six canonnières (les récits diffèrent). Les tirs de canon des Norvégiens tuèrent Bettesworth et un aspirant, Henry FitzHugh, au début de l'action. Douze autres hommes ont été blessés avant que Tartar ne puisse achever sa retraite. Les Danois ont perdu quatre hommes et une canonnière.

Tartre combat de canonnières à la bataille d'Alvøen

1810 – Lancement du français Renard, un Abeille-brig de classe 16 canons de la Marine Nationale, lancé en 1810 à Gênes
Renard était un Abeille-classer Brick de 16 canons de la Marine Nationale, lancé en 1810 à Gênes. Elle est connue pour sa bataille contre le brick HMS Avaler, l'un des premiers actes du lieutenant Charles Baudin de l'époque.

1813 – Lancement du HMS Cornwallis, un navire de 74 canons de troisième rang de la ligne de la Royal Navy, lancé le 12 mai 1813 à Bombay
Elle a été construite en teck. La capture de Java par USS Constitution retardé l'achèvement de Cornwallis comme Java avait apporté son revêtement de cuivre d'Angleterre.

HMS Cornwallis et l'escadre britannique sous les murs de Nankin, saluant le traité de paix.

1831 – Lancement du HMS Vipère, un six-gun Basilic-classe goélette construite pour la Royal Navy dans les années 1830.

1842 – Lancement du deuxième USS Somers, un brick de la marine des États-Unis sous l'administration John Tyler qui est devenu tristement célèbre pour être le seul navire de la marine américaine à subir une mutinerie qui a conduit à des exécutions.

Cette lithographie, publiée vers 1843, montre les mutins suspendus sous le drapeau américain.

1865 - Comète, un clipper californien de 1851 construit par William H. Webb qui a navigué dans le commerce australien et le commerce du thé, a été perdu en mer
Comète était une tondeuse californienne de 1851 construite par William H. Webb qui naviguait dans le commerce australien et le commerce du thé. Cette tondeuse extrême était très rapide. Elle a enregistré des passages records sur deux itinéraires différents : New York City à San Francisco, et Liverpool à Hong Kong, et a battu le célèbre clipper Hollandais volant dans une course de 1853 autour du Horn jusqu'à San Francisco.
En 1863 le Comète a été vendue à la Black Ball Line et rebaptisée Étoile de Feu. Il a été perdu en mer le 12 mai 1865 après qu'un incendie se soit déclaré dans sa cargaison de laine.

Clipper Ship Comet of New York dans un ouragan au large des Bermudes lors de son voyage de New York à San Francisco, octobre 1852 (PAH8536)

1911 – SS Mérida, un cargo à vapeur, a coulé
Mérida était un cargo à vapeur construit en 1906 par William Cramp & Sons of Philadelphia pour New York & Cuba Mail Steamship Co., détenu et exploité par Ward Line, avec l'intention de desservir leur route New York-La Havane

1915 - HMS Goliath, un cuirassé pré-dreadnought de la Royal Navy britannique et membre de la classe Canopus, a été torpillé et coulé,
HMS Goliath
était un cuirassé pré-dreadnought de la Royal Navy britannique et un membre de la Canope classer. Destiné au service en Asie, Goliath et ses navires jumeaux étaient plus petits et plus rapides que les précédents Majestueuxcuirassés de classe -, mais a conservé la même batterie de quatre canons de 12 pouces (305 mm). Elle portait également une armure plus fine, mais incorporait du nouvel acier Krupp, qui était plus efficace que l'armure Harvey utilisée dans le Majestueuxs. Goliath a été mis en chantier en janvier 1897, lancé en mars 1898 et mis en service dans la flotte en mars 1900.

1930 – Lancement du japonais Takao (高雄), le navire de tête du Takaocroiseurs lourds de classe -, actifs pendant la Seconde Guerre mondiale avec la marine impériale japonaise.
Takao (高雄) était le navire de tête du Takao-classer croiseurs lourds, actifs pendant la Seconde Guerre mondiale avec la marine impériale japonaise. C'étaient les croiseurs les plus grands et les plus modernes de la flotte japonaise, et étaient destinés à former l'épine dorsale d'une force de frappe polyvalente à longue portée. Ses navires jumeaux étaient Atago, Maya et Chōkai.

