Podcasts sur l'histoire

Tennessee I - Histoire

Tennessee I - Histoire

Tennessee I

Le premier Tennessee, un ancien bateau à vapeur confédéré à roues latérales, a été capturé par le West Gulf Blockading Squadron lorsque le contre-amiral David G. Farragut a pris la Nouvelle-Orléans le 25 avril 1862. Commandé dans la marine des États-Unis le 2 mai 1862, le navire a été rebaptisé Mobile (qv) le 1er septembre 1864.


Tennessee

Tennessee ( / ˌ t ɛ n ə ˈ s iː / ( écouter ) , [7] [8] localement / ˈ t ɛ n ɪ s i / [9] ), officiellement le État du Tennessee, est un État de la région sud-est des États-Unis. Le Tennessee est le 36e en termes de superficie et le 16e plus peuplé des 50 États. Il est bordé par huit États, avec le Kentucky au nord, la Virginie au nord-est, la Caroline du Nord à l'est, la Géorgie, l'Alabama et le Mississippi au sud, l'Arkansas à l'ouest et le Missouri au nord-ouest. Le Tennessee est géographiquement, culturellement et juridiquement divisé en Tennessee oriental, moyen et occidental. Nashville est la capitale et la plus grande ville de l'État et abrite la plus grande zone métropolitaine de l'État. Le comté de Shelby est sa division administrative la plus peuplée et contient sa deuxième plus grande ville, Memphis. La population de l'État au recensement de 2020 aux États-Unis est d'environ 6,9 millions. [dix]

Le Tennessee est enraciné dans l'Association Watauga, un pacte frontalier de 1772 généralement considéré comme le premier gouvernement constitutionnel à l'ouest des Appalaches. [11] Le nom de l'État est dérivé de "Tanasi", une ville Cherokee dans la partie orientale de l'État qui existait avant la première colonie américaine européenne. 12 une forte tradition de service militaire. [13] État esclavagiste jusqu'à la guerre de Sécession, le Tennessee était politiquement divisé, avec ses parties occidentale et médiane soutenant la Confédération et les parties orientales abritant un sentiment pro-Union. En conséquence, le Tennessee était le dernier État à rejoindre officiellement la Confédération et le premier réadmis dans l'Union après la guerre. [14]

Au cours du 20e siècle, le Tennessee est passé d'une société principalement agraire à une économie plus diversifiée. Cela a été aidé en partie par un investissement fédéral massif dans la Tennessee Valley Authority (TVA) et la ville d'Oak Ridge, qui a été établie juste à l'extérieur de Knoxville pour abriter les installations d'enrichissement d'uranium du projet Manhattan. Oak Ridge a été utilisé pour construire les premières bombes atomiques au monde, dont deux ont été larguées sur le Japon impérial vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, le Laboratoire national d'Oak Ridge est devenu un centre clé de la recherche scientifique. En 2016, l'élément tennessine a été nommé pour l'État, en grande partie en reconnaissance des rôles joués par Oak Ridge, l'Université Vanderbilt et l'Université du Tennessee dans sa découverte. [15] L'État a également joué un rôle majeur dans le développement de nombreuses formes de musique populaire, y compris le country, le blues, le rock and roll, la soul et le gospel.

Le Tennessee a un terrain et des formes de relief variés, et d'est en ouest, contient un mélange de caractéristiques topographiques caractéristiques des Appalaches, du sud des hautes terres et du sud profond. Les Blue Ridge Mountains le long de la frontière orientale atteignent des altitudes supérieures à 6 000 pieds (1 800 m) et le plateau de Cumberland contient de nombreuses vallées et cascades pittoresques. La partie centrale de l'État est marquée par un substrat rocheux caverneux et des collines irrégulières, et des plaines plates et fertiles définissent l'ouest du Tennessee. L'État est traversé deux fois par la rivière Tennessee et le fleuve Mississippi forme sa frontière ouest. Son économie est dominée par les secteurs de la santé, de la musique, de l'automobile, de la chimie, de l'électronique, de la banque, de l'alimentation et du tourisme, et le bétail, le soja, le maïs, la volaille et le coton sont ses principaux produits agricoles. [16] Le parc national des Great Smoky Mountains, le parc national le plus visité du pays, se trouve dans l'est du Tennessee. [17]


Tennessee I - Histoire


Les Great Smokey Mountains par Aviator31

Avant l'arrivée des Européens dans le Tennessee, la terre était colonisée par les tribus amérindiennes Cherokee et Chickasaw. Les Cherokee vivaient dans la partie orientale du Tennessee et construisaient des maisons permanentes. Les Chickasaw vivaient à l'ouest et étaient plutôt une tribu nomade, se déplaçant souvent.

Le premier Européen à arriver dans le Tennessee fut l'explorateur espagnol Hernando de Soto en 1541. Il revendique la terre pour l'Espagne, mais il faudra plus de 100 ans plus tard jusqu'à ce que les Européens commencent à s'installer dans la région.

En 1714, Charles Charleville construit un petit fort dans le Tennessee appelé Fort Lick. Il a fait le commerce des fourrures avec les tribus indiennes locales pendant de nombreuses années. Cette zone deviendrait finalement la ville de Nashville.


Nashville, Tennessee par Kaldari

Malgré la loi britannique, des colons commencèrent à s'installer dans le Tennessee. C'était une terre riche en fourrures et en pleine terre. La ville de Nashborough a été fondée en 1779. Elle deviendra plus tard Nashville, la capitale. Les gens ont déménagé à la frontière du Tennessee et la terre est devenue de plus en plus colonisée au cours des années suivantes.

Après la guerre d'indépendance, le Tennessee est devenu une partie des États-Unis. L'Est du Tennessee est devenu l'État de Franklin en 1784, mais cela n'a duré que jusqu'en 1788. En 1789, le Tennessee est devenu un territoire américain et le 1er juin 1796, le Congrès a fait du Tennessee le 16e État des États-Unis.

Lorsque la guerre civile a éclaté entre l'Union et la Confédération en 1861, le Tennessee était divisé sur le côté à rejoindre. Finalement, ils ont décidé de faire sécession. Le Tennessee est devenu le dernier État du Sud à rejoindre la Confédération en juin 1861. Des hommes du Tennessee sont allés combattre des deux côtés de la guerre, dont 187 000 à la Confédération et 51 000 à l'Union.

Un certain nombre de grandes batailles de la guerre civile ont eu lieu au Tennessee, notamment la bataille de Shiloh, la bataille de Chattanooga et la bataille de Nashville. L'Union contrôlait une grande partie du Tennessee à la fin de la guerre et, lorsque le président Abraham Lincoln a été assassiné, c'est Andrew Johnson du Tennessee qui est devenu président.

Dans les années 1920, Nashville, Tennessee est devenu connu pour la musique country. L'émission musicale Grand Old Opry a commencé à être diffusée à la radio et est devenue très populaire. Depuis lors, Nashville est la capitale mondiale de la musique country avec le surnom de « Music City ».


Le Grand Olé Opry du département américain de la Défense


Chronologie de l'histoire du Tennessee

9000-3000 avant notre ère, les Amérindiens commencent à cultiver des plantes comestibles telles que les courges et les courges. Les populations se développent et des villages se forment le long des rives de la plupart des grands fleuves. Et en 900 de notre ère, des groupes d'Amérindiens commencent à se battre pour le territoire et à développer des identités tribales.

Le Tennessee est devenu le 16e État de l'Union en 1796. Il ne mesure que 112 milles de large, mais s'étend sur 432 milles de la frontière des Appalaches avec la Caroline du Nord à l'est jusqu'aux frontières du Mississippi avec le Missouri et l'Arkansas à l'ouest.

Chronologie de l'histoire du Tennessee du 16ème siècle

1540 - L'explorateur espagnol Hernando de Soto est le premier homme blanc connu à venir dans la région. Les tribus dominantes sont les Cherokee, les Shawnee et les Chickasaw.

Chronologie de l'histoire du Tennessee du 17ème siècle

1673 - James Needham et Gabriel Arthur d'Angleterre explorent la vallée de la rivière Tennessee.

Chronologie de l'histoire du Tennessee au XVIIIe siècle

1714 - Charles Charleville installe un comptoir français à French Lick.

1715 - Le dernier Shawnee avait été chassé par les attaques Chickasaw et Cherokee.
1730 - Sir Alexander Cuming, émissaire du roi George II, confère le titre d'empereur au chef Moytoy à Tellico.
1754 - La guerre française et indienne éclate entre les colons britanniques et français.
1763 - Après 9 années sanglantes de guerre, les Britanniques l'emportent. Dans le traité de Paris, les Français se rendent aux Britanniques pour revendiquer toutes les terres à l'est du Mississippi.
1769 - William Bean, le premier colon blanc permanent, construit une cabane sur la rivière Watauga dans le nord-est du Tennessee. De nouveaux colons commencent à arriver dans la région en provenance de Virginie et de Caroline du Nord.
1772 - Un groupe de colons forme son propre gouvernement appelé l'Association Watauga. Ils rédigent l'une des premières constitutions écrites en Amérique du Nord.
1775 - La Compagnie de Transylvanie achète un grand terrain aux Cherokees. Daniel Boone, qui travaille pour l'entreprise, ouvre un sentier depuis la Virginie à travers la montagne à Cumberland Gap pour ouvrir la terre à la colonisation. Son sentier s'appelle Wilderness Road et devient la route principale vers les nouvelles colonies.
1779 - Jonesborough est la première ville à charte. 2 groupes dirigés par James Robertson et John Donelson s'installent autour du Big Salt Lick sur la rivière Cumberland. Ils construisent Fort Nashborough et rédigent un accord appelé le Cumberland Compact - il établit un gouvernement représentatif et crée un système judiciaire.
1780 -

  • Samuel Doak, un pasteur presbytérien, ouvre la première école du Tennessee.
  • Les "hommes de la montagne" se rassemblent à Sycamore Shoals sur la rivière Watauga le 25 septembre à Sycamore Shoals sur la rivière Watauga le 25 septembre pour marcher sur les Great Smokey Mountains. Menés par John Sevier, ils aident à vaincre les Britanniques lors de la bataille de King's Mountain le 7 octobre. La victoire s'avère être un tournant majeur dans la guerre. Écossais - Les covenantaires irlandais s'installent dans la vallée du Tennessee, nommant leur ville Greeneville en l'honneur du général de la guerre d'indépendance Nathanael Greene.

1784 - 3 comtés de l'Est du Tennessee forment l'État de Franklin, qui fait sécession de la Caroline du Nord pendant 4 ans. Greeneville est la capitale et John Sevier est leur gouverneur.
1789 - La Caroline du Nord cède la région du Tennessee aux États-Unis. Elle est transformée en un nouveau territoire, le Territoire des États-Unis au sud de la rivière Ohio. William Blount est son premier et unique gouverneur.
1791 - George Roulstone fonde le premier journal du Tennessee, la Knoxville Gazette.
1794 - Le Blount College est fondé à Knoxville le 10 septembre, le premier établissement d'enseignement supérieur américain non confessionnel.
1795 - La Martin Academy à Washington change son nom en Washington College, le premier collège à porter le nom de George Washington.
1796 - Le Tennessee adopte une constitution le 6 février en vue de devenir un État- - Andrew Jackson aide à la rédiger. Le Tennessee devient un État le 1er juin, le 16e État. John Sevier est élu premier gouverneur. La population totale du Tennessee est de 77 000 habitants.