1975 - L'incident de Mayaguez a eu lieu entre le Kampuchéa et les États-Unis du 12 au 15 mai 1975, moins d'un mois après que les Khmers rouges ont pris le contrôle de la capitale Phnom Penh, renversant la République khmère soutenue par les États-Unis.
Ce fut la dernière bataille officielle de la guerre du Vietnam.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 16 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

1778 – Lancement du HMS Jupiter, un fusil de 50 Portland-Navire de quatrième classe de la Royal Navy.
HMS Jupiter était un 50-gun Portland-classer navire de quatrième rang de la Royal Navy. Elle a servi pendant la guerre d'indépendance américaine, les guerres de la Révolution française et les guerres napoléoniennes au cours d'une carrière qui a duré trente ans. Il était également l'un des navires les plus rapides de la Royal Navy, comme le montre sa tentative de capturer le cotre. Éclipse sous Nathaniel Fanning.

1790 - Bataille de Reval - Attaque suédoise désastreuse contre la flotte de combat russe à Reval (aujourd'hui Tallinn).
La marine Bataille de Reval ou a eu lieu le 13 mai 1790 (2 mai OS) pendant la guerre russo-suédoise (1788-1790), au large du port de Reval (aujourd'hui Tallinn, Estonie).

La bataille de Reval par Bogolyubov, huile sur toile

1793 – HMS Iris et Citoyenne Française mener un engagement non concluant mais sanglant
HMS Iris (32), Cptn. George Lumsdaine, fiancé Citoyenne française (32) à environ 6 lieues de Gibraltar dans la première action de la guerre avec un navire de guerre français.

Maquette exposée au Musée de la Marine à Toulon

1797 – Français Jalouse, un 18 canons Belliqueuse-classe brig-corvette de la marine française, a été capturé par le HMS Vestale

1854 – Lancement du français Ulm, un canon de 100 Hercule-navire de classe de la ligne de la marine française.

Maquette au 1/40e du 100 canons Hercule, navire de tête de Ulm ', exposée au Musée national de la Marine.

1854 – Lancement du HMS Royal Albert, un navire à trois ponts de 121 canons de la Royal Navy, à Woolwich Dockyard.

Échelle : 1:48 ? Un modèle pleine coque contemporain

1862 – L'USS Planteur, un vapeur et un hélicoptère de combat, vole à travers les lignes confédérées et est passé à l'Union, par un esclave du sud, Robert Smalls, qui plus tard a été officiellement nommé capitaine, devenant le premier homme noir à commander un navire américain.
USS Planteur (1862)
était un bateau à vapeur repris par Robert Smalls, un esclave du Sud et pilote de navire qui a dirigé le navire au-delà des défenses confédérées et l'a rendu aux forces de l'Union Navy le 13 mai 1862 pendant la guerre de Sécession.
Pendant une courte période, Planteur servi de canonnière pour l'Union Navy. Alors que le navire brûlait du bois, qui était rare là où la marine opérait, la marine a remis le navire à l'armée de l'Union pour une utilisation à Fort Pulaski sur la côte géorgienne. En 1863, Smalls est nommé capitaine de Planteur, le premier homme noir à commander un navire américain, et a occupé ce poste jusqu'en 1866.

1878 – Lancement du SMS Bayern, l'un des quatre Saxe-classe des frégates blindées de la marine impériale allemande.
SMS Bayern
était l'un des quatre Saxe-classer frégates blindées de la marine impériale allemande. Ses navires jumeaux étaient Saxe, Bade, et Wurtemberg. Nommé pour la Bavière, Bayern a été construit par le chantier naval impérial de Kiel de 1874 à 1881. Le navire a été mis en service dans la marine impériale en août 1881. Il était armé d'une batterie principale de six canons de 26 cm (10 pouces) dans deux barbettes ouvertes.