Chronologie de l'histoire du Tennessee au XIXe siècle

1800 - Le Congrès établit un poste de déroute le long de la Natchez Trace, un ancien sentier entre Nashville et Natchez, Mississippi.
1807 - Kingston est la capitale pour une journée, le 21 septembre, alors que la législature de l'État discute d'un traité avec les Indiens Cherokee.
1809 - Le héros national de 35 ans, Meriwether Lewis, meurt des suites de blessures par balle à Grinder's Stand, une petite auberge sur la Natchez Trace. Peut-être un suicide et peut-être pas, les questions abondent et ne reçoivent jamais de réponse satisfaisante sur la mort de l'explorateur brillant mais de mauvaise humeur.
1812 - Le pire tremblement de terre de l'histoire des États-Unis se produit le 7 février dans le nord-ouest du Tennessee. Une vaste étendue de terre tombe de plusieurs mètres et des raz de marée se créent sur le fleuve Mississippi. La rivière reflue dans la dépression, créant le lac Reelfoot de 13 000 acres. Andrew Jackson est un héros de la guerre de 1812. [Voir aussi nos pages Louisiane et Nouvelle-Orléans pour plus d'informations.]
1813 - La première bibliothèque publique de l'État ouvre ses portes à Nashville.
1817 - Greeneville est constituée en vertu des lois du Tennessee.
1818 - Les Chickasaw ont cédé leurs terres, la quasi-totalité de l'ouest du Tennessee, au gouvernement fédéral. Mais les Cherokee détiennent toujours une vaste zone dans le Middle Tennessee et une autre zone au sud des rivières Little Tennessee et Sequatchie à l'est.
1820 - Ayant déménagé à Columbia alors qu'il était enfant de la Caroline du Nord, James K. Polk y commence sa pratique du droit.
1821 - Nathan Bedford Forrest est né près de Chapel Hill le 13 juillet.
1824 - Le pauvre nord-carolinien Andrew Johnson, seulement 16 ans, s'enfuit de son employeur et se retrouve dans le Tennessee avec une prime sur sa tête. Le Tennessee ajourne le 22 octobre, mettant fin à la carrière politique de Davy Crockett. Andrew Jackson se présente sans succès à la présidence.
1826 - Frances "Fanny" Wright fonde Nashoba, une colonie de Noirs libres près de Memphis. En proie à des problèmes administratifs et à une maladie généralisée, la colonie échouera et les colons restants déménageront en Haïti 4 ans plus tard.
1829 - Andrew Jackson est président des États-Unis
1831 - Le tailleur Andrew Johnson achète un magasin à Greeneville et le fait déplacer sur des rondins dans les rues escarpées de Greeneville.
1834 - La constitution de l'État est modifiée. Les Noirs libres ne peuvent plus voter.
1836 - Davy Crockett, avec 130 autres hommes, meurt à l'Alamo. [Voir aussi notre page Texas : The Lone Star State, pour plus d'informations.]
1837 - Le capitaine de vaisseau William Driver s'installe à Nashville. Il a avec lui le drapeau que nous appelons Old Glory, un cadeau de parents et d'amis qu'il a fait voler sur son navire lors de ses voyages à travers le monde.
1838 - Le Tennessee est le premier État à adopter une loi de tempérance.
1845 - James K. Polk est maintenant président des États-Unis, après avoir été élu sur une plate-forme expansionniste.
1861 - La guerre civile commence. William Drive cache Old Glory dans une courtepointe pour la garder en sécurité. Nathan Bedford Forrest devient un commandant de cavalerie audacieux et très réussi pour la Confédération. Andrew Johnson, bien que propriétaire d'esclaves, refuse de se ranger du côté de son État lorsqu'il fait sécession. Il est le seul sudiste à conserver son siège au Sénat américain. Lincoln le nommera gouverneur militaire du Tennessee.
1862 - Les troupes de l'Union sous le commandement du général de brigade Ulysses S. Grant forcent la « reddition inconditionnelle » du fort confédéré Donelson. La victoire du 16 février est la première grande victoire de l'Union dans la guerre civile. Le 15 mars, le général John Hunt Morgan entame 4 jours de raids près de Gallatin. Une bataille de 2 jours est achetée à Shiloh - c'est l'un des plus grands engagements dans le théâtre occidental de la guerre civile. Le général confédéré Nathan Bedford Forrest bat une armée de l'Union à Murfreesboro le 13 juillet.
1863 - Le général confédéré Joseph Johnston prend le commandement de l'armée du Tennessee, en remplacement du lieutenant général William Hardee.
1864 - 1500 cavaliers confédérés submergent Fort Pillow, garni de 500 soldats. Après leur reddition, des dizaines de défenseurs noirs et certains soldats blancs sont assassinés. Pour les soldats noirs, « Souviens-toi de Fort Pillow ! » devient un cri de ralliement, les incitant à se battre jusqu'à la mort et à ne faire aucun quartier. Le général confédéré Hood envoie la cavalerie de Nathan Bedford Forrest et une division d'infanterie vers Murfreesboro le 5 décembre. Les forces de l'Union et confédérées s'affrontent à l'extérieur de Nashville en décembre. Les forces de l'Union du général George H. Thomas remportent la bataille le 16 décembre.
1865 - La guerre civile se termine. Ancien vice-président et maintenant président, Andrew Johnson est confronté à la tâche presque impossible de réunir le Nord qu'il a servi et le Sud qu'il appelle chez lui. Le Ku Klux Klan est formé à Pulaski.
1866 - L'université Fisk est fondée à Nashville en tant qu'école « égale aux meilleures du pays », principalement pour les esclaves nouvellement libérés. Le Tennessee est le premier État réadmis dans l'Union, le 24 juillet.
1868 - La Chambre des représentants vote en mars pour destituer Andrew Johnson.
1869 - Un Johnson aigri quitte ses fonctions et revient avec sa femme Eliza dans leur maison de Greeneville. Il le réaménagera entièrement en y ajoutant des chambres à l'étage et un porche.
1870 - La constitution de l'État est modifiée.
1871 - Les Jubilee Singers de l'Université Fisk interprètent le chant spirituel Steal Away to Jesus sous une ovation tonitruante. Alors ils ajoutent à leur programme les beaux spirituels plaintifs, nés en esclavage.
1873 - L'Université Vanderbilt est fondée à Nashville, du nom de Cornelius Vanderbilt, un homme d'affaires américain qui a fait un don de 1 million de dollars pour construire et soutenir l'école.
1874 - Un mécontent Andrew Johnson est en mesure de quitter la retraite lorsqu'il est élu au Sénat américain, le seul ex-président à revenir dans cette chambre. Mais il n'assiste qu'à une seule séance avant de mourir d'un accident vasculaire cérébral chez sa fille dans le comté de Carter pendant les vacances d'été. Il est enterré à Greeneville, enveloppé dans un drapeau américain et avec une copie de la Constitution comme oreiller.
1878 - 5 200 des 19 600 habitants de Memphis meurent dans une épidémie de fièvre jaune. Memphis perdra sa charte de ville après la catastrophe et ne la retrouvera qu'en 1893.
1879 - Blount College devient l'Université du Tennessee.
1880 - Grantland Rice est né à Murfreesboro.
1886 - 2 frères- - Robert Love Taylor et Alfred Alexander Taylor- - se disputent les élections au poste de gouverneur le 2 novembre. Robert, le démocrate, remporte la "guerre des roses".
1887 - Alvin Cullum York est né dans le comté de Fentress.
1890 - La base économique de la Colombie se déplace avec l'exploitation des gisements de phosphate locaux.
1894 - Le président Grover Cleveland signe le 27 décembre une loi créant le parc militaire national de Shiloh. Il conserve le champ d'une bataille de 2 jours en avril 1862, l'un des plus grands engagements de la guerre civile sur le théâtre occidental. [Pour plus d'informations, consultez notre page, Les parcs nationaux.]

Chronologie de l'histoire du Tennessee au 20e siècle

1900 - Le train de Casey Jones s'écrase le 30 avril, le tuant.
1909 - La production d'alcool est interdite pour l'année suivante.
1914 - La Première Guerre mondiale commence.
1916 - Après avoir sorti la voiture d'un riche homme d'affaires de Chattanooga d'un lit de ruisseau peu profond, le mécanicien de "voiture sans chevaux" Ernest Holmes invente la dépanneuse. Le premier modèle de production se vendra 680 $.
1918 - 101 personnes sont tuées et 171 blessées dans le pire accident de train de l'histoire des États-Unis à Nashville le 9 juillet. Le caporal Alvin York tue plus de 20 Allemands et force 132 autres à se rendre le 8 octobre 1918. Il recevra la Congressional Medal of Honor pour son acte. La Première Guerre mondiale se termine.
années 1920 - Grantland Rice gagne en notoriété en écrivant des articles de journaux sur le sport. Il écrit sur Bobby Jones, Jack Dempsey, Bill Tilden, Helen Wills et d'autres.
1922 - La famille Driver fait don de Old Glory à la Smithsonian Institution. La première station de radio du Tennessee, WNAV, commence à émettre depuis Knoxville.
1925 - Tom Lee sauve 32 personnes d'une catastrophe lorsqu'un bateau d'excursion chavire sur le Mississippi près de Memphis. Le 10 juin, le Tennessee adopte un nouveau manuel de biologie niant la théorie de l'évolution. Le professeur de lycée John T. Scopes est reconnu coupable d'avoir enfreint la loi de l'État interdisant l'enseignement de l'évolution. Le « procès des singes », comme on l'appelle, attire l'attention du monde entier alors que 2 célébrités, William Jennings Bryan et Clarence Darrow s'affrontent devant les tribunaux. Scopes est condamné à une amende de 100 $, mais la condamnation est ensuite annulée en raison d'une petite erreur juridique. Le "Grand Ole Opry" commence à la radio à Nashville.
1928 - Le 26 mars, le président Calvin Coolidge signe une loi créant le champ de bataille national de Fort Donelson, un parc militaire national sur le site de la première grande victoire de l'Union lors de la guerre civile (février 1862). [Pour plus d'informations, consultez notre page, Les parcs nationaux.]
1933 - Le gouvernement fédéral crée la Tennessee Valley Authority (TVA) pour conserver et développer les ressources de la vallée de la rivière Tennessee.
1939 - Le "Grand Ole Opry" est d'abord entendu sur la radio du réseau.
1941 - Glenn Miller et son orchestre enregistrent Chattanooga Choo Choo à Hollywood le 6 mai. C'est un grand succès.
1942 - Le gouvernement fédéral commence à construire une centrale d'énergie atomique à Oak Ridge. Les scientifiques travaillent sur le développement de la bombe atomique.
1948 - WMCT-TV à Memphis est la première chaîne de télévision de l'État. Les élections d'État se retournent contre le contrôle du chef politique de Memphis, E.H. Éclatement.
1949 - Le Musée américain de l'énergie atomique ouvre ses portes à Oak Ridge le 19 mars.

1950/53 - 10 500 Tennesséens ont servi pendant la guerre de Corée.
1952 - Sun Studio à Memphis réalise le premier enregistrement de rock 'n roll.
1953 - Elvis Presley est diplômé du L.C. Humes High School à Memphis le 14 juin. Il aura son premier record #1 (Heartbreak Hotel) d'ici 3 ans. La constitution de l'État est modifiée.
1954 - L'autobiographie de Rice, The Tumult and the Shouting, est publiée.
1955 - Le "Grand Old Opry" arrive à la télévision.
1956 - Elvis Presley fait sa deuxième apparition au Texaco Star Theatre de Milton Berle, chantant Heartbreak Hotel. Les critiques disent que sa performance ressemble "à la danse nuptiale d'un aborigène".
1958 - Elvis Presley rend compte à son comité de rédaction local à Memphis le 24 mars. US #53310761 est maintenant dans l'armée et l'Oncle Sam risque de perdre environ 500 000 $ en impôts perdus chaque année que le soldat Presley est au service.
1960 - La constitution de l'État est modifiée.
1966 - La constitution de l'État est à nouveau modifiée.
1967 - La loi anti-évolution qui a fait trébucher John Scopes est abolie par la législature de l'État. Columbia State Community College est ouvert à Columbia.
1968 - Après avoir acheté un fusil dans un magasin d'articles de sport de Birmingham, le tireur d'élite James Earl Ray assassine le leader des droits civiques Martin Luther King, Jr. dans un motel de Memphis. Sa mort le 4 avril choque la nation et précipite des émeutes dans de nombreuses villes. Les 2 fils de Roy Orbison meurent dans un incendie dans sa maison d'Hendersonville alors qu'il se produit en Angleterre.
1970 - Le Tennessee compte 3 926 018 habitants. Winfield Dunn est le premier gouverneur républicain en 50 ans.
1972 - La constitution de l'État est modifiée.
1974 - Une loi sur le soleil permet au public d'assister aux réunions du gouvernement local et de l'État.
1976 - Alex Haley remporte le prix Pulitzer et une renommée internationale pour Roots. Il sera traduit dans plus de 30 langues.
1977 - James Earl Ray, l'assassin condamné de Martin Luther King, Jr., s'évade de la prison d'État de Brushy Mountain le 10 juin avec 6 autres détenus. Il sera repris le 13 juin. Elvis Presley meurt à Memphis. Sa chanson la plus populaire dans les charts : Don't Be Cruel.
1978 - La constitution de l'État est modifiée.
1980 - Le Tennessee compte 4 591 120 habitants, soit une augmentation de 17 % par rapport au recensement de 1970.
1982 - Une exposition universelle se tient à Knoxville. Son thème est « L'énergie fait tourner le monde ». La foire aide à promouvoir le tourisme dans l'état. Le manoir Graceland d'Elvis Presley est ouvert au public le 7 juin.
1985 - Spring Hill est choisie comme nouveau siège de l'usine d'assemblage automobile Saturn.