1879 – Lancement du SMS Mowe (Seagull), une canonnière de la marine impériale allemande. Son seul navire jumeau était le SMS Habicht, bien que le SMS Adler a été construit plus tard sur la base du même plan.
Les SMS Mowe (Mouette) était une canonnière de la marine impériale allemande. Son seul navire jumeau était le SMS Habicht [de], bien que le SMS Adler a été construit plus tard sur la base du même plan.

1903 – Lancement du HMS Commonwealth, une Le roi Edouard VII-classe cuirassé de la Royal Navy britannique.
HMS Commonwealth
, était un Le roi Edouard VII-classer cuirassé de la Royal Navy britannique. Comme tous les navires de la classe (à l'exception du HMS Le roi Edouard VII), elle a été nommée d'après une partie importante de l'Empire britannique, à savoir le Commonwealth d'Australie. Armés d'une batterie de quatre canons de 12 pouces (305 mm) et de quatre de 9,2 pouces (234 mm), elle et ses navires jumeaux ont marqué une avancée significative en termes de puissance offensive par rapport aux modèles de cuirassés britanniques antérieurs qui ne portaient pas de canons de 9,2 pouces. Commonwealth a été construit à la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company, et a été posé en juin 1902, lancé en mai 1903 et achevé en mars 1905.

1915 - HMS Goliath – Dans la nuit du 12 au 13 mai 1915, le Goliath est ancré dans la baie de Morto au large du cap Helles lorsqu'il est torpillé.
Le Goliath a commencé à chavirer presque immédiatement, il a basculé et a commencé à couler par la proue, emportant 570 des 700 hommes d'équipage au fond.
HMS Goliath
était un cuirassé pré-dreadnought de la Royal Navy britannique et un membre de la Canopus classer. Destiné au service en Asie, Goliath et ses navires jumeaux étaient plus petits et plus rapides que les précédents Majestueuxcuirassés de classe -, mais a conservé la même batterie de quatre canons de 12 pouces (305 mm). Elle portait également une armure plus fine, mais incorporait un nouvel acier Krupp, qui était plus efficace que l'armure Harvey utilisée dans le Majestueuxs. Goliath a été posé en janvier 1897, lancé en mars 1898 et mis en service dans la flotte en mars 1900.

1972 – Lancement de l'USS Nimitz (CVN-68), un supercarrier de la marine des États-Unis, et le navire de tête de sa classe.
USS Nimitz (CVN-68)
est un supercarrier de la marine des États-Unis et le navire de tête de sa classe. L'un des plus grands navires de guerre au monde, il a été déposé, lancé et mis en service en tant que "porte-avions CVAN-68, attaque, à propulsion nucléaire", mais il a ensuite été redésigné comme CVN-68 "porte-avions à missions multiples", à propulsion nucléaire". le 30 juin 1975, dans le cadre d'un réalignement de l'ensemble de la flotte cette année-là.

Administrateur

Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

veuillez utiliser le lien suivant et vous trouverez les détails et tous les événements de cette journée .

Histoire navale / maritime - 16 juin - Aujourd'hui dans l'histoire navale - Événements navals / maritimes dans l'histoire

Échelle : 1:48. Un modèle contemporain pleine coque du 'Chêne Royal' (1741), un navire de ligne à deux ponts de 70 canons, construit en planches sur châssis dans le style Navy Board.

1741 - HMS Pari (24), Cptn. Dandy Kidd, naufragé sur la côte sud du Chili
HMS Pari
était un navire de la Royal Navy de sixième rang à gréement carré et doté de 28 canons. Il a été construit en tant qu'East Indiaman vers 1734 et a effectué deux voyages en Inde pour la Compagnie des Indes orientales avant que la Royal Navy ne l'achète en 1739. Il faisait partie d'un escadron du commodore George Anson et a fait naufrage sur la côte sud du Chili le 14 mai 1741. L'épave du Pari est devenu célèbre pour les aventures ultérieures des survivants qui se sont retrouvés abandonnés sur une île désolée au milieu d'un hiver patagonien, et en particulier à cause de la mutinerie de Wager qui a suivi.