1987 - General Motors a ouvert la nouvelle usine automobile de Saturn Corporation à Spring Hill.
1991 - Le National Civil Rights Museum ouvre ses portes à Memphis sur le site du Lorraine Motel où Martin Luther King, Jr. a été assassiné le 4 avril 1968.

1992 - Albert Gore, Jr. a été élu vice-président des États-Unis
1994 - Le Tennessee se classe au 17e rang national en termes de population : 5 175 240.
1995 - Le Tennessee honore enfin Andrew Johnson avec une statue sur le terrain de la capitale de l'État, bien après que les statues de ses autres fils préférés, Andrew Jackson et James K. Polk, aient commencé à surveiller les choses au Capitole.
1996 - Le Tennessee célèbre le bicentenaire de son entrée en 1796 dans l'Union avec une année de festivités et de projets.

1998 - L'équipe de football de l'Université du Tennessee est devenue championne nationale, invaincue pour la saison.

Chronologie de l'histoire du Tennessee au 21e siècle

2001 - Un passager agressé un chauffeur de bus provoquant un accident, six personnes tuées

  • Le National Civil Rights Museum de Memphis ouvre son nouvel ajout de 11 millions de dollars qui comprend la pension de Bessie Brewer en face du Loraine Motel où James Earl Ray a utilisé un fusil de chasse pour tirer sur Martin Luther King, Jr.
  • L'ancien maire de Nashville, Phil Bredesen, élu gouverneur

2003 - 14 personnes tuées par des tornades dans le nord-ouest de l'État


Les débuts de l'État et l'ère Jackson

Faisant initialement partie du nouvel État de Caroline du Nord après la Révolution, le Tennessee a fait une offre d'admission à l'Union en tant qu'État nommé Franklin. Cependant, parce que la Caroline du Nord avait annulé sa cession initiale des terres de l'Ouest, le Congrès continental - l'organe directeur des premiers États-Unis - a rejeté cette pétition pour le statut d'État. En vertu de la nouvelle constitution fédérale, la région a été organisée comme le territoire au sud de la rivière Ohio. En 1796, le Tennessee devint un État, le premier à avoir obtenu le statut territorial, avec Knoxville comme première capitale, John Sevier comme premier gouverneur et le général Andrew Jackson comme premier membre du Congrès.

Les Tennesséens ont joué un rôle décisif en tant que volontaires sous la direction de Jackson dans la guerre de Creek, qui a éclaté en 1813 et s'est terminée en 1814 à la bataille de Horseshoe Bend en Alabama. En réponse à une attaque dévastatrice des guerriers Creek sur Fort Mims, en Alabama, des volontaires du Tennessee comme Davy Crockett ont mené la destruction de nombreuses villes et habitants de Muskogee (Upper Creek). La victoire de Jackson sur les Britanniques à la Nouvelle-Orléans en 1815 a fait de lui un héros national de la guerre de 1812. Jackson, perçu comme un champion du peuple, en partie à cause de son succès dans la lutte contre les populations indigènes, a été élu président en 1828 et de nouveau en 1832. En tant que président, il était le chef du Parti démocrate, un adversaire de la banque nationale et un défenseur du déplacement de tous les peuples autochtones de l'est des États-Unis vers les régions de l'ouest.


L'histoire des esclaves du Tennessee vit dans de vieux journaux, un nouveau livre

Le gouvernement de Nashville possédait 26 esclaves. les fonctionnaires de la cour de chancellerie vendaient régulièrement des esclaves dans pratiquement tous les palais de justice de l'État. Des entreprises allant des filatures de coton aux chemins de fer faisaient de la publicité pour le travail forcé. L'état du Tennessee a distribué des esclaves aussi jeunes que 3 ans dans une loterie. Un esclave est mort dans la construction du Capitole de l'État du Tennessee.

Ce ne sont là que quelques-unes des découvertes que j'ai faites au cours d'un voyage qui a commencé par une chronique et s'est terminé par un livre.

Gazette de Knoxville, 19 octobre 1793

En octobre, je suis allé à la Tennessee State Library and Archives à Nashville. À l'époque, je pensais écrire une chronique sur les premiers numéros du journal Knoxville Gazette, qui a fait ses débuts en 1791. Je pensais que la chronique serait drôle.

Cependant, lorsque j'ai sorti les premiers numéros de la Gazette, j'ai remarqué quelque chose de loin d'être amusant. La Gazette avait de la publicité liée à l'esclavage dans chaque numéro : des annonces d'esclaves en fuite, des articles annonçant la capture d'esclaves en fuite par le shérif, des annonces de vente d'esclaves et des annonces « esclaves recherchés ». Cela m'a pris par surprise après tout, ceux d'entre nous qui écrivent sur l'histoire du Tennessee ne parlent pas souvent de l'esclavage dans l'est du Tennessee dans les années 1790.

J'ai parcouru tous les numéros de la Gazette et fait des copies de toutes les publicités liées aux esclaves. J'ai ensuite parcouru la Tennessee Gazette, imprimée à Nashville de 1800 à 1808, et chaque numéro du Nashville Whig, imprimé de 1812 à 1849. J'ai fait de même avec la Jackson Gazette, le Memphis Enquirer, le Clarksville Jeffersonian, l'Athens Post… et le la liste s'allonge encore et encore.

J'ai finalement parcouru tous les journaux d'avant-guerre que j'ai pu trouver. J'ai organisé les annonces en catégories et créé des feuilles de calcul avec des notes sur leur contenu. Pour en savoir plus sur le sujet, j'ai acheté plusieurs livres sur l'esclavage, dont le meilleur était celui intitulé « La traite des esclaves et le vieux sud », imprimé en 1931. J'ai continué à creuser.

Memphis Daily Eagle et examinateur, 8 janvier 1853

J'ai finalement écrit un livre intitulé « Runaways, Coffles and Fancy Girls : A History of Slavery in Tennessee ». Il contient, entre autres informations, des détails sur la façon dont l'esclavage s'est introduit dans le Tennessee à l'époque des frontières jusqu'à son abolition pendant la guerre civile. Il comprend des chapitres sur la traite des esclaves et sur la manière dont l'esclavage a été intégré à l'économie. Il contient également des données de pas moins de 906 annonces d'esclaves en fuite qui documentent le vol de plus de 1 400 esclaves du Tennessee, à partir de 1791 et jusqu'en 1864.

Voici quelques-unes des révélations les plus notables :

  • En 1830, le gouvernement de Nashville a payé 12 000 $ à un marchand d'esclaves nommé William Ramsey pour acheter des esclaves en son nom. Ramsey est allé en Virginie et a acheté deux douzaines d'esclaves : Ben, Emanuel, Jim, Frank, Lewis, Moses, Salem, Anthony, Charles, Lucinda, Lilburn Henderson, Allen, Jim, Moses, Allen, Isaac, Vincent, Peter, Bob, Granville , John, Isaac, John et Jim. Ces 24 esclaves ont été enlevés à leurs familles et rassemblés dans le Moyen Tennessee (probablement enchaînés ensemble dans ce qu'on appelait alors un coffle d'esclaves). Le gouvernement de Nashville a ensuite acheté deux autres esclaves nommés Daniel et Betsy et a utilisé ses 26 esclaves pour effectuer des tâches telles que la construction du premier réseau d'aqueduc de la ville. Au moins deux fois, certains de ces esclaves ont tenté de s'échapper. Le maire de Nashville a acheté des publicités d'esclaves en fuite dans l'espoir de les retrouver.
  • En 1836, le gouvernement du Tennessee a organisé une loterie pour collecter des fonds pour des améliorations internes (principalement la construction de routes). Les prix de loterie comprenaient des biens tels que des terres, une ferme, des bateaux à vapeur et cinq esclaves : un homme de 45 ans nommé Charles, une femme de 43 ans nommée Nancy et trois filles nommées Matilda (12), Rebecca (11) et Maria (6).
  • Les esclaves étaient souvent vendus à la suite de poursuites judiciaires, de la dispense d'un domaine ou de l'extension financière excessive d'un propriétaire d'esclaves. Ces ventes étaient effectuées par des greffiers de chancellerie et des maîtres lors de ventes d'esclaves qui étaient annoncées dans des annonces publiques. J'ai trouvé 163 de ces événements qui représentaient la vente de 1 199 esclaves dans des comtés allant de Blount à Lincoln à Shelby.
  • La location de main-d'œuvre servile était si courante que les entreprises diffusaient des annonces pour embaucher des esclaves. En vertu de cet arrangement, l'esclave travaillerait pour l'entreprise qui le louait, et le propriétaire d'esclave recevrait le salaire. Grâce à cette méthode, les familles embauchaient des esclaves pour effectuer des travaux domestiques. Les entreprises de construction embauchaient des esclaves pour être charpentiers, maçons et peintres. Les filatures de coton, les fonderies de fer et les transformateurs de tabac ont occupé leurs usines avec de la main-d'œuvre esclave. Lorsque les chemins de fer ont été construits dans le Tennessee, beaucoup d'entre eux ont embauché des esclaves. La pratique de « louer » des esclaves est devenue si courante qu'il y avait des gens à Nashville et à Memphis qui gagnaient leur vie comme « agences d'intérim pour les esclaves », si vous voulez.
  • Isaac Franklin - peut-être le marchand d'esclaves professionnel le plus prospère de l'histoire américaine - était originaire du milieu du Tennessee. Il possédait une entreprise appelée Franklin & Armfield, qui achetait des esclaves en Virginie et au Maryland et les vendait en Louisiane et au Mississippi, transportant la plupart d'entre eux par bateau. Franklin & Armfield a acheté et vendu plus de 13 000 esclaves à la fin des années 1820 et au début des années 1830. Une partie de l'argent qu'il a gagné a été utilisé pour payer le Belmont Mansion de Nashville ainsi que les premiers bâtiments de l'Université du Sud à Sewanee.
  • Les marchands d'esclaves professionnels allaient et venaient dans la plupart des villes du Tennessee, tandis que Memphis et Nashville avaient des industries de commerce d'esclaves professionnelles bien établies. Bien que les personnes qui dirigeaient ces entreprises variaient d'une année à l'autre, vous pouvez suivre l'évolution des marchands d'esclaves de chaque ville grâce à la publicité dans les journaux des années 1820 jusqu'à la guerre civile. Bolton, Dickins and Company of Memphis était probablement la plus grande entreprise de commerce d'esclaves de l'histoire de la ville, et Nathan Bedford Forrest était son marchand d'esclaves le plus célèbre.
  • Le 21 octobre 1848, un esclave engagé par l'architecte William Strickland mourut lors de la construction du Capitole de l'État du Tennessee. "Un triste accident s'est produit samedi, vers midi, à la carrière du Capitole", a rapporté la bannière républicaine. Un nègre appartenant à M. Baldwin, alors qu'il travaillait là-bas, a reçu un coup de levier, par une mauvaise gestion, qui lui a cassé la colonne vertébrale.
  • Le fait que les familles d'esclaves aient été séparées les unes des autres se reflète dans les annonces de vente d'esclaves et les avis d'esclaves en fuite. Lorsque les esclaves s'enfuyaient, l'acheteur de l'annonce de fugue prédisait souvent que l'esclave se dirigerait vers la famille dont il avait été séparé. So, when two slaves named John and Sam ran away in 1822, slaveholder David Harding pointed out, “I purchased John in Maryland and Sam high up in Virginia. There is no doubt what they are aiming to get back again.” When a slave named John ran away in 1833, his slaveholder, Elisha Clampitt of Jackson County, predicted, “He will probably aim for Nashville” since “his mother belongs to Mr. Matthew H. Quin” of that city and because he “was raised by Mr. Jos. T. Elliston,” also of Nashville.