L'épave du pari, le frontispice du récit de John Byron

1747 - Première bataille du cap Finisterre
14 navires de ligne britanniques commandés par l'amiral George Anson attaquent un convoi français de 30 navires commandé par l'amiral de la Jonquière et capturent 4 navires de ligne, 2 frégates et 7 navires marchands, lors d'une bataille de cinq heures dans le golfe de Gascogne.

Les Première bataille du cap Finisterre (14 mai 1747) a vu 14 navires de ligne britanniques commandés par l'amiral George Anson attaquer un convoi français de 30 navires commandé par l'amiral de la Jonquière pendant la guerre de Succession d'Autriche. Les Britanniques ont capturé 4 navires de ligne, 2 frégates et 7 navires marchands, au cours d'une bataille de cinq heures dans l'océan Atlantique au large du cap Finisterre, au nord-ouest de l'Espagne. Une frégate française, un navire de guerre de la Compagnie française des Indes orientales et les autres navires marchands se sont échappés.

Victoire de Lord Anson au large du cap Finisterre, 3 mai 1747, National Maritime Museum.

1766 – Lancement du français Languedoc, un navire de ligne de 80 canons de la marine française et navire amiral de l'amiral d'Estaing.
Les Languedoc était un navire de ligne de la marine française et navire amiral de l'amiral d'Estaing. Elle a été offerte au roi Louis XV par le Languedoc, dans le cadre de la Don des vaisseaux, un effort national pour reconstruire la marine après la guerre de Sept Ans. Il a été conçu par l'architecte naval Joseph Coulomb, et financé par un don des vaisseaux des États du Languedoc.

Les Languedoc, démâté par la tempête dans la nuit du 12, attaqué par le HMS Renommée l'après-midi du 13 août 1778

1794 – Lancement de l'espagnol Montañés, un navire de ligne espagnol de 74 canons de troisième rang.
Le nom du navire de sa classe, il a été construit dans les chantiers navals Ferrol et payé par les habitants de Cantabrie.

Les Montañés était un navire de ligne espagnol de 74 canons de troisième rang. Le nom du navire de sa classe, il a été construit dans les chantiers navals Ferrol et payé par les habitants de Cantabrie. Il a été construit selon le système de José Romero y Fernández de Landa dans le cadre de la classe San Ildefonso, bien qu'il ait été modifié par Retamosa pour affiner sa flottabilité. Il a été lancé en mai 1794 et est entré en service l'année suivante. Avec 2400 plaques de cuivre sur sa coque, il était beaucoup plus rapide que les autres navires de la même époque, atteignant 14 (au lieu de 10 en moyenne) nœuds au portant et 10 (plutôt que 8) nœuds au près.

1794 - HMS Alerte, lancé en 1793 pour la Royal Navy, a été capturé par la marine française et l'a mis en service comme Alerte.
Quelques mois plus tard, la Royal Navy l'a détruite.
HMS Alerte
a été lancé en 1793 pour la Royal Navy. En mai 1794, la marine française la capture et la met en service comme Alerte. Quelques mois plus tard, la Royal Navy l'a détruite.

Échelle : 1:48. Plan montrant le plan de la carrosserie, les lignes droites avec quelques détails intérieurs et la demi-largeur longitudinale pour le Alerte (1793)

1806 – Action du 1806-05-14 - HMS Pallas contre le français Minerve et autres navires français

1814 - 14, 16 et 17 mai - Les Argentins de William Brown battent les Espagnols
La bataille de Buceo a été
une bataille navale décisive qui a eu lieu du 14 au 17 mai 1814, pendant la guerre d'indépendance de l'Argentine entre une flotte argentine de William Brown et une flotte espagnole de l'amiral Sienna au large des côtes de Montevideo, dans l'actuel Uruguay.