Nashville Republican, Aug. 12, 1834

The separation of slave families is also documented in advertisements related to the sale of slaves. Slaveholders often indicated in such ads their intentions to sell some members of a slave family (such as children) but not others.

Knoxville Register, Feb. 1, 1820

One more thing about my research and discoveries: There are old newspapers held by local libraries and collectors that are not on microfilm at the Tennessee State Library and Archives. I did the best I could, but I didn’t discover everything.


Early History of Native Americans in Tennessee

The names of the Tennessee tribes included the Catawba, Cherokee, Chiaha, Chickasaw, Mosopelia, Muskogee Creek, Natchez, Shawnee, Tali, Tuskegee and the Yuchi.

The story of man in Tennessee begins with the last retreat of the Ice Age glaciers, when a colder climate and forests of spruce and fir prevailed in the region. Late Ice Age hunters probably followed animal herds into this area some 12,000-15,000 years ago. These nomadic Paleo-Indians camped in caves and rock shelters and left behind their distinctive arrowheads and spear points. They may have used such stone age tools to hunt the mastodon and caribou that ranged across eastern Tennessee. About 12,000 years ago, the region's climate began to warm and the predominant vegetation changed from conifer to our modern deciduous forest. Abundant acorns, hickory, chestnut and beech mast attracted large numbers of deer and elk. Warmer climate, the extinction of the large Ice Age mammals, and the spread of deciduous forests worked together to transform Indian society. During what is known as the Archaic period, descendants of the Paleo-Indians began to settle on river terraces, where they gathered wild plant food and shellfish in addition to hunting game.

Sometime between 3,000 and 900 BC, natives took the crucial step of cultivating edible plants such as squash and gourds- the first glimmerings of agriculture. Archaic Indians thereby ensured a dependable food supply and freed themselves from seasonal shortages of wild plant foods and game. With a more secure food supply, populations expanded rapidly and scattered bands combined to form larger villages.

The next major stage of Tennessee pre-history, lasting almost 2,000 years, is known as the Woodland period. This era saw the introduction of pottery, the beginnings of settled farming communities, the construction of burial mounds and the growing stratification of Indian society. Native Americans in Tennessee made the transition from societies of hunters and gatherers to well-organized tribal, agricul- Early man hunted mastodon that roamed during the last Ice Age.

The peak of prehistoric cultural development in Tennessee occurred during the Mississippian period (900-1,600 AD). Cultivation of new and improved strains of corn and beans fueled another large jump in population. An increase in territorial warfare and the erection of ceremonial temples and public structures attest to the growing role of chieftains and tribalism in Indian life. Elaborate pottery styles and an array of personal artifacts such as combs, pipes, and jewelry marked the complex society of these last prehistoric inhabitants of Tennessee

Sometime between 3,000 and 900 BC, natives began to cultivate plants such as squash and gourds, and could therefore depend upon a regular food supply. This caused the native population to increase, and groups of nomadic hunters began to settle into larger villages.

During the next stage, known as the Woodland period, natives began to make pottery, develop agriculture, construct burial mounds, and live in large, permanent towns. Between 900 and 1600 AD, natives learned to cultivate corn and beans, and the population increased again. It was at this time that groups of natives began to battle each other for territory and develop tribal identity. Archaeologists have found elaborate pottery, and personal items like combs, pipes and jewelry which demonstrate the complexity of these native societies.

The first Europeans to explore the area were led by Hernando de Soto in 1541 as part of de Soto's futile search for gold and silver. Two later expeditions led by Juan Pardo introduced firearms and deadly European diseases to the native populations. Both of these prompted a sharp decline in the native tribes. Guns changed the way the natives hunted and battled with neighboring tribes, and made the native people dependent upon the colonial fur trade. Natives supplied deer and beaver hides to European traders in return for guns, rum and manufactured articles. No longer were the native tribes self-sufficient, and they began more and more influenced by European settlers and politics.

In the 150 years after de Soto first came to Tennessee, new native tribes moved into the area, defeating the less developed tribes. The Cherokee, the Chickasaw and the Shawnee tribes began to increase their influence in the area, but by 1715, the stronger Cherokee and Chickasaw had driven out the Shawnee.


Soulagement

From a strictly geological perspective, Tennessee is divided into six natural regions. In the extreme eastern part of the state lie the Unaka Mountains—a section of which is popularly known as the Great Smoky Mountains—with more than a dozen peaks that rise above 6,000 feet (1,830 metres) the tallest of them, Clingmans Dome, rises to 6,643 feet (2,025 metres). West of the Unakas, the Great Appalachian Valley (or, simply, Great Valley) of East Tennessee, varying from 30 to 60 miles (50 to 100 km) in width, includes a series of low ridges that rise above the intervening valleys. West of the Appalachians, the Cumberland Plateau has a generally flat, slightly undulating surface cut by deep and sometimes wide river valleys. The Interior Low Plateau in Middle Tennessee is dominated by the Nashville, or Central, Basin and the Highland Rim. About 60 miles (100 km) wide and running roughly north to south across the state, the basin floor is a slightly rolling terrain punctuated by small hills known as knobs. To the west the eastern Gulf Coastal Plain undulates only slightly and is laced with meandering low-banked streams the region stretches westward, terminating in the Mississippi alluvial plain, a narrow strip of swamp and floodplain alongside the Mississippi River.


Contenu

The university was established as the Tennessee Agricultural & Industrial State Normal School for Negroes in 1912. [9] [10] Its dedication was held on January 16, 1913. [9] It changed its name to Tennessee Agricultural & Industrial State Normal College in 1925. [9] Two years later, in 1927, it became known as Tennessee Agricultural & Industrial State College. [9]

In 1941, the Tennessee General Assembly directed the Board of Education to upgrade the educational program of the college. Three years later the first master's degrees were awarded and by 1946 the college was fully accredited the Southern Association of Colleges and Schools. [11]

Significant expansion occurred during the presidency of Walter S. Davis between 1943 and 1968, including the construction of "70 percent of the school's facilities" and the establishment of the graduate school and four other schools. [12]

In 1968, the college officially changed its name to Tennessee State University. And in 1979, the University of Tennessee at Nashville merged into Tennessee State due to a court mandate. [11]

Today, Tennessee State University is divided into eight schools and colleges and has seen steady growth since its inception. It remains the only public university in Nashville and its health science program is the largest in the state and one of the largest in the nation. [13]

Aligned with the Tennessee Board of Regents, it is currently governed by an institutional Board of Trustees.

The 500 acres (2.0 km 2 ) main campus has more than 65 buildings, and is located in a residential setting at 3500 John A. Merritt Blvd in Nashville, Tennessee. Tennessee State's main campus has the most acres of any college campus in Nashville. The Avon Williams campus is located downtown, near the center of the Nashville business and government district. Tennessee State offers on-campus housing to students. There are on-campus dorms and two apartment complexes for upperclassmen. On-campus facilities include dormitories Wilson Hall, Watson Hall, Eppse Hall, Boyd Hall, Rudolph Hall, Hale Hall, as well as the Ford Complex and New Residence Complex, TSU's two on-campus apartment complexes.

Classements académiques
nationale
U.S. News & World Report [16] #34 (tie) in Historically Black Colleges and Universities and #293-#381 in National Universities [14]
Washington Mensuel [17] #100 [15]

The university is currently accredited by the Commission on Colleges of the Southern Association of Colleges and Schools (SACS) to award 38 baccalaureate degrees, 24 master's degrees, and doctoral degrees in seven areas (Biological Sciences, Computer Information Systems Engineering, Psychology, Public Administration, Curriculum and Instruction, Educational Administration and Supervision, and Physical Therapy), as well as two Associate of Science degree programs, one in nursing and one in dental hygiene. [18]

Tennessee State is classified among "R2: Doctoral Universities – High research activity." [19]

The university is organized into the following colleges:

  • College of Agriculture, Human, and Natural Sciences [20]
  • College of Business [21]
  • College of Education [22]
  • College of Engineering [23]
  • College of Health Sciences [24]
  • College of Liberal Arts [25]
  • College of Life and Physical Sciences [26]
  • College of Public Service [27]

The University Honors College (UHC) is an exclusive academic program founded in 1964 that caters to select academically talented and highly motivated undergraduate students. [28]

The College of Business is accredited by the Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB). It was the first institution in Nashville to earn the accreditation of both its undergraduate and graduate business programs in 1994. The Psychology program is accredited by the American Psychological Association and the Teacher Education program by the National Council for Accreditation of Teacher Education (NCATE).

The College of Engineering has developed corporate partnerships with NASA, Raytheon, and General Motors and is accredited by the Accreditation Board for Engineering and Technology (ABET) and the National Association of Industrial Technology (NAIT).

The College of Health Sciences (formerly the School of Allied Health) includes such programs as the Masters in Physical Therapy and the Bachelor of Health Sciences. The Master of Public Health program was accredited in 2015 by the Council on Education for Public Health (CEPH). [29]

Athletics Edit

Tennessee State University sponsors seven men's and eight women's teams in National Collegiate Athletic Association (NCAA) sanctioned sports. [30] The school competes in the NCAA's Division I Football Championship Subdivision and is a member of the Ohio Valley Conference. Tennessee State is one of two Division I HBCUs that are not members of the MEAC or SWAC, the other being Hampton University of the Big South Conference.


Tennessee Whiskey

The term “Tennessee whiskey” does not apply to all whiskey made in Tennessee. In order to be recognized by the State of Tennessee as such, Tenn. Code Ann. § 57-2-106, Tennessee whiskey must be produced in Tennessee and meet both the legal requirements for bourbon (use a mash of at least 50 percent corn, be aged in new charred oak barrels, and meeting limits on alcohol content, distilling concentration, aging, and bottling), and use the Lincoln County process, which means the whiskey must be steeped in or filtered through maple charcoal chips (often sugar maple) before going into casks for aging. The two largest distillers, Jack Daniel’s and George Dickel, use this process, though there is a legal exception for Benjamin Pritchard’s, which does not use the Lincoln County Process but is still Tennessee whiskey.*

Whiskey production has a rich history in Tennessee that survived both national prohibition and a longer statewide prohibition. As Scottish, Scots-Irish, and Irish immigrants moved to the frontier in the late 18th century, they brought their distilling practices with them, though they primarily used rye rather than corn. Whiskey consumption increased nationally, and many farmers found that turning their corn into whiskey yielded better profits. The temperance and prohibition movements of the mid-19th and early-20th centuries nearly destroyed the whiskey industry in Tennessee, and Jack Daniel’s and George Dickel were the only Tennessee whiskey producers to survive this period. Today, Tennessee whiskey has enjoyed a revival, with many smaller distillers emerging to take part in this Tennessee tradition and offering tours to visitors from near and far.

*Whiskey produced in Tennessee that does not follow this process is often labeled “corn whiskey.” Moonshine, which is also often made in Tennessee, is a form of corn whiskey that is not aged.

Bud Miller and Bob Swann with the first bottle of legal whiskey from the distillery south of the river Dandridge, Tennessee, ca. 1905. Looking Back at Tennessee Collection, Tennessee State Library and Archives.