1824 – Lancement du HMS Etna, une Hécla bombardier de classe de la Royal Navy du début du 19ème siècle.
Les Hécla classer était une classe de bombardiers de la Royal Navy du début du XIXe siècle. Ils ont été conçus pour être utilisés comme bombes ou navires de mortier et ont été très lourdement construits. Huit navires ont été lancés, tous ont été convertis pour être utilisés comme navires d'exploration ou d'enquête. Quatre navires de la classe sont connus pour le rôle qu'ils ont joué dans l'exploration de l'Arctique et de l'Antarctique.

1832 – Lancement du HMS Salamandre, l'un des premiers navires de guerre à aubes construits pour la Royal Navy.
HMS Salamandre
était l'un des premiers navires de guerre à aubes construits pour la Royal Navy. Initialement classé simplement comme un navire à vapeur, il a été reclassé comme sloop à vapeur de deuxième classe lorsque cette catégorisation a été introduite le 31 mai 1844. Il a été lancé en 1832 depuis le chantier naval de Sheerness, a participé à la deuxième guerre anglo-birmane et a été rompu en 1883.

1847 - HMS Conducteur était un Conducteur-Sloop à aubes en bois de classe de la Royal Navy.
On lui attribue le premier tour du monde en bateau à vapeur à son retour en Angleterre le 14 mai 1847.

1904 – Lancement du SMS York ("Le navire de Sa Majesté Yorck"), le deuxième et dernier membre du Roon classe de croiseurs cuirassés construits pour la Kaiserliche Marine allemande (Marine impériale) dans le cadre d'un important programme d'expansion navale visant à renforcer la flotte.
SMS York
("His Majesty's Ship Yorck") était le deuxième et dernier membre de la Roon classe de croiseurs cuirassés construits pour les Allemands Kaiserliche Marine(Marine impériale) dans le cadre d'un important programme d'expansion navale visant à renforcer la flotte. York a été nommé en l'honneur de Ludwig Yorck von Wartenburg, un maréchal prussien. Il a été mis en chantier en 1903 au chantier naval Blohm & Voss à Hambourg, lancé en mai 1904 et mis en service en novembre 1905. Le navire était armé d'une batterie principale de quatre canons de 21 cm (8,3 po) et avait une vitesse maximale de 20,4 nœuds (37,8 km/h 23,5 mph). Comme beaucoup de ces derniers croiseurs cuirassés, York a été rapidement rendu obsolète par l'avènement du croiseur de bataille en conséquence, sa carrière a été limitée.

1904 - Bien que Port Arthur soit pratiquement bloqué, en raison du manque d'initiative des successeurs de Makarov, les pertes navales japonaises commencent à augmenter, en grande partie à cause des mines russes.
deux cuirassés japonais, le 12 320 tonnes Yashima et les 15 300 tonnes Hatsuse, a coulé dans un champ de mines russe au large de Port Arthur après avoir tous deux frappé au moins deux mines chacun, éliminant un tiers de la force des cuirassés japonais.
Le même jour, le croiseur Yoshino a coulé, tuant 319 personnes après une collision avec le croiseur Kasuga. Seuls 19 ont survécu.
-> Le pire jour pour la marine japonaise pendant la guerre.

Un modèle de Yashima au British National Maritime Museum

1917 - La bataille du détroit d'Otrante de 1917 est le résultat d'un raid austro-hongrois sur le barrage d'Otrante, un blocus naval allié du détroit d'Otrante.
La bataille a eu lieu du 14 au 15 mai 1917 et a été la plus grande action de surface dans la mer Adriatique pendant la Première Guerre mondiale.

Le 1917 Bataille du détroit d'Otrante était le résultat d'un raid austro-hongrois sur le barrage d'Otrante, un blocus naval allié du détroit d'Otrante. La bataille a eu lieu les 14 et 15 mai 1917 et a été la plus grande action de surface dans la mer Adriatique pendant la Première Guerre mondiale. Le barrage d'Otrante était une barrière fixe, composée de dériveurs légèrement armés avec des filets anti-sous-marins couplés à des champs de mines et soutenu par Patrouilles navales alliées.
La marine austro-hongroise prévoyait de faire un raid sur le barrage d'Otrante avec une force de trois croiseurs légers et de deux destroyers sous le commandement du commandant (futur amiral) Miklós Horthy, dans le but de briser la barrière pour permettre aux sous-marins un accès plus libre à la Méditerranée. , et expédition alliée. Une force alliée composée de navires de trois marines a répondu au raid et dans la bataille qui a suivi, a gravement endommagé le croiseur austro-hongrois SMS Novare. Cependant, l'approche rapide de la force de secours austro-hongroise persuada le contre-amiral Acton, le commandant allié, de battre en retraite.

SMS Novare en action

1918 - HMS Phénix, un destroyer de classe Acheron de la Royal Navy britannique, fut le seul navire de guerre britannique à avoir été coulé par la marine austro-hongroise.
HMS Phénix
était un Achéron-classer destroyer de la Royal Navy britannique. Il porte le nom de l'oiseau mythique et fut le quinzième navire de la Royal Navy à porter ce nom. C'était le seul navire de guerre britannique à avoir été coulé par la marine austro-hongroise

1943 – Seconde Guerre mondiale : un sous-marin japonais coule AHS Centaure au large des côtes du Queensland.
Navire-hôpital australien (AHS) Centaure
était un navire-hôpital qui a été attaqué et coulé par un sous-marin japonais au large des côtes du Queensland, en Australie, le 14 mai 1943. Sur les 332 membres du personnel médical et civils à bord, 268 sont morts, dont 63 des 65 militaires.

Le navire de construction écossaise a été lancé en 1924 en tant que paquebot combiné et cargo réfrigéré et exploitait une route commerciale entre l'Australie-Occidentale et Singapour via les Indes néerlandaises (aujourd'hui l'Indonésie), transportant des passagers, du fret et du bétail. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Centaure (comme tous les navires de la marine marchande britannique) a été placé sous le contrôle de l'Amirauté britannique, mais après avoir été équipé d'un équipement défensif, a été autorisé à poursuivre ses opérations normales. En novembre 1941, le navire a sauvé les survivants allemands de l'engagement entre Kormoran et HMAS Sydney. Centaure a été transféré sur la côte est de l'Australie en octobre 1942 et utilisé pour transporter du matériel en Nouvelle-Guinée.

En janvier 1943, Centaure a été remis à l'armée australienne pour être converti en navire-hôpital, car la petite taille du navire le rendait apte à opérer en Asie du Sud-Est maritime. Le radoub (y compris l'installation d'installations médicales et la repeinture avec les marques de la Croix-Rouge) a été achevée en mars et le navire a entrepris un voyage d'essai : transport des blessés de Townsville à Brisbane, puis de Port Moresby à Brisbane. Après avoir fait le plein à Sydney, Centaure a embarqué la 2/12th Field Ambulance pour le transport en Nouvelle-Guinée et a navigué le 12 mai. Avant l'aube du 14 mai 1943, lors de son deuxième voyage, Centaure a été torpillé et coulé par un sous-marin japonais au large de North Stradbroke Island, Queensland. La majorité des 332 à bord sont morts dans l'attaque, les 64 survivants ont été découverts 36 heures plus tard. L'incident a provoqué l'indignation du public, car l'attaque d'un navire-hôpital est considérée comme un crime de guerre en vertu de la Convention de La Haye de 1907. Des protestations ont été faites par les gouvernements australien et britannique au Japon et des efforts ont été faits pour découvrir les personnes responsables afin qu'elles puissent être jugées par un tribunal pour crimes de guerre. Dans les années 1970, l'identité probable du sous-marin attaquant, I-177, est devenu public.

La raison de l'attaque est inconnue, avec des théories selon lesquelles Centaure violait les conventions internationales qui auraient dû la protéger, que I-177le commandant ignorait que Centaure était un navire-hôpital, ou que le commandant du sous-marin a sciemment attaqué un navire protégé. L'épave de Centaure a été trouvé le 20 décembre 2009, une découverte revendiquée en 1995 s'était avérée être un autre naufrage.


Voir la vidéo: Golfe du Morbihan - Morbihan - Les 100 Lieux quil faut voir - Documentaire (Mai 2022).